Partagez | 
 

 Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Mar 15 Sep - 21:43

Perséphone & Edward & Jane
Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison.
Ce n’était pas parce que Jane avait quitté cette cave des Hellsing qu’elle était pour autant sortie d’affaire. La jeune femme était dans le collimateur des chasseurs (ainsi que son âme sœur par conséquence) qui faisaient de tout cela une histoire personnelle. En même temps, avec ce qui s’était passé, ce n’était pas non plus vraiment étonnant. Il y avait peu de chance que les choses se passent facilement dans le futur au vu de ce que Jane avait fait à Leopold (ce qu’au fond, Edward appréciait énormément, même s’il n’avait pas voulu lui avouer la vérité de cette manière). Il était donc important pour Jane de se mettre à l’abri, mais il fallait encore trouver un endroit. La maison des Baker était loin d’être l’endroit idéal (outre le fait que si elle venait s’installer chez lui, ça ne manquerait de faire jaser). Finalement, ils avaient peut-être trouvé une solution.

C’est malsain, c’était dangereux et clairement, ils jouaient plus que jamais avec le feu. Mais il y avait un moyen de permettre à Jane de se cacher, sans pour autant aller se perdre dans la forêt dans il ne savait quel coin. Il y avait bien un endroit dans le village où les Hellsing ne devraient pas penser à venir la chercher, la maison où Perséphone avait installé son laboratoire. Edward avait encore un peu de mal à réaliser qu’ils étaient bien en train de faire ça, mais c’était le cas effectivement. Et le pire, c’était que la « petite-amie » était d’accord. Mais ce n’était évidemment pas pour la blonde qu’elle le faisait, c’était simplement pour Edward. Si jamais Jane se faisait attraper et tuer, le jeune homme n’allait pas pouvoir y échapper non plus. C’était comme pour le fait que Perséphone avait cherché sa « rivale » afin de sauver la vie de son petit ami. Si elle était au courant de tout ce que les myrihandes faisaient dans leur dos, il était plus qu’évident qu’elle n’accepterait pas. Mais la sorcière pensait encore qu’ils ne pouvaient pas se supporter (ce n’était pas entièrement faux, mais ils savaient comment ne pas se supporter ensemble) et qu’ils avaient envie de boire cette potion qui allait séparer leurs existences. Et cela arrangeait bien leurs affaires qu’elle y croit encore.

Il avait donc été convenue que Jane s’installe dans cette maison qui n’avait à la base, pas vraiment but à y vivre. Edward avait convenu avec Jane de la retrouver dans un coin discret avant de la mener à la maison qu’il avait acheté à la base pour sa petit-amie officielle, afin de diminuer la culpabilité qu’il ressentait à l’époque (et qui n’avait rien à voir avec ce qu’il avait fait depuis). Le jeune homme devait bien avouer qu’il se sentait quand même bien tendu avec cette situation, il n’osait même pas imaginer comment les choses allaient se passer dans le futur. Surtout qu’au vu du fait que Ridley avait connaissance de la vérité, il craignait que ça soit le tour de Perséphone également. Mais les choses étaient presque faites maintenant, puisque les deux myrihandes venaient de passer le pas de la porte.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 626

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Sam 19 Sep - 17:22


Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison
P

erséphone n'en revenait pas d'accepter une chose pareille et pourtant, quand Edward le lui avait demandé, elle avait accepté immédiatement. Pas de gaieté de coeur, certes, mais elle avait accepté. Trop bonne trop conne ? Peut-être. Irrémédiablement amoureuse et prête à tout pour son petit ami, surtout (ce qui revenait peut-être au même, ça..). Cette maison, si elle s'était progressivement métamorphosée en laboratoire qui manquait encore d'être assez perfectionné, mais commençait à prendre de l'ampleur, devait être au départ le lieu où elle et Edward pourraient se retrouver, loin de ses parents à elle et de son frère et sa soeur à lui. Son utilité allait pour le moins être biaisée si l'âme soeur de son petit ami jouait les squatteuses. Et en même temps, elle ne pouvait pas lui fermer la porte au nez. Elle n'aurait pas hésité à l'envoyer paître, si le sort d'Edward n'avait pas dépendu de celui de Jane Hardwick. Elle avait craint pour la vie de cette-dernière à cause de cela. Maintenant qu'elle était retrouvée, mais toujours en danger, elle ne pouvait pas accepter qu'elle se balade dans la nature en attendant que les Hellsing lui portent le coup fatal. Pour avoir croisé la route de Kathleen Hellsing, elle savait de quoi ils pouvaient bien être capables. Ici, ils ne songeraient pas à venir la chercher, du moins fallait-il l'espérer. Donc oui, sa "rivale" allait vivre ici, au moins temporairement. Comme convenu, les deux myrihandes arrivèrent à la porte de la maison, et Perséphone leur ouvrit, les laissant entrer rapidement, afin de ne donner à personne l'occasion de les voir entrer.

-Salut.
fit-elle sans véritable enthousiasme, ne pouvant dissimuler le fait qu'elle se serait bien épargné cette situation, s'il y avait eu un autre choix.

S'approchant d'Edward, ignorant presque Hardwick, elle déposa un baiser sur ses lèvres, de ceux qu'elle aurait normalement eu la pudeur de lui adresser en public. Mais elle était jalouse, bel et bien jalouse, et comptait bien, sous le regard de son ennemie, lui faire comprendre que c'était avec elle, que le jeune homme était (enfin, en tous cas, c'était ce qu'elle pensait vraiment). Elle lui adressa ensuite un regard qui en disait long sur l'agacement et l'animosité qu'elle lui inspirait.

-J'ai installé ta chambre.
déclara-t-elle à son adresse du voix froide. Mais t'es prévenue, si tu fais quoi que ce soit qui nous mette en danger, si tu entres et sors d'ici comme dans un moulin, tu te débrouilleras toute seule. Y'a pas que ta vie, en jeu.

Il y avait également celle d'Edward, des fois que cela la préoccupe vraiment. Et il y avait la sienne, aussi, l'air de rien (dont Hardwick se moquait sans doute, mais ça). Elle était une sorcière (et l'intérieur de cette maison en donnait à ce jour une preuve accablante). Si les Hellsing s'intéressaient à cet endroit, ils s'intéresseraient également à elle, et après avoir avoué très légèrement le soir de la fête du printemps être une sorcière à une Hellsing, elle avait tout intérêt à ne pas merder.







code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Dim 20 Sep - 19:48

Perséphone & Edward & Jane
Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison.
Quand ils passèrent le pas de la porte, Perséphone les accueillit d’une manière froide. Edward n’était pas étonné, comprenant parfaitement que cette situation ne plaisait pas à Perséphone (pas plus qu’à Jane d’ailleurs non plus - alors que lui au final…). Elle avait accepté de le faire, simplement parce qu’il lui avait demandé ce service. En un sens, cette maison appartenait autant à Edward qu’à la sorcière, mais le jeune homme ne ferait jamais rien sans son accord parce qu’il lui avait clairement dit que c’était chez elle. Il n’aurait donc pas pris le risque de le faire sans son accord, même si dans tous les cas il ne pensait pas qu’elle refuserait. C’était bien pour cela qu’il avait pensé à tout ça. Il savait que Perséphone tenait à ce que Jane reste en vie, afin qu’il le soit aussi. Et donc, qu’elle ne pourrait pas refuser d’héberger son âme sœur, ce qui rendait la situation plus que cocasse. Quand Perséphone s’approcha d’Edward pour l’embrasser, il remarqua bien que sa petite amie officielle ne manquait pas de provoquer un peu Jane. En temps normal, elle ne l’aurait jamais embrassé comme ça, ce n’était pas si désagréable que cela. Même si le jeune homme devait faire avec ce que ressentait son âme sœur au passage, jouant tout simplement avec le feu. Mais s’il y avait une personne qui se faisait avoir quand même dans l’histoire, c’était bien Perséphone. Elle pensait l’avoir, mais elle se trompait. Et l’humanité qu’elle savait tirer de lui ne manqua pas de ressortir, alors qu’il commençait à se sentir de nouveau coupable. Il n’y avait vraiment que quand la sorcière était dans les parages qu’il ressentait ça. Mais ce n’était pas vraiment le moment.

Perséphone ne manqua pas de mettre en garde Jane sur le fait qu’elle devait être prudente. Effectivement, la vie de la jeune femme ainsi que son âme sœur n’étaient plus les seules en jeu. Edward mettait clairement celle de Perséphone en danger au passage, si jamais les Hellsing commençaient à s’intéressait de trop à elle. Mais ils allaient être prudent, c’était mieux pour tout le monde de toute façon. Edward attrapa la main de la sorcière, se montrant bien plus pudique qu’elle (même si l’envie de ne pas l’être le démangeait quand même), prenant la parole de ce ton doux qu’il lui adressait toujours.

« Ne t’en fais pas, je ne laisserais pas cette histoire t’affecter plus. »

Affirma-t-il parfaitement sincère. Même s’il pouvait sembler prendre un peu la situation à la légère, au vu de ce qu’il était capable de promettre à Jane dans le dos de Perséphone, il tenait vraiment à elle et il était hors de question pour lui qu’elle se retrouve en danger. Il était évident qu’il ne pourrait pas toujours la protéger de lui et qu’à un moment, il risquait clairement de lui faire du mal (les paroles étaient clairement en dessous de la vérité), mais il ne laisserait personne d’autre lui faire du mal. Et certainement pas ces Hellsing de malheur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Mar 22 Sep - 20:23


Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison
J

ane n'en revenait toujours pas d'avoir accepté une chose pareille, il fallait vraiment qu'elle soit désespérée pour accepter de faire de telles concessions. Et au fond, c'était bel et bien le cas, elle l'était. Elle avait des chasseurs de créatures à ses trousses, et elle n'avait pas d'autres choix. Elle aurait bien affirmé qu'elle préfèrerait mourir que d'être hébergée sous le toit secondaire de Perséphone Enjolras, et si, d'ailleurs, on lui avait imposé ce dilemme sans qu'elle y soit directement confrontée, ce serait exactement ce qu'elle aurait dit, mais la vérité était toute autre, elle tenait tout de même trop à la vie pour y renoncer par accès d'orgueil. Cela ne la rendait pas pour autant enthousiaste à l'idée de retrouver la petite amie "officielle" d'Edward, tandis que tous deux se dirigeaient comme à l'échaffaud (pour elle tout du moins, en ce qui concernait Edward, elle voyait bien que cette histoire la faisait marrer) jusqu'à cette maison, effectivement idéalement située pour ne pas attirer l'attention des Hellsing. Quand la sorcière leur ouvrit la porte, Jane sentit immédiatement qu'elle était moins qu'heureuse de l'accueillir. Tant mieux, c'était plus que réciproque. Si sa présence pouvait l'exaspérer autant que l'inverse, Jane en était plutôt satisfaite (elle allait devoir apprendre à se satisfaire de peu, manifestement)... mais c'était à peu près le seul motif de satisfaction, car sinon, elle devait reconnaître à sa rivale insipide qu'elle avait malheureusement l'avantage, et elle avait toutes les difficultés du monde à garder contenance tandis que la demoiselle adressait à SON âme soeur un baiser bien trop long pour être complètement innocent. Elle la narguait, cette garce ! Et le pire, c'était que ça fonctionnait, elle était folle de jalousie. Mais il fallait qu'elle se resaisisse. Elle n'allait pas faire ce plaisir à la fois à Perséphone ET à Edward (quoi que ce dernier avait déjà dû ressentir la vague de jalousie qu'elle devait éprouver, donc pour ce qui était de se faire passer pour indifférente, c'était loupé). Parlons-en d'ailleurs, son attitude vis-à-vis de Perséphone, son ton mielleux, le tout lui donnait l'envie de lui sauter à la gorge. Elle ne pouvait que se raccrocher à une idée, qu'elle se martelait autant que possible, la promesse qu'il lui avait faite. Perséphone pouvait montrer et croire ce qu'elle voulait. En attendant, c'était à elle qu'Edward appartenait.

-Apportez-moi un seau, vous allez me faire vomir.
déclara-t-elle d'un ton ironique avant de tourner le regard vers Perséphone. Je sais que ça t'emmerde, mais je tiens à la vie. Je serai sage comme une image, t'en fais pas. répliqua-t-elle simplement avant de faire rapidement le tour de la maison, sans l'ombre d'une gêne. Puisque je peux pas sortir. dit-elle en s'installant sur le lit qu'elle supposait lui être attribué. Tu m'apporteras de la bouffe et des fringues, c'est bien ça l'idée ?





code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Dim 27 Sep - 1:10

Perséphone & Edward & Jane
Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison.
C’était quand même une situation plus que particulière pour Edward de se retrouver dans cette pièce en compagnie de Perséphone et de Jane. Il y avait un côté amusant évidemment (qu’il ne cachait pas ressentir, se doutant que cela devait faire rager son âme sœur - autant dire que ça l’amusait encore plus), mais également un sentiment de mal à l’aise. Edward ne pouvait pas se comporter différemment avec Perséphone sans éveiller ses soupçons et il était hors de question qu’elle en ait. Quoi qu’il puisse promettre à son âme sœur, quoi qu’il puisse faire avec elle, le jeune homme avait quand même énormément d’affection pour la sorcière. Ce n’était pas comparable aux sentiments qu’il pouvait ressentir pour Jane, mais il n’avait aucune envie de lui faire du mal. Même si inévitablement, il allait lui en faire. Il se comportait donc naturellement avec sa petite-amie officielle, se doutant parfaitement que cela énervait et rendait jalouse Jane. Il le ressentait d’ailleurs, avant même qu’elle ne mentionne son envie de vomir. Edward leva son regard au ciel, ne jugeant pas utile de répondre à cette remarque. En tout cas, les prochains jours risquaient de promettre vraiment. Si les deux jeunes femmes ne s’entretuaient pas, ils auraient clairement de la chance (ça arrangerait quand même assez Edward qu’elles n’arrivent pas à de telle extrémité quand même). Il avait confiance en Perséphone pour garder son calme, mais beaucoup moins en son âme sœur. En même temps, il l’a connaissait assez (pour avoir le même genre de tempérament fallait bien l’avouer), pour savoir qu’elle avait le sang chaud.

Jane fit le tour de la maison sans aucune gêne, avant de s’installer sur son lit. Edward devait quand même avouer que l’exercice était particulièrement compliqué pour lui, parce qu’il ressentait cette inévitable chaleur qui parcourait son corps quand son âme sœur était proche et cette envie de simplement lui sauter dessus dans ce désir bestial qu’il était capable de ressentir. Mais évidemment, ce n’était pas maintenant qu’il devait se faire avoir. Même si ça ne l’empêchait pas de se sentir plus que frustré.

« Je m’occuperai de t’apporter à manger. »
Affirma-t-il dans un ton plus sec, en lançant un regard noir à Jane (il devait bien avouer qu’il jouait un peu la comédie). « Perséphone n’est pas ta domestique ! »

Edward n’avait en effet aucune envie que sa petite-amie officielle se retrouve à devoir « servir » son âme sœur, le fait qu’elles partagent plus ou moins cette maison était déjà pas mal. Et le jeune homme devait bien avouer que ça lui faisait au moins une bonne excuse pour se rendre dans le laboratoire de la sorcière afin de rendre visite à Jane (sans que cela soit en compagnie de la propriétaire des lieux - quoi qu’en réalité c’était lui, mais ce n’était qu’un détail). En prime, ça permettait surtout de ne pas donner satisfaction à son âme sœur d’avoir un certain « contrôle » sur Perséphone, même s’il ne fallait pas grand-chose pour qu’elle obtienne entièrement le contrôle. Si elle pouvait se retenir, ça serait bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 626

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Dim 27 Sep - 16:15


Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison
S'

il fallait encore des prétextes à Perséphone pour n’avoir ni sympathie, ni estime à l’adresse de Jane Hardwick, ce moment précis aurait fait guise de parfait exemple. Ce qu’elle pouvait être insupportable ! La jeune femme devait serrer les dents au moindre mot qu’elle prononçait. Au moins, pour elle, il ne faisait pas le moindre doute que cette saleté était tout simplement jalouse, sa remarque déplaisante, alors que les propos de son petit ami l’aidaient à se rassurer, en disait vraiment long. Vraiment, elle était heureuse – c’était sa seule satisfaction dans cette affaire – que Léo ne soit plus avec elle. Même s’ils ne se parlaient plus (elle était bien tentée d’aller le voir à ce sujet, d’ailleurs, consciente qu’il devait être au plus mal, mais elle avait encore ses reproches en travers de la gorge, et puis, il ne serait sans doute pas particulièrement prompt à la féliciter de cacher sa future ex femme, qui ne l’avait jamais été mais elle n’en savait rien, dans la planque/laboratoire qu’Edward lui avait offerte), elle se sentait toujours concernée par son sort, évidemment. Perséphone, dans tous les cas, pensait tirer avantage de la situation. Tout cela, l’attitude d’Edward, tendre et adorable, et celle de Jane, acerbe et virulente, n’étaient-elles pas la preuve qu’elle avait l’ascendant sur sa rivale ? … Oui, il ne faisait aucun doute quant au fait qu’elle passait à côté de bien des informations.

Et elle ne manqua pas de s’en rendre un peu compte quand Jane fit remarquer que, puisqu’elle ne pourrait pas sortir, ce serait à Perséphone de jouer son larbin. Effectivement, il allait bien falloir le nourrir et l’habiller, ce fichu parasite. Et la jeune sorcière admettait sans mal avoir tout sauf envie de se plier aux quatre volontés de Jane au moindre son de cloche. Au fond, c’était un soulagement pour Perséphone qu’Edward se dévoue, pour cela. Oui, Perséphone ne voyait que du dévouement dans son attitude, admirant la fierté qu’il mettait de côté pour cela (et elle savait qu’il avait de la fierté à revendre). Elle ne voyait pas que son petit ami se trouvait au passage un prétexte idéal à passer du temps seul avec son âme sœur, naïve, naïve.

-Si je t’ai pour domestique, alors c’est encore mieux.
répliqua Jane en ne lâchant pas Edward des yeux. Non mais quelle peste. Pour Perséphone, elle lui donnait le spectacle d’un gibier dos au mur qui tentait bêtement de croire avoir encore un minimum d’influence, un minimum de contrôle sur sa vie. Là était la satisfaction de Perséphone : elle se leurrait complètement.
-T’es vraiment pathétique.
lui soutint Perséphone avec une suffisance qu’on lui trouvait bien rarement, mais c’était sûrement le moment idéal d’en faire preuve. Puis elle se tourna vers Edward et déposa un baiser sur sa joue. Merci de bien vouloir faire ça. Je sais que ce n’est pas facile pour toi.

En même temps, elle ne pensait pas que la situation soit simple pour aucun des trois, et la jeune femme espérait bien qu’il s’agissait là d’une situation très temporaire.





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Dim 18 Oct - 18:36

Perséphone & Edward & Jane
Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison.
Si Edward devait mettre de la fierté de côté pour devenir le « larbin » de Jane, ça ne le dérangeait pas tant que cela au fond. Evidemment, il n’avait aucune envie que son âme sœur s’amuse de la situation, mais de son côté il s’amusait justement de la situation. Il la sentait bouillir et il adorait ça. C’était malsain évidemment, mais Edward ne pouvait pas s’empêcher d’apprécier sentir la jalousie de son âme sœur, il aimait qu’elle puisse se montrer possessive, comme il savait si bien le faire également de son côté. Actuellement la situation était à son avantage et il ne boudait vraiment pas son plaisir. Cela, même si Perséphone se trouvait là et qu’il devait bien avouer se sentir un peu coupable quand même. Il n’aimait pas la manipuler comme cela, du moins en sa présence. Elle était vraiment la seule capable de lui faire ressentir tout cela, alors que Jane au contraire avait tendance à tout lui faire oublier. Mais le jeune homme n’oubliait pas en cette seconde la promesse qu’il avait fait à Jane et qu’il avait l’intention de tenir, même si cela allait sans aucun doute ruiner Perséphone. Mais ce n’était pas le moment de penser à cela, ils n’avaient pas encore décidé de se lancer. Même si ce n’était sans doute pas la meilleure solution que Jane vive dans le laboratoire de Perséphone, ils n’avaient pas tellement le choix non plus. Ils ne pouvaient clairement pas prendre les Hellsing à la légère.

Quand Perséphone lança à Jane qu’elle était vraiment pathétique, Edward ne put s’empêcher de sourire encore plus. Il devait bien avouer qu’il trouvait cela très amusant de voir sa petite amie officielle insulter ainsi son âme sœur. Perséphone n’avait pas l’habitude d’agir de cette manière et il savait parfaitement que c’était à cause de la présence de Jane. Elle vint déposer un baiser sur sa joue avant de le remercier d’accepter de « servir » Jane. Le jeune homme ne put s’empêcher ressentir une pointe de culpabilité à cette remarque, tentant le plus possible de le cacher même à son âme sœur, parce qu’il continuait clairement de se jouer de la jeune femme. Au fond, il ne forçait pas vraiment à devoir venir apporter des vivres à son âme sœur, parce qu’il allait pouvoir en profiter pour passer du temps en sa compagnie. Et surtout, elle ne se rendait pas compte que prochainement elle allait sans aucun doute le perdre (parce qu’au fond de lui, Edward espérait que la petite promesse qu’il avait fait avec Jane allait les mener quelque part).

« Ce n’est facile pour personne. » Se contenta-t-il de répondre à la jeune femme en lui adressant un sourire, de ceux qu’il n’adressait qu’à elle en fait. Il était évident que la situation était compliquée pour tout le monde, mais pas de la même manière. « Merci à toi surtout. »

D’accepter de prêter son laboratoire pour que Jane puisse avoir une cachette digne de ce nom, d’accepter sa présence et d’être simplement… trop naïve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Dim 18 Oct - 19:59


Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison
L

eur petit manège était sérieusement en train de lui taper sur le système. Vraiment sérieusement. La situation était déjà compliquée, fatigante, et usante psychologiquement, elle n'avait pas envie de s'imposer en plus le spectacle de leur niaiserie profonde, et de supporter la suffisance d'Edward. Certes, elle aurait réagi de la même manière si, à l'époque, Edward avait dû squatter chez elle et Léo, mais en la circonstance, ça ne lui plaisait vraiment pas. Et les quelques vagues de culpabilité qu'elle reconnaissait chez son âme soeur ne suffisait pas à apaiser un esprit qui ne demandait qu'à apprécier une solitude digne de ce nom. Ici, ça semblait compromis. Elle avait du mal à concevoir, tout de même qu'Edward puisse à ce point se montrer mielleux à ce point avec sa "petite amie". Elle le reconnaissait pas. et cet Edward là, elle devait bien le dire, elle l'aimait beaucoup moins. Ce qui ne l'empêchait tout de même pas de le vouloir pour elle et elle seule. Là, elle ne voulait qu'une chose, c'était que Perséphone débarrasse le plancher et les laisse seuls tous les deux.

-On vous a déjà dit que vous formiez le couple le plus chiant de la création, tous les deux ?


Elle se fichait complètement que son discours transpire la jalousie, et qu'elle se montre, comme l'affirmait Enjolras, pathétique, à ce stade, il n'empêche que c'était bel et bien ce qu'elle pensait. Elle ne comprenait définitivement pas ce que le jeune homme pouvait trouver à Enjolras. Elle était tellement insipide et transparente ! Et elle n'avait aucune envie d'assister à ce satané spectacle. En tous cas, elle n'avait pas envie d'assister à ça pendant des heures et des heures. Elle aimerait vraiment trouver une excuse pour que l'autre gourde débarrasse le plancher aussi vite que possible. Elle ne l'avait jamais portée dans son coeur sans lui avoir jamais adressé la parole plus de deux minutes, mais la première impression lui semblait plus que vérifié au vu du sentiment que Perséphone lui inspirait de façon de plus en plus prégnante. Elle était imbuvable, cette fille, et elle trouvait cela presque dévalorisant que de savoir qu'elles savaient obtenir l'affection de la même personne quand on savait comme elles pouvaient être différentes, toutes les deux... Et comme Enjolras était la personne la plus fade dont elle ait jamais croisé la route.

-J'ai faim. Y'a quelque chose à manger ici ?
demanda-t-elle alors d'un ton qui n'avait vraiment rien de poli.

Elle n'avait pas vraiment faim... enfin, elle ne pensait pas... La faim avait été un état assez récurrent chez elle ces derniers temps, si bien qu'elle ne l'identifiait plus exactement, mais elle jouait la seule carte qui était à sa disposition. À savoir le fait qu'ils devaient se mettre à son service. C'était bien peu. Mais c'était toujours mieux que rien.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Dim 1 Nov - 19:18

Perséphone & Edward & Jane
Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison.
Edward jouait clairement avec la situation, ça allait lui retomber dessus, mais tant pis. Il ne pouvait qu’apprécier de sentir la jalousie chez Jane, de l’entendre même montrer sa jalousie. Il était évident que si la situation avait été inversée, Jane n’aurait pas manqué l’occasion de le rendre jaloux (il aurait peut-être moins pu se contenir malheureusement). Edward en rajoutait un peu, mais pas tant que cela au final. Il était différent avec Perséphone, c’était comme cela depuis le début. Cela faisait longtemps qu’il ne pouvait plus croire qu’il aimait moins Jane que Perséphone, au contraire, mais la jeune sorcière savait tirer quelque chose différent du myrihande. Elle le rendait plus doux, plus mielleux. Edward ne se retint pas de sourire à la remarque de son âme sœur, alors qu’elle critiquait le couple qu’il formait avec Perséphone. Il était évident que ce qu’il vivait avec Perséphone et Jane n’avait rien à voir du tout. Mais ce qu’il préférait surtout, c’était l’idée que cette relation rende malade son âme sœur (en plus du fait qu’elle portait son enfant encore dans son ventre).

« On t’a déjà dit que tu étais une chieuse ? »

Lui lança-t-il vivement, en tournant son regard vers elle. A chaque fois qu’il l’observait, il ne pouvait pas s’empêcher de ressentir l’envie de foncer vers elle et de s’emparer de ses lèvres (et de son corps tout entier pourquoi pas), mais il ne pouvait évidemment pas le faire puisque Perséphone était présente. Par chance, Jane arrivait à être suffisamment casse-pied pour lui remettre les pieds sur terre. Edward risquait de se mordre les doigts avec cette histoire de service, mais ils n’avaient pas tellement le choix de toute façon. Comme ils n’avaient pas le choix de cacher Jane dans le laboratoire de Perséphone. Edward ne savait pas vraiment comment ils allaient faire dans le futur avec les Hellsing, si cette famille pouvait disparaitre ça l’arrangerait. Edward poussa un soupire avant de se diriger vers les placards qu’il ouvrit pour sortir un paquet de gâteaux qui devaient être immangeable depuis le temps qu’ils se trouvaient là.

« Tiens, ça devrait te plaire ça. »

Dit-il en s’approchant de Jane, lui tendant le dit paquet en plongeant son regard dans le sien, un sourire en coin sur le visage. La tentation était tellement grande, surtout quand ils étaient si proches. Il ne fallait pas grand-chose pour qu’il brise le peu d’espace qu’il y avait entre eux. Il ne fallait pas grand-chose pour que leurs peaux entrent en contact l’une de l’autre. S’ils avaient été seuls… mais ils ne l’étaient pas. Le jeu était amusant, mais en même temps Edward ne manquait pas de se frustrer lui-même. Ils n’allaient quand même pas pouvoir tenir longtemps comme cela, heureusement qu’ils avaient prévu que cette situation ne dure qu’un temps. Avant qu’ils ne respectent la promesse qu’ils s’étaient fait mutuellement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 626

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Dim 1 Nov - 21:19


Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison
S

i Perséphone prenait un certain plaisir à voir Hardwick verte de rage et de jalousie à l'idée de la voir si bien avec Edward (en tous cas, elle pensait qu'ils étaient vraiment bien tous les deux ensemble), elle supportait de moins en moins sa présence. Elle avait vraiment hâte de pouvoir la laisser à son sort et prendre un peu l'air avec son petit ami. Hardwick avait tout intérêt à se calmer et surtout à se taire dans les jours à venir, sans quoi la demoiselle allait vraiment s'énerver. Et pourtant, oui, elle ne s'énervait vraiment jamais. Elle ne supportait pas davantage de la voir exiger de quoi se nourrir et fut bien satisfaite que la jeune femme n'obtienne de la part d'Edward que ce qu'il y avait de moins comestible à proximité. Qu'elle se contente de ça pour le moment. Elle n'inverserait pas les rôles, c'était eux qui avaient la générosité de la planquer ici, il était hors de question, absolument hors de question, qu'elle se croit tout permis et qu'elle pense pouvoir les asservir dans la foulée. Elle se contenterait de ce qu'ils lui accorderaient, dans leur grande clémence, un point c'est tout. Jane ne répliqua étrangement rien en attrapant le paquet de biscuit, se contentant d'adresser un sourire étrange à Edward qui ne voulait forcément rien dire, mais que la jeune femme n'appréciait pas du tout pour autant. Et de nouveau, elle se sentit la nécessité de rappeler qu'Edward était SON petit ami, et qu'elle n'avait pour elle que sa jalousie, son mépris, et son agaçante suffisance.

-Moi aussi, j'ai faim.
affirma-t-elle, même si ce n'était pas tout à fait vrai. Elle attrapa les mains de son petit dans les siennes et l'invita à le regarder droit dans les yeux. On va manger un morceau dehors ? Ça, ça lui ferait du bien, sortir, passer du temps avec Edward, et dans des conditions apaisées, qui plus est. Le jeune homme n'aurait plus à se tracasser pour la sécurité de celle dont son sort dépendait. Ils seraient tranquilles, rien que tous les deux. Tout allait progressivement se résoudre, n'en déplaise à leur fichue invitée. Jane est capable de se débrouiller toute seule, pas vrai, Jane ?

Elle tourna son regard vers la jeune femme, qu'elle avait vu grimacer, au passage avant de simplement hocher la tête. Tant mieux, c'était clairement l'effet escompté. Néanmoins, cette-dernière ne dit rien, elle se contentait de fixer Edward, et Perséphone n'aimait pas du tout la manière dont elle le regardait, comme si elle le mettait au défi de l'accompagner. En vérité, elle le mettait plutôt au défi de se débarrasser d'elle au cours de la soirée et de venir la rejoindre, mais Perséphone était bien sûr loin de s'imaginer une chose pareille. Elle se contentait de lire de la rage dans son regard, et à elle, ça lui convenait bien, même si elle avait grand hâte de ne plus croiser le regard de la myrihande et de pouvoir s'éloigner un peu, pour partager un vrai tête à tête avec Edward.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   Lun 23 Nov - 13:52

Perséphone & Edward & Jane
Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison.
C'était vraiment amusant, certes, mais il était sans doute grand temps de mettre fin à ce petit manège. Edward se sentait de plus en plus frustré au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient, alors qu'il se trouvait si proche de son âme soeur sans pouvoir la toucher. Ce n'était pourtant pas grand-chose, un simple pas pour que leurs corps se retrouve, quelques centimètres pour que leurs lèvres se rejoignent et ils pourraient savourer la chaleur de leur contact. Le jeune homme était troublé rien qu'à cette pensée et le pire, c'était qu'il savait que son âme soeur pouvait aisément le ressentir. Il était clairement temps de mettre de la distance et heureusement, Perséphone était là pour ça. Le jeune homme se rendait bien compte de la chance qu'il avait que sa petite-amie ne se rende compte de rien concernant les pensées du jeune homme. Elle lui affirma avoir faim et vouloir sortir en sa compagnie pour manger un morceau. C'était sans doute le mieux. Le regard du myrihande de feu se reposa sur Jane quand Perséphone lui demanda si elle pouvait se débrouiller toute seule, sur un ton de défi. Évidemment, les yeux d'Edward s'étaient de nouveau plongés dans ceux de son âme soeur, lisant ce qu'il avait envie de lire. Il voyait bien que ça l'ennuyait qu'il décide de partir avec elle, mais ce n'était pas tout. Cette intensité dans ce regard lui parlait suffisamment pour qu'il comprenne. Au bout de quelques secondes, il détourna finalement les yeux de son âme soeur pour les reporter sur la sorcière qui tenait toujours sa main.

« Ça tombe bien, j'ai faim aussi. » Dit-il dans un sourire avant de venir déposer ses lèvres sur celle de la jeune sorcière (ce n'était pas que de la provocation voyons). « Allons-y. »

Avant d'entrainer Perséphone avec lui, le jeune homme retrouva une seconde le contact du regard de son âme soeur. Cela ne servait à rien qu'ils restent plus longtemps ensemble dans ce laboratoire. Alors ils allaient sortir de cette maison, tous les deux, manger un morceau avant qu'Edward n'abandonner Perséphone pour retrouver Jane. C'était son intention en effet, passé un peu de temps avec sa petite-amie avant de retrouver celle qui était officieusement sa femme et qu'il avait plus qu'envie de retrouver pour savourer tous les plaisirs qu'ils étaient capables de connaitre ensemble. Dans ce laboratoire ? Oui... parce qu'ils n'avaient pas forcément le choix. Heureusement que Perséphone devait quand même rentrer chez ses parents le soir, afin de ne pas donner une crise cardiaque à sa mère. En cet instant, il était clair que le jeune homme était le pire des salopards en demandant à sa petite-amie d'héberger sa maitresse (le point de vue était particulier, logiquement Perséphone était plus sa maitresse vu que Jane était sa femme, mais la situation était si compliquée...) et en voulant profiter de cette dernière sous ce toit. Enfin, tout cela allait s'arranger quand ils allaient tenter pour de bon de voir ce que cela allait donner tous les deux, rien que tous les deux. C'était ce qu'il pensait et ce qu'il allait croire jusqu'au dernier moment en tout cas. Pour l'instant, il passait donc la porte, mains dans la main avec Perséphone en laissant Jane toute seule dans le laboratoire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout est pardonnable, excepté le mensonge, l'infidélité et la trahison (Jane et Persy <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LU POUR VOUS SUR LE WEB: PROBLÈMES D'INFIDÉLITÉ DE LA FEMME
» Dans un couple, l'ennui engendre l'infidélité. (théo)
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» [Race] Minotaure
» Ah, tu m'as tellement manqué{Sybille,puis Elo vers la fin^^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Ancien laboratoire de Perséphone-