Partagez | 
 

 Longue est la nuit [pv Owen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Longue est la nuit [pv Owen]   Jeu 13 Aoû - 17:11


Longue est la nuit
I

l s'était débattu comme un beau diable, ça, il avait été coriace, et Coraline s'en tirait avec diverses blessures, heureusement superficielles (et que l'onguent du sorcier aurait rapidement fait de faire disparaître), mais elle en était venu à bout. Le plus absurde, dans tout cela, c'est qu'il ne s'agissait même pas d'un autre vampire, qui aurait une vitesse et une force équivalente à la sienne, d'un loup-garou qui, pour se défendre, se serait mué en animal, pas plus qu'il ne s'agissait d'un sorcier, d'une fée, ou d'un myrihande, qui lui auraient fait subir ses pouvoirs. Il s'agissait ni plus ni moins que d'un humain tout à fait ordinaire, quoique plus corpulent que la moyenne (le traîner jusqu'à la grotte n'avait pas été une partie de plaisir, d'ailleurs), mais voyant sa fin arriver, il s'était débattu comme un beau diable, et Coraline avait dû se faire violence pour ne pas tout simplement calmer sa cible d'un grand coup de croc et d'une longue gorgée de son sang. Le Sorcier le voulait vivait et entier, et surtout, il le voulait humain. Pourquoi ? La buveuse de sang n'en savait rien, et en même temps, elle ne l'avait pas demandé. Moins Coraline en savait sur ce qui se passait exactement dans ces grottes, mieux c'était. Non, elle n'avait aucune curiosité quant à ce qui s'y passait, et elle était convaincue que, si elle en savait le tiers, elle serait horrifiée, et pourtant, elle lui livrait des hommes et des femmes comme s'il s'agissait d'un simple bétail et sans aucun scrupules. coraline dans toute sa contradiction. Elle voulait simplement avoir un objectif, et elle l'avait trouvé... Jusqu'à il y a peu, elle pensait que rien n'arriverait à l'en détourner.

Jusqu'à il y a peu, oui, mais depuis, son chemin avait recroisé celui de Scott, et à présent, elle n'était plus sûre de rien. C'était peut-être ce qui justifiait ses quelques erreurs, dernièrement. Dans ses missions, elle n'effectuait généralement que des sans fautes, mais dernièrement, sans doute distraite, elle accumulait les mauvais points. Le Sorcier ne lui en avait pas tenu rigueur encore, mais cela pourrait ne pas tarder. Elle avait laissé plusieurs cibles lui échapper, et elle avait craint que celle-ci ne lui fasse faux bond aussi. Fort heureusement, elle parvint à le contenir, à l'attacher et le bâillonner, et à le traîner laborieusement jusqu'à la grotte de laquelle elle s'était assurée qu'il ne pourrait pas s'échapper. Ceci fait, elle quitta discrètement cette cachette, parée à retrouver le repère des vampires, comme si de rien n'était. Ça avait du moins été son intention, mais encore une fois, les choses ne se déroulaient pas comme elle le voudrait. Un craquement, une ombre à l'orée de la forêt. Il y avait quelqu'un. Est-ce qu'il (ou elle) avait tout vu ?   

-Qui est là ?
demanda-t-elle, sur le qui-vive, prête à tous moments à fondre sur la personne qui se manifesterait. C'était une règle d'or, qu'elle avait appris depuis longtemps à respecter : ne jamais laisser de témoins derrière soi.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Ven 11 Sep - 14:45

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Depuis qu’Owen savait que ces rumeurs sur des expériences étranges dans les montagnes étaient concrètes, que ce n’était pas qu’une simple rumeur, le jeune homme passait énormément de temps dans les montagnes près des grottes. Il savait évidemment que ce n’était pas sain, qu’il prenait des risques, mais il ne parvenait pas à faire autrement. Il avait envie d’en savoir plus sur ce Sorcier, il avait envie de savoir s’il était définitivement responsable du décès de sa mère (même s’il était persuadé qu’il était bien le responsable). Evidemment, le sorcier avait envie de savoir plus sur son ennemi et éventuellement pouvoir l’arrêter. Il n’était pas le seul dans ce cas et forcément, il se sentait bien plus fort maintenant qu’il savait que plusieurs personnes (comme Arthur) avaient envie de le stopper et de mettre fin à ce massacre. Logiquement, Owen devrait sans doute ne pas agir tout seul, mais de toute façon il ne parvenait pas à rester tranquillement chez lui. C’était tendu chez lui actuellement (principalement à cause de son père), il n’avait aucune envie de rester chez lui et se contentait d’attendre que les choses se passent. Il ne pouvait donc pas s’empêcher d’aller vers les montagnes, de chercher des réponses à ses questions et simplement des indices qui lui montraient la présence de ce Sorcier en train de faire ces expériences.

Evidemment, il était logique qu’Owen se mette parfois dans une situation délicate, comme c’était le cas maintenant. Alors qu’il marchait tranquillement, le jeune homme avait entendu du bruit et en s’approchant de la source qui n’était autre qu’une jeune fille. Une jeune fille qui avait l’air bien trop à l’aise dans cet environnement, ce qui le laissait croire qu’elle n’était pas vraiment ce qu’elle était. Il ne se doutait pas, pour le moment, qu’elle était une buveuse de sang, mais il avait décidé de rester sur ses gardes. Surtout que cette dernière ne manqua pas de le remarquer, lui demandant alors qui se trouvait là. Owen resta quelques secondes silencieux, se demandant ce qu’il devait faire maintenant. Est-ce qu’il pouvait, par exemple, penser qu’il était capable de prendre ses jambes à son cou et s’en sortir ? Il était clair qu’il devait rester sur ses gardes, parce qu’il ne savait rien de cette fille qui se trouvait là, mais en même temps il ne savait rien justement. Et fallait bien avouer qu’il avait quand même assez peur. Parce qu’il ne savait pas qui était cette jeune fille et qu’il se posait donc des questions, s’il allait pouvoir s’en sortir par exemple. Il avança donc de quelque pas, afin de se montrer un peu plus à l’inconnue, le cœur battant comme jamais.

« Je m’appelle Owen… »

Dit-il doucement, la voix légèrement tremblante. Il ne voyait pas bien ce qu’il pouvait dire de plus maintenant. Il s’appelait Owen, c’était déjà énorme comme information au final. Maintenant, il espérait surtout qu’il allait en savoir plus sur l’inconnue sur ses yeux, afin de savoir s’il était vraiment en danger ou non.


_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Sam 12 Sep - 11:16


Longue est la nuit
L

a voix et l'attitude de celui qui se présenta à elle sous le nom d'Owen n'avaient rien de rassuré. Cela signifiait-il que le jeune homme ait vu ou su quoi que ce soit ? Peut-être pas. Coraline gageait sa réaction aurait été encore différente si le jeune homme l'avait bel et bien vue à l'oeuvre, mais elle préférait quand même demeurer sur ses gardes. C'était un principe, c'était la moindre des choses, et elle n'y dérogeait bien. Elle comptait bien découvrir à qui elle avait affaire, et si elle avait quoi que ce soit à craindre ou à faire de lui, quoi qu'il lui semblait bien inoffensif, de prime abord. Un simple nom, c'était assez en certaines circonstances, mais bien loin de suffire à la buveuse de sang, qui exigeait bien davantage d'informations, et n'hésiterait pas à employer des méthodes moins que protocolaires si celles-ci lui permettaient d'obtenir gain de cause. Elle ne lui rendit pas la politesse qui aurait consisté à se présenter à son tour (tant qu'elle ne savait pas à qui elle avait affaire, elle préférait conserver intact son anonymat), et se contenta de jauger le nouveau venu de bas en haut, de haut en bas. Il ne semblait vraiment pas à son aise, mais on le serait pour moins que cela dans ces coins reculés de notre terre. Rares étaient les simples humains qui s'aventuraient si loin, et autant dire que s'ils le faisaient, c'était clairement à leurs risques et périls. Mais peut-être le jeune homme n'était-il pas humain ? À l'odeur, elle constatait qu'il ne devait s'agir ni d'un vampire, ni d'un lycan, mais pour le reste, son odorat certes aiguisé ne faisait pas de distinction, si ce n'est que son sang devait être légèrement sucré, et que c'était sans doute une aubaine pour lui qu'elle ait déjà dîné.

-Qu'est-ce que tu viens faire ici, Owen ?
Elle marqua une légère pause, son regard ancré dans le sien, souhaitant vraiment qu'à la question suivante, il réponde "rien", car elle avait déjà commis bien trop d'impairs pour en ajouter un autre à une liste déjà bien trop longue. Qu'est-ce que tu as vu ?

Elle était bien contrainte de poser la question, même si cela signifiait pas la même occasion qu'elle admettait à mi-mot qu'il y avait eu quelque chose à voir, et rien qui ne soit vraiment innocent ou moralement acceptable. La question "Qu'est-ce que tu as vu ?" pouvait se traduire autrement par un "Que vais-je faire de toi ?", car son destin dépendait bel et bien de la réponse qu'il voudrait bien lui fournir. Quoi qu'il était fort probable qu'elle sous-estime très largement son interlocuteur, et que sous ses airs égarés et mal à l'aise se dissimule un adversaire redoutable, qu'elle était très largement en train de sous-estimer. Le fait est qu'elle ne faisait jamais plus de victimes que celles exigées par le Sorcier et par son appétit. Repue et venant d'accomplir sa mission, elle n'avait logiquement pas d'intérêt naturel à s'en prendre à son interlocuteur, si ce n'est que la prudence était une qualité dont se devait de disposer n'importe quel mercenaire aguerri.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Mar 6 Oct - 21:22

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Owen se doutait bien qu’il se retrouvait dans une situation compliquée et qui pouvait clairement lui causer du tort. Ce n’était pas bon de rencontrer quelqu’un dans la forêt de cette manière, du moins si on avait l’intention de rentrer vivant chez soi. Le sorcier était quand même bien place pour savoir que cet endroit était loin d’être sécurisé et qu’il fallait se montrer prudent. Ce n’était pas pour rien qu’il était incapable de cacher la peur qu’il ressentait en cette seconde, alors qu’il se retrouvait devant cette gamine. Une gamine si à l’aise dans les montagnes, ce n’était vraiment pas un bon signe. Les yeux du jeune homme ne la quittaient pas du regard, à la recherche d’un indice qui pourrait lui dire ce qu’elle était. Il ne parvenait vraiment pas à se dire qu’elle était une simple humaine, ça ne collait vraiment pas à la situation et encore moins à sa façon de parler. Qu’est-ce qu’il venait faire ici et qu’est-ce qu’il avait vu ? C’était qu’il y avait forcément quelque chose qu’il aurait pu voir et qui devait évidemment poser problème, autant dire qu’Owen n’était pas certain que cela change grand-chose qu’il n’ait rien vu. Il laissa quelques secondes planer avant de reprendre la parole, toujours avec ce léger tremblement qui trahissait sa crainte.

« Je me contente de me promener dans le coin. » Dit-il doucement, sans lâcher du regard la jeune fille qui se trouvait devant lui. Il se demandait s’il ne devait pas simplement prendre ses jambes à son cou, mais ce n’était sans doute pas bien raisonnable. Il n’avait aucune idée des chances qu’il avait de s’en sortir. Cependant, il n’allait pas baisser sa garde et il allait se tenir prêt au cas où (il était un sorcier quand même après tout, il pouvait un minimum se défendre. « Je n’ai rien vu du tout d’accord. » Dit-il en prenant légèrement plus confiance en lui. « Je ne sais rien et je ne veux rien, vraiment. »

En dehors de simplement rester en vie, s’il pouvait éviter de se faire avoir comme un idiot parce qu’il s’était promené autour des montagnes tout seul. Il avait pris un risque en le faisant, même s’il n’était pas un humain de base et qu’il avait quelques moyens de se défendre. Mais comparé aux autres sorciers, Owen avait encore énormément de chose à apprendre, surtout quand on le comparait avec celui qui dirigeait son petit royaume dans les grottes au cœur des montagnes. Il espérait donc que cette rencontre avec cette gamine, dont il ne connaissait rien encore, n’allait pas être la dernière de sa vie. Et finalement, il se permit de se montrer plus curieux.

« Qui es-tu ? »

Puisqu’il s’était présenté, c’était quand même la moindre des choses qu’elle en fasse de même également. Il espérait peut-être un peu trop, mais pourquoi pas après tout ? Il n’avait pas grand-chose à perdre, peut-être qu’il allait même pas voir le jour se lever alors autant tenter.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Lun 12 Oct - 23:59


Longue est la nuit
L

e prénommé Owen avait beau dire, Coraline ne goûtait pas vraiment à son excuse, et la trouvait même peu crédible. Rares étaient les simples humains qui se promenaient aussi loin dans la forêt, et ce sans avoir une idée derrière la tête. Comme de par hasard, le jeune homme se trouvait à proximité des grottes, comme de par hasard, il s'était trouvé dans les parages alors qu'elle s'était rendue coupable d'un forfait qui pourrait lui coûter cher si elle laissait des témoins derrière elle, et elle se demandait vraiment si elle n'avait pas affaire à l'un de ces témoins qu'il lui faudrait justement faire taire à tous prix. Il s'en défendait, bien sûr, assurant qu'il n'avait rien vu du tout. Seulement, comment le croire ? Il est vrai que les inflexions de sa voix semblaient révéler la plus entière des sincérités, mais il pourrait tout à fait être un excellent menteur. Après ce qu'il avait potentiellement vu, logique qu'il n'ait pas envie de l'avouer, de crainte de connaître le même sort. Coraline faisait face à une impasse. Elle tuait de sang froid, sans vergogne ni scrupule, pour se nourrir ou répondre aux ordres du Sorcier, mais quand le crime dépassait le cadre de ces deux impératifs, elle se sentait acculée. Car Coraline était peut-être moins mauvaise que ce que laissaient penser les apparences, elle avait seulement tenté de l'être pour ne plus supporter d'avoir un coeur. Sauf que, même s'il ne battait plus, elle avait bien été forcée et contrainte de constater qu'il lui faisait encore vraiment défaut.

-Je pourrais devenir ton pire cauchemar, si je le décidais.
répondit-elle doucement, avec une neutralité de ton où devait forcément se lire une menace certaine. Non, elle n'allait pas le tuer sans preuve, mais elle espérait bien l'intimider assez pour qu'elle ne cherche pas à s'en prendre à elle. Je m'appelle Coraline. daigna-t-elle finalement se présenter, sans savoir si elle faisait effectivement bien de révéler sa véritable identité. Personne ne vient jamais se promener dans le coin. ajouta-t-elle en le regardant avec la plus grande des insistances. Le village est à des kilomètres, personne ne s'aventure aussi loin sans avoir de vraies raisons.

Et la véritable raison d'Owen, même s'il ne voudrait peut-être pas la formuler malgré son insistance, déciderait du comportement à venir de Coraline. Même si elle n'approuvait pas entièrement ses méthodes, Coraline était entièrement loyale envers le Sorcier, elle lui était dévouée, et ne mettrait jamais ses secrets en péril, c'était complètement inconcevable, à ses yeux. Le Sorcier mettait peut-être de nombreuses vies en péril, mais Coraline n'oubliait pas qu'il lui avait sauvé la sienne, de vie... Enfin, si l'existence qu'elle menait dorénavant et depuis sa transformation pouvait vraiment être qualifiée de "vie". Et pour cette raison, elle défendrait ce territoire comme s'il lui appartenait, et ne laisserait aucun intrus lui nuire.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Lun 2 Nov - 11:56

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Owen ne pouvait que craindre les minutes prochaines, au vu de la conversation qui s’entamait avec la jeune fille qu’il venait de croiser dans la forêt. Au vu de sa manière de parler et de se tenir, le sorcier était persuadé qu’elle ne pouvait pas être une simple humaine (en même temps, on ne voyait pas beaucoup de gamine humaine se promener aussi loin dans la forêt). Et surtout, elle se demandait ce qu’il faisait dans le coin et ce qu’il avait vu. Donc il y avait quelque chose qu’il aurait dû voir, ou plutôt qu’il n’aurait pas dû voir. Owen ne se sentait vraiment pas rassuré, mais en même temps c’était de sa faute. Ces derniers temps, il se promenait souvent dans le coin afin d’en savoir plus sur le Sorcier qui avait tué sa mère. Il n’était donc pas vraiment étonnant qu’il fasse de mauvaise rencontre, mais il n’avait pas vraiment envie de finir ses jours maintenant. Il n’avait pas l’intention de sous-estimer la jeune fille qu’il avait sous les yeux, il préférait largement rester sur ses gardes. Il laissa quelques secondes s’écouler avant de prendre la parole, la voix toujours aussi tremblante qu’avant.

« Je n’ai rien vu. » Ce qui était vrai en prime. Même si le jeune homme n’était pas idiot au point de croire que cette fille se contentait de se promener dans le coin sans rien faire de particulier, mais il n’avait vraiment rien vu. Il ne savait pas qui elle était, ce qu’elle faisait et il espérait qu’ainsi il n’aurait pas trop d’ennuie. Au pire, il n’hésiterait pas à faire usage de ses pouvoirs pour se défendre, même si cela ne l’aiderait peut-être pas forcément. Cela dépendant de ce qu’elle était, de ce qu’elle savait faire et même de sa capacité à lancer des sorts sous la pression. Il fallait vraiment qu’il s’entraîne plus souvent, mais il ne pouvait malheureusement pas compte sur son père pour ça. « Je ne faisais que me promener dans le coin. »

Il avait une raison bien précise de se promener ici, mais il ne faisait en effet que passer dans le coin. C’était son activité principale ces derniers temps, quand il parvenait à quitter le village, se promener près des montagnes afin de chercher des informations sur le Sorcier qui agissait dans les grottes. Il ne savait vraiment pas ce qu’il allait bien pouvoir trouver, mais il ne pouvait de toute façon pas rester inactif. Depuis qu’il était certain que ce Dean Appers était l’homme qui avait tué sa mère, et qu’il s’était allié à Arthur, il avait besoin d’agir et de faire quelque chose.

« Vous n’êtes pas humaine n’est-ce pas ? »

Ce n’était pas forcément bon pour Owen de se montrer trop curieux, mais il n’avait pas pu s’empêcher. Il espérait simplement que sa question n’allait pas lui attirer trop d’ennui.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Lun 2 Nov - 21:32


Longue est la nuit
C

oraline ne comptait pas baisser la garde auprès de son interlocuteur, elle sentait bien qu'elle pourrait risquer gros si elle se l'autorisait. Elle commençait de plus en plus à croire qu'il n'avait bel et bien rien vu, mais elle ne pouvait pas du tout prendre le risque de le croire sur parole. Elle risquait trop gros, et elle avait déjà commis trop d'impairs. Elle était certaine que le Sorcier l'avait dans le collimateur, et elle ne comptait plus le décevoir. D'autant que la jeune femme aux allures de gamine avait de nouveaux intérêts, à présent, à se retrouver dans le sillage de Dean Appers, et si elle se conduisait bien, il accepterait peut-être de lui rendre le précieux service qu'elle attendait de lui. Et que faire de l'éventuel témoin encombrant, donc ? Elle n'était toujours pas décidée. Il la rendait curieuse, et défiante. Les deux en même temps, et elle avait le sentiment que c'était réciproque. Elle restait convaincue de ce qu'elle avait dit plus tôt. Personne ne venait dans ce coin uniquement pour se promener. La lisière des grottes, des montagnes, étaient bien trop éloignée de tout, il avait beau dire et répéter qu'il se baladait seulement, elle ne voulait rien en craindre. Quoique, s'il n'était pas un simple humain, il avait peut-être déjà plus de raisons de se trouver ici... Et elle commençait à croire que c'était bel et bien le cas. En tous cas, il n'était pas ignorant de ce qui rôdait dans notre terre, sans quoi il ne supposerait pas qu'elle-même en était une, de créature.

-Bien vu Owen.
déclara-t-elle en passant sa langue sur ses dents pour révéler à son interlocuteur ses canines pointues et acérées.

Elle n'avait pas la moindre raison de dissimuler son identité à son interlocuteur, elle ne la cachait jamais à qui croisait son chemin (et n'y survivait pas, généralement), la seule personne à qui elle l'ait jamais caché était Scott, et autant dire qu'elle s'en était mordue les doigts (au sens figuré, cela va sans dire). Elle n'avait pas de raison de se cacher, à moins de jouer un jeu au service du sorcier et de se faire passer pour la gamine qu'elle n'était pas afin de s'attirer la pitié de ses futures victimes. Autrement, elle préférait qu'on sache qu'elle était un vampire, ne serait-ce que pour faire comprendre à tout un chacun qu'elle n'était pas l'enfant qu'elle donnait l'air d'être.

-Je suppose que tu n'es pas humain, toi non plus, pas vrai ?


Autant commencer par là, après tout, si elle voulait pour de bon découvrir à qui elle avait affaire. Il serait plus simple d'aviser ensuite et de décider de la meilleure attitude à adopter. Coraline tentait de deviner avec quel type de créature elle pouvait bien être en train de converser. Elle était quasiment certaine, en tous cas, qu'il n'était pas des siens. Et pas un lycan non plus, elle avait fini par repérer ces fichus loups rien qu'à l'odeur.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Mar 24 Nov - 11:51

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Quand Owen avait affirmé que la gamine qui se trouvait sous ses yeux n’était pas humaine, il eut rapidement la réponse. Elle passa sa langue sur ses dents et le jeune homme pu apercevoir les canines de vampire. Ainsi donc, cette « gamine » était une buveuse de sang, Owen avait bien fait de se méfier. En même temps, avec l’habitude, le sorcier savait parfaitement qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. Autant dire que cette personne aux allures enfantines ne devait pas du tout être sous-estimée. Owen ne savait pas vraiment ce qu’il devait faire maintenant. Le mieux était peut-être de prendre ses jambes à son cou, même s’il savait parfaitement à présent qu’il ne s’en sortirait pas si jamais elle décidait de le rattraper. Il n’avait donc plus qu’à espérer qu’elle ne veuille pas planter ses crocs dans sa peau afin de boire son sang. Pour le moment, Owen était encore en vie alors c’était sans doute bon signe. Si l’inconnue avait eu envie de le tuer, elle aurait pu le faire depuis qu’elle avait senti sa présence. Owen avait envie de croire que cela signifiait qu’il avait une chance de s’en sortir. En plus, elle ne manqua pas de retourner sa remarque vers lui. Elle supposait bien en effet, il n’était pas humain.

« Je ne suis pas humain en effet. » Répondit-il en tentant de contrôler du mieux qu’il pouvait sa voix. Ce n’était vraiment pas avec une attitude comme ça qu’il allait pouvoir faire quelque chose contre le Sorcier. Il fallait qu’il prenne le dessus sur ses émotions, qu’il se montre plus fort. « Je suis un sorcier. »

Ajouta-t-il, même si la vampire n’avait pas spécifiquement demandé ce qu’il était. Mais Owen avait compris la question dans la question, elle se demandait ce qu’il était alors autant qu’elle le lui dise. Est-ce que cela allait lui être favorable, il ne pouvait pas vraiment le savoir en fait. Il n’avait pas d’autre choix que de croiser les doigts pour que les minutes suivantes ne lui soient pas fatales.

« Je n’ai rien contre vous. »

Il ne pouvait pas s’empêcher de le préciser, pour que la buveuse de sang sache bien qu’il n’avait aucune mauvaise intention la concernant. Maintenant qu’il savait ce qu’elle était, il devinait un peu ce qu’elle pouvait faire dans le coin. Ça ne le dérangeait pas, il connaissait l’existence des créatures après tout. Il avait simplement envie que le prochain repas de ce vampire aux allures d’enfant ne soit pas lui, c’était qu’il avait quand même envie de pouvoir rentrer chez lui en vie (principalement parce qu’il avait des choses à accomplir dans le futur, un but dans sa vie… celui de tuer Dean Appers pour venger la mort de sa mère). Il n’avait vraiment aucune envie que Coraline devienne son pire cauchemar, comme elle le lui avait dit.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Mer 25 Nov - 19:14


Longue est la nuit
A

insi, Coraline avait bien deviné - en même temps, il ne fallait pas être un devin ou disposer d'une intelligence hors-normes pour tirer les mêmes conclusions qu'elle  étant donné l'endroit où ils se trouvaient et les personnes qui avaient pour habitude de le fréquenter - : le jeune Owen était bel et bien une créature. Plus précisément, il était un sorcier. Sous le coup de cette révélation, de cette information nouvelle, les traits de la jeune vampire se détendirent légèrement. si tel était le cas, cela signifiait donc qu'il n'était peut-être effectivement pas là par hasard, mais au nom de motifs qui pourraient lui être bien moins hostiles. Un sorcier qui se promenait du côté des grottes, s'il était comme n'importe quel sorcier qui se promenait du côté des grottes, avait toutes les chances de faire partie de la multitude d'assistants (que l'on qualifierait plus aisément de partisans) de Dean Appers. Donc, il serait un allié ? C'était possible. Même très probable. Certes, il ne semblait pas à la jeune femme l'avoir déjà vu (elle se disait qu'elle l'aurait tout de même reconnu dans le cas contraire), mais ça ne voulait rien dire. Coraline était un élément à part parmi ceux qui étaient au service du sorcier. La buveuse de sang ne mettaient presque jamais les pieds au laboratoire de ces sorciers fous qui contraient la nature elle-même. La présence d'Owen parmi eux aurait aisément pu lui échapper, surtout s'il était une nouvelle recrue. Comme il devenait de plus en plus manifeste qu'il ne la connaissait pas du tout non plus. Mais ça ne saurait tarder. Elle restait sur ses gardes tout de même, ceci dit. Il lui semblait tout de même surprenant que le jeune homme se montre si insistant quant au fait qu'il ne lui voulait pas de mal en de telles circonstances.

-Un sorcier...
répéta-t-elle pas tant pour demander confirmation que pour elle-même, à la vérité. Tu ne travaillerais pas pour le sorcier qui vit dans les grottes ?

Elle restait très vague et très neutre dans son propos. Elle avait prêté allégeance au Sorcier. Elle ne pouvait pas se permettre de le trahir par maladresse ou parce qu'elle commençait à penser se trouver peut-être en présence de l'un de ses sbires. Elle demandait juste la confirmation de ses présomptions. Et si elle apprenait se leurrer ? Alors elle ferait de son mieux pour faire oublier ses propos à son interlocuteur et prendrait grand soin de les faire passer pour des divagations avant de combiner autant d'efforts que possible pour faire oublier ce qui pourrait être une information neuve aux oreilles du sorcier. Bien sûr, elle ignorait qu'Owen savait parfaitement ce qui se tramait dans les grottes, sans pour autant y prendre part. Cherchant plutôt à démanteler ce réseau. Si elle avait pu comprendre cela bien avant, elle aurait mis un terme bien plus direct à cette discussion. Et certainement bien plus violent, aussi.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Ven 18 Déc - 23:43

Coraline & Owen
Longue est la nuit
En informant la vampire qu'il était un sorcier, Owen ne s'attendait pas du tout à ce qui allait suivre. Comment aurait-il pu en effet ? Il ne pouvait pas imaginer que la buveuse de sang qui se trouvait sous ses yeux, travaillait pour l'homme qu'il avait plus envie de tuer que n'importe qui. Quand elle répéta le fait qu'il était un sorcier, le jeune homme se contenta simplement de faire un signe de la tête, pour confirmer. Il était bel et bien un sorcier, elle avait bien compris et il n'avait pas mentit. Même si ce n'était pas vraiment une bonne chose de dire à une inconnue sa nature, mais il préférait qu'elle sache qu'il n'était pas humain. Il ne s'attendait cependant pas à l'entendre lui parler du Sorcier. Le Sorcier qui vivait dans les grottes, cela ne faisait aucun doute de l'identité de l'homme. Elle parlait évidemment de Dean Appers, Owen ne se permettait même pas de douter une seule seconde. Est-ce que cela signifiait qu'elle avait un rapport avec lui ? Il ne pouvait évidemment pas le savoir. D'une manière générale, Owen était partie du principe que le Sorcier ne s'alliait qu'aux sorciers et qu'ils étaient contre les autres créatures, parce qu'il faisait des expériences sur eux. Cependant, il ne connaissait pas tout de la façon de faire de Dean Appers. Bien au contraire, il ignorait encore énormément sur lui, même s'il avait l'intention de palier à ce manque.

« Et si c'est le cas ? Ça change quoi ? »

Se contenta-t-il de répondre à la vampire, restant volontairement vague. Il ne savait pas si la buveuse de sang était contre le Sorcier ou non, il ne pouvait donc pas vraiment prendre de risque. Si elle était contre, cela pouvait en faire une alliée potentielle (Owen ne crachait sur aucun allié), si elle était pour cela en faisait une ennemie. Sauf que le jeune homme n'avait pas spécialement envie qu'elle comprenne qu'ils n'étaient pas alliés si ce n'était pas le cas. Owen se retrouvait devant une vampire, il savait qu'il n'était pas en position de force. Il avait beau avoir des pouvoirs, le jeune homme ne pensait pas pouvoir contrer les attaques d'une buveuse de sang. Il n'en était pas sur en tout cas, donc il n'allait pas prendre le risque. Il préférait largement attendre la réponse de la "jeune" fille (il n'avait aucune idée du fait qu'elle était bien plus vieille qu'elle ne semblait en avoir l'air), jauger un peu la situation dans laquelle ils se trouvaient. Coraline pouvait donc imaginer ce dont elle voulait dans ses propos, qu'il était avec le Sorcier des grottes ou non. C'était fait exprès justement, pour qu'il puisse lui savoir de quel côté elle se trouvait. Peut-être qu'elle se trouvait dans aucun coté, d'ailleurs, qu'elle avait simplement entendu des rumeurs qui parlaient d'un sorcier agissant dans les montagnes (faisant des horreurs vraiment). Et si c'était le cas, si la buveuse de sang ne savait pas grand-chose (même si le fait qu'elle mentionne les montagnes lui laissait croire qu'elle en savait quand même pas mal), il allait peut-être pouvoir s'arranger pour la diriger vers son côté. Enfin, Owen faisait de grande présomption pour l'instant, mais il ne savait rien du tout de ce qu'il allait pouvoir obtenir comme réponse de la part de celle qu'il avait sous les yeux. Réponse qui allait pouvoir déterminer leur relation future.


_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Mar 22 Déc - 10:38


Longue est la nuit
L

e sorcier et la vampire avaient manifestement en commun une certaine prudence. Tous deux marchaient sur des oeufs, ne semblant pas souhaiter témoigner de leur allégeance tant qu'ils ne sauraient pas celle de l'autre. Somme toute, donc, ce petit jeu pouvait durer un certain temps, parce que la buveuse de sang ne commettrait certainement pas l'erreur d'avouer travailler pour le Sorcier, sachant qu’elle pourrait accuser des représailles non seulement de la part de son interlocuteur, mais également de la part de Dean Appers en personne. Et elle craignait largement plus la colère du dernier que celle du premier. Même si de ce dernier, elle ne savait définitivement rien, rien qui sache en tous cas judicieusement l’éclairer. Visiblement, cela resterait ainsi un certain moment, puisqu'ils adoptaient tous les deux la même attitude, se regardant en chiens de faïence, ne cédant pas un pouce de terrain à l'autre, ne laissant voir d'eux qu'une surface imperméable, sans que l'on puisse savoir ce qui se cachait derrière ces masques. La réponse d'Owen (qui, en vérité, était une question, d'ailleurs), ne répondait et ne résolvait rien, donc. Ah si, une chose tout de même. Coraline ne pouvait plus avoir de doutes quant au fait que le jeune homme connaissait bel et bien l'existence de Dean Appers. Est-ce que cela lui laissait deviner qu'il était pour ou contre lui ? Non, toujours pas, et c'en devenait frustrant. Bien sûr, Coraline ne pouvait pas reprocher à son interlocuteur une attitude qu'elle adoptait elle-même, mais l'envie ne manquait pas de l'effleurer par instants. L'attitude d'Owen, si similaire à la sienne, pourrait la mener sur une piste, fausse certes, mais une piste tout de même. Mais prudence et sûretés étaient mères de toutes les vertus en cette terre. La réponse qu'elle devait faire au sorcier ne serait sans doute pas beaucoup plus satisfaisante pour lui, d'ailleurs.

-Pour moi, ça ne changera pas grand chose.
répondit-elle posément. Au fond, qu'il travaille ou non pour Appers ne changerait rien à son quotidien. Disons seulement que, si ce n'était pas le cas, elle devrait se perdre en justifications qu'elle préférait largement s'épargner. Si tu fais partie de ses sbires, je ne te féliciterai pas, je ne te blâmerai pas non plus. De même si tu n'en fais pas partie. Elle le fixait intensément espérant, sans doute, lire quoi que ce soit qui sache être éclairant dans son regard. Pour l'heure, pas grand chose. Dans un cas comme dans l'autre, je ne t'empêcherai pas.

En bref, elle affirmait une neutralité totale. Mais forcément en partie feinte. Car si elle était neutre en termes d'opinion (elle n'approuvait ni ne désapprouvait le Sorcier), elle ne l'était certainement pas en acte. Bien des victimes d'Appers n'en auraient pas été sans son intervention, après tout. Elle enlevait, martyrisait, tuait, en son nom, et avec une froideur et un détachement entiers, comme si ces vies ne signifiaient absolument rien, parce qu'elle avait appris à les considérer comme insignifiantes, à mesure qu'elle découvrait la vacuité de sa propre existence depuis qu'elle avait été mordue. Enfin... jusqu'à il y a peu.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Ven 5 Fév - 21:15

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Owen agissait de cette manière, parce qu’il ne voulait pas en dire trop sur sa situation. Le fait que Coraline mentionne le Sorcier était bien la preuve qu’elle savait quand même quelque chose. Il ne pouvait pas savoir si elle avait un rapport ou non avec Dean Appers. Sa réponse était donc en quelque sorte un moyen d’en savoir un peu plus sur la buveuse de sang, puisqu’il ne répondait pas vraiment et se contentait de lui poser une question. Qu’est-ce que cela ferait s’il travaillait pour le Sorcier ? Comment elle réagirait et surtout qu’est-ce qu’elle penserait de tout cela ? Evidemment, Owen ne s’était pas vraiment attendu à ce que Coraline réponde d’une manière aussi neutre. Elle lui affirma que s’il travaillait pour lui, ça ne changerait rien à la situation. Qu’il le fasse ou non, elle n’allait ni l’encourager, ni le blâmer. Le jeune homme comprenait quand même, dans ces propos, qu’elle connaissait un minimum les rumeurs qui couraient sur le Sorcier en question et ce qu’il faisait. Mais elle était neutre, du moins c’était ce que ses paroles sous entendait. Avec cela, Owen ne pouvait pas se douter que Coraline travaillait en réalité pour le Sorcier qu’il cherchait à arrêter. Encore heureux d’ailleurs, sinon son jugement serait bien plus définitif au sujet de la jeune « fille ».

Quoi qu’en réalité, il n’appréciait pas pour autant la neutralité de la buveuse de sang. Visiblement, elle en savait assez sur le Sorcier, mais elle n’avait pas l’intention de blâmer ceux qui se trouvait avec lui. Cela ne changerait rien à ses yeux si jamais Owen était un sbire de l’homme, autant dire qu’elle cautionnait en partie les actions de ce dernier. Du moins, c’était comme cela que le sorcier interprétait les propos de la vampire. Il se montrait sans doute trop radical de son côté – il l’avait déjà prouvé – mais il n’y pouvait rien. Il avait vraiment à cœur d’arrêter cet homme qui causait tellement de ravage autour de lui, aidé par ces sbires de malheur. Ce fut sans doute à cause de cela qu’il ne manqua pas de se vendre un peu plus, de se montrer moins prudent dans ses paroles.

« Cela m’aurait arrangé que tu m’en empêches, que tu me condamnes… »
Dit-il dans un souffle, les dents légèrement serrés. « Si jamais je faisais partie de ses sbires. »

Autant dire qu’Owen venait clairement de donner sa pensée envers le Sorcier en question, ce qui n’était vraiment pas une bonne chose au vu de la personne qui se trouvait devant lui. Mais il ne pouvait pas se douter qu’elle avait un rapport direct avec Dean Appers, qu’elle l’aidait dans ses projets. Même si elle n’y prenait pas entièrement part, elle était quand même responsable de la mort d’une partie des personnes disparues à cause du vieil homme. Owen savait pourtant qu’il devait se montrer plus prudent, qu’il ne devait pas parler de cette manière à n’importe qui. Il s’attirait suffisamment d’ennui à voulant contrer le Sorcier.


_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Sam 6 Fév - 23:46


Longue est la nuit
I

l y avait dans le ton et l'expression d'Owen, en plus des propos qu'il formulait, quelque chose comme de la détermination, peut-être même une sorte de rage. C'était du moins de cette manière que la buveuse de sang ne pouvait s'empêcher de l'interpréter, et ses paroles le laissaient plus exactement supposer encore, il faut bien le dire. Il venait tout de même de lui dire, même s'il ne le formulait pas si précisément, qu'il blâmait les actions du sorcier, bref, qu'il était contre le sorcier. Coraline, du fait de son allégeance, aurait peut-être dû le blâmer, mais ses propos n'étaient pas un écran de fumée, elle les pensait bel et bien. Si elle n'était pas si neutre qu'elle l'avait affirmé dans ses actes (bien au contraire, on pouvait même dire qu'elle cautionnait et encourageait complètement les actions du Sorcier), elle l'était bel et bien en pensée. Il semblait logique qu'Appers ait des détracteurs, et elle en avait visiblement un en face d'elle. Allait-elle pour autant le dénoncer à son "maître" ? Ou encore lui tendre un piège ? Elle l'aurait pu, c'est vrai. Et puisqu'elle avait à cœur de prouver sa valeur au Sorcier, cela aurait peut-être été l'occasion idéale d'obtenir ses faveurs. Mais elle n'en avait pas l'intention, elle n'en ferait rien. Elle détruisait la vie d'innocent par obligation ou par appétit. Mais il ne lui avait été donné aucun ordre direct à l'encontre de son interlocuteur. Alors elle n'agirait pas. Elle n'aimait pas, néanmoins, se sentir comme accusée du fait de sa neutralité. Certes, ce serait sans aucun doute pire s'il savait de quoi il retournait exactement, de quoi Coraline était responsable, et serait responsable à l'avenir. Mais malgré tout, ses choix étaient ses choix, et elle n'avait guère l'intention qu'un inconnu l'en détourne. Elle n'approuvait pas les méthodes d'Appers, mais elle n'oubliait pour autant pas qu'il lui avait sauvé la vie. Et cela savait primer sur absolument tout le reste.

-Qu'est-ce qu'il t'as fait, exactement, pour te mettre dans un état pareil ?
demanda-t-elle, non sans une certaine curiosité.

Au fond, mieux valait sans doute ne pas demander. Depuis le départ, Coraline était tout de même partie du principe que, moins elle en savait sur les activités et les intentions de celui qu'elle servait, mieux c'était, mais le jeune homme qu'elle avait sous les yeux l'intriguaient. Tous ceux qui connaissaient le Sorcier et à qui elle avait pu parler jusque-là en parlaient avec le plus grand des enthousiasmes, ils admiraient son laboratoire, approuvaient ses desseins. Mais pour la première fois, elle se retrouvait non pas face à un partisan ou à une victime mais bel et bien face à un ennemi. Et ça n'avait rien d'habituel ou d'anodin. Pour preuve, elle ne pouvait s'empêcher de s'interroger.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Sam 5 Mar - 20:49

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Owen savait pourtant qu’il ne devait pas ainsi exprimer ce qu’il pensait vraiment du Sorcier, mais il était incapable de se retenir. Le fait de voir cette jeune fille si neutre alors qu’elle connaissait Dean Appers le faisait sortir de sa raison. Comment pouvait-on être neutre après tout ? Le jeune sorcier voyait la vie blanche ou noire. Soit on avait des mauvaises intentions et on pouvait cautionner les actions du Sorcier qui faisait tant de mal autour de lui, soit on avait de bonnes intentions et on ne cautionnait pas ses actions. Pourtant, Owen était quand même un exemple de gris, mais il ne se voyait pas du tout de cette manière. Il souhaitait arrêter le Sorcier, l’empêcher de continuer à faire du mal et pour cela, il était prêt à utiliser tous les moyens à sa disposition. Il n’était pas question de lui laisser une chance de continuer, alors s’il en avait la possibilité, il s’arrangerait pour l’arrêter définitivement. Autant dire qu’il avait bien l’intention de le tuer, si cela était nécessaire. Ce qui n’avait rien à voir avec des « bonnes intentions ». Mais Owen ne parvenait vraiment pas à être objectif concernant le Sorcier, tout comme il ne parvenait pas complètement à rester insensible. Les propos de Coraline l’avaient poussé à répondre d’une façon qu’il aurait dû s’abstenir, afin de ne pas monter à quel point il avait une dent contre Dean Appers. Coraline avait donc pu, sans souci, se rendre compte de quelque chose et elle ne manqua pas de le questionner à ce sujet. Owen se rendait bien compte qu’il avait été bien trop loin dans ses propos, mais il ne pouvait plus revenir en arrière. Et maintenant qu’elle venait de le questionner sur les détails, il n’allait pas abandonner la conversation.

« Il a tué ma mère… » Dit-il alors, d’un ton qui ne pouvait pas laisser place au doute. Il affirmait sincèrement que le Sorcier, Dean Appers, était à l’origine de la mort de sa mère. Il l’avait tué, c’était aussi simple que cela. Evidemment, en plus de l’avoir tué, il avait fait des expériences sur elle, mais le résultat était surtout qu’il avait pris la vie de sa mère et à cause de lui, il l’avait perdu. « Cet homme a enlevé ma mère et a fait des expériences sur elle. » Puisqu’il abordait le sujet, autant qu’il rentre dans les détails. « Elle n’a pas survécu. »

Owen ne pouvait pas dire beaucoup plus sur ce qu’il avait vécu à cause de Dean Appers à l’inconnue qui se trouvait devant lui. Avec un peu de chance – si on pouvait vraiment appeler ça une chance – Coraline allait changer un peu d’avis sur le Sorcier. La « jeune fille » avait utilisé un ton bien trop neutre au goût d’Owen, elle ne pouvait quand même pas rester complètement indifférente à ce qu’il venait de dire. Elle ne pouvait pas faire comme si le Sorcier n’était pas un monstre, à moins qu’elle ne soit de son côté.


_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Sam 5 Mar - 21:32


Longue est la nuit
C

oraline avait une dette d'honneur envers Dean Appers. Il lui avait sauvé la vie, elle travaillait pour lui en contrepartie. C'était aussi simple que cela. Et en même temps, c'était loin d'être simple. Coraline était toujours partie du principe que moins elle en savait sur le Sorcier, mieux elle se portait. Elle se contentait de livrer la marchandise encore vivante, parfois décédée de frais selon la commande, et prenait grand soin de ne pas considérer ces individus plus que de simples pièces de viandes, s'interrogeait le moins possible sur ce qui arrivait à ceux qu'elle attachait dans les grottes, les temps que la bande de sorciers fous s'occupent de leurs cas. On ordonnait, elle exécutait, froidement, mécaniquement, comme un robot. Elle avait acquis pour cela le même instinct que lorsqu'elle devait se nourrir. L'homme n'était plus un humain, il était un gibier, voilà tout. Sans pensée, sans vie, sans cœur, sans sentiments. Comme elle, quoi. Bien sûr, la vérité était bien plus terrible et bien plus complexe que cela. Coraline n'était pas idiote, elle le savait. Mais elle se contentait simplement de l'occulter. Elle avait acquis un don certain, pour cela. Comme celui de s'absoudre de tout sentiment. Seulement, pour que cela soit vraiment efficace (et ça ne l'était plus), il fallait savoir se résoudre entièrement à ne plus rien éprouver... et le retour de Scott lui avait fait rééprouver tout à la fois. Alors, elle s'était sentie en vie comme jamais quand elle respirait encore... Et maintenant, elle oubliait moins simplement de ses victimes les noms et les visages.

L'histoire d'Owen, de fait, ne faisait que corroborer cet état de fait. L'homme pour lequel elle travaillait était un monstre. Un assassin. Cette femme, la mère d'Owen. C'était peut-être elle qui l'avait ramenée pieds et poings liés. Elle avait peut-être contribué à son assassinat. Et voilà que cette victime avait un nom et un visage. Une famille, aussi. Un fils complètement détruite par cette mort odieuse. Et elle était actrice de cela. Elle était bien loin d'en être fière. Elle ne pouvait pas se distancier de cela.

-Personne ne survit jamais.
reconnut-elle d'une voix froide, mais un peu tremblante. Elle hésita, puis reprit la parole. Tu n'es pas ici par hasard, n'est-ce pas ?

Il ne pouvait pas seulement se promener dans le coin, comme il l'avait affirmé. Ses propos semblaient en dire long. Et au fond, elle commençait à espérer que ce soit bel et bien le cas. Elle ne bouleverserait pas le système, elle en faisait partie intégrante, et elle ne voulait pas se laisser corrompre, même si elle savait qu'elle était dans le camp des "méchants". Mais si quelqu'un d'autre décider de bouleverser ce même système, elle ne s'y opposerait pas. Même, elle fermerait les yeux dessus, comme elle ne comptait pas parler de sa conversation avec Owen au sorcier.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Mar 19 Avr - 23:23

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Owen n’avait pas envie de prendre trop de risque en racontant son histoire, mais il n’avait pas pu s’empêcher de le faire quand même. Parce qu’avec la créature qu’il avait sous les yeux, ils étaient venus à parler du Sorcier. Il ne fallait pas grand-chose pour emmener le sujet sur la table et encore moins pour que le jeune sorcier se laisse légèrement déborder par ses sentiments. Depuis des années, il cherchait qui avait tué sa mère. Il avait trouvé le responsable maintenant, mais ce n’était pas pour autant qu’il pouvait l’arrêter. Pas maintenant en tout cas, il allait pouvoir le faire mais pas de suite. Il devait donc patienter, attendre, encore et encore avant de pouvoir enfin venger la mort de sa mère. Ce qui ne manquait pas de le mettre un peu à cran, surtout quand il entendait des personnes comme la jeune fille sous ses yeux lui dire qu’elle ne condamnait pas les actions du Sorcier. Visiblement, elle le connaissait, mais elle ne faisait pas partie des personnes capables de décider de l’arrêter, de faire quelque chose pour l’empêcher. Owen avait donc raconté son histoire, affirmant que sa mère n’avait pas survécu aux traitements du Sorcier. Coraline affirma alors que personne ne survivait. La voix de la créature semblait si froide, comme si elle n’avait aucun sentiment vis-à-vis des personnes qui mourrait. Owen ne parvenait pas à rester aussi insensible et c’était sans doute ce qui le poussait à ce point à commettre des erreurs. Evidemment, la créature n’avait pas manqué de remarquer qu’il ne se trouvait pas là par hasard, il pouvait difficilement rester crédible maintenant avec son histoire de promenade.

« Non en effet. »
Répondit-il, ne sachant pas vraiment s’il faisait bien. Il ne pouvait pas avoir confiance en la jeune fille (qui n’en était pas vraiment une, mais il pouvait difficilement le deviner après tout) sous ses yeux, il ne pouvait pas lui dire n’importe quoi. Mais en même temps, il ne pouvait pas non plus mentir n’importe comment. Coraline avait bien compris qu’Owen n’était pas là simplement pour se promener, il allait s’enfoncer bien trop en affirmant que si. « Je cherche des informations sur le Sorcier. » Owen n’avait pas envie d’en dire trop, mais il se doutait aussi qu’elle ne se contenterait peut-être pas de ça. Il ne savait pas vraiment ce qu’il allait pouvoir répondre si jamais elle insistait plus encore, peut-être devait-il simplement prendre les devants. C’était encore la meilleure des solutions. « Je veux l’arrêter. »

Et si jamais Coraline était l’un des sbires du Sorcier – ce qui était effectivement le cas – il allait risquer gros. Le but n’était pas que Dean Appers finisse par découvrir son visage et ses intentions, il n’avait aucune envie de devenir l’une de ses cibles. Il souhaitait garder le plus longtemps l’anonymat afin de pouvoir avancer contre lui. Il ne savait simplement pas si les paroles qu’il venait de prononcer allait l’enfoncer ou non. Il n’avait plus qu’à attendre et voir ce que ça allait donner.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Ven 22 Avr - 19:44


Longue est la nuit
L

a jeune femme au corps de gamine avait manifestement vu juste, Owen ne se trouvait pas là par hasard et, visiblement, il mettait de côté sa défiance vis-à-vis d'elle pour lui parler plus sincèrement des raisons de sa présence. Pas sûre qu'il fasse bien. Coraline elle-même, en cet instant, pouvait difficilement décider s'il était digne ou non de sa confiance. Elle se contenta de l'écouter, les bras croisés et le visage totalement impassible. Le jeune homme lui apprit donc qu'il était là pour trouver des informations sur le Sorcier (une aubaine, donc, quelque part, qu'il soit tombé sur elle, même s'il n'était pas dit qu'elle lui soit de la moindre utilité), il voulait l'arrêter. Étant donné ce qu'elle avait appris au sujet d'Owen et de la mort tragique de sa mère, elle ne pouvait que comprendre son attitude, son besoin de vengeance. Coraline avait éprouvé le même, envers ce loup-garou qui l'avait transformé... jusqu'à connaître l'identité de ce dernier, ce qui changeait la donne et rendaient, de fait, les choses bien plus difficiles. S'il était manifeste, à présent, qu'ils appartenaient à deux camps opposés (car, quoi qu'elle puisse en dire, elle était bel et bien du côté du Sorcier, du côté des "méchants", donc), elle éprouvait bien plus de compréhension à l'adresse de son interlocuteur qu'elle ne saurait s'en reconnaître à elle-même. Il voulait débarrasser Notre terre d'une menace on ne peut plus réelle, et sa cause était fondée. La sienne, à elle, de cause, était égoïste. Elle avait simplement une dette envers l'homme qui, il y a des années de cela, lui avait sauvé la vie, et elle voulait, maintenant, utiliser les pouvoirs du Sorcier en sa faveur, ce qu'elle ne pouvait espérer obtenir qu'en obéissant au moindre de ses ordres.

-Je comprends.
dit-elle simplement. Elle lui avait dit qu'elle ne le jugerait pas, quel que puisse être sa décision, il en était toujours de même. Tant pis s'il appartenait techniquement à l'ennemi, elle ne comptait pas pour autant lui mettre des bâtons dans les roues ou parler de lui au Sorcier. Certes, elle passait, de fait, à côté d'une occasion d'être définitivement dans les petits papiers de Dean Appers, mais ce serait une maigre compassion pour le crime dont il avait souffert... et dont elle avait certainement été la complice. Si tu décides de l'arrêter seul, tu peux être certain de ne pas t'en tirer vivant. affirma-t-elle plus en guise d'observation que parce qu'elle proposait, d'une manière ou d'une autre, son aide à son interlocuteur...

Elle ne pouvait pas l'aider. Ce serait se perdre elle-même. Mais ne pas le retenir, c'était peut-être déjà l'aider, en définitive. Elle était pieds et poings liés. Ou plutôt non, elle aimait à se dire qu'elle l'était, tout simplement parce que si elle pouvait envisager de renoncer à servir le Sorcier, quitte à essuyer les risques qui iraient avec, elle ne pouvait pas le moins du monde envisager d'abandonner un rêve qui, chaque jour passé avec Scott, prenait des contours un peu plus précis.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Jeu 19 Mai - 17:45

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Owen prenait sans doute des risques à faire ainsi confiance à Coraline, mais c’était comme ça. Il n’allait pas pouvoir reculer maintenant qu’il lui avait dit la vérité. Evidemment, le jeune homme était loin de se douter qu’elle travaillait pour le Sorcier. Il se rendait bien compte qu’elle savait énormément de chose à son sujet, peut-être même plus que lui, mais il ne pensait pas qu’elle était l’une de ses sbires. Grosse erreur donc, même si la chance semblait être du côté du jeune sorcier. Parce qu’il lui faisait confiance et il avait raison de lui faire confiance. Owen était bien incapable de le savoir, puisqu’il n’avait pas la possibilité de lire dans les pensées d’autrui, mais elle n’avait pas l’intention de le vendre à celui pour qui elle travaillait. Coraline savait donc à présent qu’il avait l’intention d’arrêter le Sorcier et que c’était pour cette raison qu’il se trouvait dans les parages, afin de récolter des informations. Coraline comprenait ce qu’il venait de lui expliquer, le jeune homme ne put s’empêcher d’apprécier ce détail. A ses yeux, sa cause était parfaitement juste. Owen avait perdu sa mère à cause de cet homme et des expériences qu’il faisait sur autrui, il était donc normal qu’il souhaite se venger. Même si cela devait le conduire sur un chemin bien sombre et qu’il risquait de s’y brûler les ailes. Sauf qu’il n’avait pas vraiment le sentiment d’être compris par tout le monde. Heureusement, il était loin d’être seul dans l’affaire.

« Qui te dis que je suis seul ? » Demanda-t-il donc à la jeune fille, quand elle remarqua que s’il s’en prenait au Sorcier seul, il n’allait pas s’en sortir. Le jeune homme en avait parfaitement conscience, il savait que Dean Appers était très puissant. Et il avait aussi de nombreux sbires sous ses ordres, Owen n’était pas fou au point de vouloir s’en prendre à lui sans aide. Il lui faudrait bien trop d’année pour que ses pouvoirs puissent atteindre un jour l’étendu de ceux du Sorcier et il n’avait pas des années devant lui. « Je ne suis pas seul, j’ai des alliés. » Enfin, pour le moment, en dehors d’Arthur, il n’y avait pas encore beaucoup de membre dans leur groupe. Mais ça allait arriver. « Mais on aurait besoin de plus d’alliés… »

Autant dire qu’il sous-entendait que Coraline pourrait peut-être les idées. Owen se disait qu’elle pouvait très bien avoir envie de changer d’avis sur son implication. Elle lui avait affirmé qu’elle ne le condamnerait pas si jamais il était l’un des sbires du Sorcier, autant dire qu’elle n’avait pas vraiment envie de faire quelque chose pour l’arrêter. Mais maintenant qu’elle connaissait la raison qui poussait le jeune sorcier à vouloir l’arrêter, elle pourrait peut-être avoir envie de condamner plus activement celui qui se cachait dans les grottes. Evidemment, Owen ne pouvait pas se douter qu’il n’était pas possible pour la buveuse de sang de s’impliquer contre le Sorcier, puisqu’elle travaillait pour elle. Et parce qu’elle avait des intérêts dans cet histoire.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Jeu 19 Mai - 23:31


Longue est la nuit
A

u fond, Coraline aurait préféré que son interlocuteur soit juste un gamin (oui, c'est elle qui le considérait comme un gamin alors qu'elle semblait bien plus jeune que lui) assoiffé de vengeance qui chercherait à mener sa petite vendetta personnelle à l'encontre du Sorcier. Il aurait été plus simple de le dissuader (non, parce qu'elle ne prenait pas parti, mais elle ne voulait pas envoyer le jeune homme au casse-pipe), de l'inviter à abandonner. Mais non, il avait des alliés. Enfin, il se pouvait bien qu'il bluffe, mais elle ne le pensait pas vraiment, il n'en donnait pas le sentiment. C'était donc à autre chose, qu'elle avait affaire. À tout autre chose. Une organisation était-elle en train de se créer contre le Sorcier ? Il semblerait, oui, et elle se sentait partagée, vraiment. Parce que la jeune femme ne pouvait s'empêcher de se dire que, si ils parvenaient à renverser le sorcier, elle pourrait être libérée de ses cruelles obligations envers lui... Sauf qu'elle ne pouvait s'imaginer que ce puisse être aussi simple... Et elle avait besoin du sorcier pour s'inventer un semblant de bonheur... Alors bon, il valait mieux qu'Owen et ses alliés échouent. Oui, sauf qu'elle éprouvait une certaine empathie pour ce jeune homme qui voulait seulement venger la mort tragique de sa mère. Elle l'observa un instant sans prononcer le moindre mot. Elle avait très bien compris ce qu'il sous-entendait, en affirmant qu'il avait besoin de plus d'alliés, et dans une autre vie, peut-être qu'elle aurait bravé le danger pour l'assister. Sauf qu'elle ne le pouvait pas, évidemment. Elle devait servir le Sorcier, pas seulement parce qu'elle avait une dette envers lui, mais pour des motifs égoïstes. Pour Scott.

-Alors j'espère que tu trouveras ce que tu cherches.
répondit-elle simplement, lui laissant entendre que, si elle ne comptait pas l'arrêter dans sa démarche (quand bien même cela lui apporterait sans doute de bons points vis-à-vis d'Appers, ce qui pourrait bien lui servir), elle ne comptait pas lui apporter son aide non plus.

Elle le lui avait dit, elle n'interviendrait pas. Oui, elle n'interviendrait pas. Elle espérait seulement que, si son groupe prenait de l'ampleur, elle ne se verrait pas directement confronté à eux. Owen lui inspirait un certain respect, il était un jeune homme combattif et volontaire, qui voulait venger sa famille. Comment le lui reprocher. Elle-même s'était promis d'en découdre un jour avec le vampire qui avait assassiné ses parents et qui avait damné son âme pour toujours. Sauf que, dans son cas, elle avait compris qu'elle ne pourrait rien faire. Parce que le seul homme auquel elle ait accepté de faire confiance après sa transformation était aussi à l'origine du moindre de ses malheurs. L'ennemi, pour Owen, ne pouvait que concentrer toute sa haine et son mépris sans que rien ne puisse l'en détourner... Puisque Dean Appers était en effet un homme haïssable et méprisable.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Mar 28 Juin - 13:05

Coraline & Owen
Longue est la nuit
Owen ne savait pas vraiment où la conversation allait les mener, mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’aborder ce sujet. Pour sans doute pas grand-chose, mais il devait quand même essayer. Owen et Arthur avaient besoin du plus d’alliés pour avancer dans leurs vengeances, pour arrêter Dean Appers. Ils ne manquaient pas de motivation, mais il était évident qu’à eux deux, ils ne parviendraient pas au but qu’ils s’étaient fixés. Cela faisait des années que le lycan travaillait dans son plan de vengeance, sans résultat, maintenant ils étaient deux mais ce n’était pas suffisant. Donc, ils devaient trouver des alliés et Owen ne pouvait pas s’empêcher de sous-entendre que la jeune fille qui se trouvait devant ses yeux – et qui n’était pas à prendre à la légère – pouvaient les aider. Elle avait affirmé ne pas vouloir l’arrêter s’il faisait quelque chose contre le Sorcier, mais qu’elle ne cautionnait pas non plus. Elle n’était pas contre ceux qui travaillaient pour eux, mais pas contre ceux qui voulaient l’arrêter non plus. Owen ne comprenait pas bien où elle se positionnait et ce qu’elle avait à voir avec tout ça (ne se rendant donc pas compte qu’elle travaillait directement pour l’homme qu’il espérait tuer un jour), mais il avait envie de lui faire changer son opinion. Il ne savait pas vraiment comment il allait bien pouvoir y arriver, mais de toute façon il ne pouvait pas s’empêcher de lui affirmer, sans le faire vraiment, qu’elle pouvait les rejoindre.

Mais elle ne le fit pas, elle affirma qu’elle espérait qu’il allait trouver ce qu’il cherchait. Owen, pendant une seconde, eu l’espoir qu’elle n’avait pas compris le sous-entendu qu’il avait fait, qu’elle ne voyait pas où il voulait en venir. Mais cela ne servait à rien que le jeune homme se fasse de fausses idées, elle avait compris, mais se contentait simplement de rejeter sa proposition. Elle n’avait pas l’intention de les rejoindre, mais en même temps elle n’allait pas non plus l’empêcher de faire ce qu’il avait à faire. Elle restait neutre donc et c’était particulièrement frustrant, mais en même temps Owen ne voyait pas bien ce qu’il pouvait dire de plus.

« J’espère aussi… »

Lâcha-t-il sans chercher à cacher la déception qu’il ressentait en entendant la réponse de Coraline. Bon en même temps, le jeune homme savait bien qu’il ne pouvait pas non plus s’emballer trop rapidement. Il ne connaissait rien de la jeune fille qui se trouvait sous ses yeux, du moins il ne savait rien d’assez précis pour pouvoir vraiment lui faire confiance. Il ne pouvait donc pas savoir si cela avait été une bonne chose qu’elle entre dans la danse (un peu comme quand il avait entraîné Electre dans la cause, sans se rendre compte qu’elle n’était peut-être pas si fiable que cela), mais il n’y pouvait rien. Depuis qu’Owen s’était lancé dans ce combat, dans cette vengeance, il ne pensait qu’à ça tout le temps et il avait vraiment envie de pouvoir toucher au but.

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 412

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   Mar 28 Juin - 20:40


Longue est la nuit
C

oraline n'avait nul besoin de sonder l'esprit de son interlocuteur pour comprendre que ce dernier était déçu de sa réponse. Elle le comprenait sans mal. De ce qu'elle pensait avoir cerné du caractère du jeune homme, c'était un garçon déterminé et combattif, mais sans doute un peu trop idéaliste, également. Il fallait bien l'être pour penser être capable de se dresser contre Dean Appers, c'était une certitude à ses yeux. Il cherchait des alliés à tort et à travers, et parfois, il demandait aux mauvaises personnes. Il est certain que, au vu de l'ennemi à combattre, il était logique qu'il veuille être entouré, mais la buveuse de sang n'aurait pas l'hypocrisie d'accepter cette proposition tacite. Owen lui inspirait de la sympathie et du respect, certes, mais ils n'étaient pas le moins du monde dans le même camp, et il est certain que si le jeune homme connaissait son vrai visage, il déchanterait vite et regretterait cette discussion. Elle ne se laisserait pas avoir par ses arguments. En pensée, elle n'approuvait pas les actes du sorcier, mais elle ne pouvait pas le trahir. Elle avait une dette envers lui, et cette date n'allait d'ailleurs pas tarder à s'amplifier. Elle n'avait pas le choix, ne pensait pas en avoir, en tous cas. Ils devaient chacun poursuivre leurs routes respectives. Et à un moment, peut-être, plus équivoque, leurs chemins se croiseraient une nouvelle fois. Alors, il saurait qui elle était réellement, un sbire parmi tant d'autres. La déception qu'il éprouvait en cet instant n'était vraiment pas grand-chose en comparaison, et Owen devrait certainement s'en contenter, même s'il n'aurait sans doute pas le choix. Ils avaient choisi d'emprunter des voies dangereuses, et ce serait prétention que d'affirmer qu'ils s'en sortiraient indemnes.

-Je vais te laisser
, dit-elle alors, consciente qu'il valait mieux pour elle qu'elle s'en aille. De toute évidence, il n'avait rien vu de compromettant à son sujet, elle ne prenait par conséquent aucun risque à le laisser filer, elle en prenait bien plus de risques en poursuivant cette conversation. Il valait mieux qu'elle disparaisse... Dans l'idéal, il valait mieux qu'ils ne se revoient jamais, mais ce n'allait sans doute pas être le cas, s'il traînait sans cesse du côté des grottes, elle allait devoir se montrer très vigilante si elle ne voulait pas être surprise par le sorcier ou l'un de ses camarades. Elle savait certes se défendre, mais elle n'avait aucune envie d'avoir un sorcier pour ennemi. Au revoir, Owen, j'étais contente de faire ta connaissance.

Ou pas, mais elle demeurait certaine qu'ils auraient pu être capables de s'entendre en d'autres circonstances. Et cette conversation n'avait pas été aussi déplaisante qu'elle l'aurait pensé. Mais ces circonstances, ils ne les rencontreraient jamais, Coraline en étaient absolument certaine. Alors leurs chemins devaient se séparer là.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Longue est la nuit [pv Owen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Longue est la nuit [pv Owen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une si longue nuit... [PV Sai Don]
» La nuit va être longue...
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» La nuit du renouveau.
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes :: Grottes-