Partagez | 
 

 L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Sam 18 Juil - 19:01

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
C’était la fin du cycle lunaire, le dernier jour avant que la pleine lune ne vienne pointer le bout de son nez et impose son influence sur le corps de la jeune femme. Gwenn ne pouvait que voir son morale tomber petit à petit jusqu’à ce moment. Elle avait toujours autant de mal à l’approche de la pleine lune et la présence de Jane ne changeait pas grand-chose à sa condition. Gwenn était vraiment heureuse que son amie vienne la voir avant de la laisser s’enfoncer dans la forêt, mais elle avait parfois le sentiment d’être un boulet à traîner derrière soi. Jane faisait tellement de chose pour la lycane, elle avait le sentiment de ne rien lui rendre en retour. Comme toujours, elles s’étaient donc vues avant que la louve ne prenne la direction de la forêt. Il restait encore un peu de temps avant que la pleine lune ne pointe son nez, le temps pour la jeune femme de s’éloigner le plus possible du village. Ce qu’elle craignait le plus, c’était de sortir de la forêt sous la forme de son loup et d’aller faire un carnage dans les rues. Elle ne pourrait pas s’en remettre si cela arrivait, alors elle faisait en sorte de s’éloigner le plus qu’elle le pouvait. Même si la tâche n’était pas forcément facile, puisqu’elle avait consommé une grande quantité d’alcool dans la journée. Elle ne devrait pas le faire normalement, elle savait qu’elle devait se montrer raisonnable pour ne pas perdre trop le contrôle d’elle-même, mais elle ne parvenait pas à se tenir à ses bonnes résolutions. Elle en était parfaitement incapable, elle souffrait d’avance de sa transformation. C’était une souffrance aussi physique que mental, elle avait peur d’avoir mal et elle avait peur tout court d’elle-même.

Elle aurait pu se rendre dans le repère des loups-garous (elle en ressentait un certain besoin au fond d’elle), mais elle ne le fit pas. Depuis ce qui s’était passé avec Wellan, la jeune femme évitait le plus possible les autres lycans. Elle ne parvenait toujours pas à trouver sa place à leurs côtés. Gwenn se disait qu’elle y arriverait peut-être un jour, mais elle n’en était pas vraiment certaine. De toute façon, elle ne parvenait pas à savoir si elle allait arriver à accepter sa condition ou pas un jour, elle avait le sentiment de ne plus vivre depuis qu’elle avait été mordue. C’était un peu le cas en fait, elle ne faisait pas vraiment d’effort pour ça non plus. Gwenn continuait d’avancer entre les arbres, levant les yeux au ciel. Elle avait encore du temps devant elle, elle avait peut-être pris un peu trop d’avance. Tant pis, elle n’avait pas vraiment d’autre choix que d’attendre que le moment arrive. Au moins, elle avait le temps de tenter de se détendre avant que la pleine lune pointe son nez. Et puis soudainement, elle entendit un bruit venir d’un peu plus loin.

« Qui est là ? »

Demanda-t-elle sans parvenir à cacher une certaine angoisse dans sa voix. Elle n’aimait pas ça du tout. Elle ne voulait pas tomber sur une créature capable de lui faire du mal, alors qu’elle n’était qu’une humaine. Mais elle ne voulait pas non plus qu’un humain approche, alors qu’elle serait bientôt un monstre assoiffé de sang.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Sam 18 Juil - 20:10


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
À

l'approche de la pleine lune, Arthur n'était jamais pleinement rassuré. Pas tant pour lui d'ailleurs que pour autrui. Il avait fini par se faire à sa condition, et il devait bien reconnaître qu'une part de lui aimait s'abandonner à ces pulsions primaires et animales que l'on ne peut ressentir que lorsqu'on devient un loup féroce, comme cela, l'ennui, c'est que dans cet état, on peut faire des victimes, c'est une certitude, et on ne contrôle pas grand chose. Arthur, dans des moments comme celui-là, était toujours partagé entre appréhension et excitation. Il avait, comme à chaque fois, fermé les portes de sa bibliothèque, et était parti se terrer dans la forêt, le temps que "ça passe". Aux débuts de sa transformation, il n'était pas rare qu'il se réfugie dans le repère des loups-garous, pour affronter la pleine lune au milieu des siens, mais dernièrement, il avait davantage tendance à faire bande à part. Et pour cause, à tous les coups, dans le repère des loups-garous, il y aurait les Holloway, Wellan en particulier, et étant donné la tournure qu'avait pris leur dernière conversation, il préférait se tenir à l'écart, même si une nouvelle confrontation serait très certainement inévitable, quoi qu'il préférait la retarder le plus possible. Au départ, Arthur pensait demeurer seul et par prudence, il entamait une procession à travers les bois, le plus loin possible du village afin d'en épargner au mieux les habitants le moment venu. Seulement, ses plans devaient être modifiés par la figure connue qu'il aperçut alors. Il aurait peut-être passé son chemin, s'il s'était agi de quelqu'un d'autre, mais puisque c'était Gwenn, il avait l'intention de venir vers elle. Et s'il ne l'avait pas eu, d'ailleurs, il aurait tout de même fini par le faire, puisque la demoiselle avait remarqué sa présence.

-Ne t'en fais pas, Gwenn, ce n'est que moi.
fit-il en approchant d'elle pour paraître à sa vue. Tout va bien ?

La question était presque rhétorique tant la réponse était évidente. Arthur savait pertinemment que les nuits de pleine lune étaient toujours une épreuve pour elle, et qu'elle assumait très mal sa condition de lycane. C'était d'ailleurs cette fragilité qui, en premier lieu, avait éveillé et attisé l'intérêt et la sympathie d'Arthur pour la jeune femme, qu'il n'avait dès lors cessé de vouloir protéger, et aujourd'hui plus encore qu'auparavant, depuis qu'il avait découvert la vérité au sujet de sa transformation. Aux vues des circonstances, et devinant l'angoisse qu'elle devait éprouver à cet instant, il était bien entendu hors de question question qu'il la laisse seule. Au contraire, il allait lui tenir compagnie. Même après leur transformation, ce ne serait peut-être pas un mal qu'ils soient tous les deux, ce n'était pas pour rien que les lycans se plaisaient à se rassembler en meute. Pour eux, c'était plus sûr. Car quand la pleine lune s'élevait dans le ciel, ils n'étaient pas pour autant le seul danger à redouter au coeur de la forêt. Et, qui sait... peut-être le moment redouté mais nécessaire de la mettre en garde était-il venu ?


code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Mer 12 Aoû - 14:43

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Quand Gwenn avait entendu du bruit, elle n’avait pas mis longtemps avant de paniquer. Mais elle retrouva rapidement ses esprits quand elle entendit avant de voir Arthur. Elle était vraiment soulagée que ce soit l’homme qui se trouve là et pas une autre personne. C’était un loup-garou comme elle et une personne qu’elle appréciait, elle ne pouvait que trouver agréable sa présence. Gwenn était bien trop tendue actuellement, la pleine lune y était pour quelque chose. D’ici un moment, elle allait se transformer en bête sauvage assoiffée de sang et ça allait être de nouveau une épreuve pour elle. C’en était toujours une, elle souffrait à chaque fois que son corps se transformait pour laisser place au loup qui dormait en elle le reste du temps. Elle ne parvenait vraiment pas à se faire à sa condition et elle enviait bien souvent ses pairs comme Wellan ou Arthur qui s’en sortaient bien mieux qu’elle. En même temps, cela faisait bien plus longtemps qu’ils étaient dans cette condition. La jeune femme espérait qu’à un moment ou à un autre, elle parviendrait enfin à accepter bien mieux sa lycanthropie. Quoi qu’elle ne savait même pas en réalité si elle avait envie de le faire, si seulement elle pouvait revenir en arrière.

« Je suis contente de te voir. »

Dit-elle en toute sincérité, ne cachant pas le soulagement qu’elle ressentait en le voyant. Arthur était vraiment une personne bien que Gwenn appréciait grandement. Il était de ces loups à tenter de la comprendre, à l’aider. La jeune femme appréciait énormément le côté protecteur de son camarade et le fait de pouvoir se confier à lui. Elle n’hésitait pas à lui dire ce qu’elle avait sur le cœur, le fait qu’elle peinait grandement à accepter sa nouvelle vie. Et ce dernier ne la forçait pas comme certains autres. Il comprenait qu’elle puisse avoir envie de vivre encore dans le village et ne pas rejoindre complètement le repère des lycans. Elle avait vraiment le sentiment qu’il la comprenait plus que les autres.

« C’est la pleine lune… » Se contenta-t-elle de répondre à la question d’Arthur sur son état. Il devait parfaitement se douter qu’elle n’était pas au meilleur de sa forme, sinon elle n’aurait d’ailleurs pas sursauté comme elle l’avait fait en l’entendant arriver. Elle avait peur de tout, surtout de croiser la route d’un humain. Elle ne voulait pas causer une victime, ou encore se retrouver victime à son tour. « La dernière fois, j’ai fini avec une balle en argent dans le bide. » Les Hellsing étaient de redoutables chasseurs et Gwenn avait eu le malheur de croiser la route d’un des leurs. Comme d’autres loups-garous qui n’avaient pas eu autant de chance qu’elle. « Et toi ? Tu n’es pas avec les autres ? »

Généralement, les lycans avaient tendance à se retrouver. Ils avaient cet esprit de meute, que la jeune femme ressentait aussi même si elle tentait de le contrer le plus possible. Ca lui donnerait bien trop l’impression d’accepter sa nouvelle « vie ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Jeu 13 Aoû - 15:27


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
L

a réponse de Gwenn n'avait rien pour surprendre Arthur, qui, au fond, n'avait posé sa question dans l'espoir qu'elle aille moins mal que mal. Il se faisait vraiment beaucoup de soucis pour elle, et dans un moment comme celui-là encore plus. Il devait bien reconnaître être soulagé de pouvoir rester aux côtés de la jeune femme pour cette nouvelle transformation, d'autant qu'elle avait manifestement décidé de ne pas céder à l'appel de la meute. D'un côté, Arthur préférait cela, car dorénavant, plus elle s'éloignerait d'Holloway, plus ça le rassurerait, d'un autre côté, ce n'était pas loin d'être suicidaire que de s'isoler quand la pleine lune s'apprêtait à pointer le bout de son nez et qu'on était un lycan. Elle le disait elle-même, la dernière fois, des chasseurs de créatures l'avaient prise en chasse, et les choses auraient pu très mal se dérouler pour elle (encore une raison pour laquelle Arthur préférait rester à ses côtés, il ne se le pardonnerait pas si la jeune femme devait lâcher son dernier souffle suite à un face à face inégal face à des Hellsing armés jusqu'aux dents). N'être que deux loups plutôt que tout un groupe pour cette nuit n'était pas forcément le plus avisé pour leur survie, mais au moins pourraient-ils s'apporter un soutien mutuel, et c'était tout ce qui importait. Le bibliothécaire fit doucement "non" de la tête quand le jeune femme constata qu'il avait décidé de s'isoler de la meute. Il avait agi par orgueil, quelques parts, et ses motifs n'étaient peut-être pas aussi nobles avant qu'ils ne commençaient à l'être. Mais, manifestement, il avait bien fait, puisque son instinct l'avait conduit au final jusqu'à elle.

-Il y a certaines personnes au sein de la meute que je préfère éviter pour le moment...
dit-il, songeant qu'aborder les choses de cette manière serait peut-être le meilleur moyen d'avouer tout à Gwenn... quoique le moment, à l'aube de leurs transformations respectives, n'était peut-être pas le mieux trouvé, en définitive. Mais il allait bien falloir qu'elle l'apprenne, ne serait-ce que pour sa propre sécurité, et la vérité ne serait dans tous les cas pas agréable à entendre. Et je préfère de très loin être à tes côtés, ajouta-t-il très sincèrement.

C'était le cas, pas seulement parce qu'il avait du mal avec certains de ses camarades lycans (quoique cela jouait forcément, il ne faut pas se leurrer), mais parce qu'il s'en serait voulu de la laisser seule face à ce qui était une épreuve autant pour l'un que pour l'autre, mais plus encore pour elle, il en était certain. S'il s'était rendu au repère des loups-garous et qu'il n'avait pas trouvé Gwenn, il l'aurait de toute façon cherché, c'était une certitude. D'autres, aussi, avaient besoin de soutien, mais Arthur, qui ne prenait le temps et le luxe de s'attacher que rarement, ne s'était pas appesanti sur leurs sorts. C'était sans doute égoïste, mais au moins pouvait-il être d'un altruisme sans bornes envers les personnes qu'il considérait proches de lui. Et c'était le cas de son interlocutrice, sans l'ombre d'un doute.





code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Dim 30 Aoû - 17:41

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Les lycans étaient fait pour vivre en meute, ce n’était pas une nouveauté. Gwenn en ressentait l’appel constamment et de plus en plus fort au fil du passage des cycles lunaires. Mais ce n’était pas pour autant une raison pour elle de passer son temps en leur compagnie. La jeune femme devait bien avouer que c’était tentant de temps en temps de se laisser simplement aller et d’avoir le sentiment d’appartenir à une famille (après tout, c’était un peu ça une meute), mais elle ne se laissait pas complètement aller. Parce qu’elle n’arrivait vraiment pas accepter cette condition dans laquelle elle se trouvait à présent. Si elle acceptait la meute, elle acceptait également le monstre qu’elle était. Et elle était tout bonnement incapable de le faire. La seule chose qu’elle pouvait faire, c’était supporter ce monstre qui vivait en elle et le laisser sortir quand il en avait besoin (espérant qu’il ne cause pas trop de dommage). Ce n’était donc pas pour rien que la jeune femme s’isolait des autres lors des pleines lunes (même si par expérience, elle savait parfaitement que ce n’était pas l’attitude la plus prudente). Elle le faisait souvent, mais Gwenn n’avait pas souvenir que c’était le cas d’Arthur également. La jeune femme fut étonnée d’entendre son camarade lui dire qu’il y avait certain membre de la meute qu’il voulait éviter. Elle n’avait pas connaissance de souci de ce genre. En même temps, puisqu’elle passait son temps à éviter la meute, elle ne pouvait pas être au courant de ce genre de détail. Et évidemment elle était bien loin de se douter que cela avait un rapport avec elle en prime. Gwenn sourit à la remarque d’Arthur sur le fait qu’il préférait être en sa compagnie, ses joues se rosant légèrement. Elle devait bien avouer qu’elle appréciait celle du lycan également. Il n’y avait que peu de membre de la « meute » qu’elle appréciait à ce point, avec qui cela ne la dérangeait pas de passer du temps. En dehors d’Arthur, il y avait bien Lily mais elle ne faisait pas partie de leur meute et Wellan. Sauf que Wellan, la situation était encore plus compliquée ces derniers temps (au vu du rapprochement clair qu’il y avait eu entre eux).

« C’est gentil. »
Se contenta-t-elle simplement de répondre, ne sachant pas trop quoi dire d’autre. Principalement, parce qu’elle ne pouvait pas s’empêcher d’être curieuse. « Qui est-ce que tu veux éviter ? »

Elle ne pouvait pas s’empêcher de se poser la question depuis qu’Arthur avait mentionné ce détail. Elle avait envie de savoir qui était ces lycans qu’il n’avait pas envie de voir. Parce qu’elle ne se souvenait vraiment pas qu’Arthur avait des ennuis avec quelqu’un. Le bibliothécaire était loin d’être un lycan sociable (ils avaient cela en commun avec Gwenn), mais ce n’était quand même pas le genre à avoir des « ennemis ». Du moins, ce n’était pas ce que pensait Gwenn. Elle se montrait peut-être trop curieuse, mais tant pis. Ça lui faisait du bien aussi de ne pas penser aux prochaines minutes qui allaient s’écouler et les rapprocher de la pleine lune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Dim 30 Aoû - 17:55


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
A

rthur ne savait pas vraiment si sa manière d'agir était outre-mesure "gentille"... Certainement, quelque part, mais il n'agissait pas dans le but réel d'être sympathique ou avenant, il ne faisait pas preuve de gentillesse dans le but d'être "gentil", parce qu'il se sentait redevable envers Gwenn ou parce qu'elle lui faisait pitié. Il agissait ainsi qu'il le faisait parce qu'il était attaché à son interlocutrice, tout simplement, et qu'il ne supportait absolument pas l'idée qu'il puisse lui arriver quoi que ce soit. S'il déclarait qu'il préférait se trouver ici avec elle plutôt qu'avec les autres membres de leur meute, c'était parce qu'il le pensait, c'est tout. Et ce au-delà du fait qu'il se défiait de certains membres de leurs meutes, et que d'autres avaient pour lui été une déception telle qu'il préférait, et de très loin, se tenir à l'écart pour le moment, pour sa propre sécurité déjà, mais pour celle de Gwenn, encore plus. Il n'était pas vraiment convaincu que la jeune femme sache s'entourer comme il se devait, mais parmi ses connaissances, il y en avait tout de même pour vouloir veiller sur elle et faire en sorte qu'il ne lui arrive jamais rien, Arthur était de ceux-là, et le serait toujours, tant, du moins, que cela lui serait possible (et, qui sait, cela pourrait ne pas durer, on ne pouvait guère trop présumer de son espérance de vie lorsqu'on vivait en notre terre comme tous les deux le faisaient). Il se contenta de répondre au "c'est gentil'" de Gwenn par un fin sourire que l'on aurait tout simplement pu traduire par "c'est normal". Et oui, c'était parfaitement normal. Comment faire autrement que de faire attention à elle ? Quiconque était déterminé à lui faire du mal n'avait pas de coeur. Et malheureusement, il y en avait.

À ce sujet, d'ailleurs, la lycane ne tarda pas à l'interroger au sujet des personnes au sein de leur meute qu'il prenait soin d'éviter. Bon, il était temps de passer aux aveux. Il ne pouvait pas prétendre avoir prononcé ces mots sans avoir espéré que Gwenn se montrerait curieuse et chercherait à en savoir plus, ça avait bel et bien été le but de sa manoeuvre, et cette-dernière s'était visiblement avérée efficace. Oui, elle voulait des noms, peut-être pour savoir de qui se méfier elle-même. Et des noms, il allait bel et bien lui en donner. Ou plutôt un nom. Un seul. Mais qui serait largement suffisant. S'il y avait un loup dans toute la meute qu'il fallait qu'elle fuie comme la peste, c'était bien lui. Et évidemment, c'était celui qu'elle évitait le moins. Il faut dire que Wellan Holloway était un sacré manipulateur, mais Arthur n'avait pas l'intention de le laisser faire plus longtemps, il avait fait suffisamment de mal comme cela, et certains des maux qu'il avait engendrés étaient inaltérables. Gwenn en était la preuve.

-Wellan Holloway.
avoua-t-il alors tout d'un bloc. Il n'est pas celui que tu crois. Il marqua une pause. Ce n'était plus le moment d'hésiter, il en avait déjà trop dit, de toute manière. T'es tu déjà interrogée sur la personne qui t'avais transformée ?




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Mar 1 Sep - 0:12

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Gwenn ne pouvait pas s’empêcher de trouver l’attitude d’Arthur gentille, parce qu’elle n’avait quand même pas tout le temps des marques d’affection de ce genre. La jeune femme le croyait sincère quand il affirmait qu’il préférait être en sa compagnie. Parce que c’était réciproque après tout. La lycane appréciait d’être avec Arthur, mais loin de la meute. Elle aimait la solitude et ce n’était pas pour rien donc qu’elle s’isolait de la meute et qu’elle ne prenait pas la peine de les rejoindre quand la pleine lune approchait. Mais en même temps, la jeune femme n’aimait pas spécialement se retrouver complètement toute seule dans ces moment-là. Elle savait parfaitement qu’elle risquait gros en restant en mode solitaire quand elle devenait un monstre poilu, parce que les loups-garous avaient des ennemis qui savaient comment leur faire du mal. La preuve avec la façon dont c’était terminé la dernière pleine lune, quand Gwenn avait dû se rendre chez les recluses afin de se faire soigner de cette balle en argent logé dans son ventre. Il était donc préférable que la jeune femme soit en compagnie d’autre membre de sa meute et elle ne pouvait pas refuser la compagnie d’Arthur, qu’elle appréciait sincèrement. C’était plus facile avec lui, qu’avec Wellan par exemple.

Wellan qui fut finalement le sujet de conversation entre les deux lycans. Gwenn avait voulu savoir qui Arthur tentait d’éviter dans la meute, mais elle ne s’attendait vraiment pas à découvrir que c’était cette personne en particulier. Il ne lui semblait pas qu’Arthur et Wellan avaient des soucis, bien au contraire. La jeune femme avait envie de lui poser plus de question, afin de s’assurer qu’il parlait bien du même Wellan (même si clairement, il n’y avait pas de doute), cependant ce dernier reprit la parole rapidement. Il lui affirma qu’il n’était pas celui qu’elle croyait. Le regard étonné de Gwenn ne quittait pas les yeux d’Arthur, elle cherchait à comprendre où il voulait en venir. Il était évident que le jeune homme n’allait pas pouvoir s’en tirer comme cela, qu’il allait forcément devoir parler. Mais apparemment, il n’avait pas vraiment envie de s’arrêter là.

« Pourquoi tu me demandes ça ? »

Evidemment que Gwenn s’était déjà interrogé sur la personne qui avait transformé sa vie en la mordant, cette nuit de pleine lune où elle s’était promené dans la forêt en compagnie de Jane (quelle belle erreur) et où son destin avait complètement été chamboulé. De nombreuse fois, la jeune femme s’était demandée qui était le lycan qui l’avait transformé, afin de savoir qui avait gâché sa vie. Elle s’était donc bien souvent interrogée sur ce dernier, mais la lycane ne voyait pas pourquoi Arthur mentionnait cela après avoir parlé de Wellan. Enfin si… bien sûr, Gwenn ne pouvait pas s’empêcher de faire le rapprochement entre les deux. C’était normal, même si elle ne pouvait pas du tout aimer ça. Comment pouvait-elle aimer le fait qu’Arthur sous entende que Wellan était la personne qui l’avait transformé. Ce n’était pas possible… ça ne pouvait pas l’être.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Mar 1 Sep - 22:56


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
A

wenn savait parfaitement compris où il voulait en venir, Arthur en était sûr et certain, mais comme pour toute information que l’on nous apprend sans nous y préparer, de ces informations difficiles à accepter, à seulement tolérer, elle préférait ne pas mettre encore de mots ou de certitude sur ce qu’elle devinait, et attendre une confirmation verbale, une confirmation concrète. Arthur comprenait parfaitement cela. Après tout, lui-même aurait très certainement réagi de la même manière si les rôles avaient été inversés. Gwenn Le Clearc’h avait une confiance aveugle en Wellan Holloway, elle ne devinait pas le moins du monde quels secrets il pouvait dissimuler, et vis à vis d’elle, surtout. Elle ne voyait de lui que le visage qu’il voulait bien lui montrer, ce visage qu’Arthur avait si longtemps observé, lui aussi, avant que la figure ne se fissure et lui fasse découvrir quelle horreur se dissimulait juste derrière. Un masque, voilà ce qu’il affichait au quotidien pour mieux abuser ses proches. Dans une moindre mesure, Arthur avait été victime de cela, lui aussi, mais son interlocutrice l’avait été, sans conteste, plus que n’importe qui d’autre, et l’homme était bien incapable de savoir cela, d’en avoir pleinement conscience, et de ne pas agir en conséquence. Et il était grand temps qu’il apprenne la vérité à Gwenn, tant qu’ils étaient seuls tous les deux, tant que Wellan n’avait (en tous cas s’il se fiait aux apparences) n’avait pas eu le temps de remonter les deux amis l’un contre l’autre, comme il en était parfaitement capable, puisqu’il se révélait être un véritable manipulateur de génie… Ce n’était peut-être pas le moment idéal, alors que leurs transformations respectives n’étaient pas très loin, puisque la pleine lune pointerait bientôt le bout de son nez, c’est sûr, mais il n’y en aurait peut-être pas d’autres, alors il ne pensait pas avoir le choix. En fait, il avait d’autant moins le choix qu’il en avait à présent beaucoup trop dit pour s’arrêter en si bon chemin.

-Wellan Holloway est le loup-garou qui t’as mordue…
Il planta son regard dans le sien, pour qu’elle y lise toute la sincérité avec laquelle il prononçait ces mots, car elle aurait bien évidemment pu penser qu’il se jouait d’elle ou lui faisait une farce de très mauvais goût, mais ce n’était pas le cas, et il tenait vraiment à ce qu’elle le croie, afin qu’elle ne se détourne pas de lui au profit de son créateur, qui était pourtant sans scrupules et sans pitié. C’est lui qui me l’a avoué. Il marqua une légère pause. Je suis désolé de devoir te l’apprendre comme ça.

Mais il n’y avait, quoi qu’il en soit, aucune façon de lui faire ces révélations sans prendre aucun risque de blesser la jeune femme, de la blesser profondément. Mais là, au moins, toute blessée qu’elle pourrait bien être, Arthur serait là pour elle, là pour ramasser les morceaux brisés et aider la jeune femme à aller de l’avant. Même si ce ne serait pas simple dans un premier temps, tout comme la détermination de leur place au sein de la meute.




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Sam 26 Sep - 18:02

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Le lien avait rapidement été fait dans l’esprit de la jeune femme, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’attendre qu’Arthur pose des mots pour concrétiser ses pensées. Gwenn avait besoin d’entendre vraiment son ami lui dire de but en blanc ce qu’il sous-entendait plus tôt, ce qu’elle comprenait sans vouloir le comprendre. Elle avait besoin de l’entendre le lui dire et ce fut ce qu’il fit. Il prononça les mots qui brisèrent quelque chose dans l’esprit de Gwenn, Wellan Holloway était le loup-garou qui l’avait mordu. Et ce n’était pas comme s’il n’en savait rien, puis qu’il l’avait lui-même avoué à Arthur. Les yeux de Gwenn ne quittaient pas ceux d’Arthur, elle avait envie de lire une lueur de malice dans ses iris lui faisant penser qu’il mentait. Mais non, elle le voyait sincère, elle voyait bien qu’il n’était pas en train de se jouer d’elle. Contrairement à Wellan qui avait visiblement pris un grand plaisir à la manipuler. Wellan l’avait mordu vraiment ? Il était celui qui avait gâché son existence et il avait joué les bons samaritains avec elle. Il l’avait soutenu, il lui avait dit la comprendre, ils avaient… Gwenn recula de plusieurs pas, la main posée sur son ventre avec l’envie de vomir. Le fait que sa transformation ne soit plus très loin, puisque la lune n’allait pas tarder à pointer son nez, ne l’aidait clairement à se sentir bien. Elle baissa son regard sur le sol, ne parvenant pas à vraiment réaliser ce qu’elle venait d’apprendre.

« Ce n’est pas possible… il n’a pas pu faire ça. »

S’il y avait bien une personne en ce bas monde qu’elle n’aurait pas soupçonné une seule seconde d’être son créateur, c’était bien Wellan. Il était celui en qui elle avait le plus confiance et voilà qu’elle apprenait qu’il se jouait d’elle.

« Comment il a pu me faire ça ? »

Prononça-t-elle sans parvenir à retenir les larmes qui coulaient à présent abondement sur son visage. Elle s’était si souvent confié à lui, ils avaient passé tellement de temps ensemble. Ils avaient même été plus loin tous les deux et ce n’était qu’une mascarade. Wellan savait depuis le début qu’il était son créateur, il savait qu’elle souffrait à cause de lui. Parce qu’elle n’avait jamais caché le fait qu’elle souffrait de sa condition, qu’elle donnerait tout pour revenir en arrière. Elle aurait peut-être pu remettre en cause entièrement les paroles d’Arthur, elle aurait aimé d’ailleurs, mais ce n’était pas possible. Elle savait qu’il ne lui mentait pas. Et pourtant, cela serait tellement plus facile pour elle de considérer que celui qu’elle avait sous les yeux cherchait simplement à la manipuler et à la retourner contre Wellan. Il était certain que ça lui ferait bien moins mal que de se faire à l’idée que Wellan était un monstre depuis toujours. Il se jouait d’elle et la manipulait et elle s’était tout bonnement fait berné comme une idiote. Une idiote qui, elle le savait, aurait très bien pu finir par tomber encore plus dans ses filets et finir par l’aimer…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Sam 26 Sep - 18:16


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
A

rthur avait pertinemment su que cette révélation aurait sur Gwenn l'effet d'un coup de poignard en plein coeur, il en avait eu entièrement conscience, et il lui avait avoué la vérité tout en sachant quelles souffrances il allait engendrer. Il ne supportait pas de voir la jeune femme dans cet état, pour lui, c'était pire que tout : Gwenn était une fille exceptionnelle, elle ne méritait vraiment pas le sort qui lui était réservé, ce qu'on lui avait fait subir, et d'avoir mal une fois encore. Mais il ne pouvait pas lui mentir, on lui avait caché la vérité trop longtemps. Dès qu'il l'avait eu en sa possession, Arthur avait su qu'il faudrait en passer par là, par cette scène spécifique. Le moment n'était peut-être pas bien choisi, Gwenn se sentirait peut-être affaiblie une nuit de pleine lune où il valait mieux être au meilleur de sa forme, mais il n'avait pas pu attendre plus longtemps. Chaque seconde passée sans lui dire la vérité en était une de trop au cours de laquelle il ne pourrait vraiment que s'en vouloir. Il n'y avait pas de bons moments pour faire de telles révélations, et il n'y en aurait sans doute jamais eu s'il n'avait pas largué la bombe dès maintenant. Voir Gwenn aussi mal lui serrait le coeur, vraiment, et il se serait senti capable de n'importe quoi pour lui redonner le sourire mais, en attendant, et faute de pouvoir faire autre chose, il savait qu'il devait seulement faire au mieux pour lui permettre d'encaisser la nouvelle, sans pour autant lui permettre de l'effacer de ses pensées (oublier serait un leurre). Pour le moment, elle avait mal, elle était peut-être, en plus de triste, déçue et en colère, la désillusion fait des ravages, mais plus tard, elle saurait que tout était pour le mieux, car à présent, elle savait de qui il fallait absolument et sans conteste qu'elle se méfie, elle savait à qui elle pouvait accorder sa confiance et qui ne la méritait pas. Passer du temps avec Wellan la mettait en danger. Arthur espérait vraiment que, à présent, elle se tiendrait à l'écart au maximum de son influence.

-Je suis vraiment désolé, Gwenn.
dit-il très sincèrement.

Oui, il était désolée, il aurait aimé ne pas être un oiseau d'aussi mauvais augure. Pour le lui faire au mieux comprendre, joignant le geste à la parole, il serra la jeune femme dans ses bras, et lui caressa doucement les cheveux, dans l'espoir qu'une étreinte amicale sache, au moins un peu, calmer ses peines, si cela était véritablement possible pour le moment.

-Si tu décides de lui rendre des comptes...
Il prit une légère inspiration. S'il te plaît, emmène-moi avec toi.

Il lui semblait connaître suffisamment la jeune louve pour savoir qu'elle ne saurait sans doute pas se contenter de ces révélations. Elle voudrait - et c'était normal - se confronter à son créateur. Si tel était le cas, Arthur préférait pouvoir être à ses côtés. Il ne voulait pas que Wellan lui fasse du mal ou s'en prenne à elle sous le prétexte d'avoir perdu l'influence qu'il avait jusqu'ici su exercer sur la jeune femme.



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Dim 18 Oct - 17:04

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
C’était comme si le schéma continuait de se répéter encore et encore. Dès que Gwenn accordait trop sa confiance à quelqu’un, elle finissait par être déçue. Il y avait finalement peu de personne qu’elle pouvait vraiment considérer comme proche d’elle, Jane et Arthur en faisaient évidemment partis. Elle commençait à se demander s’il n’y avait pas une personne qui était en train de contrôler sa vie, prenant un malin plaisir à la faire souffrir. Elle avait cru en Wellan, elle avait même eu des sentiments pour lui au fond (même si c’était loin encore de pouvoir être considéré comme de l’amour, elle avait besoin de beaucoup plus de temps pour ça), elle s’était offerte à lui. Il l’avait vu nue physiquement et moralement, elle s’était confiée à lui sur de nombreuses choses. Il savait tout d’elle en somme et il n’avait pas hésité une seule seconde à la manipuler. Depuis le début, Wellan était au courant qu’il était son créateur. Elle ne pouvait clairement pas lui trouver des circonstances atténuantes, s’il savait qu’il était son créateur. Gwenn aurait sans doute pu mettre la parole d’Arthur en doute, mais elle savait au fond d’elle qu’il avait raison. Comme si maintenant, elle ouvrait enfin les yeux sur la situation. Et ce n’était vraiment pas agréable. Ce qu’elle ressentait était augmenté par l’approche de la pleine lune en plus, celle qui allait bientôt les transformer tous les deux en monstre. Gwenn apprécia vraiment les paroles d’Arthur, quand ce dernier affirmait être désolé. Elle avait vraiment le sentiment qu’il était sincère (elle espérait en tout cas, elle aurait vraiment du mal à essuyer encore un coup dur comme ça), mais elle appréciait encore plus quand il la prit dans ses bras. La jeune femme se laissa complètement faire, tremblante dans les bras d’Arthur.

Un sourire parvint à s’afficher sur son visage quand Arthur lui demanda de l’emmener avec elle, si jamais elle décidait d’aller lui rendre des comptes. Il était évident qu’elle n’allait pas pouvoir faire comme si de rien n’était. A un moment donné, elle allait bien croiser Wellan et elle ne pourrait que lui dire le fond de sa pensée. Il méritait vraiment qu’elle s’en prenne à lui, qu’elle lui fasse payer ce qu’il avait osé lui faire. Le fait de savoir qu’Arthur avait envie de l’accompagner la rassurait énormément. Elle le savait, elle était assez faible pour se faire avoir encore une fois.

« Tiens-toi prêts alors. » Lui dit-elle, puisqu’elle n’avait pas l’intention de trop faire durer les choses. Il ne méritait même pas qu’elle fasse preuve de patience. « Qui sait… peut-être que je vais le croiser cette nuit. »

Elle aimait cette pensée, le fait de se retrouver loup contre loup avec Wellan. Elle ne s’en sortirait pas plus non, mais elle préférait largement se raccrocher à cette idée. Elle était désespérée, elle était triste, elle était déçue, mais surtout elle était en colère. Et elle trouvait qu’être en colère lui permettait bien plus d’avancer que tout le reste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Dim 18 Oct - 19:19


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
A

rthur n'aimait vraiment pas sentir Gwenn dans un tel état. Il faisait de son mieux pour l'aider et pour lui apporter le soutien dont elle avait besoin, mais il ne pouvait évidemment être sûr que cela serait assez. Il craignait, en vérité, que la jeune femme fasse une erreur qu'elle pourrait ensuite regretter suite à ses révélations, raison pour laquelle il comptait bien être le plus présent possible pour elle dans les temps à venir. Wellan devrait payer pour le mal qu'il avait fait à la jeune lycane, lui qui s'était joué d'elle, l'avait manipulée sans aucun scrupule. Arthur refusait qu'il puisse s'en sortir indemne. Arthur était rancunier, quiconque en doutait n'avait qu'à observer avec quel acharnement il traquait le Sorcier dans l'espoir de se venger de lui et surtout réparer l'honneur de sa famille, pour comprendre de quoi il était question exactement. Gwenn lui demandait de se tenir prêt. Arthur comptait bien l'être. Dans les prochains temps, de toute manière, il comptait bien demeurer dans le sillage de la jeune femme et veiller sur elle avec autant d'attention que possible, quitte à mettre un temps de côté ce qui était son obsession quotidienne. Ces prochains temps, il se pouvait fort en effet qu'il détourne son attention des grottes pour la porter plutôt sur la jeune louve. C'était ainsi, un instinct protecteur, peut-être même surprotecteur, se réveillait toujours en lui quand il était question de Gwenn.

-Je ne préfèrerais pas.
répondit-il en se risquant un léger sourire quand Gwenn émit l'hypothèse de rencontrer Wellan alors qu'ils seraient tous les trois sous leur forme de loups.

Non, lui, n'y tenait pas. Quand il était sous sa forme lycane, il ne contrôlait plus rien et encore moins lui-même, ce n'était certainement pas dans ces conditions qu'il voulait se risquer à une altercation avec Wellan, d'autant qu'il était un loup bien assez puissant. Ce n'était pas ainsi que le conflit devait se régler. Déjà, se contenter de survivre à cette nuit suffirait largement... D'ailleurs, Arthur commençait à sentir son appréhension augmenter à grande vitesse. La pleine lune s'élèverait dans le ciel sous peu.

-Je veux l'entendre te présenter des excuses. Avant de lui régler son compte.


Et pour cela, leur forme humaine serait très clairement plus appropriée. Bien plus appropriée, du moins, que celle qu'ils s'apprêtaient à vivre. Car si la transformation n'était jamais une épreuve agréable, elle était plus éprouvante encore quand on ne se trouvait pas dans les meilleures conditions physiques et mentales. Son propre sort n'inquiétait pas entièrement Arthur (quoi qu'il n'était jamais agréable de songer à sa mutation, car ce n'était une épreuve agréable pour personne, pensait-il, pas même par les loups-garous les plus exercés), mais celui de Gwenn, oui. Et elle n'était pas franchement en état de vivre une transformation "sereine" pour peu qu'on ne considère pas cela comme un pur et simple pléonasme.



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Ven 6 Nov - 18:07

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Gwenn savait parfaitement pourquoi Arthur n'avait pas spécialement envie que leur chemin croise la route de Wellan pendant la nuit de pleine lune, mais en même temps elle ne pouvait pas ignorer entièrement cette envie qui était née dans son esprit. Parce qu'elle sentait les effets de la pleine lune commencer à agir sur elle et son instinct de loup prendre le dessus. Elle se sentait particulièrement blessée par les révélations que l'homme sous ses yeux venaient de lui faire, elle avait vraiment envie de faire exploser sa colère contre Wellan. Parce qu'il s'était joué d'elle pendant tout ce temps, jouant les amis compatissant alors qu'il était celui qui l'avait rendu monstrueuse. Il était la cause de tous ses problèmes (ou presque, elle en avait tellement), elle avait vraiment envie d'en découdre avec lui. Cependant, Gwenn savait parfaitement qu'elle avait peu de chance de s'en tirer si elle devait "combattre" Wellan en tant que loup. Il y avait cet instinct de meute en plus qui risquait de tout parasiter. Il était préférable qu'elle règle ses comptes avec l'homme, quand ils seraient sous leur forme humaine (pas pour cette nuit donc puisque la pleine lune approchait à grand pas). Gwenn sourire quand elle entendit Arthur lui affirmer qu'il voulait que Wellan présente ses excuses avant qu'ils ne leur règles son compte. Elle appréciait vraiment ce que l'homme faisait pour elle. A force, il était évident que la jeune femme commençait à comprendre qu'elle devait arrêter de donner sa confiance à tout le monde (elle se faisait suffisamment piétiner comme cela), mais elle savait en revanche qu'elle pouvait avoir confiance en Arthur. Il avait tendance à se montrer très protecteur avec elle et la jeune femme devait bien avouer qu'elle adorait ça. Gwenn n'avait pas envie qu'il commence à l'étouffer avec son côté trop protecteur - ce qui n'était pas le cas actuellement - elle aimait simplement sentir le soutient de sa part. Elle avait besoin de cela de toute façon, ça faisait bien longtemps que la jeune femme ne se faisait plus d'illusion, elle avait besoin d'une épaule forte pour la soutenir. Elle avait besoin de bras fort comme les siens pour la porter.

« Qu'est-ce que je ferais sans toi ? » Demanda-t-elle dans un souffle, n'attendant pas spécialement de réponse de sa part. « Merci, vraiment... »

Gwenn ne se sentait pas bien, elle était vraiment perturbée par le fait d'apprendre que Wellan était l'homme qui l'avait transformé en monstre, mais elle était quand même soulagée de constater qu'elle pouvait quand même compter sur d'autre personne. Arthur lui avait prouvé cela en lui avouant la vérité, ne se contentant pas d'entrer dans le jeu de son créateur... Malheureusement, ça ne l'aidait pas à se sentir mieux et à adopter cette transformation sereinement. D'ailleurs, la pleine lune pointait le bout de son nez. La jeune femme fit quelques pas en arrière en sentant son coeur s'accélérer, premier signe de la transformation imminente. Elle avait peur, c'était toujours le cas quand elle devenait le monstre qu'elle était maintenant. Ca y était... elle devait vivre une nouvelle transformation. Quand Gwenn sentit les os de son dos se briser, elle tomba à la renverse dans un cri de douleur. C'était toujours dans cet instant qu'elle regrettait vraiment de ne pas être morte...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Sam 7 Nov - 16:34


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
C

e qu'elle ferait sans lui, hein ? Arthur aimerait pouvoir répliquer à l'adresse de Gwenn qu'elle était tout à fait capable de se débrouiller sans l'aide de personne et qu'elle aurait su s'en tirer sans son intervention et sans son aide. Qui sait, elle, avait des ressources, les choses se passeraient peut-être de cette façon, mais il ne le croyait malheureusement pas. Gwenn était une femme courageuse et exceptionnelle, mais qui avait été fragilisée par les coups du sort qu'on lui avait fait subir, et c'était à cet instant parfaitement manifeste. Sans lui, elle pourrait certainement s'en sortir, oui, il n'était pas si sûr de lui être bénéfique, d'ailleurs. Mais seule, par contre, il est évident qu'elle ne s'en sortirait pas à l'heure actuelle, elle avait besoin d'épaules sur lesquelles se reposer. Arthur lui offrait au moins les siennes. Il voulait faire de son mieux pour Gwenn mais il ne savait pas si son seul soutien serait suffisant, mais en tous cas, elle l'avait pleinement et entièrement. Il serait bien incapable de la laisser dans cette situation et de ne pas intervenir. Il ne tenait pas à ce qu'il arrive quoi que ce soit à la jeune femme, il ne se le reprocherait que trop. Il déplorait déjà d'avoir eu Wellan sous les yeux tout ce temps et de ne pas avoir compris quel rôle il avait joué dans la transformation de la jeune femme, elle qui n'aurait dorénavant d'autres choix que de supporter une condition qui n'était malheureusement pas loin de les rattraper. Arthur aurait voulu ajouter autre chose à l'adresse de son interlocutrice avant cela, lui faire entendre une nouvelle fois son soutien proprement inconditionnel. Mais il n'était plus temps pour cela. La pleine lune se levait de plus en plus haut dans le ciel, et il n'était plus temps de parler. La parole se perdait progressivement, confondu avec un grognement de douleur. C'était l'heure de la métamorphose.

Arthur aurait aimé pouvoir soutenir comme il se doit Gwenn dans cette autre épreuve douloureuse, la rassurer, la réconforter, trouver un moyen quel qu'il soit d'apaiser ses douleurs physique et morale. Mais lui-même n'était désormais plus maître de lui-même. Il ne se dominait plus du tout, comme à chaque fois qu'arrivait ce moment qu'il redoutait plus que tout. Ses os et chairs meurtris prenaient la forme qu'ils désiraient. Des poils se frayaient un chemin hors de son épiderme avec une violence douloureuse, et sa mâchoire se déformait pour laisser apparaître une gueule que lui enverraient les loups les plus voraces. C'était un instant horrible parce que douloureux physiquement, mais éprouvant mentalement également, car quand l'apparence d'Arthur changeait, il se sentait également un peu plus dépossédé de lui-même à chaque seconde qui passait, jusqu'à ne plus être qu'une violente créature capable des pires horreurs par pure et simple faim. L'instinct animal prenait le pas sur absolument tout le reste. Preuve en était du hurlement qu'il poussa alors, une fois qu'il fût entièrement transformé.



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Dim 22 Nov - 21:22

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
C’était plus douloureux encore que les autres fois, bien plus difficile à supporter. Pourtant, la jeune femme commençait à avoir de la bouteille (c’est le cas de le dire) en transformation, mais elle était moins en état encore que d’habitude. Au vu des révélations d’Arthur au sujet de Wellan, elle était vraiment troublée. Elle n’était vraiment pas du tout en forme pour supporter sa transformation donc, la douleur fut encore plus tenace que d’habitude. Elle cria encore plus fort à chaque fois que ses os se brisaient pour prendre la forme de ce loup qu’elle allait devenir. Gwenn eut le sentiment que ça durait une éternité, avant de finalement terminer entièrement sa transformation. Une fois que c’était fait, elle avait complètement disparue. Son instinct animal avait pris entièrement le dessus, elle ne contrôlait plus rien. C’était le loup qui agissait, qui hurlait en réponse aux hurlements de son camarade, afin d’attirer d’autres loups et de s’enfoncer dans la forêt. Il y eu des courses entre les arbres, des hurlements, des grognements, du sang, des cris, des larmes même. Un enchaînement d’image incompréhensible jusqu’au moment où la lune disparaisse de nouveau afin de laisser place à la lumière du jour et que le loup se retrouve contraint et forcé de retourner dans sa cachette jusqu’au tour entier du cycle lunaire. La nouvelle transformation en humaine ne fut pas plus agréable que la première non plus. Parce que si l’une ne voulait pas devenir le monstre, le monstre n’avait aucune envie de laisser sa place à l’humaine non plus. Autant dire que c’était un combat entre les deux entités qui se partageaient le corps, puisqu’elles étaient incapables de se compléter comme certain faisait. Cela aurait été bien plus simple sans doute, mais Gwenn était incapable de l’accepter.

Finalement, elle était redevenue elle-même, elle ne savait trop où. Elle avait le sentiment de se réveiller avec une gueule de bois monumentale et elle s’y connaissait vraiment en trop grande consommation d’alcool. Elle préférait largement quand elle oubliait ses nuits parce qu’elle avait trop forcé sur la bouteille, que quand elle devenait le monstre que Wellan l’avait condamné à être. Tout ça c’était à cause de Wellan, la douleur de cette nouvelle lui revenait de plein fouet. Elle était un monstre à cause de lui et ce dernier ne s’était pas retenu de se jouer de lui. Elle n’avait aucune idée de comment elle allait s’y prendre, mais elle allait le lui faire payer. Quand elle se redressa en trouvant un coin où elle avait caché des vêtements, Gwenn constata qu’elle était couverte de sang. Elle couvrit son corps, essayant de se rappeler ce qu’elle avait bien pu faire pour que ça soit le cas. Ce fut quand elle entendit un bruit proche d’elle, sachant parfaitement que c’était Arthur qui était là (elle était persuadée qu’ils ne s’étaient pas longtemps séparés pendant la nuit), qu’elle reprit la parole.

« J’ai tué quelqu’un cette nuit… »

Elle le savait, elle en était certaine. Elle entendait les cris de la personne, elle sentait encore le goût de sa chair dans sa bouche. Ca y était… elle avait tué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Lun 23 Nov - 18:38


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
P

eu à peu, la conscience du bibliothécaire s'était dissipée pour se métamorphoser en instinct. Certains loups-garous prétendaient avoir un parfait souvenir de toutes leurs nuits de pleine lune. Peut-être était-ce vrai, peut-être était-ce une aptitude que l'on parvenait à acquérir avec le temps. Mais le lycan en était un depuis longtemps, maintenant, et manifestement, la situation n'était pas prête de changer pour lui. Peut-être parce qu'il ne parvenait pas à assumer sa nature, cela devait forcément jouer. Quand il y avait conflit entre l'animal en vous et l'homme que vous êtes réellement, forcément, cela ne pouvait que mal finir, Arthur le savait, et Gwenn n'était pas sans l'ignorer non plus. De sa soirée, donc, le jeune homme n'eut pas l'ombre d'un souvenir. Il se rappela sa conversation avec Gwenn, son intention de la protéger à tout prix. Il sembla que cette intention fut respectée autant par l'homme que par la créature, car s'il n'y avait que des restes de sensation pour témoigner de sa nuit, il avait celle d'être demeuré à proximité de la jeune louve toute la nuit. Pour le reste, c'était très flou, et il ne pouvait vraiment rien savoir de ce qui avait pu se produire. Quand Arthur se réveilla, il eut cette impression familière et douloureuse de migraine intense qui accompagnait toujours ses réveils d'après transformation. Il retrouva l'endroit où, comme tout lou-garou minutieux, il avait laissé une tenue de rechange, dont il se vêtit avant que de penser aussitôt à Gwenn, se demandant où elle pouvait se trouver, convaincu qu'elle ne devait pas être loin, espérant vraiment ne pas l'avoir lâché de la nuit. Finalement, il la repéra, et il ne mit pas longtemps à comprendre qu'elle était au plus mal, peut-être encore plus mal que lorsqu'il l'avait laissée. C'était entièrement de sa faute. Il savait que la colère, l'angoisse ou la tristesse pouvaient avoir une influence sur les agissements du loup, et pourtant, juste avant une transformation, il avait parlé de Wellan. C'était de sa faute.

Le ton de la jeune femme était sans appel quand elle déclara avoir tué quelqu'un la veille. Le premier réflexe d'Arthur était de vouloir rassurer et réconforter la jeune femme, en lui assurant que ce ne devait qu'être une impression, qu'elle n'était pas capable de cela, mais à vrai dire, une fois transformés, ils étaient capables de tout, et il avait empiré les choses en aggravant son état. C'était une expérience que lui-même avait déjà vécu, et qu'il ne souhaitait vraiment à personne. Gwenn n'avait vraiment pas besoin de cette épreuve supplémentaire...

-Tu n'en sais rien.
répondit Arthur qui, faute de pouvoir la rassurer complètement, voulait au moins relativiser. Tu l'as peut-être seulement blessé ? suggéra-t-il. Après tout, elle n'avait sans doute pas la mémoire de ce qui s'était passé, il ne voulait pas qu'elle envisage le pire. On va essayer de trouver cette personne, d'accord ? ajouta-t-il en déposant une main sur l'épaule de la jeune femme.

Si sa victime était bien morte (et c'était malheureusement fort possible), au moins pourraient-ils lui accorder une sépulture décente, et si elle était toujours vivante, alors... cela apaiserait l'âme de Gwenn, et ils pourraient lui apporter les soins nécessaires.




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Jeu 17 Déc - 9:54

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Le réveil était toujours le plus difficile après les nuits de pleine lune. Gwenn ne savait vraiment pas si elle allait parvenir à supporter un jour où l’autre ça, si elle allait parvenir à accepter sa condition un jour. Elle savait parfaitement que certain en était capable, mais quand elle vivait des moments pareils, elle ne savait vraiment pas si elle allait y arriver elle. Et même si elle avait envie d’y arriver au fond. Parce qu’elle ne parvenait pas à considérer que ce monstre en elle avait une place, qu’il avait le droit de vivre comme il le voulait. Parce qu’il était un monstre justement et elle ne pouvait pas avoir preuve plus formel qu’en cet instant. Les conditions n’avaient pas été très bonne, la jeune femme se sentait plus que déboussolée quand elle s’était transformée, elle n’était pas spécialement étonné de ces sensations. Quoi que puisse dire Arthur, elle ne se sentait pas plus rassurée. Gwenn appréciait vraiment ses mots, elle aimait cette façon qu’il avait de tenter de la consoler, mais elle savait que ce n’était pas utile. Elle ne se souvenait pas précisément de ce qui s’était passé, mais elle ne parvenait pas à s’ôter de l’esprit qu’elle venait de tuer quelqu’un. Et même si elle s’était contentée de le blesser, ce n’était pas forcément mieux. Si elle l’avait mordu, peut-être qu’il allait devenir un monstre comme elle et donc ça ne serait pas mieux. Du moins à ses yeux, elle ne voulait pas offrir sa malédiction à quelqu’un. Visiblement, elle n’était pas comme Wellan. Elle n’était pas capable de partager sa malédiction pour s’en vanter ensuite, jouant avec la personne. Elle ne parvenait vraiment pas à digérer ce qu’Arthur lui avait révélé avant que la pleine lune ne pointe le bout de son nez.

« Peut-être simplement mordu… réduit à une existence de transformation plus douloureuses les unes que les autres à chaque pleine lune… »

Gwenn avait envie de croire qu’elle n’était pas capable de telles atrocités, mais elle savait parfaitement que si. Du moins, elle savait que le monstre en elle l’était, qu’il ne s’occupait pas de ses propres états d’âme. Comme avec Ambre Baker, qu’elle avait attaqué en aillant vraiment envie de la tuer à ce moment-là. La jeune femme regrettait amèrement son geste (surtout au vu des conséquences que ça avait), mais elle savait que ce n’était pas le cas de ce monstre en elle. Ce monstre qu’elle supportait encore moins en cet instant, parce qu’elle connaissait son origine.

« D’accord. »

Ça ne leur coutait pas grand-chose de rechercher le cadavre, ou la personne blessé, qu’elle avait attaquée et dont elle pouvait encore sentir le goût du sang dans sa bouche. Au moins, la jeune femme aurait la preuve de ce qu’elle avait fait. C’était sans doute mieux de savoir vraiment, plutôt que de laisser les doutes l’envahir. Au moins, elle en aurait le cœur net, même si ce n’était pas vraiment une perspective qui enchantait tant que ça la jeune femme. Gwenn avança donc de quelques pas, incapable de vraiment savoir d’où elle venait. Elle ne se souvenait pas du tout de sa nuit, en dehors de ces quelques images qui s’étaient gravés dans son inconscient. Elle se contentait de suivre cette odeur de sang, son instinct.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Dim 20 Déc - 14:56


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
A

rthur préféra s'abstenir du moindre commentaire quand la jeune femme évoqua pour la victime qu'elle était convaincante un sort bien bien pire que la mort, peut-être avait-elle transformé cet humain ou cette humaine en l'un des leurs. Arthur ne voulait pas envisager un tel cas de figure, mais il ne fallait pas non plus se voiler la face, c'était effectivement un cas de figure certes douloureux, mais possible. Il était bien placé pour savoir que, une fois la pleine lune haute de ciel, quand on s'abandonnait à ses instincts canins et bestiaux, il ne restait plus grand chose de soi qui puisse être réellement capable de raisonner et d'épargner les vies humaines sur son passage. L'homme savait qu'il avait déjà tué, plusieurs fois, il ne pensait pas, par contre, avoir un jour transformé qui que ce soit, et c'était une pensée rassurante, il ne supporterait pas que qui que ce soit ait à subir le même sort que lui, la mort était bien préférable à ce supplice, à cette malédiction. Il comprenait parfaitement le point de vue de Gwenn... comme si la pauvre n'avait pas assez souffert comme ça. Mais c'était pour lui une raison de plus d'essayer de trouver la victime potentielle de la jeune femme. Si, par miracle, elle n'était que blessée, et pas de sorte de subir les affres de la lycanthropie, elle pourrait effacer cette culpabilité (même s'il ne fallait pas être très optimiste). S'ils tombaient au contraire sur un cadavre... Le choc serait forcément difficile à encaisser, c'est certain, mais Gwenn était une femme forte, il l'aiderait à surmonter cette épreuve, au moins ne poursuivrait-elle pas dans l'ignorance. Il n'y avait rien de pire aux yeux du lycan que de ressentir et de ne pourtant pas savoir. Gwenn allait avoir besoin de soutien, il comptait bien être là pour elle. Et à chaque instant. Arthur ne savait trop si elle était très entourée, si elle avait beaucoup d'amis, mais dans tous les cas, cela lui ferait sans doute du bien de pouvoir compter sur quelqu'un qui vivait au quotidien la même expérience que lui. Et à eux deux, ils pourraient octroyer à Wellan la leçon que ce dernier méritait amplement.

Arthur hocha la tête et appuya doucement sa main sur l'épaule de Gwenn afin de la rassurer et de l'encourager, alors qu'elle approuvait sa décision de trouver cette personne. Le lycan, vraiment, priait en son for intérieur pour qu'ils retrouvent cette personne en un morceau, et surtout, qu'elle n'ait pas été maudite. Un rien d'optimisme ne pouvait pas faire de mal. Ils se mirent donc à marcher à travers bois. Arthur suivait Gwenn, même s'il savait combien il était difficile de se fier à sa mémoire dans ce genre de situations, son instinct saurait peut-être la guider. Alors qu'ils avaient déjà marché sur plusieurs mètres, le loup-garou crut apercevoir une silhouette allongée, au loin. Son coeur battit un peu plus fort.

-Je crois que j'aperçois quelqu'un.
affirma-t-il en désignant du doigt la silhouette en question.



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Sam 2 Jan - 0:02

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Gwenn ne savait vraiment pas ce qu’elle avait envie de découvrir, alors qu’elle avait repris la route avec Arthur afin de trouver celui qui avait laissé le goût de son sang dans sa bouche. Elle n’avait pas envie de retrouver un cadavre, parce que cela voudrait dire qu’elle avait tué quelqu’un. Mais elle n’avait pas pour autant envie de découvrir qu’elle s’était contentée de mordre une personne, lui donnant ainsi sa malédiction. La jeune femme n’avait aucune envie de faire subir à une autre personne, le fardeau qu’elle devait subir au quotidien, même si elle se rendait bien compte qu’elle n’avait pas entièrement le choix. C’était son instinct, elle perdait entièrement son esprit quand elle devenait la bête lors de la pleine lune. Normalement, elle ne pouvait donc pas vraiment se considérer responsable. Même quand on acceptait sa condition, il y avait une certaine différence entre l’hôte et la bête. Cependant, Gwenn savait d’avance qu’elle n’allait pas pouvoir se dire qu’elle n’était pas responsable si elle tombait sur sa « victime », parce qu’elle se sentirait bien trop coupable. Comme elle en voulait Wellan de l’avoir mordu – quoi qu’elle lui en veuille plus de l’avoir manipulé ensuite en lui mentant – elle ne pourrait pas refuser à une personne de lui en vouloir de l’avoir transformée. Elle comprendrait parfaitement cette réaction et elle passerait son temps à culpabiliser. Elle le savait, parce que depuis qu’elle était une lycane, elle ne pouvait pas accepter de faire du mal à quelqu’un. C’était sa hantise depuis le tout début, elle n’avait aucune envie de partager sa malédiction et de prendre la vie de quelqu’un. Elle avait déjà presque fait une fois, avec Ambre, mais elle espérait ne pas le faire du tout. Jusqu’à présent, elle avait cru y parvenir. Mais elle ne parvenait pas à s’ôter cette sensation, cette idée de la tête.

Elle marchait donc en tentant de retrouver un peu son chemin, mais on ne pouvait pas vraiment dire que c’était une réussite. Elle se contentait surtout de suivre son instinct, de laisser son odorat et ses autres sens la guider. Elle ne savait donc pas du tout si elle se trouvait sur le bon chemin ou pas. Mais quand, finalement, Arthur affirma qu’il voyait une personne au loin, pointant du doigt la direction, Gwenn se dit qu’elle avait peut-être réussit à retrouver sa trace. La jeune femme marqua une courte pause dans sa progression, avant de s’approcher de la dite personne. Plus elle s’approchait, plus elle pouvait sentir l’odeur du sang et cela ressemblait énormément à ce goût qu’elle avait encore dans la bouche. Et puis finalement, elle fut tout prête.

« Je crois qu’on ne peut pas faire plus clair que là… »

Dit-elle finalement, les yeux tournés vers le cadavre qui se trouvait juste là. Il n’y avait aucun doute sur le fait qu’il était bel et bien mort, un jeune homme d’une vingtaine d’année. Les souvenirs de Gwenn n’étaient pas intact, mais elle savait parfaitement que c’était de son fait. Elle avait donc bel et bien tué un homme, sans doute le premier d’une longue liste.

« Je suppose que je devais passer par là. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Mar 5 Jan - 0:13


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
S

i Artur avait su ce qui les attendait au terme de leur quête, il est manifeste qu’il n’aurait pas annoncé si vertement à Gwenn qu’il pensait avoir aperçu quelqu’un. Mais quand cette silhouette s’était présentée à lui, il avait été entièrement été convaincu que l’individu était encore en vie, et avait vu là une façon d’insuffler de l’espoir à son interlocutrice. Mais l’espoir était mort. Autant que la personne qu’il avait pris pour une âme au mieux blessée. La personne sous leurs yeux, il n’y avait pas de doute possible à ce sujet, avait bel et bien rendu l’âme. Le cadavre recouvert d’un sang dont on ne savait que trop apprécier le parfum lorsque l’on devenait un lycan, celui du sang. Un sang encore frais. Versé la veille, à ne pas s’y tromper. Gwenn ne s’y trompait pas. Et elle était mieux placée que personne pour savoir que cette victime était la sienne. Silencieux, Arthur considérait le carnage du regard avec compassion et effroi. Il savait par quoi passait la jeune femme. Lui-même avait malheureusement eu droit à cette étape il y a un moment déjà, dans les premiers temps de sa transformation, à vrai dire. Et depuis lors, les « incidents » similaires avaient malheureusement été nombreux. Être un loup-garou et espérer garder les mains propres, c’était malheureusement pure utopie. Leurs instincts étaient ceux de chasseurs, et quoi qu’ils veuillent, quoi qu’ils fassent, ils ne pouvaient absolument rien contre cela. C’était dans leur nature, tout simplement. Aussi terrible et cruel que cela. Arthur aurait aimé démentir quand Gwenn décréta qu’il fallait bien qu’elle en passe par là un jour où l’autre. Il aurait aimé affirmer que cette étape était parfaitement évitable, qu’ils pouvaient aller de l’avant, que tout ceci n’était qu’un malheureux concours de circonstances, et qu’une telle tragédie ne se reproduirait plus. Mais ce serait mentir. Si d’autres l’avaient manifestement fait sans états d’âme, Arthur avait plus de scrupules. Et surtout, il tenait sincèrement à Gwenn, bien assez pour vouloir son bonheur avant le reste, et savoir que le bonheur ne passait jamais par le mensonge, contrairement à ce que d’aucuns prendraient sans doute plaisir à affirmer. Des personnes comme Wellan, somme toute. Celui-là, si leurs chemins devaient se recroiser (et ils se recroiseraient forcément), il ne donnait pas cher de sa peau.

-Tu n’y es pour rien, Gwenn,
tenta-t-il de la rassurer (du mieux qu’il pouvait, donc). La chose qui a fait ça, ce n’est pas toi.

Et cela, il le pensait bel et bien. Certains lycans décidaient d’embrasser leur nature et de ne faire plus qu’un avec le monstre, mais pour ceux qui ne s’aventuraient pas sur des chemins si dangereux, le monstre ne pouvait en rien être considéré comme eux. C’était au mieux une partie d’eux. Une partie d’eux sur laquelle ils n’avaient aucun contrôle. Ce n’était pas Gwenn qui avait tué, c’était l’autre. Malheureusement, il était plus facile de le dire que de s’en convaincre. Pour le nombre de fois où Arthur se l’était martelé à lui-même, cela n’avait pas été franchement efficace, par exemple.




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Dim 7 Fév - 20:33

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
On ne pouvait pas vraiment dire que Gwenn soit très surprise de découvrir l’état de sa victime, elle l’avait senti. Ses souvenirs étaient flous, mais elle avait vraiment eu le sentiment qu’elle ne lui avait pas laissé de chance de survivre. Au fond, elle préférait ça quand même. Elle préférait trouver quelqu’un mort, plutôt que simplement mordu et réduit à une existence de monstre. La jeune femme ne savait pas si elle parviendrait à assumer le fait de transformer quelqu’un, de se retrouver en face de l’une de ses victimes. Pas après avoir découvert l’identité de la personne qui l’avait transformé et qui avait parfaitement conscience de son rôle. Elle aurait eu beaucoup de mal à assumer, mais il était évident qu’elle n’aurait pas agi de la même manière que Wellan. Mais de toute façon, la question ne se posait pas en cet instant, parce que l’homme qui se trouvait au sol était bel et bien mort et recouvert de sang. L’odeur de ce sang remplissait de nouveau le nez de la lycane, elle sentait la salive envahir sa bouche. Pendant quelques secondes, la jeune femme se contenta simplement d’observer sa victime, plongée dans les pensées de cette nuit quand elle l’avait tué. Elle sortit de ses pensées quand Arthur lui affirma qu’elle n’y était pour rien, que ce n’était pas elle qui avait fait ça. Cette chose qui l’avait tué, ce n’était qu’une part d’elle, un monstre qui habitait son corps. Elle aurait vraiment aimé que ça soit si facile pour elle de le penser. Mais elle sentait encore le goût de son sang dans sa bouche et il y avait une part d’elle qui était assez fière de l’avoir tué. C’était comme avec la jeune Baker. Au fond, elle n’avait pas eu envie de lui faire du mal, mais une part d’elle si. Quand elle l’a voyait, elle ne parvenait pas à s’empêcher d’avoir quand même envie de la tuer (même si en dehors des pleines lunes, il était évident qu’elle ne lui ferait jamais rien).

« J’aimerais que ça soit si facile… » C’était facile à dire oui, mais ce n’était pas aussi facile de le penser. Gwenn était persuadé qu’Arthur le comprenait, parce qu’il vivait la même chose qu’elle. Elle pouvait le dire aussi, mais ça ne l’empêchait pas de se sentir quand même responsable. Malheureusement, elle n’y pouvait rien. Gwenn tourna finalement son regard vers Arthur, à qui elle adressa un léger sourire. « Merci. »

Pour tout, pour être là, pour son soutient de la veille ainsi que la vérité qu’il lui avait dit, pour sa présence maintenant. Elle était contente de pouvoir compter sur quelqu’un comme elle, qui pouvait la comprendre. Qui la comprenait vraiment, pas comme Wellan qui lui avait mentit pour simplement la manipuler. Gwenn avait eu à cœur de retrouver sa victime, pour pouvoir lui offrir une sépulture digne de ce nom, mais elle ne se sentait vraiment pas le courage en cet instant. Elle avait envie que d’une seule chose, une chose qui se trouvait dans une bouteille et qui lui permettrait de remplacer le goût du sang dans sa bouche.

« Faut que je rentre chez moi… j’ai besoin de… » Elle marqua une pause. « De rentrer. » Dit-elle pour ne pas prononcer le mot alcool, même si c’était parfaitement inutile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Lun 8 Fév - 23:17


L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
B

ien sûr, que ce n’était pas si facile. Ce qui était sensé et juste en théorie avait tendance à perdre tout son sens en pratique. Oui, Arthur en était convaincu, ils n’étaient plus vraiment eux, au moment de leur transformation. Leur conscience disparaissait vers un ailleurs, et il n’y avait plus que la bête. Peut-être celle-ci pouvait-elle réussir à être dominée, à un moment ou à un autre, mais si tel était le cas, comment restait un mystère pour le bibliothécaire. Au réveil, difficile, malgré tout, de ne pas s’approprier tout ce qui avait pu être fait, commis, plutôt. Arthur aurait aimé pouvoir convaincre Gwenn qu’elle était quelqu’un de bien, qu’elle ne devait pas se reprocher ce que la louve en elle avait fait, parce que c’était ce qu’il pensait bel et bien. Mais aucun mot pour l’heure ne saurait la réconforter. Il était bien placé pour le savoir, il était passé par là, lui aussi. Est-ce qu’il se portait mieux aujourd’hui, est-ce que la culpabilité l’avait quitté depuis ? Non, vraiment pas, même, mais il fallait poursuivre de vivre, à tout prix, ne serait-ce que pour ceux qui nous entourent. Arthur, pour l’heure, se sentait parfaitement décontenancé. Il aurait vraiment tout donné pour que la jeune femme se sente mieux, mais tout cela semblait vraiment dépasser, et de très loin, ses compétences. Il ne pouvait rien faire. Juste laisser le temps faire son œuvre. Il se contenta d’esquisser un sourire un peu triste quand elle le remercia. Elle ne pensait pas mériter le moindre remerciement, il faut dire. Ils avaient subi leur transformation ensemble, il aurait dû la protéger, par tous les moyens. Maintenant, il avait conscience que l’état de Gwenn allait aller de mal en pis, et il n’était déjà pas au meilleur. Il hocha finalement la tête quand elle affirma qu’elle devait rentrer qu’elle avait besoin… d’être seule sans doute (l’alcool ne fut pas l’option – pourtant évidente – qui lui vint à l’esprit, dans le cas inverse, il aurait sans doute insisté un peu plus, même si cela aurait certainement été en vain). Il ne pouvait pas la retenir. Même s’il voulait la retenir. Elle avait sans doute besoin de rester seul avec elle-même, et il considérait avoir fait suffisamment de dégâts comme cela pour ne pas en rajouter encore une couche, même si l’abandonner dans cet état lui serra le cœur.

-Gwenn… Quand tu auras besoin de soutien ou… juste de parler, viens me voir, tu veux bien ?

Il lui adressa un regard qui devait signifier qu’il parlait de faon plus que sincère, il voulait qu’il prenne ses propos au sérieux. Il voulait vraiment qu’elle vienne le voir si elle ne se sentait pas mieux. Il s’en voudrait éternellement si elle devait commettre une bêtise, voir même un acte irréparable, et qu’il n’ait pas été là pour la retenir, l’empêcher.

-Je suis là pour toi, d’accord ?

Et une fois encore, seule l’honnêteté la plus entière pouvait transparaître dans ses propos, parce que c’était ce qu’il était bel t bien à cet instant. Parfaitement sincère, plus que jamais sincère.





code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   Mar 8 Mar - 20:44

Arthur & Gwenn
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles.
Gwenn aurait bien aimé que les propos d’Arthur soit suffisant pour lui permettre d’aller mieux, mais ce n’était pas le cas. Parce qu’elle ne parvenait pas à se faire à l’idée qu’elle venait de tuer un homme. En soit, elle savait très bien que c’était des choses qui arrivent, quand on était un lycan on pouvait difficilement y échapper. Parce que lors des pleines lunes, les lycans perdaient tout simplement leur conscience. Ils n’étaient plus du tout maître d’eux même, Gwenn le savait parfaitement. Elle en avait conscience, mais ce n’était pas pour autant qu’elle apprécie le fait d’avoir tué quelqu’un. Elle savait qu’elle n’était pas consciente de ses actions, mais elle considérait vraiment qu’elle était l’assassin de cet homme. Ce n’était pas facile à accepter, même si elle savait qu’elle devait faire avec. Malheureusement, cet homme était sans doute le premier sur une longue liste. Depuis qu’elle était devenue une lycane, la jeune femme avait eu énormément de chance de ne pas causer de victime de ce genre. Elle n’avait, jusqu’à présent, tué personne mais il fallait un début à tout. Un jour, la jeune femme allait sans doute mordre quelqu’un, lui transmettant donc sa malédiction. C’était normal, mais ce n’était pas parce qu’elle le savait qu’elle l’acceptait pour autant. Elle aimerait pourtant, mais elle n’y pouvait pas.

Et en cet instant, la jeune femme avait en effet besoin de partir chez elle. Ce n’était pas que la présence d’Arthur lui pose un souci, bien au contraire elle se rendait bien compte qu’elle avait énormément de chance de l’avoir à ses côtés, mais elle avait besoin de se retrouver un peu seule, chez elle, en compagnie d’une bonne bouteille. C’était ce dont elle avait envie actuellement oui, même si ce n’était pas vraiment glorieux. Mais tant pis, elle avait besoin là, maintenant, de suite. Quand Arthur reprit la parole, Gwenn l’observa attentivement, buvant chaque mot qu’il prononçait. Cela lui faisait vraiment du bien d’entendre ces mots, de constater le soutien que le lycan lui apportait. Elle se rendait bien compte qu’elle avait énormément de chance, elle se demandait même si elle le méritait vraiment.

« D’accord. »

Lui répondit-elle doucement, dans un fin sourire, lui promettant donc par ce simple mot qu’elle viendrait le voir si jamais elle avait besoin. Ce qu’elle allait faire, bien sûr, même si elle ne le savait pas encore exactement. Ce qu’elle savait, cependant, c’était qu’elle devait vraiment rentrer. Elle savait parfaitement que ça n’allait pas l’aider, mais ça ne changeait rien au fait qu’elle sentait l’intérieur de sa gorge sèche au point qu’elle attende avec impatience de pouvoir passer le pas de sa porte et ouvrir une bouteille.

« Je suis désolée… faut que j’y aille. »

Oui, vraiment, elle avait besoin de rentrer chez elle en cet instant précis. Mais elle n’oubliait pas les paroles d’Arthur, elle notait bien que si elle avait besoin, elle devait venir le voir. Elle le ferait sans faute, parce qu’elle ne pouvait qu’apprécier le soutien que l’homme lui donnait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles. (Arthur :3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» Astre de nuit [Libre]
» Travailler ou non cette nuit [Livre 1 - Terminé]
» La Nuit me rappelle ce jour .... |Avec Constelation d'Hiver |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Forêt-