Partagez | 
 

 Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Dim 12 Juil - 13:56

Souvenir d'une nuit tragique




C'est une belle nuit de Printemps. Elizabeth avait pris l'habitude de se promener la nuit dans le but de ses dégourdir les jambes. Ces dernières années, elle n'avait pas rencontré beaucoup de monde. Un voyageur par ci par là qui s'aventurait un peu trop près des montagnes.Un loup garou qui se baladait et qu'elle n'avait certainement pas approché. Des sorciers venant dans les grottes alentours afin de pratiquer la magie... Bref des personnes qu'Elizabeth avait vus mais qu'eux n'avaient jamais rencontrés. Ce soir là, des sorciers s'étaient approchés un peu trop près de sa grotte. Elle avait donc décidé de cacher l'entrée avec des feuillages avant de s'éclipser pour se détendre au bord de l'eau.

Alors qu'elle venait d'arriver aux abords du lac, elle constata que l'endroit était désert : Parfait! Elle enleva ses chaussures plates qu'elle avait "empruntées" à une dame de la ville lors de ses virées nocturnes afin de se refaire une garde robe digne de ce nom. Malgré qu'elle confectionnait la plupart de ses vêtement, Lizzy n'hésitait pas à aller régulièrement en ville afin de faire son "shopping nocturne". Ainsi, malgré les années de solitude, elle était toujours coquette et bien apprêtée. Elle remonta légèrement sa longue robe rouge carmin, faite sur mesure par ses soins, afin de laisser apparaître ses pieds blancs.
Spoiler:
 
La jeune femme s'avança dans l'eau afin de sentir la fraîcheur de la nuit. Elle ferma les yeux et essaya d'oublier sa condition de vampire l'espace de quelques secondes. Le pan de sa robe dans une main et ses chaussures dans l'autre, la vampire se laissa emporter par ses souvenirs d'enfance heureuse. Le visage de son frère lui revint à la mémoire. Les fous rires tous les deux, les moments de joies et de tendresses qu'ont un frère et une soeur ensemble. Elizabeth pensait beaucoup à lui et c'était la seule personne de son passé à laquelle elle songeait. Ses soi-disant amis, avec lesquels elle passait tout son temps, n'ont pas hésites à s'enfuir la nuit de sa "mort". D'ailleurs Lizzy avait était considérée comme morte cette nuit là. Personne n'était partie à sa recherche, ce qui l'avait rendue bien triste. Bien entendu, elle avait obtenu justice, quelques années plus tard lorsque toutes ces personnes sont décédées avec la maladie ou la vieillesse. Un léger sourire de satisfaction apparut sur le visage de Lizzy. Ils étaient très rares ses sourires.

Un craquement de branche se fit entendre derrière elle. Son sourire disparut aussitôt et Lizzy se retourna en scrutant la forêt. D'instinct elle sortit le d'eau mais garda ses chaussures à la main et le pan de sa robe rouge dans l'autre.
"Qui est là?"dit-elle en essayant de paraître assurée.
Elizabeth n'était pas comme les autres vampires, elle détestait sa condition et n'utilisait donc que très rarement les atouts des vampires. De ce fait, elle paraissait aussi frêle qu'une humaine alors qu'elle était capable de bien mieux.
Personne ne lui répondit mais la vampire sentit comme une odeur familière. Une odeur qu'elle connaissait, une odeur qu'elle détestait...
© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...


Dernière édition par Elizabeth Mitchels le Lun 10 Aoû - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 281

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Sam 8 Aoû - 0:00

Elizabeth & Hélio
Souvenir d'une nuit tragique.
Hélio avait de nouveau passé toute une journée à « veiller » sur Lerana. Au final, il commençait quand même à s’adapter un peu à sa condition de « garde du corps ». Même si évidemment, le vampire n’avait aucune envie de l’avouer à haute voix. Il avait une trop grande fierté pour assumer le fait qu’il puisse apprécier de passer du temps en compagnie de l’humain qu’il devait suivre comme un toutou, afin de s’assurer qu’elle ne fasse pas de bêtise (comme aller crier sur tous les toits que son père n’était pas vraiment son père). Cependant, Hélio avait quand même besoin après ce genre de journée de se retrouver seul, de pouvoir profiter un peu de sa liberté. La nuit était tombée et l’homme aurait très bien pu se rendre au village, afin de profiter un peu, mais il décida de rester en dehors des habitations. Hélio ressentait le besoin extrême de se retrouver un peu seul, ce qui était assez rare chez lui. Même s’il avait plusieurs centaines d’année, l’homme n’avait jamais ressenti la solitude dans sa vie. En même temps, il appréciait pleinement sa condition puisqu’il l’avait choisi afin de venger sa sœur.

Hélio se dirigea donc dans la forêt et plus précisément vers le lac. L’homme ne savait pas vraiment pourquoi il se rendait là-bas, mais il le fit. Il se laissait guider par un instinct sans vraiment réfléchir. Il avait encore toute la nuit devant lui, il se rendait au lac mais il n’allait peut-être pas rester là-bas pendant des heures. Surtout qu’il sentait qu’il avait faim et qu’il allait devoir se nourrir. D’ailleurs, son odorat se laissait porter par les odeurs à la recherche de celle d’un humain qui se serait trop éloigné du village pendant cette nuit de printemps. Hélio n’avait que peu souvent du mal à trouver quelqu’un à se mettre sous la dent, les inconscients étaient nombreux à venir se promener dans la forêt en pleine nuit malgré le danger. Ce n’était pas pour rien que les disparitions étaient nombreuses, il y avait bien trop d’imbécile pour prendre des risques inconsidérés. Enfin, les disparitions n’étaient pas que du fait des vampires, il y avait bien d’autre danger dans la forêt. Les loups et les sorciers ne manquaient pas de causer du trouble aussi.

Alors qu’il approchait du lac, le vampire sentit une odeur qui lui était familière et qu’il n’avait pas senti depuis un long moment. Et la voix qui s’éleva un peu plus loin, au bord de l’eau, ne manqua pas de le faire revenir dans ses vieux souvenirs. Cette jeune femme, en robe rouge, il l’a connaissait bien. Un grand sourire amusé vint s’installer sur son visage, alors qu’il décidait de s’approcher de la jeune femme.

« Ce n’est que moi. »

Dit-il de sa voix grave en continuant de s’approcher de la jeune femme. Il se doutait bien qu’elle ne savait rien de lui, mais c’était justement ça qui l’amusait. Parce qu’il avait transformé cette femme il y a de nombreuses années, mais qu’il n’avait pas spécialement cherché à faire partie de sa vie. Il pouvait très bien changer ça maintenant.

« Ça fait longtemps beauté. »


_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Lun 10 Aoû - 21:43

Souvenir d'une nuit tragique




Elizabeth ne savait pas d'ou cette odeur qu'elle détestait tant venait. Cependant en voyant l'homme s'approchait, elle reconnut l'odeur du vampire. Cet homme si souriant était un de ses congénères. Il dit que ce n'était que lui... Comment ça ? Lizzy était censée le connaître ? Cela pouvait être la raison pour laquelle elle connaissait l'odeur de ce vampire et qu'elle détestait cette odeur. Rencontrer un autre vampire était une toujours épreuve pour Elizabeth car elle ne savait pas comment le vampire pourrait réagir s'il se rendait compte qu'elle n'était pas comme eux. Dans le fond, Elizabeth ne savait pas si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle car elle appréhendait toujours de rencontrer un vampire. Elle se demandait si un jour elle reverrait le vampire qui l'as transformé... Mais … une minute, c'est ça. C'était le vampire qui l'avait transformé ! Puis les mots suivant arrivèrent à ses oreilles « ça fait longtemps beauté ».

Le sang d'Elizabeth ne fit qu'un tour, elle lança un regard noir à son interlocuteur. C'était lui, c'était le vampire qui avait fait d'elle un monstre.

« Ne m'appelles pas Beauté, tu n'as pas le droit. »

Elle ressentait une telle haine qu'elle était figeait sur place, incapable de bouger. Ce n'était pas de la peur mais bien de la haine. Elle lâcha sa robe qui retomba lourdement sur le sol et elle le montra du doigt en le fixant avec horreur :

« Tu es le monstre qui m'as transformé. Tu ne peux même pas imaginer la haine que j’éprouve contre toi. »

Mine de rien, elle ne pensait pas croiser ce vampire ce soir. Elle qui, à la base, voulait juste prendre du temps pour elle ce soir, c'était raté. Au lieu de ça, elle avait retrouvé le monstre qui lui avait gâché la vie... C'était une super soirée qui s'annonçait....
© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 281

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Mer 9 Sep - 14:12

Elizabeth & Hélio
Souvenir d'une nuit tragique.
Les yeux d'Hélio ne quittaient pas le visage de la vampire qu'il avait sous les yeux, parce qu'il attendait le moment où elle se souviendrait de lui. Le buveur de sang devait bien avouer que, souvent, il avait la fâcheuse habitude de se montrer mauvais. Il avait pris plaisir à vider cette fille de son sang, à la transformer et à damner son âme, mais il n'avait évidemment pas décidé de rester pour son réveil. Bien au contraire, l'homme s'était amusé à s'en aller et il n'avait pas pensé à elle avant aujourd'hui. Il n'avait même pas cherché à la retrouver d'ailleurs, il s'était contenté de l'abandonner où elle était. En même temps, Hélio ne comptait plus le nombre de jeune femme qu'il avait transformé (il avait quand même une certaines préférences pour la gente féminine surtout quand elles étaient jeunes et jolies). Hélio n'avait donc aucune intention de devenir une sorte de "père" pour eux, alors il préférait simplement les laisser à leur sort. Cela l'amusait toujours de retrouver ces personnes qu'il avait transformé et à jouer d'elles. Même s'il n'avait pas cherché à appartenir à sa vie autrefois, il avait bien l'intention de changer cela. Et il attendait avec amusement le moment où elle se rappellerait.

Moment qui arriva, le sourire d'Hélio s'agrandit quand il comprit que c'était le cas. Il pouvait lire la haine qu'elle ressentait à son encontre sur son visage. Soit, elle devait être ce genre de vampire qui n'aimait pas sa condition, ce qu'il ne comprendrait jamais. En même temps, pour un homme qui avait décidé de lui même de se faire mordre et de devenir un buveur de sang, c'était toujours compliqué. Hélio ne perdit pas son sourire, au contraire, quand elle lui affirma qu'il n'avait pas le droit de l'appeler Beauté. C'était ses paroles, il n'avait pas l'intention de l'écouter. Cela faisait des centaines d'années que le buveur de sang vivait à sa guise et faisait ce qu'il avait envie de faire (quoi que dernièrement avec Lerana ce n'était pas complètement exact).

"Tu me fends le coeur chérie." Dit-il en arrêtant de sourire et affichant une moue triste, qui était évidement joué. "C'est comme ça que tu me remercie pour avoir permis à ta beauté de rester éternelle ?"

Il exagérait un peu, mais c'était ce qui l'amusait. L'homme aimait bien se moquer des autres. Visiblement, cette fille - dont il ne connaissait même pas le prénom - avait une dent contre lui et forcément il avait l'intention de jouer sur cela. Il était comme ça, il adorait jouer sur la corde sensible. Qu'elle le déteste encore plus lui était bien égale. En fait, il pouvait très bien ne plus jamais la recroiser ça ne changerait rien à sa vie éternelle. Cependant, s'il pouvait la garder un peu pour s'amuser, c'était quand même mieux. Hélio avait bien besoin de se distraire.

"Tu m'as manqué toutes ces années."

Ajouta-t-il un nouveau sourire sur le visage, afin d'appuyer encore plus là où cela faisait mal.

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Sam 12 Sep - 23:06

Souvenir d'une nuit tragique




Visiblement, il était tellement fier de lui. Fier de l'avoir transformé et très fier de la revoir. Cela mettait encore plus en rogne Elizabeth mais elle ne pouvait pas vraiment revenir en arrière. Ce qui était fait était fait et maintenant elle était une vampire. Il fit une fausse moue triste et ironiquement il insinua qu'elle devrait le remercier. Elle voulait se retenir et ne pas lui répondre mais les mots sortirent tous seuls :

« Non, je ne te remercierais pas dans le sens où j'aurais préféré mourir que de vivre éternellement sans ma famille. »

Hé merde, elle venait de donner une information sur elle. Ce vampire ne méritait d'en savoir plus sur elle. D'ailleurs, elle ne connaissait pas son prénom et elle ne voulait pas le savoir. Lui ne savait pas comment elle s'appelait non plus et elle ne comptait pas lui dire ça comme ça. Puis il dit qu'elle lui avait manqué durant toutes ces années. Pour toute réponse, elle se contenta de sourire ironiquement et de répondre :

« Navrée mais ce n'est pas réciproque! Je me serais bien passer de te revoir un jour et j'espère qu'après cette nuit on ne se reverra plus. »

En effet, elle ne comptait pas copiner avec l'homme qui avait causé sa perte et qui était la raison de sa solitude depuis plus de 200 ans. Sa condition de vampire, Elizabeth n'était toujours pas prête à l'accepter après 200 ans alors elle n'était sûrement pas prête à pardonner à celui qui l'avait transformé.

« Par moment, je me dis juste que tu aurais du me tuer cette nuit là. » Mais pourquoi, elle balançait ce genre d'infos. C'était évident qu'il allait s'en servir pour lui faire encore plus de mal. Lui c'était un véritable vampire. Une créature qui aimait faire le mal, tuer des humains et parfois transformer en vampire les jeunes femmes...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 281

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Mer 7 Oct - 17:56

Elizabeth & Hélio
Souvenir d'une nuit tragique.
Plus Hélio voyait à quel point la « jeune » femme sous ses yeux était en colère, plus il trouvait la situation amusante. Il ne ressentait vraiment aucune culpabilité à avoir brisé la vie d’une personne en la transformant en buveuse de sang. Après tout, il avait accepté sa condition de son côté puisqu’il avait voulu devenir ce monstre qu’il était aujourd’hui. Il ne voyait vraiment pas comment d’autres membres de son espèce puissent à ce point détester la vie qu’ils avaient à présent. Ils avaient l’éternité pour eux, ils avaient la force et la beauté pour eux jusqu’à la fin, autant qu’ils en profitent un maximum. Hélio s’amusait vraiment de cette situation, encore plus au vu de la manière dont « l’inconnue » lui répondait. Elle aurait préféré mourir ce soir-là et bien, elle ne se rendait vraiment pas compte de la chance qu’elle avait. Parce qu’en toute honnêteté, le « jeune » homme aurait très bien pu la tuer. Elle n’était vraiment pas contente de le revoir en tout cas, ce qui donnait encore plus envie au buveur de sang d’en jouer. Vraiment, s’il ne l’avait pas croisé par hasard, le vampire n’aurait vraiment pas pris la peine de la chercher. Il ne se souvenait même plus d’elle avant de sentir son odeur, une odeur lointaine dans ses souvenirs. En voyant son visage, c’était bien plus explicite. Hélio sentait qu’il allait vraiment s’amuser dans les prochaines minutes avec cette donzelle qu’il trouvait encore magnifique. Ce n’était pas pour rien qu’il l’avait transformé, il y avait quand même une raison à tout cela. Elle était parfaitement à son goût et puisqu’elle n’avait pas changé d’une ride, c’était encore le cas. Après ses dernières paroles, le sourire du vampire s’intensifia.

« Oh non, je n’aurais vraiment pas pu faire ça. » Dit-il avant de s’approcher vivement de la « jeune » femme, glissant un bras dans son dos pour l’approcher de lui, leurs visages tout proche. « Tu me fais tellement de peine chérie. » Il ne souriait plus, mais ce n’était pas pour autant qu’il était vraiment sincère. Il se contentait simplement de jouer avec les nerfs de sa création. « Tu m’as tellement envoutée, je n’aurais jamais pu faner une telle fleur comme toi. »

Evidemment, il sur-jouait. Il trouvait la vampire plus que jolie et c’était bien pour cela qu’il en avait fait son casse-croûte, mais elle n’avait rien de plus que toutes celles qui avaient eu l’occasion de passer sous ses crocs. Du moins, jusqu’à présent, puisque maintenant Hélio avait envie de s’amuser en sa compagnie. Plus elle s’opposerait à lui, plus il continuerait. Parce que c’était justement ça qu’il trouvait drôle et quelque chose lui disait qu’ils allaient vraiment s’amuser tous les deux.

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Ven 18 Déc - 1:05

Souvenir d'une nuit tragique





Plus Hélio s'approchait d'elle, plus Elizabeth sentait la colère montait en elle. Elle ne pouvait pas faire grand chose contre lui mais s'il continuait dans sa lancée, il n'allait pas être déçu. Dans le fond Lizzy n'était pas le genre de femme à se laisser faire alors en tant que vampire c'était encore pire. Cependant, lorsqu'il la toucha, elle ne recula pas tout de suite car elle voulait qu'il s'approche bien au contraire afin de pouvoir l'atteindre comme il se doit. Alors que leurs visages étaient très proches, Hélio lui fit part que soit disant Elizabeth l'avait envouté. La vampire savait parfaitement que tout cela n'était que des foutaises. Elle se doutait que son interlocuteur était une pervers qui s'amusait à transformer les demoiselles qu'il croisait et qu'il trouvait jolies.

Elizabeth releva la tête, prit le temps de regarder Hélio droit dans les yeux avant de décoller une droite sur la joue du vampire. Elle ne ressentit aucune douleur dans les doigts et elle savait qu'un simple humain serait mort sur le coup mais c'était un vampire alors pourquoi se ménager. Et pourquoi le ménager lui alors qu'elle le détestait au plus profond de son « âme ». Et puis, il n'avait quasiment pas bouger donc bon, elle était prête à recommencer s'il s'approchait à nouveau d'un peu trop près.

Lizzy dérocha un sourire vengeur et dit calmement :

« Tu crois vraiment que je vais croire tes belles paroles ? Tu te trompes... Je sais quel genre de monstre tu es et je sais que je te détesterais tout au long de ma vie et elle commence à être longue maintenant. »

En tout cas, une chose était certaine, Elizabeth avait prévu d'être tranquille ce soir mais visiblement ses plans avaient été modifiés. Hé bien tant pis, elle se consolerai comme elle le pourrait et s'il fallait frapper un vampire jusqu'au petit matin et bien elle le ferait. Au moins ça la défoulerais. Elle fixa Hélio et ajouta:

« Vas y viens je t'attends. »



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 281

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Lun 1 Fév - 15:53

Elizabeth & Hélio
Souvenir d'une nuit tragique.
Hélio aimait bien jouer avec le feu, et les femmes, la preuve en était de sa façon d’être en cet instant avec celle qu’il avait transformé dans le passé. Il ne connaissait rien d’elle, puisqu’il ne l’avait pas revu depuis le jour où il s’était délecté de son sang avant de la transformer. Il ne connaissait même pas son prénom, parce qu’il n’avait pas pris le temps de la connaitre plus avant de la tuer (c’était ça après tout, il l’avait bel et bien tué). Il savait bien qu’il agaçait son interlocutrice et c’était bien pour cette raison qu’il continuait de jouer de cette manière. Il trouvait cela tellement amusant, encore plus quand il sentit le poing de la « jeune » femme s’écraser sur son visage. Il tourna la tête, mais le coup ne lui avait pas fait grand-chose. Il recula cependant, n’aillant pas spécialement envie de se voir attitrer un nouveau coup (il n’avait aucune envie que son visage soit abimé). Même s’il appréciait quand même le caractère de la buveuse de sang. Il trouvait cela amusant de la voir s’énerver contre lui, parce qu’il avait osé prendre sa vie afin de la rendre immortel.

Il y avait deux types de vampires. Ceux qui acceptaient leurs conditions, comme Hélio (en même temps il l’avait voulu, cela aurait été un comble de ne pas l’accepter), et ceux qui ne l’acceptaient pas, comme Elizabeth. Par moment, Hélio retrouvait des personnes qu’il avait pris plaisir à transformer et qui le remerciait et par d’autre, il se retrouvait confronté à un mur comme celle qu’il avait sous les yeux en cet instant.

« Quel genre de monstre je suis ? » Demanda-t-il toujours dans un sourire, ne lâchant pas du regard le visage de la « jeune » femme. « Le même genre que toi. »

Qu’elle accepte ou non, elle était une vampire. Par sa faute, évidemment, mais cela n’empêchait pas qu’elle avait la même nature que lui. Qu’elle ne vive pas de la même manière, c’était possible, mais ça ne changeait pas sa nature profonde. Elle était un vampire, qu’elle le veuille ou non et il était son créateur. Cependant, il ne pouvait pas lui en vouloir de le détester. Au contraire, il adorait ça même. Il trouvait ça vraiment bien plus amusant qu’elle se montre un peu caractériel, qu’elle ne se contente pas de tomber sous son charme (qui était dévastateur, il ne manquait pas de confiance en lui bien évidemment).

« Tu as l’intention de me frapper encore ? » Lui demanda-t-il alors, quand elle lui demanda d’avancer. Il ne perdait pas son sourire, il était vraiment amusé de tout cela. « Parce que j’adore ça. »

Le sourire du vampire s’agrandit à ces mots, le pire c’était qu’il était vraiment sincère. Il ne pensait pas qu’elle puisse vraiment lui faire du mal, même si elle était une vampire aussi, mais de toute façon ça ne faisait que lui donner encore plus envie de la titiller.

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   Dim 14 Mai - 17:25

Souvenir d'une nuit tragique



Elizabeth ferma les yeux rapidement et respira un bon coup. Elle voyait bien qu'il jubilait à l'idée qu'elle le frappe. Cependant la vampire ne voulait pas donner ce plaisir à son créateur. Elle respira un bon coup comme pour se donner du courage et ouvrit les yeux, le regarda avec dédain de haut en bas et simplement dit quelques mots :

« Tu n'en vaut pas la peine... Je préfère ignorer tes sarcasmes. »

Elle tourna les talons et commença à faire quelques pas. Alors qu'elle se trouvait facilement à une dizaine de mêtres de son interlocuteur, une brise légère arriva dans son dos et avec elle l'odeur de son créateur aussi répugnante et douce soit-elle. Cette odeur, malgré le fait qu'elle la détestait au plus profond d'elle même, agissait comme un aimant sur Lizzy. Elle ne pouvait s'empêcher d'être attirée et hypnotisée par cette odeur qui la hantait depuis toutes ces années.

C'était comme ça, un vampire était soit attiré physiquement, soit mentalement par son créateur. Pour Elizabeth, il était évident que ce n'était pas mental car elle ne supportait pas l'idée d'avoir était transformée en monstre par un monstre sans cœur. Mais le fait est que son physique attirant et son odeur enivrante était irrésistible pour la vampire.

De ce fait, elle n'arrivait pas si facilement que ça à quitter les lieux. Lizzy était comme bloquée sur place, ses pieds ne lui répondaient plus et elle ne pouvait ni avancer, ni courir. Elle ne put que se retourner vers son agresseur avec un regard désespéré alors qu'au fond d'elle, elle ne voulait justement pas lui donner ce plaisir... Elle savait qu'il jubilerait à l'idée d'avoir cette emprise sur elle et elle savait qu'il pourrait en profiter comme il le souhaiterait... Elle ne pourrait rien faire, Elizabeth était à sa merci.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenir d'une nuit tragique [pv Hélio]
» Mode Bourgmestre ON
» La nuit du renouveau.
» Souvenir d'Haiti
» Aux yeux du souvenir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Lac-