Partagez | 
 

 Prise sur le fait [pv Hélio :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 26 Oct - 20:48


Prise sur le fait
C

oraline avait essuyé les reproches de Dean avec la plus profonde indifférence, ou du moins fit-elle mine de n'éprouver que cela. Jamais elle ne laisserait au Sorcier le loisir de la voir pleurnicher, crier ou rager, elle acceptait juste sa sentence, docile, mais complètement neutre. La jeune femme à l'allure de gamine ne l'avait pas volée, il faut dire. Il est vrai que, dernièrement, la buveuse de sang n'était pas la plus disciplinée des recrues du Sorcier. Sa rencontre avec Scott l'avait chamboulée plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Certes, elle savait que le Sorcier pourrait être son sauveur, et qu'elle devait s'acquitter de sa tâche avec d'autant plus d'application, mais son esprit ne pouvait s'empêcher de divaguer, de dériver. Et c'était quand son attention faiblissait, évidemment, qu'elle en venait à faire des erreurs, de plus ou moins grande envergure, aucune qui n'ait été dangereuse jusqu'ici, mais des erreurs tout de même, qu'elle ne pouvait nier. Elle avait laissé s'échapper plusieurs de ses cibles, eu du retard dans ses "livraisons", tout cela n'avait rien de bien sérieux. Et pourtant, elle tentait d'être le plus investie possible, vraiment, et très honnêtement, elle réclamait le plus de missions possible. Mais malheureusement, elles n'étaient pas toujours des plus satisfaisantes et des plus réussies. Il fallait qu'elle se ressaisisse, se ressaisisse vraiment, elle ne pourrait pas lui demander ce service tant espéré (et qui aurait forcément une contrepartie) si elle ne se montrait pas docile, obéissante, mais aussi et surtout, efficace. Sauf que ce n'était visiblement pas ce soir qu'elle saurait prouver ses aptitudes et prouver sa loyauté, c'était à craindre.

Oh, sa cible était assommée et bien assommé. Cet ondin, transporté dans cet habituel sac de lin qu'elle embarquait toujours en mission et qui avait le mérite d'être ample et recouvert d'un filtre qui donnait le sentiment que son contenu était plus léger qu'en vérité. Jusque là, tout s'était passé sans dommages aucun, mais elle n'était pas encore arrivé. C'était proche du but, à quelques mètres des grottes, que la situation devait se compliquer. Elle avait baissé la garde trop tôt... Quand elle comprit que quelqu'un se trouvait dans les parages, il était déjà trop tard. Il y avait, à présent, un témoin. Et non des moindres. Elle se retourna vivement pour découvrir à qui elle avait affaire, et son regard se teinta d'un peu de soulagement en découvrant Hélio. Il n'était pas la meilleure personne sur qui elle aurait pu tomber, mais pas la pire non plus. Au moins s'entendaient-ils bien tous les deux. Assez en tous cas pour qu'elle puisse trouver un arrangement.

-Hélio.
fit-elle en se tournant vers lui, posant sa lourde besace au sol, tentant de se donner des airs naturels qui ne sauraient complètement l'être étant donné des circonstances. Qu'est-ce que tu viens faire ici ?





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Ven 13 Nov - 12:05

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Encore une fois, Hélio avait perdu de vue Lerana. Cette fille allait vraiment le rendre dingue à force. Elle s’amusait à le pousser jusqu’à ses limites, autant dire qu’elle allait finir par les faire franchir un de ces jours. Pour le moment, il se montrait encore patient, mais il ne savait vraiment pas combien de temps il allait tenir. Surtout qu’elle jouait vraiment beaucoup avec ses nerfs. Se doutant qu’elle ne devait plus se trouver au village (bien trop facile), Hélio avait donc décidé d’aller la chercher dans la forêt. Comme d’habitude, il avait peu d’espoir de vraiment la trouver. La plupart du temps, il arrivait à remettre la main sur elle quand elle décidait de se montrer. Autant dire qu’il n’était pas bien doué dans le travail que sa mère lui avait confiée, mais fallait bien se rendre compte que la jeune femme était particulièrement tenace. Et finalement, Hélio avait simplement envie d’arrêter de la chercher. Sa vie ne tournait pas autour de la jeune femme après tout, il avait d’autre chose à faire. Bon, pas tant que ça, mais quand même. Puisqu’il était dans la forêt, il allait en profiter pour se nourrir un peu. Cela faisait quelques jours qu’il n’avait pas bu le sang d’un pauvre humain, ça commençait à faire vraiment long. Et c’était préférable qu’il le fasse avant de retrouver la trace de Lerana, s’il ne voulait pas croquer dans son cou par impulsion.

Il entendit du bruit venir d’un peu plus loin, alors il se dirigea vers la source, se disant que c’était encore quelqu’un qui se promenait trop loin dans la forêt malgré les dangers. Les buveurs de sang avaient quand même énormément de chance que toutes ces personnes soient idiote au point de se promener dans la forêt alors qu’ils vivaient des disparitions depuis la nuit des temps. Ce n’était pas nouveau que l’extérieur du village était un endroit dangereux. Ca l’était d’autant plus depuis quelque temps d’ailleurs. Mais Hélio n’allait pas se plaindre, bien au contraire, ça lui évitait d’aller chercher sa nourriture à la vue de tous au village. Il tenait quand même à pouvoir se promener parmi les humains sans être pris en chasse. Pour l’instant, il n’avait encore jamais attiré l’attention des Hellsing, malgré les années, c’était une bonne chose à ses yeux.  Et il avait bien l’intention d’être prudent en se nourrissant de nouveau au milieu des arbres, mais il fut surpris de la personne qu’il aperçut. Elle mit quelques secondes avant de se retourner vers lui, Coraline. C’était une « gamine » transformée en vampire, ils s’entendaient assez bien. Du moins, ils s’entendaient mieux que certaines personnes dans leur très grande famille de créature. Le regard du buveur de sang se tourna vers la besace que Coraline transportait et qu’elle laissa tomber au sol.

« Je chasse. »
Répondit-il sans quitter le sac des yeux, levant ensuite doucement son regard vers le visage de Coraline. Au vu du ton de sa voix, on ne pouvait pas vraiment deviner qu’il le faisait vraiment. Il avait l’air blasé. « C’est quoi ce que tu transportes ? »

Il ne fallait pas grand-chose pour le rendre curieux.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Sam 14 Nov - 23:31


Prise sur le fait
C

oraline crut Hélio sur parole quand ce dernier lui affirma chasser. Elle n'avait aucune raison de ne pas le croire, au demeurant, quand bien même ses airs blasés pouvaient laisser supposer qu'il prenait cela bien trop à la légère... En même temps, Hélio avait eu tout le temps possible de considérer la chasse comme une tâche quotidienne, qui n'avait rien d'effrayant ou encore de palpitant. Ce vampire était bien plus ancien que Coraline qui, du haut de ses quinze ans de transformation, pouvait presque passer pour une novice en la matière. Alors non, elle ne questionna pas sa réponse, et ne se serait pas permis de la questionner même si elle avait eu le moindre doute, parce qu'elle aurait été bien mal placée de reprocher à Hélio de lui faire des secrets. Déjà, ils ne se devaient rien, tous les deux, absolument rien, ils avaient beau plutôt bien s'entendre, ils n'étaient tout de même pas les meilleurs amis du monde tous les deux, et ne s'étaient jamais fait la promesse par ailleurs d'être sans cesse honnêtes l'un envers l'autre et de ne pas se cacher. En 351 ans d'existence, Hélio devait avoir des secrets à foison en réserve, et Coraline n'avait pas envie de tous les entendre... Et pour sa part... inutile de dire que, en la situation présente, alors qu'elle n'avait aucune intention d'apprendre à son interlocuteur ce qu'elle était en train de faire, elle ne pouvait pas lui jeter la pierre s'il se permettait de mentir. Elle, pour sa part, comptait bien servir au buveur de sang un mensonge en bonne et due forme. Enfin... "en bonne et due forme", cela se discutait très largement, car elle ne se pensa pas franchement convaincante quand elle prit la parole.

-Mon dîner.
répliqua-t-elle d'un ton qu'elle voulait aussi détaché que celui d'Hélio tout à l'heure, mais même si elle savait souvent être d'une froideur exemplaire, ainsi prise sur le fait, elle n'était pas vraiment certaine d'être des plus convaincantes.

Elle s'était, bien sûr, inspiré de la réplique d'Hélio. Sa besace contenait bel et bien un corps inanimé, ce n'était qu'un demi-mensonge, mais elle n'avait pas l'intention de boire son sang... Ou elle devait s'en abstenir en tous cas. Mais elle ne pouvait pas parler du Sorcier à Hélio. Ou plutôt, elle ne pensait pas que ce puisse être, en quoi que ce soit, une bonne idée. Même si son mensonge était plus que bancal. Elle n'avait vraiment aucune raison, non aucune, de transporter son repas du soir plutôt que ... de le consommer sur place, dirons-nous. Elle avait répondu spontanément. Elle aurait peut-être pu trouver une meilleure excuse, mais rien ne lui était venu à l'esprit, alors elle avait fait ce qu'elle avait sous la main. En dehors de la besace qui servait également de noeud à cette affaire.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Mer 9 Déc - 15:20

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Hélio ne se montrait pas des plus enthousiastes concernant le fait de chasseur un humain pour son repas, mais en même temps le buveur de sang avait eu le temps de faire le tour de la question. Bien sûr qu’il aimait toujours autant chasser, il en avait toujours autant besoin évidemment, mais par moment c’était moins amusant que d’autre. Parce qu’il y avait la chasse pour s’amuser et celle pour se nourrir, comme il était question en cet instant précis. A moins qu’il ne croise le chemin d’une jeune femme en fleur, il y avait peu de chance qu’il prenne vraiment du plaisir à chasser. Il n’avait donc aucune raison de se montrer vraiment « heureux » en répondant à la question de Coraline, il était de toute façon bien plus intrigué par ce qu’elle transportait. Quand la « jeune fille » lui affirma que c’était son diner, le buveur de sang ne put s’empêcher de se montrer septique. Depuis quand Coraline s’amusait à transporter son diner dans un sac, au lieu de le vider directement sur place ? Il y avait peut-être une bonne raison là-dessous et il ne manquait pas d’être curieux. D’ailleurs, il ne se retint même pas pour affirmer le fond de sa pensée.

« Parce que tu t’amuses à transporter ton diner maintenant ? »

C’était vraiment se donner beaucoup de peine pour pas grand-chose. Que cherchait-elle ? Bizarrement, Hélio avait bien envie d’en savoir un peu plus. Ca ne le regardait sans doute pas (surement pas même), mais il avait envie de savoir parce qu’il était curieux tout simplement. C’était son truc de se mêler de ce qui ne le regardait pas et il avait encore moins de honte à le faire avec la buveuse de sang à ses côtés. Coraline et lui n’étaient pas les meilleurs amis du monde, mais on pouvait quand même dire qu’ils s’entendaient bien. Suffisamment pour se supporter en tout cas, ce qui n’était pas forcément évident parmi les vampires. Hélio n’avait pas pour habitude d’apprécier tous ses congénères. Le « jeune » homme ferma les yeux et inspira longuement pour sentir l’odeur qui émanait du sac de Coraline, avant d’ouvrir de nouveau ses yeux en souriant.

« Un ondin, tu fais dans le luxe. » Si on pouvait vraiment appeler ça du luxe, mais c’était surtout pour dire que ce n’était pas un banale humain qui se trouvait dans ce sac. Hors, les humains étaient quand même bien plus répandu que les autres créatures. « Tu partages ? »

Le vampire se doutait bien sûr de la réponse de sa camarade, parce qu’il ne parvenait pas à croire à cette excuse de diner. Il se demandait simplement ce qu’elle allait lui répondre, comment elle allait justifier le fait qu’elle s’embêtait à transporter cette créature dans un sac de lin. Et surtout, où elle l’emmenait comme ça ? Tant d’interrogation qu’Hélio espérait voir trouver une réponse clair et pas simplement une excuse. Coraline n’avait aucune raison de lui dire la vérité, mais en même temps elle n’avait pas beaucoup plus de raison de lui cacher quelque chose.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Sam 12 Déc - 10:56


Prise sur le fait
C'

est sûr, il ne fallait pas chercher très loin pour comprendre que son excuse ne tenait pas la route. Aucun vampire ne faisait ça, se traîner son casse-croute sur son dos pour le manger plus tard. Les vampires se faisaient livrer à domicile quand ils amenaient leurs futures victimes à se rendre chez eux, mais ils ne faisaient pas dans les plats à emporter. En tous cas, Coraline ne faisait pas cela. Quand elle avait faim, elle trouvait une victime dans laquelle planter ses crocs, et c'est absolument tout. Elle buvait sur place, elle ne traînait pas ses repas dans une besace. Mais que pouvait-elle dire d'autre. En dépit du fait qu'elle appréciait Hélio, elle ne pouvait pas lui confier le secret qu'elle dissimulait, elle ne pouvait pas lui parler du Sorcier, elle n'en avait pas le droit. Malheureusement, puisque son interlocuteur ne mordait pas à l'hameçon, il allait certainement falloir qu'elle trouve un prétexte plus convaincant. Elle était coincée. Elle allait devoir poursuivre sur sa lancée, puisqu'elle semblerait encore plus suspecte si elle changeait d'arguments en cours de route, mais affichait le fait qu'elle mentait et qu'elle ne voulait tout simplement rien dire était peut-être la meilleure parade. Avec un peu de chance, le buveur de sang se lasserait, et négligerait sa curiosité au profit d'autres préoccupations. Coraline, dans tous les cas, n'avait pas la moindre intention de lâcher le morceau, donc ce petit jeu pourrait très bien durer particulièrement longtemps. C'est qu'ils avaient en commun la même persévérance, qui justifiait peut-être d'ailleurs le fait qu'ils parviennent à s'entendre, malgré leurs caractères, qui n'étaient pas forcément des plus appréciables.

- Et puis quoi encore ?
répliqua-t-elle dans un léger sourire. Si tu veux de l'ondin, t'as qu'à le chasser toi-même. Elle marqua une pause. En fait, c'était peut-être ça, sa parade. De toute façon, j'ai déjà prévu de le partager avec quelqu'un d'autre...

D'accord, elle s'enfonçait peut-être plus qu'autre chose, mais au moins, cela justifier qu'elle se trimballe son garde-manger plutôt que de consommer du sang frais sur place. Même si elle préssentait déjà la déferlante d'interrogations qui pourraient succéder à son propos. Et qu'elle ne saurait trop quoi y rétorquait. Hélio était un vampire depuis si longtemps qu'elle connaissait forcément bien plus de vampires qu'elle, il les connaissait peut-être même tous, elle pourrait difficilement lâcher un nom inventé et espérer que cela fera la blague... Pour ajouter au caractère peu convaincant de son argumentaire, Coraline était très clairement quelqu'un d'asocial. À part Joachin (et donc Hélio, mais de temps à autres seulement)... et Scott récemment (c'était un cas à part), elle ne fréquentait absolument personne. Bien sûr, il y avait le Sorcier et ses sbires, mais ce n'était pas comme si Coraline considérait même les fréquenter. Ils faisaient partie de son sillage, voilà tout. Et ils se pourraient qu'ils lui soient d'une grande utilité dans les temps à venir, mais ce n'était sans nul doute pas avec eux que la jeune femme aux allures de gamine allait ripailler tranquille du sang d'ondin, ondin qu'il fallait qu'elle ramène au plus vite aux grottes, elle était retardée dans ses objectifs.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Mar 19 Jan - 18:40

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Hélio avait vraiment du mal à croire Coraline quand elle lui affirmait qu’elle trimballait seulement son diner, parce qu’un vampire ne s’amusait normalement pas à promener son repas. C’était bien plus simple de se contenter de boire sur place, au pire de conduire sa victime dans un coin un peu tranquille pour éviter d’être découvert. Il n’y avait donc aucune raison pour que la « jeune fille » prenne la peine d’enfermer son repas dans un grand sac de lin et le tirer ainsi dans la forêt. Quand Hélio proposa à sa camarade buveuse de sang de partager son ondin, sa réaction ne se fit pas attendre. Evidemment, c’était une réponse négative sans aucune ouverture possible. Le « jeune » homme n’en perdit pas son sourire, en entendant Coraline lui affirmer que s’il voulait manger de l’ondin, il devait aller chasser lui-même. Hélio n’était pas vraiment difficile sur ce qu’il se mettait sous la dent – quoi qu’il n’avait aucune envie de manger du lycan – il prenait surtout ce qu’il lui tombait sous la main. Autrefois, quand il était encore un jeune vampire, il avait eu plus de patience pour la chasse. Maintenant, il attrapait ce qu’il croisait sans trop se poser de questions. Il préférait largement partir en chasse de jolie jeune femme plutôt que de nourriture, quoi que l’un n’allait pas vraiment sans l’autre au final.

« Tu sais bien que je trouve ça fatiguant de partir chasser comme ça. » Ou pas, c’était simplement une manière comme une autre pour lui de répliquer à la remarque de la « jeune fille » qui n’avait pas manqué d’attiser encore plus sa curiosité. Clairement, Coraline avait quelque chose à cacher et Hélio n’avait pas spécialement envie de la laisser tranquille. Au pire, qu’est-ce qu’il risquait ? A ses yeux, pas grand-chose, ça pouvait l’agacer c’était pareil. Il était curieux et il avait envie d’assouvir cette curiosité. « Alors comme ça tu partages avec quelqu’un d’autre que moi ? » Hélio marqua une pause avant de reprendre. « Je vais être jaloux tu sais. »

Il exagérait un peu, voir même beaucoup en fait. Quoi qu’en même temps, il ne connaissait pas énormément d’amis à Coraline. Il y avait bien Joachin, qui était plus insignifiant qu’autre chose aux yeux du buveur de sang. C’était peut-être lui, ou alors quelqu’un d’autre. Et évidemment, il avait envie d’en savoir plus, même si pour cela il se montrait sans doute beaucoup trop lourd.

« Et je peux savoir avec qui tu partages ainsi ton repas ? » Il afficha un sourire amusé. « Ça doit être quelqu’un d’important pour que tu décides de le faire. »

Hélio se doutait que Coraline comprendrait ce qu’il sous entendait, puisqu’elle connaissait quand même son caractère. Il sous entendait bien que la « jeune fille » avait eu un rapprochement suffisamment fort pour décider de partager son repas, passant donc outre son apparence. Après tout, pourquoi pas ? Le monde était suffisamment étrange avec les différentes créatures, rien ne choquait vraiment le buveur de sang.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Dim 24 Jan - 16:31


Prise sur le fait
C

oraline ne savait pas vraiment de quelle manière elle allait s'en tirer. Le mensonge était son rayon, elle n'avait aucun scrupule à mentir avec la plus grande des froideurs en règle générale, mais elle n'avait jamais eu besoin de mentir à Hélio. Pour cause, il savait parfaitement sa nature, il assumait son caractère, et jusqu'ici, le Sorcier n'avait jamais été mis sur le tapis. Dans l'idéal, la buveuse de sang aurait préféré que ce ne soit jamais le cas... Manifestement, elle allait devoir faire avec tout de même. Si elle devait se contenter d'inventer une bafouille et de tracer sa route, ça irait, mais connaissant Hélio, il allait forcément insistant, et ne pas la lâcher d'une semelle. Comment le convaincre qu'elle devait bel et bien partager son repas avec un autre vampire, s'il la suivait jusque dans les grottes pour en avoir confirmation ? Elle ne pensait pas qu'Hélio blâmerait ses activités, il devait la considérer libre de faire ce qu'elle voulait, c'est certain, mais elle ne pouvait révéler à qui voulait l'entendre la location du sorcier et ses activités, c'était trop dangereux, et c'était loin d'être le moment adéquat pour elle de s'attirer les foudres de celui qui lui avait sauvé la "vie" autrefois et qu'elle avait décidé de servir depuis lors. Pas alors qu'elle comptait absolument sur le soutien du sorcier pour obtenir l'apparence de celle qu'elle aurait dû être si la mort ne l'avait pas fauchée en cours de route, ne laissant d'elle que cette enveloppe corporelle de gamine, qui ne ressemblait en rien à qui elle était aujourd'hui. Coraline, enferrée dans son mensonge, ne pouvait quoi qu'il en soit que le poursuivre, et c'est donc ce qu'elle fit.

-Avec Joachin.
répondit-elle.

C'était le premier nom qui lui était venu à l'esprit, et en soi, c'était plutôt logique, car elle ne fréquentait pas vraiment d'autres vampires... enfin si, Hélio, un peu, mais si elle devait partager avec un autre buveur de sang, ce serait forcément Joachin, d'autant que ce dernier répugnait à prendre des vies humaines, même s'il n'avait pas toujours le choix, il n'aurait pas été logique qu'elle chasse pour lui, quand bien même ce n'était pas le cas pour l'heure. Néanmoins, Coraline espérait qu'il n'attendrait pas de voir débarquer Joachin pour lui lâcher les basques. Elle appréciait de passer du temps avec Hélio, mais dans d'autres circonstances, ce serait bien mieux.

-Alors, jaloux ?
ajouta-t-elle, espérant détourner pour de bon la conversation, se servant de cette plaisanterie comme simple parade, si c'était possible.

Malheureusement, elle savait très bien que son interlocuteur pouvait se montrer aussi têtu et borné qu'elle-même, ce qui risquait fort de ne pas arranger ses affaires, et pourrait l'inviter à ne pas déguerpir de là de sitôt.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 22 Fév - 21:56

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Hélio était bien trop curieux, ne se rendant pas compte à quel point il pouvait être désagréable à poser toutes ces questions, mais ça ne le préoccupait pas vraiment de l’être. Le buveur de sang était comme ça, naturellement. Il ne se prenait pas la tête sur son comportement d’ailleurs et sur le fait qu’il pouvait éventuellement être un casse pied de première. Il voulait savoir pourquoi Coraline était en train de trimballer un ondin dans un sac pour le partager avec quelqu’un. Hélio peinait quand même énormément à comprendre le principe, même s’il savait que Coraline pouvait être un peu étrange. Comme tout vampire en fait, on ne pouvait pas dire que ces créatures soient normales. Le buveur de sang attendait donc simplement que sa « camarade » lui explique un peu plus la situation, qu’elle arrête de se montrer à ce point mystérieuse. Qui était donc cet autre vampire avec qui elle avait l’intention de partager son repas ? Comme si un vampire ne pouvait pas lui-même chasser, ils n’étaient pas comme ces idiots de lycans à devoir vivre constamment en meute à devoir se reposer sur les autres. Ils avaient au moins le mérite d’être un peu plus capable de se débrouiller seul. A moins qu’elle partageait son repas avec un nouveau-né ? Hélio devait bien avouer qu’il envisageait mal Coraline transformer quelqu’un en vampire, du moins ils n’avaient pas la même façon de vivre leurs conditions.

Finalement, Coraline affirma qu’elle avait l’intention de partager son repas avec Joachin. Bon, en même temps, il aurait pu s’en douter. De ce qu’il savait, Coraline n’avait pas beaucoup d’ami dans la grande « famille » des buveurs de sang. Elle était surtout proche de Joachin, même s’il ne comprenait vraiment pas pourquoi, et de lui aussi. Ainsi donc, c’était avec celui-là qu’elle voulait partager son ondin ? Soit, il ne comprenait toujours pas pourquoi, elle se cassait les pieds à trimballer son repas. Quoi qu’en même temps, dans le genre vampire étrange, Joachin était pas mal dans son genre aussi. Hélio et lui avaient peu de chose en commun, à commencer par le fait que l’un ne supportait pas sa condition et l’autre l’avait programmé. Hélio le trouvai faible, parce qu’il n’aimait pas prendre la vie humaine. Est-ce que c’était pour cette raison que Coraline lui servait son repas sur un plateau d’argent ? Le vampire ne savait pas vraiment s’il devait trop réfléchir à la question en fait.

« Tellement, tu ne prends pas aussi soin de moi, je me demande bien ce que tu lui trouves plus qu’à moi. » Bon, évidemment, Hélio affirmait ça sans vraiment le penser. Il n’avait pas besoin des soins de Coraline après tout, mais il appréciait de plaisanter de la sorte. « Qu’est-ce qu’il a fait pour mériter ça ? »

Encore une fois, Hélio ne se retenait pas d’être curieux. A quoi bon se retenir, puisqu’il se posait des questions ? Il voulait savoir, alors il demandait. Et si ça embêtait Coraline, tant pis.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Jeu 25 Fév - 16:44


Prise sur le fait
J

oachin... C'était le premier nom qui lui était venu à l'esprit, il faut dire que, à part lui et Hélio, il n'y avait vraiment aucun buveur de sang dans toute notre terre qui accepterait de partager son repas avec elle, et réciproquement. C'était sans doute injuste, au fond, que d'évoquer ainsi le nom de celui qu'elle avait longtemps considéré comme un père (et qu'elle considérait toujours comme tel quoi qu'elle dise, en vérité) en une telle situation alors même qu'elle avait décidé de ne plus jamais lui parler, pour des raisons qui ne manquaient pas de crédibilité. Quoi qu'il fallait qu'elle se les rappelle, par instants, quand elle ne manquait pas de se sentir dépassée par ce qu'elle vivait et qu'elle regrettait d'avoir perdu sa figure paternelle et son unique confident. Non, elle n'aurait sans doute pas dû parler de lui, d'autant que cela ne faisait pas remonter les meilleurs sentiments à la surface. Mais mieux valait certainement cela que de tout avouer d'un bloc. Connaissant Hélio, il ne s'offusquerait sans doute pas spécialement de savoir qu'elle était un assassin, même si c'était à la solde d'un sorcier maléfique, mais elle ne pouvait parler si légèrement du Sorcier. Elle n'avait pas d'instructions précises à ce sujet, mais elle savait qu'il ne fallait pas répandre son nom aux quatre vents, pas pour divulguer des informations si précises, du moins. Pour insuffler la crainte, c'était, évidemment, une toute autre affaire, elle le reconnaissait. Avait-elle convaincu Hélio ? Elle n'en savait rien. En tous cas, il ne semblait toujours pas décidé à lâcher l'affaire, loin s'en faut. Elle savait bien qu'il n'avait pas la moindre envie que quelqu'un chasse à sa place, il aimait ça... Comme Coraline, si elle était honnête quelques instants, devait reconnaître aimer cela, elle aussi, il testait simplement ses limites. Et autant dire qu'il y parvenait particulièrement bien. D'autant qu'ils en venaient à aborder un sujet des plus délicats, qu'il aurait sans doute mieux valu qu'elle garde pour elle. Fut un temps, elle aurait pu sans mal faire étalage de ce qui opposait Hélio à Joachin, et qui justifiait que ses relations à ses deux personnes soient complètement différentes. Mais une variable avait changé depuis. Et elle était tout sauf moindre : Joachin était le vampire auquel elle devait sa condition.

- Tu sais bien qu'il a plus de difficultés que nous à ...chasser.
C'était la vérité, en soi, cela aurait été même plausible que Joachin lui demande de chasser pour lui, afin d'affronter de causer de lui-même la mort de ceux dont il fallait bien qu'il se nourrisse, mais jamais il ne lui avait demandé une telle faveur... Et encore heureux, au final. Car le pire, dans tout cela, c'est qu'il est certain qu'elle aurait dit oui, et sans hésiter. Pourtant, cette vérité lui serrait la gorge, à présent. Car pour la chasser, elle, et vider de leur sang ses parents jusqu'à la dernière goutte, il n'avait visiblement eu aucun mal. C'est bon, t'en as fini avec ton interrogatoire ?

Et si elle employait le ton de l'humour, elle perdait en vérité patience, en effet, car si elle n'avait pas de scrupule particulier à mentir, c'était toujours plus compliqué avec ceux dont elle était bien plus proche. Et Hélio était de ceux-là.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Mar 5 Avr - 15:20

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Hélio affirmait être jaloux, mais en réalité il n'avait évidemment aucune envie que quelqu'un prenne la peine de chasser à sa place. Pour la simple et bonne raison que le buveur de sang aimait chasser. Il adorait choisir ses victimes, les chasser et se délecter de leurs sangs. Il n'allait évidemment pas laisser une tierce personne le faire à sa place, le jeune homme (qui n'était plus si jeune en fait) ne voyait vraiment pas l'intérêt. Si Coraline commençait à lui affirmer qu'elle allait lui ramener sa nourriture, il était évident qu'il allait mal le prendre. Cependant, ça ne l'empêchait pas de plaisanter un minimum sur ce sujet. Coraline savait parfaitement qu'il n'était pas sérieux en affirmant qu'elle prenait bien plus soin de Joachim que de lui. En même temps, c'était la vérité puisqu'elle ne prenait pas soin d'Hélio au point de lui ramener son repas, mais ce n'était pas non plus ce dont il avait besoin. Il ne voulait pas qu'elle prenne soin de lui, mais le buveur de sang avait quand même envie de démêler un peu cette histoire. Non pas qu'il soit particulièrement étonné d'apprendre que la jeune femme (qui était vraiment une jeune femme elle) prenne la peine de chercher des proies pour le vampire qu'elle affectionné - sans qu'Hélio ne puisse se douter des tensions qui régnaient entre eux depuis quelque temps - puisqu'il connaissait quand même le caractère de Joachin. Un caractère qui n'avait rien du tout à voir avec le sien, raison pour laquelle les deux buveurs de sang n'avait jamais vraiment réussi à s'entendre. En soit, Hélio n'avait rien contre l'homme qui semblait plus vieux que lui, alors qu'il ne l'était pas, mais il n'avait pas non plus lié d'affection pour lui. Ils étaient bien trop différents dans leurs façons de vivre et d'appréhender la vie de vampire.

Coraline affirma alors qu'il savait parfaitement que Joachin avait plus de difficulté qu'eux à chasser. Oui, en effet, il le savait. Mais en même temps, Hélio ne pensait pas que Coraline prendrait la peine de lui fournir son repas sur un plateau. Est-ce que ça changeait grand chose à la situation, Joachin allait quand même boire le sang d'une personne et donc ôter la vie. Il n'avait pas vraiment le choix en même temps, à moins de se contenter de sang animal (rien que l'idée donnait des relents à Hélio. Il ne s'imaginait vraiment pas se contenter de sang de lapin, de biche ou il ne savait quoi encore. Même si cela lui était arrivé par moment de se nourrir d'animaux - quand il n'avait pas eu d'autre choix par exemple - il n'était pas possible pour lui de le faire tout le temps.

"Ces vampires qui sont incapables d'accepter leur condition... je ne comprendrais jamais." Affirma-t-il dans un soupir, plus que sincère en prononçant ces mots. Il était sérieux, il ne comprendrait pas qu'on ne se fasse pas à sa condition. Il voulait bien parvenir à comprendre pour Coraline qui était dérangé plus par son physique que par sa nature de vampire au final. Mais Joachin n'avait aucune excuse. "C'est bon, j'arrête de t'ennuyer avec mes questions."
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Ven 8 Avr - 18:10


Prise sur le fait
C

oraline esquissa un léger sourire à la remarque d'Helio, quand celui-ci fit remarquer qu'il ne comprendrait jamais les vampires qui ne savaient pas assumer et apprécier leur nature comme il se doit. Si Coraline n'entrait pas exactement dans cette catégorie, elle arrivait néanmoins assez aisément à les comprendre. Parce que votre vie vous était fauchée tout à coup, parce que tous vos rêves étaient à reconstruire, parce qu'il fallait renoncer à ceux que vous aimiez. Oui, Coraline avait fait de son mieux pour tirer le meilleur parti de sa mort. Elle pouvait tuer sans scrupule, la perspective de l'immortalité ne lui était pas si désagréable, et la sensation de puissance que l'on peut éprouver dans leur situation était loin de lui déplaire. Mais à choisir (même si elle se garderait de le dire à Hélio, elle avait déjà évité une conversation embarrassante, ce n'était pas pour se lancer dans ce genre de débats), elle préfèrerait largement être humaine. Elle préfèrerait pouvoir avec fierté afficher sa trentaine, et pouvoir bel et bien envisager de vieillir de concert avec l'homme qu'elle aimait et qui parvenait à l'aimer en dépit de son apparence et de sa nature... Tout cela, oui, elle décidait de le garder pour elle, et elle espérait qu'Hélio n'en saurait jamais rien. Elle était convaincu qu'il serait convaincu, dès lors, qu'elle était quelqu'un de faible (ce qu'elle était sans doute). Elle avait bien trop d'estime pour son interlocuteur pour vouloir que cela arrive. De manière générale, elle voulait éviter tout ce qui pourrait prêter à conversations houleuses, donc on allait éviter de parler du Sorcier, on allait éviter de parler de Joachin, et on allait éviter de parler de Scott... C'est sûr que, puisqu'ils étaient au cœur des préoccupations de la jeune vampire (qui était tout de même moins jeune qu'elle en donnait l'air), cela limitait un peu le champ des possibles.

-Merci, c'est gentil.
répliqua-t-elle pour le seul plaisir de sous-entendre qu'il l'avait bel et bien ennuyé l'instant d'avant avec ses questions (et effectivement, c'était bel et bien le cas). Avec tout ça, j'ai même pas eu le temps de te demander si tu allais bien.

Et l'air de rien, elle avait quand même envie de savoir. Certes, ce n'était pas le moment de tailler le bout de gras, elle avait une mission à accomplir, et elle en avait tout à fait conscience, vraiment. Mais ce n'était pas en s'en allant maintenant qu'elle allait paraître moins suspecte. Il fallait quand même qu'elle parvienne à faire preuve d'un minimum de subtilité. Ce n'était pas son for, certes, mais il n'empêche. Ainsi, s'il décidait de partir avant elle, elle pourrait vaquer à ses activités librement, et tant pis pour le retard. Sans compter que, très sincèrement, elle voulait bel et bien savoir comment Hélio allait.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Ven 13 Mai - 22:32

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Hélio n’avait jamais eu de souci avec sa condition de vampire et en même temps, il l’avait désiré. C’était lui qui avait voulu devenir un buveur de sang afin d’être bien plus fort. Ce qu’il était maintenant et il ne comprenait pas ces vampires qui ne profitaient pas de la vie qu’ils avaient. D’accord, pour Coraline, c’était compliqué. Le vampire ne savait pas s’il aurait accepté sa condition aussi facilement s’il avait été coincé dans le corps d’un gamin de douze ans, parce que c’était vraiment contraignant sur certains points (il est inutile de préciser lesquels). Alors, si Coraline lui affirmait qu’elle en avait marre d’être une « gosse » il le comprendrait. Sauf que concernant Joachin qui était incapable de se nourrir seul sans que la jeune femme ne lui procure de la nourriture – bon en fait, elle lui avait mentit mais bon – il n’avait vraiment aucune compassion. D’accord, l’homme avait en quelque sorte perdu sa famille. D’accord ses proches allaient mourir et lui non. Mais au bout de quelques centaines d’année, ce n’était plus vraiment le genre de chose qui préoccupait un vampire. Ou alors, c’était qu’il avait été suffisamment idiot pour s’attacher à une créature ou un humain qui n’avaient pas la même longévité (hum, hum…). Enfin bref, Hélio n’avait aucune compassion pour Joachin alors il n’avait aucun souci à dire ce qu’il pensait à son sujet. Il ne le comprenait pas non et n’avait aucune envie de chercher à le comprendre en fait.

En tout cas, Hélio se rendait bien compte qu’il avait un peu trop submergé Coraline de ses questions. Il allait la laisser tranquille, parce qu’il n’avait pas vraiment d’intérêt à continuer son interrogatoire. De toute façon, si c’était pour apprendre qu’elle chassait pour Joachin, il ne trouvait pas du tout ça intéressant. Evidemment, il était bien loin de se douter de ce que la jeune femme lui cachait et en fait, c’était bien mieux comme cela. Hélio appréciait sincèrement Coraline, il n’avait pas vraiment envie que sa vision change. Il ne savait pas à quelle point elle allait changer s’il savait la vérité, mais bon.

« Moi je vais toujours bien. » Répondit-il, dans un sourire. Ce n’était peut-être pas complètement vrai, mais présentement il n’avait pas vraiment de raison de ne pas aller bien. Bon, techniquement, il devait chercher Lerana qui avait quand disparu de son champ de vision. Il ne savait pas encore en cet instant qu’elle serait source de plus de problème encore que ce qu’il croyait. « Je suis encore à la recherche de la stupide humaine que je suis censé surveiller. » Ce n’était pas un secret qu’Hélio était le « garde du corps » d’une humaine. « La routine donc. »

Sa vie n’avait pas vraiment de surprise en fait, même s’il était un vampire. On pouvait croire que c’était tous les jours de l’amusement, mais bon. Mais pour autant, le « jeune » homme ne se plaignait pas. Il n’échangerait rien de tout cela contre autre chose.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Sam 14 Mai - 16:18


Prise sur le fait
H

élio allait-il vraiment bien ? Ou se contentait-il de lui adresser cette réponse tout simplement pour éluder un sujet plus fâcheux. Elle n'en saurait sans doute rien. Dans le doute, elle préférait se dire qu'il allait effectivement bien. En fait, il allait toujours bien. Et pour cause, son naturel y contribuait sans doute. Coraline passait son temps à ressasser le passé, à s'interroger sur sa condition, à s'inquiéter... Rien qui ne puisse vraiment l'aider à se sentir jamais complètement bien (sauf quand elle se trouvait en présence de Scott, évidemment, mais il lui avait fallu attendre si longtemps avant de le pouvoir enfin ! Et en attendant, on ne pouvait pas franchement dire que la situation était complètement idyllique non plus, il leur restait bien des obstacles à franchir, et d'autres qu'ils ne franchiraient sans doute jamais)... Hélio, lui, semblait ne plus avoir ce souci depuis longtemps. Il se contentait de prendre la vie comme elle venait, sans s'inquiéter, sans se tourmenter, sans se poser de questions... C'était peut-être ce qui arrivait fatalement, quand on était mort depuis aussi longtemps que lui, quand on avait eu l'occasion de voir les siècles défiler, les gens allaient et venir, nombre d'individus mourir, aussi, sans doute. Ce genre d'événements tragiques devenaient sûrement des impondérables, et on finissait pas oublier... Sauf que Coraline, pour sa part, n'avait pas la moindre envie d'oublier un jour, c'était hors de question. Dans tous les cas, oui, s'il lui disait qu'il allait bien, elle allait le croire, avec cette sorte de jalousie qu'elle ressentirait sans doute toujours un peu à son égard. Au fond, elle aussi aimerait savoir ne se soucier de rien.

-Elle t'échappe beaucoup, pour une simple humaine.
répondit-elle, amusée.

Qu'Hélio soit devenu le garde du corps d'une humaine (qui au passage savait lui en faire voir de toutes les couleurs), c'était une chose qui n'avait pas manqué d'amuser Coraline. Quand on le connaissait au moins un peu (car elle ne pouvait pas admettre le connaître plus que ça, certes, elle l'appréciait beaucoup, mais elle ne savait pas grand chose de lui, au final. Tout comme il ne savait pas grand-chose d'elle non plus), ça avait effectivement de quoi surprendre. Surtout qu'au final, cette Lerana savait lui en faire voir des vertes et des pas mûres, visiblement. C'était assez surprenant, quand on connaissait Hélio et son caractère, mais assez amusant aussi. De toute évidence, elle pouvait bien se permettre de plaisanter de la situation, puisque le buveur de sang lui-même ne semblait pas plus contrarié que cela à la perspective de devoir courir de nouveau après l'humaine qui avait échappé à sa vigilance.

-Tu devrais peut-être la mordre
, suggéra-t-elle sans rien en penser, par pur amusement. Ça la calmerait peut-être.

C'était une plaisanterie, oui. Ceci dit, ça ne l'étonnerait pas que l'idée ait déjà démangé son interlocuteur, que ce soit par simple agacement ou pur appétit.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 18 Juil - 16:55

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Hélio n’avait pas vraiment de raison de se plaindre en réalité, en dehors de ce qui se passait actuellement avec Lerana – même si ça n’allait pas durer – il savait parfaitement que cela ne servait à rien de se prendre la tête pour des broutilles dans la vie. Oh, il n’avait pas toujours été comme cela. Quand il était devenu un vampire, c’était dans le but de se venger, de trouver l’assassin de sa sœur et de le tuer. Ce qu’il avait fait donc, avant de voir ses parents vieillir de plus en plus et donc finir par disparaitre de la terre. C’était comme ça, en Notre Terre, il faisait partie de ceux qui ne vieillissait pas. Il avait vu ses proches mourir petit à petit et il n’avait pas pu faire autrement. Ou si, il aurait pu les transformer en buveur de sang aussi, mais ce n’était pas ce qu’il avait voulu en fait. Et il avait fait avec. Maintenant, avec ces centaines d’année derrière lui, Hélio se contentait simplement de vivre au jour le jour, même si par moment, il s’engager dans certaine chose comme devenir le garde du cœur d’une chieuse. Il ne se posait plus de question en tout cas, il n’était plus tourné vers le passé comme certain. Comme Coraline sous ses yeux, ou Joachin qu’elle appréciait sans qu’il ne sache ce qu’il pouvait bien lui trouver. Mais ils étaient jeunes, ce n’était pas donné à tout le monde d’accepter sa condition tout de suite. Les choses seraient surement différentes d’ici deux ou trois centaines d’année.

Hélio afficha un sourire amusé à la remarque de sa camarade, quand elle affirma que l’humain qu’il avait en garde lui échappait beaucoup. C’était le cas en effet, le vampire avait un peu le sentiment de passer son temps à chercher cette chieuse. Mais bon, en même temps, ça lui permettait de ne pas s’ennuyer. Il y avait peu de chance qu’il arrive à s’ennuyer avec elle, bien au contraire. Le sourire du jeune homme (qui n’était plus vraiment un jeune homme, mais puisqu’il avait arrêté de vieillir, autant dire ça) s’agrandit quand Coraline parla de la mordre.

« J’y ai pensé, tu te doutes bien. »
Répondit-il sans gêne, plaisantant qu’à moitié. Il ne plaisantait pas entièrement, parce qu’il avait effectivement déjà pensé plus d’une fois à la mordre. Elle avait un quelque chose qu’il ne pourrait décrire d’attirant et qui lui donnait envie de la mordre et en même temps, te ne pas la tuer. Ou du moins, de ne pas lui faire connaître le sort des buveurs de sang, de damner son âme. « Je suis sûr qu’elle doit être vraiment délicieuse en plus. » Il marqua une pause, souriant de plus belle. « Je vais peut-être finir par le faire, si elle me tape trop sur le système. »

Au final, cela ne se passerait pas comme ça, mais ils n’auraient pas plus de contact ensemble pour autant. Ce qui serait sans doute bien mieux pour tout le monde.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 18 Juil - 21:03


Prise sur le fait
C

oraline était véritablement ravie que la conversation se soit détournée d'elle pour se concentrer sur Hélio et l'humaine pour laquelle il était supposé jouer les gardes du corps. Elle n'aurait pas tenu bien longtemps s'il lui avait encore fallu mentir sur sa proie et sur ce qu'elle faisait à proximité des grottes. Son excuse était moyenne mais Hélio, qu'il l'ait crue ou non, avait décidé de s'en contenter, et elle lui en serait presque reconnaissante. Elle se sentait bien plus à l'aise quand il était question des autres et surtout de sujets plus légers que ceux qui la concernaient directement, et qui concernaient, surtout, son allégeance envers le Sorcier. Bon, léger, c'était en soi une façon de parler, car la principale concernée, à savoir Lerana, ne serait peut-être pas au comble du bonheur si elle les entendait discuter tranquillement de l'éventualité de faire d'elle une buveuse de sang ou un en-cas appétissant. S'il y avait bien des choses que Coraline acceptait encore très mal avec sa condition (son incapacité à vieillir, qui l'obligeait à conserver l'apparence d'une gamine, en tête), le fait de devoir se nourrir du sang des autres avait fini par ne plus la déranger. C'était sans doute cruel que de l'affirmer, mais c'était néanmoins le cas. Dans un premier temps, elle avait été dégoûtée, elle s'était dit qu'elle préfèrerait se laisser crever de faim plutôt que de sauter à la gorge du premier venu pour lui pomper son liquide vital. Mais la faim et son instinct avait pris le dessus sur ses résolutions, et aujourd'hui, elle était habituée, elle occultait la cruauté au nom de son appétit. Avec ce qu'elle faisait pour Appers, elle n'était de toute façon plus à ça près, question cruauté. Alors oui, discuter très légèrement de l'éventualité que les crocs d'Hélio se plantent dans le cou de sa "protégée" ne lui posait aucun problème, de quelque ordre que ce soit.

-Moi, ce que je vois surtout, c'est qu'elle te plaît
, répondit Coraline dans un léger sourire en coin.

Elle pouvait se tromper, bien sûr, mais elle en avait néanmoins le sentiment. Elle le devinait au sourire qu'il affichait quand il parlait d'elle, à la sincérité qui semblait être la sienne quand il affirmait qu'elle devait être délicieuse. C'était peut-être le fardeau de tout vampire, de finir accro à un humain. La différence étant que Joachin, lui, avait aimé et vécu avec son humaine avant d'être transformé, et que Hélio, pour sa part, pouvait bien décider de faire d'elle l'une des leurs. Coraline, elle, n'avait pu faire ni l'un ni l'autre. Et ne le pourrait jamais. C'était assez amusant d'imaginer que son interlocuteur puisse avoir un coup de cœur, mais elle en avait en tous cas la très sérieuse impression. Il ne tenait qu'à Hélio de la détromper à ce sujet.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 29 Aoû - 16:16

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Que deux vampires parlent légèrement de l’idée de mordre une personne n’était pas exceptionnel du tout. Bien au contraire, ça faisait partie de leur nature après tout. Le jeune homme ne comprenait vraiment pas comment certain de ses congénères pouvaient décider de ne pas boire de sang humain. C’était complètement idiot, parce qu’ils étaient loin de se nourrir comme il le fallait. Il n’y avait aucune raison qui justifiait le fait de ne pas boire de sang humain et de se retrouver à avoir faim. Hélio ne se retenait pas de se nourrir et il n’avait pas l’intention de se retenir un jour non plus, même s’il prenait quand même soin de choisir ses victimes. Certaines personnes avaient son intérêt et il devait bien avouer qu’il avait bien envie de planter ses crocs dans leurs cous, parfois juste pour les transformer. Mais toutes les personnes qu’il appréciait (parce qu’il arrivait quand même à apprécier des mortels) ne lui donnait pas forcément envie de se nourrir. Encore heureux, sinon le jeune homme ferait sans doute des ravages. Non pas qu’il appréciait beaucoup de personne, mais il avait l’occasion de côtoyer pas mal de personne. Et il ne se rendait pas encore compte que certaine de ses relations allait prendre des tournants inattendu, comme il ne se doutait pas de comment les choses allaient se terminer avec Lerana. Lerana qui était donc au cœur de sa discussion avec Coraline. Le vampire ne pouvait pas nier le fait qu’il ait déjà pensé – plus d’une fois – à mordre la jeune femme, afin de lui donner une bonne leçon. Et il considérait vraiment qu’elle avait de bonnes raisons d’être délicieuse. Mais il ne le faisait pas et il n’avait pas spécialement envie de le faire. C’était assez compliqué et visiblement, la jeune vampire sous ses yeux (et il ne disait pas jeune parce qu’elle avait le physique d’une gamine, mais juste parce qu’en terme d’âge, Hélio était bien plus vieux) avait vu quelque chose.

« Elle ne me plaît pas du tout ! » Rétorqua-t-il pour tenter de se défendre, se rendant compte que ce n’était pas aussi évident que ça. Hélio devait bien reconnaître que Lerana avait pris une place dans son existence qu’il n’aurait pas crue possible au début, mais ce n’était pas pour autant qu’il l’assumait. Cela faisait des années qu’il errait sur Notre Terre, il n’avait aucune envie de s’attacher à une petite humaine de rien du tout. Et pourtant, il ne le contrôlait pas vraiment. « Je vois pas ce qui peut te faire penser ça. »

Se défendit le vampire, du mieux qu’il pouvait. Il n’avait aucune envie que Coraline se fasse d’idée, même s’il n’allait pas forcément de compte à lui rendre. Mais c’était une question de principe, il n’avait pas envie qu’elle commence à croire n’importe quoi. Même si, en réalité, ce n’était pas si n’importe quoi que ce qu’il affirmait en cet instant précis. Parce qu’il était évident que le vampire tenait plus à l’humaine que ce qu’il affirmait maintenant, ce qui n’allait pas arranger ses affaires en réalité.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Mar 30 Aoû - 19:18


Prise sur le fait
É

voquer la jeune et jolie humaine pour laquelle Hélio jouait les gardes du corps avait manifestement été une bonne parade, il n'était plus du tout question du gibier de la buveuse de sang (qu'elle ne devrait vraiment plus trop tarder à ramener aux grottes, mais elle ne voulait pas réveiller des soupçons qu'elle avait réussi à taire plus tôt, elle préférait éviter une nouvelle conversation gênante de la sorte... Quoique cela la gênait de toute évidence moins quand c'était son interlocuteur qu'elle pouvait mettre dans l'embarras). Hélio se défendit vivement d'éprouver quoi que ce soit pour la jeune Lerana, mais Coraline n'était pas certaine de pouvoir réellement le croire. Bon, après, ça le concernait, ce n'était pas ses affaires, mais elle aimait mieux avoir ce genre de discussions plus légères, et au fond, elle était aussi un peu curieuse. Elle serait assez contente pour Hélio, pour tout dire, si ce dernier réussissait à avoir une relation un peu sérieuse. Et forcément, elle avait envie de se reconnaître dans son histoire par rapport à ce qu'elle vivait avec Scott, sans doute égoïstement, pour se sentir moins seule, même si elle pensait avoir vraiment battu tous les records, en termes de difficultés et de situation inextricable. Enfin... Hélio niait en bloc, peut-être parce qu'il n'y avait effectivement rien, et qu'il n'avait pas envie de se justifier de quelque chose qui n'existait pas. Mais Coraline avait envie de croire que ce déni en disait finalement plus long que ce qu'il acceptait d'en dire.

-J'en sais rien, ta façon de parler d'elle, peut-être ?
suggéra-t-elle d'un ton un rien taquin. Elle ne voulait pas non plus qu'il prenne ombrage de la réflexion qu'elle avait faite. Ce n'était absolument pas le but de la manœuvre. Mais bon, ajouta-t-elle toujours du même ton. Si tu dis qu'il n'y a rien, c'est que ça doit être le cas. Elle esquissa un léger sourire, elle donnait peut-être plus la mentalité de son apparence que celle de son âge réel, en cet instant, mais elle l'assumait totalement, à l'heure actuelle. C'est dommage, elle est plutôt mignonne, non ?

D'accord, elle avait peut-être tort d'insister, mais elle n'avait rien contre les conversations un peu légères de temps à autres. Elle avait le sentiment de n'en connaître vraiment que trop peu au quotidien. C'était toujours mieux que de s'épancher sur ses missions criminelles au service d'un sorcier psychopathe, de son histoire d'amour avec un humain qui donnait l'impression d'avoir seize ans de plus qu'elle ou de celui qu'elle avait fini par considérer comme un père de cœur et qui était en fait l'assassin de ses parents et l'homme qui l'avait transformé et duquel elle avait voulu se venger si longtemps... Oui, vraiment, s'intéresser à la vie d'Hélio lui paraissait bien plus approprié.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 24 Oct - 15:54

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Visiblement, alors qu’Hélio affirmait qu’il n’était pas du tout attiré par Lerana, Coraline ne le croyait pas vraiment. En même temps, elle avait raison de ne pas le croire, à sa place le buveur de sang ne se croirait pas non plus. Il fallait dire que l’humaine avait quand même pris une plus grande place qu’il ne pensait dans sa vie. A la base, il devait simplement se contenter de jouer les gardes du corps, sans plus. Maintenant, il devait bien avouer qu’il aimait bien passer du temps avec l’humaine. Il y avait quelque chose chez elle qui lui plaisait – même s’il allait s’en mordre clairement les doigts. Alors que Coraline disait que s’il affirmait qu’il n’y avait rien, c’était bel et bien le cas, Hélio ne se faisait pas prendre par son petit air angélique. Elle ne le croyait pas du tout et il s’attendait à ce qu’elle insiste d’ailleurs. Et au fond, est-ce que ça ne lui plaisait pas un peu ? Sans doute. En tout cas, le buveur de sang se rendait bien compte qu’il pouvait difficilement mentir à ce sujet. Lerana avait vraiment pris beaucoup plus d’importance dans son existence qu’il ne l’aurait cru et ça faisait vraiment longtemps que ça ne lui était pas arrivé. Il fallait dire qu’il foulait quand même Notre Terre depuis très longtemps et qu’il n’avait pas forcément d’attache, surtout pas chez les humains (à moins qu’il n’ait envie d’en faire des buveurs de sang aussi, ou juste de les tuer pour leur si délicieux sang). Ce n’était pas illogique en soit, ils n’avaient vraiment pas la même espérance de vie que les vampires. Cela ne servait vraiment à rien de s’attacher à un humain, parce qu’il finissait forcément par mourir. Il en savait quelque chose à force.

« Elle n’est pas trop mal c’est vrai. »

Dit-il alors, dans un fin sourire, quand Coraline revint à la charge. Il avait su qu’elle n’allait pas se retenir d’insister encore et encore. Et Hélio n’avait pas vraiment de raison de cacher qu’effectivement, Lerana lui plaisait plus qu’il ne devrait se permettre. Ce n’était pas la jeune femme qu’il avait sous les yeux qui allait le juger, même s’il ignorait tout de son amour pour un humain. Ce qu’il savait, c’était qu’elle était une créature comme lui et qu’elle ne serait pas du genre à le rabaisser s’il avouait la vérité. Ce qui ne serait pas vraiment le cas de tous les vampires.

« Peut-être bien qu’elle me plaît un peu. » Finit-il alors par ajouter, baissant finalement les armes. Même s’il n’affirmait pas grand-chose en soit et qu’il ne manqua pas d’en ajouter derrière. « Mais ce n’est qu’une humaine. Un grain de sable dans notre existence. »

Ce que Coraline ne pouvait pas encore comprendre puisqu’elle était jeune (et qu’elle resterait physiquement jeune pour l’éternité). Mais les humains n’étaient qu’une bande de chair fraiche vieillissante. D’ici quelques années, Lerana ne serait plus du tout aussi plaisante. A moins, qu’Hélio décide de partager son sort avec elle.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 24 Oct - 23:44


Prise sur le fait
C

oraline esquissa un sourire en coin lorsqu’elle entendit finalement Hélio admettre que Lerana lui plaisait bien. Au fond, il n’aurait pas eu besoin de l’avouer pour qu’elle en soit absolument certaine, infiniment convaincue, même si ça ne la regardait pas vraiment, bien au contraire. Mais elle aimait le fait qu’il admette qu’elle avait raison. En bref, tout cela n’était jamais qu’une question de fierté personnelle, une question d’ego. Elle ne pensait pas qu’Hélio irait lui reprocher cela, ceci dit. De l’ego, lui aussi en avait à revendre, plus encore qu’elle-même, et puis, il devait savoir que même s’il admettait la vérité auprès d’elle, elle n’allait pas se moquer de lui ou lui rire au visage. Au contraire, elle aimait voir un vampire aussi âgé que lui pouvoir encore succomber aux attraits d’une âme humaine… C’était encourageant, quelque part, ça la rassurerait presque sur son propre avenir. Même si elle avait bien trop tôt sans doute rencontré l’âme humaine qu’elle considérait comme la sœur de la sienne. De quoi découlait une problématique à laquelle elle essayait de penser le moins possible mais qui était inévitable pour autant, et qu’Hélio sut parfaitement résumer en une seule et unique phrase, malheureusement saisissante de vérité : ils étaient éternels, les humains étaient mortels.

Lerana, comme Scott, vieilliraient encore et mouraient finalement. Et eux, ils seraient seuls, et leurs cœurs déchirés, sans doute. Évidemment, Coraline ne pouvait que penser à Scott. Un jour, il serait un vieillard. Elle, elle aurait toujours l’air d’une simple gamine. Un jour, il disparaîtrait, son corps serait enterré au champ funéraire, et elle se retrouverait seule, désespérément seule, plus seule qu’elle ne l’avait jamais été. Avec pour elle une éternité afin de se souvenir de celui qu’elle avait perdu et ne pourrait jamais, ô grand jamais retrouvait. Est-ce qu’il valait mieux se préserver d’avance d’une telle souffrance, alors ? Peut-être… Ce devait rendre tout plus simple, quand on n’avait aucune attache. Mais on ne s’ôte pas les sentiments du cœur comme l’on guérit d’une maladie. Ce n’est pas si simple. Rien n’est si simple.

-C’est sûr,
admit-elle d’un ton qui avait perdu un peu de son enthousiasme. Mais si elle peut te rendre heureux, même durant un tout petit fragment de ton éternité, ça en vaut la peine, non ?

À dire vrai, elle ne le disait pas avec autant de conviction qu’elle l’avait voulu, tout simplement parce que, en même temps qu’elle posait la question à Hélio, elle se la posait à elle-même. Oui, perdre Scott serait une épreuve atroce, insurmontable, mais ne pas profiter de ce qu’ils pouvaient réussir à vivre dans le temps qui leur était imparti serait peut-être la pire erreur d’entre toutes. C’était peut-être mal, ce qu’elle faisait, s’accrocher à ce point à un amour que tout pointait du doigt comme étant la plus impossible des idylles. Mais elle n’y pouvait rien. Le temps ne savait taire les sentiments. Son amour pour Scott survivrait très certainement à ce dernier. Alors ça en valait peut-être la peine.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 26 Déc - 0:07

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Hélio ne pouvait pas vraiment nier plus longtemps que Lerana lui plaisait, Coraline l’avait bien compris. Mais en soit, le vampire n’avait aucune idée de ce qu’il voulait vraiment la concernant. D’accord, elle lui plaisait et le buveur de sang n’était clairement pas insensible à son charme et avait bien envie de passer du temps en sa compagnie, mais ça ne voulait pas non plus dire grand-chose. Du moins, il ne savait pas si ça devait vouloir dire grand-chose. Comme le buveur de sang venait de si bien le remarquer, les humains n’étaient qu’un grain de sable dans leur vie éternelle. Lerana allait vieillir, bien rapidement, alors qu’Hélio allait garder jusqu’à la fin des temps la même apparence. Au vu des nombreuses années qu’il avait déjà eu l’occasion de vivre en Notre Terre, il était bien placé pour savoir que la vie humaine n’était vraiment rien du tout à côté de la leur. Hélio avait déjà vu ses proches mourir, les uns après les autres. Il n’avait pas spécialement envie de remettre ça et ce n’était pas pour rien que le buveur de sang n’avait aucune envie d’avoir de nouvelles attaches. Du moins rien de sérieux (ce qu’il n’allait évidemment pas s’empêcher de faire et qui allait lui prouver qu’il ne devait pas le faire).

Quand Coraline reprit la parole, Hélio ne pouvait évidemment pas comprendre qu’il y avait un malaise pour elle concernant ce sujet bien précis. En même temps, le vampire ne savait pas du tout qu’elle avait des sentiments pour un humain. S’il l’avait su, peut-être qu’il se serait retenu un peu dans ses paroles. Quoi qu’il le pensait vraiment, mais il aurait été capable d’être moins catégorique simplement parce qu’il discutait avec Coraline, l’une des rares personnes qu’il appréciait quand même. Mais en même temps, s’il savait, il ne pourrait que la conseiller de ne pas faire cette erreur.

« Peut-être bien. »
Répondit-il alors aux propos de la jeune femme au corps de jeune fille. Si elle pouvait le rendre heureux pendant une fraction de son éternité, ce n’était pas rien en effet. Est-ce que ça en valait vraiment la peine ? Sans doute, mais cela demanderait surement trop d’effort à Hélio de l’affirmer. Et puis, il n’y avait de toute façon rien avec Lerana… pour l’heure elle se contentait surtout de le faire tourner en bourrique. « De toute façon, j’ai toujours la solution de la rendre éternelle. »

Ajouta-t-il alors dans un sourire en coin, pensant sincèrement les propos qu’il venait de prononcer. Ce n’était pas quelque chose qui le dérangeait en soit, de considérer qu’il pouvait très bien mordre Lerana dans le seul but de la transformer en vampire. Le buveur de sang n’avait aucun souci avec sa condition – contrairement à certain des siens, ce qu’il ne comprenait pas du tout, même si dans le cas de Coraline c’était quand même un peu normal – ni avec le fait de damner des humains à cette condition. Il l’avait déjà fait plusieurs fois, il pouvait très bien recommencer simplement en aillant envie de le faire.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Mar 27 Déc - 0:03


Prise sur le fait
A

lors que Coraline s'adressait à Hélio, force lui était de constater qu'elle s'identifiait totalement à sa situation, tant et si bien que les propos qu'elle lui tenait n'étaient finalement pas tant destinés à l'encourager lui qu'à la rassurer elle, car ce que disait son interlocuteur, la buveuse de sang ne pouvait pas l'ignorer. Leurs vies étaient éternelles, tout humain ne pouvait y être que de passage. N'étaient que des grains de sables dans une plage immense. Scott ne serait qu'un grain de sable. Mais certains étaient peut-être plus inoubliables, parce que plus beaux, plus brillants, plus importants... Il avait raison, même s'il ne savait pas du tout que leur conversation valait pour eux deux. Elle devait se faire une raison concernant sa relation avec Scott. Sauf qu'elle était incapable d'y parvenir. Elle aimait beaucoup trop cet humain, elle l'aimait bien trop fort. Et si les instants qu'ils devaient partager ne devaient être que peu de choses en comparaison de la durée que devrait avoir sa vie, elle voulait en profiter d'autant plus... ils avaient perdu tant de temps, déjà, à se fuir quand ils auraient dû comprendre qu'ils auraient dû s'aimer quand même. Les choses auraient été bien différentes alors, et peut-être à plus d'un titre. Enfin... Coraline était suffisamment romantique et/ou suicidaire pour songer que sa vie cesserait après celle de Scott. Elle avait peut-être parfois, en effet, la mentalité en accord avec son physique (ô combien exaspérant pour elle) de pré-adolescente. Mais bien sûr, on ne parlait pas d'elle. Et dans le cas d'Hélio, il y avait bien une autre solution, que le vampire ne manqua pas d'évoquer, et qui prouvait bien, quelque part, qu'il tenait plus à Lerana que ce qu'il daignait avouer. Quoi qu'en fait, à sa manière, il le lui avouait présentement, justement. Coraline esquissa un fin sourire.

-T'arriverais vraiment à faire ça ?
demanda-t-elle, qui ressentait que son interlocuteur était sincère. Faire subir une chose pareille à quelqu'un que tu aimes ? Lui faire vivre la même malédiction que la nôtre ?

Elle, elle ne s'en sentait pas capable, devenir un vampire avait été un véritable traumatisme pour elle, et même avec le temps, elle était loin de s'en être remise, elle rêverait de pouvoir revenir en arrière, de n'être qu'une simple humaine... Mais il est vrai qu'Hélio, de son côté, n'abordait absolument pas les choses de la même manière qu'elle, et ce n'était pas vraiment nouveau, Coraline le savait bien. Et elle admirait, d'ailleurs, cette aptitude, son aptitude, à tant aimer sa condition. Elle aimerait en être capable, parfois... Qui sait, peut-être qu'elle y serait parvenue si elle avait été mordue à ses vingt ans... pas maintenant.

-Enfin, tu me diras, au moins, toi, tu peux te le permettre.


Sous-entendu, elle, certainement pas. Mais elle songea bien rapidement que même si cette information était ce qu'il y a de plus vraie, elle aurait peut-être dû la garder pour elle.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 13 Fév - 17:29

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Hélio finalement avouait plus ou moins qu’il tenait vraiment à Lerana, du moins suffisamment pour envisager de la transformer si cela devenait sérieux. Le buveur de sang n’avait aucun souci avec cette perspective, bien au contraire. Au fond, il trouvait même que c’était une sacrée preuve d’amour. Quel autre cadeau pouvait-il offrir à une humaine ? La vie éternelle était un cadeau merveilleux, surtout si cela était pour rester constamment avec lui. Bon, il n’avait pas l’intention de s’emballer, mais c’était une idée qui lui avait déjà traversé l’esprit. Il n’avait pas l’intention de laisser une jeune femme à laquelle il tenait énormément, plus que d’autre donc, vieillir et partir de Notre Terre. Pas alors qu’il avait une tout autre solution. Coraline se montra visiblement surprise, mais si Hélio se doutait qu’elle le pensait sincère. Elle lui demanda s’il était vraiment prêt à faire ça. Le jeune homme ne perdit pas son sourire. Il appréciait Coraline, mais il était évident qu’ils ne voyaient pas les choses de la même manière. Après tout, la jeune femme ne vivait pas sa nature de vampire comme lui, parce que sa situation était plus compliquée. Il comprenait qu’elle ait plus de mal, bien sûr, il n’aurait pas aimé se retrouver coincé dans le corps d’un gamin de douze ans. Il faisait un effort avec elle donc, pour la comprendre, mais il ne comprenait vraiment pas les autres buveurs de sang qui ne profitaient pas pleinement de leur condition. Comme Joachin donc, qui avait besoin de Coraline pour aller lui chasser de la nourriture, ce n’était pas pour rien qu’ils ne s’entendaient pas.

« C’est là toute la différence entre toi et moi. »
Répondit-il dans un sourire en plongeant ses mains dans ses poches. « Je ne suis pas maudit. »

Voilà, il ne l’était pas. Il avait cherché à devenir un vampire, il en était un. Cela faisait des centaines d’années qu’il foulait Notre Terre, il avait eu l’occasion de voir à de nombreuses reprises le cycle de la vie. Il n’avait donc rien du tout contre sa nature, bien au contraire, il la changerait contre rien au monde. A quoi bon être une autre créature ou un humain après tout ? Parce que les vampires avaient la vie éternelle.

« Je me le permet oui. » Répondit-il aux propos de la jeune fille, se demandant si Coraline ne pensait pas à quelque chose de plus précis. Quand elle lui parlait de tout cela, Hélio commençait à avoir le sentiment qu’elle parlait d’expérience. Ce qui était sûr, c’était que sa condition à elle n’était pas du tout la même, qu’elle aurait vraiment pu rêver mieux. Comme être transformé à ses vingt ans, quand elle aurait été une sulfureuse jeune femme qui aurait fait tourné encore plus de tête en vampire. Mais elle n’était pas ça. « Tu aimerais bien pouvoir te le permettre ? »

Demanda-t-il finalement, décidant de se montrer plus curieux. Il avait vraiment l’impression qu’elle pensait à quelque chose de précis.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Lun 13 Fév - 19:58


Prise sur le fait
L

a remarque d'Hélio la heurta d'autant plus qu'elle était forcément vraie. Ou décelait en tout cas un fond de vérité sur laquelle elle ne pouvait pas fermer les yeux. Oui, pour elle, sa situation ne pouvait qu'être considérée comme une malédiction, parce qu'elle n'avait pas choisi son état, parce qu'elle était coincée dans un corps qui ne lui correspondait pas... C'était ça, le pire pour elle, en vérité, au-delà du fait, pour tout dire, de tuer tous ces gens pour se nourrir. Elle avait bien eu des scrupules, au début, mais plus le temps avait passé, plus ça lui était devenu naturel, au final, de faire du mal dans son propre intérêt. Elle savait que, de son côté, Hélio aimait sa situation, en même temps, il l'avait choisie. Il avait été maître de son destin... il ne pouvait sans doute pas comprendre, par conséquent, des états d'âme qu'il ne rencontrerait lui-même jamais. Oui, il avait effectivement raison, force lui était de le reconnaître. Si l'on observait les choses sous cet angle, elle était maudite, lui pas. Ça faisait plutôt mal à entendre, il n'en demeurait pas moins que c'était tout de même le cas. Et sa Lerena, si c'était ce qu'elle désirait, ne se sentirait peut-être pas maudite s'il devait la transformer. Bien au contraire, elle serait amplement satisfaite de la situation... Si elle devait transformer Scott... Eh bien, ils vivraient plus longtemps, c'est sûr, mais elle le condamnerait au malheur. Ce serait injuste que de le changer ainsi, pour toujours, irrémédiablement. Quand elle-même ne pourrait pas changer. Même si elle rêvait vraiment d'être quelqu'un d'autre. Mais ce quelqu'un d'autre, à choisir, elle voudrait être humaine, elle voudrait être une jeune femme. Aimée et aimable autant que possible. Elle fixa Hélio, décontenancée, quand il lui demanda si elle aimerait pouvoir se permettre de transformer quelqu'un d'autre, pour les mêmes motifs qui pousseraient Hélio à transformer sa belle humaine. Elle avait décidément trop parlé, elle ne pouvait pas le nier. Et si elle avait tant parlé, c'était sans doute qu'elle en avait besoin, parce que cette situation lui pesait décidément sur la conscience. Ce n'était pas possible, tout de même ! En n'importe quelle situation, elle était tout simplement incapable de ne pas penser à Scott, et au fait qu'en étant maudite... elle l'avait maudit aussi quelque part. Parce qu'il avait commis l'erreur de n'avoir jamais cessé de l'aimer. Ce qui était réciproque.

-Peut-être. J'en sais rien
, avoua-t-elle, qui n'en revenait pas de s'exprimer en ces termes, mais ne pouvait effectivement pas le nier sans faire preuve d'une manifeste mauvaise foi. La question ne se pose pas, de toute façon, alors peu importe.

Elle haussa les épaules en signe de défaitisme. Ça ne servait à rien de forcer son imagination à ce sujet. De toute façon inutile de se torturer pour rien.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Mar 4 Avr - 22:22

Coraline & Hélio
Prise sur le fait
Bon, il se montrait sans doute trop curieux, mais Hélio ne pouvait pas s’empêcher de le faire. Parce qu’il y avait quelque chose dans la façon de parler de Coraline qui le forçait à croire qu’elle souffrait de ce genre de situation. Bon, le vampire n’avait pas vraiment été de main morte non plus en affirmant que contrairement à lui, elle était maudite. Mais c’était la stricte vérité après tout. Coraline était maudite, parce qu’elle ne pouvait en aucun cas accepter sa nature de buveuse de sang. Elle était coincée dans le corps d’une enfant, c’était forcément plus simple d’accepter la situation quand on avait la possibilité de jouir pleinement de son corps. Hélio ne se gênait pas en tout cas pour profiter de la situation, un peu trop sans doute. Et concernant Lerana, même s’il avait un peu de mal à l’avouer, il savait très bien qu’il pouvait décider de la « maudire » au même titre que lui et qu’ainsi, ils allaient donc pouvoir jouir de l’éternité à deux. Ce n’était vraiment pas une perspective désagréable au final. En tout cas, c’était ainsi que le jeune homme voyait les choses. C’était ainsi qu’il voyait le monde.

Et quand il entendait de la part de Coraline qu’au moins, il pouvait se permettre de faire ce genre de chose, le jeune homme ne put s’empêcher de se questionner. Cela ne voulait peut-être rien dire du tout, c’était peut-être juste une remarque globale sur une situation globale. Après tout, c’était assez logique que Coraline n’allait jamais se retrouver dans la même situation qu’Hélio, pour la simple et bonne raison qu’il y avait peu de chance qu’elle puisse avoir une relation comme le vampire avait avec Lerana. Mais évidemment, le buveur de sang ne se rendait pas compte que justement, elle était plus ou moins dans la même situation. Elle ne pouvait seulement pas faire les mêmes choses que lui. En tout cas, la buveuse de sang lui rétorqua un « peut-être » qui n’était vraiment pas très convaincant, mais au moins elle ne niait pas. Cependant, quand elle précisa que de toute façon, la question ne se posait pas, elle ne pouvait que taire les « doutes » du vampire. Non parce que même si c’était quelque chose dont elle avait envie, elle n’y aurait pas accès de toute façon.

« C’est vrai. »

Se contenta-t-il de dire donc, concernant la situation de Coraline. Cela ne servait sans doute à rien que le jeune homme questionne plus encore son interlocutrice, qu’ils discutent de tout cela alors qu’elle n’y avait pas accès. Ils savaient parfaitement tous les deux qu’ils n’avaient pas la même vision de leur condition, parce qu’ils n’avaient pas non plus le même vécu et bien évidemment parce qu’ils n’avaient pas la même vie. Hélio ne pourrait sans doute jamais comprendre Coraline. Même s’il comprenait bien que la situation était compliquée pour elle.

« On t’attends je suppose. » Dit-il en faisant un signe de la tête vers le sac de Coraline, qu’elle devait emmener à Joachin. Une manière comme une autre de sa part de lui faire comprendre qu’il n’allait pas la retenir plus longtemps. « Ça serait dommage que ton protégé n’ait pas son repas chaud. »
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   Mer 5 Avr - 23:40


Prise sur le fait
C

e qui est certain, c'est qu'Hélio savait faire preuve d'un sacré franc-parler, mais c'était là une chose que Coraline ne lui reprocherait pas. Ce n'était pas agréable d'entendre son interlocuteur lui affirmer qu'elle ne pouvait pas se permettre les mêmes choses que lui, pour la simple et bonne raison que son apparence ne reflétait pas l'âge qu'elle avait réellement et que ce devrait toujours être un handicap pour elle, dans le moindre aspect de sa vie, mais en même temps, il avait raison de dire que c'était vrai, parce que ça l'était effectivement. Elle n'aimait pas devoir articuler cette affirmation, parce que ça la rendait trop réelle, inéluctable, mais en même temps, elle l'était bel et bien, c'était comme ça, et ils ne pouvaient que l'assumer. Ou du moins, elle ne pouvait que l'assumer. Elle préféra ne rien répliquer à cela. Au moins le buveur de sang semblait-il avoir la décence de comprendre qu'il valait mieux ne pas s'attarder plus longtemps sur un sujet aussi sensible, et elle ne saurait que l'en remercier. D'ailleurs, il semblait effectivement temps que leur conversation s'achève et qu'ils vaquent l'un comme l'autre à leurs activités. Ce semblait même parfaitement indispensable, en l'occurrence. Elle redescendit sur terre quand son interlocuteur lui fit remarquer qu'elle était attendue. Oui, effectivement, elle l'était. Cette discussion lui avait fait quelque peu oublier son objectif de base mais il était grand temps qu'elle emmène le cobaye qu'elle avait capturé pour le Sorcier aux grottes. S'il y avait bien quelqu'un qui n'appréciait pas qu'on le fasse attendre, c'était Dean Appers, et à choisir, Coraline, si possible, préférait demeurer dans ses bonnes grâces.

-Ce serait dommage, en effet
, confirma-t-elle dans un léger sourire, ravie tout de même du fait que son interlocuteur ne se soit pas montré plus insistant au sujet de ce qu'elle transbahutait et ait accepté l'excuse qu'elle soit partie en chasse pour le compte de Joachin. La vérité, bien moins glorieuse, se devait de rester un mystère pour lui. D'ailleurs, si Hélio pouvait ne jamais avoir affaire au Sorcier et à ses sbires et être protégé de tout risque éventuel de finir en objet d'étude entre les mains d'un psychopathe émérite, ce serait tant mieux pour lui. À une prochaine fois, alors. J'étais contente de parler avec toi.

Et ça n'avait rien d'emphasé ou d'ironique, elle le pensait vraiment. Elle avait été sincèrement ravie de pouvoir parler avec Hélio. Leur rencontre avait mal commencé, parce que les circonstances ne prêtaient pas spécialement à la discussion, mais au final, elle avait véritablement trouvé leur discussion constructive. Certes, ce n'était qu'une preuve de plus de son impuissance face à un destin qui jouait cruellement avec elle, mais au moins, elle avait pu partager sur sa situation, même si ce n'était qu'un peu.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Prise sur le fait [pv Hélio :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise sur le fait [pv Hélio :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise sur le fait [Ana & Sasha]
» Prise sur le fait ft. Mona
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes-