Partagez | 
 

 Notre Terre est petite (Déa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 833

Message#Sujet: Notre Terre est petite (Déa)   Sam 28 Oct - 15:18

Jane & Gwenn
Notre Terre est petite.
Quand Gwenn avait « forcé » Arthur à l’intégrer dans son groupe afin d’arrêter ce Sorcier qui s’en était pris à ses parents, ce n’était pas des paroles en l’air. La jeune femme avait bien l’intention de s’intégrer à ce groupe, à entrer dans la guerre qu’ils menaient contre cet homme. Même si c’était dangereux, la jeune femme ne se voyait vraiment pas rester les bras croisés alors que son petit ami prenait de tel risque dans le but de se venger, surtout qu’elle comprenait amplement sa vengeance. Si elle savait qui était le vampire qui avait pris la vie de ses parents, elle ne se retiendrait pas pour chercher à se venger. Pour l’heure, la lycane avait donc l’intention d’aider son petit ami à atteindre sa vengeance, sachant parfaitement que ça lui tenait à cœur. Elle le voyait bien, elle avait remarqué à quel point cela lui faisait du mal et à quel point il avait besoin d’arrêter ce Sorcier. Et ce n’était pas tout évidemment, Gwenn avait conscience que cet homme sera bien mieux en dehors de Notre Terre au vu de ce qu’il avait fait. Forcément, la jeune femme avait fait le rapprochement avec ce qui était arrivé à l’ex de Jane, quand bien même cela ne la regardait pas. Concernant Jane cependant… eh bien, là tout de suite, Gwenn n’arrivait pas à savoir où elle se trouvait et par conséquence elle craignait que trop que cela puisse avoir un rapport avec le Sorcier des grottes d’ailleurs. Pourquoi ? Comment ? Elle n’en savait rien. Ce qu’elle savait c’était que les myrihandes du feu avaient disparu et que ça l’angoissait énormément.

Elle avait donc assisté à une réunion du groupe pour la première fois à la librairie de Arthur, après la fermeture. Maintenant, Gwenn savait exactement ce qu’il faisait quand il rentrait tard de sa journée de travail (ou qu’il ne rentrait pas de la nuit). Elle ne savait pas si ça allait l’aider pour Jane, ou pas, elle n’avait aucune piste concernant sa disparition quand bien même elle avait évidemment informé Arthur du fait qu’elle n’avait pas de nouvelle de sa meilleure amie. Et même sans l’informer, le jeune homme l’aurait sans doute deviné, de par son attitude.

Ce qu’elle n’aurait pas cru cependant, c’était de tomber sur Déa Stark. Elles ne se connaissaient pas vraiment, en soit, juste par personne interposée. Gwenn était la meilleure amie de Jane, qui avait été en couple avec Leopold, la meilleure amie de Déa. Et en fait… Jane et Déa ne pouvaient pas se voir, ce qui n’avait pas manqué de pousser Gwenn à ne pas apprécier spécialement la jeune femme. Et pour le coup, elle ne pensait pas l’apprécier plus que cela, quand bien même tout ce qui concernait Leopold et son entourage ne la regardait plus du tout (de toute façon, elle était team Jane, point barre, que sa meilleure amie ait bien agi ou non).

« Salut. » L’aborda-t-elle quand la réunion du groupe se termina, avant que Déa ne parte. Gwenn ne savait pas exactement ce qu’elle cherchait, mais elle n’avait pas pu s’en empêcher. « Je ne pensais pas te croiser ici. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1169

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Mer 1 Nov - 13:53


Notre terre est petite.
D

éa savait que Léo n'allait pas apprécier, à son retour, qu'elle avoue avoir passé sa soirée auprès du groupe fermement décidé à se débarrasser de Dean Appers, il lui avait très clairement fait comprendre sa manière de penser à ce sujet, sa peur panique à l'idée que du mal lui soit fait parce qu'elle se mêlait des affaires d'un homme aussi dangereux, mais la sirène ne comptait pas en démordre. Elle savait pourquoi et au nom de quoi elle agissait, et elle ne comptait pas modifier sa façon d'agir ou de penser. Elle comptait faire preuve de toute la prudence possible, mais elle ne comptait pas abandonner, car marché passé avec le Sorcier ou pas, la jeune femme avait du mal à croire que l'homme le laisse tranquille. Il n'avait pas la moindre garantie, alors elle voulait la lui donner. Quand Appers serait défait, il n'aurait plus rien à craindre, ne lui en déplaise.

Alors même s'il n'apprécierait pas, oui, elle était là, fidèle au poste, et elle avait très attentivement assisté à la réunion du groupe, qui commençait l'air de rien à prendre une petite ampleur encourageante. Pas de quoi sauter au plafond et penser que tout était acquis non plus, mais c'était plutôt rassurant malgré tout. Parmi les nouveaux effectifs, il y avait une personne que Déa n'avait aucune envie de compter parmi ses alliés, bien au contraire. Gwenn Le Clearc'h. Au fond, ça n'aurait pas dû la surprendre, elle avait cru comprendre que la jeune femme vivait avec Arthur, mais quand bien même, elle se serait sans difficulté épargné sa compagnie. Certes, Gwenn ne lui avait rien fait, et pus ils étaient nombreux, mieux c'était, mais elle avait les a priori les plus négatifs du monde la concernant, parce qu'elle était la meilleure amie de Jane, et tout ce qui était associé à Jane, dans son esprit méritait d'être proscrit. Comment pouvait-on être l'amie d'un individu pareil, en même temps ? Surtout en sachant tout ce qu'elle avait fait... Elle était bien incapable de le comprendre, et certainement pas prête à le cautionner (et puis quoi encore ?). Alors oui, sa compagnie ne lui plaisait pas, et elle n'avait pas la moindre envie de faire la conversation à la jeune femme, mais visiblement, Gwenn, elle, avait des choses à lui dire. Et pour l'entrée en matière, on repassera. Elle avait le droit d'être ici au même titre qu'elle, non ? Elle n'était pas comme sa meilleure amie, elle n'en avait pas rien à faire du destin des personnes qui n'étaient pas elle.

-Je ne vois pas en quoi c'est si surprenant,
ne sut-elle s'empêcher de rétorquer des plus froidement. Ta meilleure pote se fiche peut-être comme de sa première chemise du mal dont a souffert son "mari" dans les grottes, mais tout le monde n'a pas un coeur de pierre comme elle.


code by Mandy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 833

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Jeu 21 Déc - 12:57

Jane & Gwenn
Notre Terre est petite.
Gwenn ne savait pas exactement ce qu’elle était en train de chercher en allant parler à Déa. En soit, les deux femmes pourraient parfaitement s’entendre, la lycane en avait bien conscience. Mais il y avait malheureusement trop de chose qui faisait que ce n’était pas possible, leurs relations notamment. Jane détestait Déa, parce qu’elle était la meilleure amie de son ex petit ami – accessoirement, elle n’était plus juste sa meilleure amie maintenant, mais Gwenn devait bien avouer qu’elle l’ignorait, parce qu’elle avait eu autre chose à faire que de se renseigner sur la vie de l’ex de sa meilleure amie – et forcément, la jeune femme ne pouvait que se ranger du côté de Jane. C’était comme ça. Dans tous les cas, Gwenn se rendait bien compte que si ce n’était pas le cas, elle était bien trop catégorisée comme l’amie de Jane pour que la jeune femme puisse l’apprécier. Gwenn s’en rendit bien compte quand la jeune femme lui répondit, après sa question. Bon, en même temps, la lycane devait bien avouer qu’elle n’était pas forcément très douée pour le coup, bien au contraire. Elle se sentait bête d’ailleurs, parce qu’au fond ce n’était pas si surprenant que ça que de voir Déa Stark chercher à faire tomber le Sorcier, quand on pensait un peu au fait que cet homme s’en était pris à l’ex de Jane. Ouais, concrètement, Gwenn se sentait un peu bête pour le coup et elle regrettait même d’avoir abordé la jeune femme. Surtout que celle-ci ne put pas s’empêcher de lancer une pique sur sa meilleure amie.

« Jane n’en a pas rien à faire de ce que Leopold a pu vivre. »

Dit-elle alors, ne pouvant pas s’empêcher de défendre Jane. Gwenn était bien placée pour savoir que sa meilleure amie n’avait pas toujours bien agit. Que oui, forcément, il aurait été mieux pour tout le monde – et elle la première – qu’elle ne fasse pas croire à Leopold qu’elle était sa femme, alors que peu de temps avant, elle épousait son âme sœur. Gwenn, si elle se montrait objective, pouvait donc affirmer qu’elle avait mal agit, mais en même temps elle ne pouvait que défendre sa meilleure amie. Pour la simple et bonne raison qu’elle la comprenait, qu’elle savait que ça n’avait pas été simple pour elle non plus, que Jane avait réellement aimé Leopold quand bien même les apparences pouvaient sembler vouloir dire le contraire. Dans tous les cas, la lycane ne pouvait que vouloir défendre sa meilleure amie, elle ne supportait pas que qui que ce soit la critique. Surtout en cet instant précis, alors que la jeune femme n’avait aucune idée d’où elle se trouvait. Mais bon, Gwenn avait sans doute seulement ce qu’elle méritait, elle aurait dû s’abstenir de parler avec Déa.

« Tu n’as aucune idée de ce que qu’elle pense, alors abstient toi de dire n’importe quoi. »

C’était évident, en cet instant précis, elles ne pourraient définitivement jamais s’entendre. Gwenn ne supportait pas ce que pouvait bien dire Déa au sujet de Jane, même si elle n’était peut-être pas blanche comme neige.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1169

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Ven 22 Déc - 23:07


Notre terre est petite.
D

éa savait bien qu'il n'y avait rien de louable ni de très mature à juger quelqu'un à ses fréquentations. Elle en savait quelque chose, après tout, elle-même n'aurait pas franchement envie qu'on l'associe à Hélio, par exemple, à l'heure actuelle, alors même qu'ils avaient été ensemble tous les deux. Mais c'était plus fort qu'elle, elle n'arrivait pas à dissocier la jeune femme qui lui faisait face et sa meilleure amie, cette autre qu'elle avait tant haïe, qui avait éloigné Léo d'elle, qui avait rongé le jeune homme de l'intérieur au point qu'il ait envisagé le pire. Il est évident que Gwenn n'avait joué aucun rôle pour sa part dans toutes ces histoires, mais la pique avait été facile, et l'air de rien, elle lui avait fait un bien fou. Même si c'était évidemment la moindre des choses que de s'attendre en retour à des représailles. Et quelles représailles. La sirène serra les dents en entendant son interlocutrice affirmer que Jane n'avait pas été indifférente au sort de Léo. A d'autres ! Quand le jeune homme était torturé, entre la vie et la mort, aux prises avec le sorcier, est-ce qu'elle était vraiment en train de le chercher ou n'était-elle pas plutôt en train de se "réconforter" dans les bras de son amant. Et est-ce qu'elle avait fait quoi que ce soit pour lui ensuite ? Quand il était tombée malade ? Après avoir découvert sa tentative de suicide ? Bien sûr, quelque part, ça arrangeait Déa que l'ex ne soit jamais revenue à la charge, mais en attendant, à chaque fois, il y avait bien eu quelqu'un à ses côtés, corps et âme, et ce n'était pas elle, alors inutile de faire semblant.

-J'ai aucune envie de savoir ce qu'elle pense, et encore moins envie de la plaindre. Si ça t'amuse de te laisser retourner le cerveau, c'est ton problème, en attendant, j'ai d'excellentes raisons d'être ici. Sans doute bien plus que toi d'ailleurs.

Oui, parce que c'était quoi, au final, sa motivation à elle ? Oh, elle le devinait très bien, elle se tapait le chef des opérations, et soit elle s'inquiétait un tantinet pour lui, soit c'était pour se donner bonne conscience. En attendant, elle détestait se sentir être considérée comme l'intruse par une personne qu'elle trouvait moins légitime qu'elle. Elle était prête à admettre qu'ils avaient besoin de toutes les forces disponibles et que leurs petites rancoeurs n'avaient pas à entrer en ligne de compte. Mais c'était difficile de faire totalement abstraction, elle ne pouvait s'empêcher de constater les faits, et les faits voulaient que les hostilités aient été lancées d'entrée de jeu, ne laissant à un éventuel répit qu'une marge de manoeuvre absurdement basse, au final négligeable.


code by Mandy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 833

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Ven 9 Fév - 14:52

Jane & Gwenn
Notre Terre est petite.
Il était évident que ce n’était clairement pas une bonne chose que Jane intervienne dans une conversation entre les deux jeunes femmes. Gwenn ne pouvait pas s’empêcher de défendre sa meilleure amie, parce que c’était comme ça, parce qu’elle était sa meilleure amie, parce qu’elle savait que rien n’avait été simple pour elle. En dehors de Edward, la jeune femme osait croire qu’elle était celle qui la connaissait le mieux. Peut-être même qu’elle savait plus de chose d’elle sur certain point que son mari lui-même. Et elle savait qu’elle n’était pas indifférente au sort de Leopold, elle savait qu’elle l’avait aimé. Maladroitement, ça elle ne pouvait pas le nier, elle ne pouvait pas enlever les torts de sa meilleure amie, mais elle ne voulait pas entendre Déa affirmer qu’elle n’en avait rien à faire. Elle l’avait vu inquiète pour lui, elle l’avait vu rongée par la culpabilité après ce qu’elle lui avait fait, elle l’avait vu luter de toutes ses forces pour essayer que ça marche. Évidemment, Gwenn compatissait aussi avec son ex petit ami et elle se disait que Jane aurait dû agir autrement… mais qui ne faisait pas d’erreur ? Elle aussi aurait dû agir différemment à de nombreuses reprises… Et il était clair que c’était le cas de Déa aussi, sans doute, même si Gwenn ne pouvait pas savoir sans juger maladroitement.

En un sens, Gwenn pouvait comprendre le fait que la jeune femme soit remontée contre sa meilleure amie, mais elle n’appréciait pas plus que ça les attaques pour autant. Surtout qu’elle ne se contentait pas de dire qu’elle se préoccupait de Leopold plus que Jane, elle affirmait même que la lycane se faisait retourner le cerveau et qu’elle n’avait pas d’aussi bonnes raisons de se retrouver ici. Ça ne servait clairement à rien de répliquer, de répondre quelque chose et concrètement, Gwenn devrait sans doute se contenter de tourner les talons – surtout que leurs querelles n’avaient pas leur place ici – mais elle fut incapable de ne rien dire.

« Je suis ici parce que je veux aider l’homme que j’aime à venger toute sa famille tuée par le Sorcier. » Et accessoirement, elle se faisait du souci pour lui. Alors oui, ça revenait presque au même. Arthur n’avait pas été une victime directe, mais il avait été quand même une victime de cet homme et il n’y avait aucune raison qu’elle ne l’aide pas. « Ça n’a rien à voir avec Jane. » D’ailleurs, elle n’en avait même pas parlé à sa meilleure amie. « Et si tu es là simplement pour prouver que tu es mieux qu’elle, tu devrais peut-être revoir tes motivations. »

En réalité, Gwenn savait bien que ce n’était pas ça, mais c’était quand même l’impression que ses paroles lui donnaient. Mais Leopold avait été une victime de ce Sorcier, c’était normal qu’elle ait envie de l’arrêter. Et d’ailleurs, il n’y avait pas réellement besoin d’avoir été touché de près ou de loin par les actions de cet homme pour avoir envie de l’arrêter.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1169

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Ven 9 Fév - 18:31


Notre terre est petite.
A

u final, la réponse de Déa n'était pas pour lui donner une meilleure opinion de Gwenn (ce qui était bête, car en vérité, elles pourraient tout à fait s'entendre toutes les deux si elles mettaient de côté leurs egos blessés, d'autant que la lycane n'était certainement pas responsables des mauvais agissements de sa meilleure amie, juste responsable d'être sa meilleure amie, en fin de compte, ce qui était déjà de trop). Elle correspondait à ce que Déa pensait bel et bien, à savoir que ses motivations étaient très personnelles, simple vengeance parce qu'elle était amoureuse du chef des opérations, elle ne comptait pas lutter pour le bien commun, elle ne disait pas vouloir empêcher que le sorcier des grottes face plus de victimes, rien de la sorte. Non, elle se contentait d'affirmer qu'elle voulait aider Arthur à assouvir sa vengeance, et concrètement, Déa ne considérait pas que ce soit une noble cause dont il y ait de quoi se targuer. Même si, de son côté, il était certainement plus que nécessaire qu'elle balaye devant sa propre porte. Certes, elle voulait empêcher d'autres disparitions, d'autres expériences immondes et cruelles, mais ce n'était pour autant pas ce qui l'avait motivée à rejoindre le groupe fondé par Arthur et Owen... c'était pour Léo avant tout qu'elle avait pris cette décision, parce qu'elle savait ce qui lui était arrivé là-bas et qu'elle ne supporterait pas que ça se reproduise. Tous autant qu'ils étaient, oui, ils avaient tous des motivations égoïstes, et ce n'avait rien de grave en soi tant qu'ils agissaient pour le bien commun. L'ennui, c'était que la sirène n'était pas prête à même concéder ça à son interlocutrice.

-Je n'ai pas besoin de prouver que je suis meilleure qu'elle
, trancha Déa avec dédain, qui ne comprenait même pas comment Gwenn pouvait bien en arriver à une telle conclusion à ses yeux absurdes (d'accord, elles parlaient un peu trop de Jane depuis les débuts de leur conversation, mais il ne lui semblait pas avoir affirmé que c'était vis-à-vis d'elle que lui était venu son engagement, comme si elle laisserait quoi que ce soit dans sa vie dépendre de cette garce finie). Je suis meilleure qu'elle.

Oui, elle considérait être meilleure que Jane Hardwick. Elle n'était pas forcément l'humilité incarnée mais elle savait reconnaître la supériorité que certains autres savaient avoir sur elle, cela ne l'empêchait pas de considérer Jane comme une moins que rien. En même temps, le décompte des points était vite fait. Quand Léo avait été enlevé par le Sorcier, c'était Déa qui avait remué ciel et terre pour le retrouver et avait pris soin (sans succès) de sa mère, pas Jane. Quand Léo s'était jeté à l'eau dans l'espoir de mettre fin à ses jours, c'était Déa qui lui avait sauvé la vie, pas Jane... Est-ce qu'il était seulement nécessaire de poursuivre ?


code by Mandy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 833

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Ven 13 Avr - 13:56

Jane & Gwenn
Notre Terre est petite.
Gwenn n’avait pas spécialement besoin de revenir encore et encore que Jane, mais en même temps c’était un peu ce que la situation lui semblait. Déa en parlait beaucoup de Jane après tout… bon en même temps, elle en faisait de même de son côté. En grande partie parce qu’elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de défendre sa meilleure amie alors que la jeune femme sous ses yeux la considérait si mal. Bon, en même temps, Gwenn comprenait que Déa puisse détester Jane outre le fait qu’elle était sortie apparemment avec l’homme qu’elle aimait – quelque chose disait à Gwenn qu’elle avait du l’aimer bien avant toute cette histoire – on ne pouvait pas dire que Jane avait été tendre avec Leopold. Gwenn se rangeait du côté de sa meilleure amie et elle le ferait à jamais, mais forcément la lycane savait reconnaître que sa meilleure amie aurait quand même du agir autrement. Quand elle avait épousé Baker la première fois, elle n’aurait pas du continuer ce jeu avec Ridley. Mais en même temps, la jeune femme était bien placée pour savoir que tout cela n’avait pas été simple pour Jane non plus, qu’elle avait beaucoup souffert de la situation. Mais bon, elle savait bien que la jeune femme sous ses yeux serait bien incapable de le comprendre. Que d’extérieur, il était difficile de comprendre que Jane avait vraiment aimé son ex petit ami. Mais bon… Gwenn se doutait qu’elle n’avait pas vraiment d’intérêt à insister encore et encore à ce sujet, surtout en entendant les propos de Déa. Elle n’avait pas besoin de prouver qu’elle était mieux que sa meilleure amie, parce qu’elle était meilleure qu’elle. Ça agaçait Gwenn d’entendre ce genre de chose, même si elle n’était pas spécialement étonnée non plus. Et elle avait envie de défendre encore et toujours sa meilleure amie, mais elle ne pouvait pas non plus complètement reprocher les propos de son interlocutrice et nier le fait que Jane avait mal agis avec Leopold.

« Tant mieux pour toi. »
Dit-elle alors simplement. Elle pourrait lui parler longuement de toutes les qualités de Jane, mais en même temps elle se doutait que Déa n’écouterait pas et ne voudrait pas l’entendre surtout. Rien ne pourrait changer ce qu’elles pensaient l’une de l’autre, ce que Déa pensait de sa meilleure amie. Même si en un sens, Gwenn avait envie de croire que tout était en train de s’arranger quand même. Après tout, Déa sortait avec Léo, Jane était avec Baker… tout était mieux (ou presque, parce que bon, quand le destin décidait de jouer ça faisait quand même des ravages). « Au point où vous en êtes, vous pouvez juste clore tout ça. »

Bon, ce que Jane avait fait à Leopold ce n’était pas rien et Gwenn ne se rendait pas encore compte des conséquences que ça allait avoir sur la sécurité de sa meilleure amie. Mais à ses yeux, elle se disait qu’ils pouvaient tous très bien tourner la page, puisque maintenant ils avaient chacun leurs vies.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1169

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Ven 13 Avr - 18:02


Notre terre est petite.
S

i Gwenn avait dû rebondir encore une fois sur la remarque de Déa, la situation se serait sans doute inutilement emballée, mais manifestement, la lycane préférait calmer le jeu. Ou tout du moins se résigner, parce qu'il était évident qu'elles ne se mettraient jamais d'accord, toutes les deux (et encore heureux. Jamais Déa ne considèrerait Hardwick pour ce qu'elle était : une garce finie). Cela convenait parfaitement à la sirène. Elle n'était pas venue ici pour se prendre la tête avec son interlocutrice, à dire vrai, elle préférait l'ignorer plutôt que de se lancer dans un débat sans issue. Ceci dit, elle appréciait que ce soit Gwenn qui abandonne en premier. C'était bête, mais cela conférait à la sirène un léger sentiment de victoire, comme l'impression d'avoir raison, au final... ce qui, forcément, n'était pas qu'une impression. Bien sûr qu'elle valait mieux que Jane, même un ver de terre collé à sa semelle valait mieux que Jane, à partir de là, ce n'était pas bien difficile... même pas difficile du tout, en réalité. Déa se dit qu'elles en resteraient là, mais Gwenn ajouta encore quelque chose... suggérant de clore toute cette histoire. Bon, d'une part, la jeune femme considérait que ce n'était pas ses oignons. D'autre part, elle n'était pas du genre à ressasser tout ça constamment non plus, c'était juste que, en la circonstance, ça avait été difficile pour elle de se la fermer. Dès l'instant où elle l'avait vue, Déa avait le sentiment d'avoir été considérée comme une intruse, et elle s'était défendue comme elle le pouvait... avec des arguments dignes du bac à sable, certes, mais ça, hein...

-Ouais...

Elle préféra ne rien dire de plus à ce sujet. Elle voudrait se défendre en affirmant que la page était tournée et bien tournée, mais en même temps, ce serait mentir. Certes, ils avaient commencé un nouveau chapitre de leur histoire, et Jane n'y avait pas sa place, mais elle ne s'imaginait clairement pas pardonner ou considérer Jane autrement qu'avec haine. En même temps, comment pourrait-elle être un jour autre chose à ses yeux que celle qui avait bien failli tuer l'homme qu'elle aimait (et qui au passage avait tué le père de ce dernier ?). C'était impossible. Il y avait des efforts - qui allaient au-delà de l'effort, quelle n'était clairement pas capable de fournir.

-On a mieux à faire de toute façon
, admit-elle d'un ton tout de même légèrement renfrogné (on ne se refait pas). Enfin, si tu tolères ma présence, maintenant ?

Parce que l'air de rien, au-delà de ces enfantillages, elles poursuivaient quand même le même but, et même si il ne fallait sans doute pas s'attendre à ce que leur conversation vire au cordial, il fallait sans doute qu'elles prennent un peu sur elles, d'une façon ou d'une autre.


code by Mandy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 833

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Mer 13 Juin - 16:38

Jane & Gwenn
Notre Terre est petite.
Clairement, toute cette histoire ne regardait en aucun cas Gwenn. Les histoires de Jane ne la regardait pas vraiment, surtout quand il était question de son ex et de la jeune femme sous ses yeux. Mais en même temps, elle ne parvenait pas à ne pas réellement prendre partie et chercher à défendre un peu sa meilleure amie, quand bien même elle avait conscience que Jane n’avait pas toujours fait les bons choix. Si elle avait eu son mot à dire, Jane n’aurait pas épousé Leopold après avoir épousé en secret Edward, mais ce n’était pas comme si elle avait pu empêcher Jane de le faire. Et au fond, elle savait bien pourquoi Jane s’était laissée entraîner par toute cette histoire. Elle n’avait pas toujours bien agi, mais elle n’était pas une mauvaise personne. Enfin, la lycane savait bien que si elle osait dire ça à la jeune femme sous ses yeux, ça n’arrangerait pas son cas.

C’était dommage en un sens, parce que Déa et elle auraient très bien pu s’entendre. S’il n’y avait pas Jane en fait. Mais la sirène ne pouvait pas ignorer que la meilleure amie de Gwenn était Jane. Et de son côté, la lycane prendrait toujours la défense de sa meilleure amie. C’était comme ça. Jane était plus importe qui quiconque, à part Arthur. Il n’y avait que deux personnes qui comptaient vraiment en réalité, son petit ami et sa meilleure amie. Si elle devait choisir, elle prendrait toujours leur parti (et heureusement que ni l’un, ni l’autre, ne lui demandait de faire un choix entre eux). Déa confirma qu’elles avaient mieux à faire, d’un ton que Gwenn ne savait pas réellement comment interprêter. Avant de lui demander si elle tolérait sa présence à présent.

« Ouais, désolée je n’ai pas été très fine pour le coup. »
Elle ne savait pas forcément comment s’y prendre avec les autres non plus. Forcément, il était évident que Déa et Gwenn, quand bien même elles auraient pu s’entendre dans une autre vie, ne seraient sûrement jamais d’accord et ne se tolérerait que pour la bonne cause. Mais justement, il y avait cette bonne cause. Ça devait passer avant tout le reste. Gwenn le passerait avant en tout cas. Parce que c’était pour Arthur, que ça comptait énormément et qu’au vu de la situation, les petites querelles personnelles n’étaient rien en comparaison de toutes les horreurs que le Sorcier faisait. Donc ça ne devait pas rentrer en compte. « La seule chose qui compte c’est la raison qui nous pousse à être là. »

Et donc, autant qu’elles mettent de l’eau dans leur vin toutes les deux et fassent comme si de rien n’était. Gwenn ne prendrait cependant pas la peine de prévenir Jane qu’elle voyait Déa plus souvent qu’elle ne «devrait» sans doute. Elle n’avait pas spécialement besoin de le savoir. Quand bien même, la lycane continuait de partir du principe que tout ce petit monde devrait simplement tourner la page. Mais bon, elle était mal placé pour dire une telle chose. Et qu’elle serait bien incapable de comprendre ce qu’ils ressentaient tous.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1169

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   Mer 13 Juin - 18:58


Notre terre est petite.
D

éa était assez tentée d'en rajouter une couche, pour le coup, et de répondre à son interlocutrice que, en effet, la finesse, ça n'avait pas l'air d'être son truc, mais puisqu'elles avaient toutes les deux décidé, d'un accord tacite, de baisser un peu le ton, il était sans doute préférable de ne pas envenimer un dialogue qui s'était enfin apaisé un minimum... ce qui ne voulait sans doute pas dire qu'elles ne se prendraient pas la tête plus tard surtout si, d'une manière ou d'une autre, Jane Baker devait revenir sur le tapis, mais en attendant, elle allait se contenter de se montrer un minimum civile et polie. De toute manière, sa remarque désagréable n'aurait franchement pas été du meilleur ton quand l'on considère que, en termes de finesse, elle en avait manqué tout autant si ce n'est bien plus que son interlocutrice. Un point partout, la balle au centre, à la base, elles étaient là pour supporter un objectif commun qui dépassait de très loin leurs petites querelles dignes de la cour de récréation de l'école maternelle. La sirène serait presque agacée que Gwenn ait été la première à prononcer la phrase la plus sensée de leur échange (à savoir que tout ce qui importait, c'était la raison de leur présence, donc leur combat contre le sorcier des grottes), parce qu'elle avait parfaitement raison, bien sûr. En vérité, même dans sa façon de penser, la jeune femme n'avait rien de concret à reprocher à la lycane. Ce qui ne l'empêchait pas d'être tentée de rétorquer qu'elle, elle n'était pas là pour les beaux yeux d'Arthur Lowell. Ce serait particulièrement con, comme réaction, et même si Déa pouvait être bête parfois, ce n'était quand même pas à ce point, fort heureusement. Alors elle se contenta d'esquisser un sourire, encore décidée à mettre de l'eau dans son vin. Si elles passaient plus de temps à se tirer dans les pattes qu'à combattre leur ennemi commun, elles n'allaient vraiment arriver à rien, et honnêtement, ce serait singulièrement stupide, comme attitude.

-Exactement. Elle était presque prête à tendre une main solennelle à Gwenn, comme une vague façon d'enterrer hache de guerre, mais pas trop quand même (genre la recouvrir de trois poignées de terre pour pouvoir la récupérer très rapidement le cas échéant), mais ce serait sans doute beaucoup trop procédurier. Autant se contenter de ne parler que du sorcier et de leurs plans et de s'adresser la parole le moins possible autrement, ce serait sans doute tout aussi efficace et en tout cas beaucoup moins risqué. Allez, au boulot, ajouta-t-elle comme pour conclure une bonne fois pour toutes cette discussion qui, reconnaissons-le, avait quand même oubli d'être plaisante... ce qui n'était même pas vraiment de leur faute, parce qu'elles n'étaient concernées que de loin par ces histoires. Mais ça suffisait.


code by Mandy



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Notre Terre est petite (Déa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre Terre est petite (Déa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouvel emblème pour notre terre [PV]
» ENSEMBLE POUR NOTRE TERRE
» Notre jolie HOUPETTE petite MERVEILLE 17 ans nous a quittés
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» Jamais mon coeur ne cessera de t'aimer... PV Petite Patte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-