Partagez | 
 

 À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 196

Message#Sujet: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Dim 21 Juin - 23:58

À situation désespérée, mesures désespérées


Elle ne savait plus où se rendre, elle ne savait plus où chercher. Elle avait l'impression d'avoir arpenté Notre terre de long en large, et tout ça pour n'obtenir absolument aucun résultat, en fin de compte, elle avait frappé à toutes les portes, interrogé tous le voisinnage, sondé les alentours du lac, elle s'était perdue dans la noirceur de la forêt, elle avait accepté de revoir Joachin (dont elle ne pouvait toujours pas être sûre de l'innocence dans toute cette affaire), il ne lui semblait pas qu'il reste encore un seul endroit qu'elle n'ait inspecté. Si, il y avait peut-être les montagnes, et toutes les grottes qui les creusaient. C'était la seule option qu'elle voyait encore, et il fallait qu'elle en ait le coeur net. Elle ne trouverait pas le sommeil, elle ne parviendrait pas à reprendre le cours de sa vie, tant qu'elle ne saurait pas ce qui était arrivé à Jane. Elle avait déjà eu à subir une disparition de la sorte, elle ne supporterait pas de vivre de nouveau cela. Elle savait que se rendre jusqu'aux montagnes, surtout qu'il fallait passer par la forêt, était dangereux, et encore plus maintenant qu'elle savait quelles étaient les créatures qui peuplaient les bois. Elle aurait pu demander à Joachin de l'accompagner de nouveau, mais le revoir était suffisamment compliqué, à la fois douloureux et, elle se maudissait de le penser, agréable, pour qu'elle préfère s'épargner de le revoir trop souvent, des fois que cela ravive ce qui ne devait pas être ravivé. Alors elle avait demandé à un ami de confiance, qu'elle savait aussi soucieux qu'elle de retrouver Jane, de l'accompagner. Scott n'avait pas hésité un seul instant.

Ils avaient donc traversé la forêt, heureusement sans encombres. La traversée avait été longue, surtout que Natasha avait décidé de faire des tours et des détours, comme si sa fille pouvait être planquée derrière chaque arbre. Elle était à bout de souffle, quand ils arrivèrent au pied des montagnes. Son souffle court était mêlé de larmes, elle était désespérée... Des jours ! Voilà des jours qu'elle la cherchait. Et plus le temps passait, plus elle perdait foi, et c'était encore pire quand elle levait les yeux vers cette immense étendue rocheuse. Par où commencer ? Et à quoi bon ? Elle se tourna vers Scott, essuya ses larmes d'un revers de manche.

"On la trouvera jamais..."
se désespéra-t-elle dans un profond soupir, tout en s'adossant à l'une des parois rocheuse à proximité.

Elle regrettait déjà d'avoir entraîné Scott jusque-là. Pourquoi se leurrer... Elle était sûrement morte, à l'heure qu'il était. Elle n'avait pas envie d'abandonner, non... Mais il était normal d'envisager le pire à ce stade. Sans compter que toutes ces heures de marche, mélangées à son stress, son angoisse, ses dernières nuits où elle n'avait pas réussi à trouver le sommeil, n'aidaient pas. Elle en arrivait à un stade d'épuisement tel qu'elle avait du mal à positiver. Avec un peu de chance, Scott arriverait à lui insuffler un regain d'optimisme, va savoir.



_________________
Natasha Hardwick

Avoir une fille, un coeur de sable.
Cadeau de Dieu, cadeau du Diable.
Avoir une fille, c'est faire un crime,
dont le coupable est la victime.


°° ketchup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Ven 17 Juil - 12:24

Natasha & Scott
À situation désespérée, mesures désespérées
Quand Natasha était venue le trouver, lui apprenant la disparition de Jane, Scott n’avait pas hésité une seule seconde avant de l’accompagner dans les montages. La femme avait cherché visiblement sa fille dans tout le village et elle voulait maintenant explorer les différentes grottes des montagnes et comme tout le monde, elle savait que c’était risqué. Scott n’avait aucune envie de laisser Natasha s’y rendre seule en effet, il savait à quel point la forêt était jonché de créature dangereuse. Même si au final, l’homme ne connaissait que les vampires (et encore, ce qu’il connaissait d’eux c’était une buveuse de sang à l’allure d’une gamine de douze ans), mais il n’avait pas mis longtemps avant de croire toutes les légendes qu’il y avait dans les histoires de Notre Terre. Les loups-garous et autre joyeuseté, il y croyait dur comme fer. Il n’y avait donc aucune raison pour que le jeune homme laisse son amie s’éloigner dans les montagnes, sans l’accompagner, surtout qu’il s’inquiétait également pour Jane. Le jeune homme s’entendait (si on pouvait vraiment dire cela le concernant) aussi bien avec la mère et la fille. Il s’inquiétait donc forcément pour Jane et ne pouvait que partager les craintes de Natasha. Mais Scott avait décidé de se montrer fort et de ne pas céder à la panique, puisqu’il voyait bien que Natasha était particulièrement bouleversée. Alors qu’ils traversaient la forêt, elle ne pouvait pas s’empêcher de faire des tours et des détours, mais surtout elle ne parvenait pas à s’empêcher de pleurer. Il pouvait parfaitement comprendre, même s’il était difficile pour lui de se projeter dans les sentiments d’une mère envers sa fille. Mais il comprenait quand même, il avait des personnes qui comptaient pour lui et il ne se voyait pas supporter leurs disparitions de cette manière. Et il en avait déjà fait l’expérience dans son enfance. Natasha se stoppa soudainement, avant de s’adosser contre la paroi de la montagne, clairement défaitiste.

« On va la retrouver ! » Affirma-t-il, le plus convaincu possible, en prenant la femme par les épaules. Il devait être là pour la soutenir, il ne se contentait pas seulement à l’aider à chercher Jane, il avait envie de l’aider à ne pas baisser les bras. Même si ce n’était vraiment pas évident. « Elle est forcément quelque part, on va réussir à la trouver. Il y a encore de l’espoir. »

Scott avait vraiment envie d’y croire, mais il était difficile en effet de ne pas envisager le fait que Jane soit morte. Les disparitions et les meurtres dans la forêt n’étaient vraiment pas rares, en même temps ce n’était pas étonnant quand on avait connaissance de ce qui y vivait. Quand on observait un peu les montagnes, c’était un travail de titan de les fouiller pour trouver une âme vivante. Mais ils n’avaient pas le choix, ils ne pouvaient pas abandonner. Parce que c’était en abandonnant qu’ils allaient définitivement considérer que Jane était morte et ce n’était pas le moment de penser cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 196

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Ven 14 Aoû - 0:06

À situation désespérée, mesures désespérées


Elle savait pourquoi elle avait voulu que Scott vienne avec elle, outre le fait qu'ils s'entendaient très bien et le fait qu'elle savait que Scott se souciait autant qu'elle du sort de Jane (quoique peut-être pas autant, elle ne pensait pas que qui que ce soit soit angoissée autant qu'elle... c'était une pensée égoïste, mais elle s'en fichait, bien sûr), il n'était pas du genre défaitiste, et au moment où elle se sentait prête à baisser les bras, il lui rappelait qu'il ne fallait pas abandonner, et qu'il y avait encore de l'espoir. Sauf que même ces mots déterminés et encourageants ne suffisaient pas à la remotiver. Nat était épuisée, physiquement et moralement, elle n'en pouvait plus, et elle n'arrivait pas à simplement se dire que Jane allait revenir ou être retrouvée, comme par miracle, si simplement. Depuis le temps qu'elle avait disparu, c'était sûrement impossible qu'ils la retrouvent. C'était trop tard. Il y avait un délai à partir duquel espérer n'était plus une nécessité mais de la folie furieuse. Nat avait l'impression qu'ils avaient franchi la limite entre les deux. Même si elle ne pourrait pas se contenter de rentrer chez elle et se dire que sa fille était morte. Elle ne s'était jamais résignée à croire Joachin mort à l'époque (et pour le coup, elle avait eu plus ou moins raison, même si son mari était techniquement mort), elle n'avait jamais fait le deuil de lui, elle ne comptait pas faire le deuil de sa fille non plus. Mais il fallait quand même qu'elle soit un peu réaliste.

"Je ne sais pas, Scott. Tu n'as pas idée de ce qui se cache dans cette forêt. De ce qu'elle a pu croiser... de quel genre de... créatures... elle a pu rencontrer."


Et elle ne devrait sans doute pas lui en parler, mais ça aussi, c'était une inquiétude qu'elle en avait assez de garder pour elle, même si Scott, au final, était déjà au courant du secret qu'elle pensait lui révéler. Il s'avérait que bien des villageois étaient au courant de l'existence des créatures, même s'ils la niaient pour une raison ou pour une autre. Nat, par rapport à la plupart, avait apprit la nouvelle très tardivement (et très violemment aussi, ça c'est sûr), elle avait encore beaucoup de peine à s'en remettre et, forcément, ça inquiétait encore plus Nat que si elle avait juste dû l'imaginer en proie avec des créatures sauvages. Les créatures qui rôdaient dans ces bois étaient encore plus dangereuses que cela. Elle n'était pas sûr d'avoir même le droit d'apprendre tout ça à Scott, mais elle ressentait le besoin de se confier, ignorant que son interlocuteur pouvait très bien comprendre sa situation. Lui aussi, il y a presque exactement aussi longtemps qu'elle, avait perdu la personne qu'il aimait, dérobé à lui par des créatures nocturnes. En fait, il était le meilleur soutien qu'elle puisse espérer, même si elle ne se rendait pas compte de tout cela.


_________________
Natasha Hardwick

Avoir une fille, un coeur de sable.
Cadeau de Dieu, cadeau du Diable.
Avoir une fille, c'est faire un crime,
dont le coupable est la victime.


°° ketchup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Dim 13 Sep - 12:45

Natasha & Scott
À situation désespérée, mesures désespérées
Scott savait parfaitement pourquoi Natasha était sur le point de baisser les bras, mais il ne pouvait pas se résigner à la laisser faire. La forêt était dangereuse et tout le monde savait que les disparitions n'étaient pas bon signe. Généralement, les personnes qui disparaissaient ne revenaient jamais, parce qu'elles étaient mortes ou qu'elles étaient devenues tout autre chose. Cependant, le jeune homme ne pouvait pas laisser la femme perdre espoir concernant Jane. Tant qu'ils ne retrouvaient pas son corps, Scott n'avait pas envie qu'elle pense qu'il était impossible de la retrouver. C'était faux, il y avait encore de l'espoir, il fallait y croire. Sans doute que Scott était un peu trop optimiste, mais il préférait largement penser comme cela qu'autrement. Et cela, même si ça ne le ressemblait pas tant que ça. On ne pouvait pas vraiment dire que le jeune homme sentait bon la joie de vivre, mais concernant la disparition de Jane il ne voulait pas se laisser abattre. Il avait envie de croire qu'elle avait plus d'un tour dans son sac, même s'il était loin de se douter que c'était effectivement le cas. Comme il était incapable de se douter qu'ils ne cherchaient pas du tout au bon endroit et que la jeune femme n'avait pas quitté le village et qu'elle se trouvait dans la cave des Hellsing. De toute façon, ils ne pouvaient pas rester sans rien faire et le rôle de Scott était d'empêcher Natasha de baisser complètement les bras. Il comprenait ce qu'elle ressentait (du moins, il pensait comprendre même s'il n'avait jamais vécu cette situation - il avait souffert d'une disparition autrefois mais ça n'avait rien à voir), mais il ne pouvait faire autrement que de tenter de la relever à chaque fois qu'elle se baissait. C'était la moindre des choses qu'il pouvait faire.

Mais pour le coup, Scott se rendait bien compte qu'elle avait des raisons de s'inquiéter. Quand Natasha reprit la parole, le jeune homme ne put s'empêcher de comprendre que la femme parlait des créatures. Elle lui disait bel et bien que Jane aurait pu croiser des créatures dont il n'imaginait pas l'existence. Est-ce qu'elle était au courant ? C'était possible, Scott se doutait que quelques humains pouvaient savoir pour ce qui se promenait dans la forêt. Techniquement parlant, Scott n'avait jamais que rencontré des vampires (enfin une vampire), mais il s'était mis à croire à toutes les créatures des légendes. Il n'y avait pas de raison que les buveurs de sang existent et pas les autres, après tout il y avait quand même des raisons de douter.

« Crois-moi... je sais parfaitement ce qu'elle a pu croiser. » Dit-il comme pour confirmer qu'il était au courant. Il le savait bien sûr et il était loin de croire que les créatures puissent être "bonnes". Scott n'était pas naïf au point d'imaginer que les vampires puissent être "végétariens". Même s'il n'avait pas spécialement envie d'imaginer la scène, il se doutait bien que Coraline (par exemple, c'était sa seule référence après tout) ne se retenait pas de planter ses crocs dans la peau d'une humaine de passage dans la forêt. « Mais, tu ne dois pas perdre espoir pour autant. »

Et justement, après tout Jane avait peut-être une chance de revenir. Même si elle avait connu un sort tragique après tout. Le jeune homme n'avait évidemment pas envie de le dire ainsi à Natasha, mais si jamais Jane était devenue quelqu'un d'autre (une personne comme la gamine qui hantait son esprit), elle ne disparaissait quand même pas de sa vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 196

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Jeu 24 Sep - 0:38

À situation désespérée, mesures désespérées


Natasha adressa un regard interloqué à Scott quand ce dernier lui affirma qu'il était très au courant du type de créatures qui rôdait dans ces bois. Il pouvait y avoir confusion. Tous les deux pouvaient envisager qu'il s'agisse de créatures d'ordre différents, lui de loups normaux, elle de leur forme garou, mais c'était quand même très étonnant, et elle ne pouvait pas prétendre ne rien avoir entendu, quand quelque chose dans son regard et le ton de sa voix lui laissait entendre qu'ils étaient l'un comme l'autre sur la même longueur d'ondes. Il devait connaître l'existence de ces créatures, comme bien d'autres humains qui s'épargnaient bien d'apprendre la vérité à leur entourage (à moins qu'il ne soit pas humain non plus). Cette pensée la réconforta tout de même un peu. Ce serait plus simple de traverser cette épreuve en compagnie de quelqu'un qui soit vraiment susceptible de la comprendre (et encore plus qu'elle ne l'imaginait). Ils seraient l'un pour l'autre un soutien morale, et quand la disparition de Jane l'anéantissait complètement, c'était le mieux à quoi elle puisse daigner accéder.


"C'est difficile."
reconnut-elle, qui regrettait de se laisser dominer par ses émotions et son désespoir plutôt que d'être vraiment utile. S'ils se laissaient abattre et s'abandonnaient au pessimisme, Jane ne risquait pas d'être retrouvée. "Mais tu as raison." Elle prit une grande inspiration et décida d'avancer de quelques pas. Elle ne savait toujours pas ce qu'elle faisait ni où elle allait, mais elle y mettait toute la détermination possible pour éviter à Scott de la voir flancher de nouveau. "Quand tu dis que tu sais parfaitement ce qu'elle a pu croiser... Tu en connais ?"

C'était à la fois une manière d'étancher sa curiosité (et donc de penser à autre chose), car il est vrai qu'elle avait encore tout à apprendre de ce monde qui s'était jusque là trouvé sous ses yeux sans qu'elle voit quoi que ce soit, et une façon d'initier l'idée que, peut-être, avoir l'une de ces créatures pour guide pourrait leur être utile. À part Joachin, Nat ne se risquerait pas à s'adresser à la première créature venue dans l'espoir de piocher une information qui la rapproche de Jane, mais Scott avait peut-être, pour ainsi dire, d'autres "contacts". Elle était prête à explorer n'importe quelle piste, à ce stade, tant celles exploitées jusqu'alors s'étaient avérées infructueuses, et elle se sentait prête à prendre tous les risques possibles. Elle le prouvait déjà, alors qu'elle se trouvait là, à proximité des montagnes. Jamais elle n'était allée aussi loin dans notre terre. En règle générale, elle se cantonnait au village, au lac à la limite (encore qu'elle n'en avait jamais fait le tour complet), et elle trouvait déjà cela très bien. La peur de perdre à jamais sa fille la menait jusqu'aux termes de ses propres limites, et donc jusqu'aux frontières de leur monde.





_________________
Natasha Hardwick

Avoir une fille, un coeur de sable.
Cadeau de Dieu, cadeau du Diable.
Avoir une fille, c'est faire un crime,
dont le coupable est la victime.


°° ketchup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Jeu 22 Oct - 10:52

Natasha & Scott
À situation désespérée, mesures désespérées
Scott ne pouvait pas entièrement comprendre et imaginer ce que vivait Natasha, mais il se doutait bien que ce n’était pas facile de ne pas perdre espoir. Quand on comprenait que la chair de notre chair avait disparu, quand on avait conscience du danger de Notre Terre, c’était vraiment difficile de ne pas tout simplement céder à la panique et baisser les bras. C’était pour cela que l’humain était là, en compagnie de la femme, afin de l’aider à garder les bras levés et continuait de chercher sa fille. Scott ne savait pas vraiment s’il avait les épaules pour cela, s’il était digne de ce rôle, mais il avait l’intention de continuer le plus possible et du mieux qu’il pouvait. Malheureusement, en dehors de Coraline seize ans plus tôt, Scott n’avait jamais connu de ce genre d’évènement et il n’avait pas eu vraiment l’occasion de s’en faire pour la « petite » vampire. Le jeune homme fut donc satisfait d’entendre la femme lui dire qu’il avait raison, il lui adressa un léger sourire de soutient et reprit sa marche avec elle. Ils n’allaient sans doute pas la trouver comme cela, mais ils ne pouvaient de toute façon pas rester sans rien faire. Avec un peu de chance, ils parviendraient quand même à avoir des indices, quelque chose qui pourrait les mener à l’endroit où se trouvait Jane (même s’ils ne le savaient pas, ils ne cherchaient pas du tout au bon endroit et pour cause… elle était encore dans le village).

Quand Natasha reprit la parole, Scott fut légèrement surpris de sa question. Il avait évidemment sous-entendu qu’il connaissait les créatures par ses paroles (parce qu’il imaginait parfaitement ce qu’on pouvait trouver dans cette forêt), mais il n’avait pas cru qu’elle lui demanderait comme cela, de but en blanc, s’il connaissait des créatures. Il mit quelques secondes à répondre, ne sachant pas vraiment quoi dire. On ne pouvait pas vraiment dire qu’il connaissait des créatures, il en connaissait une. Il savait que Coraline était une vampire, il ne pouvait plus en douter à présent, et par conséquent il s’était mis à croire à toutes les légendes.

« Si on veut. » Dit-il dans un premier temps, continuant de marcher et d’observer autour de lui dans l’espoir de trouver un indice. Puis, il reprit. « Je connais une personne qui en est une. » En cet instant, le jeune homme espérait qu’il parlait bel et bien de la même chose avec Natasha et qu’il ne se fourvoyait pas dans son interprétation de ses mots. En même temps, il ne rentrait pas dans les détails non plus, donc au pire ce n’était pas dramatique. « Du coup, je crois à tout ce qu’on peut raconter sur cet forêt. »

Les créatures en tout genre des légendes, les rumeurs d’expériences étranges dans les grottes, il croyait à tout. Et concernant ces expériences, il se demandait si cela n’avait pas un rapport avec le Sorcier dont Coraline lui avait parlé et qui pourrait les aider.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 196

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Mar 24 Nov - 22:15

À situation désespérée, mesures désespérées


Nat avait bien vu juste. En même temps, pour en parler comme il venait de le faire, même si c'était à mi-voix, parce qu'ils ne se justifiaient pas complètement de qu'ils pensaient exactement depuis tout à l'heure, il fallait que lui aussi connaisse l'une des créatures qui peuplaient la forêt, et plus largement notre terre. Alors il croyait en toutes les autres. Nat passait par le même cheminement de pensée, il fallait bien qu'elle admette que toutes les légendes de notre terre avaient un fond de vérité, il y avait tant de choses qu'il fallait qu'elle apprenne ! Et elle n'était pas au bout de ses surprises, pourtant, car elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'était devenue sa propre fille. Même si ce n'était pas grand chose, elle était contente de pouvoir parler à un humain qui sache par quoi elle passait, la confusion qu'entraînait la découverte des créatures. Et voilà que s'ajoutait par-delà tout le reste la peur de ne plus jamais revoir sa fille, qu'il lui soit arrivé quelque chose d'horrible. C'était encore pire de l'imaginer disparue avec la conscience que tout cela existait. Les vampires, les loups-garous, toutes ces créatures qui étaient connues dans l'imaginaire collectif pour être terriblement dangereuses. Natasha hésita quelques instants. Ce n'était peut-être pas le moment de déballer tout ce qu'elle avait sur le coeur. Mais le stress, la fatigue, la peur, le tout mélangé s'embrouillait dans sa tête et dans son esprit. Elle voulait vider son sac, pour canaliser un peu ses angoisses.

"Joachin... le père de Jane, je l'ai revu, je pensais qu'il était mort mais..."
Elle poussa un soupir, c'était encore difficile de se faire à l'idée que c'était bien vrai, que ce n'était pas juste un rêve ou un délire. Mais c'était bien réel. "C'est un vampire." Elle marqua une pause. "Je sais plus quoi croire, je sais plus quoi penser, et je ne sais pas si je retrouverai Jane, s'il lui est arrivé la même chose si..." Elle passa une main dans ses cheveux, signe de profond malaise chez elle. "Je me sens complètement perdue."

C'était le mot, et ce n'était pas le moment de s'attarder sur ses états d'âme, c'était même assez égoïste alors que sa fille était peut-être déjà morte à l'heure qu'il est. C'était juste que tout s'enchaînait si vite, tout se bousculait, les événements, les drames, les révélations, les émotions, et c'était compliqué de faire le tri et de se dire d'agir de façon pragmatique et raisonnée. Elle aurait envie de pouvoir être quelqu'un de complètement froide pour pouvoir agir de la bonne manière et de ne pas se laisser emporter par tout ce qui lui venait au coeur et à la tête et qui la faisaient craquer en présence du premier venu, même si Scott était le meilleur confident qu'elle pourrait trouver.

     

_________________
Natasha Hardwick

Avoir une fille, un coeur de sable.
Cadeau de Dieu, cadeau du Diable.
Avoir une fille, c'est faire un crime,
dont le coupable est la victime.


°° ketchup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Sam 19 Déc - 21:49

Natasha & Scott
À situation désespérée, mesures désespérées
Scott ne pouvait pas en effet s’empêcher de croire à toutes les légendes qui pouvaient courir dans les différentes rumeurs du village. Parce qu’il savait parfaitement que les créatures existaient, vu qu’il en connaissait une. Même si avant de retrouver Coraline, une part de lui aurait voulu douter des révélations de la « jeune fille », il n’avait pas pu s’empêcher de considérer toutes ces rumeurs comme vrai. Même s’il n’avait pas rencontré d’autre créature, il pensait que ces dernières existaient bel et bien. Il était simplement encore ignorant énormément sur les détails, mais en même temps il n’avait pas forcément besoin de les connaitre et il n’avait pas très envie d’ailleurs. En dehors des subtilités des vampires, évidemment vis-à-vis de Coraline, il n’en avait que faire du reste. Il attendait simplement qu’un sorcier parvienne à offrir au jeune homme et à la buveuse de sang une chance de pouvoir se trouver comme ils l’espéraient.

Quand Natasha reprit la parole, le jeune homme ne s’était pas du tout attendu à ce qu’elle lui apprenne que son mari n’était pas mort mais qu’il était un vampire. Ce n’était pas vraiment difficile de lire le trouble chez la femme, de voir à quel point elle était perdue. Scott ne pouvait que la comprendre, mais il se sentait aussi impuissant. Parce qu’il ne savait vraiment pas ce qu’il pouvait faire pour l’aider. En dehors de retrouver Jane, il n’y avait rien qui pouvait vraiment aider Natasha. C’était normal de la part d’une mère d’être complètement perdu, quand on n’avait aucune nouvelle de sa fille. En ajoutant en prime des révélations comme elle avait eu, c’était plus qu’évident qu’elle soit dans un tel état. Scott avait vraiment à cœur de tenter de réconforter la femme, même s’il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir un peu impuissant.

« C’est normal. » Lui dit-il doucement, d’un ton compatissant. Il ne pouvait qu’imaginer ce qu’elle vivait et ce qu’elle devait subir, même s’il comprenait en partie. « Je sais à quel point c’est perturbant d’apprendre tout ça… et avec la disparition de Jane. » Autant dire que ce n’était pas forcément le bon moment pour Natasha de découvrir le danger de cette forêt. « La fille que j’aime est un vampire aussi. » C’était la première fois de toute sa vie que le jeune homme mentionnait ce détail. C’était la première fois qu’il parlait de Coraline de cette manière, comme la fille qu’il aimait. Mais cette conversation se prêtait à l’exercice. « Quand je l’ai découvert j’ai fuis, je n’ai pas su comment réagir autrement. »

Et clairement, il regrettait amèrement d’avoir perdu tout ce temps en compagnie de Coraline. Scott n’avait pas trop envie de rentrer dans les détails, ne souhaitant pas plus que cela parler de Coraline et surtout de la différence d’âge que leur corps leur donnait. Mais il souhaitait surtout faire comprendre à Natasha qu’il pouvait comprendre qu’elle soit perdu, il l’avait été quand il avait découvert la nature de Coraline.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 196

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Ven 26 Fév - 22:04

À situation désespérée, mesures désespérées


Natasha s'était exprimée sur le vif, sans réfléchir à ce qu'elle disait ni aux conséquences qu'auraient pu avoir ses propos si elle était tombée sur un autre interlocuteur que Scott, qui était mieux placé que quiconque pour comprendre ce qu'elle endurait et tout ce qui se tramait dans son esprit complètement perturbé, dépassé par les événements. Avec quelqu'un d'autre, elle aurait peut-être rapidement regretté, mais ce n'est pas vraiment comme si elle y pouvait grand chose. Les mots s'échappaient tout seuls de ses lèvres. La coupe était pleine, elle débordait, et si Natasha n'allait pas se confier à quelqu'un, elle avait le sentiment qu'elle exploserait. Cet amour perdu et retrouvé, sa fille chérie qu'elle ne reverrait peut-être plus jamais, c'était vraiment beaucoup trop pour elle. Difficile, avec ça, de ne pas tout simplement péter les plombs.

Heureusement qu'elle avait trouvé à qui parler, oui, Scott se montrait on ne peut plus compréhensif avec elle. Il ne la jugeait pas. Il comprenait par quoi elle était passée, et c'était ce qui importait à ses yeux. Quand il lui raconta sa propre histoire, quand Natasha put constater à quel point cette histoire était proche de la sienne, elle comprit beaucoup mieux. En fait, leurs histoires étaient presque les mêmes, même si les drames qu'ils enduraient ne se jouaient pas sur les mêmes plans. Celle que Scott aimait était un vampire, et il l'avait fui en le découvrant, comme Natasha aurait sûrement fui, elle aussi, si juste après sa transformation, Joachin était venu la voir pour lui apprendre son état. C'était une chose que de le juger et de l'accuser de les avoir abandonné, il n'empêche qu'elle n'aurait jamais exposé de son plein gré Jane au danger potentiel que pouvait représenter son mari pour elle, elle ne l'aurait pas pu. Elle adressa un sourire un peu triste à Scott en venant déposer une main compatissante sur son épaule. Au final, ils étaient faits pour se comprendre.


"Tu n'as plus jamais eu de ses nouvelles ?"


Elle posait sincèrement la question, même si ce n'était peut-être pas le moment. Leurs recherches piétinaient, de toute façon, et à force de se concentrer sur ses propres problèmes, elle finissait par oublier qu'elle n'était pas seule à en endurer. Elle avait besoin de s'intéresser aux autres pour s'oublier un peu. Et elle se disait que si elle était contente d'avoir trouvé une oreille attentive chez Scott, quelqu'un qui soit réellement capable de la comprendre, la réciproque serait peut-être vraie aussi. Il avait parlé au présent, en évoquant cette fille devenue vampire, cette fille qu'il aimait encore. Alors forcément, il ne devait pas vivre sur un petit nuage rose et sucré au pays des arc-en-ciel, lui non plus.


_________________
Natasha Hardwick

Avoir une fille, un coeur de sable.
Cadeau de Dieu, cadeau du Diable.
Avoir une fille, c'est faire un crime,
dont le coupable est la victime.


°° ketchup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Ven 8 Avr - 9:58

Natasha & Scott
À situation désespérée, mesures désespérées
Il était impressionnant de voir comme deux histoires pouvaient se ressembler et être en même temps, si différentes. Joachin, le père de Jane, était donc un vampire et Natasha venait à peine de le découvrir. Scott comprenait parfaitement ce que vivait Natasha, il arrivait sans mal à se mettre à sa place puisque sa situation ressemblait beaucoup à celle de son interlocutrice. Et encore, les deux humains ne se doutaient pas que ces histoires étaient liées au passage. Comment pourraient-ils deviner en même temps que Joachin, le mari de Natasha, était celui qui avait tué et transformé Coraline, celle que Scott aimait. Scott était bien incapable de savoir que le mari de celle qu'il avait sous ses yeux était le responsable de ses propres malheurs. Parce que même s'il semblait que la situation allait quelque peu s'arranger pour la buveuse de sang et l'humain, il n'empêchait que Coraline était bloquée dans son corps d'enfant de douze ans. Qu'est-ce qui se serait passé si jamais Joachin n'avait pas transformé la jeune fille ? Ils se seraient sans doute connu aussi, ils auraient eu le même parcours au début à la différence qu'il n'y aurait pas eu cette séparation ensuite. Et leurs corps ne seraient pas si différents maintenant. Ils auraient pu grandir ensemble, s'aimer ensemble et peut-être qu'ils auraient aujourd'hui une vie bien plus normal. L'humain ne savait rien du rôle du mari de Natasha encore et il valait sans doute mieux qu'il n'en sache rien. Si Scott avait mentionner son histoire à la femme, ce n'était pas vraiment dans le but d'attirer l'attention sur lui, mais plus pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas de mal à comprendre qu'elle soit perdue. Mais il n'allait pas pour autant refuser de répondre à sa question.

"Pendant longtemps je n'en ai pas eu." Ces années avaient été particulièrement longues. "Mais je l'ai revu il n'y a pas longtemps."

Et à peine le jeune homme avait reposé ses yeux sur Coraline qu'il avait compris que ses sentiments étaient encore plus fort que tout, malgré la différence flagrante de leurs corps. C'était malsain en un sens, mais Scott avait un amour pur pour la buveuse de sang. Ce n'était pas de sa faute si celle qu'il considérait comme son âme soeur était bloquée dans son corps d'enfant.

"Comment ça s'est passé quand tu as revu le père de Jane ?"

Scott ne savait pas vraiment s'il pouvait se permettre de questionner Natasha à ce sujet, mais il avait vraiment envie de savoir. Parce qu'il ne pouvait pas s'empêcher de se demander comment ça se passait quand il n'y avait pas de souci de physique, quand ça semblait plus... normal. Rien n'était normal cependant, des humains, des buveurs de sang, ce monde était loin d'être normal. Mais quand même, est-ce que c'était plus facile ? Est-ce que les choses auraient été plus simple si Coraline ne semblait pas avoir douze ans ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 196

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Ven 6 Mai - 23:20

À situation désespérée, mesures désespérées

   Plus la conversation progressait, plus Natasha était surprise de découvrir combien son interlocuteur et elle avaient des parcours similaires. Tous deux étaient tombés fou amoureux, tous deux avaient été séparés de la personne qu'ils aimaient à cause de leur condition de vampires, et tous deux avaient retrouvé récemment ces personnes. Scott ne lui donna pas plus de détails, il avait retrouvé celle pour qui il avait toujours des sentiments, il ne précisait rien de plus, si bien que Natasha ne savait pas si elle devait s'en réjouir pour lui ou non... Mais il était possible qu'il n'y ait jamais de réelles raisons de se réjouir de quoi que ce soit. Comme Natasha était à la fois heureuse et tourmentée d'avoir retrouvé Joachin, alors qu'elle pensait ne plus jamais le revoir. Dans tous les cas, l'un et l'autre avait trouvé la personne à laquelle se confier dans une telle situation.

   Natasha savait que personne ne saurait la comprendre à part Scott, et Scott ne trouverait sans doute pas non plus que que ce soit de susceptible de le comprendre aussi bien qu'elle. D'accord, ce n'était peut-être pas le moment de ressasser leurs expériences amoureuses respectives, Jane était en danger, sans doute de mort, et ils ne savaient toujours pas où la trouver. Mais chercher dans le vide ne mènerait à rien. Évoquer leurs histoires qu'ils ne pouvaient pas partager avec grand monde, ça, par contre, ça avait un vrai effet cathartique, et Natasha avait visiblement besoin d'alléger un peu sa conscience de cette histoire là pour savoir se focaliser efficacement dans ses recherches et ne pas céder à la panique et au désespoir total.

   
   "Je ne sais pas trop."
répondit-elle quand il lui demanda comment les choses s'étaient passées, avec Joachin. "Quand je l'ai revu j'étais... en colère, en colère de le savoir encore là et d'être restée loin de nous, effrayée à l'idée de ce qu'il était devenu... Triste pour le temps qu'on ne rattrapera pas et..." Elle poussa un léger soupir. "Heureuse de le retrouver." Elle esquissa un petit sourire triste. "Je sais que ça va sembler fou, mais en le revoyant, j'ai eu l'impression que toutes les années après son départ n'existaient plus. C'est toujours lui. Je l'aime toujours, mais ce n'est pas comme si je pouvais lui pardonner ce qu'il a fait." Sa voix tremblait un peu plus à chaque mot qu'elle prononçait. C'était la première fois qu'elle avouait et s'avouais à elle-même cette situation pourtant évidente. "Je m'en veux de penser à ça maintenant, avec Jane qui est toujours introuvable... Je suis une mère abominable."

   Comme Jane n'avait pas manqué de le lui répéter bien souvent.
           

_________________
Natasha Hardwick

Avoir une fille, un coeur de sable.
Cadeau de Dieu, cadeau du Diable.
Avoir une fille, c'est faire un crime,
dont le coupable est la victime.


°° ketchup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Mar 7 Juin - 21:54

Natasha & Scott
À situation désespérée, mesures désespérées
Scott découvrait en cet instant qu’il y avait bien plus de points communs entre lui et Natasha. Outre le fait qu’ils s’entendaient, ils avaient vécu des événements similaires. Ils avaient tous les deux retrouvés des personnes dont ils étaient amoureux, après des années, et qui était des buveurs de sang. A la différence que Scott était celui qui avait éloigné Coraline de son existence en apprenant la vérité sur sa nature, ce qui n’était pas le cas de Natasha. Elle avait cru son époux mort pendant des années, parce que ce dernier n’était pas revenu après son agression. Scott de son côté avait connu Coraline alors qu’elle était déjà une buveuse de sang. Leur situation était bien différente en un sens, mais Natasha ne pouvait pas vraiment le savoir puisque l’homme n’avait pas pris la peine de rentrer dans les détails, mais ils pouvaient quand même se comprendre. Ils le pouvaient, parce que ce qu’ils ressentaient était plus ou moins la même chose. Ils étaient amoureux – parce qu’il était évident que Natasha aimait encore son époux, elle l’affirmait elle-même d’ailleurs – mais ils ne pouvaient pas entièrement faire comme si de rien n’était. Même si de son côté, Scott avait déjà décidé de ne plus perdre de temps, de ne plus être éloigné de celle qu’il aimait. Même si leur situation n’était clairement pas évidente, il ne savait pas encore que la jeune femme dans un corps d’enfant allait trouver une solution plus agréable prochainement.

Scott écouta les propos de Natasha, attentivement, comprenant parfaitement ce qu’elle devait ressentir en cet instant. C’était une situation particulièrement compliquée après tout, où elle avait perdu sa fille, mais retrouvé l’homme qu’elle aimait quand même. Sans qu’elle ne puisse lui pardonner ces longues années d’absence, où elle avait souffert loin de lui.

« Tu n’es pas du tout une mère abominable, sinon tu ne t’inquièterais pas pour ta fille et tu ne serais pas en train de la chercher. »
Tenta Scott de rassurer Natasha, du mieux qu’il pouvait. Il n’avait pas d’expérience de son côté, en dehors de sa propre mère. Mais il ne pensait vraiment pas qu’elle soit quelqu’un de mauvais, moins encore une horrible mère. Même si sa relation avec Jane était compliquée, elle n’était pas une abominable mère. « C’est normal que tu y penses, tu n’y étais pas préparée en même temps. »

Ce qui en soit, n’était pas vraiment le cas de Scott. Il n’avait pas été préparé à sa rencontre avec Coraline, mais il savait qu’elle était vivante quelque part et qu’elle avait toujours le même aspect (même si le voir était autre chose quand même). Il avait su donc qu’il allait peut-être, un jour, tomber sur elle. Ce qui n’était pas le cas de Natasha, qui ignorait complètement le fait que son mari était encore en vie. Il y avait tellement de chose qu’elle devait apprendre, en plus de gérer la disparition de Jane. C’était vraiment compliqué pour elle ces derniers temps.

« Tu vas retrouver Jane et une fois que ça sera fait… tu pourras réfléchir un peu à tout le reste. »
Scott marqua une courte pause. « Tu ne penses pas parvenir à lui pardonner un jour ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 196

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Lun 18 Juil - 0:52

À situation désespérée, mesures désespérées

Peut-être était-ce vrai ? Peut-être n'était-elle pas si terrible que cela, comme génitrice. Mais malgré les mots rassurants de Scott, Nat avait bien du mal à s'en convaincre. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas le sentiment d'être une mère exemplaire. Cela ne datait pas de la disparition de Jane ou du retour de Joachin dans sa vie. Elle voyait bien qu'elle s'était complètement laissée dépasser par sa propre situation. Elle ne pouvait pas s'en justifier, c'était un fait avéré. Et sa fille s'était bien chargé de le lui rappeler tous les jours, du fait qu'elle n'était pas à la hauteur. Jane et elle avaient été en conflit constant, et ça ne venait pas de nulle part. Se laisser déborder maintenant par l'émotion d'avoir retrouvé son mari alors qu'elle était à la recherche de sa fille, ce n'était pas vraiment un moyen d'être nommée mère de l'année à ses yeux. Mais elle appréciait quand même le soutien de Scott. Elle aurait dû réagir plus vite, être mieux préparée, la retenir. Elle la voyait sur une pente glissante depuis un moment, elle voyait bien que quelque chose n'allait pas. Elle aurait dû réagir avant qu'il ne soit trop tard. Parce que à présent, Jane avait disparu, et si ça se trouve, elle n'aurait plus jamais l'occasion de s'inquiéter pour elle. Oui, elle n'avait pas été préparée à tout ça. Scott avait raison, la priorité, c'était de trouver Jane... s'il était encore possible de la trouver. Une fois que ce serait fait, elle pourrait s'appliquer à mettre de l'ordre ou essayer au moins dans le reste de son existence. Chaque chose en son temps, il ne fallait pas griller les étapes. Si elle tentait de tout gérer à la fois, elle allait devenir dingue, et au final, elle ne parviendrait à résoudre aucun de ses problèmes, ce serait contreproductif. Il fallait qu'elle se concentre sur son objectif principal, d'autant qu'elle était encore incapable de répondre aux questions existentielles qu'elle se posait à elle-même. Comme celle que Scott lui posa également.

"J'en sais rien..."
se contenta-t-elle de lui répondre, très honnêtement. Serait-elle capable de pardonner Joachin un jour ? Elle n'en savait vraiment rien. Elle avait envie de lui pardonner, quelque part, parce que ne pas le faire, c'était prendre le risque de le perdre de nouveau... et même si elle ne le montrait pas forcément très bien, elle était trop heureuse de l'avoir retrouvé pour prendre le risque de le perdre de nouveau. "Bon, tu as raison, la priorité, c'est de retrouver Jane." Elle se redressa, voulant faire de son mieux pour se montrer volontaire et déterminée. "Je sais qu'on peut la retrouver..."

Mais elle n'en était malheureusement pas si sûre. C'était bien ça, le problème, elle n'était vraiment sûre de rien.


_________________
Natasha Hardwick

Avoir une fille, un coeur de sable.
Cadeau de Dieu, cadeau du Diable.
Avoir une fille, c'est faire un crime,
dont le coupable est la victime.


°° ketchup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   Lun 29 Aoû - 22:53

Natasha & Scott
À situation désespérée, mesures désespérées
Tout était vraiment compliqué pour Natasha en ce moment et Scott ne savait pas vraiment comment arriver à la soutenir comme il le fallait. Mais en même temps, la situation n’était en rien pour arranger les différents soucis qu’elle devait traverser dernièrement. Il y avait le retour de son époux, elle ne savait pas si elle allait lui pardonner son absence un jour, mais il y avait de toute façon, bien plus urgent. Pour l’heure, il était normal que Natasha ne parvienne pas à vraiment faire le point sur sa situation, qu’elle ne sache pas ce qu’elle devait faire. Et il était aussi normal qu’elle pense au retour de son époux dans sa vie, alors que sa fille avait disparu. Elle avait découvert, en même temps qu’en apprenant que son époux n’était pas vraiment mort, qu’il y avait des créatures sur Notre Terre. Scott le savait depuis qu’il était un gosse, quand Coraline avait décidé de lui avouer la vérité. Il avait découvert l’existence des buveurs de sang et il avait donc considéré que les autres histoires étaient vraies. Avec quelques recherches, ce n’était pas bien difficile de se rendre compte qu’il y avait bel et bien des créatures dans leur monde. Il avait eu le temps depuis de vraiment découvrir ce qu’il y avait dans ce monde. Natasha devait tout absorber de suite et en plus, elle n’avait plus aucune nouvelle de Jane. Tout était bien compliqué.

Mais Scott pensait vraiment que le mieux, pour l’heure, c’était que Natasha se concentre sur le fait de retrouver Jane. Sa fille avait disparu, mais elle était bien quelque part. Le jeune homme n’avait pas envie de se montrer trop pessimiste. Malheureusement, Notre Terre était vraiment dangereuse. Des morts, il y en avait quand même énormément. Ils en avaient tous parfaitement conscience, plus encore quand on connaissait un peu la phase sombre du monde. Mais il ne fallait pas perdre espoir non plus, Natasha ne devait pas baisser les bras. Et Scott était heureux de voir Natasha reprendre un peu du poil de la bête en affirmant qu’il avait raison et que sa priorité était vraiment de retrouver Jane. Le jeune homme savait que ce n’était pas évident, mais il fallait vraiment qu’elle soit sûre d’elle. Jane allait être retrouvée, il n’y avait pas de raison que ça ne soit pas le cas. Ce qui allait l’être d’ailleurs.

« On va la retrouver ! »

Affirma-t-il, en se montrant le plus sûr de lui. Le jeune homme n’avait pas vraiment l’habitude d’avoir trop confiance, mais en cet instant il n’avait pas le choix de toute façon. Parce qu’il ne pouvait pas se montrer faible, alors qu’il était là pour soutenir Natasha. Scott allait la soutenir le plus possible de toute façon. Si Natasha devait douter, lui ne devait pas le faire. Ou plus précisément, il ne devait rien en montrer. Et maintenant qu’elle avait repris du poil de la bête, ils pouvaient retourner à la recherche de Jane. En espérant qu’ils trouvent un indice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)   

Revenir en haut Aller en bas
 
À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À situation désespérée, mesures désespérées (pv Scott)
» À situation désespérée, solution désespérée
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» Haiti: Mesures pour réduire l’inflation
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes-