Partagez | 
 

 Quelque chose de magique (Jane <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 12 Avr - 23:17

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Concrètement parlant, on ne pouvait pas dire qu’Edward Baker faisait grand-chose de ses journées. Il faisait des choses, mais rien de bien concret. Il ne travaillait pas, n’avait pas l’intention de travailler, et ne rendait servir à personne. Quel intérêt de rendre service ou de travailler quand on était le cadet des Baker. C’était Preston qui avait les affaires de la famille en main, ça l’arrangeait très bien. Au moins, Edward pouvait profiter de sa vie contrairement à son aînée. Sa vie était quand même un bordel sans nom, mais il profitait autant qu’il le pouvait en tout cas. Il n’avait aucune envie de se prendre plus la tête avec d’autre affaire que les siennes, il n’avait aucune envie de s’investir dans le devoir familiale. Preston s’en chargeait de toute façon très bien. Edward ne l’avouerait jamais à haute voix bien sûr, il n’était pas dingue à ce point-là, mais il faisait parfaitement confiance à son aîné pour s’occuper des affaires de leur père. Il le faisait sans aucun doute mieux que lui d’ailleurs, il n’avait jamais étudié dans l’optique de s’occuper des affaires. Mais bien sûr, il ne fallait pas espérer l’entendre dire ce genre de chose, il ne fallait pas imaginer qu’il allait se montrer sympathique avec celui qui lui servait de frère. Edward Baker avait bien trop de fierté pour cela, comme tous les Baker (vraiment tous).

Edward s’occupait donc différemment des gens normaux dans sa journée, il n’avait pas à se soucier de la nourriture, de gagner sa vie, ou il ne savait quoi d’autre. Ce jour-là, le jeune homme avait passé une grande partie de l’après-midi en compagnie de Perséphone dans la maison qu’il s’était procuré pour eux. Il se sentait un peu tendu ces derniers temps quand il était avec elle, parce qu’il y avait des choses qu’il cachait et qui était encore plus horrible qu’avant. Il préférait dire que c’était à cause de cette histoire de potion, qu’il avait hâte qu’elle soit créé et qu’ils puissent se débarrasser de son lien avec Jane. Ce qui n’était évidemment pas le cas, puisqu’il n’avait aucune envie de se débarrasser de Jane (sinon il ne l’aurait pas épousé). Il n’était donc pas vraiment de bonne humeur, mais il lui semblait qu’il avait réussi à se justifier aux yeux de sa « petite-amie ». Et ce fut après une après-midi longue qu’il rentra chez lui.

Il avait l’intention d’aller s’enfermer dans sa chambre pour le reste de la journée et ne sortir qu’au diner. Mais alors qu’il traversait le couloir, il ne put passer à côté de cette sensation qu’il connaissait que trop bien. Il fronça des sourcils, s’approcha du bureau de son frère. Il n’aimait clairement pas ce qu’il était en train de penser, et il ne fut pas spécialement étonné donc en voyant Jane derrière la porte, dans le bureau de Preston.

« Je peux savoir ce que tu fous dans le bureau de mon frère ? »

Son ton n’était clairement pas agréable, depuis quand il devait se montrer agréable avec elle de toute façon ? Depuis qu’ils étaient mariés ? Ca ne voulait rien dire du tout au final, du moins rien de plus.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Lun 13 Avr - 20:05


Quelque chose de magique
J

ane elle-même n'en revenait pas que de se trouver là, dans la demeure des Baker, à trier tranquillement les papiers administratifs de Preston tandis que ce dernier était parti gérer elle ne savait quelle affaire à l'extérieure, parce que c'était son métier, tout simplement. Ce n'était pas nouveau, Jane était quelqu'un d'impulsif. D'abord elle agissait, ensuite elle réfléchissait. C'était dans sa nature. Et chaque jour pouvait par conséquent révéler son lot de surprises. Quand elle avait eu cette conversation "forcée" avec Preston, elle avait surtout voulu dissuader ce dernier de croire ce qui avait pourtant eu lieu, à savoir qu'elle s'envoyait en l'air avec son frère l'instant d'avant, elle ne pensait clairement pas qu'elle se proposerait pour devenir son assistante dans la foulée. Mais c'était, il faut dire, une situation qui, au final, lui plaisait beaucoup. Elle avait besoin de travailler, c'est un fait. Pas tant parce qu'elle aimait ça, travailler, mais parce que, Léo n'ayant pas d'emploi non plus, il fallait bien, à un moment ou à un autre, qu'ils puissent se reposer sur des revenus fixes... Bon, si Léo connaissait le lieu et la nature exacte de son boulot, il aurait sans doute préféré qu'elle ne bosse pas du tout, mais qu'importe... ce n'était pas tant, en définitive (et pour être parfaitement honnête) le fait de travailler que le fait que ça emmerderait Edward qui l'avait décidée à se proposer. Elle attendait avec impatience le moment où son âme soeur découvrirait le pot-aux-roses. Trop de fois, elle avait été la plus faible des deux, cette fois, elle avait l'avantage, et elle comptait bien en profiter.

D'ailleurs, ce moment était enfin arrivé. Un sourire triomphant décora le visage de la jeune femme quand elle sentit la présence du jeune homme, cette chaleur agréable qui se propageait dans tout son corps, et qui s'amplifia quand il ouvrit brusquement la porte du bureau de Preston, et qu'il lui demanda, logique oblige, ce qu'elle foutait là. Jane ne se démonta pas, bien au contraire, heureuse que cette place nouvelle lui ait fait regagner d'une assurance qu'elle avait un peu trop perdue dernièrement. Elle se retrouvait, en quelques sortes, et l'homme face à qui elle se retrouvait avait beau être son mari (même s'ils étaient les seuls à le savoir - elle avait d'ailleurs l'air de rien échangé ses alliances en le sentant arriver), ce n'était pas pour autant qu'elle escomptait que cessent leurs querelles, bien au contraire. Cela faisait le sel de leur relation, et elle ne pourrait pas s'en passer. Tout comme lui, elle en était certaine.

-Je fais juste ce que tu es trop paresseux pour faire, trésor, j'aide ton frère à gérer les affaires familiales.
Elle l'appelait "trésor" comme il l'appelait souvent "chérie", pas une marque de tendresse (même si en vérité, elle en éprouvait pour lui), juste une façon de le provoquer. Oh, comme elle savourait cette situation ! Preston m'a embauchée, ajouta-t-elle en le regardant droit dans les yeux, attendant sa réaction, espérant qu'elle serait à la hauteur de ses attentes.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Mar 14 Avr - 17:21

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Edward était plus que surpris de trouver Jane dans le bureau de son frère, il était bien loin d’imaginer la raison qui la poussait là. Il ne s’était pas attendu à la trouver dans sa maison de toute façon, du moins pas sans lui. Parce qu’évidemment, la jeune femme avait eu plus d’une fois l’occasion de passer un peu de temps dans cette demeure, mais principalement dans la chambre du cadet Baker. Elle n’avait rien à faire dans le bureau de Preston, personne n’avait rien à faire dans cette pièce en dehors de l’aîné de la fratrie. Logiquement, Edward pourrait mettre de temps à autre la main à la pâte, mais il n’en avait pas envie. Son regard ne quitta pas Jane alors qu’elle prenait la parole pour répondre à sa question, le surprenant encore plus. Il grinça des dents une seconde en l’entendant l’appeler trésor, il savait parfaitement pourquoi elle faisait ça. Et si elle le faisait, ça ne présageait rien de bon. Ça sentait la discussion désagréable, et Edward ne se rendait pas encore compte à quel point.

« Par… quoi ? »

Il n’arrivait pas à croire que Preston avait pu engager Jane pour l’aider. Il avait vraiment le don de faire n’importe quoi. De base, le jeune homme n’aimait pas que son aîné ait pris la décision d’engager quelqu’un pour l’aider dans les affaires de la famille (il avait son mot à dire non ?), mais il appréciait encore moins que ça soit tombé sur Jane. De quel droit elle se permettait de croire qu’elle avait sa place dans ce bureau à traiter les papiers des Baker ? Bon, il s’avérait qu’officiellement, elle en était une de Baker maintenant, mais ce n’était pas comme si quelqu’un était au courant. En dehors des deux âmes sœurs et du chef du village, personne n’avait connaissance de ce détail. Il n’y avait rien pour le prouver d’ailleurs, en dehors des alliances qu’ils portaient. Qu’Edward avait installé autour de son cou au bout d’une chaine bien caché sous ses habits. Enfin, même ce détail ne justifiait pas qu’elle travaille pour Preston.

« Il est hors de question que tu travail pour mon frère ! »
Dit-il, sans ménager sa voix. Il se retenait simplement un peu, afin de ne pas juste exploser. Mais il pouvait difficilement cacher sa colère, colère que la jeune femme devait ressentir aussi. En même temps, ils partageaient tout. Sans plus de cérémonie, le jeune homme s’approcha de celle qui était sa femme cachée, afin de lui attraper le bras pour la conduire vers la porte du bureau de son frère. « Ce ne sont pas tes affaires, alors tu vas me faire le plaisir de déguerpir ! »

Evidemment, Edward ne put s’empêcher de ressentir le frisson électrique typique qu’il ressentait à chaque fois que sa peau entrait en contact avec celle de son âme sœur. Mais le jeune homme était bien trop énervé pour se laisser emporter par cette sensation, qui était quand même augmenté parce qu’il était justement énervé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Mer 15 Avr - 19:28


Quelque chose de magique
B

ien sûr, la colère qu'éprouvait son âme soeur, Jane la ressentait, elle aussi, elle lui rongeait le coeur et et lui remuait les intestins, mais elle savait pertinemment que ce sentiment n'était pas le sien, il appartenait entièrement à Edward, et elle en éprouvait un certain plaisir. S'il éprouvait tant de colère vis-à-vis d'elle, c'était bien que, pour une fois, elle avait l'avantage, et elle comptait bien en profiter. D'autant que ça avait été bien là son but, quand elle s'était proposée auprès de Preston pour travailler avec lui (outre le fait qu'elle avait besoin d'un travail). Elle avait voulu rendre le myrihande fou de rage. Mission accomplie. Il refusait qu'elle travaille pour son aîné, ça, elle y aurait mis sa main à couper, mais ce n'était certainement pas parce qu'on lui interdisait de faire une chose qu'elle ne la faisait pas, bien au contraire, Jane avait toujours préféré être à contre-courant, sans compter que si l'ordre venait d'Edward, il était d'autant plus plaisant de lui désobéir qu'elle voulait le sentir enrager. Cette situation, décidément, disposait de plus d'un sérieux avantage. Elle lui donnait le moins possible d'occasions d'échapper à son influence, et puisqu'il n'était plus à prouver qu'elle était foncièrement jalouse et possessive à l'égard du jeune homme, quand bien même elle s'était pour sa part aux yeux de tous mariée avec un autre, elle aimait avoir de l'emprise sur lui, autant que possible. Et puis, imaginer que, quelque part, le jeune homme puisse être un peu jaloux de son frère ne lui déplaisait pas non plus, pour tout dire. Évidemment, il voulut qu'elle s'en aille, et pour la mener jusqu'à la porte du bureau, il attrapa son bras sans ménagement. La décharge électrique, comme toujours. Bon dieu que c'était insoutenable et exceptionnel à la fois ! Mais malheureusement, elle devait y renoncer. Pour le moment, en tous cas. Avec brusquerie, elle parvint à dégager son bras, et à rompre le lien par la même.

-Bien sûr que si, ce sont mes affaires.
répliqua-t-il d'un ton sûr d'elle tout en soutenant son regard. Puisque ce sont celles des Baker. Après tout, j'appartiens à la famille, maintenant, mon chéri..

Et elle prenait bien le temps d'appuyer chacun des termes qu'elle prononçait pour qu'ils soient appréciés à leur juste valeur. Elle ne se vantait pas tant autrement d'être l'épouse d'Edward, et clairement, il ne lui viendrait pas à l'esprit d'en parler à Preston... Mais ça...

-Tu n'es pas en position de m'interdire quoi que ce soit, connard.
Ah l'insulter, ça faisait du bien... ça faisait longtemps. Ça n'ôtait rien au fait qu'elle avait bien conscience de l'aimer comme une folle, comme une damnée. Mais elle avait l'impression de mieux se retrouver, là, maintenant. De mieux les retrouver. Et c'était agréable, quelque part. Maintenant, si tu permets, j'ai du boulot.

Elle lui intimait de la laisser seule, mais bien sûr, elle espérait qu'il n'en ferait rien. Elle avait trop attendu ce moment.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Jeu 16 Avr - 0:59

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Evidemment, Edward savait parfaitement que ce n’était pas en ordonnant quelque chose à Jane qu’il allait avoir ce qu’il désirait. Sauf qu’il ne pouvait pas s’en empêcher. Il ne voulait pas la voir dans le bureau de son frère, il ne voulait pas qu’elle travaille pour Preston. Le fait qu’elle touche aux affaires de la famille n’était pas foncièrement le problème, c’était un tout. Si la personne qui avait engagée Jane n’était pas Preston, la pilule serait sans doute bien mieux passée. Une chose était certaine, le jeune homme n’avait aucune envie que son âme sœur continue de travailler dans cette maison. Il était si énervé qu’il ne fit même pas vraiment attention à l’effet du contact de leurs peaux, jusqu’à ce qu’elle reprenne violemment son bras. Il fut parcouru d’un nouveau frisson, bien plus désagréable, celui typique de quand leurs corps ne se touchaient plus. Celui qui créé en lui un manque incroyable. Heureusement, Baker (homme) était suffisamment en colère pour ne pas céder à la tentation de la prendre ici et maintenant. Le regard d’Edward se faisait dû alors qu’il était plongé dans celui de Jane, pendant qu’elle mentionnait le fait que les affaires de la famille la concernait également, parce qu’elle faisait justement partie de la famille. Techniquement parlant, c’était vrai.

« Tu n’appartiens pas à la famille ! Tu m’appartiens à moi ! »

Son ton était encore plus dur, son cœur battait bien plus rapidement d’ailleurs. Le sentiment de possessivité d’Edward avait toujours été très important concernant Jane, mais c’était encore pire depuis qu’ils étaient « mariés ». Sauf que bien sûr, il n’avait pas plus de légitimité maintenant de le faire qu’avant. Il avait encore moins de moyen de lui interdire des choses effectivement, ils se retrouvaient dans une situation encore plus complexe. Edward ne put s’empêcher d’afficher un sourire crispé quand son âme sœur l’insulta. Au fond, c’était agréable. Ils avaient toujours eu une relation explosive, ils n’étaient pas de ces personnes à s’envoyer de jolis noms à la figure à longueur de journée. D’ailleurs quand ils le faisaient, comme Jane peu de temps avant, c’était rarement dans le but d’être agréable.

« Putain Jane ! » Et d’ailleurs, quand Edward appelait son âme sœur par son prénom, c’était bien souvent parce qu’ils étaient dans une situation plus que sérieuse, ou qu’il se sentait plus qu’en colère. « T’es vraiment une garce. » Il n’avait évidemment aucune envie de la laisser seule, de baisser les bras. Il était hors de question pour lui qu’elle travaille pour Preston. N’importe qui, mais pas son aîné. Dans un geste d’énervement, le jeune homme renversa d’ailleurs les différents papiers qui se trouvaient sur le bureau de son frère, sans que cela ne lui procure la moindre culpabilité. « Est-ce que moi, je viens te casser les pieds dans ta fichue vie conjugale ? »

Ses yeux ne lâchaient pas Jane, son regard dur ne la quittait pas un seul instant. Mais soudainement, il sembla se calmer. Il était toujours énervé bien sûr, mais légèrement moins violent. D’ailleurs, il poussa un long soupire avant de reprendre la parole.

« Il en pense quoi d’ailleurs ton mari ? » Il avait bien appuyé sur le mot mari, phrase pleine d’ironie. « Tu lui as dit ou tu lui as menti ?... Encore. »

N'allez pas croire bien sûr qu'il avait à présent en tête d'aller tout raconter à celui qui était officiellement le mari de Jane, ce n'était vraiment pas son genre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Ven 17 Avr - 18:51


Quelque chose de magique
C'

est un fait que, pour des raisons évidentes, elle n'admettrait jamais à haute voix, mais il avait raison, quelque part, elle n'avait clairement pas épousé son âme soeur pour intégrer la famille Baker. Et pour cause, personne ne savait qu'il aurait fallu qu'on l'appelle par ce nom-là, personne ne savait ce qui avait eu lieu ce jour-là à part les principaux concernés et le chef du village, qui devait encore s'en mordre les doigts à l'heure actuelle... Elle l'avait fait pour lui appartenir, et pour qu'il lui appartienne, mais peu importe, elle trouvait plutôt amuser que de pouvoir lui avancer des arguments du genre, qui ne faisaient qu'amplifier un peu plus sa colère, une colère qui annihilait certains de ses sens à elle aussi, par ailleurs, et en exacerbait d'autres. C'était une scène comme ils en avaient expérimenté beaucoup déjà, mais dont Jane ne se lassait pas (même si sur le moment, ce n'était pas toujours plaisant... son avantage, en l'occurrence, était qu'elle pouvait se targuer d'être celle qui mettait l'autre en rogne), il s'emportait, jurait, menaçait... Ah, les vieilles habitudes. Quand il renversa tous les papiers qu'elle avait (aussi étrange cela puisse-t-il paraître) mit beaucoup d'application à trier et ranger par terre, elle ne put s'empêcher d'esquisser une grimace malgré tout, enfin, c'était de bonne guerre. Et cette fois, quand il lui sembla qu'il menaçait implicitement d'aller tout balancer à Léo (ça aussi, c'était une habitude), elle ne se démonta pas... même si bon, si Léo venait à l'apprendre... elle serait quand même sacrément emmerdée... ceci dit, elle ne pourrait pas se montrer éternellement mystérieuse quant au travail qu'elle s'était trouvée. Le fait est qu'elle n'avait pas été si pressée de tout lui dire... Oui, elle lui mentait... encore, mais elle commençait à devenir experte à ce petit jeu.

-Joue pas à ça avec moi, connard.
fit-elle en soutenant son regard. J'en parlerais à Léo, un boulot est un boulot, après tout. Elle marqua une pause. Je pense que Perséphone apprécierait encore moins de découvrir qu'elle perd son temps et que tu n'as pas la moindre intention de l'aider à nous séparer... de nos pouvoirs.

À cet exercice-là, ils étaient clairement rôdés, l'un comme l'autre. Voilà si longtemps que l'un comme l'autre se servaient des personnes supposées partager leurs vies pour se menacer et régler leurs comptes personnels ! À croire qu'ils n'étaient jamais que des instruments nécessaires à leur relations à eux. Au fond, ce n'était peut-être pas faux. Il se pouvait qu'ils soient égoïstes à ce point là. S'il fallait qu'elle soit un peu honnête avec elle-même, Jane devait après tout reconnaître que sans son âme soeur, et après l'"affaire Connor", elle ne se serait peut-être pas si rapidement précipitée dans les bras de Léo, et aurait encore moins accepté sa demande en mariage, normalement aux antipodes de toutes ses convictions.

-Maintenant tu veux bien ranger ce bordel ?
demanda-t-elle (ce qui n'était pas vraiment une demande, d'ailleurs) en désignant d'un signe de la tête les papiers que, de colère, il avait renversé quelques instants plus tôt. Qu'est-ce que ça peut te foutre que je bosse pour Preston, de toute façon ?

Oh, elle devinait quoi, sinon elle n'aurait pas eu ce malin plaisir à accepter le job, mais il serait encore plus plaisant de l'entendre de sa part.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 19 Avr - 22:48

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Ce qu’ils vivaient, ils avaient déjà eu l’occasion de le vivre de nombreuses fois. Edward ne pouvait pas vraiment s’en lasser, même s’il n’avait aucune envie de l’avouer. C’était comme cela qu’ils se retrouvaient vraiment, quand ils se poussaient à bout de nerf. Ces derniers temps, on ne pouvait pas dire qu’ils avaient réellement pris le temps de se prendre la tête, même si les situations n’avaient pas pour autant été plus sereine. Le jeune homme se sentait plus qu’énervé contre celle qui était sa femme, parce qu’elle venait s’immiscer dans sa vie (entre autre). Il ne pouvait pas s’empêcher de jurer, de l’insulter, et surtout de montrer sa colère comme quand il avait renversé tous les papiers du bureau. Elle était la seule capable de le rendre dans de tel état, de le faire sortir de ses gongs de cette manière. Elle savait parfaitement y faire et pour le coup, c’était bien lui qui était pris dans un cercle infernal. C’était Hardwick (officiellement Baker quand même) qui avaient la main sur la situation, qui s’amusait des sentiments de l’autre. Autant dire que ça n’arrangeait pas l’état d’Edward, qui ne supportait pas d’être à ce point « soumis » au jeu de son âme sœur. Mais il ne pouvait pas facilement contrer cette colère qu’il ressentait. Et même les moyens qu’il avait l’habitude d’utiliser (comme le chantage) ne marchaient pas vraiment. Après tout, Jane ne sembla pas se démonter quand il sous entendait qu’il allait trouver Ridley pour lui parler du nouveau travail de « sa femme ». Pourtant, il excellait dans l’art de mettre le bordel dans les couples de son âme sœur. Sauf qu’évidemment, Jane pouvait faire la même chose dans le sien. Evidemment, Perséphone n’apprécierait pas si elle découvrait qu’il n’avait aucune envie de se séparer de ses pouvoirs (et de son âme sœur par la même occasion). Mais en même temps, il était évident que Jane était la dernière personne que sa « petite-amie » pouvait croire.

« Tout comme il n’apprécierait pas d’apprendre qu’il s’est fait coiffer au poteau et qu’il n’est pas ton mari. »

Lança-t-il, sa fierté gonflant d’un coup. Edward ne prenait même pas la peine de préciser qui était le « il », c’était d’une évidence même. Les deux âmes sœurs passaient leur temps à se servir des êtres qui partageaient leurs vies sentimentales pour se faire du chantage. Parce que même s’ils se foutaient royalement de leurs gueules, chacun d’eux tenait à leur « partie ». Edward tourna ses yeux quand Jane désigna le bordel qu’il venait de mettre avec sa poussée de rage. Evidemment, le jeune homme n’avait aucune intention de suivre l’ordre de son âme sœur, elle devait même le savoir elle-même.

« Ca me fait que tu n’as pas à travailler pour mon frère c’est tout ! »

Lança-t-il comme s’il venait de cracher un venin. Il n’avait aucune envie de s’étendre sur les raisons qui le poussaient à détester le fait qu’elle travaillait pour son frère, du fait qu’elle se rapprocher ainsi de son aîné. Elle n’avait pas à bien s’entendre avec lui, alors qu’ils se détestaient copieusement (même si au fond il y avait de l’amour entre les deux frères, mais enterrée bien profondément).


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Mar 21 Avr - 17:20


Quelque chose de magique
À

ce petit jeu, ils pouvaient jouer bien longtemps, sans qu'aucun ne trouve véritablement l'occasion de distancer l'autre. Et pour cause, ils avaient autant de "perles" à révéler à la partenaire ou aux partenaires de l'autre. Pour cause, ils leur mentaient tous les deux avec la même régularité et avec la même quasi-absence de scrupules. Leur ratio de mensonge était le même, de même que leur haut degré de trahison. Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre... Normal, puisque tout ce qu'ils pouvaient cacher à leurs petits amis respectifs, c'était des choses qu'ils faisaient, disaient, promettaient l'un à l'autre... Une preuve de plus s'il en fallait encore que Perséphone et Léopold n'étaient jamais que des instruments dans leurs relations, qui savaient à quelques rares moments servir d'armes, aiguisées et dangereuses. Jane était toujours décidée à ne pas se laisser démonter, certainement pas. Elle avait à trop d'occasion, dernièrement, fait montre de faiblesse, elle disposait d'une occasion en or, celle d'avoir l'ascendant... au moins une fraction de seconde... Elle n'avait pas l'intention de laisser cette opportunité lui passer sous le nez. De toute façon, ils étaient allés trop loin l'un comme l'autre pour ne pas savoir que quand l'un menaçait l'autre, il se menaçait l'autre. Ils avaient tant de moyens de pression, et les mêmes, souvent, l'un sur l'autre, que gâcher la vie de l'un était à coup sûr gâcher sa propre vie. Et c'est d'ailleurs ce que la jeune femme laissa entendre à son âme soeur quand ce dernier la menaça d'apprendre à son "mari officiel" qu'il ne l'était pas vraiment, en définitive.

-Tu as raison, je suis certaine que Perséphone serait ravie d'apprendre cette information, elle aussi.

Ils étaient allés trop loin, vraiment trop loin, cette fois, au point que Jane ne savait pas vraiment envisager de fin heureuse à cette situation... Ou en tous cas, d'issue qui ne fasse souffrir personne. En son for intérieur, elle savait que le mensonge ne ferait pas son office éternellement. Un jour ou l'autre, elle devrait répondre de toutes les erreurs qu'elle avait commises... Ce ne serait que justice. Mais elle n'était pas pour autant pressée de voir ce genre de choses arriver... et encore moins que le myrihande en soit l'instigateur... Quoique, elle ne se leurrait pas, il y avait de fortes chances que, le jour où cela arriverait, Edward en soit responsable. Il serait bien capable de saborder sa propre vie et sa propre relation pour la contrarier elle. Leur relation était malsaine à ce point là.

-Quoi qu'il en soit, tu n'as pas d'ordre à me donner, et je fais encore ce que je veux, je n'ai pas l'intention de démissionner. J'aime beaucoup ce travail, figures-toi.
Ce n'était même pas de la pure provocation que d'affirmer cela, elle se surprenait elle-même à véritablement apprécier ces tâches, même les plus ingrates. Ça avait le mérite de lui occuper l'esprit, et vu comme elle avait tendance à cogiter, ce n'était pas du luxe. Mais bon, d'accord, elle avait quand même dit ça pour emmerder son interlocuteur. Et j'aime beaucoup Preston.

Ok. Ça c'était clairement pour l'emmerder.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Jeu 23 Avr - 1:17

Jane & Edward
Quelque chose de magique
A une époque, Edward Baker avait suffisamment d’avance sur Hardwick qu’il parvenait sans mal à lui faire du chantage. L’histoire avec Connor en était la preuve, il n’avait pas manqué de lui parler de certains détails qui avaient poussé leur relation à s’arrêter. Mais maintenant, le jeune homme n’avait aucune avance sur son âme sœur. Ils se trouvaient tous les deux au même point, ils avaient tous les deux suffisamment d’élément pour pourrir l’autre. Edward n’allait évidemment pas prendre le risque d’aller trouver Leopold pour lui parler de tous ce qu’il pourrait avoir à reprocher à Jane, parce que cette dernière n’allait sans aucun doute pas manquer de faire de même. Et même si c’était plus que tentant de mettre ce piment destructeur entre son âme sœur et celui qui croyait l’avoir épousé, Edward n’avait aucune envie de briser son couple pour ça (son couple avec celle qui n’imaginait pas une seule seconde qu’elle fréquentait un homme marié). Quand on faisait un peu le bilan de tous ce que Jane et Edward avaient à se reprocher concernant leurs « conjoints », il était évident que cette histoire allait très mal se terminer. Pour tout le monde sans doute, il était clair qu’elle ne pouvait pas avoir une fin sans souffrance. Et plus le temps passait, plus ils s’enfonçaient et ne pouvaient pas faire marche arrière. Ed avait besoin de Perséphone, raison pour laquelle il ne pouvait pas lui révéler la vérité sous peine de la perdre à tout jamais. Elle avait pardonné certaines choses, des tromperies notamment, mais elle ne pourrait pas accepter ce qu’il avait fait dernièrement. Comme épouser la femme qu’il disait détester par exemple. Il était donc évident que les deux âmes sœurs ne pouvaient plus jouer de la menace de révélation. Edward et Jane ne pouvaient pas prendre le risque de révéler leurs secrets et cela, même si c’était particulièrement tentant.

Perséphone ne pouvait donc pas apprendre qu’Edward et Jane étaient mariés, il était évident que le jeune homme ne pouvait donc pas révéler la situation à Leopold. En prime, ces deux-là étaient tellement proche qu’ils se parlaient et se confier tout. Comme cette histoire de potion capable de séparer les deux myrihandes. Ils étaient coincés donc, mais cela n’empêchait apparemment pas Jane de parvenir à faire sortir Edward de ses gongs. Pour cela, elle s’amusait simplement à attiser sa jalousie maladive. L’entendre dire qu’elle n’avait pas d’ordre à recevoir de lui, c’était un discourt connu et déjà entendu un bon nombre de fois. Le fait qu’elle aime le travail qu’elle pouvait faire pour les Baker passait encore. Mais l’entendre prononcer qu’elle aimait beaucoup Preston, cela en était bien trop. Il ne pouvait qu’être jaloux dans tous les cas, mais c’était bien pire quand cela concernait Preston, c’était toujours pire quand ça le touchait de toute façon. Le jeune homme avait tellement de ressentiment pour son frère aîné, ça le tuait presque d’entendre cette phrase sortir de la bouche de son âme sœur. Elle le savait en plus, c’était évident, mais ça ne l’empêchait pas de souffrir quand même (ou souffrir vraiment).

« Je vois pas comment tu peux aimer beaucoup Preston. » Ses dents étaient serrées, il tentait de ne pas montrer son agacement dans sa voix et surtout de ne pas exploser de colère. « Soit… fait comme tu veux. »

Il n’était pas aisé de bluffer avec Jane, puisqu’elle avait la fâcheuse manie de connaitre ses sentiments. Evidemment qu’il n’avait pas envie qu’elle fasse ce qu’elle voulait. Mais ça ne servait à rien de s’énerver, sans doute.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Jeu 23 Avr - 22:02


Quelque chose de magique
A

u fond, Jane n'en était clairement pas au point d'"aimer beaucoup" Preston. Oh, elle ne le détestait pas, loin de là, après tout, il lui avait offert l'opportunité d'un job (et d'agacer profondément son âme soeur), alors elle n'allait clairement pas lui cracher à la figure, sans compter qu'elle aimait bien reconnaître en lui la fierté naturelle de Baker qu'elle trouvait par ailleurs si attirante, pour ne par dire irrésistible chez le jeune homme qu'elle avait actuellement sous les yeux. Mais elle ne lui prêtait aucun sentiment qui pouvait porter à confusion, il pourrait bien disparaître de sa vie qu'elle n'en aurait absolument rien à fiche, ce qui n'était absolument pas le cas de celui auquel elle était liée pour le restant de ses jours, et qui par conséquent étaient tout autant leurs jours. Elle aimait bien, néanmoins, laisser entendre ce genre de choses à son mari, ne serait-ce que pour apprécier sa réaction, et attiser une jalousie, sentiment plus qu'important parmi les rouages de cette mécanique, plutôt bien huilée par ailleurs à présent, qui faisait que leur relation, tordue au possible, fonctionnait à sa manière, à cette manière qu'ils étaient bien les seuls à pouvoir appréhender et comprendre. Quelque part, Jane fut quelque peu déçue par l'attitude de son âme soeur. Elle s'était attendue à ce que le jeune homme se mette en colère, l'engueule, se montre plus vindicatif encore que précédemment, passe aux menaces, voire en vienne aux mains... au fond, elle n'attendait que cela. Mais en définitive, sa réaction fut plutôt calme, et modérée.

Oh, elle se sentait piquée d'un sentiment qui ressemblait fort à de la colère, et qu'elle imaginait bien ne pas lui appartenir, mais ce n'était pas suffisant, et il faisait bien illusion. Au point que c'était finalement elle qui se sentait déçue et, quelque part, agacée... Il n'allait quand même pas juste se contenter ça, et la laisser à son travail, si ? Elle aurait beau le nier jusqu'à son dernier souffle, c'était toujours ce qu'elle recherchait, quelque chose de fort, d'explosif, d'incontrôlable, un torrent qui emportait tout sur son passage, et même si ça pouvait faire mal parfois, c'était dans l'excès qu'ils s'appréciaient le mieux... Mais là... Il le faisait peut-être exprès. Ou non. Elle n'en savait trop rien, elle savait seulement qu'elle n'avait pas envie d'en rester là, surtout pas. Alors elle décida de feinter à son tour.

-J'en ai bien l'intention.
répliqua-t-elle d'un ton sévère tout en retournant s'asseoir à ce bureau qu'elle occupait plus tôt, l'investissant comme si elle y avait toujours eu sa place. Et il y a tant de raisons d'apprécier ton frère. Il est charmant, prévenant, et si intelligent. Son regard ne lâchait pas le sien. Bon, tu vas me ramasser ce bordel, maintenant ?

Elle s'en foutait, bien sûr, qu'il le fasse ou ne le fasse pas. Ou tout du moins, elle ne lui donnait pas cet ordre par maniaquerie pure et dure, elle voulait seulement le faire réagir. Oui oui, elle avait envie qu'il l'envoie chier. Concrètement, c'était cela, parce que même si elle aimait avoir l'avantage dans leurs joutes verbales, elle n'était pas certaine d'aimer les gagner. Elle préférait largement ces moments où ils finissaient ex aeco avant de déclarer forfait... À leur manière bien à eux.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Sam 2 Mai - 22:12

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Edward devait énormément se contenir pour ne pas tout simplement exploser de colère. Il ne supportait pas d’entendre son âme sœur lui dire qu’elle appréciait beaucoup son frère, alors que lui-même ne pouvait pas le voir. Enfin, c’était peut-être trop fort comme propos, mais clairement le jeune Baker avait énormément de mal avec son aîné. La relation des deux frères aurait pu être différente, si certaines choses ne s’étaient pas déroulées comme elles s’étaient déroulées. Edward avait énormément de colère contre son frère (en même temps, il était presque tout le temps en colère), il ne pouvait donc supporter que celle qu’il avait sous les yeux puisse l’apprécier et encore moins « l’aimer beaucoup ». Cependant, le jeune homme n’avait aucune envie de perdre le contrôle de lui-même, parce qu’il se doutait qu’elle cherchait simplement à le faire sortir de ses gonds (ce qu’elle faisait à merveille d’ailleurs). C’était difficile, mais il devait absolument se contenir afin de ne pas donner raison à Jane. Et pourtant, rien que l’idée qu’elle puisse passer du temps en sa compagnie, discuter avec Preston, le rendait fou de jalousie. Encore plus sans doute que lorsqu’il l’imaginait en compagnie de Leopold, parce que c’était de son aîné qu’il était question. Il réagit donc calmement, se contentant simplement de lui dire qu’elle faisait ce qu’elle voulait. Il n’avait pas spécialement envie d’en rester là bien sûr, pas alors qu’elle était sous ses yeux et qu’il ressentait l’attraction habituel qu’il y avait entre eux.

Il ne la lâcha pas du regard alors qu’elle exposait les qualités de Preston. Il tentait de le cacher, mais il y avait comme des flammes dans son corps qui le consumait. Preston charmant, prévenant ? Vraiment ? Si Edward ne cherchait pas à se contenir, il aurait sans aucun doute explosé de rire en entendant les paroles de son âme sœur, même si concrètement il n’avait aucune envie de rire. Preston était loin d’être le genre de personne quand on pouvait supporter quand on avait le caractère de Jane, du moins c’était ce qu’Edward avait envie de croire. Il ne répondit rien pour autant, se contentant de croiser les bras quand la jeune femme lui demanda de ranger son bordèle. Il sourit, comme il lui arrivait souvent de le faire quand il avait l’intention de lancer une réplique amusante à celle qui était à présent sa femme.

« C’est toi la boniche Jane. »
Son sourire s’intensifia un peu plus. « Alors baisse toi et ramasse. » Puisqu’elle travaillait pour Preston, et que cela semblait lui faire plaisir en plus, elle travaillait indirectement pour lui. Ainsi donc, il avait bien envie de s’en amuser en partie, au lieu de simplement s’énerver comme il l’avait fait avant. Et cela, même s’il avait très envie d’attraper Jane et de la faire sortir définitivement du bureau de son frère. « Et tant que t’y es après, tu vas me préparer un café. Et avec un sourire… » Il se pencha un peu, posant les mains sur le bureau en plantant encore plus son regard dans celui de son âme sœur. « chérie. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 3 Mai - 9:39


Quelque chose de magique
A

h ! Voilà qu'elle trouvait bien mieux ! Jane n'eut qu'à voir le sourire en coin qu'afficha Edward pour savoir qu'il allait passer à l'offensive. En toute logique, elle aurait dû s'en agacer, et elle le ferait tout de même, pour la forme, mais le fait est qu'elle se passait très difficilement de ces joutes verbales, et elle n'aimait rien plus que de le provoquer, d'être provoquée, de mener leurs "affrontements" à leur paroxysme. Et quitte à s'y remettre, il faisait fort. La "boniche", hein ? Autant dire que Jane n'aimait vraiment, mais alors vraiment pas cette manière de la qualifier. C'était réussi, elle se sentait insultée. Certes, elle savait bien qu'elle n'accomplissait pas non plus le travail le plus gratifiant de la terre, elle faisait ce que Preston lui demandait de faire, et c'était généralement des tâches assez ingrates et chronophage, qui permettait à l'aîné de la fratrie Baker de palier pour sa part au plus important. Mais il était bien sûr hors de question qu'elle se laisse insulter de la sorte... même si, contradictoirement, elle ne pouvait nier l'avoir bel et bien voulu. Ah elle était une boniche, hein ? Que son âme soeur ne s'avance pas là-dessus, et elle supposait bien qu'il ne l'imaginait pas docilement aller lui préparer son café, et revenir joyeusement ramasser le bordel qu'il avait foutu sous le coup de la colère. Son regard ne lâchait pas le sien, comme si cela faisait également partie de leur joute : à celui ou celle qui baisserait les yeux en premier... En soi, le plus difficile n'était pas de soutenir le regard de l'autre, c'était de ne pas s'y perdre. Jane se sentait saisie de chaleur, et elle savait pertinemment à quoi cette-dernière correspondait.

-Désolée, mon coeur, mais je ne suis pas à tes ordres. Si un jour, tu décides de prendre tes responsabilités et de t'intéresser au patrimoine de ...notre famille, alors on en reparlera.
déclara-t-elle, prenant plaisir à parler comme Preston aurait pu le faire également, juste pour l'agacer un peu plus.

Autant insister sur le "notre", tant qu'à faire. Même si elle était loin d'assumer à ce point être une Baker hors de ces murs, et quand son âme soeur était loin d'elle... Le fait est, pourtant, que plus ça allait, plus elle en venait même à apprécier être une Baker, quand bien même ils n'étaient que deux à savoir qu'elle l'était en effet. Plus ça allait, moins elle avait de regrets...
Est-ce qu'elle se souciait vraiment du peu d'intérêt qu'il portait au travail de son frère ? Non, pas vraiment, non , ça l'arrangeait, même, car sans cela, elle n'aurait pas trouvé ce travail, et sans cela, ils n'auraient pas cette conversation, et un nouveau prétexte pour se détester cordialement... ou le prétendre, en tous cas.

-En attendant, je suis convaincue que tu es capable de te préparer ton café tout seul, comme un grand.


Alors qu'elle prononçait ces mots, elle sentit la tête lui tourner et s'enfonça plus largement dans son fauteuil. Non, ce n'était vraiment pas le moment que ça lui reprenne maintenant.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 3 Mai - 11:58

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Les montées de colère, les joutes verbales, le venin, c’était le quotidien de deux myrihandes. Ils avaient l’habitude de cette relation animée, de cette tension entre eux. C’était comme ça depuis toujours, mais cela avait amplifié avec le temps. Et ce n’était évidemment pas parce qu’ils étaient mariés (même si personne n’était au courant de cette union) que les choses allaient changer. Edward avait réussi à contenir un peu sa colère, pour lancer des piques à son âme sœur sans sortir de ses gongs. Parce qu’il savait bien que cela lui était parfaitement inutile de se laisser exploser de colère, qu’il était bien plus efficace quand il jouait des mots. D’ailleurs, ce n’était pas pour rien qu’il traitait Jane de boniche, il se doutait bien qu’elle n’allait pas apprécier, fierté oblige. En même temps, le jeune homme aurait très mal pris également si quelqu’un l’avait traité de boniche. Edward ne perdait donc pas son sourire, satisfait de ce qu’il venait de sortir, tout en gardant son regard plongé dans celui de son âme sœur. Il se doutait bien qu’elle avait des cartes en main pour le blesser à son tour et en même temps, il espérait bien qu’elle le fasse. Ce n’était pas intéressant sinon, c’était leur façon d’être. D’ailleurs, Jane ne manqua pas de piquer sa propre fierté en s’adressant à lui comme l’aurait fait Preston, lui reprochant de ne pas s’intéresser aux affaires de la famille, dont elle faisait partie et ne manquait pas de rappeler. Au fond, Edward devait bien avouer qu’il appréciait de plus en plus l’idée que son âme sœur soit une Baker, qu’ils se soient unis aussi officiellement. Et cela, même s’il n’avait pas l’intention d’en parler à quelqu’un et qu’elle avait trouvé un nouveau prétexte pour lui casser les pieds. Ce n’était pas tant le fait que Jane s’occuper des affaires de cette famille dont elle faisait partie à présent qui le dérangeait, mais bien plus le fait qu’elle se rapproche de Preston pour ça. Preston qui avait donc laissé une personne étrangère aux Baker se charger de ses corvées, puisqu’il était dans l’ignorance de cette union. En réalité, Edward avait de l’intérêt pour les affaires familiales, même s’il ne montrait rien.

Puisque Jane allait terminer avec sa joute verbale, il se préparait à répliquer quelque chose. Il savait parfaitement ce qu’il allait lui dire d’ailleurs, de quoi l’énerver encore un peu plus. Sauf qu’il n’en eut pas l’occasion, ou plutôt qu’il oubliait complètement de poursuivre ce petit jeu malsain qu’ils avaient entre eux.

« Jane ! » Lança-t-il avant de s’approcher vivement de son âme sœur qui venait de s’effondrer dans le fauteuil, se penchant sur elle. « Ça va ? »

Edward venait de baisser les armes clairement, parce qu’il s’inquiétait forcément. Quoi qu’ils puissent se lancer l’un à l’autre, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’elle était sans aucun doute la personne la plus importante dans sa vie (et pas seulement parce que ses jours étaient directement liées aux siennes). Alors il mettait tout simplement de côté toutes les verves et s’inquiétait de l’état de sa femme.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 3 Mai - 15:55


Quelque chose de magique
D

ernièrement, ça lui arrivait malheureusement de plus en plus souvent. En fait, depuis son mariage (ses mariages ?), si bien qu'elle avait voulu mettre ses malaises répétés sur le compte du stress, de la culpabilité... bref, d'un mal purement psychologique et mérité pour le nombre de conneries qu'elle accumulait à la minute et pour tout le mal qu'elle savait faire autour d'elle... Cependant, et même si elle n'excluait toujours pas cette hypothèse, elle commençait tout de même à sérieusement se demander si elle n'était pas la victime d'un virus tenace, et d'autant plus tenace qu'elle était justement trop mal en point moralement pour lutter contre toutes ces agressions extérieures... L'hiver avait fait son bout de chemin, logique qu'elle se choppe toutes les saloperies qui traînaient... N'empêche que celle-ci était coriace. Et les effets sur Jane étaient en tous cas dévastateurs, et pas franchement les plus appropriés pour commencer du bon pied un nouveau travail... Elle se sentait régulièrement fatiguée, quasiment constamment à fleur de peau, elle pouvait passer d'une humeur à l'autre en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire (et il ne fallait pas s'aviser de le lui faire remarquer, sans quoi elle ne tardait pas à partir au quart de tour)... Et il lui arrivait, à des moments comme celui-là, de faire des malaises... Sauf que son âme soeur était évidemment la dernière personne devant laquelle Jane avait voulu que ça arrive. Elle détestait qu'on puisse la voir en état de faiblesse, et encore plus s'il s'agissait d'Edward, qui pouvait aisément en tirer avantage et qui savait ne pas s'en priver. D'habitude, pas cette fois.

Non, pas cette fois. Cette fois, il se montrait soucieux de son état, sincèrement, et elle ne pourrait pas lui être plus reconnaissante. Elle n'était pas en état de supporter qu'il se moque en plus du reste. Et ça, il avait dû le sentir, il sentait tout, après tout... Et elle savait bien que si les situations avaient été inversées, elle aurait fait preuve de la même inquiétude. Il y avait des moments où l'illusion ne prenait plus, ne parvenait plus à prendre... Non, Jane n'allait pas bien. Et pour la peine, elle ne sut même pas se contenter d'un simple vertige.

-Je...
Elle aurait voulu lui répondre que ça allait, ou qu'il devait se mêler d ses affaires, mais au final, elle n'arriva rien à dire, elle avait le coeur au bord des lèvres et, bien vite, le contenu de son déjeuner finit bien vite dans la poubelle de bureau de Preston. Quand elle se releva, elle était pâle comme un linge et tremblante. Merde... marmonna-t-elle en s'essuyant la bouche d'un revers de manche. Pas très sexy, hein ?

Elle adressa un regard attentif à son âme soeur. En plus de ça, il ne devait pas être au meilleur de sa forme non plus. Aussi étrange que cela puisse paraître, elle n'avait pas envie de lui infliger ça. Il se souciait d'elle, le ait est qu'elle se souciait de lui également, plus que n'importe quoi, plus que n'import qui, et ce qu'elle le veuille ou non.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 3 Mai - 18:17

Jane & Edward
Quelque chose de magique
La situation venait de radicalement changer, on ne pouvait pas faire plus de changement d’un coup. Alors que les deux myrihandes se prenaient la tête comme d’habitude, maintenant c’était plus de l’inquiétude qui était présente. Evidemment, Edward ne pouvait que s’inquiéter pour Jane quand il la voyait défaillir de cette manière. Il savait bien que ce n’était pas du flan, qu’elle se sentait mal, parce qu’il ressentait tout. A moindre mesure bien sûr, il n’était pas au bord de l’évanouissement, mais il ressentait quand même le mal de la jeune femme. Ils ressentaient tout l’un de l’autre, ils partageaient tout. Ce qu’il y avait de bien, mais de mauvais aussi également. Le jeune homme devait supporter de ressentir ce qui pouvait se passer entre Jane et celui qui était officiellement son époux, alors qu’il se serait bien épargné ça. Il ne pouvait donc pas imaginer une seule seconde qu’elle joue la comédie, c’était impossible. Et forcément donc, Edward s’inquiétait. Même s’il pouvait se montrer violent avec son âme sœur, physiquement comme verbalement, le jeune homme ne pouvait que s’inquiéter quand elle semblait aller mal. Quoi qu’il puisse dire en temps normal, les intérêts de la jeune femme l’importaient énormément. Il ne pouvait supporter l’idée qu’elle soit même et impuissant. Il aurait très bien pu profiter du fait qu’elle baissait les armes, qu’elle soit faible, mais il n’avait vraiment pas la tête à ça. Elle était ce qui comptait le plus après tout (même s’il ne le dirait jamais à haute voix).

Edward attendait que la jeune femme lui dise quelque chose, espérant vraiment qu’elle allait l’envoyer bouler et donc prouver qu’elle ne se sentait pas si mal que ça. Cependant, au lieu de dire quelque chose, elle vida le contenu de son estomac dans la poubelle de Preston. La seule consolation dans tout cela, c’était qu’elle venait de vomir dans la poubelle de son frère, il avait bien envie de laisser ça comme ça rien que pour ennuyer son aîné. Edward se redressa un peu, s’appuyant contre le bureau. C’était qu’avec tout ça, il ne se sentait pas très bien non plus pour le coup. Joie. Il ne releva même pas la remarque de la jeune femme sur le fait qu’elle n’était pas vraiment sexy pour le coup, alors qu’il avait bien envie de lui répondre quelque chose. Si elle savait, elle était toujours sexy, même là.

« J’ai envie de vomir… » Dit-il en fermant les yeux, se retenant comme il pouvait. Pour le coup, il aurait bien aimé que la jeune femme ne partage pas tout avec lui. Il prit de grande inspiration, avant d’ouvrir de nouveau les yeux. « T’es souvent malade en ce moment hein ? »

Il n’attendait pas de réponse à sa question, il le savait. Parce qu’il se sentait malade ces derniers temps aussi, sauf que ce n’était pas de lui que ça venait. Ce n’était pas pareil quand il était malade, il arrivait à faire la différence.

« Je t’emmène voir un médecin. »

Son ton ne laissait aucune place au doute, le jeune homme avait bel et bien l’intention de la conduire voir quelqu’un, de gré, ou de force.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 3 Mai - 22:00


Quelque chose de magique
À

la question que Jane n'avait pas posé, mais qui aurait pu aisément se lire dans son regard, le jeune homme répondit sans doute sans savoir que c'était ce qu'elle attendait, et la réponse n'était pas engageante, loin de là, même... Il avait envie de vomir, disait-il, et Jane savait pertinemment que ce n'était pas le fait de l'avoir vu rendre tripes et boyaux sous ses yeux. Dans une moindre mesure, il savait le mal dont elle souffrait car il l'éprouvait, lui aussi. Elle aurait aimé le lui épargner. Pour le vivre beaucoup trop régulièrement depuis quelques jours, elle savait pertinemment à quel point c'était désagréable... Elle savait qu'elle n'avait pas vraiment besoin de répondre à son âme soeur quand ce dernier lui demanda si elle était souvent malade ces derniers temps. Elle avait hoché la tête, certes, mais elle savait au fond très bien que ce n'était pas le moins du monde nécessaire. Ces dernières semaines n'avaient pas dû être bien plus confortables pour elle que pour lui. Aussitôt, il proposa d'aller voir un médecin. Était-ce parce qu'il en avait assez d'aller mal à cause d'elle ? Elle voulait croire que non. Il lui semblait sincèrement lire de l'inquiétude dans sa voix, et à dire vrai, il n'était pas le seul à en éprouver. Il en était de même pour la jeune femme également. Ça traînait vraiment en longueur, et ses hypothèses de départ partaient toutes en vrille... Oui, il faudrait sans doute qu'elle aille voir un médecin. Ce serait mieux pour elle et pour lui. Elle détestait les toubibs, certes, et la plupart du temps, elle s'arrangeait pour les éviter avec deux-trois remèdes de grands-mères... Sauf qu'elle ne comprenait rien des maux dont elle souffrait. Si ce n'était pas juste la culpabilité, alors c'était quoi ? La dernière fois qu'elle s'était sentie mal comme ça, c'était parce qu'elle était dans sa mauvaise période du mois... mais elle n'avait pas eu ses règles depuis...
Depuis....

Pâle comme un linge, elle l'était dors et déjà l'instant d'avant, mais à présent, son teint virait ni plus ni moins au transparent. Non. Non. Non. C'était impossible.
Ou si, c'était tout à fait possible... On ne pouvait pas vraiment dire que Jane était la personne la plus... prudente au monde. Mais non. Tout sauf ça, non.

-Non !
affirma-t-elle, tout à coup sur la défensive. Je veux dire... se rattrapa-t-elle. Je vais aller voir un médecin, mais m'accompagne pas, c'est pas la peine... Elle tenta de se relever, péniblement s'il en est, s'appuyait avec force sur le dossier de sa chaise pour ne pas retomber aussitôt. Je vais... ranger tout ça. Sous entendu tous ces papiers, et cette poubelle au contenu immonde... me débarbouiller, et j'y vais. T'en fais pas, tu pourras rester bieeen loin de moi, tu n'auras pas à supporter mon état plus longtemps...

Et là, clairement, elle était sur la défensive. Ça lui arrivait trop régulièrement. En ce moment. Parce qu'un rien pouvait immédiatement l'agacer. Mais au moins, elle savait pourquoi cette fois. Là, elle avait une bonne raison.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 3 Mai - 23:19

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Les yeux d’Edward ne quittaient pas Jane, il était bien décidé à la conduire chez un médecin. Et ce n’était pas que parce qu’il se sentait malade lui aussi et que c’était un miracle qu’il n’ait pas encore vomi à son tour. Il s’inquiétait vraiment pour son âme sœur, même s’il devait mettait sa fierté de côté. Quoi qu’il dise en temps normal, Edward se faisait vraiment du souci pour Jane. Il n’aimait pas la voir dans cet état, se sentir à ce point impuissant. Il avait peur pour elle oui, alors il n’était pas question qu’elle se défile. Un frisson parcourut son échine, sans qu’il ne sache pourquoi, au même moment où Jane blêmit encore plus. Le jeune homme crut qu’elle était sur le point de faire un nouveau malaise. Il allait dire quelque chose, juste au moment où elle rétorqua un « non » défensif. Edward en resta réellement sans voix, ne s’y attendant pas. Même si cela ressemblait bien à Jane de refuser une main tendue de la part de son âme sœur, il aurait sans doute fait de même, il ne parvenait pas à comprendre ce qui était en train de se passer. Il sentait le trouble chez la jeune femme, il la sentait paniquer, sur la défensive, mais sans pour autant comprendre. Qu’elle n’accepte pas qu’il la conduise chez le médecin était une raison sans doute, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il y avait autre chose là-dessous.

Il n’avait rien dit alors qu’elle se levait, sous entendait qu’elle allait ranger le bordel, avant de partir. Evidemment, le jeune homme n’avait aucune envie de la voir disparaitre d’un coup, pas comme ça, pas alors qu’elle se trouvait dans un état aussi affreux. S’il voulait la conduire chez le médecin, ce n’était pas simplement parce qu’il s’inquiétait pour elle, mais il voulait aussi être sûr qu’elle s’y rende. Edward s’éloigna du bureau sur lequel il se tenait et s’approcha vivement de Jane, l’attrapa afin de s’assurer qu’elle ne tombe pas de nouveau. Il se laissa alors envelopper de cette délicieuse chaleur qui accompagnait chaque contact de leur corps.

« Pas question, tu tiens à peine debout. » Edward soupira, s’énervant lui-même de ce qu’il s’apprêtait à dire. « Je m’occuperais du bordel. » Le jeune homme leva une main pour venir la poser sur la joue de son âme sœur, approchant son visage pour déposer son front sur le sien. Il ferma les yeux, savourant cette sensation si particulière qu’il y avait toujours quand ils se touchaient, celle dont il serait incapable de se passer un jour. Bizarrement, il avait le sentiment qu’elle était encore plus douce que d’habitude. Comme si c’était le seul moyen de vraiment se sentir mieux. « Tu sais que tu es une sale chieuse ? » Dit-il, son souffle se déposant sur le visage de Jane, en ouvrant les yeux. « Tu vas me rendre complètement dingue. »

Si ce n’était pas déjà le cas. En fait, c’était déjà le cas. Elle le rendait complètement fou, au point qu’il était capable de faire n’importe quoi pour elle, vraiment n’importe quoi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Lun 4 Mai - 0:08


Quelque chose de magique
P

our que le jeune homme mette autant de son orgueil de côté, et sache se montrer à ce point prévenant, elle devait vraiment donner un aspect d'elle profondément pitoyable... En même temps, elle ne pouvait pas nier l'être, elle peinait à tenir debout, et se traîner jusqu'à l'extérieur de ce bureau tiendrait déjà du miracle. Mais pour qu'Edward aille jusqu'à céder à l'une de ses requêtes de tout à l'heure pour son bien-être à elle, il fallait vraiment qu'il soit inquiet. Et elle n'aurait pas pu considérer meilleur moment pour lui d'abaisser ses barrières pour lui témoigner de l'attention et de la considération. Parce qu'en dépit de tout ce qu'elle pouvait bien vouloir lui laisser croire, elle en avait diablement besoin. Outre cette nausée tenace en bordure de ses lèvres, il y avait ce sentiment ténu de vertige, et à présent cette angoisse qu'elle faisait au mieux pour réprimer afin que son âme soeur ne l'éprouve pas trop, bien que c'était presque impossible. Se pouvait-il que ses présomptions soient justes... Malheureusement... À présent qu'elle mettait bout à bout tous ses symptômes, ses nausées, la fatigue, ses dégoûts alimentaires, ses sautes d'humeur subites et incontrôlables... ça aurait dû lui sauter aux yeux tout de suite. Oui, il fallait qu'elle voit quelqu'un, et elle savait pertinemment qui... Qui d'autre que sa marraine pourrait être à même de l'aider... Mais avant tout, il fallait que son âme soeur ne sache rien soupçonner... Difficile, étant donné son incapacité presque totale à lui cacher quoi que ce soit.

Quand il l'attrapa afin d'éviter qu'elle ne chancelle à nouveau, quand il déposa son front contre le sien, l'habituelle vague de chaleur l'envahit toute entière. Jamais elle ne lui avait paru plus salutaire, ce contact, agréable comme jamais, parvenait à la calmer un peu. Elle parvint même à esquisser un léger sourire quand il la traita de sale chieuse... ça... Il allait le rendre complètement dingue, disait-il. S'il savait... Elle était convaincue que c'était dors et déjà le cas, mais elle pressentait que ça n'allait clairement pas s'arranger dans l'avenir. Elle ne répliqua rien, elle se contenta de se serrer dans ses bras... à la recherche, pour une fois, plus de réconfort que d'ébats passionnés. Le genre de réconfort qu'elle n'aurait jamais pensé aller chercher auprès de lui, et pourtant... elle avait le sentiment que rien ne pourrait lui faire plus de bien pour le moment que cette étreinte. Elle ferma les yeux une fraction de seconde, et sans qu'elle les ait senti venir un seul instant, elle sentit des larmes en sortir et se surprit à éclater en sanglot. Voilà, elle ne paraîtrait jamais plus faible qu'en cet instant. Elle qui affirmait haut et fort qu'elle ne pleurait jamais (et en même temps c'est vrai, elle tentait généralement de réduire le nombre de ses larmes au strict minimum vital, mais là, c'était vraiment plus fort qu'elle) se sentait tout à coup aussi fragile et vulnérable qu'une vulgaire poupée de chiffon. Et il fallait que ce soit dans ses bras qu'elle craque !
Fichus hormones.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Lun 4 Mai - 0:44

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Elle le rendait complètement dingue oui, et il espérait vraiment que c’était son cas à elle aussi. Qu’il ne soit pas le seul à souffrir, même si au fond il ne souffrait pas vraiment. C’était la situation toute entière qui était complètement dingue. Ce lien magique qu’il y avait entre eux, cette histoire de mariage, ce souci soudain de santé. Tous étaient complètement dingues, alors ce n’était pas étonnant qu’ils deviennent fous à leur tour. Edward mettait vraiment son orgueil légendaire de côté, parce qu’il voyait bien qu’elle n’allait pas bien. Il le ressentait même, il n’y avait plus de question de « combat » à présent. Tant pis s’il baissait les armes, s’il se montrait faible. Cela ne servait à rien de se battre de toute façon, si l’autre en face n’était pas en position de le faire. Edward avait pour l’instant, simplement envie de profiter de la chaleur de leur contact. Ce n’était pas comme d’habitude, quand le jeune homme ressentait une furieuse envie de posséder toute entière son âme sœur. Aujourd’hui, c’était différent, il appréciait simplement cette douceur dans le contact, le fait qu’ils restent tout simplement là l’un contre l’autre. Evidemment, il ne pouvait pas dire qu’il n’avait pas envie d’elle, il avait tout le temps envie d’elle, même quand ils s’envoyaient les pires saletés au visage. Mais là, il profitait simplement de l’étreinte. Jusqu’à ce qu’elle se mette à pleurer.

Edward sentit son cœur battre à tout rompre. S’il y avait une personne qu’il était rare de voir pleurer, c’était bien Jane. Elle était comme ça, sa fierté la forçait à ne pas se montrer faible et encore moins de l’être devant lui. Et pourtant, elle se trouvait bel et bien dans ses bras, en train de pleurer. Autant dire que l’angoisse qu’il avait pu ressentir plus tôt était loin de diminuer, bien au contraire. Il n’arrivait pas à comprendre ce qui lui arrivait, pourquoi elle se retrouvait dans un tel état. Evidemment, le jeune homme ne pouvait pas imaginer une seule seconde la vraie raison de ces changements d’humeur, de ces nausées. L’idée ne lui traverserait jamais l’esprit. Il se contentait donc de s’inquiéter, parce que si elle fondait dans ses bras ce n’était pas rien quand même. Même si cela signifiait également qu’ils avaient clairement passé un cap dans leur relation, parce que ça ne serait jamais arrivé avant. Et même si c’était étrange, ce n’était pas pour déplaire au myrihande.

« Tu sais à quel point je pourrais trop te pourrir là… » Dit-il doucement, alors qu’il caressait les cheveux de celle qui était son épouse en secret. Elle devait le savoir évidemment, comme elle savait qu’il ne le ferait pas. Ce n’était pas simplement parce qu’il s’inquiétait, parce que le moment était tendre et qu’il n’en avait pas envie. Il n’en retirerait de toute façon aucune fierté, il préférait largement se trouver une « bonne » raison.

Sans lui demander son avis, Edward desserra un peu l’étreinte pour porter Jane afin de la conduire dans sa chambre. Et il n’avait même pas d’idée derrière la tête, simplement le fait qu’elle avait besoin de se reposer et que ce n’était pas en restant debout dans le bureau (puant) de Preston qu’elle allait le faire. Il l’a conduit donc dans sa chambre, l’installant sur son lit et… hésita à rester ou partir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Lun 4 Mai - 15:32


Quelque chose de magique
O

h, ça, c'est certain, avec une telle situation, il avait matière à la pourrir pour des heures et des heures. Elle avait atteint le paroxysme de la faiblesse. Il était vraiment rare qu'elle daigne se montrer à ce point fragile, et fasse ainsi acte de laisser-aller, de manière générale, encore moins en présence de celui qui aurait pu trouver un milliard de réflexions à lui faire sur le sujet... Mais là, ça lui était venu naturellement, et si elle en éprouverait peut-être quelques regrets plus tard, il n'y en avait pas pour lui pourrir l'esprit pour le moment (et heureusement, étant donné toutes les pensées qui se bousculaient dors et déjà dans son propre cerveau) ... Elle se sentait juste bien, en tous cas mieux, entre ces bras protecteurs, et ces larmes, au fond, la soulageaient, autant que son âme soeur, qui s'abstenait de lui faire payer son attitude, se montrant au contraire d'une compréhension et d'une tendresse bienvenus. Elle ne le découvrait pas vraiment sous cet aspect, elle savait qu'il avait cela en lui, comme elle-même n'avait pas que du négatif à apporter aux autres, mais c'était la première fois qu'il mettait ces qualités au profit de leur "relation", concrètement. Et elle aimait vraiment ça... même si c'était dangereux... C'est comme s'ils abaissaient progressivement toutes les barrières pourtant justifiées et sécurisantes qui les retenait d'être ensemble... En même temps, elle n'aurait jamais toléré cette attitude qu'à petite dose. Quand elle irait mieux, elle se doutait bien que leurs joutes verbales reprendraient de plus belles. Mais quand elle serait mieux, elle commençait à le craindre vraiment, quelque chose aurait radicalement changé.

Elle se laissa porter sans esquisser l'ombre d'une résistance quand son âme soeur le mena jusqu'à sa chambre et l'allongea dans son lit, pour une fois sans aucune arrière-pensée (ce qui les concernant était plutôt exceptionnel), de toute façon, et même si, quelque part, elle en gardait l'envie (c'était comme ça, elle avait toujours envie de lui), elle n'aurait pas vraiment été en était de faire quoi que ce soit. Elle appréciait seulement le confort moelleux du matelas, de cet oreiller sous sa tête. Elle ferma un instant les yeux, quand elle les rouvrit, elle les tourna vers le jeune homme, qui restait là, comme s'il se demandait s'il ne ferait pas mieux de partir. Surtout pas. Elle avait besoin de lui... C'était plus flagrant encore dorénavant... Cette chaleur, liée à leur pouvoir certes, mais peut-être pas seulement, lui faisait un bien fou. Elle en avait besoin... Elle était en morceaux physiquement... et mentalement, alors que l'évidence se faisait jour dans son esprit. Elle n'aurait jamais garanti autrement que la présence du myrihande soit la plus disposé à la rassurer et à l'apaiser... mais là, à cet instant, c'était une pure et simple certitude. Elle n'avait aucune envie de rester toute seule... Et elle n'avait pas davantage envie d'être en présence de quelqu'un d'autre.

-Reste avec moi...
demanda-t-elle doucement, sans pour autant ajouter le "s'il te plaît de circonstance. Fallait pas abuser non plus.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Mer 6 Mai - 23:47

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Peut-être qu’Edward allait se servir de ce moment-là dans le futur pour taper sur les nerfs de Jane, c’était ce qu’ils faisaient si bien ensemble. Au final, leurs vies n’étaient qu’une succession de chose permettant d’énerver l’autre, encore et encore et ils allaient de plus en plus loin. Ce n’était pas pour rien que la jeune femme avait décidé de travailler pour Preston, le jeune Baker se doutait bien que ça avait un rapport direct avec lui. Tous ce qu’ils faisaient avaient un rapport avec l’autre, Edward ne pouvait pas nier ça même s’il n’allait évidemment pas le crier sur les toits. Il pouvait donc très bien utiliser ce moment de faiblesse contre elle, il le ferait sans doute plus tard, mais pour le moment il n’allait pas le faire. Parce qu’il s’inquiétait bien trop et parce qu’il appréciait ce contact simple qu’ils avaient. Edward n’avait pas l’habitude de se montrer avenant et tendre envers celle qui était sa femme et qui donc avait normalement toutes les raisons du monde de recevoir cette tendresse. Il avait cette part en lui, qu’il réservait principalement avec Perséphone ou Ambre. Mais la situation le poussait à baisser les barrières, comme Jane venait de faire également. Ils baissaient tous les deux les barrières qui rendaient leurs relations si dures et si spéciales. Ce qui rendait leurs relations si intéressantes d’ailleurs, ce qu’Edward adorait entre eux. Ils étaient deux feux intenses et brulants, ils ne pouvaient pas se contenter de moments glaciales, ils avaient besoin d’exploser de temps en temps. Mais au fond, cela ne rendait cet instant de tendresse plus qu’agréable.

Mais ce n’était pas pour autant qu’Edward se sentait vraiment à l’aise. Il ne savait pas comment agir, ce qu’il devait faire ou non. Il venait de conduire la jeune femme dans sa chambre, pour qu’elle puisse se reposer sur son lit. Mais il était incapable de se décider sur le fait qu’il devait rester ou non. C’était complètement idiot, il se sentait d’ailleurs très bête, mais il n’arrivait vraiment pas à se décider. C’était sans doute la première fois qu’il montrait autant d’hésitation envers Jane, d’habitude il savait parfaitement comment agir. Il laissait simplement son instinct parler. Et puis Jane prit la parole, lui demandant (ordonnant) de rester avec elle. Il sourit, avant de venir s’installer à côté d’elle, la prenant dans ses bras.

« J’ai aucun ordre à recevoir de toi… »

Lui glissa-t-il à l’oreille, en murmurant, alors qu’il se laissait envahir par la chaleur caractéristique de leur contact. Il adorait ça, il ne pourrait jamais se passer de ce contact. Il l’avait simplement dans ses bras, mais c’était déjà énorme. Cela suffisait en tout cas, pour que leur lien soit plus qu’actif. Parfois, Edward se demandait comment il avait fait pour vivre sans ça, comment il avait pu supporter son lien avec son âme sœur, avec sa femme. Parce qu’ils n’avaient besoin de rien pour se sentir mieux ou du moins besoin de peu de chose. Finalement, ça serait sans doute bien plus simple s’ils assumaient tout simplement. Mais c’était des pensées qu’il allait vite oublier une fois qu’elle ne serait plus à ses côtés.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Ven 8 Mai - 2:42


Quelque chose de magique
J

ane aimait cette idée de liberté, d’indépendance, d’autonomie… Elle aimait se considérer comme une femme forte et fière qui n’avait absolument pas besoin des autres pour s’en sortir dans la vie. Rien ne l’insupportait plus que de se sentir dépendre de quelqu’un… C’était en partie pour cela (au-delà du fait que ses parents ne lui avaient pas franchement donné l’exemple d’une union réussie) qu’elle n’avait jamais voulu se marier. Elle n’avait pas besoin de quelqu’un pour l’assumer et vivre. D’ailleurs, en acceptant la proposition de Léo, elle était bien contrainte de reconnaître que ce qu’elle avait aimé, c’était l’idée qu’il dépende elle, qu’il ait à ce point besoin d’elle. C’était en cela que sa relation au jeune homme était profondément malsaine. Elle aimait qu’il l’aime… Comment cela pourrait-il bien fonctionner sur la durée ? Ça ne le pouvait pas… Oui, Jane tenait à sa pleine et entière indépendance… Et pourtant… Pourtant, elle dépendait complètement de son âme soeur. Parce qu’ils n’étaient au fond qu’un seul et même être, ignoblement séparé en deux, elle ne pouvait pas concevoir sa vie sans lui, elle avait infiniment besoin de sa présence, et c’est pour cette raison que lui dire « oui » alors même qu’elle s’apprêtait à passer devant l’autel pour un autre avait été pour elle comme la plus pure et merveilleuse (sur le moment) des évidences… Encore maintenant, d’ailleurs, elle prouvait qu’elle était incapable de se passer de lui…

…Ses propos avaient résonné comme un ordre, question d’habitude, trop de tendresse tue la tendresse, il fallait qu’ils s’en exemptent ne serait-ce qu’un tout petit peu, le fait est qu’il aurait tout aussi bien pu s’agir d’une supplication, car à cet instant, elle voulait vraiment qu’il reste. Et oui, elle en avait besoin. Il était le seul capable de l’apaiser et de la rassurer un peu… Ce qu’elle venait de découvrir sur elle-même lui fichait une trouille bleue. S’il fallait ajouter à cela sa douleur persistante (quoi qu’elle se soit un peu calmée depuis qu’elle s’était allongée et pouvait profiter d’un semblant d’obscurité), rien n’était à même de la soulager si ce n’est le contact de sa peau contre la sienne. Ça, il devait bien le comprendre, car quand bien même il lui fit remarquer qu’elle n’avait absolument aucun ordre à lui donner (ce qui était le cas, d’ailleurs, et heureusement, car s’il s’était contenté d’être obéissant bien comme il faut, il lui aurait plu cent fois moins), il vint s’installer à côté d’elle et la serra dans ses bras. Elle ferma les yeux, savourant pleinement ce contact délicieux. Elle se sentait bin mieux comme ça. Oh, très clairement, c’était un nid d’emmerdes (encore plus que d’habitude) qui l’attendait au tournant, mais là, tout de suite, elle parvenait à se sentir plus sereine. Apaisée. Elle l’aurait bien remercié si elle elle avait su mettre suffisamment de son orgueil de côté (sans surprise, ce n’était pas le cas), à la place, elle se contenta de le serrer plus fort encore, serrant le tissus de son haut entre ses doigts, les yeux fermés. C’était sa façon à elle de lui témoigner sa reconnaissance.
Pitié. Que la réalité s’épargne de les rattraper trop vite.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   Dim 10 Mai - 14:52

Jane & Edward
Quelque chose de magique
Edward devait bien avouer qu’il appréciait que la jeune femme lui demande de rester, en dehors du fait qu’il avait plus qu’envie de rester aussi. Il aimait sentir cette dépendant qu’elle avait envers lui, et qu’il avait forcément envers elle. C’était comme ça, ils avaient besoin l’un de l’autre, même s’ils ne l’avouaient pas tout haut à longueur de temps. Ce n’était pas pour rien que les deux âmes sœur s’étaient passé la bague aux doigts et qu’ils le cachaient forcément. Edward n’avait aucune envie d’avouer son mariage à quiconque, en grande partie parce qu’il n’assumait pas. Mais en même temps, il fallait avouer que cela rendait les choses encore plus intéressantes. Leur relation était clairement enflammée, ils ne faisaient pas les choses à moitié. Ils étaient entier, l’un envers l’autre, même s’ils ne le montraient pas au grand jour. Et il était parfois difficile d’assumer donc ce qu’ils étaient capable de faire l’un pour l’autre, ils avaient une si grande fierté.

Edward n’avait pas pu s’empêcher de préciser à son âme sœur qu’il n’avait pas d’ordre à recevoir d’elle, ce qui était évidemment le cas. Au contraire, si elle se mettait à lui donner des ordres, il s’amuserait à aller dans l’autre sens. Parce qu’ils étaient comme ça, ils avaient besoin de se confronter pour se sentir bien. La plupart du temps en tout cas, même si pour l’instant ce n’était pas le cas. Cette simple phrase permettait au jeune homme d’exprimer son esprit de contradiction, avant qu’il se laisse de nouveau aller à la tendresse. La situation était particulière, il était plus qu’évident qu’ils ne pouvaient pas se contenter de se foutre dessus. De toute façon, le jeune homme n’en avait aucune envie. Il la prit dans ses bras, s’installant avec elle dans ce lit, dans ce simple geste apaisant. Il se laissa bercer par la chaleur habituelle qui traversait son corps de part en part, au simple contact de sa peau contre celle de son âme sœur. Il savait qu’il ne pourrait jamais se lasser de cette sensation, jamais se lasser d’elle tout simplement. Outre le fait que sa vie était directement liée à celle de Jane (si l’un des deux mourrait, l’autre le suivrait immédiatement dans la tombe), ils avaient besoin l’un de l’autre. Edward n’imaginait pas un seul moment sa vie sans la jeune femme, sans tous ce qu’elle lui apportait (le bon comme le mauvais, surtout le mauvais). Et dans ce genre de moment, quand ils étaient l’un contre l’autre dans ce moment de tendresse, dans une sorte de bulle, il était encore plus difficile de vouloir revenir à la réalité. Une fois que le moment sera terminé, qu’ils auraient reprit chacun leur route, les habitudes allaient revenir. Edward profiterait de sa petite amie officielle, se persuadant qu’elle était celle dont il avait besoin, avant de finalement retomber dans les bras de celle qu’il avait épousée dans le plus grand des secrets.

C’était l’histoire de leur vie, un éternel recommencement plein de rebondissement.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Quelque chose de magique (Jane <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelque chose de magique (Jane <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-