Partagez | 
 

 À l'épreuve de nous-mêmes [pv Ed <3] (-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: À l'épreuve de nous-mêmes [pv Ed <3] (-16)   Dim 13 Déc - 23:19

Jane & Edward
À l'épreuve de nous-mêmes.
Des personnes normales auraient pu trouver une certaine lassitude dans les actes des myrihandes du feu, mais jamais Edward ne pensait les ressentir. Si on lui donnait vraiment l’occasion de tout simplement abandonner sa vie pour rester constamment avec Jane (sans se soucier de ce qu’il devait faire pour survivre, comme manger), il serait plus que tenté de se laisser aller. Evidemment, ce n’était pas faisable parce que le jeune homme avait sa famille (même Preston comptait après tout), mais il savait qu’il avait juste besoin de son âme sœur. Il pouvait bien perdre tout ce qu’il avait, tant qu’elle serait à ses côtés, il s’en contenterait parfaitement. Il pourrait très bien se perdre dans le temps en sa compagnie, passer tout son temps ainsi avec elle sans se soucier du reste à côté (c’était un peu ce qu’ils faisaient d’ailleurs en cet instant). Il savait qu’il était incapable de se passer de ces instants, il avait envie d’en avoir toujours un peu plus. Tant qu’ils étaient ensemble, Edward n’allait pas se lasser une seule seconde du contact du corps de la jeune femme contre le sien. Et ce n’était pas pour rien donc qu’il avait encore envie de la jeune femme, ce qu’il ne manquait pas de montrer se doutant parfaitement que c’était le cas pour Jane aussi. Ils étaient sur la même longueur d’onde concernant ce point-là, depuis presque toujours au final. Même avant, quand ils se contentaient de se voiler la face en pensant qu’ils n’étaient pas capable de s’entendre, quand ils se disputaient à longueur de temps (si on pouvait appeler cela se disputer, ce n’était pas que des simples querelles de gamins, même si ça avait commencé comme ça au début), ils parvenaient quand même à se retrouver quand ils se laissaient aller à leurs pulsions. Comme en cet instant précis, où le jeune homme n’avait aucune envie de taire ces pulsions qui l’envahissaient depuis qu’ils s’étaient retrouvés dans cette cabane perdue dans la forêt.

Et même s’ils devaient finir par réussir à se séparer, ce n’était pas encore le moment. Edward n’était pas prêt et il avait besoin de se sentir vraiment unis avec celle qu’il avait épousé dans le dos de tout le monde, mais qu’il attendait simplement de pouvoir montrer à tout le monde qu’elle était sa femme. Quand ils ne firent plus qu’un, quand leurs corps se retrouvèrent de nouveau, Edward pouvait simplement se laisser aller au bien-être. Il ne formait qu’un avec son âme sœur et il avait le sentiment d’être de nouveau entier et lui-même. Le jeune homme avait entamé dans un premier temps un mouvement lent de va-et-vient, ne parvenant pas à écarter ses lèvres de celles de la jeune femme. Leurs langues dansaient entre leurs gémissements, qui se faisaient de plus en plus fort au fur et à mesure que la cadence augmentait. Parce qu’elle ne pouvait qu’aller en augmentant, suivant la monté de leurs désirs respectifs qu’ils se partageaient à merveille. Edward se perdait entièrement dans le plaisir qu’il ressentait, augmentant les mouvements de son corps et cela jusqu’à ce que de nouveau, il parvienne jusqu’au paroxysme du désir. Qu’il avait déjà moult fois ressentit, mais qu’il ne se lasserait jamais de ressentir encore.

Après avoir longuement pris possession des lèvres de son âme sœur, Edward finit par se laisser tomber à ses côtés, la gardant contre lui. La séparation allait vraiment être difficile…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3797

Message#Sujet: Re: À l'épreuve de nous-mêmes [pv Ed <3] (-16)   Lun 14 Déc - 16:38


À l'épreuve de nous-mêmes
E

lle se perdait en lui, et elle sentait que lui aussi se perdait en elle. Dans cet instant d'union totale, d'harmonie parfaite, ce n'était pas seulement leurs corps qu'ils unissaient, c'était leurs coeurs, leurs âmes, leurs esprits... Ils ne faisaient plus qu'un, et cette sensation était exceptionnellement grisante, elle en éprouvait une euphorie telle qu'aucune autre situation ne pourrait lui permettre d'en éprouver. Il avait tout simplement le pouvoir de lui tourner les sens, et cette fois-ci ne faisait pas exception à la règle. Au contraire, comme à chaque fois, le plaisir était plus intense, le moment était plus fort, le plaisir savait atteindre des seuils de dépassement qui avait cette vigueur indéniable, qui avait toutes les chances de les perdre, comme il l'avaient craint au départ, oui. Leurs frayeurs et leurs réticences d'autrefois n'étaient pas infondées, non, ils pouvaient bel et bien se consumer l'un l'autre et se perdre définitivement en acceptant d'être ensemble. Mais le fait est que ça lui était complètement égal, et elle voulait croire qu'il en était de même pour lui. Le reste ne signifiait plus rien, à ses yeux. Le monde ne signifiait plus rien. Il pouvait disparaître, s'évaporer, elle n'en éprouverait pas moins de plénitude. Tout semblait déjà disparaître, alors que rien ne comptait sinon lui et le mouvement parfaitement synchrone de leurs corps. Elle s'abandonna complètement au plaisir ultime qu'il lui permit d'atteindre et se laissa finalement retomber à côté de lui, pleinement heureuse. La tête posée sur son torse, reprenant son souffle tout en caressant doucement son amant du bout de ses doigts, elle ne songea tout d'abord à rien. Son esprit était agréablement vide de toute considération désagréable, et pendant plusieurs minutes, elle se refusa complètement de penser, de réfléchir.

Mais la réalité devait les rattraper tout de même. Tant que leurs désirs étaient assouvis, il était sans doute le moment de prendre son courage à deux mains et d'accepter ce froid glacial, avec la pleine conscience qu'il ne durerait qu'un temps. Ensuite, ils seraient réunis pour de bon, et plus rien ne les séparerait. Dans un élan de courage et de résignation, elle se releva finalement, après avoir laissé défiler les minutes. Prenant toujours soin de ne briser aucun contact avec son âme soeur, elle s'assit contre lui et tendit la main pour attraper ses vêtements. Il était temps de redescendre sur terre, pour après ne plus jamais quitter ces espaces infinis qu'ils ne savaient attendre qu'ensemble.

-Je crois que ça va me rendre dingue.
souffla-t-elle doucement.

Sous-entendu ne plus être avec lui, même temporairement, bien sûr. Sauf que sa présence la rendait dingue aussi, au fond. Il lui était tout simplement indispensable. Comment avait-elle fait, elle se le demandait vraiment, pour avoir su passer tout ce temps sans lui ? Et penser que ça lui était égal. Elle avait vraiment l'impression d'avoir gâché ses dix-neuf années de sa vie, alors que le sens de cette-dernière se résumait finalement à lui. Ça avait toujours été le cas. Et ça le serait toujours. Quoi qu'il arrive.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: À l'épreuve de nous-mêmes [pv Ed <3] (-16)   Dim 20 Déc - 17:35

Jane & Edward
À l'épreuve de nous-mêmes.
A chaque fois, c’était encore plus intense, encore plus agréable. Edward savait parfaitement qu’il ne pouvait pas se passer de son âme sœur en cet instant, elle était la seule dont elle avait vraiment besoin en Notre Terre. Elle avait le don de le transporter comme jamais. Edward avait vraiment envie de tout oublier dans ses bras, il se sentait capable de le faire. Mais avant cela, la réalité devait reprendre le dessus un instant. Le jeune homme n’aurait pas hésité à repousser le moment où ils allaient devoir prendre le taureau par les cornes, afin de pouvoir poursuivre leur vie à deux. Ils avaient fait le choix (un peu étrange en premier abord, mais qui semblait si logique au final) d’arrêter de mentir et d’assumer tout simplement ce qu’ils voulaient tous les deux. Ce qu’ils voulaient, c’était l’autre tout bonnement. Edward savait bien qu’il n’allait pas pouvoir retarder l’instant pendant encore longtemps, qu’il devait prendre la responsabilité de ses actes. Et cela passait par un retour au village et une discussion avec celle qui avait cru avoir son cœur pendant si longtemps. Ils pouvaient essayer de retarder le plus possible l’instant, il allait de toute façon arriver. Autant se débarrasser rapidement de cette corvée. Edward ne bougea pas d’un pouce quand Jane se redressa, appréciant de sentir toujours la chaleur caractéristique de leurs corps l’un contre l’autre. Il passait délicatement ses doigts sur la peau nue du dos de la jeune femme, tant qu’il le pouvait encore. Parce qu’elle venait d’attraper ses habits et qu’il savait qu’il devait en faire de même. Un sourire amusé s’afficha sur son visage à la remarque de son âme sœur, même s’il était quand même teinté d’une tristesse à l’idée qu’ils allaient bien devoir descendre de leur petit nuage.

« Je te l’ai déjà dit… »
Reprit-il en se redressa à son tour, déposant ses lèvres un instant sur l’épaule de la jeune femme. « Tu es déjà dingue. »

Le sourire amusé du jeune homme s’agrandit encore, avant qu’il ne fasse à son tour l’effort de récupérer ses affaires. Ce qui devait évidemment arriver à un moment donner arriva, leurs corps se séparèrent. Le jeune homme n’apprécia vraiment pas cette sensation désagréable, cette fraicheur qui le pris en cet instant, mais en même temps il l’a connaissait. Il l’a connaissait trop bien et aurait aimé ne pas la ressentir si rapidement, surtout qu’en fait, il avait le sentiment que c’était pire que d’habitude. Sans doute parce qu’ils n’avaient pas connu moment plus agréable qu’en cet instant précis. Mais ce qu’ils devaient faire était important, ils ne pouvaient pas passer tout leur temps à repousser l’échéance. Le jeune homme finit donc par attraper tous ses vêtements pour couvrir son corps, tentant de se réchauffer un peu pour le coup.

« Bon… » Il tourna son regard vers Jane, mourant encore d’envie de la prendre contre lui. Mais il se retenait, parce qu’il savait qu’il n’arriverait jamais à se détacher sinon. « Faut qu’on y aille… »

Le ton de sa voix montrait clairement sa non motivation à y aller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3797

Message#Sujet: Re: À l'épreuve de nous-mêmes [pv Ed <3] (-16)   Dim 20 Déc - 18:33


À l'épreuve de nous-mêmes
J

ane esquissa un sourire en coin à la remarque de son âme soeur. Le pire, c'est qu'il avait beau la taquiner, il n'avait sans doute pas tort, il fallait sans doute être dingue pour en arriver aux situations dans lesquelles s'empêtrait la jeune femme. Ce qui était certain, dans tous les cas, c'est qu'elle était parfaitement dingue de lui, et qu'il était à présent tout à fait sûr qu'il n'y avait rien dont elle ne soit capable, si c'est pour lui. Les yeux fermés, elle savoura la caresse de ses doigts contre la peau de son dos, qui lui donnait la chair de poule alors même qu'il s'en dégageait une chaleur pour le moins exquise. Ce fut à grand regret qu'elle se recouvrit de tout le tissus qui défendait ses caresses, et le contact se rompit, bien évidemment. C'était inévitable. Et à chaque fois, c'était parfaitement désagréable. Mais là, c'était encore pire. Elle éprouvait ce froid glacial comme elle ne l'avait jamais éprouvé auparavant, avec vivacité et douleur. Il fallait vraiment qu'ils résolvent cela au plus vite, Jane ne tiendrait pas longtemps avait de le retrouver. Elle l'adorait trop, et elle ne le niait plus, alors autant passer la moindre seconde en présence de l'homme qu'elle aimait. Cela exigeait un rien de distance. Mais ce serait pour le meilleur, il était vraiment temps pour elle de s'en convaincre. La jeune femme se releva en même temps qu'Edward. Elle éprouva un désagréable pincement au coeur quand il lui signala encore qu'il fallait qu'ils y aillent. Elle n'en avait pas la moindre envie, mais oui, c'était nécessaire. Elle tourna son regard vers lui, elle aurait tant voulu se serrer de nouveau dans ses bras et l'embrasser. Mais elle savait pertinemment que cela ne mènerait à rien de bon. Ou plutôt si, à de très bonnes choses, mais qui n'allaient que retarder une échéance qu'ils avaient déjà reculée.

-Bonne chance.


Dans un soupir résigné, elle demeura à bonne distance de son âme soeur, se contentant de le regarder droit dans les yeux (ce qui ne renforçait que davantage son envie de l'embrasser, mais il fallait vraiment qu'elle parvienne à se contenir, d'une façon ou d'une autre), si elle ne s'en allait pas sur le champ, elle craignait fort de ne jamais réussir à s'en aller. Enfin... Ils n'auraient que plus de plaisir à se retrouver, elle le savait bien. Alors elle ne se contenta que de quelques mots, qu'elle n'aurait jamais pensé prononcer autant en si peu de temps, mais dont elle voulait que son âme soeur s'imprègne pour y pour y puiser tout le courage qu'il lui faudrait. Elle était la moins à plaindre des deux. À elle, il lui suffisait d'attendre. Elle avait beau ne pas être de nature à prononcer si simplement ces mots, elle ne leur avait jamais trouvé un si bon usage.

-Je t'aime.


Et ces mots prononcés, elle baissa les yeux et daigna pour de bon tourner les talons et quitter cette cabane où s'étaient certainement forgés les plus beaux souvenirs de son existence.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: À l'épreuve de nous-mêmes [pv Ed <3] (-16)   Dim 20 Déc - 19:01

Jane & Edward
À l'épreuve de nous-mêmes.
C’était le moment oui, mais Edward devait bien avouer qu’il aurait retardé de nouveau l’échéance si cela avait été possible. Mais s’il s’écoutait, il ne rentrerait jamais au village. Alors qu’ils avaient besoin justement de rentrer et d’affronter la décision qu’ils avaient pris, ensemble. Pour qu’ils puissent l’être justement, ensemble. Edward n’aimait pas vraiment l’idée de devoir parler à Perséphone de tout cela, il savait qu’il allait lui faire de la peine et ça l’angoissait d’avance, mais en même temps il savait aussi qu’il n’avait pas le choix. En cet instant, encore plus qu’avant, il était certain qu’il voulait retrouver son âme sœur afin de passer de nombreux moments comme ils venaient de vivre. L’un et l’autre ensemble, seuls au monde, profitant tout simplement de cette vie qu’on leur avait permis de prolonger malgré cette incendie tragique. Edward adressa un sourire entendu à son âme sœur quand elle lui souhaita bonne chance. En effet, il en avait bien besoin. Comme il avait clairement besoin de la reprendre dans ses bras, mais il se contentait de rester à bonne distance. Ce qu’ils faisaient tous les deux, parce qu’ils savaient parfaitement ce qui allait se passer s’ils retrouvaient le contact de leurs corps. Le jeune homme n’avait pas besoin de cela pour avoir plus qu’envie de s’emparer de nouveau des lèvres de Jane, de la sentir contre lui, alors il savait qu’ils ne parviendraient pas à avancer s’ils se retouchaient. Or, ils avaient besoin d’avancer. Ils devaient se séparer pendant un temps, l’un parlant à sa « moitié », l’autre attendant, afin de mieux se retrouver ensuite. Edward se concentrait sur l’idée qu’il allait pouvoir savourer ces lèvres qu’il désirait tant une fois qu’il aurait mis au clair cette situation.

Le regard des deux myrihandes ne se quittait pas pendant un long moment, comme pour se communiquer une force qu’ils avaient en commun. Le jeune homme essayait vraiment de se concentrer sur l’idée qu’il allait pouvoir la retrouver une fois qu’il aurait passé cet instant un peu plus compliqué. C’était ce qui lui donnait la force, ce qui le poussait à se dire qu’ils devaient effectivement se quitter maintenant. Qui en premier ? Il semblait que ça allait être Jane. Elle lui dit qu’elle l’aimait, encore une fois. A chaque fois ces mots raisonnaient en lui, il adorait l’entendre les prononcer. Parce qu’il l’a connaissait, il savait qu’elle ne les disait jamais à la légère. De peur de perdre ses proches… si seulement elle se rendait compte de ce qui allait se passer. Il aurait mieux valu pour eux qu’ils ne quittent pas cette cabane en réalité.

« Je sais. »

Se contenta-t-il de répondre quand elle quitta cette cabane. Une dernière taquinerie pour la route, en attendant la prochaine qu’il espérait bien meilleur. Il resta planté dans la cabane pendant quelques minutes, avant de finalement la quitter à son tour et prendre le chemin du village. Il avait froid, si froid loin de son âme sœur. Il pensait que ça n’allait pas durer…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: À l'épreuve de nous-mêmes [pv Ed <3] (-16)   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'épreuve de nous-mêmes [pv Ed <3] (-16)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Forêt-