Partagez | 
 

 Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Mar 27 Jan - 12:01


Même sang, idéaux différents
C'

est un fait avéré, et que nul ne peut contester pour peu qu'il connaisse un tant soit peu Perséphone Enjolras, la demoiselle était tout simplement trop confiance, et bien trop prompte à accorder toute sa confiance à des personnes qui ne le méritaient pas ou, quand bien même elles étaient bien intentionnées vis à vis d'elle, lui étaient dangereuses et nocives. Prenez, par exemple, son amitié toute neuve et toute fausse avec Ely Johns ! Ou même sa relation avec Edward, il n'y avait pas besoin d'y regarder de très près pour observer combien celle-ci était loin d'être saine. De même avec Cordelia, qui n'était pas à placer dans la catégorie des bienfaitrices totalement désintéressées. Et avec Julian, il en était de même. Perséphone choisissait de demeurer profondément aveugle à ce qu'il y avait pourtant de plus mauvais et dangereux chez son cousin, et même, elle l'appréciait. Si un trait de caractère devait indubitablement causer sa perte, il était tout à fait clair que ce serait sa naïveté sans bornes, qui la précipiterait vers le fond. Qu'importe, elle choisissait d'apprécier son cousin, on lui avait appris à accorder une grande valeur à sa famille, et même si ses relation avec ses parents (sa mère, surtout) étaient quelque peu complexes, dernièrement, mais cela ne l'empêchait pas de placer sa famille sur un piédestal. Julian y appartenait. Alors Julian n'échappait pas à cette règle, loin s'en faut. D'autant qu'il avait toujours pris soin d'elle et veillé à ses intérêts (de ce qu'elle en voyait). Sa mère, inquiète comme un rien et pour un rien n'était clairement pas la personne auprès de laquelle elle aurait pu exercer sa magie et apprendre à la maîtriser, pour ce faire, heureusement qu'elle avait Cordelia, Cordelia et Julian, qui l'avaient toujours épaulé, et lui avait permis de maîtriser un certain nombre de sortilèges et potions. Si Perséphone était loin encore d'être une sorcière émérite, elle avait bon espoir que cela finisse par arriver. Et si elle n'avait jamais véritablement cherché à devenir une sorcière extrêmement puissante, elle savait qu'il fallait qu'elle affine au mieux sa maîtrise de la magie, si elle voulait parvenir à ses fins, cette fois. C'est que l'entreprise dans laquelle elle s'était lancée était loin d'être simple. Séparer deux myrihandes, les soustraire à leur pouvoir, c'était une idée folle, et jusqu'alors, il ne lui semblait pas qu'aucun sorcier ait jamais eu cette initiative. Il fallait qu'elle ne lésine sur aucun moyen pour parvenir à son but, et c'est pour cette raison que, dernièrement plus que jamais, elle passait beaucoup de temps à s'exercer chez elle, pour acquérir l'expérience et la puissance suffisantes afin d'accéder à son but.

Sa sacoche en bandoulière contenait tout les éléments nécessaires afin de pouvoir procéder au mieux à la recherche de toutes sortes d'ingrédients. Debout, à la lisière de la forêt, au point de rendez-vous qu'ils s'étaient fixés, Perséphone attendait son cousin, qui lui avait promis d'arpenter avec elle la forêt afin de refaire leurs réserves respectives d'herbes, champignons, racines en tous genre qui intervenaient dans la concoction de leurs potions. Pour Perséphone, ce serait également l'occasion de demander concrètement à Julian une aide qu'elle devinait déjà précieuse. Et aussi de passer un moment avec lui. Ça faisait longtemps.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 475

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Lun 16 Fév - 23:55

Perséphone & Julian
Même sang, idéaux différents
La famille n’était vraiment pas un gage d’importance pour Julian. La preuve avec le fait qu’il avait sauvagement assassiné son père, sans aucun scrupule. Ce n’était donc pas parce qu’on partageait son sang, que le sorcier pouvait considérer quelqu’un comme importante. Cependant, ce n’était pas rien quand même. Il y avait certains membres, que Julian considérait plus prometteur que d’autre. Sa mère, il ne voyait aucune manière de la rendre plus digne de ses pouvoirs. Mais il n’avait jamais encore envisagé l’idée de l’éliminer, sans doute parce qu’elle était une sorcière quand même, parce qu’elle était sa mère (il n’avait jamais eu la même affection pour sa mère que pour son père). Il y avait d’autre sorcier intéressant dans sa famille cependant. Sa tante, ce n’était pas la peine non plus, mais sa fille était bien plus prometteuse. Perséphone, sa cousine, était encore jeune et elle avait la possibilité de s’améliorer grandement dans l’art de la magie. Julian savait qu’il pouvait aisément la modeler à son image, en faire une sorcière digne de ce nom et loin de leurs mères respectives. Le sorcier qui n’avait donc que peu d’affection pour les autres êtres vivants, prenait donc le temps de passer des moments en compagnie de sa cousine. Ce n’était pas que parce qu’il appréciait sa présence (en réalité, il préférait quand il était seul), mais parce qu’il pouvait lui apporter ce qu’il lui manquait. Et Julian devait bien avouer qu’il appréciait d’être utile à quelqu’un, d’être presque indispensable. Bon, il s’imaginait peut-être un peu trop les choses, mais c’était un côté qu’il aimait dans sa relation avec sa cousine. Et elle aurait pu ne pas être la fille de sa tante, cela aurait sans doute été la même chose.

Julian avait donc rendez-vous avec sa cousine, pour faire le plein d’herbe. Il n’avait pas besoin d’elle, il pouvait se débrouiller tout seul. Le jeune homme irait même sans doute plus rapidement sans Perséphone dans les pattes. Sauf que c’était plus pour elle que pour lui qu’ils se voyaient. Il allait pouvoir la guider un petit peu, lui permettre de découvrir de nouvelle chose peut-être. Julian ne pouvait qu’apprécier quand sa cousine se concentrait sur son apprentissage de ses pouvoirs. Le sorcier prépara ses affaires, sortit de chez lui et se dirigea vers la forêt. Perséphone était déjà présente et l’attendait. Il lui adressa un léger sourire quand il arriva à sa hauteur.

« Tu es prête ? »

Pas de bonjour, pas de question sur son état, ce n’était pas son truc. Il allait à l’essentielle, c’était la seule chose d’important. Non pas que le sort de sa cousine ne l’intéresse pas, mais il n’avait pas envie de s’attarder dessus. Tout comme il ne voulait pas s’attarder sur le sien. Perséphone le connaissait suffisamment pour savoir que ce n’était pas son genre de s’étendre sur ce genre de conversation. Ils avaient du pain sur la planche en plus, s’ils voulaient reconstituer leurs stocks. Ce n’était pas rien quand même de se promener dans la forêt pour récolter des herbes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Mar 17 Fév - 20:59


Même sang, idéaux différents
Q

uand Julian parut enfin, et arriva à son niveau, il lui adressa un sourire, mais pas d'autre témoignage d'affection ou de sympathie prononcé. Il s'épargna le moindre "bonjour" ou le moindre "ça va ?", les formules de politesse, ce n'était pas son truc et Perséphone le savait. Au fond, ça l'arrangeait qu'il ne s'embarrasse pas de ce genre de considérations. Elle n'avait nulle envie de s'épancher sur son état de santé ou d'avoir à lui donner des nouvelles de ses parents (qui s'étaient plaints une fois de plus avant qu'elle s'en aille du fait que Julian ne venait jamais les voir - elle n'avait rien rétorqué, mais pour le coup, elle ne pouvait franchement que comprendre son cousin)... Bref, ça lui convenait très bien ainsi, et elle ne se vexait pas le moins du monde de cette attitude. Il lui demanda si elle était prête, elle hocha doucement la tête. Oui, elle l'était. Elle savait que se promener au beau milieu de la forêt, même lorsqu'on était une sorcière, n'était pas sans danger. On était jamais à l'abri de rencontrer créature plus forte et plus dangereuse que soi... Mais elle n'avait pas peur, non, parce qu'elle avait entièrement confiance en son cousin et en ses capacités. Seule, elle ne se serait pas lancée dans ce genre d'expéditions, mais elle savait que Julian, de son côté, avait l'habitude de se promener dans la forêt, il était un sorcier brillant, tout à fait à même de la protéger s'ils faisaient une mauvaise rencontre.

Non, elle ne voulait pas songer à l'éventualité que les choses se passent mal. À la place, elle voulait profiter de la compagnie de son cousin, qu'elle ne voyait pas si souvent que cela, tout compte fait, et même s'ils ne devaient pas parler de grand chose de personnel (quoique), et apprendre tout ce que ce dernier pourrait lui apprendre. Elle avait toujours possédé une très grande curiosité intellectuelle, qui justifiait notamment le fait qu'elle se montre à ce point avide de lectures en toujours, et elle avait toujours apprécié l'idée de progresser, sans pour autant disposer de cette ambition dévorante qui savait si aisément pervertir l'âme. Mais plus que jamais, à présent, elle voulait apprendre, maitriser sa magie dans tous ses aspects, bref, progresser... et rapidement si possible. Elle avait la meilleure motivation du monde pour cela : l'envie de pouvoir être tout simplement heureuse avec l'homme qu'elle aimait sans que leur quotidien et leur avenir ne soit obscurci par une force qui les dépassait tous les deux, et qui menaçait de tout balayer sur son passage.

-Je te suis.
affirma-t-elle donc d'un ton décidé, qui devait faire comprendre à son cousin qu'elle ne se défilerait pas si la situation, pour une raison ou une autre, devait dégénérer. Elle avait trop à perdre à ne pas se montrer trop aventureuse, et tout à gagner à suivre les conseils éclairés de ce brillant sorcier qui acceptait de l'aider.

Elle avança d'un premier pas dans l'obscurité de la forêt. Pour le coup, elle se laisserait complètement guider, mais avait la ferme intention de consciencieusement se remémorer la moindre trajectoire, le moindre chemin qu'ils prendraient. Elle avait d'ailleurs avec elle un carnet de notes qui, le pensait-elle, lui serait bien utile afin de répertorier scrupuleusement toutes les informations qu'elle s'apprêtait à accumuler.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 475

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Dim 8 Mar - 17:04

Perséphone & Julian
Même sang, idéaux différents
Julian n’aimait pas les effusions de politesse et de sentiment. Il n’avait pas spécialement envie de passer du temps à s’intéresser à l’état de sa cousine, ou de ses parents. S’il en avait eu envie, il viendrait sans doute plus souvent les voir. Ils avaient du pain sur la planche, le sorcier avait envie de se mettre rapidement au travail. Ils allaient devoir s’engouffrer dans la forêt. Même si Julian avait l’habitude de le faire, ce n’était pas vraiment le cas de Perséphone et donc ils allaient être plus lents à deux. Surtout, que s’ils étaient ensemble, c’était bien pour qu’il lui apprenne certaines choses. La jeune femme ne pouvait pas compter sur sa mère pour lui enseigner la magie, heureusement qu’elle l’avait lui et Cordélia pour ça. Perséphone était de nature curieuse, il n’était pas difficile de lui apprendre quelque chose, mais cela prenait quand même du temps. Et le temps était plus que précieux, Julian n’avait pas envie de le perdre inutilement. Il afficha un sourire quand sa cousine lui annonça qu’elle était prête, il aimait lire la détermination dans sa voix et dans son regard. Elle était prête oui, il en était satisfait. Ils allaient donc pouvoir se mettre de suite au travail, afin de pouvoir avancer.

« Parfait, suis moi alors. »

Lui dit-il avant de commencer son chemin dans l’obscurité de la forêt. Il connaissait assez les lieux pour se retrouver sans souci, il ne se perdait que très rarement dans la forêt. Cependant, il savait que Perséphone devait apprendre, alors il marchait plus lentement que ce qu’il aurait fait seul. Elle devait arriver à mémoriser le chemin, afin de pouvoir s’en sortir seule ensuite. Même si le jeune homme devait bien avouer qu’il n’imaginait pas encore sa jeune cousine aller se promener seule dans la forêt. Ce n’était pas une partie de plaisir de se promener dans la forêt après tout, c’était un lieu plus que dangereux. Ils pouvaient très bien faire de mauvaises rencontres et Julian imaginait mal sa cousine s’en sortir seule contre une créature. Pour l’instant, puisqu’il avait bien l’intention de forger un peu sa puissance.

« Tu as besoin de quelque chose en particulier ? » Lui demanda-t-il soudainement, coupant le silence en arrêtant de marcher et tournant son regard vers elle. « Tu bosse sur quoi en ce moment ? »

Il espérait bien qu’elle travaillait sur quelque chose, qu’elle s’entraînait comme elle devait le faire. Il serait plus que déçu si elle n’avait pas quelque chose en tête, comme tout bon sorcier qui devait se respecter. Et si elle le décevait, il se ferait un plaisir de le lui montrer. On ne pouvait pas dire que Julian prenait soin d’être tendre, il disait les choses comme il le pensait. Perséphone était sa cousine, elle était légèrement privilégier pour lui, mais elle n’était pas à l’abri de ses reproches quand même. Il mettait de l’espoir en elle, ce n’était pas pour qu’elle brise tout. Mais il pensait bien qu’elle n’allait pas le décevoir, elle lui avait déjà prouvé qu’elle voulait apprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Lun 9 Mar - 21:13


Même sang, idéaux différents
P

erséphone ne lâchait pas son cousin d'une semelle alors qu'ils s'enfonçaient un peu plus, dans l'obscurité de la forêt, déterminée à ne rien manqué, à noter intérieurement à la fois la manière dont Julian aurait de procéder, et les différents ingrédients qu'il irait cherchait, les endroits spécifiques où il irait les cueillir, les vertus de certains d'entre eux qui lui auraient échappées. Julian allait devoir s'attendre à être harcelée de questions, car si Perséphone avait lu beaucoup, et expérimenté plus d'une fois, notamment grâce à sa marraine, Cordelia, qui prenait un grand soin à lui apprenne toutes les subtilités de l'art qu'il lui était donné de maîtriser grâce à son statut de sorcière, mais il restait tant de choses qui restaient hors de sa portée... Notamment... fallait-il qu'elle l'admette ? ... la magie noire, la branche la plus sombre du talent sorcier, que ses parents avaient évidemment prit grand soin de ne jamais lui montrer. Ce n'est pas qu'elle avait outre mesure l'intention de s'en servir, et encore moins de faire le mal, mais face à certains problèmes, on avait pas d'autres choix que d'emprunter des chemins détournés. Et en l'occurrence, le projet qu'ourdissait la demoiselle nécessitait qu'elle fasse preuve... de méthodes peu protocolaires. Elle ne pouvait pas confier ses ambitions à ses parents, ils ne la comprendraient pas... et quand bien même, ils n'avaient pas les connaissances pour l'aider. Julian oui, et quand elle lui demanda sur quoi elle travaillait, Perséphone sauta évidemment sur l'occasion pour lui en apprendre plus de ses intentions.

-J'aimerais... je sais, c'est ambitieux... mais j'aimerais trouver une potion... ou un sortilège, un moyen, en tous cas, de débarrasser une créature de ses pouvoirs. Des myrihandes, pour être précise.
Parce que si elle trouvait un moyen pour empêcher un loup-garou d'être un loup-garou ou pour empêcher une fée d'être une fée, ça ne l'intéresserait pas un seul instant. Ce qu'elle voulait, elle, c'était simplement débarrasser Jane et Edward du lien magique qui compliquait au possible leurs relations. Elle voulait que les âmes soeurs ne soient plus les âmes soeurs, voilà tout. Voilà tout... sauf que ce n'était pas si simple. Elle se doutait bien ne pas être la première à s'y essayer et à s'y casser les dents. Mais sa détermination était sans bornes. Par amour pour Edward, il n'y avait rien dont elle ne se sente pas capable. Je dois t'avouer que je ne sais même pas par quoi commencer.

Et elle espérait que, de son côté, Julian aurait peut-être un début d'idée, ou saurait au moins lui conseiller des plantes, champignons, herbes et autres ingrédients plus ou moins propices à lui permettre d'obtenir le résultat qu'elle recherchait à tous prix. Afin de connaître enfin cette tranquillité et cet apaisement qu'elle pensait ne mériter que trop. Elle adressa à son cousin un regard où devait se lire toute l'espérance qu'elle plaçait en lui. Elle ne lui avait jamais concrètement parlé de sa situation, il allait peut-être falloir, pour qu'il comprenne bien de quoi il retournait, et aussi, combien cela était important pour elle.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 475

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Mer 8 Avr - 14:45

Perséphone & Julian
Même sang, idéaux différents
Quand Julian demanda à sa cousine sur quoi elle travaillait en ce moment, il ne s’attendait vraiment pas à une réponse comme elle lui donna. Un moyen de débarrasser une créature de ses pouvoirs. C’était plus qu’ambitieux effectivement, cela surprenait sincèrement le sorcier d’entendre que sa cousine cherchait vraiment à faire ce genre de chose. Il pensait qu’elle travaillerait sur une petite potion de base, mais il semblait clair qu’elle savait avoir des ambitions digne de son sang. Julian ne comprenait pas spécialement pourquoi elle cherchait cela, même s’il devinait quand même que ça avait un rapport avec un Myrihande. Parce que n’était pas toutes les créatures qu’elle voulait voir perdre leurs pouvoirs, mais simplement une sorte de créature. Le jeune homme observa un instant sa cousine, lisant dans son regard le fait qu’elle cherchait des réponses. Elle ne savait pas par où commencer, pas étonnant. Au fond, à sa place, Julian n’aurait sans doute pas su non plus par où commencer. Après tout, le jeune homme avait eu de la chance de croiser la route de son mentor, l’homme qui lui avait le plus appris en sorcellerie. Homme qui risquait d’être très intéressé d’apprendre les ambitions de sa cousine.

« En effet, ce n’est pas rien. » Commenta le sorcier, ne cachant pas son étonnement. « Je dois avouer que ça m’étonne de toi, je ne pensais pas que tu puisses… avoir de telles ambitions. » Il marqua une courte pause avant de reprendre. « Pourquoi ? »

Pour le coup, le jeune homme savait bien qu’il n’aidait pas vraiment sa cousine et qu’elle n’obtenait donc pas les réponses à ses questions non prononcées. Cependant, Julian avait vraiment envie de savoir pourquoi elle cherchait un moyen de retirer les pouvoirs d’une créature, il voulait être certain qu’elle n’allait pas manquer d’ambition si jamais il commençait à l’aider. Parce qu’il pouvait bien l’aider oui, il en avait les moyens en tout cas. Lui et une autre personne bien sûr, mais cela revenait au même. Ils avaient plus ou moins le même intérêt, ils travaillaient plus ou moins dans le même sens. Le but était différent bien sûr, mais le chemin était le même. Alors oui, le jeune homme avait bien envie d’aider sa cousine. Parce qu’il avait envie de la conduire sur ce chemin dangereux qu’était une magie très sombre.

« Tu sais que ce n’est pas de la… bonne magie ? »

De la magie noire, c’était ça qu’il allait falloir utiliser. Ca n’avait rien à voir avec les petites potions pour faire pousser les plantes, pour réparer les bobos, ou pour augmenter la fertilité par exemple. Ce n’était pas quelque chose de sain. Il fallait que Perséphone s’en rende bien compte, parce qu’elle allait clairement se diriger vers un chemin sombre. Cela n’était rien pour Julian, mais il n’avait aucune envie qu’elle abandonne en cours de route. Le sorcier n’était pas du genre à apprécier de perdre son temps, même avec les membres de sa famille. Surtout avec les membres de sa famille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Jeu 9 Avr - 20:10


Même sang, idéaux différents
C

e n'était pas rien, ça non, et elle en avait pertinemment conscience. Si un sorcier y était parvenu avant elle, alors il s'était bien gardé de l'apprendre à qui que ce soit, ou alors il en était mort. Dans tous les cas, si personne n'y était parvenu auparavant, il fallait s'attendre à ce que ça ne se fasse pas du jour au lendemain. Peu importe, elle était patiente. Le jeu en valait la chandelle, vraiment. Et même si elle devait ne plus en dormir, y consacrer tous ses jours et toutes ses nuits, elle voulait croire qu'elle parviendrait à ses fins. Plus encore si elle était soutenue par son cousin, qui semblait effectivement prêt à l'aider. Elle ne commenta pas quand il lui prouva son étonnement. C'est sûr que, la connaissant, il y avait de quoi être surpris à l'idée de l'imaginer se lancer dans ce genre d'entreprises, qui semblait plus qu'éloignée d sa nature. Mais l'amour pouvait vous rendre capable du meilleur... tout comme du pire, et il n'y avait rien qu'elle ne se sente capable de faire par amour pour celui qui n'était pas naturellement consacré comme son âme soeur, mais qu'elle considérait tout de même en tant que tel. Et bien sûr, la question qui suivit tombait sous le sens, elle aussi. "Pourquoi ?" Elle n'avait pas trop envie de s'appesantir sur le sujet, surtout si c'était pour s'entendre dire qu'elle ferait mieux d'abandonner, ou que ses motifs n'étaient pas les bons. En même temps, si elle voulait le soutien de Julian, il fallait qu'elle se montre totalement honnête avec lui. D'ailleurs, il était le seul avec qui elle daignerait parler distinctement de ses intentions.

-Mon petit ami est un myrihande...


Elle n'avait pas envie d'expliciter un peu plus le propos. Elle se disait que cette information suffirait à comprendre. Ed était un myrihande, elle non. Ce qui signifiait qu'il y avait une autre fille pour partager ce lien que partageaient naturellement ces "âmes soeurs". Il devait savoir en quoi ça la dérangeait, à n'en pas douter. Après, il allait peut-être trouver ça absurde et ridicule, mais ça lui était égal, elle ne changerait pas d'avis. Elle ne pouvait pas vivre sans lui, alors tant pis si la nature elle-même lui soufflait qu'ils n'étaient pas faits l'un pour l'autre.

-J'ai conscience que je vais devoir... sortir des sentiers battus.
Pratiquer la magie dite noire, en somme. Mais ça m'est égal. De la magie, même obscure, si elle est utilisée à bon escient, n'est pas forcément mauvaise, si ?

Quelque part si, surtout que ce qu'elle demandait à son petit ami de sacrifier pour elle n'était pas forcément pour son bien à lui, même si elle tentait de s'en convaincre. Mais elle voulait vraiment croire qu c'était la seule et meilleure solution. Elle avait peur, bien sûr, que de s'adonner à cette sorte de magie dont peu de sorciers, selon la légende, sortaient indemnes, mais peu importe... Elle n'avait pas le sentiment d'avoir le choix quoi qu'il en soit ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 475

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Lun 4 Mai - 22:30

Perséphone & Julian
Même sang, idéaux différents
Julian était plus que surpris par les expériences que sa cousine avait envie de faire, sur son objectif. S’il y avait bien une personne qu’il n’imaginait pas capable d’avoir ce genre d’ambition, c’était elle. Mais l’homme devait bien avouer qu’il était assez fier d’elle. Est-ce qu’il la pensait à la hauteur de ses ambitions ? Il ne savait pas vraiment, parce que même le plus grand sorcier n’était pas encore arrivé à de tel résultat. Mais il appréciait quand même qu’elle cherche à faire de sa magie, parce que cela montrait qu’elle pouvait avoir de vrai objectif de sorcière et qu’elle ne se contentait pas d’être comme leur mère. Julian allait donc pouvoir faire quelque chose de sa cousine, il l’espérait en tout cas. Mais ce n’était pas pour autant que le jeune homme ne se montrait pas curieux concernant son ambition soudaine. Il y avait forcément quelque chose qui l’avait poussé à chercher cette potion. Et il voulait évidemment avoir une réponse à sa curiosité, il n’avait aucune envie de rester dans le flou. Perséphone lui répondit alors, lui apprenant que son petit ami était un myrihande. Le jeune homme ne s’était vraiment pas attendu à cela. Il avait plus ou moins entendu dire que sa cousine fréquentait quelqu’un, mais il devait bien avouer qu’il n’avait pas été cherché plus loin. Mais il était évident qu’il allait maintenant s’intéressé bien plus. Il comprenait évidemment qu’il y avait donc une autre femme pour rendre sa relation compliquée et que c’était pour ça qu’elle cherchait à retirer les pouvoirs des myrihandes. Elle avait de belles motivations. Si Julian n’était pas son cousin, il n’aurait sans doute pas hésité à lui dire qu’elle était une abrutie fini et qu’elle ne devait pas s’attacher à ce myrihande. Sauf qu’elle était sa cousine et qu’elle pouvait justement lui être utile.

« Je vois. »

Se contenta-t-il de dire, il n’avait pas besoin d’entrer plus dans les détails. Il avait l’information qu’il cherchait à avoir, il pouvait se concentrer sur la suite. Parce qu’il avait évidemment l’intention d’aider sa cousine, afin de lui permettre d’avancer dans ses recherches. Parce que cela ne pouvait que lui permettre d’avancer dans les siennes également. Et que ça conduisait surtout la jeune femme sur un chemin obscure de la magie, qu’il avait envie de la voir emprunter depuis bien longtemps. Même si elle semblait vouloir trouver une bonne raison de l’utiliser, comme si elle voulait croire qu’elle ne faisait une si mauvaise chose.

« Non bien sûr, si les intentions sont bonnes, la magie n’est pas trop noire. » Dit-il en souriant, se voulant rassurant. « C’est une magie plus dangereuse, mais elle peut faire le bien évidemment. Cela dépend de la personne qui l’utilise. »

Evidemment, le jeune homme ne croyait pas une seule seconde aux paroles qu’il prononçait. Ce n’était pas parce qu’on avait de bonnes intentions qu’on faisait forcément de la bonne magie. Perséphone allait sans aucun doute s’en rendre compte un jour, mais le plus tard était le mieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Mer 6 Mai - 17:07


Même sang, idéaux différents
P

erséphone savait pertinemment que sa situation était des plus singulières, et qu'elle aurait certainement de quoi surprendre son cousin (d'autant que, d'ordinaire, l'on tenait plutôt la jeune sorcière pour une demoiselle sans l'ombre d'une histoire). Elle savait tout autant quelles remarques pouvaient accompagner ses révélations : des remarques au sujet de son petit ami, pour lequel elle ne devrait pas se battre ainsi puisque, d'une façon parfaitement manifeste, il était lié à une autre... elle n'avait pas besoin de ces remarques, elle était peut-être naïve, mais pas forcément autant que ce que certains s'imaginaient. Elle comprenait bien que cette situation était folle et dépassait l'entendement, mais si Edward était destiné à une femme qui ne saurait jamais que le détruire de l'intérieur, quel mal y avait-il à ce qu'elle acte pour le salut de son âme ? Elle se contentait bien de ne pas être son âme soeur s'il savait l'aimer comme elle pensait qu'il l'aimait malgré tout. Elle ne put que remercier intérieurement Julian de s'épargner tout commentaire de la sorte. Il ne semblait pas la juger, ni pour sa décision, ni pour ses sentiments, et elle appréciait clairement de recevoir du soutien plutôt qu'un blâme de la part de son cousin, il serait certainement l'une des rares personnes de son minime entourage à se montrer ainsi plus encourageant et compréhensifs que réticents. Vraiment, elle avait de la chance de l'avoir dans son entourage, d'autant qu'il parvenait mieux que personne à lui permettre d'aller mieux, d'être sûre d'elle, et d'avoir foi en ses opinions... Sans lui, de toutes les manières, elle serait bien incapable de savoir par quel bout prendre ces expériences auxquelles elle avait la ferme intention de consacrer absolument tout son temps. Il parvenait à la rassurer, également, quant aux chemins peu protocolaires qu'elle était fermement décidée à emprunter même s'ils étaient très obscurs. Oui, la magie noire était qualifiée comme telle parce qu'elle demandait d'employer des moyens un peu extrêmes, mais si les intentions de la personne qui les employait étaient bonnes, il n'y aurait pas de mal, si ? Non... Perséphone doutait souvent d'elle, mais elle ne s'imaginait vraiment pas être une mauvaise personne.

-L'ennui, tu vois... C'est que je ne suis pas habituée à cette sorte de magie.


Dire qu'elle n'y était pas habituée, c'était faire preuve d'un doux euphémisme, elle n'y avait jamais touchée, et pour cause, elle en avait eu peur, elle avait préféré ne pas trop s'y frotter... Là, elle n'avait plus le choix. Elle savait que, dans ce domaine, Julian s'y connaissait bien mieux qu'elle (ce qui ne faisait pas à ses yeux une mauvaise personne, ce qui était selon elle la preuve de ce qu'elle avait avancé plus tôt - sauf qu'elle avait tort, bien sûr... et  ce n'était pas la première fois).

-J'aurais vraiment besoin d'aide...

S'il fallait qu'elle se débrouille par ses propres moyens, elle le ferait, elle n'avait jamais été autant déterminée à réussir quelque chose de toute son existence. Mais ce serait quand même plus simple (et surtout plus rapide) si elle pouvait avoir le soutien inconditionnel de sorciers doués comme Julian et Cordelia... Car oui, implicitement, elle lui demandait son aide.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 475

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Mer 27 Mai - 19:35

Perséphone & Julian
Même sang, idéaux différents
Ca ne changeait rien, d'être une bonne ou une mauvaise personne. Quand on faisait usage de la magie noire, c'était forcément mal. Sauf que Julian allait évidemment éviter d'aller dans ce sens quand il s'adressait à sa cousine, il préférait largement la rassurer. C'était un coup à ce qu'elle abandonne sinon. Quoi qu'au vu des circonstances, la jeune femme était sans doute capable d'aller quand même vers le mal pour l'homme qu'elle aimait, quelle idée. Cependant, le sorcier n'allait pas prendre le risque. Il affirmait donc que quand on était une bonne personne, ce n'était pas la même chose. C'était simplement pour l'entraîner un peu sur ce chemin, afin qu'elle ne puisse plus faire marche arrière ensuite. Une fois qu'on avait goûté à la puissance de la magie noire, parce qu'évidemment elle était bien plus puissante, on pouvait difficilement s'en passer. C'était ce que voulait Julian, afin que sa cousine soit à ses yeux, enfin, une bonne sorcière. Elle gâchait trop de potentiel à se comportant comme leurs mère, il était temps que cela change. Et si ses histoires de coeur avec un myrihande (quelle idée encore...) pouvait l'aider, alors ce n'était pas plus mal.

Evidemment, Julian se doutait bien que sa cousine ne savait pas du tout comment s'y prendre. Sinon, elle n'aurait pas pris la peine de lui en parler maintenant. Et quand elle lui disait qu'elle avait besoin d'aide, il comprenait qu'il demandait la sienne. En même temps, le jeune homme aurait été particulièrement frustré de ne pas être celui à qui elle quémandait de l'aide. Il était de son sang après tout, il était son cousin. Julian sourit à sa remarque, avant de reprendre la parole.

« Bien sûr que je vais t'aider. » Dit-il simplement, d'une voix douce. « C'est mon rôle après tout, on doit se soutenir dans une famille. »

Oui, il en ajoutait un peu. Mais c'était pour la bonne cause, qu'elle comprenne bien qu'il allait l'aider. Il allait la mener sur un chemin qu'elle n'avait encore jamais foulé, il allait la conduire vers l'obscurité. Et cela le réjouissait énormément. Enfin, elle allait être une sorcière digne de ce nom. Et Julian ne se rendait pas encore compte à quel point. Il espérait bien qu’elle allait se montrer consciencieuse dans son apprentissage, mais il n’en doutait pas. Parce qu’il la connaissait, parce qu’il se doutait bien qu’elle avait envie de réussir. C’était comme cela quand le cœur se mettait dans le jeu et le sien l’était complètement.

« Mais, on aura besoin d'un endroit pour travailler... discrètement. »

Il était hors de question qu'il la conduise dans les grottes, pour le moment. C'était encore trop tôt. Et ils ne pouvaient évidemment pas travailler dans la magie noire chez Perséphone, c'était un risque d'éveiller les soupçons de ses parents. Et quelque chose disait à Julian que sa tante n'apprécierait pas ce qu'il lui apprendrait. Evidemment, le jeune homme ne se doutait pas encore que sa cousine avait justement son propre laboratoire.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Sam 30 Mai - 23:31


Même sang, idéaux différents
U

n sourire infiniment sincère (en même temps, Perséphone ne savait pas être autre chose que sincère, une qualité parmi tant d'autres qui chez elle se transformait en défaut) décora le visage de la jeune femme quand son cousin affirma qu'il acceptait de l'aider. Elle sentait son coeur se réchauffer d'espoir à l'idée d'avoir un allié de choix comme Julian pour l'aider à parvenir à ses fins. Seule, elle n'arriverait à rien. Elle tâtonnerait dans le noir, et s'aiderait de ses maigres connaissances qui ne suffirait pas à atteindre ce résultat qu'aucun sorcier, de mémoire de sorcier, n'avait réussi à obtenir. Julian était un sorcier on ne peut plus brillant, qui maîtrisait par ailleurs des aspects de la magie que Perséphone avait jusque-là rechigné à connaître même théoriquement. La magie noire était une branche de la sorcellerie que la demoiselle avait toujours évité avec grand soin, mais elle l'avait su dès l'instant où lui était venue la folle idée de séparer les deux myrihandes du feu, elle n'arriverait à rien sans accepter de s'adonner à ce que le don que possédaient les siens pouvait avoir de plus sombre... Avec Julian à ses côtés, s'initier à cette forme singulière de magie lui paraissait tout à coup moins effrayant. Et de toute manière nécessaire. Elle aimait à savoir, par ailleurs, que le lien de sang qui les unissait était à ses yeux suffisamment forts pour qu'il lui rende ce genre de services (elle était toujours d'une incommensurable naïveté, c'est certain). Il avait su toucher la corde sensible (et il l'avait su, sans l'ombre d'un doute) en parlant du fait que les membres d'une même famille devaient se soutenir et s'entraider. C'est que par sa propre famille, elle ne s'était jamais sentie soutenue. Oh, ses parents l'aimaient profondément, elle n'en doutait pas, mais la surprotectivité étouffante de sa mère combiné au caractère passif de son père lui pesaient de plus en plus, et elle commençait à avoir du mal à le supporter encore. C'était à peine s'ils avaient pris la peine de connaître son petit ami avant de le juger radicalement, ce n'était certainement pas eux qui l'auraient encouragée à se lancer dans ses expériences. Et pourtant, elle en avait besoin, pour supporter sa vie, elle en avait besoin, pour être heureuse, tout simplement. N'était-ce pas ce que ses parents voulaient ? Manifestement non, elle préférait ne même pas les consulter sur la question, déjà que ses absences de plus en plus répétées depuis qu'Ed lui avait offert cette parfaite maison n'étaient clairement pas accueillies avec force enthousiasme.

À ce sujet, d'ailleurs, voilà qui répondait aux interrogations de Julian. Si cette maison était le seul endroit où le couple pouvait se retrouver sans subir les foudres de leurs familles respectives, ils avaient tous les deux décidé, d'un commun accord, que cet endroit serait celui où elle pourrait mener ses expériences en toute tranquillité. Le lieu était déjà en train de se transformer progressivement en laboratoire, alors qu'elle rassemblait au fur et à mesure récipients, chaudrons, et ingrédients qui sauraient lui permettre de réaliser la potion qu'elle désirait. Cette maison n'appartenait qu'à elle et son petit ami (tout du moins avait-elle la candeur de le penser), elle était certaine que le jeune homme ne verrait pas d'inconvénient à ce que son cousin lui prête main forte (candide, candide).

-J'ai l'endroit idéal pour ça.
affirma-t-elle, heureuse de pouvoir apporter si aisément sa pierre à l'édifice. Une maison. Personne ne viendra nous déranger là-bas, et j'ai déjà commencé à y rassembler des ingrédients.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 475

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Lun 22 Juin - 15:37

Perséphone & Julian
Même sang, idéaux différents
La famille, un concept que beaucoup de personne ignorait et que Julian avait parfois un peu de mal à « accepter ». Cependant, c’était bien parce que Perséphone était sa cousine qu’il avait l’intention de lui venir en aide (outre le fait qu’il savait qu’il allait pouvoir se servir d’elle). Quoi qu’en fait, si elle n’avait eu aucune once de pouvoir magique dans ses veines, il n’aurait porté aucun intérêt à la jeune femme. Le concept de famille était donc assez particulier à ses yeux. Mais Perséphone n’était pas obligé de connaitre les petits détails de ses préceptes personnels, tant qu’elle appréciait qu’il lui apporte son aide. Ce qui semblait être le cas, en même temps vu que c’était elle qui réclamait l’aide, c’était quand même mieux. Il était évident que la jeune sorcière n’allait pas pouvoir toucher à son but sans un coup de main, même Julian doutait de pouvoir y arriver seul. Il doutait d’ailleurs un peu que la jeune femme puisse y arriver. Son idée rejoignait en quelque sorte celle du Sorcier, mais ça n’avait quand même pas du tout le même effet. Et au fond, Julian n’en avait que faire que Persy arrive à séparer son petit ami de son âme sœur, elle était bien trop faible de s’être attachée à un myrihande. Mais de ce côté-là, le sorcier devait bien avouer que Perséphone avait de nombreux progrès à faire. Elle était bien trop sensible, bien trop fleur bleu, il était temps que quelqu’un la prenne sérieusement en main. Autant dire qu’elle quitte un peu le jupon de sa mère, ce qui semblait être son désir aussi. Qui aurait cru qu’elle était capable d’avoir son propre laboratoire dans son coin, loin de ses parents. Cela ne pouvait qu’être loin de sa mère super protectrice.

« Une maison ? » Demanda-t-il sans cacher la surprise qu’il ressentait en apprenant cette nouvelle. Il ne s’était vraiment pas attendu à ce que la jeune femme soit à ce point « émancipé » de ses parents. « Tu l’as eu comment cette maison ? »

C’était la grande question oui, il ne la voyait pas apte à se payer une demeure dans le village simplement pour y construire un petit laboratoire de sorcière. Même si elle tenait impérativement à séparer son petit ami de son âme sœur, elle n’avait pas vraiment les moyens de se procurer ça. Et évidemment, Julian oubliait clairement la possibilité que ses parents l’aient aidé pour l’obtenir. C’était impossible, ils (elle) n’auraient jamais accepté une telle chose, surtout si c’était pour se concentrer sur sa magie de sorcière. Les deux sœurs qu’étaient leurs mères avaient cela en commun, elles ne pratiquaient plus vraiment la magie ou plutôt elles ne la pratiquaient pas comme elles le devraient. Cela faisait longtemps qu’il n’y avait plus de chaudron dans la maison de la mère de Julian, pour son plus grand désespoir. Heureusement que le jeune homme n’avait pas eu besoin d’elle pour apprendre, sinon il se trouverait sans aucun doute au même point que sa cousine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Mar 23 Juin - 17:47


Même sang, idéaux différents
I

l n'y avait rien d'étonnant à ce que Julian s'étonne et s'interroge quant à la manière dont elle avait réussi à obtenir une maison pour lui servir de laboratoire. Si quelqu'un était à même de savoir combien les parents de Perséphone, et sa mère, surtout, étaient loin de vouloir la laisser prendre son envol, ou encore, la laisser faire ses petites expériences comme si de rien n'était... Même s'ils avaient eu le moyen de lui offrir une résidence (ce qui n'était clairement pas le cas) pour ce faire, jamais ils ne l'auraient permis... Clairement, ce n'était pas à elle qu'elle devait ce cadeau, si grand d'ailleurs que Perséphone osait à peine le qualifier de cadeau. Elle éprouvait, en fait, une certaine gêne et quelques scrupules à l'idée de tout expliquer... Comme s'il fallait qu'elle ait honte d'avoir accepté un chose pareille de la part de son petit ami. Certes, la famille du jeune homme était fortunée, mais tout de même, une maison, ce n'était clairement pas rien, et elle en avait pertinemment conscience, elle avait déjà du mal à accepter la générosité d'autrui quand il s'agissait de trois fois rien, alors là... Elle n'avait pas envie que Julian croit que son petit ami achetait son affection car clairement, ce n'était pas le cas. Il aurait été le garçon le plus pauvre de notre terre que ses sentiments n'auraient pas été moins forts et sincères. Il est vrai qu'elle aurait peut-être dû refuser, quand il lui avait fait visiter cette maison en lui apprenant que c'était désormais la sienne, mais en même temps, comment renoncer à l'opportunité de passer du temps avec son petit ami sans être jugé et dérangé comme ils pouvaient l'être au sein de leurs foyers respectifs ? Comment refuser cette opportunité de pouvoir mener ses expériences à l'abri des regards, en toute discrétion.

-Elle est à Edward, mon petit ami.
Oui, elle n'avait osé dire qu'elle était à elle... ou plutôt à eux. Ce semblait si pédant... Et surtout, elle ne voulait pas donner d'elle l'image de ce qu'elle n'était pas. Il m'a proposé de l'aménager pour que je puisse y installer mon... laboratoire personnel. Oui, même cette réflexion lui paraissait pédante, c'est dire. Elle n'y pouvait rien, c'était plus fort qu'elle, elle ne savait pas s'affirmer. Il allait pourtant bien falloir qu'elle y parvienne pour ce qui l'attendait. C'était même primordial. Il tient autant que moi à ce qu'on le débarrasse de ce qui le lie à... elle grimaça, elle détestait ce terme, mais bon, il était canonique... son âme soeur.

Et le pire, c'est qu'en prononçant ces mots, elle y croyait. Elle était convaincue que son petit amie attendait autant qu'elle de ne plus être un myrihande, et lui avait offert cette maison en toute bonne foi (et pas par culpabilité, non non). Elle n'avait pas connaissance de tous ses mensonges, qui auraient vite fait de faire disparaître le peu d'assurance qu'il avait su faire naître en elle, elle qui n'en possédait pas la moindre avant cela.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 475

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Mar 14 Juil - 15:19

Perséphone & Julian
Même sang, idéaux différents
Julian était assez bien placé pour savoir que ce laboratoire que sa cousine disait posséder, ne pouvait pas venir de ses parents. Ils n’avaient, pour commencer, pas les moyens de se prendre une deuxième demeure, surtout pour la transformer en grand laboratoire. Et en prime, la mère de Perséphone n’était pas le genre de personne capable de laisser sa fille s’exercer. Même si sa sœur, la mère de Julian, n’était pas aussi protectrice (c’était faible comme mot) elles avaient quand même ce point en commun. En plus du fait qu’elles ne pratiquaient pas comme il le fallait, leur magie. Julian imaginait donc mal sa tante laisser sa fille s’exercer à la magie. Perséphone devait donc le faire en secret et Julian devait avouer qu’il avait quand même une certaine fierté pour cette attitude. Cela prouvait que la jeune femme avait le potentiel pour faire ce qu’il voulait qu’elle fasse. Elle savait prendre son courage à deux mains, même s’il ne comprenait toujours pas comment elle avait pu avoir cette maison. Elle ne tarda pas à lui donner sa réponse.

Ainsi donc la maison appartenait à son petit ami et ce dernier lui avait proposé de l’aménager afin d’installer son laboratoire. Il semblait donc que ce dernier avait vraiment envie qu’elle trouve un remède à son état. Julian afficha un sourire, semblant sincèrement heureux d’apprendre la nouvelle. Mais au fond de lui, il se posait vraiment la question. Il trouvait étrange qu’une personne aillant la chance de devenir une créature puissante (il ne pouvait pas nier que les myrihandes avaient de la force dans leurs pouvoirs, même s’ils avaient aussi de gros points de faiblesse) puisse vouloir y renoncer. Mais si Perséphone y croyait, il n’allait pas lui gâcher cette croyance. Parce qu’ainsi, elle ne pouvait que se donner à fond dans ses recherches et c’était justement ce qu’il voulait d’elle.

« Parfait alors, nous allons pouvoir travailler tranquillement. »

La manière dont la jeune femme avait obtenu sa maison ne l’importait pas énormément au final, même s’il était satisfait d’avoir étanché sa curiosité. Le plus important, c’était qu’ils puissent travailler tous les deux en effet, sans qu’il ne soit obligé de la faire venir dans les grottes. Ce n’était pas encore le moment pour sa cousine de rencontrer Dean. Bientôt, il se doutait que son maître allait apprécier ce que Julian venait de découvrir, mais il fallait qu’il lui en parle d’abord.

« Dis-moi où elle se trouve et je viendrais te rejoindre avec quelques affaires. Comme ça, on pourra rapidement se mettre au travail. »

Julian n’avait en effet, pas l’intention de perdre son temps. Il espérait bien pouvoir rapidement travailler avec sa cousine et l’emmener sur ce chemin, qu’elle aurait dû suivre d’office en réalité. Mais ce n’était qu’une question de temps finalement, elle n’allait pas tarder à vraiment devenir digne de son sang. Et si ce n’était pas le cas (c’était une possibilité après tout), elle lui serait quand même utile. Parce qu’elle avait des liens intéressants avec des personnes intéressantes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Mar 14 Juil - 19:18


Même sang, idéaux différents
U

n sourire affleura sur le visage de Perséphone quand elle entendit son cousin se satisfaire de l'information de la jeune femme concernant sa maison-laboratoire. Elle aimait l'entendre prononcer des phrases de ce genre, c'était bien la preuve qu'il ne lui avait pas fait de promesses en l'air et qu'il comptait bel et bien s'investir à fond dans ses expériences. Elle ne se rendait pas compte qu'il y avait intérêt, puisqu'ils poursuivaient des objectifs communs (les siens étant juste beaucoup plus malhonnêtes), et qu'il ne lui venait absolument pas en aide par altruisme. S'il s'investissait à ses côtés autant qu'il donnait l'air de le vouloir, alors ils allaient forcément y arriver, ils allaient forcément parvenir à atteindre leur objectif. Le soutien de son cousin faisait naître en elle une véritable lueur d'espoir, elle ne s'était jamais sentie aussi proche de parvenir à ses fins, et pourtant, ils ne s'étaient même pas encore mis à l'ouvrage. Elle était optimiste de nature, mais à présent plus que jamais. Elle avait hâte d'apprendre à Edward cette collaboration nouvelle, et elle avait plus hâte encore d'en arriver à ce jour au cours duquel elle parviendrait à ses fins, quand Edward et Hardwick seraient enfin séparés, quand ils pourraient enfin regarder vers l'avenir sans redouter le présent. Oui, en de simples mots, Julian avait effectivement réussi à insuffler autant d'espoir en elle, et elle se sentait prête à soulever des montagnes. Ce qui ne serait pas du luxe, loin de là, étant donné qu'elle cherchait ni plus ni moins à réaliser l'impossible, avec une ferveur qu'on pouvait aisément lui envier. Ou dont on pouvait aisément se moquer aussi, car elle était la preuve de son incommensurable naïveté. Perséphone fouilla dans sa besace et en tira une feuille et un stylo (oui, elle en avait toujours sur elle), elle griffonna rapidement dessus avant de tendre le papier à son interlocuteur.

-Tiens, c'est l'adresse. Tu peux venir n'importe quand, je m'arrangerai pour être là.


Et par n'importe quand, elle voulait effectivement dire n'importe quand. Il y avait ses cours, c'est vrai (elle était toujours étudiante, même si elle avait tendance à négliger la classe dernièrement), et la paranoïa de sa mère, mais peu importe. Elle accepterait bien de sécher les cours (eh oui, vraiment, elle en était là), et d'affronter ses parents si cela pouvait lui permettre de progresser. Elle était infiniment déterminée à progresser, si elle devait y passer tous ses jours et toutes ses nuits, elle s'en moquerait bien. Elle aurait tout le temps de se rattraper et de profiter ensuite, quand la situation aurait atteint cet idéal auquel elle croyait dur comme fer. Elle était prête à y consacrer tout son temps et toute son énergie, et non, ça ne l'effrayait pas du tout. Au contraire, elle réalisait qu'elle aimait ça, en fait, le fait d'avoir un but si fort dans l'existence qu'il savait motiver votre vie entière et lui donnait un sens. Sans Edward, elle aurait erré dans la vie sans savoir à quoi bon. Là, on ne pouvait pas dire que la situation était des plus simples, mais elle avait le mérite de la motiver comme jamais. C'était déjà ça, non ?

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 475

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   Sam 8 Aoû - 10:47

Perséphone & Julian
Même sang, idéaux différents
Julian ne s’était vraiment pas douté que cette rencontre avec sa cousine allait tourner dans ce sens et qu’ils allaient collaborer sur un projet qui lui tenait à cœur. Evidemment, le jeune homme avait aussi un intérêt dans l’histoire, sinon il ne déciderait pas de travailler en sa compagnie. Julian ne donnait pas son « talent » à tout le monde, même si techniquement Perséphone n’était pas n’importe qui pour lui. Le jeune homme ne se retint pas de sourire alors qu’elle souriait à son tour, il voyait bien qu’elle appréciait grandement son aide. Et lui, il appréciait qu’elle apprécie cela. Il aimait bien se sentir indispensable pour les autres, c’était quelque chose qui lui permettait d’être « important ». Et forcément, ça plaisait au sorcier. Il espérait que cette collaboration allait les mener quelque part tous les deux, même si le sort des Myrihandes importait peu aux yeux du jeune homme. Il espérait simplement que sa cousine allait enfin pouvoir être digne de la sorcellerie qui coulait dans ses veines. Et pour cela, ils allaient devoir se mettre rapidement au travail. Quand Julian affirmait qu’ils allaient pouvoir le faire, il le pensait vraiment. L’enthousiasme qu’il savait faire preuve n’était pas feint, même s’il l’exagérait un peu en présence de sa cousine. Quand elle sortit un bout de papier, il l’a regarda griffonner dessus avant de l’attraper et de le mettre dans sa poche.

« D’accord, je passerais le plus vite possible. Une fois que j’aurais récupérer ce dont on va avoir besoin. »

Cela ne devrait pas être très long, le jeune homme avait déjà tous ce qu’il fallait de son côté. Il allait simplement faire preuve de discrétion, afin de ne pas trop attirer l’attention sur la maison de Perséphone (ou du copain de la jeune femme, c’était pareil). Malheureusement, les sorciers devaient encore se montrer plus que prudent pour ne pas avoir d’ennuis. Même si les humains étaient pour la plupart trop idiot pour se rendre compte de l’existence de créatures autour d’eux, il y en avait qui avait bien connaissance de leur présence. Les Hellsing par exemple, ils étaient une grande menace et il ne fallait pas attirer leur attention sur eux. Pas avant qu’ils trouvent un moyen d’être suffisamment fort pour ne rien craindre.

« Je vais te laisser du coup, on se revoit vite. »

Il n’hésitait pas à rajouter de l’impatience dans le ton de sa voix. Il jouait avec sa cousine et il n’avait aucun scrupule pour ça. Il ne laissait pas les sentiments humains s’interférer dans son travail de sorcier. Même si la jeune femme sous ses yeux était sa cousine, ça ne changeait pas grand-chose à la situation. Julian avait bien l’intention de faire avancer les choses avec sa cousine et il était très sérieux dans son travail. Et quelque chose lui disait que Perséphone allait être plus que déterminé à aller jusqu’au bout de son projet. Il n’y avait rien de mieux que la détermination. Et sur ces mots donc, Julian s’éloigna avec la ferme intention de se rendre rapidement chez sa cousine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même sang, idéaux différents [pv Julian <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents types de bateau
» Les différents types de métal
» Les différents types de zombies
» Les différents transports de la vie
» Les différents styles vestimentaires ☆

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Forêt-