Partagez | 
 

 Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Ven 5 Juin - 15:13

Tristan & Ely
Les liens du sang sont importants, ou pas.
Les rumeurs allaient bien vite dans le village, cela ne fut pas bien long avant qu’Ely découvre que sa cousine avait disparu. En même temps, elle avait croisé la route de Leopold, ça aidait aussi énormément. La vampire avait donc appris que Jane avait disparu. Evidemment, Ely était plus qu’inquiète de cette disparition. Maintenant qu’elle savait que sa cousine était une créature, elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il y avait peut-être un Hellsing derrière tout cela. Les membres de cette famille s’amusaient à détruire les créatures (sans qu’Ely ne comprenne pourquoi ils s’embêtaient comme ça), elle était donc une proie pour eux. Cependant, il y avait énormément de possibilité qui puisse expliquer sa disparition. Elle pouvait très bien avoir croisé un danger dans la forêt. La jeune femme ne se rendait pas compte à quel point elle avait raison. Dans tous les cas, elle n’avait aucune envie de rester sans rien faire. Elle tenait énormément à sa cousine, en dehors de son frère et sa sœur, elle était la seule qui comptait vraiment. Le fait qu’elles aient un lien du sang jouait énormément sur ça évidemment, Jane l’aurait sans doute moins intéressée si elle n’avait pas été sa cousine. Cette disparition l’inquiétait donc énormément et elle avait bien l’intention de partie à sa recherche. Elle n’avait aucune idée d’où elle pouvait bien se trouver, mais elle n’allait pas rester les bras croisés.

Elle se rendit chez elle, tout d’abord, dans l’espoir de trouver sa sœur. Elle avait envie de la prévenir de la disparition de Jane, puisqu’elle tenait autant à elle qu’elle. Elle ne pensait pas à Tristan pour le coup, parce que la vampire connaissait les sentiments de son frère pour leur cousine. Si Hope l’appréciait comme elle, ce n’était pas le cas de leur aîné. Sans doute parce qu’elle était la fille de Natasha, ce qu’Ely différenciait. Jane n’avait rien à voir avec sa mère, bien au contraire, ce n’était pas parce qu’elle n’appréciait pas la femme qu’elle devait en faire de même avec la fille. Ely passa la porte de la maison des Johns. Elle ne tarda pas à tomber sur son frère.

« Tu n’aurais pas vu Hope ? »

Demanda-t-elle simplement. Elle était un peu trop perturbée par la disparition de Jane pour mettre des rondeurs dans ses paroles. Tristan n’en aurait sans doute rien à faire du fait que leur cousine ait disparu dans la nature, à choisir elle avait envie d’en discuter surtout avec sa sœur. Hope l’aiderait plus à rechercher Jane, Ely voyait difficilement son aîné en faire de même. Elle ne le lui reprochait pas, même si elle ne comprenait pas qu’il ne puisse pas avoir de l’affection pour leur cousine également. Mais puisqu’il n’en avait pas, c’était tout à fait normal si la disparition de Jane ne lui fasse rien du tout. Le contraire l’étonnerait bien plus au final.

« J’ai besoin de lui parler. »

Ajouta-t-elle finalement afin de préciser que c’était important.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Dim 7 Juin - 11:32


Les liens du sang sont importants. Ou pas.
T

ristan ne savait absolument rien de la disparition de sa cousine. Il prêtait souvent grande attention aux ragots et autres rumeurs, parfaitement conscience que l'on pouvait toujours trouver moyen d'en tirer bénéfice, mais ceux-là, visiblement, lui avaient échappé... Cela aurait-il changé quoi que ce soit, s'il avait découvert que la fille de Natasha s'était évaporée dans la nature, ce qui pouvait laisser présager le pire ? Certainement pas. Tristan accordait à Jane autant d'attention, de sympathie et d'estime qu'il ne l'aurait fait avec un rat crevé trouvé pourrissant dans la forêt. Elle était la vermine et la honte de la famille, si bien qu'il n'avait jamais compris pourquoi ses deux soeurs savaient à ce point accorder d'attention à une miss à ce point insignifiant, dont le seul vague et relatif intérêt était d'être devenue une myrihande. Oh non, cette nouvelle ne l'aurait en rien perturbée, et ne l'aurait guère empêcher de suivre le cours de sa journée, qui s'était donc déroulée dans la plus parfaite normalité... Normalité au sens johnsien du terme, j'entends, ce qui signifiait donc tout de même qu'un rien de sang avait coulé avant qu'il ne rentre chez lui, ne s'empare du journal, et n'en entame la lecture, un verre d'hydromel à la main. Ne manquait plus à son contentement que la présence de ses deux soeurs, et justement, l'une d'entre elle passa le pas de la porte. Mais une fraction de seconde suffit à Tristan pour réaliser que leur échange ne serait sans doute pas aussi plaisant qu'il ne l'aurait voulu. Il ne se démonta pas, malgré tout, quand, après avoir posé son journal et son verre, il se leva pour venir déposer un baiser à la commissure des lèvres de la jeune femme.

-Bonsoir à toi aussi, ma belle.
Il esquissa un sourire, même si les sourires n'étaient pas forcément de circonstance. Il sentait bien que quelque chose n'allait pas, et oui, il s'inquiétait pour sa soeur, mais il se sentait quelque part contrariée que cette-dernière veuille parler immédiatement à son autre cadette plutôt que de se confier à lui. Ne devraient-ils pas, pourtant, n'avoir aucun secret les uns pour les autres ? Il l'avait cru, pour sa part. Hope n'est pas encore rentrée. ajouta-t-il doucement en passant derrière elle pour venir lui masser les épaules. Une manière bien douce mais qui pourrait tout à coup devenir cruelle de lui signifier qu'il n'appréciait pas qu'on lui fasse de cachoteries. Dis-moi. lui souffla-t-il à l'oreille. Qu'est-ce que tu as à lui dire que je n'ai pas le droit d'entendre ?

Il devait le reconnaître, il n'aimait pas être mis de côté et être maintenu à l'écart, encore moins quand il était question d'Ely et de Hope. Les frère et soeurs Johns partageaient tout, absolument tout, y compris ce qu'ils ne devraient pas partager. Si quelque chose devait vraiment angoisser sa cadette, comme il avait le sentiment que c'était le cas, il ne voulait pas qu'elle ne lui en dise rien, et il pensait plus que mériter le droit de savoir. Bien sûr, il ne se doutait pas que cela concernait leur seul point de discorde.







code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Sam 27 Juin - 20:49

Tristan & Ely
Les liens du sang sont importants, ou pas.
L’entrée d’Ely n’avait clairement rien de doux et d’habituel de sa part, mais ce n’était pas vraiment volontaire. La jeune femme était sérieusement perturbée par la disparition de Jane et elle avait besoin d’en parler à sa sœur. Elle ne pensait pas en discuter avec Tristan, mais cela n’avait rien contre lui. La vampire connaissait simplement le sentiment de son frère pour leur cousine, elle savait parfaitement que son sort lui était bien égale. Elle n’avait donc pas vraiment envie de lui faire perdre son temps en discutant de la disparition de la myrihande avec lui. Outre le fait qu’elle n’avait pas envie de l’entendre dire que c’était une bonne nouvelle. Les frangins Johns n’avaient qu’un seul point de discorde et c’était bel et bien le sujet de préoccupation d’Ely maintenant. Ils partageaient tout, sauf les sentiments envers la fille de Natasha. Autant, Ely n’aimait vraiment pas sa tante, autant elle tenait sincèrement à sa cousine et elle savait bien que Tristan était incapable de le comprendre. Quand il s’approcha d’elle, déposant un baiser au coin de ses lèvres, la buveuse de sang savait bien qu’il était vexé de son entrée en matière. Ely connaissait son frère par cœur, elle lisait en lui comme dans un livre ouvert. Comme ce geste qu’il faisait de venir masser ses épaules, après lui avoir dit que leur sœur n’était pas encore rentrée. La jeune femme savait parfaitement où il voulait en venir et il ne tarda pas à y venir d’ailleurs. Les Johns n’avaient aucun secret les uns pour les autres, du moins ils n’en avaient plus. Ely avait suffisant troublé son lien avec son frère et sa sœur pour ne pas recommencer la même erreur. Ils partageaient tous, comme de vrais frères et sœurs et même comme plus que cela. Leur relation était bien plus forte que n’importe quel autre frère et sœur. Ely afficha un sourire avant de se retourner vers Tristan, l’empêchant donc d’avoir ce semblant de domination sur elle.

« Tu as le droit de l’entendre, mais je sais parfaitement que cela te sera bien égal. Je t’empêche simplement de perdre ton temps. »

Et de perdre le sien aussi en partie, parce qu’elle n’avait pas spécialement envie de se tourner les pouces alors que sa cousine était portée disparue. Et il y avait peu de chance pour que Tristan vienne avec elle à sa recherche. Mais en même temps, Hope n’était pas là. Elle n’avait pas d’autre choix que de l’attendre, alors autant informer son frère de la situation. Elle prit simplement le temps d’aller se servir un verre dans le bar familial, avant d’ajouter.

« Jane a disparu. »

Et puisque Tristan connaissait sa sœur, il ne pouvait que deviner que ce n’était pas rien, que la situation était sérieusement inquiétante. En tout cas, qu’elle était particulièrement inquiète. Cette disparition n’était clairement pas normale, Ely espérait que rien de grave n’était arrivé à sa cousine. Malheureusement, elle savait que trop bien que le monde pouvait être dangereux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Dim 28 Juin - 9:11


Les liens du sang sont importants. Ou pas.
C

ela lui serait bien égal, vraiment ? Tristan ne voulait pas le croire. Il pouvait être indifférent à bien des choses, et notamment aux êtres humains qui n'étaient pas ses soeurs, et qu'il considérait ni plus ni moins comme des denrées jetables, utiles sur le moment, mais totalement négligeables par la suite. Mais non, il ne pouvait être indifférent à quelque chose qui inquiétait sa soeur, surtout si cela était suffisamment important pour qu'elle se fasse du mouron. À dire vrai, il se sentirait presque un peu vexé de sa remarque. Considérait-elle qu'il pouvait vraiment rester complètement impassible en découvrant qu'elle n'allait pas bien, et quelle qu'en soit la raison ? Mais il comprit mieux, au final, quand la raison en question se fit jour : Jane. Le seul sujet sur lequel ils étaient en désaccord, somme toute. Quand Hope et Ely étaient très attachées à leur cousine, Tristan, lui, ne trouvait pour mérite à cette-dernière que d'avoir le même sang qu'eux pour couler dans ses veines... et vu ce qu'elle en faisait, de ce sang, il ne considérait pas que la demoiselle ait jamais montré le moindre motif à ce que l'on soit fier d'elle. Sauf peut-être lorsqu'elle s'était pris la tête avec sa mère et coupé les ponts avec elle. C'était là le seul exploit qu'il voulait bien lui reconnaître.

Jane avait donc disparu. L'information était troublante, quoique, effectivement, Tristan aurait bien du mal à faire mine d'en avoir quoi que ce soit à faire. Quand on constatait que quelqu'un avait disparu, en notre-terre, c'était généralement déjà trop tard, bien trop tard. La petite bêcheuse avait peut-être rencontré les crocs acérés d'un loup ou les canines pointues d'un vampire, ou encore la proie d'un sorcier qui aimait à faire des expériences en tous genres sur tout ce qui respire. Si on ne la retrouvait pas, vraiment, bon débarras. Mais Tristan n'allait pas se réjouir sous le nez de sa soeur pour autant. Il l'aimait bien trop, il avait bien trop de respect pour elle pour rester distant, non pas face à l'éventuelle tragédie que subissait Jane, mais face à la crainte d'Ely, qu'il voulait soulager du mieux possible. Il n'aimait pas la voir comme ça.

-Je vois...
répondit-il d'un ton neutre. Le fait est qu'il ne savait trop comment réagir face à ces révélations. Pour sa part, il se contenterait tout à fait de laisser couler et de ne rien faire, mais là, ça dépendait pas de lui... En même temps, il ne se voyait pas non plus remuer ciel et terre pour cette pauvre sotte. Depuis combien de temps ? C'est sûr ?

Après tout, la sale gosse avait bien pu emmerder son monde (c'était sa spécialité) et fuguer on ne sait où avec on ne sait qui. Il supposait que ni son mari, ni sa famille n'avaient de nouvelles d'elle, mais l'exécrable demoiselle, peut-être doublée d'une cachotière, avait peut-être juste décidé de prendre la tangente sans prévenir personne. Ce serait là une attitude qui n'étonnerait pas franchement Tristan, pour tout dire.







code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Mar 21 Juil - 11:14

Tristan & Ely
Les liens du sang sont importants, ou pas.
Ely ne voulait pas vexer son frère en affirmant qu’il n’aurait que faire de ce qui pouvait bien la tracasser, elle le connaissait simplement mieux que personne. S’il y avait bien un sujet de discorde entre les Johns, c’était bel et bien leur cousine Jane. La jeune femme n’en voudrait pas à son frère de ne pas s’inquiéter pour la myrihande, elle trouverait ça normal venant de lui. Ce serait l’inverse qui lui poserait plus de souci, s’il faisait semblant de craindre pour la vie de sa cousine. Tristan était un comédien hors pair, Ely l’avait déjà vu à l’œuvre, mais elle ne supporterait pas qu’il joue le jeu avec elle. Elle l’aimait tel qu’il était, elle le voulait tout entier avec elle. Ely n’avait donc pas besoin qu’il joue la comédie, comme elle ne le faisait pas avec lui non plus. Elle ne cachait rien de l’inquiétude qu’elle ressentait pour Jane, parce qu’elle la ressentait vraiment. Elle était bel et bien incapable de mentir à Tristan, même si elle avait laissé planer le suspense avant de lui avouer ce qui la tracassait. Quand il prit la parole, d’un ton neutre, Ely afficha un léger sourire. Elle ne le quittait pas du regard, observant sa réaction. Il ne sautait pas de joie, c’était pas mal déjà. Si cela avait été le cas, elle ne lui en aurait pas tenue rigueur bien longtemps. Après tout, même si la vampire avait énormément d’affection pour sa cousine, elle ne pourrait jamais la faire passer avant son frère.

« Un moment. Notre très chère Tante remue ciel et terre pour la retrouver, ainsi que son mari. » Ely avait légèrement accentué le « très chère », le remplissant d’ironie. Même si la jeune femme avait énormément d’affection pour sa cousine, ce n’était pas le cas pour sa tante. Natasha était bien trop différente de sa sœur, la mère des trois Johns. Ce n’était pas pour rien qu’elles ne s’entendaient pas. « Mais il semblerait qu’elle ne soit pas morte. »

Ely n’avait pas tout compris de son lien étrange avec Baker, mais elle avait quand même retenu que leurs vies étaient liées. Et elle avait eu l’occasion de voir que Baker n’était pas raide mort, cela signifiait donc que sa cousine était encore en vie. Maintenant, il fallait savoir où. Quand Tristan lui avait demandé si c’était certain, la jeune femme se doutait bien qu’il imaginait qu’elle ait pu fuguer. C’était une possibilité qu’Ely ne pouvait pas vraiment mettre de côté. On ne pouvait pas dire qu’elles se soient énormément parlé depuis que la jeune femme était au courant que la fratrie Johns était des vampires. Si elle avait décidé de fuguer pour une raison ou une autre, elle n’en aurait peut-être pas parlé à ses cousines. Ely laissa planer un peu le silence, baissant son regard vers le sol.

« Je suis inquiète. » Dit-elle finalement en levant son regard vers Tristan, ne cherchant même pas à le dissimuler. « Vraiment. »

Il ne comprendrait sans doute pas pourquoi sa sœur se faisait autant de mouron pour leur cousine, mais c’était comme ça. Ely n’avait vraiment pas envie de la perdre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Mar 21 Juil - 18:46


Les liens du sang sont importants. Ou pas.
T

ristan devait bien reconnaître que, à la perspective de passer du temps avec sa soeur cadette, ce n'était pas ainsi qu'il avait imaginé les choses. La disparition de Jane n'allait pas forcément le faire sauter au plafond, elle l'indifférait plus qu'il ne la haïssait, mais si elle devait finir par gâcher une soirée qui aurait autrement pu être des plus agréables, elle n'allait pas remonter dans son estime. Apparemment, la jeune femme avait disparu depuis quelques temps déjà. Suffisamment pour que son entourage envisage qu'il était temps de s'inquiéter. Apparemment, Natasha, leur tante inutile, courait partout à la recherche de sa progéniture, ce qui était absurde quand on savait de quelle manière la traitait cette progéniture au quotidien. Et son idiot de mari aussi était inquiet. La tante, le mari... et malheureusement, la cousine, se faisaient un sang d'encre pour elle. Il fallait vraiment espérer qu'Hardwick avait une bonne excuse pour s'être évaporée ainsi dans la nature, parce qu'il ne tolèrerait pas qu'elle ait ainsi mit sa soeur dans cet état pour une raison qui ne soit pas un tant soit peu valable... Quoi qu'aucune raison n'était franchement valable aux yeux du vampire, que l'on pouvait croire indifférent et insensible, quand on ignorait combien il pouvait tenir à ses soeurs, et ce à quoi il était capable de consentir pour elles. Pour elles et elles uniquement. Par exemple, il acceptait de se "soucier" de l'affaire Hardwick non pas parce que sa cousine avait disparu, mais parce qu'il n'avait pas l'intention de laisser la jeune femme dans cet état, vraiment pas. Tristan s'approcha d'elle, caressa doucement sa joue avant de déposer un baiser sur ses lèvres, le genre de baisers tendres et apaisé qu'il déposait rarement, et sur aucune lèvre.... Mais si cela pouvait un peu calmer Ely et la rassurer...

-Dis-moi ce que je peux faire.
lui dit-il alors, ses lèvres à peine éloignées des siennes, le regard ancré dans le sien.

Ce qu'il pouvait faire pour sa soeur, bien sûr, pas pour Hardwick, elle pourrait bien crever au fond des bois qu'il n'en aurait rien à faire. Il se voyait mal commencer à explorer la forêt de fond en comble pour traquer sa cousine, tout ça parce qu'elle n'était pas fichu de veiller à son propre derrière. Mais s'il pouvait faire quelque chose pour aider Ely à aller mieux, alors c'était différent. Ely avait des faiblesses, Jane en faisait partie. Et Tristan avait beau dire, lui aussi avait des faiblesses, et il avait l'une d'elle sous les yeux. Pour elle, il était capable de concessions que personne d'autre (à part Mila) ne pouvait espérer de sa part. Il suffisait qu'elle demande. Quoi qu'il espérait qu'elle ne l'obligerait pas à chercher partout sa cousine indigne. Cette perspective était loin de le motiver, mais il pensait qu'Ely ne voudrait de toute façon pas d'une aide à contrecoeur. Il préférait, et de très loin, la soutenir à sa manière, indifféremment du sort qui serait réservé - ou non - à sa cousine.







code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Jeu 13 Aoû - 13:22

Tristan & Ely
Les liens du sang sont importants, ou pas.
Ely savait bien que son frère n’avait aucun sentiment pour leur cousine et que son sort l’indifférait complètement. Mais Tristan et Hope étaient les seules personnes à qui la vampire daignait se montrer telle qu’elle était et elle ne pouvait donc pas lui cacher son inquiétude. Elle n’avait aucun problème à mentir au commun des mortels (elle pouvait même mentir à Jane s’il le fallait), mais elle était incapable de le faire avec Tristan. Il l’a connaissait par cœur de toute façon, il était évident qu’il remarquerait aisément qu’elle lui mentait. Comme elle était capable de faire avec lui également. Ils n’avaient pas ce genre de relation, ils se faisaient mutuellement confiance et surtout ils étaient entier les uns avec les autres. Ely était incapable de cacher l’inquiétude qu’elle ressentait pour Jane et elle appréciait que son frère se soucie un peu de l’affaire. Il ne le faisait que pour elle sans doute, mais il le faisait quand même. Et elle ne pouvait qu’aimer le fait qu’il fasse cet effort pour elle et rien que pour elle (pour Hope aussi également, mais comme n’était pas dans le coin). S’il y avait une chose qui caractérisait Ely autrement, c’était la possessivité qu’elle était capable de ressentir envers son frère et sa sœur. Elle acceptait de les partager bien sûr, comme ils l’a partageaient de leurs côtés, mais il y avait des choses qu’ils ne devaient vivre qu’ensemble. Comme le fait que personne d’autre qu’eux ne seraient en mesure de la voir dans cet état. Ely ferma les yeux quand la main de Tristan vint caresser sa joue, profitant pleinement du baiser qu’il lui offrait. Le genre de geste tendre qu’il ne devrait pas y avoir entre un frère et sa sœur. A sa question, la jeune femme ne répondit rien. Elle se contenta de se coller dans les bras de son frère, enfournant son visage dans le cou de ce dernier, s’imprégnant de son odeur. Elle pourrait lui demander de l’aider à chercher Jane, comme elle avait l’intention de faire avec Hope, il accepterait sans doute de le faire, mais elle ne le ferait pas. Parce qu’elle savait parfaitement qu’il accepterait simplement pour lui faire plaisir, mais qu’il n’aurait pas le cœur à la tâche. Et Ely n’avait aucune envie d’imposer cela à son aîné.

« Je t’aime… »

Se contenta-t-elle de prononcer. Ce qu’elle avait besoin maintenant, c’était simplement lui. Qu’il soit là pour elle, comme il l’était toujours. Parce que l’inquiétude qu’elle ressentait pour Jane la ramenait simplement à la réalité de leurs vies. Ils étaient des vampires et le temps n’avait donc aucune emprise sur eux, ils avaient l’éternité devant eux. Malheureusement, il n’y avait pas que le temps qui était dangereux en Notre Terre. Et si un jour on lui arrachait son frère ou sa sœur ? Et si elle devait perdre ses âmes sœur un jour ? Elle ne pourrait jamais s’en remettre. Alors oui, elle était faible et elle avait peur, mais tant pis. Si elle devait être la plus faible des trois, elle le serait. Parce qu’elle se savait incapable de vivre sans eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Sam 15 Aoû - 10:32


Les liens du sang sont importants. Ou pas.
T

ristan n'avait clairement aucune envie de courir les forêts et les montagnes à la recherche de leur cousine, en fait, il se disait que, si elle n'était jamais retrouvée, ce serait mieux pour tout le monde. Certes, Ely et Hope auraient du mal à accepter sa disparition, mais elles avaient l'éternité pour le faire, alors elles finiraient forcément par faire leur deuil, et Tristan n'aurait plus l'impression de devoir partager l'affection de ses soeurs (même si elle était d'un tout autre ordre) avec cette cousine indigne. Alors non, il n'en avait vraiment pas envie. Mais sa soeur n'aurait eu qu'un seul mot à dire pour qu'il s'attèle à la tâche malgré tout. Parce que ses soeurs étaient les seules personnes pour lesquelles Tristan acceptait de faire des concessions, parce qu'il pouvait bien mettre son orgueil de côté et acceptait de faire des choses qu'il ne ferait autrement pas. Alors oui, il s'attendait à ce qu'elle le lui demande, et il se préparait à lui répondre "oui", même s'il n'éprouverait aucun plaisir à l'idée de perdre son temps à rechercher quelqu'un qui ne méritait que de disparaître. Mais elle ne lui demanda rien, bien au contraire, elle se contenta de plonger son regard dans le sien, et de prononcer ces mots qui n'avaient jamais autant de valeur que lorsque c'était elle ou Hope qui les prononçaient. Tristan esquissa un fin sourire, caressa doucement la longue chevelure brune de la jeune femme, avant de déposer un nouveau baiser sur ses lèvres, aussi tendre que le précédent.

-Je t'aime aussi, Ely.


Il ne fallait pas s'attendre à l'entendre prononcer ces mots très souvent. Oh, il lui arrivait de les prononcer parfois à d'autres qu'à ses soeurs, mais ce n'était jamais que pour embobiner quelque âme naïve et innocente, il n'en pensait évidemment rien. Là, les mots qu'il prononçait était sincère. Il pouvait bien prétendre ne pas avoir de coeur, c'était entièrement faux. Seulement (même si ce n'était techniquement plus possible), il n'avait jamais battu que pour Ely et Hope. Et même à elle, il n'adressait pas très souvent ces mots. Ils ne voudraient plus rien dire, sinon, mais en cette occasion, ils allaient de soi, la jeune femme avait besoin d'être rassurée et lui, par la même, avait besoin de sentir qu'elle allait mieux. Avec douceur, il la serra dans ses bras. S'il ne pouvait pas faire davantage pour elle, alors il se contenterait de cela, de lui apporter tout le réconfort dont il était capable, toute la douceur qu'on ne pouvait jamais lui découvrir que dans des situation telles que celle-ci.

-Allez
, dit-il en desserrant son étreinte. Je crois qu'on a besoin d'un verre.

Et avant même d'attendre que la jeune femme réagisse, il la laissa le temps de leur chercher deux verres et une bouteilles, deux verres qu'il remplît généreusement. S'il ne pouvait pas l'aider concrètement à retrouver leur cousine, il pouvait au moins la réconforter autant que possible. Ce qu'il voulait, c'était voir un sourire naître sur son visage.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Dim 13 Sep - 23:21

Tristan & Ely
Les liens du sang sont importants, ou pas.
Quand Ely disait à Tristan qu’elle l’aimait, ce n’était pas des paroles en l’air. La buveuse de sang ne le disait pas souvent, malgré le fait qu’elle le pensait sincèrement, mais c’était des mots précieux. Hope et Tristan étaient les seuls à qui elle pouvait adresser sincèrement ces mots. Elle les disait parfois, mais ça n’avait rien à voir quand elle les adressaient à son frère ou sa sœur. En cet instant, la jeune femme avait eu le besoin de les dire, parce qu’elle ne se sentait pas au top de sa forme. Elle savait bien que son frère ne pouvait pas comprendre l’affection qu’elle avait pour sa cousine, mais il ne le lui reprochait pas trop. Elle aurait très bien pu lui demander de partir dans la forêt pour la chercher, il aurait accepté, mais elle ne le fit pas. Elle n’avait aucune envie de le forcer à faire quelque chose dont il n’avait pas envie. Ely savait parfaitement qu’elle pouvait compter sur Hope pour cela, elle préférait se contentait de l’affection que son aîné pouvait lui offrir. Elle adorait se trouver dans ses bras, sentir ses lèvres se déposer avec toute la douceur du monde sur les siennes, et l’entendre lui répondre qu’il l’aimait également. C’était comme cela que Tristan pouvait l’aider, c’était comme cela que la jeune femme avait besoin de lui. Elle ne supportait pas l’idée qu’il se force à quelque chose pour elle, même si elle apprécierait forcément le geste. Cela ne serait qu’une preuve d’affection supplémentaire de l’aîné envers ses cadettes s’il partait à la recherche de leur cousine. Mais Ely savait parfaitement qu’il était capable de le faire, elle n’avait donc pas besoin qu’il le fasse (puisqu’elle en avait conscience).

L’étreinte de son frère s’arrêta au moment où ce dernier décida de leur payer un verre. Effectivement, ils avaient besoin d’un verre maintenant, c’était une très bonne idée. Ely laissa donc son frère s’en occuper et s’installa sur le canapé. Ely n’aimait pas vraiment se montrer aussi faible que cela (elle ne pouvait que le faire devant son frère et sa sœur, personne d’autre ne la verrait dans un tel état), mais elle ne contrôlait pas forcément ce qu’elle ressentait. En même temps, ce n’était pas nouveau que la jeune femme était la plus faible de la fratrie. Elle l’avait déjà montré dans le passé, même si au final les choses avaient tournés à l’avantage des Johns. Ainsi, à cause de son erreur, ils étaient devenus des êtres immortels. Enfin, cela faisait son charme.

« Merci. » Dit-elle en attrapant le verre remplit à ras bord d’alcool, avant de le porter à ses lèvres et de le vider d’un coup. Oui, elle en avait bien besoin c’était évident. Et elle ne remerciait pas son frère simplement parce qu’il venait de lui apporter un verre plein, mais aussi parce qu’il était là tout simplement.

Elle releva son regard vers lui, lui adressant même un sourire. Elle ne pouvait pas oublier le fait que sa cousine avait disparu et qu’elle s’inquiétait pour elle, mais en cette seconde elle ne pouvait rien faire. Alors, autant qu’elle se contente de profiter de l’instant en compagnie de son frère et qu’elle se change un peu les idées. Sans ajouter quelque chose, Ely s’approcha de nouveau de son frère afin de déposer ses lèvres sur les siennes, oubliant la douceur et la tendresse précédente. Mais ce n’était pas moins désagréable, bien au contraire. Ce baiser qu’elle lui offrait, bien plus fougueux, en disait long.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Mer 16 Sep - 23:20


Les liens du sang sont importants. Ou pas.
À

en juger par la vitesse avec laquelle la jeune femme finit son verre, Tristan avait vu juste en supposant que la jeune femme avait besoin d'arroser ses inquiétudes d'une bonne dose d'alcool. Pour sa part, il sirotait son verre avec plus de parcimonie, quand même satisfait de pouvoir soulager sa soeur... à sa manière, faute de se lancer avec elle dans une expédition ennuyeuse pour retrouver leur ennuyeuse cousine (et le pire, c'est qu'il l'aurait bel et bien fait, pour Ely - c'est dire s'il aimait sa soeur). Il savait que, quand elle le remercier, ce n'était pas seulement pour lui avoir apporté un verre, c'était un tout. Un tout pour lequel elle ne devrait même pas le remercier, parce que, s'il était rarement attentionné sans une idée précise derrière la tête en règle générale, il l'était toujours avec sa soeur. Elle était, avec Hope, la seule personne pour laquelle il accepterait de tout sacrifier, y compris lui-même, et ce tout naturellement. Non, elle n'avait pas besoin de le remercier. Lui faire plaisir ne lui demandait pas d'efforts, puisqu'il l'aimait. Ceci dit, il devait quand même reconnaître qu'il préférait la situation telle qu'elle était maintenant, alors que le goût de l'alcool lui parfumait la gorge et que les lèvres d'Ely y déposaient d'autres saveurs. Un baiser bien moins tendre que précédemment, mais tout aussi délicieux, Tristan y ressentait une fièvre qu'il ne demandait qu'à guérir. Que de temps perdu s'ils avaient dû parcourir la forêt de long en large pour y trouver Hardwick. Tristan pouvait avoir un rôle indispensable : aider Ely à se changer les idées, et dans ce domaine, il considérait être un réel expert.

Il prolongea ce baiser avec autant de passion que celle que lui avait adressé plus tôt. Pendant ce temps, ses mains impatientes glissaient dors et déjà sous son haut, caressant du bout des doigts sa peau douce, blanche et fine avant de remonter jusqu'à sa poitrine, à laquelle il dispensa nombre de caresses, ravi comme toujours de retrouver ce corps familier, heureux s'il pouvait faire oublier à sa soeur ses problèmes, et, mieux encore, remplacer son inquiétude par du pur plaisir. C'était là son ambition : la mener à de tels combles de jouissance qu'elle en oublierait temporairement tout, et ne penserait plus qu'à une chose son plaisir. Ses mains avaient glissés de ses lèvres, après ce baiser échangé passionnément, tandis que leurs langues dansaient l'une contre l'autre, jusque sur sa joue, puis dans son cou. Alors, il s'empressa de la débarrasser de son haut, puis de son soutien-gorge jusqu'à ce qu'il puisse embrasser ses seins nus, qu'il titilla du bout de sa langue, alors que ses mains glissaient en bas de son dos. Chaque centimètre carré de son corps (et une partie en particulier, autant le reconnaître immédiatement) témoignait du profond désir qu'il éprouvait à son égard, un désir qu'il ressentait au quotidien, et qu'il ne pouvait pas éprouver moins intensément alors qu'il goûtait à sa peau, à laquelle il avait toujours trouvé un goût exquis.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Mar 13 Oct - 10:32

Tristan & Ely
Les liens du sang sont importants, ou pas.
En toute circonstance, c’était toujours la même chose. Il ne fallait pas grand-chose (voir même rien du tout) pour qu’Ely ressente l’envie de s’emparer des lèvres de son frère. Ce qu’ils vivaient était bien plus fort qu’une simple relation entre un frère et une sœur, le trio Johns étaient bien plus que cela. La buveuse de sang considérait ses deux êtres comme ses âmes sœurs, parce qu’elle pouvait tout perdre sauf eux. Oui, elle pouvait bien perdre Jane (qu’elle perdrait bien un jour, puisque cette dernière n’avait pas la chance d’être immortelle) et s’en remettre. Cela serait difficile sur le moment, mais elle finirait par s’en remettre parce qu’il ne fallait pas grand-chose pour simplement lui vider l’esprit. Ce qu’elle ne pourrait supporter en revanche, c’est vivre une vie sans avoir l’occasion d’embrasser ainsi Tristan. De ce baiser qu’elle ne devrait normalement pas échanger avec son frère, celui qui avait le même sang (délicieux au passage et elle savait de quoi elle parlait) qu’elle dans ses veines. La morale voudrait qu’ils ne le fassent pas non, comme l’homme ne devrait pas glisser ainsi ses mains sous le tissue qui recouvrait son corps pour rejoindre sa poitrine. Et pourtant, c’était bien ce qu’ils faisaient et il n’y avait pas plus délicieux que ça aux yeux de la créature.

Il ne fallait vraiment pas grand-chose pour que son corps manifeste ce désir que seul son frère ou sa sœur étaient capable de provoquer en elle. Et si cela lui permettait de se vider l’esprit, de penser à autre chose et simplement de profiter de l’instant présent, c’était encore mieux. C’était comme cela que Tristan pouvait lui venir en aide, la meilleure des façons. Ely s’abandonnait complètement aux mains expertes de son aîné, le laissant lui retirer son haut et ce qui retenait sa poitrine, avant qu’il ne vienne s’en occuper. La jeune femme ne cacha rien de ce que cela pouvait provoquer en elle, elle n’avait aucune raison de cacher quoi que ce soit à son frère. Parce qu’il l’a connaissait par cœur de toute façon. De son côté, elle ne resta pas en reste non plus. Tout son corps et son âme désirait son aîné. Ses mains parcouraient le corps de Tristan, elle en glissa une sous son haut pour venir toucher ce torse qui la faisait frémir pendant que l’autre glissait plus bas réalisant des caresses sur une zone bien sensible (et très démonstrative) à travers le tissus qui la recouvrait encore pour le moment. N’y tenant finalement plus, elle entreprit de débarrasser le vampire de ces habits qui la gênaient s’emparant de nouveau des lèvres de son aîné. Elle les glissa ensuite dans son cou, depuis qu’elle était « morte » elle avait une affection toute particulière pour cet endroit de l’anatomie de son frère. Mais elle ne s’attarda pas trop longtemps, s’installant sur lui sur ce canapé qui en avait déjà vu énormément, elle glissa ses lèvres sur son torse tout en continuant de descendre encore et encore pour venir rencontrer l’objet de son désir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Mar 13 Oct - 18:36


Les liens du sang sont importants. Ou pas.
T

ristan était plus que satisfait de voir sa soeur s'abandonner ainsi à ses baisers et à ses caresses. Il y avait derrière cela, bien sûr, il ne pouvait tout de même entièrement le nier, une part de fierté, celle de se sentir le pouvoir de procurer plus de plaisir que quiconque d'autre (à part Hope, évidemment) à sa cadette, mais également et plus simplement le bonheur simple et évident de l'aider, lui qui n'était pas altruiste le moins du monde normalement. Savoir sa soeur en détresse lui était difficile, être capable de débarrasser son esprit de toute pensée néfaste ou négative, c'était très important à ses yeux, et cela entrait dans son domaine de compétence. Il voyait bien qu'elle se détendait au contact de leurs lèvres, au contact de leurs peaux. Rien d'autre ne devait exister en cet instant qu'eux deux, le reste n'avait plus sa place, et Tristan faisait son maximum pour qu'Ely n'éprouve plus d'inquiétude, seulement du plaisir. Un plaisir fort, certain, incommensurable... Et lui non plus n'était pas en reste, loin de là, puisque, après l'avoir débarrassé de ce qu'il y avait de tissus gênant entre leurs corps, elle vint doucement glisser ses lèvres sur son torse, avant qu'elles n'atteignent la partie la plus sensible de son anatomie, qui accueillait ce traitement avec, pour ainsi dire, beaucoup d'enthousiasme. Tristan se laissait submerger par les vagues d'un plaisir de plus en plus puissant, de plus en plus fort, qui se transcrivait par les râles de plaisir qu'il laissait s'échapper de ses lèvres, sans réfréner le moindre d'entre eux.

Alors qu'il se sentait à l'aube d'une extase incontrôlable, il inversa la situation. Il retourna Ely sous lui, et dispensa à sa sublime soeur toutes les caresses possibles, d'abord sur ses seins, puis plus bas. Puis ce fut après avoir fait preuve de tout le doigté dont il était capable (à savoir beaucoup, voilà longtemps qu'il était passé expert dans ce domaine), il s'immisça en elle, la regardant dans le blanc des yeux, entamant un mouvement de va et vient lent tout d'abord, qui s'accélèreraient ensuite. Il voulait lire l'abandon le plus total qui puisse être dans son regard. Il voulait y découvrir l'extase la plus parfaite, plus l'ombre d'une inquiétude, rien d'autre que ce qui vous envahi l'esprit, l'âme, le coeur, le corps, quand plus rien ne compte d'autre sinon l'instant. Son propre plaisir ne serait pas négligé, il le savait très bien, et d'ailleurs, il le ressentait déjà, mais ce qui comptait avant toute autre chose, c'était Ely, ni plus ni moins qu'Ely, qu'il aimait voir heureuse, et certainement pas en souffrance, surtout pour un motif qui n'en valait pas vraiment la peine. Elle valait mieux que ça. Ils valaient mieux que ça. Et des instants d'éternité tels que celui-ci devaient en être la preuve.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Lun 2 Nov - 15:49

Tristan & Ely
Les liens du sang sont importants, ou pas.
Ely ne devrait sans doute pas abandonner de cette manière son inquiétude concernant la disparition de Jane, mais elle était bien incapable de ne pas savourer les traitements de son frère. Tristan (avec Hope) était la seule personne capable de vraiment lui permettre de se vider l’esprit, quand elle se trouvait avec lui elle ne pouvait se concentrer sur ce qu’ils vivaient. Et il était évident que les Johns vivaient quelque chose de fort ensemble, il n’y avait sans nul doute pas frangin plus fusionnel qu’eux. Ils n’avaient vraiment pas une relation comme les autres, mais ce n’était pas un souci aux yeux de la jeune femme. La buveuse de sang n’allait jamais désirer échanger ce qu’elle vivait avec son frère et sa sœur contre quelque chose, pour rien au monde. Ce qui comptait pour elle en cet instant n’était plus la disparition de Jane et son inquiétude pour sa cousine, c’était de pouvoir profiter de son aîné et lui donner le plus de plaisir possible, alors qu’elle s’occupait de cette zone si sensible de son anatomie. Ely adorait entendre les râles de plaisir sortir de la bouche de son frère, pendant qu’elle s’occupait comme elle savait si bien le faire de lui. Elle aimait lui donner du plaisir, c’était une question de fierté. Les frangins ne reculaient pas devant toutes les expériences sexuelles qu’ils pouvaient vivre, mais la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie d’être la plus agréable pour son frère. Tout comme elle était bien incapable de trouver amant plus appréciable que son aîné.

Ely laissa, sans souci, Tristan retourner la situation. Elle profita longuement et intensément des traitements que son frère lui offrit. Il y avait aucun homme capable de lui faire autant d’effet et elle n’avait aucune intention de cacher le plaisir qu’elle ressentait. Plaisir qui ne pouvait que s’intensifier encore plus quand il s’immisça en elle, dans un lent mouvement de corps. Ely plongea son regard dans celui de son frère, alors que leurs corps ne faisaient plus qu’un de nouveau. La jeune femme s’abandonna complètement à cet instant précis, ne se souciant plus de rien du tout. Elle n’avait évidemment aucune envie de gâcher cet instant avec des pensées parasites. Non pas qu’elle considère Jane comme un parasite, bien au contraire (ce qui ne devait pas être le cas de Tristan), mais elle avait des priorités. Et pour l’instant, elle profitait pleinement du moment présent, de son frère et de ce qu’elle ressentait. Et du plaisir, elle en ressentait à foison alors que leurs corps se mouvaient à l’unisson. C’était si naturelle, si facile. Ely ne cessait pas de caresser le corps si parfait de son aîné, ses lèvres retrouvant la chaleur de sa peau alors que le plaisir montait de plus en plus, sans qu’elle ne songe une seconde à retenir ses gémissements. Et cela jusqu’enfin, elle parvint à cet extase incroyable qu’elle ressentait toujours avec Tristan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Mar 3 Nov - 18:34


Les liens du sang sont importants. Ou pas.
T

ristan préférait largement voir Ely ainsi, s'abandonner à ses caresses et au plaisir que lui procurait l'union de leurs deux corps, s'abandonner à l'instant sans plus songer - du moins l'espérait-il - à ce qui la préoccupait, à ce qui lui faisait du mal. Et lui-même n'était pas en reste dans l'affaire. Alors qu'il venait, dans un dernier gémissement d'extase, témoigné à sa soeur tous le plaisir qu'elle pouvait lui procurer, et qu'elle lui procurerait toujours, car personne sinon elle (et Hope, bien évidemment) ne savait à ce point le mener jusqu'aux confins de l'extase, il déposa un baiser au creux de son cou. C'était ce qu'il pouvait lui offrir, c'était ce qu'il pouvait faire pour elle (tout ce qu'il pouvait faire pour elle), et s'il ne pouvait pas grand chose de plus, et que les préoccupations de la jeune femme finiraient bien par revenir au grand galop, demeureraient tant que leur satanée cousine ne repointerait pas le bout de son nez. Tout à coup, le buveur de sang se surprenait à vouloir le retour de Jane, et elle ne lui inspirait pourtant toujours que la plus vive des antipathies. Enfin, il n'était pas temps de penser à elle, ou encore de lui faire penser à elle. Certainement pas. Il comptait bien, tant qu'il serait là, en compagnie de sa soeur, lui changer au temps que possible les idées, lui rafraichir l'esprit, et faire au mieux pour que le sourire qu'il appréciait tant de voir sur ses lèvres y demeure et ne soit pas remplacé par un masque d'inquiétude qu'il s'appliquerait à déloger de là aussi sec, et autant qu'il le faudrait. Tristan ne jurait que par l'insouciance et les plaisirs, c'est ainsi qu'il avait toujours vécu, c'est ainsi qu'il aimait et voulait toujours vivre, et il souhaitait que ses soeurs en face de même car, quand bien même il désirerait le contraire (ce qui n'était en rien le cas), il ne pouvait pas accéder à l'insouciance si Hope ou Ely, eux, avaient du soucis.

Tristan se redressa finalement, sans prononcer un mot, songeant que la moindre parole ne leur ferait pas forcément du bien, et surtout, n'en ferait pas à Ely (et donc, tout cela serait inconcevable et infiniment contreproductif), il s'appliqua à leur resservir deux verres d'alcool bien tassés d'en tendre un à Ely, et de venir se caler à nouveau confortablement dans le canapé, contre Ely. De sa main vacante, celle qui ne tenait pas son verre, qu'il portait régulièrement à ses lèvres, il caressait doucement la longue chevelure brune de sa soeur. Il voulait qu'ils se contentent encore de profiter de ces plaisirs simples, qui apaisaient les esprits... des esprits qui l'étaient d'autant plus facilement quand on prenait soin de les imbiber d'alcool.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   Mer 25 Nov - 17:22

Tristan & Ely
Les liens du sang sont importants, ou pas.
Il n’y avait vraiment qu’avec son frère et sa sœur qu’Ely parvenait à ressentir tous ce plaisir. Elle prenait son pied régulièrement, parce qu’elle n’était pas la dernière pour profiter du corps d’un homme ou d’une femme qui lui faisait de l’effet. Cependant, rien n’avait d’égale avec ce que le corps de ceux qui partageaient son sang pouvait bien lui faire ressentir. Cela allait bien au-delà de l’amour qu’elle ressentait pour eux. Même s’ils gardaient cela pour eux, les Johns savaient parfaitement qu’ils s’aimaient plus qu’ils ne devraient sans doute le faire. Ils s’aimaient de cet amour qu’un frère et une sœur ne devaient pas avoir l’un envers l’autre. Ely n’avait aucune envie d’échanger cela pour quoi que ce soit, c’était la seule chose qui lui importait vraiment dans ce monde et dans cette vie. Ce n’était pas pour rien que la jeune femme avait transformé son frère et sa sœur, afin qu’ils puissent vivre ensemble pendant l’éternité qu’ils avaient obtenus. Tristan était vraiment capable d’énormément, capable de vider entièrement l’esprit de sa cadette. Evidemment, les préoccupations de la jeune femme concernant sa cousine ne tardaient pas à revenir. D’ailleurs, il avait simplement fallut que l’homme se lève pour allait leur servir des verres pour qu’elle y repense. Son esprit avait divagué pendant que leurs corps se réunissaient comme ils avaient l’habitude de faire, mais les « soucis » revenaient vite à la charge. Sauf qu’Ely n’avait pas l’intention de se laisser emporter par ça, elle verrait ça après. Elle avait simplement envie de profiter de l’instant présent.

Elle se cala donc contre Tristan, quand ce dernier revint s’installer sur le canapé, un verre à la main. Elle savourait cet instant, en décidant de mettre de côté ce qui pouvait assombrir son esprit. A quoi bon passer du temps à se morfondre alors qu’elle se trouvait en compagnie de son aîné ? Elle ne dit rien pour autant, elle aimait le silence qui planait entre eux. Ils n’avaient pas besoin de se dire grand-chose pour se comprendre, ils étaient toujours sur la même longueur d’onde. C’était ce qu’il y avait de mieux entre eux, ils se comprenaient parfaitement. Et même si par moment, ils n’étaient pas tout à fait d’accord (comme avec Jane, le plus grand sujet de discorde entre eux), ils s’entendaient quand même à merveille. Rien ne pouvait entacher la relation des Johns de toute façon, parce qu’ils n’étaient rien seul et tout ensemble. En tout cas, Ely savait parfaitement qu’elle n’était rien sans ses deux aînés.

La jeune femme vidait donc petit à petit son verre, tout en profitant encore du contact de son frère contre elle. Elle continua de garder le silence, s’empêchant de penser à ce qui pouvait assombrir son esprit. Elle faisait l’effort, parce qu’elle n’avait aucune envie d’avoir des pensées négatives alors qu’elle se trouvait avec Tristan dans une position si agréable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les liens du sang sont importants, ou pas (Tristan) [-16]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» (m) Les liens du sang sont les plus fort - Lien famillial
» Les lieux sont aussi des liens. Et ils sont notre mémoire. ~ Gabrielle de Vendôme
» (F et M) FAMILLE BELL ✾ Les liens du sang sont toujours les plus importants 1/6
» Les liens du sang ne peuvent être défaits ♥ Grey's family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Johns-