Partagez | 
 

 On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Mer 5 Nov - 15:28


On a des choses à se dire, non ?
I

l y avait longtemps qu'elle n'était pas venue toquer à cette porte, et elle en éprouvait une certaine forme de culpabilité, quand bien même elle savait pertinemment qu'Ely ne lui en voudrait pas. Jane adorait sa cousine, elle avait énormément apprit d'elle. C'était grâce à elle que son caractère s'était affirmé (certaines mauvaises langues diront que ce n'était pas pour le mieux), qu'elle avait su affirmer son indépendance. Elle lui devait énormément, et pourtant, elle l'avait un peu délaissé dernièrement, quand bien même elle n'habitaient qu'à un pâté de maison l'une de l'autre. Pour la défense de la jeune femme, sa vie avait connu tant de bouleversements dernièrement qu'elle s'était oubliée également... d'accord, ça l'excusait, mais pas complètement tout de même. Elle pourrait aussi se trouver pour excuse le fait qu'Ely était bien moins présente chez elle dernièrement qu'elle n'avait pu l'être à une époque, mais c'était encore chercher à se dédouaner. Le fait est qu'elle avait encore du mal à se familiariser avec son statut nouveau de créature. Il y a peu, elle ne pensait pas que les myrihandes pouvaient appartenir à un autre univers que celui des légendes, et voilà qu'elle en était une. C'était complètement fou, non ? Et elle réalisait tout à coup ce que cela était que d'en être, les dangers que ça représentait, la menace qu'on la considèrerait être si l'on apprenait... Et à côté de ça, bien sûr, il y avait ce pouvoir qui l'effrayait autant qu'il la fascinait. Elle commençait à aimer, sans doute un peu trop, ce statut nouveau, qui la liait pourtant à un être détesté... en théorie. Ajoutez à cela le retour de Léo, et leur décision de se marier,  qui la menaient à présent à devoir organiser des noces, elle qui détestait assister à celles des autres et surtout, s'était promis, il n'y a pas encore si longtemps que cela, qu'elle ne se ferait jamais passer la bague au doigt. Quand Ely saurait...

Car c'était en partie pour cela que Jane venait voir sa cousine, bien sûr, espérant lui apprendre la nouvelle avant qu'elle ne l'entende de la part de quelqu'un d'autre. Ceci dit, la rumeur courait à une telle vitesse dans les environs qu'elle n'était pas certaine d'avoir pris les devants assez rapidement. Enfin, dans tous les cas, elle voulait tout simplement voir Ely parce qu'elle lui manquait, et c'était avant tout cela qui l'avait motivé à toquer à cette porte. Quand la vampire lui ouvrit enfin, ce fut avec un grand sourire que Jane la salua tout d'abord, agitant la bouteille qu'elle avait amené avec elle, sa façon à elle de se faire pardonner ses semaines de silence. L'alcool n'était pas la solution à tout, soit. Mais dans bien des circonstances, il semblait être la réponse idéale. Ce n'était sans doute pas pour rien, en fait, que les seules fréquentations restantes à la jeune femme, Léo mis à part, soit de celles qui ne lésinaient jamais sur la bouteilles avec elle faisait clairement sens.

-Salut cousine.
Elle serra Ely dans ses bras sans prévenir, avant de déposer un baiser sur sa joue. Comment tu vas ? C'est qu'avec tout ça, elle n'avait pas pris de nouvelles d'Ely depuis des lustres, elle ne savait pas le moins du monde si elle allait bien ou pas, si elle avait des problèmes ou non... Elles avaient clairement des choses à rattraper. Je te dérange pas, je peux entrer cinq minutes ?

Ou plus si possible. Jane espérait bien qu'Ely pourrait lui accorder ce genre de conversations à rallonge qu'elle n'appréciait qu'en présence de certaines personnes, peu nombreuses, mais dont sa cousine faisait clairement partie.











code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Mar 11 Nov - 21:43

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
La nuit d’Ely avait été particulièrement agitée. Elle avait passé toute sa nuit à vadrouiller dans la forêt, à la recherche de proie potentielle. Il y avait toujours des humains assez idiots pour venir se promener en pleine nuit dans la forêt. La femme avait rencontré deux hommes et une femme, un groupe d’ami venu boire de l’alcool dans un endroit dangereux. Ils n’avaient pas encore vingt ans d’après ses estimations et ils ne les atteindraient jamais de toute manière. Evidemment, elle en avait fait son repas. Les corps des trois humains reposaient donc dans la forêt, elle n’avait même pas spécialement eu envie de prendre la peine de les cacher. Au pire quoi ? De nouvelles rumeurs allaient courir dans le village ? Elle n’en avait que faire de l’importance de cacher les traces, les humains pouvaient bien ouvrir un peu les yeux ça lui été égale. Un jour, ils allaient bien devoir comprendre qu’ils n’étaient pas les maîtres. Après avoir rempli son estomac du sang chaud de ces humains, la femme avait passé le reste de la nuit avec ses camarades vampire avant de rejoindre le village. Elle savait bien que normalement, elle devrait passer son temps dans la forêt, mais cela serait trop dangereux. Elle n’était pas vampire depuis bien longtemps, elle devait encore donner le change pendant un temps. Jusqu’à ce que le fait qu’elle ne vieillisse pas pose un problème. Alors que le soleil pointait donc le bout de son nez à l’horizon, elle s’effondra dans le lit qui se trouvait dans sa chambre.

Elle dormait d’un sommeil profond, jusqu’à ce qu’elle ouvre les yeux deux secondes avant que Jane ne frappe à sa porte. Rapidement, après qu’elle ait donné les premiers coups, la vampire se leva pour enfiler quelques vêtements propres. Elle appréciait la vitesse que sa nouvelle condition lui apportait, c’était bien souvent pratique. Après quelques secondes, elle ouvrit donc la porte, affichant un grand sourire à sa cousine. Son regard se porta évidemment sur la bouteille qu’elle avait en main, elle semblait vouloir se faire pardonner.

« Salut Jane. » Dit-elle avant que cette dernière ne la prenne dans ses bras un instant. « Je vais bien. »

Elle s’écarta afin de laisser la jeune femme entrer dans sa maison. Cela lui faisait réellement plaisir de la voir, elle ne s’était pas croisée depuis plusieurs semaines. Et pourtant, Ely avait bien eu envie de parler avec sa cousine quand elle avait appris quelques petites choses, de la bouche de Perséphone ou via une rumeur qui courrait dans le village. Evidemment, même si la vampire passait énormément de temps en dehors du village, elle n’avait pas pu passer à côté de cette information.

« La bouteille, c’est pour fêter tes fiançailles ? »

La femme afficha un grand sourire, fermant la porte derrière sa cousine. Elle pouvait parier sur le fait que Jane venait en partie pour lui parler de cet évènement, mais c’était trop tard. Ely alla prendre deux verres, qu’elle déposa sur la table basse de son salon. L’alcool, ça passait toujours bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Mer 12 Nov - 17:01


On a des choses à se dire, non ?
É

videmment, elle était au courant ! Qui donc n'était pas au courant dans ce fichu village ? La nouvelle s'était répandue comme une trainée de poudre, et peu nombreux semblaient être ceux qui n'étaient pas au courant du fait qu'elle allait se marier avec Leopold Ridley. Tenez, même ceux qui ne la connaissaient pas ou ne semblaient jamais s'être intéressés à elle (pour son plus grand plaisir) semblaient lui avoir trouvé un soudain intérêt. Elle voyait leurs têtes se retourner sur son passage, et les entendait murmurer quand elle passait à côté d'eux... ou alors elle était tout simplement paranoïaque. Oui, ça pouvait très bien être de la paranoïa. Dans tous les cas, Gwenn serait définitivement la seul à qui elle aurait eu le plaisir de faire la surprise, visiblement... En même temps, Jane trouvait qu'il n'était pas plus mal qu'elle soit au courant. Cela allait leur éviter de tourner inutilement autour du pot, et surtout, elle n'aurait pas à passer à ces aveux qui lui semblaient quasiment honteux quand elle s'adressait à Ely. Elle connaissait bien son opinion sur le mariage... Pour cause, de base, elles avaient normalement la même. Mais les choses et les gens changent... Et pour ce qui était d'avoir changé récemment, Jane était effectivement servie. Elle ne savait pas trop comment elle allait pouvoir expliquer le tiers de ce qui lui était arrivée sans passer purement et simplement pour une folle à lier. Ely lui faciliterait sans doute la tâche, au final. Jane allait vite s'en rendre compte, il ne lui resterait que peu de révélations à lui faire, en définitive.

-Non, en fait, la bouteille, c'était surtout pour m'excuser.
répliqua-t-elle avec suffisamment de légèreté pour qu'on ne s'apesantisse pas mille ans là-dessus non plus. S'il y avait bien une chose que Jane détestait faire, et par dessus tout, c'était devoir présenter ses excuses à quelqu'un, même quand elle savait que c'était parfaitement justifié. Trop de fierté à mettre de côté, elle détestait véritablement cela. J'ai été une cousine minable, ces derniers temps, ça fait un siècle que j'aurais dû venir te voir. Au bas mot. Et elle adressa à Ely un regard qui signifiait clairement qu'elle ne devait pas lui demander de répéter ce qu'elle venait tout juste de dire. Son orgueil en prenait déjà un coup, ça suffit comme ça. Visiblement, t'as compris que j'ai pas mal de choses à te raconter. Ma vie est complètement bordélique, en ce moment... enfin, plus que d'habitude, j'veux dire. Ce qui n'était pas peu dire quand on savait quelle était la propension de Jane à se foutre dans les emmerdes diverses et variées. Jane s'assit dans le salon et attendit qu'Ely leur serve deux verres de la bouteille qu'elle avait apporté. Boire un coup, ça leur ferait pas de mal, loin de là, de toute façon, à chaque fois qu'elles se retrouvaient ou presque, il y avait de l'alcool à la clé. C'était sa cousine qui lui avait appris à boire après tout. Quoi de beau, toi ?

C'est qu'elle était en train de ne parler que d'elle, mais voilà une éternité qu'elle n'avait pas eu de nouvelles d'Ely. Et bon... d'accord, commencer par lui faire déballer à elle ce qui s'était passé récemment dans sa vie, c'était s'éviter d'en venir à ce qui avait bouleversé son existence à elle.











code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Mar 18 Nov - 15:20

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Il aurait été difficile pour Ely de passer à côté de l’information du mariage de sa cousine, cela faisait grandement parler dans le village. Même en tant que créature, même en ne passant pas tout son temps au village, elle en avait entendu parler. Forcément, la rumeur l’avait énormément étonnée et elle ne l’avait pas cru au début. Elle avait cependant dû se rendre compte qu’elle était réellement sur le point d’épouser Leopold Ridley. Quelle situation étrange, la femme ne s’était pas attendu un jour à entendre sa cousine parler de mariage. Si Ely avait directement mentionnée le sujet, c’était parce qu’elle n’était pas certaine que Jane arrive clairement à lui en parler. Elle la connaissait par cœur après tout, elle s’occupait donc de mettre les cartes sur la table. Le regard de la vampire ne quitta pas la jeune femme, alors que cette dernière s’excusait réellement. Un léger sourire s’afficha sur son visage, mais elle n’ajouta rien. Elle n’avait rien à dire de toute manière, il valait mieux qu’elle garde le silence. C’était un exploit après tout que Jane s’excuse, Ely n’était pas sans connaitre sa fierté légendaire.

« Je comprends cela en effet. »
Se contenta-t-elle d’ajouter quand Jane mentionna le chaos de sa vie. Elle semblait avoir énormément de chose à lui raconter, elles allaient donc avoir besoin de temps pour cela. Il n’y avait rien de mieux que d’ajouter un peu d’alcool à cette conversation donc. Ely sourit en repensant à l’époque où Jane ne buvait pas encore la moindre goutte d’alcool, avant que sa cousine ne lui apprenne à boire. Elle avait eu le temps de lever énormément son coude apparemment depuis. « Ton changement de sujet est naze ! »

Ely ouvrit donc la bouteille pour remplir les deux verres qu’elle avait apportée. Elle se demandait bien ce que sa cousine pouvait bien lui raconter d’encore plus surprenant que son mariage. Elle n’en revenait tout de même pas toujours, elle avait besoin d’en discuter justement. Et elle se doutait bien que Jane n’avait pas spécialement envie de se lancer dans un discourt sur sa vie. Sauf que cela tombait mal, Ely n’avait pas grand-chose à raconter de la sienne. La vie de vampire était passionnante en un sens, mais comme sa cousine n’était pas au courant de son secret, elle n’avait rien à dire. Peut-être qu’elle ferait bien de lui en parler justement, c’était sans doute le moment, mais elle avait bien envie d’attendre.

« Ma vie est une routine mortelle. » Sans mauvais jeux de mots (bon si en fait). Ely attrapa le verre qui se trouvait sur la table et le leva pour trinquer avec sa cousine. « Bon aller raconte. Comment ça se fait que tu te retrouves à bientôt avoir la bague au doigt ? »

Clairement, Ely peinait vraiment à comprendre comment sa cousine pouvait se retrouver fiancée à un jeune homme. Le mariage, ce n’était pas le genre de chose qui l’importait avant. A moins qu’elle ait changé complètement en ces quelques semaines de silence radio ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Mar 18 Nov - 19:20


On a des choses à se dire, non ?
L

a vie d'Ely, routinière ? Ely pouvait bien dire qu'elle l'était, il était plus qu'évident que Jane ne pourrait pas y croire un traître mot. Jane avait toujours admiré sa cousine, et, clairement, cette admiration reposait aussi bien sur le caractère de la belle vampire que sur son mode de vie on ne peut plus débridé. Ce n'était pas pour rien si sa mère avait à ce point voulu que sa progéniture ne passe pas tout son temps avec sa nièce et la qualifiait de mauvaise influence... Ce dont Jane n'avait que faire. Jane adorait tout, chez Ely, y compris cette façon d'être incroyable. Alors quand elle lui disait que sa vie équivalait à de la routine, Jane avait bien sûr envie de rire doucement... C'était peut-être de la routine pour elle, mais elle était convaincue que d'autres ne verraient pas cela de cet oeil. Enfin, quoi qu'il en soit, Jane n'obtiendrait pas d'autre réponse de la part de sa cousine, visiblement... elle espérait qu'elle ne lui cachait effectivement rien. En même temps, elle avait raison, son changement de sujet était effectivement naze, vraiment naze. Mais bon, au moins elle avait essayé. Et en même temps, ce n'était pas mentir que d'affirmer qu'elle s'intéressait vraiment à ce qui se passait dans la vie d'Ely dernièrement. Il y avait tellement longtemps qu'elles ne s'étaient pas vues ! Normal qu'elle veuille prendre de ses nouvelles ! Mais les nouvelles devraient visiblement attendre. Ou ne pas venir, c'était sur elle que l'attention était focalisée. Franchement, elle n'aimait pas ça, mais il fallait faire avec. La question que lui posa Ely était plus que légitime. Elle avait tant de fois répété qu'elle ne se marierait jamais, et même maintenant, elle n'était pas certaine d'avoir changé d'avis sur le mariage.

-J'avais juste envie... de mettre de l'ordre, d'arrêter de faire n'importe quoi avec ma vie et... même si c'est super flippant, que je suis pas sûre du tout d'être prête, et que c'est sûrement une grosse connerie... je crois que refuser d'épouser Léo, ça aurait été comme... me saborder moi-même, tu vois ?
Elle but une grande gorgée de son verre. Elle savait qu'une future mariée normale aurait certainement répliqué qu'elle était amoureuse, tout simplement, que le futur époux était l'homme de sa vie et que l'épouser était une évidence, mais ce n'est pas ce que Jane ressentait, et elle n'avait pas l'intention de mentir à Ely. Elle n'aurait pas été dupe, de toute façon. Léo est quelqu'un de bien...

Quelqu'un de bien, d'équilibré, le gendre et petit ami idéal, le seul capable de le rendre un tant soit peu heureuse, même si l'inverse était sans doute faux. Une fois de plus, une future mariée n'était pas supposé dire de sa "moitié" que cette moitié était quelqu'un de bien. Elle devrait ne pas pouvoir tarir d'éloges, mais c'était tout ce qui lui venait à l'esprit, au final. Parce qu'il n'était pas sa moitié, justement... Ça la peinait de devoir en quoi faire le constat.











code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Jeu 27 Nov - 15:37

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Ely savait bien que sa cousine cherchait un moyen de ne pas trop revenir sur le sujet de son mariage, en changeant maladroitement de sujet. Sauf que la vampire n’était pas dupe, elle ne se laissait pas manipuler de la sorte. Elle parlerait peut-être un peu d’elle ensuite, quand Jane aura décidé de se montrer un peu plus claire. Ely avait bien l’intention d’en apprendre un peu plus sur cette histoire de mariage, surtout qu’elle avait à présent la confirmation de ces rumeurs. Elle n’arrivait décidément pas à comprendre comment sa cousine pouvait ainsi accepter de se faire passer la corde au cou. Ely n’avait jamais caché son aversion pour l’idée du mariage, elle trouvait cela parfaitement ridicule. Bon, elle était un peu de mauvaise foi en affirmant que cela fut le cas toujours, mais c’était bien ce qu’elle pensait à présent. Maintenant qu’elle avait les yeux bien ouverts sur le monde, elle n’avait aucune intention de se primer à cause d’un homme. Elle aimait sa vie telle qu’elle était, elle n’avait aucune envie de la lier ainsi à une personne. Et Ely pensait que sa cousine pensait la même chose. Et pourtant, Jane allait se marier visiblement. Et quand la jeune femme prit la parole pour s’expliquer, Ely voyait bien la Jane qu’elle connaissait. Elle n’avait clairement pas le discourt d’une future mariée heureuse, amoureuse. Elle avait surtout l’air d’une personne tentant une dernière chance pour donner de l’ordre dans sa vie. Ely ne quittait pas sa cousine des yeux, s’appuyant contre le dossier du canapé où elle était assise.

« Il m’a l’air de quelqu’un de bien en effet. »
Dit-elle, doucement, sans quitter sa cousine des yeux. Si elle la connaissait moins bien, elle aurait pu croire que ce mariage était réellement quelque chose que Jane désirait. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher de trouver triste son discourt. Oh, Ely pouvait bien comprendre que Jane désirait avoir de la stabilité dans sa vie, mais pas au point de perdre sa liberté quand même. « Et tu fais quoi d’Edward Baker ? »

Bah, elle n’était pas du genre à tenir sans langue quand elle avait quelque chose à dire. Ely et Jane n’avaient jamais réellement parlé de Baker ensemble, mais la vampire avait compris qu’il y avait quelque chose de particulier entre eux quand elle avait eu sa conversation avec Perséphone. Au fond, la femme avait même presque appris plus de chose de la bouche de cette jeune femme que de celle de sa cousine. Enfin, elle ne connaissait malheureusement les détails, mais elle était assez intelligente pour comprendre qu’il y avait anguille sous roche. Si Perséphone craignait à ce point que Jane lui vole son petit ami, c’était qu’il y avait forcément quelque chose entre eux. Et ce petit ami n’était pas Leopold.

« En fait, Perséphone Enjolras veut se venger de toi. »
Ely afficha un sourire amusé. « J’ai… peut-être un peu trop fait croire à cette jeune idiote, que tu étais la pire des garces. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Jeu 27 Nov - 22:13


On a des choses à se dire, non ?
J

ane s'étonnait d'entendre sa cousine complimenter Léo, même si elle ne faisat jamais que répéter ce que la demoiselle lui avait dit l'instant d'avant. Il faut dire que s'il y avait une personne dans son entourage susceptible de voir son mariage d'un mauvais oeil, tout simplement parce qu'elle voyait le mariage de manière générale d'un mauvais oeil, c'était bien Ely... Jane s'en douta, il y avait anguille sous roche. Elle en eut finalement la confirmation quand la jeune femme parla d'Edward Baker. En entendant son nom, le coeur de Jane manqua un battement. Très clairement, elle ne s'était pas attendue à ce qu'Ely lui en parle... et à vrai dire, elle aurait préféré, quelque part... Comment savait-elle ? Les seules fois où la myrihande avait parlé de son âme soeur à sa cousine, ça n'avait jamais été en des termes élogieux, plutôt pour lui affirmer qu'elle rêvait de le voir crever la gueule ouverte. Mais manifestement, elle était au courant de quelque chose, elle n'avait pas mis ce nom sur le tapis sans raison... Elle ne comprenait tout simplement pas comment elle avait pu être mise au courant. Elle n'en avait parlé à personne sinon à Gwenn, mais elle savait bien que Gwenn n'irait jamais répéter tout cela. Léo, bien sûr, était au courant, mais il était évident que la fuite ne venait pas de lui... tout comme il était évident que Baker n'avait pas dû s'amuser à parler partout de ce qui les liait.

Donc restait Perséphone. Et oui, c'était bien Perséphone. Non mais quelle salope, celle-là ! Visiblement, elle avait eu une longue conversation avec Ely, et cette niaise stupide et crédule s'était apparemment épanchée auprès de la pire personne possible. Donc elle voulait se venger ? Comment, en lui balançant de la guimauve à la gueule ?? Cette fille insipide était aussi inoffensive qu'un chaton à qui on aurait coupé les griffes. Elle allait se faire dévorer toute crue (comment ça, Jane était jalouse ? Mais non !). La demoiselle ne put s'empêcher d'afficher un sourire quand elle entendit Ely lui dire qu'elle avait tout fait pour la faire passer pour la pire des garces. Ben voyons ! Ça ne l'étonnait pas un seul instant. Et ça l'amusait en fait. Non, bien sûr, Jane n'allait certainement pas lui en vouloir pour cela. Elle trouvait même cela plus qu'amusant.

-Elle a raison de me prendre pour une garce, ouais.
répondit-elle, se fichant bien que ce soit le cas. J'ai couché avec son mec. Plusieurs fois. Et en fait... je recommencerais, si je m'écoutais.

Mais il ne fallait pas qu'elle s'écoute, c'est évident. Oui, elle avait prononcé ces mots de façon directe, et sans aucune nuance. En même temps, s'il y avait une personne avec qui elle pouvait bien ne pas faire de chichis, c'était Ely.

-Et si, je serais fidèle à mon mari.

Enfin, elle essayerait, en tous cas.

-Vas-y, dis moi, c'est quoi les horreurs que tu lui as raconté sur moi, à Enjolras ?












code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Mar 9 Déc - 20:59

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Quand Ely affirmait que Leopold semblait être quelqu’un de bien, elle le pensait sincèrement même si elle s’était contentée de répéter les paroles de sa cousine. Cependant, ce n’était pas forcément un compliment à ses yeux. Il était quelqu’un de bien oui, ce genre d’homme ennuyeux à souhait qui était bien sous toutes les coutures et tellement fade. Ely était bien plus attiré par les hommes qui en avaient dans le pantalon, ce qu’elle ne pensait pas être le cas pour le fiancé de sa cousine. L’homme pourrait sans doute lui apporter la stabilité qu’elle semblait chercher, mais le mariage était une idée mauvaise de toute manière. Surtout quand on savait qu’il y avait autre chose sous cette idée de vie « normale ». Ely afficha un sourire en voyant la réaction de sa cousine à l’annonce du nom d’Edward Baker. La vampire n’avait aucune idée de ce qui pouvait bien lier sa cousine avec l’homme, mais elle savait qu’il y avait quelque chose. Perséphone avait sous-entendu quelque chose, même si elle ne lui avait jamais dit concrètement ce qu’il y avait. Ely se doutait donc bien qu’il y avait anguille sous roche et elle avait bien l’intention de faire parler un peu sa cousine. Elle mentionna même le fait que Perséphone avait décidé de se venger d’elle, parce qu’elle avait envenimé la situation. Jane reprit la parole, expliquant alors qu’elle avait couché avec Edward Baker. Elle ne cacha pas sa surprise, elle ne s’était pas attendu entendre ça de la bouche de sa cousine, alors qu’elle avait tant de fois exprimé son désir de tuer Baker.

« Normalement on est censé être fidèle avant le mariage aussi. » Dit-elle dans un sourire, sans avoir le moindre souci avec l’infidélité. En fait, c’était l’idée du mariage qui lui posait problème, ces histoires idiotes de liaison avec un seul être. La vampire passerait de très long moment d’ennui si elle n’avait pas la possibilité de papillonner un peu partout, parfois même avec le danger. « Il a quoi de si spécial cet Edward pour que tu couches ainsi avec lui ? Je devrais essayer pour voir. »

Le regard de la femme ne quittait pas le visage de sa cousine, alors qu’elle guettait sa réaction. En réalité, elle n’avait aucune envie de coucher avec ce gamin, quoi que l’âge en réalité ne lui importe pas beaucoup, mais elle avait envie de voir un peu comment Jane allait réagir alors qu’elle lui disait cela. Parce qu’elle comprenait qu’Edward avait de l’importance aux yeux de sa cousine et elle voulait découvrir s’il en avait plus que ce Leopold. Mais rapidement, Jane avait lancé le sujet de Perséphone et de ce que sa cousine avait pu raconter sur elle. Alors elle n’attendit pas pour y répondre.

« J’ai sois disant eux une sœur, qui était ton amie, que tu as manipulé et qui a fini par se suicider à cause de toi. » Ely marqua une pause, affichant un large sourire. « J’avoue avoir une certaine fierté pour le coup. Je… suis plus ou moins censée l’aider dans son œuvre. Enfin tu ne craints pas grand-chose d’elle, si elle arrive un jour à faire du mal à une mouche… je deviens fidèle. »

Autant dire qu’elle ne croyait évidemment pas Perséphone capable de faire quoi que ce soit contre sa cousine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Jeu 11 Déc - 16:07


On a des choses à se dire, non ?
J

ane se permit de sourire à la réflexion d'Ely, quand celle-ci fit remarquer que, normalement, la fidélité n'est pas une chose que l'on s'impose seulement après le mariage. Techniquement, il n'y avait vraiment pas de quoi s'en amuser. Jane avait trompé Léo, et dans tous les sens du terme, puisqu'elle abusait allègrement de l'affection et de la confiance qu'il plaçait en elle... N'allez pas croire qu'elle ne s'en voulait pas. Léo était la dernière personne à mériter d'être ainsi traité, et elle se détester d'être à ce point incapable de lui offrir ce qu'il attendait d'elle, et ce qu'il méritait... Seulement, quand sa cousine lui faisait "la morale" concernant son incapacité à être fidèle, Jane ne pouvait bien sûr pas la prendre sérieux. S'il était une femme qui se fichait bien de papillonner d'un amant à l'autre sans l'ombre d'un scrupule, c'était bien elle. Et c'est d'ailleurs pour cette raison que la demoiselle s'était permise avec autant de liberté de parler concrètement de ce qui se passait entre elle et Baker... et qu'elle se permettait même de formuler à haute voix cette pensée qu'elle avait jusque là gardé pour elle. Oh que oui, il y aurait d'autres fois... Parce qu'elle ne pensait pas pouvoir survivre si elle ne l'avait pas à ses côtés, de toute façon. Son sourire se transforma en légère grimace quand Ely évoqua l'éventualité qu'elle couche avec Edward. Certes, c'était une plaisanterie, mais bizarrement, celle-ci l'amusait beaucoup moins. Dans l'éventualité d'un tel scénario.... Non, elle ne voulait pas l'envisager, ça la rendrait malade. Viscéralement. L'idée qu'une autre puisse le toucher la rendait dingue. Alors s'il devait s'agir d'Ely... C'est vous dire si elle ne pouvait que profondément haïr Perséphone Enjolras. D'ailleurs, à son sujet...

-Tu manques pas d'imagination, c'est le moins qu'on puisse dire.
commenta-t-elle en apprenant toutes les horreurs qu'Ely avait pris soin d'inventer au sujet de sa cousine pour la discréditer aux yeux de la pure et innocente Enjolras. Oui, sans doute bien trop faible, fragile, douce et naïve pour un jour savoir lui faire vraiment du tort. J'ai bien envie de la revoir, du coup... Ça pourrait être amusant. De guetter ses réactions, avec ces ignominies en plus à apprendre à ce sujet. T'avais pas à te donner autant de mal, tu sais, j'ai pas de mal à trouver des prétextes à me faire détester d'elle. Et encore, elle n'avait pas la moindre idée de ce qui l'attendait sous peu. À ce sujet, d'ailleurs, Jane savait bien qu'il fallait qu'elle se montre plus explicite. Sa cousine n'allait rien y comprendre autrement. Elle avait passé tant de temps ) l'entendre se plaindre qu'Edward Baker était le plus grand connard que la terre ait jamais porté. Et là... Mais difficile de s'exprimer au sujet de ce qu'elle était devenue sans craindre d'effrayer Ely. Si elle savait. Elle prit finalement une grande inspiration, et se lança. Bon... Il y a eu un incendie... On était dans la maison de ma mère, Baker et moi, et elle a prit feu... On aurait dû crever, ce soir là, j'en suis certaine. Mais on s'est réveillé, parfaitement vivants... plus vivants que jamais, en fait. Jane tira son briquet de sa poche, et pour illustrer son propos, fit jaillir une flamme à laquelle elle donna la forme d'une petite sphère. Je sais pas trop comment t'expliquer ça... mais lui et moi, on est des âmes soeurs.











code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Jeu 25 Déc - 19:34

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Ely était bien la dernière personne qui pouvait se permettre de faire la morale à la jeune femme concernant sa façon de vivre, sa fidélité. La jeune femme ne croyait pas à la fidélité dans le couple, elle ne croyait même pas au couple en réalité. La vampire n’avait aucune intention de se donner à quelqu’un pour la vie, même si cela avait pu lui traverser l’idée à une époque qui lui semblait bien lointaine maintenant. Que Jane trompe l’homme qui devait devenir son époux (quelle idée idiote sérieusement), ce n’était pas un souci. Le problème c’était surtout qu’elle désire s’unir de la sorte à un autre humain. Ely sourit quand la jeune femme afficha une grimace quand elle fit la remarque sur l’éventualité de coucher avec Edward Baker. Au fond, la vampire n’avait aucune envie de coucher avec ce jeune homme avec qui sa cousine avait un si grand lien, mais elle avait eu envie de voir sa réaction. Même si elles ne poursuivent pas la conversation, passant à quelque chose d’autre, Perséphone. Ely raconta à sa cousine ce qu’elle avait dit à son sujet à la jeune Perséphone, devant bien avouer qu’elle était assez fière d’elle pour le coup. Elle avait clairement laissé parler son imagination. Le pire dans tout cela, c’était quand même que Perséphone avait cru chaque mot qu’elle avait prononcé.

« Il fallait bien que je trouve une raison pour te détester. » Dit-elle dans un sourire. Elle se doutait bien que Perséphone n’avait pas eu besoin de cela pour détester sa cousine, mais tous cela n’était qu’un jeu amusant de plus. Ely aimait bien jouer, surtout quand on lui faisait à ce point confiance. « Vas la voir, ça peut être intéressant. »

Elle trouvait cela intéressant en effet de voir les deux jeunes femmes se retrouver après ce qu’Ely avait pu raconter. Enfin, tout ceci n’expliquait pas pour autant les raisons qui faisaient que Jane et Edward semblaient si proches au point de rendre jalouse la jeune petite amie de Baker. La vampire ne pouvait pas comprendre tant qu’elle n’aurait pas connaissance de certain détail. Et finalement, sa cousine avait décidé qu’il était enfin temps d’éclairer sa lanterne. Ely écouta donc sa cousine lui parler de l’incendie de la maison de sa mère où elle aurait dû mourir. Les yeux de la créature s’ouvrirent très grand quand sa cousine sortit son briquet et qu’elle transforma la flamme en sphère. Si elle ne se trouvait pas être une vampire, elle aurait très bien pu prendre peur de ce qu’elle voyait. Mais elle connaissait l’existence des créatures, elle savait qu’il ne fallait pas se fier aux apparences.

« D’accord. »
Dit-elle pour commencer, se demandant bien ce qu’elle devait penser de tout cela quand même. C’était la première fois qu’elle voyait quelqu’un manipuler un élément et être l’âme sœur d’un autre. Cependant, elle comprenait bien mieux pourquoi Perséphone n’appréciait pas ce qui liait son petit ami à Jane et le fait qu’il était impossible de les séparer. Ely ne visualisait encore pas tous des conséquences de ce lien, mais les pièces du puzzle prenaient place. « T’es donc une créature alors ? »

Pour le coup, Ely se dit qu’elle devait sans doute avouer son secret également. Depuis qu’elle était devenue une vampire, elle n’en avait jamais parlé à sa cousine. Peut-être qu’elle devrait le faire, peut-être.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Dim 28 Déc - 22:18


On a des choses à se dire, non ?
J

a réaction d'Ely était plus posée et calme que ce que Jane avait soupçonné en lui apprenant à mi-mot être une créature et en lui faisant une démonstration « flamboyante » de ses pouvoirs. Elle semblait surprise, oui, mais pas choquée et encore moins effrayée, ce qui aurait été la réaction la plus logique aux yeux de Jane. Après tout, des pouvoirs comme le sien, on en voyait pas tous les jours. Outre le fait qu'il était unique en son genre (tout du moins si l'on décidait d'omettre Edward – ce qui était bien commode en la circonstance, mais bien impossible au quotidien), les humains lambda étaient supposés ne pas connaître l'existence des créatures, ne pas savoir que ces entités étaient bel et bien là et bel et bien vivante, présentes en dehors des légendes. Mais l'idée que la magie puisse exister ne paraissait en rien surprendre la cousine de Jane. Elle en vint même à lui demander le plus franchement du monde si elle était une créature, question purement rhétorique, bien sûr, il n'y avait nul besoin de confirmer cet état de fait alors que sa démonstration d'à l'instant sufisaient largement à dissiper le moindre doute. Elle savait, c'était évident qu'elle connaissait l'existence des créatures, sans quoi elle n'aurait pas ce genre d'attitude. Au fond, Jane ne devrait même pas être surprise. Plus les choses avançaient, plus elle se surprenait elle-même d'être restée si longtemps aveugle à la plus pure des évidences. Les créatures étaient partout. Elle et Edward en étaient devenus, la copine de ce dernier (la greluche, quoi) était une sorcière, Léo avait été enlevé par un sorcier, Gwenn était devenue un loup-garou. À force, cela l'inviterait presque à penser que c'étaient les humains qui étaient des denrées rares. Et elle ne croyait pas si bien penser, en définitive, puisqu'Ely, en face d'elle, appartenait à cette race de créature que Jane tenait désormais pour existantes sans jamais en avoir croisé... alors que pas moins de deux membres de sa famille, deux individus de son sang, appartenaient à leur communauté.

-Une myrihande, oui...
dit-elle pour précision, même si elle n'était pas certaine que cela éclairerait Ely davantage. Jane avait fini par comprendre qu'elle était une myrihande en en rencontrant d'autre, mais ce n'était pas eux qui alimentaient le plus l'imaginaire des villageois. Ces derniers préféraient de bien loin s'intéresser aux créatures qui leur semblait les plus dangereuses, celles qui faisaient le plus de ravages : les loups-garous, les sorciers, les vampires, ça avait bien plus de quoi traumatiser tout le monde que les fées, les sirènes et les myrihandes... Et pourtant, ils n'étaient pas forcément moins dangereux. Tu n'as pas l'air plus surprise que ça... constata-t-elle ensuite avec prudence.

Elle ne mettait pas la charrue avant les bœufs pour autant. Pas l'ombre d'une seconde, elle ne s'imaginait qu'Ely puisse être une créature elle aussi, elle ne pensait pas que sa cousine puisse lui cacher une telle chose (même si Jane ne s'était pas précipitée à sa porte non plus pour lui apprendre son statut de myrihande), mais dans tous les cas, elle avait l'air de savoir, et par conséquent, Jane brûlait de savoir comment. Et surtout depuis quand.











code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Jeu 8 Jan - 14:51

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Ely était vraiment surprise de découvrir que Jane faisait partie des créatures. Elle ne s’y était pas attendue, même s’il était clair que les créatures étaient légions dans le village. Depuis qu’elle était devenue une vampire, la femme devait bien avouer qu’elle avait découvert énormément de secrets en rapport aux créatures. Elle ne pensait pas, quand elle était encore humaine, qu’il y avait tant de créature dans le village. Au fond, c’était presque les humains qui allaient devenir rare. Jane était donc une créature, Ely ne savait pas encore quel genre. Elle crut au début que c’était une sorcière, mais elle trouvait cela étrange. De ce qu’elle avait compris, la sorcellerie était quelque chose de famille. A moins que le père absent de la jeune femme ait été un sorcier, il n’y avait aucune raison qu’elle le soit. Evidemment, Ely se trouvait à mille lieux d’imaginer que le père de sa cousine était l’un des siens, un buveur de sang également. Jane finit par éclairer la lanterne de la femme, elle était donc une myrihande. Ely n’avait aucune idée de ce que c’était, elle n’en avait jamais entendu parler jusqu’à maintenant. C’était donc une espèce de créature qu’elle ne connaissait pas, mais il ne fallait pas plus à la jeune femme pour faire le rapprochement avec les paroles de Perséphone. Edward Baker était sans doute lié à sa cousine par rapport à cette histoire de myrihande. Enfin, ce n’était  pas parce qu’elle déduisait cela qu’elle comprenait ce qu’était devenue sa cousine.

« C’est quoi exactement ? »
Dit-elle simplement, montrant son ignorance de la condition de sa cousine. Elle comprenait bien que la jeune femme contrôlait le feu, mais elle ne savait rien d’autre. « Tu es quoi ? »

Ely se montrait plus curieuse maintenant que surprise, c’était un fait. Découvrir que sa cousine était une créature n’était en soit pas si étonnant que cela, sans doute parce qu’elle en était elle-même une. Et cela rappelait simplement à la jeune femme qu’elle n’avait encore rien dit de sa condition. Elle y avait pensé plus d’une fois bien sûr, mais elle n’avait jamais osé le faire. Autant avec Tristan et Hope cela fut évident, autant avec Jane c’était plus compliqué. Et il semblait que le moment soit venu. Ely se contenta d’afficher un léger sourire quand sa cousine mentionna le fait qu’elle ne semblait pas si surprise, qu’elle connaissait donc l’existence des créatures. Elle laissa quelques secondes s’écouler, réfléchissant à ce qu’elle allait pouvoir répondre. Elle n’avait pas vraiment d’autre choix que de se lancer, elle ne pouvait pas passer sa vie à mentir à sa cousine. Surtout qu’en dehors de son frère et de sa sœur, elle était la personne la plus importante de sa non vie.

« J’en suis une aussi… de créature. » C’était dit, Ely ne pouvait pas revenir en arrière. C’était un peu comme si un poids s’envolait de ses épaules, mais elle devait encore subir les conséquences de cette révélation. Et encore, elle n’était pas entrée dans les détails. Se dire créature était bien trop vaste. Pour imager ce qu’elle venait de dire, Ely attrapa rapidement son verre et le vida. Pas avec la vitesse qu’elle avait quand elle se montrait en tant qu’humaine, mais très rapidement comme elle pouvait le faire en tant que vampire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Jeu 8 Jan - 16:26


On a des choses à se dire, non ?
A

insi donc, elle n'était plus qui, mais quoi. C'était donc cela que de devenir une créature ? À bas l'individualisme, on devenait une entité objective ? D'accord, c'était certainement aller chercher trop loin, mais ce "tu es quoi" avait à ses yeux une connotation assez péjorative à ses yeux, peut-être tout simplement parce qu'elle peinait encore à se faire à cette condition toute neuve qu'elle trouvait certes enviable par certains aspects, mais pas tous, cependant. Le mot myrihande n'évoquait apparemment rien à Ely. En même temps, Jane non plus, avant que d'en devenir une, n'avait pas la moindre idée de ce que cela pouvait bien être, et même maintenant qu'elle pouvait être qualifiée en tant que telle, elle n'avait pas beaucoup plus de certitudes, elle découvrait au fil des jours et des situations ce qu'elle était capable de faire ou de ne pas faire, ce qui se produisait souvent malgré elle, ce n'est pas pour autant qu'elle comprenait pourquoi elle, ou comment. À ces questions, elle commençait à sérieusement douter d'obtenir la moindre réponse un jour, d'ailleurs. Décourageant... Bref, elle était sur le point d'expliquer à Ely sa condition du mieux qu'elle le pouvait, en dépit de ce qui lui échappait elle-même, mais aucun mot ne sut sortir de sa bouche tant Ely la prit de court en lui apprenant que elle aussi était une créature. Elle la fixa un instant avec des yeux ronds, mais à son attitude, au son de sa voix, à sa manière de s'exprimer, elle devinait que c'était la pure vérité. Ainsi, Ely n'était pas surprise non pas parce qu'elle côtoyait des créatures (quoique ce devait être le cas tout de même, à force, Jane en venait à supposer qu'il n'y avait pas un seul être humain en leur terre qui ne soit pas au moins entouré d'une ou deux créatures sans rien en savoir), elle en était une elle-même. Jane ne savait pas trop comment prendre la nouvelle. Pouvait-elle lui faire le moindre reproche alors qu'elle-même avait tardé à lui apprendre ce qu'elle était devenue ? Techniquement non, mais elle en avait bien envie tout de même (mauvaise foi, quand tu nous tiens), elle n'aimait pas l'idée que sa cousine ait de tels secrets pour elle.

-Et ça fait longtemps ?
demanda-t-elle d'un ton plus froid que ce qu'elle aurait voulu, mais elle devait admettre que cette révélation avait du mal à la laisser de marbre. Elle secoua légèrement la tête et, comme pour se rattraper de sa froideur (déjà qu'elle n'aimait pas grand monde et n'était pas aimée de grand monde, mieux valait ne pas s'emporter non plus), elle daigna répondre à la question qu'Ely lui avait posé plus tôt. Pour tout te dire, même moi je me sens paumée... Comme je te l'ai dit, il y a eu un incendie, Baker et moi, on aurait dû mourir, mais ça n'a pas été le cas... On s'est réveillés au milieu des cendres sans la moindre trace de brûlure, rien. Et depuis on est... liés... Dès qu'il ressent quelque chose, je le ressens aussi, instantanément, et quand je suis en sa présence... ça, elle ne trouvait même pas de mot à mettre dessus tant c'était invraisemblablement fort et intense. Elle ne pensait pas que qui que ce soit n'ayant pas vécu leur situation, puisse vraiment comprendre. Bref... depuis j'ai le pouvoir de contrôler le feu. J'ai aucune idée de comment ça fonctionne, c'est le cas, c'est tout. Je crois bien qu'on est huit, deux par élément... Elle poussa un léger soupir. Ça avait beau être devenu son quotidien, ça lui semblait toujours improbable. Et toi alors, qu'est-ce que tu es ?

Si la question devait se formuler ainsi...











code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Sam 24 Jan - 0:15

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Les yeux d’Ely ne quittait pas le visage de Jane alors qu’elle lui apprenait être une créature, elle avait occulté spécifiquement sa « race ». Les yeux ronds de sa cousine exprimèrent la surprise, elle ne s’y attendait visiblement pas du tout. Effectivement, cela ne la surpris pas en revanche. Enormément de fois, la vampire avait essayé de parler à Jane de sa condition, mais elle n’y était jamais arrivé. Elle n’avait jamais trouvé comment faire pour mentionner le fait qu’elle était morte, mais encore là. Cela n’avait déjà pas été très simple avec Tristan et Hope, avec Jane c’était encore plus dur. Mais maintenant au moins, c’était chose faite. Le ton de Jane quand elle reprit la parole indiqua à Ely que sa cousine était en colère contre elle, du moins qu’elle appréciait moyennement sa révélation. Elle ne le prit pas mal, elle pouvait comprendre. Même si pour le coup, la jeune femme faisait preuve d’énormément de mauvaise foi. Ne venait-elle pas de lui avouer être une créature à l’instant ? Cela ne venait pas d’arriver apparemment, elle avait eu l’occasion de lui en parler avant. Mais ce n’était pas le moment pour elles de se prendre la tête, Ely n’avait aucune envie de commence à se disputer avec sa cousine. Elle ne répondit rien avant que Jane ne reprenne la parole, d’une façon bien plus douce, expliquant sa situation. Ely devait bien avouer qu’elle peinait à comprendre ce qui pouvait lier à ce point sa cousine et ce Baker, mais elle comprenait bien que c’était magique de toute façon. Au moins maintenant, la jeune femme voyait plus aisément ce que cette Perséphone entendait par le lien de son petit ami avec sa « maitresse ». C’était une situation tellement compliqué que même Jane peinait à tout comprendre elle-même, Ely ne regrettait clairement pas d’être une vampire.

« C’est… particulier. »
Commenta-t-elle plus pour elle-même.

Sans perdre plus de temps, Jane tourna la question vers sa cousine. C’était normal, maintenant qu’elle savait qu’elle était une créature, elle cherchait à savoir quel genre. Ely ne répondit pas de suite, se contentant de l’observer en souriant.

« Tu permets ? » Elle n’attendait évidemment pas de réponse à cette question et attrapa le bras de sa cousine. Sans hésitation, la vampire planta ses crocs dans le poignet de la jeune femme, buvant une petite quantité de son sang. Juste assez pour qu’elle puisse en avoir le goût, mais trop peu pour faire quoi que ce soit à Jane. Tout au plus, elle avait un peu mal à cause de sa peau percée. « Une Johns, digne de son sang. » Se contenta-t-elle de commenter, en lâchant le bras de sa cousine. Elle considérait que la présentation était assez claire pour qu’elle n’ait pas besoin d’expliquer plus en détail ce qu’elle était. « Ca fait, quelque temps. J’ai voulu t’en parler souvent mais… je n’ai jamais su comment aborder le sujet. Je suis désolée de ne t’avoir rien dit. » Et elle ne pouvait pas se montrer plus sincère qu’en ce moment. Il y avait peu de personne qui se trouvait réellement dans le cœur mort d’Ely, son frère, sa sœur et sa cousine. Personne d’autre. « Et… Tristan et Hope sont comme moi. »

Elle n’avait pas l’intention d’entrer dans les détails de la manière dont les Johns étaient tous devenu vampire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Mar 27 Jan - 10:36


On a des choses à se dire, non ?
P

articulier était en effet un mot tout à fait approprié pour définir la situation actuelle de Jane. Elle n'était pas myrihande depuis très longtemps, mais suffisamment pour comprendre que sa nature dépassait l'entendement de beaucoup, si ce n'était de tous. Aux vues de toutes les questions qu'elle se posait encore, et de toutes les subtilités de sa conditions qui lui échappait, elle se demandait si les myrihandes eux-mêmes finissaient exactement par savoir ce qu'ils étaient en réalité, et par prendre la pleine mesure de ce qu'ils représentaient... Les humains, même les plus superstitieux et enclin à croire aux forces invisibles qui les entouraient, n'avaient pas connaissance de l'existence des créatures élémentaires, et même auprès des créatures, rares étaient celles qui les connaissaient. Peut-être parce que, justement, les myrihandes étaient, en soi, des créatures des plus rares. Ce qui n'aidait pas, non, à saisir ni le concept, ni la raison à tout cela. Ne restait plus, en conséquence, qu'à vivre avec. Et si Jane aurait pu se plaindre de sa situation nouvelle, qui par certains aspects était quelque peu contraignantes, elle devait bien reconnaître que, au final, elle adorait ce qui lui arrivait. Chaque jour, elle apprivoisait un peu plus ses pouvoirs, et elle en appréciait la puissance. Et puis, même si son lien avec Edward paraissait n'avoir que des désavantages, elle ne l'échangerait pour rien au monde... Pas pour rien qu'elle détestait l'idée d'Enjolras de la priver de ses pouvoirs... Enfin, elle ne pouvait donc pas donner d'explications supplémentaires à sa cousine, et c'était tant mieux, c'était à Ely, à présent, de lui en apprendre plus sur ce qu'elle était. Sur qui elle était.

Jane afficha une mine surprise, qui se transforma en grimace de douleur qu'elle accompagna sans le vouloir d'un petit cri où se mêlaient ses deux émotions quand Ely lui prit le bras et y planta ses crocs. La vache, ça faisait mal ! Quand sa cousine eut fini, Jane observa sa blessure, ces deux points ensanglantés sur son poignet, dont elle tenta d'empêcher le saignement en y appuyant sa manche qui, déjà, se teintait de rouge. Alors, Ely était un vampire... Et Hope et Tristan aussi. D'accord. Il lui venait bien des questions à l'esprit. Notamment comment, bien sûr. On ne pouvait devenir vampire qu'en étant mordu, de ce qu'elle savait. Alors si toute la fratrie y était passée... Allez savoir pourquoi, quelque chose la retenait de poser la question. À croire qu'elle devinait. Mais non, elle avait peut-être juste son lot de révélations pour la journée.

-À croire que toute la famille y est passée ou doit y passer.
remarqua-t-elle doucement. Tu vas voir, demain je vais apprendre que la dragonne est en fait un vrai dragon. dit-elle en se permettant de sourire, pour alléger un peu l'atmosphère. Elle n'en voulait pas à Ely, après tout, elle n'avait rien fait de différent d'elle, à présent, elles étaient quittes, et il n'y avait plus de secrets... ou presque. Elle faisait référence à sa mère, bein sûr, même si elle n'envisageait pas qu'elle puisse être autre chose qu'ennuyeusement humaine. Ceci dit, elle n'avait pas tort concernant sa famille. Elle comportait encore un autre vampire, son père. Mais pour l'heure, fort heureusement, elle n'en savait rien. T'aurais... hum... des bandages ou quelque chose ?











code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Lun 16 Fév - 20:40

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Clairement, Ely peinait à comprendre complètement ce qu'était sa cousine. Elle n'était pas une créature depuis bien longtemps, elle n'avait donc pas connaissance de petits détails bien utile. Outre le fait que les myrihandes n'étaient pas réellement connu et qu'il était difficile de savoir des choses sur eux, la femme était surtout encore bien novice dans le monde des créatures. Nul doute qu'au bout de quelque centaine d'année, elle allait en savoir bien plus sur ce genre de petites choses. Et elle avait bien sûr l'intention de vivre des centaines d'années, des milliers d'année même. Elle n'avait aucune intention de mourir, pas maintenant qu'elle était une vampire et qu'elle avait l'éternité devant elle (en compagnie de son frère et de sa soeur en plus). Mais Ely n'était pas la seule à avoir des révélations aujourd'hui, Jane aussi. Il semblait que toute la petite famille soit des créatures finalement, puisque c'était le cas des Johns aussi. Il ne manquait plus que la mère de Jane, la fameuse dragonne. Honnêtement, la vampire lui ferait bien sa fête, mais elle se retenait de le faire. Elle n'avait aucune affection pour sa tante, si elle vivait c'était simplement parce qu'elle était la mère de Jane. Quoi que puisse dire la jeune femme, Ely se doutait bien que la mort de sa mère la toucherait plus que ce qu'elle le voudrait. Concernant son oncle, Ely ne connaissait pas son identité. Mais elle le connaissait pourtant, il était l'un des leurs, un vampire également. Un vampire qu'elle avait eu l'occasion de connaitre approfondissement.

Le regard d'Ely peinait à quitter la plaie qu'elle venait de faire à sa cousine. Elle n'avait pas l'intention de boire plus du sang de la jeune femme, mais elle devait bien avouer que ses sens étaient plus que tourné vers le liquide si délicieux. C'était un exercice de tout instant de ne pas succomber à son désir, ce qu'elle n'allait évidemment pas faire. La seule raison qui pourrait pousser la femme à boire le sang de sa cousine en entier, cela serait pour la transformer, ce qu'elle n'avait pas l'intention de faire (du moins pas maintenant).


« Je vais te prendre ça. »

Lui dit-elle en se levant et en s'approchant d’une armoire où elle en sortit des bandages et de quoi désinfecter les petites plaies qui coulaient abondamment. Elle tendit le tout à la jeune femme et la laissa faire. Elle aurait pu le faire elle-même, après tout c'était de sa faute, mais elle préférait ne pas trop s'approcher de tout ce sang. Elle retourna s'installer sur le canapé, vidant un nouveau verre d'alcool. C'était une manière pour elle d'étancher sa soif.

« Elle peut très bien devenir une encore. » Natasha bien sûr, elle pouvait très bien devenir une créature avant la fin de ses jours. Après tout, Ely n'était pas une vampire depuis le jour de sa naissance. Mais bizarrement cette idée ne l'enchantait pas énormément. « Mais j'avoue que ça serait trop bien pour elle. » Ely n'avait jamais eu besoin de cacher son aversion pour sa tante à Jane, même si elle se retenait quand même en partie. « Comment ça se passe avec elle d'ailleurs ? »

Ely savait que Jane avait coupé les ponts avec la femme, mais connaissant sa tante, cela l'étonnerait qu'elle ait baissé les bras. Il y avait donc des chances qu'elles se soient déjà revues et donc qu'elles étaient discuté. La femme ne pouvait pas s'empêcher d'être curieuse et de vouloir connaitre ce genre de détail.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Mar 17 Fév - 19:49


On a des choses à se dire, non ?
J

ane sourit, un sourire tout de même un peu douloureux, parce que l'asceptisant sur sa plaie ne manquait pas de faire son effet et c'était plutôt douloureux, quand Ely fit remarquer qu'il était encore temps pour Natasha de devenir une créature. Ouais, apparemment, y'avait pas d'âge pour ça. Ni elle, ni ses cousins n'étaient nés ainsi. Ceci dit, elle était de l'avis d'Ely, mieux valait que cela ne lui arrive jamais... parce que ce serait lui faire trop d'honneur ? Oui... et non. Jane devait admettre éprouver un fond d'inquiétude pour sa génitrice à l'idée qu'elle soit complètement ignorante de tout ce qui se tramait autour d'elle (et pour le coup, elle était quasiment certaine que c'était le cas), à présent qu'elle était une créature, et qu'elle découvrait combien il y en avait dans son entourage et ce dont elles étaient capables, elle devait reconnaître que ça ne la rassurait pas quant au sort qui pourrait bien être réservé à sa mère un jour, par pure ignorance. Mais évidemment, hors de question qu'elle reconnaisse avoir eu ce genre d'inquiétudes vis-à-vis d'elle. Jane acheva de nettoyer sa plaie, y déposa un bandage... Bon, ça cicatriserait sans doute rapidement... ça valait bien le prix de la révélation que cette blessure avait induite, après tout. Elle s'était de nouveau saisie de son verre et avait commencé à le boire quand Ely lui demanda, en parlant de Natasha, comment les choses se passaient avec elle, justement dernièrement. Pas étonnant qu'elle se pose la questions. Les relations entre la mère et la fille étaient compliquées... Et engendraient plus de douleur que ce que la myrihande laissait paraître en haussant seulement les épaules avant de répondre, comme si tout cela ne la touchait pas vraiment.

-Ça a pas vraiment changé, tu sais... On se parle pas, c'est tout. Elle doit avoir dix chapitres de retard à mon sujet. Je pense même pas qu'elle soit au courant que je vais me marier.


Il y avait un rien d'amertume dans le ton de sa voix. Et pour cause. Quelque part, elle aurait voulu que les choses se résolvent, quelque part, elle ne s'imaginait pas vivre un moment aussi important que son mariage (même si c'était certainement avec la mauvaise personne) et ne pas le partager avec elle... Non, elle n'était pas prête à pardonner, encore moins à faire la paix, mais par moments, elle devait bien reconnaître que sa mère lui manquait... au point qu'elle avait même songé à baisser les armes pour venir la voir et lui parler... mais ce fameux soir, elle était devenue une myrihande.... Ça lui avait quelque peu coupé l'envie de réitérer l'expérience. Bien sûr, elle ignorait alors que quelques jours plus tard, elle aurait justement avec sa mère cette conversation à coeur ouvert qu'elle évitait jusqu'ici. Jane but une nouvelle gorgée d'alcool.

-Je dirais bien que j'ai dix chapitres de retard sur sa vie à elle-aussi. Mais je doute qu'il se passe grand chose de palpitant dans sa vie de merde.


À part peut-être les quelques crevards avec lesquels elle aurait couché. En même temps, à la décharge de Natasha, il était difficile durant ce laps de temps, de s'être foutu autant dans la mouise que n'était parvenue à le faire Jane.













code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Dim 8 Mar - 15:04

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Ely était bien placée pour savoir que la relation entre Jane et sa mère était plus que compliquer. Elle devait bien avouer qu’elle en avait joué un peu. On ne pouvait pas dire que la vampire avait vraiment de l’affection pour sa tante, bien au contraire. Tout comme le reste de sa famille d’ailleurs, ils n’aimaient pas la branche Hardwick, en dehors de Jane (quoi que Tristan ne la portait pas vraiment dans son cœur). Ely n’aimait pas Natasha et elle ne l’avait jamais caché à sa cousine. Elle avait donc suivit les affaires entre les deux femmes de loin, leur relation qui avait fini par pousser l’une à quitter l’autre. La jeune femme préférait largement que sa cousine ait décidé de s’émanciper de sa mère, elle trouvait que c’était l’une des meilleures décisions que Jane pouvait prendre dans sa vie. Cependant, elle avait aussi parfaitement conscience que Natasha restait la mère de la jeune femme et que cette dernière avait sans doute une trop grande fierté pour avouer que cette situation la peinait. C’était sans doute normal, c’était sa mère quand même. Quoi qu’Ely n’ait jamais trop rien ressentit pour ses parents. En même temps, elle avait eu son frère et sa sœur dans sa vie, ils avaient largement remplit sa part d’affection familiale. Quand ses parents allaient mourir, la jeune femme ne savait même pas si elle verserait une larme. De toute façon, elle s’avait d’avance qu’elle allait les voir mourir, parce qu’elle avait atteint l’immortalité elle.

« A mon avis, elle est au courant. »
Souffla la jeune femme, quand Jane mentionna son futur mariage. Elle avait encore un peu de mal avec cette idée, elle peinait réellement à imaginer sa cousine se marier. « Les rumeurs vont vites, je l’étais après tout. »

Cela n’étonnerait pas Ely d’ailleurs que sa tante soit au courant. La vampire espérait au passage que cela n’allait pas trop lui plaire. Elle devait bien avouer qu’elle avait envie que Natasha n’assume pas, qu’elle ne parvienne pas à soutenir sa fille. Ainsi, elle aurait de nouveau le beau rôle en la soutenant coute que coute. Parce que même si l’idée que sa cousine se marie la perturbée énormément, elle n’avait pas l’intention de la lâcher ou de juger ses choix. Du moins, pas devant elle. Elle ne comprenait pas, mais elle serait quand même toujours là dans la vie de la myrihande.

« Pauvre Natasha… je la plains souvent. » Elle ne mentait pas pour le coup. Ely trouvait réellement que la vie de sa tante méritait qu’on la plaigne assez souvent. Elle passait son temps à chercher à oublier son idiot de mari dans les bras d’homme, elle était incapable de garder une relation saine avec sa fille et elle était surtout une femme insipide. A sa place, Ely aurait déjà décidé de mettre fin à tout cela. « Le seul intérêt de sa vie, c’est toi. »

Ely devait bien reconnaitre que sans la sœur de sa mère, elle n’aurait pas eu la chance de connaitre une cousine comme Jane.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Dim 8 Mar - 20:18


On a des choses à se dire, non ?
O

ui, c'est vrai, Natasha devait être au courant du mariage de sa fille. Apparemment, la rumeur s'était répandue comme une trainée de poudre, même auprès de ceux qui n'étaient absolument pas concernés par la question, alors Natasha, qui était sa mère, tout de même, avait forcément dû être avertie (ou pire, félicitée) par une personne ou l'autre. Quelque part, Jane éprouvait quelques scrupules à l'idée de ne même pas avoir prévenue sa génitrice de la situation, du fait, quand même, qu'elle allait devenir Madame Léopold Ridley, qui en soi n'était rien. Mais elle ne se serait pas imaginée venir toquer à la porte de sa mère pour lui apprendre la nouvelle, alors qu'elles ne s'étaient pas parlées depuis des lustres. Ce n'était tout bonnement pas envisageable. Alors tant pis. Si elle avait quoi que ce soit à en dire, de ces noces, elle n'aurait qu'à venir la trouver. Ce qui allait effectivement arriver, mais la myrihande ne pouvait pas deviner cela. Tout comme elle ne concevait pas un seul instant pour le moment que sa génitrice ferait partie de ses invités, même si quelque part, elle ne s'imaginait pas vraiment vivre ce moment sans Natasha à ses côtés, ce malgré tous les différents qui pouvaient les opposer, et le fait que Jane ne se soit jamais montré vraiment très tendre avec elle, bien au contraire. Elle n'aurait par exemple jamais à son égard l'animosité que pouvaient avoir son cousin et ses cousines à son encontre, même si quelque part, elle l'alimentait en la déconsidérant sans arrêt comme elle se plaisait très souvent à le faire. Elle n'aurait jamais dit par exemple que la vie de Natasha n'avait aucun intérêt, et n'avait jamais que permis que Jane vienne au monde, même si la jeune femme décidait d'y voir là un compliment qui, au passage, lui décocha un sourire.

-Visiblement, ça a pas suffi à mon père pour rester avec elle.


Pour rester avec elle. C'était cela, le véritable reproche que Jane faisait à Natasha, plus que tous ces à-côté qui s'étaient rajoutés par la suite. Elle était convaincue que son père était partie à cause d'elle. Et au lieu de le retrouver, elle avait cherché à le remplacer par tous les moyens, en se fichant bien des états d'âme de sa fille. Enfin, à quoi bon revenir là-dessus ? C'était de l'histoire ancienne. Suffisamment cuisante pour qu'elle n'arrive pas à se l'ôter de la tête, mais de l'histoire ancienne malgré tout.

-Je vais devoir y aller, moi.
ajouta-t-elle alors qu'elle voyait le soleil décliner par la fenêtre. Son futur mari l'attendait sans doute. Elle se leva, commença à enfiler sa veste et à récupérer ses affaires. Elle n'avait vraiment pas vu le temps filer. Évidemment, t'es invitée au mariage, hein. Et Hope et Tristan aussi.

Même si elle se serait bien épargnée d'inviter son cousin, mais elle n'avait pas vraiment d'excuse pour ne pas lui lancer d'invitation, elle espérait juste sincèrement qu'il la déclinerait. Avec lui, le courant ne passait vraiment pas, elle ne se sentait pas à l'aise en sa présence. Et elle était convaincue qu'il la détestait quoi qu'il en soit. Échange de bons procédés.












code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 495

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   Lun 6 Avr - 15:51

Jane & Ely
On a des choses à se dire, non ?
Natasha Hardwick était forcément au courant du mariage de sa fille, les rumeurs se répandaient comme une trainer de poudre dans le village. Si Ely était au courant, il y avait de forte chance pour sa la mère de l’intéressée le soit aussi. La jeune femme imaginait bien quelqu’un être allé trouver sa tante afin de la féliciter pour les fiançailles de sa fille. La vampire devait bien avouer qu’elle aurait aimé voir la tête de Natasha dans ce genre de situation. Clairement, Ely n’avait aucune affection pour la sœur de sa mère, elle la trouvait tellement fade. La seule chose qu’elle pouvait lui accorder de positif, c’était d’avoir donné la vie à Jane. Ce qu’elle ne manqua pas de souligner, même si elle se doutait que ce n’était pas forcément plaisant pour sa cousine. Elle se contentait simplement de dire la vérité, elle n’allait pas lui mentir dessus après tout. C’était connu de tous que les Johns étaient incapables de s’entendre avec leur tante, qu’elle avait coupé les ponts avec sa famille en s’installant avec son idiot de mari. Idiot de mari qui n’avait pas manqué de profiter de la première occasion pour abandonner sa famille. Idiot de mari qu’Ely ne doutait pas connaitre en plus. La vampire ne répondit rien à la remarque de sa cousine concernant son géniteur, elle n’avait rien à ajouter. Le passé était le passé, Jane ne pouvait pas constamment ressasser le fait qu’elle avait été abandonné par son père et que sa mère était une casse pied de première.

Jane se leva après avoir annoncé qu’elle devait partir. Ely aurait bien aimé la retenir, mais elle se doutait bien que sa cousine était attendue quelque part. Chez elle sans doute, par son futur époux. La jeune femme n’en revenait toujours pas que sa cousine soit sur le point de se marier, de se faire passer la bague au doigt. Elle qui avait toujours cru que Jane ne se marierait jamais, elle s’était quand même bien trompée. Mais bon, la situation était quand même amusante. Ely se leva à son tour, accompagnant sa cousine jusqu’à la porte.


« Nous allons y participer avec grand plaisir ! » Répondit-elle quand Jane lui précisa que les Johns étaient invités. Tous les trois, même Tristan. Il n’y avait aucune raison que le cousin ne soit pas invité non plus, mais c’était quand même étonnant. Parce qu’il était de notoriété publique qu’ils ne s’entendaient pas vraiment. D’ailleurs, Ely savait d’avance qu’elle allait devoir traîner son frère jusqu’à la cérémonie. « Rentre bien ma belle ! »

Et avant que Jane ne quitte finalement sa maison, Ely déposa un baiser sur sa joue. De ceux qu’elle aurait sans doute dû offrir à sa sœur ou son frère, s’ils n’avaient pas cette relation si particulière qui les poussait à faire tout autrement. Ely devait bien avouer qu’elle avait hâte à ce mariage, il était évident que ça allait être intéressant. Ne serait-ce que pour voir un peu sa tante marier sa fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On a des choses à se dire, non ? [pv Ely <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aurait tu des choses a me dire ? ! Ft Lucy
» Des choses à se dire [PV Paige]
» J'ai des choses à te dire. [Standford family]
» Des choses à dire à sa fille
» Plusieurs choses à dire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Johns-