Partagez | 
 

 Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Dim 29 Nov - 9:07

En temps normal, déjà, si la situation n'était pas aussi complexe qu'elle l'était présentement, il n'aurait déjà pas été simple pour Andrew que de présenter à son meilleur ami sa petite amie. Non pas qu'il n'en ait pas l'envie, bien au contraire, même, depuis le temps, il était définitivement temps qu'il fasse connaissance, mais il en éprouvait forcément un peu d'appréhension. Avec sa famille (qu'il se préparait mentalement à perdre chaque jour qui passait, ça y est, c'était définitif), Penny et Léo étaient tout simplement les personnes qui comptaient le plus à ses yeux, et forcément, alors qu'ils allaient enfin faire connaissance, il éprouvait une certaine appréhension à l'idée que, pour une raison ou pour une autre, ils ne s'entendent pas. Bon, très objectivement (oui bon, très subjectivement), il ne voyait vraiment pas comment on ne pouvait pas aimer l'un et l'autre tant ils étaient autant le meilleur ami parfait que la petite amie parfaite à ses yeux, mais sait-on jamais. Et puis, il n'oubliait pas le conflit qui l'avait opposé un temps à son meilleur ami, au point que tous les deux avaient coupé les ponts un moment. Bon, les circonstances étaient différentes, logique que Léo lui en veuille de sortir avec une créature alors qu'il ne cessait de répéter qu'il ne supporter pas de le voir fréquenter sa créature d'épouse (mais au final, il avait bien eu raison, pour le coup). Cette affaire avec Jane avait pour de bon annulé ce conflit, mais Andrew espérait seulement que cette rencontre n'allait pas raviver un feu éteint. Non, il ne fallait pas qu'il se montre à ce point négatif, tout allait très bien se passer, et tout ce beau monde allait s'entendre. Après tout, Léo ne s'était pas fait prier pour aller à la rencontre de Penny, et tout ce qui pouvait un peu le sortir de son quotidien et lui faire oublier l'ignoble trahison d'Hardwick était bonne à prendre.

C'est qu'Andrew s'inquiétait encore beaucoup pour son meilleur ami, vraiment beaucoup, le fait d'avoir appris qu'il avait tenté de mettre fin à ses jours avait forcément encore amplifié cette inquiétude, et il ne pouvait s'empêcher de lui adresser régulièrement des regards soucieux. Il savait qu'il ne fallait pas, qu'il fallait éviter de le considérer comme un malade ultra-fragile pour espérer qu'il aille mieux, il fallait seulement lui montrer de la vie tous les plus beaux aspects, et une rencontre informelle, une bonne discussion autour d'un verre, ne pourrait qu'y aider, il voulait du moins y croire. Andrew tenta de cacher son appréhension à Léo tout au long du trajet, discutant de tout et de rien avec lui, jusqu'à ce qu'ils arrivent chez Penny. Quand la porte s'ouvrit, son premier réflexe fut de sourire en découvrant le visage de Penny, qui lui fit bien rapidement oublier son appréhension.

-Salut.
fit-il avant de déposer ses lèvres sur les siennes avant de s'écarter pour présenter enfin les deux protagonistes. Penny, je te présente Léo, Léo, Penny. Ce fut à ce moment là qu'il aperçut du mouvement derrière la jeune femme. Déa est là ?

Inutile de préciser que, au ton de sa voix, on pouvait comprendre qu'il n'était pas exactement enthousiaste à cette perspective.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Dim 20 Déc - 18:36

Depuis le temps.
Penny devait avouer qu’elle ressentait un peu d’appréhension à l’idée de rencontrer Leopold.  Depuis le temps qu’elle entendait parler du fameux jeune homme, par son petit-ami ou par sa colocataire. C’était quand même un sacré coup du sort qu’elle sorte avec le meilleur ami de ce Léo et qu’elle vive avec sa meilleure amie (et accessoirement, la fille qui était amoureuse de lui). Elle était vraiment contente de faire enfin sa connaissance, même si elle ne pouvait pas ignorer le fait qu’il y avait des petits détails délicats derrière tout cela. Elle savait que les deux meilleurs amis s’étaient disputés à cause de sa nature et elle savait que Déa souffrait un peu de ne pas avoir de sentiment réciproque de la part de son meilleur ami. Elle espérait vraiment que cet instant allait bien se passer, surtout qu’il y aurait Déa et  Andrew dans la même pièce. Penny n’avait pas pu demander à sa colocataire (et première habitante de cette maison) de quitter les lieux pendant la visite d’Andrew et Léo, elle ne s’était pas sentit capable de faire une telle chose à la sirène. C’était une occasion en plus pour elle de passer du temps avec son meilleur ami, même s’il y avait la présence du chasseur (et qu’elle devinait une certaine jalousie entre eux vis-à-vis du jeune homme). Alors forcément, la fée stressait un peu concernant l’arrivée des deux jeunes hommes dans la maison. Pour cela, parce que c’était ce qui marchait le mieux sur elle, elle avait passé une partie de son temps dans la cuisine à concocter des amuses bouches pour accompagner le verre qu’ils allaient partager ensemble (qui allait évidemment être sans alcool la concernant). Maintenant que son corps supportait bien mieux cette autre présence en lui, elle parvenait bien plus facilement à garder ce qu’elle manger. Autant dire que c’était agréable, surtout qu’elle commençait à avoir sérieusement faim régulièrement à présent. Elle avait réussi à s’occuper l’esprit un bon moment, avant qu’on ne frappe à la porte.

Quand Penny l’ouvrit, voyant Andrew, elle ne put s’empêcher de sourire. Elle se sentait toujours tellement mieux quand elle se trouvait en compagnie du chasseur, quand elle pouvait le laisser venir déposer ses lèvres sur les siennes. Le regarde de Penny se tourna vers Leopold quand Andrew entama les présentations, qui étaient peut-être un peu inutile en fait. Ce fut malheureusement à ce moment-là qu’Andrew comprit que Déa était présente. La fée ne prêta pas de suite attention aux propos de son petit-ami, levant une main vers Leopold.

« Je suis vraiment enchantée de faire ta connaissance. Depuis le temps que j’entends parler de toi. » Ca c’était sûr, elle avait l’impression de le connaitre alors que c’était la première fois qu’ils se croisaient vraiment. « Entres, fais comme chez toi. » Lui dit-elle alors, ce qu’il ne manqua pas de faire pour aller rapidement se diriger vers Déa et la serrer dans ses bras. Pendant ce temps, Penny attrapa la main d’Andrew. « Je ne pouvais pas lui demander de partir. Tu ne m’en veux pas trop ? »

Elle savait parfaitement que ce n’était pas facile, ni pour Andrew, ni pour Déa, de se retrouver ensemble comme cela. Mais elle espérait quand même que son petit-ami n’allait pas lui en vouloir pour ça.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Dim 20 Déc - 20:33

Déa aurait pu se contenter de s'en aller et de laisser le champ libre à Andrew, Penny et Léo, mais elle avait décidé de rester. Par fierté, d'une part, parce qu'il n'était pas venu, le jour où elle fuirait Andrew Hellsing (sauf si ce dernier lui pointait une arme dessus, auquel cas elle y réfléchirait à deux fois, tout de même), mais aussi par curiosité, car elle avait bien envie d'assister à la rencontre entre Penny et Léo. Et plus simplement, elle avait envie de revoir son meilleur ami (et l'homme qu'elle aimait, accessoirement). Même s'ils se voyaient très souvent, à présent, elle ne passerait jamais à côté d'une occasion de passer du temps avec le jeune homme. Elle n'avait pas bougé, donc, et avait aidé sa meilleure amie à mettre la table (mieux valait qu'elle ne s'aventure pas en cuisine, elle risquerait de gâcher tous les bons petits plats de la fée). Le moment venue, postée sur le canapé, elle attendait donc la venue de leurs deux invités, griffonnant un ou deux mots sur son carnet de notes (l'écriture lui était de nouveau un exercice plus simple depuis de retour de Léo. Elle resta à sa place quand ils frappèrent à la porte et que Penny les accueillit. C'est drôle, mais elle trouvait étrange de les voir tous les deux dans la même pièce. Mais étrange dans le sens le plus positif du terme. Elle se releva une fois que les deux hommes aient mis un pied à l'intérieur, appréciant la réaction d'Andrew en découvrant qu'elle était là. L'agacer était un véritable bonheur, pour elle, et elle le savourait sans franchement s'en cacher. Mais moins tout de même que l'étreinte que lui adressa Léo, et qui fit battre son coeur trop vite, comme à chaque fois. Elle voulut lui demander si il allait bien, mais elle préféra le lire sur son visage. "Bien" était sans doute encore un mot trop fort, mais elle appréciait vraiment de le voir aller un peu mieux chaque jour qui passait. Elle observait une amélioration réelle. Pour elle qui l'avait vu au fond du gouffre, c'était un vrai soulagement.

-Aux dernières nouvelles, j'habite ici.
ne put-elle s'empêcher de déclarer à l'adresse du chasseur, non sans espérer que cette remarque le ferait tiquer, bien sûr, bien que son propos tenait plus de la simple taquinerie que de la haine viscérale. Elle faisait vraiment des efforts pour non pas sympathiser avec Andrew, au moins le tolérer, mais il ne fallait pas trop lui en demander non plus. Mais je vais pas m'imposer si je dérange. ajouta-t-elle, cette fois à l'adresse de Penny.

Elle n'avait pas vraiment envie de s'en aller, mais le but de la manoeuvre était de faire se rencontrer Léo et Penny, si Andrew et elle devaient se sauter à la gorge constamment, ils gâcheraient complètement les choses, comme ils avaient trop souvent tendance à le faire quand ils étaient ensemble. C'était eux, qu'il fallait privilégier. Et ils tenaient normalement suffisamment à l'un et à l'autre pour faire en sorte que les choses se passent pour le mieux. Si son absence pouvaient y contribuer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mar 2 Fév - 23:12

Depuis le temps.
Leopold avait eu hâte de faire enfin la connaissance de Penny, parce que depuis le temps qu’il en entendait parler, il était quand même assez curieux. Elle était la petite-amie de son meilleur ami et la colocataire de sa meilleure amie, elle était tout simplement au cœur de sa vie en quelque sorte. Pendant un temps, Léo l’avait apprécié avant de découvrir qu’elle était une fée. Comment avait-il pu faire autrement que mal réagir quand il avait découvert que son meilleur ami fréquentait une créature, alors qu’il détestait celle qu’il avait épousée pour sa nature ? Il l’avait donc détesté, mais les choses étaient encore une fois différentes maintenant. Parce qu’il avait ouvert les yeux sur sa propre relation et que concrètement, il ne pouvait vraiment pas en vouloir à son meilleur ami d’être amoureux. Qu’elle soit une fée ou non, cela ne changeait absolument rien pour lui. L’important, c’était qu’Andrew soit heureux (et il tenait vraiment à ce détail maintenant qu’il avait clairement frôlé le fond du gouffre). S’il était heureux avec Penny, alors ça lui allait parfaitement. Surtout au vu de la situation et du fait que la jeune femme était enceinte, qu’ils allaient devenir concrètement une famille. Léo n’avait pas l’intention de remettre en question leur relation, il voulait simplement faire la connaissance de la jeune femme afin d’enfin la connaitre.

Il était un peu anxieux quand même, tout comme Andrew. Même si le jeune homme le cachait, Léo le connaissait assez pour savoir ce qu’il devait ressentir en cet instant. Mais bon, ça allait bien se passer. Qu’est-ce qui pouvait mal tourner après tout ? Après ce qu’il avait vécu, vraiment il n’y avait rien qui pouvait être pire que tout cela. En prime, il allait pouvoir passer du temps avec Déa, même si cela ne plaisait pas vraiment à Andrew apparemment. Léo ne se retint pas d’aller la saluer, il était content qu’elle soit là aussi. C’était rare – voir même impossible – les moments où il se retrouvait en compagnie de son et sa meilleur(e) ami(e). Leopold ne put s’empêcher de sourire à la remarque de Déa, quand elle affirma qu’elle habitait dans cette maison, tournant son regard vers le chasseur. Mais ce sourire diminua quand elle mentionna la possibilité de s’en aller, si elle dérangeait. Il n’avait aucune envie qu’elle parte. Même si le but de cet instant était qu’il rencontre la petite amie de son meilleur ami, il avait bien envie de le lier avec un moment passé avec Déa.

« Non, tu ne déranges pas. » Ces quelques mots de la part de Penny ne pouvait que donner envie à Leopold de l’appréciait, encore plus que ce qui était déjà le cas. Si Penny avait souhaité que sa meilleure amie s’en aille, il aurait sans doute protesté, mais il n’avait pas besoin de le faire. Leopold tourna ses yeux vers Andrew, à qui il adressa un regard entendu, pour lui faire comprendre qu’il devait se détendre. « J’aime bien l’idée qu’on se retrouve tous les quatre. »

C’était sans doute bête, mais cet instant lui prouvait bien qu’il avait bien plus qu’il ne croyait.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mer 3 Fév - 21:04

Andrew devait se détendre, oui, mais ce n'était pas si simple. Il n'avait jamais présenté personne à son meilleur ami, et étant donné l'importance qu'avait Penny dans sa vie (importance d'autant plus grande qu'elle allait devenir la mère de son enfant), il regretterait sincèrement que le courant passe mal pour une raison ou pour une autre. Mais quelle pourrait en être la raison, ceci dit ? Penny était la femme la plus exceptionnelle et adorable qui existe (bon, il n'était clairement pas objectif, mais il ne pensait pas être loin de la vérité pour autant), et Léo aussi était quelqu'un d'admirable, au point qu'Andrew ne savait pas trop ce qu'il avait bien pu faire pour mériter de les avoir dans son entourage. Tout se passerait bien. Il n'y aurait pas d'ombre au tableau. Ou bien si. Andrew avait espéré que, apprenant la teneur de la soirée qui devait se passer ici, Déa s'éclipserait, mais il n'en était rien, et il avait le sentiment que sa présence pourrait compliquer les choses. Ceci dit, il ne s'opposa pas à ce qu'elle reste, puisque Léo et Penny semblaient y tenir, et qu'il ne pouvait tout de même pas s'opposer au consensus. Et puis, au-delà de tout son ressentiment vis à vis de la sirène, il devait quand même lui reconnaître être une amie d'exception pour Léo (il lui devait sa survie, quand même), étant donné son état de fragilité actuel, il n'allait pas retirer du sillage de son meilleur ami ce qui pourrait lui permettre d'aller mieux. En ajoutant qu'il aimait l'idée qu'ils se retrouvent tous les quatre, Léo avait gagné pour de bon. Mouais. Si ça pouvait leur faire plaisir. Mais Andrew redoutait fort que la soirée vire au pugilat entre chaleur et créature. Ça n'encouragerait pas spécialement une première impression digne de ce nom.

-Je posais une simple question.
se contenta-t-il de dire, non sans une certaine mauvaise foi, car il est certain que s'il avait juste posé une question, elle n'était pas innocente. Enfin, il allait falloir faire avec.
-Bon ben, puisqu'on est d'accord, si on passait à l'apéro ?
embraya Déa en toute décontraction. Comme si elle était chez elle. Ah oui, c'est vrai, elle était chez elle.

Andrew n'appréciait pas outre mesure la façon de faire de Dea, son côté un peu sans-gêne l'avait toujours agacé (en même temps, il ne fallait pas grand chose pour qu'il se sente agacé par elle, d'un autre côté, son intention de briser la glace ne serait sans doute pas de trop... le temps que les conversations se libèrent, tout simplement. Déa les invita à s'installer autour de la table, où étaient disposé de nombreux amuses-bouches (visiblement, Penny avait mis les petits plats dans les grands).

-Allez, je vous sers à boire. De l'hydromel pour ces messieurs.
Et pour Dea, elle s'en servit un verre généreux avant de tendre les leurs aux deux jeunes hommes. Jus de pomme pour madame. ajouta-t-elle à l'adresse spéciale de Penny, qui n'était plus en état de boire de l'alcool.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Jeu 3 Mar - 21:51

Depuis le temps.
Penny se doutait bien qu’Andrew aurait aimé que Déa ne soit pas présente au moment où il lui présentait Leopold, mais la fée ne s’était vraiment pas vue demander à sa colocataire de quitter sa maison. Parce que même si cela faisait un petit temps maintenant que Penny vivait ici, c’était quand même la maison de la sirène dans un premier temps. La jeune femme ne pouvait donc pas demander à la sirène de partir, surtout que son meilleur ami venait quand même. Mais Penny ne voulait pas qu’Andrew prenne les choses mal, elle ne voulait vraiment pas qu’il se sente mal à l’aise. Sauf qu’elle le connaissait assez pour voir qu’il n’appréciait vraiment pas la présence de la sirène ou encore sa façon de répondre. Il n’avait pas juste posé de question, non, Penny le connaissait par cœur et ne se laissait pas prendre par ça. La fée serra plus fermement la main du jeune homme dans le sien, lui adressant un regard désolé. Penny se disait que la présence de Déa pouvait permettre peut-être de briser un peu la glace, d’enflammer la conversation. Et puis, Leopold semblait heureux qu’elle soit présente. D’ailleurs, Penny était persuadée qu’Andrew ne disait rien surtout parce que son meilleur ami avait affirmé qu’il était content qu’ils se retrouvent tous les quatre.  

Déa prit les rennes de la situation d’ailleurs, affirmant qu’ils pouvaient passer à l’apéro. Penny suivit le mouvement, s’installant dans le salon et laissant Déa servir les boissons. La fée s’était occupée de cuisiner les amuse-bouche (principalement pour faire taire son angoisse), la sirène s’occupait des boissons, elles étaient parfaitement complémentaires. Déa servit donc des verres d’alcool pour les deux jeunes hommes, se servit un grand verre d’alcool pour elle et tendit un jus de pomme à Penny. La fée l’attrapa dans un sourire, juste avant que Leopold ne prenne la parole.

« En fait Penny, félicitation pour le bébé. »

Penny agrandit son sourire en tournant son regard vers le meilleur ami de son petit-ami. Ce n’était pas grand-chose, mais ces mots lui faisaient vraiment plaisir. Parce qu’elle savait sans doute qu’elle n’aurait pas souvent ce genre de réaction. Même si c’était un peu compliqué au moins Andrew et Penny pouvaient compter sur Déa et Leopold (même si avec Déa, c’était un peu particulier, mais elle soutiendrait Penny de toute façon). Ils ne resteraient peut-être plus qu’eux quand leurs familles allaient découvrir la vérité sur leur relation. Penny n’avait pas vraiment grand espoir d’être soutenu par ses proches depuis la réaction de Sven qui prenait la situation bien trop à son compte. D’accord, les Hellsing se poseraient surement des questions sur la nature de la famille de la fée, mais ils n’allaient pas être en première ligne quand même. Oh non, c’était elle et l’enfant qu’elle porterait que les chasseurs voudraient éliminer en premier.

« Merci beaucoup Léo. » Le jeune homme lui répondit par un sourire, avant de reprendre la parole s’adressant cette fois ci plus particulièrement à Andrew.
« Vous avez trouvé un endroit où vivre déjà ? »
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Sam 5 Mar - 15:18

Non, Andrew ne posait pas une simple question, Déa en était convaincue. Il faudrait, pour le croire, qu'elle ne sache pas quelle animosité il lui vouait au quotidien (en même temps, c'était plus que réciproque), et ce n'était pas le cas. Qu'importe, grâce à Penny et à Léo, elle était priée de rester. Elle devait bien reconnaître apprécier être ainsi soutenue, sur ce coup. Ça l'arrangeait bien, elle n'avait pas franchement eu l'intention de s'en aller, surtout qu'elle était plutôt curieuse de savoir comment Léo et Penny allaient s'entendre, même si elle ne se faisait pas vraiment de soucis à ce sujet. Ils étaient les personnes les plus sympathiques et les plus agréables qui existent en notre terre, ils ne pourraient que s'adorer. Et en effet, Léo ne mit pas longtemps à gagner de nouveaux points, félicitant la fée pour sa grossesse. Déa afficha un sourire en coin. Elle savait que c'était vraiment important pour Penny de se sentir soutenue, en ce moment, et elle n'aurait pas l'occasion de l'être de grand monde, étant donné les circonstances. La sirène avait bien l'intention d'accorder à la jeune femme tout son soutien, même si elle ne pourrait sans doute jamais complètement approuver la relation de la créature avec le chasseur. Même si elle savait que leur amour était sincère, elle pourrait tout de même difficilement oublier que l'adoré de sa colocataire était un homme qui cherchait à tous prix à la tuer. Enfin... Penny la remercia, et Léo embraya, demandant au jeune couple s'il avait trouvé un endroit où vivre. C'est vrai qu'ils recherchaient activement une maison pour eux deux, et le petit asticot dans le ventre de Penny ne faisait que précipiter cette décision. Déa se tourna vers Andrew, qui prit alors la parole pour répondre.

- Pas encore, mais on cherche. J'espère qu'on trouvera rapidement.


Et il espérait réellement. Déa le voyait bien, et elle le comprenait. La situation n'était plus vivable ainsi qu'elle l'était, il fallait qu'ils puissent mener leur vie de famille ainsi qu'ils le voulaient, même si la difficulté pour eux n'était pas seulement de trouver un toit, c'était de trouver un toit où ils pourraient être préservés des foudres de la famille d'Andrew, qui prendrait forcément ses amours comme un affront, une insulte à tous les Hellsing.

-Ça va me faire bizarre, quand tu seras plus là.
répondit Déa.

Et en effet, même si elle avait très longtemps vécu seule et que Penny n'avait pas emménagé il y a si longtemps (pour se protéger d'Andrew, d'ailleurs - ironie, quand tu nous tiens), mais elle s'y était très vite faite. Et elle sentait dors et déjà que sa maison lui paraîtrait bien vide et bien triste sans elle, mais il fallait aller de l'avant.

-Et d'ailleurs, Léo, tu sais déjà où tu vas t'installer ?
demanda-t-elle alors, tournant son attention vers le jeune homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mar 19 Avr - 23:25

Depuis le temps.
Puisqu’ils étaient tous présent dans le salon de Déa (et de Penny pour le moment), Léo trouvait que c’était une bonne occasion pour parler du sujet qui tournait un peu autour d’eux tous, la grossesse de Penny. Celle-ci allait avoir de grande conséquence dans la vie de tout le monde. Outre le fait que les deux tourtereaux risquaient gros en se fréquentant, puisque la famille d’Andrew n’allait pas manquer de crier au scandale et au meurtre quand ils apprendraient la nouvelle, s’ils l’apprenaient, ils avaient aussi l’intention de s’installer ensemble. Ce qui était tout à fait normal, un couple avec un enfant devait vivre ensemble. Même avant son mariage avec Jane – même si ce n’était pas forcément une bonne chose de revenir sur ce détail, mais bon, c’était sa seule expérience dans ce domaine – Leopold avait vécu avec Jane. Si Andrew et Penny ne le faisaient pas encore, c’était simplement parce que la situation était plus compliquée pour eux. Le jeune homme ne pouvait pas se contenter de partir de chez lui en annonçant à sa famille qu’il avait envie de vivre avec une femme, ou encore parce qu’il avait besoin d’indépendance. Ça ne marchait pas vraiment comme cela chez les Hellsing. Pendant des années l’homme avait envié son meilleur ami d’avoir une famille si unie – même s’il n’avait pas eu à se plaindre de la sienne, mais Andrew avait en plus une tante, des cousines et un frère, ce qui n’était pas son cas – mais il était évident que cette union causé du tort au couple maintenant. Il était évident qu’Andrew, s’il entrait dans une relation, ferait plutôt installer sa femme dans la grande demeure qu’ils possédaient et où ils vivaient tous. Ce qui n’était pas possible là. Ils avaient donc besoin d’un peu plus de temps, afin de mettre vraiment en place les détails importants. Et visiblement, ils n’y étaient pas encore parvenus.

Déa affirma alors qu’elle allait trouver étrange que Penny ne soit plus là. Même si cela faisait peu de temps que la fée vivait avec son amie sirène, cela n’étonnait pas spécialement Leopold. On s’habituait rapidement à la présence d’une autre personne chez soi, surtout quand la présence était des plus agréables. Mais c’était une bonne chose que Penny et Andrew s’installent ensemble, en tout cas, Leopold trouvait ça vraiment bien. Même s’il devait vivre ailleurs lui, mais ça ce n’était qu’un détail. Un détail que Déa ne manqua pas de soulever.

« J’ai pas encore pris trop le temps de réfléchir à la question. »
Ce qui était vrai, même si en fait il n’avait pas vraiment d’endroit où il pouvait vivre. Du moins, il en avait, mais il n’avait pas une foule de possibilités. Il n’en avait qu’une seule en fait. « Je pense que je vais retourner vivre dans la maison de mes parents. »

Que pouvait-il faire d’autre de toute façon ? Ce n’était pas comme s’il allait pouvoir squatter plus longtemps avec Andrew. Il était certain que le jeune homme ne refuserait pas, mais il ne le ferait pas. Parce qu’il n’avait aucune envie de s’imposer dans la vie de ménage de son meilleur ami.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Ven 22 Avr - 22:03

Comme d'habitude, Déa mettait les pieds dans le plat et ne faisait pas les choses à moitié. D'un autre côté, si Andrew acceptait de mettre sa rancœur à l'égard de la sirène de côté, il lui fallait bien reconnaître qu'il n'y avait pas vraiment beaucoup de sujets qu'ils puissent aborder sans avoir quelque part, le sentiment d'en dire trop. C'était bien simple, soit ils acceptaient d'aborder quelques sujets délicats, soit ils marchaient complètement sur des œufs, et cette rencontre à ses yeux importantes (son meilleur ami et la femme de sa vie, tout de même) prenait un caractère aussi superficiel qu'inutile. Certes, il aurait tout simplement préféré que la jeune femme ait la décence de s'éclipser, mais puisque ce n'était pas dans ses intentions, il devait au moins lui reconnaître qu'elle cumulait nombre d'efforts pour entretenir la conversation, même si cela était pour aborder les sujets qui fâchent... comme la décision de Penny et d'Andrew d'habiter ensemble, par exemple. Certes, ce sujet n'était pas vraiment un sujet "qui fâche", Andrew savait de Penny que Déa n'avait pas émis de résistance à l'idée de perdre sa colocataire, et Léo s'était montré infiniment compréhensif de son côté, malgré les circonstances. Et c'était justement ça qui l'inquiétait un peu. Oui, Léo était compréhensif, en attendant, Andrew avait quand même le sentiment de l'abandonner au moment où il avait vraiment besoin de lui. Il se sentait pris entre deux feux, et même si les principaux concernés ne cessaient de le rassurer à ce sujet, il ne parvenait pas à l'être complètement pour autant, c'était tout bonnement plus fort que lui.

À la question une fois de plus très subtile de Déa, Léo répondit donc qu'il n'avait pas encore vraiment réféchi à l'endroit où il allait vivre quand il ne pourrait plus occuper la chambre d'ami des Hellsing. Il évoqua alors la possibilité d'aller retourner dans la maison de ses parents. Certes, c'était une option solide, et Léo ne pourrait pas sans cesse vivre au crochet de son meilleur ami, mais la perspective de le laisser vivre seul si tôt après sa tentative de suicide, alors qu'il était encore fragile psychologiquement et dans la demeure de ses parents, qui plus est, forcément imprégnée de leur souvenir, ne le rassurait pas le moins du monde, c'est une certitude. Il tourna son regard vers Déa, et, pour la première - et très certainement la dernière - fois de leurs existences, ils eurent un regard de connivence, il semblait qu'ils soient d'accord. Il était trop tôt pour laisser Léo seul. Andrew n'aimait pas Déa, mais il savait qu'elle tenait sincèrement à Léo... Elle lui avait sauvé la vie, tout de même. Et elle le prouva.

- Ou sinon... y'aura bientôt une chambre vide, chez moi. C'est que j'ai commencé à prendre l'habitude de la coloc, moi.
suggéra Déa de son habituel ton détestablement léger.

Mais pour une fois, il approuvait une idée de Déa.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Dim 22 Mai - 14:27

Depuis le temps.
Penny savait parfaitement que ce genre de moment n’allait pas vraiment pouvoir se reproduire souvent. La jeune femme avait déjà réussi à passer du temps en compagnie d’Andrew et de Déa en même temps, mais c’était toujours assez compliqué. Parce qu’il y avait une foule de sujet assez délicat à aborder et que sa meilleure amie sirène ne manquait pas de lancer sur la table d’ailleurs. La fée savait parfaitement que l’homme qu’elle aimait s’en voulait de pousser un peu Léo à la porte. Ce n’était pas le cas, il était évident que le jeune homme ne pouvait pas se contenter de vivre sa vie au crochet de son meilleur ami, mais Andrew avait quand même le sentiment de l’abandonner. Penny s’en voulait un peu de précipiter les choses avec sa grossesse aussi. Et honnêtement, elle n’aurait eu aucun mal à accueillir Leopold chez elle si jamais cela avait été nécessaire. Le jeune homme avait quand même tenté de se donner la mort, ce n’était pas un acte à prendre à la légère. Et Penny était de loin le genre de femme à abandonner quelqu’un, elle n’avait aucune envie que le meilleur ami d’Andrew et Déa se retrouve seul à cause d’elle. Et quand elle l’entendit dire qu’il irait sans doute vivre dans la maison de ses parents, Penny ne put s’empêcher d’avoir une pointe de tristesse pour lui. Parce qu’elle savait que trop ce que cela faisait de vivre dans une maison remplit de souvenir d’une vie passée. Ce n’était pas que pour se protéger des Hellsing – ce qui était évidemment loin d’avoir été le cas – que la fée avait accepté de venir vivre chez Déa, elle avait eu besoin de s’éloigner un peu de sa vie avec Joshua. Avec les épreuves que Leopold était en train de traverser, ce n’était pas une bonne chose qu’il retourne vivre dans une maison chargé de souvenir particulièrement douloureux. Il avait quand même perdu ses deux parents…

Mais Penny n’eut pas à réagir aucunement avant que Déa ne reprenne la parole affirmant qu’il y avait une chambre de vide chez elle. La fée tourna vivement son regard vers sa meilleure amie, ne sachant pas vraiment si c’était plus une bonne idée. En soit, Penny était d’accord sur le fait que Léo ne pouvait pas vraiment vivre seul, mais de là à faire une colocation avec Déa ? La fée ne savait que trop bien ce que vivait la sirène concernant ses sentiments pour le jeune homme, ce n’était pas comme ça que ça allait aller mieux. A moins… que ça prenne un sens où ça ne pouvait qu’aller mieux. Vivre ensemble, ça pouvait provoquer des situations. En tout cas, Leopold ne semblait pas forcément bien à l’aise non plus.

« Ça serait cool, mais… j’ai pas du tout envie de te déranger. »
Comme si Leopold pouvait déranger une seconde Déa. « Je serais assez rassurée qu’une autre personne vive avec Déa pour ma part. Je me demande vraiment comment elle a réussi à vivre toute seule avant. »

Ajouta finalement Penny sur le ton de la plaisanterie, lançant un regard amusée à sa colocataire.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mar 24 Mai - 20:09

Déa se sentait partagé entre le bien-fondé de sa proposition et ce qu'elle se découvrait de propension à se faire du mal. La proposition d'héberger Léo lui était venu spontanément, et pas une seule seconde, elle n'y avait vu de la malice. Certes, elle avait effectivement songé qu'elle apprécierait de passer ainsi plus de temps avec lui, puisqu'elle n'aimait rien plus que d'être avec lui, mais sa suggestion n'avait pas été l'impulsion d'une malice quelconque, les circonstances voulaient seulement que ce lui paraisse être la meilleure solution. Pas tant pour elle que pour son "meilleur ami". Penny allait emménager avec Andrew, Léo ne pouvait plus rester sous le toit des Hellsing, et il y aurait une chambre vide chez la sirène. Elle ne mentait pas en affirmant avoir pris goût à la colocation. C'était un rythme auquel il fallait s'habituer, c'est vrai, mais ceci fait, elle se rendait bien compte de quelle solitude elle affronterait, sans Penny. Il y avait largement assez de place chez elle pour héberger le jeune homme, et il était bien sûr hors de question de le laisser vivre seul, pas encore, il était encore beaucoup trop fragile, c'était impensable. Déa, une fois sa proposition faite, regarda alternativement ses différents interlocuteurs. Elle-même n'était pas tout à fait sûre de son choix. Oui, elle serait vraiment heureuse de vivre avec Léo, mais elle ne doutait pas que ce n'était pas ainsi qu'elle se guérirait de ses sentiments pour lui (et non, elle n'espérait pas que cette cohabitation réveille de nouveaux sentiments chez le jeune homme, il ne l'aimait pas et ne l'aimerait jamais, il fallait qu'elle fasse avec)... D'un autre côté, ce n'était qu'une proposition temporaire, et son bien-être avait bien plus d'importance que le sien. Andrew lui avait adressé un regard qu'elle voulait croire approbateur. Léo, quant à lui...

Malgré elle, Déa sentit son cœur se serrer à la réponse de Léo. C'était idiot, mais elle entendait dans ses propos un refus poli, et il était compréhensible. Il connaissait ses sentiments pour lui, forcément, il pouvait lui prêter de mauvaises intentions, ou tout simplement craindre de lui faire du mal en vivant avec elle. Qu'il la dérange ou non, ce n'était pas vraiment la question. Bien sûr qu'il ne la dérangerait pas, il ne la dérangerait jamais. C'était peut-être elle, plutôt, qui risquait de le déranger. Déa voulut prendre la parole, mais Penny la devança avec humour. Déa lui adressa un sourire amusé, mais aussi empreint d'une certaine reconnaissance. Elle n'avait pas été sûre de son coup, et elle se sentait rassurée d'obtenir ainsi l'aval de quelqu'un d'aussi raisonnable que Penny, et qui était au courant de ce qu'elle éprouvait pour celui qu'elle se proposait d'héberger.

-Ouais, je suis une vraie plaie, toute seule, je me laisse aller.
plaisanta Déa, sur la même lignée, avant de tourner son regard vers Léo. Tu me déranges pas... mais je comprendrais que tu refuses. ajouta-t-elle, sachant qu'il saurait pertinemment ce qu'elle voulait dire par là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Jeu 30 Juin - 17:35

Depuis le temps.
Leopold était vraiment surpris de la proposition de Déa. Il l’appréciait, évidemment, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir un peu mal à l’aise. C’était comme ça depuis qu’ils s’étaient retrouvés, le jeune homme était incapable de ne pas penser par moment aux sentiments que la sirène avait pour lui. Elle pouvait peut-être passer au-dessus, elle n’en avait peut-être plus à force, mais ça planait toujours au-dessus d’eux. Du moins, c’était ce qu’il se disait. Ils se voyaient tout le temps maintenant – quand Léo n’était pas avec Andrew, il était avec Déa, parce qu’aucun de ses deux meilleurs amis n’avait envie de le laisser seul – mais ce n’était pas la même chose de vivre ensemble quand même. Même si ce n’était que pour un temps, le temps que le jeune homme parvienne enfin à prendre un peu le dessus sur sa vie, qu’il parvienne à la reprendre en main. Ce qui n’était vraiment pas évident, par moment il se demandait même s’il en était capable. S’il n’y avait pas eu tout ça, évidemment que Leopold aurait accepté directement de vivre avec Déa. Mais il avait peur d’être un vrai boulet, de faire plus de mal que de bien à sa meilleure amie. Elle devait déjà le supporter au quotidien, il n’avait pas besoin de lui imposer en plus la vie quotidienne. Mais en même temps, le jeune homme se doutait qu’on n’allait pas forcément lui laisser le choix, il voyait bien Andrew et Déa accepter qu’il vive seul. Et en même temps, il n’avait pas forcément envie de le faire non plus. Leopold ne voulait vraiment pas vexer sa meilleure amie. Et il fut un peu maladroit en répondant.

Penny n’avait pas tardé à prendre la parole pour le contredire sur le ton de l’humour et le jeune homme ne put s’empêcher de se demander si elle ne tentait pas de rattraper un peu le coche. Déa répondit aussi sur le ton de l’humour, affirmant qu’elle se laissait aller toute seule. C’était évidemment idiot, il n’y croyait pas une seule seconde. Mais quand elle lui dit qu’elle comprendrait qu’il refuse, le jeune homme comprit qu’il l’avait vraiment vexé ou blessé (il ne savait pas trop) en lui disant qu’il ne voulait pas la déranger.

« C’est vrai que je suis parfaitement fiable pour ne pas se laisser aller. »
Rétorqua-t-il, plaisantant aussi, même s’il y avait bien trop un fond de vérité là-dedans. On savait parfaitement ce qu’il avait essayé de faire quand il s’était retrouvé seul. Mais bon, ce n’était pas forcément le moment de rappeler ça à tout le monde. « Si ça ne te dérange pas, alors ça me ferait vraiment plaisir. »

Il était sincère, vraiment, il avait bien envie de vivre avec Déa. Mais il espérait vraiment qu’en le faisait, il n’allait pas plus causer de dommage qu’autre chose. Parce qu’il ne voulait pas la faire plus souffrir que ce qu’il n’avait fait quand il était avec Jane et même après. Il tenait trop à elle pour ça.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Ven 1 Juil - 0:15

Andrew n'avait pas entièrement confiance en Déa, et il n'aurait jamais entièrement confiance en elle. C'était comme ça, il n'en était tout simplement pas capable, il avait bien trop conscience de ce qu'elle était, et s'il avait entièrement accepté la nature de Penny, elle était bien la seule pour laquelle elle ferait un effort, certainement pas pour la sirène exubérante qui avait pour seul mérite de tenir suffisamment (en fait trop, mais le chasseur était trop aveugle pour s'en rendre compte) à Léo pour l'aider à tenir le coup en cette période difficile. S'il y avait une meilleure manière de procéder, s'il n'avait pas à remettre le jeune homme aux mains d'une sirène, il le ferait sans hésiter, mais il n'avait pas le sentiment d'avoir le choix, bien au contraire. Qui était encore là pour soutenir Léo en cette période difficile ? Hardwick était une garce de premier ordre, il ne parlait apparemment plus à Perséphone Enjolras (de toute façon, il n'aurait sans doute pas été plus en sécurité avec ses cinglés de parents), il n'avait plus d'amis... Depuis toute cette histoire, il y avait lui, et il y avait Déa (qui, tout de même, il ferait preuve d'une grande mauvaise foi s'il affirmait l'avoir oublié, lui avait sauvé la vie). Puisqu'il n'allait plus pouvoir l'héberger (ou disons plutôt que ce n'était pas la meilleure manière de commencer une vie à deux que d'admettre un squatteur), c'était une bonne chose que la jeune femme prenne la relève. Léo, quoi qu'il puisse potentiellement en dire, était encore bien trop faible pour s'assumer seul. Ou du moins, Andrew le pensait... Ce n'était pas encore le moment. En fait, le chasseur aurait bien du mal à se raisonner et à admettre, à un moment donné que Léo était remis sur pied et qu'on ne courait plus de risques à le laisser tout seul.

-Ben voyons, bien sûr que ça ne me dérange pas !
répliqua Déa avec son aplomb habituel qui agaçait tant Andrew.
-De toute façon, on a encore un peu de temps,
pondéra Andrew, l'air de rien.

Au fond, ce qui l'agaçait tant, ce n'était peut-être pas seulement le fait qu'une créature héberge Léo sous son toit (encore une), mais davantage le fait de constater les limites de son amitié. Il savait que Léo n'aurait de cesse que de lui répéter que ce n'était pas le cas, mais Andrew avait quand même un peu le sentiment d'abandonner le jeune homme au moment où il avait le plus besoin de lui. Oui, il serait présent à ses côtés, mais ça n'y changeait rien. Il ne pourrait plus l'être de la même manière, et il savait pertinemment qu'il risquait fort d'être la proie de ses propres priorités, même si ça ne l'enchantait pas et qu'il trouvait cela pour le moins égoïste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Ven 29 Juil - 18:32

Depuis le temps.
Finalement, avec un peu de temps, tout le monde allait dans le même sens. Il n'y avait de toute façon, pas mille questions à se poser. Leopold était encore trop fragile pour vivre seul et réussi à s'assumer sans la présence de ses meilleurs amis. Penny avait parfaitement conscience qu'il allait réussi à s'en sortir, qu'il allait parvenir à remonter la pente, mais il avait besoin de temps, de beaucoup plus de temps. Et puisqu'elle et Andrew avaient pris la décision de vivre ensemble (décision qui ne faisait que ravir la fée), c'était plus difficile pour Léo de vivre avec Andrew. Même si, sans autre solution possible, Penny aurait bien sûr accepté que le meilleur ami de son petit-ami (et meilleur ami de sa meilleure amie, pour ne pas dire l'homme qu'elle aimait) vienne vivre avec eux. Elle avait parfaitement conscience du cap difficile que Léo devait traverser, alors elle n'aurait pas été capable de l'abandonner à son sort. Elle aurait accepté qu'ils vivent ensemble, même si ce n'était pas forcément l'idéal pour commencer une vie de couple. Et ce n'était pas forcément mieux pour Leopold non plus. Il n'avait pas besoin de s'installer avec un jeun couple (bientôt jeunes parents), il risquerait de trop ressasser ce qu'il avait perdu de son côté. Et il aurait sans doute eu le sentiment d'être de trop. Penny ne voulait pas ça pour le jeune homme et elle était ravie qu'une solution soit trouvé. En même temps, la fée n'était pas vraiment surprise que Déa propose à son meilleur ami de vivre avec elle. S'il y avait bien des personnes en Notre Terre qui s'inquiétait pour le jeune homme, c'était Andrew et Déa. Même si les deux jeunes gens n'avaient pas vraiment pour habitude de s'appréciaient, ils ne faisaient des efforts que pour Penny et Léo. Encore un point commun entre eux.

Enfin bon, cela ne dérangeait donc pas Déa de l'héberger et Penny au vu du sourire qu'elle vit naître sur le visage de Leopold se dit que cela lui faisait plaisir aussi. Andrew pondéra simplement un peu la conversation en affirmant qu'ils avaient de toute façon le temps. La fée connaissait par coeur son petit-ami, elle savait bien que cette situation ne lui plaisait pas vraiment. Parce qu'il ne devait pas se sentir suffisamment présent pour son meilleur ami, parce qu'il n'aimait pas Déa. Par moment, la jeune femme se disait qu'il aurait été quand même bien mieux qu'ils envisagent de s'installer ensemble plus tard. Mais la situation les avait un peu rattrapé quand même. Penny attrapa la main de son petit-ami, dans un geste qu'elle voulait naturel mais quand même rassurant.

"Oui, ce n'est pas pour tout de suite."

Mais, dans pas trop longtemps quand même non plus. Enfin, ce n'était de toute façon pas pour le lendemain non plus. Ils avaient besoin de temps pour trouver la bonne maison, pour s'installer complètement ensuite. Mais ça viendrait sans doute plus rapidement que ce qu'Andrew voulait.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mer 3 Aoû - 17:08

Le sourire qu'afficha Léo rassura quelque peu Déa sur sa décision. Au fond, sa proposition était honnête, il s'agissait simplement de ne pas laisser son meilleur ami seul alors qu'il était encore très fragile psychologiquement, mais elle aurait compris sans mal qu'il en éprouve un trop grand malaise pour accepter. Certes, Déa n'avait pas la moindre intention de sauter sur Léo à la moindre occasion sous le prétexte qu'il vivait sous son toit, mais une certaine réticence se serait comprise tout de même. Quoi qu'il en soit, il semblait satisfait de cette décision, et Déa l'était aussi, voulait croire que Penny l'était tout autant (en même temps, qui voudrait d'un squatteur, même aussi sympathique que Léo, au moment de démarrer sa vie à deux). Seul Andrew semblait vouloir jouer ne serait-ce qu'encore un peu les rabats-joie. Peut-être qu'il lui reprochait de savoir être plus utile à Léo que lui-même en cet instant, ou tout simplement lui rappelait-il qu'il ne pouvait pas l'encadrer... Elle n'en savait rien, elle décidait de s'en moquer. Ce n'était pas leur petite bataille d'égo, qui durait au demeurant depuis une éternité, qui devait être au centre de leurs préoccupations, pour l'heure. Seul leur meilleur ami comptait. Et s'ils avaient techniquement encore un peu de temps, tout restait relatif. Plus tant de temps comme ça, quand même, neuf mois (moins que ça, même), ça passe vite, et un déménagement, ça ne se fait pas en un claquement de doigts. Au fond, ce n'était certainement pas plus mal qu'ils s'organisent rapidement... Même si sa colocation avec Penny allait définitivement lui manquer. Elle s'était vraiment habituée à l'avoir sous son toit.

-C'est sûr, mais ça va passer vite quand même
, observa Déa, qui quelque part avait un chouias à cœur de contredire Andrew pour le simple plaisir de le contredire. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, vous serez ensevelis sous les couches et les biberons, plaisanta-t-elle d'un ton léger, même si elle voulait croire sans mal que ça viendrait effectivement bien plus vite qu'ils ne le pensaient. D'ailleurs, à ce sujet... ajouta-t-elle, tournant un regard qui brillait d'une malice soudaine vers Penny, vous avez discuté déjà des parrain et marraine que vous allez choisir ?

Ça, c'était la petite question chargée de sous-entendu qui va bien. Penny lui avait officieusement fait comprendre qu'elle voulait l'avoir pour marraine, et Andrew avait envie de l'entendre approuver ce choix... Et elle ne pensait pas qu'aborder le sujet soit malvenu en présence de Léo, parce que si Penny choisissait la marraine et Andrew le parrain, qui d'autre que Léo pourrait être candidat ? (Son frère, peut-être, mais vu les circonstances...) Alors même si pour ça aussi, ils avaient le temps, ça lui semblait être un sujet suffisamment intéressant pour être mis sur le tapis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Lun 19 Sep - 22:24

Depuis le temps.
Leopold était sincèrement content de vivre avec Déa, même si ce n’était pas pour tout de suite. Bien sûr, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se demander comment ça allait être – au début au moins – quand il allait s’installer, concernant les sentiments que la sirène avait pour lui. Léo aurait aimé que d’apprendre cette nouvelle ne change absolument rien à leur relation, mais il ne pouvait pas nier que tout était quand même un peu différent. Sauf qu’il avait justement à cœur de pouvoir retrouver une vraie complicité avec Déa, qu’ils puissent retrouver vraiment leurs amitiés comme avant (et même peut-être plus en réalité). Ils allaient pouvoir y arriver en vivant ensemble et de toute façon, il était évident que ses amis n’allaient pas le laisser vivre seul. Il n’était pas question non plus qu’il s’impose dans la vie d’Andrew et Penny. Même si l’homme semblait un peu plus sceptique que tous les autre, mais Léo pensait connaître assez son meilleur ami pour se doutait de la raison. Il devait croire qu’il n’était plus aussi capable que cela de l’aider, alors que c’était entièrement faux. Bien au contraire, il l’aimait comme personne et le jeune homme avait vraiment de la chance de l’avoir dans sa vie. Il n’était pas question qu’il se pose ce genre de question. Mais bon, ils avaient le temps de voir en effet, même si ce temps allait sans doute passer très rapidement.

Leopold sourit de plus belle quand Déa affirma qu’ils allaient rapidement se retrouver ensevelis par les couches et les biberons. Le jeune homme était parfaitement d’accord avec sa meilleur amie, il était évident qu’ils n’allaient pas voir le temps passer (et en même temps, trop le voir passer en un sens). Mais alors que le sujet était juste bon enfant, Déa ne manqua pas de mettre sur la table un détail qui risquait fort de rendre cette conversation bien plus particulière. Quand Déa demanda au couple s’ils avaient déjà discuté des personnes qu’ils allaient choisir comme parrain et marraine, elle portait son regard sur Penny. Léo ne put s’empêcher de croire qu’il y avait quand même des sous-entendus dans les propos de sa meilleure amie. Et au vu du regard que la fée lança à sa colocataire, c’était plus évident encore.

« Nous n’avons pas encore pris la peine d’en discuter. » Ajouta-t-elle et Léo tourna son regard un instant sur Déa, avant de le porter sur Andrew. « Je serais assez curieux de connaître vos choix. »

C’était peut-être mal venu de la part de Léo de croire qu’il était quand même bien placé pour faire partie du choix de son meilleur ami, parce qu’il était évident qu’il n’était pas le seul candidat. En réalité, le jeune homme avait toujours espéré que son meilleur ami finirait par avoir plusieurs enfants afin de pouvoir désigner son frère, puis lui comme parrain. Et au vu de la situation, il était clair qu’Aaron ne pouvait de toute manière pas être envisagé. Bref, il se posait bien la question aussi, d’autant plus qu’il osait croire deviner le choix de Penny.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mar 20 Sep - 17:35

Pour une fois (mais elle ne lui donnerait pas l'occasion de s'y habituer, certainement pas), Andrew devait bien reconnaître que Déa avait raison. Ils avaient beau affirmer l'un comme l'autre qu'il leur restait un peu de temps avant d'emménager ensemble et la naissance du petit. Ils ne verraient sans doute pas le temps passer d'ici le moment où ils se retrouveraient, comme le disait si subtilement la sirène, "ensevelis sous les couches-culottes". Ceci dit, ça ne le dérangeait pas réellement. À vrai dire, il avait hâte que leur enfant naisse, qu'il puisse le tenir entre ses bras, que la famille qu'il s'imaginait en esprit trouve une concrétisation dans sa vie... Tout irait vite... et aurait l'air de passer trop lentement en même temps. Le temps dans toute sa concrétisation, somme toute. Quoi qu'il en soit, il n'était pas temps d'en discuter encore... quand bien même il aurait souhaité y aller de ses propres remarques, Déa ne lui en aurai pas laissé la possibilité quoi qu'il en soit, puisqu'elle ne loupa pas une occasion de poser au couple une question indiscrète. D'autant plus indiscrète qu'il avait le sentiment que si lui et Penny n'avaient pas encore discuté du sujet ensemble, Penny l'avait fait avec Déa... La réponse qu'attendait la sirène était évidente... et quand Léo se joignit à elle, il fut évident que lui aussi attendait une réponse équivalente. D'un autre côté... Ils avaient certainement raison.

-On n'en a pas encore parlé, c'est vrai...
dit-il en tournant son regard en direction de sa compagne. Il détourna ensuite les yeux pour les poser alternativement sur Déa et Léo, les deux seules personnes qui soutenaient bel et bien le couple qu'ils formaient, en dépit des difficultés et de tout ce qui rendait leur couple normalement interdit. Si deux personnes méritaient de devenir le parrain et la marraine de leur enfant, c'était sans aucun doute eux deux. Mais j'ai comme l'intuition qu'on a nos parrain et marraine en face de nous.

Il ne pensait pas s'avancer en affirmant cela, car ils étaient le choix le plus logique, ce même si le chasseur détestait Déa. Il ne pouvait quand même pas nier mériter d'être la marraine de leur enfant. Elle faisait l'effort d'accepter leur relation, elle avait sauvé la vie de Léo... Elle le méritait amplement. Et puis, elle était la meilleure amie de Penny. Quant à Léo... le choix était évident à ses yeux. En d'autres circonstances, il aurait sans doute pensé à son frère, mais il est évident qu'Aaron n'accepterait certainement pas d'être le parrain d'une créature. Léo serait un parrain parfait, il en était sûr. Oui, il pensait ne pas prendre risque en parlant en leur deux noms. Leur simple présence ici, en cet instant, était la preuve qu'elles méritaient un tel titre... Et ils seraient dignes de lui... Oui oui, même Déa. Même si ça le tuait de l'admettre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mer 16 Nov - 15:50

Depuis le temps.
Penny adorait vraiment Déa, plus que tout. Elle était sa meilleure amie, comme une sœur de cœur. Mais parfois, la sirène avait quand même le don de mettre les pieds dans le plat et volontairement en plus. Parce que la fée ne se faisait pas d’illusion, la jeune femme ne parlait pas du parrain et de la marraine de leur enfant futur par hasard. Penny avait affirmé à sa meilleure amie qu’elle la voulait comme marraine, parce qu’elle envisageait difficilement demander à quelqu’un d’autre de l’être. Déa était sa meilleure amie, sa colocataire pour l’heure, elle était vraiment très importante pour elle. Et en plus de tout cela, elle était là pour la soutenir et elle soutenait le couple qu’elle formait avec Andrew, malgré le fait qu’elle n’aimait pas du tout le chasseur (ce qui était réciproque d’ailleurs). Léo et Déa étaient les seuls personnes qui les soutenaient vraiment, qui acceptaient les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre. Même si peu de personne était au courant, Penny savait parfaitement que ses proches n’allaient pas tous être ouverts d’esprit. Même si Déa n’avait pas aimé l’idée au début, elle avait fini par l’accepter. Quand serait-il des autres ? Elle ne savait pas et au fond, elle avait peur de savoir. Pour toutes ces raisons, la jeune femme ne pouvait que croire que Déa méritait vraiment d’être la marraine de ce petit bout qui grandissait tranquillement dans son ventre. Mais en attendant, la jeune femme aurait vraiment aimé que sa meilleure amie n’en parle pas maintenant. Elle pouvait vraiment compter sur Déa pour toujours faire venir les sujets « fâcheux » sur le tapis. Parce qu’elle n’avait aucune idée de ce que pouvait bien penser Andrew sur ce détail. Quand bien même, elle se doutait que Léo serait sur sa liste pour être le parrain de leur enfant (ce qu’elle ne pouvait qu’approuver) puisque son frère n’accepterait jamais. Penny tourna son regard vers son compagnon quand ce dernier répéta le fait qu’ils n’en avaient pas parlé encore. En même temps, c’était beaucoup trop tôt. Ils ne vivaient même pas encore ensemble, la grossesse de Penny ne se voyait pas encore, il ne fallait pas mettre la charrue avant les bœufs.

Quand Andrew reprit la parole, pour affirmer que les parrains et marraines de leur enfant se trouvaient devant leurs yeux, Penny ne put s’empêcher d’afficher un large sourire. Ils n’en avaient jamais parlé, mais Andrew était bien placé pour se douter du choix de la fée. Et elle appréciait qu’il l’accepte… pour elle. Parce que c’était forcément pour elle, au vu des ressentiments qu’il avait envers Déa. Il faisait tant pour elle, ce qui ne pouvait que la toucher énormément. Et dans ces moments comme celui-là, Penny savait qu’elle ne pourrait jamais aimer quelqu’un aussi fort qu’elle n’aimait Andrew (oui, pas même son ex-mari). Et le regard qu’elle lança à l’homme ne pouvait que témoigner tout ce qu’elle ressentait à cet instant, à quel point elle l’aimait, à quel point elle appréciait ce qu’il faisait pour elle.

« Je ne sais pas trop moi. » Dit-elle cependant, sur un ton faux ne cherchant pas vraiment à être convainquante. « J’ai énormément de prétendante. » Ça c’était juste pour taquiner un peu sa sirène de meilleure amie, pour la peine.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Jeu 17 Nov - 16:04

Bon, c'est sûr, il était sans doute beaucoup trop tôt encore pour discuter des parrain et marraine de l'enfant à naître du couple improbable que formaient Andrew et Penny, mais ça avait été plus fort qu'elle, elle adorait mettre les pieds dans le plat, c'est tout, et pour elle, la provocation restait néanmoins bon enfant, il n'y avait pas de quoi fouetter une mouche, quoi. Elle ne fut pas surprise d'entendre Penny lui répondre qu'ils n'avaient pas encore réfléchi à cela, c'était parfaitement normal, mais il n'était jamais trop tôt pour remédier à cela... Maintenant, par exemple. Oui, bon, la sirène avait conscience d'être sans doute un peu lourde, mais elle choisissait de l'assumer malgré tout, et elle ne put s'empêcher d'afficher un sourire des plus satisfaits quand Léo la rejoignit sur son terrain, affirmant que lui aussi serait curieux de connaître leur choix sur le sujet. Ce qui était parfaitement normal de sa part d'ailleurs. Il devait se savoir en tête de lice à ce titre, forcément. Parce qu'il l'était bel et bien. Il y avait bien le petit frère d'Andrew pour prétendre au titre, mais Déa se doutait qu'il n'allait pas danser la giguandélire en découvrant l'idylle de son aîné. Alors il était un peu normal qu'ils en jouent, pas vrai ? Surtout si ça pouvait leur permettre d'arriver en pôle position.

Elle fut tout de même surprise d'entendre la réponse du chasseur. Elle s'était attendue à ce qu'il se contente d'affirmer qu'ils n'avaient pas réfléchi, effectivement, et point barre, fin du débat (parce qu'il était vraiment pas drôle, ce type). Mais non, il abonda dans leur sens. Là, Déa devait bien admettre qu'elle était bluffée. Est-ce qu'il ne lui avait pas donné l'immunité, à l'instant ? Elle en avait le sentiment. Il semblait qu'ils étaient bien partis pour se tolérer mutuellement au nom de Penny... Malgré un ressentiment évident. Elle devait bien avouer qu'Andrew l'épatait, pour le coup. Elle en réviserait presque son jugement, même. Mais pas totalement quand même évidemment. Elle ne perdit pas davantage son sourire quand Penny affirma que beaucoup d'autres pouvaient prétendre au titre qu'elle convoitait. Elle n'y aurait pas cru de base, mais encore moins alors qu'elle lui avait déjà affirmé qu'elle serait marraine pile après lui avoir appris sa grossesse.

-J'en doute pas
, répondit-elle toujours souriante. Mais aucune ne m'arrive à la cheville, prétendit-elle avec un orgueil de façade. Je suis une amie en or.

Évidemment, elle n'était pas à ce point prétentieuse, mais elle savait que Penny y entendrait de l'humour, parce qu'elle la connaissait bien, encore plus depuis qu'elles vivaient ensemble. Même si elle avait envie de croire qu'elle n'était pas si nulle que ça, comme amie. Elle se donnait du mal en tout cas pour être la meilleure amie possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Lun 16 Jan - 14:43

Depuis le temps.
Déa et Léo forçaient peut-être un peu les choses, mais ce n’était finalement que par plaisanterie. Une plaisanterie avec un fond de vérité quand même. Parce qu’en réalité, Leopold se demandait vraiment qui son meilleur ami allait choisir pour être le parrain de son enfant à naître. C’était peut-être beaucoup trop tôt pour parler de tout cela, mais puisqu’ils étaient tous les quatre ils pouvaient quand même le faire. En tout cas, il semblerait que le couple n’en avait pas parlé, qu’ils n’avaient pas encore pris la peine d’en discuter. Normal en même temps. S’ils savaient tous que Penny était enceinte, elle n’était qu’au début de sa grossesse. S’ils savaient que les deux amants voulaient vivre ensemble, ça n’était pas encore fait (ça allait arriver vite, mais ce n’était pas encore fait). Penny affirma donc qu’ils n’en avaient pas parlé, Andrew confirma ce détail. Mais ce fut à ce moment-là que le chasseur affirma alors qu’ils avaient la marraine et le parrain de leur enfant devant leurs yeux.

Leopold ne put s’empêcher d’afficher un grand sourire en entendant les paroles de son meilleur ami. Il appréciait vraiment de l’entendre, parce qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir heureux d’entendre le chasseur dire qu’il avait envie qu’il devienne le parrain de son fils. Même si, au fond, le jeune homme se doutait quand même que son ami le choisissait parce qu’il ne pouvait pas choisir son frère. Mais ça, c’était un autre détail. Ce qu’il y avait aussi d’important, c’était le fait qu’il accepte que Déa puisse avoir un tel lien avec son enfant. Il le faisait pour Penny, ça Léo le savait, mais quand même. Il faisait beaucoup de chose pour sa petite amie de fée. Leopold était bien placé pour le voir, il voyait les changements chez son meilleur ami. Et c’était vraiment une bonne chose à ses yeux. Léo adorait vraiment la conversation qu’ils avaient, c’était si léger. Preuve en était de la plaisanterie dont Penny fit preuve en affirmant que beaucoup de personne pouvait être la marraine de son enfant. Ça, quelque chose disait au jeune homme que ce n’était pas du tout le cas.

« Je confirme, personne ne lui arrive à la cheville. »

Affirma-t-il, empruntant ce même ton de plaisanterie. C’était sans doute idiot, mais le jeune homme avait un peu le sentiment de ne pas avoir été aussi bien que maintenant – mais il se rendrait compte prochainement qu’il pouvait se sentir encore mieux, ne fois qu’il tomberait encore bien bas près de la mort – parce qu’il était entouré de ses amis, que la conversation était légère et agréable. Qu’il ne pensait pas du tout à ces choses qui avaient eu trop tendance à le faire tomber au fond du gouffre. Tout ça, était derrière lui. Les ennuis n’étaient pas encore terminés, mais en même temps ça faisait du bien quand même. Leopold était heureux de connaître tout ça avec ses amis, qu’ils soient tous les quatre réunis comme ça. C’était parfait.

« Et personne n’arrive à ma cheville non plus ! »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Lun 16 Jan - 17:58

D'autres prétendantes au titre de marraine de leur enfant, Andrew était très bien placé pour savoir que la jeune femme n'en avait pas, en réalité. Elle n'avait pas de sœur, pas de cousine, et si elle avait d'autres amies, Déa était - à son grand dam - sa meilleure amie. Rien de plus normal, donc, à ce qu'elle la choisisse, d'autant qu'Andrew, de son côté, n'aurait personne à suggérer. Les Hellsing n'étaient pas connus pour être des individus très sociables (même si Andrew était loin du stade que savait atteindre Aaron), leur statut très particulier, la mission qu'ils s'étaient fixée de génération en génération, faisaient qu'ils se mêlaient rarement aux autres et avaient plus d'ennemis que d'amis. La seule personne qu'il aurait pu suggérer au titre de marraine, c'était Kathleen (considérant que Maybell était encore trop jeune), mais c'était bien sûr impossible. Pour les mêmes raisons qui faisaient que Aaron ne saurait être le parrain de son enfant, ni même approuver l'existence de ce dernier. Donc oui, Déa était finalement la seule option. Malheureusement. Andrew serra les dents quand Déa affirma que personne d'autre ne lui arrivait à la cheville. Et puis quoi encore ? Andrew pouvait lui citer un nombre incalculable d'exemple, en partant dans cette direction, mais il valait mieux qu'il se taise. Ils essayaient d'arrondir les angles, ce n'était pas le moment d'envenimer bêtement les choses. D'autant qu'il devait bien reconnaître au moins une choses à la jeune femme : elle était effectivement une amie en or. Vraiment, ça le tuait de l'admettre, et il ne le ferait certainement pas à voix haute. Mais c'était le cas. Il suffisait de voir les concessions qu'elle était prête à faire pour Penny... et surtout, tout ce qu'elle avait fait pour Léo. Elle lui avait sauvé la vie, quand même. On ne pouvait pas dire que c'était rien. Et elle était aussi présente qu'elle pouvait l'être (voire plus que lui, qui faisait vraiment le plus d'efforts possibles pour soutenir Léo malgré tout) pour l'aider à remonter la pente. Alors oui, il allait devoir laisser couler et accepter cette affirmation, que Léo soutint à son tour d'ailleurs.

Léo qui lui semblait vraiment aller mieux. C'est bien simple, plus la discussion progressait, détendue et légère (même si Andrew faisait quand même des efforts pour paraître complètement détendue, la présence de Déa continuait de l'incommoder un peu, mais ça...), plus Léo semblait à son tour détendu et léger, comme s'il avait laissé tous ses problèmes sur le pas de la porte. Un moment simple et convivial, entouré de ses amis, c'était sans doute une chose dont il avait eu grandement besoin. Dans tous les cas, ça faisait vraiment plaisir de le voir dans cet état, de le voir sourire, reprendre du poil de la bête. Rien que pour ça, toute cette conversation en valait vraiment la peine.

-Il faut croire que oui,
répliqua Andrew d'un ton faussement blasé à son meilleur ami quand ce dernier remarqua que dans son cas aussi, personne ne lui arrivait à la cheville. En même temps, oui Andrew le pensait, ce n'était pas pour rien qu'il considérait Léo comme son meilleur ami, même s'ils avaient eu leurs différends, et pas des moindres. En fait, ils ne nous laissent pas du tout le choix, de vrais tortionnaires, observa-t-il d'un ton amusé à l'adresse de Penny.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Jeu 9 Mar - 0:03

Depuis le temps.
Bien sûr que personne n’arrivait à la cheville de sa meilleure amie, Penny n’envisageait en réalité personne d’autre pour devenir la marraine de son enfant. Enfin… elle aurait pu imaginer quelqu’un d’autre, si Andrew lui avait proposé quelqu’un. Mais la jeune femme savait que ce n’était pas le cas, qu’il n’avait pas de candidate. En dehors de sa cousine, ses cousines dans quelques années, mais évidemment, ce n’était pas quelque chose d’envisageable. Parce que la famille d’Andrew n’allait évidemment pas accepter la naissance de leur enfant… enfin bon, il n’y avait donc pas meilleure candidates et Penny n’envisageait personne d’autre à la place de Déa. La sirène était sa meilleure amie, elle était là quand elle avait besoin d’elle, elles se soutenaient. Déa était un peu comme une sœur pour Penny au final, la sœur qu’elle n’avait jamais eue. Et Léo était le candidat parfait pour devenir le parrain de leur enfant. Penny appréciait vraiment cette discussion, d’être auprès de son petit ami et de ses amis. La jeune femme ne connaissait pas encore très bien Leopold, puisqu’elle le rencontrait à peine, mais puisqu’elle en avait tant entendu parler, elle le considérait déjà comme un ami. Et elle aimait voir la discussion se dérouler si légèrement. Même si, la fée savait parfaitement que son petit ami prenait quand même grandement sur lui, mais il n’en montrait rien. Penny pourrait même commencer à croire qu’il appréciait Déa, mais elle ne se faisait pas d’illusion. Ce qu’elle savait, cependant, c’était qu’il faisait énormément d’effort pour elle. Elle appréciait tout cela.

Penny fut incapable de s’empêcher de sourire, quand Andrew affirma dans un ton faussement blasé qu’il fallait croire en effet que leurs deux meilleurs amis étaient les mieux placés et que personne ne pouvait arriver à leur cheville. Ils le savaient bien sûr, comment pourraient-ils l’ignorer en même temps ?

« Non, on n’a pas le choix. » Confirma la jeune femme, sans évidemment le penser une seule seconde. Même si, en un sens, ils n’avaient effectivement pas le choix. Penny ne voyait pas à qui demander d’autre, du moins à d’autre capable d’accepter le fait qu’ils soient ensemble et qu’ils aient un enfant. « Il faudrait qu’on trouve un moyen de s’en sortir. »

Ajouta-t-elle toujours sur le même ton de la plaisanterie, sans évidemment penser ce qu’elle disait. Tout était parfait. Penny n’aurait vraiment pas espéré que les choses se passent autrement. Rien n’était évident, la jeune fée savait parfaitement que le futur n’allait pas être simple (et encore, elle était loin de se douter de toutes les épreuves qu’ils allaient tous devoir traverser), mais en cet instant, elle trouvait tout parfait.

« Trêve de plaisanterie. »
Reprit-elle d’ailleurs, sans perdre son sourire. « Je suis vraiment heureuse qu’on puisse être là tous les quatre. »

Elle n’avait pas spécialement envie de jouer dans le mélodramatique non plus, mais elle disait ce qu’elle pensait. Ça lui faisait du bien qu’ils soient tous les quatre. De pouvoir compter sur quelqu’un, autre que ces familles qui allaient avoir du mal à les accepter.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Jeu 9 Mar - 17:50

Déa ne devrait sans doute pas y prêter garde, parce que, après tout, c'étaient juste des mots prononcés comme ça, mais elle aimait néanmoins entendre Léo affirmer que personne ne lui arrivait à la cheville, même si c'était juste pour appuyer ses propos un rien prétentieux dans un but qui n'avait rien à voir avec le fait de lui faire un compliment. Tout ce qui passait pour une attention positive à son adresse, elle prenait. Et elle prenait sur elle pour ne pas laisser poindre en elle un espoir qui lui ferait du mal malgré tout. Puisqu'elle ne pouvait pas obtenir l'amour de Léo (c'était du moins ce qu'elle pensait), au moins pouvait-elle avoir son estime, et au fond, c'était déjà beaucoup pour elle, et elle appréciait déjà, même si une fois encore, elle n'était pas au coeur de la conversation. C'était de la progéniture de sa meilleure amie et du chasseur qu'il était question, et Léo ne tarda pas à renverser la situation, d'ailleurs, en affirmant à son tour que personne ne lui arrivait à la cheville non plus. Déa s'abstint de confirmer, cela aurait été en faire trop, mais c'était la vérité tout de même. Elle le pensait, bien sûr, et comment aurait-elle pu penser différemment étant donné le peu d'objectivité dont elle était capable quand il était question de son "meilleur ami", pour elle, il n'y avait personne qui soit capable de le dépasser. Bon, Penny n'en était pas très loin, mais c'était pour Léo que son coeur battait, c'était Léo qu'elle trouvait exceptionnel, la personne la plus incroyable qu'elle avait jamais rencontré, et qui en avait tant bavé, pourtant... Il ne méritait rien de ce qui lui était arrivé, vraiment rien. Cela dit, elle était contente de voir combien cette conversation avait l'air de lui faire du bien. Il semblait sincèrement heureux, il souriait, c'était tout ce qu'elle pouvait espérer pour lui.

Andrew constata donc qu'ils n'avaient pas le choix, ou plutôt qu'on ne leur laissait pas le choix, mais pas du ton sincèrement blasé du type qui tolère les événements parce qu'il n'avait pas le choix, c'était de l'humour comme on en fait quand on est entouré de ses amis, et durant quelques secondes, il apparut à la sirène bien plus sympathique qu'il ne l'avait jamais été à ses yeux... en même temps, étant donné que jusqu'ici, la plupart du temps, il avait surtout parlé de la tuer, on pouvait dire que la différence était marquante. Déa commençait presque à trouver que leur quatuor étrange ressemblait à quelque chose, et pourtant, il s'esquissait seulement. Penny aussi sembla le penser, d'ailleurs, car elle ne manqua pas d'affirmer qu'elle était heureuse qu'ils soient là tous les quatre. Tu m'étonnes. Il faut dire que ce n'était pas gagné d'avance. Et en plus, non seulement ils étaient ensemble, mais en plus ils ne cherchaient pas à s'entretuer. C'était quasiment miraculeux dans le cas de deux d'entre eux.

-Moi aussi,
avoua Déa, je dois reconnaître que j'avais pas passé une aussi bonne soirée depuis longtemps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mer 3 Mai - 15:48

Depuis le temps.
En réalité, Andrew et Penny avaient évidemment le choix, mais Léo devait bien avouer qu’il aimait l’idée qu’ils décident de les choisir tous les deux comme parrain et marraine de leur enfant. Le jeune homme savait bien que son meilleur ami aurait choisi son frère en temps normal, mais le temps n’était justement pas normal et il était clair et net que le chasseur ne pouvait pas devenir le parrain d’un bébé créature. Donc… il aimait l’idée que ça soit lui. Que ça soit lui et Déa. En fait, c’était sans doute idiot, mais Leopold aimait l’idée qu’ils soient tous les quatre liés par quelque chose. En cet instant précis, à cette soirée, ils vivaient un moment vraiment agréable. Ils étaient là tous les quatre, comme des amis, comme de sincère ami. Alors que bon… il y avait un chasseur et deux créatures. Et si Andrew n’allait évidemment pas s’en prendre à Penny, ce n’était pas aussi évident concernant Déa. Le jeune homme n’avait pas manqué plusieurs fois de dire qu’il avait l’intention de la tuer, comme n’importe quelle créature de Notre Terre. Mais les choses étaient différentes. Et si Léo se doutait que c’était grâce à Penny, il espérait un peu aussi qu’il ne veuille plus s’en prendre à Déa pour lui. Parce qu’il savait qu’il tenait à elle. Un peu trop que ce qu’il n’osait encore s’imaginer d’ailleurs, parce que ce n’était évidemment pas encore le moment.

Penny ne manqua pas d’ailleurs d’affirmer qu’elle était heureuse qu’ils soient là tous les quatre. Vraiment… Léo ne trouvait que des qualités à cette jeune femme. De toute façon, elle rendait Andrew heureux alors c’était forcément une bonne chose. Le jeune homme était heureux pour son meilleur ami, heureux qu’ils soient là… en fait il était juste heureux. Et c’était dingue à dire, mais il avait le sentiment que ça faisait vraiment longtemps qu’il ne s’était pas senti comme ça. Comme quoi, il ne fallait pas grand-chose par moment, il fallait juste être entouré par les bonnes personnes. Ses deux meilleurs amis, Penny qui devenait donc une amie… rien de plus, rien de moins. Déa confirma qu’elle était heureuse aussi, avant d’ajouter qu’elle n’avait pas passé une aussi bonne soirée depuis longtemps. Malheureusement, il savait que la sirène n’allait pas très bien par moment à cause de lui, il s’en voulait. Mais il n’avait pas envie d’y penser pour le moment. Il voulait se concentrer sur ce qu’il vivait donc. Et ce fut à son tour de prendre la parole.

« Moi aussi. » Dit-il alors, en tournant son regard vers les trois personnes présentes autour de lui, en souriant. « Moi aussi je me sens heureux. »

Et ce n’était pas juste des paroles comme ça, c’était… c’était l’instant précis où Léo avait le sentiment d’être vraiment heureux, d’avoir de nouveau goût à la vie. D’avoir envie de vivre pleinement, de tourner la page et de recommencer à zéro. Il se sentait bien, très bien même, plus qu’il ne l’avait été dernièrement.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 884

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   Mer 3 Mai - 23:08

Tous partagèrent le sentiment de bien-être, le bonheur simple qu'ils éprouvaient à l'idée d'être tous ensemble. Penny pour commencer, puis Déa et Léo. Andrew devait bien admettre que la réponse qu'il eut le plus de plaisir à entendre fut celle de son meilleur ami. Avec le sourire, il affirmait qu'il se sentait heureux. Le chasseur (qui ne l'était plus tant) ne se souvenait même plus de la dernière fois où il avait entendu prononcer de tels mots de sa part, et il adorait découvrir tant de sincérité dans son propos. La route avait été longue, mais ils semblaient enfin voir le bout de cet épisode profondément chaotique où Andrew avait eu sincèrement peur que son meilleur ami décide de se donner la mort. Là, en cet instant, il avait la conviction sûre et inéluctable du fait que Léo allait bel et bien s'en sortir, qu'il viendrait à bout de cette impasse qui n'en était plus vraiment une, parce qu'il était à présent entouré des bonnes personnes. Le regard du jeune homme croisa rapidement celui de Déa, et ils s'adressèrent un signe de connivence, sans doute le seul qu'ils échangeraient jamais. Parce qu'ils savaient, au fond, qu'ils pouvaient mutuellement se remercier pour le rôle qu'ils avaient chacun joué là-dedans, et surtout, ils savaient qu'ils se réjouissaient tous les deux d'une même manière, ravis d'avoir su redonner goût à la vie à leur meilleur ami commun. La route n'était plus si longue, bien sûr. Il faudrait qu'ils adressent au jeune homme toute l'attention et toute la considération possibles encore, parce qu'il ne fallait pas se satisfaire trop rapidement d'une situation qui, par essence, ne pouvait qu'être fragile.

-Il faudra qu'on remette ça plus souvent, alors,
observa Andrew, ce qui était sa manière à lui de dire que lui aussi appréciait cette soirée, même si la présence de Déa continuait de l'incommoder, pour la simple et bonne raison que leurs tempéraments lui paraissaient toujours aussi incompatibles, fondamentalement.

Mais au-delà de ça, il devait reconnaître que cette soirée se passait exceptionnellement bien, et ça allait au-delà du fait qu'il voyait Léo aller de mieux en mieux. En cet instant, il avait la sincère impression de mener une vie normale, que son couple, la famille qu'il allait former, allaient être approuvés. En cet instant, il se disait qu'il pourrait mener un train de vie normal, offrir à Penny une vie épanouie. Il se sentait bien, oui, dans ce nouveau cercle fermé qui devait devenir son seul et unique cercle proche quand toute sa famille se serait détournée de lui (ce qu'il imaginait inévitable). Oui, vraiment, il se sentait bien, en cet instant. C'était comme un avant-goût de la vie qui devait inéluctablement les attendre. Et si ça devait vraiment être ça, ça lui convenait très bien, parfaitement bien, même. Eh oui, même une vie dont Déa faisait partie lui allait très bien. C'est dire s'il avait changé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Depuis le temps [pv Penny, Déa & Léo <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]
» Ah t'es là toi ? Je te croyais déjà mort... [PV Seth]
» « J’essaye de noyer mon chagrin dans l’alcool mais depuis le temps... il appris à nager, mon chagrin. » [Livre II - Terminé]
» IV. 01 Un peu plus et je te croyais morte depuis le temps! (TERMINÉ)
» On ne s'était pas vus depuis ce temps (PV Satsuki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Déa et Léo-