Partagez | 
 

 Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Jeu 4 Juin - 17:36


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
C

es derniers temps, elle dormait peu, elle sortait à peine, et son corps commençait à sévèrement le lui reprocher, mais elle s'en moquait. Quand elle sortait des cours, elle se rendait immédiatement jusque dans la maison que son petit ami lui avait offerte, et qui se changeait au fil du temps en véritable laboratoire improvisé, plus encore depuis que Julian avait accepté de lui prêter main forte (et elle lui devait une fière chandelle, d'ailleurs, comme aurait-elle fait, sinon ?). Il lui arriver de faire des nuits blanches, parce qu'elle avait été trop concentrée sur ses expériences, mais ça lui était égal, le jeu en valait la chandelle, et elle voulait bien y consacrer tout son temps et toute son énergie si cela pouvait lui permettre, au bout du compte, de parvenir à cet objectif qu'elle caressait du bout des doigts, et qui valait bien toutes les nuits sans sommeil du monde. Qui plus est, ce n'était pas une entreprise vaine non plus, tous les jours, elle constatait que ses pouvoirs gagnaient en puissance, et qu'elle maîtrisait de mieux en mieux sa magie. Ça la contraignait à beaucoup d'investissement, et à se prendre la tête avec ses parents (dont sa mère au bord de la syncope quand elle ne rentrait pas de la nuit) qui déplorait de la voir si longtemps déserter le cercle familial... mais ça valait le coup, elle en était convaincue...

Dans tous les cas, elle s'était sentie au bord du surmenage, et avait donc décidé de s'accorder une journée de répit. Et quoi de mieux pour cela qu'une promenade au bord du lac avec l'homme qu'elle aimait, celui pour qui elle faisait tout cela. La neige avait fondu, le printemps était proche de poindre le bout de son nez. C'était le moment idéal, le temps n'était pas trop frais, le paysage était magnifique... Perséphone avait toujours eu un faible pour les personnage bucoliques. Cela s'ancrait certainement dans cette personnalité pour le moins naïve qui lui collait à la peau, mais elle pensait qu'il n'y avait pas lleu plus romantique. Et même avec un temps déplorable et un paysage horrible, elle aurait été heureuse quand même, tant qu'il lui était donné de retrouver les bras d'Edward. Ils auraient pu se retrouver dans la maison que le jeune homme avait réservé pour elle. Après tout, elle était aussi là pour ça. Mais Persy avant tendance à associer cette demeure à son labeur. Elle y passait presque tout son temps, alors elle était bien contente quand elle pouvait en sortir un peu et se sentir mieux. Il faisait beau, c'était très bien de prendre un grand bol d'air aussi, et à Ed aussi, il se pouvait qu'une petite promenade au bord du lac lui fasse le plus grand bien. Elle lui avait donné rendez-vous au port, et quand elle le vit arriver, elle se précipita dans ses bras et l'embrassa.

-Tu m'as manqué.
Elle le regarda plus attentivement. Il semblait fatigué, lui aussi, et plutôt mal en point, en fait. Tout va bien ? s'inquiéta-t-elle.









code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Ven 26 Juin - 11:35

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Edward avait le sentiment de vivre un vrai cauchemar, depuis que Jane avait disparu. Cela ne faisait pas longtemps, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être mort d’inquiétude. Et pas simplement parce que la jeune femme était directement liée à lui et que s’il lui arrivait quelque chose, le jeune homme ne subirait les mêmes conséquences. Ce qui d’ailleurs, lui permettait de savoir que son âme sœur n’avait encore rien subit de grave puisqu’il n’avait rien eu. Elle était en vie, sinon il ne serait pas là pour s’inquiétait de son sort. Mais ça ne le rassurait pas vraiment, parce qu’il se doutait que quelque chose de grave lui était arrivé. Elle n’était pas du genre à tout quitter comme cela, du moins il ne pouvait pas le croire. Même si elle était censé parler à Leopold pour lui annoncer qu’elle le quittait, parce qu’elle avait promis de le faire en échange de la vie de sa meilleure amie, il était étrange qu’elle ne lui ait donné aucune nouvelle. Hors, Edward savait parfaitement qu’il était autant dans le flou que les autres. Edward ne pouvait donc qu’être mort d’inquiétude, même s’il tentait de le cacher le plus possible (fierté oblige). Et malgré cela, il devait continuer de vivre.

Ce jour-là, le jeune homme avait rendez-vous avec sa petite-amie (l’officielle). Edward ne savait vraiment pas s’il allait avoir l’esprit à passer du temps en compagnie de Perséphone, s’il allait parvenir à mettre de côté la disparition de Jane pour profiter pleinement de sa présence. Il n’avait pas vraiment d’autre choix que de faire avec et de tenter le truc. Ces derniers temps, le jeune homme devait bien avouer qu’il se sentait toujours un peu mal à l’aise quand il retrouvait la sorcière, parce que les mensonges prenaient des proportions incroyables. Il voyait bien qu’elle se donnait énormément de mal pour trouver le moyen de séparer les deux myrihandes de feu, sans se douter qu’aucun des deux ne voulait cette séparation. Elle continuait de l’aimer alors qu’il avait épousé une autre dans le plus grand des secrets, clairement Edward ne la méritait pas du tout. Et il avait de plus en plus de scrupule (qu’aucune maison ne pourrait arrêter), par moment il se demandait s’il ne devait pas tout arrêter au final. Avant de reprendre ses esprits, il était parfaitement incapable de tout arrêter. Il avait besoin de Perséphone (autant qu’elle avait besoin d’elle d’ailleurs), il n’avait aucune envie de la quitter.

Il tenta donc de vider son esprit et de se rendre tout simplement au rendez-vous qu’il avait avec Perséphone au port. Le temps était doux, le printemps allait bientôt revenir et les beaux jours allaient définitivement reprendre le dessus. Quand Edward arriva, Persy vint se précipiter dans ses bras avant de l’embrasser, lui se forçant clairement à sourire.

« Tu m’as manqué aussi. »
Dit-il avant qu’elle ne lui demande comment il allait. « Je vais bien, ne t’inquiète pas. » Il n’avait aucune envie de revenir sur les raisons qui pouvaient le pousser à avoir le moral dans les chaussettes. « Tu vas bien toi ? »

Elle semblait fatiguée, ce qui ne l’étonnait pas plus que cela en fait. Il savait qu’elle travaillait très durement sur ce moyen de lui faire perdre son lien avec son âme sœur.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Sam 27 Juin - 10:50


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
P

erséphone avait du mal à croire que tout aille vraiment bien pour son petit ami, contrairement à ce que ce dernier pouvait bien affirmer, le simple fait qu'il se soit fendu d'un "ne t'en fais pas" signifiait pour elle qu'il y avait justement des raisons de s'en faire. Elle connaissait bien Edward, elle le connaissait très bien, même (du moins, c'était ce qu'elle pensait), alors quand il lui mentait, elle le voyait (oui, elle était vraiment très naïve)... Elle pourrait difficilement se contenter d'une telle réponse. Elle n'était pas de nature à forcer les choses, s'il ne voulait rien lui dire, elle n'insisterait pas, mais elle espérait bien que son interlocuteur se livrerait de lui-même. Elle supposait qu'il ne voulait pas l'ennuyer avec ses problèmes, qu'il ne considérait sans doute pas comme suffisamment importants pour s'appesantir dessus. Mais s'ils lui minaient le moral, c'était tout de même que ce n'était pas rien, c'était en tous cas ce que pensait la jeune sorcière, qui savait prêter un oreille attentive à qui le souhaitait, et encore plus à qui elle aimait si sincèrement. Pour ne pas le braquer, elle préféra ne pas insister pour l'heure, mais elle espérait bien qu'il se confierait à elle à un moment ou à un autre. D'elle, il pouvait attendre tout le réconfort du monde, et ne craindre aucun jugement... Enfin, c'est ce qu'elle pensait. Si elle savait la vérité, si elle apprenait que cela avait un rapport avec la disparition de Jane (dont elle ignorait tout, au passage), elle ne se montrerait peut-être pas si douce et clémente que ce qu'elle avait bien pu penser. Quand il lui retourna sa question, elle décida d'y répondre le plus sincèrement du monde, afin qu'il se sente en confiance, et peut-être, qu'il revienne sur ses propres tracas. Quoique l'on ne puisse pas dire que la jeune sorcière était vraiment tracassée. Fatiguée, oui, exténuée, certainement. Mais pas tracassée, elle avait le sentiment de progresser, dernièrement.

-Je vais bien... enfin, un peu crevée, mais c'est normal, je passe beaucoup de temps à bosser, en ce moment. Et tu sais, je crois vraiment que c'est possible, qu'on devrait réussir à te séparer d'Hardwick, et même plus tôt que ce que j'imaginais.
Un sourire satisfait, et assez fier (ce qui était plutôt rare chez elle) s'était affiché sur son visage. Julian m'aide beaucoup, et j'ai vraiment l'impression qu'on progresse.

Oui, elle savait qu'elle avait bien fait de solliciter son cousin, sans lui, elle tatonnerait complètement. Là, elle avait le sentiment de faire de réels progrès. Certes, ils étaient encore loin d'avoir atteint leur objectif, mais ils avaient avancé tout de même. Bien sûr, ça lui arrachait le coeur d'avoir dû se disputer à ce point avec Léo (à un tel point à vrai dire qu'elle n'était pas certaine qu'il lui pardonne un jour), mais c'était un mal pour un bien. Quand les Enjolras auraient séparé sa détestable épouse de ses pouvoirs de myihande, il faudrait bien qu'il s'en montre reconnaissant. Elle ne savait pas, bien sûr, que les choses allaient se dérouler d'une manière bien différente.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Lun 20 Juil - 17:12

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Ce qu’il y avait de bien avec Perséphone, c’était qu’elle n’avait pas pour habitude d’être insistante (comme de nombreuses personnes dans l’entourage d’Edward, comme Jane par exemple). Quand Edward lui affirmait qu’il allait bien et qu’elle ne devait pas s’inquiéter, il se doutait bien qu’elle s’inquiétait quand même. Mais au moins, elle n’était pas en train de le noyer de question afin d’en savoir plus. Ce n’était pas pour rien que le jeune homme parvenait à s’en sortir aussi bien, malgré les nombreux mensonges qu’il avait tendance à lui dire. Elle n’insistait pas et elle préférait le laisser parler. En cet instant, le jeune homme devait bien avouer qu’il appréciait, puisqu’il n’avait pas spécialement envie de mentionner la disparition de Jane avec Perséphone. Quand il s’agissait de son âme sœur, le sujet était toujours délicat de toute façon. Techniquement, Edward n’avait pas de raison de cacher le fait qu’il s’inquiétait pour la jeune femme, puisque son sort était directement lié au sien et qu’il pouvait sans souci tourner son inquiétude dans ce sens. Mais il préférait éviter de trop en dévoiler quand même, il avait été bel et bien incapable de cacher son inquiétude à sa sœur. Inquiétude qui allait en grandissant au vu de la marque se trouvant à présent sur son bras. Il voulait éviter le plus possible ce sujet, même si malheureusement, leur vie semblait tourné vers lui.

Quand Perséphone reprit la parole, ce fut pour dire qu’elle était fatiguée parce qu’elle travaillait énormément sur le moyen de séparer les deux myrihandes du feu. Elle affirmait même qu’ils allaient pouvoir y arriver plus tôt que ce qu’elle avait imaginé, parce qu’elle l’aider de Julian. Son cousin, qu’Edward ne connaissait que de vue. Il ne savait pas vraiment quoi penser du cousin sorcier, en dehors du fait qu’il semblait vraiment donner du courage à sa petite amie. Le jeune homme aimait sincèrement Perséphone, alors forcément il appréciait de la voir de si bonne humeur. Depuis qu’elle s’était lancée dans cette histoire dingue de séparation d’âme sœur, elle allait bien mieux. Cependant, ça ne faisait que refermer le piège autour des Baker (des oui). A un moment ou à un autre, tout cela allait se retourner contre eux. Ils allaient forcément s’en mordre les doigts.

« Je suis contente qu’il t’aide à avancer. »
Dit-il en affichant un sourire qu’il voulait sincère, en prenant sa petite amie dans ses bras. Il n’avait évidemment aucune envie d’entacher sa bonne humeur et il fallait qu’il continue de jouer le jeu, le plus possible. « Tu as déjà une idée de quand… ça sera possible ? »

Il faisait passer cette question pour de l’impatience, mais le jeune homme cherchait surtout à savoir combien de temps il avait encore devant lui. Parce que le jour où Perséphone allait parvenir à ses fins, ils allaient se retrouver dans de beaux draps. Quoi qu’en même temps, il fallait qu’ils soient encore en vie d’ici là. Rien ne pouvait le garantir que dans une semaine, il allait encore être en vie si Jane n’était pas sauvé de cette menace qu’Edward ne connaissait rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Lun 20 Juil - 19:09


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
P

erséphone avait l'immense tort de croire qu'elle était capable de lire dans l'esprit de son petit ami comme dans un livre ouvert, et elle avait la naïveté d'imaginer qu'elle savait reconnaître en lui aussi bien les joies que les tourments. Bien évidemment, elle se trompait lourdement. Bien sûr, quand quelque chose n'allait pas chez lui, elle le sentait, de même quand elle éprouvait qu'il allait bien (ce qui avait tendance à être assez rare, au final), mais malgré ces indices, elle ne lisait pas entre les lignes de ce fameux livres qu'elle prétendait connaître par coeur, elle n'entrevoyait pas les secrets inavouables, les mensonges, la trahison...  Et quand le jeune homme s'adressait à elle, la regardait droit dans les yeux, et lui affirmait le contraire de ce qu'il pensait, elle était incapable de reconnaître dans ce regard ces lueurs traîtresses qui auraient été la preuve formelle de ses mensonges éhontés. Elle était convaincu qu'Edward était aussi enthousiaste qu'elle à l'idée de perdre ses pouvoirs, oui, et son lien avec Jane Hardwick, surtout, elle était certaine qu'il était en effet soulagé de savoir qu'elle ne se lançait pas seule dans ces expériences et qu'elle avait pour soutien (plus ou moins) indéfectible un sorcier bien plus doué qu'elle, qui leur permettrait de résoudre des problèmes qui ne l'étaient peut-être finalement que pour elle... Quand il lui demandait dans combien de temps ils arriveraient à leur but, Perséphone n'entendait pas qu'on lui demandait une échéance, elle pensait qu'il avait hâte. Ça, c'est sûr, Edward n'avait pas oublié d'être un bon acteur... Et Persy, elle, n'avait pas oublié d'être candide, même s'il y avait bien une sincère affection dans l'étreinte qu'il lui accordait. C'était peut-être ça pour autant, ce qu'il avait de sincère affection pour elle brouillait sa raison et tout sens logique.

-C'est pas pour tout de suite, bien sûr.
reconnut-elle comme pour contenir une impatience qui, en vérité, n'existait pas. Mais j'ai bon espoir que d'ici un ou deux cycles lunaires, tout ça soit derrière nous... Ils y consacraient tellement de temps, elle ne pouvait pas croire que cela puisse prendre autant de temps que cela... Elle avait hâte, tellement hâte, de pouvoir aller de l'avant.... Comme si c'était possible. Enfin... si Hardwick accepte toujours. ajouta-t-elle, un peu sceptique.

Avec ces histoires, et du fait de l'implication de Julian dans tout cela, elle et Léo étaient en froid (enfin, Persy voulait croire qu'ils étaient juste en froid, et qu'ils arriveraient à se réconcilier, même s'ils avaient été très durs l'un envers l'autre), même s'il voulait autant qu'elle que les âmes soeurs soient séparées, il n'encouragerait peut-être pas son épouse (qu'elle ne savait pas aux abonnés absente, comme elle ne se doutait pas que Léo, par conséquent, avait d'autres choses en tête pour le moment) à boire une potion concoctée en partie par Julian... mais franchement, au point où elle en était, Persy se sentirait même capable de faire boire cette potion à Hardwick de force. Oui, elle en était à ce point là.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Jeu 13 Aoû - 11:22

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Edward était un bon menteur, il avait eu souvent l’occasion de le confirmer au cours de sa vie. Il était menteur et n’hésitait jamais à lancer un mensonge ici et là. Cependant, quand il mentait à Perséphone c’était pire que tout. Le jeune homme observait sa petite amie dans les yeux et il lui affirmait qu’il était content qu’elle travaille avec son cousin, alors qu’il ne le pensait pas une seule seconde. Dans son jeu d’acteur, le myrihande avait également la chance que Perséphone soit naïve et amoureuse, elle gobait tout ce qu’il lui disait. Il avait de la chance oui et il en profitait comme le parfait salopard qu’il était. Son attitude envers la jeune femme était vraiment des plus horribles et plus le temps passait, plus il s’enfonçait encore et encore dans ses mensonges de plus en plus gros. Quand même… il était marié à Jane ! Il avait épousé celle qu’il affirmait détester et il mentait à Perséphone. Quand il se trouvait devant elle, en plus du fait que son esprit était tourmenté par la disparition de Jane, Edward se sentait de plus en plus coupable. Il ne la méritait tellement pas, elle de son côté méritait tellement mieux. Elle serait sans doute bien plus heureuse avec une personne qui l’aimerait sincèrement et qui ne jouerait pas au feu avec une autre. Si Edward avait un tant soit peu de courage, il prendrait peut-être la situation en main pour éviter à Perséphone de continuer de s’enfoncer dans cette relation qui allait la perdre. Sauf qu’Ed était un lâche sans nom et qu’il n’osait tout simplement pas prendre la responsabilité de ses actes. Il préférait continuer de mentir, toujours un peu plus à chaque fois. Parce qu’il préférait largement ressentir cette culpabilité de plus en plus grande, que de la perdre. En plus d’être un lâche fini, Edward était tellement égoïste.

Edward se força à sourire quand Perséphone lui apprit que d’ici un ou deux cycles lunaires, ils allaient pouvoir passer à autre chose grâce à sa potion censée les séparer. Déjà ? Si tôt ? Le jeune homme devait bien avouer qu’il s’était attendu à un échéant bien plus long, mais Perséphone semblait sûr d’elle. Même si elle laissait quand même sous-entendre que c’était une hypothèse. Le myrihande du feu se retrouvait à espérer que sa petite amie n’allait pas réussir son action et que la potion ne marcherait pas, qu’elle allait mettre bien plus de temps à la concocter. Pour le coup, Edward acceptait difficilement que ce cousin se mêle de leurs affaires. Enfin, il devait faire bonne figure.

« On la forcera à boire s’il le faut. » Dit-il doucement, malgré la dureté de ses paroles. C’était pour la rassurer, parce que dans tous les cas Edward n’avait pas spécialement envie de boire cette potion non plus. « Enfin, si elle est encore en vie d’ici là. »

Et voilà, le jeune homme n’avait pas pu s’empêcher de mentionner évasivement la disparition de Jane. Il fallait dire que ça le travaillait énormément quand même. Et quand il disait « si elle est » il pensait évidemment « si nous sommes » puisque le destin de l’un était complètement lié à l’autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Ven 14 Aoû - 23:27


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
L

e propos était certainement rude, mais Perséphone, pour une fois, ne s'offusquait pas d'une telle violence dans le discours, puisque ce discours, elle aurait été capable de le tenir, elle aussi. Bien sûr, ce n'était pas une méthode qu'elle aurait à appliquer, et elle avait conscience que c'était un peu cruel, mais pour une fois, elle voulait être égoïste, après tout, son bonheur valait bien plus que celui de cette garce de Jane Hardwick, non ? Alors pourquoi avoir des scrupules ? S'il s'avérait que la jeune femme refusait effectivement de boire la potion, eh bien, ils se débrouilleraient pour qu'elle le fasse quand même. Tiens, Perséphone savait qu'il existait, par exemple, un sortilège qui forçait la personne qui en était la victime à accomplir vos ordres (il y avait une potion, aussi, qu'Edward connaissait, d'ailleurs — mais ça, c'était un détail que Perséphone ignorait, fort heureusement), elle n'aurait qu'à s'en servir. Ce serait de la magie noire, une fois de plus... mais au point où elle en était. Ne dit-on pas que qui veut la fin, veut les moyens ? Oui, Perséphone était de l'opinion de son petit ami, et elle avait l'intention, d'ailleurs, de le lui confirmer, quand ce dernier eut le don de prononcer quelques mots qui lui firent complètement passer l'envie de s'intéresser à ce point particulier. Comment ça ? Si elle était encore en vie d'ici là ? Qu'est-ce que ça voulait dire ? Malheureusement, c'était inquiétant. Inquiétant parce que le jeune homme semblait bel et bien inquiet, et qu'elle lisait dans son regard que ce n'était pas une simple et banale farce (qui aurait été de très mauvais goût).

-Qu'est-ce que tu veux dire ? Elle est en danger ?


Elle le fixait intensément, Edward avait tout intérêt de ne rien lui cacher. Perséphone voulait croire qu'il ne lui avait rien dit pour ne pas l'inquiéter (et il avait raison, maintenant qu'elle savait, et même si elle ne connaissait pas les détails, elle angoissait déjà), mais tout ce qui le concernait lui la concernait elle, forcément, et elle ne comptait pas être maintenue à l'écart de tout cela. Que Jane disparaisse, meurt, ou quoi que ce soit d'autre, ça lui était égal sur le principe. C'était cruel à dire, mais c'était vrai. Même (et c'était horrible d'avoir de telles pensées, elle le savait très bien), elle se sentirait soulagée si l'âme soeur de son petit ami pouvait foutre le camp pour de bon et pour toujours. Mais ce qui arrivait à Jane avait des répercussions directes sur Edward. Si elle était en danger de mort, il l'était lui aussi, et ça, c'était une chose qu'il lui était impossible de tolérer. S'il fallait sauver Hardwick pour sauver Edward, même si elle haïrait cela, elle le ferait, et sans hésiter une seule seconde. Encore fallait-il qu'elle comprenne ce qui se passait exactement, et pourquoi Edward ne lui en avait pas immédiatement parlé. Même si elle pensait qu'il cherchait à la maintenir à l'écart pour son propre bien, elle refusait que ce soit le cas. Elle s'impliquerait forcément dans tout ce qui le concernait... Avec toutes les désillusions qu'une telle résolution allait forcément entraîner.








code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Dim 13 Sep - 15:16

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Edward n’avait pas voulu aborder ce détail avec Perséphone, parce qu’il savait bien qu’elle allait s’inquiéter et qu’il ne voulait pas qu’elle s’inquiète, mais ses paroles avaient un peu dépassées sa pensée. C’était compliqué pour lui en même temps, il ne faisait que penser au fait que Jane avait disparu et qu’il craignait pour sa vie (plus que pour sa propre vie en réalité, mais ce détail il ne fallait vraiment pas qu’il l’exprime à la jeune sorcière). C’était donc sorti comme ça et forcément, la jeune femme semblait comprendre. Edward aurait vraiment envie de revenir en arrière et de ne pas l’impliquer dans cela, il ne se sentait pas capable d’assumer son inquiétude en plus de la sienne. Il n’avait pas envie qu’ils parlent ensemble de ce détail, parce qu’il avait peur que la sorcière décèle ce qu’il cachait au fond de lui depuis si longtemps, qu’elle comprenne qu’il avait plus d’affection qu’il le disait pour celle qui était sa femme cachée. Malheureusement, avec la disparition de Jane, on ne pouvait pas dire qu’Edward était au meilleur de sa forme pour continuer de jouer la comédie. La preuve avec Ambre, à qui il avait fini par avouer son mariage avec son âme sœur. Et c’était bien une chose qu’il ne devait vraiment pas maintenant, en compagnie de Perséphone. Il poussa un soupire, se doutant que maintenant il ne pouvait de toute façon pas reculer devant l’annonce de la disparition de son âme sœur à sa petite amie (c’était vraiment cruelle de la qualifier de la sorte après ce qu’il avait pu faire avec Jane, mais bon…).

« Je ne voulais pas t’inquiéter. »
Dit-il en attrapant ses mains, d’un ton plus que sincère. Parce qu’il était vraiment sincère. Il n’avait pas eu envie d’inquiéter Perséphone, mais pas forcément pour les raisons qu’elle pourrait le croire. Il se sentait tout simplement trop faible pour assumer tout cela, mais elle n’avait pas besoin de connaitre les détails. « Elle a disparu, personne ne sait où elle est. »

Et autant dire qu’en Notre Terre, ce n’était bon pour personne de disparaitre de la sorte. Le monde était dangereux, ça ne faisait aucun doute que quelque chose était arrivé à Jane. Certain pouvait croire qu’elle avait simplement eu envie de fuir, mais Edward savait que ce n’était pas le cas. Outre le fait qu’il avait eu une marque de fer sur son bras (lui prouvant qu’elle était donc bien quelque pas aux mains de quelqu’un - il ne pouvait que repenser à cet épisode dans les grottes), il savait aussi qu’elle ne pouvait pas trop s’éloigner de lui. Parce qu’ils avaient autant besoin de l’autre. Ed se sentait mal depuis sa disparition, il se sentait vide. Elle devait ressentir également la même chose. Au moins, pour l’instant, ils savaient qu’elle était bel et bien en vie, sinon Edward ne serait évidemment pas aussi en forme. Mais le fait que Perséphone soit maintenant dans la confidence, n’allait sans doute pas arranger les choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Lun 14 Sep - 18:58


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
E

dward avait, sans l'ombre d'un doute, raison de croire que Perséphone allait s'inquiéter en apprenant la nouvelle de la disparition de Jane. Ça n'y manqua effectivement pas, la jeune femme était folle d'inquiétude. Évidemment pas pour celle qui était techniquement la principale concernée (la jeune sorcière se serait bien passée que l'on retrouve un jour l'âme soeur de son petit ami si cela ne devait pas avoir une incidence directe sur ce dernier), mais bel et bien pour le jeune homme en face d'elle. Elle comprenait mieux, à présent, pourquoi il était si étrange depuis tout à l'heure. Le pauvre, ce devait être bien difficile de faire mine de rien, de prétendre que tout allait pour le mieux, alors même qu'il devait à chaque instant se demander ce qui allait advenir de lui à cause d'on ne savait quel pétrin dans lequel cette imbécile de Jane Hardwick était allée se fourrer. Pas un seul instant, non, Perséphone ne s'imaginait que l'inquiétude d'Edward puisse être orienté ne serait-ce qu'un peu à l'adresse de l'autre myrihande du feu (en fait, même si elle l'avait deviné, elle lui aurait certainement trouvé des excuses, tant elle savait faire preuve d'une naïveté sans bornes - au quotidien et plus encore quand il fallait ouvrir les yeux sur sa relation avec Edward). En tous cas, elle aussi était inquiète, dorénavant, mais elle préférai l'être, à vrai dire, que ne se douter de rien et voir du mal arriver à son petit ami sans avoir rien anticipé, sans avoir fait quoi que ce soit pour l'aider (et donc pour aider l'autre... vivement, vraiment, qu'ils soient tous les deux débarrassés de leurs pouvoirs, là, Hardwick pourrait enfin disparaître de la vue de tous, et ce serait bon débarras).

-Edward...
dit-elle en plantant son regard dans le sien. Tu ne me protèges pas quand tu me caches ce genre de choses, saches-le. Si tu es en danger, je préfère le savoir, comment est-ce que je peux te soutenir et t'aider si tu ne me dis rien ?

Il y avait l'ombre d'un reproche, dans sa voix, mais elle parlait avant tout et surtout sous le coup de l'inquiétude. Une inquiétude folle et qui ne saurait être surmontée que lorsque Jane reparaîtrait dans la nature. Elle ne voulait pas être maintenue à l'écart, non, sous quelque prétexte que ce soit. Elle en avait assez qu'on la tienne pour une petite chose fragile qu'il fallait protéger de tout. Certes, c'était le cas, elle était fragile, mais elle ne le deviendrait pas moins si on la couvait comme on le faisait pour le moment. Elle avait besoin de pouvoir protéger autrui, elle aussi. Et il n'y avait personne au monde qu'elle veuille protéger plus que l'homme qu'elle aimait.

-On va la retrouver.
affirma-t-elle avec autant de conviction dans la voix qu'elle avait pu en mettre quand elle avait parlé de séparer les deux myrihandes, ce qui était plus que jamais à l'ordre du jour. Je laisserai pas quoi que ce soit t'arriver. Il existe des sortilèges de localisation. Enfin je crois... ça pourrait peut-être aider ?







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Mer 7 Oct - 21:03

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Ça y était, Perséphone était au courant de la disparition de Jane. En même temps, il valait sans doute mieux qu’elle l’apprenne maintenant que plus tard, de la bouche de quelqu’un d’autre. Mais Edward devait à présent reprendre sa comédie (quoi qu’il ne l’arrêtait jamais complètement quand il se trouvait en présence de sa petite-amie, avec tout ce qu’il lui cachait). Au moins, maintenant, il pouvait se montrer inquiet en faisant passer cela pour de l’inquiétude concernant sa propre survie. Alors qu’en réalité, il n’en avait vraiment que faire de sa vie, il s’inquiétait surtout de celle de Jane. Au fond, le fait qu’ils soient liés de la sorte lui donnait une bonne excuse pour chercher son âme sœur et pour être inquiet. Encore une fois, Perséphone se montrait si douce et si humaine. C’était dans ce genre de moment que le jeune homme s’en voulait sincèrement de tout ce qu’il faisait dans son dos, sans qu’elle ne sache rien. Il était évident qu’elle ne serait pas ainsi, si elle savait qu’Edward était marié secrètement à Jane et qu’il assouvissait ses pulsions avec elle dès qu’il le pouvait. Alors qu’elle croyait qu’il patientait simplement qu’elle soit prête (et qu’il ne soit plus liés à Jane). Il l’a manipulé complètement et il en avait des scrupules (mais ses scrupules allaient disparaitre au moment où il allait retrouver son âme sœur et qu’il allait continuer à enfoncer sa relation avec Perséphone). Edward entendait bien le reproche de la jeune femme, mais il ne pouvait pas vraiment se rattraper.

« Tu sais bien que c’est plus fort que moi. »

Qu’il avait envie de la protéger, ou simplement qu’il avait pris l’habitude de lui cacher des choses quand ça concernait celle qui partageait son âme. Cela l’arrangeait bien quand il pouvait éviter de parler de Jane avec Perséphone et inversement. Même si pour le coup, c’était sans doute une bonne chose de lui en avoir parlé, parce qu’elle pouvait être d’une grande aide s’il y avait en effet un moyen de la localiser.

« Tu pourrais faire ça ? »

Demanda-t-il sans doute avec un peu plus d’enthousiasme qu’il aurait aimé montrer. S’il y avait vraiment un moyen de repérer la localisation de Jane, Edward avait vraiment envie d’essayer. Evidemment, c’était parce qu’il avait besoin de retrouver son âme sœur et de la retrouver, mais il pouvait continuer de faire penser qu’il craignait pour sa propre vie. Ce qui aurait pu être le cas, ce qui semble plus ou moins logique vue de l’extérieur. La situation était quand même bien étrange, la petite amie d’Edward qui voulait retrouver celle avec qui il la trompait allégrement (ou alors il trompait peut-être plus Jane avec Perséphone - quoi qu’il ne faisait rien avec la sorcière - puisqu’elle était sa femme), celle qui risquait clairement de les séparer (et qui avait tous les atouts de réussir, même si pour l’instant Edward ne s’en rendait pas encore compte). Edward ne devrait pas la laisser faire normalement, il ne devrait pas pousser le vice jusque-là, mais il ne pouvait pas s’empêcher de tout tenter pour retrouver Jane.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Dim 11 Oct - 21:47


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
U

n sourire sincère s'afficha sur le visage de Perséphone quand elle reconnu de l'enthousiasme dans la voix de son petit ami, à l'idée qu'elle ait peut-être trouvé une solution pour localiser Jane, même si cette solution était incertaine. Elle éprouvait l'inquiétude de son petit ami, et elle devenait la sienne par la force des choses. Tout comme son enthousiasme devenait forcément le sien. Cette lueur d'espoir qu'il lui semblait lire dans le ton de sa voix, c'était exactement celle qu'elle avait voulu lui communiquer. C'était là le rôle que la jeune femme avait décidé de se donner, elle avait le sentiment que c'était sa mission véritable. Elle voulait être la lumière dans l'obscurité, elle voulait être celle qui lui donnerait de l'espoir en n'importe quelle situation. Et là, cette lumière, il lui semblait qu'Edward en avait plus que jamais besoin. Non, pas un seul instant, elle n'envisageait l'idée que le jeune homme puisse tout simplement s'inquiéter pour son âme soeur... Et heureusement, car elle n'avait aucune envie d'être jalouse, aucune envie de perdre confiance, même si cela vaudrait certainement mieux. Et si elle savait... refuserait-elle son aide à Edward ? Sans doute que non. Elle l'aimait trop pour l'abandonner au sort funeste que l'on réservait peut-être Jane... Mais ceci dit, mieux valait la bonne volonté dont elle faisait preuve maintenant qu'un sacrifice contraint et forcé.

-Je crois, oui.
confirma Perséphone quand Edward lui demanda si elle se pensait vraiment capable de localiser Jane.

Elle s'en pensait capable, oui, mais elle préférait ne pas répondre trop vivement par l'affirmative. Elle ne voulait pas donner de faux espoirs à son petit ami. Des espoirs oui, mais des faux certainement pas. Elle allait faire de son mieux quoi qu'il en soit. C'était un sortilège dont elle n'avait jamais fait usage, elle ne pouvait donc pas garantir les réussir du premier coup. C'était bien dans ce moment là qu'elle regrettait de ne pas mieux savoir utiliser sa magie et qu'elle se promettait de devenir une sorcière brillante, aussi brillante que Julian.

-On peut se rendre au laboratoire et essayer tout de suite, si tu veux.
suggéra-t-elle en plongeant son regard dans le sien et en serrant fermement ses mains dans les siennes.

Elle avait voulu profiter de ce moment pour passer du temps en tête à tête et en amoureux avec son petit ami, mais elle comprenait bien que la balade romantique était compromise. Elle-même n'arriverait pas à s'ôter la disparition de Jane de la tête. L'idée qu'Edward puisse à tous moments subir le pire des sorts à cause d'elle l'envahissait d'angoisse. S'il existait une solution, elle voulait la mettre en application immédiatement. Elle ne voulait certainement pas attendre. Et elle sentait bien qu'il en était de même pour celui qu'elle considérait comme étant son âme soeur, quoi qu'en dise la nature.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Sam 31 Oct - 18:54

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Il semblait que la lueur d’espoir qu’Edward puisse ressentir dans sa situation venait de la personne qui aurait sans doute du éviter de lui en donner. Si Perséphone connaissait toute la vérité, il y avait fort à parier qu’elle ne serait pas aussi prompte à l’aider. Mais puisqu’elle ne savait rien, elle n’avait aucune raison de ne pas le faire, bien au contraire. Le jeune homme devait bien avouer qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir coupable, comme à chaque fois qu’il se trouvait avec la jeune sorcière (et c’était de plus en plus intense, la preuve que la situation commençait à vraiment devenir compliquée), mais en même temps soulagé. Si elle pouvait lui permettre de retrouver Jane, sa vie allait pouvoir reprendre le court de son existence normale (du moins, c’était ce qu’il pensait, mais il se trompait). Alors oui, Edward ressentait un enthousiasme et il avait cette lueur d’espoir, qu’il ne parvenait pas à taire. Il aurait aimé ne pas la ressentir auprès de sa petite-amie officielle, mais au point où il en était, il ne pouvait pas mettre de côté une possibilité de retrouver Jane. Tant pis si cela venait de Perséphone, tant qu’il parvenait à la retrouver. En attendant, c’était très bien que la jeune femme continue de croire qu’il était inquiet concernant sa propre vie, qu’il n’avait simplement pas envie qu’elle l’entraîne dans la mort.

« Je veux bien oui, j’aimerais pouvoir être débarrassé de ça. »
Il aimerait surtout pouvoir retrouver son âme sœur le plus rapidement possible, s’il y avait une chance de la retrouver il ne voulait pas perdre de temps. « Tu es la meilleure. » Affirma-t-il alors avant de s’emparer des lèvres de la jeune femme, cherchant surtout à se donner bonne conscience. Pour le coup, le jeune homme devait énormément à sa petite-amie officielle – si elle parvenait à retrouver Jane – mais il avait parfaitement conscience qu’il ne le méritait pas du tout. Elle méritait bien mieux que lui, sauf qu’il était incapable de renoncer à elle.

Sans ajouter plus de chose, il attrapa simplement la main de la jeune femme pour l’entraîner avec lui et se rendre au laboratoire. Cette maison qu’il avait prise dans le but de taire un peu cette culpabilité qui le prenait bien trop souvent quand il était en présence de la sorcière. Il était évident qu’il n’allait pas pouvoir la taire définitivement, même s’il ne se rendait pas encore compte de la tournure qu’allait prendre le futur et qui allait rendre la situation encore plus compliquée. Ils ne tardèrent pas à arriver sur place donc.

« Tu as besoin que je fasse quelque chose ? »

Il avait envie d’aider Perséphone oui, parce qu’il espérait sincèrement qu’elle parvienne à ses fins et qu’elle arrive à localiser son âme sœur. Il ne pouvait donc pas simplement rester les bras croisés à observer la sorcière faire tout le travail, il avait de se rendre un peu utile. Même si concrètement, il le serait sans doute plus en prenant enfin ses responsabilités.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Sam 31 Oct - 23:12


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
P

erséphone comprenait l'impatience d'Edward (ou pensait la comprendre, en tous cas), car elle avait la même (ou pensait avoir la même, plutôt). Il ne fallait pas laisser cette affaire traîner trop longtemps. Plus vite ils auraient exploré cette nouvelle piste, plus vite, peut-être, ils sauraient remettre la main sur Jane, et la vie d'Edward ne serait alors plus en danger. Elle cesserait d'être inquiète. Elle aimait voir l'espoir naître dans les yeux de son petit ami, et elle espérait bien ne pas détruire cet espoir, qu'elle éprouvait tout autant. Elle puisa toute la force nécessaire dans le baiser que lui accorda son petit ami. Il fallait qu'elle mette son énergie et toutes ses compétences à la tâche, et elle en avait la ferme intention. Gardant sa main serrée dans celle du jeune homme, elle se laissa entraîner jusqu'à son laboratoire. Une fois sur place. La jeune femme réfléchit. Elle avait plusieurs fois entendu parler du sortilège de localisation, elle savait plus ou moins comment procéder, mais ne l'ayant jamais pratiqué auparavant, elle ne pouvait pas forcément garantir un résultat digne de ce nom. Perséphone ne répondit pas tout de suite à la question d'Edward, fouillant dans ses étagères à la recherche de plusieurs grimoires qui pourraient lui être utiles. Ce ne fut qu'après les avoir posé au milieu de la table qu'elle reprit la parole.

-Je ne sais pas trop.
Elle ouvrit le premier grimoire, et trouva la page où le sortilège de localisation était décrit de façon relativement détaillé. Elle le lut intégralement, veillant bien à n'omettre aucun détail, avant de relever les yeux vers le jeune homme. J'imagine que tu n'as aucun objet à elle. Pourquoi en aurait-il un, après tout ? Normalement, il faut quelque chose appartenant à la personne que l'on cherche, un bijou, un vêtement... ou dans l'idéal une mèche de cheveux... quelque chose qui fasse partie d'elle... Partie d'elle... Alors elle eut une pensée. Désagréable, mais sans doute juste. Elle soupira. Tu vas pouvoir m'aider. Elle ouvrit un nouveau grimoire à une double-page qui représentait notre terre. La carte n'était pas aussi détaillée qu'il le faudrait, mais peut-être cela leur permettrait-il d'au moins restreindre leurs recherches. elle leva la main, avec le pendule, au-dessus de la carte, et, de sa main valide, elle attrapa l'une des mains d'Edward et l'invita à saisir le pendule en même temps qu'elle.

Que ça lui plaise ou non, Edward était une partie de Jane, comme Jane était une partie d'Edward, il était peut-être le meilleur moyen de renforcer le sortilège. Elle prononça la formule adéquate. Le pendule se mit à gigoter dans tous les sens, ne s'arrêtant pour le moment sur rien de concret. Elle n'avait peut-être pas prononcé convenablement la formule ? Son coeur battait la chamade, inquiète à l'idée d'avoir véritablement donné de faux espoirs à son petit ami.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Mer 18 Nov - 13:28

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Edward avait envie d’aider Perséphone et malheureusement ce n’était pas vraiment parce qu’il s’agissait de Perséphone, mais plus parce qu’il était question de Jane. Le jeune homme ne voulait pas que sa petite amie le comprenne comme cela, il voulait qu’elle se contente d’imaginer qu’il avait peur pour sa propre vie à cause des idioties de celle qu’il devait supporter comme âme sœur. La manipulation était tout bonnement au sommet, Edward ne pouvait que culpabiliser encore plus. Sauf qu’il n’était pas temps pour lui de se laisser submerger par les sentiments, surtout s’ils pouvaient retrouver la trace de Jane en cet instant. Il ne savait pas si ça allait marcher, mais il espérait grandement que ça allait être le cas. Ainsi, il aurait le sentiment de sortir du cauchemar dans lequel il se trouvait depuis plusieurs jours. Edward observa sans rien dire Perséphone récupérer des affaires dans les étagères, sans qu’elle n’ait répondu à sa question. Elle ne le fit qu’au bout d’un moment. Elle ne savait pas trop, alors Edward se contenta de garder le silence et de la regarder lire le grimoire qu’elle venait d’ouvrir. Il sentait son cœur accélérer au fur et à mesure que les secondes coulaient. Perséphone finit par relever son regard vers lui, affirmant qu’elle imaginait qu’il n’avait aucun objet à elle sur lui. Il n’eut pas vraiment le temps de réfléchir, mais en effet il n’avait rien. Du moins, il ne pensait pas avoir quelque chose qui correspondait à la description de l’objet qu’il fallait (à moins que l’alliance de son père compte, mais il ne pensait pas et dans tous les cas il ne pouvait pas la sortir). Il n’eut le temps de rien répondre de toute façon, avant que Perséphone n’en vienne à une déduction. Il allait pouvoir l’aider.

Edward ne mit pas vraiment longtemps avant de comprendre où la réflexion de la sorcière était arrivé. Il fallait quelque chose qui fasse partie de Jane et il n’y avait sans doute rien de mieux qu’Edward lui-même. L’un faisait partie de l’autre, c’était le destin qui voulait ça. Ils étaient un ensemble et Perséphone ne se rendait pas compte à quel point c’était vrai, il valait mieux qu’elle n’en sache rien. Qu’elle n’apprenne pas que le jeune homme avait le sentiment d’être vraiment lui-même, d’être entier, quand il se trouvait en présence de son âme sœur (et plus si affinité). Perséphone lui attrapa donc sa main et il se saisit du pendule en même temps qu’elle. Le regard du jeune homme ne quittait pas le pendule et la carte de Notre Terre, alors que la sorcière prononçait la formule. Le pendule se mit à bouger énormément, sans pour autant s’arrêter. Edward n’avait aucune idée de ce que cela devait faire, si ça pouvait être long ou non. Il releva son regard sur Perséphone, pensant percevoir de l’inquiétude en elle.

« Ce n’est pas grave si ça marche pas tu sais. »
Il ne voulait pas qu’elle s’inquiète, qu’elle se ronge l’esprit. Certes, Edward avait vraiment envie qu’ils parviennent à la localiser, mais il n’en voudrait pas du tout à Perséphone s’il n’y parvenait pas. Le lien entre Jane et Edward n’était peut-être pas suffisant pour faire marcher le sort. « Je peux peut-être essayer de me procurer quelque chose qui lui appartient, ça marchera peut-être mieux. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Jeu 19 Nov - 18:48


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
P

erséphone ne lâchait pas le pendule des yeux, comme hypnotisée par lui, en vérité saisie d'anxiété à l'idée qu'il gigote dans le vide encore et encore sans jamais s'arrêter, au point qu'elle ne fit même pas dévier son regard quand Edward reprit la parole. Il ne fallait pas qu'elle perde en concentration, sinon ce pourrait bien être pire encore. Elle n'était déjà vraiment pas certaine du résultat, mais elle tentait de mettre toutes les chances de son côté. Edward avait beau dire que ce n'était pas grave si ça ne fonctionnait pas, il était impossible pour la jeune sorcière de l'entendre de cette oreille, et pour cause, c'était la vie de l'homme qu'elle aimait qui était en jeu, et elle tenait beaucoup trop à lui pour remettre son sort entre les mains du hasard. Elle avait promit d'aider à le retrouver, et c'était en effet ce qu'elle escomptait faire, coûte que coûte. Le pendule s'arrêta brusquement, le coeur de la jeune sorcière se mit à battre à tout rompre, mais elle ressentit presque aussitôt une légère frustration. Le pendule s'était arrêté au milieu du village. Certes, c'était peut-être un indice, il se pouvait que Jane soit encore au village, mais Perséphone peinait à croire à cette possibilité. Edward, Léo, Mrs Hardwick, ses cousins... Ils étaient trop nombreux à chercher à la retrouver, sans doute, à l'heure qu'il était, pour qu'elle ait pu se réfugier au sein du village... Et même si c'était le cas, le dessin était malheureusement trop imprécis pour se faire une idée de la localisation exacte... Non, c'était sa méthode qui ne devait pas être la bonne, et il était fort possible que, si le sortilège fonctionnait vraiment (ce qui n'avait rien de sûr) c'était leur localisation à eux deux que le pendule désignait. Edward avait beau être une partie de Jane, il restait avant tout lui-même, et il était possible qu'elle se soit avancée en s'imaginant que cela suffirait à un enchantement pragmatique. Il fallait peut-être juste un objet à elle et rien d'autre, point barre. Elle tourna finalement son regard vers Edward, un regard où se lisait une honnête déception. Sa magie s'était amplifiée, dernièrement, grâce à Julian et grâce à Dean Appers, elle le savait, mais à certains moments, elle en constatait encore les limites, et en un instant aussi urgent, c'était particulièrement frustrant. Elle donnerait tout pour le jeune homme qu'elle couvait à présent du regard, et être aussi impuissante relevait de la pure et simple torture.

-Je crois que ce sera le plus simple, oui, si tu penses que c'est possible...


Il y aurait un moyen simple d'y arriver, en fait, il suffirait de se rendre chez Jane, et donc de se rendre chez Léo, mais Perséphone imaginait Léo lui fermait la porte au nez si elle en esquissait même l'initiative, aux vus de l'état de leurs relations ces temps derniers, même si, au fond, elle était chagrinée, maintenant qu'elle savait la disparition de Jane, de ne pouvoir apporter son soutien à son frère de coeur, qui devait être au trente-sixième dessous.

-On va y arriver.
ajouta-t-elle autant pour Edward que pour elle-même.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Lun 14 Déc - 20:32

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Visiblement, le sort de Perséphone ne fonctionnait pas puisque le pendule s’était arrêté sur le village. Edward ne pouvait pas croire que son âme sœur (et accessoirement sa femme au passage) se trouvait dans le village. Il ne voyait qu’une raison pour laquelle elle pourrait s’y trouver, c’était si elle se cachait. Et même si ce n’était pas toujours rose entre eux (même si ça allait grandement s’améliorer prochainement), il ne pouvait pas croire qu’elle se cache de tout le monde même de lui. Ils avaient beaucoup trop besoin l’un de l’autre pour se ne pas se voir pendant autant de temps. Jane ne se trouvait pas au village, ou alors ce n’était pas comme ils le songeaient en apprenant la nouvelle. Enfin, dans tous les cas, Edward n’avait pas spécialement l’impression que le sort de Perséphone marchait, mais il n’avait pas pour autant envie qu’elle se sente coupable. Ce n’était pas de sa faute si elle ne parvenait pas à localiser la jeune femme. Cela venait sans doute du fait qu’ils n’avaient pas utilisé d’objet lui appartenant, se contentant de se servir du lien que les myrihandes avaient. Le jeune homme adressa un tendre sourire à sa petite-amie, il ne pouvait pas nier le fait qu’il était déçu de ne pas l’avoir trouvé, mais il n’avait aucune envie que la jeune femme se sente coupable pour autant. Elle devait déjà subir bien trop avec toutes ces histoires et encore, elle ne se rendait pas compte de tout. Elle ne savait pas du tout de ce qu’elle allait vivre prochainement, mais même Edward ne savait rien.

« Je vais essayer. » Dit-il concernant l’objet personnel de Jane, afin de permettre ce sort de marcher bien mieux. Avec un peu de chance, ils allaient réussir à la retrouver. Cela serait quand même une bonne chose, Edward l’espérait en tout cas. Parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de la retrouver quand même, il regrettait sincèrement qu’ils n’y soient pas parvenus. Ainsi, Edward n’aurait plus ce poids sur le cœur depuis qu’il savait que son âme sœur ait disparu. « Je suis sûr oui. »

Le jeune homme se contenta de prendre sa petite-amie dans ses bras. En grande partie parce qu’il n’avait pas spécialement envie de trop discuter de ça, il ne se sentait vraiment pas bien. Il avait peur pour Jane et ce n’était évidemment pas simplement parce qu’il craignait pour sa propre vie. Il ne supportait vraiment pas l’idée de ne pas pouvoir retrouver Jane, de la perdre. Et cela même s’il savait parfaitement qu’il ne pouvait pas entièrement la perdre non plus, ou alors il se perdrait en même temps. Enfin, le jeune homme tentait surtout de se donner contenance. Il n’avait  pas envie d’inquiéter plus que cela Perséphone, même s’il se doutait parfaitement qu’elle n’avait pas besoin de plus pour s’inquiéter. Il comprenait, à la place de la jeune femme, Edward serait aussi inquiet. Sauf qu’à la différence, la sorcière avait quand même l’honneur d’être bien plus honnête que le cadet des Baker.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 621

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Mer 16 Déc - 18:19


Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
P

erséphone était déçue, c'était une véritable certitude, elle aurait aimé trouvé la solution d'un claquement de doigt, en un sortilège. Ainsi, leurs troubles se seraient calmé, ils auraient immédiatement pu aller trouver Hardwick, s'assurer qu'Edward ne risquait rien. Là, ils demeuraient dans la plus parfaite incertitude, et la jeune femme avait peur pour son petit ami. S'il devait lui arriver quoi que ce soit, elle ne s'en remettrait pas. Elle détestait se sentir à ce point impuissante face à l'angoisse de perdre à tout instant le jeune homme, et elle n'imaginait même pas ce que ce devait être pour ce dernier. Mais Edward se montrait d'une compréhension totale. Elle ne savait pas comment il savait faire preuve d'un tel calme en la circonstance. Il se serait mis en colère en cet instant, elle ne lui en aurait pas tenu rigueur, elle aurait parfaitement compris. Mais il ne lui reprochait pas ce qu'elle se reprochait à elle-même. Il lui dit qu'il tentait de trouver un objet qui ferait plus d'effets. Pendant ce temps, elle s'exercerait au sortilège de localisation, et ils y arriveraient. Elle se cala confortablement dans ses bras. Elle était vraiment contente de l'avoir, elle ne sait pas ce qu'elle ferait sans lui. La jeune femme ne savait pas comment il savait se montrer aussi optimiste. Si quelqu'un devait rassurer l'autre, c'était elle, pas lui, mais elle se laissait rassurer sans le moindre mal quand même. Il ne fallait pas perdre espoir, pas maintenant. Pour le moment, Edward était là, et surtout, il était bien vivant. Pour l'instant, c'était tout ce qui importait.

-Je t'aime.
souffla-t-elle au creux de ses bras, à la fois parce qu'elle avait envie de le lui dire et parce qu'elle espérait que cela allait l'apaiser lui aussi. Même s'il n'en montrait rien, il ne devait quand même pas être complètement serein. Elle se laissa bercer plusieurs longues minutes par cette étreinte, sans prononcer aucun autre mot, profitant de la présence contre elle de celui qu'elle considérait comme son âme soeur, quoi qu'on en dise. Quoi que la nature veuille bien en dire. Malheureusement, passé ce moment d'absence agréable, il fallut bien revenir à la réalité. Je vais devoir y aller... dit-elle, se reprochant à elle-même de se permettre d'avoir des obligations étant donné les circonstances. Ma mère va s'inquiéter... se justifia-t-elle, bien que ce n'était sans doute pas nécessaire, au final. Il savait bien combien sa mère pouvait être psychorigide, quand elle s'y mettait. Mais si tu veux que je reste, je vais m'arranger. ajouta-t-elle, qui ne voulait pas laisser croire à son petit ami qu'elle l'abandonnait. Au contraire, elle était définitivement prête à tout pour lui, et elle voulait qu'il n'en doute pas.

Elle leva les yeux vers le jeune homme pour sonder son regard. Elle voulait être certaine qu'il ne la laisserait pas partir uniquement pour lui faire plaisir. Elle avait du mal à savoir ce qu'il ressentait exactement en cet instant. Et ça la rendait folle, parce que loin de lui, il était évident qu'elle n'arriverait pas à ne pas s'inquiéter, ce serait évidemment plus fort qu'elle.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1749

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   Ven 29 Jan - 15:53

Perséphone & Edward
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Edward tenait Perséphone dans ses bras, dans un moment presque serein. S’il n’y avait pas la disparition de Jane qui pesait sur le cœur du jeune homme, il aurait pu profiter pleinement de cet instant. Même si la relation qu’il avait avec la jeune sorcière était basée sur un mensonge honteux, qu’il ne manquait pas une occasion pour la tromper et de lui mentir, Edward tenait vraiment à elle. Il ne pouvait qu’être touché de la voir aussi troublée parce qu’elle ne parvenait pas à localiser son âme sœur. En réalité, ce qu’ils ne savaient pas, c’était qu’elle y était parvenue mais qu’ils ne parvenaient pas à se dire qu’elle se trouvait actuellement dans le village. Comment pourraient-ils s’en douter ? Ils n’avaient pas d’autre choix que de s’inquiéter tout simplement, parce qu’ils se retrouvaient complètement dans l’incertitude. Edward ne savait pas où se trouvait son âme sœur et ça lui déchirait le cœur, raison sans doute pour laquelle il se montrait si patient avec sa petite-amie. Il aurait pu s’énerver, Perséphone ne lui en aurait sans doute pas voulu, mais il préférait garder cela pour lui. Parce qu’il ne voulait pas montrer à quel point l’absence de Jane pouvait le toucher, il vivait complètement dans la culpabilité. Ce qui n’allait évidemment pas s’arranger avec le temps, mais il ne se doutait pas encore de tout ce qui allait arriver. Cette culpabilité qui ne pouvait que grandir quand il entendait les mots de la sorcière.

« Moi aussi. »

Souffla-t-il à son tour. Il ne mentait pas vraiment, il l’aimait bien sûr. Malheureusement, le jeune homme ne l’aimait pas comme il le faudrait. Il l’aimait de la mauvaise façon. Mais il tenait vraiment à elle – ce qui était sans doute la base du problème, la situation pourrait plus facilement s’arranger s’il arrivait définitivement à prendre des responsabilités – elle avait simplement eu le malheur de tomber sur lui. Edward profitait pleinement de cette étreinte quand les propos de Perséphone les ramenèrent directement à la réalité. Elle devait rentrer et Edward savait parfaitement pourquoi. La jeune femme avait une mère particulièrement stressée, il n’avait donc pas besoin qu’elle le précise. Edward tourna son regard vers celui de sa petite-amie, il savait bien qu’elle resterait avec lui s’il lui demandait, mais il n’avait aucune envie de lui attirer plus d’ennuis. On ne pouvait déjà pas dire que la mère de la jeune femme le portait dans son cœur, ce n’était pas le moment d’en rajouter plus encore. Surtout que dans les prochains jours, il n’allait pas supporter plus de pression. Il afficha un léger sourire en coin, avant de passer doucement une main sur la joue de sa petite-amie.

« Ne t’en fais pas, n’inquiète pas plus ta mère. »
Il déposa ses lèvres sur celle de la sorcière, dans un geste tendre et doux comme il était vraiment capable qu’avec elle. « On se voit demain d’accord ? »

Edward comprenait parfaitement qu’elle ne pouvait pas rester plus, c’était comme ça. Et honnêtement, il avait sans doute besoin de se retrouver un peu seul aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé [pv Ed <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Quand un seul être vous manque, tout est dépeuplé." Victor HUGO
» MARY-ANN ♚ Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
» ♣ Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ♠
» Jonazz + Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé.
» Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. [Pv pour tous ceux qui aiment les posts larmoyants et bien pathos :twisted:]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Lac-