Partagez | 
 

 Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Jeu 4 Juin - 0:13



Y'a comme un malaise...
C'

était une constante des plus agaçantes, à laquelle ses frères semblaient vouloir l'habituer, mais qu'Ambre avait bien du mal à tolérer : on passait son temps à la protéger, voire à la surprotéger. Bon, ce n'était pas un mal en soi. C'est vrai qu'elle appréciait de pouvoir à ce point compter sur Ed et Preston, mais là où ça finissait par l'agacement, c'était que, sous le prétexte de la protéger, elle avait le sentiment qu'ils lui faisaient constamment des secrets. Ce n'était peut-être qu'une impression, bien sûr. Il se pouvait tout à fait que tout cela soit dans sa tête et qu'elle s'imagine des mensonges qui n'existaient pas. En attendant, elle avait vraiment le sentiment que quelque chose clochait dernièrement, et ça l'énervait profondément. Elle avait l'impression que la tension était encore montée d'un cran entre ses deux frères... La raison à cela, bien sûr, aucun des deux n'avait daigné judicieux de la lui apprendre... À moins qu'il s'agisse d'elle ? Car depuis sa petite virée nocturne, il est vrai qu'elle avait plus l'impression encore que les choses étaient en train de stagner dans les grandes largeurs. L'enquête sur la mort de leurs parents était au point mort, et ce n'était pas elle qui pourrait y changer grand chose, surtout qu'à présent, on surveillait de très près ses allers et venues, et faire le mur était devenu du domaine de l'impossible. Quand au sort qu'ils étaient supposés réserver à la louve qui l'avait agressée, c'était comme si Ed avait tout à coup oublié ses projets de vengeance.

Que lui arrivait-il, d'ailleurs, à celui-là. Voilà quelques jours qu'Ambre le trouvait... différent. Non pas qu'il soit la personne la plus agréable du monde en temps normal, mais elle avait le sentiment que sa capacité à envoyer bouler son prochain avait encore atteint un niveau supérieur. Quelque chose n'allait pas, elle en était certain. Mais bien sûr, comme d'habitude, on ne lui disait rien. Un jour, ça passe. Un autre à la limite. Encore le suivant, pourquoi pas. Mais au bout d'un moment, assez, c'était assez, et elle exigeait qu'on arrête de la prendre pour une gamine (ce qu'elle était, pourtant, quelque part) et qu'on lui explique pour de bon ce qui se tramait ici, et ce qui mettait son frère d'aussi sale humeur. C'est qu'en vrai, elle s'inquiétait quand même pour lui, elle avait l'impression qu'il était arrivé quelque chose d'important, sinon grave, et elle avait besoin de comprendre de quoi il pouvait bien s'agir. Elle était donc venue le trouver dans sa chambre, en quête d'explications. Et valables, de préférence. Elle avait ouvert la porte un peu brusquement, et, sans s'embarrasser d'un "salut" qui aurait peut-être été bienvenu, elle était immédiatement entrée dans le vif du sujet.

-Bon, tu vas me dire ce qui va pas, à la fin ?


Simple, clair, concis. Au bout d'un moment, il ne fallait pas y aller par quatre chemins. Tout ce qu'elle voulait, c'était comprendre ce qui se passait. Et qui sait, aider, si cela était possible.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Dim 14 Juin - 23:27

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Edward n’aurait vraiment pas cru vivre une telle chose un jour, se retrouver avec une telle angoisse. Et pourtant, il vivait une telle situation actuellement. Jane avait disparu et le jeune homme ne savait pas du tout où elle se trouvait. La seule certitude qu’il avait, c’était qu’elle allait bien ou du moins pas trop mal physiquement. Parce que s’il lui était arrivé quelque chose, si elle avait été blessé, il l’aurait sentit directement. Même si elle était enfermée dans une grotte au fin fond des montagnes, il aurait ressenti une quelconque blessure. C’était un soulagement en soit, mais cela ne lui disait pas pour autant où elle se trouvait. Edward regrettait de ne pas avoir un détecteur interne pour la retrouver, parce que malgré les recherches, il ne parvenait pas à la retrouver. Il ne savait vraiment pas où elle se trouvait et visiblement, personne ne le savait non plus. Forcément, le jeune homme pensait que c’était un coup du sorcier, puisqu’ils avaient déjà été enlevés ensemble une fois. Mais cette fois ci, il n’y avait que son âme sœur qui avait disparu et elle ne revenait pas. Edward était vraiment remplit d’angoisse, chaque seconde un peu plus que la précédente. Il craignait de soudainement ressentir quelque chose et ce n’était pas simplement parce que cela allait le toucher.

Cela durait depuis des jours, Edward avait vraiment le sentiment de devenir dingue. Même s’il n’était pas le plus avenant des jeunes hommes d’ordinaire, il ne faisait clairement pas d’effort. Quand il n’était pas à la recherche de Jane quelque part, il était dans sa chambre à remuer le couteau dans la plaie. Malheureusement, il ne pouvait pas vraiment montrer à quel point il était inquiet, même s’il y avait cette histoire de myrihande qui pouvait justifier le fait qu’il s’inquiète de la vie de son âme sœur. Il s’isolait donc, restant des heures à ruminer dans sa chambre à attendre un signe, qu’il ne voulait pas sentir venir. Cela faisait un moment maintenant qu’il se trouvait devant la fenêtre de sa chambre, ne parvenant pas à penser à autre chose qu’à son âme sœur. Il était en train de jouer avec l’alliance qu’il portait autour du cou, un geste devenu instinctif. Il était complètement perdu dans ses pensées quand sa sœur entra brusquement dans sa chambre. Rapidement, il glissa la chaine sous son haut avant de se tourner vers Ambre. Il aurait pu se contenter de l’envoyer bouler, mais il n’avait plus la force pour ça.

« Ambre… J’ai pas envie de jouer à ça. »

Au conflit avec sa sœur, même avec son frère il n’avait pas la force. Comme il n’avait aucune envie de partir dans les explications pour que sa sœur comprenne la situation. En fait, il n’avait même pas la force d’avoir une conversation avec une autre âme vivante. Il espérait qu’Ambre allait le comprendre, même s’il la connaissait assez pour savoir qu’elle était têtue. Ce n’était pas une Baker pour rien après tout.

_________________


Dernière édition par Edward Baker le Jeu 18 Juin - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Mer 17 Juin - 18:11



Y'a comme un malaise...
S'

il lui fallait encore une preuve que son frère n'était pas dans son état normal, Ambre l'avait juste sous les yeux. Parce que si Ed avait été dans son état normal, il l'aurait rembarré très fermement, un point c'est tout, quitte à se montrer blessant au passage, comme il savait l'être parfois. Mais non, pas cette fois, cette fois, c'était comme s'il n'avait même pas la force de se montrer déplaisant comme il en était si bien capable. Il n'en fallait pas plus pour inquiéter la demoiselle. Elle connaissait son aîné, elle le connaissait très bien, même, elle pouvait se targuer de savoir à quels moments il allait mal, à quels moments il n'était pas dans son état normal, et celui-ci en était manifestement un. Certes, les relations entre frères et soeur Baker étaient un peu tendues, dernièrement, surtout après qu'on l'ait surprise à faire le mur, mais cela n'ôtait rien au fait que le même sang coulait dans leur veine et qu'il y avait entre eux une affection mutuelle qu'ils ne se montraient pas toujours mais qui était pour autant présente à chaque instant de leur vie quotidienne. Cette affection justifiait qu'Ambre s'inquiète très sincèrement pour Edward, et que, si quelque chose n'allait pas, elle ne veuille pas le laisser ruminer dans son coin, mais au contraire, cherche à comprendre les raisons de son mal-être pour qu'ils puissent lutter efficacement contre. Ceci dit, pour cela, il faudrait que le jeune homme se montre un tant soit peu coopératif, et Ambre voyait bien que c'était loin d'être gagné. Ceci dit, s'il était borné, elle l'était elle aussi. Cela faisait, pour ainsi dire, partie des gênes des Baker, raison pour laquelle elle ne se laissa pas démonter à la réflexion de son frère et réagit aussitôt en conséquence.

- J'ai l'air de jouer ?
répliqua-t-elle, les bras croisés, tout en lui adressant un regard emprunt de sévérité. Elle poussa un léger soupir. J'ai pas l'intention de partir tant que tu m'auras pas dit ce qui se passe, alors plus tôt tu cracheras le morceau, plus vite tu seras débarrassé de moi.

D'accord, ça ressemblait à un jeu, mais Ambre ne le considérait pas comme tel, et elle avait bien la ferme intention de ne pas bouger de là tant que son frère n'aurait pas parlé franchement de ce qui lui arrivait. Elle ne l'exprimait bien sûr pas de la sorte, ce serait mal la connaître, mais elle était inquiète, en vérité. Elle savait pertinemment que son interlocuteur n'était pas du genre à se mettre dans ce genre d'état sans aucune raison, alors elle voulait connaître la nature de ces dernières. Pas sûr qu'elle soit capable d'y changer quoi que ce soit au final, mais au moins, elle n'aurait pas laissé faire sans agir. S'il ne crachait pas le morceau, alors c'est que c'était lui qui jouait, et dans ce cas, ce n'était pas plus glorieux. Malgré toutes les tensions qu'il pouvait y avoir entre les Baker, du haut de ses douze ans, Ambre se battrait toujours pour ses frères.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Mar 7 Juil - 15:48

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Il n’avait pas envie de jouer à ça, il n’avait pas la force de l’envoyer chier non plus. Il l’aurait sans doute fait en temps normal, s’il en avait eu la force. Edward avait beau aimer énormément sa jeune sœur, cela ne l’empêchait pas de se montrer par moment blessant envers elle. Ce n’était pas pour lui faire du mal, il était comme ça tout simplement. Et Ambre n’était pas en reste pour répondre de toute façon. Elle savait parfaitement qu’il l’aimait de toute façon, même si par fierté il ne lui disait pas vraiment. Sauf qu’aujourd’hui n’était pas le jour, il n’avait pas envie de répondre à ses reproches. Edward espérait d’ailleurs que sa jeune sœur n’allait pas s’amuser à trop insister, parce qu’il n’avait vraiment pas l’intention de se pencher sur ses « problèmes ». Sauf qu’il connaissait Ambre sans doute mieux que personne et il savait qu’elle était bornée quand elle voulait l’être (comme lui en fait). D’ailleurs, elle ne manqua pas de signaler qu’elle n’avait aucune intention de partir, sans qu’il n’ait parlé. Et après, elle affirmait qu’elle n’était pas en train de jouer ? Edward aurait aimé se dire qu’il avait une chance d’échapper à l’interrogatoire de la jeune femme, mais il savait qu’elle n’en démordrait pas. Elle n’avait pas tort en plus, plus rapidement il lui disait ce qui n’allait pas, plus rapidement il serait débarrassé d’elle.

« Tu fais chier… » Dit-il dans un soupire avant de s’assoir sur son lit. Il n’avait pas vraiment le choix, même si ça l’embêtait vraiment. C’était que le sujet de Jane était quand même assez compliqué d’une manière générale. « Jane a disparu. » Jane, pas Hardwick (ou Baker, mais ça…), bien Jane. Il y avait forcément un moment où il était difficile de cacher le lien qu’il y avait entre les deux myrihandes. Ils n’étaient pas âmes sœurs pour rien au final, même s’ils cherchaient à le faire croire à tout le monde et surtout à eux-mêmes. « Personne ne sait où elle est. Je sais qu’elle est vivante parce que… » Parce qu’il était vivant, c’était aussi simple que cela. Si jamais la jeune femme devait perdre la vie, elle allait l’emporter avec elle. Cela pouvait très bien justifier la raison de son malaise, mais il ne s’arrêta pas là, même s’il ne leva pas son regard vers Ambre pour continuer. « Je m’inquiète pour elle… et pas seulement parce que nos destins sont liés. »

Autant dire qu’il s’inquiétait sincèrement pour elle. Parce qu’il l’aimait, tout simplement. De cet amour enflammé qui avait l’habitude de le ronger de l’intérieur. Quand tout allait bien et qu’il se retrouvait loin d’elle, il sentait déjà qu’elle lui manquait. Son corps et son âme étaient désespérément attirés vers elle. Alors forcément, dans cette situation, c’était juste impossible à vivre. Edward ne supportait vraiment pas de ne pas savoir où elle se trouvait, ce qui lui était arrivé. C’était tout simplement horrible de se retrouver dans le flou le plus total.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Ven 10 Juil - 16:12



Y'a comme un malaise...
A

mbre entendit à peine la remarque déplaisante que lui fit son frère, entre eux, c'était presque ce qui ponctuait leurs conversations et par parce que, comme dans les conversations d'Edward avec Preston, ils se prenaient le chou sans arrêt (même si cela pouvait arriver) mais parce qu'ils avaient hérité du même caractère fort qui les invitait à ne pas vraiment modérer leur langage. Qu'elle le fasse chier, elle pouvait en convenir. Elle n'aurait pas aimé se retrouver à la place inverse, à se faire tirer les vers du nez par son frangin alors qu'elle n'allait pas bien, mais en même temps, elle n'insisterait pas tant si elle ne s'inquiétait pas sincèrement pour son frère. Elle voulait être sûre qu'il n'allait pas faire de conneries, ou qu'il n'en avait pas déjà faites (ça, c'était de famille), elle voulait savoir ce qui le tourmentait, et pour cela, elle était bien prête à le coller aux basques jusqu'à ce qu'il cède. Effort qu'elle n'eut à faire qu'un court instant. Elle s'était attendue à ce qu'Edward lui oppose beaucoup plus de résistance, mais il savait à quel point elle était bornée, il avait dû comprendre qu'il serait contraint et forcé de passer aux aveux à un moment ou à un autre... Et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle ne s'était pas attendue à ça. Il était question d'Hardwick. Non, pas Hardwick, Jane, il l'avait appelée Jane... déjà, c'était suspect. Que ses problèmes puissent avoir un rapport avec elle, Ambre le concevait. Cette fille était une sale fouteuse d'emmerdes, et elle était liée à son frère, si incompréhensible cela soit-il. Alors c'était normal...

...ce qui n'était pas normal, c'était la façon dont son frère en parlait. Qu'il soit emmerdé par la disparition d'Hardwick parce que sa survie dépendait de celle de son "âme soeur", ok... sauf qu'il le disait lui-même, ce n'était pas vraiment ce qui l'inquiétait. Non, il s'angoissait comme on s'angoisse à l'idée de perdre quelqu'un qui nous est cher. Ambre considéra son frère du regard. Pour qu'il lui dise les choses telles quelles, c'est qu'il devait vraiment les penser, il ne s'abaisserait jamais à parler ainsi, sinon. Elle songea à cette confrontation, quand ils s'étaient retrouvés tous les quatre avec Le Clearc'h, au regard qu'ils s'étaient adressés... Elle avait un peu peur de comprendre ce qui se tramait dans l'esprit de son frère.

-Qu'on soit bien d'accord, on parle bien de Jane Hardwick, la garce que t'as jamais pu saquer et qui protège l'autre psychopathe qui a essayé de me tuer, c'est bien ça, hein ?
Elle n'avait pas besoin de confirmation, elle le savait déjà. Elle poussa un soupir. Je me doutais qu'il y avait un truc pas net. J'veux dire, encore moins net que vos histoires d'âmes soeurs, là. Et franchement, ça ne lui plaisait pas. Elle aurait préféré, vraiment, qu'Ed soit en proie avec son destin plutôt que de se montrer à ce point conciliant avec ce dernier. Elle marqua une pause, hésita, puis finalement, joua le jeu, juste un peu. T'as vraiment aucune piste ?

Ça la concernait un peu, après tout, des fois que cette garce fasse une grosse connerie et entraîne Edward dans sa chute.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Dim 12 Juil - 21:50

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Edward aurait peut-être pu montrer plus de résistance avant de dire ce qu’il avait sur le cœur à sa sœur, mais il avait décidé de finalement parler. Au fond, c’était sans doute parce qu’il avait besoin de le faire. Il ruminait constamment dans son coin depuis que Jane avait disparu, sans pouvoir réellement se confier à quelqu’un. Il n’était pas arrivé au stade de se confier à Preston, il ne fallait quand même pas exagérer. Mais c’était le seul au courant de la situation, en dehors des myrihandes de l’air. Il n’allait évidemment pas montrer à Perséphone l’angoisse qu’il ressentait, même s’il pouvait aisément la faire passer pour une peur concernant sa propre vie. Ce qu’il ne fit pas avec Ambre, il ne prit aucune pincette en lui expliquant la situation. Il appela son âme sœur par son prénom et ne manqua pas de préciser qu’il ne s’inquiétait pas pour elle simplement parce que sa vie était liée à celle de la jeune femme.

Edward poussa un soupire quand sa sœur précisa qui était Jane. C’était bel et bien la garce qu’il détestait depuis toujours et qui défendait la lycane qui avait tenté de tuer Ambre. Officiellement, c’était bien elle oui. Mais évidemment, ce n’était pas vraiment comme cela que le jeune homme la qualifierait maintenant. Il ne prit pas la peine de rectifier sa sœur, cela ne servait à rien qu’il le fasse de toute façon. Il ne se voyait pas lui dire maintenant, de but en blanc, que Jane était surtout la femme qu’il aimait plus que tout au monde et qu’il l’avait épousé dans le plus grand des secrets. Ça ne serait peut-être pas un mal que la jeune fille soit au courant de l’histoire, mais s’il pouvait encore garder le secret un moment, c’était mieux. Il fallait que le moins de personne possible soit au courant de cette histoire. Le fait que Preston soit au courant était d’ailleurs une très grande épine dans son pied déjà et il pouvait accepter les reproches de son grand-frère (du moins, ils ne lui faisaient pas grand-chose), mais il aurait bien plus de mal avec ceux de sa sœur. Même si visiblement, la jeune femme était déjà en train de comprendre un peu la situation. En même temps, cela n’était pas son genre de dire ce genre de chose concernant Jane.

« Aucune piste non. » Dit-il en réponse aux paroles de sa sœur avant de reprendre. « Personne n’en a visiblement. »

Evidemment, Edward s’était renseigné pour savoir si quelqu’un avait une piste concernant sa disparition. Il avait même eu une conversation avec Leopold. A cette pensée, le jeune homme ne put s’empêcher d’afficher une grimace d’ailleurs. En partie parce qu’il devait avouer qu’il supportait mal de le voir s’inquiéter autant pour elle, même s’il avait toute les bonnes raisons de le faire.

« De toute façon, on sera assez vite si elle meurt. »

Ajouta-t-il sur le ton de l’humour, même si évidemment ce n’était vraiment pas drôle. Mais ça le détendait un peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Lun 13 Juil - 13:21



Y'a comme un malaise...
L

a situation était délicate, très délicate. En d'autres circonstances, Ambre se serait contentée de déclarer que c'était bien fait pour Hardwick, qu'elle méritait ce qui lui arrivait, et que son sort n'avait pas l'ombre d'une importance, elle aurait certainement convaincu Edward d'oublier cette pauvre fille qui n'avait rien à voir avec lui et qu'il ne méritait pas, mais les circonstances étaient différentes. Le sort de son frère dépendait de celui de la jeune femme, elle ne pouvait être indifférent à celui de cette dernière, s'il lui arrivait quelque chose, son frère serait touché... C'était hors de question. Sans compter qu'elle ne supportait pas de le voir dans cet état. Elle n'en appréciait pas les raisons, c'est certain, elle ne pouvait pas les apprécier, mais elle n'aimait pas voir son frère dans cet état, et son bien-être comptait plus que le fait de le blâmer pour ce qu'il n'était sans doute pas capable de contrôler, au passage. Son frère était en danger, c'était tout ce qui comptait, et elle ne pouvait pas avoir conscience de cela et laisser faire. Elle voulait aider son frère. Même si cela signifiait aider Hardwick. Elle sentit un frisson lui traverser l'échine quand son aîné remarqua que si son âme soeur devait mourir, ils le sauraient bien vite. C'était là une plaisanterie à laquelle elle était bien incapable de goûter. On parlait de l'éventualité de perdre Edward, elle qui n'avait plus pour famille et d'important dans sa vie que ses deux frères. Forcément, ça ne l'amusait pas le moins du monde.

-Dis pas ça.
répliqua-t-elle plus que sérieusement, les poings serrés, tout en lui adressant un regard sévère. Elle poussa un soupir résigné. Ils n'allaient quand même pas rester les bras croisés pendant que la vie de son frère était en danger. Elle se fichait de la vie d'Hardwick, mais si lui sauver la vie à elle évitait à son frère de perdre la vie, alors elle pouvait bien faire des efforts. Bon. ajouta-t-elle, tentant de rassembler un peu ses esprits, et d'un ton volontaire qu'elle voulait plus adulte que son âge, parce que la situation exigeait qu'elle ne joue pas les gamines. Où est-ce que tu as cherché, à qui est-ce que tu as parlé ? Est-ce que t'as ressenti quelque chose de particulier, est-ce que t'as senti qu'on lui a fait du mal ?

Elle avait du mal à se faire à cette situation, tout comme elle avait toujours eu du mal à comprendre tout ce qu'impliquait le fait d'être un myrihande, mais elle faisait des efforts. Pour Ed, et parce que plus vite cette situation serait réglée, plus vite elle retrouverait son frère comme elle préférait le voir. Même si on ne pouvait pas dire qu'il transpirait la joie de vivre de manière générale quoi qu'il en soit. Elle ne savait pas si elle pourrait faire plus que ce que son frère avait certainement déjà fait, mais elle voulait au moins qu'il sache qu'elle le soutenait. Elle ne pouvait pas approuver cette situation, mais elle ne pouvait pas fermer les yeux non plus.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Dim 19 Juil - 0:21

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Edward se doutait bien que sa plaisanterie était de mauvais goût, en même temps il n’avait pas spécialement cherché à faire dans la finesse. Ca le détendait, il avait besoin de dire ce genre de chose. Cela n’allait pas changer grand-chose à la situation, mais ça lui permettait juste pendant une seconde de s’en amuser. Evidemment, il n’avait aucune envie de mourir, mais surtout il n’avait pas envie que quelque chose arrive à Jane. Elle pouvait subir mille supplices, il le sentirait et serait tout bonnement incapable de faire quelque chose pour l’aider. Il ne supportait pas ça, le fait d’avoir le sentiment d’être parfaitement inutile. Il ne servait à rien, il se contentait de tourner en rond sans savoir quoi faire. Quand Ambre lui demanda de ne pas dire ce qu’il disait, lui lançant un regard dur comme elle savait si bien le faire, Edward lui adressa un léger sourire. Il ne voulait pas qu’elle le prenne mal, ce n’était pas contre elle. Evidemment, il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour elle également, de ce qui lui arriverait si jamais il devait disparaitre. Il pensait même à Preston pour le coup. Edward n’avait jamais eu le sentiment d’être aussi proche de la mort.

« Désolé. » Se contenta-t-il de répondre afin de détendre un peu sa jeune sœur, avant que cette dernière ne reprenne la parole, le questionnant sur ce qu’il avait fait. Techniquement parlant, ils ne pouvaient pas faire plus que ce qu’il avait déjà fait. A moins d’un miracle, Edward ne pouvait pas savoir où Jane se trouvait. Il espérait un signe, quelque chose qui pourrait lui indiqué où elle se trouvait. Mais son esprit était tellement confus. Il ne savait même pas s’il était capable au fond de ressentir quelque chose venant de la jeune femme, s’il n’était pas tout simplement parasité par ce qu’il ressentait. Est-ce qu’elle pouvait ressentir son inquiétude ? Est-ce que sa propre inquiétude n’était pas amplifiée par la sienne ? Il n’en savait vraiment rien. Il ignorait encore tellement de chose sur le lien qui les unissait au fond. « J’en sais rien… » Edward se prit la tête entre ses mains. « J’ai cherché… partout, j’ai parlé à plein de monde… » Même à Leopold, pour dire que la situation était sérieuse. « Son mari ne sait rien du tout… » Son mari, l’officiel, celui qu’elle devait quitter normalement. « Elle a disparu un soir en quittant la maison pour rentrer chez elle. » Ce soir où elle devait parler à Leopold et le quitter, afin que son amie lycane soit protégé et que les Baker ne cherchent plus à la tuer. S’il avait su, il ne l’aurait jamais laissé partir. « Faut que je t’avoue quelque chose… Mais je veux que tu me promettes de ne pas exploser. »

Est-ce qu’il faisait bien ? Honnêtement, il n’en savait rien. Mais il ne parvenait pas à occulter de son esprit qu’il pouvait très bien perdre la vie d’un instant ou l’autre et il n’avait pas vraiment envie qu’elle l’apprenne après son décès, sans qu’il ne puisse en parler et se défendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Dim 19 Juil - 10:43



Y'a comme un malaise...
C

omme Ambre aurait pu s'en douter, son frère avait déjà exploré toutes les pistes explorables, avant d'en venir à la conclusion que Jane Hardwick était introuvable, et qu'il n'y avait rien à faire pour le moment si ce n'est attendre et ronger son frein, en espérant qu'elle reviendrait. Je vous jure, si l'autre garce s'était contentée de fuguer dans son coin sans prévenir personne, Ambre aurait plus que jamais l'envie de lui faire passer un sale quart d'heure... Quand on voyait l'état dans lequel cela menait son aîné... Et même Ambre, d'ailleurs, parce que à présent, elle craignait à tout moment qu'il arrive à son frère quelque chose de grave, et qui serait la répercussion de ce qui arrivait à son âme soeur... Situation de merde. Ambre ne savait pas quoi faire. Plus ça allait, plus elle se sentait en colère envers Hardwick, et en même temps, elle s'inquiétait pour son frère... Et ils ne pouvaient rien faire si ce n'était prier pour qu'elle revienne et qu'elle sache rester en bonne santé et surtout en vie d'ici là. Remuer ciel et terre, Edward l'avait visiblement déjà fait, il n'était pas la peine d'en rajouter. Il fallait juste garder l'oeil et l'oreille attentifs au moindre détail, au moindre indice qui pourraient les mettre sur la voie. Qui a dit que la vie était un long fleuve tranquille, hein ? Avec les Baker, ça ressemblait plutôt à un éternel parcours semé d'embuches. Et encore, Ambre allait vite s'en rendre compte, mais elle n'était pas au bout de ses peines... Et si elle pouvait l'anticiper en entendant les propos qu'Edward tint ensuite, elle ne pouvait pas imaginer à quel point elle devait redouter les révélations qu'il s'apprêtait à lui faire.

Une phrase qui commence par "faut que je t'avoue quelque chose", ce n'était jamais engageant, surtout quand elle était prononcée par Edward Baker, parce qu'il n'était pas du genre à faire des aveux en carton-pate... mais si en plus c'était un aveu susceptible de la faire sortir de ses gonds - quoique Ambre était du genre à s'emporter assez facilement - elle sentait qu'elle avait vraiment de quoi craindre le pire. Déjà qu'elle n'avait pas spécialement apprécié d'entendre que son frère se faisait du mouron pour son âme soeur, et pas le moins du monde parce qu'il risquait sa vie à cause de ses conneries à elle... Elle n'était pas spécialement impatiente de découvrir qu'il y avait autre chose, quelque chose d'encore moins tolérable que tout le reste.

-Je te promets rien.
répondit-elle les bras croisés, parce qu'elle sentait d'avance que ce serait une promesse qu'elle ne saurait pas tenir du tout, en fonction de ce qu'il dirait. Mais vas-y, maintenant, crache le morceau.

Son regard ne lâchait pas celui de son frère tandis qu'elle attendait dentendre ce qu'il avait à lui dire. Et qu'importe qu'elle lui promette ou non de ne pas s'emporter, il avait tout intérêt à lui dire la vérité, et à lui révéler ce qui devait l'être. De toute façon, il la connaissait, il savait qu'elle ne lâcherait rien tant qu'il ne lui répondrait pas. C'était bien pour cela que, tout à l'heure, il avait accepté de lui dire ce qui n'allait pas.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Lun 27 Juil - 11:58

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Edward était sans aucun doute en train de faire l’une des plus belles conneries de sa vie, quoi que la connerie était quand même déjà faite. Ce n’était pas vraiment une bonne idée de sa part de vouloir en parler à Ambre, de la mettre dans la confidence. Au fond, elle n’avait pas besoin de le savoir et le jeune homme avait toujours considéré que c’était mieux qu’elle ne sache rien. Techniquement parlant, personne n’aurait dû être au courant de cette histoire d’ailleurs. Preston l’était, mais ce n’était pas vraiment volontaire. A choisir, Edward aurait préféré qu’il reste dans l’ignorance. En soit, le myrihande du feu appréciait de partager ça qu’avec son âme sœur, c’était leur secret et leur jardin secret. Mais l’approche de la mort potentiel ne pouvait que lui donner envie de se confier à sa jeune sœur. Les relations entre les Baker n’étaient pas vraiment facile, mais Edward avait énormément d’affection pour sa jeune sœur. Il l’aimait plus que personne d’autre en fait (bon peut-être moins que Jane, mais c’était différent quand même). Il n’avait pas spécialement envie de mourir sans qu’elle ne sache ce qu’il avait de plus secret dans sa vie ou plutôt, sans qu’il ne lui ait appris lui-même. S’il mourrait, il ne pouvait s’empêcher de se dire que Preston allait en profiter pour le rabaisser aux yeux de leurs jeunes sœurs. Et puisqu’il n’avait aucune idée de ce qui allait se passer dans les prochains jours, du sort de sa femme et du sien. Pour autant, il ne savait vraiment pas si c’était une bonne idée quand même.

Evidemment, Ambre ne lui promis pas de ne pas s’énerver. Il aurait dû s’en douter après tout, il la connaissait bien. D’ailleurs, il aurait sans nul doute répondu exactement la même chose qu’elle dans la situation inverse. Evidemment, il n’allait plus pouvoir faire marche arrière, même si Ambre n’avait pas promis de ne pas exploser. Maintenant qu’il avait parlé, elle n’allait pas le laisser s’en sortir sans qu’il ne continue. Il n’avait donc pas le choix et pas vraiment la garantit qu’elle n’allait pas s’énerver. En gros, il savait parfaitement qu’elle allait le faire.

« Bon… » Le jeune homme inspira longuement, avant de reprendre, sans lâcher la jeune femme du regard. « Il s’est passé quelque chose avec Jane avant son mariage. » Encore une fois, Edward ne prenait même pas la peine de l’appeler autrement que par son prénom. Il n’y pouvait rien, ça venait naturellement. Et au vu de son état déstabilisé, on ne pouvait pas dire qu’il avait la force de se contenir. « En fait, je suis allé la trouver chez elle et nous… » Il marqua une nouvelle pause, se demandant vraiment comment Ambre allait réagir. Et finalement, il lâcha la bombe. « Nous nous sommes mariés officiellement. »

A ces mots, le jeune homme attrapa l’alliance de son père qu’il portait autour de son cou afin de la montrer à sa sœur. Celle de leur mère se trouvait, techniquement, avec Jane.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Jeu 30 Juil - 22:18



Y'a comme un malaise...
B

ordel de merde... Ah oui, là c'est sûr, Ambre avait bien fait de ne rien promettre à Edward quand il lui avait demandé de ne pas exploser. À cette réflexion, elle avait flairé le coup fourré, mais si elle s'était attendue au pire, le pire de son imagination était bien, bien loin du compte. Ambre n'arrivait pas à y croire. S'il n'était pas aussi sérieux, si la situation ne laissait place à aucune ambiguïté quant à la sincérité de son interlocuteur, elle aurait cru à une sinistre farce. Mais non ! Putain ! Son frère s'était bel et bien marié à Hardwick... Ah bah génial. Elle était passée de "Je peux pas encadrer cette fille" à "bon ben c'est mon âme soeur mais je la supporte toujours pas" à "elle a disparu et... ok, je m'inquiète donc je la déteste peut-être pas tant que ça" à "au fait, on s'est mariés dans le dos de tout le monde". Mais c'était quoi, ces conneries ? Il avait pété un câble, ou quoi ? Elle ne savait pas ce qui était le pire, qu'il ait des sentiments pour cette saleté (objectivement, c'était un peu mieux qu'Enjolras - ce qui était pas difficile, cette fille était tellement fadasse, Hardwick avait au moins un minimum de personnalité - mais bordel, quel besoin Edward avait-il de piocher comme ça dans le fond du panier ?), qu'il se soit marié dans son dos ou... bordel ! Mais c'était la bague de leur père, ça, non ? Il partait complètement en vrille... Est-ce qu'il avait seulement idée de ce qu'il faisait ? Quelqu'un devait lui remettre les idées en place, et vite. Et si ce quelqu'un, ça devait être elle, eh bien... Elle n'allait pas se gêner, hein !

-Putain mais ça va pas bien, toi !? Je peux savoir ce qui t'es passé par la tête ? Enfin, si t'as vraiment réfléchi avec ta tête, hein !
Ouais, le sous-entendu était flagrant, et pas très approprié, vu son âge, mais quand elle ne contrôlait pas son vocable, on pouvait en entendre, des insanités, sortir de la bouche de cette gamine de 12 ans qui avait hérité du caractère bien trempé des Baker. Bordel, j'en reviens pas ! Et tu te décides maintenant pour me le dire ? Le mariage présumé de Hardwick et Ridley (qui donc s'avérait être une grosse mascarade), ça datait pas d'hier, non plus. T'avais pas comme l'impression que c'était un peu important ? J'te préviens, je la veux pas dans notre famille, cette fille !! Et puis de quel droit t'as utilisé la bague des parents ?

Voilà voilà, elle avait craché tout ce qu'elle avait sur le coeur pour le moment, mais elle n'en avait certainement pas fini avec son frangin. Elle se sentie aussi trahie qu'en colère, profondément en colère, parce qu'il lui avait menti, parce qu'il partait complètement en vrille. La compassion qu'elle se sentait prête à éprouver pour lui en le voyant si inquiet, là, franchement, il pouvait complètement l'oublier.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Sam 22 Aoû - 22:38

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Quand Edward avait demandé à Ambre de ne pas exploser quand il allait lui expliquer ce qu’il avait à lui dire, c’était pour une bonne raison. Il savait parfaitement que sa jeune sœur allait péter un câble quand elle allait découvrir ce qu’il avait fait, ce n’était pas pour rien qu’il n’avait pas voulu qu’elle soit au courant avant maintenant. Et encore maintenant, le jeune homme se demandait vraiment s’il prenait la bonne décision. Mais puisqu’il n’avait aucune idée de la longévité de sa vie prochainement (il ne pouvait pas s’empêcher de penser au pire), il ne pouvait pas s’empêcher de le lui dire. Même s’il risquait vraiment d’en payer les conséquences. Il s’attendait donc au pire et il n’avait pas tort. Parce qu’évidemment, la jeune fille ne manqua pas d’exploser quand elle apprit qu’il était marié à Jane. En même temps, à sa place, il serait sans aucun doute dans le même état. Lui-même était incapable de vraiment savoir pourquoi ils avaient été aussi loin, ou plutôt il tentait de ne pas l’assumer. Edward la laissa donc parler sans rien dire, ne réagissant pas (alors qu’il en avait quand même bien envie) quand elle sous entendait qu’il avait réfléchit avec un autre organe que son cerveau. Il n’était pas certain qu’il ait vraiment réfléchit avec sa tête effectivement, mais il n’aimait quand même pas l’entendre dire ce genre de chose. Et évidemment, elle ne manqua pas de lui reprocher de ne rien lui avoir dit, entre autre chose. Le fait qu’il ait utilisé les alliances des parents également.

« Parce que tu pensais vraiment que je pouvais t’en parler ? » Lui dit-il, sans retenir la sécheresse de ses paroles. Si elle commençait à lui crier dessus, il n’allait pas se retenir non plus. Il n’était vraiment pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, encore moins par Ambre. « Tu n’as pas le choix de toute façon, c’est fait maintenant alors… désolé de te l’apprendre, mais elle est ta belle-sœur ! »

Dit comme ça, le jeune homme devait bien avouer qu’il trouvait cela étrange. Mais s’il disait les choses de cette manière, c’était surtout pour ennuyer sa sœur. Même si clairement, ce n’était pas comme cela qu’il allait arranger la situation. Edward n’avait pas envie d’envenimer les choses entre eux, ce n’était vraiment pas le moment. La seule chose qu’il avait voulu, c’était être honnête (pour une fois) avec elle. Il ne cherchait pas à créer une scène de ménage, il avait assez donné ces derniers temps. Mais bon, entre Baker c’était quotidien ce genre de scène alors quand ça concernait un tel sujet, ça ne pouvait qu’exploser. D’ailleurs, Edward se rendait bien compte qu’il devait mettre un peu d’eau dans son vin pour calmer le jeu, parce qu’il n’avait aucune envie de trop se disputer avec Ambre.

« Ecoute… Je sais que c’est compliqué à comprendre, mais c’est comme ça. Et j’ai pas envie qu’on se dispute... »

Parce que s’il parlait de cette histoire à Ambre, ce n’était vraiment pas pour rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Mar 25 Aoû - 0:25



Y'a comme un malaise...
D'

accord, Edward n’avait pas tort (même si cela demandait à Ambre de mettre sa mauvaise foi de côté pour l’admettre, raison pour laquelle elle n’irait pas le dire à haute voix – fierté des Baker oblige), s’il était venu, l’air de rien, lui apprendre avant ses noces avoir l’intention de se marier avec Jane Hardwick, elle aurait tout fait pour l’en empêcher, et n’aurait certainement pas approuvé davantage cette union contre nature. Quoi qu’il semblait techniquement qu’elle soit dans l’ordre des choses, et que ce soit les deux myrihandes qui en faisaient quelque chose de si inacceptable qu’ils avaient réussi à convaincre les autres que ça ne l’était pas. N’empêche qu’elle trouvait quand même ça super vexant. Si Hardwick devait être appelée Baker à présent, elle considérait qu’elle était quand même en droit de le savoir, même si cette pensée la révulsait… Quoique pas plus que l’idée qu’elle soit sa belle-sœur, à présent, ce dont Edward avait forcément conscience, puisqu’il sembla n’employer ce mot que pour la faire réagir… ce qui était particulièrement efficace, au passage, comme on pouvait en juger par la grimace qu’elle afficha quand il osa parler d’Hardwick en ces termes. Belle-sœur ou pas, qu’elle n’attende pas son carton d’invitation au prochain repas de famille… qui promettait d’être corsé, au passage.

Edward sembla se calmer un peu. Il faut dire que la situation s’était très largement envenimée, et que rien ne semblait susceptible de la résoudre, sinon l’éventualité que tous les deux mettent un peu d’eau dans leur vin. Ambre non plus, bien sûr, n’avait pas envie de se disputer avec son frère, mais il ne lui facilitait pas la tâche, quand même. Elle ne pouvait pas faire comme si elle n’avait pas entendu les aveux qu’il venait de lui faire, et comme si ces derniers étaient sans conséquences. Elle était encore sous le choc de cette révélation, et elle se voyait mal changer de sujet comme si de rien n’était, même si voir Edward aussi mal, le savoir dans un tel état d’inquiétude, avoir conscience des risques qu’il encourrait tant qu’ils ne sauraient pas où était passée son âme sœur (et donc sa femme. Beurk), ne l’invitait pas non plus à se montrer aussi incisive qu’elle aurait pu l’être si tout allait bien dans le meilleur des mondes, s’il n’y avait pas cette épée de Damoclès juste au-dessus de la tête de son frère. Ceci étant dit, elle ne se sentait malgré tout pas capable de lui pardonner entièrement ce qu’il venait de lui apprendre, même si elle serait bien contrainte de faire avec. Pour le moment, elle n’était clairement pas prête à donner à son frère et à Hardwick sa. Re-beurk. Bénédiction. Elle sembla se calmer un peu tout de même, quand elle ancra son regard dans celui de son frère, mais quand elle reprit la parole, ce ne fut malgré tout pas spécialement dans l’optique de désamorcer la bombe. Plutôt l’inverse, en fait.

-Preston est au courant ?
demanda-t-elle alors, les bras croisés, sans lâcher le regard de son frère.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Jeu 27 Aoû - 15:51

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Edward savait parfaitement qu’en révélant à sa sœur son mariage avec Jane, il allait s’attirer des ennuis. En même temps, ce n’était pas pour rien qu’il ne lui avait rien dit à la base, mais les circonstances étaient particulières à présent. Au moins, maintenant, Ambre était au courant de l’histoire. Finalement, Edward devait bien avouer qu’il appréciait l’idée que sa sœur soit enfin au courant de son secret (le plus gros en tout cas, parce qu’il ne pouvait pas non plus parler de tout). Il lui devait bien ça au fond, elle était sa sœur quand même c’était normal qu’elle soit au courant (plus légitime que Preston en tout cas). Il allait sans doute passer encore un sale quart d’heure, mais tant pis. Au moins, elle serait au courant si jamais quelque chose devait lui arriver, puisque c’était une probabilité qu’il ne pouvait pas oublier au vu de la situation. Il se doutait bien maintenant qu’Ambre avait simplement envie de lui faire payer le fait qu’il ait gardé le secret pendant tout ce temps, mais le jeune homme n’avait vraiment pas envie de se disputer maintenant. Toujours à cause de cette situation qui pesait sur ses épaules.

Edward se doutait bien qu’elle n’allait pas accepter cette situation rapidement, en même temps, ce n’était pas comme s’il le lui demandait vraiment. La seule chose que le jeune homme cherchait, c’était qu’elle soit simplement au courant de ce détail, dans le cas où il disparaitrait. Maintenant, il ne voyait pas non plus la situation changer du tout au tout. Il n’allait pas pour autant envie que les choses deviennent plus sérieuses. Ce n’était pas parce qu’Ambre (et Preston avant) était au courant, que son mariage allait devenir officiel. Après tout, cette histoire devait encore et toujours rester un secret et surtout un secret bien gardé. Il était hors de question que la rumeur se répande et que le village soit au courant du mariage d’Edward et Jane, principalement parce que certaine personne ne devait pas être au courant de cette histoire (comme Perséphone). Quand sa sœur reprit la parole, Edward mit quelques secondes avant de lui répondre. Son regard ne quittait pas celui de sa sœur, alors qu’elle avait les bras croisés et qu’il voyait bien qu’ell n’était pas encore complètement calmée.

« Eh bien… » Edward marqua une courte pause de nouveau. Il ne savait vraiment pas si elle allait bien prendre le fait qu’il était au courant. « Il l’a découvert oui. »

On ne pouvait pas vraiment dire qu’Edward avait voulu lui en parler, mais il n’avait pas trop eu le choix quand il avait vu l’alliance de leur mère au doigt de Jane (autant dire que cela avait été une erreur de la part d’Hardwick de la porter à ce moment-là, mais bon…). Mais il était bien au courant de ça, comme l’était maintenant Ambre. Il n’y avait plus aucun Baker qui n’était pas au fait que Jane faisait officiellement partie de leur famille à présent, mais ce n’était pas pour autant une raison de la considérer concrètement comme telle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Jeu 27 Aoû - 21:44



Y'a comme un malaise...
E

h bien"... Ce simple "eh bien" suffisait à inquiéter Ambre et à lui faire envisager le pire... Parce que si la réponse avait été un "non" pur et simple, Edward se serait contenté de répondre par la négative, sans prendre de gants, et sans faire de détours. Mais non, il y avait ce "eh bien". Et donc, forcément, la réponse qui devait suivre n'allait pas être du goût de la jeune femme.  Oui, Preston était au courant. Bon, plus exactement, il l'avait découvert, Edward ne lui en avait pas fait l'aveu. Ambre voulait bien le croire. Après tout, Hardwick (qui devait peut-être être appelé Baker, à présent ? BRRRrrr) bossait pour Preston, il la voyait tous les jours, il se pouvait très bien qu'elle ait découvert le pot-aux roses à cause d'elle. Alors oui, à ce sujet, elle voulait bien le croire. Ce qui n'empêchait pas la jeune femme de se sentir blessée et en colère. Parce que le cadet de ses deux frères s'était marié sans la prévenir, et ne lui aurait sans doute rien dit si sa vie n'avait pas été en danger. Et parce qu'elle découvrait que l'aîné savait, et qu'il s'était pour autant bien abstenu de lui révéler la dernière connerie d'Edward. Elle se sentait trop énervée pour accepter de changer de sujet, comme son interlocuteur espérait sans doute qu'elle le fasse. Elle ne pouvait tout simplement pas occulter la situation et faire comme si de rien n'était. Elle se posait trop de questions, elle ne pouvait tout simplement pas les garder pour elle et faire conne si de rien n'était. Après tout, elle ne pouvait pas prétendre que la situation la laissait indifférente alors l'âme soeur de son frère faisait apparemment partie de la famille. Edward aurait beau prétendre que ça ne changeait rien, aux yeux de la demoiselle, ça changeait tout. Absolument tout. Elle préféra ne faire aucun commentaire concernant Preston. Ce n'était pas à lui de lui rendre compte à ce sujet, c'était à Preston. Et ça, aucun doute là-dessus, il allait l'entendre. En attendant, elle n'en avait pas fini avec le frère qu'elle avait sous les yeux, loin de là.

-Et vous comptez faire quoi, exactement ? Vous vous êtes pas mariés juste histoire de, non ?

En gros, ce qu'elle voulait savoir, c'est si Hardwick ne serait jamais sa belle-soeur que sur le papier. Mais dans ce cas-là, pourquoi l'avoir seulement épousée ? Ça n'avait aucun sens. S'ils voulaient coucher ensemble, ils avaient pas besoin d'une dérogation. Non mais, sérieusement... Elle ne voulait pas d'Hardwick dans la famille, elle l'avait dit, elle le pensait, et elle ne se voyait pas changer d'avis. Mais en attendant, elle aimerait être à même de comprendre la situation, de savoir comment l'appréhender. Même s'il n'y avait sûrement aucune façon de le faire. Il aurait mieux valu que son frère s'abstienne de faire cette connerie tout court en premier lieu. Là, Ambre regrettait vraiment que la mort d'Edward entraîne celle de l'autre myrihande. Sans quoi, elle aurait vraiment espéré sa mort là, maintenant, tout de suite. Bon débarras.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Jeu 24 Sep - 15:56

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Edward s’était bien sûr douter qu’Ambre n’allait pas apprécier d’apprendre la nouvelle, mais il n’avait pas eu le choix. Même si elle ne devait pas aimer non plus qu’il la lui apprenne simplement parce qu’il craignait de mourir à tout bout de champ. Le jeune homme ne pouvait pas savoir si dans une heure son cœur allait continuer de battre ou non, il ne savait vraiment rien et n’en saurait rien tant que Jane ne serait pas revenue. Autant dire que c’était le floue totale. Enfin, au moins c’était dit et Ambre n’avait plus d’autre choix que de faire avec. Tout comme Preston devait bien faire avec aussi puisqu’il était au courant. La question que lui posa sa sœur ensuite, ne put que le conforter dans l’idée qu’elle était plus que perturbée par cette histoire. Edward avait bien envie de changer de sujet, qu’ils parlaient d’autre chose, mais elle n’avait pas l’intention de lâcher l’affaire. Qu’est-ce que ça pouvait changer qu’elle sache un peu plus au final ? On ne pouvait pas dire que le mariage entre les myrihandes du feu était vraiment conventionnel. Ça ne voulait pas dire grand-chose, c’était surtout quelque chose entre eux. Edward devait bien avouer qu’il avait une fierté personnelle à l’idée que Jane soit sa femme et non celle de Leopold, comme ce dernier le pensait. Mais ce n’était pas pour autant qu’ils allaient s’installer ensemble et faire une flopé de gamin (s’il savait…). Après tout, le jeune homme était toujours officiellement avec Perséphone et Jane mariée à Ridley.

« Parce que tu penses que je réfléchis aussi loin que ça ? »
Demanda-t-il sur le ton de l’amusement à sa sœur, tentant en même temps de détendre un peu l’atmosphère. « J’en sais vraiment rien. » Déjà, il fallait qu’ils ne meurent pas dans les prochains jours pour envisager quelque chose alors… « On a fait ça comme ça. Elle devait épouser Ridley, ça me faisait chier et voilà. » Edward ne savait vraiment pas comment il pouvait expliquer ce qui se passait entre lui et Jane, à Ambre. Il était difficile de comprendre ce qui pouvait bien passer dans la tête des myrihandes du feu quand ils faisaient quelque chose. Edward afficha alors un sourire amusé, reprenant sur le ton de la taquinerie. « En fait, on fera sans doute plein de gamin et on va t’engager comme baby-sitter ? La chance hein ! »

Clairement, il disait cela pour taquiner sa jeune sœur et qu’elle comprenne que ça ne servait à rien qu’elle se prenne la tête avec cette histoire. Si elle n’avait pas été mise au courant par son aîné, elle aurait pu ne se rendre compte de rien pendant très longtemps. En cet instant précis, Edward ne savait vraiment pas comment l’avenir allait être pour lui et pour Jane. En même temps, ils avaient tendance à vivre un peu au jour le jour, raison pour laquelle ils se retrouvaient souvent dans des situations plus que délicates. Ils verraient plus tard, s’ils survivaient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Sam 26 Sep - 12:31



Y'a comme un malaise...
A

mbre adorait son frère, vraiment, mais qu'est-ce qu'il pouvait l'exaspérer, par moments ! Eh quoi, il venait juste de lui apprendre qu'il s'était marié dans le dos de tout le monde, et elle devrait prendre ça à la légère, comme si de rien n'était ? En tous cas, c'était ce qu'il avait l'air de dire. Il lui parlait de son mariage comme s'il s'était seulement contenté d'aller faire des courses. Non mais sérieusement ? Oui, elle pensait qu'il réfléchissait aussi loin, bordel. Sérieusement, il se foutait vraiment d'elle, là ! Elle était peut-être jeune, naïve et tout le toutime, mais un mariage, c'était quand même pas un truc qu'on prenait par dessus la jambe, même quand c'était impulsif. L'attitude de son frère la dépassait complètement, vraiment. Et qu'il se foute d'elle au passage l'exaspérait encore plus. Ok, il s'était marié par jalousie, mais le mariage présumé de Jane et Ridley ne datait pas d'hier, tout de même. Depuis le temps, ils auraient quand même pu réfléchir, entre temps. Mais visiblement, ni l'un ni l'autre n'en était capable, et en attendant, cette histoire lui prenait la tête. Et il en rajoutait une couche avec ces histoires de gamin. Bon, ok, ça la rassurait qu'il soit ironique, parce qu'elle n'avait aucune envie de devenir "tata Ambre" et de se coltiner des mini Hardwick. Beurk. Mais quand même ! Elle n'était pas satisfait de ces explications. Et elle comptait bien le montrer. Elle supposait que, si Edward prenait les choses à la légère, comme ça, c'était qu'il voulait occulter le sujet et passer à autre chose. Mais Ambre n'y arrivait pas. La nouvelle était comme un coup de massue, pour elle, elle n'arrivait pas à passer outre.

-Tu fais vraiment chier, Ed.
soupira-t-elle, parvenant vraiment difficilement à dissimuler son agacement. Bon, d'accord. En fait elle ne le dissimulait pas, mais cela aurait pu être pire encore si elle avait vraiment explosé de colère comme elle se sentait à deux doigts de le faire. Si t'as fait ça juste pour emmerder ton monde et si ça représente rien pour toi, t'aurais au moins pu avoir la décence de pas utiliser les alliances des parents.

Les Baker n'avaient jamais vraiment décidé de qui hériterait de quoi à la mort de leurs géniteurs. Ils n'en avaient pas vraiment besoin pour le moment, puisqu'ils vivaient tous encore sous le même toit, mais ce genre de situations prêtait à questionnement, vraiment. Pourquoi serait-ce Edward qui gaspillerait ces alliances ? Elle en était loin, certes, mais peut-être en aurait-elle voulu pour son propre mariage. Même, elle aurait pu tolérer qu'Edward hérite de ces bagues, mais pas pour faire joujou avec avec la première bondasse qui croisait sa route. Pour Ambre, Ed avait fait une sacrée connerie, et le fait qu'il prenne les choses avec tant de désinvolture l'agaçait profondément.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Ven 23 Oct - 9:45

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Ce n’était pas difficile pour Edward de remarquer qu’Ambre était agacée par ses paroles, en même temps elle ne faisait même pas l’effort de le cacher. Il faisait vraiment chier en effet et ça l’amusait grandement. Il prenait évidemment cette conversation bien trop à la légère, mais c’était comme ça. Il n’avait pas spécialement envie de trop s’attarder sur le sujet avec sa petite sœur, parce qu’il ne lui en avait parlé simplement parce qu’il avait peur de trépasser à tout moment. S’il n’y avait pas eu cet enlèvement de Jane, la jeune fille serait encore dans l’ignorance (ce qui ne devait pas arranger le fait qu’il l’agaçait). Le mariage avec Jane, Edward ne le regrettait à aucun moment. Mais il fallait bien avouer que, pour le moment, il ne voulait pas dire grand-chose. Ils avaient agi par instinct, par impulsion, sans vraiment réfléchir aux conséquences de leurs actes. Ils n’avaient pas l’intention de s’installer ensemble, tout comme ils ne désiraient pas officialiser la chose. Ils se contentaient simplement de vivre au jour le jour en se laissant porter par leurs conneries mutuelles. Et tout cela ne semblait vraiment pas au goût d’Ambre. Edward aurait bien aimé que sa petite sœur change de sujet, qu’elle arrête de l’ennuyer avec cette histoire. Ils n’avaient pas besoin de tourner en boucle dessus après tout, le cadet des Baker était marié en douce à son âme sœur, c’était aussi simple que cela. Mais Ambre ne manqua pas de relancer un détail précis.

Il aurait pu en effet, éviter d’utiliser les alliances des parents Baker pour cette union particulière. Il aurait pu oui… mais il ne l’avait pas fait. Il les avait avec lui ce jour-là par hasard (il n’avait vraiment pas prédit de les avoir avec lui), il aurait très bien pu décider de ne pas s’en servir. Après tout, Jane et lui n’avaient pas vraiment besoin d’alliance de valeur, pas vraiment. Et pourtant, Edward devait bien reconnaitre qu’il n’imaginait pas ce mariage avec son âme sœur, sans cette symbolique. Que depuis qu’il portait cette alliance autour de son cou (puisqu’il n’avait même pas le « courage » de la porter au doigt), il devait bien avouer qu’il ressentait quelque chose de particulier. Pendant une seconde, Edward se perdit dans ses pensées avant de reprendre la parole.

« Peut-être… »
Il marqua une pause, perdant sa vue sur un point imaginaire. « Peut-être que ça compte plus pour moi que ce que je dis. »

Et qu’il avait envie de se convaincre lui-même. Même si c’était une décision prise sur le feu, qu’ils n’avaient rien prémédité et qu’ils n’avaient aucune idée de la suite, Edward n’avait aucune envie de changer le fait qu’il était bel et bien marié avec Jane. S’il devait remonter le temps et revivre ce moment, il le ferait exactement de la même façon (quoi qu’il s’arrangerait peut-être pour l’empêcher d’épouser pour de faux son idiot de faux mari au passage). Non, il ne regrettait vraiment rien, bien au contraire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Dim 25 Oct - 16:16



Y'a comme un malaise...
A

mbre ne décolérait pas, et elle avait beau comprendre l'inquiétude de son frère, elle avait tout le mal du monde à lui pardonner ses révélations, surtout qu'elles lui donnaient l'impression de n'être fondées que sur le néant le plus total, et si elle détestait se disputer avec Edward, elle ne se voyait pas ne pas lui exprimer le fond de sa pensée. Les Baker avaient bien des défauts, mais au moins, ils étaient (la plupart du temps) honnêtes. Au moins l'un vis à vis de l'autre. Elle disait ce qu'elle pensait, elle était franche, et même trop franche, et elle n'avait pas gardé la langue dans sa poche cette fois encore. Elle s'était attendue à ce que le jeune homme lui rende coup pour coup (dans le genre borné, tous les deux), en se contentant de dire que c'était comme ça et qu'il faudrait qu'elle s'y fasse, mais ce ne fut pas ce qui se produisit. L'attitude d'Edward changea, il lui sembla, quelques secondes, parti à plusieurs kilomètres de là, avant d'articuler quelques mots qui semblaient être d'une désarmante franchise. Alors, ça comptait bel et bien plus qu'il ne l'admettait, pour lui. Était-il honnête ? Il en donnait l'air, quoi qu'il en soit... Est-ce que ça changeait quelque chose ? Elle ne savait pas trop. Elle n'avait pas l'intention d'accepter cette situation, quels qu'en soient les tenants et aboutissants, mais il était quand même un peu plus supportable de reconnaître que son frère avait pris le parti d'utiliser un héritage familial pour des raisons profondes que par simple caprice... N'empêche, Ambre n'était pas plus enthousiaste à l'idée que cette saleté d'Hardwick s'invite dans le cercle familial.

-Mouais.
répliqua-t-elle du ton de celle qui refuse d'être convaincue trop rapidement quand même. C'est pas comme si on pouvait y changer grand chose maintenant, hein ? À moins que tu ne divorces de ta pimbêche, bien sûr. Mais elle avait comme l'intuition que ce n'était pas dans ses intentions. Bon, écoute, j'vais faire un tour dans le village, voir si quelqu'un l'a vu. La vie de son frère était toujours en jeu, et il fallait faire quelque chose. Elle gardait sans rancoeur pour plus tard (du moins celle dont elle n'avait pas déjà fait preuve), ce serait plus simple d'assommer son frère de reproches quand elle aurait acquis la certitude qu'il ne courait pas le moindre risque. À plus.

Elle n'ajouta rien de plus et se contenta d'adresser un dernier regard à son frère avant de quitter sa chambre. De toute façon, elle avait besoin de prendre l'air. Ses idées n'étaient pas bien claires à l'heure actuelle. Trop d'informations en un coup, elle avait le sentiment que son cerveau était sur le point d'exploser, elle avait vraiment besoin de changer de décor. Et, oui, elle mènerait bien l'enquête de son côté. Son frère avait beau avoir un nombre conséquent de défauts (qu'elle partageait bien souvent avec lui d'ailleurs), elle ne supporterait pas pour autant qu'il lui arrive quoi que ce soit.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   Jeu 12 Nov - 20:59

Ambre & Edward
Y'a comme un malaise...
Ils ne pouvaient pas faire grand-chose en effet, Edward n’avait aucune envie de divorcer de sa « pimbêche » tout comme Ambre lui disait. Il n’avait aucune envie de revenir en arrière, parce qu’il ne regrettait en aucun cas ses actions. Certes, c’était un peu étrange et ce n’était pas étonnant qu’Ambre ait du mal à s’y faire, mais il était heureux d’avoir épousé Jane. Bon, la situation était compliquée, mais il n’allait vraiment pas revenir en arrière, qu’Ambre soit contente ou non. Elle ne semblait pas vraiment convaincue par le fait qu’il puisse y voir de l’intérêt dans ce mariage, que ce n’était pas quelque chose d’anodin et qu’ils avaient fait ça simplement comme ça. Edward n’avait pas la prétention d’affirmer qu’il réfléchissait sur le long terme, il agissait bien souvent par instinct, se laissant emporter par ses émotions (surtout quand il était avec Jane), mais il devait bien reconnaitre que ce mariage signifiait plus pour lui qu’il ne le disait avant. Enfin, de toute façon, ils n’avaient pas besoin de revenir là-dessus en effet. Les choses étaient ainsi, ils ne pouvaient et ne voulaient rien y faire. Ambre n’allait pas avoir d’autre choix que de faire avec de toute façon.

Mais elle digérait mal la nouvelle et avait besoin de prendre l’air visiblement, puisqu’elle décida d’aller faire un tour dans le village pour savoir si quelqu’un l’avait vu. Edward se doutait que c’était parce qu’elle n’avait pas envie de le voir crever, qu’elle ne le faisait clairement pas pour elle. Au moins, sa jeune sœur ne lui en voulait pas au point d’espérer de le voir mourir, c’était déjà ça. Non pas qu’Edward puisse croire que sa sœur veuille ça, mais à force, elle pourrait en avoir plus que marre (ça serait le cas pour lui à sa place en tout cas).

« A plus. »

Se contenta-t-il de lui dire avant qu’elle ne passe le pas de la porte de sa chambre. Edward ne savait vraiment pas comment les choses allaient se dérouler prochainement, mais de toute façon il n’avait pas vraiment l’esprit à ses disputes avec Ambre. Il voulait déjà être certain de vivre prochainement et de ne pas simplement mourir d’un coup, si Jane trépassait de son côté. Il espérait simplement que la situation n’allait pas s’envenimer avec sa jeune sœur (ce qui n’était pas gagné du tout au final), parce qu’il tenait à elle. En ce moment, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il le montrait comme il le fallait, mais il tenait à sa sœur. Elle était l’une des personnes qui comptaient le plus dans sa vie, même s’il n’était pas du genre à le montrer. Il préférait largement rester fier et orgueilleux, comme il savait si bien le faire. Il espérait en tout cas ne pas mourir avant d’avoir pu rediscuter avec sa sœur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a comme un malaise... [pv Ed <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-