Partagez | 
 

 Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 469

Message#Sujet: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Lun 17 Aoû - 13:36

Arthur & Ely
Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
La nuit était bien avancée, alors qu’Ely se trouvait encore dans la forêt, après une nuit de chasse. Même si la jeune femme continuait de vivre dans le village et qu’elle n’hésitait pas de temps à autre à faire des victimes directement là-bas, elle allait quand même régulièrement dans la forêt afin de se nourrir. Il y avait toujours des inconscients pour aller se promener la nuit, alors que le danger était quand même bien présent. Par moment, Ely se demandait si les humains étaient simplement idiots ou s’ils le faisaient exprès. Mais en même temps, ça l’arrangeait bien au final. Parce qu’ainsi, elle avait toujours de quoi se mettre sous la dent, ce n’était quand même pas négligeable pour une vampire. Bien au contraire, elle appréciait de ne pas à avoir à se donner trop de mal pour se nourrir. Et Ely était donc maintenant partante pour une nouvelle journée, son organisme bien plein du sang de ses victimes (parce qu’il y en avait eu plusieurs en prime). Elle avait l’intention de rentrer donc, parce qu’elle n’avait plus rien à faire dans la forêt, mais elle décida de faire un petit tour près des grottes. Elle avait entendu de nombreuses rumeurs ces derniers temps sur des activités étranges dans les grottes des montagnes. Elle ne cherchait pas spécialement des réponses, elle était simplement curieuse. La jeune femme avait pas mal trainé autour des montagnes ces derniers temps, quand elle cherchait sa cousine, mais cette dernière était finalement de retour. Et cela n’avait pas été dans les grottes qu’elle avait disparu. Mais cela ne l’empêchait pas d’être curieuse pour autant, après tout il y avait peut-être quelque chose d’intéressant à y voir.

Concrètement, on ne pouvait pas vraiment dire qu’Ely faisait grand-chose de sa « vie » de vampire. En dehors de s’amuser, la jeune femme ne faisait vraiment rien de bien « intéressant ». Mais en même temps, c’était comme cela qu’elle voulait vivre, elle voulait profiter sa non-vie. Ely n’était  pas du genre à se prendre la tête, même si par moment ça lui arrivait quand même. Elle ne voyait vraiment pas l’intérêt de trop se prendre le chou, alors qu’on avait justement l’éternité pour s’amuser le plus possible. Mais cela ne l’empêchait pas quand même d’être légèrement curieuse. Il y avait peut-être de quoi s’amuser dans le coin en fait. De toute façon, au pire elle perdrait simplement son temps. Et son temps n’était pas vraiment si précieux au final, quand on savait qu’elle avait l’éternité devant elle. Les années et le temps n’étaient vraiment pas un souci pour elle. Ely était donc en train de marcher près des grottes, observant les alentours, attentive à ce qui pouvait bien se passer dans le coin. Ce fut à ce moment-là qu’elle entendit un bruit, lui confirmant la présence d’une personne dans le coin. Elle se rapprocha donc de la source, se demandant bien qui pouvait se promener si tardivement dans ce coin (sans doute encore un humain idiot).

« Ce n’est pas vraiment prudent de se promener ici. » Dit-elle à l’homme qu’elle croisa donc. « Même pour quelqu’un comme toi Arthur. »

Evidemment, Ely savait parfaitement quelle était la nature de l’homme, comme ce dernier connaissait la sienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Mer 19 Aoû - 18:05


Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
P

arfois, il se disait qu'il aurait plus rapidement fait de directement habiter à son tour dans les grottes, tant il y passait de temps. C'est bien simple, quand il ne se trouvait pas dans sa modeste bibliothèque, il se trouvait là, face à cette frontière infranchissable qui séparait notre terre de toute éventuelle autre civilisation, à arpenter les grottes, espérant trouver celle où se terrait son ennemie, qu'il comptait faire payer pour ses crimes, tous, et pas seulement ceux qui concernaient sa famille, même si ce drame influait très largement sur son acharnement à défaire les actions du Sorcier. Mais non, même s'il avait volontairement peu d'attaches au village, il tenait à son travail, d'autant que travailler dans cette bibliothèque, c'était perpétuer une tradition familiale... Alors, chaque jour, qu'il pleuve, qu'il vante, qu'il neige, il traversait la forêt, conscient de ses dangers, et il se rendait au niveau des grottes... Et le plus souvent pour rien, ne nous leurrons pas à ce sujet. La plupart du temps, ses heures d'observation silencieuse se soldaient par un échec total. Parfois, il affleurait quelques pistes, mais il était malheureusement loin de pouvoir affirmer être proche de mettre la main sur son ennemi. Qu'importe, il persévérait. Et il persévèrerait jusqu'à parvenir à quelque chose. Après tout, il n'avait jamais que cela à faire. Et, mû par sa soif de vengeance (enfin, il préférait dire de "justice", cela donnait à ses ambitions une forme moins... égoïste, ça), il comptait bien ne pas lâcher prise tant qu'il n'aurait pas obtenu gain de cause. À son poste depuis plusieurs heures, il guettait donc le moindre mouvement, et commençait sérieusement à envisager une nuit de surveillance supplémentaire qui n'aurait servi absolument à rien. Puis, finalement, il entendit du bruit.

De l'espoir ? Non, l'homme ne pensait pas avoir un tel coup de chance qu'il tombe directement sur le Sorcier (d'autant qu'il ne pensait pas qu'il sorte de sa tanière de manière générale, encore moins aujourd'hui qu'à l'époque), mais il se contenterait très bien de l'un de ses sbires. Il se retourna donc, cherchant de l'oeil l'intrus. L'intruse, en l'occurrence. Il s'agissait d'Olivia. La déception de ne pas avoir obtenu ce qu'il cherchait (même s'il n'en avait pas la preuve, il était certain que la buveuse de sang n'était pas à la botte de Dean Appers, quoi qu'il s'avançait peut-être rapidement) fut remplacée par la satisfaction de trouver cette charmante "amie", Charmante au sens le plus vénéneux que l'on puisse donner au mot "charme". Un léger sourire se déposa sur ses lèvres à la réflexion de la jeune femme qui aurait toujours l'air aussi jeune.

-Je ne suis pas certain que ce soit plus prudent pour toi, Ely. Tu as fait tout ce chemin pour m'avertir ou tu as une raison particulière de te trouver ici ?


Sa question tenait plus de la simple curiosité que de l'inquisitoire comme il lui arrivait d'en faire parfois, quand il croisait quelqu'un en ces lieux, et qu'il cherchait à savoir si cette personne pouvait faire partie de l'autre camp. Dans le cas d'Ely, il s'interrogeait tout simplement et très sincèrement sur les raisons qui l'avaient poussée s'aventurer jusqu'en ces lieux.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 469

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Sam 19 Sep - 12:34

Arthur & Ely
Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
Ely devait bien avouer qu’elle appréciait de tomber sur Arthur en cette nuit, cet homme était toujours d’une agréable compagnie. Il y avait des personnes comme cela que la buveuse de sang appréciait de croiser. Si elle était tombée sur un humain normal qui s’était perdu dans la forêt, la jeune femme aurait peut-être décidé de planter ses crocs dans sa peau. Mais ce n’était pas. En dehors du fait qu’elle n’avait pas spécialement envie de tuer Arthur (non pas qu’elle puisse apprécier sa vie en soit, il n’y avait que la sienne et celle de son frère et sa sœur qui comptait - bon, celle de Jane aussi), il était d’une compagnie très agréable. La buveuse de sang était donc assez heureuse de tomber sur lui, même si le lieu de rencontre était assez particulier. Ely se demandait bien ce que ce loup-garou faisait autour des grottes (elle n’avait évidemment aucune idée des projets qu’il avait concernant le Sorcier - en même temps elle ne savait pas grand-chose de ce qui se tramait dans les grottes), surtout que ce n’était pas une nuit de pleine lune et donc que l’homme n’avait pas besoin de s’isoler dans la forêt. Et vu les rumeurs qui couraient dans le coin, cela ne semblait pas être un endroit certain, mais Ely ne réalisait pas qu’Arthur était parfaitement conscient de ce détail.

« Je m’inquiète énormément pour toi. »

Répondit-il dans le ton de la séduction, comme elle le faisait bien souvent quand elle avait la chance de croiser Arthur. Parce qu’elle était le genre de femme à aimer séduire les autres, surtout quand les autres se révélaient être des personnes aussi agréable que le loup-garou qu’elle avait sous les yeux. Techniquement parlant, Ely ne s’inquiétait pas pour Arthur, parce qu’elle savait qu’il était parfaitement capable de s’en sortir (même si c’était plus facile pour lui quand il était tout couvert de poil, l’inconvénient d’être un lycan).

« Tu ne devrais pas t’en faire pour moi, je sais parfaitement me défendre. »
Affirma-t-elle, un grand sourire sur le visage. « J’ai entendu des rumeurs concernant des choses étranges dans le coin, j’ai voulu voir par moi-même. »

Et forcément, Ely se demandait si le jeune homme qu’elle avait sous les yeux n’était pas un peu en rapport avec ces rumeurs. Quoi qu’elle devait bien avouer qu’elle ne le croyait pas vraiment. Et en même temps, elle avait bien envie de savoir ce qu’il faisait dans le coin, alors qu’il n’avait pas besoin de s’isoler du village à cause de sa nature actuelle. Quoi qu’en même temps, Ely ne pensait pas se tromper en affirmant qu’Arthur était loin d’être une créature qui passait son temps dans le village parmi les humains (contrairement aux Johns qui n’avaient pas abandonné leur vie d’humain, même s’ils en profitaient bien mieux à présent). Arthur était très mystérieux, Ely avait bien envie de briser un peu cette barrière qu’il avait autour de lui. Par simple fierté bien sûr, parce qu’elle aimait ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Mar 22 Sep - 16:18


Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
A

rthur n'était pas né de la dernière pluie. Il savait pertinemment que l'éventuelle inquiétude qu'Ely pourrait avoir vis-à-vis de lui (et dans laquelle il ne croyait guère, donc) qu'elle prétendait lui exprimer ne motivait ni ses gestes, ni ses paroles, ni sa présence en ces lieux. Cela s'entendait, d'ailleurs, au ton de la voix qu'elle employait, et qu'elle utilisait bien souvent en sa présence. Sans que cela dérange le moins du monde le lycan, au contraire. Ely était sans nul doute une femme très séduisante, et Arthur se laissait séduire sans opposer de résistance, aucune. S'il n'avait jamais su ouvrir son coeur à une aventure sérieuse, concentrée plus que jamais sur son objectif, un point c'est tout, il restait un homme, qui ne manquait pas d'être à l'écoute de certaines de ses envies, surtout quand des opportunités aussi charmantes qu'Ely Johns se présentaient à lui. Elle ajouta qu'elle savait parfaitement se défendre, ce dont Arthur n'avait pas douté un seul instant. Ely était une tigresse, ni plus ni moins qu'une tigresse, aussi envoutante, et tout à fait apte à sortir les griffes si la situation, comme maintenant, l'exigeait. Ceci dit, Arthur également, savait se défendre, ou tout du moins voulait-il le croire, et il assumait le moindre danger auquel il acceptait de s'exposer, s'il fallait véritablement en passer par là pour atteindre son but, pour obtenir réparation, pour faire cesser les agissements de celui qu'il considérait sans rien en dissimuler comme son ennemi mortel, une menace contre toute Notre-Terre qu'il escomptait bien éradiquer. Elle lui expliqua que sa présence était liée aux rumeurs qui circulaient sur ce qui se tramait autour des grottes. Fallait-il la croire ? Il se pouvait tout à fait, après tout, qu'elle ne soit pas du camp qu'il escomptait, quoi qu'elle l'imaginait bien mal se laisser dicter sa conduite par qui que ce soit.

-Et alors ?
demanda-t-il d'un ton qui aurait pu être celui de la pure et simple conversation, s'il n'était pas effectivement intéressant. Tu as trouvé quelque chose d'intéressant ? Il ne pouvait s'empêcher de poser la question sincèrement. S'il était ici, c'était après tout qu'il était en quête de la moindre information, du moindre indice, à la recherche de tout ce qui pourrait être susceptible de le mener sur la piste du Sorcier qui avait détruit sa vie entière. Même si ce n'était pas forcément le genre de considérations qu'il voulait avoir à l'esprit quand il se trouvait en si bonne compagnie. Quand il passait du temps avec Ely, autant dire que c'était généralement plus pour décompresser que pour poursuivre ses éternelles enquêtes... à part moi, je veux dire.

Un fin sourire s'étira sur ses lèvres. Arthur n'était généralement pas si présomptueux, mais il se permettait avec la séduisante buveuse de sang des propos qu'il n'aurait pas tenus autrement.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 469

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Lun 19 Oct - 13:19

Arthur & Ely
Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
Ce n’était sans doute pas de cette manière qu’une buveuse de sang et qu’un lycane devaient discuter, mais Ely faisait sans aucun souci fi de la nature de l’homme qu’elle avait sous les yeux. Il avait beau être un ennemi naturel de sa race, elle n’en avait vraiment rien à faire. Elle faisait preuve de cette attitude séductrice comme à chaque fois qu’elle se trouvait en présence d’Arthur. En même temps, celle qui ne se rendait pas compte que l’homme avait des atouts plus qu’agréables était complètement idiote. Arthur était justement le genre de personne que la belle Ely aimait côtoyer, qu’elle aimait séduire et avec qui elle aimait passer un peu de temps. Elle passait beaucoup de son temps en compagnie de personne, mais peu avait vraiment la chance d’attirer franchement son attention. La plupart n’était que de passage pour une ou deux nuits maximum, mais concernant Arthur, elle était capable de s’en faire son quatre heures le plus souvent possible. Evidemment, c’était dans le sens d’une entente de corps mutuelle et non pas qu’elle avait envie de boire son sang. Ely n’avait pas vraiment envie de se risquait à boire du sang d’un lycan quand même, on ne savait jamais.

Arthur sembla intéressé par son petit tour près des grottes et Ely se demandait bien pourquoi. Même si elle avait déjà eu l’occasion de passer du temps en compagnie de l’homme, elle devait bien reconnaitre qu’il était plus que mystérieux. Elle se demandait par moment ce qui pouvait traverser son esprit, ce qui pouvait le préoccuper à ce point. Mais en même temps, la jeune femme n’était pas du genre à trop s’ennuyer avec des préoccupations et elle préférait largement la remarque qu’Arthur ajouta. Le sourire de la buveuse de sang s’agrandit fortement, elle aimait quand les conversations avec le lycan tournaient dans ce sens. Elle s’approcha de lui, de son pas de grâce qu’elle savait utiliser quand il le fallait, approchant sa bouche de l’oreille de l’homme (non sans en profiter pour coller son corps au sien).

« Tu sais bien que je ne trouve rien d’intéressant à part toi. »

Encore une fois, la jeune femme ne manquait pas d’utiliser sa voix de séductrice. C’était faut évidemment, elle ne pouvait quand même pas croire qu’Arthur était le seul qu’elle puisse trouver intéressant, mais elle aimait bien jouer comme cela avec lui. Et de toute façon, elle n’avait rien à dire sur son petit tour près des grottes. Elle n’avait vraiment rien trouvé d’intéressant, elle se demandait même si ces rumeurs n’étaient pas seulement des rumeurs justement, qu’il n’y avait rien. Mais elle se trompait et elle ne le découvrirait sans doute pas encore maintenant (elle avait tout autre chose en tête). Elle pourrait peut-être questionner le jeune homme sur la raison de sa présence ici également, sur même la raison qui le poussait à s’intéresser à la sienne, mais elle trouvait que c’était une vraie perte de temps. Elle n’aimait pas perdre son temps, malgré le fait qu’il soit éternel depuis qu’elle était « morte ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Mer 21 Oct - 14:53


Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
A

rthur n'avait guère su dissimuler sa curiosité, comme il ne l'aurait pas fait davantage avec quelqu'un d'autre. Quiconque s'approchait d'un peu trop près des grottes devenait pour lui un suspect et un allié éventuel, même si la personne en question se trouvait là complètement par hasard. Certes, beaucoup pouvaient n'être là que par hasard, mais c'était plus fort que lui. Son ambition virait à l'obsession, et pourtant, s'il était une personne qu'il savait ne pas servir le Sorcier, c'était bien Ely. Pourtant, il ne savait pas grand chose sur elle, ils ne parlaient... que peu, les fois où leurs chemins se croisaient, et il avait bien conscience qu'il y avait une grande part d'obscurité dans sa personnalité, mais malgré tout, il ne pouvait l'imaginer au service de Dean Appers. Elle était trop indépendante, elle tenait trop à sa liberté, pour vendre son âme à cet homme, à moins d'une bonne raison qui, dans ce cas, lui échappait complètement. Et puis, le Sorcier s'entourait majoritairement de créatures de son espèce. Les vampires, généralement, finissaient plutôt sur sa table d'opération (Coraline Bates en était un contre-exemple qui n'avait jamais été porté à la connaissance du loup-garou). Avec d'autres, peut-être aurait-il insisté davantage, et la conversation aurait viré à l'interrogatoire, mais il n'avait guère cette intention avec Ely. En fait, ses intentions étaient toutes autres. Et pour cause, la jeune femme, dans son entreprise de séduction, réussissait toujours quand elle se trouvait face à Arthur. Ce dernier ne pouvait nier qu'il la trouvait sublime, et par ailleurs, il connaissait ses talents. Si les élans de l'amour étaient hors de sa portée, ou du moins avait-il décidé qu'il en serait ainsi, car il s'était trouvé d'autres priorités, qui prévalaient sur le reste.

Mais certaines envies, certains besoins, ne se laissaient pour autant pas oublier. Il oublia donc l'espace de quelques instants (dans la mesure de ses capacités) le Sorcier et ce qui se passait d'odieux dans ces grottes pour se concentrer sur Ely, la sublime Ely, lui qui était loin d'être insensible à son entreprise de séduction, tout au contraire. Il afficha un sourire en coin en l'entendant affirmer qu'il ne trouvait rien d'intéressant à par lui. Il savait bien que c'était faux, bien sûr, tout comme il savait pertinemment qu'il n'était qu'un amant de plus sur l'imposant tableau de chasse de la belle buveuse de sang, mais c'était toujours agréable de se sentir flatté. Et de savoir où cette conversation allait finalement mener. Il soutint donc son regard, y laissa briller une lueur qui n'avait rien d'équivoque, s'approchant au plus près d'elle, afin que son souffle se dépose sur ses lèvres à chaque mot qu'il prononçait.

-Dis-moi, qu'est-ce qu'il y a de si intéressant chez moi ?


Et elle pourrait bien lui retourner la question, Arthur savait dors et déjà, au mot près, ce qu'il pourrait bien répondre.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 469

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Sam 7 Nov - 17:16

Arthur & Ely
Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
Quand Ely s’adressait à Arthur, elle aimait voir cette lueur traverser son regard. La buveuse de sang plongea ses yeux dans ceux du lycan, lisant tout ce qu’elle avait envie de lire. Elle savait parfaitement qu’elle touchait suffisamment l’homme pour le conduire sur le chemin qu’elle désirait. En même temps, avec Arthur elle savait que ce n’était pas une tâche bien difficile. L’homme était plusieurs fois devenu son amant et elle savait parfaitement qu’il le deviendrait encore, et encore. Ils se contentaient très bien comme cela, ils n’avaient pas besoin de plus tous les deux. En même temps, Ely ne cherchait rien de plus dans les personnes qu’elle séduisait pour les conduire dans sa pure luxure. L’homme se rapprocha d’elle, laissant son souffle se déposer sur son visage quand il reprit la parole. Le sourire d’Ely s’intensifia en entendant la question du lycan. Il y avait énormément de chose que la jeune femme trouvait intéressante chez Arthur, même si elle envenimer un peu la situation en affirmant qu’il n’y avait rien d’intéresse en plus de lui. Evidemment que si, mais en cette seconde son attention était complètement tournée vers l’homme. Elle n’avait envie de penser à rien d’autre qu’à toutes ces images qui lui venaient en tête, sur ce qu’elle pouvait faire ici et maintenant avec le lycan.

« Tu as vraiment besoin que je te fasse cette grande liste à haute voix ? » Elle s’approcha un peu plus encore d’Arthur, déposant ses mains sur son torse, son regard toujours planté dans le sien. Il y avait une qualité qu’il fallait immédiatement reconnaitre à Arthur, c’était qu’il avait un corps de rêve. Il avait bien d’autre talent qui plaisait à Ely bien sûr, sinon elle ne jouerait pas avec lui à chaque fois que son chemin le croisait. La jeune femme avait un tas d’amant, elle n’avait pas forcément besoin de goûter plusieurs fois au même fruit. Sauf quand ce dernier était particulièrement délicieux. Elle approcha bien plus encore ses lèvres de celle du lycan, elles n’étaient séparées que par un tout petit écart d’air. « Je pense qu’une démonstration vaut tous les mots. Qu’est-ce que tu en penses ? »

Et sans attendre la moins réponse de la part du lycan (en même temps, elle n’en avait pas besoin), elle brisa le fin espace entre leurs lèvres pour lui voler un baiser déjà remplit d’une passion qu’elle pouvait difficilement contrôler avec lui. Elle pourrait en effet faire une longue liste des choses qu’elle aimait chez Arthur (même s’il était surtout un amant formidable, elle devait bien reconnaitre qu’il avait plus d’une qualité), mais elle trouvait encore et toujours que c’était une perte de temps. Elle n’aimait pas perdre son temps, toute immortelle qu’elle était. Quand leurs lèvres se séparèrent, Ely replongea ses grands yeux dans le regard sombre de l’homme. Il était si mystérieux et elle adorait ça.

« Ca répond à ta question ? »

Lui demanda-t-elle finalement en sourire en coin, sans s’éloigner plus de l’homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Dim 8 Nov - 13:15


Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
A

rthur aurait prit un certain plaisir, c'est une certitude, à entendre son interlocutrice lui apprendre, énumérer (et inventer) par le menu la liste de ce qui faisait de lui quelqu'un d'intéressant. Qui n'aimait pas, après tout, voir son égo être flatté de temps à autres. Quiconque répondrait "personne" à cette question se leurrerait manifestement. Mais ceci dit, Arthur n'avait pas besoin d'une énumération détaillée de qualités et de compliments pour se sentir flatté dans son orgueil, Ely avait d'autres façons de s'y prendre, qu'il avait eu plus d'une opportunité de bien connaître, et qu'il savait apprécier à leur juste valeur au demeurant. L'intérêt qu'elle lui portait, la façon dont elle le regardait... C'était dors et déjà des arguments plus que probants. Il était agréable de se sentir séduisant aux yeux d'une femme aussi attirante que pouvait l'être Ely Johns. Et la jeune femme l'était effectivement sans conteste possible, elle avait cette beauté vénéneuse qui devait lui permettre de faire succomber n'importe qui à ses charmes, même les personnes les plus réticentes... Et le lycan n'était en définitive pas bien difficile à convaincre, loin s'en faut. Il n'avait pas mis longtemps avant de se laisser happer par les charmes luxurieux de sa sublime interlocutrice, et encore moins longtemps à y succomber. Pour quoi faire après tout ? Certains besoins humains doivent être comblés, et Ely avait une façon experte et parfaite de le faire, à laquelle Arthur ne songerait pas un seul instant à résister.

Il n'y résista pas, d'ailleurs, quand elle déposa ses lèvres sur les siennes, et il ne manqua pas de répondre à ce baiser avec une passion manifeste, qui ne dissimulait rien de l'envie que la jeune femme savait si bien faire naître en lui. Ce n'était pas ainsi qu'il avait prévu que se déroule sa journée, mais se laisser rattraper par l'imprévu avait du bon, parfois, et voilà qui devrait lui vider agréablement l'esprit et l'éloigner même quelques temps de ses préoccupations diverses. À peine eût-elle repris la parole qu'il récupéra de nouveau ses lèvres, sa langue entamant une danse lascive avec la sienne, alors que ses mains se faisaient baladeuses, glissant sous le haut de la jeune femme. Il sut néanmoins se contenir un peu et s'écarter un minimum de son interlocutrice, le temps de lui adresser un regard où brillait une lueur de malice plutôt rare chez lui, avant qu'il ne prononce ces mots.

-Je ne sais pas... Je crois que j'ai encore besoin d'être convaincu.


Oh, elle avait en vérité très largement répondu à sa question, pour peu qu'elle ait vraiment besoin de le faire, et une démonstration valait effectivement mieux que de longs discours, mais il avait à l'esprit une idée bien précise, évidemment, et si Ely voulait lui faire bénéficier de toute l'ampleur de ses talents - qu'il lui savait nombreux. Loin de lui l'idée de la brimer en quoi que ce soit.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 469

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Mar 1 Déc - 15:48

Arthur & Ely
Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
Cela ne fut pas long avant que les lèvres d’Arthur et celles d’Ely se retrouvent, en même temps ils avaient ça en commun. Quand ils se croisaient, ils ne s’amusaient pas à prendre le thé pour parler de tout et de rien. La buveuse de sang n’avait d’ailleurs pas spécialement envie de discuter avec celui qui aurait dû, par la force des choses, être son ennemi naturel. Mais ne disait-on pas qu’il fallait être proche de ses ennemis ? En tout cas, Ely adorait pouvoir être proche d’un homme tel qu’Arthur. Il avait cette qualité de ne pas attendre trop de sa part, de ne rien espérer d’elle. La jeune femme ne savait pas ce qu’il pouvait faire de sa vie (en dehors de sa bibliothèque, elle connaissait quand même un peu la vie du village), elle ne savait pas ce qui le préoccupait autant en temps normal, mais elle aimait lui vider un peu l’esprit. C’était tout à fait naturel, il y avait des besoins primaires indispensables à combler de temps en temps. Et Ely adorait être celle qui comblait ce genre de chose. Arthur était mystérieux et elle ne pouvait qu’adorer ça. Ce n’était pas pour rien qu’elle revenait à la charge à chaque fois que leurs chemins se croisaient. Elle ne prenait pas la peine de le faire avec toutes les personnes qui avaient partagés une fois sa couche. Mais elle n’avait aucun besoin de se forcer avec Arthur.

Bien au contraire d’ailleurs, elle savoura ce baiser qu’ils s’échangèrent et auquel Arthur répondit, montrant tout le désir qu’il pouvait bien ressentir en cet instant. Il n’y avait pas mieux pour la buveuse de sang que de faire naître cette passion chez les hommes (et femme). Elle adorait séduire et cela se voyait évidemment dans toutes les fibres de son corps et de son âme. Il ne prit même pas la peine de répondre à ses propos, se contentant de s’emparer de nouveau de ses lèvres, pour le plus grand plaisir de la créature, qui appréciait de sentir le contact de ses mains sur sa peau, en dessous de son haut. Ils ne pouvaient clairement pas se tromper sur les intentions qu’ils avaient tous les deux. Les lèvres d’Ely s’étirèrent dans un sourire quand Arthur affirma qu’il avait besoin encore d’être convaincu.

« Quel gourmand. »

Dit-elle en se mordant la lèvre inférieure, sans lâcher ses yeux du regard. Finalement, elle vint de nouveau s’emparer de ses lèvres dans un baiser encore plus passionné, retrouvant le contact de sa langue avec la sienne et glissant à son tour ses mains sous son haut. Elle adorait redécouvrir ce corps qu’elle affectionnait à chacune de leurs rencontres. Sans grande délicatesse, la jeune femme entrepris de retirer les tissus qui la dérangeait, découvrant ainsi le torse si délicieux du lycan. Chacun de ses gestes témoignaient de la passion qu’elle ressentait en cet instant précis, ne comprenant vraiment pas pourquoi certain s’ennuyait avec des petites guerres entre créatures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Mer 2 Déc - 21:55


Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
U

n sourire en coin, amusé, évidemment, se déposa sur les lèvres du loup-garou quand Ely lui affubla le qualificatif de "gourmand", il lui convenait tout à fait. Et pour cause, il savait faire naître en elle un appétit que peu d'autres éveillaient en lui. Il faut dire que la jeune femme était pour le moins séduisante, qu'elle savait mettre ses atouts en valeur et exposer plus d'un argument convaincant. Peu de temps avant, quelques minutes auparavant, même, il n'aurait pas imaginé se retrouver dans une telle situation, en proie à ses désirs les plus bestiaux, à proximité de ces grottes qu'il était supposé surveiller. Mais dès l'instant où son regard avait croisé celui d'Ely, il avait su comment cela allait se terminer. Cela se terminait toujours de la même manière, il faut dire. Et pour son plus grand plaisir. Il ne bouda pas ce dernier, d'ailleurs, quand leurs lèvres se retrouvèrent, la laissant exposer son torse à nu sans l'ombre d'une résistance, au contraire. Il savourait la moindre des caresses qu'il lui prodiguait, et il prenait évidemment soin de lui rendre la pareille. À son tour, il la débarrassa de son haut, puis de son soutien-gorge, afin d'apprécier la beauté nue de ce buste sublime, véritable chef d'oeuvre naturel qu'il aimait n'avoir qu'à lui le temps que durerait leur étreinte charnelle, avant que chacun ne reprenne le cours de sa vie, comme si de rien n'était. C'était là l'avantage à ne rien se promettre, l'avantage à ne rien attendre de l'autre, ils pouvaient entièrement profiter de l'autre sans aucune autre considération, et Arthur en avait la ferme intention. Profiter du moment présent, ne se soucier de rien d'autre, décompresser, c'était exactement ce dont il avait besoin. Il ne voyait pas de meilleure manière d'y parvenir.

Sans jamais se séparer de ses lèvres, pas un seul instant, sa langue poursuivant sa danse lascive avec celle de sa maîtresse ponctuelle, ses mains se déposèrent sur la peau douce de sa poitrine, qu'il caressa sans ménagement, s'attardant longuement sur cette dernière dans l'optique de procurer à la jeune femme le maximum de plaisir et d'éveiller en elle autant de désir qu'elle savait lui en inspirait. Dans son impatience, et avec toute la fougue qu'il ne pouvait qu'éprouver en présence d'Ely, les mains d'Arthur s'empressèrent de débarrasser la jeune femme de ce qui recouvrait encore la peau de ses jambes, pour qu'elle ne soit plus que revêtue de sa tenue d'Ève, dans laquelle elle était plus sublime encore qu'en temps normal (ce qui voulait dire beaucoup, car elle était déjà magnifique en temps normal, sans l'ombre d'un doute). Il la rapprocha alors de lui, faisant glisser ses lèvres depuis celles de sa maîtresse  jusqu'au creux de son cou avant de glisser ses doigts entre ses cuisses pour couvrir de caresses la partie la plus sensible de son anatomie, tandis que ses lèvres embrassaient, mordillaient ce cou logiquement ennemi, ironie du sort quand on savait qu'Ely était la plus habilitée en termes de morsure à cet endroit précis.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 469

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Sam 9 Jan - 22:39

Arthur & Ely
Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
Dès qu’Ely avait la chance (puisqu’elle considérait cela comme une chance) de croiser Arthur, elle savait parfaitement comment les choses allaient se terminer. Parce que c’était toujours pareil entre eux, dès qu’ils se voyaient ils ne pouvaient pas s’empêcher de se rapprocher de cette manière. La vampire ne voyait aucun mal à cela, malgré le fait qu’ils soient normalement des ennemis naturels. Elle trouvait cela idiot de s’arrêter aux espèces, alors qu’ils pouvaient clairement s’amuser tous les deux. Arthur était ce qu’on pouvait clairement appeler un homme plus qu’agréable à regarder et à toucher, le genre d’homme qui plaisait naturellement à la buveuse de sang. Au point qu’elle ne se lassait jamais de passer du temps en sa compagnie. La jeune femme avait par moment des expériences avec des hommes (ou des femmes, elle n’était pas difficile) qu’elle n’avait pas spécialement envie de réitérer. Avec Arthur, elle pouvait le faire encore et encore, elle avait toujours envie de le faire. D’ailleurs, elle sentait monter en elle la chaleur caractéristique du désir qu’il savait lui prodiguer, alors qu’ils s’embrassaient et qu’il la dénudait petit à petit. Elle adorait sentit le contact de ses grandes mains sur sa poitrine, sentir son envie monter autant que le sien. Evidemment, alors que l’homme lui offrait moult caresses agréables, elle ne se contentait pas de savourer de son côté. Elle finit de débarrasser le haut d’Arthur, dénudant entièrement son torse donc. L’une de ses mains glissa ensuite le long de son torse, de son ventre, pour venir caresser son entre jambe afin de rencontrer cette partie si réactive du corps du lycan.

Rapidement, Ely se retrouva nue et ne voulut pas laisser se surplus de tissus sur le corps d’Arthur. Elle s’occupa donc de débarrasser l’homme de tous les vêtements qui continuaient de recouvrir son corps, sans pour autant briser le lien entre leurs lèvres. Il fut donc en parfaite tenue d’Adam (une tenue qui lui allait bien mieux aux yeux d’Ely d’ailleurs, Arthur était vraiment un bel homme) quand il déposa ses lèvres dans le cou de la buveuse de sang. La jeune femme apprécia ce contact, ainsi que celui se situant bien plus bas dans son corps, sans doute parce qu’elle aimait la petite ironie de la situation. C’était bien plus elle qui était adeptes des « embrassades » dans le cou de ses proies. Elle ferma les yeux pour savourer pleinement les traitements de son amant d’un instant, ne voulant perdre aucune miette de ce qu’ils vivaient. Ils profitaient pleinement tous les deux, pendant le court laps de temps qu’ils s’accordaient l’un à l’autre avant de retrouver chacun leur vie. C’était ce qu’il y avait de plus sain comme relation aux yeux de la buveuse de sang. Les doigts de la jeune femme flattaient comme elle savait si bien l’entre jambe de son amant, de caresse et autre mouvement permettant d’attiser plus encore son désir. Pendant que ses soupirs commençaient déjà à se faire plus soutenu au vu des traitements du lycan sur son corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Mer 13 Jan - 17:32


Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
I

l ne fallut pas bien longtemps pour que le lycan et la buveuse de sang se retrouvent nus comme des vers, à explorer (ou plutôt réexplorer, car il était certain qu'ils n'en étaient pas à leur coup d'essai en la matière, puisqu'ainsi s'achevaient toujours leurs rencontres) leurs anatomies mutuelles avec le plus vif des désirs. Ses lèvres, qui longuement, avaient titillé le cou de sa maîtresse d'un instant, se séparèrent de sa peau pâle, alors qu'il n'arrivait plus à contenir les gémissements de plaisir qu'Ely n'avait pas manqué, et bien rapidement, de lui inspirer, tandis qu'elle insufflait en lui des vagues de plaisir plus que prometteuses et auxquelles il ne cherchait pas un seul instant à résister. En effet, la jeune femme avait entrepris de couvrir de caresses expertes et de massages audacieux la partie la plus sensible de son anatomie (qui saluait de façon plus que manifeste ces traitements sensuels), et Arthur était bien incapable de se montrer insensible à de telles démonstration. Il sentait les battements de son coeur s'accélérer en même temps que s'accentuaient ses râles de plaisir, et en même temps que s'accéléraient le mouvement de ses propres mains, qui s'attardaient avec délice et envie entre les cuisses de la jeune femme, appréciant par ailleurs de sentir qu'Ely semblait tout sauf insensible à ces caresses. Semblaient en témoigner ses soupirs de plaisir. Arthur ne pouvait que s'en sentir largement satisfait, puisqu'il tenait Ely pour être une maîtresse exigeante, qui en savait bien assez des hommes (et des femmes) et de ce qu'ils savaient lui procurer de meilleur pour ne pas se contenter d'ébats stériles en jouissance.

Alors que son plaisir était proche d'atteindre son paroxysme, Arthur n'y tint plus, et, avec une certaine brutalité, mais tout de même maîtrisée, il vint allonger Ely à même le sol, dos aux feuilles mortes qui le recouvraient avant de se positionner à califourchon sur elle. Il l'observa quelques courtes secondes, le temps d'admirer ce corps qui tenait d'une perfection de la nature. Si Arthur ne nourrissait à l'adresse d'Ely aucun sentiment autre qu'une envie entière et un désir certain, il reconnaissait qu'il appréciait et admirait bien des choses en elle, qui ne rendaient des instants tels que celui-là que plus agréables encore. S'il ne soulageait ses instincts animaux qu'à de trop rares occasions, c'était pure satisfaction (et également pur orgueil, il faut bien le reconnaître) que de pouvoir le faire en la présence d'une femme comme elle, sublime et plantureuse, et qui, c'est certain, savait très bien ce qu'elle faisait. Ses lèvres se déposèrent sur les siennes dans un baiser on ne peut plus langoureux tandis que, sans plus attendre et sans plus de ménagement, dans un geste qui témoignait de sa pleine et entière impatience, il s'immisça en elle, ce pour entamer aussitôt d'empressés mouvements de va et vient.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 469

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Sam 13 Fév - 13:23

Arthur & Ely
Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
Si Ely avait surtout à cœur de s’amuser le plus possible et de ressentir le plus de plaisir possible (elle ne cachait pas être égoïste), elle devait bien reconnaitre qu’elle était assez fière quand elle parvenait, de ses mains experts, à combler ses amants (ou ses maîtresses). La jeune femme aimait voir ses partenaires s’abandonner aux sensations qu’ils ressentaient sous son traitement, comme en cet instant où le corps d’Arthur (et une zone plus spécifique) réagissait vivement à ses caresses expertes. Cela ne servait à rien de tourner autour du pot et la buveuse de sang n’avait pas tardé à glisser ses doigts vers l’entre jambes du lycan, qu’elle redécouvrait pour son propre plaisir. Et quand Arthur avait laissé pousser les premiers gémissements provoqués par ses mouvements, elle eut comme un goût de victoire. Mais évidemment, elle n’avait pas douté une seule seconde ce résultat. Outre le fait qu’elle se savait experte en la matière (depuis le temps qu’elle pratiquait cet exercice en même temps), elle savait surtout qu’elle était sur la même longueur d’onde avec Arthur. La preuve en était de ces mêmes gémissements qui sortaient de sa bouche, alors qu’elle se laissait entraîner par les caresses de l’homme sur son corps et sur certaine zone plus précise. Le lycan n’était pas en reste quand il était question de ce genre d’exercice bestiale, ce n’était pas pour rien qu’Ely appréciait toujours autant de le croiser.

Le sourire de la belle vampire s’agrandit quand l’homme, au comble de son paroxysme sans doute, vint l’allonger – avec une brutalité qu’elle appréciait – à même le sol. Les feuilles mortes et le sol froid n’étaient pas vraiment un souci pour Ely, qui se concentrait bien plus sur ce qu’elle allait obtenir de la part du lycan. Son regard ne quittait pas le visage de l’homme, son sourire s’agrandissant encore plus, n’attendant qu’une seule chose. Les lèvres des deux amants se retrouvèrent donc, dans un baiser enflammé qui en disait long sur la suite des évènements, avant que finalement leurs corps ne fassent plus qu’un. Ely accompagna ce mouvement d’un long et lent soupir de plaisir, ses mains retrouvant leurs places sur le corps chaud d’Arthur alors que les mouvements de leurs reins s’unissaient dans une cadence soutenue. Les sens de la vampire étaient complètement en alerte. Elle profitait de chaque seconde, sentant l’homme en elle, mais ne put s’empêcher d’entendre aussi ce cœur qui battait bien plus rapidement dans sa poitrine (alors qu’en contrepartie, le sien ne battait pas du tout) ou encore ce sang qui coulait plus rapidement dans les veines du lycan. Si elle ne se retenait pas, il était évident qu’elle ne manquerait pas de planter ses crocs dans cette peau brulante afin de se délecter de ce sang. Elle l’avait déjà fait – tuer un homme en plein ébat était grisant – mais elle n’y tenait pas en cet instant, parce qu’elle tenait trop à ce qu’Arthur reste en vie. Trouvant agréable d’accumuler les positions, Ely retourna la situation pour que ce soit le dos de l’homme qui se retrouve en contact avec le sol, cela sans arrêter un seul instant les mouvements de va et vient de leurs corps. Des mouvements qui s’accéléraient encore et encore, toujours plus vite et plus fort, pour atteindre tout bonnement l’extase tant attendu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   Sam 13 Fév - 14:56


Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit
E

ly avait tout pour plaire, c'est certain. Une femme belle, plantureuse, intelligente, n'ayant pas froid aux yeux, cela avait de quoi faire tourner la tête de plus d'un homme. Ajoutez à cela qu'elle était particulièrement douée sur le plan horizontal, et vous obtiendrez la femme idéale aux dires de beaucoup. Mais attention à cette plante là, elle était vénéneuse en diable, vraiment, dangereuse au possible, et s'enticher d'elle c'était s'enfoncer entièrement dans un champ de ronce. Arthur ne s'était jamais aventuré sur ce terrain-là, et il en était particulièrement satisfait, car de fait, du fait que ce qu'ils désiraient l'un et l'autre était clair et limpide, du fait qu'ils n'attendaient rien de plus au-delà de cet abandon aux désirs et à leurs instincts les plus primaires dont ils faisaient preuve en cet instant, ils pouvaient apprécier pleinement ce qu'ils avaient à s'offrir mutuellement. L'un et l'autre, l'un dans l'autre, ils imposaient à leurs reins une danse tantôt brutale, tantôt lascive, qui devait bien vite les mener aux confins d'un incomparable plaisir. Le lycan ne connaissait pas maîtresse plus exceptionnelle qu'Ely, et il appréciait d'autant plus de faire partie de ses amants réguliers. C'est que ses performances dans ce domaine devaient lui convenir, sans doute. Les positions s'enchaînaient, le mouvement de leurs bassins s'intensifiait à mesure que son souffle se confondait avec les râles de plaisir de plus en plus bruyants qui s'échappaient de ses lèvres à mesure qu'il s'approchait de la jouissance définitive. Et en effet, à bout de souffle, il atteignit en même temps qu'Ely ce plafond d'extase.

Plusieurs secondes, il ne bougea pas, profitant encore un instant du corps parfait de sa maîtresse, encore  à sa disposition pour l'instant, reprenant son souffle, aussi, car cet exercice ne manquait pas d'être physique, dans le sens le plus plaisant du terme. Puis finalement, nu comme un vers, il se redressa. Il balaya le sol du regard afin de récupérer un à un tous ses vêtements, qu'il enfila progressivement, reprenant un peu de contenance en même temps qu'une apparence un peu plus décente. Il était grand temps, après cette intermède certes inattendue mais ô combien agréable, de reprendre le cours de son existence, et donc - puisqu'elle ne se résumait quasiment qu'à cela - de sa recherche du démon assassin qui rôdait dans ces grottes depuis trop longtemps.

-Merci pour... cette conversation très agréable. Je dois me remettre en route, maintenant.


Il ne devrait pas trop s'éloigner, il comptait faire le guet dans les environs encore un moment, mais il voulait faire mine de tracer sa route, l'air de rien, avant de reprendre son poste, le temps qu'Ely se soit éloigné. Il ne pensait pas avoir à douter de la vampire, mais on est malgré tout trop prudent, et elle le savait très bien.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre nocturne entre deux créatures de la nuit (Arthur :3) [-16]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes :: Grottes-