Partagez | 
 

 L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Ven 28 Aoû - 14:56


L'écume des toujours s'est émoussée
L

a nouvelle s'était répandue comme une traînée de poudre, Jane avait été retrouvée, après plusieurs semaines d'absence, sans que quiconque sache exactement ce qui lui était arrivé (ou du moins, chacun y allait de ses hypothèses - et Déa, d'ailleurs, avait la sienne également, quoi qu'elle reposait en grande partie sur l'aversion que la demoiselle savait si bien lui inspirer). Et à peine avait-on découvert son retour (quoi qu'elle soit de nouveau aux abonnés absents, mais sûrement pour fuir tous ceux qu'elle avait lâchement trompés, cette fois) que l'on apprenait également que Léo l'avait quittée. Déa n'en savait pas les raisons (ou plutôt, une fois encore, il y avait des hypothèses, mais rien de concret) mais elle pensait tout de même connaître le fin mot de cette histoire, et si elle devinait que son meilleur ami (qui ne l'était techniquement plus mais était bien plus que cela à ses yeux) devait terriblement souffrir à l'heure actuelle, elle ne pouvait pas prétendre que cette nouvelle ne l'avait pas réjouie. Non parce qu'elle pensait que, célibataire, Léo allait à présent lui tomber dans les bras, elle avait bien compris qu'il n'éprouverait jamais ces sentiments-là pour elle, mais parce qu'il était enfin libéré de l'emprise de cette folle furieuse, et qu'elle pourrait peut-être espérer, du coup, que leur relation retrouve un semblant de normalité. Elle n'avait pas osé lui parler directement. C'était sûrement malsain de sa part, oui, mais elle se contentait de l'observer à distance, espérant, attendant, qu'il vienne la trouver. Mais il ne l'avait pas fait. Il restait cloitré chez lui... du moins jusqu'à ce soit, où elle l'avait vu prendre la direction du lac.

Elle aurait peut-être dû l'aborder, elle se contenta de le suivre. Aller le voir.. Et lui dire quoi ? Qu'elle avait entendu dire qu'il s'était séparé de sa femme, et c'est tout ? Elle lui donnerait le sentiment de se jeter sur lui comme la misère sur le monde, de chercher à profiter de sa faiblesse quand elle ne voulait que le soutenir, lui apporter son aide, elle qui se souciait de son sort plus que n'importe qui d'autre. Alors oui, elle l'avait suivi jusqu'au lac, sans oser l'aborder, et elle avait manifestement bien fait. Cet air égaré ne lui disait clairement rien qui vaille, et pour cause, elle le vit simplement fixer le lac, puis se jeter dans l'eau. Il ne remonta pas à la surface. Un vent de panique lui glaça l'échine tandis que, alarmée, elle voyait l'eau s'aplanir, comme s'il n'y avait personne au fond. Incapable de réfléchir, seulement d'agir, Déa se précipita au fond de l'eau. Aussitôt, ses deux jambes furent remplacées par sa nageoire de sirène, elle le trouva au fond de l'eau, nagea aussi vite que possible dans sa direction. Elle parvint à l'agripper, non sans difficultés, et à le conduire jusqu'à la rive où elle le traîna, à bout de souffle, les larmes aux yeux.

-Léo ! Léo ça va ? Réponds-moi !
demanda-t-elle, espérant déceler en lui l'ombre d'un souffle. Sa queue de poisson n'avait pas encore disparue, mais elle n'en avait que faire pour l'heure. Elle espérait seulement être intervenue à temps. Elle ne se pardonnerait jamais le contraire.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Lun 31 Aoû - 0:16

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
C’était comme s’il se trouvait en plein cauchemar. En fait, il était clairement en plein cauchemar. Pendant ces semaines où celle qu’il aimait était porté disparue, il avait eu le sentiment de vivre un véritable cauchemar, mais il se rendait compte maintenant que ce n’était rien. Parce que la situation était pire que tout. Il avait cru retrouver Jane, sa femme, celle qu’il aimait, mais il avait tout perdu en même temps. Il avait découvert que sa femme n’était pas sa femme, parce qu’elle avait épousé Baker avant de venir devant l’autel en sa compagnie, qu’elle ne l’aimait pas (ça c’était ses mots) et surtout qu’elle était enceinte de son âme sœur. Autant dire que Leopold ne s’était pas contenté de se prendre une lame de couteau dans le cœur, mais une bonne centaine. Alors qu’il avait cru qu’enfin il allait pouvoir respirer de nouveau, on lui avait tout arraché de nouveau. Et il ne savait pas s’il allait pouvoir s’en remettre ou non.

Leopold était complètement perdu depuis cette funeste soirée où il avait découvert la vérité sur Jane, il n’avait pas pris la peine de sortir de chez lui depuis qu’il avait réussi à quitter la cave des Hellsing. Il n’en voyait pas l’intérêt de toute façon, il ne savait pas ce qu’il allait bien pouvoir faire dehors. Surtout qu’il se doutait bien que la rumeur de sa séparation avec sa « femme » avait commencé à se répandre comme une trainée de poudre. Après tout, la nouvelle de son mariage n’avait pas mis longtemps avant de parcourir entièrement le village. Léo se doutait bien que les habitants du village ne devaient pas se douter la raison de cette séparation, mais c’était déjà largement suffisant. De toute façon, le jeune homme n’avait envie de rien du tout. Cela faisait des heures et peut-être plus d’une journée qu’il était allongé à observer le plafond de sa chambre. Il pensait à tout, à rien, mais surtout à Jane. Il n’avait pas spécialement envie de ça, mais il ne pouvait s’en empêcher. La jeune femme continuait d’hanter son esprit et c’était justement ce qui le faisait souffrir. Si seulement il pouvait tourner la page, mais c’était beaucoup trop tôt. Quoi qu’en même temps… il y avait de forte chance pour que ça n’arrive jamais…

Ce fut à cette pensée qu’il décida finalement de se lever. Il avait son alliance en main, celle qu’il avait cru être sincère quand il avait épousé Jane. Il posa le bijou sur la table et décida de sortir de chez lui en direction du lac. Pourquoi le lac ? Tout simplement parce qu’il se sentait incapable de vivre. Il n’arrivait pas à s’imaginer continuer après ce qui venait d’arriver, maintenant qu’il savait que celle qu’il aimait de tout son cœur (et pour qui il avait tout sacrifié) s’était simplement servit de lui à des fins égoïste. Ce qui suivit fut simple, il s’approcha du lac, il l’observa pendant un moment avant de finalement plonger dans le but de mourir. Cela ne fut pas long avant qu’il manque d’air et qu’il perde connaissance. Il ne se rendit donc compte de rien quand Déa le sortie du lac, lui sauvant purement et simplement la vie. Au bout de quelques secondes hors de l’eau, il se mit à tousser en crachant au passage l’eau qu’il avait dans les poumons.

« Déa… ? » Parvint-il à prononcer quand il ouvrit les yeux en voyant le visage de la jeune femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Lun 31 Aoû - 10:53


L'écume des toujours s'est émoussée
I

l ne s'était sans doute pas écoulé plus de quelques secondes avant que Léo ne se réveille, mais aux yeux de Déa, elles avaient duré une éternité, une éternité au cours de laquelle elle avait cru mourir d'inquiétude. S'il ne s'était pas réveillé, s'il n'avait pas ouvert les yeux, la sirène ne savait vraiment pas ce qu'elle aurait fait. Elle n'aurait sûrement plus eu qu'à se jeter à corps perdu dans le lac, pour ne jamais remonter à la surface, s'y laisser crever de faim, et laisser les flots emporter sa carcasse de poisson... Mais non, il s'était réveillé. Oui, il s'était réveillé, et son coeur pouvait enfin se remettre à battre. En fait, il faisait plus que battre, il s'emballait, et quand elle l'entendit prononcer son nom, elle sut qu'elle pourrait se remettre à respirer... S'il ne lui refaisait jamais une telle frayeur, ce qui n'avait rien de bien certain. Elle se promettait, très clairement, de veiller sur lui autant qu'elle le pourrait, et de ne plus le lâcher d'une semelle, qu'il le veuille ou non. Ni une ni deux, Déa, laissant ses sentiments parler plutôt que sa raison, se jeta au cou de son "meilleur ami" et le serra contre elle, soulagée qu'il soit en vie, heureuse de pouvoir le serrer contre lui, quand bien même elle s'était interdit ce genre d'élan d'affection à l'adresse de celui qu'elle aimait vraiment beaucoup trop... La situation était suffisamment exceptionnelle, après tout, pour qu'elle puisse s'abandonner à ces effusions qu'elle finirait bien par regretter, d'autant plus que ce n'était pas le contact de ses vêtements humides n'allait certainement pas aider sa queue de sirène à se résorber. À ce stade, tant pis s'il lui en voulait à mort de lui avoir caché sa nature. Elle aurait préféré éviter que les choses se déroulent de cette manière, mais, après tout, elles ne se déroulaient jamais comme on le voudrait, et aucun cas de figure n'était susceptible de rendre la vérité effectivement tolérable. Au moins, il était en vie, et c'était tout ce qui importait.

-J'ai eu si peur.
affirma-t-elle d'une voix tremblante, ne brisant toujours pas l'étreinte, comme si elle craignait, en le lâchant, de le voir partir pour toujours. Qu'est-ce qui t'as pris ?

Il ne pourrait pas lui mentir, elle avait vu toute la scène, elle n'en avait pas loupé une miette, elle savait bien ce qu'il avait tenté de faire, ce qu'elle avait empêché... et malheureusement, elle savait pourquoi. Pouvait-il vraiment croire que sa vie n'aurait pas le moindre sens maintenant ? C'était presque... blessant pour elle. Mais en même temps, il est vrai que c'était elle qui lui avait tourné le dos. Mais l'idée qu'elle aurait pu ne pas être là, qu'elle aurait tout simplement pu apprendre sa disparition sans avoir pu intervenir, qu'elle aurait pu trouver son corps inerte, sans vie... Elle ne l'aurait jamais supporté. Là, le sentir vivant, tout contre elle... Il ne lui fallait rien de plus pour se sentir bien, pour se sentir vivante à son tour, même si ça n'allait probablement pas durer.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 20 Sep - 19:04

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Leopold avait dû mal à reprendre ses esprits, maintenant que ses poumons se remplissaient de nouveau d’air. Il voyait Déa, il prononça son nom, mais il peinait à vraiment réaliser ce qui se passait. Il avait voulu mourir et concrètement, encore, il voulait mourir. Et pourtant, il était là, il ouvrait les yeux. Est-ce qu’il était mort ? Il se posa un instant la question, parce qu’il ne parvenait pas à savoir s’il l’était ou non. Et puis quand la jeune femme vint se pendre à son cou, le serrer dans ses bras, il sut qu’il était vivant. Il était vivant et cela lui faisait une sensation étrange. Ses bras s’enroulèrent autour de Déa, qu’il serra plus fortement contre lui. Elle avait eu peur et elle tremblait, Leopold pouvait même sentit son cœur battre fortement. Le sien battait aussi fortement, mais il ne savait pas vraiment pour quelle raison. Est-ce que c’était parce qu’elle se serrait contre lui, parce qu’il était vivant ou parce qu’il aurait aimé être mort… Il se sentait complètement perdu, encore plus quand elle lui demanda ce qui s’était passé. Ce qui s’était passé ? Il avait voulu mourir afin d’arrêter de souffrir et elle l’en avait empêché, elle le forçait à être encore là. Leopold ne desserra pas l’étreinte qu’ils partageaient, mais il sentait son cœur se serrer au passage. Il aurait pu être libre en ce moment, mais en même temps il se rendait compte de ce qui se serait passé s’il l’avait été. De ce que la jeune femme qu’il tenait dans ses bras aurait ressenti. Avait-il bien fait ? Il n’en savait rien et de toute façon, la réflexion allait être mise de côté en ce qui le concernait. Le jeune homme n’avait aucune envie de répondre à Déa, parce que quelque chose lui disait que ça ne servait à rien. Il ouvrit un peu plus ses yeux, laissant son regard glisser doucement jusqu’à ce qui semblait être une queue de poisson.

D’un coup, un peu trop brusquement sans doute, Leopold s’écarta de Déa la toisant de son regard et l’observant dans son entier. Elle avait une queue, elle était une sirène. Depuis que Leopold avait entendu parler des créatures, il avait eu la possibilité de se renseigner sur les espèces qui couraient Notre Terre. Et il avait découvert les sirènes, se rendant compte qu’il en avait à présent une devant lui. Le jeune homme se leva et fit un pas en arrière, toujours en observant la jeune femme. C’était logique, comment aurait-elle pu le sortir de là-bas si elle n’était pas une créature. Sa gorge se serra en constatant ce qu’il venait de comprendre, Déa lui avait encore plus mentit que ce qu’il avait cru… il avait cru qu’elle était la seule à avoir été honnête sur sa nature, mais non. Il était en train de rêver, ce n’était pas possible. Il aurait vraiment aimé, plutôt que de constater encore une fois à quel point il était un idiot fini incapable de se rendre compte quand les autres autour de lui étaient en train de le berner.

« Pourquoi tu ne m’as jamais rien dis ? »

Demanda-t-il d’une voix roque qui eut du mal à sortir de sa bouche au vu de ce qui venait de se passer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 20 Sep - 19:47


L'écume des toujours s'est émoussée
S

entir ses bras la serrer plus fermement contre elle lui faisait plus de bien que n'importe quoi d'autre, même si elle aurait voulu que cela soit en des circonstances différentes. Il n'avait pas répondu à sa question, mais il n'avait pas vraiment besoin de le faire, Déa pensait avoir parfaitement compris de quoi il retournait, et cette pensée la terrifiait, car cette première tentative pourrait bien mener à une autre qui, cette fois, n'échouerait pas. Et même si elle s'était volontairement éloignée de lui, elle ne se voyait tout bonnement pas continuer sans lui. Elle aimerait que cette simple étreinte lui signifie combien il pouvait être aimé ici bas, et ce quand bien même sa myrihande d'épouse lui avait menti sur toute la ligne et l'avait manipulé dans les grandes largeurs. Elle, elle était là, et sur ses sentiments, elle ne l'avait pas trompé dès lors qu'elle lui en avait fait l'aveu. Son coeur ne réussissait à battre que parce que c'était pour lui, et il s'éteindrait peut-être en même temps que le sien. Pas besoin d'être un myrihande pour cela, il suffisait d'aimer. Sauf que ce ne pouvait pas être aussi simple, d'autant que Déa elle-même n'était pas un parangon d'innocence. Elle aussi avait menti au jeune homme, elle aussi avait eu des secrets pour lui, et ces secrets étaient dorénavant manifeste, puisqu'ils prenaient la forme de la queue de sirène qui avait remplacé ses jambres, et que Léo ne put bien évidemment que remarquer. Elle se doutait qu'il apprendrait la vérité un jour, il était évident que ça n'aurait pas pu durer longtemps, mais c'était les pires circonstances au monde pour lui révéler sa nature. Le jeune homme devait déjà se sentir trahi et malmené, et voilà qu'elle en rajoutait une couche...

-J'avais pas le droit...
dit-elle doucement, la gorge serré, en réponse à sa question. Elle aurait voulu le garder encore dans ses bras, mais il s'était éloigné, et elle, clouée au sol par ses nageoires de poisson, ne pouvait esquisser le moindre mouvement pour le rattraper. D'ordinaire, elle prenait avec elle de quoi essuyer plus rapidement ses jambes afin de retrouver silhouette humaine, mais l'urgence des circonstances n'avait guère joué en sa faveur. Au début. C'était vrai, dans les premiers temps qu'ils avaient passé ensemble, Déa n'était encore qu'une gamine à qui ses parents avaient obligé de garder son secret... secret auprès de tout le monde mais encore plus auprès de Léo, qui fréquentait la famille Hellsing de bien trop près. J'ai voulu te le dire. Plein de fois, j'ai voulu te le dire. Mais j'ai pas osé, puis plus ça allait, plus c'était difficile de tout t'avouer... Parce qu'elle craignait sa réaction en découvrant ses mensonges. Elle allait y avoir droit dans toute sa splendeur, à présent. Je suis désolée.

Et il n'y aurait pas pu y avoir plus de sincérité dans le ton de sa voix. Léo était la dernière personne qui méritait qu'on lui mente, et pourtant, elle avait fait comme tous les autres, lui avait dissimulé la vérité. S'il lui refusait son pardon, elle comprendrait. Mais elle aurait bien des difficultés à le supporter.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 20 Sep - 20:16

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Ils avaient toujours de bonnes excuses, tous autant qu’ils étaient. Ils avaient toujours une bonne raison de ne pas avoir dit la vérité de suite, d’avoir attendu le moment où ils ne pouvaient plus se cacher. Combien de fois Leopold avait vécu cette scène ? Il ne parvenait même plus à compter. Il était là, debout devant Déa allongée sur le sol bloquée par une queue de poisson, découvrant qu’elle était une créature (encore une). Toutes ces années, le jeune homme avait cru à la vérité de ses proches avant d’apprendre petit à petit qu’ils mentaient. Andrew, Perséphone, Déa… Jane. Il n’y avait pas une personne en ce bas monde qui avait pris la peine d’être honnête de prime abord avec lui. Elle était désolée, bien sûr qu’elle l’était. Elle n’avait pas pu le lui dire au début et après ça avait été de plus en plus dur… bien sûr, c’était ça, c’était toujours ça. Le jeune homme s’effondra au sol, se laissant tomber assit, prenant sa tête dans ses mains. Ses doigts se glissant dans ses cheveux mouillés. Il ne ressentait même pas le froid à cause des habits mouillés qui recouvrait son corps, il avait l’impression que son corps ne ressentait plus rien. C’était en lui, son cœur qui était brisé en mille morceaux. Quand il entendait la jeune femme s’excuser et se confondre en explication, il ne pouvait pas s’empêcher de penser à Jane. C’était comme si elle lui disait qu’elle n’avait pas osé lui dire qu’elle était enceinte d’un autre, qu’elle était marié un autre, qu’elle se moquait de lui depuis le début.

« Crétin… » Dit-il doucement de sa gorge serré, le regard brumeux tourné vers le sol et la tête toujours coincé dans ses bras. Il était un crétin qui ne voyait rien à rien. Il ne voyait pas la mascarade de ses proches, d’aucun d’eux. « Je suis un crétin. » Il répéta cette phrase plusieurs fois. Il ne savait plus ce qu’il en était, ce qu’il devait faire et surtout ce qu’il devait penser. Devait-il en vouloir à Déa ? Au fond de lui, le jeune homme savait parfaitement qu’elle avait raison de se cacher (surtout quand on savait à quel point il était proche des Hellsing), il savait qu’elle avait toutes les raisons du monde de lui mentir. Il pouvait le comprendre, s’il prenait le temps de laisser son cerveau s’arrêter deux secondes. « Pourquoi tu m’as sortie de là ? »

Demanda-t-il de sa voix brisée. Il parlait évidemment du lac et de sa tentative de quitter Notre Terre pour de bon. Il n’avait rien demandé. Au moment où il avait décidé de se laisser dériver, de mourir dans le lac, il avait vraiment eu envie de se sentir soulagé. Et maintenant, c’était pire que tout. Il était loin d’aller mieux et il se sentait tout bonnement incapable de s’en sortir. Ce n’était évidemment pas la meilleure personne à qui mentionner son envie de mourir et de quitter ce monde, mais il n’y pouvait rien. Il avait le sentiment qu’on lui avait arraché le cœur de la poitrine, même si ce dernier continuait de battre en lui faisant mal.

« Tu aurais dû me laisser… » Ajouta-t-il en laissant les larmes couler sur ses joues et se mêler à l’humidité de son corps et de ses habits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 20 Sep - 21:01


L'écume des toujours s'est émoussée
L

e coeur de Déa se brisait alors qu'elle constatait combien l'était celui qui était à ses yeux plus que son meilleur amie. Elle devinait ce qui lui traversait l'esprit, et elle pouvait comprendre sa réaction, mais non, Léopold Ridley n'était pas un crétin, bien loin de là. Sa seule erreur était de vouloir croire en la nature humaine, d'être honnête, de vouloir confiance à autrui... Il n'avait que des qualités (bon, c'était Déa, Déa était incapable de voir des défauts chez Léo, c'était comme ça), c'était le monde autour de lui, qui était corrompu, sans exception à cette règle si ce n'est lui-même. Non, il n'était pas celui qu'il fallait blâmer, c'était tous les autres qui étaient en tort, elle y compris, et le savoir dans un tel désarroi en partie par sa faute (même si elle se doutait bien que c'était Hardwick qui lui avait porté le coup fatal). Elle se sentait mal comme elle ne l'avait jamais été en entendant Léo poursuivre et lui demander pourquoi elle l'avait sauvé. Il ne la remerciait pas de lui avoir évité une mort certaine, non, il la blâmait pour cela. Il n'avait pas décidé de se suicider sur un simple coup de tête, pour prendre conscience de son erreur une fois rescapé. Il restait convaincu qu'il devait mourir, qu'elle aurait dû le laisser. Il souffrait à ce point là. Et cette souffrance devenait aussitôt celle de Déa, car elle ne pouvait qu'avoir mal quand elle le sentait si désespéré. Et elle était si impuissante à le réconforter. Sa seule présence lui avait peut-être sauvé la vie, mais avait également empiré les choses. Bien sûr que non, elle n'aurait jamais pu le laisser. Elle était incapable de l'abandonner à son sort, quoi qu'il puisse vouloir. Elle mourait d'envie de le rejoindre, de sécher ses larmes, de le serrer contre son coeur, mais ses nageoires de sirène l'entravaient toujours, alors elle ne pouvait qu'assister sans rien faire à cet insoutenable spectacle, les larmes lui venant bientôt aux yeux, à elle aussi.

-Je pouvais juste pas...
elle prit une grande inspiration, c'était sans doute la raison la plus égoïste de sauver une vie. Je peux pas vivre sans toi. Elle marqua une pause. Je sais, tu crois que tout est noir, que ton existence ne t'apporte rien, mais t'as encore tout un tas de choses à vivre, Léo. Elle essuya ses larmes d'un revers de manche. Je pouvais pas t'abandonner...

Non, elle ne le pouvait pas. Si ce n'était pas physiquement, c'était dans l'esprit. Même après avoir pris ses distances avec lui, elle n'avait pour autant jamais cessé de penser à lui, tout son entourage sera même d'avis qu'elle y pensait beaucoup trop. Et dans ce genre de moments, elle ne pouvait pas envisager de l'abandonner à son sort, peu importe ses sentiments non partagés, ce n'était pas ce qui comptait vraiment. Seuls lui et son bien-être importaient. Et elle voulait bien sacrifier le sien dans l'espoir qu'il aille mieux. Encore fallait-il qu'il accepte son aide.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 20 Sep - 22:23

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Quand Déa reprit la parole, affirmant qu’elle ne pouvait pas le laisser, Leopold leva les yeux vers elle. Non sans continuer d’avoir sa tête dans ses bras, mais il tournait son regard vers sa sirène de meilleure amie. Il voyait les larmes couler de ses yeux également, alors qu’elle lui disait qu’elle ne pouvait pas vivre sans lui. Et lui, il avait le sentiment de ne pas pouvoir vivre sans Jane. Le jeune homme avait vraiment envie de mourir, il en avait encore envie, mais en cette seconde il réalisait vraiment ce qu’il aurait fait, le mal qu’il aurait fait. La souffrance qu’il aurait causée à Déa, mais également à Andrew. Ils ne méritaient pas de souffrir parce que Jane avait brisé sa vie avec ses mensonges. Est-ce qu’il allait quand même réussir à remonter la pente ? Sans doute que non, du moins pas facilement, mais il réalisait quand même ce qu’il y avait autour de lui. Depuis ce soir funeste, Leopold s’était concentré sur ce qu’il ressentait et ce qu’il vivait. Mais il n’avait pas du tout pensé à ce qui l’entourait, aux personnes qui l’entouraient. L’humain savait parfaitement qu’Andrew compatissait avec lui et il avait promis qu’il allait tuer Jane (même si Léo ne savait vraiment pas si cela allait l’aider en quoi que ce soit). Et Déa venait de lui sauver la vie et donc ainsi, peut-être de faire la plus grosse erreur de sa vie. Ses yeux humides ne quittaient pas la sirène, qu’il avait le sentiment de redécouvrir. Il laissa quelques secondes de silence s’installer, l’observant sans un mot, avant de finalement reprendre la parole de sa voix roque.

« Je suis désolé. »

Désolé de lui avoir causé de la peine, de ne pas l’avoir cru quand elle lui disait que Jane n’était pas quelqu’un de bien, de tout. A son tour, le jeune homme essuya ses yeux avec sa manche mouillé, n’arrangeant donc vraiment pas les choses. Il était trempé jusqu’aux os et il commençait à se rendre compte qu’il avait froid. Il tremblait même, c’était comme si enfin son esprit était revenu, prenant un peu plus de temps que son corps. Par chance, les deux avaient été aidés par Déa. Léo n’allait clairement pas mieux, il sentait son cœur se briser encore un peu plus à chaque fois qu’il repensait à Jane (ce qui était presque constant). Mais il ouvrait quand même un peu les yeux. Le jeune homme se releva, s’approcha de Déa à côté de qui il s’assit avant de la prendre dans ses bras de nouveau. Une étreinte qui lui fit de nouveau du bien, qu’il profita pleinement. Il continuait de pleurer (et il y avait de forte chance pour qu’il continue encore un moment), mais ça lui faisait du bien quand même.

« Merci. »

Finit-il par articuler dans un souffle, à l’adresse de la sirène. Parce qu’elle venait quand même de lui sauver la vie et qu’il ne pouvait pas l’en blâmer. Si la situation avait été inversé, il en aurait fait de même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 20 Sep - 23:04


L'écume des toujours s'est émoussée
I

l s'écoula plusieurs secondes, au cours desquelles aucun mot ne fut prononcé, ils se contentaient de se regarder, mutuellement, Déa craignant ce qu'il dirait ou ferait ensuite, incapable de le rassurer comme elle le voudrait. Elle aimerait pouvoir réparer ce coeur brisé, elle aimerait être à même de le guérir de sa souffrance. Mais c'était bien loin d'être aussi simple. Elle attendit donc. Attendant des reproches, des lamentations, qu'importe. Elle était prête à tout entendre, si parler pouvait libérer quelque chose chez lui, si cela pouvait lui faire du bien, quel que soit ce bien en question. Mais les mots qu'il prononça ne furent ni une insulte, ni une plainte, ni un grief, mais une excuse, qui arrêta le coeur de Déa une fraction de seconde, avant qu'il ne se remette à battre, cette fois bien plus fort. Et il s'emballa plus encore quand il la prit dans ses bras. Elle se sentait soulagée. Pas vraiment mieux, car elle ne se sentirait pas bien tant que Léo ne le serait pas. Mais au moins, il ne semblait pas lui en vouloir, il semblait accepter ses excuses, et même lui en faire d'autres, quoi que Déa ne considérait pas qu'il lui en devait. Elle savoura cette étreinte, yeux fermés, absorbant chaque sensation, les larmes perlant le long de ses joues tandis qu'elle sentait Léo sangloter entre ses bras. Même après la mort de son père, elle ne l'avait pas vu dans un tel état, et elle maudissait plus que jamais Hardwick d'avoir osé faire à ce point souffrir une âme aussi belle. Elle le serra plus fermement contre lui quand il lui souffla un "merci" à l'oreille. Un sourire sincère, quoi qu'un peu triste, étira ses lèvres. Le remerciait-il de l'avoir sauvé ? Ou d'autre chose ? Qu'importe. Elle ne méritait peut-être pas plus ses excuses que ses remerciements, mais ils lui réchauffaient légèrement le coeur, et elle se sentait plus à même d'aider et de soutenir Léo. Elle ne dit rien un long moment, savourant au maximum leur étreinte. Malgré le contact de ses bras contre les vêtement mouillés de Léo, elle n'était plus en contact direct avec suffisamment d'eau, et ses jambes retrouvèrent leur juste place.

-Tu es complètement détrempé.
lui dit-elle doucement à l'oreille alors qu'elle le sentait toujours trembler entre ses bras. Elle se résigna, après quelques secondes supplémentaires, à briser l'étreinte et à se lever, avant de tendre la main au jeune homme dans l'espoir qu'il se lève à son tour. Viens, on va te trouver des vêtements secs.

Rester ici à se lamenter, ce n'était pas ce qui allait aider Léo au mieux. Il semblait accepter de lui parler, accepter sa présence à ses côtés. Et ça tombait bien car après cette scène, n'en déplaise au jeune homme, elle n'avait pas l'intention de le lâcher d'une semelle, de crainte qu'il fasse une nouvelle bêtise, irréparable. Elle ne pouvait prétendre être à même de rehausser ce moral au plus bas, même si elle ferait tout son possible pour cela.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 20 Sep - 23:40

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Leopold ne savait pas quand, ni comment, il allait mieux (s’il allait mieux un jour), mais il se sentait quand même légèrement soulagé en cet instant alors qu’il se serrait dans les bras de sa meilleure amie (qu’il avait toujours considéré comme cela, malgré le fait qu’ils avaient passé un temps sans se voir). Ça lui faisait du bien de savoir qu’il y avait une personne qui lui voulait son bien, même si la jeune femme n’était évidemment pas la seule. Il était temps que Leopold ouvre les yeux et se rende compte que son monde ne tournait pas autour de Jane, mais ce n’était vraiment pas évident. Quand le père du jeune homme était mort (des mains de la jeune femme pour rappel), il ne s’était pas retrouvé dans un tel état de détresse. Et pourtant, il avait quand même été plus que chamboulé au décès de son père, puis de sa mère. Mais après il y avait eu Jane et tout s’était mis à tourner autour d’elle. Plus les heures passaient depuis cette soirée funeste, plus le jeune homme se rendait compte à quel point il avait été stupide. Il s’était mis à dos nombre de ses camarades parce qu’il avait défendu bec et ongle son mariage (qui était faux) avec Jane. Tout ça pour une fille qui avait passé son temps à lui mentir et à coucher avec un autre, avec Edward Baker. Pour le moment, l’idée même de prévenir Perséphone n’était même pas venue à l’esprit de Leopold, pour dire à quel point il était complètement déboussolé (même si les deux amis étaient en froid - comme c’était le cas pour beaucoup).

Petit à petit, les jambes de Déa revinrent à la normal. Leopold allait avoir besoin de temps pour se faire à l’idée que la jeune femme était une créature aussi. Il ne s’était vraiment pas attendu à apprendre quelque chose de ce genre aujourd’hui, en même temps il ne s’attendait qu’à mourir dans le lac. La jeune femme reprit alors la parole, affirmant qu’il était trempé. Effectivement, on ne pouvait sans doute pas faire autant mouillé que lui à l’heure actuelle. La sirène stoppa l’étreinte pour se lever, l’invitant à faire de même. Pendant quelques secondes Leopold ne bougea pas avant de finalement prendre la main de sa meilleure amie.

« J’ai des affaires chez mes parents. »

Pas chez lui non, le jeune homme n’avait aucune envie de retourner dans la maison qu’il avait partagé avec Jane (qui était la sienne d’ailleurs à la base). Il n’avait même pas envie d’y mettre les pieds là-bas pour récupérer ses affaires (il demanderait peut-être à Andrew de lui donner un coup de main concernant ce détail). Il ne savait pas trop ce qu’il allait faire, mais la maison de ses parents c’était un bon refuge quand même. C’était mieux que rien de toute façon. Et à l’heure actuelle, il avait effectivement besoin de vêtement sec s’il ne voulait pas tomber malade.

« Si ça te va ? »

Si elle voulait bien l’accompagner là-bas. Honnêtement, Leopold ne se voyait pas vraiment rester seul à l’heure actuelle, il avait envie de rester avec Déa. Ils n’avaient pas pu passer beaucoup de temps ensemble dernièrement et les conversations qu’ils avaient n’étaient jamais très agréable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Lun 21 Sep - 16:57


L'écume des toujours s'est émoussée
D

éa ne savait pas trop si se rendre dans l'immédiat dans la maison des parents de Léo, jonchée, encore, des souvenirs de ces derniers, était le meilleur moyen de lui remonter le moral, mais c'était, après tout, toujours mieux que d'aller faire un tour chez Hardwick (Déa n'en avait pas plus envie que Léo), et si elle l'aurait invité avec grand plaisir chez elle, ce n'était pas là qu'il allait trouver des affaires de rechange, et, faute d'être mort noyé dans ce lac, elle ne voulait pas qu'il meurt de froid en contrepartie. Elle approuva donc d'un signe de la tête, accompagné d'un léger sourire, quand il lui demanda si cette suggestion lui convenait, ce qui signifiait donc qu'il tenait à ce qu'elle reste avec lui. Tant mieux, puisqu'elle n'avait certainement pas eu l'intention de le laisser seul à l'heure actuelle, elle comptait bien ne pas le lâcher d'une semelle jusqu'à s'assurer qu'il allait mieux, ce qui allait prendre du temps, ça elle l'avait bien compris, mais elle attendrait le temps qu'il faudrait, ce serait seulement un peu plus simple si le jeune homme acceptait sa présence. C'était bel et bien le cas. Elle n'aurait guère pu le parier, bien consciente de la nouvelle désillusion qu'il avait endurée par sa faute, en découvrant qu'elle était une créature de l'eau, une sirène. Il acceptait qu'elle soit là pour le soutenir, comme elle avait la ferme intention de l'être, et c'était le plus important, pour le moment.

-Allons-y.
approuva-t-elle en passant un bras au-dessus de son épaule avant de se rendre dans cette maison qu'elle connaissait bien, pour y avoir passé bien du temps avec le meilleur ami qu'elle acceptait qu'il redevienne pour elle. Bien sûr, ses sentiments pour lui étaient inchangés, cette épisode ne lui prouvait que davantage qu'elle l'aimait, elle qui avait à présent la certitude qu'elle aurait été incapable de vivre s'il n'avait pas survécu, mais Léo n'avait pas besoin d'une soupirante énamouraché, qui soupirerait d'amour pour lui à tous bouts de champ, il avait besoin d'amis solides, et c'est donc ce qu'elle allait être pour lui. Elle allait mettre ses sentiments en sourdine et redevenir la meilleure amie qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être pour lui. Ce fut en silence qu'ils arrivèrent à la maison de Léo. Déa ne lâcha Léo que dès lors qu'ils furent tous les deux rentrés à l'intérieur. Je vais nous préparer du thé bien chaud en attendant que tu te changes, qu'est-ce que tu en dis ?

Elle aussi aurait sûrement besoin de se sécher un peu, quoi que le fait qu'elle soit sous sa forme humaine prouvait qu'elle aurait pu l'être plus encore. Mais l'eau n'avait pas sur elle les mêmes effets que sur le commun des mortels. Mettant sa proposition en application, elle s'appliqua à mettre de l'eau à chauffer. Ce n'était sans doute pas grand chose, et très certainement pas assez, mais c'est tout ce qu'elle pouvait offrir au jeune homme pour le moment : une oreille attentive, une boisson chaude, un moment de calme au milieu de toutes ces intempéries.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Sam 26 Sep - 18:49

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Leopold avait sincèrement envie que Déa l’accompagne, sentant qu’il était encore capable de faire n’importe quoi s’il se retrouvait seul. Il avait envie qu’elle vienne, qu’elle reste en sa compagnie, malgré le fait qu’il venait d’apprendre sa nature. Déa était une sirène et Léo ne le réalisait pas encore complètement au fond. Peut-être parce que son esprit était tout simplement perdu encore à l’heure actuelle. Au fond, c’était dur à dire, mais le jeune homme commençait à avoir bien trop l’habitude des révélations. Il semblait qu’aucune personne de son entourage ne soit pas liée de près ou de loin aux créatures. Il y avait eu sa myrihandes de petite-amie (il ne pouvait pas la considérer comme sa femme, pas même petite-amie normalement non plus), sa sœur de cœur sorcière, son meilleur ami chasseur de créature et enfin sa meilleure amie sirène. Il était le seul à être un humain dans le lot apparemment, le seul qui avait dû apprendre petit à petit les vérités. Quelque chose au fond de lui le laisser penser qu’Andrew connaissait la nature de sa meilleure amie, ce qui pouvait aisément expliquer pourquoi ils n’avaient jamais été capables de s’entendre. Enfin, ce n’était pas le moment de penser à tout cela. Déa était une sirène, il ne le savait pas avant, il ne pouvait pas nier que cela lui faisait mal de le découvrir si tardivement et dans des circonstances particulières, mais tant pis. Il n’y pouvait rien de toute façon. Leopold ne pouvait pas la rejeter pour cela, parce qu’il avait besoin d’elle qui qu’elle soit en réalité.

Ils se dirigèrent donc tous les deux vers la maison des parents de Leopold. Le jeune homme ne pouvait évidemment pas retourner dans celle qu’il avait partagée avec Jane pendant un temps et il ne pouvait pas emmener Déa chez les Hellsing non plus (il n’était pas complètement dingue, même s’il était suicidaire). Cela faisait un moment que le jeune homme n’y avait pas mis les pieds et c’était un peu étrange. Mais en même temps, il n’avait pas vraiment le choix. Ce fut en silence que les deux amis firent le trajet, Déa reprenant la parole qu’une fois qu’ils furent arrivés. Leopold approuva sa proposition d’un signe de la tête avant de se rendre dans une autre pièce pour se sécher et se changer. Heureusement que le jeune homme n’avait jamais pris le temps de vider la maison de ses parents, malgré qu’il s’était souvent fait la réflexion qu’il devait le faire. Quand il revint, avec des habits secs, il s’installa et laissa Déa gérer les boissons chaudes.

« Andrew le sait n’est-ce pas ? »
Demanda-t-il à Déa, concernant sa nature. Il ne pouvait pas s’empêcher de penser à tout cela (c’était mieux que de penser à celle qui l’avait brisé tout entier). « Il ne m’en a jamais parlé… »

Et pourtant, Leopold se doutait que cela aurait été un moyen efficace pour Andrew de les séparer, en révélant à quel point elle lui mentait (comme tant d’autre). Et lui non plus ne lui en avait jamais parlé. Leopold ignorait encore tellement de chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Sam 26 Sep - 19:13


L'écume des toujours s'est émoussée
D

éa s'affaira à leur préparer une grande théière de boisson chaude. Elle comptait bien être aux petits soins pour Léo. Elle n'allait pas le lâcher d'une semelle, de toute façon, tant qu'elle n'aurait pas l'assurance qu'il allait mieux, et si son bien être pouvait passer par des petites attentions de la sorte, alors elle les accumulerait autant que possible, sans que cela la dérange. Égoïstement, elle devait bien reconnaître qu'elle aimait renouer avec Léo de cette manière, même si les circonstances étaient tout sauf idéales (ceci dit, il leur aurait sans doute été impossible à tous les deux de renouer le dialogue, le contact, s'il n'y avait pas eu de cas de figure à ce point extrême). Elle fit couler le thé brûlant dans deux tasses en porcelaines qu'elle avait posées sur la table, le tout accompagné d'une boîte de gâteaux secs potentiellement immangeables, étant donné qu'ils devaient moisir dans ces placards depuis un bon moment, si Léo n'était pas revenu ici depuis son installation avec Jane. Mais ça... Quand Léo revint, sec et changé, il s'installa autour de la table avec elle, et Déa but une première gorgée de thé quand il lui posa une question à laquelle elle ne s'était absolument pas attendue. Ceci dit, c'était logique, Léo devait avoir tout sauf envie de parler de sa rupture avec Jane et de ses circonstances. Cette mésaventure aurait au moins eu ce mérite-là, celui de donner à Léo un tout autre sujet de conversation, qui le détournait - si c'était possible - de ces préoccupations majeures. Pour Déa, le sujet était délicat, mais elle devait des réponses au jeune homme, des réponses sincères. Et puis, il ne pleurait plus, et rien que pour cela, elle voulait bien évoquer tous les sujets sensibles du monde - qui n'étaient pas Jane Hardwick. Elle hocha doucement la tête quand il lui demanda si Andrew était au courant.

-Oui, il est au courant. Je ne sais pas pourquoi il ne t'a rien dit. J'imagine qu'il voulait que tu l'apprennes par toi même.
Et puis, ça la foutait sans doute mal de sa part de lui servir un "au fait, j'ai l'intention de tuer ta meilleure amie". Quoiqu'il ne s'était visiblement pas gêné pour sa pseudo-femme (mais en même temps, Jane Hardwick était une garce avérée). Détails qu'elle garda, pour des raisons extrêmement logiques. Pour elle. Elle but une nouvelle gorgée de thé. À propos d'Andrew... Elle prit une légère inspiration. Je suis désolée, c'était pas à moi de te parler de son histoire avec Penny. J'étais juste en colère... et jalouse.

Elle ne savait pas si elle faisait bien de lui parler de ça non plus, il aurait peut-être été plus simple de discuter de la pluie et du beau temps. Mais cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas parlés posément, ils devaient mettre bien des choses à plat, et cela n'avait pas besoin d'avoir de rapport avec ce qui avait poussé le jeune homme à se précipiter dans le lac. Oui, elle s'excusait vraiment pour ça, parce que, quoi qu'elle puisse penser des Hellsing, elle était à ce stade bien obligée de l'admettre, Andrew aimait Penny, et il n'était pas de son droit de briser une amitié de plus alors que Léo à cette époque les perdait une à une.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 18 Oct - 13:40

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Leopold se posait énormément de question. Il avait le sentiment d’apprendre une nouvelle information constamment. Déa était une sirène donc et l’humain n’en avait rien su. Il pourrait lui en vouloir, mais il n’avait vraiment plus la force à cela. Il se sentait complètement vide et perdu, il n’avait aucune envie que quelque chose se brise de nouveau entre lui et celle qu’il considérait toujours comme sa meilleure amie. Il voulait simplement en savoir plus, simplement pour savoir. Parce qu’il avait besoin de penser à autre chose qu’à… Jane. C’était logique qu’Andrew soit au courant, le jeune homme s’en était douté et comme Déa il se demandait pourquoi il ne lui en avait pas parlé. Il n’avait pas hésité à le faire pour celle qu’il avait cru être sa femme, mais en même temps Andrew était incapable de cacher son ressentiment pour elle. Même s’il n’avait pas montré plus de sympathie pour Déa non plus, Leopold comprenant un peu plus d’où cela pouvait en venir. Il ne savait donc pas pourquoi son meilleur ami ne lui en avait pas parlé, mais il le remerciait pour cela. Est-ce que c’était mieux de l’apprendre maintenant ? Peut-être oui, la situation faisait que les choses ne prenaient pas un tournant dramatique (du moins pas plus dramatique que son envie de foncer de nouveau se suicider dans le lac).

« Il a toujours essayé de me protéger… » Dit-il de sa voix roque en baissant son regard triste sur la tasse chaude qu’il n’avait pas encore touché. Leopold en avait énormément voulu à Andrew, alors que ce dernier n’avait toujours fais que le protéger. C’était ainsi pour Déa également, Léo s’était mis bien trop de proche à dos pour celle qui ne le méritait vraiment pas. Le jeune homme releva ses yeux tristes vers Déa quand elle s’excusa de lui avoir parlé de Penny (ou plutôt de la nature de Penny), il lui adressa un sourire qu’il tentait de rendre un tant soit peu agréable mais qui devait surtout ressembler à une grimace. « T’en fais pas c’est rien. »

C’était arrangé de toute façon, Léo avait mal agit avec Andrew et il s’était excusé auprès de ce dernier. Il appréciait bien sûr les excuses de la sirène, mais il ne lui en voulait pas de toute façon. Il savait à quel point on était capable de se laisser emporter par ses sentiments. Il en était la preuve après tout, avec tous ce qu’il avait pu faire par amour pour Jane, alors qu’elle n’avait pas eu une once de sentiment pour lui (du moins, c’était ce qu’il pensait après ce qu’elle avait pu lui dire dans cette cave). Le jeune homme reporta son regard vers sa tasse, posant finalement ses mains dessus pour apprécier la chaleur qu’elle lui offrit. Il ne dit rien pendant un instant, se perdant un temps dans ses pensées, avant de finalement reprendre la parole sans lever les yeux.

« On était même pas mariés… elle s’est foutu de moi depuis le début. »

Il ne savait pas vraiment s’il avait envie d’en parler ici et maintenant avec Déa, mais c’était comme s’il avait eu besoin d’exprimer ce qu’il avait sur le cœur. Il se sentait tellement… perdus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 18 Oct - 15:25


L'écume des toujours s'est émoussée
Ç

a faisait mal à Déa de l'admettre, mais elle devait reconnaître que, au-delà de toute l'animosité qu'elle éprouvait pour Andrew Hellsing (en même temps, il lui avait clairement fait comprendre qu'il attendait le moment propice pour la tuer, à partir de là, ils pouvaient difficilement s'entendre, tous les deux), ce dernier tenait vraiment à Léo, et n'avait jamais voulu que son bien (tout comme elle finissait par admettre qu'il tenait à Penny, oui, bon...), il avait sans doute, même été un meilleur ami pour Léo que Déa elle-même, qui avait laissé ses sentiments prendre le pas sur la meilleure attitude à adopter. Andrew avait tenté de protéger Léo, tout comme Déa avait voulu le faire, à sa manière... Et si sa présence pouvait aider le jeune homme à remonter la pente, alors Déa promettait de faire des efforts. De toute manière, qu'elle le veuille ou non, Andrew devait apparemment demeurer dans son sillage, alors elle pouvait bien prendre sur elle et admettre qu'il apportait un peu de bonheur à ceux à qui elle tenait le plus. Au sujet du chasseur, elle ne dirait plus rien, donc, et elle fut rassurée que le jeune homme ne lui tienne pas rigueur pour les aveux qu'elle lui avait fait, sous le coup de la colère et de la jalousie. Déa répondit pas un léger sourire, préférant ne plus s'appesantir plus longuement sur le sujet, avalant une gorgée de thé. Il faut dire que c'était là un sujet très délicat... Quoiqu'il ne l'était peut-être pas autant que celui qu'aborda Léo ensuite, et qui manqua de lui faire recracher le thé qu'elle avait en bouche.

Qu'elle se soit foutu de lui, ça, Déa n'avait pas le moindre mal à le concevoir. Mais comment ça, ils n'étaient même pas mariés ? Déa avait du mal à comprendre de quoi Léo pouvait bien parler. Certes, Déa n'avait pas assisté à la cérémonie, mais elle en avait eu vent, elle savait qu'elle avait bien eu lieu, et en bonne et due forme, avec le chef du village et tout le reste. Tout le monde n'avait pas pu mentir à ce sujet... À part la principale concernée, peut-être. Ce ne serait sans doute pas le premier mensonge à son actif... Alors quoi ? Qu'est-ce que Jane avait bien pu faire ? Faire croire à Léo à un mariage qui n'avait jamais eu lieu ? Déa tenait la myrihande pour une garce de la pire espèce, mais là, tout de même, ça dépassait l'entendement. Déa savait sa curiosité assez malsaine ? Bien sûr, depuis qu'elle avait appris la séparation de Léo et Jane, elle avait voulu savoir pourquoi, mais elle n'avait pas voulu voir Léo lui en parler si c'était pour l'enfoncer encore plus. Sauf qu'il semblait décidé à lui en apprendre davantage, à présent. Et Déa devinait que la vérité allait bien au-delà de tout ce qu'elle aurait bien pu supposer.

-Qu'est-ce que tu veux dire ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 25 Oct - 17:57

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Leopold aurait très bien pu éviter encore et encore le sujet de Jane avec Déa, mais il ne pouvait pas s’empêcher de la mentionner. Parce que ce qu’il venait de faire et qu’ils savaient parfaitement tous les deux était quelque chose de grave, c’était à cause de celle qu’il pensait être sa femme, de celle qui lui avait brisé le corps. Le jeune homme avait besoin de se confier à quelqu’un, en dehors d’Andrew qui était très bien placé pour connaitre toute l’histoire. Déa méritait parfaitement de savoir, parce qu’avant toute cette histoire ils étaient vraiment proche. Plus proche encore que le jeune homme ne l’aurait cru concernant sa meilleure amie, mais ce n’était qu’un détail finalement. Le plus important, c’était que Leopold n’allait pas bien et qu’il avait vraiment besoin de se confier et pour cela, de raconter tout ce que Jane avait bien pu lui faire. Déa ignorait encore tout et il était certain qu’elle devait être loin de se douter de ce que la femme de Baker avait bien pu faire.

« Ce que je veux dire… c’est que ma vie n’a rien à voir avec ce que je croyais qu’elle était. »

Il savait parfaitement qu’il n’était pas encore assez clair et que Déa allait vouloir connaitre plus de détail, qu’il avait évidemment envie de lui donner, mais il s’accorda une légère pause dans son récit. Il inspira longuement, but une gorgée de boisson chaude qui lui fut très agréable. Et finalement, il reprit.

« Nous n’étions pas vraiment marié, parce qu’elle s’est marié avec Baker avant notre… » Il n’en revenait toujours pas de ce qu’elle avait pu faire quand même, de la manière dont elle avait pu le manipuler pendant tout ce temps. Il avait vraiment cru en leur histoire, en leur vie, mais ce n’était que du vent. « Elle ne m’aimait pas… » C’était ce qu’elle lui avait dit ce soir-là dans la cave des Hellsing. « Elle ne m’aimait pas et elle fréquentait l’autre… elle est tombée enceinte de lui… »

Tout cela, c’était beaucoup trop pour ses épaules. Sa vie n’avait rien de parfaite bien sûr, il avait connu des évènements qui avait forgé son caractère et qui par moment avait failli le faire couler. Mais cela n’avait rien à voir avec ce qu’il vivait par rapport à Jane et sa trahison, le fait qu’elle l’ait manipulé à ce point. Ces derniers mois en sa compagnie n’avaient été que du vent et rien d’autre. A l’époque où Leopold avait demandé à celle qu’il aimait de l’épouser, il aurait très bien pu encaisser un refus. Mais les choses étaient allé tellement loin, il avait cru à une vie qui n’avait rien à voir avec celle qu’il avait. Et maintenant, il se retrouvait sans rien et à devoir repartir à zéro, sans avoir aucune idée de ce qu’il voulait vraiment dans la vie. Et c’était justement le genre de réflexion qui avaient tendance à le faire couler au fond du lac…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 25 Oct - 18:52


L'écume des toujours s'est émoussée
D

éa écoutait, complètement horrifiée, le récit de ce que Hardwick avait fait subir à Léo. Elle l'avait souvent dit, elle n'avait pas confiance en la myrihande, elle était convaincue qu'elle était fausse, manipulatrice, qu'elle ferait souffrir Léo, mais jamais elle n'aurait pu s'imaginer que les choses se passeraient de cette manière. Jamais. Elle avait envisagé des scenarii douloureux (pour Léo, en tous cas), elle avait imaginé Jane tromper Léo avec son âme soeur, et même avec d'autres, mais ce qu'il lui apprenait dépassait complètement l'entendement. Elle avait épousé Edward Baker avant la cérémonie dont Léo s'était cru l'acteur privilégié. Avant même ces fausses noces, elle se moquait déjà de lui, elle lui avait avoué de sang froid ne pas l'aimer, elle lui avait appris être enceinte de Baker. C'était évidemment trop pour Léo qui, lui, avait été parfaitement sincère dans ses sentiments. Déa se sentait mal pour lui, vraiment mal. Mieux valait qu'il découvre le vrai visage d'Hardwick tard que jamais, certes, mais elle comprenait d'autant mieux l'état de désespoir où il se trouvait à présent. Il n'avait pas seulement perdu sa femme, il avait découvert être dupé, trompé... On s'était joué de lui, et dans les grandes largeurs. Jane n'avait eu aucune considération pour les sentiments de Léo, et à présent, elle devait bien rire de ce qui n'avait pour elle été qu'un jeu, se moquant bien des souffrances qu'elle avait pu faire endurer au jeune homme.

-Mais quelle salope !


Ok, c'était sorti tout seul, mais là, elle n'avait vraiment pas d'autres mots pour qualifier la jeune femme. Elle ne l'insultait pas seulement pour le plaisir de l'insulter (même si ça faisait quand même carrément du bien) ou pour influencer le jugement de Léo (qui n'en avait pas besoin, à son humble avis), c'était ce qu'elle pensait, tout simplement, et elle avait eu bien du mal à garder cette place pour elle et uniquement pour elle.

-Je suis tellement désolée.
fit alors Déa, vraiment compatissante. Elle aurait bien sûr pu ajouter qu'elle l'avait prévenue, qu'elle lui avait dit le départ que Jane Hardwick le ferait souffrir, mais le constat qu'il faisait était bien assez amer pour qu'elle ne s'amuse pas à enfoncer le clou plus profondément encore. Tout ce qu'elle voulait, c'était atténuer la douleur du jeune homme, et elle ne savait trop comment faire. Elle aurait aimé pouvoir lui ôter toute pensée négative de l'esprit en un claquement de doigt, mais elle ne pouvait rien faire, elle n'avait pas ce pouvoir. Le seul pouvoir à sa disposition aurait peut-être soulagé Léo pour un temps mais aurait tôt fait de le désespérer plus encore le moment venu. J'aurais aimé me tromper sur son compte, tu sais. Je n'ai jamais voulu que tu souffres.

C'était véridique, elle ne pouvait se satisfaire de la rupture de Léo quand celle-ci faisait à ce point souffrir le jeune homme.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 1 Nov - 12:49

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
C’était la première fois depuis la soirée dans la cave des Hellsing que Leopold revenait sur ce que Jane lui avait fait subir. Il n’avait pas eu vraiment besoin de le faire avant de toute façon, puisque la seule personne qu’il avait côtoyé était Andrew (et sa famille) et qu’il était bien placé pour connaitre toute l’histoire. Léo n’appréciait pas vraiment ça, mais Déa méritait de connaitre la vérité de toute façon. Parce qu’elle voyait bien que le jeune homme était au bord du gouffre, elle ne pouvait que le voir (elle venait quand même de le sortir du lac). C’était douloureux, mais au moins il vidait son sac. Même si parler de la situation ne faisait que la rendre encore plus réelle, Leopold aurait aimé qu’elle n’existe pas du tout et qu’il se retrouve simplement à faire un mauvais rêve. Mais non, il ne rêvait pas et Jane avait bien joué avec lui et ses sentiments. Déa ne manqua pas d’exprimer en une phrase ce qu’elle pensait réellement de celle que Leopold avait cru avoir épousé. Le jeune homme pouvait difficilement la contredire, même s’il trouvait quand même étrange de l’entendre l’insulter. Il en serait bien incapable de son côté, du moins pour le moment. Même s’il souffrait, il avait quand même toujours des sentiments pour la jeune femme (et c’était pour cela d’ailleurs qu’il souffrait à ce point). Cependant, il n’allait pas porter rigueur à Déa, elle n’avait pas tort dans le fond. Il se contenta simplement de baisser son regard quand elle lui affirma qu’elle était désolée, il le savait. Tout comme il savait parfaitement qu’elle n’avait pas eu envie qu’il souffre à ce point, malgré le fait qu’elle l’avait mis en garde plusieurs fois. Il n’avait pas voulu l’écouter quand elle avait affirmé que Jane le ferait souffrir, parce qu’il pensait ne pas avoir besoin de prendre en considération ces mises en garde. Mais finalement, c’était bien la preuve que tout le monde avait vu plus justement la myrihande du feu que lui, il n’avait été qu’aveugle. Leopold releva son regard vers la jeune femme.

« Je sais, ne t’en fais pas. »
Il n’en voulait évidemment pas à Déa, pour rien du tout. Même pas pour les paroles qu’elle pouvait prononcer, concernant celle qu’il avait cru être sa femme. Comment pouvait-il lui en vouloir de toute façon ? S’il y avait des personnes à blâme, c’était lui et Jane. Jane parce qu’elle avait été une horrible personne en le traitant de cette manière, lui parce qu’il avait été assez idiot pour se faire prendre à son piège. « Je n’ai été qu’un pauvre con… »

Au moins, maintenant, il connaissait la vérité. Ça ne le soulageait pas, bien au contraire, mais Léopold se disait que c’était sans doute mieux comme ça. Même si ça ne l’empêchait pas d’avoir envie de tirer un trait à sa vie définitivement, quoi qu’il n’ait pas l’intention de réitérer l’expérience. Du moins, pas pour le moment, mais il savait qu’il pouvait encore faire cette bêtise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 1 Nov - 13:50


L'écume des toujours s'est émoussée
M

ême dans l'état de détresse où il se trouvait actuellement, Léo demeurait infiniment compréhensif, et Déa reconnaissait sans mal que c'était là l'une des qualités qui lui plaisaient le plus chez lui. Il aurait tout à fait eu le droit d'être en colère contre elle, de la blâmer en affirmant qu'elle ne pouvait compatir à la situation puisque, de toute façon, c'était ce qu'elle avait toujours voulu, elle ne lui en aurait pas voulu, elle aurait parfaitement compris. Mais il n'en avait rien fait, il comprenait bel et bien quelles avaient été ses intentions, et au final, faute de l'accuser elle, c'était lui qui l'accusait. Sauf qu'elle refusait catégoriquement qu'il le fasse. Il n'était pas un pauvre con, non, il avait été manipulé, comme n'importe qui d'autre aurait pu l'être à sa place, il n'avait pas à se rendre responsable de ce qui lui était arrivé. Oui, il n'avait rien vu, et il avait été aveugle et sourd aux avertissements de chacun, mais c'était normal. L'amour rend aveugle, comme on dit, et il en était la preuve. Mais la seule fautive de l'histoire restait quoi qu'il en soit Hardwick. Qui avait joué avec son coeur comme si c'était un vulgaire objet, et qui se moquait bien aujourd'hui de l'avoir mené en bateau. Elle était intimement convaincue que Jane se ficherait éperdument de savoir dans quel était elle mettait celui dont elle avait prétendu être la femme. Elle l'avait brisé, et Déa ne l'en haïssait que davantage. Hors de question que, en prime, Léo se sente coupable. Il était la victime des circonstances, il n'en était absolument pas l'acteur, et elle refusait qu'il pense ainsi plus longtemps.

-Léo...
Déa se rapprocha du jeune homme, et se permit de le serrer brièvement dans ses bras. Tu n'as pas été con, je t'interdis de penser ça. Tu étais amoureux, c'est tout. Et il l'était sûrement toujours encore, mais elle refusait de parler de cela au présent. C'est pas quelque chose qu'on décide ou que l'on peut raisonner, ça nous tombe dessus, c'est tout. Et évidemment, la jeune femme en savait quelque chose. Si elle avait pu empêcher ses sentiments pour Léo, elle ne s'en serait pas privée. Cela aurait été bien plus simple pour elle. Mais elle n'y pouvait rien. C'était comme ça. Et ça resterait certainement ainsi. Même si elle espérait que Léo, contrairement à elle, saurait guérir de ses sentiments. Et être raisonnable ou lucide quand on est amoureux, c'est ça qui serait con. Elle sourit doucement. T'as vraiment rien à te reprocher. Il n'y a qu'une seule personne fautive, dans cette affaire, et ce n'est certainement pas toi. Elle se permit de sourire un peu plus largement, espérant en son for intérieur que son meilleur ami imiterait son geste. Alors tu répètes encore ça et je t'en colle une, c'est compris ?

Comme si elle était vraiment capable d'une chose pareille.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 8 Nov - 22:06

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Leopold fut un peu surpris de la réaction de Déa, quand elle vint le serrer brièvement dans ses bras. Visiblement, elle n’avait pas vraiment apprécié ses paroles, qu’il considère qu’il était con. Et pourtant, c’était bel et bien ce qu’il pensait. Déa pensait tout le contraire, que c’était normal parce qu’il était amoureux. En même temps, si l’amour devait rendre idiot, alors il l’avait vraiment été. Parce que son cœur avait battu si fort pour celle qu’il avait cru avoir épousé. Il battait encore pour elle d’ailleurs… Malgré tout, il continuait d’aimer Jane et il savait que ça allait prendre beaucoup de temps avant qu’il passe à autre chose. Il ne pouvait évidemment pas oublier ce qu’elle lui avait fait et il était évident que jamais les choses ne pourraient revenir en arrière, mais les sentiments de Leopold ne pouvaient pas pour autant disparaitre dans un claquement de doigt. Il regrettait vraiment sa vie avant qu’il ne découvre le pot-au-rose. Bien sûr, il préférait vraiment connaitre la vérité, mais il se sentait tellement plus heureux avant…

Leopold aurait vraiment aimé pouvoir prendre les paroles de Déa, de les croire sans se remettre en question. Mais il en était tout simplement incapable. Il regrettait tellement de ne pas avoir écouté ses proches, de ne pas avoir donné un peu de crédit à leurs mises en garde. Au lieu de cela, il s’était contenté de foncer tout droit dans la gueule du loup. Bien sûr, Jane était responsable de tout cela. Bien sûr, elle était celle qu’il fallait blâmer parce qu’elle n’avait pas hésité à se servir de lui, à prendre son cœur pour le broyer. Il aurait vraiment aimé pouvoir suivre les paroles de Déa, mais il en était incapable. Mais par chance, la jeune femme savait parfaitement comment s’y prendre. Léo regrettait tellement de l’avoir perdu pendant tout ce temps. A sa dernière remarque, le jeune homme fut incapable de se retenir de sourire. C’était bien la première fois qu’il souriait de cette manière depuis le soir où il avait découvert que sa vie n’était qu’un tissu de mensonge. Il souriait franchement et c’était vraiment agréable.

« Je suis sûr que tu n’en es pas capable de toute façon. »

Répondit-il sur le même ton taquin qu’elle. Il le pensait vraiment, même si c’était agréable de la voir prendre à ce point sa défendre. Ca ne changerait rien à la situation, Leopold allait se sentir encore idiot d’avoir cru en son histoire avec Jane, d’avoir laissé celle qu’il pensait avoir épousé le berner ainsi, mais il se sentait entouré et c’était vraiment agréable. Il avait été idiot, mais il pouvait arrêter de l’être. C’était sans doute la meilleure chose à faire pour qu’il puisse continuer à avancer dans sa vie. Et malgré que quelques minutes seulement avant le jeune homme avait été si bas qu’il avait voulu mettre fin à ses jours, il commençait à se dire qu’il était quand même capable d’avancer. Pas tout seul bien sûr, mais il ne l’était pas justement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 8 Nov - 22:29


L'écume des toujours s'est émoussée
Q

uand Déa vit naître un léger sourire sur les lèvres de Léo, la jeune femme ne put s'empêcher de sourire à son tour. Certes, ce n'était pas grand chose, juste un très fin sourire qui éclairait légèrement le coin de ses lèvres, mais la jeune femme connaissait suffisamment son meilleur ami pour savoir que c'était sincère, qu'il n'avait pas forcé ses zygomatiques. Il y a peu, encore, il voulait mettre fin à ses jours et s'était précipité dans le fond du lac pour parvenir à ses fins, et voilà que, à présent, il parvenait à sourire un peu. C'était un signe encourageant, comme une lueur d'optimisme dans un tout d'un noir d'encre, et la sirène décidait de s'en contenter, parce que c'était déjà plus que ce qu'elle avait espéré depuis qu'elle avait sauvé Léo. Elle voulait lui donner la preuve que, malgré les épreuves traversées, sa vie valait encore d'être vécue, qu'il y avait des raisons de rire, d'espérer, de rêver, qu'il y avait des personnes, là, avec lui, bien présentes, qui ne l'avaient jamais trahies et qui l'aimaient sincèrement, qui seraient là pour lui, présent à ses côtés, pour l'aider à remonter la pente, et toujours présents une fois que cela serait fait. Le sourire de la jeune femme s'élargit encore légèrement quand il lui affirma que la jeune femme ne serait pas capable de le frapper pour le raisonner. Ce n'était pas faux, la jeune femme serait bien incapable de faire du mal à Léo, physiquement ou mentalement, du moins pas volontairement, mais s'il avait besoin d'être secoué pour reprendre du poil de la bête, alors elle n'hésiterait pas.

-Tu serais surpris de savoir tout ce que je suis capable de faire pour toi, Léo.
dit-elle spontanément et très honnêtement pour le regretter presque aussitôt. Elle baissa les yeux, ce n'était pas vraiment le moment de lui rappeler combien elle l'aimait. Qu'elle l'aimait au point de le soutenir oui, mais elle ne voulait pas qu'il s'imagine qu'elle comptait profiter de sa faiblesse, elle avait déjà eu le sentiment de le faire la seule et unique fois où ils étaient passés à l'acte toutes les deux. Juste après l'enterrement de son père, tu parles d'une meilleure amie ! Non, elle était là pour lui mais n'exigeait pas de contrepartie, et si elle était effectivement capable de tout pour lui, ce n'était pas pour autant qu'il devait se sentir redevable de quoi que ce soit envers elle. Plus sérieusement, ne tente pas le diable, je peux faire mal, quand je m'y met. ajouta-t-elle en reprenant contenance, retrouvant au passage un fin sourire.

Mais elle avait beau sourire, elle était sérieuse, elle était capable de n'importe quelle méthode jusqu'à trouver celle qui rendrait de nouveau Léo heureux. Et elle sentait qu'il faudrait un certain temps avant que ce miracle opère.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Sam 21 Nov - 22:31

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Ce n’était pas grand-chose, oui, mais Léopold avait quand même affiché un petit sourire. Autant dire qu’il allait quand même un peu mieux qu’avant. Il y a seulement quelques minutes, le jeune homme avait eu envie de foncer au fond du lac pour se tuer, pour quitter Notre Terre et rejoindre ses parents où ils pouvaient bien être. Encore maintenant, l’humain sentait qu’il était encore fragile. Ce n’était pas étonnant au vu de ce qu’il avait vécu après tout, il allait avoir besoin de temps avant de s’en remettre. Léo lui-même en avait conscience, il se doutait que c’était le cas de Déa également. Et il appréciait sincèrement les efforts qu’elle faisait pour lui, même s’il savait parfaitement qu’elle le faisait simplement parce qu’ils étaient meilleurs amis… ou plus. Quand la jeune femme affirma qu’il serait surpris de savoir tous ce qu’elle était capable de faire pour lui, le jeune homme se permettait de douter un peu. Parce qu’il savait parfaitement ce qu’il y avait dans le cœur de la sirène (qu’il venait de découvrir ainsi). Ce n’était plus nouveau, cela faisait un moment que le jeune homme connaissait les sentiments de la jeune femme pour lui. Cela avait un peu scellé la fin de leur amitié d’ailleurs. Les paroles de la jeune femme ne pouvaient que lui faire penser à cela, alors il ne pouvait pas être surpris non. Parce qu’il suffisait de voir tout ce qu’il avait été capable d’accepter par amour pour Jane, tout ce qu’il aurait été capable de faire pour elle. Alors qu’au fond, elle ne le méritait pas du tout. Comme Leopold ne pensait pas mériter tout ce que Déa lui offrait, le fait qu’elle lui sauve la vie et tout le reste. Mais il s’abstint de faire ce commentaire, se doutant bien que la jeune femme n’allait pas manquer de lui affirmer le contraire. Sauf que ça ne changerait rien, il pensait vraiment qu’il ne méritait pas tout ça. Elle avait toujours été là pour lui, il s’était contenté par moment de profiter d’elle. Il s’en rendait bien compte, quand il allait mal il avait besoin d’elle… mais quand il était avec Jane ce n’était pas si évident que ça. Elle lui avait tellement manqué oui, mais il n’avait pas essayé plus que cela de la revoir quand même. Il s’en voulait, comme pour beaucoup de chose.

« D’accord, d’accord. Je me tiendrais sage alors. »

Répondit-il à sa remarque, sur le fait qu’elle pouvait faire très mal. Il souriait encore, faiblement mais quand même. Il se sentait vraiment bien aux côtés de Déa, malgré sa pointe de culpabilité. Il avait besoin d’elle, vraiment, tout comme il avait besoin d’Andrew. Quand il lui disait qu’il allait se tenir sage, il le faisait presque comme une plaisanterie, mais il était sérieux quand même. Il allait essayer du moins.

« Tu m’as manqué… »

Léo n’avait aucune envie de jouer sur la corde sensible de la situation (éveiller des sentiments désagréable pour la jeune femme), il avait simplement besoin d’être sincère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Dim 22 Nov - 13:31


L'écume des toujours s'est émoussée
D

éa adressa à son interlocuteur un regard sceptique de circonstance quand son interlocuteur affirma qu'il allait se tenir sage. Non pas parce qu'elle ne le croyait pas (elle pensait, en tous cas, qu'il allait faire des efforts et chercher véritablement à aller mieux, ce qui la rassurait très sincèrement), mais parce qu'il avait employé ce ton qu'il avait pour habitude d'utiliser, dans des circonstances moins graves, généralement, quand la jeune femme essayait de lui faire promettre quelque chose, et qu'elle faisait tout naturellement mine de douter, pour la forme. Elle aimait retrouver un peu de cette complicité qu'ils avaient autrefois. Tout avait l'air si simple, alors, même après que ses sentiments pour le jeune homme ne se soient déclarés. Elle n'aurait échangé ces instants passés avec lui contre rien au monde. Qu'importe qu'il ne veuille pas de son amour, avoir son amitié, c'était déjà beaucoup, et être avec lui suffisait déjà à la rendre heureuse. Et si la réciproque pouvait être vraie, alors... S'il lui reprenait l'envie de s'éloigner de lui, elle se le ferait payer chèrement, c'est certain. Elle ne s'en voulait déjà que trop. Il lui avait tellement manqué... Et au moment de penser cela (en même temps, elle le pensait très souvent), il prononça ces mots à son tour. Un fin sourire s'esquissa alors sur son visage, tandis qu'elle retenait son coeur de trop s'emballer. Elle savait bien qu'il parlait en pure et simple amitié, mais c'était suffisant, savoir qu'elle comptait suffisamment pour lui pour que son absence lui ait pesé, c'était déjà beaucoup.

-Tu m'as manquée aussi, Léo.
répondit-elle d'un ton qui n'aurait pu être plus sincère. Et pour cause, il y avait une bonne dizaine de témoins qui pourrait confirmer que leur rupture amicale l'avait mise plus bas que terre. Pas seulement du fait de la jalousie qu'elle éprouvait envers la femme qu'il avait épousée (quoi que ça jouait forcément, il ne fallait pas se leurrer), mais parce qu'ils passaient beaucoup de temps ensemble, avant, et que passer de tout à rien, ce n'était pas des plus simples. J'aurais pas dû te tourner le dos comme je l'ai fait. ajouta-t-elle en pleine conscience que certaines choses auraient pu plus facilement être évitées si elle ne s'était pas tout simplement détournée comme si de rien n'était. Je te promets que je te laisserai plus jamais tomber. ajouta-t-elle en ancrant son regard dans le sien.

Et la promesse était entièrement sincère et prononcée d'un ton sûr. Parce que c'était une erreur qu'elle ne comptait vraiment plus commettre. D'accord, quand Léo tomberait amoureux d'une autre fille (et ça arriverait forcément, il ne faut pas se leurrer), elle ne sauterait pas au plafond, mais elle prendrait sur elle. Elle ne pensait pas que quiconque, de toute manière, puisse l'irriter autant qu'Hardwick. C'était le bonheur de son meilleur ami qui importait plus que tout le reste, et elle, elle devait accepter pour de bon d'être une meilleure amie à vie.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 720

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Sam 28 Nov - 19:49

Déa & Leopold
L'écume des toujours s'est émoussée
Leopold avait le besoin de se montrer honnête avec sa meilleure amie et elle lui avait terriblement manqué. Il avait bien tenté par moment de se rapprocher de nouveau de la jeune femme, ne voulant pas perdre cette amitié qui lui était si chère, mais cela n’avait mené à rien. Maintenant, il avait un peu le sentiment qu’ils pouvaient recoller les morceaux. A croire que Jane avait été la base même de tous les ennuis qu’il avait eus avec ses proches, elle n’avait été qu’un poison. Quoi que… même après tout ce que la myrihande lui avait fait, Léo était bien incapable de penser comme cela. Il l’aimait toujours, malgré tout, il savait qu’il allait l’aimer toujours. Actuellement, il était vraiment énervé contre elle. Il espérait qu’un jour, il allait pouvoir se remettre de tout cela et se contenter d’oublier la jeune femme et les sentiments qu’il avait pour elle. Enfin, ce n’était pas en repensant tout le temps à elle qu’il allait pouvoir avancer, il devait se concentrer sur ce qu’il avait. Et une chose était certaine à Leopold, il avait des amis en or. Sans Andrew et Déa, le jeune homme ne savait pas ce qu’il ferait (il serait surement mort au fond du lac d’ailleurs…). Evidemment, avec la sirène c’était un peu plus complexe au vue des sentiments qu’elle avait pour lui, mais il préférait ne pas trop y penser. Ce n’était pas qu’il n’aimait pas ça, mais il n’aimait pas faire souffrir sa meilleure amie. Et il se doutait parfaitement de comment elle avait dû souffrir avec tout cela. Léo adressa un léger sourire à la jeune femme (il n’était pas capable de beaucoup plus) quand elle affirma qu’elle n’aurait pas du tout lui tourner le dos comme elle l’avait fait.

« Te prends pas la tête avec ça, c’est rien. »

Il ne voulait vraiment pas que Déa s’en veuille de lui avoir tourner le dos, il ne pouvait que comprendre vraiment. Après tout, il avait fait exactement la même chose avec Andrew en découvrant que sa petite amie (et amie de Déa au passage, ils avaient le chic vraiment…) était une créature. Il avait décidé de couper les ponts avec son ami en se sentant trahit, cela avait été la pire erreur qu’il pouvait commettre. Alors qu’il savait parfaitement ce que cela faisait, puisque Déa lui avait tourné le dos avant. Leopold se leva et s’approcha de son amie pour la serrer dans ses bras. Il ne pouvait qu’appréciait l’entendre lui dire qu’elle ne le ferait plus jamais. Encore une fois, le jeune homme n’avait aucune envie de lui faire du mal (et il ne pouvait pas oublier complètement le fait qu’elle lui avait avouer l’aimer…), il voulait simplement se comporter comme avant. Il avait envie que les choses redeviennent vraiment comme avant.

« Je crois qu’il faudrait que je rentre chez Andrew… je suis sûr qu’il est mort d’inquiétude là. » Il n’avait pas spécialement envie de quitter Déa, mais il était sérieux pour Andrew. Surtout qu’il n’avait pas eu l’intention de rentrer à la base, alors il ne lui avait rien dit du tout. « Ça te dit que je viennes chez toi demain ? »

Une manière de lui signifier qu’il ne ferait rien de grave avant demain et surtout qu’il avait envie de la revoir. Il avait envie de passer encore beaucoup de temps en sa compagnie. Et connaissant ses deux meilleurs amis, le jeune homme était persuadé qu’on allait pas souvent lui laisser le temps de respirer prochainement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1005

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   Sam 28 Nov - 20:16


L'écume des toujours s'est émoussée
L

éo aurait beau lui demander de ne pas se prendre la tête, il lui en faudrait plus pour qu'elle cesse de le faire. C'était plus fort qu'elle, elle s'en voulait. Elle était égoïste, blessée par ces propres sentiments, des sentiments non réciproques, alors que le jeune homme avait besoin de soutien, besoin d'être entouré... Elle lui avait tourné le dos dans le pire moment possible. La trahison de Jane aurait été difficile à encaisser pour Léo dans tous les cas, c'est certain, mais peut-être n'en serait-il pas arrivé à de telles extrémités si elle avait été là... Elle voulait croire que leur amitié (parce qu'elle allait occulter l'amour de ce schéma pas complètement idyllique) aurait été un prétexte suffisant pour lui permettre de tenir. C'était peut-être exagéré que de le penser. Enfin, elle était là, à présent, et Léo avait renoué avec Andrew, également, il était entouré, et même si elle n'aimait pas Andrew, elle savait qu'il tenait au jeune homme, et pour le moment, c'était le principal. Elle savoura au maximum l'étreinte qu'il lui adressa. Son coeur battait malheureusement toujours trop fort quand elle était serrée contre lui, mais elle tentait de faire abstraction pour ne veiller qu'à une chose, une seule chose, son bonheur à lui. S'il était heureux, elle l'était, et tant pis s'ils ne retrouvaient que leur vieille amitié. Parce qu'elle était en or, cette amitié, et qu'elle n'aurait jamais dû vouloir la transformer en autre chose au départ. Elle poussa un soupir résigné quand Léo affirma qu'il devait retourner chez Andrew. Elle se doutait bien qu'il devait être inquiet, oui (et il avait de bonnes raisons), si elle se fichait de ses états d'âme et préfèrerait garder le jeune homme pour elle, elle daignait le partager tant qu'elle avait l'assurance qu'il était entre de bonnes mains. Elle hocha donc doucement la tête. Du moment qu'ils se revoyaient rapidement, c'était le plus important...

-Eh bien, il y aura peut-être Penny, mais je suis sûre qu'elle n'y verra pas d'inconvénients.
affirma-t-elle en souriant quand Léo proposa de la revoir dès le lendemain, preuve qu'il voulait aller d'avant, et ce en comptant sur leur amitié. Oui, le seul éventuel soucis était qu'elle avait une colocataire, mais étant donné le caractère de Penny, et ce qu'elle savait des sentiments de Déa pour Léo, elle n'allait certainement pas refuser (elle aurait qu'à rester avec Andrew pendant ce temps-là, de toute façon). Tu viens quand tu veux. ajouta-t-elle alors d'un ton plus sûr pour qu'il ne croit pas que sa remarque précédente devait le retenir d'aller la voir. Au contraire, plus elle le voyait, mieux elle se portait. Je vais stresser quand tu seras pas là alors viens souvent, d'accord ? ajouta-t-elle pour lui faire définitivement comprendre ses intentions.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écume des toujours s'est émoussée [pv Léo <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Lac-