Partagez | 
 

 La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Ven 19 Juin - 16:19


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
A

vec la plus totale des dextérités et la plus entière des indifférences, elle avait nettoyé le sang qui rougissait à présent l'eau de la cascade et qui tâchait jusque là de vermeille la peau d'une blancheur autrement opaline, presque transparente, de ses petites mains. Des restes d'hémoglobine gouttaient également le long de son visage, qu'elle nettoya d'un revers de manche. Ce gosse lui avait ouvert l'appétit plus qu'il ne l'avait tari, mais le but n'avait, après tout, pas été de faire un festin, mais de s'assurer du silence de gamin qui, ces derniers temps, traînait avec un peu trop d'insistance, du côté des grottes. Enfin, gamin... en définitive, elle devait paraître physiquement moins âgée que lui, mais qu'importe, il ne vieillirait plus, de toute façon. Elle avait, non sans minutie, déplacé son cadavre dans un recoin des bois où les quelques bêtes qui traînaient dans les environs auraient tôt fait de dévorer ses restes... ou bien un quelconque lycan. Sa tâche était en tous cas accomplie, et puisqu'il y avait peu de chances que le Sorcier, à cette heure tardive, alors qu'une aube aux lumières menaçantes se chargerait bien d'éclairer Notre-Terre d'ici une petite heure, elle s'éloigna des grottes. Elle avait quelque chose à faire, et il fallait qu'elle se presse, si elle voulait éviter d'être rattraper par les premiers rayons de l'aurore.

Le temps, la plus efficace des armes contre tous les maux du monde, avait eu sur Coraline, depuis sa transformation, le don d'effacer ce qu'il y avait de plus humain en elle, ou du moins, de l'enfouir si profondément, que partir à sa recherche, à moins de disposer des bons arguments, était absolument peine perdue. Et pourtant, tous les ans, la même nuit, très exactement, elle accomplissait le même rituel, mais s'il avait tenu autrefois d'une douleur sincère, l'on pouvait se demander s'il n'était pas plutôt aujourd'hui le fruit d'un entier automatisme. Tout semblait, de toute manière, automatisme chez elle, comme si elle n'était plus qu'une marionnette sans raison ni sens. Ce soir là, c'était le sinistre anniversaire de la mort de ses parents, et comme chaque année à cette période, elle se rendait sur leur sépulture. Il y en avait même une à son nom à elle, même si son corps, pour des raisons plutôt évidentes, n'avait jamais été retrouvé.

Elle demeura là, immobile, le visage impassible, à seulement observer ces sépultures, pas une once d'émotion pour moduler les traits de son visage figé dans une attitude qui semblait, de fait, indifférente. Puis tout à coup, une odeur familière, portée par le vent, qui éveilla à la fois un fond d'angoisse qu'elle n'éprouvait pourtant presque jamais, et son appétit... Une proie en approche... Sauf que cette odeur, même si elle appartenait à un souvenir lointain, lui était familière, trop familière. Elle se retourna brusquement vers l'humain qui se tenait devant elle. Se pouvait-il ... ? Elle était immobile. Elle aurait pu fuir vers où elle était venue en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, mais elle était incapable de bouger. C'était lui. Elle était prête à le parier.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 28 Juin - 18:19

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Scott marchait tranquillement, alors que le jour n’était pas encore levé, vers le champ funéraire du village un bouquet de fleurs à la main. On ne pouvait pas vraiment dire que l’homme était particulièrement motivé par cette petite balade plus que matinal, même s’il avait quand même l’habitude de se lever tôt le matin. Il n’avait pas le luxe de pouvoir trainer au lit le matin, il fallait qu’il commence tôt sa journée de travail s’il voulait gagner son pain. Mais aujourd’hui, c’était pire que tout, c’était l’anniversaire du décès de sa grand-mère. Le jeune homme n’avait jamais connu la mère de sa propre mère, elle était décédée avant sa naissance. Pourtant, c’était tout comme, sa propre mère n’arrêtait pas de lui en parler. C’était comme si à travers ses mots, la femme était parvenu à partager son souvenir à son fils. Il n’empêchait que Scott ne connaissait pas sa grand-mère et d’ordinaire, il ne prenait pas la peine de venir déposer des fleurs sur sa tombe (du moins, il ne le faisait plus maintenant qu’il n’était plus un enfant obligé de suivre sa mère). Sauf que cette dernière était malade et complètement clouée au lit. Ce n’était pas vraiment grave, mais elle devait tenir le lit et cela l’ennuyait à cause de la date particulière. Elle avait tenue à vouloir aller rendre visite à sa mère sur sa tombe, afin de pouvoir déposer le fameux bouquet d’anniversaire. Sauf qu’elle en était parfaitement incapable. Alors pour la rassurer, Scott lui avait affirmé qu’il le ferait pour elle avant de se rendre au travail et une fois qu’elle irait mieux, elle pourrait s’y rendre à son tour. Elle avait fini par se calmer et c’était comme ça que l’homme se retrouvait en pleine nuit à sillonner les rues.

Scott ne regardait pas vraiment autour de lui. Il avançait tête baissé, en marchant le plus rapidement possible pour terminer aussi rapidement. Le jeune homme n’avait pas spécialement envie de s’attarder de trop pour cette mission. Après tout, il ne connaissait même pas cette femme. Il avait eu la chance de ne pas avoir à faire le deuil de quelqu’un (ou presque, mais c’était différent que l’autre personne n’était pas morte). Il se montrerait peut-être plus motivé quand les personnes se trouvant dans le champ funéraire le concerneraient vraiment, mais pour l’heure c’était surtout une tâche pour faire plaisir à sa mère. Avec un peu de chance, elle allait se rendre compte qu’elle avait encore besoin de lui et allait arrêter de vouloir le voir se marier.

Quand il arriva sur place, ce ne fut qu’à ce moment-là qu’il releva enfin la tête. Ses yeux se posèrent de suite sur une silhouette un peu plus loin, presque caché par l’obscurité de la nuit. Scott aurait pu ne pas y prêter attention, il l’aurait sans doute fait en d’autre circonstance, mais il ne pouvait qu’y prêter attention là. Cette silhouette il l’a connaissait par cœur, elle hantait ses songes chaque nuit, il avait pensé ne jamais la revoir un jour.

« Coraline ? »

Dit-il dans un souffle, même s’il n’avait pas besoin de confirmation pour savoir que c’était elle. Elle n’avait pas changé d’un pouce pendant toutes ces années, elle était toujours la même. Cette jeune fille de douze ans qu’il avait tant aimé et qu’en réalité, il aimait encore comme jamais.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 28 Juin - 19:05


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C'

était bel et bien lui. Si elle avait véritablement eu besoin d'en avoir confirmation (ce qui n'était pas réellement le cas, elle en avait été persuadée à la seconde même où elle avait éprouvé sa présence, ce malgré ces années passées sans se voir, et le fait que son apparence physique avait bien évidemment beaucoup changé, contrairement à la sienne, demeurée tel quel), sa voix et la façon dont il venait de prononcer son nom auraient achevé de la convaincre. En entendant sa voix, d'ailleurs, elle avait senti quelque chose d'étrange se produire en elle. Ce coeur qu'elle savait ne plus battre semblait la serrer tout à coup, et elle se sentait de nouveau envahie de toutes ces étranges émotions humaines auxquelles elle pensait ne plus avoir le droit en devenant un vampire, avant de croiser le chemin de Scott, pour le perdre aussitôt et envelopper ce même coeur d'un marbre solide, l'entourant d'une barrière qu'elle avait crue infranchissable, un peu plus chaque jour qui passait. Pourtant, il lui suffisait d'être là, face à lui, il suffisait qu'il la reconnaisse pour qu'elle retrouve avec la même exactitude ses émotions d'autrefois. C'était... particulièrement perturbant. Perturbant oui, mais elle pouvait difficilement nier que c'était également très agréable, comme si sa seule présence insufflait en elle un vent d'humanité depuis longtemps oublié, ou du moins enfoui aussi profondément que possible dans son inconscient, pour qu'il ne subsiste d'elle que la froide et impassible petite machine à tuer que le Sorcier avait fait d'elle.

-Bonjour, Scott.
le salua-t-elle d'une voix sans timbre, ce même s'il ne faisait pas exactement jour encore (pour elle le jour et la nuit s'inversaient de toute façon, quand le jour se levait, elle n'était plus d'aucun usage ou presque).

Elle ne pouvait s'empêcher de l'observer le plus attentivement du monde, de le dévisager, même, si impolie cette attitude pouvait-elle être. Il avait bien changé, c'est certain, mais elle reconnaissait en lui tout les traits du jeune garçon avec qui elle avait aimé presque tout son temps, et aurait voulu passer sa non-existence entière... Elle avait un rien su se convaincre qu'il n'était que la lubie d'une gamine, même s'il ne s'était pas écoulé un jour sans qu'elle pense à lui. Sauf qu'à présent, alors qu'elle le retrouvait enfin, après toutes ces années, elle avait le sentiment que rien n'avait changé. Et pourtant, plus rien n'était pareil. Il y avait ce conflit qui les avait pour de bon séparés, tous les deux, et qui faisait que, à présent, elle ne savait trop comment réagir à son adresse. La seule chose dont elle était certaine, c'était qu'elle ne voulait ni ne pouvait fuir cette conversation, et passer à côté de l'occasion d'être avec lui, même un peu.

-Il est un peu tard pour m'offrir des fleurs, tu ne crois pas ?


Évidemment, elle savait que ces fleurs ne lui étaient pas destinées, elle avait tenté de faire ce qu'elle appellerait de l'humour-amer, c'était à peu près la seule forme d'humour dont elle était capable, même si c'était difficilement approprié, quoiqu'une amorce peut-être utile, s'il fallait revenir sur leur dernière discussion, si ancienne soit-elle (et parce qu'elle était gravée dans son esprit au fer rouge), ces aveux respectifs, de ses sentiments à lui, de sa condition et de son mensonge à elle, ceux qui avaient tout gâché. Mais elle avait bien sous les yeux la preuve de ce qu'elle avait pensé. Elle était toujours gamine d'apparence et lui, un homme charmant, que toutes les villageoises devaient s'arracher... Ainsi va la mort.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 12 Juil - 13:24

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C’était tellement perturbant. Scott ne parvenait pas à détacher son regard du visage de Coraline, visage qui n’avait pas changé d’un pouce. C’était comme si toutes les années qui séparaient leurs dernières rencontrent n’avaient pas eu lieu. Mais évidemment qu’elles avaient eu lieu, Scott était loin de ressembler à l’enfant de douze ans qu’il était la dernière fois. Il aurait aimé, son esprit faisait clairement un bon en arrière. Il aurait aimé être encore le gamin qui était tombé amoureux d’une créature et qui l’avait perdu le jour où il lui avait avoué ses sentiments. Mais ce n’était pas le cas, il ne pouvait pas revenir en arrière. Maintenant, il était adulte et malheureusement ça ne l’empêchait pas d’être plus que perturbé de se retrouver devant Coraline. Principalement parce qu’il était incapable de savoir comment il devait réagir. Il savait ce dont il avait envie, mais cela n’était tout bonnement pas possible. Il n’avait pas oublié le timbre de sa voix, quand elle lui adressa la parole, c’était exactement comme dans ses souvenirs. Elle le reconnu visiblement puisqu’elle l’appela par son prénom, cela tira un léger sourire au jeune homme. Il avait toujours adoré quand elle prononçait son prénom, ça lui avait tellement manqué. Tout lui avait manqué en elle en réalité. Son sourire s’intensifia quand elle lui affirma qu’il était trop tôt pour lui offrir des fleurs. C’était de l’humour noir, mais ça amusait bien Scott. En même temps, il n’allait pas s’offusquer alors qu’il était là pour une personne qu’il ne connaissait pas.

« Il n’est jamais trop tard. » Se contenta-t-il de répondre, son sourire en coin toujours présent sur son visage. C’était vraiment perturbant de la voir et de lui parler. Les années étaient passées tellement vite, Scott avait le sentiment que c’était hier qu’il l’avait vu pour la dernière fois. Mais il y avait plus de quinze ans qui séparé les deux moments. « Ça fait longtemps. »

Ajouta-t-il, même s’il n’avait pas vraiment besoin de l’exprimer à haute voix. Bien sûr que cela faisait longtemps et cela aurait sans doute fait encore plus long s’ils ne s’étaient pas croisés par hasard. Et comme Scott n’avait aucune idée de quand il allait pouvoir croiser encore une fois la vampire, il n’avait aucune envie de la laisser partir pour le moment. Cela allait sans doute mener à rien, mais il avait envie d’avoir une conversation avec la jeune femme, qui ne faisait clairement pas son âge. Ça n’allait pas changer grand-chose à la situation, mais il avait besoin de cette petite discussion.

« Tu deviens quoi ? »

Oui, il se demandait vraiment ce qu’elle pouvait faire de sa vie (non vie). Pendant ces nombreuses années, il n’y avait pas un jour où Scott n’avait pas pensé à elle, à se demander ce qu’elle pouvait être en train de faire. La vie de vampire ne devait pas vraiment ressembler à celle d’un humain, mais en même temps il n’y connaissait rien. Après tout, quand le jeune homme avait découvert qu’elle était une créature, elle avait disparu de sa vie dans la foulée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 12 Juil - 16:07


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
S

on coeur était de glace. Rien n'était supposé le faire fondre, rien du tout. Elle se l'était promis, parce que c'était mieux ainsi, et c'était une promesse qu'il ne lui avait jusque là pas été difficile de tenir, c'était même assez naturellement qu'elle avait tenu ses engagements. Sauf qu'il suffisait d'un mot de sa part pour qu'elle se sente faiblir, et ait le sentiment d'être à nouveau dans la peau de cette gamine de douze ans qui avait éprouvé l'espoir et l'amour en même temps que l'angoisse et le renoncement. Seul Scott savait lui faire éprouver autant d'émotions contradictoires, et elles étaient là, aussi intactes qu'autrefois. Il n'est jamais trop tard... Pourquoi ces mots lui faisaient aussi mal ? Pourquoi ces mots lui faisaient tant de bien ? Ils faisaient naître en elle une lueur d'espoir qu'elle s'efforçait d'éteindre. Parce que si. Il était trop tard. Il était trop tard dès leur rencontre. Parce qu'alors, elle avait déjà été maudite. Un monstre, une buveuse de sang, au physique éternel de gamine. Il était trop tard dès le jour où son regard s'était posé sur lui, quand il était physiquement bien différent, même si elle avait l'impression que, au-delà de leurs apparences respectives, son âme reconnaissait la sienne, comme elle l'avait reconnue autrefois. Il était trop tard, forcément trop tard... Et pourtant, elle n'avait jamais à ce point espéré le contraire. Quand elle voyait ce so-urire sur son visage, elle avait le sentiment d'être bien, comme elle ne l'avait jamais été depuis des années. Car oui, cela faisait longtemps. Trop longtemps. Et durant tout ce temps, elle n'avait jamais arrêté de penser à lui... ce qui avait rendu ce temps plus long encore, et ce qui lui donnait envie de prolonger ce moment le plus possible, même si ce n'était sans doute pas une bonne chose, à la vérité.

-Mieux vaut que tu ne saches pas ce que je deviens.
dit-elle après quelques secondes de silence. Sa voix, qu'elle savait d'ordinaire faire parfaitement neutre, sans la moindre inflexion, tremblait sans qu'elle le veuille, sans qu'elle parvienne à la contrôler.

C'est certain, mieux valait qu'il ne sache pas. Il ne pourrait jamais rien approuver de ce qu'était sa vie à ce jour, du nombre de morts qu'elle avait laissé sur son sillage, de toute la cruauté dont elle était capable. Elle ne se sentait pas de lui dire qu'elle lui avait abandonné son coeur et son âme et qu'elle n'avait rien gardé pour elle, ainsi était sa mort... Sauf que là, face à elle, c'est comme s'il lui rendait ce qu'elle lui avait légué sans l'avertir...  Non, elle ne pouvait rien dire de tout ça.

-Comment vas-tu ?

La question était plus que sincère. Combien de fois s'était-elle posée la question alors qu'elle ne l'avait pas auprès de lui, combien de fois s'était-elle demandé comment se déroulait sa vie, à présent ? Était-il heureux ? Avait-il simplement fait sa vie ? ... L'avait-il oubliée ? Quelque part, elle était heureuse de penser pouvoir répondre non à cette dernière question.






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Sam 18 Juil - 23:56

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C’était comme s’il faisait un bon en arrière, comme s’il revenait dans la peau du gamin de douze ans qu’il était. Evidemment, Scott savait parfaitement que ces années avaient bien coulé et qu’il était loin d’être le gamin d’autrefois. Mais le fait de poser son regard sur elle, qui n’avait pas changé d’un pouce, ça lui faisait cet effet. Parce qu’il aimerait vraiment pouvoir revenir en arrière. A ce jour funeste où il l’avait vu pour la dernière fois, où il aurait dû tout faire pour la retourner ou pour la retrouver. Mais il se rendait bien compte que de son côté, il avait changé. Ce n’était pas trop tard ? Il ne savait pas vraiment s’il disait cela sincèrement ou pas. Il n’avait pas envie que cela soit trop tard non, il aimerait bien que cela ne le soit pas. Même si en réalité, ça ne pouvait que l’être. Scott avait changé, même si elle n’avait pas quitté son esprit depuis toutes ces années, il avait changé. Il était devenu un homme maintenant, il n’était plus un gamin. Il n’était plus ce gosse de douze ans qui était tombé follement amoureux d’une camarade de jeu et qu’il aurait dû oublier. Il aurait du oui, cela aurait été normal pour un petit de son âge. Mais ce n’était pas le cas, elle n’avait pas quitté ses pensées un seul instant. Et maintenant, alors qu’il avait le double de son âge d’autrefois, son cœur s’emballait rien qu’en la voyant et en l’entendant. Elle n’avait pas changé, elle avait toujours la même voix, elle était la même.

Un fin sourire vint se poser sur son visage quand elle lui affirma qu’il ne fallait pas qu’il sache ce qu’elle devenait. Soit, si elle ne voulait rien lui dire, il allait donc se contenter d’imaginer comme d’habitude. Parce que c’était exactement ce qu’il faisait depuis tout ce temps. Coraline, la vampire, que pouvait-elle faire ? Elle devait planter ses crocs dans le cou de victime qui pensait qu’elle n’était qu’une gamine innocente, ce qu’elle n’était pas évidemment. Scott ne se leurrait pas, Coraline n’était pas une « bonne » personne puisqu’elle était une créature. Est-ce que cela le choqué ? Au début, ça avait été le cas oui. Parce qu’il avait dû se faire à cette nouvelle en plus de sa disparition. Mais aujourd’hui, il s’était fait à l’idée. Elle était celle qu’elle était et… il aimait ça.

« Je vais bien. » Se contenta-t-il de répondre en levant ses épaules dans un geste lasse. Il n’était pas vraiment du genre à trop causer de son sort. Il ne parlait pas souvent de ce qu’il ressentait, de ce qu’il avait sur le cœur. Du moins, il ne le faisait pas avec le commun des mortels. « Je vieillis. » Ajouta-t-il, sans lâcher du regard Coraline. Il était devenu adulte oui et maintenant, il vieillissait chaque jour un peu plus, contrairement à elle. « Tu me manques. »

Il savait qu’il ne devait pas dire ça, mais tant pis. Il ne l’avait pas vu pendant toutes ces années, il ne savait pas quand il pourrait la revoir. Peut-être pas avant que son âme s’éteigne pour quitter Notre Terre, alors autant qu’il en profite maintenant. Parce qu’elle lui manquait, cruellement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 19 Juil - 9:41


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
I

l allait bien.. Était-ce vrai ou non ? Coraline ne savait pas trop le déterminer, d'un autre côté, Scott n'allait pas lui expliquer dans le détail tout ce qui avait pu se passer dans sa vie au cours de ces trop longues années où ils ne s'étaient pas vus, tous les deux. Elle se sentait partagée. Quelque part, oui, bien sûr, elle voulait qu'il soit heureux dans sa vie, comme on souhaite le meilleur à quelqu'un que l'on aime, et d'un autre côté, elle devait bien et égoïstement reconnaître qu'elle n'avait pas envie qu'il ait su être trop heureux sans elle, même si elle n'avait sans doute pas de légitimité à exiger tant de lui après tout ce temps. Elle, après leur dispute, avait le sentiment de ne plus jamais avoir trouvé de motifs à sourire, comme si elle avait tout laissé en suspens jusqu'à le retrouver, jusqu'à ce que ce jour arrive enfin... et son apparence physique ne pouvait que tout autant donner le sentiment d'un temps qui s'interrompt et ne repart pas. Plus que jamais, elle aurait voulu que ses 28 ans se lisent sur son visage. Et ce constat fut encore plus douloureux et délicat pour elle en entendant ce "je vieillis" qui se constatait aisément en effet. Scott était devenu un homme, et un bel homme, qui plus est. Ce "je vieillis", c'était comme un constat d'impossible qui faisait vraiment mal. Pourtant, Coraline vieillissait, elle aussi, seulement, cela ne se voyait pas... quand tant d'individus rêvaient de conserver leur jeunesse, et appréhendaient le vieillissement plus que tout le reste, la buveuse de sang, elle, aurait échangé sa jeunesse éternelle contre le dépérissement du corps de n'importe qui. Il vieillissait, voilà qui résumait tout. Coraline baissa les yeux, serra les dents. Qu'y avait-il à dire de plus ? Ils ne pouvaient rien y changer...

Ce fut alors que Scott prononça trois mots qui provoquèrent en elle comme un choc électrique. Elle releva aussitôt les yeux pour mieux soutenir le regard de son interlocuteur. Elle lui manquait. Ces mots étaient à la fois infiniment agréables et en même temps terriblement tristes. Elle était heureuse, oui, de savoir qu'elle avait pu lui manquer, puisqu'elle avait, pour sa part, pensé tous les jours à lui après leur dispute. Et en même temps, est-ce que cela changeait quelque chose ? Les raisons qui l'avaient forcée à le repousser autrefois étaient à présent manifestes et se lisaient sur leurs deux visages. Ça ne changeait rien. Si, ça faisait peut-être encore plus mal, parce que tout ce qu'elle éprouvait, tout ce qu'elle voulait, était inaccessible.

-C'est toi qui est parti et qui n'a plus donné de nouvelles...
lui reprocha-t-elle, même si cette réflexion était tout à fait injuste. D'autant plus injuste que c'était elle qui avait foulé au pied ses sentiments en lui révélant sa véritable nature. Elle marqua une légère pause, les poings serrés. C'était difficile d'affronter ses sentiments quand on s'était employé si longtemps à les étouffer. Tu me manques aussi.





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 26 Juil - 1:23

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Scott n’avait pas spécialement envie de se pencher trop sur son état d’être, il n’avait pas grand-chose à raconter de toute façon. Au fond, le jeune homme n’avait pas vraiment une vie palpitante. Comparait à de nombreuses autres personnes, Scott était quelqu’un de plus que normal. Il avait une vie très classique et il se contentait de ce qu’il avait. Non pas qu’il n’avait pas envie d’avoir plus, évidemment, mais il ne se voyait pas vraiment comment faire pour obtenir ces choses. Il n’y avait qu’une chose importante qui s’était passé dans sa vie ces dernières années, le fait qu’il vieillissait. Il ne pouvait pas s’empêchait de penser à cela et même d’en parler, surtout maintenant qu’il avait Coraline sous les yeux. Elle n’avait pas changé, elle était encore aussi jeune que la dernière fois qu’il l’avait vu, elle était la même. Alors que lui avait complètement changé, il n’avait plus rien à voir avec l’enfant de douze ans qu’il était à l’époque. Il avait autant changé physiquement que dans sa tête. Il avait vieillit, c’était un constat assez complet de sa vie en général et de son état en particulier.

Scott ne put s’empêcher de prononcer les mots suivants, le fait qu’elle lui avait manqué. Il avait la jeune femme sous les yeux, il ne savait pas quand il allait pouvoir la revoir. Peut-être que jamais plus son regard n’allait se poser sur elle, peut-être que leurs chemins n’allaient plus se croiser. Alors, c’était le moment ou jamais. Elle lui manquait, vraiment, et cela depuis le jour de leur dispute et de leur dernière rencontre. C’était sans doute une erreur, mais il n’y pouvait rien. Elle lui avait vraiment manqué, il n’avait pas passé une seule journée pendant toutes ces années sans penser à elle. Malheureusement, il était plus qu’évident (encore maintenant) qu’ils n’avaient rien en commun. Coraline ne manqua pas de souligner évidemment la raison qui faisait qu’ils s’étaient séparés « en froid » la dernière fois qu’ils s’étaient vus, il y a plus de quinze ans. Quand elle prononça qu’il lui avait manqué, il sentit son cœur s’emballer. Il appréciait d’entendre ces mots sortir de sa bouche. Comme quoi, il n’était pas le seule à avoir ressenti ça.

« Je m’en souviens très bien oui. » Dit-il sans pouvoir masquer une certaine amertume dans sa voix. Effectivement, il se souvenait de ce moment comme si c’était hier, quand il avait affirmé à Coraline qu’il l’aimait du haut de ses douze ans, avant que cette dernière ne lui apprenne qu’elle était une vampire. Autant dire qu’il avait été clairement choqué et que ce n’était pas pour rien qu’il était partie sans donner de nouvelle. Ce qu’il regrettait depuis. « Avant aujourd’hui, je me suis toujours demandé si ce n’était pas une face… »

Mais ça n’en était pas une non, il n’y avait plus aucun doute possible. Coraline n’avait pas changé d’un pouce pendant ces nombreuses années, elle était évidemment une buveuse de sang comme elle le lui avait dit ce jour-là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Mar 28 Juil - 20:03


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
U

ne farce, vraiment ? C'était ce qu'il pensait ? Coraline se sentait à la fois déçue et blessée. Elle ne s'était à aucun moment imaginé qu'il ait pu un jour penser une chose pareille. Certes, elle n'avait pas fait preuve à son égard de toute l'honnêteté qu'elle aurait dû, quand elle lui avait caché être un vampire, mais au-delà de ça, elle avait toujours été honnête dans sa façon d'être, et surtout, il était la dernière personne à qui elle aurait fait une blague d'à ce point mauvais goût. Certes, pour un humain ignorant de ce que Notre-Terre regorgeait de magie, ces révélations devaient être difficiles à entendre... Mais jamais, ô grand jamais, Coraline n'aurait été capable de dire quelque chose qui soit susceptible de mettre fin à leur relation, enfin, à ce qu'ils avaient de relation alors. Elle tenait à lui comme elle n'avait jamais tenu à qui que ce soit d'autre, pas même à ses parents, pas même à Joachin... Et après toutes ces années de silence, il était encore l'homme le plus important qui soit à ses yeux... elle aurait été incapable de lui donner une raison de fuir si cette raison n'était pas vrai. Déjà, elle aurait espéré qu'il ne fuit pas. Même si ça n'aurait rien changé, en définitive. Aujourd'hui, ils auraient toujours ces apparences là, la situation serait la même... La "rupture" était tout simplement inévitable... Elle aurait seulement voulu que ça se passe autrement, qu'il éprouve les choses différemment. Jamais, jusqu'alors, elle n'avait éprouvé à ce point le dégoût de sa propre nature. Elle aurait tout donné pour être autre chose, pour être n'importe qui d'autre. Oui, toute cette histoire, quelque part, était une vaste farce. Mais elle n'y était pour rien. Le sort s'était joué d'eux à leur place. Et pourtant, quelque chose, au plus profond d'elle, lui laissait croire que leurs destins restaient liés. Sinon, pourquoi cette ferveur, pourquoi cette impression de sentir battre dans sa poitrine un coeur brisé et éteint rien qu'à le voir là, en face d'elle ?

-Jamais je ne me serais moquée de toi comme ça.
répliqua-t-elle, la voix tremblante. Comment est-ce que tu as pu croire ça ?

Forcément, elle se sentait vexée, car si elle était capable de se jouer de bon nombre d'individus, elle serait bien incapable de le faire avec Scott, cela lui était tout simplement impossible. Qu'il ait pu l'en croire capable lui faisait mal, vraiment mal. Sans oublier cette impression d'autant plus vive d'être passée à côté de ce qui aurait pu être évité... Ou en tous cas retardé. Elle rêvait de se voir grandir tout à coup, d'être débarrassée de ce fichu corps d'enfant, qu'il la voit telle qu'elle aurait dû être si tout n'avait été que farce, justement. Des rêves, des rêves, encore des rêves, elle qui autrement ne rêvait plus. Et combien de déceptions pour l'attendre au détour d'un chemin ou d'un autre ? La déception, par exemple, d'avoir été prise pour ce qu'elle n'était pas réellement...





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Sam 1 Aoû - 18:54

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Scott se doutait bien que ses mots n’étaient pas vraiment faciles à accepter pour Coraline. Mais c’était des choses qu’il avait sur le cœur depuis toutes ces années. Depuis ce jour où elle lui avait appris sa nature et où il avait fui. Le jeune homme regrettait d’avoir fui, surtout maintenant qu’il avait de nouveau la « jeune fille » sous les yeux. C’était il y a seize ans qu’il aurait eu le loisir de profiter de sa présence, maintenant ils étaient plus que différent. Il n’y avait qu’à les observer deux secondes pour voir ces différences. Le jeune homme s’était donc effectivement demandé si ce n’était pas qu’une face cette histoire, parce qu’il avait peiné à vraiment l’accepter. Quand on ne connaissait rien des créatures et qu’on nous sortait que les vampires existaient, ce n’était pas vraiment facile à digérer. Surtout alors qu’on entendait ça après qu’on ait ouvert son cœur à une fille. Ca n’avait pas été facile à accepter et Scott aurait peut-être préféré qu’elle se soit moquée de lui effectivement. Parce que ça signifierait qu’elle n’avait pas le physique d’une gamine de douze ans actuellement. Ce qui était bel et bien le cas. Il l’avait sous les yeux et il avait le sentiment de faire un bon dans le passé, tant elle n’avait pas changé d’un pouce. Le temps n’avait aucune emprise sur elle, contrairement à lui.

« Ce n’est pas facile à entendre de la part de la fille qu’on aime. »

Non, ce n’était vraiment pas le genre de chose que Scott s’était attendu à entendre quand il avait avoué à Coraline qu’il était complètement dingue d’elle. Du haut de ses douze ans, il avait été parfaitement conscient de ses sentiments et mature dans leur ressentit. Et maintenant qu’il se retrouvait devant elle, qu’il lui parlait de nouveau après toutes ces années, il se rendait bien compte que ces sentiments étaient forts. Il l’avait toujours su bien sûr, mais par moment il avait tenté de se convaincre que ce n’était qu’une lubie de gamin. Mais ça n’en était pas qu’une, non, il le savait parfaitement.

« Et je crois que j’aurais vraiment aimé que ça soit une farce… »

Le ton de sa voix ne cachait rien de ce qu’il pouvait ressentir. Oui, il aurait préférait qu’elle se moque de lui et qu’elle soit en réalité une humaine normale, qui aurait vieillit en même temps que lui. Qui aurait l’apparence de son âge. Scott regrettait vraiment sa réaction passé, il n’aurait pas dû fuir de la sorte et arrêter de lui donner des nouvelles. Surtout que pendant toutes ces années, il n’avait pas cessé de penser à elle encore et encore. Le jeune homme aimerait vraiment pouvoir retourner en arrière et agir différemment, lui demander de le transformer par exemple. En la suppliant, elle aurait peut-être accepté. Mais maintenant, c’était de toute façon trop tard. A quoi bon ? Ca ne changerait rien à leur situation. S’ils pouvaient encore qualifier cela d’une situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 2 Aoû - 15:14


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
L

a fille que l'on aime... Ces mots, même s'ils faisaient certainement référence à un sentiment passé et révolu éveillaient en elle une impression à la fois délicieuse et douloureuse, délicieuse, parce que ne serait-ce qu'avoir été aimée par celui qu'elle n'avait jamais oublié lui mettait du baume à un coeur qui n'était pourtant plus capable de battre, douloureux, parce que tout cela les ramenait à une époque aujourd'hui éteinte, et à laquelle ils ne pouvaient pas espérer revenir. Qu'ils le veuillent ou non, les années qui les avaient séparés avaient tout changé, et leur interdisait aujourd'hui le bonheur qu'ils auraient peut-être pu connaître autrefois, même s'ils étaient naïfs, même s'ils n'étaient jamais que des enfants. Il y avait quelque chose de fort entre eux, c'était une certitude, rien d'autre ne justifiait ce sentiment qui l'étreignait encore alors même que tout devrait être éteint, que tout devrait être froid et inaccessible, sinistre et oublié. Il aurait aimé que ce soit une farce... C'était un peu blessant, parce qu'au fond, il la reconnaissait malgré tout capable de trahir une confiance qu'elle n'avait jamais voulu à ce point malmener. Mais d'un autre côté, elle ne pouvait que trop bien le comprendre. Elle aussi, et maintenant plus que jamais, aurait voulu que tout cela ne soit qu'une immense plaisanterie. Mais il n'en était rien, son corps la trahissait, et qu'importe que leurs âmes aient le même âge. Qui donc s'en soucierait quand l'apparence d'une gamine de douze ans faisait barrage à la femme de presque trente ans qui se dissimulait derrière ?

-Qu'est-ce qui se serait passé... ?
demanda-t-elle après avoir laissé passer un temps de silence, parce qu'elle avait hésité avant que de poser cette question. Si tu m'avais retrouvé cette nuit, et que j'avais eu l'apparence que je devrais normalement avoir, qu'est-ce qui se serait passé ?

Elle craignait un peu d'entendre la réponse. En même temps, si Scott s'était retrouvé face à une Coraline humaine, il aurait simplement eu la confirmation qu'elle avait menti, et qu'elle avait eu la cruauté de ne jamais revenir sur ses mensonges, le laissant en proie au doute, à la colère et, s'ils s'étaient retrouvés dans ces conditions... au mépris. En vérité, il n'y avait aucun cas de figure au cours duquel l'on pouvait considérer que les choses auraient pu se passer comme elle rêvait qu'elles se passent. Rêver... Il lui donnait l'impression d'en être capable. Alors même qu'elle ne se l'était plus autorisée depuis bien longtemps. Et c'était une pensée des plus vicieuse, bien sûr, parce qu'il n'y avait aucune façon de tourner cette situation pour qu'elle leur apparaisse sous un jour favorable. Mais quelque part, même si ça ferait peut-être mal, Coraline avait envie d'entendre que, dans des circonstances différentes, si elle avait l'apparence qu'il faut, ce serait possible. Malgré l'absence, le silence, ces années passées loin de l'autre qui auraient dû leur suffire à s'oublier, à passer à autre chose. Ce n'était pas le cas. Pas pour elle en tous cas. Et elle se surprenait à croire que ce n'était pas le cas pour lui non plus.





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Sam 15 Aoû - 23:39

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Scott avait parfaitement conscience que les paroles qu’il prononçait n’étaient pas forcément très agréable à entendre pour Coraline. Mais il n’y pouvait rien, ces mots venaient de son cœur. Sincèrement, le jeune homme aurait aimé que tout cela ne soit qu’une farce. Que la Coraline qui hantait son esprit soit une adulte comme lui, parce qu’il se rendait bien compte en cet instant que ses sentiments n’étaient pas éteints. Ils ne s’étaient pas vus pendant de nombreuses années, Scott n’avait pas entendu parler d’elle pendant tout ce temps. Et pourtant, son esprit ne s’était jamais vraiment détourné de son image. Il avait grandi, il était devenu adulte, mais ce n’était pas pour autant qu’il avait tourné la page. Ce qui s’était passé ce soir-là, quand Scott avait avoué ses sentiments à la buveuse de sang restait gravé dans ses souvenirs. Il n’avait pas tourné la page, il ne l’avait pas oublié et il était plus que perturbé par la situation actuelle. Parce qu’elle était toujours la même et que son cœur continuait de battre pour elle. C’était ça, il ne fallait pas avoir peur de le dire… il était encore complètement amoureux de cette fille et cela malgré son apparence de gamine (et non, il n’était pas psychologiquement instable).

La question de Coraline surprit Scott, il ne s’y attendait pas vraiment. Qu’est-ce qu’il se serait passé si jamais elle avait eu son corps d’adulte ce soir ? La question n’était pas simple c’est certain. Parce que si elle avait été adulte, cela aurait signifié qu’elle lui avait mentit il y a seize ans. Il y avait peu de chance que Scott puisse parvenir à accepter un mensonge, même si clairement il aurait aimé qu’elle mente. S’il avait pu la voir en adulte, malgré les mensonges que cela aurait signifié, il était cependant certain que l’humain continuerait de l’aimer. Parce que même alors qu’elle avait le physique d’une gamine, son cœur battait pour elle.

« Qu’est-ce qu’il se serait passé… ? » Il reposait la question à voix haute surtout pour lui-même, continuant de songer à ce qu’aurait été la situation si elle avait été d’apparence adulte. « J’aurais… » Il tendit une main pour caresser doucement sa joue pale de ses doigts, sans lâcher ses grands yeux de son regard. C’était tellement douloureux, parce quoi qu’ils puissent dire, la situation ne changerait pas. « Je t’aurais volé un baiser et je t’aurais enlevé pour que tu ne t’éloignes plus jamais de moi… »

Mais c’était évidemment impossible. Parce que même si Coraline avait l’esprit de son âge, il n’empêchait qu’elle avait quand même le physique d’une gamine de douze ans. Alors non, ce n’était vraiment pas possible. La situation aurait pu être différente si la vampire avait été transformé à un âge avancé. Et on pouvait refaire Notre Terre avec des « si ». Si elle n’avait pas ce physique, si elle lui avait mentit, si elle l’avait transformé à l’époque à son tour, s’il y avait un moyen de changer tout cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 16 Aoû - 0:11


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C

oraline avait su, dès lors qu'elle avait posé sa question, que la réponse de Scott ne saurait pas la satisfaire, car c'était impossible, la situation en elle-même révélait le problème et assurait l'absence de solution. Il suffisait de les voir tous les deux, de constater leurs apparences respectives, pour affirmer qu'ils ne pouvaient pas être faits l'un pour l'autre. Et pourtant, au fond d'elle, la vampire qui avait pourtant voulu s'appliquer à se destituer de tout sentiment humain ne savait pas avoir de conviction plus profonde : elle était faite pour Scott. Et surtout, elle l'aimait. Sa question à la formulation pour le moins ambiguë revenait à obtenir la réponse à une autre question, qu'elle ne savait pas poser tel quel : "est-ce que tu m'aimes encore ?". Parce qui, si absurde cela pouvait-il sembler, elle, elle l'aimait encore, et du plus profond de son être. C'était indélébile, c'était comme ça, des années de silence ne réparaient rien, et, même si ça ne changerait rien, elle voulait savoir qu'il pensait la même chose. Elle sentit un long mais agréable frisson traverser son échine quand il caressa doucement sa joue du bout des doigt. Outre le fait qu'elle n'était plus habituée, et depuis trop longtemps, au moindre contact humain, ce geste-là avait sur elle un pouvoir sans pareil. Il l'aurait embrassé, il l'aurait emmené avec elle pour qu'ils ne soient plus jamais séparés. Il aurait accepté le mensonge, pour elle. Alors il l'aimait bel et bien. Coraline ferma les yeux une fraction de seconde. C'était vraiment étrange, cette sensation, d'être si bien et si mal à la fois. Elle serait capable de sacrifier jusqu'à son âme, déjà damnée, de toute manière, pour que se réalise cet impossible qu'évoquait Scott avec douceur, pour pouvoir goûter au baiser dont il parlait, pour tout laisser de cette existence qui n'avait jamais vraiment su la satisfaire, en vérité, et la poursuivre avec lui...

-C'est injuste.
remarqua-t-elle dans un souffle, tout en rouvrant les yeux.

Oui, c'était injuste, avaient-ils mérités de subir cet impossible ? Certes, Coraline avait dorénavant à son actif plus de crimes qu'il n'en faut pour mériter ce genre de punitions, mais elle n'avait rien demandé à personne, à l'époque, pas plus que Scott, d'ailleurs. Mais ils ne pouvaient rien faire, pas même en sacrifiant tout ce qu'ils avaient. D'un autre côté, il ne restait plus grand chose à Coraline, de manière générale. Tout ce qu'il lui restait, elle l'avait donné au Sorcier.
... le Sorcier. Le regard de Coraline s'éclaira tout à coup d'une lueur nouvelle.

-Et si j'arrivais à avoir cette apparence.
Elle marqua une légère pause, plongeant son regard dans celui de son interlocuteur. Pourrais-tu me promettre de faire la même chose et de ne pas changer d'avis ?

Elle ne savait pas vraiment si elle avait raison d'espérer, mais pour avoir vu le Sorcier à l'ouvrage, elle le savait capable de miracles. Ne saurait-il pas lui donner l'apparence qu'elle était supposé avoir ? Ou quelque apparence que ce soit qui ne soit pas celle d'une gamine intouchable, incapable d'être désirée par celui qu'elle désirait, pour sa part, plus que tout ?




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Jeu 27 Aoû - 23:31

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C’est injuste oui, il n’y avait pas de meilleur mot pour expliquer cette situation dans laquelle ils se trouvaient. Scott ne pouvait qu’approuver les paroles de Coraline, il ne pouvait qu’être d’accord avec elle. Parce qu’il trouvait aussi que ce n’était pas juste qu’ils vivent ça. Parce qu’il était bel et bien encore amoureux de Coraline, alors que pendant toutes ces années ils ne s’étaient pas vu. Toutes ces années qui s’étaient écoulées n’avaient rien changé aux sentiments qu’il avait eus pour cette « gamine » de douze ans. Cela aurait pu être le cas, mais non. Et maintenant que Scott l’avait sous les yeux, il ne pouvait pas s’empêcher de sentir son cœur battre de nouveau pour elle. Il l’aimait, plus que tout, et il regrettait sincèrement de ne pas pouvoir vivre avec elle ce qu’il avait envie de vivre. Tout ce qu’il disait, il le pensait sincèrement. Si Coraline n’avait pas le physique qu’elle avait maintenant (si elle avait eu celui qu’elle aurait dû avoir donc), il n’aurait pas hésité une seule seconde à faire ce qu’il affirmait. Même si cela signifiait qu’elle avait menti, ça n’aurait rien changé non, cela n’enlevait en rien les sentiments qu’il avait pour elle. Il l’aimait comme jamais il n’avait aimé quelqu’un et comme il n’aimerait jamais personne, malheureusement ce n’était pas possible.

Du moins, c’était ce que Scott pensait. Il ne pouvait imaginer de solution à cette situation, il n’imaginait pas que quelque chose puisse leur permettre de changer leur situation. Après tout, Coraline était une vampire et elle ne pouvait rien faire contre cela. Comme elle ne pouvait pas transformer Scott pour qu’ils se retrouvent tous les deux bloqués dans le temps, afin de leur donner l’éternité. C’était trop tard pour ça, il aurait fallu qu’elle le fasse avant qu’ils ne se perdent de contact pendant toutes ces années. Si elle l’avait transformé quand il était aussi âgé de douze ans, cela ne leur aurait sans aucun doute pas posé problème. Mais ils pouvaient bien refaire le monde avec des « si ». Et il semblait bien que Coraline avait un autre « si » en tête. Scott ne voyait vraiment pas ce qu’elle entendait, quand elle affirmait qu’elle pourrait avoir cette apparence. C’était possible ? Sérieusement ?

« Eh bien… oui je te le promets. » Dit-il, sans pour autant trop comprendre ce qu’elle voulait dire. D’ailleurs, il ne manqua pas de vouloir en savoir plus. « Qu’est-ce que tu as en tête ? »

Il avait envie de savoir ce qu’elle avait en tête maintenant, parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de penser au fait qu’ils avaient peut-être une solution. Au vu de sa façon de parler, elle devait forcément avoir quelque chose à l’esprit. Et s’ils avaient un moyen… ce n’était pas vraiment bon pour lui d’espérer trop comme ça, mais il n’y pouvait rien. Au vu de la situation, il ne pouvait que de poser des questions et y voir une solution. Elle ne lui demanderait pas de lui promettre une telle chose sinon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Ven 28 Aoû - 11:20


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C

oraline esquissa un sourire, de ceux qu'elle ne se sentait vraiment pas capable d'afficher en temps normal, qu'elle ne pensait pas qu'elle afficherait de nouveau, quand Scott lui fit la promesse de se tenir à ce qu'il avait affirmé faire dans l'éventualité où elle serait capable de retrouver l'apparence qu'aurait dû être la sienne si elle n'avait pas été mordue. Il avait promis, il ne pourrait pas faire marche-arrière, et la jeune femme était bien résolue, de son côté, à faire tout son possible pour que l'hypothèse devienne une réalité. C'était sans doute une mauvaise chose, elle ne devrait pas espérer autant, sous peine d'être ignoblement déçue, mais elle n'y pouvait rien. S'il y avait l'ombre d'une opportunité, elle voulait la saisir et s'y accrocher. Et elle sentait qu'il le voulait, lui aussi (et elle adorait cela, vraiment). Il n'est pas bon de rêver, c'était du moins ce dont elle avait réussi à se persuader... et sans difficultés. Jusqu'à il y a peu. Là, elle n'arrivait pas à faire autrement, même s'il valait sans aucun doute mieux qu'elle ne maximise pas trop leurs espoirs. Car si elle avait tort, si le Sorcier n'était pas à même de résoudre leurs problèmes, alors il faudrait sûrement qu'elle se résigne à une éventualité plus que douloureuse : il ne faudrait plus jamais qu'elle le revoit. C'était trop de souffrance pour rien du tout. Il faudrait qu'elle reprenne le cours de sa non-existence, celle de cette gamine-vampire assoiffée de sang, tuant ceux qu'on lui demandait d'assassiner avec une précision plus que chirurgicale... Sauf qu'elle ne l'oublierait pas pour autant, comme elle avait toujours été incapable de l'oublier jusque là. Merde... est-ce que c'était vraiment possible d'aimer autant, et tout ça pour rien ? À quoi bon ces sentiments inaltérables si on ne pouvait leur espérer aucun accomplissement.

-Je connais un Sorcier. Un sorcier très puissant.
Elle utilisait le verbe "connaître", puisque c'était tout de même plus simple que de lui expliquer qu'elle travaillait pour lui et quels "services", elle lui rendait, exactement. Il devait bien deviner que sa "vie" aujourd'hui n'avait rien qui soit moralement acceptable, mais tant qu'elle le pouvait, elle préférait ne pas rentrer dans les détails. Ce n'était pas important, pas pour le moment, en tous cas, c'était une chose qu'elle pouvait, et même devait garder pour elle pour le moment. Je ne sais pas s'il serait capable de faire quelque chose, mais... je pourrais lui demander...

Et alors, tous leurs problèmes seraient résolus, alors, ils seraient capable de vivre cette vie qu'ils s'étaient refusés autrefois. Si seulement elle avait su raisonner autrement, à l'époque... Elle n'aurait pas eu de scrupules, elle aurait immédiatement planté ses crocs dans son cou, et leur vie damnée n'aurait sans doute pas été idéale, mais ça aurait été leur vie à tous les deux, et ils auraient parfaitement su s'en contenter. Puisqu'ils auraient été ensemble, ce qui pour l'heure était impossible. Ce qui est certain, c'est qu'elle n'attendrait pas trop longtemps pour parler au Sorcier, même si elle devinait que, pour accéder à un tel service, il y aurait un prix à payer.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Lun 31 Aoû - 0:52

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Scott ne savait vraiment pas où Coraline voulait en venir, mais il se doutait bien qu’elle avait une idée en tête. Parce que sinon, elle n’aurait pas pris la peine de lui demander de promettre de ne pas revenir sur ce qu’il venait de dire, si jamais elle avait la possibilité de trouver sa forme de jeune femme. C’était forcément qu’elle avait une idée en tête pour y parvenir. Et le jeune homme ne pouvait s’empêcher d’espérer que c’était bel et bien le cas, qu’elle savait exactement ce qu’elle pouvait faire pour ça. Et il espérait bien qu’elle allait lui répondre, alors qu’il attendait d’en savoir plus sur ce qu’elle avait en tête. La vampire connaissait un sorcier donc, très puissant d’après ses mots. Scott avait évidemment entendu des rumeurs concernant les sorciers, mais il ne savait pas grand-chose des créatures de Notre Terre. Il savait qu’elles existaient (il en avait eu confirmation ce soir, en retrouvant Coraline), mais il ne connaissait pas les détails. Visiblement, il y avait donc des sorciers et Coraline en avait un puissant dans ses connaissances. L’humain était loin de se douter qu’elle travaillait pour lui et qu’elle ne faisait pas que des choses « biens » pour lui (au contraire), mais en même temps il ne cherchait pas à connaitre les détails. L’information la plus importante à ses yeux était qu’il y avait un moyen d’arranger leur situation. Même si ce n’était pas si certain que cela finalement. Coraline se contentait simplement de dire qu’elle pourrait lui demander s’il était capable de faire quelque chose pour leur situation. Autant dire qu’elle n’avait aucune idée de son potentiel d’y arriver ou non. Ce n’était pas bon de trop s’emballer, de trop espérer.

Sauf qu’il était incapable de ne pas le faire. Il avait été sincère quand il avait dit que si Coraline avait eu le physique de son âge, le même que le sien, il ne se serait pas gêné pour laisser parler ses sentiments. Sentiment qu’il ne pouvait évidemment pas nier avoir actuellement, malgré le fait qu’elle ressemblait à une gamine de douze ans. C’était justement cela le souci, elle n’avait pas le physique d’une jeune femme, mais celui d’une enfant. S’il n’y avait pas la possibilité de faire quelque chose par rapport à cela, il était plus qu’évident qu’ils ne pourraient rien faire du tout. A part s’éloigner de nouveau et de ne plus se voir, même si cela n’allait clairement pas lui permettre de l’oublier (ça n’était déjà pas arrivé avant).

« Ça serait bien qu’il puisse faire quelque chose oui. »

Il n’avait pas spécialement envie de montrer qu’il s’emballait de trop. Mais en même temps, ce n’était vraiment pas facile. Parce qu’il espérait sincèrement que ce Sorcier, qui était donc une connaissance de Coraline, allait avoir une solution à la situation. Quelque chose qui allait leur permettre, simplement, d’être au même niveau. Comme autrefois, quand ils n’étaient encore que des gamins avant ces longues, et douloureuses, années d’absences.

« Tu penses pouvoir le rencontrer rapidement ? »

Evidemment, Scott espérait vraiment que c’était le cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Lun 31 Aoû - 11:34


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C

oraline éprouva une légère déception face à la réaction première de Scott. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il saute au plafond, certes, mais sa réponse lui apparut comme... presque indifférente. C'était illusoire, bien sûr, c'était justement pour se préserver de toute déception, mais la vampire ne pouvait s'empêcher de douter. L'homme qu'elle avait en face d'elle, elle l'aimait, terriblement, même. Et il semblait lui avoir prouvé qu'il l'aimait en retour. Mais n'était-ce pas une simple illusion ? Elle ne pouvait pas compromettre sa vie et son apparence pour quelqu'un qui ne le souhaitait pas vraiment... Et en même temps, il n'était bon ni pour l'un ni pour l'autre d'optimiser ces attentes, mais c'était plus fort qu'elle. Elle n'avait jamais pensé le revoir, et pourtant ils étaient là, face à face, elle n'avait jamais envisagé une telle conversation, et pourtant, ils l'avaient bel et bien eue. Mais finalement, la légère angoisse née de la première réponse de Scott disparut à la seconde. S'il lui demandait si elle pouvait le rencontrer rapidement, c'était bien qu'il espérait qu'ils n'aient pas trop à attendre, non ? Cela montrait combien il pouvait être impatient... autant qu'elle donc. À cette pensée, un léger sourire s'esquissa sur ses lèvres. Il n'y avait décidément que lui pour savoir susciter en elle de telles réactions, et pour savoir la mettre dans un état pareil.

-Je n'ai pas l'intention d'attendre.
répondit-elle alors simplement.

Et en effet, elle n'en avait pas la moindre intention. Sitôt cette conversation terminée (même si elle ne voulait pas qu'elle s'achève trop vite, c'est certain), elle se rendrait au niveau des grottes et irait trouver le Sorcier. Elle avait conscience qu'il ne serait pas simple de le convaincre. Il ne rendait pas service dans l'unique but de rendre service, il fallait toujours une contrepartie. Mais elle se sentait capable de payer n'importe quelle contrepartie si celle-ci lui garantissait la vie à laquelle elle n'avait pas eu droit... la vie qu'elle espérait, et que la présence de Scott en face d'elle ne pouvait que lui faire souhaiter plus clairement encore. Elle pouvait bien réduire sa durée de vie à celle de n'importe quel mortel, si c'était le prix à payer. Elle préférait, même, à choisir... Elle trouverait un moyen, quoi qu'il en soit. Si ce n'était pas le Sorcier qui leur trouvait une solution, eh bien ce serait quelqu'un d'autre. Dans tous les cas, elle était déterminée à agir. Et quand elle était déterminée, Coraline était prête à tout. Elle avait vécu toutes ces années, enfermée dans ce corps d'enfant, et elle était parvenue à faire avec, parce qu'elle pensait, tout simplement, que rien ne l'atteindrait, que son enveloppe corporel importait peu, puisqu'elle était vouée à la solitude et à l'obéissance, mais en un regard, tout avait changé. En un regard, son coeur semblait s'être remis à battre, la situation avait échappé à tout contrôle, elle qui aimait tant le contrôle. À présent, il lui était impossible de prétendre. Elle voulait être qui elle n'aurait jamais dû cesser d'être. Et pour cela, elle était capable d'absolument tout.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 20 Sep - 16:27

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Scott n’avait pas sauté au plafond, parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ce n’était pas complètement certain. Coraline avait une idée, une possibilité, pour avoir l’apparence qu’elle était censée avoir, mais rien n’était certain. Le jeune homme en avait conscience, bien trop conscience sans doute. Mais il était comme cela, cela faisait des années qu’il ne parvenait plus vraiment à se satisfaire de ses rêves. Parce qu’il avait cru pendant trop longtemps que rien n’était possible. Et maintenant, il avait peur de s’emballer et d’être déçu. Oui, il ne parvenait pas à s’empêcher de se dire qu’il pouvait l’être complètement. Cependant, il avait quand même envie de croire. En lui, c’était un flot de sentiment qu’il ne parvenait pas vraiment à comprendre. Il avait envie de croire que c’était possible, même s’il était sur la réserve. S’il pouvait, il aimerait que cela arrive maintenant, dans la foulée. Mais ils devaient attendre et espérer simplement. Quand il avait demandé à Coraline si elle pensait rencontrer ce sorcier en question rapidement, il ne pouvait pas s’empêcher d’espérer qu’elle pense le faire vite. Parce qu’il ne savait pas s’il pourrait vraiment se montrer patient très longtemps, ce qu’il ne parvenait pas vraiment à cacher au final (même s’il tentait toujours de ne pas trop s’emballer). Par chance, Coraline ne manqua pas de le rassurer en affirmant qu’elle n’avait pas l’intention d’attendre et un fin sourire s’afficha sur le visage de Scott en entendant ces paroles. Il ne sautait toujours pas au plafond, mais une lueur nouvelle se trouvait dans son regard. Et il se retrouvait sans doute à trop y croire, risquant au passage de tomber bien haut. Mais après tout, c’était un risque à prendre. Même si bien sûr, le jeune homme ne parvenait pas à oublier complètement la probabilité qu’elle ne puisse rien faire. Et cette idée lui serrait d’avance le cœur.

« Si jamais… » Scott hésita une seconde avant de reprendre. « Si jamais ça ne marche pas. » Parce qu’il ne pouvait évidemment pas s’empêcher de se dire qu’il y avait quand même un risque. Et il n’avait pas envie que tout tombe d’un coup au moment où ils apprendraient que ce n’était pas possible. « Promet moi de pas simplement disparaitre. »

Parce que dans tous les cas, il ne voulait vraiment pas que la vampire disparaisse complètement de sa vie. Même si la première fois, c’était lui qui avait décidé de partir sans se retourner, il n’avait aucune envie qu’une telle chose se reproduise. Même si elle ne parvenait pas à obtenir l’aide de ce sorcier, ou s’il ne pouvait rien, il n’avait aucune envie qu’elle disparaisse tout simplement de sa vie. Il ne pouvait clairement plus le supporter, même si cela n’allait pas être simple pour autant. Mais il valait mieux quelque chose d’un peu compliqué (voir beaucoup compliqué) que rien du tout. Evidemment, cela serait bien mieux qu’elle parvienne à obtenir ce qu’elle voulait, mais Scott avait dû mal à ignorer la pire des situations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Lun 21 Sep - 17:47


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
S

i jamais... Oui, si jamais... Il fallait malheureusement ne pas oublier l'éventualité qu'elle soit en train de se bercer d'illusions, et que rien de ce qu'elle désirait ne soit possible. Elle en avait la conviction si forte que Coraline peinait quelque peu à garder les pieds sur terre, et reconnaître que rien n'était fait, et que ses rêves pourraient très bien être enterrés avant même d'avoir été formulés. Pourtant, la buveuse de sang était normalement quelqu'un de rationnel, elle savait faire la part des choses, elle gardait la tête froide, et ne laissait pas les sentiments avoir une quelconque influence sur ses gestes, sur ses paroles, sur sa façon de vivre. La présence de Scott à ses côtés, qu'elle n'espérait plus, bouleversait tout en elle, et elle n'était plus capable d'être qui elle s'était appliquée à devenir, pourtant, dès l'instant où leurs chemins s'étaient séparés. Comme il était étrange de se perdre soi-même si simplement, en un regard, en quelques mots. Mais il fallait qu'elle se recentre, qu'elle ne se laisse pas abuser par un optimisme qui, autrefois, lui avait tout sauf rendu service. Qui sait, ils trouveraient peut-être une solution, et ils pourraient alors rattraper le temps perdu, tous les deux, puisqu'ils semblaient le vouloir autant l'un que l'autre, ce qui n'était pas peu dire, car il n'y avait rien que Coraline veuille plus au monde. Alors si jamais... si jamais... Elle laissa passer quelques secondes avant de répondre à son interlocuteur, considérant ce que cela impliquerait, pour l'un et l'autre, de se revoir si elle ne parvenait pas à gagner une apparence susceptible de plaire et d'attirer l'humain dont elle n'avait jamais cessé d'être amoureuse.

-Je sais pas, Scott. À quoi ça servirait, à part à nous faire du mal ?


À leur faire du bien aussi, car cette seule conversation semblait éveiller en elle toute l'humanité à laquelle elle s'était crue capable de renoncer. Mais comment faire ? Se voir, entravés par leurs apparences respectives. Ce devait paraître inconcevable aux yeux de Scott, mais l'esprit de Coraline, qui n'était autre que celui d'une femme, ne demandait qu'à serrer Scott dans ses bras, qu'à l'embrasser... Le voir lui ferait du bien, puis du mal, car le voir lui rappellerait à chaque fois ce qu'il y avait d'impossible entre eux. Ce serait aussi empêcher Scott d'aller de l'avant. Elle, elle ne pouvait espérer avoir la vie dont elle avait pu rêver, gamine, mais lui, pouvait bien trouver une femme, fonder une famille... elle ne serait pas égoïste - pas avec lui, du moins - pour empêcher cela. Et en même temps, s'être retrouvés pour ne plus jamais se voir... c'était une pensée insupportable.

-Je peux pas te faire cette promesse, j'ai pas le droit de te faire ça.


Il avait plus à perdre qu'elle, dans tout cela. Ce que Coraline avait été susceptible de perdre, elle l'avait déjà égaré. Et elle s'était égarée. Scott pourrait lui éviter de se perdre... mais ce n'était pas une raison pour en profiter pour le perdre, lui, dans la foulée.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Sam 26 Sep - 20:57

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Il avait sincèrement envie d’entendre la buveuse de sang prononcer cette promesse, lui dire qu’elle n’allait pas simplement disparaitre de son existence si jamais… ça ne marchait pas. Scott n’y pouvait rien, il avait les pieds sur terre. Cela faisait de nombreuses années qu’il n’était plus un rêveur, qu’il avait du mal à simplement espérer. Il ne pouvait donc pas s’empêcher de penser au pire, même s’il avait vraiment envie que cette histoire de Sorcier marche. Si jamais la jeune femme coincé dans ce corps de fillette parvenait à trouver une solution pour avoir un corps d’adulte - celui qu’on l’avait empêché d’avoir - ils pourraient clairement savourer tous ces instants qu’ils n’avaient pas pu vivre ensemble. Mais ce n’était pas certain d’arriver et si jamais ça ne fonctionnait pas, Scott n’avait pas envie de tout perdre. Mais visiblement, elle n’était pas prête à lui faire une telle promesse. Scott pouvait comprendre, il ferait preuve d’une grande mauvaise foi s’il ne faisait pas cet effort. Il pouvait comprendre, parce qu’il savait parfaitement ce que leur rencontre dans le futur (si jamais ça ne fonctionnait pas donc et qu’elle restait coincée dans son physique d’une gamine de douze ans) allait produire en lui. L’homme serait heureux de la voir, mais il ne pourrait pas s’empêcher de se rappeler ce qu’on l’empêchait de vivre et il ne pourrait tout simplement pas avancer dans sa vie. Mais en même temps, l’humain savait parfaitement que dans tous les cas il n’allait pas parvenir à avancer. Il ne l’avait pas fait depuis qu’il était un gosse, il s’était contenté de grandir parce qu’il n’avait pas eu le choix.

« Et tu n’avais pas le droit de rentrer dans ma vie pour en repartir ensuite ! » Lança-t-il un peu trop durement, se laissant emporter par les sentiments qu’il ressentait et qui tournaient dans son esprit. « Je suis désolé. »

Il n’avait vraiment pas envie de s’emporter comme ça, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir blessé en entendant Coraline lui dire qu’elle n’était pas capable de lui faire cette promesse. Ce n’était pas grand-chose et c’était la seule chose qu’il demandait.

« Je ne sais pas si ça va servir à grand-chose… mais j’ai pas envie de faire comme si tu n’existais pas. »

Et il en était parfaitement incapable. Si elle disparaissait de sa vie, pour lui permettre d’avancer, ça n’allait clairement rien changer parce qu’il ne pourrait pas l’oublier. Depuis qu’il avait douze ans il ne l’avait pas oublié et ce n’était pas maintenant que ça allait arriver. Surtout pas après ces retrouvailles qu’ils venaient d’avoir. Alors non, Scott ne pouvait pas envisager une seule seconde ne pas souffrir dans le futur si ça ne marchait pas, mais puisqu’il souffrait déjà. Il avait Coraline sous les yeux, elle n’était qu’une gamine pour qui son cœur battait (mais clairement, son corps pouvait difficilement suivre), ils allaient forcément devoir se séparer bientôt et ça lui brisait déjà le cœur. Mais vraiment, Scott préférait avoir mal comme cela que de ne jamais la revoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Sam 26 Sep - 21:22


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C

oraline ressentit un pincement terrible à son coeur, ce coeur qui ne battait plus depuis très longtemps mais qui semblait tout à coup avoir connu un regain incroyable d'énergie, quand il lui fit remarquer qu'elle n'avait pas le droit d'entrer dans sa vie pour en disparaître ensuite. Comme si elle avait décidé quoi que ce soit. C'était lui, en premier, qui était entré dans sa vie alors qu'elle pensait qu'elle ne connaitrait plus jamais l'amitié, ou pire encore, l'amour, ces sentiments forts et humains auxquels elle ne pensait plus jamais avoir accès après avoir atteint le statut de créature. C'était lui qui avait tout bouleversé, puis disparu de la circulation quand elle lui avait révélé sa vraie nature (d'accord, elle l'avait rejeté dans la foulée, mais ça...). Alors oui, leurs chemins se recroisaient (et, une fois encore, elle ne l'avait pas prémédité) et elle suggérait de disparaître de nouveau si la situation n'allait pas à leur avantage, mais elle le faisait pour les protéger, et elle trouvait ses reproches injustes. Il ne sembla pas penser différemment d'ailleurs, car il s'excusa aussitôt. Elle se contenta seulement d'un sourire un peu forcé qui signifiait qu'elle ne lui en voulait pas. Elle comprenait sa situation, elle non plus n'avait pas envie que tout s'arrête, de ne plus simplement le revoir alors que leurs chemins se croisaient de nouveau. Mais comment une telle situation ne pourrait-elle pas les détruire ? Elle poussa un soupir. Elle avait l'impression de sceller son destin, leur destin, quoi qu'elle dise, et c'était un poids vraiment très lourd à porter.

-Je pourrais pas faire comme si tu n'existais pas.
affirma Coraline, les poings serrés. J'ai jamais pu...

Et ce n'était pas faute, pourtant, d'avoir essayé de l'oublier à plus d'une reprise. Elle s'y était employée par tous les moyens possibles au cours de ces dernières années... C'était d'une inefficacité totale, si l'on considérait qu'il lui suffisait d'avoir Scott sous les yeux pour ne plus savoir être elle-même, ou plutôt, pour ne plus savoir être celle qu'elle avait prétendu être, quand bien même la vérité dans tout cela était tout à fait ailleurs.

-Je n'ai aucune envie de disparaître de ta vie, Scott. Mais je ne peux pas t'obliger à ça. Ce n'est pas parce que je suis morte que tu dois t'arrêter de vivre.
Elle marqua une pause, hésitant plusieurs secondes. Elle savait bien qu'elle prenait une décision qui ne devrait pas lui appartenir, c'était si simple d'être égoïste et d'affirmer qu'elle voulait voir Scott chaque jour de sa vie et rattraper le temps perdu. C'est vraiment ce que tu veux, tu en es sûr ?

Elle devait en être certaine. Elle savait bien que c'était injuste de demander à son interlocuteur de mettre sa vie entre parenthèse pour elle.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 18 Oct - 13:24

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Scott savait qu’il avait été un peu dur dans ses propos et il s’en voulait (ce n’était pas pour rien qu’il s’excusait). Il ne voulait pas blesser Coraline, mais la situation était si complexe. Il sentait son cœur se déchirer à l’idée qu’elle puisse de nouveau disparaitre de sa vie, dans le pire des cas après avoir espéré pouvoir tourner la situation à leur avantage. Il n’avait pas envie de la recroiser par hasard, bien des années plus tard, plus proche de la mort encore. Il ne le supportait vraiment pas et c’était ce qu’il tentait de faire comprendre à la « jeune fille » sous ses yeux. Et ils étaient sur la même longueur d’onde, l’un des deux cherchant simplement à être plus raisonnable que l’autre. Lui non plus n’avait jamais pu faire comme si elle n’avait jamais existé pendant toutes ces années et il savait parfaitement qu’il ne pourrait pas le faire de nouveau. Il n’avait pas envie de poursuivre sa petite vie, comme si elle n’avait pas sa place dedans. Scott aurait aimé que Coraline fasse preuve d’une irresponsabilité de suite, qu’elle se contente simplement d’accepter ce qu’il lui demandait, sans chercher à le ménager. Sans chercher à ce qu’il continue de vivre alors qu’elle était morte. Mais il savait parfaitement pourquoi elle faisait cela, ce qu’elle cherchait à faire. Une chose impossible, tout simplement, il ne pourrait pas vivre sans elle. Pas après avoir pu la revoir comme cela et constater directement que son cœur continuait de battre pour elle. Il avait pu croire autrefois qu’il n’aimait qu’un souvenir, mais non… il l’aimait elle, bel et bien elle. Au moins, la buveuse de sang ne rejetais pas de but en blanc la possibilité, puisqu’elle lui demanda si c’était vraiment ce qu’il voulait. Jamais Scott n’avait été aussi certain de savoir ce qu’il voulait. Le jeune homme laissa quelques secondes s’écouler dans le silence, se contentant simplement de lever une main pour la poser sur le visage de la jeune « fille ». Comme il aimerait qu’elle puisse avoir le physique de son âge…

« Ma vie s’est arrêtée il y a seize ans. »
Répondit-il à la remarque de la buveuse de sang. Quand ils s’étaient séparés à ce moment là - même si c’était lui qui avait fui et il le regrettait plus que tout - il s’était brisé quelque chose en lui. Dans sa vie, il y avait un avant Coraline et un après. Il ne s’était plus jamais sentit normal depuis, il s’était contenté de suivre la route droite tracée devant lui pour continuer sa vie, mais sans aucune conviction. « C’est vraiment ce que je veux. »

Et il n’en démordrait pas. Et si elle disparaissait, si elle décidait de le « ménager », il la chercherait. S’il fallait, il remuerait ciel et terre pour la retrouver et pouvoir la revoir de nouveau. Il avait envie que ce Sorcier puisse les aider, mais si ce n’était pas le cas, il ne voulait pas tout abandonner pour autant. Il ne s’était jamais aussi sentit vivant qu’en cet instant, à ses côtés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 18 Oct - 15:00


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
S

i le coeur de Coraline pouvait battre encore, nul doute que son rythme se serait sérieusement accéléré en entendant les mots que prononça Scott. Elle ne devrait sans doute pas s'en réjouir, parce qu'elle ne voulait pas non plus qu'il mette sa vie entre parenthèse pour elle, mais elle ne pouvait s'empêcher de se sentir heureuse à cette idée. Parce qu'elle n'avait jamais réussi à oublier son interlocuteur, et qu'elle savait bien qu'elle ne l'oublierait jamais. Elle y croyait, à ceux qui affirmaient qu'on ne rencontre jamais qu'un seul amour au cours de son existence, parce qu'elle avait rencontré le sien, et qu'elle aurait peut-être l'éternité pour le pleurer. Oh, comme elle ne demanderait qu'à redevenir une simple humaine, à l'âge qu'elle devrait avoir ! Elle se fichait bien de ses pouvoirs, elle y renoncerait avec plaisir pour être avec Scott. Et il voulait la même chose, il ressentait la même chose, ces seize années où elle l'avait regretté, où ses pensées n'avaient cessé d'aller vers lui n'avaient peut-être pas été des années vaines, car il se pouvait qu'elles aient conduit à ce jour, et à la décision qu'elle avait prise, à la lueur d'espoir qui était née en elle, et qu'elle ne voulait pas sentir s'éteindre. C'était ce qu'il voulait, elle le sentait, il ne mentait pas. Et c'était ce qu'elle voulait elle aussi, plus que toute autre chose. Elle avait l'espoir, à présent, et elle avait la crainte, aussi, car si rien ne se déroulait comme ils le désiraient, elle n'était pas certaine de savoir s'en remettre. Dans tous les cas, elle ne pouvait plus, à ce stade, se résigner à disparaître de la vie de Scott, quoi qu'il advienne. Si c'était ce qu'il voulait, elle le voulait aussi. Coraline ne réfléchit pas, pas une seule seconde, elle se contenta de se précipiter dans les bras de Scott et de se serrer contre lui. Seul geste d'affection qu'il puisse lui adresser sans équivoque, même si d'autres envies l'habitaient, des idées qui n'étaient pas conformes à son apparence physique. Elle profita au maximum de ce contact avant de reprendre la parole.

-Alors c'est ce que je veux aussi.
affirma-t-elle d'un ton cette fois plus confiant. Elle se détacha, après quelques secondes, de Scott, et leva les yeux vers lui. On pourrait se retrouver comme avant. Tu sais, cette clairière où on passait tout notre temps, tous les deux.

Le souvenir de cette époque lui décochait un sourire. Oh, la situation n'était pas du tout idéale, alors, à l'époque, déjà, elle était un vampire, et cet amour naissant voué à être enterré (du moins, si ceux qui le ressentaient n'étaient pas aussi bornés que la vampire et l'humain)... Mais c'était tout de même les meilleurs moments de son existence... Ou de sa non-existence, certes. Coraline ne savait pas trop ce qu'il adviendrait si elle ne parvenait pas à retrouver l'apparence qu'elle rêvait d'avoir, mais elle n'échangerait un instant passé avec Scott contre rien au monde.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 420

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Dim 18 Oct - 23:01

Coraline & Scott
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
Quand Coraline se précipita dans les bras de Scott, c’était simplement le geste qu’il fallait au jeune homme pour savoir qu’il n’allait pas la perdre, plus jamais. Cela ne serait sans doute pas idéal, s’ils ne parvenaient pas à obtenir ce qu’ils désiraient du Sorcier, il était évident qu’ils allaient être plus que déçus, mais ils auraient au moins ça. L’humain en avait eu assez de vivre loin de celle pour qui son cœur battait, malgré le physique qu’elle possédait. Quand il affirmait que sa vie s’était arrêtée seize ans plus tôt, ce n’était vraiment pas un euphémisme. Il avait le sentiment qu’il lui manquait quelque chose pendant toutes ces années, ce qu’il avait sous les yeux. Il avait même un peu le sentiment d’être encore ce gosse de douze ans, se dirigeant dans cette clairière pour rejoindre Coraline et passer du temps avec elle. Scott avait envie de se concentrer sur les choses positives et pas seulement sur le fait que Coraline était une créature de la nuit incapable de vieillir. Qu’il allait continuer de s’approcher de la mort, pendant qu’elle continuerait d’être figée dans le temps. Ce n’était pas qu’un détail, mais de toute façon ils ne pouvaient rien y faire. Et vraiment, le jeune homme ne se sentait pas capable de vivre loin de Coraline comme si elle n’avait jamais existé. Et cela, même s’ils ne parvenaient pas à trouver une solution concernant la jeunesse de son corps. Ils se conteraient d’étreinte amicale…

« Je volerais des bonbons chez mes parents avant de te rejoindre. »

Dit-il dans un grand sourire, le genre de sourire qu’il n’avait plus vraiment l’habitude d’exprimer depuis des années, se rappelant du bon vieux temps. Il le faisait à chaque fois autrefois, sa mère avait commencé à se poser des questions d’ailleurs. Elle s’était malheureusement posé bien plus de question quand Scott avait arrêté de passer son temps dehors et qu’il s’était contenté de déprimer chez lui, attendant que les années ne passent pour qu’il puisse enfin la revoir (et c’était aujourd’hui). Scott n’avait pas envie de s’emballer et de croire de suite qu’ils allaient pouvoir trouver cette solution, se faire aider par ce sorcier, mais il ne pouvait pas s’empêcher de voir une lueur d’espoir apparaitre quand même. Et même s’il allait être déçu si jamais cet espoir s’avérait vain, il aurait quand même la possibilité de continuer de voir Coraline et c’était le plus important à ses yeux.

« En fait… je ne sais même pas si tu peux manger des bonbons. Je ne connais vraiment pas grand chose aux personnes comme toi. »

Il y pensait juste maintenant, c’était sans doute plus que bête, mais il n’avait pas su que Coraline était une créature avant le dernier jour où ils se sont vu. Avant qu’il ne décide de partir et de ne pas revenir, comme un idiot fini. Parce qu’au lieu de l’entendre lui dire qu’elle l’aimait bien, comme il lui avait dit, il avait découvert qu’elle était un « monstre ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 516

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   Lun 19 Oct - 19:42


La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur
C

oraline avant le sentiment d'éprouver quelque chose depuis longtemps disparu, l'impression que tout s'agitait à l'intérieur, en elle, le sentiment que, tout à coup, elle était vivante, que le temps, chaque seconde, dégradait et altérait un peu plus son apparence physique, modifiait, détruisait ses cellules... Ce n'était qu'une illusion, bien sûr, elle n'était toujours qu'une vampire immortelle, incapable de vieillir... mais pour la première fois depuis très longtemps, et le temps d'une étreinte, elle avait l'impression de n'être qu'une simple humaine, et cela lui faisait le plus grand bien. Elle pourrait bien rester dans ses bras un temps indéfini, oubliant pour de bon tout ce qui pouvait bien être raisonnable et admissible. Il était évident, de toute façon, qu'elle y avait renoncé à l'instant où son chemin avait croisé de nouveau celui de son amour d'enfance, qui n'était ni plus ni moins que son amour tout court, en réalité. Elle esquissa un sourire quand Scott évoqua les bonbons qu'il dérobait toujours à ses parents, un petit trésor qu'il lui apportait à chaque fois qu'il se voyait. Elle faisait mine de s'en délecter, même si elle ne le pouvait plus vraiment. Elle aimait cette tradition, et elle aimait ce sentiment de retour en enfance (il n'y avait que son apparence pour laisser penser qu'elle ne l'avait jamais quittée), même si, un homme de l'aspect de Scott qui proposait des bonbons à une fille de l'aspect de Coraline, forcément, ça ne manquait pas d'avoir des connotations spécifiques, mais ça ne faisait que plaire davantage à la jeune femme qui ne donnait pas l'impression de l'être.

-Je préfère le sang humain.
fut-elle bien obligée d'avouer, même si elle savait que cela ne donnait pas d'elle une image très positive ou très engageante. Mais c'était un fait qu'elle ne pouvait pas vraiment lui cacher. Il devait le savoir, même ceux qui ne croyaient pas dans les vampires savaient qu'ils se nourrissaient de sang humain. C'était comme ça, c'était devenu sa nature, elle était un assassin, et elle assassinait de sang froid. Et il n'y avait qu'à lui qu'elle aurait du scrupule à faire du mal. Qu'est-ce que tu veux savoir ? ajouta-t-elle comprenant que, forcément, Scott se posait des questions sur sa condition.

Cette conversation, ils auraient dû l'avoir il y a bien longtemps, mais ils n'avaient sans doute pas la maturité pour. Ils avaient attendu trop longtemps, c'était certain, mais il était grand temps. Scott imaginait bien le nombre de questions qu'avait dû entraîner ses révélations, et il méritait qu'elle y réponde. Elle lui devait d'être complètement honnête avec lui, même si elle appréhendait sérieusement sa réaction. Coraline n'était quelqu'un de bien que lorsqu'elle se trouvait en présence de Scott. Au fond, cela équivalait à bien peu, et elle craignait fort de profondément le décevoir en ne lui cachant rien. Mais elle ne voulait plus jamais rien lui cacher;



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La lumière est toxique, elle ne fera jamais ton bonheur [pv Scott <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ezio Freza {fin}
» Planetside II - Parce que sinon Dodo le fera jamais !
» 16.02.2013 ~ La Folie est votre amie, elle vous fera des guilis.
» La lumière du jour... Elle brûle.
» [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Champs Funéraire-