Partagez | 
 

 Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Lun 11 Mai - 0:11

Preston & Jane & Edward
Les alliances sont parfois trompeuses
C’était perturbant, extrêmement perturbant. Edward avait du mal à supporter le fait de sentir la présence de son âme sœur constamment chez lui, parce qu’elle avait décidé de l’ennuyer en travaillant pour Preston. Quelle idée il avait eu celui-là aussi de l’engager ? Ils avaient vraiment le don de l’agacer ces deux-là, ils savaient parfaitement s’y prendre. Puisqu’évidemment, le jeune homme peinait à voir cette situation autrement qu’avec lui au milieu de tout cela. Il n’envisageait pas une seule seconde que Jane puisse vraiment prendre du plaisir à travailler pour les intérêts des Baker (quand bien même elle en était une), comme il n’imaginait pas que son frère puisse vraiment avoir besoin de son service. Il voyait cela plus comme un complot pour lui pourrir un peu plus la vie. Parce que cette situation lui pourrissait clairement la vie. Parce que le jeune homme devait luter constamment contre cette envie irrésistible qu’il avait de rejoindre Jane dans la pièce où elle se trouvait, attiré par cette sensation que son âme cherchait sa paire. Il peinait d’ordinaire à se contrôler quand elle était trop proche et elle était bien souvent trop proche (et en mauvaise compagnie). Et il n’y avait pas que ce problème. Pour l’instant, Perséphone ignorait évidemment que l’âme sœur de son « petit-ami » travaillait pour Preston et ce n’était clairement pas Edward qui allait lui apprendre la nouvelle. Il savait d’avance qu’elle n’allait pas apprécier, qu’elle allait même sans doute angoisser. Et elle aurait évidemment toutes les raisons du monde d’angoisser, au vu de ce que le jeune homme était capable de faire avec son âme sœur, sans qu’elle ne soit évidemment pas au courant. Personne ne devait apprendre ce qu’ils avaient fait, même s’il était difficile de garder un tel secret quand même.

Edward avait pris la décision de passer toute la journée loin de chez lui, afin d’échapper à l’influence que son âme sœur pouvait avoir sur lui. Quand il était rentré, il était assez tard dans la journée et il avait cru que Jane serait déjà rentrée chez elle, pour retrouver celui qui était officiellement son époux. Mais à peine eu-t-il passé le pas de la porte qu’il sut qu’il se trompait. Elle était encore présente. Edward se demandait bien pourquoi Jane devait travailler autant, à croire que Preston n’était vraiment pas capable de se débrouiller seul. Sans doute que s’il avait mis plus souvent les mains à la pâte, il n’aurait pas eu besoin d’une « assistante ». Sauf que cela ne changeait rien au fait que le jeune homme n’avait aucune envie de travailler avec (pour) son frère. Décidant qu’il était temps que cette situation s’arrête, Edward se dirigea vers le bureau de son frère. Il ne prit même pas la peine de frapper avant d’entrer.

« Il faut que je te parle. »
Dit-il, sans prendre la peine de saluer Preston non plus. Jane n’était pas dans la pièce, mais elle ne devait pas être loin, il savait qu’elle n’était pas loin. « Faut que tu la renvois, je veux pas qu’elle travaille pour toi ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mar 12 Mai - 3:22

Les alliances sont parfois trompeuses

Ft. Edward & Jane



C'est fou à quel point moins de paperasse à remplir pouvait alléger son fardeau. Le matin, il laissait les listes et les notes sur son bureau, Jane les retranscrivait durant la journée, puis le soir, il pouvait lire calmement le registre avant d'aller dormir. Il y apportait parfois quelques correctifs, remplissait la colonne des surplus et faisait toujours des calculs, mais juste le fait de ne pas devoir retranscrire tout ça était un poids de moins. Et dire qu'il avait presque refusé sous prétexte qu'elle n'est pas une Baker. Leur accord initial était qu'ils allaient tenter la chose, question de voir si ça allait, mais ça faisait déjà quelques temps et il n'avait émis aucun commentaire négatif et il n'avait pas remis en question cet « emploi ». Ils avaient fait un arrangement qui leur semblait raisonnable à tous les deux. Il allait peut-être devoir réviser à la hausse, en faveur de Jane. Mais franchement, il avait l'impression que les bénéfice étaient pour lui. Déjà, il avait l'air moins nerveux, moins à cran.

Pourtant, il sursaute presque lorsque Edward ouvre la porte. Il faisait la lecture du travail de Jane de la journée. Sur son bureau trône un verre de Whisky à moitié bu. Oh, bon sang, le petit frère. Il a l'air de fort bonne humeur, ironise-t-il, mentalement. Prêt au meilleur comme au pire avec Edward, Preston se redresse dans son fauteuil et se cale dans son fauteuil... que de toute évidence, Jane à manipuler à sa taille, ce qu'il n'avait pas remarqué avant de s'y appuyer. Il dévisage son frère qui lui donne ses instructions. Il y a une instant de silence ou Preston ne fait que fixer son frère, puis il a un hochement de tête.

- Oh, bien sûr, si c'est ce que tu veux, Edward, dit-il sur un ton absolument neutre.

Pour peu, on pourrait presque croire qu'il est d'accord avec cette idée. Il le fixe encore quelques secondes, puis il secoue la tête. Si Edward a cru une seconde que Preston était d'accord, il n'a pas vraiment du le réaliser tant il n'a pas du en croire ses oreilles.

- Je ne renverrai pas Jane, de un parce que justement, elle bosse pour moi, pas pour toi. De deux, je ne vois pas pourquoi je ferais ça, puisqu'elle fait ce que je lui demande et elle le fait très bien. Et de trois, quand tu te mettra à foutre quelque chose ici, là je prendrai le temps de prendre en considération ce que tu veux ou pas. Bizarrement, Preston avait un ton de voix très calme. C'est fou à quel point c'était plus facile à tête reposée. Il balaie l'air de sa main. Maintenant, va faire je ne sais quoi comme tu fais d'habitude, tant que c'est hors d'ici, j'ai du travail. Et il se penche au-dessus du registre de compte. Bonne soirée, Edward, ajoute-t-il quelques secondes plus tard.


_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Jeu 14 Mai - 0:43


Les alliances sont parfois trompeuses
E

lle n'avait pas eu besoin d'entendre sa "douce" voix s'élever dans la pièce mitoyenne à celle où elle se trouvait pour savoir qu'il était plus à proximité encore qu'il ne l'avait été le reste de la journée. Journée qui devait normalement être presque finie, d'ailleurs, puisqu'elle avait déjà fait part à Preston de son ouvrage de la journée, et qu'elle attendait seulement qu'il y ait jeté un oeil pour partir, en profitant au passage pour peaufiner un dossier qu'il lui fallait encore quelques minutes pour qu'y soit apposée la touche finale. C'est qu'elle se prenait vraiment au jeu. Elle se découvrait des talents d'organisation et d'application dont elle ne se serait pas crue capable... Mais le fait est que, quand bien même il y avait sans doute plus passionnant que le travail qu'elle faisait, le fait de ne pas être constamment inactive lui faisait du bien... et ça lui évitait également de trop réfléchir, et malheureusement, il y avait de la matière à cogiter, dernièrement, dans son satané cerveau. Aux aguets quand elle entendit Edward parler à son aîné, elle s'abstint de le rejoindre de suite. La cloison qui séparait les deux pièces n'était pas bien épaisse, en tendant l'oreille, elle pouvait sans mal profiter de leur conversation, du moins le gros de cette-dernière. Et elle devait reconnaître que, passée l'angoisse absurde que Preston puisse se contenter d'écouter son frère et la virer manu militari, la situation était plutôt cocasse... Elle l'avait après tout espéré que les deux frères en arrivent là à la seconde où elle avait proposé à Preston de bosser pour lui... Pour emmerder son âme soeur.

Finalement, quand elle en eut suffisamment entendu, et ne pouvant s'empêcher d'y mettre son grain de sel, elle abandonna sa place, se saisit de son dossier, et toqua innocemment à la porte voisine, entrant finalement sans vraiment d'accords.

-T'as entendu Baker ? Arrête de chouiner et mets toi à bosser.
répliqua-t-il, un léger sourire aux lèvres. C'est sûr, quand elle arrivait à avoir le dessus sur le jeune homme, elle en profitait très largement. Tiens Preston, ton dossier. Tout était calculé, finalement, dans son attitude, ne serait-ce que le fait d'appeler Preston par son prénom et de s'abstenir de le faire avec Edward. En lui tendant le fameux dossier, il y avait un seul détail, par contre, auquel elle n'avait pas pensé, mais qui avait son importance. L'alliance portée bien évidence à son doigt. Et pas celle que Léo lui avait offerte le jour de leur union-factice. Et merci. ajouta-t-elle comme pour prouver sa reconnaissance à l'idée qu'il veuille la garder et apprécie son travail.

Au final, ou, elle était reconnaissante, car même si elle ne pensait pas avoir besoin de ce job de prime abord, il s'avérait salutaire, et elle appréciait de savoir que son boulot été reconnu satisfaisant, mais elle n'était pas du genre à remercier qui que ce soit sans raison. Là, elle en avait une, faire enrager celui qui avait tenté de la faire virer... pas forcément pour cette raison.









code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Ven 22 Mai - 22:21

Preston & Jane & Edward
Les alliances sont parfois trompeuses
Edward n’avait pas vraiment cru, en arrivant ainsi dans le bureau de son frère, que ce dernier allait se plier à ses exigences. Il le connaissait assez pour savoir que cela n’était pas le cas, il avait senti donc le coup fourré quand l’homme alla dans son sens. Il ne dit rien, croisant les bras, attendant la suite. Evidemment, Preston n’avait aucune intention de virer Jane. Il ne manqua pas de lui donner les raisons précises, alors que le jeune homme n’en avait que faire. Il n’y avait aucune bonne raison à ses yeux pour que son âme sœur (sa femme) continue de travailler pour son aîné. Il était de très grande mauvaise foi (pour changer), mais il ne démordait pas de l’idée de virer Jane, même s’il n’avait rien à voir dans cet engagement. Cela l’ennuyait sérieusement qu’elle travaille pour son frère, il ne pouvait pas s’empêcher d’être jaloux, entre autre. C’était particulièrement frustrant qu’elle passe une grande partie de son temps chez eux, si encore elle travaillait dehors. Sans grande surprise donc, Edward eut le sentiment de parler à un mur. En même temps, le jour où Preston prendrait le temps de considérer ses paroles, le myrihande deviendrait un saint. Autant dire que ce n’était pas prêt d’arriver. Le jeune homme cependant n’appréciait vraiment pas cette façon que son frère avait de le renvoyer. Il n’avait pas eu le temps de répondre une quelconque parole sanglante que Jane fit son apparition. Edward ne daigna même pas tourner son regard vers elle, se contentant de fixer son aîné. C’était en grande partie pour éviter de se laisser trouver, parce qu’il se connaissait trop bien.

« Le travail de boniche, très peu pour moi. »

Prit-il quand même le temps de lancer, alors que Jane venait de remettre un dossier à son aîné. Il avait remarqué cette manière qu’elle avait eu d’appeler Preston par son prénom, utilisant leur nom de famille le concernant. Elle savait parfaitement comment s’y prendre pour toucher où cela faisait mal. Mais il n’avait pas envie de s’abaisser à son comportement, en fait il faisait surtout tout pour l’éviter. Il avait l’intention de se montrer quand même sérieux devant Preston, espérant quand même obtenir ce qu’il cherchait à avoir. Elle avait bien le droit de travailler pour n’importe qui, mais pas pour son frère. Cependant, le regard du jeune homme fut attiré par la main de Jane quand elle tendit le dossier à Preston. Ce dernier sentit son cœur s’accélérer en reconnaissant l’alliance qu’elle portait à son doigt et qui n’était pas « l’officiel ». Au fond, Edward adorait quand elle portait l’alliance qu’il lui avait offert lors de leur union cachée, celle de sa mère. Sauf qu’en présence de Preston, c’était plus que dangereux. Parce que s’il y avait bien une autre personne au village capable de la reconnaitre, c’était lui. Le regard d’Edward se tourna alors vers le visage de la jeune femme, espérant qu’elle puisse comprendre d’où venait son trouble et agir en conséquence. Si jamais il le découvrait…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Dim 31 Mai - 4:27

Les alliances sont parfois trompeuses

Ft. Edward & Jane



Bien sûr, Edward ne l'entend pas de cette oreille. Il st loin de s'en étonner, mais il n'a pas le temps d'essuyer une réplique d'Edward, parce que Jane répond à sa place. Preston aurait presque ricané, voir rigolé s'il ne s'était pas demandé à ce moment là si c'était bien de laisser Jane être aussi impertinente avec son frère. Mais le temps de réfléchir et de conclure que et puis bon, ils sont assez grand pour s'accorder seuls ou non et que franchement, il n'en a franchement rien à faire, que Edward informe que le boulot de boniche c'est pas pour lui. Tendant la main pour prendre le dossier, Preston répond à ce commentaire qui se voulait neutre mais qui a des pointes d'agacement et d'exaspération.

- Effectivement, quand ça te demande plus d'efforts que de respirer ou ne rien faire, c'est très peu pour toi. Nous sommes tous au courant, Edward, dit-il en mettant la main sur le dossier.

Comme ça, parce qu'elle est à la hauteur de ses yeux, il remarque l'alliance de Jane. Normalement, il ne l'aurait pas vraiment remarqué, bout de métal doré au doigt d'une jeune mariée, ça n'a rien pour particulièrement attirer son regard, mais l'alliance est finement ouvragé et son filigrane est remarquable tant il lui semble familier. Il n'y a pas non plus cent joailliers au village. Ridley a peut-être choisit le même que ses parents, bien que le joailliers en question ne soit pas particulièrement à la portée de ce que Ridley peut s'offrir ou, dans ce cas-ci, offrir à Jane. il y a des limites à l'originalité que peut avoir un vieux joailliers pour les minuscules filigranes sur une alliance. Mais ce que remarque rapidement l'esprit calculateur de Preston, ce sont les imperfections du filigrane. Des imperfections provoquée par le temps et l'usure. L'alliance d'une jeune mariée... de fraîche date... de vraiment fraîche date comme il y a quelques semaines à peine, ne devrait pas avoir ces marques d'usure.

Peut-être que finalement, Edward aura ce qu,il veut, à savoir le renvoie de Jane. Ce n'est pas sur le dossier que se referme la main de Preston, mais autour du poignet de Jane. Son regard pâle se durcit lorsqu'il lève les yeux sur Jane, mais ça ne dure pas puisque la seconde d'après, il est debout et c'est elle qui doit lever les yeux pour le regarder.

- Ou est-ce que t'as prit ça, gronde-t-il avec tout plein de promesses de menace dans la voix si la réponse ne le satisfait pas.

Et il y a fort à parier qu'aucune réponse ne pourra vraiment le satisfaire.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mar 2 Juin - 15:49


Les alliances sont parfois trompeuses
J

ane aurait pu accueillir la réflexion du jeune homme avec la plus profonde indifférence et répondre d’un sourire à la réplique acerbe que lui avait fait Preston, et qui avait de quoi amplement satisfaire la jeune femme. Mais quelque chose l’empêcha soudainement de prêter attention à l’une ou l’autre attitude pour ne se focaliser que sur une seule, vive et tenace. Elle venait de sentir un frisson d’angoisse lui traverser l’échine. La demoiselle était parfaitement confortable avec la situation, et, par ailleurs, elle savait faire fi de l’agacement qu’éprouvait Ed… Mais manifestement, cette sensation, plus forte, plus désagréable, et surtout venue de nulle part, ne venait pas de rien, et clairement, c’était son âme soeur qui l’avait éprouvée avant qu’elle-même ne la ressente. Elle tourna son regard vers lui, un regard interrogatif, dans l’espoir de comprendre quels pouvaient bien être la cause de cette émotion brutale, mais elle n’eut rien le temps de deviner : l’aîné des Baker le fit avant elle, serrant tout à coup son poignet, avant de se lever, de sorte que, prise de court, la myrihande laisse tomber le fameux dossier. Son regard croisa celui de son employeur, froid, menaçant, puis se posa sur cette main qu’il avait immobilisée.

Cette fois, la panique qu’elle éprouvait était bel et bien la sienne alors que ses yeux rencontraient cette bague, forcément familière à tous les membres de la famille Baker. Eh merde… L’espoir qu’il n’ait rien remarqué avait tôt fait de s’évaporer quand le jeune homme lui demanda très concrètement comment elle avait eu cette bague. Putain… D’ordinaire, elle faisait attention, quand elle portait cette bague (qui, fort heureusement, ressemblait suffisamment à celle que Léo lui avait également offerte pour que personne ne puisse rien constater sans y voir de plus près), elle s’arrangeait pour la dissimuler ou, en tous cas, avait la décence de ne pas l’agiter sous les yeux de celui qui était le plus à même de comprendre la supercherie… mais bien sûr et comme souvent, elle avait tout simplement négligé toute prudence, puisque son âme soeur était là, et que la satisfaction de l’humilier avait occulté la prudence. Une satisfaction de courte durée… Fais chier… Elle aimait son boulot, elle n’avait pas envie de le perdre… à tous les coups, il devait croire qu’elle avait volé ce bijou… Et en même temps, qu’est-ce qui était le pire ? Qu’elle l’ait véritablement volé ou bien cette vérité qu’ils avaient si bien su cacher jusque là ?

-Je ne l’ai pas prise. On me l’a offerte.
affirma-t-elle sur le ton du défi.

Elle n’aimait pas qu’on la menace, même s’il s’agissait de quelqu’un pour qui elle avait fini par nourrir un respect sincère. Et en même temps… Bon, elle avait dit la vérité, mais elle ne se voyait pas aller jusqu’au bout de son explication. Les conséquences seraient certainement désastreuses… Elle ne voulait pas que Léo soit accusé de quoi que ce soit non plus… Et d’un autre côté, elle n’avait pas envie d’être la seule à essuyer les pots cassés alors qu’Ed pourrait tirer avantage de la situation. Son regard se tourna instinctivement vers lui. Allait-il avouer ? Ou s’enfonceraient-ils plus encore dans le mensonge ?
… Elle aimait vraiment ce job.










code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mer 24 Juin - 15:18

Preston & Jane & Edward
Les alliances sont parfois trompeuses
Edward s'était clairement laissé emporter par la panique quand il avait vu l'alliance de Jane, cette même alliance qu'il lui avait offert quand ils s'étaient unis. Le mariage qui les unissait devait rester secret, c'était important pour tous les deux, mais visiblement la jeune femme ne manquait pas de prendre des risques. Pour le coup, et parce qu'il était clairement de mauvaise foi, il avait envie de considérer qu'elle agissait avec beaucoup trop d'imprudence pour qu'ils parviennent à s'en sortir. Même si en réalité, il ne pouvait pas s'empêcher d'apprécier qu'elle porte cette alliance-ci autour de son doigt et non pas celle qu'elle avait eu lors de son union avec Leopold. Sauf que là, la situation était problématique. Edward avait continué d'espérer un temps que Preston ne remarque rien, qu'il ne se rende pas compte de la présence de l'alliance de sa mère sur le doigt de la jeune femme. Clairement, Edward aurait dû mieux fait de ne pas utiliser ces alliances, celles de son père et de sa mère, mais c'était celles qu'il avait eu sous la main à ce moment précis. Après tout, le jeune homme n'avait pas imaginé qu'il allait épouser Jane quand il était venu la trouver pour l'empêcher d'épouser Leopold (et au final, elle l'avait quand même épousé, même si cela n'avait aucune valeur). Il espérait donc, mais le destin fut contre eux puisque Preston la remarqua.

L'aîné des Baker attrapa le poignet de Jane et lui demanda alors où elle avait pris la bague. Visiblement, Preston croyait que la jeune femme l'avait volé. En temps normal, Edward aurait sans doute apprécié de voir son âme soeur en conflit avec son aîné, mais la situation le concernait directement pour le coup. Jane se défendit en affirmant qu'on lui avait donné le bijou, sous le regard d'Edward. Ce dernier parvenait à sentir la peur qui tiraillait son corps, cette sensation était différente quand cela venait d'elle. En fait, par moment, le jeune homme avait le sentiment que les sensations que ressentait Jane étaient plus forte que les siennes. Le jeune homme ne savait pas vraiment quoi faire, il hésitait sincèrement. Il avait sous les yeux un moyen très efficace d'empêcher son âme soeur (sa femme même) de continuer de travailler pour Preston, ainsi il allait avoir ce qu'il voulait depuis qu'il avait découvert que son aîné l'avait engagé. Sauf, qu'il connaissait assez son frère pour le savoir capable de représailles. Edward n'avait aucune envie que son frère touche à son âme soeur, rien que de lui tenir ainsi le poignet l'énervait au plus haut point. Et surtout, il n'avait pas envie qu'il récupère l'alliance, qui appartenait à Hardwick (Baker) maintenant. Il serra des dents, avant de finalement s'approcher de son aîné pour le faire lâcher Jane.

"Fous lui la paix !" Lança-t-il d'une voix dure avant d'ajouter. "Elle ne l'a pas volé, cette alliance lui appartient."

Clairement, Edward n'avait pas envie de rentrer dans les détails, mais il savait que Preston n'allait pas se contenter de cela. Sauf, que pour qu'il comprenne il allait devoir découvrir qu'ils étaient mariés. S'il y avait bien une personne qu'il ne voulait pas mettre au courant, c'était lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Dim 2 Aoû - 21:33

Les alliances sont parfois trompeuses

Ft. Edward & Jane



S'il s'attendait à ça. Il s'était bien fait avoir par cette Jane. Il ne savait pas trop les raisons qui avaient poussé Jane à travailler pour lui, mais maintenant, elles étaient claires. C'était pour les voler. Lui qui avait passé sous silence la disparition des alliances parce qu'il croyait que c'était Ambre. Ambre avait tout à fait le droit de se les approprier. Mais non, c'est Jane qui les a prise. Bon sang de bon sang. Il s'était bien fait avoir par cette petite voleuse. Jane se défend aussitôt en prétendant qu'on la lui a offerte. Saleté de petite menteuse, voyons ! Il sait tout de même reconnaître l'alliance de sa mère.

- C'est l'alliance de notre mère, dit-il, la plus sérieusement du monde, comme pour l'inciter à soit s'enfoncer un peu plus dnas son mensonge, soit en trouver un autre.

Il resserre sa main autour du poignet de Jane, puis pose un regard appuyé sur Edward. Edward est si chatouilleux au sujet des parents qu'il va péter un plomb, nécessairement. Pour une fois, les deux frères vont faire front commun, pour le bien... enfin, pour un bien de la famille. Une première depuis la mort des parents. Mais non. Edward, non seulement ne père pas un plomb, mais le plus sérieusement du monde, ordonne à son aîné de ficher la paix de Jane et affirme qu'elle ne l'a pas volé et que l'alliance lui appartient belle et bien. Estomaqué, Preston, sans toutefois relâcher le poignet de Jane, dévisage son frère. Et il s'imagine le pire. Non, il n'aurait pas oser troquer l'alliance de sa mère ?

- Pardon ? J'ai pas bien entendu. Et il fixe Edward avec une colère froide et à peine contenue. Edward, dit-il en détachant soigneusement chacune des syllabes, pourquoi Jane porte l'alliance de maman ? Il ne lui donne pas un long délias de réponse avant d'enchaîner en élevant le ton. Qu'est-ce que t'as fichu avec les alliances de nos parents, Edward ! Devant le silence des deux autres, Preston élève la voix. Bon sang Edward je te jure que si tu m'explique pas tout ça, maintenant, je traîne Jane chez Irwin pour vol !

Et un après l'autre, il les dévisage, pour savoir lequel va craquer et parler en premier. De toute manière, les menaces, il n'y a que de cette manière qu'il peut obtenir quelque chose d'Edward. Autrement, il n'y a rien à faire avec lui. Il est de si mauvaise foi.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mar 4 Aoû - 18:37


Les alliances sont parfois trompeuses
O

ui, évidemment, que c'était la bague de leur mère, et évidemment que Jane le savait, c'était pour cette raison, que la jeune femme prenait soin d'habitude de dissimuler cette alliance-ci au regard de son patron. Un accès d'orgueil et de vanité (comme il lui en prenait souvent) et voilà, elle avait oublié toute prudence, et elle n'imaginait pas la situation prête de s'arranger, absolument pas... Edward allait certainement la laisser dans sa merde, trop heureuse que Preston ait une raison de la haïr et de la virer. Génial, elle allait passer pour une sale voleuse, et rien d'autre, qui n'avait demandé ce job que pour dépouiller les Baker. Jane n'était clairement pas blanche comme neige, bien au contraire, mais elle avait trop de fierté et d'honneur pour subvenir à ses besoins en cambriolant les autres, elle préférait encore crever de faim plutôt que d'obtenir son gagne-pain autrement que par son propre mérite. Mais ça, il n'allait bien évidemment pas le comprendre, et surtout pas l'entendre. Elle était fichue...
... Ou bien ? À sa grande surprise, Edward prit son parti et se dressa contre son frère pour la défendre, il entreprit même de desserrer la main de Preston autour de son poignet, mais il ne lâchait pas prise. Et il commençait très sérieusement à lui faire mal, vraiment mal. Jane se sentit envahie d'un regain de confiance quand son âme soeur abonda dans son sens. Elle devait bien le reconnaître, elle aimait qu'il se dresse contre son frère pour elle, même si, techniquement elle devrait le rembarrer en décrétant qu'elle pouvait très bien se débrouiller toute seule. Sauf que c'était faux. S'il ne lui prêtait pas main forte, elle allait perdre son emploi et gagner une réputation détestable.

Évidemment, Preston ne comprend toujours pas. Logique, en même temps, n'importe quelle théorie, même la plus tarabiscotée, qui ne supposerait pas le mariage de Jane et Edward serait forcément plus crédible que... eh bien... le mariage de Jane et Edward. Ce n'était pas pour rien que personne n'avait deviné le pot-aux-roses, il aurait fallu pour cela que quelqu'un puisse comprendre ce qu'il y avait exactement entre ces deux-là, et puisque même eux n'étaient pas vraiment fichus de le dire... L'aîné de la fratrie Baker s'imaginait apparemment une quelconque histoire de troc... peut-être qu'il valait mieux qu'il croie cela... ceci dit, une fois de plus Jane n'avait pas envie d'être accusée d'une chose qu'elle n'avait pas faite. Elle hésita... Tout dire ? Si ça venait d'elle, est-ce qu'Edward ne se dégonflerait pas pour la laisser seule dans sa mouise ? N'était-ce pas à lui, de toute façon, de dire la vérité à son frère ? Car oui, à ce stade, la demoiselle était bel et bien prête à dire la vérité. Son regard se tourna vers son époux (car c'était bien là le noeud du problème).

-Allez, qu'est-ce que t'attends, dis-lui !

Elle semblait presque le mettre au défi... mais, à vrai dire, c'était sans doute le cas, il ne fallait pas qu'il se dégonfle, pas maintenant... Parce que non, il était hors de question qu'elle se paye le mauvais rôle. Elle ne pensait pas que la réaction de Preston serait plus engageante, mais au moins, ça aurait des raisons de l'être.









code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mer 2 Sep - 17:12

Preston & Jane & Edward
Les alliances sont parfois trompeuses
Ce n’était pas vraiment facile de choisir entre Preston et Jane au final. Edward pourrait très bien laisser la jeune femme se débrouiller (après tout, c’était de sa faute si elle n’avait pas été prudente avec son alliance aussi, si elle avait pris le temps de réfléchir aussi), elle risquait à coup sûr de perdre son emploi. Et forcément Edward appréciait l’idée qu’elle puisse se faire renvoyer par Preston, et qu’elle arrête de travailler pour eux. C’était ce qu’il voulait après tout, mais pas à n’importe quel prix non plus. Si Jane passait pour la voleuse de service, Preston allait forcément récupérer l’alliance de leur mère. Hors, aux yeux d’Edward maintenant cette bague était celle de Jane. Elle était la preuve (l’unique preuve) de la liaison qu’ils entretenaient à l’abri de tous et du fait qu’ils étaient bel et bien unis officiellement. Alors forcément, Edward n’avait pas envie que la jeune femme perde cette alliance. Il se retrouvait donc dans un moment où il devait faire un choix. Soit laisser Jane dans son bordel, soit l’en sortir. Et finalement le jeune homme décida d’aider Jane, parce qu’il n’avait aucune envie que l’alliance disparaisse du doigt de la jeune femme (même s’il y avait peu de chance que Preston en reste là).

D’ailleurs, ce dernier ne manqua pas de demander des explications aux deux myrihandes. Il ne comprenait pas où il voulait en venir, c’était normal. Personne n’était capable d’imaginer que les deux myrihandes puissent s’être mariés, même eux ne savaient même pas où ils s’en trouvaient finalement. Preston ne pouvait donc pas comprendre, surtout qu’il ne savait rien de ce que son frère pouvait bien ressentir pour son âme sœur, il était bien le moins placé pour le savoir d’ailleurs. Ce n’était clairement pas à lui que le jeune homme allait se confier. Jane se tourna vers Edward et planta son regard dans le sien, le mettant au défi de lui dire. C’était comme cela qu’il l’entendait en tout cas et il osait croire qu’il connaissait suffisamment son âme sœur pour la traduire. Est-ce qu’il allait se dégonfler maintenant et la laisser se débrouiller ? Edward devait bien avouer qu’il y avait songé pendant une seconde, mais il n’allait pas le faire non (parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de montrer à Jane qu’il n’était pas du genre à « fuir »). Le jeune homme tourna son regard vers son frère.

« Tu devrais arrêter avec Irwin, je vais commencer à croire que tu l’aimes. » Les Dante, Edward en entendait souvent parler de la part de son frère, cela en était agaçant. Ce n’était pas bien utile qu’il précise cela, mais ça l’amusait quand même de le mentionner avant d’entrer dans le vif du sujet. « C’est pas une voleuse, je lui ai donné cet alliance. » Ce qui n’allait évidemment pas plus plaire à Preston, mais ça il n’en avait que faire. « Le jour où on s’est marié. » C’était dit, voilà, il ne pouvait plus revenir en arrière. « L’autre est là. » Dit-il, en sortant la chainette de sous son t-shirt où était accroché l’alliance de son père.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Ven 4 Sep - 1:32

Les alliances sont parfois trompeuses

Ft. Edward & Jane



Ah ben oui Edward, allez balance ! Si Jane le provoque ainsi, ça ne doit pas être très reluisant comme truc. Quelle connerie a-t-il inventé cette fois. Preston commence à vraiment se dire que son cadet est un vrai connard et pire, un connard irrécupérable. D'ailleurs, il lui en montre un bout lorsqu'il lui dit d'arrêter de parler d'Irwin. Preston se contente de retourner un regard lourd de reproche son frère. P'tit con ! En même temps ce n'est pas le temps de diriger la conversation sur lui, mais que toute l'attention reste sur Edward. Après un moment, Edward répond. Ouais ben il s'en doutait quille lui avait donner maintenant, ce n'est pas ce qu'il veut savoir. Il veut savoir pourquoi il lui a donner et la réponse vient assez rapidement.

- M...  mariés ? Son air courroucé et stricte laisse place à une stupéfaction parfaite. Vous deux ?

Ah ca explique pourquoi Jane à dit quelle se débrouillerait avec Edward. Mais il y a des incohérences qu'il ne peut s'empêcher de relever.

- Jane est mariée avec Ridley... note-t-il, incrédule.

Il n'est quand même pas si à la masse... si ? Non, il se tient au minimum au courant de ce qui se passe au village. Il connaît tout de même les potins, rumeurs et événements du village. Il sait que Jane est mariée. Il l'a même félicité juste avant de l'embaucher. L'air de Preston prend soudainement les tons de l'inquiétude et de la méfiance. Il craint le pire.

- Quand avez vous... interroge-t-il en désignant vaguement les deux alliances.

Il n' pas quitté Edward des yeux, mais il finit par le faire et dévisage Jane. Elle au moins elle semble plus fiable que Edward. Mais il voit sur l'un et l'autre à peu près la même expression. Oh bon sang, qu'es-ce qu'ils ont trafiquer tout les deux ? L'aîné Baker prend le temps de les dévisager tous les deux, l'air stricte et sévère.

- Bon sang vous allez tout me raconter avant que je fasse quelque chose que tout le monde regrettera, laisse t'il tomber, lourd de menace.

Il se rend compte qu'il n'a toujours pas lâché le poignet de Jane. Il n'est plus aussi certain que c'est une voleuse. Il la relâche, aussi délicatement qu'il le peut et lui adresse un hochement de tête penaud. Il s'excusera peut-être si on lui explique de quoi il retourne de tout ça. En digne chef de famille, il se rassoit dans son fauteuil et désigne les fauteuils devant son bureau d'un vague geste de la main. Allez, prenez place, semble-t-il leur dire, nous avons à discuter. C'est bien la première fois depuis la mort de leurs parents que Preston semble vouloir prendre le temps d'écouter Edward, plutôt que de lui imposer les choses comme il les voit. Et l'explication à tout ceci est fort simple. Edward est vivant, il est son petit frère. Venger la mort de leur père ne le ramènera pas et ne facilitera pas la gestion du patrimoine Baker.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Ven 4 Sep - 22:36


Les alliances sont parfois trompeuses
V

oilà, c'était dit, c'était avoué. Ils étaient mariés. Voir Edward faire cet aveu à Preston, ça rendait leurs noces un peu plus réelles... elles s'inscrivaient dans quelque chose de plus concret, et c'était à la fois agréable (parce qu'elle n'avait pas épousé son âme soeur et trahi Léo juste pour s'amuser, au-delà de ce qu'elle donnait l'air d'en penser, ça avait de l'importance, pour elle) et terrifiant, parce qu'elle n'avait jamais imaginé qu'ils devraient un jour mettre Preston devant le fait accompli. La nouvelle fit manifestement son petit effet, le frère d'Edward semblait déboussolé, et il y avait de quoi. Il lui avait lâché le poignet. Ouf, ça lui faisait du bien. Elle le massa machinalement tandis que, en toute incrédulité, Preston semblait chercher à rassembler les pièces du puzzle pour enfin comprendre de quoi il était question. C'est sûr, il devait tomber de haut. Comme n'importe qui qui apprendrait la nouvelle, en fait. Car oui, aux dernières nouvelles, comme il le remarquait si bien, c'était à Léo, qu'elle était mariée. Jane grimaça, elle n'aimait pas trop qu'on parle d'elle à la troisième personne alors qu'elle se trouvait dans la même pièce, mais bon, elle n'était pas trop en position de se plaindre ou de râler là, maintenant, tout de suite, étant donné les circonstances. La question suivante fut "quand"... Mais quand bien même elle aurait répondu dans l'immédiat, elle n'en aurait pas eu le temps. Il décida d'adopter une autre attitude, qui leur donnerait peut-être plus de contenance, et alla s'asseoir, en les invitant à faire de même. Jane accepta sans vraiment y réfléchir. Elle allait faire de son mieux pour arrondir au possible les angles. Elle avait beaucoup de respect pour Preston, elle aurait pu se foutre royalement de ce que quelqu'un d'autre aurait pensé de leur situation singulière, mais Preston... elle n'aimait pas entacher l'image vaguement positive qu'il pouvait bien avoir d'elle. Une fois assise, les yeux rivés vers Preston, elle chercha donc le meilleur moyen de répondre aux interrogations de Preston, s'il pouvait comprendre ce qu'elle-même, déjà, s'expliquait si mal.

-Je devais épouser Léo, seulement... avant le mariage, Edward m'a demandé de l'épouser.
Elle marqua une légère pause. Je n'ai pas vraiment hésité, j'ai dit oui. C'est difficile à expliquer... c'est juste plus fort que nous. Et ça, ça ressemblait fort au discours d'une gamine naïve et capricieuse. Mais comment expliquer ce qui les liait ? Elle ne pensait pas que quiconque qui ne soit pas un myrihande puisse comprendre ce que les myrihandes vivaient, et puis, encore fallait-il que Preston sache ce que sont les myrihandes et veuille bien admettre leur existence. Je n'ai pas épousé Léo. La cérémonie, tout ça... C'était du vent.

Elle ne voyait pas quoi dire d'autre. C'est sûr, ça ne lui donnait pas le beau rôle, mais en même temps, en se montrant honnête, il était impossible qu'elle l'ait, le beau rôle, parce qu'elle avait agi comme une vraie garce (qu'elle était certainement), et elle pouvait difficilement se faire passer pour autre chose, pour l'heure.








code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mer 30 Sep - 14:45

Preston & Jane & Edward
Les alliances sont parfois trompeuses
Edward ne se souvenait pas de la dernière fois qu’il avait vu son frère aussi perdu qu’en cet instant. Ce n’était pas bien étonnant que Preston ne comprenne pas la situation, qu’il se pose des questions et donc qu’il pose des questions. En même temps, à sa place, n’importe qui réagirait sans doute de cette manière. Quand on ne connaissait pas un peu plus en détail la relation entre Jane et Edward (quoi que même eux ne connaissait pas bien ce qui pouvait bien les lier), il était impossible de les imaginer se marier sur un coup de tête avant que la jeune femme ne se rende à sa cérémonie officielle. Et pourtant, c’était bel et bien ce qu’ils avaient fait. A aucun moment le jeune homme ne regrettait ce mariage (même si c’était complètement dingue) mais le fait d’en parler à son aîné était étrange. Jusqu’à présent, Edward s’était simplement dit que personne ne serait jamais au courant. Et pourtant, son frère, Preston, celui qu’il avait envie de frapper une grande majorité de temps, découvrait le pot-au-rose. Cela rendait quand même cette union bien plus réelle et officielle. Ils ne se contentaient pas de garder cela pour eux et d’en jouer l’un contre l’autre.

Edward s’attendait à ce que Preston réagisse plus violement, même s’il ne manqua pas de montrer son impatience à vouloir des réponses. Il s’installa cependant sur sa chaise, invitant les deux autres à le faire aussi. Jane le fit sans hésitation, le jeune homme de son côté hésita une seconde avant de s’assoir aussi. C’était bien la première fois depuis le décès de leur père que Preston semblait prêt à l’écouter. En même temps, s’il voulait tenter de comprendre la situation, il allait bien devoir écouter ce qu’ils avaient à dire. Jane prit alors la parole, expliquant quand ils s’étaient mariés et en partie pourquoi.

« J’avais les alliances sur moi et on en avait besoin alors… voilà. »

Techniquement, Edward n’avait aucun droit sur ces alliances sans l’accord de son frère et sa sœur, mais il n’allait évidemment pas leur demander l’autorisation à ce moment-là. Et puis en un sens, il était le premier à se marier dans la famille c’était un peu normal qu’elles lui reviennent (Edward avait du mal à imaginer son aîné passer la bague au doigt d’une jeune femme un jour, tellement il était trop pris dans son travail). Le myrihande du feu aurait pu s’arrêter là dans les explications, ne pas entrer plus dans les détails, mais il se doutait que Preston ne parviendrait pas à comprendre. Il y avait de forte chance qu’il demande pourquoi c’était « plus fort qu’eux ». C’était peut-être le moment d’expliquer un peu plus les détails de toutes ces histoires qui tournaient autour d’Edward ces derniers temps.

« Il y a un autre truc qu’il faudrait que tu saches. »
Il marqua une pause en attrapant une punaise qui se trouvait sur le bureau de son aîné. « Tu te souviens de toutes ces légendes sur les créatures ? » Qu’il avait eu beau rabâcher à son aîné depuis le décès de leur père, lui disant que l’une d’entre elles était en cause dans la mort de ce dernier. Sans plus de mot, Edward planta la punaise dans son doigt pour montrer à ce dernier la réaction sur celui de Jane et donc le lien qui les unissait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Jeu 1 Oct - 3:49

Les alliances sont parfois trompeuses

Ft. Edward & Jane



Preston a l'habitude d'être parfaitement terre à terre. Son univers se résume à faire ce que son père ne peut plus faire. Et Preston a toujours été exigeant, envers les autres, et surtout envers lui-même. Mais tout de même, il ne se considère pas comme un tortionnaire et il croit bien que la plupart des gens l'apprécient. Il n'est pourtant pas particulièrement sympathique, il est habituellement stricte et assez froid, mais il est travaillant et se donne sans compter. Il espère qu'il est juste, mais ce qui lui importe, c'est plus que rien ne manque à personne que d'être juste. C'est d'ailleurs ce qui lui prend le plus de temps, donner de son temps sans compter. Son père disait toujours que pour pouvoir tout diriger, il faut savoir tout faire. Le hic, c'est que papa Baker avait fiston Baker pour tout faire avec lui. Le patriarche ne devait pas se douter qu'il laisserait tout ça entre les seules mains de Preston. Et c'était bien là tout le problème du fils. Ça et le deuxième fils.

- Mais comment le chef a-t-il pu..., les coupe-t-il, avant de se taire et de les écouter jusqu'au bout.

Oui, ce n'est pas le moment de leur couper la parole, il doit les laisser parler, ses interrogations seront peut-être répondue. Sans parler que si Preston les interromps, Edward est bien du genre à piquer sa crise. Alors Preston, bien déterminé à savoir le fin mot de l'histoire croise les doigts et les laisse parler. Il tente tant bien que mal de répondre à ses propres interrogations à mesure que les informations sont divulguées mais il n'arrive qu'à avoir de nouvelles questions. Et aussi cette affirmation lancinante qui ne cesse de tourner dans sa tête. « Bon sang mais quelles têtes à claques » Il essaie de garder la tête froide, mais tout ça c'est quand même une grosse farce qui risque de mal se terminer. Il essaie de rester de marbre, mais il a tout de même un geste d'impatience quand Edward que oui, bon, voilà, il avait tout bonnement les alliances sur lui. Non, mais il le prend pour qui ou pour quoi au juste ? Mais il retient sa contrariété et se contente d'écouter, encore, jusqu'à ce que Edward lui annonce qu'il doit lui dire autre chose. Bon sang, c'est pas tout ? Y a quelque chose de pire pour que ce soit sous cette forme d'aveu ? Et oui, il y a pire, il y a ces histoires de créature. Aussitôt, Preston a l'air agacé et il pousse un soupire qui en dit long.

- Ah non, tu vas pas remettre ça avec tes histoires de monstres, Edward. Rapidement, il essaie de chercher un peu d'aide du côté de Jane, question de faire entendre raison à Edward, mais il voit aussitôt qu'elle a le même air que son cadet. Il se frotte les tempes. Il sent qu'il va le regretter. C'est bon, continuez, je vous écoute.

Il a abandonné l'idée de raisonner Edward. De toute évidence, c'est une idée fixe et Preston sent que s'il doit s'acharner à faire entendre raison à Edward encore une fois, c'est lui qui va perdre pied. Mais tout de même, il reste constant dans ses décisions, puisqu'il se cale dans son fauteuil avec la ferme intention de ne plus les interrompre.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx


Dernière édition par Preston Baker le Jeu 1 Oct - 3:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Jeu 1 Oct - 18:59


Les alliances sont parfois trompeuses
À

se justifier de la situation à voix haute, comme ça, Jane comprenait bien ce qu'elle avait de complètement irraisonnable et irraisonnée, l'étrangeté de la situation pouvait moins encore lui échapper à présent qu'elle était narrée à un tiers, de la voix des deux myrihandes. Preston ne comprendrait sans doute pas. Comment pourrait-il comprendre quelque chose qu'eux-mêmes peinaient à saisir ? Mais elle ne voyait que dire de plus. La situation confinait à l'absurde, mais elle était ce qu'elle était, néanmoins, et il n'y avait pas d'autre manière de l'expliquer. Comment expliquer l'inexplicable ? Peut-être en en passant par des révélations nouvelles, que Jane ne se serait jamais permis de faire de son propre chef si Edward n'y semblait pas près, pour sa part. Il aborda le sujet des créatures. Donc il abordait leur propre sujet, quoique Preston, sur le principe, ne veuille même pas en entendre parler. Qu'il le veuille ou non, il allait bien falloir, pourtant. Sans cela, il n'aurait pas un commencement de début d'indice qui pourrait l'éclairer sur ce qu'était la relation singulière de son frère avec celle qu'il venait de découvrir être sa belle-soeur. Jane sursauta quand elle sentit la piqure de la punaise qu'Edward avait enfoncé dans son propre doigt sur son index à elle. Une démonstration en bonne et due forme, certes, mais Jane aurait préféré être avertie, quand même (même si ça aurait perdu de son effet, c'est certain).

-Bordel mais ça fait mal, crétin.
jura-t-elle entre ses dents serrés tout en agitant sa main dans l'air afin de dissiper la douleur. Elle cessa tout de même son petit numéro quand Preston se montra prêt à les écouter, tous les deux. Bon, c'était le moment. Ce qu'Edward essaye de te dire, c'est que les créatures existent. Et on en est devenus, tous les deux en même temps. Bon, ça, ça n'allait suffir qu'à les faire passer pour des fous, elle se plia donc à son tour à l'exercice d'une petite démonstration, la plus spectaculaire vaudrait sans doute le mieux. Elle tira donc son briquet de sa poche, et mua la flamme qui s'en dégageait en imposante colonne de flamme, qu'elle su juste assez contrôler pour le pas faire brûler la pièce entière, avant de faire disparaître la flamme et d'éteindre son briquet. On est ce qu'ils appellent des myrihandes. On peut contrôler le feu, mais pas que... Tout ce que je ressens, physiquement ou mentalement, Edward le ressent aussi, et si l'un de nous devait mourir... Elle laissa planer un silence éloquent. C'est un peu comme si on était les deux moitiés d'une même entité.

Elle n'ajouta rien de plus, il y avait sans doute d'autres choses à savoir sur eux, mais c'était ainsi, ils ne les connaissaient pas eux-mêmes, même s'ils étaient des myrihandes depuis un moment maintenant, ils subissaient leur condition plus qu'ils ne la comprenaient vraiment, et puisque personne, pas même Iris et Jonathan n'étaient capables de répondre à leurs questions, ils risquaient fort de demeurer toujours dans l'ignorance de ce qu'ils étaient exactement.








code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mar 27 Oct - 11:34

Preston & Jane & Edward
Les alliances sont parfois trompeuses
Edward savait parfaitement qu’il ne fallait pas aborder le sujet des créatures avec Preston, il était bien trop terre à terre pour le croire. Déjà avec cette histoire de loup-garou, il ne parvenait pas vraiment à le croire (se contentant de penser qu’une grosse bête avait tué leur père…). Au moins, Ambre avait fini par se rendre compte de l’existence de ces phénomènes étranges dans le village et aux alentours. Cependant, avec les démonstrations de Jane et Edward, Preston allait avoir du mal à rester buté. Le jeune homme sourit à la réflexion de Jane quand elle le traita de crétin parce qu’elle avait eu mal, en même temps il savait parfaitement qu’elle allait avoir mal. Ca l’amusait vraiment, c’était l’une des choses qu’il trouvait le plus amusant dans sa condition (le plus agréable et intense était ce qu’ils faisaient ensemble quand ils étaient seuls, mais c’était quelque chose qu’Edward n’avait aucune envie d’aborder avec Preston). Jane expliqua donc avec des paroles un peu plus précisément ce qu’ils étaient, des créatures, avant de faire une démonstration de ses pouvoirs à son tour. Edward ne quittait pas du regard Preston, cherchant à comprendre ce qui pouvait s’afficher sur son visage. Il se demandait bien ce qui allait pouvoir traverser son esprit en cet instant, alors qu’il découvrait ce qu’ils étaient. Jane expliqua plus précisément encore ce qu’ils étaient, des myrihandes capables de contrôler le feu et ressentant ce que l’autre ressentait comme s’ils n’étaient qu’une moitié d’un tout. Le sourire d’Edward s’agrandit à cette réflexion, plus le temps passait, plus il aimait cette idée. Ils n’étaient autres que des âmes sœurs, tout simplement.

« J’imagine que c’est un peu compliqué pour toi tout ça… »
Preston était vraiment la dernière personne qu’Edward pensait mettre au courant de sa situation de créature et de son mariage, mais les évènements n’avaient vraiment pas tourné comme il le pensait. « Mais c’est vraiment sérieux. » Il marqua une pause. « Ce mariage, c’était vraiment plus fort que nous. »

Cela ne devait vraiment pas être simple de comprendre ce que pouvait lier deux âmes sœurs, quand on ne ressentait pas les choses comme eux. Ce n’était pas pour rien qu’Edward avait tendance à se confier énormément à Iris. Parce qu’elle vivait la même chose que lui, à quelque chose près, et qu’elle était capable de comprendre pourquoi ils agissaient de cette manière. Ce que Preston risquait d’avoir du mal, comme tout le monde au final.

« J’ai pas besoin de te préciser que ça doit rester entre nous ça, n’est-ce pas ? »

Ce qu’il venait de faire donc, mais Edward n’avait vraiment aucune envie de voir son frère parler de sa nature et du mariage qui le liait à Jane, à n’importe qui. Il y avait des oreilles, comme celles de Perséphone ou de Leopold, qui ne devaient pas entendre cette histoire. Ils ne se donnaient pas autant de mal pour cacher la vérité, pour que Preston vienne tout gâcher ensuite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mer 28 Oct - 2:57

Les alliances sont parfois trompeuses

Ft. Edward & Jane



Cette journée et surtout cette discussion allait de toute évidence changer la vie et surtout la vue de Preston. L’aîné est quelqu'un de terre à terre et il n'est pas très porté sur la fantaisie. Les créature, il ne ne avait jamais vu et personne, excepté Ambre et Edward, ne lui devait jamais parlé. Buté, sans doute, mais surtout pas prêt à gober n’importe quoi. Preston n'a jamais été naïf et pas vraiment impressionnable. Du coup, leur père avait été tué soit par une bête sauvage, soit par certes un monstre, mais un monstre parfaitement humain. En même temps, pouvait on douter de l’humanité d'un loup-garou quand la lune n'est pas pleine ? La démonstration d'Edward fut très bien présentée, mais il y avait toujours le risque d'avoir été truquée. Ce n'est pas avec ça qu'il aurait pu convaincre son grand frère. Pas tout à fait.

La démonstration de Jane fut plus flagrante. Preston n'étant pas très nerveux de nature, ou du moins rien n'y paraissait si on ne le surprenait pas dans un endroit isolé à angoisser. Mais le petit tour de Jane fit son effet et si Preston reste presque de marbre, il a un lent mouvement de recul, se serrant sur le dossier de sa chaise. Un pli soucieux ride son front et son regard de glace passe de Jane a Edward. Bon, d'accord, il pouvait s'agir d'un truc, après tout, il y a bien un amuseur qui divertit avec des tours de flammes, pense-t-il tout en se disant que peut être que lui aussi. Le teint bien bronzé par les heures passées dehors perd une teinte quand il sent toute ses certitudes vaciller. Son regard devient fiévreux lorsqu'il essaie de constater toute l'ampleur de ce que ça peut impliquer, mais ce n'est pas le temps de voir si grand. Il secoue légèrement la tête et prend une inspiration. La mâchoire aussi serré que lorsqu'il est furieux, il pince les lèvres et se concentre sur ce que ça implique dans l'immédiat, pour Edward, pour Jane, pour les Baker et pour le village.

Preston à toujours été pragmatique et tout doit marcher comme il se doit. Efficace, il a habituellement solution à tout. Il saisit habituellement le fondement des problèmes et il les règle rapidement. Mais y a t'il un problème à régler ? Oui, le village. D'accord si le feu c'est vrai, le lien entre Jane et Edward doit l'être aussi… Il passe de Jane à Edward à quelques reprises et prend la décision qu'au cas ou, il s’abstiendra de frapper Edward a l'avenir. Maintenant que c'est réglé, il y a le mariage. Concrètement, Jane versus Perséphone, le choix ne lui est pas difficile. Et puis bon, Jane a déjà l'habitude de la maisonnée.

Rapidement, à la première réflexion, Preston n'avait rien à reprocher à ce mariage. Ce qui l'agaçait c'était le faux mariage. Après, la nouvelle nature d’Edward, ne semblait pas avoir changé quoi que ce soit chez lui excepté qu'il ne pouvait plus être aussi égoïste et égocentrique. Il avait au moins une autre personne à laquelle il devait songer. Rapidement, à la première réflexion, ça ne pouvait pas être pire que la tangente que prenait Edward de toute manière. Il avait maintenant quelqu'un dont il devait s'occuper. Bon, il s'agissait de Jane qui était probablement à peine plus raisonnable que lui, mais peut-être qu'à deux... et il aurait pensé la même chose même s'il n'y avait pas eu cette histoire de truc qui finit en ande... il aurait aimé en savoir plus, maintenant, mais Preston avait perdu l'habitude de bavarder avec Edward... et comme ils n'étaient pas seuls, l'aîné hésitait à approfondir la question. Et puis il y avait ce brin de fierté mal placée qui l'empêchait de totalement avouer son ignorance. Peut-être que si Edward s'était dévoilé avant, peut-être que Preston aurait eu un peu plus d'ouverture au sujet de la mort de leur père. Mais c'était trop éloigné du sujet pour le moment, il devait y réfléchir.... ça ouvrait trop de perspective pour qu'il ne prenne pas beaucoup de temps pour y réfléchir. Des perspective tellement grandes qu'il en avait le vertige.

- Ne me prend pas pour un crétin, ça n'a rien de compliqué, c'est juste que c'est... il bute sur le mot adéquat. Il balaie l'air de la main et ne termine pas sa phrase. Et oui, je sais que c'est sérieux, juste cette histoire de mariage et de faux mariage...

Évidemment, Preston prend toujours tout au sérieux. Surtout lorsqu'il s'agit de bien faire ou pas les choses. Il était pourtant plutôt marrant, avant. Il avait de toute évidence tout perdu ce qu'il avait de rigolo à la mort de leurs parents. Preston croise les bras et se frotte la mâchoire, posture typique de leur père avant une prise de décision. Même si Preston n'avait pas encore tout à fait l'aura de prestige du paternel, il imitait ses geste. C'était rassurant. Pour lui, du moins. Il aurait bien aimé secouer son frère et le traiter de sombre crétin et peut-être taper dessus jusqu'à lui faire entendre raison, mais tout ce qui le liait encore à Edward maintenant était Ambre et ce nouveau secret. Mais Preston reste quelqu'un de très pragmatique.

- Je ne dirai rien, bien sûr. Au sujet de ce que vous êtes, dit-il sans la moindre trace de jugement ou de mépris, et du mariage. Il a un hochement de tête entendu. Mais je vous conseille de régler cette histoire de mariage secret au plus vite. Vous pouvez peut-être cacher certaines choses, mais ce mariage, ça finira par se savoir. Y pas que moi qui peut reconnaître les alliances. Et si tout ça c'est plus fort que vous deux, ça finira par se voir, par se savoir. Il les dévisage un moment, chacun leur tour, puis pointe son cadet d'un index impérieux. T'avais pas le droit de prendre pour toi les alliances, sans le demander à Ambre et moi, dit-il avant de jeter un bref regard à Jane. Mais si votre... lien est aussi extrême que vous le prétendez, eh bien... et il ne termine pas sa phrase, non pas parce que les mots lui manquent, cette fois, mais c'est la voix qui flanche. Pourtant, rien sur le visage de Preston ne trahis quoique ce soit, juste la voix qui flanche. Et entre temps, Jane, c'était mieux que Perséphone. Il prend une inspiration. Maintenant, fichez le camp, j'ai du travail. Il a surtout beaucoup à réfléchir.


_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Ven 30 Oct - 18:35


Les alliances sont parfois trompeuses
J

ane considérait, pour sa part, que "compliqué" était un terme plus qu'adéquat pour qualifier la situation dans son ensemble, faute de trouver celui qui convienne vraiment, pour elle, ce serait un peu comme décrire l'indescriptible. La jeune femme fut au final soulagé qu'il ne trouve pas plus le mot adéquat pour qualifier la situation que pour décrire son son impression sur ces histoires de mariage et de faux-mariage. La myrihande éprouvait quelque chose qu'elle ressentait rarement, le sentiment désagréable de décevoir. En règle générale, Jane se fichait de l'opinion d'autrui, sauf que, sans qu'elle s'y attende, celle de Preston avait fini par compter, elle avait de l'estime pour lui, et elle devinait que, après cet épisode, il pourrait difficilement en avoir pour elle. En même temps, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même, c'était complètement con de sa part que d'avoir oublié d'ôter son alliance. On ne l'y reprendrait plus, c'est certain (quoique, prochainement, ça n'aurait plus grande importance, de toute manière)... même si la situation pourrait bien se reproduire. Jane était reconnaissante envers Preston de garder le secret, mais cela ne suffirait sans doute pas, il avait raison, cette situation ne pourrait pas durer éternellement, mais il ne fallait pas compter sur Edward et Jane pour prendre une décision mâture et responsable, et ils allaient forcément attendre que la situation dégénère d'elle-même pour finalement pas tant faire un choix que d'emprunter la voie qui se présentait le plus logiquement à eux (et encore)... En tous cas, il est certain que c'était là un conseil, quoi qu'avisé, que Jane ne comptait pas suivre. Elle ne sut pas trop quoi penser des mots qu'il prononça avant de leur sommer de déguerpir. Elle se disait que ça aurait pu être pire, en tous cas. Elle avait l'impression qu'il leur accordait une sorte... d'approbation contrainte. Et quelque part, elle réalisait  que ça avait de l'importance pour elle. Jane ne protesta pas, elle se contenta de hocher la tête avant d'ajouter juste quelques mots.

-Désolée, Preston.
Et il pouvait goûter à ses excuses, elle n'en faisait pas si souvent. Tu sais, c'était vraiment cool de bosser pour toi.

Parce que bon, après lui avoir menti tout ce temps, elle doutait fort qu'il lui fasse encore confiance, et certainement pas au point de lui laisser encore mettre le nez dans ses affaires. Pourtant, c'était la vérité, elle ne s'y était pas forcément attendue, mais elle y avait pris goût, à ce boulot. Elle allait devoir se résigner à en trouver un autre. Elle repasserait peut-être le temps de finir ce qu'elle avait commencé, au moins, mais ce serait tout. Pour le coup, elle ne pourrait pas dire qu'elle ne l'avait pas cherché. Jane tourna son regard vers Edward, elle avait le sentiment d'avoir une centaine de choses à lui dire, mais elle ne le pourrait pas en présence du frère aîné de son âme soeur, alors elle se contenta finalement de détourner le regard, et de tourner les talons.








code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Mer 18 Nov - 11:44

Preston & Jane & Edward
Les alliances sont parfois trompeuses
Edward voyait bien que toute cette histoire était en train de faire réfléchir son aîné. Preston était quelqu’un de terre à terre, alors il avait toujours eu du mal à croire aux paroles insensé de son frère et de sa sœur, malgré qu’ils mettent vraiment du cœur à l’ouvrage pour lui faire comprendre que les créatures existaient et que l’une d’elle avait même tué leur père. Maintenant, Preston n’avait plus vraiment le choix que de se rendre compte qu’il y avait des choses qu’il ne comprenait pas. Avec un peu de chance, Preston allait enfin considérer les paroles de son frère et sa sœur concernant leurs parents. Leur père était mort à cause d’une créature, ce détail était celui qui revenait le plus dans leurs disputes. Edward ne savait cependant pas trop comment comprendre la réaction de son aîné. Il semblait assez perdu, affirmant que ça n’avait rien de compliqué sans pour autant trouver un mot pour qualifier l’histoire de Jane et Ed. Si c’était compliqué, il n’y avait pas mieux pour décrire tout ce bordel qu’il y avait dans leurs vies (et qui allait s’intensifier prochainement). Edward apprécia cependant d’entendre son aîné lui affirmer qu’il ne dirait rien. Ce dernier avait beaucoup de reprocher à faire à son frère (et inversement), mais il savait que Preston était quelqu’un d’honnête. Quand il disait qu’il allait garder le secret, il pensait pouvoir lui faire confiance (mais il ne fallait pas compter sur lui pour le lui dire et puis quoi encore ?). Il leur conseilla cependant de régler tout cela. Edward n’avait pas vraiment pour habitude d’écouter les conseils de Preston (un autre sujet récurrent des disputes au sein de la famille), cependant il savait parfaitement que cette histoire allait mal tourner. Ce n’était pas bien difficile à le deviner en même temps, ils allaient de plus en plus loin à chaque fois. Mais comme d’habitude, les myrihandes du feu allaient attendre le dernier moment pour vraiment le réaliser. Ils allaient attendre de ne plus avoir le choix (ou presque). La remarque sur les alliances fit légèrement sourire Edward. Il n’avait pas le droit de les prendre en effet – il s’en rendait compte lui-même – mais en même temps il n’avait pas trop eu le choix sur le moment. Le fait que Preston ne termina pas sa phrase, après avoir mentionné le lien important entre les deux âmes sœur, donnait le sentiment à Edward d’avoir une sorte de bénédiction (si Ambre pouvait prendre aussi « bien » la nouvelle que son frère, ça serait parfait…).

Il leur demanda finalement de partir, Edward comprenant qu’ils n’avaient aucun intérêt à insister. De toute façon, ils avaient fait le tour de la question, cela ne servait à rien qu’ils discutent plus longuement. Peut-être qu’il était temps que le jeune homme ait une conversation un peu posée avec son aîné, mais ils verraient cela plus tard. Quand ils pourraient se retrouver seul tous les deux. Edward tourna son regard vers Jane quand elle prit la parole, s’excusant. Ca le fit tiquer, mais il ne dit rien, il n’aimait pas quand la jeune femme s’excusait et encore moins auprès de son frère. Surtout si c’était pour affirmer ensuite que ça avait été cool de travailler pour lui. Il ne dit rien, jusqu’à ce qu’elle tourna les talons. Il se leva alors à son tour, observant un instant son frère avant de dire dans un souffle.

« Merci… »

Pour beaucoup de chose, mais il n’allait pas entrer dans les détails. Il se contenta de tourner les talons à son tour et de quitter le bureau de son frère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 71

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   Sam 19 Déc - 22:25

Les alliances sont parfois trompeuses

Ft. Edward & Jane



Bien sur, il n’avait pas tout comprit de ce que pouvait maintenant être son frère, pas plus que Jane d’ailleurs. Il aurait pu balayer cette nouvelle possibilité du revers de la main et rester dans ses convictions passées. C’était rassurant de rester en terrain connu, de penser qu’on a le contrôle sur tout ou du moins qu’on sait que ce qu’on sait est réel. C’était toujours réel, mais il venait d’apprendre qu’il y avait aussi d’autres trucs qui étaient réel. Et ça, ça ouvrait beaucoup de perspectives que Preston n’avait jamais envisagé. Et il n’était pas prêt à ça et il a du mal à le considérer. Il a besoin de réfléchir. Et il ne peut pas réfléchir quand Edward est là. Quand Edward est là, Preston a seulement envie de lui mettre sur le dos tous ses problèmes. Il pouvait bien le penser, mais concrètement, il ne pouvait pas le faire. Ce serait trop facile. Il leur donne congé, parce que vraiment, il doit réfléchir à tout ça et qu’il ne pourra pas le faire s’il n’est pas seul. Preston est un calculateur et ça, il ne l’avait pas calculé. Jane s’éloigne, non sans lui avoir dit que ça lui avait plut de travailler pour lui. Et cet aveu semble surprendre Preston, mais pas pour les raisons que Jane pourrait croire. Son air sérieux s’efface pour laisser la place à quelque chose de soucieux.

-Si j’ai laissé entendre que tu ne bossais plus pour moi, et bien ce n’était pas mon intention. Si bien sûr tu veux toujours. C’est la maison familiale. Tu es de la famille maintenant, dit-il du même ton qu’on utilise pour donner l’heure. Un fait. Et puis les gens voudraient savoir pourquoi je t’ai virée. Je ne vais quand même pas leur dire que c’est parce que t’as volé les alliances de mes parents.

Preston est pratique et pragmatique. Il calcule tout. Il n’a peut-être pas d,imagination, mais il a une vision étendue de ce qui risque d’arriver et il le voit venir de loin. C’est ce que son père lui a enseigner. C’est ce qu’il s’assure de faire. Sa vision venait d’éclater en un milliers de directions de plus. Il devait réfléchir à tout ça. Il aurait eu des millions de questions à leur poser, mais il devait faire le point avant. Il s’appuie contre le dossier de sa chaise et les laisse sortir, jusqu’à ce que Edward le remercie. Il aurait presque demandé de répéter, juste pur l’entendre à nouveau, mais il ne pousse pas l’audace à le faire.

-Il ne reste que nous, Edward. Nous deux et Ambre.

C’est ça la famille.

_________________
Preston Baker

Lire la ficheLire les liensLire les RP

CRYSTAL BALL
I used to like to walk the straight and narrow line. I used to think that everything was fine. - Styx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les alliances sont parfois trompeuse (Preston et Jane <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» Les plus grandes découvertes sont parfois le fruit du hasard. [pv: Alexander / Erwin]
» ROUND 1 - les chiens ne sont pas tous poilus mais sont parfois des hommes
» Les daemons sont parfois hallucinants • Blue
» ✡ Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l'intérieur de nous. Et parfois... Ils gagnent (micah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-