Partagez | 
 

 Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Messages : 1006

Message#Sujet: Re: Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]   Mer 6 Jan - 20:15


Conversation nocturne au bord de l'eau
L

es ragots et les histoires de coeur, il n'y a pas à dire, Déa adorait ça, elle trouvait que cela faisait partie des sujets de conversation les plus passionnants que l'on puisse avoir. Enfin, tant qu'il était question des histoires de coeur des autres et non des siennes. Parce que les siennes étaient... pour ainsi dire... déprimantes, c'est le moins que l'on puisse dire. Elizabeth lui parla donc de celui qui avait su ravir son coeur. Un homme du nom d'Arthur. Arthur... Hmmm... non, ce prénom ne disait rien à Déa, elle ne pensait pas avoir croisé le chemin de cet homme un jour. Elle n'en savait pas davantage pour son âge, mais la sirène était bien d'accord, l'âge, ça ne voulais pas dire grand chose, même, ça ne voulait rien dire du tout. Il était potentiellement bibliothécaire. Bon, dans ce cas, Déa le connaissait peut-être. Même si elle lisait moins qu'elle ne le devrait étant donné son travail, elle fréquentait tout de même régulièrement la bibliothèque, elle ne s'était tout simplement jamais attardé sur l'identité du propriétaire des lieux. S'il était vraiment celui qu'elle pensait visualiser, eh bien, Elizabeth avait raison, il était pas mal. Ils avaient visiblement très bien accroché, mais elle n'était pas certaine que les choses aillent plus loin, ne savait trop quoi penser de la situation. Et puis, ajouta-t-elle, ce qui ne manquait sans doute pas d'avoir son importance, il était un loup-garou. C'est vrai, vampires et loups-garous n'étaient pas supposés faire bon ménage. Ces créatures étaient supposées se haïr... Mais bon, hein, entre ce qui était supposé être et ce qui était réellement, il y avait de la marge. Après tout, sa fée de meilleure amie sortait bien avec Hellsing. Elle ajouta autre chose qui, par contre, refroidit un peu Déa, des histoires de soeur et de famille à venger. Un type torturé, quoi, un de plus. Déa était mal placée pour dire cela, mais elle conseillerait bien à Elizabeth de fuir, fuir au plus vite et le plus loin possible.

-Tu sais, être un vampire, un loup-garou, une sirène, c'est pas ça qui nous définit vraiment.
Elle marqua une pause. Qu'est-ce qui est arrivé à sa famille ? Enfin, c'est peut-être indiscret.

Après tout, et même si Déa avait tendance à l'oublier, Elizabeth et elle ne se connaissaient pas depuis si longtemps que cela, toutes les deux. Même, elles parlaient ensemble pour la toute première fois. Mais le courant était si rapidement passé entre elles que la jeune femme avait le sentiment de connaître son interlocutrice depuis toujours. Elle se sentait en tous cas directement concernée par tout ce qui pouvait l'atteindre, elle, et en conséquence, cette histoire l'intéressait sincèrement.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 369

Message#Sujet: Re: Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]   Lun 11 Jan - 0:25

Conversation nocturne au bord de l'eau




Déa avait raison dans le fond. Ce n'est pas notre nature qui définit qui nous sommes. La preuve en était qu'Elizabeth elle même était une vampire contre nature puisqu'elle ne faisait pas de mal aux humains. Il était possible qu'Arthur soit le genre à faire abstraction de sa condition de vampire. D'ailleurs peut être fréquentait-il déjà des vampires ? Ce n'est pas parce que Lizzy les évitent que les autres n'en faisait pas autant.
Ce qui était plutôt positif c'est qu'ils avait entamé un bon début de relation cette nuit là dans la forêt. Ils ne s'étaient pas entre tuer ni même disputés. Ils avaient juste discuter un peu en essayant de trouver un ébauche de solution au problème d'Arthur.
Déa demanda ce qui était arrivé à sa famille. Lizzy ne savait pas vraiment ce qu'elle devait répondre car en imaginant que Déa ne soit pas aussi gentille et sympa qu'elle le disait. Rien m'empêchait qu'elle pouvait très bien connaître ce fameux sorcier et qu'elle pourrait courir tout lui balancer une fois le jour revenu. Alors la vampire choisit avec soin ses mots :

« Sa famille a été massacré et Arthur cherche à retrouver le coupable. » Ainsi elle n'en disait pas trop tout en donnant les principales informations. La vampire avait le regard perdu dans le lac et elle ajouta instinctivement : « j''aimerais vraiment l'aider à retrouver cette ordure si tu savais mais je n'ai  aucune informations sur celui qui a fait ça. Mais je me dis que si je l'aide à résoudre son affaire, après il sera moins torturé et il me remarquera peut être... A moins qu'il m'est déjà remarqué mais j'en doute. »

Elizabeth venait de penser à voix haute et cela bien malgré elle. Elle ferma les yeux rapidement et revint avec Déa : « Je suis désolée, je parle je parle mais tu n'en n'as surement rien à faire... » Lizzy était confuse, elle racontait sa vie où du moins ses histoires de cœurs sans même se soucier que Déa s'en fichait peut être. Elle revint sur Déa et demanda avec le sourire : « Et toi les amours ? Racontes moi tout. »
C'était peut être une question qui fâchait mais Elizabeth aussi était curieuse de mieux connaître la sirène avec laquelle elle discutait depuis un moment maintenant. D’ailleurs il faudrait surement surveiller l'heure car le jour n'allait surement pas tarder.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1006

Message#Sujet: Re: Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]   Ven 15 Jan - 15:23


Conversation nocturne au bord de l'eau
D

éa ne connaissait cet Arthur que de loin, a priori, mais elle devait reconnaître être tout de même touchée par ce qu'elle découvrait à son sujet. Peut-être cela venait-il du fait qu'elle était bien trop curieuse et avait bien trop tendance à se mêler des affaires des autres, ou alors tout simplement du fait qu'elle possédait, quoi qu'on puisse en croire ou en penser, un sens aigu de la justice qui l'invitait à s'insurger face à des comportements tels que celui de l'individu qui avait arbitrairement assassiné la famille du lycan. Normal, après une expérience telle que celle-ci, qu'il soit qualifié de "torturé" par Elizabeth. Il en faudrait sans doute moins que cela à la sirène pour être au trente-sixième dessous. La buveuse de sang semblait décidée à aider le lycan à remonter la pente. En effet, tant qu'il serait accaparé par son désir de vengeance, il était certainement peu probable que son esprit sache se concentrer sur autre chose. La vie était ainsi faite, beaucoup d'occasions manquées. Beaucoup trop. Et là encore, la jeune femme en savait quelque chose. Elle n'avait pas manqué d'en faire les frais. Déa esquissa un sourire en coin. Elle pouvait comprendre le défaitisme de son interlocutrice, puisqu'elle possédait le même de son côté, mais elle considérait qu'une fille aussi charmante, belle et adorable qu'elle était forcément une fille que l'on remarque. Elle n'avait pas le moindre souci à se faire à ce sujet. Si ce ne serait pas lui, ce serait un autre, dans tous les cas. Enfin, la sirène disait cela, mais au fond, elle ne connaissait pas suffisamment les tenants et aboutissants de la situation pour avoir une opinion objective. D'autant qu'elle n'entendait là qu'un seul son de cloche.

-Au contraire, ça m'intéresse.
affirma Déa avec aplomb, quand Elizabeth supposa que ses histoires ne l'intéressaient peut-être pas. Ce n'était absolument pas le cas. Si Déa prenait la peine de lui confier son opinion et lui posait des questions, c'est que cela l'intéressait bel et bien, sans qu'elle ait besoin de le feindre, loin s'en faut.

Elle voulut ajouter autre chose, pour achever de convaincre son interlocutrice de son propos et de sa bonne foi, mais ce fut alors que le sujet dériva sur sa propre personne. La sirène hésita un instant. Écouter les histoires de coeur des autres, c'était tout de même autre chose que de raconter les siennes... Elle hésita à tout simplement parler de calme plat, mais puisque la vampire avait été honnête avec elle et lui avait parlé sans détour de ses propres affaires sentimentales...

-Eh bien, un conseil... ne tombe jamais amoureuse de ton meilleur ami. Encore moins s'il est marié.


Ça semblait évident mais bon. Déa s'était faite prendre au piège tout de même. Elle avait l'impression de ressasser cette histoire encore et encore, c'en devenait fatigant. Mais c'était ainsi. Elle n'arrivait pas  se guérir de Léo.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 369

Message#Sujet: Re: Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]   Mar 9 Fév - 21:53

Conversation nocturne au bord de l'eau

Elizabeth & Déa

La sirène confirma rapidement que la conversation l'intéressait au plus haut point. En même temps, Elizabeth avait parfaitement remarqué que Déa était curieuse de nature. De plus, lorsque l'on pose une question, en général c'est que l'on as envie de connaître la réponse donc comme Déa posait pleins de questions, il fallait en conclure qu'elle aimait bien tout savoir. Cette pensée fit sourire la vampire jusqu'à ce qu'à son tour elle posa une question à la sirène.

Lizzy remarqua le sourire qui s'effaça du visage de la sirène. Déa semblait peinée de devoir répondre à cette question. Visiblement ses histoires de cœurs n'étaient pas franchement mieux que celle de la vampire. Au fond cela rassura Elizabeth car elle se disait que les sirènes avec leurs pouvoirs de séduction pouvaient avoir les hommes qu'elles voulaient mais finalement cela ne semblait pas être le cas. Et quand Déa aborda le sujet de son meilleur ami marié, Lizzy comprit tout de suite la détresse émotionnelle de son interlocutrice.

Elle ne savait pas trop quoi répondre mais elle regarda Déa et sortit ce qui lui venait du cœur :

« C'est vrai que s'il est marié cela complique les choses mais s'il ne ressent pas la même chose que toi, c'est qu'un autre homme t'es destiné ».

Elle regarda le ciel qui s’éclaircissait de plus en plus et ajouta : « Tu ne crois pas au destin ? Au fait de rencontrer une personne un jour qui est faite pour toi et qu'aucune autre ne peut remplacer et bien sur si toi tu ressens cela, cette personne le ressent également pour toi et vous devenez inséparables. »

Ce discours avait une part de vécu mais Lizzy faisait toujours appel à son expérience passée pour donner des conseils aux gens. En même temps, en 200 ans d'existence, elle en avait vu des choses...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1006

Message#Sujet: Re: Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]   Sam 13 Fév - 10:36


Conversation nocturne au bord de l'eau
L

es discours de son entourage (même de son entourage fortuit - car elle venait seulement de rencontrer Elizabeth, même si elle avait le sentiment de la connaître depuis une éternité tant elles savaient se parler sans réserve, toutes les deux) concernant Léo avaient évolué au cours du temps, et pas forcément pour le plus grand plaisir de la sirène, même si elle ne pouvait qu'écouter ces propos et conseils et leur donner raison. Au début, on lui avait intimé de se battre, de lutter pour obtenir ce qu'elle désirait, parce qu'elle le méritait, tout simplement. Et puisque Léo, jamais ne modifiait le regard qu'il posait sur elle, on se décidait plutôt à lui affirmer qu'elle devait se faire une raison, et qu'il ne devait tout simplement pas être fait pour elle, que quelqu'un d'autre l'attendait quelque part, et qu'elle lui ferait bien vite oublier son meilleur ami. La perspective était rassurante, et objectivement, cela arriverait sans doute, elle ne pouvait pas courir après le même homme toute sa vie... mais il était difficile de se résigner ainsi, surtout après avoir ressenti ce qu'elle avait ressenti, la joie et la douleur, le tout avec une puissance incroyable, comme si l'amour décuplait le moindre sentiment, la moindre sensation, et après tout ce qu'elle avait fait. Tous les sacrifices qu'elle avait consenti à faire, tous les efforts qu'elle avait fournis... Le tout pour se voir devancée par une abrutie finie. Bien sûr, que la jalousie brouillait sa perception des choses. Mais quand même, Hardwick ne pouvait pas être faite pour Léo, elle. Ce n'était même pas elle qui avait à le dire, c'est la nature qui le disait. Pourquoi était-elle la seule que cela semblait déranger ?

-Je sais pas si j'y crois.
répondit-elle dans un haussement d'épaules. Si Léo avait eu le pouvoir unique de la rendre désespérément amoureuse, Déa n'était pas, à la base, quelqu'un de fleur bleue. Elle consommait les hommes au gré de ses envies, c'était plus simple que de se poser mille questions. Ce serait rassurant, de se dire qu'il puisse y avoir une telle connexion. Qu'il n'y avait qu'à attendre... mais dans ce cas là, elle comme Elizabeth, au vu de leurs déboires sentimentaux, risquaient d'être complètement fripées à force de mariner. Les myrihandes sont supposées être la preuve que les âmes sœurs existent, et ça les empêche pas d'aller voir ailleurs pour autant. Oui, bon, une fois encore, elle parlait de sa satanée rivale. Donc j'en sais rien...

Y croire, c'était aussi admettre une bonne fois pour toutes que Léo n'était pas fait pour elle. Ce qui était très certainement vrai, oui. Mais elle n'arrivait pas à accepter cette idée, elle en était incapable.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 369

Message#Sujet: Re: Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]   Lun 5 Déc - 23:21

Conversation nocturne au bord de l'eau

Elizabeth & Déa


Déa semblait pensive. Surement à cause de ce qu'Elizabeth venait de lui dire. En effet, c'était toujours perturbant ou plutôt dérangeant de se dire que l'on se doit d'oublier l'homme pour qui on as des sentiments très forts. Et cela semblait être le cas de Déa. Vu comment elle parlait de Léo c'était pour elle l'amour de sa vie. Seulement si maintenant il était marié et promis à une autre il fallait tout simplement lâcher l'affaire. Mais pas toujours aussi simple à faire et cela Eli la savait parfaitement.
Puis la sirène répondit doucement qu'elle n'était pas certaine d'y croire car visiblement même si les myrihandes étaient des âmes sœurs, cela ne les empêchaient pas d'aller voir ce qui se passait dans les autres lits et ça on ne peut pas vraiment dire que c'est avoir une super relation saine mais bon chacun fait comme il le sens.
Du coup à cause de cette histoire d'âmes sœurs Déa était totalement perdue. Et Lizzy était dans l'incapacité de l'aider du fait qu'elle ne connait pas toute la situation. La seule chose à faire était d'attendre pour voir comment les choses pourraient tournées.
« Je ne saurais pas trop quoi de répondre, si ce n'était d'attendre et de voir comment les choses évoluent. Voir si tu as une chance avec lui ou c'est clairement mort... »

Les premiers rayons du soleil commencèrent à apparaître et il était plus que temps pour Elizabeth de rentrer chez elle.
« Euh... Par contre Déa je suis désolée mais je ne vais pas pouvoir rester, le soleil se lève et si je ne veux pas finir en pièces, je ferais mieux de rentrer chez moi... »

La vampire commença à se retourner et à se cacher derrière un arbre. Mais elle revint sur ses pas et passa juste la tête pour dire quelques derniers mots à Déa avant de partir.
« Si tu as besoin de moi je vis près des montagnes. Au revoir belle petite sirène, j'espère te revoir très bientôt... »
Et en quelques secondes, Lizzy partit à pleine vitesse dans la forêt. Elle ne mit pas longtemps avant de rentrer dans sa grotte et de se changer car une douce nuit l'attendait alors que d'autres commençaient leur journée....

{The END}


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conversation nocturne au bord de l'eau [PV Déa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Lac-