Partagez | 
 

 Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Jeu 13 Aoû - 0:39

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Cela devenait récurant et presque journalier, Owen venait encore de se disputer avec son père. Les deux hommes s’aimaient énormément et ils avaient besoin l’un de l’autre, mais ces derniers temps le jeune sorcier supportait difficilement les remarques de son père. Ce soir-là, les choses s’étaient déroulées au début comme d’habitude. L’homme était rentré du travail et ils avaient commencé à diner. Pendant le repas, il avait questionné son fils sur sa journée. Evidemment, Owen n’avait pas pu s’empêcher de parler du décès de sa mère. Le jeune homme savait parfaitement qu’il était préférable de sa part de ne pas aborder ce sujet, que son père n’était jamais d’accord avec lui. L’homme continuait de voir en ce décès l’œuvre d’une bête sauvage, quoi que son fils puisse lui dire pour changer d’avis. Il avait des preuves pourtant, dernièrement Owen avait eu la confirmation qu’un sorcier faisait des expériences dans les montagnes. Il connaissait son identité, il savait même l’identité de certaines personnes qui travaillaient pour lui. Il n’y avait donc aucune raison qu’il se trompe et son père n’avait pas de raison de ne pas le croire. Mais l’homme ne voulait rien entendre. Le ton commença à monter pendant le repas, jusqu’à ce que le fermier donne un énorme coup de poing sur la table criant à son fils qu’il devait arrêter avec ces histoires. Un silence lourd s’installa pendant quelques secondes avant qu’Owen ne se lève de table et prenne illico la direction de la porte de la maison.

Il entendit l’homme tenter de le retenir, mais il était déjà partie et il n’avait aucune envie de faire demi-tour. Le jeune sorcier s’enfonça dans la ruelle sombre du village qui donnait sur sa maison, sans vraiment de destination en tête. Il en avait marre que son père le prenne encore pour un gamin, incapable d’avoir de bonne théorie. Il en avait assez que l’homme ne cherche pas à le comprendre ou à l’écouter. La seule chose qu’il faisait, c’était suivre son petit train-train habituel, comme si sa femme n’avait jamais existé. Evidemment ce n’était pas le cas, mais Owen ressentait les choses comme cela. Finalement, au bout de quelque pas, le jeune homme sut parfaitement où se rendre. Cela ne fut pas bien long avant qu’il n’arrive devant la porte de Cael et qu’il frappe à cette dernière. Quand la porte s’ouvrit, sur l’homme, il ne tarda pas à prendre la parole.

« Bonsoir… »
Sa voix était plus tremblante qu’il ne l’aurait voulu. La nuit était un peu fraiche encore, malgré l’arrivée du printemps et il n’avait pas mis de veste en partant. « Je ne te dérange pas ? »

Pour le coup, Owen arrivait vraiment à l’improviste, mais il espérait que l’homme allait lui ouvrir sa porte. Parce qu’il avait clairement besoin de lui parler, de passer un peu de temps en sa compagnie. Cela faisait des années que le sorcier connaissait Cael, il avait été plus un père pour lui que son géniteur. Pas vraiment volontairement, son vrai père passait énormément de temps à travailler pour subvenir à leurs besoins et il peinait encore à accepter la mort de sa femme (préférant donc se leurrer à ce sujet au passage).


_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Ven 14 Aoû - 23:04


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
U

ne soirée tranquille. Sans rien d'autre de prévu, que de se préparer un bon thé et de lire un bon livre. Ce programme pour le moins banal aurait de quoi en faire bailler plus d'un, mais Cael s'en contentait des plus parfaitement, d'autant qu'il n'était pas un mal que de pouvoir et savoir s'attacher à ces habitudes réconfortantes et confortables, elles venaient apporter de l'équilibre aux situations les plus chaotiques. Et, étant donné que le fé était loin d'avoir goûté à la seule et unique banalité, dernièrement, en savourer ne serait-ce qu'un peu était particulièrement appréciable à ses yeux. Car en effet, sa vie avait tendance à connaître, dernièrement, des bouleversements sans précédents, et auxquels il n'avait pas le moins du monde été préparé. Ne parlons pas de Dina, ce n'était vraiment pas nécessaire, et il y avait plus à en penser qu'à en dire, en vérité, mai au-delà de ça... Il s'était déroulé plus d'événements qu'il n'en pensait possibles en un tel laps de temps, et que des événements auxquels il n'aurait guère cru si on lui en avait fait le récit avant qu'il ne les vivent. Tout d'abord, il s'était découvert une fille. Et s'il ne regretterait jamais que Zoile soit entré dans sa vie, il était loin de pouvoir dire que ça n'avait pas été un immense bouleversement, un chamboulement sans nom dans son existence. Et puis il y avait le retour de Joachin, ce vieil ami surgi du passé que personne ne pensait voir revenir, et qui pourtant s'était retrouvé avec lui, dans ce même salon où il savourait à présent son thé, en chair et en os, mais malheureusement plus mort que vivant. Oui, après tout cela, il n'avait effectivement rien contre une soirée calme et tranquille, sans heurts ni révélations... Sauf que, au moment où il se faisait cette réflexion, voilà qu'il était dérangé. Ou du moins, on frappa à la porte.

Cael referma son ouvrage, prenant grand soin de marquer la page à laquelle il s'était arrêté, et le posa sur la table du salon avant d'aller ouvrir la porte. Dans l'encadrure, il y avait Owen, touchant, ce jeune homme, Cael était devenu une sorte de père par procuration pour lui, et, même si ce n'était pas forcément très sain, le fé n'avait jamais trahi ce rôle, il faut croire qu'il avait l'instinct paternel dans le sang, et il pouvait le voir se manifester plus qu'à son tour, dernièrement. Le sorcier semblait mal en point, en tous cas bouleversé. Il avait dû se passer quelque chose. Il s'était forcément passé quelque chose, sans quoi il ne serait pas venu frapper à sa porte en pleine nuit. Pour le coup, Cael pouvait oublier la perspective d'une soirée tranquille, mais il s'en moquait, si Owen avait besoin de son aide, alors il avait bien fait de venir, et son propre confort pouvait bien attendre.

-Bien sûr que tu ne me déranges pas, entre, je t'en prie.
Il ouvrit grand la porte pour que le jeune homme puisse entrer. Est-ce que tout va bien ?

Bien sûr, ce n'était pas exactement ce qu'il demandait. Il devinait bien que tout n'allait pas bien, loin de là, et sa question implicitait plutôt un, "qu'est-ce qui ne va pas ?" auquel il espérait bien que son interlocuteur allait répondre.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Dim 13 Sep - 12:41

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Owen devait bien avouer qu'il n'aimait pas déranger Cael à une heure aussi tard, mais le jeune homme ne savait vraiment pas où se rendre en dehors de chez lui. Le fé était comme un père pour lui, plus que celui qui se trouvait actuellement chez lui et qui lui avait donné la vie, il avait clairement besoin de lui. C'était vers lui que le jeune homme avait envie de se tourner quand quelque chose n'allait pas, même s'il s'en voulait de l'accabler ainsi de ses soucis. Mais Cael était vraiment une oreille attentive, il était toujours présent pour lui quand il avait besoin. Ce n'était pas pour rien qu'il était attaché à lui et Cael avait de suite compris que quelque chose n'allait pas. Même s'il lui demandait si tout allait bien, Owen se doutait qu'il remarquait que ce n'était pas le cas. Le sorcier entra dans la maison de l'homme quand ce dernier ouvrit grand la porte, avant de commencer à expliquer la situation.

« Pas vraiment non... »
Dit-il dans un ton las, poussant un soupire en repensant à la conversation (si on pouvait appeler cela une conversation) avec son père. « Je me suis disputé avec mon père. »

Le jeune homme hésita une seconde à ajouter un "encore". C'est dernier temps, c'était vraiment constamment qu'il se disputait avec l'homme. Ce dernier ne parvenait pas à comprendre pourquoi son fils était à ce point obnubilé par le décès de sa mère, qui avait quand même eu lieu plusieurs années avant. Mais c'était comme cela, le jeune sorcier avait des nouvelles informations qui lui disaient qu'il allait enfin pouvoir mettre la main sur celui qui lui avait volé sa mère. Il savait que c'était ce Sorcier qui faisait des expériences dans les montagnes qui l'avait tué, il devait donc payer pour ce qu'il avait fait. Quoi que son père puisse penser et c'était en Cael que le jeune homme espérait avoir le soutien dont il avait besoin. Même si le fé ne méritait pas vraiment qu'il lui pose un tel fardeau sur les épaules. Sauf qu'Owen n'avait personne d'autre.

« J'en ai marre, il me prend encore pour un gamin. » Son attitude actuelle ne montrait pas vraiment qu'il était mature, mais pour le coup Owen n'en avait que faire. « Il n'arrive pas à me croire quand je lui dis que je sais qui a tué ma mère. »

Owen se doutait bien que c'était difficile pour son père de se replonger dans ce qui s'était passé plusieurs années avant, quand il avait perdu sa femme. La situation était compliqué pour lui depuis, il avait dû s'occuper seul de son fils depuis (ce qui n'était pas facile tous les jours, ce soir-là en était encore une fois la preuve). Le jeune homme pouvait donc comprendre que son père avait envie de tourner définitivement la page sur cette histoire, mais il devait comprendre que ce n'était pas le cas le concernant. Pas alors qu'il avait appris dernièrement ce qu'il avait découvert. Le Sorcier n'avait pas causé du trouble que dans sa famille, il faisait des ravages. Il était donc important de l'arrêter maintenant, afin qu'il ne puisse pas continuer sur sa lancée. Mais cela, évidemment, le père d'Owen ne le comprenait pas. Et ce dernier espérait qu'il allait pouvoir obtenir du soutien de la part de Cael, qui avait toujours été là pour lui. Ce n'était pas pour rien que le jeune homme considérait le fé comme un père, alors que le sien était encore de ce monde. C'était assez rare comme situation.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Dim 13 Sep - 18:20


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
C

e n'était pas une surprise pour Cael que d'entendre que le jeune homme n'était pas au mieux de sa forme. Il suffisait d'observer Owen une fraction de secondes et de lire l'expression sur son visage pour le comprendre. Il ne fut pas davantage étonné de découvrir au nom de quel motif il se trouvait dans un état pareil. Il faut dire ce qui est, c'était toujours le même. Le père d'Owen et son fils avaient toutes les difficultés du monde à s'entendre, et leurs disputes étaient nombreuses. Cela n'ôtait certainement rien à l'affection qu'ils partageaient, mais le décès de Mrs Peters n'avait été simple à gérer pour aucun des deux. Ce n'était pas la première fois que Cael se retrouvait dans une telle situation, à tenter d'apaiser le jeune homme du mieux qu'il pouvait, et à contenir les tensions de cette famille comme il le pouvait. Il savait que, par moments, il jouait les pères de substitution pour Owen, et il savait que ce n'était pas vraiment une bonne chose, puisqu'il valait mieux, plutôt, que le sorcier se rabiboche avec son père, tout simplement, mais il avait du mal à ne pas vouloir endosser ce rôle improvisé, pour tout dire, se dédouanant seulement de son attitude en tentant de raisonner Owen autant qu'il le pouvait, quoique par moments, il ne puisse pas non plus se ranger du côté de M. Peters, qui pouvait par moments se montrer injuste envers son fils. Ce n'était jamais intentionnel, bien évidemment, mais le mal se faisait malgré tout.

-Tu sais, tu ne dois pas trop blâmer de ton père, je suis certain qu'il fait au mieux.


Et qu'il se laisse dépasser par la situation n'avait pas forcément grand chose de surprenant, Cael n'était pas certain qu'il saurait mieux agir à sa place. Même s'il aurait peut-être tôt fait de découvrir les difficultés que l'on peut rencontrer en étant père, à présent que Zoile était entrée dans sa vie. En attendant, il voulait apaiser l'esprit d'Owen, et il ne voyait qu'une chose à faire et à dire. Bien qu'il ne soit pas convaincu pour autant d'agir au mieux. Il procédait à l'instinct, en vérité.

-Qu'as-tu appris au sujet de ta mère ?


Il ne fallait peut-être pas l'encourager, c'est vrai. Et l'attitude de M. Peters était peut-être la bonne. Mais Cael ressentait que le plus grand besoin d'Owen, pour le moment, était d'être entendu. S'il avait découvert quelque chose, il était injuste que personne ne fasse l'effort d'entendre quoi, surtout si cela pouvait consoler, ne serait-ce qu'un peu, l'âme du jeune sorcier. La soif de représailles ne menait sans doute à rien, mais la soif de vérité, elle, n'était jamais vaine. Si Owen avait une piste sérieuse et décidait de rendre justice lui-même, alors le fé agirait ainsi qu'il le faudrait, et du mieux possible pour le dissuader de prendre ce genre de décisions irraisonnées et hâtives. Dans tous les cas, il était sans doute plus juste et plus sage d'en savoir plus que de laisser Owen ruminer dans son coin.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Mer 7 Oct - 15:09

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Ce n’était pas pour rien qu’Owen se trouvait actuellement chez Cael, c’était qu’il se sentait bien en sa compagnie et qu’il savait qu’il trouvait en lui une oreille attentive. Cael avait tendance à être un peu un père de substitution pour le jeune sorcier, même si ce dernier n’avait aucune envie de remplacer son propre père. C’était simplement plus facile, parce qu’il n’y avait pas ces histoires qui gâchaient la relation du père et du fils, comme le décès de Madame Peters. L’un avait perdu sa femme, l’autre avait perdu sa mère et depuis, c’était vraiment compliqué entre eux. Owen parvenait à respirer un peu quand il se trouvait en présence de Cael, ça lui faisait un bien fou. Et ça lui permettait aussi de prendre un peu de recul concernant la situation. Quand Cael affirma au jeune homme qu’il ne devait pas se montrer trop dur avec son père, puisque ce dernier faisait de son mieux. Effectivement, c’était le cas, mais c’était assez difficile sur le moment pour lui de le concevoir. C’était compliqué depuis un moment et Owen avait vraiment le sentiment que son père ne cherchait pas à le comprendre. Et pour le coup, il se comportait sans doute comme le gamin que ce dernier semblait toujours voir en lui. Il regrettait que son père n’arrive pas à considérer qu’il puisse avoir raison, qu’il était assez mur pour ça, mais en même temps il n’aidait pas vraiment le dialogue avec lui de bien se dérouler. Par chance, Owen parvenait vraiment à obtenir une oreille attentive de la part de Cael. Il appréciait d’entendre le fé lui demander ce qu’il avait appris concernant le décès de sa mère.

« Il y a un sorcier qui fait des expériences dans les montagnes, je ne sais pas si tu as déjà entendu des rumeurs le concernant. »
Des rumeurs, il y en avait un tas. C’était possible que Cael ait déjà entendu parler de cette histoire. Mais si ce n’était pas le cas, il allait en apprendre plus sur lui ce soir. « Il s’appelle Dean Appers. » Reprit-il une lueur déterminée dans le regard. Depuis qu’il avait découvert qu’il était le Sorcier, qu’il était responsable de la mort de nombreuses personnes, Owen avait envie de se venger. Parce qu’il savait, il en était certain en tout cas, qu’il était responsable de la mort de sa mère. « C’est lui qui a tué ma mère, il a fait des expériences sur elle. »

Evidemment, on ne pouvait pas vraiment dire que le jeune homme avait des preuves concrètes, surtout après tant d’année. Mais il était vraiment sûr de lui. Et de toute façon, même si au pire cet homme n’avait rien à voir avec le décès de sa mère, il fallait quand même l’arrêter. Parce qu’il causait bien trop de ravage autour de lui. Les disparitions n’étaient pas seulement en rapport avec les vampires ou les loups-garous, lui aussi avait son quota dans l’histoire. Il fallait mettre un terme à ses affaires macabres.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Jeu 8 Oct - 16:47


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
C

ael n'avait pas vraiment su à quoi s'attendre, en demandant à Owen ce qui était arrivé à sa mère, mais ce qui était certain, c'est qu'il n'avait pas imaginé une chose pareille. Il lui parla en premier lieu d'un sorcier qui ferait des expériences au niveau des grottes, un sorcier du nom de Dean Appers. Non, le fé n'en avait pas entendu parler (d'ailleurs il fit "non" de la tête) de ce sorcier, mais il voulait bien croire Owen sur parole. Parce que ce dernier en avait manifestement besoin d'une part, d'être tout simplement cru, compris et entendu, et d'autre part parce que, tout fé qu'il était, Cael ne tenait en estime que peu de sorciers. Bon, il ne généralisait pas non plus, sans quoi il ne nourrirait pas tant d'affection pour son interlocuteur, mais il n'était pas sans savoir que nombreuse de ces créatures usaient et abusaient de leurs pouvoirs, soucieux d'en tester les limites au mépris de tout et y compris des autres. Qu'un sorcier ait donc choisi les grottes pour repères afin de mener des expériences moins que protocolaires, cela semblait tout à fait crédible. Et alarmant, également, surtout à en croire son jeune interlocuteur. Car apparemment, ce serait ce sorcier qui avait tué sa mère, et il ne se serait pas contenté de la tuer, donc, il en aurait fait un cobaye pour ses expériences... Cael s'était bien douté qu'une créature était à l'origine de la disparition de Mrs Peters, ce cas de figure était très courant, malheureusement, mais il ne s'attendait pas à une telle chose, c'est que c'était une révélation violente. Normal qu'Owen s'en retrouve perturbé, c'était accepter que sa mère ait beaucoup souffert. Normal, également, que son père ne veuille rien entendre, ce devait vraiment être difficile à supporter. C'était supporter une souffrance supplémentaire, au-delà de la douleur qui, déjà, devait être à ses yeux intenable.

-Tu es sûr de ce que tu dis ?


Il en semblait sûr, mais Cael préférait lui en demander confirmation, inutile de faire un faux procès à un homme qui n'était peut-être que présumé coupable. Et si le jeune homme avait raison ? Alors cela posait d'autres questions, et qui n'étaient pas négligeable : cela signifiait que l'assassin de Mrs Peters rôdait toujours dans la nature. L'idée qu'il puisse s'en prendre au jeune homme, que Cael considérait comme un fils, ou à son père, l'inquiétait beaucoup, inutile de le nier. Si, vraiment, ce sorcier terrifiant était toujours prêt à sévir, il allait falloir l'arrêter. Comment ? Cael n'en savait rien. Tout fé qu'il était, ses pouvoirs demeuraient très limités. Vraiment très limités. Contre un sorcier expérimenté, il ne pourrait peut-être pas grand chose, mais il comptait évidemment défendre Owen... Et en le protégeant lui, il ne serait peut-être pas le seul à bénéficier d'une certaine protection.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Sam 31 Oct - 16:01

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Owen avait besoin qu’on ait confiance en ses paroles, qu’on croit un peu à ce qu’il disait. Il en avait assez que son père ne lui fasse pas suffisamment confiance pour prendre en compte ce qu’il disait sur la mort de sa mère. Il se contentait de croire que sa femme était morte à cause d’une bête sauvage, sans prendre en compte les dires de son fils. Ce n’était pas pour rien qu’Owen avait pris la décision de discuter avec Cael, parce qu’il savait que le fé était bien plus ouvert d’esprit. Même si ce dernier ne manqua pas quand même de demander confirmation au sorcier sur ce qu’il pensait, s’il était certain de ce qu’il disait. Owen pouvait bien comprendre que l’homme puisse être surpris et étonné par ses propos, mais il ne disait pas cela en l’air.

« J’en suis plus que certain. »

Affirma-t-il avec toute la confiance en lui qu’il était capable d’afficher. Il était persuadé en effet que ce Sorcier était bel et bien l’assassin de sa mère, même s’il n’avait pas vraiment de preuve. Il ne pourrait en avoir qu’au moment où il pourrait faire face à Dean Appers et lui demander concrètement s’il était bien le responsable des supplices de Madame Peters. Cependant, ça ne l’empêchait pas de croire à cent pour cent que le Sorcier était bien responsable du décès de sa mère et Arthur pensait la même chose. Sans cette rencontre avec le lycan, Owen serait encore dans le flou. Maintenant, il savait juste quelle voie il devait suivre et pour quelle raison.

« C’est bien lui, je le sais. »
Reprit-il avec la même détermination. « J’ai rencontré une personne qui a perdu sa famille également, il recherche ce sorcier pour se venger. » Une lueur traversa le regard du jeune sorcier. « Et je vais l’aider à y arriver. »

Pour ainsi se venger également, parce qu’il avait perdu sa mère à cause de lui. Owen ne savait pas vraiment où cela allait le mener, mais de toute façon il n’était pas capable de rester les bras croisés à ne rien faire. Pas maintenant qu’il connaissait la vérité et qu’il avait plus qu’un doute sur l’implication de ce Dean Appers dans la mort de sa mère. Il ne savait pas exactement ce qu’il allait pouvoir faire, mais il allait agir quand même. Parce qu’il était quand même un sorcier et qu’il avait les pouvoirs pour faire quelque chose (même s’il n’était clairement pas un sorcier puissant et qu’il manquait grandement de pratique). A plusieurs en tout cas, ils pouvaient clairement faire quelque chose pour arrêter ce Sorcier et permettre enfin à Notre Terre de retrouver un peu plus de sérénité. Ce n’était pas parfait bien sûr, mais le monde se porterait quand même beaucoup mieux. Ce Sorcier n’avait de toute façon aucune raison de continuer ses méfaits.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Sam 31 Oct - 21:07


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
A

pparemment, Owen était plus que certain de la situation, il devait avoir des preuves tangibles pour accuser ce Dean Appers du meurtre de sa mère. Soit, Cael voulait bien le croire sur parole. Il lisait la certitude et la détermination dans le regard du jeune homme, autant de sentiments qui ne laissaient pas grande place au doute. Néanmoins, quand bien même il était au fait de cette information, au sujet de laquelle il ne semblait avoir que d'infinies certitudes, restait à savoir ce qu'il devait en faire, et Cael craignait fort de savoir ce que son interlocuteur avait derrière la tête. Et il lui en donna effectivement la confirmation, en lui parlant de cet homme qu'il avait rencontré, qui lui aussi avait des griefs contre ce sorcier dans les montagnes, et qui cherchait à se venger. La vengeance. Le mot en lui-même mettait Cael mal à l'aise, et il était hors de question qu'il laisse Owen, qu'il considérait comme un fils, provoquer un sorcier suffisamment puissant et cruel pour semer la mort autour de lui. Le sentiment d'Owen, celui de défendre la mémoire de sa mère, était plus que légitime, et le fé le comprenait parfaitement, mais se jeter à corps perdu dans ces projets de revanche, c'était courir à sa perte, et c'était une chose que Cael était bien incapable de tolérer. Il n'avait aucun droit direct sur Owen, il ne pouvait pas lui interdire de faire ce qu'il semblait déterminer à faire, mais il espérait tout de même que son avis saurait peser dans la balance. Il espérait qu'Owen ait suffisamment d'estime pour lui pour y réfléchir à deux fois avant de prendre des décisions dangereuses, qui pourraient, qui sait, peut-être même lui coûter la vie. Tout pouvait aller si vite, en notre terre...

-La vengeance n'est jamais une solution, Owen.
répondit prudemment Cael. Vous ne pouvez pas prendre la décision de faire justice dans votre coin comme ça, c'est trop dangereux. Il marqua une pause. Qui est-ce, cette personne ?

Oui, qui était-il cet individu qui, sous prétexte de sa propre vengeance se permettait de prendre sous sa coupe un jeune homme encore fragilisé par la mort de sa mère. Qui que soit cet homme, il devait être sacrément irresponsable (comme il fallait l'être pour s'abandonner ainsi à sa vengeance). Il était hors de question pour lui de le laisser faire. Il aurait une conversation avec cet homme, et à M. Peters, si il fallait. Et il parviendrait peut-être à ramener Owen à la raison. Le voir volontaire et déterminé aurait dû lui faire plaisir, mais pas de cette manière, certainement pas de cette manière. Bien sûr, il fallait s'intéresser au cas de Dean Appers, il est plus que certain que c'était nécessaire, surtout si ce sorcier était un coutumier du fait et pouvait sévir de nouveau. Mais ce n'était pas à Owen de prendre cette responsabilité, au péril de sa vie. Cael refusait qu'il endosse ce rôle.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Mer 18 Nov - 13:43

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Quand Owen avait pris la décision de venir voir Cael, c’était dans le but d’obtenir une oreille attentive. Son père ne croyait pas en ses paroles, il continuait de croire que sa femme était morte par accident. Sauf que le jeune sorcier savait que ce n’était pas le cas et il avait bien l’intention de se venger. Il espérait donc obtenir le soutien de Cael, à défaut d’avoir celui de son propre père. C’était important pour lui que quelqu’un croit en ses capacités, en son action. Sauf qu’il se retrouvait confronté à l’effet inverse. Il attendait du fé qu’il le soutienne, qu’il aille dans son sens, mais il lui affirma que la vengeance n’était pas une solution. Owen se sentit blessé par les paroles de celui qu’il considérait plus comme un père que son géniteur lui-même, il ne sut pas vraiment quoi en penser sur le moment. Cael affirmait qu’ils ne pouvaient pas prendre la décision de faire justice eux même, parce que c’était bien trop dangereux. Owen aurait dû entendre dans les paroles de l’homme de l’inquiétude, de l’intérêt pour sa survie, mais il n’y voyait qu’un mur qui était en train de s’installer sur son chemin. Sauf qu’il était hors de question qu’il abandonne la route qu’il avait décidé de prendre à l’instant même où Arthur lui avait confirmé ses doutes. Il allait se venger, il voulait même tuer Dean Appers de ses propres mains si c’était possible, afin de défendre la mémoire de sa pauvre mère qui avait subi ses supplices.

« Est-ce que tu sais ce qu’il fait ? Est-ce que tu as la moindre idée de ce qu’il fait subir à ses victimes ? »
Répondit Owen dans un timbre sévère, ne prenant même pas la peine de répondre à la question de Cael. Il n’en avait pas l’intention, si c’était pour qu’il se mette sur sa route. Il ne pensait vraiment pas cela de la part du fé, il pensait qu’il pourrait au moins le comprendre lui. Finalement, il ne valait peut-être pas mieux que son propre père. « On doit faire quoi à ton avis ? Laisser ce qui nous sert d’autorité s’occuper de lui ? Espérer que les Hellsing vont se charger de son cas ? » Sa voix étaient tremblantes, à cause de la colère qu’il ressentait fortement en cet instant. « Ca fait des années qu’il sévit et personne ne fait rien. Et ça va continuer si nous ne faisons rien. »

Owen ne baissait pas son regard, plein de rage, il observait Cael droit dans les yeux. Il voulait qu’il lise dans ses pupilles toute la détermination qu’il ressentait et le fait qu’il était impossible de l’empêcher ou d’espérer de lui faire changer d’avis. Il allait arrêter Dean Appers, avec ou sans le soutien de ses proches.

« Je vais l’arrêter, je vais venger ma mère. »

Cela faisait des années que sa vie ressemblait à des jours qui se suivaient pour trop se ressembler. Il savait enfin ce qu’il voulait faire, il avait besoin de le faire. Parce qu’on lui avait privé de sa mère pour d’horrible expérience.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Jeu 19 Nov - 19:10


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
J

amais Cael n'avait observé autant de sévérité et de colère dans la voix de son interlocuteur, il comprenait à quel point cette histoire le touchait, et combien la mort de sa mère pesait sur son coeur et sur sa conscience. Il lui faudrait du temps pour penser ses blessures, et peut-être n'y parviendrait-il pas, en effet, tant qu'il saurait l'assassin de sa mère bien vivant et prêt à sévir. C'était un sentiment que Cael pouvait évidemment comprendre, il avait éprouvé quelque chose de similaire, à la mort de Joshua, sauf qu'il avait eu pour sa part l'âge requis pour prendre plus de distance vis à vis de la situation. Owen était si jeune... Et surtout, il avait visiblement affaire à un véritable monstre. Ce qui n'était pas pour rassurer le fé, au demeurant, car s'il n'aimait pas l'idée que le jeune homme se lance dans une sorte de vendetta à l'aveugle qui paraissait ne pouvoir que mal tourner, il n'aimait pas davantage l'idée qu'il se lance à corps perdu dans un plan de vengeance qui l'opposerait à un individu qui paraissait en tous points terrible et plus que redoutable. Cael était d'accord sur le principe, si ce sorcier était si dangereux, s'il faisait effectivement autant de victimes, alors il fallait le réduire au silence, c'est une certitude. Mais ce n'était pas à Owen d'accomplir cette mission ou de porter ce fardeau, c'était trop dangereux, et Cael craignait fort que ses risques inconsidérés le mènent à sa perte sans qu'il ait pour autant pu obtenir gain de cause vis à vis de celui qui déclenchait en lui une haine et une colère que le fé ne lui avait jamais connu jusqu'alors, et qui l'inquiétait complètement. Oui, Cael se faisait vraiment beaucoup de soucis pour Joshua. Cael avait bien l'intention de le retenir dans ce qui semblait être ses intentions suicidaires, mais il savait qu'il n'arriverait qu'à le braquer en tentant de l'empêcher. Non, il fallait qu'il trouve une autre solution, et pour cela, il devait comprendre ce qu'Owen avait découvert, en entendre davantage sur l'homme qui avait privé Owen de sa mère. Même si ce n'était pas des plus simples, l'homme tenta parler du ton le plus simple et le plus pausé possible. Lui laissant au moins l'occasion de s'expliquer avant de contrarier au mieux des projets qu'il ne pouvait tolérer, pour le bien du jeune homme.

-Tu as raison, je ne sais pas ce qu'il a fait.
Il marqua une pause, plantant son regard dans celui de son interlocuteur. Alors explique-moi, et laisse-moi t'aider, tu veux bien ?

L'aider, oui, mais pas dans le sens qu'espérait sans doute entendre Owen, car non, il n'avait pas envie de se transformer en Hellsing du dimanche pour courir après le sorcier criminel, il voulait aider Owen à aller mieux d'une façon moins dangereuse, qui ne mette pas directement ses jours en danger. Même si, en effet, il fallait que quelqu'un arrête ce Sorcier, et pour de bon, il en serait pour de bon convaincu quand il apprendrait que la mort de Mrs  Peters n'était définitivement que le sommet d'un profond iceberg.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Lun 14 Déc - 13:05

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Owen n’aimait pas parler durement à Cael, qu’il considérait par moment bien plus comme un père que celui qui lui avait donné la vie. Cependant, cette histoire lui mettait les nerfs à vif. Il ne supportait pas l’idée que le fé tente de le convaincre que ce qu’il faisait n’était pas la bonne solution, alors que c’était à ses yeux la seule chose qu’il pouvait faire. Le sorcier savait parfaitement qu’il était jeune, qu’il n’avait pas vraiment la force de s’opposer à un sorcier de la trempe de Dean Appers, mais il ne pouvait de toute façon pas rester sans rien faire. Et il n’était pas seul, il y avait Arthur. Il était évident qu’une seule personne ne pouvait pas arrêter le Sorcier (surtout qu’il était loin d’être seul lui), mais plusieurs personnes pouvaient forcément y arriver. Il fallait que quelqu’un y arrive de toute façon, il n’était pas possible de le laisser continuer à agir de la sorte et faire encore tant de mal autour de lui. Le fait que Cael reprenne la parole d’un ton posé, lui demandant de lui expliquer plus les choses dans le but de l’aider (il ne se rendait évidemment pas compte de quel genre d’aide il voulait lui apporter), ne pouvait que calmer un peu les nerfs du jeune homme. Il n’avait aucune envie de se disputer avec le fé, ce n’était pas son but en venant le voir ce soir-là. S’il voulait se prendre la tête, il pouvait aisément rester chez lui. Cael voulait qu’il lui explique plus encore ce qu’il y avait autour de ce Sorcier, Owen allait évidemment le faire. Parce que s’il pouvait avoir le soutien de l’homme, c’était le mieux à ses yeux.

« Cet homme fait des choses atroces. » Owen ne savait pas vraiment comment il pouvait expliquer tout cela au fé, mais il allait bien devoir le convaincre. « Il fait des expériences sur des humains, ou sur des créatures. Il y a plusieurs sorciers sous ses ordres. Quand il ne prend pas la peine de manipuler une famille entière, il enlève des personnes. » Et ce n’était pas nouveau, il faisait cela depuis des années. Après tout, la mère d’Owen était morte il y a plusieurs années et les horreurs qu’Arthur avait subies dataient aussi. « Je ne sais pas exactement ce qu’il cherche, mais je suis certain qu’il cause bien plus de victime que les loups-garous et les vampires réunies. »

Il ne disait pas ça à la légère, le jeune homme pensait vraiment que le tableau de victime de Dean Appers était immense. Ce n’était pas pour rien que le jeune sorcier avait envie de l’arrêter, même s’il y avait bien sûr une forte envie de vengeance. Il souhaitait venger la mort de sa mère, parce qu’il ne se sentait pas capable de vivre en se disant que le Sorcier continuait de causer du trouble. Il ne pouvait pas rester sans rien faire, quoi que les autres puissent penser. Ce n’était pas possible à ses yeux.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Lun 14 Déc - 17:52


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
C

ael avait intimé le jeune homme au calme et à la pondération, et il semblait que sa stratégie était, pour le moment, payante, mais qui sait combien de temps cela durerait. Owen était pour le moment complètement dominé par sa colère et son envie de vengeance. Bien sûr, c'était compréhensible, le fé ne pouvait pas prétendre qu'il n'avait pas eu envie de trouver les Hellsing en personne à la mort de Joshua, mais la violence et la rage n'étaient jamais la solution, vraiment jamais. Cael, avec la plus grande des attentions, écouta son interlocuteur lui parler de l'homme qu'il accusait de l'assassinat de sa mère, et qu'il supposait coupable des pires horreurs. Ce sorcier, donc, lui fut présenté comme un individu sinistre et parfaitement cruel, qui faisait des expériences sur les humains. Pourquoi ? Apparemment, le but échappait également à Owen pour le moment. Il avait plusieurs sorciers sous ses ordres, et était un manipulateur, un kidnappeur et un séquestrateur. Le nombre de ses ennemis étaient visiblement conséquent. Tout ce que le jeune sorcier lui apprenait de cet ennemi qu'il souhaitait vaincre donnait l'impression d'avoir effectivement l'impression d'avoir affaire à un sombre personnage, un homme qu'il fallait défaire à tous prix pour qu'il ne fasse pas de victimes supplémentaires. Oui, ce genre d'hommes devait être arrêté. Mais il y avait des personnes plus aptes à le faire que ce jeune homme qui pourrait tout simplement agrandir le tableau de chasse du Sorcier. Le fé serait parfaitement incapable de le laisser faire sans réagir. Owen était comme un fils pour lui, il ne le livrerait pas au danger sans rien faire, sans réagir. Cael, toujours modéré et soucieux de ne pas braquer son interlocuteur, l'interrogea toujours avec le même calme et la même douceur.

-Et qu'as-tu l'intention de faire pour l'arrêter ?

Cael avait le sentiment que, si Owen avait en lui beaucoup de colère, il n'avait par contre pas beaucoup d'éléments pour mettre un terme aux agissements de son ennemi. C'était rassurant, quelque part, car moins il en savait, moins il agirait, peut-être, et d'un autre côté, moins il en savait, plus il serait capable de se jeter dans la gueule du loup dans la plus grande ignorance, et Cael ne pourrait pas faire grand chose pour l'empêcher. Dans tous les cas, il voulait être fixé. Au fond, Cael avait du mal à décider de ce qui serait le meilleur cas de figure : que le jeune homme ait un plan très précis en tête, ce qui signifierait qu'il pourrait le mettre très rapidement en application, ou qu'il n'ait encore pas de plan, ce qui pouvait signifier qu'il foncerait tête baissée sans avoir à sa disposition les armes nécessaires. Cael espérait un entre deux qui lui permette de gagner un minimum de temps. S'il pouvait convaincre Owen de rester à l'écart le temps de peaufiner un plan vraiment solide... et remettre ce plan entre les mains de quelqu'un d'autre quand ce jour arriverait... Sans trop savoir comment il parviendrait à dissuader Owen, mais il faudrait bien qu'il tente le tout pour le tout. Il lui en voudrait sans doute, mais c'était pour sa propre sécurité.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Mer 27 Jan - 19:42

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Owen souhaitait rester le plus calme possible, cela ne servait évidemment à rien qu'il s'énerve. Ça n'allait pas le mener quelque part de se disputer avec Cael, bien au contraire. Il osait croire qu'il pouvait avoir son soutient, que l'homme pouvait le comprendre. Qu'il le ferait plus que son propre père en tout cas - comme d'habitude - et donc qu'il pouvait lui parler de tout cela sans rentrer en conflit. Owen n'avait pas envie de se disputer en tout cas, il n'avait pas besoin de ça. Au contraire, il avait vraiment besoin de se sentir soutenu dans ses démarches. Même s'il y avait Arthur (et sans lui, il n'aurait pas du tout cette intention de se venger si concrète, il n'aurait pas songé cela possible), mais il avait besoin que Cael le soutienne aussi. Parce que son père était incapable de le faire, il préférait nier l'évidence et faire comme si de rien n'était. Comme si personne n'avait pris la vie de sa femme et donc que personne ne méritait de perdre la sienne, pour réparer cet acte. Parce qu'il s'agissait bien de cela. Owen voulait arrêter le Sorcier puisqu'il causait bien trop de dommage autour de lui, mais il savait parfaitement comment les choses allaient se terminer. Cela ne servait à rien d'espérer qu'il était possible d'arrêter Dean Appers autrement qu'en le tuant, ce qu'Owen espérait être capable de faire. Quand Cael lui demanda, toujours d'un ton posé, ce qu'il avait l'intention de faire pour l'arrête, le jeune sorcier mit quelque seconde avant de répondre. C'était parce qu'il réfléchissait à ce qu'il pouvait dire, sans que les choses ne s'envenime encore une fois.

« Pour l'instant, je récolte le plus d'information possible. » C'était ce qu'ils faisaient avec Arthur, oui, pour le moment. Parce qu'il était évident qu'ils avaient besoin de plus d'informations qu'ils n'en possédaient déjà pour agir. Ils avaient connaissance de l'identité de certain sbire du Sorcier, ce qui n'aidait pas vraiment leurs affaires. « Et on cherche des alliés. »

Un loup-garou et un sorcier seuls ne pouvaient pas vraiment faire quelque chose contre le Sorcier et ses sbires. Ils étaient bien trop forts pour qu'ils prennent le risque de foncer tête baissé. Owen était prêt à tout pour l'arrêter, mais il ne voulait pas agir dans le vide non plus. Il voulait que ses actions aient un sens, même s'il était capable de se sacrifier pour que le Sorcier quitte définitivement Notre Terre ainsi que son héritage. Il ne voulait plus voir quelqu'un souffrir comme il avait souffert à cause de lui et ils étaient nombreux dans cette situation.

« Sur le long terme... nous allons l'arrêter de la seule manière possible. »

Dit-il une lueur dans le regard, la voix dure et sure. Owen ne le disait pas clairement, mais il ne voyait pas d'autre manière de l'arrêter que de le tuer de toute façon. Si cela devait être de sa main, le jeune homme espérait en être capable. Mais Arthur aussi pouvait le tuer ou alors, ils pouvaient le faire tous les deux ensembles. Dans tous les cas, Dean Appers allaient un jour mourir afin de payer pour tout ce qu'il avait fait pendant ces longues années. Pour toutes ces familles qui avaient perdu un membre dans le seul but de ses horribles expériences.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Sam 30 Jan - 10:12


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
A

u fond, et même si la situation était des plus alarmantes, Cael se sentait tout de même un rien rassuré d'entendre Cael faire preuve d'un minimum de pragmatisme dans cette situation décousue, il ne semblait pas vouloir, en tous cas, partir à l'assaut de la demeure du Sorcier sanguinaire sans un minimum de préparation. Bon, bien sûr, ce n'était qu'à moitié rassurant, car dans l'idéal, Cael préférerait que son fils de cœur ne se mêle pas à toutes ces histoires, d'autant que, pour peu que ce dangereux sorcier le découvre, sa vie pourrait être plus rapidement encore mise en danger. Cela étant, le fait qu'il soit pour le moment dans une phase de recherche, au cours de laquelle il tentait d'amasser le plus d'information possible avec son mystérieux acolyte (qui aurait dû trouver aviser de laisser Owen en dehors de tout cela), laissait un peu plus de temps pour le dissuader de se jeter immédiatement dans la gueule du loup, et lui permettait pour sa part de garder un œil sur les faits et agissements du jeune homme à mesure que son enquête progresserait. Il comptait en effet la suivre de très près. Pas pour soutenir Owen, ça non, mais pour disposer quant à lui de toutes les informations nécessaire pour éviter à Owen une folie dont il ne semblait pas vraiment avoir conscience, pour s'assurer qu'il ne se précipiterait pas vers une mort certaine. Il avait beau ne pas être son père, il se sentait à son adresse la même responsabilité qu'un père pour son fils (et cela lui semblait d'autant plus nécessaire que le vrai père d'Owen paraissait se mettre lui-même hors-jeu en la circonstance). Quand il parla d'alliés à rechercher, Cael se dit qu'il serait sans doute judicieux d'en imposer un à Owen. Il se prétendrait allié providentiel, oui, mais il n'avait pas toutes les aptitude pour protéger au mieux le jeune homme, même si son pouvoir de télékinésie pouvait être parfois utile... d'autant que le but de son interlocuteur n'aurait su être plus clair. L'optique était de tuer le Sorcier, ni plus ni moins. Cael refusait qu'Owen devienne un meurtrier, même à l'adresse de quelqu'un qui mériterait amplement son sort. Il trouverait un moyen de faire s'arrêter le Sorcier, il s'y engageait à présent, mais sans que le sang doive couler. En tous cas, pas celui d'Owen, c'est certain.

-D'accord...
dit-il avec infiniment de précaution, toujours décidé à ne pas brusquer Owen, le but allait être de le dissuader en douceur, et en évitant qu'il se braque immédiatement. Autant dire que ça ne se ferait pas si facilement, il allait falloir la jouer fine. Et les informations que tu as récoltées, que t'ont-elles apprises ?

Pour le moment, il s'employait à savoir tout ce qu'Owen savait, en espérant qu'il ne lui dissimulerait rien. De cette manière, il pourrait pallier au mieux de la situation, et éviter de voir son protégé s'envoyer de lui-même au casse-pipe. En son for intérieur, il espéra donc qu'il en sache le moins possible. S'il pouvait, pour le moment, être à mille lieues d'agir, cela l'arrangerait. Pour le moment, il gagnait du temps, mais c'était une stratégie qui ne pouvait être payante que sur une courte durée.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Lun 29 Fév - 17:10

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Owen se sentait vraiment soulagé de pouvoir se confier à Cael, il avait vraiment besoin du soutien de l’homme dans sa vie. Son père avait décidé de ne pas croire ses propos, de ne pas voir en la mort de sa femme un meurtre qui devait être puni. Le jeune sorcier se rendait donc bien compte qu’il ne pouvait pas compter sur l’homme pour l’aider, ce n’était pas pour rien qu’il se trouvait actuellement en pleine discussion avec Cael. Même si rien dans leur sang ne liait les deux hommes, Owen avait vraiment le sentiment par moment d’avoir un vrai père en face de lui. Il savait faire la différence entre son vrai père et Cael, bien sûr, mais ça ne l’empêchait pas d’avoir une affection particulière pour lui. Cela lui faisait vraiment du bien de pouvoir se confier, il regrettait même de s’être énervé précédemment. Evidemment, le jeune homme était bien de se rendre compte que le fé cherchait surtout un moyen de l’empêcher de faire ce qu’il avait l’intention de faire, de l’empêcher d’aller trop loin dans son envie de vengeance. Il cherchait seulement à le protéger, mais Owen ne verrait évidemment pas les choses de cette manière s’il le comprenait. Quand il affirma que le but de la situation était de tuer le Sorcier – ce qui était bel et bien l’objectif, le but de la manœuvre – Cael réagit de manière sereine, du moins c’était ce qu’il pensait, avant de lui demander ce qu’il avait appris.

Pendant quelques secondes, Owen ne dit rien du tout. Il poussa un petit soupir même. C’était que le jeune homme n’avait pas appris de la situation autant qu’il aurait aimé. Certes, il avait réussi à obtenir quelques informations, mais ce n’était évidemment pas suffisant pour qu’il puisse envisager d’arrêter le Sorcier de suite. Ils devaient encore attendre un moment avant de pouvoir envisager de se rendre sur le chemin de leur but, ce qui était assez difficile à supporter. Dean Appers avait fait tellement de mal autour de lui, qu’il était temps qu’il paie pour tout ce qu’il avait fait.

« Pour le moment pas grand-chose. » Répondit-il alors, sans parvenir à cacher la légère déception qu’il ressentait à cette idée. Mais il avait, de toute façon, pas l’intention de se laisser abattre. « Mais je connais déjà l’identité de certaines personnes qui travaillent pour lui. »

C’était maigre encore, mais ce n’était qu’un début. Ensuite, ils pourraient avoir de vrais alliés, mais aussi bien plus d’information sur le Sorcier. Quand ils auraient tout récolté, quand ils sauraient exactement où se trouvait le laboratoire de l’homme, ils allaient pouvoir s’en prendre à lui. Ils allaient pouvoir lui montrer de quel bois se chauffait les familles de ces personnes qu’il considérait comme de simple cobaye, du matériel utilisable et jetable ensuite. Owen espérait qu’il serait juste assez fort pour l’affronter, mais il ferait en sorte de l’être. Il allait s’entraîner – parce qu’il avait besoin – mais de toute façon il n’allait pas être seul.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Lun 29 Fév - 17:45


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
C

ael faisait au mieux pour dissimuler la moindre de ses émotions, pour n'afficher ni crainte, ni colère, ni soulagement, qu'importe ce que les propos d'Owen devait lui inspirer à mesure qu'il parlait. Il comprenait bien que l'obsession de son fils de cœur était telle que ce n'était certainement pas ses sermons, ou ses conseils, si sages et éclairés puissent-ils être, qui ramèneraient le jeune homme à la raison. Il allait devoir agir en finesse, en subtilité. Comment ? Si seulement il le savait. Il n'avait jamais géré ce genre de situation auparavant. Il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il était supposé faire, il espérait qu'Owen finisse par admettre de lui-même qu'il ne pouvait pas devenir un assassin, quelle que soit la cause qu'il défendait, et oublierait par conséquent de poursuivre sur sa lancée... C'était sans doute trop lui en demander. Cael n'avait jamais vu Owen à ce point déterminé, et cela lui faisait peur, vraiment peur, parce qu'il l'imaginait capable de se frotter aux pires dangers pour réclamer une justice qu'il était légitime qu'il veuille obtenir, certes, mais que Cael voulait voir d'autres faire à la place du sorcier innocent, qui s'il n'y perdait pas la vie, risquait fort de compromettre son âme. Alors il cherchait à en savoir autant que possible, sans avoir la moindre idée de ce à quoi cela pourrait bien finir par lui servir, parce qu'il le fallait, tout simplement. Il dissimula, de même que toutes ses autres émotions, son soulagement en découvrant que Owen en savait très peu. Beaucoup trop peu pour agir déjà, en tous cas. Quand cette information ravissait Cael, il voyait bien qu'elle contrariait Owen, et s'il ne voulait en rien le mal de son protégé, son agacement présent faisait sa satisfaction à lui. Il le comprendrait plus tard, voulait-il penser, plus tard, quand il l'aurait protégé de tout cela, et de cette folie pure, pour commencer.

-Qui sont ces personnes ? Qu'est-ce que tu comptes faire avec elles ?


À nouveau, un ton neutre de rigueur, qui manifestait néanmoins d'un intérêt réel qui suffirait, l'espérait-il, au jeune homme, pour pallier à son absence totale d'approbation. Connaître l'identité de ces personnes, cela lui permettrait d'intervenir de son côté, savoir ce qu'il comptait faire, c'était prévenir certains risques... Notamment celui de voir Owen ne pas pouvoir se contenter de la mort du seul sorcier et de décider de s'en prendre au moindre de ses sbires jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus rien de cette organisation. Ces personnes méritaient-elles d'agir en toute impunité, de poursuivre leurs vies comme si de rien n'était. Non, bien sûr que non. Mais Owen, lui, ne méritait pas de mettre sa vie en danger pour mener à bien ses projets de vengeance, qui ne pourraient jamais avoir qu'une tragique conclusion.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Ven 8 Avr - 9:41

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Cael n'approuvait pas vraiment les propos et les actions d'Owen, le jeune sorcier le ressentait comme cela, mais au moins il ne cherchait pas à l'arrêter. Il ne tentait pas de lui dire que c'était une mauvaise idée, qu'il ne devait pas se lancer dedans. Il ne tentait plus, plus précisément. Il semblait vraiment curieux d'en savoir plus et Owen en était satisfait, vraiment. Le jeune homme n'avait pas vraiment d'intérêt à parler de tout cela à Cael, mais ça lui faisait quand même un bien fou. Il n'avait personne à qui se confier - en dehors d'Arthur bien sûr - à ce sujet, il ne parvenait pas à trouver une oreille attentive chez son père alors il appréciait d'autant plus de la trouver chez celui qu'il considérait par moment bien plus comme un père. Owen ne voyait évidemment pas le fait que le fé cherchait une solution pour l'empêcher d'agir, il était bien trop naïf pour cela. Il se contentait de voir un homme qui lui posait des questions et qui s'intéressait à la situation.

Parce qu'après lui avoir demandé s'il savait quelque chose sur le Sorcier, il lui demandait maintenant qui était les personnes qui travaillaient pour lui. Owen n'avait pas envie de mettre Cael en danger en lui apprenant la vérité, mais il se disait qu'il pouvait quand même le lui dire. Ce n'était pas comme s'il avait l'intention de fair quelque chose (en fait si, mais ça il ne s'en rendait pas compte). Au fond, Owen espérait même le convaincre de l'aider. Arthur et lui avaient besoin d'aide après tout et même si le fé n'était pas le genre d'homme à aller au front pour se battre (Owen non plus à la base, mais il était vraiment prêt à le faire pour sa mère) il pouvait quand même les aider. Ne serait-ce qu'en leur donnant des informations peut-être ? Dans tous les cas, il ne se posa pas plus de question avant de répondre à l'interrogation de son père de coeur.

"Il y a un sorcier du nom de Julian Enjolras, sa cousine aussi peut-être. Et puis il y a une sorcière du nom de Cordelia Stamm." C'était les seuls noms que le jeune homme connaissait pour le moment, trouvant malheureusement que ce n'était pas suffisant. Mais il avait l'intention de faire en sorte d'en apprendre bien plus sur l'organisation du Sorcier et d'y mettre un terme... quoi qu'il en coute. "Il y a sans doute d'autres créatures qui travaillent pour lui. Pour le moment, je n'en sais pas plus."

Et encore une fois, il fut bien incapable de cacher la légère déception qu'il ressentait à l'idée de ne pas en savoir plus. Il était patient, normalement, mais quand il sagissait de sa vengeance et du Sorcier, il l'était beaucoup moins.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Sam 9 Avr - 15:36


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
I

l avait donc plusieurs noms, effectivement. Aucun d'eux ne disait quoi que ce soit à Cael, malheureusement. Malheureusement, car il serait peut-être plus apte à intervenir, dans ce cas... Soit, il gardait tout de même ces noms à l'esprit, il chercherait à se renseigner à leur sujet, au sujet de ce Julian Enjolras, de sa cousine, et de cette Cordelia Stamm. Il ne savait pas le moins du monde où cela pourrait bien le mener, mais puisqu'il était de tout façon parfaitement hors de question qu'il reste à l'écart pendant qu'Owen mettrait potentiellement sa vie en danger pour assouvir sa vengeance, il fallait impérativement qu'il intervienne. Alors oui, il conservait tout ceci en mémoire, au fond rassuré que le jeune homme ne dispose que de trois noms en tout et pour tout. Cela signifiait que, même s'il était bien avancé, il ne l'était pas encore suffisamment pour intervenir et pour prendre des risques parfaitement inconsidérés. Il y avait encore de nombreuses zones d'incertitude dans tout ceci, très clairement, et malgré sa décision, Cael voulait croire qu'il y avait suffisamment de sagesse en Owen pour qu'il ne se lance pas à corps perdu dans tout ceci sans éléments plus tangibles, sans être sûr de son coup. À ce moment-là il serait plus simple d'intervenir, c'est certain, et Cael se sentirait par la même rassuré.

-Tu n'as pas répondu à ma question.
répondit-il posément, sans revenir plus en détails sur ces différents noms, il se chargerait de faire ses recherches par lui-même, cela valait très certainement mieux. En attendant, oui, il y avait bel et bien une question à laquelle Owen n'avait pas répondu. Cael ne savait pas si cela avait été intentionnel ou non, mais il fallait dans tous les cas y remédier, car de sa réponse pourrait bien dépendre la manière dont le fé déciderait d'intervenir par rapport à toute cette affaire. Qu'est-ce que tu comptes faire avec ces personnes ?

Cael ne savait pas si Owen avait décidé de ne pas lui répondre ou négligé sa question, mais cela ne lui disait rien qui vaille, comme si Owen avait présenti d'avance que la réponse ne conviendrait pas à son père de cœur et qu'il valait par conséquent mieux l'éluder. Il espérait vraiment se tromper sur ce point, il voulait croire que la colère et la soif de vengeance du jeune homme ne se limitait qu'à la tête pensante de son entreprise, et pas à tous ces sbires, car si tel devait être le cas, il aurait grand peine à contenir la folie qui l'aurait manifestement envahi, au point en tous cas de négliger toute prudence et tout sens commun. Il ne pouvait permettre qu'une telle chose arrive, il ne le pouvait vraiment pas. Il fallait qu'il agisse en conséquence, par voie de fait. Vouloir s'en prendre au Sorcier était une perspective assez folle en soi, il n'était vraiment pas nécessaire d'en rajouter.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Sam 14 Mai - 17:45

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Cael ne revint pas sur les noms qu’Owen venait de lui donner, sans doute parce qu’il ne savait rien à leur sujet. Le jeune sorcier osait croire que le fé lui aurait dit quelque chose s’il savait un élément à leur sujet. C’était en partie pour cela qu’il avait répondu franchement à la question de son père de cœur, parce qu’il se disait qu’il pourrait peut-être les aider. Owen ne souhaitait pas que Cael se lance dans la traque au sorcier comme lui et Arthur, il n’attendait pas cela de lui, mais peut-être qu’il aurait des informations. Le village n’était pas si grand que cela, il était facile de connaître du monde. L’une de ces personnes, les Enjolras et Stamm, faisaient partie peut-être des personnes que le fé connaissait. Mais visiblement, ça n’était pas le cas. En tout cas Cael ne parla pas d’eux du tout, il se contenta de répéter une question à laquelle Owen n’avait pas pris la peine de répondre. Le jeune homme aurait préféré qu’il l’oubli, qu’ils passent à autre chose. Parce que le jeune homme avait la sensation que sa réponse n’allait pas plaire à Cael, qu’il n’adhérerait pas avec ses pensées. Et pourtant, Owen ne se voyait pas penser autrement que de cette façon. Il n’y avait pas de raison qu’il change d’avis, même si cet avis ne correspondait pas à Cael. Après un instant de silence, Owen soupira longuement avant de répondre.

« Tu sais bien ce que je compte faire. »

Répondit-il donc sans répondre. Ces sbires étaient autant responsables que le Sorcier lui-même. Owen ne savait pas vraiment comment leur groupe marchait, mais ce qu’il savait c’était qu’ils travaillaient pour le Sorcier. Donc, ils étaient responsables des massacres qu’il causait. Même, le jeune homme se disait qu’ils en commettaient aussi de leur côté. Dean Appers ne pouvait pas tout faire lui-même, il devait déléguer certaine tâche à certain de ses sbires. Ils devaient payer autant que le Sorcier, sinon leurs actions n’auraient mené à rien. Cela ne servirait pas à Arthur et Owen si après leur vengeance, les actions du Sorcier continuaient une fois qu’il était six pieds sous terre. Ils devaient mettre fin entièrement à ce massacre, même si Owen se rendait compte qu’il risquait d’en causer un aussi. Mais c’était pour la bonne cause, à la différence des personnes qui faisaient des expériences sur les autres.

« Ça ne sert à rien de l’arrêter s’ils continuent ce qu’il a commencé… »

Owen ne laissait pas de place au doute en affirmant ça, il le pensait vraiment. Et plus encore, il espérait que Cael allait adhérer à ses propos, même si quelque chose lui disait que ce n’était pas gagné. Le fé était une personne pacifiste et Owen l’était aussi normalement, sauf que devant ces injustices il ne pouvait vraiment pas rester les bras croisés. Sa mère était morte parce qu’un sorcier faisaient des expériences obscures sur des innocents… ce n’était pas juste et il était temps que tout cela s’arrête. Même si pour cela, il fallait se salir les mains.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Dim 15 Mai - 23:56


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
O

ui, au fond, Cael savait pertinemment ce qu'Owen, le jeune homme qu'il considérait un peu comme son fils, avait l'intention de faire des sbires désignés du Sorcier envers lequel il nourrissait une haine certes justifiée, mais également destructrice. Il découvrait, depuis les débuts de cette conversation, un visage du jeune homme qu'il n'avait jamais vu auparavant, et qui avait vraiment de quoi l'inquiéter, se révélait à lui. Cael avait l'habitude de voir chez le jeune homme quelqu'un d'intelligent, de sympathique, et surtout de raisonnable. Le fé craignait fort que le désir de vengeance ne ternisse complètement ses qualités premières. S'il se laissait ainsi dévorer par la haine, il risquait fort de commettre l'irréparable... Et qui pourrait l'empêcher sinon lui ? Certainement pas ceux qui le soutenait dans ses projets dangereux, et Cael doutait fort qu'Owen se soit confié de la sorte à quiconque d'autre sinon lui. Ce n'était pas pour le rassurer mais il se faisait, par conséquent, une réelle responsabilité de l'empêcher de s'engager sur un chemin dont il ne pourrait revenir que changé à tout jamais... Mais comment faire sans le braquer directement ? Cael ne voulait pas directement exprimer le fond de sa pensée, de crainte de perdre l'occasion de se tenir au courant des intentions du jeune homme pour l'empêcher d'agir inconsidérément. Mais il était bien difficile de rester impassible dans une telle situation. Surtout quand Owen exprimait si directement sa décision d'en finir non seulement avec le sorcier mais avec tous ceux qui lui étaient associés. À ce rythme, il ne s'écoulerait pas beaucoup de temps avant que le jeune sorcier se retrouve avec du sang sur les mains, et c'était une chose que l'homme qui endossait un peu le rôle de père à ses yeux ne pouvait accepter.

-Tu es sûr de vouloir faire ça ?
demanda-t-il, ne pouvant s'empêcher d'exprimer, au moins un peu, le fond de sa pensée. Tu es sûr d'en être capable ?

Il avait envie d'entendre au moins une réponse négative à la deuxième de ces questions. Malheureusement, il ne se faisait pas vraiment d'illusions. Il voyait bien quelle détermination, pour le moins inédite, habitait le regard du jeune homme, et il ne pouvait prétendre ne pas comprendre ce que ça signifiait. Il n'aimait pas ça, il aimerait se tromper, vraiment, mais il craignait fort qu'en le laissant succomber à la folie, Owen aille jusqu'au bout, et se compromette pour de bon. Il ne deviendrait pas seulement un criminel, alors, il deviendrait tout ce qu'il détestait, tout ce qu'il cherchait à combattre en cet instant précis. D'ailleurs, Cael ne put s'empêcher de lui en faire la remarque.

-Si tu vas jusqu'au bout, tu vas devenir comme eux...


Il fallait faire justice, mais la vengeance n'était pas la justice. Owen était blessé, il était jeune, il était normal qu'il se laisse entraîner dans ces histoires. Mais il était tout aussi normal que Cael essaye de le retenir de commettre l'irréparable.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Mar 21 Juin - 14:54

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Owen n’avait jamais eu le sentiment d’être aussi certain de lui depuis toujours. Il l’était oui, il savait ce qu’il devait faire, il savait ce qu’il allait faire. Cela faisait des années que le jeune sorcier ne s’était pas sentit aussi vivant, il avait besoin de cette vengeance, il avait besoin de mettre un terme aux agissements du Sorcier afin de l’empêcher de causer plus de ravage encore. Ce n’était pas possible pour lui de savoir tout cela et de ne pas prendre la peine de faire quelque chose pour l’empêcher. Combien de jeune homme avait perdu leur mère à cause de Dean Appers ? Combien de jeune homme avait perdu leur famille entière ? De mari avait perdu leur femme, de parents aillant perdu leurs enfants. Ce n’était pas possible de continuer de cette manière, ces expériences devaient prendre fin. Et il n’y avait pas vraiment beaucoup de solution pour que tout cela s’arrête. Il fallait que l’existence du Sorcier se termine, mais plus encore celles de ses sbires. Ils ne pouvaient pas prendre le risque de voir les évènements se poursuivre après la mort d’Appers, ils ne pouvaient pas voir tout recommencer après tant d’effort. Owen était sûr de lui, même s’il se doutait que ce n’était pas forcément le chemin le plus juste. La vengeance n’était pas forcément juste, mais elle était nécessaire.

Cael semblait avoir quelques réserves et en réalité, Owen n’était pas vraiment étonné. Il connaissait suffisamment le fé pour savoir qu’il était une personne droite et responsable. Ce qu’il était normalement aussi, mais il y avait des moments où la droiture n’était pas suffisante. Le fé se demandait donc s’il était sûr de vouloir faire ça, s’il se sentait capable. Il se sentait capable de le faire oui, Owen ne pensait pas avoir d’autre choix de toute façon. Le jeune homme n’était pas naïf au point de croire que ça allait être évident et qu’il n’allait peut-être pas hésiter, mais dans tous les cas il devait agir. Dean Appers allait mourir, de sa main ou d’une autre, il allait devoir trépasser.

« Je ne suis pas comme eux. »
Affirma-t-il alors, se braquant de nouveau un peu. Il n’aimait vraiment pas que Cael affirme qu’il puisse être comme eux, alors qu’il ne l’était pas. Il se leurrait bien sûr, mais il ne pouvait pas comparer le fait de tuer quelqu’un de mauvais qui faisait du mal aux autres, à ceux qui faisaient d’horribles expériences sur des innocents. « Si personne ne fait rien, ils vont continuer. » Owen inspira longuement avant de reprendre. « J’en suis capable. »

Et de toute façon, ils n’avaient pas le choix. Avec Arthur, ils allaient bien devoir réussir ce qu’ils envisageaient de toute façon. Le Sorcier ne pouvait pas continuer de faire ses horribles expériences sur les autres. Même si pour cela, Owen devait se retrouver avec du sang sur les mains. Ce n’était pas très glorieux, mais ils n’avaient pas le choix. Owen était prêt à se salir pour ça oui.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Ven 24 Juin - 19:00


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
C

ael voulait de tout cœur croire que son interlocuteur ne finirait pas par être comme le monstre que le jeune homme cherchait à pourchasser... Et au fond, c'était bien possible, Cael connaissait suffisamment Owen pour savoir qu'il avait une âme bien plus pure que celle de la plupart des habitants de notre terre. Mais il craignait fort que son obstination à vouloir se venger ne le change, justement. Il avait la ferme intention d'intervenir, même si cela devait être en douceur et sans exprimer directement son opinion pour ne pas le braquer. Il ne l'arrêterait pas, pas tout de suite, il le voyait bien, mais il pouvait bien tenter au moins de le guider, faire de son mieux pour l'empêcher de faire d'inacceptables erreurs. Il était capable, c'était ce qu'il disait, et le fé était bien contraint d'admettre que c'était sans doute le cas, quand bien même il y avait une grande différence entre l'envie de tuer et le passage à l'acte (quand bien même Cael ne pouvait pas parler de cela d'expérience). Pendant plusieurs secondes, Cael ne dit rien. Il voyait la détermination dans le regard de son protégé, et il en éprouvait un néfaste sentiment qu'Owen ne lui avait jamais inspiré jusqu'alors : il découvrait en lui une autre personne, capable du meilleur, certes, mais du pire également, et c'était un sentiment vraiment désagréable. Ce dans quoi Owen avait décidé de s'engager risquait fort de lui broyer l'âme. Ça avait peut-être déjà commencé, à vrai dire. Dans tous les cas, Cael savait qu'il allait devoir se montrer des plus vigilants, il se sentait responsable d'Owen quoi qu'il puisse bien arriver.

-D'accord. De toute évidence, ta décision est prise.
C'était rien de le dire, manifestement. Il aurait vraiment préféré entendre Owen hésiter davantage, ou au moins faire preuve de ne serait-ce qu'un semblant de doute. Et dans ce cas, je veux t'aider.

L'aider, ou plutôt le dissuader. La frontière entre ces deux acceptions était en définitive des plus minces, mais Cael ne pouvait bien évidemment pas faire autrement pour l'heure que de se contenter de prétendre l'aider. Quand bien même l'aide ne serait pas forcément celle que son interlocuteur attendait de lui, elle en serait une tout de même. Et plus tard, beaucoup plus tard, sans doute, il le remercierait d'avoir agi comme il l'avait fait. Cael ne savait pas où toute cette histoire allait les mener, mais il ne laisserait pas Owen seul dans ce bateau, c'était hors de question.

-Tu pourrais me présenter à tes alliées, déjà, non ? Ce serait un début.


Cael était curieux de découvrir qui avait bien daigné entraîner Owen dans une si sale affaire. Pas sûr que ça suffise vraiment à le rassurer, bien au contraire, mais il préférait connaître en détails chaque point de ce qu'il allait faire pour détruire le sorcier.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Ven 22 Juil - 16:20

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Owen avait pris sa décision oui, il n’avait pas l’intention de revenir en arrière. Et c’était bien la première fois de sa vie que le jeune sorcier avait le sentiment d’être aussi sûr de lui. Il s’en rendait compte, sa rencontre avec Arthur avait commencé à le changer un peu. En bien, il trouvait, parce qu’ainsi il se sentait plus fort pour aborder le chemin sur lequel il se trouvait présentement. Il fallait arrêter le Sorcier et sa clique, alors il allait le faire. Et cela, même si le jeune homme devait agir d’une manière peu recommandée. Prendre la vie de quelqu’un, ce n’était pas une mince affaire et normalement, pas quelque chose de bien. Sauf qu’ils n’avaient pas le choix. Arthur et lui ne pouvaient pas se contenter de mettre à mal les projets de Dean Appers, ils devaient vraiment l’arrêter. Et si le Sorcier mourrait – puisque c’était le sort qui lui était réservé – il fallait aussi que ses sbires tombent avec lui. Sinon, ils allaient continuer de travailler comme lui et la situation n’aurait pas du tout changée. A quoi bon couper la tête du dragon, si ce dernier en voyait d’autre repousser. Il fallait s’assurer pour lui retirer toutes ses têtes, ses pattes aussi s’il le fallait, de quoi l’arrêter définitivement. Owen était donc sûr de lui et même Cael ne pouvait pas lui faire changer d’avis. Pour la première fois depuis des années, il avait quelque chose en tête de précis, quelque chose qu’il voulait faire et une raison d’avancer. Même si c’était pour le mener sur un chemin dangereux, il était prêt à prendre le risque. Sa mère le méritait, la famille d’Arthur le méritait et toutes les autres victimes de ce monstre aussi. Et Owen n’avait pas envie que Cael tente encore de lui faire changer d’avis.

Ce qui ne fut pas le cas, puisque le fé lui affirma alors qu’il avait envie de l’aider. Owen ne put s’empêcher d’afficher un sourire en entendant les propos de son père de cœur. Il recevait enfin le soutien qu’il attendait depuis un moment. Son vrai père ne faisait rien pour le soutenir, il se contentait de garder ses œillères et de considérer que sa femme était morte par accident. Il ne croyait pas son fils quand il lui parlait de la vérité, il ne faisait rien pour venger l’honneur de sa femme. Cael, lui, le croyait et avait même envie de l’aider. Le jeune sorcier ne pouvait pas lui en être plus reconnaissant, même si bien sûr il ne se doutait pas des réelles intentions du fé. Il valait mieux d’ailleurs, sinon cela ne manquerait pas de briser quelque chose entre eux. Ne pas recevoir de soutien était une chose, être trahit en était une autre.

« Oui bien sûr, je vais te présenter Arthur. »
Puisque c’était l’allié le plus précieux qu’il avait et… le seul pour le moment. Il en viendrait d’autre après, mais pour le moment le lycan était son allié principal. Owen marqua une pause, adressa un léger sourire à Cael. « Merci… merci de me comprendre. »

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 344

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Sam 23 Juil - 21:58


Une oreille attentive est plus agréable qu'une oreille fermée
C

ael apprécia que Owen ne remette pas en cause sa décision de l'aider et de rencontrer ses alliés (il l'aurait tout à fait pu, puisque cette décision était complètement intéressée puisqu'il n'avait pas la moindre intention de le soutenir de la manière à laquelle le jeune homme devait forcément penser). Il aurait parfaitement compris que ce soit le cas, à dire vrai, car Cael, dans ce qu'il avait de plus raisonnable et de pondéré, ne semblait pas être le genre de personne à prendre part à un groupe décidant de mettre un mal un criminel notoire sans vouloir en référer aux autorités compétentes (et s'il daignait s'en abstenir, ce n'était que par égard envers le jeune sorcier, manifestement). Mais il ne remit pas ses propos en question et, à la place, le remercia sincèrement après avoir affirmé qu'il le présenterait à Arthur. Tant mieux, ce serait dors et déjà une bonne chose d'accomplie. Il fallait impérativement que le fé parle à cet homme qui avait embrigadé son fils de cœur afin qu'il puisse juger complètement de la néfaste influence qu'il pouvait avoir sur lui, il considérait du moins cela comme quelque chose de particulièrement important. Il fallait qu'il découvre le vrai visage de cet homme qui, par essence, n'inspirait pas la moindre confiance à Cael. Tout ceci était particulièrement important à ses yeux, pour ne pas dire indispensable, car il ne saurait garder réellement un œil sur le jeune homme et veiller à ce qu'il ne se mette inutilement en danger sans en passer par là. C'était certainement terrible à affirmer, mais c'était bel et bien le cas.

-Je serai toujours là pour te soutenir, Owen
, répondit-il à ses remerciements.

Cael n'était pas franchement fier de lui, à l'heure actuel, il avait vraiment l'impression de manipuler le jeune homme et de lui mentir. Il prétendait vouloir embrasser la cause qu'il défendait bec et ongles alors même que, en vérité, il cherchait surtout par tous les moyens à le dissuader de commettre une irréparable folie de laquelle il ne se remettrait sans doute pas. Le fait est qu'il ne mentait pas complètement (c'était du moins ainsi qu'il parvenait à assumer ses actes sans se sentir trop coupable). Son intention était bel et bien de protéger Owen, que ce soit du sorcier des grottes qui avait assassiné sa mère, de cet homme appelé Arthur ou encore de lui-même, qui risquait fort de se laisser complètement consumer par sa vengeance s'ils ne faisaient rien. Il aurait bien aimé ne pas avoir à en passer par là, c'est une certitude, mais toutes options considérées, il ne savait véritablement que faire d'autre. Ce semblait encore être à ses yeux ce qu'il y avait de plus judicieux et de plus juste à faire. Et tant pis si Owen devait finir par l'apprendre ou même par lui en vouloir, il aurait fait son devoir (ou du moins un devoir qu'il s'était imposé à lui-même), il aurait protégé le jeune homme.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 296

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   Mer 7 Sep - 11:22

Cael & Owen
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée
Owen appréciait vraiment que Cael décide d’en savoir plus sur son groupe, sur ses actions et qu’il cherche même à l’aider. Ce n’était pas pour rien que le jeune sorcier s’était rendu chez le fé, parce qu’il savait qu’il allait forcément être soutenu. Evidemment, le jeune homme ne se doutait pas une seule seconde des réelles intentions de son interlocuteur, du fait qu’il n’avait pas vraiment envie de l’aider à arrêter Dean Appers. Il avait envie de l’aider, parce qu’il souhaitait le protéger, mais ce n’était pas du tout de cette manière que le jeune homme envisageait les choses. Il pensait que Cael le soutenait dans son projet, même si au début il avait émis quelque réserve quand même et qu’il allait vraiment l’aider. Owen ne pensait pas quand même que le fé allait se rendre directement sur le terrain pour combattre le Sorcier, mais toute aide était la bienvenue de toute façon. Et rien que le fait qu’il le soutienne, c’était beaucoup pour lui. Parce que son père était incapable de le faire de son côté, son vrai père. Heureusement, Owen pensait pouvoir compter sur celui qu’il considérait comme son père de cœur. Ce n’était pas pour rien qu’il se trouvait là ce soir, alors qu’il s’était disputé avec son vrai père. Ce dernier était incapable de le comprendre, alors que Cael le faisait à merveille. Evidemment, quand le jeune homme allait connaître les vraies intentions de l’homme – parce qu’il allait forcément le découvrir à un moment ou à un autre – il allait tomber de haut. Parce qu’évidemment, il ne s’y attendait pas du tout. Encore moins alors que Cael lui affirmait qu’il serait toujours là pour le soutenir. Le léger sourire d’Owen se fit plus grands aux propos de son interlocuteur, il ne regrettait pas du tout d’être venu le voir et encore moins de lui avoir parlé de tout ça (pour le moment).

« Tu n’imagines pas à quel point c’est important pour moi. »

C’était vraiment important pour lui en effet, de se sentir un peu soutenu dans son projet. Parce que même s’il avait Arthur à ses côtés (et ceux qui allaient grandir leur rang), il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir besoin d’un aval quand même. Son père était incapable de comprendre que son épouse n’était pas morte accidentellement, ou il ne voulait pas le comprendre. Owen ne pouvait pas compter sur lui pour le soutenir, pour l’aider dans son projet, ne serait-ce que pour accepter qu’il faisait quelque chose d’utile afin de venger sa mère. Cael le faisait à sa place et ce n’était donc pas pour rien que le jeune homme le considérait maintenant plus comme un père que son géniteur. Même si Owen continuait d’aimer son vrai père bien sûr, le soutien qu’il cherchait, il ne l’obtenait pas de sa part. Il ne pensait pas l’obtenir un jour non plus. Sur le coup de l’impulsion, Owen se leva pour s’approcher de Cael et le prendre dans son bras. Il n’était pas forcément doué pour ce genre de marque d’affection, mais il en avait besoin là.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une oreille attentive est plus agréable qu'une fermée (Cael :3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I need you now | Loan
» Parfois, une oreille attentive, ça aide ! [PV Regina Mills]
» On a tous besoin d'une oreille attentive (Mirka) (terminé)
» Demande d'agrément
» Bouche à oreille - Participez à populariser le projet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Cael Crimson-