Partagez | 
 

 C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Lun 17 Nov - 14:32

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Tout avait pris finalement un tournant particulier, sans que Penny ne s'y attendre. Elle avait découvert le secret d'Andrew Hellsing et de sa famille et elle avait déménagé pour se "protéger". Au fond, cela ne servait pas réellement à sa sécurité, il ne fallait pas croire que personne ne saurait maintenant où elle vit. Mais cela lui faisait du bien de cohabiter avec Déa, tout comme cela lui faisait du bien également. On ne pouvait pas dire qu'en vie sentimentale, les deux jeunes femmes étaient chanceuses. Penny voyait bien que son amie n'encaissait toujours pas le mariage de Leopold, elle se demandait même si un jour elle y arriverait. Sans doute pas, les sentiments qu'elle avait pour son meilleur ami étaient forts, elle le voyait bien. Malheureusement, la fée n'était pas réellement en mesure d'aider Déa. La seule chose qu'elle pouvait faire, c'était la soutenir au maximum, comme le faisait cette dernière. Déa l'avait accompagné voir ses parents, afin qu'elle puisse parler des Hellsing. Evidemment, elle avait évité de parler d'Andrew spécifiquement, elle avait juste sous-entendu être potentiellement dans leurs collimateurs. Elle ne voulait pas que ce qui s'était passé avec l'homme soit connu d'une autre personne que Déa, parce qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de culpabiliser, encore plus depuis que la sirène lui avait parlé des tendances de chasseurs de cette famille. Encore plus depuis qu'elle ne pouvait retirer de sa tête l'idée qu'un membre de cette famille était à l'origine de la mort de son époux. Enfin, elle ne devait pas trop y penser et c'était justement pour cette raison qu'elle n'arrêtait pas de ressasser les choses. Et à chaque fois, son baiser se perdait un instant sur ce baiser qu'elle avait échangé avec Andrew et qui était malheureusement bien trop agréable.

Pour arrêter de cogiter, Penny n'avait pas envie de rester inactive. Elle avait profité du fait que Déa ait décidé de faire un petit tour dans l'eau pour faire du ménage. Pas grand-chose, juste un peu. Elle n'était pas non plus maniaque au possible, mais elle avait envie de ranger un peu les affaires qui traînaient et qui lui appartenaient en partie. Il n'y avait pas grand-chose à elle cependant, elle n'avait pris que le strict nécessaire laissant le reste dans sa maison. Après avoir rangé, Penny décida de sortir et de profiter qu'il ne pleuve pas pour faire quelques achats. Elle avait envie de concocter un bon repas pour son hébergeuse. Elle était au petit soin donc, elle avait envie de se montrer utile. Et pour cela, elle se pliait en quatre. Alors elle se balada sur la place du marché, observant les étals. Jusqu'à ce que son regard soit attiré par un détail. Penny sentit son cœur s'emballer alors que ses yeux se posaient sur Andrew Hellsing. Elle ne savait pas s'il l'avait vu et en soit ce n'était pas le détail qui l'importa le plus, elle détourna son regard et fit demi-tour. Tant pis pour le repas, elle reviendrait après. Ce n'était pas étonnant qu'elle tombe ainsi sur l'homme, après tout le village n'était pas très grand, mais elle n'avait pas pour autant envie de le voir. Ou plus précisément, ce n'était pas raisonnable qu'elle le voit parce que sa vie en était en danger. Même si part moment elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire que c'était ridicule, qu'il ne lui ferait pas de mal, elle ne pouvait pas oublier les révélations de Déa. Il n'était pas bon pour elle de croiser le chemin d'Andrew donc, mais il était difficile d'éviter quelqu'un malheureusement.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Lun 17 Nov - 20:01


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
L

a vie avait finalement repris son cours. Andrew lui-même ne savait pas exactement comment cela avait été possible. Ces derniers temps, bouleversements après bouleversements, sa routine, son quotidien, avaient été complètement mis à mal. Entre son frère, qui avait finalement rejoint le terrain au même titre que les autres Hellsing, et sur lequel il veillait d'extrêmement près, ce qui lui prenait beaucoup de son temps en plus de ses entraînements quotidiens, Léo, qui à peine revenu de son enlèvement, s'il devait en croire les rumeurs, allait se marier, et Penny, avec laquelle il avait franchi une barrière qu'il n'aurait jamais dû franchir... Il n'avait plus su exactement où il en était, et il lui avait fallu remettre un certain ordre dans tout cela pour retrouver cette routine structurée, pierre angulaire d'un quotidien qu'il avait toujours voulu aimer ainsi qu'il était. Il était finalement parvenu à comprendre son frère dans l'équation familiale, et même, il pensait pouvoir s'en faire une habitude, même s'il gardait encore sur Aaron un regard particulier... En ce qui concernait Léo, il rejetait tout simplement le problème tant qu'il n'aurait pas l'occasion de l'aborder frontalement...

Et en ce qui concernait Penny... À présent qu'il était malheureusement trop clair avec ses sentiments, il avait changé son fusil d'épaules. Il ne servait à rien de se leurrer... Si la fée devait mourir, lui, il serait tout à fait incapable de la tuer... Il laissait cela au reste de sa famille (sans pour autant prendre le soin de leur apprendre son existence et son statut). Lui, il essayait seulement de l'oublier, s'était promis d'y parvenir. Il aurait aimé pouvoir assassiner ses sentiments comme il assassinait sans vergogne ses ennemis... Mais pour l'heure, ils étaient bel et bien présents, et ils le hantaient, tout comme le hantait ce baiser. Il n'avait jamais rien éprouvé de tel, pour personne d'autre. Et il craignait fort de ne plus jamais l'éprouver. Il l'aimait, tout simplement, et cet amour réduisait ses convictions à néant. Oui, il avait décidé, bel et bien, de ne plus jamais la revoir, mais les décisions les plus judicieuses sont parfois mises à mal par le destin lui-même. Il se trouvait au marché, faisant les courses quotidiennes pour toute la famille, sans aucune intention de la croiser, et elle était là. Son regard tomba sur elle, il la vit tourner les talons. Ça aurait pu, ça aurait dû s'arrêter là... Sauf que, comme à chaque fois qu'elle était à proximité, il n'arrivait plus à réfléchir de la bonne manière. Alors, dans un élan qu'il ne comprit pas lui-même, il se dirigea vers elle, la rattrapa avant qu'elle ne lui échappe, serrant ses doigts autour de son poignet.

-Penny... Vous.. vous auriez un moment ? Je voudrais vous parler.


Pour dire quoi ? Lui-même n'en était pas sûr, c'est bien ça le problème... Revenir sur ce baiser, peut-être, s'excuser de nouveau... Ou faire une connerie supplémentaire.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Sam 22 Nov - 2:07

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Penny ne s'y était pas attendu et elle espérait qu'il ne l'avait pas vu. Elle ne l'avait pas croisé depuis ce jour où ils s'étaient retrouvés chez elle et où il l'avait embrassé. Elle ne l'avait pas vu depuis qu'elle avait eu le droit aux révélations affreuses de la part de Déa sur les Hellsing, avant de comprendre que son cousin aussi trouvait cette famille étrange. Elle ne pouvait pas faire comme si elle ne savait rien, malheureusement elle devait bien se rendre à l'évidence que le croiser, le côtoyer, était dangereux. Alors qu'avant, elle appréciait chaque moment passé en sa compagnie, elle le craignait à présent. Elle avait cru une seconde que l'homme ne l'avait pas vu, qu'elle allait pouvoir rentrer chez sa sirène d'amie, mais c'était trop beau. Ou presque, parce que finalement, elle devait bien avouer qu'elle avait presque espéré ce contact. Elle sentit ses doigts se refermer sur son poignet, la forçant à se retrouver. Penny sentit un frisson parcourir son corps à cause de ce contact, du fait qu'il se trouvait si proche d'elle et qu'il avait envie de lui parler. Quand elle le voyait ainsi, elle ne pouvait pas croire qu'il était cet humain impitoyable qu'on lui avait décrit, qu'il était un chasseur de créature capable de tuer de sang-froid. Son coeur s'emballa de plus belle, alors que son regard plongeait dans le sien. Elle avait tellement envie de dire oui, de rester à ses côtés.

« Andrew... » Comment pouvait-il être un monstre, c'était impossible. « Je suis désolée, je ne peux pas. »

Le pire dans tout cela, c'était qu'elle ne voulait pas lui parler pour se protéger, mais qu'elle ne souhaitait pas lui faire de la peine. C'était comme cela, elle n'y pouvait rien. La jeune femme était sans doute trop gentille, mais elle n'allait pas changer de toute manière. Elle pouvait penser ce qu'elle voulait autrement, mais devant Andrew, elle n'arrivait pas à se faire à cette idée idiote. Et pourtant, il était un Hellsing. Et maintenant qu'elle avait eu vent des rumeurs sur cette famille, elle avait l'impression de comprendre un peu plus les mots que l'homme avait eus chez elle la dernière fois.

« Je sais qui vous êtes Andrew. »
Cela lui faisait du mal de le dire à haute voix, mais cela lui permettrait au passage de voir la réaction de l'homme. « Je sais ce que fais votre famille. »

Elle n'avait pas envie de préciser ce qu'il faisait également. Parce qu'au fond, elle désirait tellement l'entendre lui dire que lui n'avait rien à voir là-dedans. Mais même, elle ne pourrait pas malheureusement avoir réellement confiance. De toute façon, l'endroit où il se trouvait n'était pas un lieu pour parler de ce genre de chose. Il y avait du monde autour d'eux, ce qui rassurait quand même Penny. Elle ne savait rien de ce qui avait pu pousser Andrew à la "fréquenter", à l'embrasser comme il l'avait fait la dernière fois. S'il se contentait de la manipuler, ce qu'elle aurait bien du mal à supporter évidemment, elle était bien mieux dans un lieu public. Ici, il ne pouvait pas sortir une arme pour la tuer sur le champ, comme son mari avait été tué sans pitié.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Sam 22 Nov - 12:21


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
I

l avait eu raison de discerner quelque chose d'étrange dans l'attitude de la jeune femme, d'avoir le sentiment qu'elle essayait de le fuir, car elle lui donna la confirmation que c'était bel et bien ce qu'elle avait cherché à faire, et pour une raison qui, quand il l'apprit, fit naître un frisson dans son échine. Elle était au courant. Elle avait découvert la vérité. Allez savoir comment. La vérité voulait que la réputation des Hellsing était faite parmi bon nombre de créatures, il n'était malheureusement pas étonnant qu'elle ait été alertée par l'un de ses congénères. Elle savait donc. C'en était fini de cette supercherie. Que devait-il faire alors ? Lui confirmer ses soupçons et faire ce qu'il n'avait pas eu le courage de faire jusque là, la tuer purement et simplement, parce que tel devait être son sort ? La laisser s'en aller, se promettre intérieurement de faire comme si cette bribe de conversation n'avait jamais eu lieu et ne jamais en parler à aucun membre de sa famille ? La première option était clairement la plus raisonnable, ou tout du moins la plus conforme aux principes des Hellsing, la seconde option était certainement celle vers laquelle son coeur aurait dû aller pour laisser à Penny, envers et contre tout, une chance de survie. Faire comme s'il ne savait rien et finir par l'oublier, l'occulter de sa mémoire pour parvenir encore à être intègre à lui-même, ne serait-ce qu'un minimum, même si ce minimum était trois fois rien... Mais comme d'habitude, il ne fit rien de ce qui aurait été le plus sensé. Il n'y parvenait tout simplement pas, pas tant que son regard croisait le sien, pas tant que sa présence lui emballait le coeur avec une force monumentale.

-Penny, s'il te plaît...
il l'avait tutoyé sans même s'en rendre compte. Ça lui était venu le plus naturellement du monde. Peut-être parce qu'il voulait s'accrocher à l'ombre d'une proximité entre eux qui disparaîtrait sans doute complètement sitôt qu'elle aurait tourné les talons et l'aurait quitté des yeux. Définitivement, il ne pouvait pas le laisser s'éloigner. Il serait tout à fait incapable de supporter de se dire qu'il lui parlait pour la dernière fois, et qu'il renoncerait ensuite à croiser son chemin, à tout jamais. Laisse-moi t'expliquer...

Mais lui expliquer quoi ? Qu'y avait-il à expliquer ? Lui-même était tout à fait incapable de le dire, il n'y avait rien qu'il puisse lui dire et qu'elle puisse comprendre. Elle était une créature, comment pourrait-il justifier sa cause auprès d'elle ? Et comment pourrait-elle le croire ? Il était dans une impasse, et il ne voyait pas comment il pourrait lui faire comprendre les tourments qu'il subissait. Et pourtant, il ne pouvait pas se résigner à la voir lui échapper, il serait tout simplement incapable de le supporter.

-Je ne te ferais rien, c'est juré.
Il leva les bras, comme pour témoigner de sa bonne foi. Tu vois, pas d'armes, je... Il ne lui voulait aucun mal. S'il lui en avait voulu, il s'était depuis fait à l'évidence, il serait de toute façon incapable de lui en faire même s'il parvenait à le vouloir de toutes ses forces. Je veux juste te parler.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Sam 29 Nov - 23:38

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Penny aurait sans doute dû partir de suite, afin d'éviter de se laisser tenter de discuter plus avec l'homme. Mais au lieu de cela, elle lui révéla ce qu'elle savait. Parce qu'elle avait eu besoin de voir sur son visage une quelconque réaction. Elle ne pouvait pas faire autrement que croire aux paroles de Déa et donc que les Hellsing étaient bien des chasseurs de créatures. Cependant, la jeune femme avait envie d'avoir un fin espoir qu'Andrew n'était pas pareil, même si elle savait qu'espérer ainsi était vain. Les paroles de l'homme lui semblaient bien plus claires, quand il mentionnait son devoir envers sa famille lors de leurs dernières rencontres. Penny savait qu'elle devait partir rapidement, qu'elle ne devait pas laisser plus de temps à Andrew de parler, mais elle ne le fit pas. Quand il se mit à la tutoyer, si naturellement, cela ne la choqua même pas. En réalité, elle sentit même un frisson parcourir son échine. Il lui demanda, il lui supplia même, de le laisser s'expliquer. Clairement, Penny ne voyait vraiment ce qu'il pouvait donner comme explication. Il ne niait rien, c'était sans doute inutile, il n'y avait sans aucun doute rien à dire sur cette histoire. Elle devait refuser complètement de continuer à lui parler, de lui laisser le temps de s'expliquer ou autre. Elle ne devait pas passer une minute de plus en sa compagnie, c'était bien trop dangereux (pour elle et pour ses proches). Mais quand il affirmait qu'il ne lui ferait rien, levant même les bras pour lui montrer qu'il n'avait pas d'arme, elle ne pouvait pas s'empêcher de le croire. Elle était peut-être trop naïve, mais elle ne pouvait pas croire qu'il ait désiré lui faire du mal. C'était sans doute idiot, mais elle avait envie de lui faire confiance malgré le fait que son amie et même sa famille lui explique les dangers de cette famille. Andrew n'était pas un Hellsing à ses yeux, il était juste Andrew.

« D'accord... je t'écoutes. »
Son cœur s'emballa alors qu'elle se contentait de prononcer ces mots. Elle ne pouvait pas se leurrer sur les sentiments qu'elle éprouvait pour l'homme, elle s'en rendait bien compte maintenant même si elle avait voulu être aveugle au début. Mais elle ne devait pas s'autorisé à les entendre, à les ressentir. C'était une erreur de le laisser parler, mais elle se disait que c'était juste afin de clarifier les choses pour qu’ils puissent juste éloigner leurs chemins ensuite. Oui, c'était bien mieux ainsi. Elle avait bien envie de croire qu'elle était capable de laisser cela arriver ensuite. « Mais pas ici. »

On ne pouvait pas dire que la place du marché était le meilleur endroit pour avoir une conversation de ce type. Penny prenait sans doute un risque de vouloir aller dans un endroit plus discret en compagnie d'un homme chassant les créatures, mais elle pensait sincèrement qu'il ne lui ferait rien. Il venait de lui dire après tout. Elle était folle, mais elle n'y pouvait rien, elle lui faisait vraiment confiance.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Dim 30 Nov - 11:28


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
A

ndrew se sentait heureux et soulagé, soulagé que Penny accepte de lui parler... Pourtant, il valait probablement mieux pour eux deux qu'ils poursuivent de s'ignorer... Mais c'était plus fort que lui, le perspective de ne plus jamais lui adresser la parole, ne ne plus jamais croiser son regard, de ne plus jamais entendre sa voix... pour lui, c'était tout bonnement insoutenable. Il ne savait pas vraiment comment il saurait se justifier... il n'avait aucune excuse... Et comme se trouver des excuses à lui-même ? Il pourrait bien dire qu'il tentait d'apaiser la situation pour mieux amadouer Penny... mais au point où il en était, à quoi bon se mentir encore ? Il hocha la tête quand la jeune femme suggéra qu'ils parlent ailleurs. La preuve qu'elle lui accordait tout de même encore un peu de sa confiance, une preuve qui le touchait très sincèrement, une confiance dont, pour une fois, il se montrerait digne. C'est vrai, la place du marché, où il y avait toujours affluence de monde, n'était pas forcément le meilleur endroit pour parler, surtout lorsque les sujets à aborder étaient aussi délicats que ceux que ceux dont devaient traiter la fée et le chasseur. Après avoir opiné du chef, il lui attrapa doucement la main et la guida à l'écart du marché, jusqu'à ce qu'ils rejoignent une ruelle du village qui s'achevait en cul de sac, et qui avait le mérite d'être rarement fréquentée. Il lâcha sa main alors, même s'il aurait préféré conserver ce contact plus longtemps. Pendant plusieurs secondes, il ne prononça pas le moindre mot, se contentant de la regarder, ne sachant pas trop quoi lui dire.

-Écoute...
fit-il finalement, acceptant de rompre le silence. Je ne vais pas te mentir... Dorénavant, je ne te mentirai plus jamais. Il poussa un léger soupir. Ce qu'on t'as dit sur moi et sur ma famille, c'est complètement vrai. Nous sommes des chasseurs. Nous traquons et nous... tuons les créatures, ça a toujours été ainsi... Nous préservons ce qu'il reste d'humanité en notre terre. Il marqua une pause. C'était plus que difficile pour lui que de lui avouer tout ça. Quand nous nous sommes vu pour la première fois, je savais déjà qui tu étais. Et j'avais l'intention de... Il baissa les yeux. Prononcer ces mots lui était trop difficile. Mais je ne peux pas... et je ne pourrais jamais te faire du mal. Il prit une grande inspiration, il ne pensait pas qu'il se mettrait à déballer ainsi tout ce qu'il ressentait. Je suis tombé amoureux de toi. Son regard ne lâcha pas celui de Penny. Je ne peux pas lutter contre qui je suis, mais je ne peux pas lutter non plus contre ce que j'éprouve pour toi... Alors déteste-moi, fuis-moi, maudis-moi. Je te promets quoi qu'il en soit que tu n'auras plus jamais rien à craindre de moi.

Et cette promesse valait pour le reste de sa famille, également... Voilà, c'était dit... Au fond, il se sentait soulagé... Même si après ce discours, Penny ne voudrait sans doute plus jamais la voir. Ce qui, quelque part... serait certainement mieux pour tout le monde.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Dim 30 Nov - 13:35

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Penny savait bien qu’elle ne devait pas écouter Andrew, que cela n’allait que compliquer toute cette histoire. Le mieux pour eux, c’était qu’ils s’évitent tous simplement. Mais elle ne pouvait pas lui refuser un peu de temps, parce qu’au fond elle avait bien envie d’en partager encore avec lui. Il était inutile de nier les sentiments qu’elle avait pour l’homme, même si cela ne se faisait réellement pas. Tous était contre ces sentiments, tous lui disait qu’elle ne devait pas en avoir. Mais alors qu’il prenait sa main pour la conduire dans un endroit plus discret, elle ne put s’empêcher d’afficher un léger sourire. C’était tellement mal. Finalement, il la conduit dans une ruelle en cul de sac, sans aucun passage. Ils allaient pouvoir discuter tranquillement ici, c’était une bonne chose. Penny aurait pu avoir peur, mais ce n’était pas le cas. Elle avait parfaitement confiance en Andrew, trop confiance peut-être. Pendant quelque seconde, il n’y eut que le silence. La fée ne lâcha pas l’homme des yeux, attendant qu’il prenne la parole. Il voulait lui parler, qu’il le fasse donc. Elle attendait avec un mélange d’attente et de crainte. Elle craignait d’avance ce qu’il allait pouvoir lui dire. Elle avait peur d’entendre les mots qu’elle ne désirait pas entendre. Au final, Andrew fini par prendre la parole. De prime abord, l’homme annonça à Penny qu’il ne lui mentirait plus. Elle appréciait, même si elle aurait aimé qu’il ne le fasse pas depuis le début.

La vérité arriva donc, les Hellsing étaient bien des chasseurs de créatures. Penny se doutait de ce détail, elle ne fut donc pas surprise. Cependant, quand il lui annonça qu’il connaissait son secret avant leur rencontre et qu’il avait eu l’intention de la tuer, ce fut bien plus difficile à entendre. Alors quand ils s’étaient rencontrés, il désirait la tuer ? Cela aurait pu s’arrêter là, cela aurait sans doute dû s’arrêter là, mais il continua. Penny ne le lâcha pas des yeux, alors qu’il lui disait qu’il l’aimait. C’était une nouvelle chose que la jeune femme aurait préféré ne pas entendre, tous aurait été tellement plus facile s’il était simplement le chasseur sans cœur capable de lui faire du mal. Elle se serait contentée de le détester à son tour pour sa trahison et elle l’aurait évité, du mieux qu’elle aurait pu. Mais non, il l’aimait et elle… bah elle l’aimait aussi. Sans savoir pourquoi, Penny s’approcha de l’homme et déposa ses lèvres sur les siennes. Avant de finalement se rendre compte de ce qu’elle était en train de faire.


« Non, je ne peux pas. »
Dit-elle en reculant, elle avait le sentiment que son cœur battait si vite qu’il allait sortir de sa poitrine. Elle n’en revenait pas de ce qu’elle était en train de vivre. Elle avait juste tellement envie d’effacer tous les mots qu’Andrew venaient de prononcer et de revenir en arrière. Quand ils parlaient légèrement de tous et de rien. « Tu voulais me tuer ? » Elle l’avait bien compris, mais elle avait besoin de l’exprimer. « Tu chasses les miens ? Crois-tu réellement que nous puisons être une menace pour l’humanité ? » Ils n’avaient évidemment pas la même vision des choses, Penny ne voyait aucune fée capable de faire du mal à un humain. Evidemment, ce n’était pas comme les vampires ou autres créatures maléfique comme les sorciers. Mais les fées au moins, il n’y avait rien de mauvais en eux, il n’y avait rien de mauvais en Penny. « Est-ce que… » Penny marqua une pause, elle n’osait pas réellement poser cette question qui lui brulait les lèvres. Mais elle avait besoin de savoir, elle voulait tout savoir. Juste pour être certaine. « Est-ce que tu as tué Joshua ? » Elle ne prit pas la peine de préciser son mari, elle pensait qu’Andrew comprendrait.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Dim 30 Nov - 16:03


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
A

ndrew s'était attendu à bien des réactions de la part de Penny. Il s'était imaginé qu'elle l'engueulerait, lui flanquerait une gifle digne de se nom, qu'elle se montrerait apeurée, ou qu'elle tournerait les talons immédiatement, et sans demander son reste... Oui, il avait envisagé tous les scénarios, tous, sauf celui-là... Elle l'embrassa, et le temps où ses lèvres furent posées sur les siennes, le coeur du chasseur s'arrêta, pour s'emballer à une vitesse hallucinante quand elle s'éloigna. C'était le plus beau cadeau qu'elle pourrait lui faire... Même si c'était un cadeau dangereux. Se pouvait-il qu'elle possède les mêmes sentiments que lui ? Si c'était le cas, elle se retrouvait quoi qu'il en soit confronté au même cas de conscience que lui. Quand elle s'éloigna, elle ne manqua pas d'ajouter qu'elle ne pouvait pas. Comme lui-même ne le pouvait pas, par ailleurs, parce que ce serait trahir qui il était, tout comme Penny trahirait très certainement les siens. Et évidemment, elle ne pouvait pas oublier ses aveux et ses intentions premières. Il hocha doucement la tête quand elle lui demanda confirmation, concernant le fait qu'il avait dans l'intention de la tuer. Il avait dit qu'il ne lui mentirait plus, après tout... Il ne pensait pas qu'elle puisse lui pardonner son attitude, il valait certainement mieux qu'elle ne la lui pardonne pas.

-Les créatures ont toujours... nui aux humains, la moitié de ma famille a été décimée par elles.
Son oncle, les grands parents Hellsing... tous devaient leur mort au même motif, certes, à trop chercher les ennuis, il était normal qu'il les trouvent, mais quand bien même, on ne pouvait pas nier toutes ces morts suspectes... Et elles trouvaient toutes leur origine au même endroit. Est-ce que ça pardonnait tout ? Ne devrait-il pas écouter enfin l'avis de Léo, et reconnaître que toutes les créatures n'étaient pas à mettre dans le même panier ? Sans doutes. Sauf qu'il avait pour lui des années de convictions familiales qui avaient été bien ancrées dans sa cervelle. À la question que Penny lui posa ensuite, Andrew ne s'était pas attendu. Joshua, le mari de Penny... Il était pourtant logique qu'il s'interroge à ce sujet. Andrew savait que cet homme avait été assassiné, il savait par ailleurs qu'il était une créature. Il était certain qu'un membre de sa famille avait scellé son destin. Lequel ? Va savoir, ils ne se rendaient pas toujours mutuellement des comptes au sujet des créatures qu'ils attaquaient parfois, d'ailleurs, ils ne connaissaient même pas l'identité de leurs victimes. Non, l n'était pas celui qui avait tué le mari de Penny, cela n'ôtait rien au fait qu'il aurait très bien pu l'être.... pour tout dire, l aurait sans doute, même, voulu l'être s'il l'avait connu plus tôt. Je n'ai pas tué ton mari.... Il marqua une pause. Il allait demeurer honnête, c'était le mieux, c'était ce qu'il avait promis, et ses promesses comptaient pour lui. Mais il est possible que l'un des membres de ma famille l'ait fait...

S'il fallait rajouter un impossible à tous les autres, voilà qui était fait, leur amour était mort avant que d'être né. Elle voudrait le fuir, c'était obligé... Et c'était sans doute mieux, au moins aurait-il pour souvenir le baiser furtif qu'elle avait déposé sur ses lèvres.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Sam 6 Déc - 2:52

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Penny n’aurait pas dû agir de cette manière, elle le savait parfaitement. Ses lèvres n’auraient pas dû retrouver celles de l’homme et pourtant, elle avait tellement apprécié ce nouveau contact. Mais c’était impossible, elle ne pouvait pas. Pas après les révélations qu’Andrew venait de lui faire. Il lui avait tout dit (ou presque), il était bien un chasseur et il avait désiré la tuer quand ils s’étaient rencontrés. Cela la blessait quand elle voyait sa tête confirmer sa question, il s’était approché d’elle parce qu’il avait eu envie de la tuer. Mais en même temps, il venait de lui avouer l’aimer. Ce n’était pas rien, ses sentiments étaient apparus parce qu’il avait appris à la connaitre. Comme ceux de la jeune femme avaient fleurit au fur et à mesure qu’elle avait passé du temps avec lui. Cependant, ça ne changeait rien à ce qu’il faisait et ce qu’il lui apprenait ensuite. Penny n’arrivait pas à croire que quelqu’un puisse réellement mettre toutes les créatures dans le même panier, elles ne se ressemblaient vraiment pas. En même temps, la jeune femme n’était pas réellement du genre à juger et surtout, elle était touchée par ses paroles.

« Je suis désolée pour ta famille. »

Dit-elle doucement quand l’homme mentionna le fait que la moitié de sa famille avait été tué par des créatures. Elle n’avait aucun mal à imaginer des vampires, ou encore des loups-garous ou même des sorciers s’en prendre à la famille Hellsing. Mais les siens n’auraient pas fait cela, ce n’était pas dans leur natures (même si chaque être était différent). Quand elle affirmait à Andrew qu’elle était désolée, elle l’était sincèrement. Penny savait parfaitement ce que cela faisait de perdre un proche, elle en avait fait l’amère expérience. Elle était soulagée d’entendre qu’il n’avait pas tué Joshua, Penny ne savait pas comment elle aurait réagi s’il lui avait dit qu’il était l’assassin de son époux. C’était mieux que rien, puisqu’un membre de sa famille pouvait encore être son assassin. Ses doutes étaient donc certainement fondés, un Hellsing avait tué son époux.

« Il n’aurait jamais fait de mal à une mouche, littéralement. » C’était étrange de parler ainsi de son époux, mais elle avait besoin de le faire. « Je ne connais personne qui a autant le cœur sur la main que mon mari… j’étais une pâle copie à ses côtés. » Elle ne mentait pas et n’exagérait rien, elle disait simplement la vérité. C’était justement cette partie de son caractère qui l’avait autant attiré chez Joshua au début, avant qu’elle ne se rende compte qu’ils étaient simplement faits l’un pour l’autre. « Il ne méritait pas de mourir, il n’aurait rien fait à personne, jamais. »

Penny ne savait pas réellement ce que cela lui apportait de dire tous cela à l’homme qui se trouvait sous ses yeux, l’homme pour qui son cœur battait à présent. Elle espérait sans doute qu’Andrew se rende compte que la vision qu’il avait des créatures n’était pas forcément la bonne. Dans l’idéal, pour la mémoire de Joshua en partie, elle devrait sans aucun doute fuir et ne plus revoir l’aîné des Hellsing. Sauf que cela faisait un moment qu’elle n’agissait plus dans l’idéal. Et puis, elle avait envie de croire qu’il n’y avait pas qu’un chasseur sans cœur chez cet homme.

« Et je présume, qu’il t’est impossible de renoncer à cet héritage familiale. »

Son ton était assez résigné, parce qu’elle savait que c’était effectivement le cas. Au fond, elle ne devrait même pas espérer que cela soit différent, ce n’était pas aller dans le bon sens, mais cela faisait longtemps qu’elle n’était plus raisonnable quand cela concernait Andrew.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Sam 6 Déc - 22:32


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
Q

uand Penny disait être désolée pour les membres de sa famille qui avaient malheureusement trouvé la mort à cause de créatures, Andrew savait qu'elle était parfaitement sincère. Et c'était loin de lui simplifier la tâche. Elle compatissait au sort des membres de sa famille, famille qui s'était pourtant liguée contre les gens de son espèce avec la très ferme intention de les anéantir. Elle lui présentait ses condoléances en toute bonne foi, tout simplement, son âme était si pure. Elle était tout simplement incapable d'être armée de mauvaises intentions avec autrui. C'était une des raisons qui avaient poussé Andrew à tomber amoureux d'elle, et c'était pour cette raison qu'il souffrait tant actuellement, parce que la haïr lui était tout simplement impossible, quoi qu'il tente de se dire ou de penser à son sujet. La jeune femme lui dressa un portrait idyllique de son défunt époux, mais Andrew ne sut se montrer aussi concerné qu'il l'aurait fallu. Oh, ce qu'elle disait était sans doute vrai, cet homme était peut-être quelqu'un d'aussi bon qu'elle... Mais... il n'en avait pas moins été une créature, et il ne pouvait compatir au sort d'une créature qui avait eu cette chance qu'il n'aurait jamais : celle d'aimer Penny au grand jour, de passer chaque jour de sa vie en sa compagnie, de l'embrasser, de partager chacun de ses instants avec elle. Ce que lui ne pourrait jamais faire, parce que c'était ainsi, irrévocable, et clair, et la réponse qu'il devait formuler à l'adresse de la fée, même si elle lui arrachait le coeur, ne devait que le confirmer.

-Je ne peux renier qui je suis...


Il était un Hellsing, et ce n'était pas seulement un nom, c'était une conviction et un engagement. Il ne pouvait pas tourner le dos aux membres de sa famille, à leurs principes et à leur cause, pas même par amour pour Penny. La famille devait passer avant tout le reste. C'était comme ça, c'est ce qu'on lui avait toujours appris, ce qu'on lui avait soutenu, et ce en quoi il ne pouvait que croire dur comme fer. C'était un supplice pour lui que d'oublier Penny, d'ailleurs il n'y arriverait pas. Mais l'amour n'avait pas sa place dans le grand dessein. Il détourna le regard. Poser les yeux sur la jeune femme rendait cela encore plus difficile. D'autant qu'il commençait à véritablement croire que, sans cette pression familiale, ils auraient eu une chance, tous les deux. Après tout, elle l'avait embrassé, et sa question ne prêtait pas vraiment à conviction. Oh s'ils pouvaient se haïr, tout simplement.

-Tu es mon exception.


Et quelle belle exception ! S'il l'avait connu plus tôt, avant des des années de l'éducation drastique des Hellsing qui les avait complètement conditionné, lui, son jugement, son échelle de valeur, les choses auraient certainement été plus simples... Mais leurs chemins s'étaient croisés trop tard... et finalement, ils ne semblaient tout simplement pas pouvoir se rejoindre, quand bien même Andrew en mourait d'envie, vraiment. Il serait toujours incomplet, fatalement, parce qu'il ne pourrait s'empêcher d'espérer et de vouloir l'inespérable et l'impossible.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Dim 7 Déc - 3:44

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Penny était quelqu’un de bon, qui se souciait des autres, bien souvent avant d’elle-même. Elle n’était pas idiote au point de penser que le monde était parfait et complètement beau, mais elle aimait voir le positif où il n’y en avait pas forcément. Elle ne pensait pas que quelqu’un puisse être complètement mauvais, il y avait forcément une part de lumière en lui. Ainsi, même si les Hellsing étaient des chasseurs de créature, Penny avait de la compassion pour eux. A ses yeux, personne ne méritait réellement de mourir. Elle pouvait comprendre comment cette famille était arrivée à devenir des chasseurs, puisque certaines créatures s’en prenaient aux humains. C’était une erreur de mettre tout le monde dans le même panier, mais avec un peu de chance elle pouvait changer les choses. Oui, elle avait envie de changer les choses, parce qu’elle n’avait pas envie que cette histoire se mette entre eux. Elle l’entendait bien lui dire qu’il ne pouvait pas se renier, ce qui était évident. Elle l’avait su avant même de poser la question, qui n’en était finalement pas une réellement. Andrew étaient un Hellsing et les Hellsing étaient des chasseurs de créatures. Et puisqu’elle était une créature, ils se retrouvaient dans une impasse. Une impasse que Penny n’appréciait vraiment pas. Quand il lui affirmait qu’elle était une exception, elle aurait sans doute dû prendre cela bien, mais ce n’était pas le cas. Elle trouvait ces mots tellement tristes.

« Je n’ai pas envie d’être une exception… » Dit-elle la gorge serrée. Maintenant que la jeune femme savait qu’Andrew partageait ses sentiments, elle peinait à se dire que cela ne serait jamais possible. Il y a encore peu de temps, elle aurait trouvé cela mieux puisqu’elle ne pouvait pas se permettre de telles écarts, mais tout avait changé. Elle l’aimait, il l’aimait et rien ne pouvait leur permettre de le vivre sereinement. Penny s’approcha d’Andrew, attrapant délicatement sa main pour la serrer dans la sienne. Elle posa doucement une main sur sa joue pour le forcer à la regarder, elle voulait voir ses beaux yeux. « Je t’aime Andrew… » Cela s’était sans doute déjà vu, mais elle le clarifiait pour la première fois depuis qu’ils se trouvaient là ensemble. « Je ne veux pas être une exception si ça ne change rien. »

Cela lui servait à quoi au final qu’il ne la considère pas comme les autres créatures, qu’il décide de la voir autrement ? A rien, si ça ne changeait pas la situation dans laquelle ils se trouvaient. Elle n’était pas suicidaire au point de désirer qu’il la traque comme les autres bien sûr, elle avait simplement envie que cela ait un sens. La fée ne pouvait s’empêcher de désirer que cet amour qu’elle ressentait pour Andrew ait un sens, que cela ne soit pas simplement pour la faire souffrir. Ce qui malheureusement semblait être le cas, au vu de leur situation. Ils étaient nés bien trop différent, avant même de connaitre l’existence de l’autre c’était perdu d’avance. Sauf que Penny avait envie de garder un fin espoir, parce qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de chercher constamment la lumière.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Lun 8 Déc - 15:40


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
C

hacun des mots qu'il prononçait et qu'il l'entendait prononcer était comme autant d'entailles profondes dans son coeur. Il n'avait jamais laissé l'amour prendre de place dans sa vie parce qu'il  avait toujours su que, d'une manière ou d'une autre, cet amour serait un frein à ses objectifs, à ses idéaux et à ses priorités. Il n'avait pas cru si bien penser. L'amour qu'il éprouvait pour Penny avait changé tant de choses en lui. Certaines, même, qu'il ne reconnaissait pas encore... Elle était son exception, c'est évident, et quand elle lui dit qu'elle ne voulait pas l'être il sentit son coeur se serrer. Qu'elle le veuille ou non n'y changerait jamais rien. Il ne saurait faire autrement que de faire d'elle cette exception qui confirmerait la règle. Plus que la créature intouchable, elle était la femme qu'il aimait, et que manifestement il ne pourrait pas avoir. Et c'était d'autant plus terrible et douloureux qu'elle lui disait l'aimait aussi. Comme c'était tendre, agréable, et lancinant en même temps, quand elle prenait sa main, que ses doigts caressaient sa joue, qu'elle lui adressait ce trois mots qu'il aurait aimé mérité. Elle ne voulait pas être une exception si ça ne changeait rien... Oh mais, c'était loin de ne rien changer ! Dans son coeur, ça changeait tout. Mais dans les faits, il ne pouvait rien en être, non ? Être un Hellsing, être un chasseur, c'était quelque chose à quoi il lui était impossible de renoncer. C'était là. C'était ancré en lui, imprimé à jamais dans sa conscience comme était désormais imprimé le nom de Penny en son coeur.

-Pourrais-tu passer outre ce que je fais, ce que je suis ? Oublier le chasseur et ne prendre que moi ?
Il savait qu'il lui demandait l'impossible. Comment pourrait-elle oublier le sang qu'il avait sur les mains, le sang de ses frères, de sa communauté... ? Lui était prêt à faire l'impasse pour un instant entre ses bras, ou pour une vie entre ses bras, mais jamais il n'aurait l'audace de croire que la réciproque puisse être vraie. Elle était innocente. Pas lui. Il serra un peu plus sa main dans celle de Penny. Quand je te regardes, ce n'est pas une fée que je vois, juste toi... Sa condition n'avait plus d'importance, elle disparaissait au profit de ses sentiments, mais elle, avait le mérite de ne pas être une criminelle. Mais en me regardant, pourrais-tu omettre le chasseur et ne plus voir qu'Andrew ?

Il se rapprocha d'elle, caressa doucement ses cheveux blonds de sa main libre et déposa un nouveau baiser, d'une tendresse infinie, sur ses lèvres.

-Je t'aime... J'aurais voulu que ça suffise...


Mais ça ne pouvait pas suffire, n'est-ce pas ? Ils ne pourraient pas éternellement nier la nature profonde de l'autre. Ils pouvaient fermer les yeux sur ce qu'ils étaient, leurs natures respectives finiraient forcément par les rattraper... non ?








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Jeu 11 Déc - 22:38

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Jamais Penny ne s’était sentit aussi bien et aussi souffrante en même temps. Tenir la main d’Andrew dans la sienne, lui dire qu’elle l’aimait, cela semblait assez naturel au final. Son cœur n’avait jamais été aussi lié à sa tête. Pendant tout ce temps, la jeune femme avait voulu nier l’évidence, le fait que son cœur avait recommencé à battre pour un autre homme. Elle n’avait pas trouvé cela raisonnable, elle ne le trouvait toujours pas au vu de la situation dans laquelle ils se trouvaient, mais elle ne pouvait plus fermer les yeux. Maintenant qu’elle avait décidé de réellement se rendre compte du fait qu’elle l’aimait, maintenant qu’elle savait qu’il l’aimait, elle ne pouvait plus faire marche arrière. La raison voudrait qu’elle renonce à Andrew, parce qu’il était un chasseur et qu’il devait détruire les créatures comme elle, mais elle en avait assez de suivre la raison. Il semblait clair que quoi qu’ils fassent malheureusement, ils souffriraient. A moins qu’ils ne se coupent du monde, qu’ils vivent dans un monde parallèle, rien ne pourrait allait dans leur sens. Penny resterait une fée, quoi que l’homme désire voir, et Andrew serait toujours un Hellsing. Ils se retrouvaient tout simplement dans une impasse, quoi qu’ils fassent. Et pourtant, il était tellement agréable pour Penny de sentir les douces lèvres d’Andrew contre les siennes, de recevoir tant de tendresse de sa part. Elle avait tellement envie que cela puisse être réelle tout le temps, qu’ils puissent vivre de bons moments ensemble.

« J’aurais aimé aussi… »

Mais il semblait clair que ce n’était pas le cas, qu’ils allaient forcément souffrir de cet amour qu’ils ressentaient l’un pour l’autre. Même si Andrew décidait de ne pas voir la fée en elle, elle en était une quand même. Sa famille, lui-même, était désignée pour la détruire. Ils pouvaient éventuellement désirer tout oublier dans la nuit, mais l’aube finirait toujours par se lever.

« Je n’ai toujours vu que toi Andrew. Je suis tombée amoureuse de toi avant de savoir que tu étais un chasseur, ça ne changera rien à mes sentiments. »
Elle ne pouvait pas nier que c’était difficile tout de même d’imaginer cet homme qui se montrait si doux avec elle, capable de tuer ses congénères. Elle n’avait pas envie de le faire d’ailleurs, elle préférait s’abstenir de penser à ce que l’homme qu’elle aimait été capable de faire aux siens. « Mais il semble qu’à notre naissance, le destin à décider d’ériger un fossé entre nous. »

Penny devait bien avouer qu’elle aurait aimé pouvoir entendre précédemment Andrew lui dire qu’il pouvait abandonner le devoir de sa famille, mais c’était impossible. Il ne pouvait pas changer ce qu’il était, quoi qu’elle puisse désirer, comme elle ne pouvait pas changer ce qu’elle était de naissance. La jeune femme aimait sa condition de fée, mais elle devait bien avouer qu’elle la regrettait à présent. Même si ça ne changeait pas le fait qu’elle n’était pas pour les meurtres. La fée baissa un instant son regard, inspirant avant de relever ses yeux dans ceux de l’homme.

« Que ferais-tu si jamais un membre de ta famille te demandait de me tuer ? »

Elle prenait un risque en posant ce genre de question, mais elle avait besoin de le faire.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Jeu 11 Déc - 23:41


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
U

n fossé... C'était bien de cela qu'il s'agissait, oui, un trou béant, gigantesque, infranchissable, comme celui qui se creusait dans un coeur qui voulait bien cesser de battre à présent qu'il savait ne jamais obtenir ce qu'il désirait pourtant plus que tout, au-delà de tout ce qu'il avait pu éprouver jusqu'alors dans sa vie. Jamais il ne ressentirait quoi que ce soit d'aussi pur, incroyable, vrai... Et il passerait à côté, parce qu'il était incapable de bâtir ce pont qui permettrait à leurs deux coeurs, qui pourtant battaient l'un pour l'autre, de s'unir. Il ne se sentait pas la force et le pouvoir de lutter contre son essence la plus profonde, et il savait bien que Penny pouvait encore moins résoudre le problème de sa naissance. Ni ne le voulait, sans doute. La volonté, c'était bien ça, le problème. Andrew ne savait plus du tout où la sienne commençait et où elle pouvait bien s'arrêter. Il avait l'impression de n'avoir jamais rien tant voulu que de pouvoir être avec Penny, la serrer dans ses bras, l'embrasser, l'avoir auprès de lui au jour le jour, chaque jour de sa vie. Et pourtant, il ne voulait cesser de partir en chasse, d'accomplir le devoir familial. Et ses vieux préjugés, bien qu'ébranlés, demeuraient en place, les créatures restaient pour lui des êtres indignes et dangereux qui se devaient d'être éradiquées, pour le bien de l'espèce humaine, dont elle ne faisait pas partie. Ils faisaient leur malheur à l'un et à l'autre, et il savait bien ce qu'il aurait dû faire pour mettre fin à son supplice : lui dire qu'il n'en avait rien à faire de ses principes, qu'ils n'avaient pas d'importance pour lui s'il pouvait l'avoir elle, mais il n'était pas capable de lui tenir un tel discours. En fait, il ne savait tout simplement plus où il en était, et quand Penny posa sa question, LA question... elle mit l'accent sur ce qu'il fallait, lui imposa le dilemme qui s'imposerait certainement à lui, à un moment ou à un autre. La façon la plus claire de savoir s'il choisirait sa famille ou son coeur. Et étonnamment, la réponse s'imposa bien plus rapidement à lui qu'il ne l'aurait cru, presque sur le mode de l'évidence, en fin de compte. Et sa réponse fut d'une spontanéité qui ne manqua pas de le surprendre lui-même.

-Je ne laisserai personne te faire du mal, Penny. Ni ma famille, ni personne... Je ne le supporterais pas.


Oui, c'est évident. Tout comme il n'avait pas pu la tuer, il ne pourrait pas supporter qu'un membre de sa famille scelle son destin. D'une manière ou d'une autre, et quitte à se mettre à dos toute sa famille, il ne laisserait rien lui arriver. Il ne pourrait survivre à l'idée de la perdre. Encore moins s'il avait l'opportunité de la sauver. Il ne pouvait pas renoncer à tous ses principes, non, en tous cas le pensait-il, mais à celui-ci, oui. Comme il l'avait dit, elle était son exception. Et elle transcendait toutes les règles.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Mer 24 Déc - 15:26

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Penny savait bien que ce n’était pas qu’une simple question qu’elle venait de poser à Andrew, mais la jeune femme avait eu besoin de la poser. Ca n’arrangerait rien bien sûr, au contraire même, mais elle avait eu besoin d’entendre la réponse à cette question. Le jeune homme ne tarda pas à répondre d’ailleurs, d’une manière très spontanée d’ailleurs. Il n’avait pas hésité une seule seconde et cela fit plaisir à la fée. Il n’avait pas l’intention de laisser quoi que ce soit lui arriver, il n’y avait sans doute pas plus grande déclaration. La jeune femme sourit un instant aux paroles de l’homme, sincèrement touchée. Mais son sourire fini par s’effacer doucement. Ces paroles étaient agréables à entendre, mais elles ne changeaient rien à leur situation de toute façon. Leurs naissances les avaient séparés directement, parce qu’Andrew était né en tant que chasseur et Penny était une fée. Rien ne pouvait donc changer en leur faveur, même s’ils le voulaient. La jeune femme ne pouvait pas changer sa nature, elle était une créature et elle ne pouvait rien contre cela. Andrew ne pouvait pas renier sa famille et son héritage, Penny ne voulait pas lui imposer un tel choix, même s’il semblait désirer s’opposer à elle pour la protéger.

« Je n’ai jamais autant regretté d’être une créature. »

Dit-elle d’un ton sombre, pensant vraiment ses paroles. Jusqu’à présent, elle n’avait jamais eu aucun souci avec sa condition. Elle aimait le fait d’être une fée, elle aimait ce que sa nature lui apportait. Mais maintenant, elle se rendait bien compte que ce n’était pas forcément une bénédiction. Elle regrettait sincèrement de ne pas être une simple humaine, sa vie serait bien plus simple. Si elle avait été humaine, la jeune femme n’aurait même pas eu besoin de se poser des questions concernant les sentiments qu’elle avait pour Andrew, il n’y aurait aucune raison qu’ils se tracassent de la sorte.

« Je ne veux pas m’interposer entre toi et ta famille. »

Bien sûr cela lui faisait plaisir que l’homme décide de la choisir elle plutôt que sa famille (du moins en partie), en lui affirmant qu’il ne la laisserait pas lui faire du mal. Cependant, la fée n’avait pas envie qu’Andrew fasse ce genre de choix. Il était clair qu’ils n’avaient aucun avenir ensemble, parce que le destin avait décidé d’avance pour eux. Penny savait parfaitement qu’à cause d’elle, l’homme se retrouvait dans une position délicate concernant sa famille et elle savait à quel point il tenait à elle. Elle n’avait pas envie de devoir imposer un choix à Andrew. Il venait clairement d’avouer qu’elle était une exception et qu’il s’opposait à sa famille pour elle, ce n’était pas ce qu’elle cherchait. Elle ne voulait pas être celle qui brise la vie à laquelle il était destiné. Même si bien sûr, elle aurait aimé qu’ils puissent envoyer tous balader et ne penser qu’à ce qu’ils pouvaient partager simplement. Mais c’était impossible.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Dim 28 Déc - 22:16


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
L

e beau sourire qu'il avait vu naître sur le visage de Penny quand il lui avait affirmé qu'il ne laisserait jamais rien lui arriver et se dresserait contre sa famille le cas échéant était la plus belle vision qu'il lui ait jamais été donné d'observer, malheureusement, voir ce sourire s'effacer, et par sa faute, était une vision déchirante. Leurs sentiments, à l'un comme à l'autre, semblaient plus que claire, tous les deux s'aimaient profondément, ils ne pouvaient pas le nier... Et dans le cas d'Andrew, il n'avait pas la moindre envie de le nier... Mais leurs conditions respectives, leur naissance, tout ce qu'il y avait de plus naturel et d'inéluctable en eux paraissait leur refuser la perspective même d'être heureux. Comme il aurait voulu que, en un clin d'oeil, ce sourire reparaisse sur son visage. Pourquoi cela ne pouvait-il pas être possible ? Injustice du monde. Penny n'avait jamais autant regretté d'être une créature. Andrew n'avait jamais autant regretté d'être un chasseur. Lui qui n'avait jamais, pas une seule fois, remis en cause sa condition, voilà qu'elle lui apparaissait comme un fardeau, bien trop lourd à porter pour lui. Si lourd... Il avait l'impression d'être Atlas, portant le poids du monde sur ses épaules (en exagérant à peine). Elle respectait ses convictions, ne voulait pas faire barrière entre lui et sa famille, mais c'était trop tard. Elle accaparait son esprit constamment. Quelque part, et sans le vouloir, elle s'interposait déjà. Et elle s'interposerait toujours. Parce que si elle n'était pas présente physiquement auprès de lui, elle l'était bel et bien dans son esprit. Ce qui, donc, ne résolvait rien du tout. Il se trouvait dans l'une de ces situations où il voulait tout avoir et ne le pouvait pas. Il ne connaissait en ce monde aucun sentiment plus frustrant que celui-là. Que devait-il faire alors, se précipiter dans ses bras et renier sa famille, ses origines ? Il en était incapable. Lui dire au revoir et se résigner à ne plus jamais la voir, à ne plus pouvoir entendre le son de sa voix ? Il n'en était pas plus capable. Penny et sa famille, si incompatibles étaient-ils, étaient les essentiels à sa vie et à son bien-être. Il ne pouvait pas renoncer à eux. C'était comme lui demander de tout à coup cesser de respirer. À ce constat, l'idée qui lui envahissait l'esprit mais qu'il tentait de rejeter jusqu'alors s'imposa pour de bon à lui.

-Ma famille n'aurait pas besoin de le savoir... Si l'on décidait... d'essayer.


Entamer une liaison (qui à ces yeux était plus qu'une liaison, il était fou de Penny) avec une fée en cachette de ses parents ? C'était une pensée qu lui aurait semblé profondément absurde il n'y a pas si longtemps, et pourtant, on aurait guère pu lire plus de sincérité dans son regard. Il pouvait se convaincre supporter de vivre sans Penny tant qu'il ne savait pas ses sentiments partagés. À présent, cette perspective lui était tout bonnement la seule issue. Même si ça ne pouvait sûrement fonctionner que sur le court terme.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Dim 4 Jan - 15:45

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Penny devait bien avouer qu’elle aurait aimé ne pas vivre ce genre de chose, elle aurait aimé ne pas se retrouver dans cette situation. Elle aimait Andrew, c’était évident, il l’aimait, mais ils ne pouvaient pas être ensemble. Leurs naissances respectives faisaient qu’ils ne pouvaient pas être ensemble, une créature et un chasseur c’était impossible. La jeune femme n’avait pas envie de se mettre entre l’homme qu’elle aimait et sa famille et ses convictions. Non pas qu’elle ne désirait pas au font qu’il mette tout cela de côté pour elle, mais elle ne voulait pas lui imposer cette décision. Penny savait à quel point la famille était quelque chose d’importante, elle comptait énormément pour elle. Les Hellsing étaient très proches, plus que n’importe quelle autre famille même, elle ne voulait pas les détruire. Surtout qu’Andrew lui affirmait bien qu’il n’allait pas laisser sa famille lui faire du mal, c’était donc déjà le cas. Penny regrettait tellement d’être une fée, alors que jamais encore elle n’avait eu du mal avec sa condition de créature. Elle n’avait jamais eu de souci avec cela, elle était même assez fière de sa vie. Mais cela aurait été tellement plus simple si elle avait été humaine, elle ne se serait pas posé ces questions. Andrew et elle n’étaient pas faits pour être ensemble, ils devaient sans doute juste se rendre à l’évidence et oublier tous cela, mais c’était impossible. Maintenant que Penny savait que l’homme avait également des sentiments pour elle, elle ne se voyait pas faire comme si de rien n’était. Même si elle voulait oublier, même si elle voulait se contenter de tourner la page, elle savait que c’était impossible. Les sentiments qu’elle avait pour l’homme avait eu le temps de naître et de fleurir au fil des semaines où ils avaient passé du temps ensemble. Elle était incapable de les nier, mais elle ne pouvait pas non plus demander à Andrew d’abandonner ses origines pour elle. Ils se trouvaient donc dans une impasse et Penny ne voyait qu’une seule réelle solution, elle devait juste tout abandonner et tenter de vivre sans.

Elle y était presque prête, même si elle savait que cela allait être difficile, mais les paroles de l’homme la surprise. S’ils décidaient d’essayer ? Il voulait vraiment le faire, sans que ses parents ne soient au courant ? Une relation secrète n’était pas l’idéale, Penny n’aimait pas le fait de se cacher, mais ils ne pouvaient de toute façon pas faire mieux. Et au fond, si c’était la seule chose qu’ils pouvaient faire pour être ensemble, elle était prête à cela. Son regard se plongea dans les yeux d’Andrew, où elle pouvait y lire une grande sincérité. Que dire de plus ? Elle était plus que touchée de ce qu’il était capable de faire pour elle. Cela n’allait pas être simple et sans doute pas possible sur du long terme, mais c’était mieux que rien. Un fin sourire s’afficha sur le visage de Penny, alors qu’elle sentait son cœur s’emballer. C’était fou, c’était complètement dingue même, mais elle ne pouvait pas nier qu’elle aimait cette idée. Elle aurait pu dire beaucoup de chose, mais elle se contenta simplement de s’approcher et de déposer ses lèvres sur les siennes.


« Je t’aime… » Se contenta-t-elle d’ajouter quand leurs lèvres se séparèrent dans un souffle. Elle n’avait pas besoin de le préciser, mais elle avait eu envie de le faire.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Dim 4 Jan - 17:28


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
L'

idée était folle, bien sûr, et ne pouvait sans doute pas fonctionner sur la durée. Viendrait automatiquement un moment au cours duquel il se trahirait, un moment où le secret ne tiendrait plus, parce qu'il serait dévoilé ou parce qu'ils ne le supporteraient plus, tout simplement. Les relations secrètes n'étaient jamais faites pour durer bien longtemps, ça allait forcément leur poser problème, sur la durée, il se pouvait même que cela finisse mal... voire très mal... Mais c'était être malheureux de suite sans avoir jamais connu le moindre bonheur, ou être heureux de suite, et attendre plus tard pour être malheureux. Pourquoi ne pas s'accorder ne serait-ce qu'un rien de répit. Il l'aimait, elle l'aimait. Il ne voulait pas gâcher ce qu'ils avaient. Il fallait qu'ils puissent vivre leurs sentiments respectifs, même s'ils ne les vivaient qu'un instant, même si ce n'était qu'une solution temporaire. C'était toujours mieux que rien. Restait à savoir si Penny se contenterait d'un tel compromis, ou si elle allait refuser... Ce qu'il ne pourrait pas lui reprocher, après tout. La situation était telle qu'elle aurait toutes les raisons du monde de ne pas vouloir se contenter de ce qu'il lui proposait. Pourtant, sa réponse fut finalement des plus claires, et, pour Andrew, des plus satisfaisantes. L'entendre dire qu'elle l'aimait, le contact de ses lèvres contre les siennes... En ce nom, il voulait bien mentir à sa famille, et même mentir au monde entier. Il ne s'était jamais senti mieux qu'à cet instant, précis, quand bien même il dérogeait à toutes ses règles, quand bien même il abandonnait tous ses principes, lui qui pensait n'avoir jamais eu qu'eux au cours de sa vie. Et n'avoir besoin que d'eux.

-Je t'aime aussi.

Ces mots n'avaient jamais eu à ce point de sens. À l'adresse de Penny, ils sonnaient différemment. Il avait bien cru aimer par le passé, mais c'était clairement sans rapport. Parce que cet amour-ci, celui qu'ils vivaient et partageaient, transcendait tout, et Andrew admettait sans mal qu'il valait bien ces sacrifices auxquels il consentait à présent, et dont il se serait bien senti incapable autrefois. Ses lèvres retrouvèrent à nouveau les siennes, difficile pour lui que de seulement vouloir s'en détacher.

-On ferait mieux de ne pas rester ici
, constata-t-il, ses lèvres encore à quelques millimètres seulement de celles de Penny.

Certes, cette ruelle à l'écart était rarement fréquentée, c'est pour cette raison qu'Andrew avait choisi cet endroit à l'écart du marché pour qu'ils puissent tous les deux parler à l'écart des oreilles indiscrètes, mais fréquentée ou pas, les risques pour eux d'être aperçus étaient encore beaucoup trop nombreux pour être pris à la légère. C'était là le majeur inconvénient lié à leur décision, ils devaient à tous prix éviter de paraître ensemble au village. La rumeur y courait trop vite entre les habitants pour prendre un tel risque. Ils devraient toujours s'assurer, et en toute occasion, qu'il n'y avait aucun risque qu'ils soient aperçus.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Sam 10 Jan - 3:06

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
Penny savait que c’était complètement fou, que ce n’était pas raisonnable d’entamer une relation secrète. Cela ne lui ressemblait pas d’ailleurs, elle n’était pas le genre de personne à aller dans le « danger » comme cela. Mais pour Andrew, elle avait envie de le faire. Oui, pour l’homme, elle avait envie de prendre tous les risques possibles. Il était un Hellsing, c’était un chasseur de créature, ainsi que sa famille. L’homme pouvait dire ce qu’il voulait, Penny ne pouvait pas être sûr que sa famille ne s’en prenne pas à elle à cause de son statut de créature. Cela n’était donc pas raisonnable, elle prenait un risque, mais elle le faisait tout simplement. Elle savait bien que les choses pouvaient mal se finir, mais elle avait envie de goûter un peu au bonheur qu’Andrew allait pouvoir lui apporter. Rien que d’être là en sa compagnie maintenant, l’a rendait heureuse. Evidemment, elle aurait préféré pouvoir montrer cette relation au grand jour, mais c’était mieux que rien. Puisque c’était ça le truc, soit elle acceptait, soit elle n’avait rien. Et elle savait bien que maintenant qu’elle connaissait les sentiments réciproques d’Andrew, elle n’avait aucune envie de revenir en arrière. Et puis, elle devait bien avouer que le secret et l’illégalité avaient un côté excitant tout de même. Elle risquait de douter, elle allait même le faire c’était évident, mais il allait lui suffit de retrouver les lèvres de l’homme qu’elle aimait pour que ces doutes disparaissent. Retrouver ses lèvres ou l’entendre lui dire qu’il l’aimait, elle serait la plus heureuse des femmes.

Cependant, la réalité ne pouvait que revenir rapidement aux yeux des jeunes gens. Quand Andrew mentionna le fait qu’ils ne devraient pas rester là, Penny ne pouvait qu’approuver. Ils étaient dans une ruelle discrète, parce qu’ils avaient eu besoin de parler de chose à l’écart d’oreille indiscrète, mais ce n’était pas un endroit sûr non plus. N’importe qui pouvait arriver et dans le village, les rumeurs avaient tendances à se propager comme de la poudre. C’était même très curieux que l’existence des créatures ne soit pas plus connue des humains, tellement il était presque impossible de garder un secret.

« C’est plus prudent oui. »
Dit-elle sans pour autant s’éloigner de l’homme, sans faire le moindre mouvement. « Je ne vis plus chez moi, j’ai emménagé avec une amie. » Elle possédait toujours la maison qu’elle avait eue avec son mariage avec Joshua, mais il n’y avait plus rien à l’intérieur. Et cela pourrait sembler trop étrange qu’elle s’y rende, alors qu’elle n’y vivait plus. Déa était très souvent absente, mais Penny ne pensait pas que c’était une bonne idée de laisser Andrew la rejoindre chez son amie. Outre le fait qu’elle était une sirène et donc une ennemie des Hellsing, elle ne semblait pas avoir de l’affection pour Andrew. « Je suppose que tu ne possèdes pas une petite cabane au fond de la forêt ? »

Elle afficha un sourire, elle ne plaisantait qu’à moitié cependant. Il était plus qu’évident qu’aucun endroit du village n’allait leur permettre de se retrouver. La relation secrète était plus que compromise.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Sam 10 Jan - 19:03


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
C'

était une chose que de reconnaître qu'il valait mieux qu'ils se rendent ailleurs (en même temps, au village, tant qu'ils ne se trouveraient pas entre quatre murs, Andrew ne pourrait pas croire qu'il n'y ait pas d'yeux pour les voir ou d'oreilles pour les entendre, nul doute que dans les prochains temps, Andrew allait se montrer particulièrement paranoïaque), c'en était une autre que de trouver un moyen d'avoir ne serait-ce qu'un peu d'intimité. Andrew avait toujours vécu avec le reste de sa famille, et s'il avait déjà envisagé de voler de ses propres ailes, il n'avait jamais fait ce pas en avant... Parce qu'il avait des obligations envers sa famille. Il était plus commode qu'ils demeurent tous ensemble, et qu'ils se soutiennent mutuellement, préservent leur secret tous ensemble. Cela ne leur empêchait pas d'avoir une vie sentimentale, non, cela signifiait seulement qu'une femme partageant sérieusement la vie d'un Hellsing devait s'intégrer à la famille immédiatement, et faire avec cette cohésion hors du commun... Andrew s'imaginait très mal demander à quitter le domicile familial. Surtout, il préférait ne pas s'imaginer les réactions de son père et de sa tante... Ce serait sans doute moins cataclysmique que de leur apprendre sa relation naissante avec Penny... mais tout de même. Bref, il était tout à fait hors de question qu'Andrew la mène chez lui, ce serait comme menait la brebis jusqu'à une meute de loup sanguinaire. Le chasseur avait espéré qu'ils pourraient se rendre chez Penny, mais elle vivait chez une amie à elle, désormais, c'était donc exclu (d'autant plus exclu que cette amie était Déa, mais cela, heureusement, il ne le savait pas, pas encore, tout du moins)... Les options s'amenuisaient donc... Se rendre discrètement jusqu'à la maison désormais vide de Penny pourrait être beaucoup trop suspect. Voilà, ils rencontraient une impasse supplémentaire. Tu parles que cette relation secrète partait du bon pied... Mais c'est pas grave, s'il y avait une chose au-delà de toutes les autres pour lesquelles Andrew était capable de faire tous les efforts possibles, c'était bien son idylle avec Penny, même si celle-ci paraissait en tous points condamnée d'avance. Il esquissa un sourire quant à sa remarque sur une potentielle cabane au beau milieu de la forêt. Si seulement...

-Il va falloir trouver autre chose.


Mais donc, ce ne serait pas pour de suite. Alors qu'il prononçait ces mots, il envisageait toutes les options possibles. Un endroit isolé, vide, où personne ne les soupçonnerait de se rendre, dont ils pourraient profiter à l'abri des regards et du jugement d'autrui. Une idée, en fait, lui venait dors et déjà à l'esprit. Même si celle-ci nécessitait encore quelques mensonges supplémentaires, en plus des nombreux mensonges qu'il servait déjà... Mais finalement, au stade où ils en étaient.

-Je vais trouver quelque chose.
ajouta-t-il doucement avant de déposer un baiser sur les lèvres de sa belle (non sans avoir vérifié auparavant que personne ne les observait). Il va juste falloir être patients.

Mais au point où ils en étaient, ils pouvaient bien attendre encore un peu.







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 613

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Ven 16 Jan - 20:39

Andrew & Penny
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau.
On ne pouvait pas dire que l'histoire entre Penn et Andrew commençait sur de bonnes bases, il semblait d'avance clair qu'ils allaient au-devant de nombreux ennuis. Lui un chasseur, elle une créature, dans tous les cas rien ne pouvait bien se passer de toute façon. Il était impossible à l'homme de parler de son idylle avec sa famille, comme il était impossible qu'elle en fasse de même. La fée ne se voyait pas vraiment trouver ses parents, ou pire son cousin, pour leur annoncer qu'elle était tombé dans les bras d'un de ces hommes qui tués leurs proches. Sven l'avait mise en garde en plus. En réalité, Penny ne voyait même pas à qui elle pourrait confier tous cela, elle ne pouvait pas vraiment en parler à Déa non plus. A la base, si la jeune femme avait décidé de quitter sa maison, enfin celle de son défunt époux, c'était parce qu'elle était potentiellement en danger (en réalité ça lui avait permis de faire le deuil complet de Joshua également, mais c'était un bonus). Penny savait ce que son amie sirène pensait des Hellsing, et d'Andrew en particulier, elle n'allait pas pouvoir lui en parler. Raison pour laquelle il était impossible qu'elle envisage de faire venir l'homme chez son amie. En mettant tout à la suite, on pouvait se demander quel était l'intérêt finalement de se lancer dans l'aventure. Il était plus qu'évident que rien n'allait être simple et que ça risquait surtout de très mal se terminer. Mais Penny n'en avait que faire, elle n'avait aucune envie de taire les sentiments qu'elle avait pour Andrew, même si elle devait les cacher aux yeux de tous. Le plus important, c'était que l'homme le sache et qu'elle puisse passer des moments agréables en sa compagnie. Cela aurait été bien plus simple si l'un des deux avait une cabane au fond de la forêt, mais ce n'était pas le cas. Quand Andrew lui dit qu'il allait trouver quelque chose, la jeune femme se demandait s'il n'avait pas déjà une petite idée derrière la tête. En tout cas, elle lui faisait entièrement confiance pour leur trouver une solution, afin qu'ils puissent se voir et passer du temps ensemble. Comment pouvait-elle douter de toute manière puisqu'il venait déposer ses lèvres sur les siennes, elle adorait tellement ça. Elle jouait avec le feu, c'était certain, mais elle était heureuse de le faire.

« Ca tombe bien, la patience est l'une de mes qualités. » Ajoute-t-elle dans un sourire. De toute façon, au point où ils en étaient, ils pouvaient attendre quelques jours encore. Penny avait beau être patiente, elle avait quand même hâte de pouvoir réellement savourer cette idylle naissante. S'ils trouvaient un endroit, ils n'auraient pas à craindre les regards curieux d'éventuels passants et ils pourraient s'aménager du temps. « Mon amie... » Elle prononça presque le nom de Déa, avant de se raviser. Penny n'était pas vraiment certain qu'il la portait plus dans son coeur qu'inversement. « ... va m'attendre, elle risque de s'inquiéter si elle ne me voit pas rentrer. »

Et c'était l'un des nouveaux inconvénients de cette histoire secrète. Penny n'avait aucune envie de s'éloigner d'Andrew, mais elle n'allait pas pouvoir non plus trop s'éterniser, même si elle mourrait d'envie de passer tout son temps en sa compagnie.

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 864

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   Sam 17 Jan - 12:03


C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau
L

a patience était l'une de ses qualités... En même temps, quelle qualité Penny ne possédait-elle pas ? D'accord, Andrew n'était absolument pas objectif, pour le coup, mais il ne trouvait aucun défaut à lui accoler, comme si elle n'avait conservé que le meilleur de la nature humaine et c'était délesté de l'horrible et de l'indigne. Son seul défaut, qui n'était pas des moindres, malheureusement, était qu'elle n'était pas humaine, justement, mais il allait éviter plus que possible de se rappeler ce détail qui n'en était pas un pour se concentrer justement sur ses qualités nombreuses, et qui le rendaient tout simplement incapable de la haïr ou de souhaiter encore la tuer... Il ne pouvait que l'aimer, dans tout ce qu'elle était, pour tout ce qu'elle était. Il n'avait, de sa vie, jamais rencontré qui que ce soit qui à ses yeux ressemble d'aussi près à un ange, et elle était à lui. Comme il était à elle. Et quand bien même se profileraient les pires ennuis et les difficultés les plus grandes (car il ne se leurrait pas, tout ne se déroulerait pas sans encombres, entre eux, ils avaient bien trop de détracteurs pour ne serait-ce que l'espérer), il suffisait qu'il pose un seul regard sur elle pour être intimement convaincu que le jeu en valait très largement la chandelle. Ce n'était pas encore complètement idéal, mais Andrew ferait de son mieux pour que ça le devienne, et quelques idées lui venaient déjà à l'esprit.

Il ne put que se montrer déçu quand Penny lui apprit qu'il fallait qu'elle y aille, mais en même temps, il devait bien reconnaître que c'était mieux pour le moment. Éveiller les soupçons dès le premier jour serait faire preuve d'une imprudence à laquelle il se refusait, autant que ce moment dure moins longtemps pour que leur histoire, elle, n'en finisse pas (même si c'était malheureusement compromis), il fallait donc qu'ils se laissent pour le moment. Ils pourraient toujours se retrouver plus tard, et dans de meilleures conditions, après tout (Andrew avait l'intention d'y veiller, d'ailleurs), et leurs retrouvailles n'en seraient que plus fortes. De toute façon, il ne comptait pas laisser s'écouler beaucoup de temps avant de passer à nouveau du temps avec Penny, il avait déjà passé trop de temps à nier l'évidence, maintenant, chaque seconde était précieuse, et il ne voulait en gâcher aucune. Résigné, il l'embrassa donc, concentrant dans son baiser tous les sentiments qu'il avait pour elle, promesse de ce qui les attendrait ensuite.

-Ne la fais pas attendre.
Il la serra dans ses bras, goûtant à cette étreinte tant qu'il le pouvait encore, avant de lui souffler à l'oreille. Rejoins moi ici demain soir, j'aurais trouvé une solution.

Et attendre une journée entière lui semblait terriblement long, déjà, mais il fallait savoir se résigner. Il n'ajouta donc pas un mot de plus et après un dernier regard à Penny, fit chemin en direction de la maison des Hellsing. Il serait difficile pour lui de faire comme si de rien n'était auprès de sa famille après ce qui venait juste de se passer.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est ainsi que le loup tomba amoureux de l'agneau. (Andrew <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [0138] Junmai D. Daiginjo ─ Lorsque le loup se cache derrière l'agneau. [VOLTALI]
» Loup et léopard (Aaron & Andrew)
» pour les amoureux de jardin
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-