Partagez | 
 

 -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Mer 31 Déc - 17:44


Jeux de mains, jeux de vilains
U

ne journée encore bien chargée pour Tristan... Quand bien même, en définitive, nul n'aurait été capable de dire ce qu'il avait fait de sa journée, exactement. Il n'avait pas de travail connu, et l'on finissait par croire qu'il ne parlait pas de son travail actuel par pur humilité. Puisqu'il présentait bien, puisqu'il était toujours élégamment vêtu, puisqu'il était toujours courtois et agréable, on oubliait bien rapidement qu'il occultait toujours la question. Le fait est que la famille Johns était assise sur un très confortable héritage, et que les méthodes qu'employait Tristan pour arrondir plus encore ses fins de mois étaient tout sauf.... moralement acceptables... Cette fois encore, la demoiselle qu'il avait dépouillé de quelques trésors en se contentant de flatteries diverses et de ronds de jambe ce qu'il faut d'appropriés, si elle ne se rendrait sans doute jamais compte de sa vilénie, et qu'il avait usé de son temps, et de sa crédulité. Qu'importe, l'essentiel était qu'il soit parvenu à ses fins, et qu'il pouvait donc achever sa journée d'une des façons qu'il préférait. Chez lui, tout simplement. Eh non, Tristan ne passait pas toutes ses soirées à seulement briller en société, à écumer les bars pour ramener jusque chez lui quelques beautés séduisantes. Il lui arrivait, parfois, souvent même, de préférer (et de loin), se poser chez lui, tout simplement, et savourer un bon verre de rouge vieilli dans la cave familiale... C'est ce qu'il faisait maintenant, assis sur son canapé, ses pieds reposant nonchalamment sur la table basse du salon.

Une soirée pantouflarde en perspective ? Pas forcément, non. En fait, ce ne serait absolument pas le cas, puisque Tristan refusait catégoriquement que cet adjectif fasse partie de son vocabulaire... En fait, s'il avait privilégié une soirée chez lui plutôt qu'une soirée à l'extérieur, afin d'étayer une vie sociale déjà importante, c'était parce qu'il savait que, ce soir en particulier, la plus jeune de ses soeurs serait là, et la présence de l'un de ses deux soeurs (quand cela ne pouvait pas être les deux soeurs en même temps, ce qu'il trouvé profondément regrettable, bien sûr) valait toujours toutes les sorties de la terre, c'est l'évidence-même. Son verre à la main, il sirotait sa boisson alcoolisée en lisant le journal du jour, attendant tranquillement que sa soeur passe le pas de la porte. Quand il entendit ses clés cliqueter dans la serrure, un fin sourire vint s'afficher sur son visage. Il se leva légèrement, posa son verre sur la table basse.

-J'ai failli attendre.
fit-il sans une once de reproche dans la voix pour autant. Il s'approcha d'elle et déposa un baiser tout sauf équivoque sur les lèvres d'Ely. Cette sorte de baiser qu'un frère n'est pas supposé échanger avec sa soeur. Je te sers à boire ?

Il n'attendit même pas sa réponse et se dirigea déjà en direction du mini bar afin de lui servir un verre. Elle finirait bien par un vouloir de toutes les manières. Dans la famille Johns, on ne refusait jamais un bon verre d'alcool, quoi qu'il en soit... ni d'autres plaisirs.











code by Mandy



Dernière édition par Tristan Johns le Mar 27 Jan - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Dim 11 Jan - 2:41

Tristan & Ely
Jeux de mains, jeux de vilains
Ely rentrait à peine du village, après une journée passé dans la forêt à l’abri de la lumière. Elle avait plein de moyen de se cacher du soleil au court de la journée, soit en restant chez elle ou en se rendant chez d’autre personne afin de profiter de la vie qu’elle avait perdu. La vie éternelle était plus que jouissif, Ely savourait clairement sa nouvelle condition. Le mieux dans tout cela, c’était qu’elle n’était pas seule dans l’aventure. Pour l’instant, rien n’avait réellement changé pour la vie des Johns. Mais quand les années allaient passer, quand ils allaient rester éternels, ils verraient bien ce que cela faisait de rester jeune à jamais. Même si les vampires avaient des ennemis, Ely avait le sentiment de toute puissance. C’était tellement agréable. Alors qu’elle marchait dans les rues devenues sombres du village, elle appréciait d’ailleurs les regards des humains sur elle. Quand elle était humaine, elle était déjà une très belle femme, mais c’était encore mieux maintenant qu’elle était une buveuse de sang. Presque, ou presque, ne pouvait lui résister, surtout quand elle usait de ses charmes. L’insouciance des vampires étaient appréciable surtout, nul doute qu’elle risquait de se rendre compte que sa condition n’était peut-être pas si parfaite quand elle se retrouverait à affronter un ennemi de sa nouvelle « race ». Mais pour l’heure, elle avait d’autre chose en tête.

Quand elle passa le pas de la porte de la maison familiale, la vampire afficha un sourire en découvrant son frère. Elle savait qu’il serait présent, ce n’était pas pour rien qu’elle avait décidé de rentrer d’ailleurs. S’il y avait une personne avec qui elle aimait passer du temps, c’était lui. Le moment serait parfait si Hope pouvait se joindre à eux, mais elle était occupée pour la soirée. Ils ne seraient donc que deux, mais ce n’était pas grave. Ils allaient pouvoir passer une bonne soirée ensemble. Le baiser que l’homme lui offrit était une belle entrée en matière d’ailleurs.


« Pour un vampire, tu n’es vraiment pas patient. » Dit-elle amusée à peine ses lèvres avaient quitté celles de son frère. Ce baiser qu’ils venaient d’échanger n’avait rien à voir avec ceux qu’une sœur et un frère devaient échanger normalement, mais c’était loin d’être un problème. Les Johns avaient toujours été très proches, trop aux yeux des convenances. Mais pour que cela choque, il faudrait que ça soit connu d’autres personnes, ce qui n’était pas le cas. « Avec plaisir. »

Pendant que Tristan allait lui servir un verre, la femme vint s’installer sur le canapé étendant ses jambes. Elle attendit que son frère vint lui donner son verre pour boire une longue gorgée, appréciant la chaleur de l’alcool coulant dans sa gorge. En tant que vampire, Ely avait une meilleure tenue de l’alcool, ce qui était plus qu’agréable.

« Alors dis-moi, qui as-tu dépouillé aujourd’hui ? »

La famille n’avait clairement pas de scrupule, ils n’avaient aucun souci pour duper les autres. C’était le cas avant, c’était le cas maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Dim 11 Jan - 17:58


Jeux de mains, jeux de vilains
I

mpatient, pour sûr, Tristan l'était. Vampire ou pas, il l'avait toujours été, et le serait toujours, cela faisait partie de son tempérament, et il ne pensait pas que l'on puisse être bien souvent patient quand, comme lui, on s'était donné pour mot d'ordre de savourer absolument toutes les joies de l'existence en prenant grand soin de n'en omettre aucune. Et parmi ces plaisirs qu'il ne se lasserait jamais de goûter et regoûter encore, i y avait bien évidemment ceux qu'ils pouvaient partager avec la belle et sublime Ely. Chaque baiser de sa part était un avant goût d'un paradis auquel il n'accèderait jamais, puisque par ce baiser même, entre autres nombreuses choses, il était très clairement voué à l'Enfer (cela étant, il n'accordait en définitive de foi à aucune de ces deux options)... ce qui lui allait tout à fait, si cela signifiait savourer à jamais cette chair qu'il avait très envie de s'approprier dans l'instant, bien qu'il contenait encore ce désir tacite pour celle qui partageait le même sang que lui. En lieu et place de lui arracher tous ses vêtements quand bien même il en crevait d'envie, donc, il se contenta d'aller leur servir à boire à tous les deux. Bientôt, deux verres d'un alcool ambré furent disposés sur la table basse. Il vint s'installer juste à côté de sa soeur, attrapa son verre d'une main, caressa de l'autre les jambes parfaitement galbées d'Ely, et après avoir bu une première gorgée de sa boisson, dans un fin sourire, il répondit à sa question bien tendancieuse, mais qui avait tout à fait lieu d'être. Ely était parfaitement bien placée pour savoir les manigances nombreuses de son frère, et au passage, il ne lui en dissimulait jamais aucune.

-Rien qu'une pauvre âme pathétique, désespérément en mal d'amour.
lui expliqua-t-il en s'amusant encore de ce moment passé avec cette pauvre fille, qui avait consisté par bien des aspects en de la manipulation pur et simple. Oh, comme il aimait ce vice, que pour sa part il élevait au rang d'art pur ! Défraichie avant même d'avoir eu le temps de vieillir. Et cette remarque l'amusait d'autant plus que la beauté des Johns, elle, demeurerait à tout jamais intacte, et même avait été accentuée par leur appartenance à la race des vampires, à laquelle elles s'appliquaient très clairement à faire honneur. Autrement, rien de bien fascinant. En même temps, la journée avait été des plus calmes... Il avait l'intention de la mouvementer maintenant, à présent qu'il avait Ely à ses côtés pour lui faire passer la plus plaisante des soirées. Et toi alors ? Comment as-tu occupé ta journée ?

Se raconter ses journées pouvait constituer en des conversations particulièrement futiles et inutiles, mais pas quand on était un Johns. Tristan était d'avis que la journée d'un Johns était semblable à nulle autre, donc forcément très intéressante. Et puis, il y avait se raconter sa journée... et se raconter sa journée... et étant donné que, alors qu'il posait sa question, il laissait sa main remonter de plus en plus haut sur les jambes de sa soeur, jusqu'à atteindre l'endroit où elles se rejoignent, cette discussion revêtait un intérêt tout particulier.










code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Lun 26 Jan - 20:48

Tristan & Ely
Jeux de mains, jeux de vilains
Une pauvre âme pathétique ? Une proie de choix donc pour Tristan, Ely se doutait qu’il avait dû énormément s’amuser à la manipuler. Elle savait les talents incroyables que son frère pouvait avoir afin de s’en prendre ainsi à une âme faible. C’était des talents familiaux, les trois Johns en bénéficiaient. La jeune femme se demandait qui pouvait bien résister à son frère, personne à son avis, pas même elle au fond. Elle n’était pas faible et aussi manipulable qu’une âme pathétique, mais elle pouvait difficilement refuser quelque chose à son aîné. Et elle espérait bien qu’elle avait plus ou moins cette influence sur lui également. Ely avait attrapé son verre et buvait pendant que Tristan lui racontait sa journée, et que sa main caresse ses jambes. Leurs gestes n’avaient rien à voir avec la relation normale d’un frère et d’une sœur, ils en avaient parfaitement conscience. Si Ely avait pu croire un seul instant qu’elle devait se comporter correctement afin d’obtenir la paix de son âme, elle aurait été prête à tout perdre rien que pour vivre un moment charnel avec son aîné. Ce n’était pas digne de vivre ainsi avec son sang, mais Ely n’en avait que faire. La relation des Johns les rendait bien plus fort que tout, ils avaient besoin l’un des autres.

J’ai passé ma journée dans la forêt, j’ai fait quelques rencontres intéressantes. »

Dit-elle dans un sourire, avant de venir poser son verre sur la table et de venir s’installer à califourchon sur son frère. Ses lèvres s’approchèrent de celle de Tristan, sans pour autant les toucher. Elle aimait ménager le suspense, attiser le désire. Même si l’issue de la soirée ne faisait évidemment aucun doute. Il n’y avait pas meilleur moment pour la vampire que ceux qu’elle passait en compagnie des membres de sa famille, de son frère et de sa sœur. C’était encore mieux quand ils pouvaient se retrouver tous les trois, malheureusement ce n’était pas toujours possible. Et ils allaient pouvoir vivre ensemble pour le reste de l’éternité. Le fardeau lui était tombé dessus, mais ils avaient réussi à en ressentir le meilleur. Tous les trois allaient pouvoir régner en maître ensemble.

« Et je suppose, te connaissant, que tu as du sacrément lui retourner la tête. » Son souffle venait se déposer délicatement sur ses lèvres, pendant qu’elle s’afférait à déboutonner sa chemise. « Raconte-moi tous ce que tu lui as fait. »

N’importe qui aurait pu penser que le fait de se raconter sa journée pouvait être barbant, mais ce n’était jamais le cas entre eux. Au fond, Ely n’en avait que faire bien sûr du sort de cette idiote qui avait sans aucun doute une vie minable. Ce qu’elle voulait, c’était juste d’entendre les exploits de son frère, dans une sorte de préliminaire. Parce qu’évidement, elle n’attendait pas le récit de son frère pour continuer de déboutonner sa chemise et découvrir (sans aucune découverte au fond) le corps parfait de son frère. Il n’y avait pas homme aussi parfait que Tristan Johns.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Mar 27 Jan - 23:22


Jeux de mains, jeux de vilains
U

n frère et une soeur qui se retrouvent autour d'un verre chez eux et se racontent leurs journées respectives, c'était une situation en soi banale, et qui n'avait pas de quoi choquer les esprits les plus pudiques... Sauf que lorsqu'on parlait d'Ely et Tristan Johns, les choses prenaient une tournure bien différente et donc, il y avait de quoi indigner les plus à cheval sur la moral. Leurs journées, en effet, n'avaient pas grand chose de conventionnelles, et leurs façons de se les raconter non plus par ailleurs. Un sourire séduit s'affichait sur son visage et une lueur gourmande brillait dans son regard alors que la soeur venait de s'asseoir à califourchon sur lui. Diable, ce qu'elle pouvait être séduisante. Et son envie d'elle augmentait à chaque seconde qui passait, si bien que sentir son souffle sur ses lèvres le déconcentraient terriblement, il mourrait d'envie de seulement l'embrasser, laisser sa langue danser avec la sienne, lui arracher tous ses vêtements, et la prendre toute entière. Mais le récit de leurs journées accompagnés de gestes suggestifs en guise de préliminaires, il devait bien reconnaître que c'était une perspective terriblement séduisante. Il joua donc le jeu à son tour. Pendant qu'elle le découvrait de sa chemise, ses main à lui caressait sans réserve ses fesses parfaitement fermes. Et quand il prit finalement la parole, la regardant intensément, il laissa ses doigts glisser sur sa peau, sous son haut, jusqu'à croiser la texture de son soutien-gorge, sous lequel il passa également, pour caresser sensuellement sa poitrine.

-Son mari l'avait quitté pour une femme de l'âge de leur fille. Je lui ai fait boire plus de verre qu'elle ne pouvait en supporter, puis je l'ai convaincu d'aller les trouver et de les tuer... J'ai promis de l'accompagner.
Il sourit. J'ai couché avec elle, évidemment, sur le lit où son mari venait fraîchement de décéder. Elle était ignoble à regarder, mais dans l'énergie du désespoir, elle n'était pas mauvaise. Son sang non plus d'ailleurs.

Il sourit de plus belle. À raconter sa journée, il la trouvait soudainement plus excitante. Ou était-ce parce que la demoiselle dont il titillait les formes lui émoustillait les sens. Ses lèvres s'emparèrent finalement des siennes avec une passion non contenue, et ce fut seulement après plusieurs longues secondes d'un baiser passionné qu'il reprit la parole.

-Racontes-moi, qui as-tu rencontré ?
Et une fois ces mots prononcés, ce fut à son tour de retirer son haut pour mieux venir embrasser, lécher, mordiller, ces tétons qu'il avait désormais découvert.

À son tour de lui apprendre en détail ce qu'avaient été ses rencontres de la journée. Et si, quand bien même il semblait accaparé par toute autre chose, les plaisirs d'une chair qu'il appréciait d'autant plus de goûter et regoûter qu'elle était également la sienne, il avait hâte d'en savoir davantage. C'est comme si leurs récits respectifs pourraient avoir pour effet d'aiguiser un peu plus encore leur sens, et d'augmenter leur envie. Une envie qui, dans le cas de Tristan, se découvrait déjà parfaitement entre ses jambes.











code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Mar 17 Fév - 17:10

Tristan & Ely
Jeux de mains, jeux de vilains
Nul doute que si quelqu’un découvrait un jour les habitudes du frère et de la sœur (de la fratrie des Johns tout entière), la réputation de ces trois jeunes gens allaient en prendre un coup. Mais ils savaient parfaitement se cacher, montrer de bonnes apparences. Les Johns étaient bien vus dans le village, malgré qu’ils soient connus pour quelques extravagances. Personne ne pouvait soupçonner la nature profonde de ces trois-là, le fait qu’ils étaient pourris de l’intérieur. Au fond, cela n’était pas si étonnant que cela qu’ils soient devenus des vampires, ils en avaient l’âme avant même d’être devenue des créatures. Un peu comme s’ils étaient nés dans le but de finir leurs jours dans l’éternité et dans le sang. Ely n’avait pas suivi toujours le droit chemin de la famille, mais elle était revenue et n’avait aucune envie de le quitter de nouveau. Il n’y avait rien de mieux que ces moments qu’elle passait en compagnie de ses âmes sœurs. Le petit jeu de séduction s’était mis en place entre les deux frangins, doucement et tranquillement. Ils auraient pu sauter directement le pas et venir directement au but, mais Ely trouvait cela amusant de prendre son temps. Elle n’avait aucun doute de la manière dont les choses allaient se terminer, elle n’avait aucune raison que ça se passe autrement. Elle désirait son frère plus que tout et elle voulait qu’il la possède comme il le faisait si bien. Mais patience, il n’y avait pas mieux pour faire augmenter le désir et le plaisir.

« Quelle pauvre femme… »

Dit-elle concernant la personne que Tristan avait tuée sans ménagement, après avoir usé de son corps, dans un air faussement compatissant. Ely aimait quand son frère lui racontait ses journées, surtout quand elles se passaient de cette manière, quand il mettait en œuvre tout son art de séducteur. La jeune femme imaginait très bien la manière dont il s’était pris pour pousser la pauvre femme à tuer son mari et sa maitresse avant de s’offrir à lui. Elle aurait adoré voir le spectacle et il n’y avait pas mieux pour titiller son désir. Quoi que les caresses et le baiser que lui offrait son frère étaient tout aussi efficaces. Elle poussa même un petit gémissement d’insatisfaction quand ses lèvres quittèrent celle de son amant, mais elle fut satisfaite du chemin qu’elles prirent.

« J’ai rencontre une jeune fille en fleur, tout à fait innocente. » Dit-elle dans un soupire, légèrement déconcentrée par les traitements de son aîné sur sa poitrine. « Elle cherchait son frère disparu dans la forêt, je l’ai aidé à le chercher. Mais tu te doutes bien qu’il n’est plus de ce monde. Et elle… elle est loin d’être encore innocente. Il faudra que vous vous rencontriez un jour, elle est parfaitement à ton goût. »

Pendant son récit, Ely n’avait évidemment pas arrêté de s’occuper de son frère. Elle avait déboutonné son pantalon, lui permettant de découvrir son entre jambes remplit de désir. Ses mains prirent le temps de le caresser lentement, sensuellement. La vampire embrassa de nouveau les lèvres Tristan avec fougue, avant de venir déposer les siennes sur sa joue, son cou, son torse et de descendre encore plus bas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Mer 18 Fév - 14:40


Jeux de mains, jeux de vilains
T

ristan ne connaissait pas meilleurs préliminaires que ceux auxquels ils s'adonnaient à cet instant précis. Il y avait la douceur de leurs caresses et de leurs baisers, qui, à mesure qu'ils se multipliaient augmentaient son envie et son excitation, et en parallèle il y avait les récits qu'ils se faisaient mutuellement de leurs journées. Nul doute possible, la journée d'un Johns ne ressemblait à celle d'aucun autre. Ils s'y entendaient mieux que personne pour pimenter leurs journées, et le récit d'Ely fit son petit effet sur le vampire. Il imaginait sans mal ce que cela avait dû faire à Ely que de jouer les bonnes Samaritaines, le tout pour pouvoir voler à la pauvre fille crédule qu'elle avait rencontré dans la forêt son innocence. C'était là une attitude qui lui ressemblait bien, et qu'est-ce qu'il l'aimait, comme ça ! Cruelle, dangereuse, sans scrupules aucun. Comme chaque fibre de son corps la désirait ! Plus que jamais ! et quand elle le déshabilla complètement et laissa ses lèvres descendre le long de son torse jusqu'à s'attarder au creux de son bassin, où siégeait son désir de la manière la plus manifeste possible, il ne bouda pas son plaisir, ne manquant pas de pousser quelques grognements et soupirs qui témoignaient plus que jamais de son excitation et de ce que provoquait en lui le traitement de faveur que lui accordait Ely. Il se sentait traversé par des vagues de plaisir qu'il avait hâte de rendre à sa soeur. Il en avait gardé tous les mots qu'il avait voulu prononcer afin de commenter le récit d'Ely. Ce ne fut que quand elle eut fini, l'ayant étourdi de ses faveurs, et après que leurs lèvres aient pu s'unir de nouveau, qu'il reprit la parole.

-Personne n'est plus à mon goût que toi.
répondit-il, s'épargnant plus de paroles.

Personne à part Hope, mais il n'était plus vraiment utile de préciser que Tristan les plaçait toutes les deux sur le même piédestal. Si leurs récits respectifs, jusqu'alors, avaient encouragé le mieux possible l'excitation, il préférait, à présent, laissait les mots de côté et se concentrer sur les actes. Il avait très envie de passer à la vitesse supérieure. Il l'embrassa encore un peu plus longuement, laissant leurs langues se rencontrer et se mêler. Avant de laisser ses mains courir le long de son corps, s'appliquant à la déshabiller à son tour. Sa main glissa très longuement entre ses jambes avant de la débarrasser complètement de ses sous-vêtements. Puis, quand ils furent nus l'un comme l'autre, il allongea sa soeur sur le canapé. Ses lèvres quittèrent les siennes pour se déposer dans son cou, ses mains caressèrent la peau délicate de ses seins. Puis, n'y tenant définitivement plus, il s'immisça en elle et entama un lent mouvement de va et viens. Il ne pouvait rien y avoir en ce monde de plus savoureux que cette chair qui quelque part était aussi la sienne, que ce sang qui était aussi le sien.











code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Mar 10 Mar - 12:16

Tristan & Ely
Jeux de mains, jeux de vilains
Les récits étaient agréables à raconter et à entendre. De beaux préliminaires pour une suite bien plus intéressante encore. Les Johns avaient une façon bien à eux de remplir leurs journées, de s'occuper. Il n'existait sans doute pas moment où ils s'ennuyaient réellement, où ils perdaient leurs temps. Il y avait mille et une choses à faire quand on était un Johns, et encore plus quand on était un Johns vampire. La fratrie ne s'était jamais retenue autrefois, mais ils le faisaient encore moins maintenant. Ils avaient l'éternité devant eux, ils avaient la force et la puissance avec eux, ils ne pouvaient que savourer chaque instant de leurs existences. Ely avait bien l'intention de profiter de chaque moment de sa vie éternel, en compagnie de ses deux âmes sœurs. Ils avaient donc, avec Tristan, pris le temps de jouer les conteurs d'histoire, agrémentant leurs récits de préliminaire plus qu'agréable. Mais, il était largement temps de passer à la vitesse supérieure. La jeune femme le fit comprendre en venant s'occuper, comme elle savait si bien le faire, de l'entre jambe de son frère. A chaque fois qu'elle entendait l'un de ses grognements, ou l'un de ses soupires, le désir augmentait en flèche en son sein. Elle aimait lui donner du plaisir, cela ne faisait qu'attiser son désir encore plus, comme si elle était capable de ressentir ce qu'il ressentait. Elle prolongea ce moment le plus possible, jusqu’à ce que la situation se retourne de nouveau. Les lèvres des frangins se retrouvèrent. Ely sourit aux paroles de Tristan, même si elle ne prit pas la peine de les commenter. Elle n’en avait pas besoin, il n’y avait rien de mieux à dire que ça. Les paroles avaient été agréables quelques temps avant, maintenant elles étaient surfaites.

Personne en dehors de Tristan, et de Hope bien sûr, n’était capable de faire autant d’effet à Ely. Il ne fallait pas grand-chose de la part du vampire pour attiser les sens de sa sœur. Son corps répondait si rapidement aux gestes de l’homme. Leurs bouches se retrouvaient, leurs langues dansaient ensemble, dans les prémisses de délisse encore plus agréable qui approchaient rapidement, et qu’Ely avait envie de savourer rapidement. Elle n’y tenait plus, elle avait envie qu’il la possède tout entière. Et alors qu’il prenait soin de la déshabiller à son tour, la jeune femme ne pouvait qu’espérer que ce moment allait enfin arriver. Et il arriva, après qu’il l’ait allongé sur le lit pour la prendre tout entière.

Ce fut un long soupire de plaisir qui accompagna le geste de Tristan, ainsi que les lents vas et viens qu’il entama ensuite. Les doigts de la jeune femme vinrent se glisser dans les cheveux de son frère, avant qu’elle ne s’empare de nouveau de ses lèvres dans un baiser plus que passionné. Elle se sentait tellement bien, elle ne se sentait jamais mieux qu’en cet instant précis. Leurs corps s’unissaient si parfaitement, dans cette relation entre frère et sœur qui ne devraient même pas avoir lieux. Mais comme les convenances étaient bien loin pour Ely en cette seconde, les autres ne savaient pas ce qu’ils perdaient. Son bassin suivait les mouvements de son frère, dans cette harmonie parfaite.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Mer 11 Mar - 16:11


Jeux de mains, jeux de vilains
T

ristan et Ely (et Hope, même si elle n'était pas présente à cet instant) étaient (et l'avaient toujours été comme le seraient toujours) exactement sur la même longueur d'onde. Peut-être était-ce à cause de ce lien de famille supposé faire de l'activité à laquelle ils s'adonnaient à cet instant quelque chose d'inconvenant et de moralement répréhensible, peut-être était-ce à cause de toute autre chose... Tristan n'en avait que faire, il savourait seulement la situation sans en chercher les tenants et aboutissants. L'un et l'autre savaient exactement à quels moments le dialogue était de mise, et à quels autres moments la parole devenait inutile et superflue, et ils en jouaient avec le plus grand des délices. Ainsi, Ely ne répondit plus à sa dernière remarque, qui n'avait de toute manière aucune besoin de réponse, et qui n'était jamais qu'une sorte d'entrée en matière (dans tous les sens du terme). Le bruit de leur conversation avait laissé place à un silence propice à laisser leur plaisir s'exprimer de la façon qu'elle méritait vraiment. Enfin... le terme de "silence" était peut-être ici employé un peu trop légèrement, car l'on ne pouvait guère dire que Tristan contenait ce qu'il éprouvait, il n'hésitait pas à exprimer le moindre soupir, le moindre râle, le moindre gémissement. Il ne cherchait pas le moins du monde à se contenir comme il pouvait le faire avec d'autre, auprès de qui son besoin maladif de tout contrôler était tel que même s'abandonner à ses sensations devenait trop pour lui.

Auprès d'Ely, et en Ely, nul doute qu'il s'abandonnait, et qu'il ne cherchait en rien à réprimer ce qu'il éprouvait. Au contraire, il laissait le tout éclater avec un malin plaisir. S'occtroyant le droit de tout ressentir le plus intensément possible, au rythme de son bassin, qui effectuaient ses lents mouvements de va et vient, et qui s'harmonisait parfaitement avec celui de sa soeur. Il n'aurait pas pu, même s'il lavait voulu, réprimer ce qu'il ressentait tant ce qu'elle savait lui faire éprouver dépassait l'entendement humain. Sa soeur (ses soeurs) connaissait son corps mieux que personne et n'avait pas son pareil pour attiser son plaisir et lui faire du bien. Dans ces moments-là plus que jamais, il avait conscience de combien il l'aimait, et de combien cet amour qu'il ne savait accorder autrement était puissant et indéfectible. Alors, les bien-pensants et les moralisateurs pouvaient bien aller se faire voir, il s'en moquait profondément. Tout son être tendait vers cette luxure qui redéfinissait la notion même de luxure. Et ce qu'il aimait ça. De positions en positions. Tristan accélérait la cadance, respirant de plus en plus bruyamment, haletant, grognant de plus en plus puissamment. Il se sentait véritablement au bord de l'extase. Et cette extase bien concrète, vers laquelle le menait toujours le moindre ébat avec sa soeur, que tous pouvaient envier quant à sa parfaite maîtrise des plaisirs de la chair valait la peine de subir tous les tourments d'après-mort que le pêché d'inceste l'obligerait peut-être à souffrir.










code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Jeu 9 Avr - 12:15

Tristan & Ely
Jeux de mains, jeux de vilains
Ely avait l’occasion, très régulièrement, d’expérimenter la luxure sous ses différentes formes et cela depuis de nombreuses années. La jeune adolescente qu’elle était à l’époque n’avait pas tardé à se laisser entraîner sur ce chemin pécheur par son frère et sa sœur et elle ne s’était pas contentée d’eux. Cependant, jamais elle ne prenait autant de plaisir que lorsqu’elle allait sur ce chemin en compagnie des membres de sa fratrie. Malgré l’expérience qu’elle avait dans la matière, la vampire ne pouvait qu’apprécier ce moment qu’elle vivait avec Tristan. Ils se connaissaient par cœur, l’homme connaissait son corps et elle connaissait le sien. Il n’y avait plus aucun secret chez Tristan pour Ely et pourtant, chaque fois qu’ils se retrouvaient comme maintenant était exceptionnelle. Jamais elle ne pourrait se lasser de cette luxure en compagnie de son frère, jamais elle ne pourrait vouloir s’en passer. La femme ne savait pas vraiment si c’était le fait que Tristan possède le même sang et que ce qu’ils faisaient était parfaitement amorale qui rendait justement ce moment plus intense encore. Elle ne savait pas s’il y avait vraiment une connexion entre eux trois, s’il y avait quelque chose qui faisait qu’ils s’entendaient si bien sur tous les plans. Mais une chose était certaine, elle avait envie que cela continue encore et encore. C’était amoral, c’était malsain, mais elle n’en avait que faire. S’ils se cachaient, c’était simplement pour ne pas avoir de problème, mais elle (et elle savait que c’était le cas pour les deux autres aussi) assumait parfaitement l’amour qu’elle ressentait pour ses deux âmes sœurs. Tristan et Hope étaient toutes sa vie, ceux qu’elle avait conduit sur le chemin des créatures pour les rendre comme elle, pour qu’ils puissent avoir l’éternité ensemble. Et ils l’avaient, la mort n’allait avoir aucune emprise sur eux.

Ely s’abandonnait complètement dans les bras de son frère, ne cachant rien de tout le plaisir qu’il savait lui procurer. A quoi bon le cacher après tout ? Elle aimait qu’il le sache, comme elle avait le savoir en l’entendant. Oui, ils s’exprimaient aussi bien en mots qu’en soupire de plaisir quand ils étaient ensemble. Les gémissements de la femme suivaient le rythme de leur corps, qui se trouvaient être parfaitement en harmonie. Ils se connaissaient suffisamment pour ne pas avoir besoin de réfléchir, de simplement suivre leurs instincts. Les positions s’enchainaient, la vitesse s’accélérait, le plaisir montait encore et encore. Et l’extase ne se trouvait finalement plus très loin. L’extase qu’Ely avait envie d’atteindre, sans le vouloir en même temps. Mais il était clairement impossible de le retenir, alors qu’il se montrait intense et plus plaisant que jamais. Ce fut dans un dernier cambrement de son corps qu’Ely se laissa tout simplement aller au plaisir intense, ne lésinant pas sur une démonstration bruyante. Ce fut complètement à bout de souffle, malgré le fait qu’elle était quand même à présent une créature plus que résistante, qu’elle se laissa tomber au côté de Tristan, avant de venir déposer sa tête contre son torse, tout en caresser doucement sa peau brulante.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Sam 11 Avr - 19:06


Jeux de mains, jeux de vilains
T

ristan n'était pas quelqu'un de romantique, loin s'en faut, et ses relations avec la gente féminine se résumait à peu de choses : le plaisir de deux corps qui s'harmonisaient, se découvraient, se dompter une à plusieurs heures durant, puis rien. Il s'en allait toujours. Parfois, il y avait du sang pour accompagner le reste, mais c'était tout. Il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il dorme à vos côtés, mesdemoiselles, une fois son oeuvre achevée, à moins qu'il ait une idée bien précise en tête (et dans ce cas, croyez-moi, vous n'avez pas envie de la connaître). De toutes les manières, si vous le trouvez plaisant et gentleman, c'est qu'il n'a qu'une idée derrière la tête, et pensez bien que vous ne lui inspirerez jamais aucun autre sentiment. Il sait les feindre, il ne les éprouve qu'à l'égard de deux personnes bien précises. Et ces deux personnes, faut-il encore préciser de qui il était question ? De ses soeurs, bien sûr. Il se serait trouvé avec n'importe quelle autre femme, il aurait prit congé à l'heure actuelle - ceci dit, si ça avait été le cas, il n'aurait pas éprouvé ce qu'il venait tout juste d'éprouver, car très peu de personnes pouvaient se vante de lui faire atteindre un tel seuil de plaisir (à nouveau, il n'y en avait que deux, en définitive) - mais Ely était différente. Avec elle, il aimait autant l'acte que ces moments de latence, au cours desquelles il se contentait de passer doucement sa main dans ses cheveux et d'embrasser son front avec cette sorte d'affection que l'on ne pouvait pas lui découvrir dans d'autres circonstances, puisqu'il ne savait pas la ressentir autrement.

Sans prononcer le moindre mot, dans le but de ne pas rompre l'instant, il se contentait d'apprécier chez Ely tout ce qu'il percevait d'elle, la douceur de ses caresses, le rythme de sa respiration... C'était agréable. Ce genre de moments qui autrement l'ennuyaient, voire le révulsaient, lui étaient agréable quand les choses se déroulaient ainsi (et avec elle surtout). Sa respiration retrouvait son rythme normale alors qu'il sentait ce sentiment de quiétude et d'apaisement l'envahir. Sa journée avait été longue. Non pas éreintante, mais elle n'avait pas manqué de piquants et de rebondissements dont il prendrait à présent grand plaisir à se reposer. Il sentait le sommeil le gagner progressivement. Avant que ses paupières ne s'alourdissent et qu'ils ne s'endorment comme une masse sur le canapé.

-Tu dors avec moi cette nuit ?


Ils avaient chacun leur chambre, mais au final, s'ils se trouvaient tous chez eux le même soir, il était rare qu'ils ne finissent pas par partager le même lit. En même temps, c'était froid et inutile, un lit vide, il fallait bien réchauffer la place, et trouver le sommeil en compagnie du corps nu de sa soeur cadette était la meilleure façon selon lui de passer une nuit digne de ce nom.










code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   Mer 6 Mai - 13:42

Tristan & Ely
Jeux de mains, jeux de vilains
Les plaisirs du corps étaient vraiment ce que préféré Ely, elle adorait ces moments où elle pouvait rejoindre l’extase. Et elle les adorait encore plus quand elle pouvait les vivre en compagnie de son frère, de l’une de ses âmes sœurs. En temps normal, la jeune femme se serait contentait de vivre le plaisir et de rassembler ses affaires. Mais c’était différent avec Tristan, la vampire profitait autant de l’acte en lui-même que ce moment de calme après la tempête. Ely avait sa tête posée sur la torse de Tristan, elle fermait les yeux pour profiter de cet instant et de ses caresses sur ses cheveux. Il n’y avait vraiment que deux personnes que la jeune femme aimait sincèrement, que deux personnes à qui elle montrait finalement son vrai visage. Tous les autres avaient le droit à son jeu d’actrice, mais vraiment pas son frère et sa sœur. Même leurs parents ne la connaissaient pas autant qu’ils la connaissaient eux. Et c’était sans doute mieux comme ça. Il était plus qu’évident que la relation des Johns ne serait pas bien vu si jamais elle venait à être découverte, ce qui ne faisait qu’ajouter du piment encore plus à tout ça. Le secret était encore plus excitant qu’autre chose, le fait qu’ils vivaient librement un interdis. Ely n’avait pas besoin de ça pour aimer (oui vraiment, aimer) Tristan et Hope, mais c’était un plus qu’elle appréciait.

« Bien sûr. »

Répondit-elle simplement à la question de son frère. Ce n’était pas rare qu’ils dorment ensemble quand ils se trouvaient chez eux en même temps. En toute discrétion bien sûr, partager le même lit était une de leurs habitudes. En même temps, Ely devait bien avouer qu’elle n’aimait pas dormir seule, même si elle supportait encore moins de dormir mal accompagné. Elle n’allait pas inviter n’importe qui dans son lit non plus. Même si la jeune femme était capable de se satisfaire d’une personne pour les plaisirs charnels, pour la luxure en bonne et due forme, cela ne signifiait pas qu’elle pouvait partager son lit. Sauf dans le cas de Tristan et Hope bien sûr, il n’était plus vraiment utile de préciser à quel point la fratrie se trouvait sur la même longueur d’onde et possédait de fort sentiment les uns pour les autres. Le fait qu’ils étaient tous des vampires en était bien la preuve après tout. Ely avait transformé son frère et sa sœur afin de pouvoir vivre l’éternité avec eux, afin de ne jamais être séparé d’eux. Ils seraient encore humains si la jeune femme n’avait pas commis l’erreur de donner son cœur à un homme qui ne le méritait pas. Mais elle avait mis cette erreur dans le bon côté de la balance, leur permettant d’être ce qu’ils auraient dû être depuis le début.
C’était comme une évidence, comme s’ils étaient nés dans ce monde afin de mourir dans le sang et de revenir dans le sang. Ils étaient fait pour mourir et revenir comme créature.

Et c’était donc avec de belles pensées que la jeune femme sombra dans le sommeil, dans les bras de son frère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: -16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
-16 * Jeux de mains, jeux de vilains [pv Ely :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra
» Jeux de mains, jeux de vilains
» Lavaj a sèk !
» Aillant-Récréa'jeux - club de jeux de société
» Jeux d'argent, jeux de forbans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Johns-