Partagez | 
 

 Tout finit par se savoir [pv Preston]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Jeu 12 Mar - 16:51


Tout finit par se savoir

C'

était à peine si Jane avait pris la précaution de se trouver une excuse valable, cette fois, pour aller le retrouver. C'était toujours l'excuse facile que de dire qu'elle ne contrôlait pas ce qui lui arrivait, il n'empêche que cette fois, elle n'avait même pas l'argument de s'être retrouvée dans la même pièce qu'Edward par hasard ou par accident. Elle était là parce qu'elle l'avait voulu, tout simplement. Parce qu'elle avait ce besoin de se sentir complète et de donner du sens à ce qui n'en avait pas. Léo était partie pour l'après-midi rejoindre son meilleur ami (qu'elle ne pouvait pas encadrer, et c'était réciproque, mais elle n'avait pour autant pas spécialement eu l'intention de le retenir), elle supposait que le frère et la soeur Baker ne se retrouveraient pas au domicile familial, en bref, ils avaient le champ libre. Son excuse pour le retrouver était en carton-pâte, elle s'en fichait royalement. Après plusieurs longues minutes d'engueulade, ils avaient fait ce qu'ils faisaient toujours, à chaque fois que leurs chemins se croisaient et quelles que soient les circonstances... Raison pour laquelle, bien sûr, elle était venue, négligeant l'une de ses alliances au profit de l'autre, alternant constamment l'une et l'autre au quotidien et espérant que personne ne le remarque. Elle jouait à un jeu dangereux, à un moment ou à un autre, elle allait se prendre le revers de la médaille, et ce serait tout sauf une partie de plaisir... Mais elle ne voulait pas y penser. De toute manière, quand elle était en présence de son âme soeur, elle était bien infichue d'articuler la moindre pensée cohérente, ce qui avait quelque chose de contradictoire puisque, dans un même temps tout semblait tout à coup prendre sens.

Elle se redressa sur ce lit dont ils avaient plus que défaits les draps, alors qu'Edward se rendait dans la salle d'eau. Elle n'allait évidemment pas rester, bien sûr que non. Les grandes conversations post-coïtales, c'était loin d'être leur truc, généralement, ils étaient plus du genre à ne pas lâcher le moindre mot à l'adresse l'un de l'autre après avoir fait leur affaire et à s'en aller comme si de rien n'était, pour faire comme si ce qui se passait n'était pas du tout anormale et comme si ça ne méritait pas qu'ils en discutent très sérieusement. Cette fois n'échapperait bien sûr pas à la règle, et Jane avait même bien la ferme intention d'avoir détalé de la demeure des Baker avant que son âme soeur ne retourne dans la chambre. Ni vu ni connu... Elle remit en quatrième vitesse ses sous-vêtements, enfila rapidement son jean (ça aurait pu être plus rapide si elle n'avait pas envoyer ses vêtements valdinguer un peu partout dans la pièce) et enfila sa chemise alors qu'elle sortait de la pièce elle était en train de la reboutonner, complètement décoiffé et pas spécialement présentable, quand elle tomba nez à nez dans l'entrée avec qui elle n'avait pas eu l'intention de croiser. Eh merde.

-Bonjour.
fit-elle à l'adresse du frère d'Edward, d'un ton bien trop innocent et naturel pour la situation.

Son intention ? Passer à côté de lui et prendre la sortie comme si de rien n'était. Bonjour - au revoir. Pas dit que cela puisse fonctionner si facilement.








code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Sam 14 Mar - 0:05

Tout finit par se savoir

Ft. Jane Hardwick




Une nuit catastrophique. Des bêtes avait attaqué le troupeau de vache laitière. Des loups semble-t-il, bien que vu la noirceur et la distance, il n'en était pas certain. Les bêtes avaient dévoré une bonne partie de la vache tuée avant d'être surprise par le fermier le plus près. Il avait tiré parmi les bêtes avait-il prétendu, il en avait touché une, mais il avait du la manquer, parce qu'il n'y avait pas de cadavre outre celui de la vache. À vrai dire, le fermier avait vu une seule bête, mais elle lui avait semblé si énorme qu'il avait jugé préférable de prétendre qu'il y avait plusieurs loups. Sage décision pense le fermier. Qui pourrait croire que les dégâts sur la vache puissent avoir été faites par un seul loup ? Un putain de gros loup, pense le fermier, mais il ne dira rien. après tout, il a peut-être mal vu. Il y en avait peut-être plusieurs après tout. Oui, ils étaient au moins six, se convainc-t-il.

Ce qui avait forcé le fermier à tirer Baker du lit deux heures avant le levé du soleil, c'était parce que les vaches étaient en état de panique. Et des vaches en panique, surtout lorsque ce sont des vaches laitières, ne donne pas de lait le lendemain et jusqu'à ce qu'elles soient calmées. Et tout dépendait du traumatisme... il était possible qu'elles ne se calment jamais et qu'il faille les abattre. La bonne nouvelle c'est qu'il y aurait beaucoup de viande, mais la mauvaise était qu'il y aurait moins de lait. Si Preston était convaincu que les villageois ne se plaindraient pas d'avoir plus de viande, il savait qu'ils se plaindraient de ne pas avoir de lait. Il n'avait donc dormi que trois heures avant de devoir s'habiller et repartir. Il avait passé les heures avant l'aube et l'aube à se débarrasser de la vache morte. Ensuite, ils avaient rentrés les vaches à l'étable et les laitières les avaient traient. Comme estimé, la récolte avait été maigre. Les vaches les plus calmes et celles qui avaient donné plus de lait, il les avait fait marquer, pour savoir lesquelles n'étaient pas à surveiller. Ils avaient changé les vaches de champs, pour les éloigner du traumatisme. Lorsque le laitière était venu chercher sa cargaison, il avait fallut lui expliquer tout ça et gérer sa crise d'angoisse au sujet des bouteilles qu'il devait apporter et à qui. Ils avaient veillées les vaches encore un moment et séparé celles qui devenaient agressives. Une vache en furie, ce n'est pas commode. Et le tout accompagné d'un tas de paperasse, un recalcule des estimations de la production, une visite rapide de tous les aspects du patrimoine Baker et le tout accompagné d'un mal de tête carabiné.

Ce n'est que lorsqu'il est certain que tout ira bien... enfin, que tout ira comme ça jusqu'au lendemain qu'il se permet de rentrer chez lui. Heureusement qu'il a préféré marcher, parce qu'il se serait endormi. Des tas de trucs lui passent en tête, mais surtout le terrifiant faichierquescequivametombersurlagueulemaintenant. Il tente de repousser tout ça dans un coin de sa tête, sinon, il n'arrivera jamais à se calmer assez pour dormir quelques heures. Il réussit presque, après un effort surhumain, à être assez calme pour ressentir de plein fouet les heures de sommeil manquées. C'est d'un pas traînant qu'il regagne sa demeure. C'est aussi d'un pas traînant qu,il rentre et qu'il se dirige presque aveuglément vers sa chambre. Enfin, c'était son projet. Mais ce dit projet est soudainement avorté, à plus ou moins long terme par une silhouette qui se profile devant lui.

Qu'est-ce que tu fiches ici, lance-t-il d'un ton lourd de reproche, croyant un instant à la présence d'Ambre qui devrait être à l'école. Oui, il est crevée de fatigue, mais il sait quand même que sa petite soeur devrait être à l'école en ce moment. Mais il constate que ce n'est pas Ambre. Il aurait préféré avoir l'air aussi inébranlable que d'habitude, mais ses traits habituellement froids, se tordent dans une surprise bien réelle. J... Jane ? interroge-t-il, perplexe. La surprise semble l'avoir rassérénée un peu parce que son visage se durcit soudainement. Qu'est-ce que tu fiches ici, répète-t-il sans se souvenir que c'est la première question qu'il lui a posé.

Il constate par contre qu'elle essaie discrètement de reboutonner sa chemise, qu'elle a les cheveux en bataille et qu'elle affiche presque la même attitude que son crétin de frère lorsqu'il a fait un mauvais coup et qu'il n'a pas envie de s'en vanter.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Dim 15 Mar - 14:05


Tout finit par se savoir

E

lle s’était foutue dans un beau pétrin… Elle n’avait jamais franchement assumé sa « relation » avec Edward, qu’elle n’acceptait pas même de qualifier comme telle alors que c’en était bel et bien une, même avec lui, alors devoir se justifier à ce sujet, très peu pour elle, d’autant qu’il suffirait que Preston décide de cracher le morceau pour que sa vie s’en voit chamboulée. Elle avait beau se savoir la pire des ordures et avoir conscience que, pour le bien de son époux (enfin, celui qu’on lui connaissait officiellement, tout du moins), il vaudrait mieux qu’elle crache le morceau, qu’il se sépare d’elle et la déteste, elle tenait tout simplement trop à la situation telle qu’elle était, à avoir, quelque part, Léo sous le coude, pour y renoncer. Évidemment, l’aîné de la fratrie Baker, qui l’avait visiblement confondu avec sa soeur l’instant d’avant (sympa, la confusion avec la gamine de treize ans… en même temps, avec ses cheveux blonds et sa taille miniature, il y avait peut-être de quoi prêter à confusion), ne manqua pas de poser la question à laquelle elle se serait bien abstenue de répondre… Elle ne s’était pas trop faite d’illusions, ceci dit. Elle aurait mal imaginé le jeune homme se contenter de la voir passer à côté de lui et de la laisser partir sans poser de questions, elle n’avait rien à faire là, et encore moins l’attitude de celle qui n’avait rien à se reprocher. Qu’est-ce qu’elle fichait ici, hein ? Les raisons officielles qui l’avaient poussé à frapper à la porte de la demeure des Baker lui échappait à cet instant… Dans son souvenir, c’était une excuse vraiment merdique, dans tous les cas. Ses vraies raisons étaient d’un tout autre ordre. Et celles-ci… Eh bien… Il lui était impossible de les exprimer devant le frère d’Edward, déjà que les affirmait pour elle-même nécessitait qu’elle abandonne bien trop de sa mauvaise foi naturelle pour qu’elle se le permette.

-Rien, j’avais juste un truc à régler avec ton frère.
répliqua-t-elle, ne manquant pas de se montrer évasive, tout en passant mécaniquement une main dans sa chevelure de paille, complètement en bataille, dans l’espoir de la discipliner ne serait-ce qu’un peu.

Elle ne pensait pas qu’elle puisse être franchement crédible, malheureusement, même si elle avait gardé la tête haute, l’air buté et soutenu le regard de Preston tout du long (elle n’allait pas jouer un quelconque numéro de vierge effarouché, Preston la connaissait au moins un peu, suffisamment en tous cas pour trouver cela encore plus suspicieux que son attitude présente). Avec un peu de chance, il allait penser qu’elle et Baker en étaient venus aux mains et que son allure débraillé était seulement le signe d’une de leurs rixes… puisqu’il avait dû s’arrêter au chapitre où Jane et Edward se détestaient cordialement et se pourrissaient mutuellement l’existence, et étaient capables de se montrer par moments plutôt violents l’un envers l’autre (« plutôt » étant un doux euphémisme). Ce qui était techniquement toujours le cas, d’ailleurs. Techniquement.








code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Dim 15 Mar - 14:54

Tout finit par se savoir

Ft. Jane Hardwick




Jadis, leur père, s'il était quelqu'un de sérieux et de stricte, avait un charisme qui faisait que beaucoup de ses subalterne l'aimait bien. Un bourreau de travail, certes, mais un type bien. Preston a hérité de bien des qualités de son père. Un bourreau de travail, sérieux et stricte, mais son manque de charisme, à 'heure actuelle, en fait quelqu'un de froid et de distant. Mais Preston est calculateur et même sous le poids de la fatigue, il ne laissait rien passer. C'est un peu plus long, un peu plus ardu et il doit faire le tour de ce qu'il ait de Jane avant que ça réponse fuse, mais au final, quelque chose cloche. Trop de questions sans réponses. Et Preston déteste les questions sans réponses. Il a besoin de réponses.

- Ouais, un truc à régler, répète-t-il.

Il dévisage Jane, réfléchissant et il arrive à des conclusions qui le font douter. Oui, il connait Jane de réputation. Et mieux, il connait son frère, croit-il. Que Jane soit venu régler des comptes avec Edward, oui, c'est possible. Selon leur passé commun, ce que Preston a toujours désapprouvé, il est tout à fait possible qu,ils se soient chamaillés si fort que l'air débraillé de Jane en soit le résultat. Pendant une seconde, il se demande dnas quel état se trouve Edward et si elle lui a foutu une bonne raclée. Machinalement, il tourne les yeux vers l'endroit ou est la chambre d'Edward. Devra-t-il faire venir un médecin ? Ça lui servirait peut-être de leçon. Mais il s'égare. Et pourquoi Jane reste là ? Oui, ok, il bloque le chemin... enfin, elle pourrait aisément passer en le bousculant un peu... et vu les antécédents agressifs entre Edward et Jane, Preston ne lui aurait pas tenu rigueur qu'elle le bouscule pour ficher le camp d'ici. Et vu l'état de toute évidence bousculé de Jane, il serait allé passer un savon à Edward. Mais en ce moment, il ne voit pas en Jane l'image d'une fille qui vient de se faire bousculer agressivement par un connard et qui veut ficher le camp au plus vite. Non, c'est comme Ambre, quand elle a fait un mauvais coup, qui s'attarde juste pour savoir s'il en a entendu parler ou s'il l'ignore encore et quand il va le lui reprocher. Sa tactique habituelle est soit de lui dire qu'elle a un air coupable et lui demander ce qu'elle a fait, soit il lance sa ligne au hasard et lui demande ce qui lui a prit de faire ça. Ça marche à tout coup.

La tactique avec Edward est différente. Edward, c'est toujours sa faute. Encore une fois, il tourne le regard vers la chambre d'Edward et serre la mâchoire. Puis il baisse les yeux sur Jane et hoche la tête, l'air compatissant.

- T'en fais pas, je vais régler ça une fois pour toute, dit-il d'un ton doux, posant une main amicale sur l'épaule de Jane. Je veillerai à ce qu'il ne t'embête plus jamais, ajoute-t-il d'un ton lourd et presque menaçant.


Et il laisse le passage ouvert pour que Jane puisse sortir. C'est ce qu'il appelle aller à la pêche et voyons voir ce qui mordra. Son père usait du même stratagème, autant avec eux qu'avec tous ses employés. Et impitoyablement, Preston se dirige vers la chambre d'Edward, d'un pas lourd, mais déterminé. Et pour accentuer l'urgence, il pense à serrer les poings.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Mar 17 Mar - 12:38


Tout finit par se savoir

P

reston y avait-il cru ? Avait-il vraiment pensé que Jane et Edward avaient eu l'un de ces combats musclés qui justifiaient son état débraillé ? Pourquoi pas, après tout... Quand on connaissait un peu les deux specimens, et que l'on avait fait l'impasse sur la tournure très étrange qu'avait pris leur relation ces derniers mois (en même temps, ils ne s'en étaient pas particulièrement vanté auprès de qui que ce soit - allez savoir pourquoi), on était certainement plus enclin à croire que ces deux-là en étaient venus aux mains plutôt que de penser que, s'ils avaient fait preuve de violence, c'était davantage dans l'optique de se faire mutuellement du bien. L'attitude de Preston déstabilisait quelque peu la myrihande. Il faut dire que voir un Baker faire preuve de compréhension et d'empathie, c'était pas tous les jours que ça lui arrivait, c'était même tout l'inverse. Elle ne remettait pour autant pas vraiment en doute sa sincérité, elle avait juste du mal à comprendre ce que le jeune homme avait à gagner dans l'affaire. Oui, qu'un Baker puisse agir de façon parfaitement désintéressé lui paraissait être une théorie particulièrement absurde. Enfin... Allait-elle l'empêcher de le voir s'assurer qu'Edward ne l'embête plus... Dans l'idée non, si Edward pouvait avoir le déplaisir d'avoir son aîné sur le dos à cause d'elle, elle en était ravie. Mais elle s'interrogeait tout de même sur ses méthodes. Car s'il se contentait de lui parler, ça lui était bien égal, mais elle ne pensait pas que les propos de Preston puissent avoir un quelconque impact sur son cadet, s'il décidait d'agir de façon plus radicale (et physique, donc), Jane pourrait s'en voir directement touché, et là, ça lui posait déjà plus de problème. Dans tous les cas, elle était plutôt satisfaite, elle avait le sentiment de ne pas trop mal s'en sortir, même si elle n'avait pas franchement prit la peine de mentir convenablement. Le mensonge, par la force des choses, elle savait s'y prendre, avec. Mais là, elle n'avait pas fait beaucoup d'efforts, elle avait surtout voulu quitter les lieux au plus vite. Maintenant, elle se sentait un peu plus d'humeur à prendre son temps. Elle leva son regard vers le jeune homme pour l'ancrer dans le sien.

-Je peux très bien régler ça toute seule.
Quelles que soient les circonstances, Jane ne perdait jamais rien de sa fierté naturelle. Elle n'allait certainement pas laisser qui que ce soit gérer ses problèmes à sa place (même si, en l'occurrence, il n'y avait pas de problèmes réels). Une idée était néanmoins en train de germer dans son esprit, et elle avait bien envie de la mettre en application, juste pour voir. Mais merci. Et on lisait presque un rien de reconnaissance dans le ton de sa voix. Feinte, bien sûr. Tu me proposerais pas un truc à boire ? Je meurs de soif.

Elle était tout à coup moins prompte à s'en aller. En fait, l'idée qu'Edward la surprenne en train de parler tranquillement avec Preston la convainquait quelque peu de finalement prendre son temps. Puisqu'elle était là, puisqu'elle avait été surprise, autant








code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Sam 21 Mar - 21:20

Tout finit par se savoir

Ft. Jane Hardwick




À la pêche, on choppe souvent quelque chose. Idéalement, c'est un poisson. De temps en temps, c'est une branche ou un résidus au fond su lac. Et parfois, on ne choppe rien du tout. On a pas toujours de chance. Mais le plus souvent, c'est peut-être parce qu'on est pas au bon endroit au bon moment et qu'il n'y a seulement rien à choper. Jane prétend tout de suite qu'elle peut régler ça toute seule. Il ne s'attendait pas moins de Jane. Il se retourne donc lentement, hésitant, jetant un regard à l'endroit ou se trouve peut-être Edward. Et comme elle ne s'en étonne pas, il doit effectivement être là. Comme à contre-coeur, il rebrousse chemin.

- Tu es certaine ? Il hoche la tête. D'accord, mais si... ok, comme tu veux. Il rebrousse chemin, patient. Tu veux boire quoi ? Viens, on va prendre de quoi boire et on va dans mon bureau.

Personne ne le dérange dans le bureau. Même Edward hésite à entrer dans le bureau, sauf en ce qui concerne l'enquête sur son père. À ce sujet Edward est tenace. Preston le reconnait et il éprouve une certaine fierté, c'est son frère. Et s'il mettait ne serait-ce que la quart de sa ténacité sur les recherches de son père à autre chose qui lui tient à coeur eh bien... eh bien tout irait bien. Enfin, mieux peut-être... le temps de prendre de quoi boire et Preston conduit Jane dans son bureau. Il la laisse entrer en premier, puis il ferme la porte. Il se laisse presque tomber dans son fauteuil, après avoir posé son verre sur le bureau, pour ne pas en renverser. Il se passe brièvement les mains sur son visage, se demandant pourquoi il ne l'a pas plutôt mise à la porte et ensuite aller se coucher. Ouais, c'est une bonne question, pourquoi il ne l'a pas fait ?


_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Dim 22 Mar - 17:20


Tout finit par se savoir

B

on, au moins, Preston n'insistait pas pour connaître l'objet de sa querelle inventée de toute pièce (ou presque, ils s'étaient bel et bien engueulés, Edward et elle, avant de passer aux choses sérieuses, mais elle était tout bonne incapable de se rappeler pourquoi... ce n'est pas vraiment comme s'ils avaient besoin d'excuses, en vérité, c'était plutôt une question de principe), tant mieux, elle aurait eu du mal à savoir quoi dire. Il ne semblait pas davantage décidé à la cuisiner pour savoir si elle lui racontait des bobards ou non... Tout comme, apparemment, il n'avait pas non plus l'intention de trouver Edward pour avoir le fin mot de l'histoire. De l'avantage qu'il pouvait y avoir aux querelles fraternelles. Pour le coup, ça lui sauvait vraiment la vie. Elle aurait sans doute dû profiter du fait qu'il n'insiste pas outre mesure pour filer le plus vite et le plus loin possible, elle n'était après tout toujours pas à l'abri de se trahir ou de se laisser piéger, mais elle avait décidé de ne pas choisir la solution de facilité. Elle devait bien reconnaître que l'idée que son âme soeur la surprenne en train de bavarder tranquillement autour d'un verre avec son frère ennemi était extrêmement plaisante et séduisante. Puisqu'il avait l'air d'accepter, elle n'allait certainement pas faire marche arrière maintenant, d'autant qu'il proposait qu'ils aillent boire ce verre dans son bureau. Parfait. Dans son bureau, c'était encore mieux. En plus, Jane devait bien dire qu'elle était plutôt curieuse de savoir à quoi le repère de l'aîné Baker pouvait bien ressembler.

-La même chose que toi.
avait-elle répondu quand il lui demanda ce qu'elle voulait boire.

Elle n'avait pas l'intention de lui imposer ses exigences non plus, c'était pour ainsi dire le cadet de ses soucis. D'accord, si Preston carburait à l'eau, elle serait un peu déçu, mais le but était surtout de bavarder un peu avec le jeune homme, et d'emmerder Edward dans la foulée. Attrapant son verre, elle suivit donc l'aîné Baker jusqu'à son antre, et ne pu s'empêcher de  balayer indiscrètement la pièce du regard avant de concentrer son attention sur son interlocuteur, qui s'était installé dans son fauteuil. Bon, c'était pas tout, mais maintenant, il fallait trouver un sujet de conversation... Quoi comme sujet ? Elle ne le connaissait pas tant que ça, au final, et surtout, elle ne savait rien de ses centres d'intérêt, en fait, elle avait un peu le sentiment que ce type passait son temps à bosser et ne faisait rien d'autre. Bon ben, autant parler de ça... C'était un bon moyen d'amorcer la conversation avec lui... s'il ne s'effondrait pas sur place, le pauvre avait l'air crevé... Mais après tout, il n'y avait aucun mal à faire connaissance avec son beau-frère, non ? Puisqu'il l'était, quelque part... Même si c'était une information qu'elle n'avait pas spécialement l'intention de lui apprendre.

-Ça se passe bien, le boulot, pas trop débordé ?









code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Mer 25 Mar - 23:37

Tout finit par se savoir

Ft. Jane Hardwick




Edward n'aimait pas entrer dans le bureau de Preston. Mais c'était en fait le bureau de leur père. Et Preston n'aimait pas que Edward entre dans son bureau. Un question de territoire sans doute. Mais Preston n'interdisait a personne d'y entrer, surtout pas à Edward et à Ambre. Quoique s'il étaient entrés dans son bureau pour lui prêter main forte plutôt que de venir se plaindre. Surtout Edward. Mais ça n'était jamais arrivé et Preston doutait que ça puisse arriver un jour. A tel point que Preston commençait a se demander si ce n'est pas Ambre qui devra reprendre tout ça si jamais quelque chose de... mortel lui arrivait un jour. En ce qui concerne Edward, il n'envisageait même pas la possibilité qu'il s'y intéresse un jour.

Jane sur les talons il avait tout d'abord eu envie de prendre quelque chose de très fort, mais comme Jane indique qu'elle prendra la même chose que lui, il se résout à plus doux. Il opte pour un cidre délicat, et il en verse un verre raisonnable à Jane. Ça ne se boit pas en une gorgée de toute manière, ça se déguste. Son verre à lui est plus conséquent, mais il le dégustera tout autant. Et même peut être plus parce que lui, il en a bien besoin. D'ailleurs sa première gorgée, il la goûte de longue secondes. Il aurait préféré plus fort, pour l'assommer rapidement. Mais Jane est la il ne va pas s'endormir.

Si le boulot va bien  ? En quoi ça l’intéresse ? Il la dévisage quelques secondes, puis il hoche la tête. Pas trop, il est crevé. Et des loups ont bouffé une vache et stressé le reste du troupeau. Le reste, il croit que ça va... Mais comment en être sur ? Non il ne sait pas... Pas du tout... Bon sang... Mais hors de question qu'il fasse un tel aveu. Techniquement et théoriquement, c'est pas mal. Mais Preston est un éternel insatisfait. Mais la encore, il ne va pas le dire à Jane. Il se contente donc de mentir.

Ouais, ça va. Et évidemment que je suis débordé. Je fais tout tout seul. Mais c'est ca tenir le patrimoine familial entre ses mains. Et toi interoge-t-il en se demandant soudainement ce que peut bien ficher Jane dans la vie. Je veux dire à part Edward et ses conneries de gamin attardé bien sur.

C'est ce qui est le plus décevant. Edward est loin d'être stupide, mais il use de tout ça d'une très déplorable manière.


_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Ven 27 Mar - 15:44


Tout finit par se savoir

L

e cidre avait pour elle un goût de jus de pomme... Était-ce parce que son degré d'alcoolémie n'était pas à la hauteur de ses exigences éthyliques ou juste parce que son organisme s'était quelque peu habitué à des breuvages un tantinet plus fort (en même temps, quand on passait le plus clair de son temps avec Gwenn, il ne fallait pas s'étonner) ? Elle n'en savait rien. Elle n'aurait clairement pas été contre une boisson un peu plus forte, mais elle n'allait quand même pas exiger un autre verre maintenant, c'était elle qui avait affirmé qu'elle se contenterait de ce que Preston lui-même prendrait, alors soit... de toute façon, elle n'était pas là pour se mettre une mine... En fait, elle-même ne savait pas exactement pourquoi elle était là au final. Pour emmerder Edward jusqu'au bout, certainement, quitte à épuiser les restes d'énergies de son frère aîné, que sa journée de travail avait visiblement mis sur les rotules. Parlons-en de son travail, d'ailleurs... Jane ne s'était jamais trop intéressée au patrimoine des Baker ni aux responsabilités qui leur incombait (on pourrait l'accuser de plein de choses, mais au moins pas d'être vénale. C'était déjà ça, non ? ), elle devinait juste que ça devait représenter une tonne de responsabilités qu'elle n'aurait pas aimé avoir pour sa part. Et manifestement, depuis la mort du père, c'était son interlocuteur qui se tapait tout le boulot, Jane crut même percevoir une once de reproche dans le propos de Preston quand ce dernier insista sur le fait qu'il devait gérer seul les affaires familiales, il lui semblait entendre un "pendant qu'Edward se tourne les pouces" de sous-entendu... Et ça ne l'étonnait pas. Elle avait pas l'impression qu'il en ait grand chose à faire, en effet, des affaires de la famille... en bon crétin procrastinateur qu'il était... Ben tiens... et sinon, qui d'autres procrastinait allègrement plutôt que de faire quelque chose de sa vie ? Elle, bien sûr, à part foutre en l'air cette vie en question, on ne pouvait pas franchement dire qu'elle faisait grand chose. Quand Edward et Jane étaient contraints d'admettre qu'ils ses ressemblaient, c'était bien souvent dans leurs défauts, en définitive.

-Pour être débordée question boulot, faudrait que j'ai un boulot.
admit-elle tout en examinant le fond de son verre où il ne restait déjà plus que quelques gouttes. Mais ça a été un peu... la course, en ce moment. À cause de son mariage, entre autres... et du fait qu'elle n'avait pas forcément fait preuve du plus grand investissement non plus. Tu sais, Edward serait capable à lui tout seul de faire couler toutes vos affaires, t'y gagnes à ce qu'il ne s'en mêle pas, si tu veux mon avis. Quoi qu'elle puisse penser de son âme soeur... quoi qu'elle puisse en penser véritablement, on pouvait toujours compter sur elle malgré tout pour le traîner dans la boue quand elle en avait l'occasion. Ça faisait partie du "jeu". Et si t'engageais quelqu'un pour t'aider ?

Est-ce qu'elle parlait d'elle ? Mmm... ses compétences restaient restreintes, mais l'idée lui avait bien effleuré l'esprit. Après tout, à un moment donné, s'ils voulaient continuer à vivre décemment, il faudrait bien qu'elle et Léo parviennent à gagner leur vie.
...Et est-ce que ça n'aurait pas le mérite d'emmerder profondément Edward par-dessus le marché ?








code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Lun 27 Avr - 0:38

Tout finit par se savoir

Ft. Jane Hardwick




Preston est quelqu'un de pragmatique. Il est du genre à retenir des informations qui peuvent lui servir et oublier le reste, qui encombre son esprit. C'est un homme de terre, terrestre, il ne s'occupe de ce qui est concret et qui peut être touché, mesuré. Ce qui le rendait d'autant plus de mauvaise humeur que des tas d'émotions l'agitaient, mais qu'il n'arrivait pas à les faire taire. Il se contente donc d'une façade glaciale et d'une sévérité exacerbée par la mort de leurs parents.

Donc Jane n'a pas de boulot. Qu'est-ce que ça peut bien lui faire ? Il prenait de ses nouvelles pour le principe, il s'en fiche, à moins que ça concerne Edward et ses conneries. Ils ont tout ccde même une position à garder. Les Baker sont des gens respectés et Preston a l'impression d'être le seul à vouloir garder prestigieux le nom des Baker. Entre Edward qui fait le crétin à longueur de journée et Ambre en pleine crise d'adolescence, comment pourrait-il penser autrement ? Ambre, pourtant, est encore récupérable. Il l'espère. Oui, la course, il se souvient avoir entendu qu'elle est mariée maintenant. La famille de Jane n'est pas artisane, ni fermière. Elle n'aura pas beaucoup le choix de suivre les traces de sa mère et de travailler dans la taverne, ou quelques autres échoppe.

Fatiguée, il se surprend à sourire, avec un peu d'amertume, certes, lorsque Jane prétend que Edward ferait couler les affaires des Baker. Oui, c'est tout à fait vrai. Il pourrait très bien le faire. Mais malgré toute la rancoeur qu'éprouve Preston envers sont frère, rancoeur réciproque soit dit en passant, il reste convaincue que son cadet serait doué s'il s'en donnait la peine. Peut-être que plus tard... quand Preston se sera tué au travail et qu'il n'y aura plus que lui pour les empêcher, lui et sa petite soeur, de sombrer dans la déchéance et la pauvreté. Peut-être qu'à ce moment là il prendra ses responsabilité. Il reste un peu d'espoir, non ?

- Edward est jeune, il deviendra un homme, un jour... peut-être, défend Preston, sans trop savoir s'il a prononcé tout haut le peut-être.

Ouais, mieux vaut attendre encore quelques années, lorsque Ambre sera plus âgée, c'est plus prudent.

- Quelqu'un pour aider ? On ne peut pas aider à administrer ce que les Baker possèdent, réplique-t-il avec un peu de sécheresse dans la voix. Si vraiment juste un peu d'aide pouvait le tirer du bourbier dans lequel il s'enfonce, il l'aurait fait depuis longtemps. Preston est fier et orgueilleux. La richesse terrienne Baker, c'est tout ce qu'il possède. C'est tout ce que Edward et Ambre possèdent. C'est tout ce qu'ils possèdent. Tout ce qui peut être fait par n'importe qui est déjà fait. J'ai des employés, des fermiers, des éleveurs, j'ai tout les employés qu'il me faut, dit-il avant de prendre une gorgée de son cidre et de le goûter avec un plaisir évident. Le reste, ça doit être fait par un Baker et, comme tu l'as si bien dit, Edward ferait couler toute l'entreprise. Du moins pour l'instant pense-t-il avec un espoir qui ne lui ressemble pas. Ambre est encore un peu trop jeune...

Et papa est mort et maman n'a pas tardé à le suivre, termine-t-il mentalement, il n'y a que moi.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Sam 2 Mai - 9:53


Tout finit par se savoir

J

ane se permit d'afficher une grimace sceptique quand Preston affirma qu'Edward était, après tout, encore jeune, et qu'il pourrait bien changer encore. Il n'était pas si jeune que cela, et surtout, la jeune femme ne l'imaginait pas prendre un jour la pleine mesure de ses responsabilités. C'était le genre de reproches qu'elle était capable de lui faire avec dédain dans ces moments de grâce où elle arrivait à se convaincre qu'elle n'aimait pas Edward Baker, et que tout en lui était méprisable, alors que ses défauts à lui étaient bien souvent les siens à elle également. Ceci dit, c'était bien ce qui lui permettait d'affirmer que, à moins d'un électrochoc assez violent (et la mort de ses parents n'y avaient pas suffi, bien au contraire), il ne changerait pas d'attitude vis à vis de son frère... Et pour le coup, ça l'arrangeait, puisque l'idée qui avait su faire chemin jusqu'à son cerveau n'allait pas la lâcher tant qu'elle n'aurait pas réussi, d'une manière ou d'une autre à la concrétiser. Elle n'était certes pas venue ici dans le but de se trouver un job (même s'il avait été grand temps qu'elle connecte ses neurones pour se rappeler à l'ordre et se rappeler par la même qu'il était tout de même grand temps de se trouver une source de revenu fixe), mais maintenant que l'idée avait germée dans son esprit, et pour tout ce qu'elle y voyait de pratique et de séduisante, elle n'avait pas l'intention de lâcher le morceau. Même si convaincre Preston n'allait pas être si simple, visiblement... en même temps, il était plutôt logique qu'il ne rétorque pas par un simple "ok", un point c'est tout.

Dans le propos de l'aîné Baker, Jane reconnaissait toute la fierté de son cadet, celle-là même qu'elle possédait elle aussi. Bien sûr qu'il avait besoin d'aide, il semblait parfaitement exténué... Mais il ne semblait pas prêt à accepter l'aide de qui que ce soit, qui que ce soit qui n'appartienne pas à la famille, Baker, tout du moins. Oui... À cela, Jane avait bien une réponse coup-de-poing à donner (et qui pourrait effectivement faire l'effet d'un coup en pleine tronche), mais il valait mieux qu'elle n'aille pas aussi loin. Même pour emmerder Baker, elle n'était pas capable d'aller aussi loin, même si c'était tentant, très tentant... Car après tout, il y avait une quatrième Baker en dehors de Preston, Ambre et Edward. Elle. La bague qu'elle avait au doigt ne témoignait pas de son union factice avec Léo, mais bel et bien de son mariage avec celui qu'elle arrivait malgré tout toujours à prétendre détester... mais elle ne pouvait pas se servir de cet argument, aussi séduisante cette option était-elle en ce moment.

-Tu veux que ton frère prenne ses responsabilités et qu'il t'aide ? Crois-moi, s'il sait que je travaille pour toi, il voudra me remplacer dans la minute.
En plus, elle était convaincue que l'hypothèse qu'elle avançait n'était pas fausse. Après tout... Laisse-moi t'assister ! Je ne prétends pas être capable de faire tout ce que tu fais, loin de là, mais il y a bien quelques tâches ingrates dont tu pourrais te délester, non ?

Elle en venait presque à supplier Preston de lui offrir un job. Il fallait vraiment qu'elle ait une idée derrière la tête. Et idée elle avait. De plus en plus précise par ailleurs.








code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Dim 10 Mai - 16:11

Tout finit par se savoir

Ft. Jane Hardwick




Jane a de bons arguments. Enfin, ça lui semble de bons arguments, mais il sait très bien que pour le moment, il n'a pas l'état d'esprit adéquat pour réfléchir correctement. Il a passé la nuit à tenter de rassurer les bouviers et ramasser la carcasse encore chaude de la vache. Comme son père, Preston participe à toutes les facettes de ses responsabilités, il n'était pas que le simple propriétaire. Son père prétendait que pour être efficace, il fallait mettre la main à la pâte. Preston avait souvent vu son père travailler. Alors il le faisait aussi. Il a encore l'impression de sentir l'odeur du sang et des entrailles de l'animal. Il se demande si Jane le sent aussi. Il aurait besoin d'un bain... et surtout d'une bonne nuit de sommeil. Enfin, pour la nuit c'est raté. Ce sera l'après-midi.

- Je ne sais pas trop... dit-il, hésitant.

Que pourrait-il lui confier ? Il voit mal Jane se lancer dans les soins aux vaches ou au moutons, pas plus que dans la culture du blé ou autres céréales. Qu'est-ce que Jane sait faire au juste ? Il n'en sait rien. Et que pourrait-il confier à une... étrangère ? Quelques idées se profilent, mais il ne veut pas non plus les lui proposer trop rapidement, il ne veut pas que ce soit trop facile, qu'elle remarque qu'il est bien content de céder du boulot... peut-être recopier les transactions dans le registre...

- Faudrait que je vois ce que je pourrais te confier... dit-il d'un ton qui pourrait passer comme plein de doute.

Il n'est pas certain que ce soit une bonne chose que Edward veuille la remplacer au pied levés s'il se rend compte que Jane travaille pour lui. Et d'ailleurs, il ne sait pas si c'est une bonne que Edward apprenne que Jane travaille pour eux. Déjà que Edward se comporte comme un connard envers Jane, si en plus elle devient une employée, ça va devenir infernal pour elle, non ? Oui, sans doute que commencer par recopier les transaction et classer les papiers dans le bureau, ça pourrait être bien. après, il n'aurait qu'à jeter un coup d'oeil de temps en temps pour voir si c'est bon. Mais quand même, il reste le cas Edward et son attitude de tyran envers Jane.

- Et puis, tu es certaine que tu vas supporter l'air supérieur d'Edward s'il découvre que tu es une simple employée ?

De toute évidence, si Preston avait des dehors snob et prétentieux, il semblait être soucieux de ses employés. Il n'avait pas accepté, encore, mais de toute évidence, il réfléchissait à toutes les éventualités. Et ça l'étonne d'ailleurs d'être si alerte vu son état de fatigue. Le cidre peut-être.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Dim 10 Mai - 21:10


Tout finit par se savoir

U

n sourire satisfait s'afficha sur le visage de Jane, aux propos que lui tint Preston. Certes, il ne lui disait pas vraiment qu'il la prenait, ne serait-ce qu'à l'essai, mais son propos en approchait tout de même, et donc, elle se sentait proche de parvenir à ses fins. Si ses seuls arguments étaient qu'il ne savait pas exactement quelles tâches il allait lui confier et qu'il lui faudrait supporter la suffisance d'Edward à l'idée de la voir n'être qu'une simple employée, elle voyait bien des contre-arguments à lui opposer. Elle n'était pas forcément la personne la plus cultivée de Notre Terre, mais elle n'en était pas moins sûre d'elle, et surtout débrouillarde. Ce qu'elle ne savait pas, elle était parfaitement capable de l'apprendre sur le tas par la suite, et puis, s'il s'agissait de jouer les secrétaires et de mettre de l'ordre dans certains papiers, elle serait totalement à même de le faire. Elle se sentait étrangement déterminée à obtenir ce poste, tant et si bien qu'elle ne savait même plus vraiment si c'était uniquement pour emmerder son âme soeur ou si la perspective d'être si proche d'avoir trouvé du travail lui faisait un bien fou. Parce qu'au final, tourner en rond chez elle comme un poisson dans son bocal n'était peut-être pas la meilleure façon de supporter tout ce qui lui arrivait. Il valait mieux, sans doute, qu'elle s'occupe plus intelligemment l'esprit, au-delà même du fait de gagner sa vie (ce qui ne serait pas du luxe, ceci dit)... Elle voyait là une opportunité dont elle n'avait pas la moindre intention de se priver. Alors elle ne manqua pas d'exposer ses propres arguments afin d'achever de convaincre son interlocuteur, qu'elle supposait ne plus avoir besoin de grand chose en définitive.

-Je sais m'adapter. Si tu as des papiers à classer, du courrier à transmettre, des registres à mettre à jour...
Elle marqua une pause et s'arma d'un sourire. Et j'arriverais à gérer ton frère, t'en fais pas pour ça.

Et elle le pensait, en effet. Elle pensait même être la personne la plus à même du monde à gérer son âme soeur, même si cela ne transparaissait jamais de prime abord dans leurs engueulades musclées et dans tous les noms d'oiseaux qu'ils s'envoyaient à la figure sans arrêt. Donc oui, elle parviendrait à faire avec, et s'il se montrait trop agaçant, elle lui arracherait ses airs hautains par la force. Déjà, il serait d'abord trop agacé pour songer à ça tout d'abord, et quand il se ressaisirait, il lui suffirait de l'envoyer chier comme elle savait si bien le faire, et l'affaire serait réglée une bonne fois pour toutes... Ou en tous cas, elle saurait faire avec. Ce n'est pas comme si elle n'avait pas eu d'autres occasions de le faire auparavant, c'était même très récurrent en ce qui les concernant. Le jeu en valait très clairement la chandelle, et elle ne voyait vraiment plus que des avantages à ce qui était en train de se mettre tranquillement en place. Et elle espérait vraiment, concrètement, que ce qu'elle voyait se profiler allait bel et bien avoir lieu.








code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Dim 10 Mai - 23:13

Tout finit par se savoir

Ft. Jane Hardwick




Preston a toujours été un garçon sérieux et même si sous ses dehors froid, il pouvait sembler snob, ce n'était pas vraiment un qualificatif qu'on pouvait lui coller. C'est parce qu'il observe et calcul qu'il a toujours l'air distant. Et si ces derniers temps, enfin, la dernière année, il se sentait toujours en équilibre précaire entre la crise et le calme, il s'efforçait de rester raisonnable et réfléchit. Avec Edward, c'était difficile, de plus en plus difficile, tout comme avec Ambre. Le reste, il n'était qu'épuisé. Et dans l'état d'épuisement ou il était en ce moment lui disait que d'engager Jane était une merveilleuse opportunité. Mais quelque chose en lui lui dictait que ça ne pouvait pas être si simple. D'autant plus qu'elle s'offrait à faire exactement ce qu'il détestait faire. Enfin, non, du temps de son père, cette tâche lui plaisait, mais il comprenait maintenant pourquoi son père lui avait refilé le boulot. Preston devait se rendre à l'évidence, il ne pouvait pas tout faire tout seul, autrement, il finirait par se tuer au boulot. Et ce n'était pas le temps. Il avait trop de choses à faire pour mourir.

Et puis, cette tâche, il comptait la refiler à Ambre... mais elle était trop jeune pour le moment. Et il devait l'avouer, Ambre était dans une mauvaise période et il ne pouvait pas la considérer assez responsable pour effectuer cette tâche. S'il refilait cette tâche, il aurait peut-être plus de temps pour elle. Il n'aimait pas confier tous les papiers et les registres à une étrangère, mais il entrevoyait déjà que c'était la seule solution, pour le moment. Et puis Jane venait de dire qu'elle saurait gérer Edward. Peut-être qu'avec moins de boulot et moins épuisé, il y arriverait aussi ? Il pose sur Jane un regard scrutateur, comme si tentait de sonder ses plus profondes pensées. Comme s,il la jugeait, avec tous ses défauts et toutes ses qualités. En fait, il se contentait de la fixer pour réfléchir et déterminer si c'était une bonne idée ou non. Soit, pour le moment, il était trop crevé pour réfléchir correctement, même si concrètement, il avait déjà passé en revue le pour et le contre.

- Hum... on peut faire une tentative de quelques jours, question de voir si tu comprends tout ça, enfin, la base, dit-il, ce qui pourrait sembler un peu mesquin et réducteur, mais il n'avait pas l'énergie à chercher une phrase plus correcte. Ne disons rien à Edward pour le moment, le temps de voir si ça peut marcher. Ensuite, on verra. S'il te fait des misères, en attendant, dis-lui que ça ne concerne que moi et que s'il a un problème avec ça, qu'il vienne se plaindre à moi. Et préviens-moi s'il ne comprend pas le message et qu'il te brusque.

Oh, c'est pas tant que Preston n'avait aucune confiance en son frère, c'était juste qu'il connaissait la bête et qu'il avait justement parfaitement confiance en sa capacité d'agir en con. Bien sur, il doutait de sa capacité à raisonner Edward, mais soit, au pire ils en viendraient au coups. Ça ne serait pas la première fois.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Mar 12 Mai - 16:03


Tout finit par se savoir

U

n sourire triomphant s'afficha sur le visage de Preston quand ce dernier lui laissa entendre qu'il acceptait de la prendre à l'essai. Certes, cela ne signifiait en rien qu'il la garderait. Après tout, il se pouvait bien qu'elle ne fasse pas l'affaire. Bien sûr, c'était là une pensée à laquelle Jane ne préférait même pas accorder de crédit, mais ce n'était pas impossible. Certes, les papiers, elle connaissait, elle gérait, quand elle aidait sa mère à l'époque, et donc, elle n'était pas complètement novices. Mais c'est sûr que l'immense exploitation des Baker pouvait difficilement être comparé au stand de bibelots que sa mère vendait sur le marché... Qu'importe, elle se satisfaisait de cette réponse, et elle refusait d'envisager le moindre échec. C'est qu'elle avait sa fierté ! Cette même fierté qui faisait qu'elle aurait très  bien pu porter à ravir le nom de son tout nouvel employeur, dont elle était la belle-soeur dans le plus grand secret. Et puis, Ed serait trop heureux de la voir foirer dans les grandes largeurs pour qu'elle lui laisse le privilège de la narguer et de lui rappeler sans arrêt qu'elle s'était noyée là où lui-même n'avait même pas cherché à tremper un orteil.

Il lui suggéra de ne rien dire à Edward pour le moment. Elle ne pouvait qu'approuver cela, même si, quelque part, elle espérait qu'il ne tarderait pas à le savoir (vu la nature de leur lien et ce qu'il impliquait, elle se doutait cependant qu'il ne mettrait pas longtemps à constater sa présence chez les Baker)... D'un autre côté, si elle avait juste quelques jours pour faire sesp preuves sans essuyer d'humiliations avant de se confronter au jeune homme, elle ne serait pas contre... Et finalement, ça avait quelque chose de valorisant. Elle n'était clairement pas venue là pour obtenir un job à la base, mais maintenant que c'est le cas, ça l'emmerderait un peu, si on l'embauchait plus pour faire prendre conscience au petit frère de ses responsabilités que pour ses propres mérites. Même si constater son agacement serait un plaisir véritable. C'était amusant et flatteur de sentir Preston vouloir la protéger de son âme soeur... la vérité étant qu'elle n'en ait pas véritablement besoin, en définitive.

-T'en fais pas pour ça
, répondit-elle, ne se départissant pas de son sourire. Non, il n'y avait vraiment pas à s'en faire... Au contraire, subir les foudres du jeune homme, c'était plus un bonus qu'autre chose selon elle. Et merci, tu le regretteras pas. Et si, elle allait vraiment faire en sorte qu'il n'ait pas à le regretter, elle allait y mettre du sien, vraiment. T'as vraiment l'air crevé, je ferais mieux de te laisser, non ?

Sa fatigue serait presque communicative... Et si Jane avait d'abord espéré qu'Edward la croise en pleine conversation avec son frère, elle préférait largement, à présent, s'en aller avant qu'il ne constate qu'elle n'était toujours pas partie. Ce serait tout de même dommage de gâcher le suspens dès maintenant.








code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Dim 17 Mai - 18:18

Tout finit par se savoir

Ft. Jane Hardwick




Et malgré tout, il s'en fait un peu. Sous ses dehors de leader né et d'impitoyable, mais juste propriétaire, il reste un type qui se soucie de ses subalterne. Il sait à quel point son frère est une tête à claques. Il ne sait pas encore si Jane arrivera à faire ce qu'il lui proposera de faire, mais si elle accepte et si elle y arrive, ça risque de le soulager d'un grand poids. Du coup, ce serait dommage ensuite que Edward soit assez mesquin pour faire partir Jane. Il en serait capable, Preston le sait. En même temps, si ça peut décider Edward a prendre un peu de ses responsabilités, eh bien soit, il est bien prêt à prendre la chance de sacrifier Jane à cette possibilité.

- D'accord, si tu le dis.

Il a tout de même certaines réserves à ce sujet, mais Jane semble déterminée. Et Preston appréciait les gens déterminé. Surtout quand ils sont déterminés à travailler pour lui. Et en même temps, si il y en avait bien une qui avait assez de caractère pour supporter Edward, c'est bien Jane.

- Ne me remercie pas trop vite, j'ai dit qu'on faisait un essaie. Si tu es disponible demain soir, je te montrerai la base, dit-il en conclusion à leur entretien d'embauche.

Ensuite, Jane propose son départ, prétextant qu'il a l'air crevé. Par fierté, il se redresse un peu dans son fauteuil, un peu contrarié qu'elle ait remarqué. En même temps, il est crevé pour de vrai. Mais il y a une bonne raison.

- J'ai passé une sale nuit, des loups ont bouffé une vache du troupeau d'Andersen. J'y ai passé la nuit et la journée. Je rentrais tout juste... quand ils se sont croisé, bien-il pour ajouter, mais ça va de soi.

De toute manière, vu son état, qu,il constate lui-même d'ailleurs, elle devait se douter que c'était pas pour des galipettes. Si ça se trouve, il a du sang de vache sur ses vêtements, mais il ne fait rien pour s'en assurer, ou non. Il devrait aller se laver d'ailleurs... et tout de suite après le départ de Jane... si ce p'tit con d'Edward n'a pas prit toute l'eau chaude

- Alors à demain.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   Ven 22 Mai - 20:17


Tout finit par se savoir

J

ane le disait, mais surtout, elle le pensait. Il est évident que, si elle bossait pour Preston, son âme soeur serait le premier à employer les grands moyens pour la voir s'en aller, plus qu'avec n'importe quel employé (dont il n'aurait sans doute que faire, en définitive)... justement parce que, plus que n'importe quel employé, elle était capable de lui tenir tête... C'était sans doute de là qu'étaient parties leurs incessantes querelles au départ : quand il attaquait, elle répliquait. Elle ne gagnait pas à chaque fois, c'est certain, mais au moins, elle ne s'écrasait pas. Bref, l'attitude du jeune homme et sa colère ne l'inquiétaient pas, elle connaissait, et après tout, elle s'était empressée de proposer justement dans l'espoir de susciter une réaction de ce type chez le jeune homme. Bref, ce ne devait pas être un motif d'inquiétude pour Preston. D'autant que plus ça allait, plus elle avait envie, sincèrement envie de bosser avec le frère du myrihande... Si elle avait su qu'en venant là, elle en ressortirait avec une offre d'emploi ! Mais en même temps, ce n'était pas trop tôt... Elle avait bien l'intention de tout donner, le lendemain, et de donner à son interlocuteur la preuve qu'il pouvait placer sa confiance en elle (même si elle lui dissimulait certaines informations dont il devrait certainement informé). De toute façon, c'était une question de fierté personnelle, elle ne supportait pas l'echec, alors elle ferait tout son possible pour être à la hauteur, donner le meilleur d'elle-même, et prouver qu'elle ne volait pas le poste auquel elle se proposait.

En attendant, elle allait prendre congé. Quitte à recroiser Ed, elle préférait que ce soit après qu'elle ait été embauchée, si embauche il devait y avoir, elle ne devait donc pas s'éterniser. Et Preston, par ailleurs, ne démentit pas quand il lui apprit être fatigué, et lui expliqua même pourquoi. Elle ne commenta pas, mais en effet, c'était compréhensible. Et l'air de rien, elle se disait qu'elle pourrait bien être d'une aide précieuse, pour le décharger de ces tâches qui devaient lui encombrer l'esprit plus qu'autre chose quand il avait déjà bien des choses à gérer. Elle s'abstint de tout commentaire, elle ne dit rien, autant s'en aller sur cette quasi-promesse d'embauche.

-À demain.


Elle n'ajouta rien de plus et se contenta d'abandonner le jeune homme sur le pas de la porte, lui donnant tout le loisir de se reposer comme il l'avait très justement mérité. Pour sa part, elle rentrait chez elle. À peine eut-elle mit un pied dehors qu'elle prit une grande inspiration, appréciant la situation telle qu'elle venait de se dérouler, avec la satisfaction d'avoir plus que profité de la présence des frères Baker. Restait, ensuite, à évoquer cette situation auprès de Léo, qui, certes, se réjouirait bien qu'elle ait trouvé un emploi, mais certainement pas pour cette famille, et encore moins dans ces circonstances... Mais bien sûr, il était hors de question qu'elle en parle à son retour. Ce ne serait, après tout, comme un mensonge par omission de plus. Elle n'était plus à ça près.



FIN.
Un grand merci pour ce rp !!




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tout finit par se savoir [pv Preston]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout finit par se savoir [pv Preston]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout finit par se savoir [pv Preston]
» Esteban L. Hook ▬ Tout finit par s’arranger... même mal.
» Je partagerai tout, y compris mon savoir. | Lena & Tom |
» " Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là. " (NINA)
» Vous croyez tout savoir sur Naruto ? (petit questionnaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-