Partagez | 
 

 La séduction est un art qu'il faut maîtriser. (Déa :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 716

Message#Sujet: La séduction est un art qu'il faut maîtriser. (Déa :3)   Sam 29 Sep - 20:11

Cet instant où nous sommes devenus parents.
La séduction est un art qu'il faut maîtriser.
Depuis que Dorothy était dans sa vie, Penny était sur un petit nuage clairement. Elle était la plus heureuse des mères, elle se sentait tout simplement comblée en compagnie de sa fille et de l’homme qu’elle aimait, le père de sa fille. Ils formaient une si belle famille, une belle et heureuse famille. Mais... quand même, on ne pouvait pas dire que Penny était en overdose d’énergie depuis la naissance de la petite fée, bien au contraire. Et même s’ils étaient deux pour s’occuper de la petite et adorable fée (et pleine d’énergie, et coquine à souhait), ça n’avait véritablement rien d’évident. Encore moins depuis que Dorothy avait la possibilité de se téléporter. C’était un pouvoir vraiment utile, mais particulièrement usant pour les jeunes parents. En plus de ça, Penny ne pouvait pas s’empêcher de constamment s’inquiéter. Et pas seulement pour Dorothy d’ailleurs. Depuis le jour de son accouchement, enfin en réalité depuis le jour où Andrew était rentré blessé d’une chasse... elle s’inquiétait énormément pour son petit ami. Elle ne savait pas s’il avait cherché à arrêter de nouveau le vampire qui s’en était pris aux parents de Déa et même si elle comprenait qu’il devait le faire, elle craignait tant qu’il lui arrive quelque chose. Ils n’en parlaient pas vraiment en plus, sans que Penny ne sache pourquoi. Et donc, sans pouvoir s’en empêcher, la jeune femme s’inquiétait pour l’homme qu’elle aimait.

Et Penny avait juste eu besoin d’une pause. Bon, ce n’était pas rare que la jeune femme laisse Dorothy à Andrew, c’était le cas dès qu’elle quittait la maison. Mais là, la fée avait juste eu envie de passer un peu de temps en compagnie de sa meilleure amie, de profiter de la présence de Déa et de ne plus être une maman et petite amie, mais juste une jeune femme qui allait passer du bon temps. Elle osait croire que ça ferait aussi du bien à Déa, de juste penser à elle. Et donc, elles allaient penser à elles ensemble. Il y avait de forte chance que Léo aille rejoindre son ami et sa filleule ce qui allait sans doute contenter tout le monde. Et en attendant, Penny arrivait donc chez Déa.

« Prête pour une soirée entre femme adulte ? »
Demanda-t-elle quand Déa lui ouvrit la porte de l’ancienne maison où elle avait vécu avec la sirène.

Elle avait le sentiment que c’était hier qu’elle avait quitté cette maison pour aller vivre avec Andrew et en même temps, il s’était passé tant de chose. Et elle n’avait pas envie de changer la moindre chose d’ailleurs, tout était parfait comme c’était (à quelque menue détail, mais Penny n’avait aucune envie de se prendre la tête). Sa vie était simplement parfaite parce qu’elle était avec l’homme qu’elle aimait, parce qu’elle avait la fille la plus adorable du monde (mais qui allait clairement les faire tourner en bourrique quand même). Et elle l’était d’autant plus qu’elle pouvait aussi passer du temps rien qu’en compagnie de sa meilleure amie.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1176

Message#Sujet: Re: La séduction est un art qu'il faut maîtriser. (Déa :3)   Sam 29 Sep - 20:33


La séduction est un art qu'il faut maîtriser.
R

ien de mieux qu'une soirée entre filles. Bon, il y avait peut-être mieux, mais aux yeux de Dea, parmi ses choix pour passer une bonne soirée, ce dernier figurait en très bonne place sur la liste. La jeune femme avait hâte de passer du temps avec Penny. Ce n'est pas qu'elles n'en avaient plus l'occasion, loin de là, mais souvent, il y avait ou Andrew, ou Dorothy, et elles n'étaient donc pas aussi libres qu'elles le devraient. Déa, pour la peine, avait fait le ménage (bon, le fait de ne pas vivre seule l'aidait tout de même à être un peu moins bordélique, même si Léo et elle pouvaient parfois se laisser aller) et préparé le dîner. Elle savait qu'elle ne pouvait pas rivaliser avec les talents culinaires de sa meilleure amie, mais elle allait faire de son mieux pour soutenir la comparaison quand même. Et puis dans le pire des cas, elle avait prévu suffisamment de boissons pour faire passer le tout. Alors, quand Penny arriva devant sa porte, Déa l'accueillit avec le sourire le plus radieux.

-Ca dépend
, répondit-elle en invitant la jeune femme à venir s'installer dans le salon. Si soirée entre femmes adultes signifie causer layette et factures, je passe mon tour, affirma-t-elle tout en sachant pertinemment qu'il n'en était pas question. Oh, ce n'était pas vraiment que ça la dérangeait de parler de Dorothy, d'autant plus qu'elle était parfaitement gaga de cette petite, mais elle était certaine que ça lui ferait du bien de passer une soirée où elle n'aurait pas à tenir le rôle de mère mais seulement le rôle de femme. Par contre... D'un geste théâtral, elle leur servit deux verres de vin (maintenant que son amie pouvait de nouveau boire, il fallait qu'elle en profite, qui sait combien de temps s'écoulerait avant que ne lui vienne l'envie de pondre un deuxième marmot) et les fit tinter l'un contre l'autre. Si ça veut dire boire des boissons d'adultes en échangeant des potins d'adultes, là ça me parle. Elle but une gorgée de son verre, un sourire mutin aux lèvres. Tu sais, "soirées entre femmes adultes", ça pourrait prêter à confusion.

Elle avait dit cela sur le ton de l'humour, parce que c'était bel et bien de l'humour, évidemment. Mais au moment de prononcer cette phrase, elle ressentit quelque chose d'étrange, le genre de sensations qui l'envahissaient quand elle exerçait son pouvoir de séduction, un rien à peine perceptible, mais qui lui garantissait qu'il fonctionnait. Sauf qu'elle n'avait rien demandé à personne, en l'occurrence (il ne manquerait plus que ça). Oh oh... Bon, si ça se trouve, ce n'était qu'une impression, c'était même sûr, ce pouvoir là dépendait de son contrôle. Au mieux, ce serait une fraction de seconde anecdotique...




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La séduction est un art qu'il faut maîtriser. (Déa :3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mensonges et Séduction
» La séduction a toujours été une histoire de manipulation [Derek]
» Offre de réduction au Bazar du Bizzare
» La séduction a toujours été une histoire de manipulation ▬ Charlie
» Les canons nationauw de la séduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Déa et Léo-