Partagez | 
 

 Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Sam 16 Mai - 17:23

Lily & Julian
Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.
Même si Julian passait le plus clair de son temps dans la forêt et dans les montagnes, il lui arrivait de se promener dans le village. Ce n’était pas vraiment de guettait de cœur, c’était bien plus parce qu’il n’avait pas le choix. Il arrivait à sa mère d’avoir besoin d’un coup de main pour ses commissions, elle avait tendance à se laisser un peu aller depuis le décès de son mari. Le jeune homme ne comprenait vraiment pas comment la femme avait pu s’enticher à ce point d’un humain comme lui, qui n’avait aucune valeur (on parle bien de son père en ce moment même). Elle avait mérité bien mieux, mais au lieu de trouver un meilleur parti elle s’était contentée de cet idiot. A cause de cela, Julian avait eu un humain comme géniteur. Maintenant, son compte était réglé, mais ça n’empêchait pas de tâcher son sang. Le jeune homme était à cent pour cent sorcier tout de même, il n’y avait pas de question de mélange de sang dans leur cas. Sauf qu’il avait quand même eu un humain pour l’élever, ce qu’il ne parvenait toujours pas à digérer. Il en faisait sans doute trop, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir une aversion pour ces humains. A choisir, le sorcier avait une préférence pour les loups-garous ou vampire qu’il trouvait plus que barbare que les humains.

Même si sa mère avait donc fait des erreurs et continuait d’en faire, elle restait sa mère et Julian avait de l’affection pour elle. Alors, il l’aidait quand il pouvait le faire. La femme n’avait pas remplit les placards de sa maison depuis quelques jours, parce qu’elle passait un moment de dépression. Sans doute à l’approche de l’anniversaire de mariage avec son humain, cela lui rappelait la perte qu’elle avait subie. Le jeune homme joua les compatissants, mais il n’avait aucune tristesse concernant la mort de son père. De toute façon, il en était responsable, cela aurait été contreproductif qu’il soit triste. Julian se trouvait donc sur la place du marché, remplissant un panier pour sa mère. Il lui faisait ses commissions, mais il n’avait pas l’intention de la nourrir de force. Si elle n’était pas assez forte pour surmonter cette épreuve, alors elle ne méritait pas de vivre (toute sorcière et mère qu’elle était).

Julian était concentré sur sa tâche, quand son regard fut attiré par une silhouette qu’il connaissait bien. Il avait eu bien souvent l’occasion de croiser Lily à de nombreuses reprises. Et elle l’intéressait énormément, pour des raisons plutôt simples. En effet, la jeune louve était en fait un sujet d’expérience pour le jeune homme. Alors forcément, son état l’intéressait énormément, afin qu’il puisse constater des dégâts des produits qu’elle ingérait ou qu’elle ne faisait pas et la rendait donc en manque. Sauf qu’il posait ses yeux sur elle et l’a trouvait étrangement trop en forme. Et comme il n’avait aucun scrupule dans ses méthodes, il s’approcha d’elle avec un grand sourire.

« Salut Lily. » Dit-il pour engager la conversation, passant pour une personne tout à fait sympathique. « Tu as l’air en forme. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 292

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Mar 19 Mai - 22:53



Parfois ça fait encore plus mal de décrocher

Si on laissait de côté la conscience, les jours se faisaient de plus en plus tranquilles pour Lily depuis qu'elle avait de quoi faire taire son manque. En vérité, il était bien plus facile de se sentir bien lorsqu'on ne sentait plus réellement les choses. La drogue qui lui avait fourni Tristan était efficace, à tel point qu'elle parvenait à oublier durant quelques heures parfois sa condition récente de loup-garou, et sa vie passablement misérable plus largement. C'était de toute façon par goût de l'oubli qu'elle s'entichait de tous ces produits hallucinogènes. L'oubli et l'imagination. Elle n'avait jamais eu une aussi belle vie que dans ses rêves enfumés – même si cette dernière y restait très médiocre malgré tout. Il n'était pas difficile de rentrer dans ce cercle vicieux. Quand l'existence ne nous offrait rien, la drogue, elle, savait se montrer bien plus généreuse. Tout du moins, elle en donnait l'impression tout en nous rendant dépendant, réduisant au final le peu que cette existence radine nous donnait à un mensonge éhonté. Cela revenait en définitive à détruire ses éventuelles chances de construire quelque chose de réel et de profond sur cette terre. Cela faisait bien longtemps que Lily avait perdu cette lueur et, après tout, elle n'était même pas certaine d'être née avec cette dernière. Ce qu'elle ignorait cependant, c'était qu'elle ne s'était pas totalement perdue d'elle même et que les premières drogues qu'elle avait goûté lui avaient été tendues plus que volontairement.

Lily avait croisé le chemin de bien des gens lorsqu'elle avait fugué de chez elle, et parmi ces derniers se trouvait Julian, un homme qu'elle considérait presque comme un grand frère, à peu de chose près. Un grand frère qui, malheureusement, n'avait que faire de sa petite sœur et qui l'avait entraîné dans les bas fonds pour pouvoir avoir un nouveau sujet d'expérience à porté de main. Mais la jeune femme en avait été complètement aveugle et n'avait su voir que sa présence à ses côtés. Il l'avait accepté – ou tout du moins avait fait semblant – et lui avait donné cette espèce de légitimité à être en vie, une légitimité qu'elle avait attendu si ardemment de la part de sa propre mère et qui n'était jamais venue. Une fille complètement crédule et droguée à souhait, voilà donc ce que le sorcier avait pu avoir devant ses yeux et, quand bien même elle avait bien grandit depuis, avait suivit son propre chemin et le voyait bien moins souvent que jadis, la relation qu'elle pensait avoir avec lui n'avait pas changer. Et ce fut d'ailleurs pour cela que, lorsqu'il l'accosta alors qu'elle flânait entre les étals du marché, salivant sur de la nourriture qu'elle n'avait malheureusement pas les moyens de s'offrir, elle n'hésita pas une seule seconde à lui offrir son plus beau sourire, sincèrement heureuse de le voir.

- Oh, salut Julian. Ça va oui, je vais bien, répondit-elle, un air légèrement satisfait installé sur son visage. Il fallait dire aussi que c'était pas souvent qu'elle pouvait répondre ça et que la dernière fois qu'ils s'étaient vu, il était fort probable qu'elle avait l'air pitoyable. Heureusement, elle n'avait pas abusé sur son herbe ses dernières heures et, bien qu'un peu perchée, elle était tout à fait à même de suivre une conversation. Et toi, comment vas-tu ? demanda t-elle avec un réel intérêt.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Mer 10 Juin - 18:49

Lily & Julian
Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.
Julian avait peu d'intérêt pour les autres personnes, il était profondément égoïste. C'était dans sa nature, il était comme cela et n'avait aucune envie de changer sa façon d'être. Il préférait largement s'arranger pour que ses intérêts soient en devant de son esprit. On était jamais mieux servir que par soit même de toute façon, le sorcier n'avait aucune envie de laisser son sort entre les mains des autres. Quand il portait son attention sur quelqu'un, c'était donc pour une bonne raison. Comme avec Perséphone en ce moment, qu'il utilisait sans aucun scrupule pour parvenir à ses fins même s'il avait quand même envie de la conduire au sommet, mais cela c'était simplement parce qu'elle avait une partie de son sang. La fois où Julian avait donc porté son attention sur Lily, c'était parce qu'il avait eu un intérêt dans l'histoire. Elle allait mal à l'époque, cela n'avait pas été difficile de la conduire sur le chemin qu'il cherchait, celui d'une femme dépravée. Il lui avait donc permit de connaître le bonheur avec quelques substances, mais du coup à connaître le malheur quand elle se trouvait en manque. C'était évidemment pour cette dernière phrase que le sorcier trouvait cette expérience intéressante. Il avait eu envie de voir ce que cela donnait, envie de voir jusqu'où une jeune femme en manque pouvait bien tomber. Cela avait marché un temps, mais forcément la route des deux êtres s'était un peu séparée ensuite. Au final, Julian avait eu d'autre chat à fouetté ensuite, jusqu'à présent. Puisque sa route recroisait celle de Lily, il avait l'intention d'en profiter.

Julian afficha un sourire quand la jeune femme lui affirma qu'il allait bien. Il semblait sincèrement heureux pour elle, mais ce n'était pas vraiment le cas en réalité. Il aurait aimé l'entendre lui dire qu'elle n'allait pas bien, qu'elle vivait un vrai calvaire. Tant pis, il allait devoir creuser un peu. Parce qu'il n'avait évidemment pas l'intention que cette conversation s'arrête là. Elle lui retourna la question ensuite, Julian se doutant qu'elle s'intéressait réellement à sa réponse. Pauvre petite...

« Je me porte assez bien. »

Répondit-il simplement, d'une manière assez énigmatique. Le jeune homme ne pouvait pas dire qu'il ne se portait pas bien, ces derniers temps il n'avait aucun souci (en dehors de petits désagréments qui n'avaient pas de grand intérêt). En tout cas, il allait assez bien, mais il n'avait pas spécialement envie de se montrer trop heureux. C'était un autre trait de sa nature.

« Tu deviens quoi alors, depuis le temps ? »

Demanda-t-il d'une manière qui pouvait laisser croire qu'il avait réellement de l'intérêt pour le destin de Lily. La seule chose qui l'intéressait en réalité, c'était de savoir si elle continuait de s'enfoncer dans la drogue. Il n'avait pas spécialement envie d'apprendre que les efforts qu'il avait fournis dans le passé soient réduits à néant. Même si évidemment, normalement une personne normale devrait vouloir le bien de cette jeune femme. Mais cela faisait longtemps que Julian savait qu'il n'avait rien d'une personne normale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 292

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Ven 14 Aoû - 20:39



Parfois ça fait encore plus mal de décrocher

Aux yeux de Lily, Julian avait été là pour elle lorsqu'elle en avait eu le plus besoin, sincèrement là, et elle lui portait une affection qu'elle ne savait pas non réciproque. C'est qu'elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il avait fait et des conséquences qu'avaient eut ses actes sur elle et sa santé. Elle n'était droguée que par sa faute. Enfin... Il était tout de même fort à parier qu'elle serait tombée dans cette dépravation un jour ou l'autre aux vues de l'état de son mental, mais tout de même, c'était bel et bien le sorcier qui l'avait initié à cette pratique, sans qu'elle ne sache rien, la rendant dépendante aux substances planantes. Et ce uniquement pour le bien de ses recherches et de sa curiosité sadique de sorcier. Mais puisque la jeune louve ignorait tout cela, elle était heureuse de croiser le chemin de celui qu'elle considérait presque comme un grand frère et de s’enquérir de sa santé ainsi que de son moral. Douce illusion qui, si elle venait à s'effacer pour la vérité vraie, risquait d'être bien douloureuse et, surtout, risquait de ne pas arranger son cas assez proche de la dépression.

La dépression cependant ne se faisait pas sentir ces derniers temps, et ce grâce aux bienfaits que lui apportaient les substances que son tout nouveau dealer lui avait fourni. Il ne lui suffisait pas de beaucoup pour cesser de voir tout en nuances de gris et c'était grâce à cela qu'elle parvenait à vivre un tant soit peu normalement sa vie tout en étant droguée. Les rares moments où elle ne l'était pas étaient un calvaire, son interlocuteur actuel ne le savait que trop bien. Combien de fois elle était venue le voir au bord du gouffre et combien de fois il avait attiser sa dépendance derrière son dos... Il devait d'ailleurs être très certainement étonné de la trouver aussi fraîche et souriante aujourd'hui, lui qui n'avait pas eu à la récupérer dans le ruisseau depuis bien longtemps maintenant. Lily était fière et heureuse que Tristan la voit sous ce nouveau jour. Tout cela n'était qu'illusion, certes, mais cela suffisait amplement à la jeune louve. Elle pencha légèrement la tête de côté lorsque Julian répondit à sa question. Elle considérait ce peu d'information pour de la modestie et avait toujours cru que c'était pour cette raison que le sorcier parlait si peu de lui en sa présence. Comme elle se trompait... Sur l'entière ligne de leur relation.

Lorsqu'il lui demanda ce qu'elle devenait depuis le temps, elle se tut pendant un court instant, ne sachant trop que répondre. Devait-elle lui faire part du plus gros changement de ces derniers temps ? Devait-elle lui dire qu'elle n'était plus vraiment humaine et que par conséquent les légendes étaient vraies ? Elle ignorait bien évidemment qu'il le savait déjà parfaitement, mais outre ce fait là, avait-elle suffisamment confiance en lui ? Malheureusement... Oui...

- Et bien je... Il s'est passé quelque chose d'assez étrange il y a peu de temps. Mais je ne suis pas sure de pouvoir t'en parler. Elle marqua une courte pause. Pas au milieu de tout ce monde en tout cas.

Parfois, c'était comme si le destin s'acharnait sur nous. Même dans les moments qui nous semblaient bons, tout n'était que catastrophe.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Lun 14 Sep - 14:54

Lily & Julian
Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.
Julian n’avait vraiment aucun scrupule à manipuler la jeune femme qu’il avait sous les yeux, il adorait a même. Cependant, cela faisait bien trop longtemps qu’il n’avait pas eu de nouvelle d’elle et elle semblait bien trop en forme pour que ça lui plaisir. Le sorcier aimait voir Lily au fond du gouffre, il aimait la voir plonger dans une dépression dont il était en partie responsable. Evidemment, le jeune homme était en plus loin de se douter qu’elle avait encore plus de raison de fondre dans le fond du gouffre (même si de son côté, un loup-garou restait quand même bien mieux qu’un humain banal - mais dans tous les cas il ne connaissait pas encore ce détail de la vie de Lily). Il était donc bien curieux de savoir ce qu’elle devenait et ce fut pour cette raison qu’il s’attarda très peu sur son propre état. En même temps, on ne pouvait pas dire que le sorcier était très bavard le concernant. Même avec ses proches et les personnes qu’il respectait (comme Dean, son mentor), il n’aimait pas parler de sa personne. Il préférait largement se concentrer sur les autres et ce n’était évidemment pas pour de bonnes intentions. Bien au contraire, il n’y avait sans aucun doute pas plus égoïste que Julian. Ce dernier n’hésitait pas à rendre une jeune femme dépendante à des substances pour son bon plaisir et ses expériences, il avait encore tellement de chose à apprendre.

Julian ne quitta pas du regard la jeune femme quand elle lui affirma que quelque chose s’était passée d’assez étrange. Evidemment, la curiosité du sorcier était à son maximum, il avait vraiment envie de savoir de quoi elle parlait. Mais Lily n’avait apparemment pas l’intention de le faire, du moins pas dans cet endroit. Julian voulait absolument savoir ce qui était arrivé à la jeune femme et il se doutait que cela allait l’intéressait. Il y avait énormément de possibilité, le jeune homme ne pensait pas encore aux créatures et au fait qu’elle avait pu en devenir une. Cela ne servait à rien de faire des hypothèses de toute façon, il préférait se contenter d’attendre que la jeune femme lui parle directement de ce qui était arrivé.

« Tu veux qu’on aille chez moi ? Pour qu’on soit plus tranquille ? »

Demanda-t-il, laissant un soupçon d’inquiétude perler ses paroles. Evidemment, Julian n’était en rien inquiet, il était simplement curieux. Mais une personne normale qui tiendrait à la jeune femme ne pourrait que se sentir inquiet en entendant ces paroles, alors il jouait le jeu. Et s’il invitait la jeune femme chez lui, c’était simplement dans le but de savoir plus rapidement ce qui lui arrivait. Même s’il n’y avait rien de vraiment personnelle dans sa maison (toutes ces affaires de sorcier étaient ailleurs), il n’avait quand même pas pour habitude de laisser une autre âme y entrer. Cependant, Julian était capable de faire quelques concessions quand il cherchait à tout prix à obtenir quelque chose. Et là, maintenant, tout de suite, il voulait savoir ce qui était arrivé à Lily.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 292

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Sam 24 Oct - 11:58



Parfois ça fait encore plus mal de décrocher

Lily ignorait si ce qu'elle s’apprêtait à faire était une bonne chose ou non. Les réactions aux genres de nouvelles qu'elle comptait annoncer à son interlocuteur n'étaient généralement pas les meilleures, et il y avait en effet de quoi paniquer ou encore se foutre royalement de la gueule de l'autre lorsqu'il s'agissait de quelque chose d'aussi peu crédible mais de pourtant si réel. Pour autant, elle avait confiance en Julian, à tord certes, mais confiance tout de même. Il était à ses yeux celui qui avait su la remettre sur pied à plusieurs reprises. Elle ignorait juste tout de la façon dont il avait procéder – et c'était d'ailleurs sans doute mieux ainsi pour l'heure. Alors oui, puisqu'elle le croisait aujourd'hui, elle avait décidé de se lancer dans les aveux. Peu de personnes étaient au courant de sa nouvelle condition. Hormis pour ses semblables et quelques autres créatures, Lily était toujours la petite droguée perdue du coin, sans grande importance. Elle gardait effectivement ce trait de « caractère » en elle, en effet, mais son corps était capable d'endurer tellement plus à présent – et d'en faire endurer tout autant d'ailleurs, mais ça, elle préférait y penser le moins possible.

La solution que Julian lui proposa pour qu'elle puisse s'épancher en bonnes conditions sur le sujet dont elle voulait lui faire part la prit légèrement de court, elle devait bien l'avouer. Il semblait avoir comprit qu'elle ne pouvait pas se permettre – ou au moins ne voulait pas – d'éveiller des oreilles indiscrètes, choses que l'on trouvait beaucoup sur notre terre, mais ça n'en restait pas moins inattendu. Quand bien même Julian avait fait office d'un grand frère pour elle – une fraternité bien maléfique, mais passons – Lily n'avait encore jamais mis les pied chez lui et elle ignorait en vérité si elle en avait envie. Elle avait toujours éprouvé des difficulté à se mouvoir dans un terrain déjà conquis, dans le sens où elle savait ne pas y être le moins du monde à sa place. Déjà qu'en toute circonstance, elle avait bien du mal à trouver cette dernière... C'était pourtant bien là le moyen le plus sûr de lui annoncer son statut de lycan. Et maintenant qu'elle avait attisé sa curiosité si bien feinte en inquiétude, elle ne se voyait pas se rétracter en un « C'est pas si important que ça en fait, tout va bien ». Malgré ces vérités qui l'amenait très clairement à accepter sa proposition, elle marqua un moment de réflexion, pour la forme.

- Si tu as le temps, je veux bien oui, répondit-elle finalement dans un léger sourire pour rassurer l'inquiétude factice de son interlocuteur. Mais tu dois me promettre que tu ne vas pas sur réagir, ajouta-elle avant de faire le moindre mouvement pour le suivre, ignorant bien évidemment tout des connaissances déjà bien larges de son grand frère de cœur sur le sujet.

Si les choses tournaient au vinaigre, ce dont elle doutait tellement elle faisait aveuglément confiance à Julian, elle trouverait toujours le moyen de lui faire croire à une mauvaise blague ou encore à de mauvais retour d'acide d'un trop plein de drogue. La seconde hypothèse serait sans doute la plus plausible venant d'elle.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Jeu 12 Nov - 14:13

Lily & Julian
Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.
La curiosité était croissante chez Julian, alors que Lily avait abordé un sujet visiblement délicat. Il s’était passé quelque chose, mais elle ne pensait pas pouvoir lui en parler au milieu de cette foule. Autant dire que le jeune sorcier avait plus qu’envie de savoir ce qu’elle voulait dire par ces mots. Il se doutait qu’elle n’avait peut-être pas envie de lui dire tout court, mais il était hors de question pour le jeune homme de la laisser s’en tirer ainsi après avoir attisé à ce point sa curiosité. Il voulait savoir et c’était bien pour cette raison qu’il l’invitait chez lui. Julian n’était pas du genre à faire entrer une autre personne chez lui, Lily n’y avait jamais mis les pieds d’ailleurs. Mais pour obtenir la réponse à sa question, afin de pouvoir assouvir sa curiosité, il était prêt à le faire. Et il fut content d’apprendre qu’elle acceptait de venir chez lui. Elle affirma que c’était à condition qu’il ait le temps, mais Julian ne pouvait qu’avoir du temps pour cette occasion. Ce n’était pas pour Lily, du moins pas directement, mais plus pour lui-même.

« D’accord, je te promets. Même si ça ne me rassure pas vraiment là. »

Julian mentait bien sûr, il n’était pas inquiet pour la jeune femme. Il se demandait simplement ce qu’elle avait pu vivre pour qu’elle lui demande de ne pas sur réagir. Enfin, il était mieux qu’il attende qu’ils soient chez lui pour se faire une idée de ce qu’elle allait lui dire. Même si son esprit commençait déjà à cogiter. Cela devait être important pour que Lily réagisse comme ça, il l’a connaissait suffisamment pour se rendre compte qu’elle vivait quand même quelque chose de dingue. Ils étaient donc en route pour rejoindre la petite maison de Julian, ils ne mirent pas longtemps avant d’y arriver d’ailleurs. Le sorcier ouvrir la porte, invitant Lily à entrer avant de la suivre en fermant la porte derrière lui. La maison était aseptisée, à l’image de l’ordre que le jeune homme voulait dans sa vie. Ordre qu’il abandonnait cependant par moment, afin de laisser ses instincts reprendre le dessus.

« Tu veux boire quelque chose ? »

Lui demanda-t-il alors, pour se montrer le plus bon hôte possible. Tant qu’à faire, le jeune homme avait envie que sa camarade soit le plus à l’aise possible, afin qu’elle n’ait aucun souci pour lui parler de ce qu’elle avait sur le cœur. Il valait mieux qu’elle lui parle en tout cas, sinon Julian allait se sentir plus que frustré. Et, il ne supportait vraiment pas d’être frustré. Il n’avait malheureusement qu’à attendre que la jeune femme lui parle, lui annonce enfin ce qu’elle voulait lui dire. Et il risquait vraiment d’apprécier cette nouvelle, fallait bien l’avouer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 292

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Jeu 14 Jan - 23:57



Parfois ça fait encore plus mal de décrocher

Lily ignorait s'il y avait la moindre once de bon sens dans ce qu'elle s'apprêtait à faire mais la machine était à présent lancée et elle n'aurait probablement pas la force – ni même l'envie sans doute – de faire marche arrière de toute façon. Elle n'en avait pas la moindre idée encore, mais mettre ainsi sa confiance en Julian était très certainement la pire décision qu'elle avait fait dans sa courte vie, si bien sur on enlevait le fait qu'elle avait attendu bien trop d'années avant d'abandonner l'idée de recevoir la moindre attention de sa propre mère. Une partie de ce qu'elle était aujourd'hui avait été façonnée par le sorcier, et ce n'était très clairement pas son côté le plus glorieux. Tout ce qu'elle voyait de son côté cependant, c'était que le jeune homme avait été là pour elle à des moments de sa vie où elle avait monstrueusement eu besoin de soutien. Ce soutien, elle avait cru l'avoir, et y croyait encore, alors que tout ce qu'il faisait en vérité c'était l’entraîner encore et encore un peu plus dans les profondeurs et les abysses de la drogue. Forcément, les paroles de Julian ainsi que son faux air inquiet ne lui donnaient absolument aucun indice de tout cela. C'est qu'il était drôlement doué pour se faire passer pour l'ami idéal. A tel point que la louve s'inquiétait de ce qu'il allait bien pouvoir penser d'elle suite à l'annonce qu'elle était sur le point de lui faire à présent qu'ils se trouvaient en lieu sûr et isolé. La propreté et la sobriété du logement du sorcier n'aidait en rien son stress d'ailleurs. Annoncer ce genre de chose complètement dingue semblait être plus compatible avec un minimum de bordel. Mais qu'importait à présent.

- Je veux bien un verre d'eau oui, merci.

Elle aurait bien demander un verre d'alcool, pour se donner du courage, ou juste parce qu'elle aimait ça, il fallait bien l'avouer, mais rester le plus sage possible était sans doute la meilleure solution aujourd'hui. Le fait que Lily consommait des substances illicites et hallucinogènes n'était plus vraiment un secret pour personne mais rares étaient ceux qui avaient accompagné ses délires et ses violentes et longues paralysies, si ce n'était overdoses. Julian faisait partie de ces quelques « privilégiés » et, ce qu'elle redoutait en vérité en lui faisant part de ce grand changement dans son existence, c'était que le sorcier pense qu'elle planait juste et totalement à quinze mille et que toute cette histoire de mutation n'était en fait que le fruit de son imagination de pauvre droguée qu'elle était. Ce qu'elle ignorait en revanche, c'était que Julian avait une très grande part de responsabilité dans ses addictions et qu'il n'avait donc pas le moins du monde été choqué par les états dans lesquels il avait pu la trouver parfois. Bien au contraire même.

- Ce que je vais te dire n'a rien à voir avec un retour d'acide ou n'importe quoi de ce genre, commença t-elle hésitante. Ces légendes... Elle marqua une courte pause, cherchant à savoir par où commencer. J'ai été mordu par un loup-garou. Elle avait finalement opté pour la simplicité de l'aveu immédiat. Voilà, c'était sorti. Il ne restait plus à présent qu'à attendre la réaction de son interlocuteur.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Sam 13 Fév - 16:42

Lily & Julian
Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.
Julian continuait de jouer les amis inquiets, dans le seul but d’obtenir enfin une réponse à ses interrogations. L’homme se demandait bien ce que Lily avait fait dernièrement pour qu’elle en parle si gravement. Evidemment, le sorcier était loin de se douter de ce qu’il allait découvrir. Alors qu’ils venaient d’arriver chez lui, le jeune homme alla chercher un verre d’eau dans la cuisine avant de revenir pour le tendre à la jeune femme. Il ne pouvait pas s’empêcher de se demander si elle n’était pas simplement en train de délirer, à cause des nombreuses substances qu’elle avait l’habitude de prendre. Dans tous les cas, ça allait l’arranger. Parce que plus elle se droguait, plus il avait le sentiment d’avoir réussi quelque chose. Elle ne se rendait compte de rien, elle ne voyait pas que c’était lui qui l’avait trainé sur ce chemin si sombre. C’était le but de la manœuvre en même temps. Julian s’installa ensuite, attendant tout simplement que Lily s’ouvre un peu et qu’elle lui révèle ce qu’elle avait commencé à mentionner plus tôt, incapable d’en parler en public. Comme elle précisa que cette histoire n’avait rien à voir avec ce qu’elle consommait, Julian ne put s’empêcher de douter quand même. Mais il attendait d’avoir enfin tous les éléments avant de se faire une idée précise de la situation. Finalement, la jeune femme finit par tout lui avouer.

Elle avait été mordue par un loup-garou ? Julian fut incapable de cacher sa surprise, qui n’était pas feinte pour une fois, en apprenant la nouvelle. Il avait imaginé beaucoup de chose, mais il devait bien avouer qu’il ne s’était pas attendu à cela. Une lycane alors ? Intéressant. Après la surprise, Julian ne pouvait que ressentir une certaine satisfaction, même si cela il se garda bien de le montrer. Lily était donc devenue une créature, une lycane, c’était vraiment intéressant pour sa petite expérience. Parce que s’il avait eu l’occasion de voir les effets de la drogue sur une humaine, il se demandait ce que cela pouvait donner sur un loup-garou. Un jour, peut-être, il allait s’amuser à la disséquer, mais pas de suite.

« Eh ben… je ne m’y attendais pas, je t’avoue. » Il devait reprendre son rôle d’ami compatissant. « Je suis vraiment désolé de ce qui t’arrive. »

Ce qui était, donc, évidemment faux. Mais quelque chose disait à Julian que Lily n’était pas le genre de lycane à accepter sa condition, bien au contraire, ce qui était justement pour arranger ses affaires à lui. Il trouvait cela bien plus amusant à exploiter.

« Je te crois tu sais. »
Il attrapa la main de Lily, pour le lui prouver. « Je connais leurs… existences. »

Julian se doutait bien que c’était en partie pour cela qu’elle avait affirmé qu’elle n’était pas actuellement sous les effets de la drogue, elle devait craindre qu’il ne la croie pas. Mais il connaissait les créatures, étant lui-même une (même s’il valait mieux que tous les autres à ses yeux).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 292

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Mer 9 Mar - 21:10



Parfois ça fait encore plus mal de décrocher

Lily ne savait pas vraiment pourquoi elle était aussi stressée. A ses yeux – qui, il fallait bien le dire, étaient complètement aveugles dans le cas présent – Julian était un ami fidèle qui avait toujours su l'épauler et la soutenir. Alors pourquoi craindre que cette fois ci ce ne soit pas encore le cas ? En soit, elle songeait tout de même un peu à cette possibilité, sinon, elle n'aurait pas prit le risque et le parti de lui faire l'aveu de sa nouvelle condition de louve. Seulement, c'était bel et bien cette dernière, et son caractère surnaturel et à peine croyable, qui prenait le plus de place dans sa réflexion. Jusqu'à ce qu'elle se fasse transformée, Lily n'avait pas la moindre idée que les créatures légendaires de l'île existaient bel et bien – en même temps, lorsqu'on était perchée H24, il n'était pas vraiment difficile de louper ce genre de chose – et, dans son esprit, il devait très certainement en être de même de Julian. Alors, forcément, la nouvelle qu'elle lui annonçait faisait une pierre deux coups. Non seulement elle pensait lui apprendre l'existence bel et bien réelle de toutes ces bébêtes qui parcouraient les contes de l'île depuis des siècles, mais, en plus, elle lui faisait part de son appartenance à ces dernières. Il y avait de quoi être prise pour une folle, il ne fallait pas se mentir. C'était donc légèrement tremblante – en partie sans doute par la drogue également – et les mains moites qu'elle finit par cracher le morceau. Peut-être n'aurait-elle dû pas préciser qu'elle ne parlait pas sous les effets hallucinogènes des substances qu'elle ingurgitait, ç'aurait finalement pu être une bien belle porte de sortie.

Elle n'osa pas d'emblée affronter le regard du sorcier, plongeant son nez dans son verre d'eau, qu'elle vida d'ailleurs presque d'une traite. Lorsqu'elle releva finalement les yeux, la réaction qu'elle entrevit ne fut pas si terrible que cela. De la surprise, ça il y en avait, comment pouvait-il en être autrement, mais le regard suspicieux et peut-être même bien empli de pitié pour elle, pauvre droguée, dont elle avait eut terriblement peur de faire face, était inexistant. Elle poussa un léger soupir de soulagement avant d'écouter ce qu'il avait à lui répondre. Elle se détendit d'autant plus lorsqu'il se montra aussi compatissant qu'il l'avait toujours fait par le passé – ah comme elle était naïve – et sourit même légèrement lorsqu'il lui affirma qu'il la croyait tout en lui prenant la main pour la rassurer. Elle ne s'était pas attendu à ce que ce soit aussi facile, quand bien même ça restait une surprise et un choc – c'était un bien grand mot mais elle y croyait – pour son interlocuteur.

- Qui s'y attendrait, répondit-elle dans un sourire tout de même légèrement gêné, avant de montrer sa surprise à son tour quand à la dernière information qu'il lui donna. Oh. Depuis quand est-ce que tu es au courant ? demanda t-elle réellement curieuse. A vrai dire, et puisqu'elle était la dernière des imbéciles niveau naïveté, elle aimait beaucoup cette information et pensait même pouvoir en tirer partie. Tu pourrais peut-être m'aider à y faire face, je t'avoue être un peu perdue. Ça, ça ne changeait pas vraiment de d'habitude, mais elle ne doutait pas que Julian comprendrait le message. Sans doute même un peu trop bien.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Mar 26 Avr - 13:32

Lily & Julian
Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.
Julian était vraiment surpris oui, il s’attendait à quelque chose de dingue, mais il ne pensait pas que c’était comme ça. Que Lily allait lui apprendre qu’elle était à présent une lycane. Ainsi donc, elle faisait partie de la grande famille des créatures maintenant. Evidemment, le sorcier voyait en cette nouvelle information une opportunité pour lui. Le jeune homme se servait de la jeune femme pour ses diverses expériences (même si elle n’était pas encore passée sur la table « d’opération »), il l’observait et appréciait de la voir descendre dans le gouffre à cause de la drogue qu’elle prenait et dont il n’était pas pour rien. Le sorcier voyait donc son propre intérêt, il avait bien envie de voir ce que la drogue pouvait donner sur une lycane et ce que cela pouvait donner plus profondément aussi. Evidemment, le jeune homme ne pouvait pas prendre le risque de perdre la confiance de la jeune femme maintenant, parce qu’il avait encore besoin de pouvoir l’observer encore un moment. Ça serait bien dommage de perdre une occasion d’avancer dans ses expériences simplement parce qu’elle verrait clair dans son jeu. Sauf que Lily ne voyait rien, parce qu’elle était naïve et qu’il était un bon comédien aussi également. Il faisait comme s’il était vraiment désolé de la tournure de la vie de la jeune lycane sous ses yeux, alors qu’il trouvait ce détail bien plus intéressant maintenant.

Evidemment, Lily apprenait au passage qu’il était au courant de l’existence des créatures. Julian ne voyait pas l’intérêt de jouer la comédie sur ce détail, parce qu’il était effectivement au courant. Cependant, le jeune sorcier n’avait pas envie de trop entrer dans les détails. Il ne souhaitait pas apprendre toute la vérité à la jeune femme, simplement parce qu’il voulait encore avoir le dessus sur la situation et la main sur tout ce qu’elle savait le concernant. Il avait donc l’intention de lui mentir, encore une fois. Un peu plus ou un peu moins, il n’était plus vraiment à ça prêt avec Lily, même s’il allait se servir de la vérité pour ça.

« Depuis toujours. » Depuis sa naissance donc, c’était cela qu’il sous-entendait. « Il y a des personnes dans ma famille qui sont des créatures. »

Il disait donc la vérité, ce qui rendait son mensonge bien plus crédible d’ailleurs. Parce qu’il sous-entendait par-là que ce n’était pas son cas, qu’il était au courant simplement parce qu’il avait l’occasion d’en fréquenter. Ce qui était vrai en un sens, puisque certaines personnes – dont lui – dans sa famille étaient des créatures, plus précisément des sorciers, mais pas tous. Ainsi, il avait donc toutes les bonnes raisons du monde d’être au courant de leurs existences et ce n’était pas vraiment quelque chose dont on pouvait parler facilement.

« Je ne sais pas si je te serais bien utile, mais tu peux toujours compter sur moi. » Même s’il était évident qu’il valait mieux pour la lycane de ne pas faire confiance au jeune homme qu’elle avait sous ses yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 292

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Dim 29 Mai - 23:02



Parfois ça fait encore plus mal de décrocher

Cela faisait du bien à Lily de se confier à celui qu'elle considérait un peu et bêtement comme un grand frère. De ce qu'elle en savait, peu de gens autour d'elle avait connaissance de sa nouvelle nature de lycane et elle préférait assez que les choses restent ainsi. Non pas que les habitants du village lui témoignent grande importance en règle générale, mais son corps de junkie ne lui permettrait pas tellement de fuir si l'envie leur prenait d'entreprendre une chasse au loup s'il venait à l'apprendre un jour. Mais puisqu'elle faisait aveuglement confiance à Julian, elle ne voyait aucun danger dans le fait de lui faire part de sa « nouvelle vie ». Quelle idiote elle faisait tout de même. Il était sans aucun doute la personne qui lui avait le plus de mal dans sa vie, à l'exception de sa mère, bien évidemment. Et forcément, le fait qu'il se confiait lui aussi à elle en retour – puisque c'était ainsi qu'elle le voyait – ne permettait pas le moins du monde à ses yeux de décrédibiliser la sincérité de l'affection qu'elle croyait qu'il avait pour elle. C'est qu'il était doué le sorcier pour embobiner doucement mais sûrement son monde, terriblement doué. A tel point que l'idée qu'il puisse lui aussi être une créature ne lui effleura pas même l'esprit, quand bien même des membres de sa famille, selon ses dires, en possédaient le statut. Elle ne connaissait certes pas tous les travers du monde des créatures, mais il fallait tout de même le faire pour être aussi naïve, et mettre ça sur l'unique compte des effets de la drogue sur elle serait mentir.

- Oh, répondit-elle simplement à l'annonce de cette vérité.

Il était assez étrange de ce dire qu'une personne qu'on pensait connaître un minimum soit encore en mesure de nous apprendre un pan aussi important de sa vie, mais Lily prit cette information sans broncher. Après tout, Julian n'avait esquissé aucun mouvement de recul ou quoique ce soit de la sorte à son annonce à elle, et elle était de toute façon bien mal placée pour fuir face au mot « créature ».

- Tu as toujours su à quoi t'attendre sur cette terre donc, constata t-elle sans aucune amertume.

Elle devait bien l'avouer, si elle avait été plus avertie quelques mois plus tôt, elle ne se serait peut-être pas bêtement aventurée aussi profondément dans la forêt. Quoique... Pour ce qu'elle avait à perdre à l'époque... Mais qu'importait aujourd'hui de toute manière, les choses étaient ce qu'elles étaient et il n'y avait aucun retour en arrière possible. Lily se leva dans un signe de tête reconnaissant face à la dernière remarque de Julian.

- Je suis désolée, tu avais sans doute d'autres choses à faire et le marché va bientôt fermer je crois, dit-elle en s'approchant un peu de la sortie. Je ne me voyais juste pas te mentir, ajouta t-elle dans un léger sourire doublé d'un haussement d'épaules. Et pourtant, c'était exactement ce qu'elle aurait dû faire. Lui mentir, et le fuir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   Sam 9 Juil - 15:19

Lily & Julian
Parfois ça fait encore plus mal de décrocher.
JJulian aurait très bien pu confier à Lily sa nature, lui avouer qu’il était un sorcier. Par obligation, le jeune homme savait qu’il ne pouvait pas trop dévoiler sa nature à cause de la menace des Hellsing pesant sur toutes les personnes comme lui – quoi qu’il ne pensait pas avoir de mal à contrer ces chasseurs en fait, mais on n’était jamais assez prudent, surtout quand comme lui on faisait des expériences étranges dans les grottes – mais il ne pensait pas que l’avouer à Lily soit vraiment une menace. Mais il ne le fit pas tout de même, parce qu’il n’avait pas l’intention de la pousser à trop le connaître. Elle n’avait pas besoin de savoir qu’il était un sorcier, c’était un détail qu’il préférait largement garder pour lui. Même si, de son côté, il appréciait vraiment d’apprendre qu’elle était devenue un loup-garou. Lily n’aurait sans doute pas pu lui faire plus plaisir en cet instant précis, même si elle ne s’en rendait pas du tout compte. Comment aurait-elle pu de toute façon ? Elle ne devait même pas imaginer une seconde qu’il puisse lui mentir. Julian afficha un léger sourire quand elle affirma qu’il avait toujours su à quoi s’attendre sur Notre Terre. C’était le cas en effet, même si la jeune femme ne se rendait pas compte qu’il faisait partie de ces particularités de ce monde. Pour Julian, la magie et les créatures étaient des choses normales de son existence. Lily devait tomber de haut de son côté, surtout qu’elle n’avait pas vraiment le meilleur côté. Julian devait bien avouer que s’il y avait une créature qu’il n’appréciait pas vraiment, c’était les lycans. Même s’ils faisaient de parfait petits sujets d’expérience, ce qui était le cas de la jeune femme sous ses yeux maintenant (quoi qu’elle l’était déjà avant quand même).

« Comme tu dis. »

Se contenta-t-il d’articuler pour répondre à sa remarque. Il ne voyait pas bien ce qu’il pouvait ajouter de plus que ce qu’il venait de lui dire. Il voulait qu’elle sache qu’elle pouvait toujours compter sur lui, même s’il était de toute évidence bien idiote de sa part de lui faire confiance. Mais elle n’avait pas vraiment de moyen de croire qu’il se moquait d’elle, qu’il n’était pas du tout le genre de personne qu’elle devrait avoir dans son entourage. Un jour, sans doute, elle allait apprendre la vérité, mais pour le moment le jeune sorcier continuait simplement d’en jouer. Puisqu’elle venait de lui confier le secret de sa nature, le jeune homme voulait croire qu’il avait suffisamment d’influence sur elle. Mais pour l’heure, il semblait être l’heure de leur séparation. Le jeune sorcier allait attendre avec impatience de la recroiser de nouveau, il avait bien envie de voir l’évolution qu’elle allait avoir. Parce qu’on ne pouvait pas dire qu’elle était déjà au meilleure de sa forme avant le changement de sa nature et Julian était persuadé que ça allait être bien pire. Le jeune homme se leva à son tour pour l’accompagner vers la sortie.

« Je suis content que tu n’aies pas eu envie de me mentir. »

Et pour une fois, il disait vraiment la vérité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parfois ça fait encore plus mal de décrocher (Lily)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Esteban] Il fait chaud dans le cagibi de Lily !
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-