Partagez | 
 

 [FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: [FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)   Mer 12 Nov - 17:54


L'or véritable ne craint pas le feu
J

ane était d'un naturel assez sceptique, en tous cas, elle n'était pas de ce naturel rêveur qui vous invite à croire au baiser d'un fantôme dès que le moindre coup de vent vous caresse la joue, mais face à temps d'évidence, elle ne voyait pas que faire d'autre sinon de supposer l'existence de forces surnaturelles, de la magie à l'oeuvre. Edward rétorqua immédiatement, borné comme pas deux, que la magie n'existait pas, et la jeune femme eut plaisir à éprouver un profond agacement à l'entendre ainsi parlé. Non mais quel crétin ! On pouvait être cartésien et savoir le reconnaître quand on était dépassé par la réalité elle-même, bordel ! Oh, comme ça faisait du bien de se savoir pouvoir encore éprouver du dédain à l'égard de son pire ennemi. Elle en oublierait presque l'appel de sa peau qui voulait à tous prix retrouver contact avec la sienne. Presque, parce que l'attirance était malheureusement toujours là, bien sûr... et elle l'avait été bien avant toute cette histoire, s'il fallait être honnête pour de bon. Mais l'honnêteté, en présence d'Edward, n'était pas son fort. Elle n'était d'ailleurs sans doute pas complètement honnête avec elle-même quand elle parvenait à se convaincre de nouveau qu'elle haïssait le jeune homme... Mais l'illusion présente fonctionnait plutôt bien quand même, et elle arrivait à s'en satisfaire alors qu'ils rejoignaient ce feu laissé complètement à l'abandon, sans la moindre surveillance. Tandis qu'Edward s'en approchait, chaque fois un peu plus près, Jane regardait autour d'elle, dans l'espoir de trouver enfin âme qui vive. Mais c'était définitivement peine perdue. Elle sentait cependant sa peur diminuer un peu, en fait, elle se sentait un peu plus sereine, quand bien même la situation n'avait en rien cessé d'être inextricable. Elle fut prise au dépourvu quand Edward agrippa sa main pour la précipiter dans le feu.

-T'es malade !
se récria-t-elle pour la forme alors même que l'habituelle décharge électrique la faisait frissonner des pieds jusqu'à la tête. Un frisson, oui. Alors que les flammes léchaient pourtant sa peau. Le feu semblait ne plus avoir la moindre influence sur elle. Était-ce pour cela qu'ils n'étaient pas morts, alors ? Le feu aurait tout à coup cessé de vouloir les mordre. Vas-y, ose me dire que c'est naturel, ça ! répliqua-t-elle les dents serrées.

Elle ne retira pas la main du feu, tout comme ses yeux ne savaient plus lâcher ces flammes du regard. C'était... totalement incroyable, mais une fois de plus, elle en éprouvait plus d'apaisement que d'angoisse, comme si, quelque part, cet élément était le sien, il était réconfortant, comme s'il faisait partie d'elle-même... Tout comme Edward avait désormais l'air de faire partie d'elle. Comme dans une sorte de réflexe, comme si elle savait comment faire, comme si elle avait toujours su comment faire, elle fixa le feu, dont l'intensité augmenta, et dont la forme finit par changer, pour finalement ressembler à une orbe couleur rouge-orangée.

-J'ai l'impression qu'il fait partie de moi...
souffla-t-elle sans savoir si elle s'adressait véritablement à Edward ou si elle ne se parlait qu'à elle-même. Elle évita d'ajouter que ce "il" comprenait autant le feu qu'elle modelait à présent que l'homme à côté d'elle.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: [FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)   Dim 16 Nov - 16:12

Jane & Edward
L’or véritable ne craint pas le feu.
Edward n’avait pas réellement d’autre solution que de se rendre compte qu’il y avait quelque chose de magique dans ce qui venait de se passer. Ce feu qu’il ne sentait pas sur sa peau et que Jane ne sentait pas non plus. Evidemment, le jeune homme n’avait pas arrêté son geste quand il avait pris la main de la jeune femme pour la mettre dans les flammes. Le contact de leur peau envoya une nouvelle décharge dans le corps d’Edward. Il ne pouvait clairement pas nier l’attirance que son corps avait pour celui de la jeune femme, d’ailleurs il se retenait de la prendre contre lui de nouveau. Ce qu’ils avaient fait quelques minutes plus tôt n’était pas censé se reproduire, il ne fallait pas. Et pourtant, son âme et son corps en redemandait encore plus. Mais il se retenait, ce n’était pas le moment, cela ne serait jamais le moment. La réplique de la jeune femme le réveilla de toutes ces pensées idiotes de toute manière. Ils avaient l’art de s’envoyer du venin au visage, elle ne manqua pas de lui rappeler ce qu’il avait dit plus tôt. Certes, il ne pouvait pas dire que tous était naturel. Il ne comprenait vraiment rien à ce qu’il se passait, à la raison qui les poussait à ne pas ressentir la chaleur du feu. Et surtout, à en être absorbé.

Edward peinait à éloigner son regard de la flamme. Malgré le fait que cela l’agaçait de ne pas comprendre ce qui venait de lui arriver, il se sentait bien à observer le feu. Il y avait cette chaleur constante en son sein qui le rassurait, qui l’apaisait. Il n’avait aucune envie d’écarter son regard, même quand Jane commença à modeler les flammes. C’était étrange, c’était fou, mais il trouva cela tout bonnement naturel en même temps. Il ne se questionna pas sur l’origine de ce changement de forme, il savait que cela venait de la jeune femme. Edward écouta les mots de la blonde, mais ne répondit rien. Il avait exactement la même sensation, comme si sa vie était finalement liée à ce feu, à cette fille. Et finalement, il détourna son regard de la flamme pour le porter sur Jane.

« Tu nous a fait quoi au juste ? »
Dit-il finalement en se redressant, lançant la remarque à la jeune femme d’une manière acerbe. Il considérait clairement que tous cela devait être de la faute de la blonde, qu’elle avait fait quelque chose pour qu’ils se retrouvent dans cette position. Et pourtant, s’il était tout à fait honnête avec lui-même, il devait bien avouer que tous cela semblaient finalement être évidents. Comme son quelque chose en lui, lui disait qu’il était enfin vivant, enfin celui qu’il devait être. « Il faut que personne ne soit au courant ! »

Cela semblait évident, personne ne devait savoir. Et pourtant, Edward ne se doutait pas encore que son secret n’allait pas être possible à tenir. Qu’il y avait un avant et un après cette soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: [FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)   Dim 16 Nov - 18:47


L'or véritable ne craint pas le feu
J

ane leva les yeux au ciel et poussa un soupir exaspéré quand celui qui s'avérait être devenu concrètement (mais avoir toujours été, en définitive) son âme soeur voulut décharger la responsabilité de ce qui était en train de leur arriver sur elle. Ça lui ressemblait bien, ça, ne surtout pas assumer ses actes... quoi qu'en l'occurrence, elle était convaincue que tout comme elle, il n'y était pour rien dans ce qui était en train de leur arriver. Ils étaient tout simplement les victimes d'une force supérieure à eux, et pour l'heure, ce que le destin leur réservait à l'un et à l'autre paraissait pour le moins obscur. La seule certitude qui se frayait un chemin dans l'esprit de la jeune femme, c'est que le feu, quelque part, était devenu leur élément, et que cette soirée l'avait lié à son pire ennemi (c'était toujours plus simple de le qualifier ainsi, malgré ce qui venait tout juste de se passer) peut-être à tout jamais. Elle ne répondit pas à sa dernière remarque, mais daigna tout de même le regarder dans les yeux quand il s'adressa à elle. Et quand il fit remarquer que personne ne devait être au courant de ce qui venait juste de se produire (eh quoi, un incendie, rien que cela, allait passer inaperçu ? On pouvait finir par croire que oui...), elle approuva complètement. Elle se voyait mal avouer ce qui venait de leur arriver à qui que ce soit, de toute manière, Léo en tête. C'était un secret qu'il fallait qu'ils gardent pour eux, personne ne devrait jamais savoir, et eux-même devraient oublier.

-Bien sûr que personne ne doit savoir, j'suis pas conne.
railla-t-elle d'un ton désagréable, même si le simple fait de le regarder dans les yeux, de se trouver si proche de lui, lui donner certes envie de lui sauter au cou, mais pas forcément pour lui arracher les yeux...

Le mieux, pour l'un comme pour l'autre, à ce stade, semblait de toute façon de prendre le plus de distance possible, se voir le moins possible afin de pouvoir gérer ça chacun de leur côté, sans que leurs pensées ne soient parasitées par l'évidente influence qu'ils avaient l'un sur l'autre... De toutes les manières, il avait toujours été évident que pour leur propre sanité d'esprit, il valait mieux qu'ils se tiennent à l'écart l'un de l'autre... même s'ils semblaient jusque là avoir été incapables de s'y résoudre.

-Je...
Elle se redressa, prit une grande inspiration. Je rentre chez moi, je vais tenter de tirer au clair ce bordel, j'ai besoin d'être un peu seule, là...

Quelque part, elle espérait qu'en revenant chez elle, qu'en s'allongeant dans son lit, en retrouvant un endroit confortable et familier, elle arriverait à trouver un peu de quiétude. Elle fermerait les yeux, et en les rouvrant, elle réaliserait que tout cela n'avait été qu'un cauchemar... Un cauchemar aux accents de rêves, en vérité... Elle le regarda, hésitante. Donc, si elle partait maintenant, c'était dans l'intention de l'éviter au maximum par la suite. Étrangement, cette pensée lui serra douloureusement le coeur, et ce fut un élan incontrôlable qui la poussa à déposer à nouveau ses lèvres sur celles d'Edward, dans un baiser brûlant et bien trop passionné. Et ce fut un effort incroyable que de s'éloigner finalement.

-Ça suffit.
fit-elle, le coeur battant, comme un ordre qu'elle intimait à tout son être, une invitation à retrouver pour de bon la raison. Plus question que je te revois. ajouta-t-elle d'un ton qu'elle voulut décider.

Et ces mots prononcés, elle s'éloigna, évitant soigneusement d'adresser un dernier regard à Edward. Plus elle s'éloignait, plus les battements de son coeur se calmaient, mais pas le flot de pensées qui se bousculaient dans son cerveau.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: [FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)   Dim 16 Nov - 20:38

Jane & Edward
L’or véritable ne craint pas le feu.
Il n’y pouvait rien, il avait envie de mettre la cause de ce qui venait d’arriver sur le dos de Jane. Mais il savait bien au fond qu’elle n’était pas responsable, comme il ne l’était pas plus. Ils ne savaient toujours pas ce qui venait d’arriver, mais il semblait clair que les choses avaient changées. Au fond, les deux jeunes gens étaient simplement les victimes d’une même chose et ils devaient subir ensemble les conséquences. Comme le rapprochement soudain de leurs corps, le fait qu’Edward avait envie de revoler les lèvres de la belle blonde. Il était important à ses yeux que personne ne soit au courant de ce qui venait d’arriver, que ce soit l’incendie, cette chose étrange avec les flammes et surtout le fait qu’ils avaient couché ensemble. Ce n’était techniquement pas la première fois, mais les choses étaient différentes cette fois ci. Il y avait clairement une attirance physique et mentale. Enfin, cela ne les empêchait pas de retrouver leurs vieilles habitudes et de reprendre la façon de parler habituelle. Et au fond, Edward préférait largement quand Jane lui envoyait ce genre de réplique d’un ton désagréable. Ca n’enlever rien à son charme et à l’alchimie malheureusement.

Alchimie qui faisait qu’Edward n’avait pas spécialement envie de voir Jane s’éloigner, même s’il savait parfaitement que c’était bon pour tous les deux. Le jeune homme avait également besoin de se retrouver un peu seul et de réfléchir, avec lui-même, sur la situation. Et en même temps, il n’avait aucune envie de la voir partir. Et quand elle se rapprocha, que leurs lèvres se retrouvèrent, il ne se retint pas pour répondre à ce baiser. La chaleur incroyable reprit sa place dans son corps, avant de finalement disparaitre de nouveau quand leurs lèvres s’éloignèrent de nouveau. Cela lui arracha même une grimace, intensifiée quand Jane affirma qu’elle n’avait plus envie de le revoir. C’était sans doute mieux, mais Edward savait que cela risquait d’être bien compliqué. Et puis, il devait bien avouer que sa fierté en était un peu touchée. Il n’avait pas dit un mot, alors que Jane avait commencé à s’éloigner, il devait se retenir de courir la retenir et la prendre dans ses bras. Il savait parfaitement qu’il était capable de le faire, mais ce n’était pas une bonne chose. Au fond, il la détestait toujours.

« Je suis sûr que nous allons nous revoir bientôt ! »

Dit-il cependant, avant qu’elle ne s’éloigne de trop pour l’entendre. Un fin sourire apparu sur son visage, il avait bien l’intention de la revoir. Il savait qu’elle était sérieuse dans ses paroles, mais lui n’avait pas l’intention de la laisser tranquille. Et le jeune homme ne se doutait pas encore qu’il lui serait impossible de toute façon pour lui de s’éloigner d’elle. Parce qu’à partir d’aujourd’hui, de cet instant, leurs deux âmes étaient unis jusqu’à leurs mots. Mots qui arriveraient en même temps, comme énormément d’autres choses. L’un ne pourrait plus vivre sans savoir ce que ressentait l’autre, sans l’autre tout bonnement. Quoi qu’ils le désirent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: [FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [FB] L’or véritable ne craint pas le feu. (Jane :3) (-16)
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» « La solitude de l'esprit est la véritable solitude. » | Melon.
» Le Diable n’apparaît qu’à celui qui le craint.
» 『pv marwin』, celui qui craint la mort perd la vie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations-