Partagez | 
 

 Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Mar 15 Sep - 23:14


Certaines portes devraient rester fermées
U

ne journée terriblement longue et banale, le genre qui n'était ponctué de rien qui sache la pimenter un peu. Les cours s'étaient enchaînés, tous plus ennuyeux les uns que les autres, et ses remarques dispensées ça et là n'étaient pas parvenus à dérider ses camarades au point d'avoir au moins le mérite de s'obtenir leur bonne grâce. Au bout du compte, elle avait abandonné, et s'était contenté d'attendre que le temps passe en dessinant des spirales sur son cahier de notes. Quel ennui ! Et pourtant, elle n'avait pas vraiment été pressée que la journée se termine. Elle avait beau adorer ses deux frères, ces derniers temps, c'était délicat pour elle que de supporter l'ambiance tendue qui régnait dans la demeure des Baker. Entre Edward, qui avait repoussé ses limites encore d'un cran en épousant Hardwick (dont Ambre avait entendu qu'elle était de retour - excellente chose - mais qu'elle se montrait peu - ça, elle ne savait pas comment il fallait le prendre) et ce bourreau de travail qu'était Preston, elle avait du mal à trouver sa place, si on lui en accordait véritablement une. Elle allait faire quoi, en rentrant ? Elle irait s'enfermer dans sa chambre et ne parler à personne. Tu parles d'une soirée. Bien sûr, elle pourrait rester dehors, mais après le savon qu'elle s'était pris la dernière fois qu'elle avait fait le mur (et qui expliquait un peu la situation actuelle et les tensions au sein de la maison des Baker), elle préférait faire au moins un petit peu profil bas. Ce qui promettait une soirée joyeuse.

Une fois rentrée, son premier réflexe fut de balancer son sac dans l'entrée, se moquant bien de foutre le bordel, le deuxième fut de se rendre dans la cuisine. Elle avait toujours super faim, quand elle sortait de cours (le travail intellectuel, tout ça...), elle fouilla les placards à la recherche d'une boîte de biscuits qui, aux dernières nouvelles, n'était pas vides. Aux dernières nouvelles, oui, car là, il ne restait plus que quelques miettes. Ambre était blasée, irritée, et affamée, il ne lui en fallait pas davantage pour s'énerver pour rien, et donc reporter la faute sur la seule personne présente (enfin, elle supposait que Preston devait bosser, pour changer...). Ed était forcément là, elle avait entendu du bruit, dans sa chambre. Sans politesse, sans délicatesse (bref, sans rien), elle ne frappa à la porte du jeune homme, elle ouvrit grand la porte.

-Ed, c'est toi qui a... oh bordel !


Bordel, oui. Edward n'était pas tout seul. Ambre détourna immédiatement le regard. Beurk. Putain mais c'est pas vrai, quoi. Sous son propre toit, sérieux. Bon d'accord, c'était aussi celui d'Edward. Mais merde, c'était pas la peine d'abuser non plus. S'ils voulait faire ses conneries, il pourrait s'épargner de le faire sous leur toit, quand même.

-Rhabillez-vous, tout de suite !


Oui, elle aurait tout à fait peu refermer la porte et faire comme si elle n'avait rien vu du tout, mais il ne fallait pas non plus trop en demander de sa part. Ici, ce n'était pas elle qui était de trop.






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Dim 20 Sep - 21:22

Ambre & Edward & Jane
Certaines portes devraient rester fermées
Le corps d’Edward retomba sur le matelas de son lit, il tentait de reprendre son souffle plus que coupé avec l’effort qu’il venait de fournir avec la belle blonde qui se trouvait à ses côtés. La situation n’était vraiment pas encore revenu à la normal, mais Edward s’en satisfaisait quand même assez. Parce qu’il parvenait à passer du temps avec son âme sœur, ce qu’il n’avait pas pu pendant un long moment. A présent, depuis le retour de Jane, il avait le sentiment qu’à chaque fois qu’ils étaient séparés c’était une épreuve. Et ça n’allait évidemment pas arranger leur affaire, au vu de ce qu’ils étaient capable de se promettre, mais tant pis. Jane avait réussi à venir chez les Baker discrètement, sans se faire repérer (puisqu’elle était quand même en danger…) et ils avaient évidement fait ce qu’ils faisaient toujours quand ils se voyaient et se retrouvaient seul. En même temps, puisque la demeure des Baker était vide (Preston travaillait et Ambre était en cours), ils auraient eu tort de ne pas en profiter. Ils étaient incapables de se retenir de toute façon, il fallait bien se rendre à l’évidence. Et Edward appréciait ce moment où son âme sœur se trouvait contre lui, leur corps nus et chaud, même s’il se préparait d’avance au moment où elle allait devoir partir. Et sans doute retourner dans la maison où Perséphone avait installé son laboratoire. Quand ils pensaient ne pas pouvoir faire pire, ils faisaient toujours pires. Quoi qu’ils s’étaient déjà épargnait le fait d’être parents. Ils n’en avaient pas reparlé depuis, mais Edward savait que son âme sœur avait fait le nécessaire. Edward ne savait pas trop quoi en penser au final. Dans un sens, il était soulagé et une part de lui regrettait amèrement ce qui s’était passé. Mais il n’était évidemment pas question pour lui de l’exprimer, il n’avait aucune envie d’aborder de nouveau le sujet avec Jane. Il préférait largement se contenter de profiter du silence et de sa présence, même s’il n’allait pas pouvoir le faire longtemps.

Edward entendit des bruits de pas vif monter l’escalier, puis s’approcher de sa chambre pour finalement ouvrir la porte. Ambre, comme d’habitude, venait d’ouvrir la porte de sa chambre sans prendre le soin de frapper avant. Edward se redressa d’un bon.

« Putain Ambre sors de là ! » Cria-t-il à l’adresse de sa sœur, qui ne prenait même pas la peine de sortir de la pièce et de refermer la porte. Il attrapa vivement ses habits, lançant ceux de Jane à son encontre, afin de se rhabiller. « Tu sais pas frapper aux portes merde ? »

Les tensions dans la maison Baker étaient nombreuses en ce moment et ça semblait mal barré pour que ça ne soit pas encore le cas aujourd’hui. En un sens, Ambre allait peut-être enfin faire l’effort de respecter la vie privée de son frère. Ce n’était pas parce qu’ils vivaient tous dans la même maison qu’ils pouvaient tous se permettre. Sa chambre était son antre, qu’elle apprenne sérieusement à frapper.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Mar 22 Sep - 21:06


Certaines portes devraient rester fermées
S

a présence était indispensable. Elle l'avait toujours été. Mais là, plus que jamais, elle ne pouvait pas le nier, elle ne cherchait plus le nier. L'appel de son être, l'appel de son corps, étaient plus impérieux que jamais, et elle n'y résistait pas. Après tout ce temps passé loin de lui, elle se sentait le besoin de le rattraper, et elle ne le cachait pas vraiment, quand elle allait trouver son âme soeur chez lui, pour retrouver ses bras, le contact de leurs lèvres... pour le retrouver lui, tout simplement. Alors qu'elle s'allongeait à côté de lui, contre lui, le souffle court, elle avait ce sentiment sans cesse renouvelé à chacun de leurs ébats, le sentiment de n'appartenir qu'à cet instant, et de n'être nulle part ailleurs. Mais cet instant agréable et apaisé devait vite tourner court, tandis que la soeur d'Edward, ou plutôt la furie d'Ambre Baker, qui ouvrit grand et brusquement la porte de la chambre. Pour ce qui était de casser l'ambiance, la demoiselle n'avait manifestement pas son pareil. Jane, surprise, se redressa brutalement, attrapa au vol ses vêtements, et se rhabilla à la vitesse grand V. C'était une chose (sans doute de trop), déjà, que Preston soit au courant de leur relation (et pis encore de leur mariage), mais  Ambre, elle se le serait bien épargné (même si elle était dors et déjà au courant, ce que Jane ne savait pas, bien sûr. Une fois rhabillée, à l'arrache, Jane dit ce qu'il lui semblait plus approprié de s'en aller aussi vite que possible. Non pas qu'elle aime spécialement se défiler, mais elle était venue là pour passer du temps avec Edward, pas pour se faire sermonner par sa petite soeur.

-J'vais y aller.
grommela-t-elle en jetant un regard circulaire à la pièce afin d'être sûre de n'avoir rien oublier.

Il était plus que frustrant, vraiment, de devoir s'en aller dans ces conditions-là. Elle avait un sentiment d'inachevé particulièrement désagréable à l'esprit, et elle avait tout sauf l'envie de partir maintenant alors qu'elle pourrait tout simplement rester, profiter encore un peu de son âme soeur. Autant le dire, l'idée de retrouver la maison-laboratoire de Perséphone n'éveillait pas en elle le moindre enthousiasme, cela va sans dire. Mais, non pas qu'elle craigne de se confronter à Ambre, elle n'avait pas envie de se retrouver au coeur d'une querelle entre frère et soeur, c'était encore mieux, à ce rythme, d'aller crécher dans la garçonnière d'Edward.

-C'est ça, casse-toi !
répliqua Ambre. Et refous plus jamais les pieds ici.

Jane s'arrêta net alors qu'elle avait déjà fait un pas vers la sortie, toisant Ambre de toute sa hauteur (pour une fois qu'elle était face à plus petite qu'elle, c'était suffisamment rare pour être remarqué). S'il était une chose qu'il ne fallait pas espérer faire avec elle, c'était lui donner des ordres. Tout à coup, l'envie de rester sur place était d'autant plus forte.






code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Dim 18 Oct - 20:41

Ambre & Edward & Jane
Certaines portes devraient rester fermées
C’était plus que frustrant de se retrouver dans cette position. Edward avait une sensation glacé tout le long de son corps, il n’aimait vraiment pas quand ses moments avec son âme sœur étaient coupés de cette manière. Ils n’avaient pas pu se voir pendant un long moment et Edward appréciait de pouvoir profiter de chaque instant qu’il pouvait seul en sa compagnie (le fait qu’elle vive dans le laboratoire de Perséphone n’aidait pas beaucoup malheureusement). Il avait besoin de la retrouver et il n’aimait vraiment pas la tournure de ce moment. En plus, c’était Ambre et donc c’était encore pire que tout. Edward se demandait si au fond, il n’aurait pas préféré que ce soit Preston qui les surprenne, il était moins furie. Evidemment, Jane décida de s’en aller. C’était sans doute le mieux, même si Ed n’avait vraiment aucune envie qu’elle s’en aille. Mais bon, il valait mieux pour tout le monde qu’elle s’en aille en effet. Il y avait peu de chance qu’Ambre se contente de retourner dans son coin et qu’elle oublie la présence de Jane (nue) en compagnie de son frère (nu). Edward se demandait s’il n’allait tout simplement pas suivre Jane, il n’avait pas spécialement envie d’essuyer la tornade Ambre. Il l’a connaissait assez pour savoir qu’elle allait (encore) l’engueuler, alors qu’elle n’avait vraiment aucune raison de le faire. Après tout, Jane était bien la femme de Edward officiellement, elle avait tout à fait sa place dans cette maison et plus particulièrement dans ce lit. Le jeune homme s’attendait donc tout simplement à voir Jane quitter la pièce, mais sa jeune sœur ne manqua pas de faire une remarque de trop.

« Mais ça va bien ! Tu lui parles autrement ! »

Jane n’avait, techniquement, pas du tout besoin qu’Edward prenne sa défense, elle se débrouillait très bien toute seule, mais il avait été incapable de se retenir. Le jeune homme ne supportait pas de devoir se retrouver entre son âme sœur et sa sœur, mais il n’appréciait vraiment pas le ton de cette dernière. Cependant, il se retrouvait vraiment dans une position délicate qu’il n’aimait pas du tout. Parce que la personne la plus importante à ses yeux après Jane (cela ne servait plus à rien de nier le fait qu’elle se trouvait à la première place), ce n’était pas Perséphone, mais Ambre. Edward avait énormément d’affection pour sa jeune sœur (raison pour laquelle il restait dans cette maison, en compagnie de son aîné) et il n’avait aucune envie de se retrouver entre les deux. Mais en même temps, il ne se voyait pas capable de laisser Ambre parler ainsi à Jane. Il savait bien qu’elle ne l’aimait pas et qu’elle ne supportait pas l’idée qu’ils puissent être mariés (en même temps, Edward ne lui avait pas demandé cela), mais ce n’était pas une raison pour avoir cette attitude.

« Tu n’as aucune raison de foutre tes pieds dans ma chambre je te signale. »

C’était dingue ce manque d’intimité qu’Edward avait dans cette maison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Dim 18 Oct - 22:05


Certaines portes devraient rester fermées
É

videmment, c'était trop beau. Jane, en chemin vers la porte, s'était arrêtée net. Elle ne pouvait donc pas se contenter de se casser de chez eux et de leur foutre la paix ? Visiblement non, et alors qu'elle restait plantée là comme un piquet, la demoiselle avait très envie de lui arracher les cheveux, et de lui faire du mal. Elle n'y pouvait rien, elle la détestait. Elle avait cru, tout d'abord, qu'elle la préférait à Perséphone, elle n'en était plus tout à fait sûre, maintenant. Avec Perséphone, elle ne s'était jamais sentie directement menacée. Là, avec Jane, elle voyait bien l'importance qu'elle prenait à ses yeux. Après tout, ils s'étaient mariés, tous les deux, et quoi qu'Edward puisse en dire, ça n'était pas rien. Alors, dans une situation comme celle-là, Ambre aurait aimé qu'Edward invite son "âme soeur" à jareter, plutôt que de prendre sa défense... Ce qu'il fit bel et bien. Là, vraiment, elle voyait rouge.

-Je suis encore chez moi, à ce que je sache.
répliqua-t-elle d'un ton cinglant. Après tout, elle, elle devait constamment rendre des comptes à Preston et Edward dès qu'elle invitait Solveig chez elle, alors elle trouvait injuste qu'Edward prenne la demeure familiale pour son lupanar. D'accord, la grande différence entre eux était que le jeune homme, lui, était majeur. Mais elle s'en fichait. Je t'ai déjà dit que je voulais pas d'elle chez nous. ajouta-t-elle en prenant grand soin de parler de Jane à la troisième personne. Tu fais ce que tu veux dans ta chambre, mais pas avec n'importe qui. C'est pas parce que tu lui as passé la bague au doigt sans avertir personne qu'elle peut aller et venir chez nous comme dans un moulin.
Son ton était sec et cinglant, mais elle se fichait bien de heurter la sensibilité de la jeune femme. Elle se fichait bien de la heurter tout court. De toute façon, de ce qu'elle connaissait de ce fichu phénomène, il lui en faudrait plus pour se sentir déstabilisée. Ça aussi, faisait qu'elle accordait tout à coup plus de valeur à Perséphone. Elle, elle aurait eu la décence de partir en chialant. Mais pas Hardwick, qui au lieu de ça, et s'appliquant également à l'ignorer sublimement, tourna son regard vers Edward.
-Tu le lui as dit ?

Oh... Il ne l'avait pas avertie de ce détail ? Cette information décocha un sourire à Ambre. Si ça pouvait mettre de l'eau dans le gaz entre ces deux-là, ça lui allait très bien. Apparemment, Edward s'épargnait de donner certaines informations à son âme soeur, et s'il lui avait caché qu'il avait appris son mariage à sa soeur, ça pourrait bien jouer à son avantage. Et Ambre compter bien tirer le plus possible parti de cette information.

-Évidemment, qu'il me l'a dit. Il ne me cache rien, à moi.


Parce qu'elle était sa soeur. Et que la famille passait avant tout le reste. N'est-ce pas ?






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Dim 25 Oct - 23:01

Ambre & Edward & Jane
Certaines portes devraient rester fermées
Cette situation aurait pu être parfaite si Ambre n’avait pas fait irruption dans sa chambre. Ca agaçait fortement Edward, qui avait de plus en plus de mal à se séparer de son âme sœur au moment venu, mais alors quand ils étaient coupés de la sorte c’était pire que tout. En prime, sa jeune sœur ne manquait pas d’en ajouter une couche. Le jeune homme n’aimait pas vraiment se retrouver entre sa sœur et celle qui était officiellement sa femme, mais en même temps il ne pouvait pas laisser la benjamine des Baker insulter Jane de cette manière et l’insulter donc au passage. Parce qu’à ce qu’il savait, Edward se trouvait encore chez lui et surtout dans sa chambre, elle n’avait aucun droit de s’imposer de cette manière. Ce qu’elle ne manquait pas de faire encore plus bien sûr, en affirmant haut et fort qu’elle n’avait aucune envie de voir Jane chez eux. Ce n’était pas comme si elle avait son mot à dire de toute façon, Edward avait bien l’intention de faire ce qu’il voulait quand il le voulait, surtout quand ça concernait Jane. Mais évidemment, sa jeune sœur ne manqua pas d’ajouter de l’huile dans le feu en parlant du mariage qui unissait les âmes sœurs. Jane se retourna vers lui, étonnée d’apprendre qu’il avait parlé de leur mariage. Effectivement, Edward n’y pensait plus vraiment, mais Ambre était bel et bien au courant de cette union. Et la jeune fille ne rata pas l’occasion pour enfoncer encore plus le couteau dans la plaie.

« N’en rajoute pas Ambre… »
Dit-il d’un ton lasse, poussant un soupire. Il voyait parfaitement où sa sœur voulait en venir et il n’avait aucune envie de se disputer avec Jane à cause d’elle (ils n’avaient vraiment besoin de personne pour mettre le feu au poudre). « Je lui en ai parlé dans un moment de faiblesse. » Reprit-il en tournant son regard vers Jane, lui répondant directement en ignorant un peu la présence d’Ambre (si ça pouvait l’agacer au passage). « C’est quand tu étais… » Dans la cave des Hellsing. « On a eu une discussion à ce sujet. »

Edward avait eu envie d’être honnête avec sa jeune sœur, parce qu’il se trouvait dans un état second de peur de mourir dans la seconde. Sans cette disparition, il y avait de forte chance pour qu’Ambre ne soit toujours au courant de rien (et visiblement, ça aurait été mieux pour tout le monde). Elle pouvait donc pavaner comme elle le voulait, mais au final il avait quand même fait passer son secret avant sa famille. Et puisque Preston avait été mis au courant du mariage - parce qu’ils n’avaient pas eu le choix - c’était bien la preuve qu’il n’avait pas vraiment pris en considération ses sentiments. Sinon, sa sœur l’aurait su dans la foulée.

« Et je fais ce que je veux chez moi Ambre, tu n’as pas d’ordre à me donner. »

Edward n’avait vraiment pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds par sa jeune sœur quand même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Dim 25 Oct - 23:27


Certaines portes devraient rester fermées
E

ntendre de la bouche de la petite soeur d'Edward que son âme soeur lui avait tout dit de leur mariage, forcément, ça ne lui fait pas plaisir, même s'il était certainement inévitable qu'elle soit au courant, puisque Preston n'était, pour sa part. En soi, ce qui était dérangeant, ce n'était pas tant cette révélation que l'attitude d'Ambre, qui se montrait hautaine et insupportable de suffisance, visiblement, elle était fière de son petit effet, et elle n'hésitait pas pour en rajouter. Mais Jane n'avait pas envie d'entendre ce que Ambre avait envie de lui dire, pas du tout, elle préférait écouter Edward, et les justifications qu'il avait à lui apporter. Et étant donné les circonstances, elle ne pouvait effectivement lui en vouloir que pour la forme. Parce qu'elle devinait que la situation n'avait pas dû être des plus évidentes pendant sa séquestrations. Elle savait très bien combien la situation aurait été difficile pour elle si la situation avait été inversée, et le simple fait qu'Edward daigne parler de "moment de faiblesse", lui qui était pourtant un exemple d'orgueil et de fierté, en disait long sur le fait qu'il n'avait pas fait cet aveu à sa soeur à la légère. Elle acceptait de le croire. Elle avait besoin de le croire, quoi qu'il en soit. Parce qu'elle ne voulait pas se prendre la tête avec lui, et apporter de l'eau au moulin de la jeune Baker. Plus elle entendait cette blondinette exigeait son départ, moins elle avait envie de partir. Pourquoi se presser, après tout. Tous les Baker étaient au courant, maintenant, de toute manière. Et ce n'était pas comme si elle avait encore un faux mari à rejoindre, pour sa part.

-Ok.
se contenta-t-elle de répondre tout d'abord. C'est pas grave. De toute façon, il fallait bien que tu découvres un jour que je fais partie de la famille. ajouta-t-elle, dans le but, surtout, de mettre la jeune fille en rogne. Ce qui avait l'air de bien marcher, d'ailleurs, les poings serrés, les yeux d'Ambre lui lançaient des éclairs. Elle tourna son regard vers Edward. Je crois que je vais rester encore un peu, finalement. dit-elle alors avant de déposer un baiser sur les lèvres d'Edward, en guise de provocation, toujours (même si c'était tout de même agréable).

Non, elle ne partirait pas. Elle n'avait pas envie de laisser Ambre gagner. Car c'était de ça qu'il était question au final : elles se disputaient l'affection d'Edward, c'était aussi simple que cela, et à ce jeu là, Jane n'avait aucune envie de finir perdante. Ambre n'avait pas à lui dicter sa conduite ou à décider de son départ. Ambre avait affiché une grimace dégoutée en observant Jane, et ce fut d'un ton sévère et mauvais qu'elle prit la parole.

-Ed, je te jure, si elle se barre pas d'ici, je te cause plus.


Et Ambre avait l'air décidée, parce qu'elle l'était, sans doute, même si ce n'était jamais qu'un chantage de gamine.






code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Mer 11 Nov - 13:22

Ambre & Edward & Jane
Certaines portes devraient rester fermées
Edward aurait aimé que Jane découvre qu’Ambre était au courant de leur mariage dans un autre contexte, mais il n’avait pas vraiment la main mise sur cette situation. Sa jeune sœur était arrivée comme une furie et ne manquait pas une occasion d’essayer d’emmerder Jane. Le jeune homme se rendait bien compte qu’il valait mieux qu’il garde cette pensée pour lui, mais il trouvait qu’Ambre et Jane avaient de nombreux points communs. Et il en avait encore plus le constat en cet instant, alors qu’elles se cherchaient toutes les deux. Edward n’était pas surpris que Jane décide finalement de rester puisque sa sœur lui demandait de partir, le fameux esprit de contradiction. Il suffisait de voir comment elles se cherchaient toutes les deux pour constater qu’elles se ressemblaient énormément. Edward ne put s’empêcher de sourire quand Jane affirma que c’était une bonne chose qu’elle soit au courant de son appartenance à la famille. Dans ce genre de moment, il ne pouvait qu’aimer encore plus fort celle qui était effectivement devenue sa femme dans le plus grand des secrets. Elle n’avait pas tort, même si la situation était encore bien compliquée. Jane faisait partie des Baker, ceux-ci étaient tous au courant, mais personne d’autre ne devait le savoir. Du moins, pour le moment. Parce que si finalement ils se lançaient dans leurs projets fous, peut-être qu’ils allaient finir par révéler la vérité aux yeux du monde. Même si ça n’allait pas faire que des joyeux, bien au contraire…

Edward savoura le baiser que Jane lui offrit, en pure provocation évidement. Le jeune homme ne pouvait qu’aimer encore plus ce genre de baiser, ceux qui avaient une saveur particulière qui l’amusait grandement. Evidemment, le jeune homme devrait sans doute se préoccuper du fait que Jane et Ambre étaient en train de se disputer (pour lui, quel regain d’orgueil), mais il trouvait ça trop amusant. Enfin, ça l’était même si le cadet des Baker n’aimait quand même pas qu’on lui donne des ordres, ce que sa jeune sœur ne manquait pas de faire. Il l’a connaissait par cœur, il savait parfaitement qu’elle était sincère quand elle disait qu’elle ne lui causerait plus si jamais Jane restait. Le jeune homme devrait donc sans doute minimiser un peu les dégâts, mais en même temps il trouvait la réaction d’Ambre tellement gamine. Bon en même temps, il ne fallait sans doute pas s’attendre à bien mature une réaction d’une « gamine » Baker. Edward observa donc sa sœur pendant quelques secondes, il voyait bien qu’elle était décidée. Il savait qu’il devait temporiser les choses mais bon…

« Si ça m’évite de t’entendre gueuler, c’est peut-être pas plus mal. »

Il était clair que le jeune homme n’allait pas arranger la situation de cette manière, qu’il risquait fort d’énerver encore plus Ambre, mais tant pis. De toute façon, il se doutait qu’une fois l’orage passé il pourrait avoir une conversation normale avec la jeune fille. Et maintenant, elle allait peut-être enfin prendre la peine de frapper avant d’entrer dans sa chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Jeu 12 Nov - 17:23


Certaines portes devraient rester fermées
L'

attitude de Jane était insupportable aux yeux d'Ambre, et au fond, c'était parfaitement normal qu'elle l'exaspère autant... parce que c'était là le genre de comportement que la demoiselle aurait pu adopter également. Elles avaient le même caractère bien trempé, le même esprit de contradiction, toutes les deux... Le caractère d'une Baker, somme toute. Rien de plus, rien de moins, des caractères qui rendaient toujours quelque chose d'explosif quand ils se confrontaient. Jane et Edward en avaient donné l'exemple, et la fratrie Baker de même, et ce au quotidien. Ambre détestait Jane pour de bon, si elle l'avait favorisée (mais d'une courte tête) par rapport à Perséphone, elle venait de perdre un bon nombre de points en cet instant, et l'attitude d'Edward n'arrangeait vraiment rien. Ambre pensait qu'il prendrait forcément sa défense, elle réalisait qu'elle se trompait, car au moment de lui faire un brin de chantage, en affirmant qu'elle refuserait de lui adresser la parole si Hardwick ne s'en allait pas, il avait prit le partie de cette pauvre fille plutôt que celui de sa propre soeur. Ambre voyait rouge. Verte de rage, les poings serrés, elle adressa successivement aux deux époux cachés des regards assassins. Sur le moment, elle était bien tentée de révéler leur secret à tout le monde pour la peine. Mais si la demoiselle était aussi rancunière que revancharde, elle ne mettrait jamais son frère en difficulté. Par contre, mettre ses menaces à exécution et ne plus adresser la parole à son frère jusqu'à obtenir des excuses de sa part, ça, elle en était capable.

-Tu l'auras voulu !
répliqua-t-elle avec hargne, prononçant ces mots qui devaient être les derniers avant un moment.

Car oui, elle ignorerait Edward dans les temps à venir, s'il pensait qu'il suffirait d'attendre qu'elle se calme pour qu'elle revienne vers lui, il se fourrait le doigt dans l'oeil jusqu'à la routine. Bien sûr, elle ne se tairait pas non plus jusqu'à la fin des temps, elle ne supporterait pas de rester brouillée si longtemps avec son frère, mais elle ne voulait pas être celle qui cèderait en premier. La fierté légendaire des Baker l'y refusait. Sans rien ajouter, donc, elle claqua fort cette porte qu'elle n'aurait sans nul doute jamais dû ouvrir, laissant Jane et Edward seuls. Bon, autant le dire, ça l'ennuyait très franchement que de laisser Jane gagner du terrain en s'écrasant et en la laissant rester, mais si elle n'avait pas son frère de son côté, elle avait bien conscience de ne pas pouvoir grand chose. C'était vraiment frustrant, comme situation. Décidément, la famille devenait un sujet de plus en plus délicat dans cette maison. Elle était heureuse, autrefois, avec ses deux frères et ses parents, vivants. Maintenant, elle avait deux aînés qui se déchiraient, et une pièce rapportée qui était en train de prendre beaucoup trop d'espace.






code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Ven 4 Déc - 20:44

Ambre & Edward & Jane
Certaines portes devraient rester fermées
Edward savait parfaitement que ce n’était pas comme cela qu’il allait parvenir à calmer sa sœur. Parce que s’il la mettait au défi de ne pas lui parler pendant un moment, elle allait forcément le relever. Ambre était une Baker digne de ce nom, elle avait donc un fort caractère et elle ne se laissait pas marcher dessus comme ça. Forcément, elle allait s’énerver encore plus. Mais le jeune homme n’avait pas spécialement envie de se rabaisser pour la calmer. Le mieux serait sans doute qu’il s’excuse, sauf qu’il n’avait pas spécialement envie de le faire. En tout cas, pas devant Jane. Il fallait bien avouer que le jeune homme avait tendance à se montrer plus dur quand il se trouvait en présence de Jane, parce qu’il n’avait aucune envie de se rabaisser devant elle. Alors qu’Ambre était bien la seule personne (en dehors de sa femme en fait) pour qui le jeune homme pouvait rabaisser un peu sa fierté, sauf en cet instant. Evidemment, la jeune fille ne manqua pas de prendre la mouche de ses paroles et de rétorquer qu’il l’avait voulu et donc qu’il l’obtenait. Elle claqua lourdement la porte de sa chambre, qu’elle avait ouverte sans permission. Edward espérait quand même qu’elle allait réfléchir à deux fois avant d’ouvrir de nouveau cette porte sans prévenir. Après tout, Edward avait quand même envie d’avoir un minimum d’intimité chez lui.

Cependant, Edward avait quand même l’intention d’aller trouver sa sœur quand elle se serait un peu calmée. Il allait sans doute s’excuse pour tout cela, à moins qu’elle ne décide de remettre une couche et de l’énerver encore plus. C’était le problème avec les membres de cette famille, ils étaient bornés et tellement fiers. Ils n’étaient pas vraiment capables de se remettre en question et d’avoir une conversation digne de ce nom. Ce n’était pas pour rien qu’en ce moment, ils passaient leur temps à s’engueuler. Enfin, ce n’était pas le moment pour Edward de se prendre la tête avec ça. Il valait mieux qu’il laisse la tension descendre un petit peu de toute façon. Il se retourna vers Jane.

« Tu n’as pas besoin de partir tout de suite si ? »

Lui demanda-t-il dans un fin sourire, avant de s’approcher d’elle et de venir lui voler un baiser. Il avait un arrière-goût désagréable de l’arrivée en fanfare d’Ambre, qui avait déchiré un peu cet instant qu’il passait avec Jane. L’action était terminée, c’était certain, mais le cadet Baker appréciait même la plénitude qu’il était capable de ressentir quand il était à ses côtés. Il n’avait donc aucune envie qu’elle parte tout de suite (surtout au vu de ce qui venait de se passer avec Ambre – mine de rien il était quand même tendu à cause de ça – il avait besoin de décompresser un peu), il voulait encore profiter un peu de sa présence. De toute façon, depuis son retour de la cave des Hellsing, il avait constamment besoin de sa présence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   Sam 5 Déc - 11:21


Certaines portes devraient rester fermées
J

ane devrait peut-être tenter de temporiser la situation, d'essayer de s'attirer la sympathie d'Ambre pour ne pas placer Edward entre deux feux, mais étant donné le peu d'efforts que faisait la demoiselle, la jeune femme n'avait pas franchement envie d'en faire davantage, bien au contraire. Et puis, si le jeune homme devait choisir entre elle et sa soeur, elle avait envie de l'entendre et le voir la privilégier. Et elle ne put s'empêcher, d'ailleurs, d'éprouver une entière fierté quand elle l'entendit prendre finalement son parti, si bien que la jeune fille quitta finalement la chambre avec la ferme intention de ne plus parler à son frère. Bon, elle n'avait pas non plus envie de causer un conflit familial, d'autant qu'elle savait bien combien Edward tenait à sa cadette, mais ce n'était qu'une gamine de douze ans contrariée, elle s'en remettrait. Un jour, peut-être, faudrait-elle qu'elle songe à apaiser le conflit entre elles. Mais pour l'instant, elle préférait oublier ce qui venait de se passer et, surtout, le faire oublier à son âme soeur, dont elle ressentait les tensions. Qu'à cela ne tienne ! Elle connaissait de très bonnes méthodes pour les faire disparaître pour de bon. Elle apprécia qu'Edward ne cherche pas à rattraper Ambre mais, à la place, se concentre sur elle, et lui demande si elle avait l'intention de partir de suite, avant de lui voler un baiser qu'elle apprécia à sa juste valeur. Elle avait songé à s'éclipser tout d'abord, mais étant donnée la tournure qu'avait pris la situation, elle n'avait plus aucune raison d'aller où que ce soit. De toute façon, où irait-elle ? Il n'y avait nulle part où elle veuille aller, nulle part où elle ait envie, besoin d'être.

-Je ne vais nulle part.
répondit-elle dans un sourire avant de déposer à son tour ses lèvres sur celles de son âme soeur, dans un baiser qu'elle prolongea au maximum.

Elle sentait que cette altercation le travaillait un peu. Il ne devait pas apprécier d'être en froid avec sa soeur, ce qui était compréhensible. Jane n'avait ni frères, ni soeur, elle ne pouvait donc que deviner quel lien on entretenait avec eux, mais elle avait Gwenn, qu'elle considérait comme une soeur, et elle savait bien qu'il était difficile d'être prise à parti entre deux personnes que l'on aime (même si, normalement, cela ne devrait plus arriver). Mais elle comptait bien mettre tous ses talents au profit du jeune homme pour que ce dernier vide son esprit et ne se concentre plus que sur elle, elle et les sensations qu'elle voulait lui provoquer via ses caresses, et le contact de leurs lèvres l'une contre l'autre. Oh, comme ça lui avait manqué ! Comme il lui avait manqué. Non, c'est sûr, elle ne pouvait pas partir de suite. Se séparer de lui, même quelques minutes, était devenu un véritable supplice depuis son enlèvement. Elle aurait eu grande difficulté à partir tout à l'heure, elle était heureuse de ne pas avoir à le faire. L'intervention d'Ambre avait interrompu quelque chose, un instant de parfaite sérénité, et il ne tenait qu'à eux de le retrouver.






code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Certaines portes devraient rester fermées [pv Ed & Jane :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vol pour cause de portes non fermées
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Les Portes de la Moria
» Gardiens des Portes
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-