Partagez | 
 

 Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Ven 23 Oct - 0:39

Andrew & Leopold
Le fil de la vie est si fragile...
Depuis le fameux soir de la cave en feu, Leopold n'avait pas réussi à quitter la demeure des Hellsing. Il n'avait aucune envie de déranger, mais il ne parvenait pas à se retrouver entièrement seul. Le jeune homme avait encore à disposition la maison vide de ses parents, où il s'était rendu quand il avait retrouvé Déa au lac (quand elle l'avait sauvé donc), mais il n'y arrivait vraiment pas. Dès qu'il était trop longtemps seul, il avait peur de faire une bêtise et il avait bien la preuve qu'il en était capable. On ne pouvait pas dire que le jeune homme respirait la joie de vivre, c'était bien le contraire d'ailleurs. Mais il pensait avoir le droit de broyer du noir encore un moment, puisqu'à chaque fois qu'il repensait à celle qu'il avait cru être sa femme, son coeur se brisait encore. Il ne savait vraiment pas s'il allait parvenir  se remettre un jour de cette désillusion, il n'avait même pas souffert autant après la mort de ses parents. Il n'avait pas tenté de mourir après ces évènements, alors qu'il avait eu beaucoup de mal à s'en remettre. Peut-être que c'était justement parce qu'il avait eu Jane dans sa vie, qu'elle lui avait permis de reprendre du poil de la bête. Cette femme était son pilier, celle qui lui permettait d'avoir une vie heureuse... du moins c'était ce qu'il avait cru. Mais en réalité, elle était celle qui le précipité à présent au fond du gouffre. Celle qui lui donnait envie de quitter Notre Terre afin de ne plus souffrir, de ne plus ressentir son corps en mille morceaux se balader dans sa poitrine. Il ne savait vraiment pas quand, si, il allait parvenir à s'en remettre...

Léo venait de quitter Déa et se rendait directement chez les Hellsing. Cela faisait quelques jours qu'il avait tenté de se tuer et la sirène avait visiblement décidé de ne pas le laisser seul. Il lui avait promis rentrer directement pour qu'elle accepte de le laisser, il n'avait pas envie de lui imposer de le ramener chez les Hellsing. Outre le fait qu'il n'était plus un enfant, il savait parfaitement que c'était dangereux pour elle. Il ne lui imposait donc pas cela et il avait bien l'intention de rentrer directement, comme il le lui avait promis. Ce qu'il fit donc, passant le pas de la porte sans frapper (il faisait comme chez lui, comme on lui avait dit de le faire). Il ne mit pas longtemps à voir Andrew arriver dans son champ de vision. Leopold laissa quelques secondes s'écouler avant de prendre la parole.

« Il faut que je te parle d'un truc. »

Il ne lui avait pas raconté encore l'histoire du lac, il n'en avait pas eu le courage. Mais Leopold se disait que son meilleur ami (puisqu'il l'était redevenu au moment même où il avait perdu celle qu'il aimait, celle qu'il avait cru épouser) avait le droit de savoir. Il le méritait vraiment. Et au fond, le jeune homme devait bien avouer qu'il avait peur de recommencer. Il n'était pas certain de pouvoir se faire confiance, il n'était pas sûr de ne pas tenter encore une fois de faire une bêtise. Il avait donc besoin du soutien d'Andrew, qu'il soit au courant de ce qu'il était capable. Même s'il craignait que ce dernier s'en veuille, ce qui n'était évidemment pas l'effet recherché. Il avait simplement besoin d'être parfaitement honnête avec Andrew, puisque sans lui il ne serait rien du tout.
Code by Gwenn

_________________


Dernière édition par Leopold Ridley le Dim 25 Oct - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 847

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Sam 24 Oct - 15:21


Le fil de la vie est si fragile
L

éo avait disparu depuis plusieurs heures. Andrew ne pouvait pas, bien sûr, lui demander de lui rendre des comptes, il lui avait dit de faire comme chez lui, et donc d'aller et venir dans la demeure des Hellsing quand bon lui semblait, du moment qu'il s'appliquait à faire en sorte d'aller mieux... ce qui n'était pas gagné pour le moment, d'ailleurs, et voir Léo dans un tel état lui serrait véritablement le coeur au quotidien. Andrew en oubliait de temps à autres sa propre existence, ses propres considérations... Non pas qu'il soit capable d'oublier Penny, loin de là, non, mais temporairement, il devait bien admettre faire passer Léo en premier plan. S'il devait arriver quoi que ce soit à ce dernier, il serait bien incapable de se le pardonner. Ceci dit, chaque fois qu'il s'absentait trop longtemps, Andrew s'inquiétait pour Léo, c'était plus fort que lui. Il savait bien qu'il était inutile de l'étouffer, d'envahir outre mesure son espace, ce pourrait être contreproductif, mais il avait atteint un tel seuil de désespoir qu'Andrew craignait souvent que son meilleur ami fasse une grosse connerie, sans avoir conscience qu'il l'avait déjà faite, en vérité. Si bien qu'il n'avait été capable de rien faire en attendant le retour de Léo, se contentant de se ronger les sangs, tentant vainement de s'entraîner (le meilleur moyen de décompresser et de déculpabiliser, il s'y employait beaucoup, dernièrement, même s'il devait bien remarquer que ce n'était pas toujours aussi efficace qu'il le voudrait), quand la porte s'ouvrit enfin. Andrew fit mine de rien en se trouvant comme de par hasard près de l'entrée au moment où Léo revenait, il songea à lui demander où il était passé, avant de se raviser, ce n'était pas la peine d'ajouter de l'huile sur le feu, et de toute façon, Andrew n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit, Léo prit la parole en premier. Et ses propos n'avaient évidemment rien de rassurants. Il pouvait s'agir de tout et de n'importe quoi, mais étant donné la tournure que prenaient chacune de leurs conversations dernièrement, il ne comptait pas trop l En bref, il s'attendait au pire, et il valait certainement pour lui, sans quoi il tomberait de haut. Déjà qu'il n'en était pas loin.

-Qu'est-ce qu'il y a ?


Tout dans le ton de sa voix laissait transparaître de l'inquiétude, il était bien incapable d'adopter un ton ou une attitude désintéressée et sereine. Une conversation qui commençait par "il faut que je te parle" avait peu de chances de mener à une discussion simple, tranquille, et sans tensions. Il l'invita, en prononçant ces mots, à venir s'installer dans le salon et à s'asseoir, quitte à avaler quelques couleuvres, autant le faire dans une situation un minimum confortable quand même.




code by Mandy


_________________


Dernière édition par Andrew Hellsing le Dim 1 Nov - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 25 Oct - 15:48

Andrew & Leopold
Le fil de la vie est si fragile...
Quand Leopold avait vu Andrew, il s’était douté qu’il l’attendait. Parce que le jeune homme devait sans doute s’inquiéter pour lui et il y avait vraiment de quoi, quand on savait ce qu’il avait fait justement et ce dont il voulait parler à son meilleur ami. L’inquiétude d’Andrew se lisait aussi dans le ton de sa voix, quand il lui demandait ce qu’il y avait. Leopold vint s’installer dans le salon, s’asseyant sur le canapé avant de reprendre la parole. Peut-être que c’était mieux qu’il ne dise rien, mais Leopold ne pouvait pas se contenter de cacher ce qu’il avait tenté de faire. Parce qu’il savait parfaitement qu’au vu de la situation, de ce qu’il vivait en ce moment, il était parfaitement capable de recommencer. Il n’en avait au fond pas envie bien sûr, en cet instant, mais il ne pouvait pas garantir que ses pensées allaient rester les mêmes. Il avait vraiment peur de faire une bêtise, de recommencer comme avant et que personne ne soit là pour l’aider. Il avait eu énormément de chance la dernière fois que Déa passe dans les parages et qu’elle soit une sirène en même temps. Détail qu’Andrew connaissait d’ailleurs, même s’il ne lui en avait jamais parlé.

« J’ai fait une connerie. » Dit-il dans un premier temps, baissant son regard triste vers le sol. « L’autre jour, j’ai fait une connerie. » Et le jeune homme savait qu’il ne devait pas trop tarder avant d’en parler, sans quoi il risquait vraiment d’inquiéter Andrew et c’était en toute légitimité. « J’ai tenté d’en finir… »

Leopold ne savait vraiment pas s’il faisait bien d’en parler, mais maintenant de toute façon il ne pouvait pas revenir en arrière. Et en même temps, Léo n’avait aucune envie d’avoir des secrets pour son meilleur ami, plus maintenant. Il était vraiment soulagé de l’avoir retrouvé depuis cet épisode dans la cave des Hellsing, il n’avait aucune envie de le reperdre et par conséquent, il était hors de question qu’il lui cache quelque chose de nouveau.

« Et je sais que Déa et une sirène. »

Il ne rentrait pas vraiment dans les détails et ce n’était sans doute pas l’attitude à adopter, mais en même temps Léopold ne savait pas vraiment comment emmener les choses. Ce n’était pas évident à dire comme ça, ce n’était pas un sujet qu’on pouvait aborder en toute simplicité. Leopold avait un peu peur de la réaction d’Andrew en même temps, il ne voulait pas qu’il commence à lui reprocher sa lâcheté, même s’il aurait de très bonne raison de le faire. Leopold avait été lâche et idiot en voulant se suicider pour Jane, mais il n’avait pas pu faire autrement. Depuis ce soir-là, lors de la fête du printemps, il avait vraiment le sentiment que quelque chose en lui était mort. Mais il savait que ce n’était pas une raison pour se perdre entièrement, même si ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait aisément contrôler.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 847

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 25 Oct - 16:41


Le fil de la vie est si fragile
C'

était bel et bien ce qu'Andrew avait présumé, Léo avait fait une connerie. Il pouvait s'agir de nombreuses sortes de conneries, et le chasseur avait dors et déjà plus d'une hypothèse à l'esprit, mais celle qui lui venait le plus rapidement était malheureusement celle qui devait à présent se vérifier. Léo avait tenté de mettre fin à ses jours. Cette nouvelle serra ignoblement le coeur d'Andrew, il ne put s'empêcher de songer à ce qui se serait passé si le jeune homme était parvenu à ses fins et avait vraiment lâché son dernier souffle. Il aurait été dévasté, à coup sûr, c'est certain. Le jeune homme avait déjà souffert de l'absence de son meilleur ami, du fait qu'ils soient en froid, il n'aurait jamais pu tolérer le fait qu'il disparaisse pour de bon, ça aurait été au-dessus de ses forces, vraiment. Andrew ne put s'empêcher de regarder Léo avec une attention nouvelle, comme s'il s'attendait à le voir tenter de se trancher les veines à tout instant. Que s'était-il passé ? Avait-il cherché à se suicider avant de se raviser ? Ou s'agissait-il d'autre chose ? Il hésitait à demander plus de détails, il ne voulait pas enfoncer le couteau dans la plaie. Et d'un autre côté, il ne pouvait pas se contenter de ces simples mots, il ne pouvait vraiment pas. Il n'eut pas le temps de poser quelque question que ce soit, quoi qu'il en soit, puisque Léo ajouta alors quelque chose que le chasseur ne s'était pas attendu à entendre. Il savait que Déa était une sirène. Bon... Au fond, Andrew était soulagé de cela, c'était la dernière chose qu'il cachait encore à son interlocuteur, et si secret n'en était plus un, alors c'était une excellente chose. Mais Andrew ne parvenait pas à comprendre quel rapport il pouvait y avoir entre cette affirmation et l'aveu qu'il lui avait fait juste avant. Dans tous les cas, Andrew ne se sentait pas au mieux, s'il était dors et déjà inquiet pour Léo, ces affirmations achevaient de l'angoisser, il n'allait plus vouloir le laisser quitter la maison des Hellsing, à ce train là, il ne pourrait pas supporter d'apprendre que son meilleur ami n'était plus, parce que lui-même n'avait pas su être assez vigilant.

-Léo... je...
Il ne savait pas quoi dire, à vrai dire, il était terriblement inquiet, et il regrettait plus que jamais d'avoir toujours été plus dans l'action que dans la parole, car il se voyait bien incapable de trouver les mots nécessaires. Qu'est-ce qui s'est passé ? Pourquoi tu me parles de Déa ?

Intérieurement, il priait pour que ce soit Léo qui se soit ravisé au dernier moment, car ce serait sans doute la preuve qu'il avait compris quelle valeur avait sa vie, et qu'il ne voulait pas la voir s'achever si vite... Même si les "révélations" de Léo concernant Déa dans le contexte de cette conversation restaient bien obscures à ses yeux.



code by Mandy


_________________


Dernière édition par Andrew Hellsing le Dim 1 Nov - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 1 Nov - 15:21

Andrew & Leopold
Le fil de la vie est si fragile...
Leopold savait parfaitement que les révélations qu’il faisait à son meilleur ami allaient le troubler, ce n’était pas vraiment son désir. Il souhaitait simplement n’avoir aucun secret pour Andrew, que ce dernier soit bien au courant de la situation, afin qu’il puisse aviser au cas où. Léo ne se faisait pas assez confiance pour garder ses doutes pour lui seul. Andrew méritait vraiment de savoir, même s’il devait passer par de la souffrance en même temps. Leopold pensait connaitre suffisamment son meilleur ami pour parvenir à lire sur son visage, il était chamboulé par la nouvelle qu’il venait d’apprendre. Mais en même temps, on ne pouvait pas dire que l’humain s’était montré si précis avec son camarade, il n’était pas entré dans les détails et il semblait même s’éloigner un peu du sujet. Andrew voulait des précisions, il souhaitait connaitre la raison de la présence de Déa dans la conversation. Au moins, Andrew ne semblait pas trop lui en vouloir, ce qui rassurait grandement Léo. Il n’avait pas envie que son meilleur ami lui fasse de trop la morale, il savait parfaitement qu’il avait mal agit. Il s’en rendait bien compte, même s’il se doutait que ça n’allait pas suffit forcément dans les prochains temps. Parce que quand il se retrouvait seul, le jeune homme avait tendance à bien trop souvent cogiter sur ce qu’il avait vécu. Dès qu’il pensait à Jane, il avait l’impression que son cœur déjà en mille morceaux se brisait encore plus. C’était vraiment difficile et il se sentait faible, raison pour laquelle il avait si besoin de son meilleur ami et qu’il était heureux de l’avoir retrouvé et d’avoir retrouvé Déa aussi. Et en parlant d’elle…

« Elle est venue me chercher. »
Leopold marqua une courte pause, le temps d’avaler sa salive malgré sa gorge serrée. Son regard ne quittait pas celui de son meilleur ami. « Dans le lac… »

Leopold ne pensait pas avoir besoin de se montrer plus clair, pour qu’Andrew comprenne la situation. Il avait été dans le lac dans le but de mettre fin à ses jours, Déa l’avait sauvé. Ça n’arrangeait pas vraiment la situation, puisque cela signifiait que le jeune homme ne s’était pas rendu compte de la valeur de sa vie, même s’il ne pouvait que remercier énormément sa « meilleure amie » de l’avoir sauvé. Si elle n’avait pas été là, il n’aurait pas cette conversation avec Andrew.

« Je suis désolé. »

Finit-il par prononcer, baissant son regard vers le sol. Le jeune homme avait vraiment l’impression de passer son temps à s’excuser ces derniers temps, en même temps il était complètement à l’ouest. Il enchainait les conneries et il avait justement peur de continuer encore. Si seulement il pouvait simplement effacer tout cela de son esprit, oublier Jane dans un claquement de doigt. Il aimerait vraiment, mais ce n’était pas possible. A moins peut-être de faire appel à la magie, mais il était hors de question qu’il tombe aussi bas.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 847

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 1 Nov - 16:22


Le fil de la vie est si fragile
I

l était difficile de tolérer la dure réalité, pour Andrew, il était difficile d'accepter que, dans sa détresse la plus totale, son meilleur ami, son frère, avait cherché à mettre fin à ses jours. Et plus compliqué encore, il était véritablement difficile d'admettre qu'il soit dans un tel état de douleur qu'il ne considère pas avoir de raisons suffisantes de vivre. Il avait voulu aller jusqu'au bout, il serait allé jusqu'au bout... sans Déa... Andrew venait de comprendre. La sirène avait sauvé Léo, elle avait plongé dans le lac au mépris de son secret, et l'avait ramené vers le large. Déa avait sauvé la vie de Léo. Andrew était bien obligé de le lui reconnaître... Il lui devait la vie de son meilleur ami, il lui devait de pouvoir lui parler à cette instant précis, sans elle, il serait peut-être en train de pleurer la mort de son meilleur ami à l'heure qu'il est. Il ne pouvait que, par essence, haïr Déa, mais à cette instant précis, il était infiniment reconnaissant envers la sirène de lui avoir ramené son meilleur ami sain et sauf. Même si le soulagement de ne l'avoir pas perdu ne saurait compenser sa crainte de le perdre pour de bon. Puisque son geste avait été arrêté, se pouvait-il qu'il recommence ? Andrew voulait croire que non, sans quoi il ne parlerait pas de cette situation avec son meilleur ami. C'était peut-être un appel de détresse, une raison supplémentaire pour Andrew de ne pas lâcher son meilleur ami d'une semelle (secondé par Déa dans l'exercice, sans doute, car quoi que le jeune homme pense de la sirène, il savait qu'elle tiendrait à veiller sur lui autant que lui-même). Andrew serra Léo dans ses bras quand ce dernier s'excusa.

-Ne t'excuse surtout pas, Léo.
C'était plutôt Andrew qui avait envie de s'excuser, parce qu'il n'avait pas été suffisamment attentif à sa souffrance. Il savait que le jeune homme allait mal, certes, mais il n'aurait jamais pensé que ce serait au point de mettre fin à ses jours. Il n'aurait vraiment pas imaginé une chose pareille. Léo était fort, il était courageux, mais la force et le courage ne suffisaient pas toujours. Hardwick avait vraiment brisé son meilleur ami. Décidément, Andrew la haïssait. Dis-moi juste que tu n'as pas l'intention de recommencer. Et pourrait-il le croire ? Andrew espérait que Léo ne lui mentirait pas. S'il lui prenait l'envie de recommencer, Andrew voulait être là pour l'en empêcher. Je t'interdis de me laisser. ajouta-t-il d'un ton qui se voulait plus léger, moins sérieux, mais il y avait quand même de la sincérité dans son propos. Il n'avait pas envie d'envisager le reste de sa vie sans Léo. Oui, il avait Penny dans sa vie, et elle comptait plus que n'importe qui d'autre. Mais Léo était comme un frère pour lui et, égoïstement, il ne voulait pas qu'il l'abandonne, tout comme il était bien décidé à ne jamais l'abandonner non plus.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 1 Nov - 21:17

Andrew & Leopold
Le fil de la vie est si fragile...
Leopold ne pouvait pas s’empêcher de s’excuser, parce qu’il avait voulu mettre fin à son existence en parfait égoïste. Il n’avait, à aucun moment, pensé à ses proches qui pourraient souffrir de son décès. Il avait parfaitement conscience de la souffrance qu’il aurait infligée aux autres, mais il ne s’en rendait compte qu’après coup. Si Déa n’avait pas été présente à ce moment-là, il n’aurait pas pu se rattraper auprès d’eux. Léo avait craint que son meilleur ami lui porte rigueur pour le geste qu’il avait commis, mais quand il le prit dans ses bras, il comprit que ce n’était pas le cas. Il ne voulait même pas qu’il s’excuse, alors que clairement le jeune homme se devait de le faire. Le jeune homme avait vraiment énormément de chance d’avoir le Hellsing dans sa vie, ainsi que Déa, sans eux il ne serait vraiment rien. Il avait mis un peu de temps avant de s’en rendre compte, mais il avait encore de bonnes raisons de vivre. Ce qui était arrivé avec Jane l’avait clairement détruit, Léo ne savait pas s’il allait réussir à s’en remettre complètement un jour. Mais il était temps qu’il se montre fort et courageux. Elle aurait tout gagné si jamais elle parvenait à réduire sa vie au néant et ce n’était pas ce qu’il voulait. Jane ne méritait pas qu’il soit réduit à rien du tout pour elle, comme elle n’avait pas mérité tous ces sentiments qu’il avait (et avait toujours) pour elle. Il valait beaucoup mieux, il avait envie d’y croire en tout cas.

« Je… » Il voulut s’excuser de nouveau quand son ami lui demanda s’il avait l’intention de recommencer et qu’il ne devait pas l’abandonner. Non, il ne pouvait pas le laisser tomber, Andrew ne méritait pas ça. Ça n’allait pas être facile, mais il ne pouvait pas lui faire ça non. « Je te ferais pas ça non. »

Dit-il le plus déterminé qu’il put. Il avait peur de recommencer oui, c’était pour cette raison qu’il tenait son ami au courant de son acte, mais il n’avait pas envie de le faire. Il n’avait aucune envie d’être la cause de ses souffrances. Maintenant, le jeune homme espérait seulement être assez fort pour ne pas avoir de nouveau la tentation de mettre fin à ses jours. Il savait cependant qu’il pouvait compte sur Andrew (et Déa) pour avoir un œil sur lui. Il y avait peu de chance que son meilleur ami lui laisse l’occasion de faire une nouvelle bêtise.

« Peut-être que tu devrais demander à ton frère de m’attacher dans la cave… je suis sûr qu’il adorerait ça. »

Un fin sourire vint se dessiner sur son visage, il avait le sentiment que ça faisait une éternité qu’il n’avait pas plaisanté. Il devait bien avouer que ça lui faisait quand même beaucoup de bien. Il avait le sentiment d’être que l’ombre de lui-même depuis qu’il avait découvert la vérité sur Jane.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 847

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 1 Nov - 22:29


Le fil de la vie est si fragile
A

ndrew afficha un léger sourire à l'adresse de Léo quand ce dernier affirma qu'il ne lui ferait pas ça. Dans l'idéal, le jeune homme préfèrerait que Léo vive pour lui-même, et uniquement pour lui-même, par pour les autres. Mais pour que cela finisse par arriver, il allait sans doute falloir faire preuve de patience. Pour le moment, Léo était chamboulé, il devait reconsidérer son existence entière sous un nouvel angle, et cela prendrait forcément du temps. Le rôle d'Andrew, dans tout cela, ce serait de lui rappeler autant que possible qu'il avait d'excellentes raisons de vivre et qu'il ne devait surtout pas passer à côté de ces dernières. Il allait donc se contenter de cette réponse relativement rassurante pour le moment, et d'autant plus rassurante, finalement, que Léo lui donnait de bonnes raisons de présenter. Il se permettait même de plaisanter avec lui. C'était plutôt bon signe, étant donné les circonstances. Il arrivait encore à faire de l'humour, et ça, c'était véritablement positif. Le sourire d'Andrew ne pu que s'élargir quand Léo mentionna Aaron. Le portrait qui en était fait était quelque peu exagéré, c'est certain, mais il avait le mérite de détendre l'atmosphère (tant qu'Aaron, qui devait sûrement être terré dans sa chambre, ne tendait pas l'oreille et ne surprenait pas leur conversation... - car oui, il est certain qu'il n'aurait pas goûté à la plaisanterie).

-Le pire, c'est que ce serait possible.
Quoi que non, quand même, aux dernières nouvelles - et heureusement - Léo était encore un être humain. Il n'empêche qu'Aaron se ferait sans doute un plaisir de rappeler à son frère et au meilleur ami de ce dernier l'erreur qu'ils avaient commise en laissant s'échapper Hardwick. Quoique même lui a la tête ailleurs, en ce moment. Il parla un peu plus bas, histoire d'être sûr de n'être entendu d'aucun Hellsing. Figure-toi qu'il a une copine.

Parler des amours de son frère n'était peut-être pas la meilleure façon de faire, mais ça leur permettait de changer de sujet et, qui sait, de changer les idées à son meilleur ami, il était inutile de s'appesantir sans cesse sur ses problèmes, ça pouvait leur faire du bien, aussi, de parler de tout et de rien. Bon, d'accord, Aaron n'apprécierait pas qu'il déballe sa vie sentimentale à Léo. Mais Léo ne répèterait rien, de toute façon, Andrew en était sûr. Ils parlaient de ça comme ils auraient pu parler de toute autre chose. L'essentiel, c'était d'éloigner Hardwick de son esprit autant que possible et combler son esprit de pensées différentes, joyeuses, amusantes... Qu'importe du moment qu'elles n'étaient pas morbides et sinistres. Et puis, on pouvait dire que pour être un scoop, c'en était un, le genre qui pourrait permettre de faire penser le jeune homme à autre chose.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Jeu 19 Nov - 20:29

Andrew & Leopold
Le fil de la vie est si fragile...
Leopold avait le sentiment de ne pas avoir plaisanté depuis une éternité et cela lui faisait vraiment du bien. Il exagérait peut-être en affirmant que le frère de son meilleur ami pourrait trouver du plaisir à l’attacher dans la cave, mais en même temps Aaron était quand même bizarre. Le jeune homme lui avait semblé très étrange depuis toujours en tout cas, Léo ne le comprenait pas toujours. Il se contentait bien sûr de plaisanter, ce qui lui faisait un bien fou, même s’il espérait quand même que le concerné n’allait pas entendre. Aaron était bien connu pour son caractère difficile, autant dire que Leopold n’allait pas vraiment être bien traité si jamais il avait connaissance de ses propos. Même s’il se contentait de plaisanter bien sûr et qu’il n’était vraiment pas sérieux. Et il n’avait aucune envie de finir attacher dans la cave des Hellsing (déjà qu’il n’avait aucune envie de retourner dans la cave), c’était simplement une remarque comme une autre qui lui permettait un peu de remettre du piment dans sa vie. Quelque chose qui lui permettait de ne plus vraiment penser à ce qu’il venait de vivre.

Le sourire de Leopold s’agrandit quand son meilleur ami confirma le fait que cela pouvait bien plaire à son frère, évidemment dans le but de continuer dans la lancée de la plaisanterie. Même si dans un sens, le cadet Hellsing allait sans doute continuer encore de reprocher à Léo et Andrew les évènements qui s’étaient déroulés dans cette cave, permettant à Jane de prendre la poudre d’escampette. Aaron devait avoir vraiment envie de se venger pour ce détail. Quoi qu’apparemment, il avait d’autre chose en tête.

« Sérieux ? »

Demanda Leopold sans cacher sa surprise, un peu trop grande sans doute au vu des circonstances. Le jeune homme se sentait un peu honteux de réagir comme ça en apprenant que le petit frère de son meilleur ami avait une copine. Il n’y pouvait rien, c’était vraiment étonnant. S’il y avait bien une personne en Notre Terre que Léo n’imaginait pas un jour avoir une relation « humaine » de ce genre, c’était Aaron Hellsing.

« Mais… c’est une vraie copine ? »

Le sourire amusé de Leopold s’agrandit encore une fois, ce qui devait être clairement remarqué en cet instant bien précis. Il avait vraiment le sentiment de pouvoir envoyer son esprit un peu ailleurs que dans ses pensées négatives. Il pouvait, pour l’instant, penser à autre chose qu’à celle qu’il avait cru épouser alors qu’elle s’était contentée de se moquer de lui de A à Z. Et ce n’était donc pas le moment de repenser à elle, il valait mieux qu’il se concentre sur la nouvelle qu’Andrew venait de lui apprendre. Nouvelle qui ne manquait pas de rappeler à Léo qu’il avait été bien loin de la famille Hellsing ces derniers temps, tout cela à cause d’une personne d’ailleurs (non il ne fallait pas qu’il repense à elle).
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 847

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Sam 21 Nov - 11:15


Le fil de la vie est si fragile
C

hanger de conversation, amorcer une discussion plus légère, voilà quel avait été le but d'Andrew, et tant pis si cela se faisait aux dépends de son frère cadet. De toute façon, il y avait peu de chances qu'il ait vent de cette conversation, et pour le nombre de fois où il savait se montrer désagréable et négatif, c'était un juste retour de bâton. Et Andrew fut vraiment ravi de constater l'efficacité de sa parade, puisqu'il vit naître sur le visage de son meilleur ami un sourire sincère qu'il avait désespéré d'y lire de nouveau. Il le préférait largement comme ça, c'est certain. Certes, le processus de guérison serait encore long et délicat, c'était à parier, les cicatrises ne se cautérisent pas si simplement, et l'épisode du lac était bien la preuve qu'il faudrait du temps avant que le jeune homme retrouve complètement goût à la vie. Dans tous les cas, Andrew était prêt à faire preuve de toute la patience nécessaire et à sa disposition, ça valait le coup, si ça pouvait rendre à Léo sa joie de vivre. Pour cela, il fallait en passer par des épisodes simples et anodins, de la vie quotidienne, leur conversation en était un bon exemple. Andrew ne put s'empêcher de sourire à son tour face à l'incrédulité totale de son interlocuteur à l'idée qu'Aaron puisse avoir une petite amie. Andrew serait loin de le lui reprocher. Lui-même avait renoncé depuis très longtemps à l'idée d'avoir un jour une belle soeur ou quoi que ce soit s'en rapprochant. Mais Éponine était rentrée dans la vie d'Aaron, et force était de constater à Andrew, en plus, qu'ils formaient un joli couple, tous les deux. Le sourire d'Andrew s'agrandit de plus belle en entendant Léo émettre l'hypothèse que la demoiselle soit une vraie copine. C'est sûr que de la part d'Aaron, on pouvait émettre cette hypothèse et ne presque pas plaisanter.

-Une vraie de vraie
, confirma-t-il. En chair et en os. Elle est pas si mal... enfin, disons plutôt qu'elle convient bien à Aaron, dans le genre austère et asocial. Ce n'était pas franchement sympa, d'accord, ni pour Éponine, ni pour Aaron, d'ailleurs, mais bon. Ce n'est pas non plus comme si c'était complètement faux, en même temps. Il me l'a présentée, c'est te dire si c'est sérieux. Il marqua une légère pause. Éponine Hayes, tu vois qui sait ?

Andrew, pour sa part, n'avait pas eu le loisir de rencontrer la jeune fille avant ces présentations officielles, mais le village était tout de même assez petit, la plupart des gens se connaissaient entre eux. Il était par conséquent possible que, à l'inverse du chasseur, le jeune humain ait déjà entendu parler d'Éponine, ou même la connaisse personnellement. Ce dernier cas de figure serait pas mal, pour glaner des informations sur sa potentielle future belle-soeur.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 22 Nov - 19:50

Andrew & Leopold
Le fil de la vie est si fragile...
Leopold n’en revenait vraiment pas d’apprendre que le frère de son meilleur ami fréquentait quelqu’un. S’il y avait bien une personne en Notre Terre qu’il avait cru finir célibataire jusqu’à la fin de ses jours, c’était Aaron Hellsing. Ce n’était pas méchant, c’était simplement que le jeune homme était vraiment particulier dans son genre. Léo n’était même pas certain qu’il ait le moindre ami, en dehors de sa famille. Et encore, on ne pouvait pas considérer que sa famille était des amis pour lui, en dehors de son frère peut-être. Il avait toujours eu un peu de mal avec le cadet des Hellsing, même s’ils se toléraient bien sûr. Leopold savait d’ailleurs parfaitement que son meilleur ami avait parfois un peu de mal avec son cadet, même si ces derniers temps les choses semblaient plus douces. Léo n’avait pas eu trop de reproche de la part d’Aaron concernant Jane d’ailleurs, même s’il se doutait qu’il les pensait. Il avait donc une copine et visiblement une vraie. Eh ben, il n’y aurait vraiment pas cru si ce n’était pas Andrew qui lui avait annoncé la nouvelle. Ce dernier avait même eu le loisir de la rencontrer, officiellement, prouvant donc que la relation avait tout ce qu’il y a de plus sérieux.

« Je suis… étonné. »

Pour ne pas dire choqué même, mais Leopold ne voulait pas se montrer trop dur avec le frère de son ami. Quoi qu’il continue quand même de sourire, ce sourire qui ne cachait rien de son étonnement et de ce qu’il pouvait bien penser de tout cela. Andrew donna le nom de la jeune femme à Léo, lui demandant s’il la connaissait. Le monde n’était pas bien grand, on faisait rapidement le tour du village. Même s’il y avait des personnes qui ne se rencontraient jamais vraiment, tout le monde connaissait quand même un peu tout le monde. De vue au moins, mais c’était tout concernant cette Eponine Hayes.

« Pas du tout. » Il marqua une pause, ne perdant pas son sourire. « Mais je suis assez curieux de la connaitre quand même. » Juste pour voir à quoi cet Eponine pouvait bien ressembler, pour qu’elle aille si bien avec le frère d’Andrew. C’était quelque chose quand même, jamais Léo n’aurait cru que son ami lui apprendrait une telle nouvelle. Et si Aaron pouvait être heureux avec une fille… il devrait y arriver quand même. « Votre père est au courant ? »

La question était légitime aux yeux du jeune homme. Ce n’était pas rien de fréquenter un Hellsing, c’était même énorme. Quand on avait envie de vraiment être avec un membre de cette famille, il fallait d’abord être accepté par elle et surtout adhérer plus ou moins à ce qu’ils faisaient. Ce n’était pas le cas comme quand on était simplement ami, mais Léopold se doutait que c’était important pour des relations plus intimes. Et à ce sujet, Léopold ne pouvait pas s’empêcher de se poser des questions concernant Andrew et la relation qu’il entretenait avec une créature.

« Et toi… ça va ? »

Il ne lui demandait pas comment il allait lui, mais comment allait sa relation avec Penny. Evidemment, il ne pouvait pas prononcer vraiment les mots qui lui venaient à l’esprit, alors qu’ils se trouvaient dans la demeure des Hellsing. Mais il comptait sur le fait qu’Andrew le connaissait assez bien pour le comprendre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 847

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 22 Nov - 20:14


Le fil de la vie est si fragile
L

a réaction de surprise de Léo n'avait rien de répréhensible, Andrew n'avait pas été moins incrédule lui-même quand Aaron lui avait appris en personne sa relation avec Éponine, la différence avait été que le jeune homme avait été bien contraint de faire comme si la nouvelle n'était pas aussi surprenante qu'elle l'avait effectivement été pour lui. Enfin... Même si la nouvelle avait de quoi choquer, en vérité, l'essentiel restait le bonheur d'Aaron, et Aaron était visiblement bien avec Éponine, et Andrew n'avait pas dû attendre bien longtemps pour comprendre combien son cadet tenait à la jeune femme. Au fond, c'était le principal, surtout si, sur le long terme, il comptait l'intégrer pour de bon à la famille... même s'ils n'en étaient pas là encore. Avant qu'Aaron daigne parler de son idylle au patriarche Hellsing... bref, il avaient le temps.

-Mon père ? Il sera au courant la veille de leur mariage, pas avant, tu penses.
plaisanta Andrew sans être sûr de plaisanter complètement non plus.

Aaron était quelqu'un de très secret, de difficile d'accès, et vu l'état de ses relations avec le paternel, ils avaient sans doute un peu de marge. Le pauvre William Hellsing n'était pas verni, avec ses deux fils, il faut le dire. Entre le cadet asocial et l'aîné qui rompait avec toutes les traditions qui leurs étaient si chères en tombant amoureux d'une fée, il y avait de quoi tourner en bourrique. Quoi qu'Aaron s'en sortait bien mieux que lui à ce jeu. Éponine avait au moins la qualité non négligeable d'être une humaine, et visiblement très intéressée par les créatures, bien qu'elle n'ait pas en soi la carrure d'une chasseuse. Ceci dit, Aaron non plus. Elle semblait être une cérébrale, comme lui, mais au final, c'était tout aussi important. Oui, au final, il y avait des chances pour que William accepte facilement Éponine dans la famille, il ne serait que trop heureux de saisir cette chance inespérée de devenir doublement grand-père (quoi que finalement, c'était certainement les enfants d'Andrew que le patriarche finirait par renier - Andrew le découvrirait bientôt). Penny... Le sujet que le jeune homme n'abordait bien évidemment pas avec le reste de sa famille, mais qu'il n'avait pas osé davantage évoquer avec Léo depuis qu'il vivait sous le toit des Hellsing. Car même si leur réconciliation prouvait qu'il acceptait la situation, c'était tout de même cela qui avait mis le feu aux poudres en premier lieu. Parce que Andrew reprochait à Léo ce qu'il faisait lui-même. À la différence que leur amour était sincère. Et réciproque, qui plus est. Andrew comprit ce que sous-entendait le "ça va ?" de Léo, mais il ne sut faire autrement que de se montrer laconique, de crainte d'éveiller d'anciennes tensions, sans doute, et puis ce n'était pas le lieu idéal.

-Ça va... Enfin, ce n'est pas toujours simple, tu penses bien, vu la situation.
reconnut-il en baissant la voix sans même s'en rendre compte. Mais j'ai jamais aimé quelqu'un comme ça.

Il aurait aimé ne pas craindre un contrecoups à toutes ses confidences. Pour lui, il était naturel, pourtant, que de se confier à son meilleur ami. À qui d'autre, sinon ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Mer 16 Déc - 20:50

Andrew & Leopold
Le fil de la vie est si fragile...
Ce n’était pas pour rien que Leopold se posait des questions concernant le père d’Andrew et Aaron. Le jeune homme était évidemment au courant des relations un peu compliqué entre le jeune homme et le patriarche de la famille Hellsing. Ce n’était pas étonnant en fait quand on connaissait les deux hommes. Leopold n’avait pas de mauvaise relation avec William, mais en même temps il ne cherchait pas tant que ça à avoir une relation. L’homme était quand même quelqu’un d’impressionnant, Léo était en tout cas vraiment impressionné par lui. Ce n’était pas pour rien qu’il se sentait toujours un peu mal à l’aise en sa compagnie. Autant dire qu’il se demandait vraiment comment William Hellsing allait réagir quand il allait découvrir qu’Aaron – Aaron quand même ! – sortait avec une fille. Déjà, le jeune homme était surpris, Andrew aussi, cela n’allait pas manquer d’être le cas pour le patriarche également. Cela ne l’étonnerait même pas que la plaisanterie de son meilleur ami se révèle être vrai. Connaissant le frangin de ce dernier, oui il ne serait pas étonné que son père ne soit même pas au courant de sa relation avant le jour de son mariage. Leopold ne répondit rien, se contentant simplement de rire un peu à la remarque d’Andrew.

Parce qu’en réalité, il se demandait surtout comment les choses se passaient avec Penny. Depuis ce qui s’était passé avec Jane, Léo devait bien avouer qu’il était un peu trop en retrait sur la vie de son meilleur ami (avant même d’ailleurs, parce qu’ils étaient en froid). Depuis qu’ils s’étaient retrouvés, le jeune homme n’avait pas vraiment eu l’impression de rendre à Andrew son amitié comme il le méritait, d’être vraiment un ami digne de ce nom. Leopold voulait remonter la pente, il savait que ça n’allait pas être difficile – surtout quand on réfléchissait à ce qu’il avait failli faire peu de temps avant – mais il avait vraiment envie d’essayer maintenant. Il ne pourrait jamais remercier autant Déa de l’avoir sauvé, de l’avoir empêché de faire une grande bêtise. Le jeune homme ne voulait pas revenir sur les tensions qu’ils avaient eu peu de temps avant, il voulait simplement prendre des nouvelles de la relation de son meilleur ami. Même si cela devait lui rappeler qu’il était seul, que celle qu’il avait cru épouser s’était clairement moquée de lui. Sauf qu’il n’avait pas besoin de ça pour penser à Jane, alors cela ne servait à rien de se renfermer pour l’éviter. Andrew lui apprenait que ça allait, même si ce n’était pas toujours simple. Evidemment, il ne pouvait que comprendre puisqu’il avait connaissance de toute la situation. Le sourire du jeune homme s’agrandit quand il entendit son meilleur ami lui affirmer qu’il n’avait jamais aimé quelqu’un comme ça.

« Je suis content pour toi. » Dit-il doucement, toujours dans le but de ne pas se faire entendre de personne vivant dans cette maison. « Vraiment. » Il ne voulait pas qu’Andrew pense qu’il disait cela simplement parce qu’ils étaient mis. Il le pensait vraiment. « En tout cas, tu pourras toujours compter sur moi. Quoi qu’il arrive. »

Evidemment, Léo ne pouvait pas s’empêcher de penser à la réaction de la famille Hellsing quand elle allait découvrir la vérité. Leopold ne lâcherait pas Andrew, plus jamais. Il avait été trop bête de le faire avant.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 847

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Dim 20 Déc - 13:49


Le fil de la vie est si fragile
L

e sourire que Léo adressa à Andrew eut le don de rassurer ce dernier, parce qu'il était agréable de le voir sourire, d'une part, et parce qu'il ressentait que leurs conflits étaient définitivement derrière eux. Le jeune homme ne le blâmait plus son meilleur ami pour cette relation qu'il n'aurait jamais désapprouvée si Andrew n'avait pas fait preuve de ce qui s'apparentait à de la mauvaise foi vis à vis du couple que Léo formait avec Jane. Mais bon, en même temps, il avait eu raison. Tout ça était derrière eux, Andrew pourrait enfin présenter les deux personnes qui comptaient le plus à ses yeux l'une à l'autre, et cette perspective était plaisante. Ces sales expériences, qu'ils avaient traversées, et Léo surtout, Andrew espérait bien qu'ils n'auraient plus jamais à les vivre, mais au moins y avait-il eu cet effet bénéfique : ils s'étaient retrouvés, et leur complicité semblait encore plus forte qu'avant. Après cela, Andrew ne pensait pas que quoi que ce soit puisse encore dégrader leur amitié. La promesse que le jeune homme lui faisait d'être toujours présent pour lui, quoi qu'il advienne, Andrew y croyait sincèrement. Il était convaincu que cette promesse ne serait pas vaine. Il avait toute confiance en son meilleur ami, et la réciproque était tout aussi vrai. Andrew avait, quelque part, eu l'impression d'abandonner Léo en n'insistant pas davantage quand leurs chemins s'étaient séparés, le laissant entre les mains de celle qui n'avait cessé de le manipuler et manqué de le conduire à l'irréparable. Ça ne se reproduirait pas. Il s'en voulait déjà bien assez de ce moment d'inattention qui aurait pu suffire à faire que cette conversation n'ait jamais lieu. Ni aucune autre d'ailleurs. C'était d'autant plus rassurant de l'entendre affirmer qu'il serait toujours là pour lui. C'était comme entendre il ne ferait plus de bêtises, du moins aucune qui mette directement ces jours en danger. Du moins voulait-il y croire.

-Je sais.
répondit-il dans un fin sourire. Oui, il le savait, il connaissait suffisamment son meilleur ami pour comprendre combien il était sincère, et cela le touchait vraiment beaucoup. Merci. ajouta-t-il ensuite. Et il était en effet certain que le soutien de Léo lui serait vraiment utile dans les temps à venir. Plus les jours passaient, plus Andrew savait que viendrait rapidement le temps de tout avouer à sa famille, et de la perdre par la même occasion. Et encore, il ne savait pas que les choses allaient se précipiter plus encore. L'idée de perdre tout ce qui avait longtemps compté pour lui plus que le reste lui faisait mal, mais s'il avait Penny et Léo à ses côtés, alors toute épreuve devenait surmontable. Évidemment, tu sais que je serai toujours là pour toi aussi, hein ?

En tous cas, il faisait au mieux pour lui en donner la preuve, alors qu'il faisait son possible pour lui redonner goût à la vie. Visiblement, il avait encore du travail à faire avant de complètement y parvenir, mais il apercevait quelques signes pour le moins encourageants.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   Jeu 4 Fév - 15:05

Andrew & Leopold
Le fil de la vie est si fragile...
Leopold s’en voulait sincèrement d’avoir abandonné son meilleur ami pendant un temps. Il n’avait pas réussi à supporter le fait qu’il n’accepte pas sa femme, alors qu’il osait fréquenter de son côté une créature. Le jeune homme continuait de croire qu’Andrew devrait avoir plus d’exception que sa petite-amie (même s’il ne pouvait pas lui en vouloir de haïr certaine créature, c’était son cas à lui aussi), mais il n’était plus question de lui faire des reproches pour autant. Leopold avait conscience de tout ce que son ami allait perdre avec sa relation, sa famille n’accepterait jamais qu’il fréquente une créature. Ils n’allaient pas se contenter de lui faire bêtement la tête – comme lui – ils risquaient d’agir contre Penny. Leopold n’avait aucune envie d’abandonner de nouveau son meilleur ami, il s’en voulait vraiment d’avoir mal réagit au début. Il n’avait aucune envie de recommencer, il devait bien trop à Andrew pour cela. Il voyait bien en plus que son meilleur ami tenait sincèrement à sa petite-amie, il ne pouvait que lui vouloir du bien après tout. Leopold avait besoin de lui dire qu’il serait toujours là pour lui, simplement parce qu’il venait quand même de lui annoncer d’avoir voulu en finir. Le jeune homme se rendait bien compte que c’était une connerie, mais il ne voulait pas se laisser plus abattre quand même. Et il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que si Andrew comptait vraiment sur lui, ça allait l’aider à avancer. Et puis, Leopold savait parfaitement que la réciprocité était vraie aussi. Il s’en rendait compte, depuis toujours.

« Je sais, bien sûr. »

Léo avait pu en douter pendant un temps, parce qu’il en avait voulu inutilement à son meilleur ami certaines choses futiles, mais il savait qu’il pouvait compter toujours sur lui. Il savait surtout qu’il avait énormément de chance de l’avoir dans sa vie, il ne savait pas vraiment où il en serait sans lui. Sans Déa non plus d’ailleurs. Il n’avait pas encore complètement reprit goût à la vie, mais il se disait qu’il pouvait quand même y arriver puisqu’il était bien entouré.

« Bon, faut qu’on arrête le mélodramatique… on dirait un vieux couple. »
Il disait cela surtout pour diminuer un peu le sérieux de cette conversation. Leopold avait déjà le sentiment de déprimer toute la journée, autant qu’il profite de la présence de son meilleur ami pour se changer un peu les idées. Et puis, ils avaient fait le tour après tout non ? Maintenant, Andrew risquait de devenir paranoïaque et de vouloir surveiller encore plus son ami, mais au moins il était au courant. Léo avait besoin de ça après tout, pour être certain qu’il ne recommence pas. Il se leva finalement. « J’ai faim, on va manger un truc ? »

Ce n’était pas l’heure du repas – qu’il partageait du coup avec la famille Hellsing – mais tant pis. Il avait vraiment faim en plus et il trouvait que c’était une bonne chose. Tout ce qui ressemblait à une vie normale était une bonne chose.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fil de la vie est si fragile... (Andrew <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» l'humour est un masque fragile (merci Digidix pour ce titre qui claque j'aurais pas fait mieux :) ) [pv Zassou]
» Quand je serai sûre de moi, un petit peu moins fragile, ça ira
» Attaquant fragile / Glass Cannon
» (lyne) ne la laisse pas tomber, elle est si fragile, être une femme libérée tu sais c'est pas si facile, lalala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Hellsing-