Partagez | 
 

 A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Sam 18 Aoû - 16:53


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
J

ane ne fut pas vraiment surprise d'apprendre qu'Edward aussi, de son côté, était exténué. Même s'ils n'avaient pas fait grand-chose, jusqu'ici, et que Samuel était là depuis moins d'une heure, on pouvait affirmer sans craindre de se tromper que ces dernières minutes avaient été plus que chargées en émotions. Des émotions intenses, complexes et plus difficiles à gérer encore. Alors forcément, ça n'avait pas de quoi les mettre dans les meilleures conditions possibles, qu'on le veuille ou non. Alors oui, même s'ils ne s'étaient pas épuisés physiquement (ce qu'ils savait particulièrement bien faire, pourtant - mais en l'occurrence, Jane devait bien admettre qu'elle ne se sentait pas d'humeur à ça, comme quoi tout arrive) tous les deux, ils n'avaient tout de même pas été ménagés mentalement. Il avaient donc ben mérité de se détendre, et de tout simplement profiter.

Finalement, Edward lui demanda si elle avait faim. Elle ne mourrait pas de faim, non, cela dit, l'appétit venait en mangeant, et elle aimait surtout l'idée de ne rien avoir à faire et de laisser Edward la bichonner et lui préparer de bons petits plats. Elle n'avait pas l'intention de profiter de la situation non plus (mais un peu quand même), et elle ne voulait pas qu'il agisse ainsi juste pour se faire pardonner à sa manière la situation dans laquelle il la mettait. Mais en même temps, elle devait avouer que c'était tout ce qu'elle souhaitait à l'heure actuelle... elle avait envie d'être au centre de toute son attention. Elle savait que ça ne durerait pas, que Samuel se réveillerait et capterait l'attention une fois de plus. Elle devrait s'habituer à être partagée (et au fond, elle l'avait longtemps été quand ils se voyaient en cachette, mais tout ça, ça lui semblait appartenir à une autre vie, en réalité), mais elle ne se sentait pas encore prête pour ça. Pas du tout prête, même... Elle voulait jouer les petites reines et se montrer égoîste, c'est tout, même si elle savait bien que ce n'était pas forcément la chose à faire.

-Je dois dire que ça ne me déplaît pas du tout, comme idée.

Et ça, c'était un euphémisme. Bien au contraire, ça lui plaisait même énormément, pour tout dire. Elle espérait bien qu'il se comporterait comme ça pour un moment encore. Après tout, s'il pouvait au moins y avoir ce point très positif à la situation, elle serait bête de ne pas en profiter... quand bien même elle ferait de son mieux pour ne pas en abuser non plus malgé tout.

-Qu'est-ce qu'il faut pas faire, quand même, pour que tu te mettes aux fourneaux,
se permit-elle de plaisanter en espérant que son âme soeur ne le prendrait pas mal tout de même.



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Sam 18 Aoû - 17:43

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Edward avait juste envie de s’occuper de Jane, de se concentrer sur elle. Il ne pouvait évidemment pas oublier Samuel qui dormait dans sa chambre maintenant qu’il avait le ventre bien plein, mais ça ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas prendre du temps pour Jane. En même temps, il avait conscience surtout que c’était quelque chose qu’il allait quand même devoir faire, à chaque fois que son fils sera chez lui. Pour la simple et bonne raison qu’il n’avait aucune envie que son épouse se sente délaissé, bien au contraire. Au vu de la situation, il devait faire en sorte que tout soit le plus parfait possible. Le jeune homme afficha uns sourire quand Jane précisa que l’idée ne la dérangeait pas du tout. Sans surprise en fait, Edward n’était pas étonné non. Parce que quand il était question de se faire servir, que l’autre soit au petit soin… mine de rien, c’était quelque chose qu’ils appréciaient tous les deux. Edward ne manquait pas d’en profiter quand Jane lui en donnait l’occasion et de son côté, il le faisait pour elle parce que c’était elle (bon, il avait été au petit soin avec Perséphone aussi, mais ça ne servait à rien de revenir là-dessus).

« Comme si je ne le faisais jamais. »
Dit-il dans un fin sourire, quand Jane plaisanta sur le fait qu’elle devait se donner du mal pour qu’il se mette aux fourneaux. Il ne le prenait pas mal, en effet, parce qu’il n’avait aucune raison de le faire. On ne pouvait pas dire que Edward était celui qui faisait le plus d’effort. Ils se ressemblaient pas mal sur ce point, même si au final le jeune homme avait le sentiment qu’ils s’en sortaient bien mieux qu’il ne le pensait au début. « Bon, d’accord, je ne le fais pas souvent, mais tu sais bien que je ne suis pas très douée. C’est à tes risques et péril. »

Bon, quand il voulait vraiment, il savait quand même s’en sortir un peu, tout était surtout une question de volonté. Question repas, ça ne dérangeait pas Edward de se contenter de grignoter toute la journée, mais bon il savait s’en sortir et faire quelque chose à manger qui ressemblait vraiment à un repas quand il le voulait vraiment. Et là, il le voulait vraiment.

« Dis-moi ce qui te ferait plaisir et tu l’as. »

Tout ce qu’elle voulait, dans la limite de ce qu’ils avaient en stock. Parce que tant qu’à faire, le jeune homme n’avait pas spécialement envie de devoir sortir de la maison, mais quelque chose lui disait que ça n’était pas non plus dans l’intérêt de Jane. La seule chose qu’il voulait pour le moment, c’était lui faire plaisir, donc il allait lui faire plaisir. Tant que Samuel dormait, Edward allait d’occuper de Jane. Ensuite, il allait quand même devoir se partager, ce qui n’était pas idéal mais il n’avait pas le choix.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Sam 18 Aoû - 18:01


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
B

on, d'accord, il arrivait à Edward de faire des efforts pour elle, d'être aux petits soins, et elle savait qu'elle avait de la chance, au fond, parce que ce n'était clairement pas quelque chose qu'il faisait avec tout le monde (ce qui prouvait bien qu'elle était quand même un cas à part pour lui - ce qui lui allait particulièrement bien, on ne va pas se le cacher). Mais tout de même, ce n'était pas spécialement quelque chose de naturel pour lui, et il n'était pas rare qu'il fasse preuve de plus d'égoïsme que d'altruisme. Ce qu'elle pourrait difficilement lui reprocher, au demeurant, car sur ce point-là comme sur beaucoup d'autres, ils étaient les mêmes.

Ceci dit, Jane devait bien avouer que pour le moment, ele voulait être celle qui se laisserait bichonner et lui celui qui se mettrait à son service. Non pas qu'elle veuille faire de lui un esclave bien discipliné, il ne s'agirait pas d'exagérer non plus, mais elle avait besoin de preuves, bien concrète, de combien elle comptait à ses yeux. C'était évidemment un comble d'égoïsme, et elle n'allait surtout pas prétendre le contraire, mais tant pis. Il lui disait qu'elle comptait plus que tout pour lui, et c'était plus fort qu'elle, elle avait besoin de preuves... Ses mots, elle les comprenait, et ses paroles, elle avait qu'i les pensait. Mais ça ne suffisait pas. En vérité, elle n'était pas certaine que quoi que ce soit saurait suffire un jour. Pour ce qui était de prétendre qu'il n'était pas doué, elle savait bien que c'était une excuse, et il fallait bien que c'en soit une pour que le jeune homme accepte ainsi de se dévaloriser, ce qui n'était clairement pas dans ses habitudes. Bon, elle ne pouvait pas prétendre non plus que Edward était le plus grand cuistot que cette terre ait jamais porté, ils cuisinaient trop peu pour ça. Mais elle se satisferait très bien de ce qu'il lui préparerait tant que ce serait avec le coeur.

-Surprends-moi,
se contenta-t-elle de répondre dans un haussement d'épaules, en grande partie parce qu'elle avait la flemme de réfléchir et parce qu'elle ne se souvenait pas de ce qu'ils avaient dans les placards. Je prendrais bien une bière en attendant, ajouta-t-elle tout en s'étirant.

Oui, oui, elle en rajoutait inutilement, c'était tout bonnement plus fort qu'elle. Bon, ils avaient tout intérêt à ne pas se pinter non plus avec le gosse juste à côté, c'était un coup à ce qu'Edward ne le revoie plus jamais. Mais une petite bière n'avait jamais fait de mal à personne, après tout. Et il en bénéficierait bien aussi. Elle voulait juste... qu'ils soient bien tous les deux, et en même temps. Pas forcément une mince affaire.





code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Sam 18 Aoû - 19:29

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Le jeune homme savait bien que son âme sœur apprécier l’idée qu’il soit au petit soin avec elle, qu’elle appréciait beaucoup ça, et en même temps il ne pouvait que la comprendre. À sa place, il ne manquerait pas d’en profiter également, il ne se ferait pas du tout prier. Il en abuserait peut-être même un peu, mais ça c’était parce qu’il ne pouvait pas s’en empêcher. Et ça ne le dérangeait pas réellement que Jane en profite, bien au contraire, parce qu’il n’aurait pas manqué de le faire de son côté. Et si ça lui faisait du bien, alors c’était parfait. C’était la seule chose que voulait le jeune homme à l’heure actuelle, permettre à Jane de se sentir bien, de se sentir privilégier et ne pas oublier qu’elle avait plus qu’une simple place dans sa vie. Qu’elle avait la meilleure place. Bon, encore une fois, ça n’avait rien d’agréable pour Samuel, sans doute, mais ce n’était pas comme s’il y pouvait quelque chose.

Jane se contenta de lui dire de la surprendre, mais Edward se doutait qu’elle avait surtout pas envie de se creuser trop les méninges. Pas de souci, il allait donc la surprendre. La surprendre comment ? C’était la grande question maintenant, parce qu’il n’avait tout simplement aucune idée de ce qui se trouvait dans leur garde mangé, mais ce n’était pas un souci. Au moins, Jane ne manquerait pas d’être surprise.

« Je vais te chercher ça. » Dit-il alors en se dirigeant vers la cuisine, commençant déjà à fouiller un peu ce qu’il pourrait bien préparer. Il trouva de quoi faire, sans que ça ne soit non plus de la grande gastronomie il ne fallait pas exagérer, mais au moins il osait croire que ça allait être un peu mangeable. Il prépara déjà quelques petites choses, histoire de, avant de retourner dans le salon avec Jane le temps que ça finisse au moins de cuire et de chauffer. L’avantage, c’était qu’ils n’avaient jamais vraiment besoin de trop de temps pour faire cuire des choses, leur pouvoir était un gain de temps incroyable. « Et voilà pour madame. » Dit-il en tendant la bière à son épouse. « Santé. » Ajouta-t-il, puisqu’il en avait évidemment une pour lui.

Le but n’était évidemment pas qu’il se bourre la gueule non plus, il ne fallait pas exagérer. Le jeune homme devait quand même s’occuper de Samuel, ce n’était pas le moment de trop boire. Mais bon, une bière ça n’allait pas lui faire du mal et l’empêcher d’être capable de gérer Samuel une fois qu’il allait être réveillé, parce que malheureux il allait se réveiller. Enfin, malheureusement n’était pas vraiment le mot adéquate, parce que le jeune homme avait quand même envie de passer du temps avec son fils. Mais pour le moment, il était là pour sa femme, juste sa femme.

« Je nous allume un feu dans la cheminée et on se contente de manger devant ? » Demanda-t-il en venant l’embrasser.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Sam 18 Aoû - 19:57


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
E

dward ne fit aucune histoire et accepta de se charger de tout, ce qui lui convenait après tout très bien. Elle n'en demandait pas davantage. De quoi faire un petit gueuleton et boire tranquillement, grappillant ce moment d'apaisement où Samuel dormait à poings fermés et où ils pouvaient bien faire ce qu'il voulait. Il revint peu de temps plus tard avec sa bière et de quoi grignoter. Jane trinqua avec son âme soeur avant que ce dernier ne vienne suggérer d'allumer un feu de cheminée et de s'installer tranquillement devant tout en mangeant. Elle aimait beaucoup cette idée. Elle ne savourait rien mieux, de toute manière, que les moments simples qu'ils pouvaient passer ensemble, sans rien faire de particulier, au demeurant, juste être tous les deux ensemble et rien d'autre, même s'ils ne devaient rien se dire, s'ils devaient se contenter de se retrouver dans les bras l'un de l'autre sans rien ajouter de plus. Alors elle hocha simplement la tête et, dans un premier temps, se contenta de mettre ce projet à exécution. Elle tira son briquet de sa poche et fit apparaître une boule de feu qu'elle envoya directement réchauffer l'âtre de la cheminée. Le temps était sans doute, en réalité, trop chaud pour ce genre de chose, mais ce n'est pas comme s'ils avaient pour habitude d'attendre l'hiver pour se réchauffer devant l'âtre. L'idée, c'était de ne pas palier au froid, juste... savourer la chaleur ardente qui les portait, qui faisait 'eux ce qu'ils étaient. Le feu était leur élément, ils ne pouvaient le nier, il brûlait en eux, constamment. Et ils en avaient besoin pour vivre... survivre, même.

-"On se contente de manger" ?
s'amusa-t-elle tout de même à répéter une fois le feu allumé. Elle savait qu'il n'entendait pas forcément quoi que ce soit de particulier par là, mais elle se plut quand même à afficher un fin sourire en coin, juste pour la forme. Une sorte d'habitude, en fait. Tu avais autre chose en tête ?

Elle posait la question, mais en fait, même s'il avait quelque chose en tête, elle ne se sentait vraiment pas d'humeur à faire quoi que ce soit dans tous les cas. Ce qui n'était pas vraiment familier pour elle. Son truc, c'était plutôt d'avoir envie tout le temps de lui, même quand les circonstances ne s'y prêtaient pas, et la présence de Samuel ne devrait pas le déranger à ce titre. Mais là... en fait, elle n'en savait rien, le fait d'avoir vu Samuel avait eu le don de mettre sa libido en berne mieux que n'importe quoi d'autre. Elle ne se l'expliquait pas spécialement, d'ailleurs... Ce qui est sûr, c'est que ça reviendrait sans doute vite, la connaissant.





code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Sam 18 Aoû - 21:08

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Il n’y avait en réalité pas besoin de grand-chose pour passer un bon moment. Même s’il ne faisait pas si froid que cela, un bon feu dans l’âtre de la cheminée ne pouvait pas être de trop. Bien au contraire, c’était quand même l’une des choses qui ne pouvait que leur faire du bien. C’était comme ça, leur élément et le simple fait d’avoir un feu à proximité ne pouvait que leur faire du bien. Donc oui, faire un feu dans la cheminée c’était quand même un bon début pour une soirée plutôt agréable. Tant qu’elle pouvait être agréable, parce que le jeune homme se doutait que ça n’allait pas durer éternellement non plus. À un moment ou à un autre, Samuel allait quand même se réveiller et à ce moment-là, son rôle de père allait revenir sur le devant de la scène.

Le jeune homme alluma donc le feu dans la cheminée, et Jane ne manqua pas de répéter ses propos. Ils allaient se contenter de manger. On ne pouvait pas dire qu’ils se contentaient seulement de quoi que ce soit en temps normal, surtout quand ils se trouvaient tous les deux dans ce genre de moment… mais en même temps ils n’avaient pas forcément besoin de plus. Enfin, Edward n’en savait rien, ce qu’il savait c’était juste qu’il avait envie de prendre soin de Jane tant qu’il le pouvait encore.

« Ça dépend. » Demanda-t-il tout de même, un fin sourire sur le visage. « Tu avais quelque chose en tête toi ? Je pensais que tu étais épuisée et que tu avais faim. » Faim, c’était plutôt relatif, mais il y avait peu de chance que la faim ne vienne pas en mangeant de toute façon. Mais ça n’enlevait rien le fait qu’elle avait affirmé qu’elle était épuisée. Et c’était son cas aussi.

En réalité, le jeune homme aurait plein de chose en tête sur ce qu’ils pourraient faire tous les deux, mais en même temps il ne pouvait pas nier qu’il n’avait pas forcément la tête à ça. Oh, ça pouvait très bien arriver très rapidement, parce qu’il ne fallait pas grand-chose souvent pour que ça arrive dans tous les cas. Mais en même temps, la situation était quand même particulière en cet instant précis, il y avait Samuel dans une autre pièce (qui pouvait très bien se réveiller à tout moment). Bon, en même temps, ce n’était pas comme s’ils pouvaient envisager de s’abstenir dès qu’il était présent, il était évident qu’il ne tiendrait pas.

« Mais tes désirs sont des ordres dans tous les cas. » Et c’était le cas. Bon, le jeune homme n’était pas toujours avenant et il se montrait quand même le plus souvent égoïste, mais là c’était le cas. D’ailleurs, il ne manqua pas d’aller chercher tout ce qu’il fallait pour manger, avec ses quelques capacités de cuisinier. Autant ne pas trop attendre en prime, parce que ce n’était pas comme s’ils savaient exactement combien de temps ils avaient.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 19 Aoû - 9:03


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
J

ane et Edward se connaissaient par coeur, et ils n'avaient normalement pas besoin de se dire quoi que ce soit pour comprendre le désir de l'autre (qui était bien souvent commun) et pour décider ou non de le satisfaire (c'était plus souvent oui que non, au passage, on ne va pas se le cacher). Mais là, sur le moment, Jane ne miserait rien sur ce dont son âme soeur pouvait bien avoir envie ou pas. Elle n'en avait tout bonnement pas la moindre idée, ce qui était plus que déroutant pour elle. Ils passaient par tant d'informations différentes, d'émotions simultanées, que c'était difficile... Alors pour le coup, elle ne savait pas trop ce que le jeune homme attendait d'elle. Pas trop, espérait-elle, parce qu'elle n'avait pas envie de le décevoir, sans avoir envie non plus de se forcer. Alors elle se contenta d'attendre la réponse d'Edward, se disant qu'elle avait amorcé le sujet avec suffisamment de légèreté pour que ça ne se passe pas trop mal. Et en effet. Edward, comme bien souvent et même tout le temps depuis son retour à la maison, était parfait. Si elle avait du mal, bien souvent, à se comprendre, il la comprenait visiblement mieux qu'elle... Et elle n'allait certainement pas s'en plaindre. Pour elle, c'était un vrai soulagement de le voir réagir de la sorte. Elle n'avait pas envie de créer une mini-crise pour rien. Déjà qu'elle n'était pas forcément au meilleur de sa forme, elle avait juste envie de savourer un moment de complicité et de détente... qui n'inclurait aucune... dépense physique. Elle voulut répondre quelque chose quand Edward affirma que ses désirs étaient des ordres, mais le jeune homme disparut dans le même temps pour leur apporter le repas. L'air de rien, elle pouvait constater qu'il s'était donné du mal. Elle appréciait d'autant plus l'effort.

-C'est délicieux,
le complimenta-t-elle dans un léger sourire. Je crois bien que je vais t'assigner aux fourneaux à vie. Elle savoura ce repas improvisé, et l'appétit venant en mangeant, elle constatait que finalement, elle avait peut-être un peu faim... Ce qui ne l'aurait pas empêché de tout déguster avec gourmandise, ne serait-ce que pour lui occuper les mains. Tu sais, si tu dois te mettre à mes ordres à chaque fois que Samuel est là, tu vas t'épuiser à la tâche.

Ce n'est pas que cette pensée lui déplairait particulièrement. Bien au contraire. Mais ce ne serait pas très sain, en fin de compte. Si c'était une manière pour le jeune homme de se faire pardonner, il s'épuiserait à la tâche. C'est sûr que ça ne la dérangerait pas particulièrement, mais tout de même... elle ne prétendrait pas ne pas en avoir conscience.









code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 19 Aoû - 11:36

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Quand Edward affirmait à Jane que ses désirs étaient des ordres, il était clairement sincère. Le jeune homme n’avait aucune raison de mentir, ce n’était clairement pas le moment évidemment. Même si ça avait peut-être un côté un peu malsain, parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de prendre soin d’elle dans le but… eh bien, de faire passer un peu le fait que Samuel était dans les parages. Mais il n’y pouvait rien, la situation était tellement complexe qu’il avait juste envie d’aider Jane à passer outre et qu’elle n’oublie pas qu’ils n’avaient aucune raison de ne pas être heureux tous les deux et tous les trois si on comptait donc Samuel. Il se plierait donc sans soucis à tous ses désirs, sans se poser de question. Bon, après, ça dépendait quand même un peu de ce qu’elle voudrait, mais en même temps le jeune homme savait bien qu’elle n’allait pas abuser de la situation. Pas plus que ce qu’il ferait éventuellement, de quoi juste profiter de l’instant présent tous les deux.

Et en attendant, ils pouvaient donc manger tranquillement et ils verraient bien ce qu’ils allaient faire après coup. Et s’ils n’avaient rien envie de faire, ils ne feraient rien tout simplement. La plupart du temps ils étaient sur la même longueur d’onde, mais ça pouvait arriver quelque fois que ça ne soit pas le cas et dans ces cas là… ce n’était jamais trop évident. Parce que la frustration était quand même un sentiment particulièrement désagréable, que Edward avait beaucoup de mal à supporter. Mais pour l’heure, il semblait qu’ils soient réellement sur la même longueur d’onde et c’était une très bonne chose.

Le jeune homme leva les yeux au ciel quand Jane, après lui avoir dit que c’était délicieux, lui affirma qu’elle allait lui assigner les fourneaux à vie. À choisir, Edward avait quand même bien envie de s’épargner cette tâche. Bon là c’était plaisant, mais ce n’était pas pour autant qu’il avait envie de le faire à longueur de temps non plus, il ne fallait pas exagérer. Il pourrait le faire effectivement à chaque fois que Samuel était là, comme ne manqua pas de le souligner Jane.

« Tu me sous-estime, tu sais bien que je n’aime pas ça. »
Affirma-t-il dans un sourire en coin, espérant que Jane le prendrait comme il fallait le prendre, une plaisanterie. Même si ce n’était pas entièrement faux que Edward n’appréciait pas spécialement qu’on le sous-estime ou qu’on mette en doute ses capacités et que Jane était bien placée pour le savoir. « J’ai beaucoup de ressource. » Ajouta-t-il alors, sans perdre son sourire.

Et il le pensait vraiment, quand bien même il savait parfaitement pourquoi son âme sœur lui disait ça. Mais après tout, il ne voyait pas où était le mal d’être au petit soin avec Jane quand Samuel se trouvait là (quand il n’avait donc pas besoin d’apporter toute son attention à son fils). Même si effectivement, ça faisait peut-être beaucoup d’un coup.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 19 Aoû - 12:42


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
J

ane esquissa un fin sourire entendu en réponse à la remarque de son âme soeur quand ce dernier affirma qu'elle le sous-estimait, et que bien évidemment, il n'aimait pas ça. C'était une chose dont elle avait évidemment parfaitement conscience de son côté. Evidemment qu'Edward n'aimait pas qu'on le sous-estime, il était beaucoup trop fier pour accepter une chose pareille. Mais bien sûr, quoi qu'il en soit, la jeune femme considérait n'avoir rien fait de tel. Dans tous les cas, elle plaisantait et il plaisantait en retour, rien de plus, rien de moins... Elle ne l'avait pas sous-estimé un seul instant, elle considérait de toute manière qu'elle le connaissait trop bien pour ne pas avoir une idée précise de qui il était. De même, elle avait parfaitement conscience de ses compétences de ce qu'il était capable ou non de faire. Mais il y avait une différence entre être capable de faire quelque chose et avoir envie de la faire. Forcément, pour le moment, ça ne dérangeait pas le jeune homme... mais au bout de la dixième fois, puisque ce serait quand même récurrent, il se pouvait tout de même qu'il tire la tête. Et puis, si Edward devait être aux petits soins pour elle, elle ne voulait pas non plus que ce soit uniquement parce qu'il éprouverait ce fond de culpabilité duquel il ne serait pas capable de se défaire ou autre. Elle voulait qu'il y prenne autant de plaisir qu'elle, sinon, ça n'en valait pas la peine. Bon, bien sûr, elle voyait bien que pour l'instant, il ne se forçait pas le moins du monde. Elle craignait juste que, dans l'avenir, ce ne soit plus le cas par la suite.

-Ca je n'en ai jamais douté,
affirma Jane quand Edward assura qu'il avait beaucoup de ressources. Non, c'est sûr, c'était quelque chose qui ne lui avait pas échappé. En même temps, cela aurait été difficile pour elle de passer à côté de cet état de fait étant donné tous les efforts qu'elle le voyait faire pour lui et tous les efforts qu'elle l'avait déjà vu fournir par le passé. Je veux juste pas que tu t'obliges à faire tout ça pour moi... plus tard, reprit-elle quand même plus sérieusement.

Bon, elle se doutait que son âme soeur avait parfaitement compris où elle voulait en venir, mais elle avait besoin de verbalise les choses. Au moins, ils ne pourraient pas prétendre s'être dissimulé tout ça. Il devait le savoir, oui, qu'elle ne voulait pas qu'il s'oblige ou qu'il prétende. Malheureusement, ce n'était pas toujours aussi simple, c'était même rarement facile... Elle se disait qu'à l'avenir, aussi, elle aurait peut-être moins besoin de se sentir importante aux yeux d'Edward, qu'elle réussirait à faire la part des choses... mais ce n'était pas gagné encore.







code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 19 Aoû - 13:35

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Jane ne doutait pas du fait que Edward était plein de ressource et c’était normal, elle était quand même bien placée pour savoir de quoi il était capable et à quel point il pouvait en avoir en réserve. Quand bien même, ce n’était sans doute pas le « soucis » principal de la situation. Ils étaient plein de ressource tous les deux, c’était comme ça et bien souvent ils tentaient quand même leurs limites de ressource. Sur de nombreux points, ils avaient eu tendance à tester leurs limites se rendant compte qu’ils n’en avaient quand même pas beaucoup. Même s’ils en avaient quand même, évidemment, comme tout le monde. Et dans le cas précis, rien ne pouvait réellement garantir que Edward n’allait pas finir par en avoir marre de faire ce genre d’effort… des efforts qu’il faisait forcément parce qu’il culpabilisait de faire subir une telle épreuve à Jane. Actuellement, Samuel se trouvait avec eux et le jeune homme n’avait aucune envie que Jane se sente délaissée, qu’elle ait le sentiment de passer après son fils (même s’il y avait forcément des moments où ça risquait d’arriver, parce que Edward ne pouvait pas se dédoubler, mais dans l’idéal il aimerait surtout qu’ils soient à deux pour s’occuper de Samuel… sans pour autant vouloir imposer cette charge à son âme sœur), alors oui, c’était en grande partie pour cela qu’il avait envie de se montrer au petit soin avec elle. En aillant quand même envie de le faire.

« Pourtant, je pensais que ça te plairait de m’avoir à ton service entièrement. »
Dit-il encore une fois sur un ton léger, continuant de s’amuser de la situation, même s’il savait que Jane se montrait plus sérieuse. Mais c’était une façon comme une autre de la rassurer, puisqu’il sentait qu’elle avait besoin d’être rassuré. « Moi j’aurais adoré que tu deviennes ma petite esclave personnelle. » Ajouta-t-il dans un nouveau sourire, tentant un peu le diable il ne pouvait pas le nier.

Ils se taquinaient souvent à ce sujet et Edward avait plusieurs fois affirmé qu’il voulait avoir Jane comme esclave (avec un habit de soubrette c’était parfait également il savait que ça lui irait très bien, quoi que sans habit c’était tout aussi bien). Mais évidemment, le jeune homme ne le pensait pas vraiment, pas de cette manière en tout cas. Ça faisait un moment qu’ils avaient dépassé cet état en même temps. Même si c’était quand même plaisant de continuer à la taquiner, de se chercher encore malgré le temp qui passait et surtout le quotidien qui prenait le dessus. Edward n’avait aucune envie qu’ils perdent leurs habitudes, même s’il y avait son fils maintenant dans leur vie.

« Et si je me contente de le faire simplement parce que j’en ai envie ? » Demanda-t-il alors, plus sérieusement en venant déposer ses lèvres sur les siennes. « Ça semble si incompatible que ça ? »

En un sens non, même si évidemment la culpabilité qu’il ressentait jouait quand même un rôle là-dedans.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 19 Aoû - 14:59


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
J

ane ne perdit pas son sourire quand Edward lui fit remarquer qu'il s'imaginait que ça lui ferait plaisir qu'l se mette entièrement à son service. Evidemment que c'était le cas, elle n'allait clairement pas prétendre le contraire. Tout comme il aimait qu'elle se plie en quatre pour lui, ça faisait un peu partie de leurs... fantasmes, dira-t-on, mais la question n'était pas là. Voir Edward à son service, ça lui plaisait tant qu'il ne s'obligeait pas à agir de la sorte, et pour le coup, rien n'était moins sûr. Aujourd'hui, peut-être que procéder ainsi n'exigeait de sa part aucun soucis particulier, elle avait envie de le croire, en tout cas. Mais elle se disait que sur la durée, ce risquait fort de ne pas toujours être le cas... Elle craignait fort que la culpabilité soit son seul moteur, et dans ce cas, ce deviendrait un véritable problème. Pour preuve, quand Edward affirmait qu'il adorerait qu'elle soit sa petite esclave personnelle (ce qu'il lui répétait suffisamment pour qu'elle soit clairement au courant), elle ne savait qu'afficher une légère grimace, parce que pour elle, c'était tout sauf un plaisir. Jouer les soubrettes pour le bon plaisir de monsieur, le fait est que ça ne lui plaisait absolument pas. Alors elle pouvait aisément comprendre qu'en réponse, Edward pense également de la même manière. Ils étaient sans doute trop fiers et indépendants pour se laisser donner des ordres, en réalité. Mais Edward se contentait d'affirmer une fois encore qu'il agissait seulement ainsi qu'il en avait envie, ni plus ni moins.

-Non, ce n'est pas incompatible,
reconnut-elle simplement.

Et c'était sincère. Cela pouvait lui arriver aussi de se mettre en quatre pour Peter, de tout faire pour son bien-être, parce qu'elle en avait juste envie ou parce qu'elle ressentait qu'il en avait besoin (tout comme il devait ressentir qu'elle en avait besoin maintenant). Alors non, ce n'était pas incompatible, mais elle ne voulait pas que la culpabilité le fasse agir, par contre, juste l'envie de lui faire plaisir, rien d'autre.

-Je dis juste que ce ne doit pas être une obligation pour toi.


Et elle n'insista pas davantage, il devait très bien avoir compris où elle voulait en venir précisément, et il n'était pas nécessaire de débattre sur la question, elle ne pensait pas que ça les mènerait où que ce soit. Elle ne dit donc rien et se contenta donc de grignoter en observant le feu dans l'âtre. Ils pouvaient tout à fait ne rien se dire, juste profiter du fait d'être ensemble, savourer la chaleur des flammes et la douceur des amuse-gueule que le jeune homme avait préparé. Alors elle laissa un silence s'installer, qu'elle ne trouvait pas particulièrement embarrassant. Mais qui laissèrent à ses pensées le temps de divaguer. Ce qui n'était pas forcément une bonne chose.

-Tu crois que j'en suis capable ? D'être une bonne... belle-mère ?


Rien que le mot lui écorchait les lèvres.







code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 19 Aoû - 15:42

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Jane confirma le fait que ce n’était pas incompatible le fait que Edward se plie en quatre pour elle, simplement parce qu’il avait envie de le faire. Le jeune homme appréciait qu’elle le reconnaisse, parce que c’était effectivement le cas. Bon, en un sens, il ne pouvait pas nier non plus le fait qu’il y avait une part de culpabilité là-dedans quand même. Que si Samuel n’avait pas été présent, ils ne passeraient peut-être pas une soirée comme ça, où Edward s’était mis en tête de s’occuper de Jane en cuisinant. Mais ce n’était pas non plus complètement son moteur, même si ça jouait quand même un peu. Mais Edward comprenait bien où Jane voulait en venir et bien sûr, il appréciait qu’elle le précise. Elle n’avait aucune envie que ça devienne une obligation pour lui de prendre soin d’elle à chaque fois que Samuel se trouvait chez eux, pour la simple et bonne raison que ça deviendrait une corvée. Le jeune homme n’avait pas spécialement envie en effet que ça soit une corvée, qu’il se force complètement. Même si par moment ça pouvait être drôle, il ne fallait pas que ça devienne moins drôle. Edward appréciait en tout cas que son âme sœur le précise, même si elle n’avait pas forcément besoin de le faire.

« Ça ne le sera jamais. » Dit-il dans un fin sourire, sans pour autant manquer de sérieux.

Il n’y avait sans doute pas grand-chose de plus à dire en cet instant précis. Jane n’avait aucune raison de s’en faire, même si ce n’était pas illogique qu’elle s’en fasse. Il ne pouvait pas le lui reprocher d’ailleurs, au vu de la situation particulière. En tout cas, ils ne se dirent plus rien pendant un instant, se contentant de profiter du silence ambiant et du feu dans la cheminé, en plus des choses que Edward avait ramené pour manger. Mine de rien, le silence avait du bon. Ils en avaient l’habitude, seuls dans leurs maisons normalement, mais Samuel n’allait pas manquer d’y apporter beaucoup plus de vie et de bruit surtout. Mais pour l’heure, il semblait dormir à point fermé (Edward ne pouvait pas nier qu’il avait presque envie de se rendre dans sa chambre pour vérifier que tout allait bien, mais il se retenait, il n’y avait aucune raison que ça n’aille pas).

Ce fut Jane, finalement, qui brisa le silence en lui demandant si elle serait une bonne belle-mère. C’était vraiment étrange de l’entendre prononcer ce mot. Belle-mère ça avait un côté tellement péjoratif, comme ces marâtres dans les histoires qui s’en prenaient aux enfants de leurs maris.

« Bonne, ça tu l’es dans tous les cas. »
Affirma Edward dans un sourire amusé, n’aillant pas pu s’empêcher de faire cette blague particulièrement débile. Mais il ne tarda pas à reprendre la parole plus sérieusement. « Il n’y a aucune raison que tu ne sois pas capable. Si moi je peux m’en sortir, tu vas forcément t’en sortir. » Comme Jane aurait été une parfaite mère également… si c’était possible. Mais non, malheureusement…
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 19 Aoû - 16:30


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
J

ane ne parierait pas sur le fait que, à un moment ou à un autre, Edward ne finirait pas par se lasser et considérer le fait de prendre soin d'elle comme une déplaisante obligation. Ce ne serait pas franchement surprenant, en tout cas, et la jeune femme ne pourrait pas vraiment le lui reprocher si cela devait arriver... même si elle ne pourrait sans doute pas s'empêcher de le faire malgré tout. Bref, elle acceptait de croire en sa promesse pour le moment, mais seul le temps leur apprendrait si Edward avait tort ou raison de croire qu'il serait capable de prendre soin de Jane de cette manière (ce qui n'ôtait rien au fait qu'il le faisait aussi en temps normal, mais d'une autre manière). Pour le moment, il agissait par envie et sans se forcer, alors elle n'allait pas lui faire l'affront de s'en plaindre. Surtout que ce serait définitivement mentir que de prétendre que ça lui était désagréable. Elle savourait ce moment d'apaisement et de détente, tout en simplicité, et il était assez évident qu'elle en avait eu le plus grand besoin. La jeune femme savait que quoi qu'ils fassent et peu importe la manière dont ils sauraient aborder la situation, Samuel agirait forcément sur leurs vies comme une tornade qui emporterait tout sur son passage. Alors quand ils pouvaient connaître un peu de calme et d'apaisement, le fameux calme avant la tempête, il fallait qu'ils en profitent un maximum.

Pas la peine de s'éterniser plus longuement sur la question. D'autres étaient en suspens, qui méritaient peut-être davantage de s'y attarder. Comme le rôle qu'elle parviendrait ou non à tenir auprès de cet enfant qui n'était même pas le sien. Jane préféra ne faire aucune remarque quand Edward lui fit remarquer que bonne, elle l'était dans tous les cas (fin et subtil, vraiment). A la place, elle se contenta de lever les yeux au ciel pour la forme. Elle était habituée à ce genre de petites réflexions, elle n'allait pas non plus le prendre mal. Surtout que même si c'était lourdingue, ça restait le compliment. Oui, le pire dans tout ça, c'est que le jeune homme pensait certainement ce qu'il disait. Mais... bref, elle avait une préoccupation autrement plus importante à l'esprit, en l'occurrence.

-C'est faux... t'as toujours eu la fibre paternelle, toi.
Et elle le pensait vraiment. Elle ne voulait pas verser dans la psychologie de comptoir, mais elle se disait bien souvent que le fait que son âme soeur ait pu bénéficier de deux modèles parentaux forts avait forcément dû jouer dans son appréhension de la paternité quand la jeune femme, de son côté, craignait tellement d'être la mère qu'elle accusait Natasha d'être qu'elle s'était mis dans le crâne qu'elle ne serait jamais une mère digne de ce nom.. Alors une belle-mère, vous imaginez... Moi je suis pas fait pour être mère... Alors belle-mère.





code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Lun 20 Aoû - 0:18

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Sans forcément de surprise, Jane ne revint pas sur sa petite remarque particulièrement subtile. Le jeune homme n’était pas vraiment étonné non, il s’attendait même limite à ce qu’elle le prenne mal et qu’elle lui lance une pique pour lui faire comprendre qu’il était con. Même s’il le pensait vraiment. Bon, ce n’était pas joliment dit, le jeune homme en avait conscience, mais ça n’enlevait pas le fait qu’il pensait quand même sincèrement ce qu’il disait. Elle était magnifique, parfaite. Pas seulement physiquement bien sûr, elle était parfaite en tout point même ses défauts n’étaient que perfection au final, mais pour le coup physiquement… bref, il avait dit ce qu’il avait à dire.

Et concrètement, le jeune homme savait bien qu’elle avait de toute façon e sérieuse préoccupation en tête, le fait de savoir si elle allait être une bonne belle-mère ou non. Mine de rien, c’était la première fois que ce terme arrivait réellement dans leur conversation. Ils savaient que Samuel arrivait depuis un moment, ils savaient qu’il allait faire parti de leur vie, il savait aussi qu’elle allait forcément être touché par lui, qu’elle allait avoir une place dans la vie de l’enfant… mais quand même c’était la première fois qu’ils donnaient ce terme pour de bon. Jane était la belle-mère de Samuel c’était aussi simple que ça, mais ce n’était pas pour autant simple en réalité. Le jeune homme sentit son cœur se serrer quand Jane affirma qu’elle n’était pas faite pour être mère elle – à contrario de lui qui avait la fibre paternelle apparemment, même si le jeune homme ne voyait pas vraiment les choses comme ça – parce que justement, elle aurait pu être mère, que si elle s’était sentie plus mère, plus capable, si elle avait cru en eux, ils auraient peut-être leur enfant à eux. Il savait qu’il ne devrait pas se sentir mal en entendant ces mots, mais il ne pouvait pas s’en empêcher.

« T’as aucune raison de penser que tu n’es pas faite pour être mère pour commencer. »
Dit-il alors, reprenant pleinement son sérieux, parce qu’il n’avait aucune envie de laisser son âme sœur penser de la sorte. Le rôle de belle-mère n’avait rien à voir avec le rôle de mère, c’était évident, surtout en de telles circonstances. Parce que Samuel n’était autre que le fruit de sa tromperie et qu’elle ne pourrait sans doute jamais l’oublier. « Et puis c’est quoi une bonne mère ? Une mère comme la tienne ? Je suis sûr que tout le monde pensait que Natasha ferait une bonne mère. » En était-elle une ? Edward n’en savait rien au fond, il savait juste que Jane avait des reproches à lui faire, mais étaient-ils tous justifier ? Ça restait à voir. « Ou une mère comme la mienne ? Je suis sûr qu’on disait d’elle qu’elle ferait une bonne mère. En attendant, elle a préféré mourir plutôt que de s’occuper de ses enfants. » Même si Preston et Edward n’avaient pas forcément besoin qu’elle s’occuper d’eux, mais Ambre était quand même trop jeune pour perdre sa mère. Et pourtant, elle l’avait perdu. « On ne peut pas dire si une personne est faite pour être mère ou non et c’est pareil pour une belle-mère. » Le jeune homme plongea son regard dans celui de Jane. « Si tu as envie d’être une bonne belle-mère alors… tu en seras une. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Lun 20 Aoû - 18:22


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
E

dward avait raison, au fond, Jane n'avait pas vraiment de raisons de penser qu'elle serait une mauvaise mère... ou du moins si, elle en avait, mais elle ne pouvait pas franchement prétendre qu'elles étaient valides. C'était seulement... que c'était quelque chose dont elle avait si bien su se convaincre, et depuis toujours, au point de refuser en bloc l'idée de devenir mère (quitte à avoir de profonds regrets par la suite)... Et c'est vrai, l'un de ses arguments principaux était qu'elle n'avait pas d'exemples maternels suffisamment forts dans sa vie pour pouvoir s'en inspirer. Pourtant, elle devrait savoir que ce n'était pas si nécessaire. Et d'ailleurs... Natasha Hardwick était-elle une si mauvaise mère que ça ? Jane n'oublierait jamais de l'accabler de reproches, par principe, mais en toute objectivité, il faudrait qu'elle reconnaisse que sa mère avait eu un courage monstrueux de l'élever seul alors que son mari avait pris la tangente et que toute sa famille lui avait tourné le dos. Même si elle n'avait pas toujours bien agi, elle avait toujours voulu agir pour elle. Mais justement. C'était bien ce que la jeune femme entendait par là aussi. Vouloir être mère, aimer son enfant, ce n'était pas toujours suffisant, et on pouvait rendre son fils ou sa fille malheureux même en voulant veiller à son bien-être... Et là, ce n'était même pas comme si elle était une mère, elle était une belle-mère. Elle avait encore moins de raisons de savoir s'occuper de cet enfant.

Mais une fois encore, Edward avait d'excellents arguments. Bon, Jane pourrait lui rétorquer qu'il n'y avait sans doute que son père pour avoir supposé que Natasha serait une bonne mère, mais ce serait de la mauvaise foi... C'est vrai, personne ne pouvait présumer à l'avance qu'ils seraient de bons parents ou non. Elle sentit son coeur se serrer quand Edward évoqua le suicide de sa mère... Elle le trouvait dur, pour le coup (et elle le pensait parce que même mère, si elle devait perdre Edward - ce qui était techniquement impossible, mais admettons - elle aussi se foutrait en l'air), mais elle comprenait sa rancoeur. Elle avait quand même envie de croire que sa mère, de son vivant, et avant que le chagrin ne la consume, était une mère exemplaire. Ils ne pouvaient pas prévoir, mais dans tous les cas, Jane était convaincue que la seule envie ne suffisait pas toujours.

-J'ai peur de... de ne pas réussir à l'aimer...,
avoua-t-elle finalement.

Certes, au moins, elle avait pu constater qu'elle ne le détestait pas. Mais elle ne voulait pas se contenter de le tolérer... ce serait horrible pour cet enfant... Mais les sentiments, ça ne se contrôlait pas, et elle était bien placée pour le savoir.



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 26 Aoû - 14:25

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Edward ne pouvait pas affirmer pleinement que son épouse allait réellement réussi à s’en sortir, qu’elle allait réussi à être une bonne belle-mère, mais en même temps il n’avait pas envie que Jane imagine qu’elle n’en était pas capable. Parce que après tout, il n’y avait aucune raison pour qu’elle n’en soit pas capable, pour qu’ils en sachent quelque chose à présent. C’était avec le temps qu’ils allaient pouvoir découvrir si elle était une bonne belle-mère, comme ils allaient découvrir s’il s’en sortait en tant que père. Même si Jane n’avait pas manqué de lui dire plusieurs fois qu’il avait la fibre paternelle, ça ne voulait pas dire qu’il serait un bon père pour autant. Du moins, le jeune homme considérait qu’il ne pouvait pas affirmer qu’il allait forcément être un bon père. Et il tenait quand même à convaincre Jane qu’elle ne pouvait pas se montrer si radicale que ça non plus de son côté, qu’elle ne pouvait pas se considérer comme incapable d’être une bonne belle-mère, ou même une mère. Même si pour la deuxième chose… c’était quelque peu compromis. Sauf que Edward avait bien conscience que si son âme sœur avait pensé autrement, qu’elle avait cru réellement pouvoir s’en sortir en tant que mère, ils ne se retrouveraient peut-être pas dans cette situation actuellement. Parce qu’ils auraient peut-être pu avoir leur enfant. Enfin, le jeune homme savait bien qu’il n’y avait pas que ça, qu’il y avait forcément le fait qu’ils étaient dans une situation complexe et qu’ils ne pouvaient pas se permettre d’envisager d’avoir un enfant à ce moment-là. Mais quand même… ça avait pu jouer un peu quand même.

En tout cas, la seule chose qu’il voulait pour le moment, c’était réussir à convaincre Jane qu’elle ne devait pas se croire incapable de faire les choses bien, parce qu’ils ne pouvaient pas le savoir pour le moment. Quand bien même, les doutes étaient légitimes. Et quand Jane précisa qu’elle avait peur de ne pas être capable d’aimer Samuel, Edward ne pouvait que la comprendre. Il lui en demandait beaucoup, il en avait parfaitement conscience. Et en même temps, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se sentir quelque peu touché par les propos de son âme sœur. Parce qu’elle espérait réellement aimer son fils, jouer son rôle de belle-mère alors qu’elle aurait très bien pu ne pas chercher en quoi que ce soit avoir un rapport. Et en plus, elle ne le détestait pas et ce n’était pas rien quand même.

« Tu sais… ce n’est pas grave si tu ne l’aimes pas. » En un sens, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il avait quand même envie que ça soit le cas, qu’elle l’aime et qu’ils parviennent à trouver un équilibre tous les trois (tous les quatre en comptant Perséphone, mais en même temps le jeune homme ne pensait pas nécessaire d’inclure son ex petite amie dans l’équation quand même). Mais si elle ne parvenait pas à l’aimer, ce n’était pas un drame en soit. « Mais je me dis que si déjà tu as peur de ne pas en être capable, c’est un bon point. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 26 Aoû - 14:50


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
L'

amour ne se commandait pas et se contrôlait pas. S'il y avait bien deux personnes en ce bas monde pour pouvoir en avoir parfaitement conscience, c'était bien le couple de myrihandes du feu, eux qui avaient si longtemps lutté contre leurs sentiments respectifs, qui avaient fait tout leur possible pour nier s'aimer, pour enterrer leurs sentiments, quitte à faire souffrir d'autres personnes dans le processus. L'amour ne se commandait pas, aussi Jane ne pouvait-elle en rien avoir la certitude qu'elle saurait un jour apprécier sincèrement le petit Samuel. Certes, le fait qu'elle n'éprouve aucune haine à l'adresse du petit garçon en disait peut-être déjà long, mais qui sait si ça ne changerait pas si d'aventure, en grandissant, le fait qu'il ne soit justement plus ce gamin d'apparence inoffensive lui soit insupportable ? Elle se sentait totalement perdue, à cette perspective. A toutes les perspectives, en réalité. Car elle estimait réellement qu'il était d'une importance capitale qu'elle sache adresser à son beau-fils une bienveillance qu'il ne parvenait pas encore à lui inspirer. Bien sûr, personne ne lui demandait d'être une mère pour cet enfant (et Enjolras s'y opposerait sans doute fermement si on lui demandait son avis, par ailleurs), mais elle ferait partie de sa vie pour longtemps, elle ne pouvait pas se contenter d'être spectatrice de la situation... de toute façon, si elle osait se mettre à l'écart, elle ne se le pardonne absolument jamais, c'est certain. Parce qu'elle aurait encore plus le sentiment que tout ceci lui échappait. Et elle n'avait aucun besoin de jouer les démissionnaires pour que ce soit effectivement le cas.

-Peut-être, j'en sais rien, soupira Jane, indécise...

Edward avait raison, au fond. Si elle ne se posait même pas de questions, si elle ne cherchait pas à aimer et à se faire aimer de Samuel, ce serait clairement peine perdue. Mais ça ne changeait pas grand chose pour autant au fait que ce qu'elle voulait dépassait le seuil de ce qu'elle pouvait, dans le cas contraire, si elle pouvait exaucer son bon vouloir, elle se contenterait de remonter le temps et d'empêcher l'existence de Samuel... Et le fait qu'elle soit capable de penser ainsi, en l'occurrence, ne laissait que par trop entendre qu'elle était loin d'être encore la belle-mère aimante qu'elle souhaiterait potentiellement devenir. Pour sa propre paix d'esprit.

-C'est pas vraiment... comme ça que j'avais imaginé notre vie
, ajouta-t-elle dans un fin sourire.

Ce n'était pas un reproche, les reproches, elle les avait déjà trop formulés, c'était juste un constat. En vivant avec Edward, en l'épousant, ce n'était pas ce qu'elle avait voulu, ce n'était pas la vie dont elle avait rêvé.



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 26 Aoû - 16:38

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
Ce n’était pas surprenant en soit que Jane ne soit pas certaine de ce qu’il disait, Edward n’était pas vraiment sûr de ce qu’il disait non plus. Malheureusement, dans cette situation, ils n’avaient pas vraiment d’autres choix que de voir comment les choses allaient se passer dans le futur, d’attendre et de constater comment ça se déroulait. C’était quelque peu dérangeant, parce qu’on ne pouvait pas dire qu’ils avaient vraiment les choses en main (et Jane clairement encore moins que Edward), mais ce n’était pas comme s’ils avaient d’autres choix. Le jeune homme aimerait bien avoir toutes les connaissances, pouvoir réellement garantir à Jane que tout allait bien se passer, comme se dire que tout allait bien se passer également. Ça serait agréable de savoir que tout allait bien se passer, qu’ils allaient parvenir à trouver leur équilibre.

Edward ne pouvait pas le savoir donc, mais il pouvait se contenter simplement d’espérer. Espérer le fait que Jane allait finir par accepter la situation, espérer que de son côté il n’allait pas tout foirer comme d’habitude. Mais ils ne pouvaient pas le savoir malheureusement. Quand Jane affirma que ce n’était pas ainsi qu’elle avait imaginé sa vie, Edward ne put s’empêcher de se sentir quand même responsable. Il ne pensait pas qu’elle lui faisait des reproches, mais le jeune homme avait bien conscience qu’il était responsable. S’il n’avait pas fait n’importe quoi, s’il avait eu le courage de dire à Perséphone ce qu’il ressentait vraiment pour Jane, s’il avait eu le courage de la quitter, ils n’en seraient définitivement pas là. Il s’en voulait, il ne pouvait pas s’empêcher de s’en vouloir, quand bien même il avait conscience qu’il n’aurait pas pu avoir Samuel dans le cas contraire. Et forcément, au vu de la situation, il n’avait aucune envie de changer son existence, mais quand même.

« Moi non plus. » Avoua-t-il donc, parce que c’était effectivement le cas, il n’avait clairement pas imaginé sa vie comme ça. Quand ils avaient décidé d’enfin assumer leurs sentiments, quand ils s’étaient remariés (et même mariés la première fois), quand ils s’étaient installés ensemble, ce n’était pas comme ça qu’il avait vu les choses. En un sens, Edward avait toujours eu envie d’avoir une famille, de fonder une famille et il aurait aimé que ça soit le cas avec Jane. Mais bon, ils ne pouvaient pas changer le passé.« En même temps… j’avoue que j’ai toujours eu un peu de mal à imaginer notre vie. » Dit-il dans un fin sourire, cherchant un peu à rendre cette discussion plus légère. Même si rien n’allait changer à la lourdeur de la situation sans doute. « Tu te rappels avant… quand on pensait que nos vies n’avaient aucun rapport. »

Oh, il n’y avait aucune raison qu’elle ne s’en souvienne pas. Autrefois, le jeune homme n’aurait clairement pas pu imaginer vivre avec Jane comme ils le faisaient maintenant, il n’aurait pas pu imaginer l’épouser même. Et pourtant, maintenant, la seule chose qu’il était sûr et certain c’était que sa vie ne pouvait pas s’éloigner de celle de son âme sœur.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 26 Aoû - 17:08


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
S

ans surprise, Edward était du même avis qu'elle. Bon, en même temps, elle préférait le voir approuver que s'emporter contre elle parce qu'elle remettait ses rêves en question à cause de son rêve à lui... Mais c'était au fond un peu triste que de se dire que tout ce qu'ils avaient pu imaginer de leur vie était pour toujours remis en question... Cela dit, qui vit vraiment la vie dont il a rêvé ? Personne, sans doute... et rien ne leur garantissait au passage que leurs rêves auraient été compatibles. Edward avait toujours voulu fonder une famille, rien qu'à partir de là, il y avait forcément un hic. Si ça se trouve, la situation qu'ils vivaient était le meilleur compromis entre leurs aspirations respectives... Difficile de savoir, au bout du compte. Quoi qu'il en soit, il ne servait à rien de s'abreuver de "si", même si Jane avait encore du mal à faire autrement que de se demander comment les choses se seraient passé si les circonstances avaient été légèrement différentes. Ou pas que légèrement, à ce stade, car on ne pouvait certes pas affirmer que Samuel représentait juste un point e détail dans leur existence.

Edward embraya en affirmant qu'il avait toujours eu un peu de mal à imaginer ce à quoi ressemblerait leurs vies. En même temps, ils avaient passé tant de temps à imaginer devoir faire partie de la vie de l'autre par défaut sans en avoir la moindre envie malgré tout. C'est sûr que, en remontant à il n'y a pas si longtemps que ça, s'ils devaient avoir une vue de l'avenir, ce ne serait clairement pas l'un avec l'autre. D'un autre côté, avant que sa relation avec Edward ne devienne sérieuse (et donc officielle), elle ne pensait pas à l'avenir, elle se contentait de vivre au jour le jour, sans forcément s'intéresser au lendemain, même au surlendemain... même quand elle était présumément "mariée" à Léo, elle ne réfléchissait pas de la sorte. C'était lui et uniquement lui qui avait changé sa vision des choses.

-J'ai l'impression que ça appartient à une autre vie.
Elle avait du mal, à vrai dire, à se rappeler combien elle avait haï Edward. Elle trouvait ça si stupide, rétrospectivement. Tant de temps perdu. Et en même temps, c'était hier. Ou il y a un peu plus de neuf mois, on va dire, ce qui était effectivement récent. En fait, à l'instant où elle s'était imaginée des perspectives d'avenir, cet avenir se dessinait d'ores et déjà sans elle. Moi, je commençais à me faire une bonne idée de ce que notre vie allait être.

Elle visualisait parfaitement les choses parce que, justement, elle savait où elle en était, et puisqu'elle se sentait bien au présent, elle pouvait visualiser sereinement le futur.






code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 26 Aoû - 18:00

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
C’était clair que la période où ils ne pensaient pas pouvoir vivre ensemble, où ils n’envisageaient même pas cela possible, semblait appartenir à une très lointaine époque et pourtant, ce n’était pas si vieux que cela en soit. Cette époque où ils se détestaient viscéralement (et où Jane avait de bonnes raisons de le détester d’ailleurs – même si elle en avait d’autre maintenant), où ils pensaient faire leur vie avec d’autres personnes, ce n’était pas si vieux que ça au final, même si ça semblait appartenir à une autre vie. À choisir, le jeune homme n’avait clairement aucune envie de revenir en arrière, de revenir aussi loin en tout cas, parce qu’il n’aimait pas cette période de sa vie où il se forçait à penser que rien ne pouvait avoir lieu avec Jane, où il pouvait vivre sans elle. Alors que concrètement, maintenant, le jeune homme avait simplement envie de l’avoir dans sa vie. Ce n’était donc pas si vieux que cela et pour cause, ils n’étaient pas si vieux que ça. En quelques mois, ils avaient quand même vécu pas mal de chose.

Et encore une fois, pour revenir toujours à la même chose, c’était clairement Edward qui avait tout gâché. Ils auraient pu avoir la vie que Jane rêvait, simplement s’il n’avait pas agit comme un idiot, s’il avait eu le courage de prendre son destin en main. Quand Jane précisa qu’elle avait eu une bonne idée de ce que leur vie allait être, à partir du moment où ils avaient envisagé quelque chose ensemble, à partir du moment où ils avaient été bien, encore une fois il ne pouvait pas s’empêcher de s’en vouloir. Edward devrait arrêter de culpabiliser sans doute, mais il n’y pouvait rien. Il ne parvenait pas à se pardonner, même s’il ne regrettait pas tout. C’était sans doute contradictoire, mais il avait en même temps envie de changer le passé pour permettre à Jane de se sentir mieux et d’obtenir la vie dont elle rêvait, et envie de ne pas changer parce qu’il aimait Samuel tout simplement et qu’il aimait qu’il soit dans sa vie. Quand bien même s’il devait choisir, il choisirait son âme sœur. Il s’en voulait donc, il ne parvenait pas à ne pas s’en vouloir, même s’il avait surtout conscience que ça n’allait pas du tout changer quoi que ce soit.

« Et maintenant, tu n’y arrives plus. »
Se contenta-t-il de dire, faisant une simple constatation. Elle ne parvenait plus à se faire une idée de leur avenir et très franchement, Edward savait bien que c’était de sa faute. Tout ce qu’ils devaient subir en ce moment, c’était bel et bien à cause de lui. Edward savait bien qu’il ne pouvait pas continuer de culpabiliser tout le temps et si Jane avait réussi à lui pardonner (même si au final, ça revenait quand même souvent sur le tapis et ça ne pouvait qu’être le cas avec la présence de Samuel chez eux), il devrait arriver à se pardonner lui-même. Mais ça n’avait rien de simple.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 26 Aoû - 18:28


A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
J

ane pouvait, sans difficulté, ressentir la culpabilité qu'éprouvait son âme soeur, en même temps, même sans ressentir tout ce qu'il ressentait, ça n'aurait pas pu lui échapper en cet instant, et face à cela, elle se sentait partagée. Elle n'aimait pas qu'il se sente mal. Elle, elle voulait que son âme soeur soit heureux, et il avait tout en mains pour l'être. Mais d'un autre côté, et c'était forcément malsain (elle le savait sans parvenir à l'empêcher), elle avait besoin, presque, qu'il culpabilise, pour ne pas être la seule à souffrir de la situation, parce qu'elle avait perdu énormément avec tout ça, parce que même si la trahison du jeune homme avait été pardonnée, ses conséquences resteraient jamais partie intégrante de leurs vies et que c'était dur à vivre. Elle sentait bien qu'elle ne remuait que trop le couteau dans la plaie et qu'il fallait qu'
elle se calme, elle en avait entièrement conscience, évidemment... mais elle n'y arrivait pas. Dans sa tête, impossible d'être bien, et comme elle n'était pas bien, elle ne réussissait pas à faire en sorte que son âme soeur le soit : un cercle vicieux dangereux, mais duquel elle avait toutes les peines du monde à s'extraire, peu importe les efforts qu'elle fournissait à ce titre. En soi, elle n'extrapolait rien, mais elle devrait peut-être changer de sujet plutôt que de se concentrer sur ses états d'âme. Oui... et non, parce qu'elle ne pouvait pas faire comme si de rien n'était. Elle sentit son estomac se nouer. Pourquoi il fallait que ce soit si compliqué... et pourquoi cette peur que rien ne les sauve jamais ? Elle hocha la tête de droite à gauche, les yeux baissés.

-Non, je n'y arrive pas....

Ca ne servait à rien de mentir, c'était la vérité. Elle s'était extasiée de projets d'avenir où il n'était question que d'elle et lui, elle avait cru en leur bonheur, un bonheur sans faille où chaque jour serait plus beau que le précédent alors qu'elle ne l'aurait pourtant pas cru possible. Et il était très possible qu'ils soient heureux, tous les deux, malgré tout, et que chaque jour, en effet, ressemble au précédent. Mais là, tout de suite, c'était le noir total, et elle ne savait vraiment pas ce qu'il adviendrait d'elle.

-Mais c'est pas grave
, tenta-t-elle tout de même de le rassurer. De toute façon, l'avenir ressemble jamais à ce qu'on veut, donc c'est pas très important.

Ils auraient de nouveaux projets, ils auraient de nouveaux rêves. Il était juste... trop tôt pour ça. Le présent était suffisamment chargé pour ne pas se focaliser sur le futur. Depuis quand elle se faisait autant de soucis de toute manière.









code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 2148

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   Dim 26 Aoû - 20:40

A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère.
En un sens, Edward n’avait pas vraiment besoin que Jane réponde à sa remarque pour savoir que c’était bel et bien le cas, qu’elle ne parvenait plus à s’imaginer son futur, à avoir une idée de son avenir. En grande partie sans doute parce qu’elle n’était plus bien dans sa vie actuelle, à cause de tout ce qui était en train de se passer. Il n’avait pas besoin qu’elle réponde non, parce qu’il était clairement au courant de ce qu’elle ressentait et il savait aussi qu’il ne pouvait tout simplement rien faire contre cet état de fait. Il aimerait bien pouvoir faire quelque chose pour apaiser son âme sœur, malheureusement, il ne pouvait juste rien faire du tout. Et Jane avait beau affirmer que ce n’était pas grave, Edward avait dû mal à voir les choses comme ça. Il s’en voulait, il ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser et c’était sans doute une bonne chose au final qu’il culpabilise. Parce qu’il avait quand même de bonne raison de s’en vouloir. Sans ses mauvaises actions, sans sa lâcheté, ils n’en seraient pas là. Et même si Jane avait accepté de lui pardonner, il savait bien que cette histoire, l’ombre de sa trahison, ne pouvait que planer constamment au-dessus d’eux. Et forcément, avec la présence de Samuel, ça n’allait pas changer d’ici là.

En un sens, Jane n’avait pas tort en affirmant que l’avenir ressemblait rarement à ce qu’ils espéraient, ça devait être un truc un peu constant pour tout le monde quand même. Ça ne les touchait pas qu’eux. Après tout, beaucoup en ce bas monde devait voir leurs plans être mis à mal. Après tout, leurs exs respectifs n’avaient sans doute pas cru que les choses se passeraient comme ça non plus de leur côté, même si pour le coup ça les concernait encore une fois. Est-ce que ça n’avait vraiment pas d’importance ? Edward ne saurait dire.

« Ouais, peut-être. »
Dit-il dans un soupire, ne parvenant pas vraiment à croire le fait que ça n’avait vraiment pas d’importance.

Edward savait bien que dans tous les cas, il ne pouvait rien changer. Et qu’il vaudrait mieux sans doute qu’il se contente de faire avec ce qu’il avait. Mais en même temps, il aimerait tellement pouvoir soulager son âme sœur. S’il avait un moyen pour ça, il le ferait tout de suite. Il suffisait simplement qu’il attende qu’ils parviennent à avoir de nouveaux rêves, avec les nouvelles conditions actuelles. Des conditions qui ne manquèrent pas de se rappeler à l’ordre d’ailleurs. Puisque la voix de Samuel ne manqua pas de remplir le silence de la maison par des pleurs. C’était quelque chose dont ils allaient devoir s’habituer sans doute pour quand Samuel se trouvait chez eux, quelque chose dont ils avaient forcément conscience.

« Je reviens. »
Dit-il alors, parce qu’il était évident qu’il ne pouvait pas ne pas se rendre dans la chambre de Samuel. Il avait sans doute besoin de quelque chose, d’être changé, réconforté, ou il ne savait quoi d’autre. Dans tous les cas, il avait l’intention de le calmer pour qu’il se rendorme afin de rejoindre Jane de nouveau. Il y avait des choses dont ils allaient avoir besoin de s’habituer.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A moins d’être stupide et sourd, il est difficile d’être une belle-mère. (Jane <33333333)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Interdit aux moins de 18 ans
» IL EST VRAIMENT STUPIDE LE PAPE BENOIT 16
» Réglage du PC pour consommer moins
» Dagon Nysrock, démon, du moins pour le moment...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Jane et Edward-