Partagez | 
 

 Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Mer 3 Juin - 23:39


Un jour ou l'autre, il faut payer
E

lle éprouvait une sensation de déjà-vu, ou tout du moins de "déjà-ressenti" particulièrement désagréable. Un mal de crâne désagréable, et l'impression d'un noir total pour se réveiller finalement dans un endroit inconnu et manifestement hostile. Normal qu'elle ait le sentiment de l'avoir déjà vécu. C'était exactement ce qui s'était produit quand elle s'était réveillée dans cette fichue grotte, aux prises avec ce "Sorcier" qu'elle n'avait finalement jamais rencontré, le tout pour s'en tirer in extremis. Dans un premier temps, elle pensait être tombée de nouveau dans le même piège. Tout le laissait penser, en tous cas, à commencer par ce sentiment soudain de n'avoir plus de prise sur rien. Elle se souvenait d'avoir abandonné la demeure des Baker, après une conversation pour le moins tendue avec Ed (pour changer), qui s'était ceci dit changée de façon plutôt plaisante (pour changer), et c'est tout. Elle avait fait quelques pas jusque chez elle, et là, le trou noir. On l'avait assommée, sûrement, elle ne voyait pas d'autre "solution". En ouvrant les yeux, elle ressentit un élancement à la nuque, sûrement là où on l'avait frappée. Cette fois, pas de chaîne pour la maintenir attachée, ceci dit, et surtout, ce lieu ne ressemblait pas à celui où elle avait été enfermée tantôt. Et aussi, elle ne ressentait pas la présence de Léo. Il n'avait pas été prit avec elle, cette fois. Quelque part, cela la rassura. Ça avait tout l'air d'être une cave aux murs sombres et couverts de pierre. Elle tourna la tête, voulant trouver le moindre signe de l'endroit où elle se trouvait, alors qu'elle se relevait, mais elle trouva finalement mieux qu'un signe.

Son regard tomba sur deux silhouettes qui ne lui étaient pas le moins du monde inconnues : les frères Hellsing. Cette fois, la situation ne pouvait pas être plus limpide. Instinctivement, elle glissa ses mains dans ses poches, espérant y trouver son fidèle briquet, son moyen de défense (et d'attaque, surtout, en l'occurrence)... Mais bien sûr, il n'y était pas. Ils n'avaient pas commis l'erreur de ne pas la fouiller en la laissant assommée là. Elle aurait dû s'en douter. Elle savait très bien à qui elle avait affaire, après tout. En définitive, il était même surprenant que ce moment ne soit pas arrivé plus tôt. Le coeur battant, Jane réfléchissait à toute allure. L'un comme l'autre étaient bien sûr armés jusqu'aux dents. Et elle ne voyait pas véritablement d'issue.

-Qu'est-ce que vous comptez me faire ?
demanda-t-elle, même si elle ne se doutait que trop bien de leur réponse. Ils avaient l'intention de la tuer. Et s'ils ne l'avaient pas fait tout de suite, c'était sûrement pour éviter d'être trop exposés... et aussi, peut-être, parce que tous les deux avaient des comptes très personnels à régler avec elle. Ils voulaient sans doute qu'elle meure en sachant pertinemment de la main de qui.

Mais pour l'instant, elle ne voyait pas d'autre parade que le dialogue, quoi qu'elle savait bien que cela ne mènerait à rien. Les deux hommes la détestaient, elle savait pertinemment pourquoi. Et à dire vrai, elle ne pouvait pas vraiment le leur reprocher... ou presque. Elle tenait quand même plus à la vie qu'à leurs motifs.








code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 688

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Dim 7 Juin - 20:42

Aaron & Jane & Andrew
Un jour ou l'autre, il faut payer
Quand Andrew était venu le trouver pour qu’ils aillent ensemble s’en prendre à Jane Hardwick, la jeune épouse de Leopold, Aaron fut surpris. Non pas qu’ils partent à la chasse ensemble, après tout ils en avaient finalement pris l’habitude pour le plus grand plaisir du cadet. Mais parce qu’ils allaient s’en prendre justement à l’épouse du meilleur ami de son aîné. Aaron connaissait assez son frère (ou croyait le connaitre) pour savoir que l’affection qu’il avait pour Leopold n’allait rien changer concernant la myrihande du feu, mais il ne s’était pas attendu à ce qu’il le fasse maintenant. Le jeune homme se doutait qu’il s’était passé quelque chose pour qu’Andrew décide subitement de s’en prendre à elle. Enfin, le cadet Hellsing n’avait pas pris le temps de chercher plus de détail, en réalité il n’en avait que faire. La seule chose qui lui importait, c’était de pouvoir s’en prendre à la créature. Aaron avait un compte à régler avec la jeune femme depuis cette fois, où elle avait réussi à lui échapper. Le jeune Hellsing était donc bien heureux de pouvoir lui faire payer son existence. Elle était une créature, elle n’avait aucune raison de vivre.

Les frères Hellsing avaient donc mis en place un plan. Ils avaient l’intention de la tuer, mais il fallait que cela soit fait proprement. Malheureusement, elle ne passait pas son temps dans la forêt comme les loups ou les vampires. Ils allaient donc devoir la conduire dans un endroit calme afin de ne pas faire de grabuge. Le plus simple était donc de l’enlever discrètement et de la conduire quelque part, afin de la tuer. Evidemment, les Hellsing avaient envie qu’elle sache qui s’en prenait à elle, ce n’était pas amusant sinon. Ce fut donc comme cela que les deux frangins se retrouvèrent dans la cave familiale, observant Jane qui se réveillait, armés comme il le fallait. Aaron ne put s’empêcher de sourire quand Jane prit la parole, leur demandant ce qu’ils allaient faire d’elle. Cela semblait évident pourtant.

« On va te tuer. »

Simple et concis, il n’avait pas vraiment besoin de rentrer dans les détails. Si Aaron ne se retenait pas, il aurait déjà flaqué une balle dans la tête de la jeune femme, mais il n’avait pas envie de prendre les devants. Parce que même s’il avait un compte à régler avec elle et qu’il avait plus qu’envie de lui arracher son dernier souffle, Andrew était tout aussi légitime de la tuer. Aaron espérait quand même que son frangin allait le laisser donner le coup de grâce à la myrihande. En attendant, il avait sans doute des choses à lui dire. Après tout, ils venaient quand même de séquestrer la femme de son meilleur ami, ce n’était pas rien. Aaron voulait bien lui laisser la direction de ce qui allait se passer les prochaines minutes, même si ça le démangeait sérieusement d’y mettre un terme de suite. Ils pourraient faire d’une pierre deux coups en plus, vu que l’âme sœur de Jane allait la suivre dans la tombe.


_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Mar 9 Juin - 16:12


Un jour ou l'autre, il faut payer
C'

en était assez. Cette salope (oui, il en devinait vulgaire, mais elle avait achevé de lui taper sur le système dans les grandes largeurs) était en train de ruiner sa vie. D'accord, il s'y entendait très bien lui-même pour le faire, il fallait le reconnaître. C'était un peu simple que de couvrir la myrihande de reproches, quand on savait que ce qui avait mit le feu aux poudres, c'était avant tout sa relation avec Penny, relation dont le chasseur voulait, bien sûr, que personne, et sa famille en premier lieu, n'apprenne jamais rien. Mais quand bien même il l'accusait peut-être à tort sur certains aspects, il était convaincu que d'autres n'étaient absolument pas biaisés. Après tout, si Léo reprochait à son meilleur ami (s'il l'était encore, mais il était fort à parier que non) sa relation avec Penny, c'était qu'il ne pouvait pas comprendre, en contrepartie, qu'il veuille toujours la mort de son épouse. Sauf que cette épouse en question n'était pas seulement une créature, c'était un virus, une sangsue. Ah, il lui allait bien, son talent de myrihande, elle détruisait Léo à petit feu, et pendant ce temps là, elle ne se rendait compte de rien... À l'inverse de son âme soeur Baker, avec qui elle devait sans doute beaucoup s'amuser d'humilier ainsi la personne en Notre-Terre qui le méritait le moins. Elle n'était restée en vie si longtemps que parce qu'Andrew avait voulu préserver Léo, et surtout leur amitié, mais cette amitié, contre son gré, était à présent morte et enterrée. S'il voulait protéger Léo, à sa manière bien à lui, il allait qu'il la débarrasse de ce parasite qui le rongeait sans qu'il s'en aperçoive. Il était donc temps de passer à l'action. Il était allé trouver Aaron qui, il le savait, se détecterait d'autant plus de cette mission qu'il avait lui aussi Jane dans sa ligne de mire.

C'était fait, ils l'avaient assommée et capturée. S'ils n'avaient pas eu de comptes bien précis à régler avec elle, son sort aurait dors et déjà été scellé en quelques rapides coups de semonce. Mais il tenait à ce que la créature élémentaire croise leur regard au moment de mourir, pertinemment consciente d'à qui elle devait la mort, tandis que son âme soeur périrait du même coup où qu'il se trouve, pour son plus grand plaisir. Armés jusqu'aux dents, ils avaient donc tous les deux sagement attendu qu'elle se réveille. Apparemment, la demoiselle ne mit pas longtemps à comprendre la situation, ce qui ne l'empêcha pas de leur demander ce qu'ils comptaient faire d'elle. Comme si ce n'était pas évident ! D'ailleurs, ce fut sur le ton de la pure évidence qu'Aaron répondit, ce qui esquissa un sourire sur ses lèvres.

-Tu vas enfin payer pour tout le mal que tu fais autour de toi, pour toutes les vies que tu détruis... Ok, clairement, il ne dissimulait pas qu'il avait un problème personnel à régler avec elle. Oui, on va te tuer, et crois-moi, ta mort sera lente.

Andrew n'était pas quelqu'un de sadique, au fond, il tuait et quelques fois il lui arrivait de torturer, oui, mais c'était généralement non pas pour le plaisir du geste que parce que c'était à ses yeux une nécessité. Cette fos ferait manifestement exception. Cette fois, il voudrait entendre sa victime le supplier de l'épargner. Ce qu'il ne ferait pas, bien sûr. Il tourna son regard vers Aaron. Il lui laissait l'honneur d'entamer les hostilités.







code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 688

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Mar 30 Juin - 12:45

Aaron & Jane & Andrew
Un jour ou l'autre, il faut payer
Il n’y avait pas d’autre issu à la situation, Jane allait mourir tout simplement. Les Hellsing n’étaient pas du genre à laisser une de leurs victimes s’enfuir sans avoir perdu la vie, ce n’était pas dans leurs façons de faire. Quand ils savaient qu’une personne était une créature et qu’ils avaient la possibilité de la tuer, ils le faisaient tout simplement. Cela ne servait à rien de perdre du temps et des occasions. Concernant Hardwick, les choses étaient un peu particulières mais il était temps que son sort soit scellé. Andrew n’avait visiblement plus aucune raison de se retenir, sinon il n’aurait pas organisé cet enlèvement et ne jurait pas à Jane qu’elle allait souffrir avant de mourir. Aaron ne put s’empêcher de sourire quand il entendit son frère lui dire qu’elle allait payer et qu’elle allait mourir d’une mort lente. La torture n’était pas vraiment dans les méthodes, les morts rapides étaient souvent privilégiés. A moins que les chasseurs souhaitent obtenir des informations d’une créature sur d’autre, ils ne torturaient pas. Sauf que la situation était différente, l’aîné des Hellsing avaient besoin de se venger et surtout de se soulager en la faisant souffrir. Aaron ne pouvait que comprendre, il n’avait aucun souci à participer à cela d’ailleurs. Si leur père était là, peut-être que les choses seraient différentes, mais il n’était pas là. En attendant, le cadet appréciait donc de voir son aîné se montrer aussi sadique.

De toute façon, cette myrihande ne méritait pas une mort rapide (comme la plupart des créatures, mais ce n’était que le point de vu d’Aaron ça). Le jeune homme avait un compte à régler aussi avec elle, au vu de comment s’était terminé leurs dernières « conversation ». Ainsi, elle avait peu de chance de s’en sortir indemne au vu des reproches que lui faisaient les deux frères devant elle. De toute façon, elle ne pourrait pas s’en sortir vivante et elle allait entraîner avec elle son âme sœur. Aaron devait bien avouer qu’il aimait bien faire d’une pierre deux coups comme cela. En tuant Jane, ils allaient tuer une autre créature et le monde allait se porter deux fois mieux. Cela n’empêcherait sans doute pas deux nouveaux myrihandes du feu de naître, mais ils auraient le loisir de s’en occuper également dans le futur. Dans tous les cas, cette fille, il était temps qu’elle meurt et qu’elle souffre avant.

Aaron avait tourné son regard vers son frère, qui lui fit signe de commencer les hostilités. Cela ne pouvait que lui faire plaisir d’être le premier à s’occuper de la jeune femme. Il sourit donc, avant de reporter son attention vers Jane. Il laissa quelques secondes s’écouler, alors qu’il réfléchissait à ce qu’il allait bien pouvoir lui faire.

« Je me suis toujours demandé comment cela se passait quand on brulait la peau d’un myrihande du feu. »

Il parlait d’une voix sombre et sans doute pas très agréable à entendre quand on se trouvait à la place de Jane. En tout cas, il attrapa une tige en métal servant à marquer le bétail qui sortait justement de l’âtre de la cheminée et l’approcha de la jeune femme.


_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Mer 1 Juil - 17:13


Un jour ou l'autre, il faut payer
L

a tuer, hein ? Non, ça n'avait vraiment rien de surprenant, comme révélation, ça ne l'était même pas le moins du monde. Des Hellsing qui s'en prennent à une créature, ce n'est généralement pas pour faire une partie de belote ou même l'amocher légèrement. Si elle ne faisait rien, elle allait y passer. Son seul "avantage", si on pouvait même qualifier cela d'avantage, c'était qu'ils avaient manifestement envie de prendre leur temps. Elle comprenait sans mal pourquoi, au passage. Aaron devait avoir envie de se venger, par rapport à leur dernière "entrevue", quant à Andrew... elle lui avait volé son meilleur ami, pas vraiment étonnant qu'il le prenne mal. Non pas qu'elle veuille outre mesure se faire torturer, mais cela lui laissait le temps de, peut-être, se trouver une échappatoire. Encore qu'elle n'était pas certaine de pouvoir faire grand chose face à deux chasseurs aguerris. Elle n'avait pas son fidèle briquet à proximité, et son seul avantage, celui de maîtriser le feu, s'en voyait inutile. À moins que... Une goutte de sueur froide perlait le long de son échine tandis que les deux frères parlaient joyeusement de la torturer avant que de la tuer. Aaron parla de lui brûler la peau, tira une tige en métal encore brûlante de la cheminée. La cheminée... Elle avait couru inutilement après son briquet, alors qu'elle avait une source de chaleur à proximité. Par moments, il ne fallait pas s'interroger sur sa couleur de cheveux. Non mais quelle conne ! La panique (car oui, c'était de la panique, qu'elle éprouvait) avait un sale effet sur elle. Au moment où le cadet des deux frères la menaça avec son fer à marquer le bétail, elle recula d'un pas, une lueur enflammée dans le regard.

-Et tu veux savoir ce que ça te fais, quand on te brûle la gueule, connard ?
répliqua-t-elle avec hargne tandis que l'une des flammes dans l'âtre de la cheminée se détachait de ses soeurs pour venir flotter dans les airs sous forme de sphère.

Le reste se déroula très vite, elle n'eut pas le temps de contrôler la boule de feu suffisamment longtemps pour éviter le fer à marquer, et ce dernier imprima une marque profonde et insupportable sur son bras. Elle hurla de douleur tandis que la colère intensifiait sa plaie plutôt que de la calmer. Puisqu'elle même n'arrivait pas à se calmer, la chaleur se faisait plus forte et plus prégnante, un véritable cercle vicieux. De rage, elle adressa le plus noir des regards à Aaron.

-Tu vas me le payer.


Et elle projeta la sphère dans sa direction, espérant qu'elle lui atterrisse en plein visage. C'était sans compter Andrew, qui poussa son frère sur le côté pour lui éviter le projectile. Ce dernier lui frôla l'épaule, mais ne le brûla que superficiellement avant de se cogner contre un mur et de s'éteindre. Heureusement, la cave était faite de pierre, rien d'inflammable de ce côté-là de la pièce. Andrew se précipita alors sur Jane et la projeta au sol, lui écrasant le cou du plat de sa semelle.

-Tu recommences ça, je t'explose la gorge, c'est compris ?

La joue écrasée au sol, Jane sentait un mélange de crainte et de colère, mêlée à la douleur de ce bras qui la faisait toujours souffrir. Elle pourrait peut-être gérer un Hellsing, mais pas les deux à la fois. Et elle ne voulait pas mourir, pas tout de suite, pas comme ça... Comme si elle n'avait pas déjà... Mais au fait...

-Attendez... Si vous me tuez, vous n'allez pas tuer que moi... et je parle pas de Baker.








code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 688

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Dim 19 Juil - 0:44

Aaron & Jane & Andrew
Un jour ou l'autre, il faut payer
Est-ce qu’il n’était pas imprudent de garder un feu de cheminé allumé quand on avait une myrihande du feu dans la pièce ? Si complètement, pour le coup les frères Hellsing avait sous-estimé leurs adversaires. Ce n’était pas vraiment nouveau concernant Aaron, il avait suffisamment d’orgueil pour souvent penser avoir le dessus, alors que ce n’était pas le cas. Les erreurs, il en faisait régulièrement et il en avait déjà fait avec cette créature justement. Lorsqu’ils s’étaient croisés dans cette ruelle, il n’était pas parvenu à l’avoir parce qu’il l’avait sous-estimé. Il ne pensait pas refaire la même erreur maintenant, mais c’était bel et bien le cas. Alors qu’il approchait la tige de fer d’elle, la jeune femme utilisa ses pouvoirs pour faire voler une boule de feu dans sa direction. Par chance, Aaron eut quand même le temps de toucher la jeune femme au bras, mais pas assez pour complètement se sortir d’affaire. Heureusement, Andrew veillait sur ses arrières et il le poussa à temps pour éviter que le feu ne vienne lui bruler le visage. La boule de feu vint frôler le bras de son aîné, sans causer trop de dommage visiblement. Ce dernier prit alors le dessus sur la jeune femme en la plaquant contre le sol, la maintenant de la semelle de sa chaussure. Aaron reprit ses esprits, passant une main sur son visage légèrement en sueur avant de lâcher la barre de fer.

Le regard du jeune Hellsing se tourna vers l’âtre du feu. Il aurait aimé pouvoir l’éteindre, afin d’éviter de nouveau désagrément, mais c’était la seul source de lumière dans cette pièce. La cave ne possédait aucune fenêtre, ils ne pouvaient donc pas compter sur la lumière du jour. Et tout autre moyen d’éclairage était alimentait par du feu, ça n’allait pas les aider. Le mieux pour éviter tout nouveau problème, c’était de la tuer maintenant.

« Faut qu’on la tue maintenant ! » Lança-t-il à son frère. « Tant pis pour la torture. »

Au moins, comme cela, les choses seraient réglées. Jane Hardwick allait mourir en emportant son âme sœur, ils allaient enfin être débarrassés d’eux. C’était bien mieux pour le village, pour Leopold, pour eux. Même si elle méritait de souffrir, elle méritait surtout de mourir et de quitter Notre Terre, comme toutes créatures qui se respectaient. Aaron attrapa son arme qu’il avait posé un peu plus loin, la pointant vers la tête de la jeune femme. Il n’attendait que l’accord de son frère pour la tuer. Et puis, ce fut à ce moment-là que la jeune femme reprit la parole. Sur le coup, le jeune homme crut qu’elle se contentait de parler de Baker et donc d’une information qu’ils connaissaient et surtout qui n’allait pas retenir leur geste. Mais elle précisa que ce n’était pas de Baker dont il était question. Aaron l’observa en silence, pendant quelques secondes.

« De quoi tu parles ? »

Il ne pouvait pas laisser une ombre de doute, il fallait qu’ils sachent de quoi il en résultait. Aaron ne supportait pas l’ignorance.


_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Dim 19 Juil - 11:03


Un jour ou l'autre, il faut payer
L

a situation était en train de sérieusement dégénérer et, en effet, Aaron avait raison, il n'était plus temps de jouer, vraiment pas. Il était temps d'en finir. C'est sûr que faire souffrir Hardwick comme elle faisait souffrir autrui autour d'elle était une perspective plus que tentante, et que ça l'aurait sérieusement défoulé, mais le résultat importait plus que la procédure, c'est certain, et donc, mieux valait qu'ils en finissent le plus rapidement possible. Aaron s'était saisi de son arme, et attendait l'aval de son frère pour tirer, aval qu'Andrew lui  aurait immédiatement donné si Hardwick n'avait pas alors prit la parole, le tout pour prononcer quelques paroles des plus énigmatiques... Ou tout sauf rassurantes si on parvenait à lire entre les lignes. Comment ça, ils n'allaient pas tuer qu'elle ? De qui s'agissait-il, s'il n'était pas question de Baker ? Une idée était en train d'immerger dans l'esprit du chasseur, et si c'était le cas... oh, si c'était le cas, cela ne faisait que décupler son envie d'en finir avec elle. Même si ça allait forcément compliquer les choses. Andrew ne dit rien, Aaron avait posé la question qu'il aurait prononcé également s'il ne l'avait pas devancé, il attendit donc la réponse de Jane, la menaçant toujours du plat de son talon contre son visage. Ce fut d'une voix étouffé mais sur un ton de défi que la voix de la myrihande du feu s'éleva alors, leur apprenant la vérité qu'il avait envisagé mais aurait préféré pouvoir renier.

-J'suis enceinte, pauvre cons.


Bordel. Andrew adressa un regard interdit à Aaron. Ça pouvait être du bluff, bien sûr, hardwick, à l'heure actuelle, devait être à l'affut du moindre prétexte à sauver sa peau, mais ils ne pouvaient pour autant pas agir à la légère. Les Hellsing, quoi qu'on en pense, avaient des principes, et parmi ces principes, il y avait celui de ne jamais, au grand jamais, s'en prendre à des humains, même s'ils n'étaient que des foetus dans le ventre de leurs mères. Si cette garce était vraiment enceinte, son enfant ne pouvait être qu'un humain, et ça changeait la donne. Par ailleurs, si cette garce était vraiment enceinte, cela voulait dire que cette-dernière avait trompé Léo avec son âme soeur. Comme si ça devait le surprendre... Il avait été convaincu dès le début qu'elle serait un poison pour son meilleur ami - enfin, ex meilleur ami -, maintenant, il en avait une preuve ce qu'il y a de plus concrète. Il aurait pu en être satisfait s'il ne trouvait pas la jeune femme à ce point méprisable. Il ne pensait pas que qui que ce soit d'autre ait jamais pu lui inspirer autant de haine. Andrew n'aurait pas pu la haïr plus qu'à cet instant. Saisi de colère, il la releva en tirant sa chevelure blonde.

-Espèce de salope !

D'une main, il tirait ses cheveux, de l'autre, il pressait son bras contre sa gorge pour empêcher chez elle tout geste brusque. Son regard se tourna alors vers Aaron. Ça changeait tout. Ils ne pouvaient pas la tuer tout de suite, pas tant qu'ils n'auraient pas déterminé si elle mentait ou non.







code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 688

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Lun 27 Juil - 14:19

Aaron & Jane & Andrew
Un jour ou l'autre, il faut payer
Quand Jane avait commencé à dire qu’ils n’allaient pas tuer qu’elle en la tuant, ne parlant pas de Baker, Aaron n’avait pas attendu bien longtemps avant de lui demander de quoi elle parlait. Son regard ne la quittait pas, son arme pointé toujours vers elle, jusqu’à ce qu’elle prenne la parole d’une voix étouffé. Quand le jeune homme entendit ces mots, annonçant donc qu’elle était enceinte, il crut à une mauvaise farce. Il leva son regard vers son frère, en même temps que lui. Cette situation était bien plus compliquée que prévue, parce que si cette garce était enceinte, ils ne pouvaient techniquement pas la tuer comme ça. Mais en même temps, rien de leur garantissait qu’elle n’était pas en train de leur monter un bateau. Sauf que le risque était bien trop grand et les Hellsing ne tuaient d’humain, c’était un principe de base. Même si cet humain se trouvait dans le ventre de sa mère, ils ne devaient pas le tuer. Jane Hardwick se retrouvait donc indirectement protégée par ce qu’elle avait dans le ventre, si elle l’avait bien. Rapidement, Andrew ne manqua pas de faire exploser sa haine, attrapant les cheveux de Jane, enroulant son bras autour de sa gorge. Ce n’était pas étonnant quand on connaissait un peu la raison. Jane était enceinte et évidemment, quand on connaissait la nature de la jeune femme, on savait que ce n’était pas de son mari qu’elle était enceinte. Les Myrihandes ne pouvaient pas se reproduire (c’était un terme tout à fait approprié aux yeux de Aaron) qu’entre eux. Le père de cette chose en elle ne pouvait qu’être son âme sœur. De son côté, Aaron n’avait pas à cœur de laver l’honneur bafoué de Leopold, mais c’était normal qu’Andrew le veuille.

Aaron porta son regard dans celui de son aîné, il ne savait pas vraiment ce qu’ils pouvaient faire maintenant. Elle était enceinte d’un humain, ils ne pouvaient pas la tuer. Normalement, ce n’était pas dans leurs principes. Mais le jeune homme n’était pas aussi à cheval sur les principes qu’Andrew. Après tout, cela ne l’avait pas dérangé de partir à la chasse aux créatures avant que le reste de sa famille ne lui donne son aval. Un peu plus, ou un peu moins d’effraction de règle, ça n’allait pas changer grand-chose à sa situation.

« On ne sait pas si elle dit la vérité, elle peut mentir. » Dit-il soudainement à son aîné, pointant de nouveau son arme sur la jeune femme, même si dans cette position il ne pouvait pas tirer sans risquer de toucher son frère. « Elle nous raconte sans doute des mensonges, il faut en finir avec elle. » Aaron n’avait vraiment pas envie de perdre l’occasion de tuer cette myrihande (et donc son âme sœur) simplement parce qu’elle racontait qu’une chose était en train de grandir en elle. « Et puis au pire… personne ne le saura. »

De toute façon, si elle était bien enceinte, cet enfant ne pouvait que mal tourner au vu de ses parents. Ils ne pouvaient pas perdre l’occasion et personne n’allait être au courant de ce détail.

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Jeu 30 Juil - 20:09


Un jour ou l'autre, il faut payer
C'

était son dernier argument, celui de la dernière chance, si celui-là ne marchait pas, elle ne saurait plus quoi dire ou faire. Certes, son pouvoir était puissant, mais les Hellsing n'étaient clairement pas à sous-estimer, bien au contraire. Ses seules capacités magiques ne lui sauveraient sans doute pas la mise, alors elle avait dû trouver une autre parade. Une parade. Ce fichu mioche au creux de son ventre qui, bien qu'elle désirait plus que tout s'en débarrasser, pourrait bien lui sauver la vie. Ce n'était pas du bluff mais c'était sans nul doute un coup de poker. Il se pouvait qu'ils n'en aient rien à faire, et alors, elle serait peut-être condamnée, mais de ce qu'elle avait compris des Hellsing, ils avaient des principes, et des principes stricts. Quand ils tuaient des créatures, ils ne faisaient jamais d'erreurs, ils ne tuaient pas d'humains s'il y avait le moindre doute... Jane ne savait pas du tout si ce qu'elle avait dans le ventre était susceptible d'être humain, vu sa nature, mais il y avait des chances, si Léo était le père, non ? Alors, dans le doute... (car non, elle ne comptait par contre pas sur leur compassion vis à vis d'une femme enceinte). Sa révélation fit en tous cas son petit effet, à en juger par l'attitude d'Andrew Hellsing, qui fut des plus violentes, alors qu'il le tirait pas les cheveux, et l'arrosait de tout son mépris ainsi que d'un vocabulaire des plus fleuris, en même temps, il avait toutes les raisons de la haïr... Ceci dit, cette virulence était quand même inattendue. Était-ce le fait qu'elle ait trouvé une parade à sa mort prochaine qui l'agaçait à ce point ? Ou autre chose ? Bien sûr, elle ne pouvait pas deviner qu'être enceinte impliquait qu'elle ne le soit pas de celui qu'elle n'avait fait que semblant d'épouser. Interdite, elle ne bougeait pas (elle aurait eu du mal, en même temps, avec ce bras plaqué sous sa gorge), attendant un verdict quelconque.

Son sang se glaça dans ses veines quand ce fut au tour d'Aaron de prononcer la parole, tout en pointant son flingue dans sa direction. De toute évidence, ses révélations pouvaient lui sauver la mise, mais le plus jeune de la fratrie avait la ferme intention de passer outre. Oui, elle aurait pu mentir, malheureusement, c'était la pure et simple vérité... Mais une vérité qui ne lui sauverait peut-être pas la vie. Après tout, c'est vrai... qui saurait ? Elle n'en avait parlé à personne, absolument personne... Elle cru sentir une légère hésitation dans le mouvement d'Andrew, Jane se raidit, retenant son souffle. Puis sa voix se fit distinctement entendre, d'autant plus distinctement qu'elle sentait son souffle contre son oreille.

-On ne peut pas prendre le risque.
déclara-t-il finalement. Il va falloir attendre d'être sûrs...

Attendre d'être sûrs. Donc elle allait être coincée là. C'était toujours mieux que de crever dans la seconde, bien sûr, même si ça ne lui laissait qu'un simple sursis, au final... Mais un sursis au cours duquel elle trouverait peut-être un moyen de s'évader, qui sait ?







code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 688

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Dim 2 Aoû - 16:32

Aaron & Jane & Andrew
Un jour ou l'autre, il faut payer
Aaron savait bien qu’ils ne pouvaient pas tuer quelqu’un s’ils n’étaient pas certains qu’elle était une créature. Mais on ne pouvait pas dire qu’il prenait vraiment des précautions. Après tout, c’était en tentant de tuer Eponine qu’il avait fait sa connaissance, se rendant au dernier moment qu’elle n’était pas une sorcière comme il le pensait. Aaron ne l’avait pas tué, mais concernant cette Jane la situation était différente. Après tout, elle était bel et bien une créature. C’était cette chose dans son ventre (si elle existait vraiment) qui posait problème. Le jeune homme ne savait pas s’ils pouvaient vraiment considérer cela comme vivant, comme humain. Surtout qu’après tout, vu ses parents, il y avait de forte chance pour qu’il soit différent. Normalement non, mais on ne savait jamais. Dans tous les cas, le jeune Hellsing n’avait vraiment pas envie de perdre plus de temps et de risquer de ne pas pouvoir tuer Jane. Même s’ils pouvaient attendre, il détestait attendre. Aaron n’avait vraiment pas envie d’attendre plusieurs semaines pour être sûr que Jane était bien enceinte et encore moins d’attendre que sa vie ne soit plus liée à cette chose. Il avait envie d’en terminer maintenant, il n’avait aucune envie d’attendre et il espérait qu’Andrew allait être de son avis. Mais ce ne fut pas le cas. Aaron baissa son arme, ne la pointant plus que Jane, non sans une certaine contrariété.

« Putain Andrew, on peut pas la laisser en vie ! » Il pouvait bien ne pas être d’accord avec son aîné, le jeune homme n’allait pas agir contre son gré. Même si c’était vraiment tentant quand même. « De toute façon, vu ses parents, ça peut pas être humain. Et puis je croyais que tu voulais laver l’honneur de ton pote ! »

Après tout, ils avaient la preuve en cette seconde qu’Hardwick n’avait pas été fidèle avec son mari (qui ne l’était même pas en fait, mais ça ils l’ignoraient encore). Cette fille n’était qu’une garce qui ne méritait pas de vivre, en dehors du fait qu’elle était une créature et que donc elle n’avait aucune raison d’exister. Aaron n’en avait que faire de l’honneur de Leopold, même s’il l’appréciait quand même, ce qu’il voulait c’était débarrasser ce monde d’une créature tel que ces myrihandes de feu. Andrew avait toutes les raisons du monde de vouloir laver l’honneur de son meilleur ami, avec qui il était en froid actuellement à cause d’elle. Quand l’humain découvrirait ce qu’elle avait fait, il ne pourrait que se ranger du côté des Hellsing. Et puis au pire, Jane ne méritait pas de vivre de toute façon. Il n’y avait qu’eux dans ce sous-sol, ils pourraient très bien affirmer qu’elle n’avait rien dit et qu’ils n’étaient pas au courant (si elle était vraiment enceinte). Cela ne poserait aucun problème à Aaron en tout cas, il n’aurait aucun scrupule à le faire. Mais Andrew et lui étaient bien différents. Pour le coup, le cadet n’avait pas l’intention d’agir sans l’accord de son aîné, mais il espérait quand même vraiment qu’il accepte de la tuer, sans se préoccuper des conséquences.

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Dim 2 Aoû - 19:26


Un jour ou l'autre, il faut payer
O

h, vraiment, ce n'était pas l'envie qui manquait à Andrew d'en finir immédiatement avec Jane Hardwick, sans aucun scrupule et sans aucune considération pour les réflexions qu'elle venait de faire. Elle était tout ce qu'il abhorrait. Elle n'avait absolument aucun honneur, et c'était de son côté que se rangeait l'opinion de son meilleur ami ? Du côté d'une salope sans coeur qui, au passage, le trompait allègrement avec son âme soeur. Bien sûr, qu'il avait envie de la descendre ! Parce que, comme toutes les créatures, sa vie sur Terre était une abomination (évidemment, c'était sans inclure Penny, mais ça...), et surtout, parce qu'elle avait gâché sa vie... Mais au-delà de toute cette haine, qu'il éprouvait à son adresse, et qui lui donnait envie d'appliquer les conseils de son frère sans réfléchir (c'était incroyablement tentant, c'est certain), il avait des principes, et si on lui reprochait bien souvent de trop s'y conformer, il n'y dérogeait jamais (ou presque), et y avait en tous cas suffisamment dérogé pour le faire une fois de plus. Il savait pertinemment qu'Aaron, pour sa part, avait bien moins de scrupules (raison pour laquelle le reste de la famille avait été si hésitant à le conduire sur le terrain), mais son aîné ne devait surtout pas l'écouter. Ça l'emmerdait terriblement, mais c'était comme ça. Ils devaient maintenir Jane en vie tant qu'ils n'auraient pas la certitude qu'elle mentait... Et si jamais cette sombre connasse avait bel et bien un polichinelle dans le tiroir ? Eh bien... Dans ce cas, il leur faudrait la laisser croupir ici plusieurs mois, jusqu'à ce qu'il puisse jeter ce gosse humain devant l'orphelinat. L'autre option était tentante, mais il ne fallait surtout pas qu'il y cède. Il devait s'accrocher au peu de conscience morale qu'il lui restait, tant pis si ça le trustrait autant que ça frustrait Aaron. Il le fallait, c'est tout.

-On ne la laisse pas en vie.
répliqua-t-elle fermement. On lui accorde un sursis, c'est tout. Il poussa un soupir. Il dissimulait difficilement sa colère. Il comprenait sans mal l'agacement de son frère, mais il devait déjà contrôler le sien, il n'avait pas franchement envie d'avoir à gérer, en plus du reste. Celui de son cadet. Aide-moi à l'attacher. ajouta-t-il seulement, son bras toujours plaqué contre la gorge de la myrihande. On va l'enfermer... sans lumière. On pourra toujours consulter le reste de la famille si tu ne veux pas te plier à ma décision, mais pour l'instant, même si elle ne le mérite pas... il parlait d'elle à la troisième personne alors qu'elle était juste à côté, mais quelle importance, après tout ? Ce n'était pas comme s'il avait l'intention de lui adresser le moindre respect. On ne la tue pas.

La garder dans le sous-sol des Hellsing des mois durant, vivre avec ce secret plutôt que d'en finir immédiatement, ça ne l'enchantait pas le moins du monde, mais c'était comme ça, à moins que leur père ou leur tante, les seuls à pouvoir influer sur son opinion, ne décident du contraire, ce dont il doutait fort. Cette sale peste savait y faire. Elle l'emmerderait jusqu'au bout.







code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 688

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Ven 28 Aoû - 11:30

Aaron & Jane & Andrew
Un jour ou l'autre, il faut payer
Aaron ne comprenait vraiment pas pourquoi son aîné s’embêtait avec des principes, qui ne l’enchantaient pas plus que lui visiblement. Andrew avait autant que lui envie de tuer Hardwick (et d’emporter avec elle, l’autre myrihande du feu). En même temps, le jeune homme savait à quel point son frère tenait à son ami et voyait bien à quel point cette garce se jouait de lui. Il n’y avait donc, à ses yeux, aucune raison de s’ennuyer avec les principes idiots de la famille (ce n’était pas nouveau en même temps qu’il avait dû mal avec les principes). Cette fille était une créature et même si elle avait un bébé humain dans le bide, elle n’avait aucune raison de vivre. Et puis, s’ils n’étaient que tous les deux à connaitre la vérité, personne n’allait savoir ce qu’ils avaient fait. Et au pire, ils pourraient toujours dire qu’ils n’étaient pas au courant, il n’y avait que cette fille capable d’affirmer le contraire et elle pourrait le faire difficilement morte. S’il n’y avait pas eu Andrew, il était clair qu’Aaron ne se serait pas embêté. Sauf qu’il ne pouvait pas le faire sans l’accord de son aîné. Il ne s’empêchait cependant pas de tenter de le convaincre. Si jamais son aîné changeait d’avis, le chasseur n’allait clairement pas se faire prier. Il était prêt à tuer la myrihande du feu au moindre signe de sa part. Mais s’il y avait un trait de caractère commun à tous les Hellsing, c’était qu’ils étaient têtus. Andrew avait décidé de ne pas déroger à ses principes, alors il ne le ferait pas. Même pas pour tuer Jane Hardwick qu’il détestait plus que tout.

Aaron leva les yeux au ciel quand il entendit son frère lui dire qu’ils se contentaient de lui donner un sursis, mais qu’ils allaient bel et bien la tuer le moment venu. Aaron se doutait bien que le reste de la famille serait en accord avec la décision d’Andrew (c’était bien pour cette raison qu’il avait envie d’agir sans qu’ils ne soient au courant des menus détails), il n’allait donc pas attendre d’avoir leur avis. Il n’avait donc pas d’autre choix que de se plier à la décision de son frère. Aaron poussa un long soupire avant d’aider son frère à attacher Hardwick, pour qu’elle ne puisse plus se défendre et leur causer d’ennuis (le jeune homme était loin de se douter que les choses allaient déraper ensuite).

« C’est comme tu veux… » Dit-il d’un ton las en terminant d’attacher convenablement la créature. Ils allaient faire comme Andrew l’avait décidé, Aaron n’avait pas tellement le choix de toute façon. « Mais je t’aurais prévenu, je suis certain qu’il vaut mieux la tuer ! » S’il se passait quoi que ce soit (et il allait se passer quelque chose), Aaron considèrerait que c’était de la faute d’Andrew. Parce que s’il avait eu les cartes en main, elle ne serait qu’un cadavre en cet instant précis. « Faudra qu’on lui donne de la bouffe… »

Idée qui ne l’enchantait vraiment pas. Il était certain qu’il allait laisser Andrew la nourrir.

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3864

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   Sam 29 Aoû - 19:47


Un jour ou l'autre, il faut payer
I

l n'y avait pas sentiment plus désagréable que celui de sentir son destin reposer entre d'autres mains que les siennes propres, et ne rien pouvoir y faire, rien faire sinon attendre de découvrir la sauce à laquelle on allait être mangé. Jane se trouvait dans cette situation. Elle écoutait les deux frères Hellsing discuter de son sort et tailler le bout de gras, consciente que toute intervention de sa part pourrait entraîner sa perte, et conduire à ce que la pression sur sa gorge augmente encore et qu'elle se retrouve tout bonnement incapable de respirer, de lâcher le moindre mot. Elle espérait donc intérieurement (et c'était sans nul doute la seule fois de sa vie qu'elle espèrerait une chose pareille) qu'Andrew allait gagner ce match là, et que son frère cadet n'allait pas avoir gain de cause. Finalement, Aaron lâcha l'affaire et entreprit d'aider son aînée à l'attacher. Jane retint un soupir de soulagement, qui aurait été de très mauvais ton, vu les circonstances. Elle n'était pas tirée d'affaire, loin de là, mais on lui accordait au moins un répit, et elle comptait bien en profiter. Elle n'avait aucun plan en tête. En fait, elle doutait fort qu'il existe la moindre échappatoire, mais elle aurait plusieurs mois, dorénavant, pour en envisager une (autant dire qu'elle espérait tout de même que ça ne lui prendrait pas autant de temps, plus d'une semaine dans cette cave sombre et humide, et elle allait devenir complètement dingue). C'était déjà mieux que rien. Enfin, il fallait espérer que les Hellsing ne changeraient pas d'avis d'ici-là, quand même. Elle serait à leur merci tant qu'elle se trouverait dans cette cave, et c'était là un état de fait qu'elle ne pouvait pas se permettre d'ignorer. Aaron remarqua qu'ils allaient devoir la nourrir. Effectivement, c'était plus commode, quand même. La laisser crever de faim, selon leurs principes, serait pour le moins contreproductif. Il fallait bien que son fichu rejeton survive, même si Jane, pour sa part, ne demandait jamais qu'à le voir crever. Elle ne dit rien. Elle savait bien que le moindre mot qu'elle prononcerait serait susceptible d'abréger son sursis. Attachée, bien incapable de se défendre, elle attendait seulement, guettant le moment où on la laisserait enfin seule pour réfléchir à sa situation et à un moyen de s'enfuir.

-Je m'en occupe.
affirma alors l'aîné des frères Hellsing. Je m'occupe de tout.

De tout, de la nourrir, de lui trouver des chiottes et de s'assurer qu'elle ne s'enfuirait pas à la première opportunité. Sans doute, oui. Bon... Peut-être que c'était mieux pour elle si un seul des deux frères se penchait sur son cas plutôt que les deux. Andrew la toisa d'un regard noir et assassin, à faire froid dans le dos. Si un seul regard pouvait tuer, alors Andrew aurait clairement trahi sa résolution première et serait morte sur le coup, directement.

-Allons-y. ajouta-t-il alors d'un ton glacial, qui témoignait bien de combien il agissait à contrecoeur, en contradiction totale avec ce qu'il avait réellement envie de faire.

Sans dire un mot de plus, les Hellsing l'abandonnèrent donc dans cette cave déprimante et moite. Elle entendit un verrou que l'on ferme, et une clé que l'on enfonce dans une serrure. Et voilà, elle était seule, à présent. Et vouée à un destin qui lu semblait moins qu'engageant.







code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour ou l'autre, il faut payer [Aaron & Andrew :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 3 - Un autre meurtre, un autre jour!
» Jour 5 : "Il me faut savoir..."
» BECCA + on meurt tous un jour ou l'autre, alors autant faire mourir avec gloire
» Il fallait bien que je le fasse un jour ou l'autre ! || Larmy -> Guerrier ||
» "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Hellsing-