Partagez | 
 

 Un heureux événement ? [pv Léo :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Sam 5 Déc - 15:28


Un heureux événement ?
D

epuis plusieurs jours, depuis qu'il avait appris la nouvelle, Andrew se sentait partagé entre deux émotions sensibles et contradictoires. Il éprouvait un sentiment de bonheur et d'impatience, celui d'un futur père qui se réjouit à l'idée de fonder une famille avec la femme qui l'aime, et le visualise dors et déjà, tous les trois, unis, heureux. Et la peur. L'angoisse de ne pas savoir être à la hauteur, bien sûr, celle des responsabilités nouvelles qui lui incomberaient, de tous les changements qui allaient s'imposer à sa vie... Mais surtout l'angoisse à l'idée de perdre toute sa famille au profit de la nouvelle. Oh, son choix était fait, et il n'aurait pas de regrets. Mais il avait une affection forte pour tous les Hellsing, et il n'allait dorénavant plus pouvoir mentir. Les premiers mois, peut-être, mais il ne pouvait pas leur dissimuler bien longtemps quelque chose d'aussi gros, tout comme il n'avait certainement pas envie de nier l'existence de son propre enfant (déjà que nier l'amour qu'il éprouvait pour Penny était une tâche des plus complexes, et qu'il trouvait indigne), alors tout finirait par se savoir, et le moment fatidique approchait. Il allait les perdre, son père, sa tante, ses cousines, Aaron... Ce dernier était celui dont Andrew appréhendait le plus de réaction, ils avaient dû fournir tant d'effort pour accéder à un semblant de complicité, tous les deux, et il allait le perdre, lui aussi. Il ne comprendrait pas. Il n'y avait pas la moindre chance pour qu'il comprenne. Oui, cette peur entachait la joie qu'il aurait autrement éprouvé à l'idée d'être bientôt père. Le moment viendrait bientôt. Mais pas tout de suite. Pas aujourd'hui, du moins. Il n'y était pas prêt. Par contre, s'il tenait à garder cette révélation à l'abri des membres de sa famille, c'était tout de même une information qu'il avait bien du mal à ne garder que pour lui. Alors, évidemment, il s'était dirigé vers la seule personne à qui il ait vraiment envie d'apprendre la nouvelle. Bien évidemment, il s'agissait de Léo.

Cela faisait quelques jours qu'il savait, et durant ce temps, Léo et Andrew n'avaient quasiment cessés de se voir (sauf dans le moment où Léo retrouvait Déa et lui-même Penny, leurs amitiés avaient au moins quelque chose de pratique), pour cause, il vivait chez lui, mais il n'avait rien osé lui dire encore. Même si Léo lui avait prouvé être revenu sur leurs anciennes querelles et accepter sa relation avec Penny, il lui était toujours délicat de lui exposer son bonheur alors que celui de Léo avait été gâché, et il craignait que lui apprendre que Penny était enceinte ne lui rappelle la grossesse de Jane. Mais c'était trop, il avait vraiment trop besoin d'en parler. Alors, tandis qu'ils se trouvaient sur la place du marché, pour faire leurs emplettes pour le repas du soir, et qu'ils marchaient silencieusement côte à côte, il osa se jeter à l'eau.

-Léo, j'ai quelque chose à t'annoncer.


Certes, c'était très solennel, comme formule. Mais au fond, sa situation l'était tout autant.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Jeu 31 Déc - 10:13

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
Leopold ne savait pas vraiment s’il pouvait considérer aller mieux, mais il semblait en effet qu’il allait mieux quand même. Ses nuits étaient encore bien courtes parce qu’il parvenait difficilement à trouver le sommeil, il avait par instant des moments d’absences où son esprit retrouvait les pensées pour Jane et la souffrance qu’elle lui avait fait subir. Il ne pouvait pas s’empêcher aussi, parfois, d’avoir des pensées un peu trop négative. Mais le jeune homme avait envie de croire qu’il pouvait remonter la pente et il savait parfaitement qu’il pouvait compter sur ses amis. Quand il n’était pas avec Andrew, il se trouvait avec Déa. Il n’y avait pas un moment où il se retrouvait seul (sauf le soir, quand il allait se coucher dans la chambre d’ami des Hellsing  qui commençait plus à devenir la sienne au final…). Cela aurait pu être étouffant pour n’importe qui, mais Léo appréciait ça. Etrangement, il ressentait le besoin de passer du temps en compagnie de ses meilleurs amis (même s’il ne pouvait pas passer du temps avec eux ensemble, il préférait ne pas trop forcer Déa et Andrew à se voir). Il se sentait mieux quand il se trouvait avec eux, plus que seul. Alors ça ne le dérangeait pas vraiment que chacun jours les baby-sitters avec lui, qu’ils se partagent la garde afin de l’empêcher de faire une nouvelle connerie. En même temps, quand on savait ce qu’il avait fait, ce n’était pas non plus vraiment étonnant et inutile. Leopold avait bien trop peur de ses propres actions, de ce que ses pensées négatives pouvaient le pousser à faire, pour oser se plaindre de cette surveillance constante.

Il passait donc énormément de temps avec Andrew, même si par moment les deux jeunes hommes ne se disaient rien. Comme en cet instant, où ils marchaient silencieusement sur la place du marché pour faire les achats de nourriture pour le diner du soir. Leopold avait à cœur de participer aux tâches ménagères de la famille Hellsing, cela lui donnait moins l’impression d’être le boulet de service qu’on traînait derrière soi et qu’on devait se coltiner. Le jeune homme se doutait bien que la famille Hellsing ne voyait aucun mal à ce qu’il vive chez eux (pour le moment, ce n’était pas une situation qu’il avait envie de voir durer trop longtemps quand même), mais il n’avait quand même pas envie de devenir un poids. Alors, il faisait tout son possible pour faire de sa présence un fardeau moins lourd. Ce fut à cet instant qu’Andrew prit soudainement la parole, sans que Leopold ne s’y attende. Le regard de Léo se tourna rapidement vers son ami, se demandant bien ce qui pouvait lui arriver et de ce qu’il avait à annoncer. Son ton était si solennel que le jeune homme avait le sentiment que son ami allait lui annoncer quelque chose de grave.

« Qu’est-ce qui se passe ? »

Lui demanda-t-il alors, incapable de cacher l’inquiétude dans le ton de sa voix. S’il avait su d’avance de quoi son ami voulait lui parler, il aurait réagi tout autrement.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Ven 1 Jan - 16:31


Un heureux événement ?
A

ndrew savait bien qu'il n'aurait pas dû se montrer à ce point formel et cérémonial en lui apprenant ainsi avoir quelque chose d'important à lui dire. Il comprit rapidement qu'il aurait dû aborder les choses différemment quand il vit de quelle manière son interlocuteur prit l'information. À son regard et au ton de sa voix, il comprit bien vite que Léo s'inquiétait pour lui. Hors il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Du moins, pas vraiment. La situation n'avait pas que des aspects très heureux. Oui, Penny était enceinte, il allait devenir père, et il voulait accueillir cette nouvelle avec enthousiasme, mais il demeurait un fait que cela allait marquer sa rupture définitive avec le reste de sa famille, un instant qui devrait forcément arriver, mais qui cette fois était pour de bon inévitable. Oui, la nouvelle était belle, mais teintée de difficultés. C'était une chose qu'il fallait annoncer avec le sourire, pas comme si l'on s'apprêtait à mettre un pied dans la tombe. Il s'en voulait d'avoir inquiété Léo, surtout que, étant donné son humeur à l'heure actuelle, il ne comptait pas lui donner des raisons supplémentaires de se sentir mal et troublé. Il le savait fragile, même s'il allait un peu mieux chaque jour qui passait.  Il accrocha donc un sourire sur son visage, pour faire comprendre que son meilleur ami n'avait pas la moindre raison de s'alarmer. Il ne savait pas exactement comment amener le sujet, il s'était posé la question dès l'instant où il avait appris la grossesse de Penny. C'est qu'il n'était pas facile de savoir comment parler de cela. C'était à la fois une chose que l'on avait envie de hurler au monde, et en même temps quelque chose que l'on voulait présenter de sorte que l'on comprenne la valeur de ces révélations. Mais au final, il lui sembla qu'emprunter mille détours ne serait pas la solution, mieux valait entrer directement dans le vif du sujet et lui apprendre immédiatement la vérité.

-Penny est enceinte.
lui apprit-il alors sans plus de détours.

Et en prononçant ces seuls mots, il sentit son sourire s'élargir. C'était une perspective incroyable, fantastique, effrayante oui, mais belle également, bien assez pour qu'il n'y ait rien d'autre à faire que de s'en réjouir. Penny était enceinte, et prononcer ces mots à voix haute, en compagnie de l'une des personnes qui lui étaient le plus cher au monde rendait cet état de fait plus certain, plus évident que jamais. Elle était enceinte, il allait être père, et là, maintenant, c'était plus que jamais officiel. Il n'ajouta rien de plus. Ces seuls mots et tout ce que cela pouvait bien impliquer, c'était dors et déjà bien assez, et il n'y avait rien à ajouter de plus pour que Léo sache prendre la pleine et entière mesure de la situation. Alors Andrew ne dit rien, ne lâchant pas le jeune homme des yeux, guettant sa réaction, espérant qu'elle serait heureuse et enthousiaste. Dans sa situation, Andrew aurait grand besoin de soutien et d'un ami sincère. Et il ne voyait pas qui d'autre que Léo pourrait lui apporter cela.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Sam 23 Jan - 14:38

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
Leopold ne pouvait que s’attendre au pire au vue des propos de son meilleur ami et de la manière dont il avait pris la parole. Son ton était si formel, il craignait que quelque chose de grave soit arrivé. Peut-être que les Hellsing en avaient assez de se trimballer le boulet qu’il était et qu’ils voulaient qu’il parte de leur maison. Ou alors tout autre chose. Ils avaient retrouvé Jane ? Quelque chose était arrivée à Déa ? Toutes ces possibilités plus noires les unes que les autres tournaient dans l’esprit du jeune homme, alors qu’il attendait qu’Andrew lui dise de quoi il en ressortait. Finalement, le jeune homme commença par afficher un sourire. Leopold se détendit légèrement, s’il devait lui parler de quelque chose de grave, il ne sourirait pas de cette manière. Du moins, c’était ce qu’il espérait. A moins qu’il ne fasse ça simplement pour le détendre un peu avant de lui lancer une bombe ? Oui, bon, Léo commençait vraiment à devenir trop paranoïaque. Finalement, son meilleur ami arrêta de le torturer en affirmant que Penny était enceinte.

Leopold ne s’était vraiment pas du tout attendu à cela, il avait tout imaginé mais pas cette nouvelle. Sur le moment, le jeune homme hésita avant de vraiment s’en réjouir, mais en constatant le sourire grandissant de son meilleur ami, il sourit à son tour. Eh ben, il ne s’était vraiment pas attendu à une telle nouvelle. La jeune femme était donc enceinte, cela qui signifiait que le jeune homme allait devenir père. Leopold se sentait vraiment soulagé d’apprendre cette nouvelle, parce que c’était vraiment quelque chose de bien. Oui, il considérait cela comme une bonne nouvelle malgré tout. Evidemment, il ne pouvait pas complètement oublier le fait que celle qu’il avait cru un moment sa femme était enceinte de son âme sœur, ce qui lui ramenait donc à sa tragique existence, mais il se réjouissait vraiment pour son meilleur ami. Encore plus en voyant ce sourire orner son visage et illuminer ses traits, il le connaissait assez pour savoir que cette nouvelle le rendait heureux.

« C’est une super nouvelle ! » S’exclama-t-il alors, posant une main sur le bras de son ami. Il était vraiment soulagé d’apprendre cela et pas une mauvaise nouvelle. « Toutes mes félicitations ! »

S’il y avait bien une personne en Notre Terre qui méritait, aux yeux de Leopold, d’être heureux c’était Andrew. Ainsi donc, il allait devenir père. Cela ne les rajeunissait pas vraiment au final. Leopold savait que son meilleur ami serait un père formidable, il méritait vraiment de l’être en tout cas. Mais malgré la joie de cette nouvelle, Léo ne put s’empêcher de penser un peu à ses conséquences. Le jeune homme avait pleinement accepté la relation de son meilleur ami, malgré la petite brouille qu’ils avaient eu et qui au final était surtout une idiotie de sa part, mais ce n’était pas le cas de la famille du jeune homme. Ce dernier cachait encore sa relation avec Penny, comment allait-il pouvoir le faire s’ils avaient cet enfant.

« Comment… vous allez faire ? »

Lui demanda-t-il alors, perdant un peu son sourire. Il ne pouvait pas s’empêcher de se questionner, parce qu’il s’inquiétait vraiment pour son ami.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Sam 23 Jan - 16:19


Un heureux événement ?
L

a réaction de Léo eut le don de rassurer largement Andrew, qui avait beau ne savoir faire autrement que de se réjouir de cette nouvelle, avait malheureusement conscience de tout ce que cela impliquait. Le jeune homme avait eu besoin de partager son bonheur à la perspective de ce grand événement, il n'avait voulu le faire avec personne d'autre que son meilleur ami, et voir qu'il était lui aussi enthousiaste (et surpris, cela se lisait dans son regard, mais quoi de plus normal à cela) le confortait dans l'idée qu'il avait raison, que tout cela allait du sens, qu'ils devaient se battre pour leur bonheur au-delà de toutes les difficultés, parce qu'il n'y avait rien à quoi il aspirait davantage, sinon de fonder une famille avec la femme qu'il aimait, et tant pis si cette femme avait des pouvoirs qui auraient dû immédiatement le faire la cataloguer comme une ennemie pure et simple. Oui, Andrew s'était confié à Léo, parce qu'il voulait au moins lire une réaction heureuse sur un visage quant à cette nouvelle, et il savait qu'il n'en trouverait sur aucun autre (si ce n'est sur celui de Penny, cela va sans dire). En même temps, le nombre des amis d'Andrew était on ne peut plus minime. Toute son existence ou presque s'était focalisée sur sa famille, et aucun des membres de cette-dernière, il en était sûr, ne saurait accueillir cette annonce avec un sourire s'étalant d'une oreille à l'autre et avec les félicitations de rigueur. Enfin, au point où il en était de toute façon. Léo ne manqua pas de pointer du doigt ce détail (qui en fait n'en était pas un), d'ailleurs. Logique, la question se posait, tout enthousiaste pouvaient-ils tous être, ils ne pouvaient ignorer l'ombre gigantesque au tableau, elle était d'une bien trop grande importance pour cela.

-On avait prévu de vivre ensemble, avec Penny, de toute façon.
Et ils avaient une raison supplémentaire de se presser à déménager. Ma famille refusera sans doute que je prenne mon indépendance et une maison à moi, mais je préfère encore qu'ils me blâment pour cela que pour le reste... Le reste, Penny et leur futur enfant, donc. Certes, ce n'était que reculer l'échéance, d'agir ainsi, mais Andrew savait très bien ce qui se passerait s'il disait toute la vérité au reste des Hellsing, ils ne tarderaient pas à supposer que Penny avait usé de magie pour lui retourner l'esprit, et elle serait dès lors dans leur ligne de mire, et lui-même ne serait sans doute pas de taille pour la protéger. Sans parler de leur enfant, bien sûr, puisque ce dernier naîtrait fée, et cela suffirait à sa famille pour s'en prendre à lui également, qu'importe qu'il soit de leur sang. Je sais bien qu'ils vont savoir un jour ou l'autre, j'espère seulement trouver le moyen de les protéger, d'ici là.

Et alors qu'il prononçait ces mots, son sourire avait entièrement disparu de son visage.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Sam 20 Fév - 20:13

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
Leopold savait bien qu’il appuyait justement sur le détail problématique, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se poser la question. Il était vraiment heureux pour son ami, sincèrement, mais il ne pouvait pas faire comme si la situation n’avait pas ses ombres. Penny était une fée et l’enfant qu’elle portait allait en être un aussi, cela n’allait pas plaire aux Hellsing. Ils ne supporteraient déjà pas l’idée que leur fils puisse être amoureux d’une créature, alors fonder une famille avec elle. Le jeune homme trouvait ça profondément idiot, il était heureux qu’Andrew sache mettre un peu d’eau dans son vin – même s’il ne le faisait pas suffisamment encore, mais il ne fallait pas trop lui demander – mais ils ne pouvaient de toute façon pas changer les pensées des  chasseurs. Quand ils allaient le savoir, ça allait être compliqué. Léo n’était pas vraiment surpris d’apprendre qu’Andrew avait eu l’idée d’emménager avec celle qu’il aimait, ça lui ressemblait assez. Le jeune homme n’était pas fait pour une relation caché, sans pouvoir profiter de celle qu’il aimait à fond. Et il était aussi de l’avis de ce dernier concernant la réaction de la famille du jeune homme, ils allaient lui reprocher de prendre son indépendance. Léo ne put s’empêcher de penser à son propre cas, il était sans doute temps qu’il trouve un autre endroit où vivre que chez les Hellsing. Il se doutait qu’Andrew n’allait pas partir s’il continuait de vivre avec lui chez sa famille, il ne voulait pas être plus un fardeau pour lui. Il allait réfléchir à la question de son côté, se doutant que son meilleur ami ne voudrait pas le « mettre dehors ». Il pouvait peut-être faire l’effort de retourner vivre chez ses parents après tout, il était temps qu’il avance.

« On va trouver une solution. » Répéta-t-il à l’adresse du jeune homme, après qu’il ait affirmé qu’il espérait trouver un moyen de protéger Penny et l’enfant avant que sa famille ne soit au courant de toute l’histoire. Leopold n’avait pas l’intention de laisser Andrew se débrouiller tout seul, il avait envie de l’aider. Parce que c’était son meilleur ami et qu’il avait été là dans les moments les plus difficiles de sa vie, c’était normal qu’il soit là pour lui. « A nous deux, on va bien trouver quelque chose. »

Il voulait se montrer confiant, parce qu’il voyait bien que cela minait son ami. Il avait perdu le sourire qu’il avait affiché en apprenant la nouvelle de sa future paternité, Léo n’aimait pas le voir comme ça. Il voulait qu’il puisse profiter pleinement de ce chamboulement dans sa vie.

« En tout cas, je suis vraiment heureux pour toi ! Tu vas faire un papa merveilleux ! »

Il le pensait sincèrement, il s’était toujours dis ça. Même si, honnêtement, il avait cru qu’il serait père avant son ami. Il fallait dire qu’avec le climat de la famille Hellsing, ce n’était pas vraiment évident. Enfin, la vie n’était pas toujours comme on le souhaitait.  
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Sam 20 Fév - 20:39


Un heureux événement ?
C'

était à se demander comment Andrew avait fait tout ce temps, sans le soutien inconditionnel de son meilleur ami. Il lui semblait si indispensable, à présent ! Vraiment. Il avait le sentiment que son courage augmentait à mesure que Léo parlait. Andrew n'avait toujours dispensé son amitié qu'à petite dose (en même temps, pouvait-on vraiment dire qu'il ait d'autres amis que Léo ? À bien y réfléchir, non), mais quand il l'accordait à quelqu'un, il savait pourquoi. Léo ne cessait de lui prouver qu'il avait toutes les raisons du monde de le considérer comme un frère. Il aurait tout à fait pu l'envoyer balader, lui dire qu'il avait cherché cette situation, qu'il voyait, maintenant, ce que cela faisait d'aimer une créature. Mais non, il ne le jugeait pas, il ne lui témoignait d'aucune rancune. Il se contentait d'affirmer qu'il l'aiderait, qu'ils trouveraient une solution ensemble. Et c'était plus simple d'y croire comme cela. Cette loyauté sans faille, il savait qu'il ne l'obtiendrait pas même de son propre frère (en même temps, vu les circonstances...), et elle lui permettait d'appréhender l'avenir avec un peu plus d'optimisme. Même si rien n'était réglé encore pour le moment, et que garantir la sécurité de Penny et de leur enfant à naître risquait bien d'être un travail de tous les instants... Qu'importe, Penny en valait très largement la peine. Elle valait la peine de tous les sacrifices qu'il se sentait capable de faire pour elle, et ils étaient plus que nombreux.

Le jeune homme sourit doucement quand Léo lui affirma qu'il serait un père merveilleux. Il avait envie d'y croire, mais il était loin de partager cette certitude. Il avait envie de croire qu'il le serait, mais même s'il avait toujours espéré devenir père un jour, la nouvelle avait été si abrupte qu'il était encore en proie à tous les doutes que devait forcément connaître tout futur père. Il ne savait pas quel avenir il pouvait offrir à une créature née d'un Hellsing (de l'inédit, ça c'est certain), il n'était pas certain qu'il pourrait exactement mener une enfance ordinaire. Mais ce qui est certain, c'est que sans qu'il soit né encore, Andrew était déjà prêt à autant pour lui que pour sa mère.

-J'espère.
répondit-il, la même esquisse de sourire aux lèvres. Il marqua une légère pause avant de reprendre. Tu sais, quand je dis que j'ai l'intention de vivre avec Penny, je ne te chasse pas pour autant, au contraire. Tu es le bienvenu tant que tu le désires, et autant de temps que tu as besoin.

Il n'avait certainement pas l'intention de l'"abandonner" pour servir ses propres intérêts. Il s'en voulait déjà bien assez de ne pouvoir être autant là qu'il le voudrait à la fois pour Penny et pour son meilleur ami.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Jeu 31 Mar - 22:07

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
Leopold pensait vraiment qu’Andrew allait être un bon père, il ne disait pas cela simplement parce qu’ils étaient amis. Andrew était un meilleur ami hors pair, il pensait vraiment qu’il allait être un conjoint et un père parfait. Evidemment, Leopold ne pouvait pas le savoir concrètement puisque le chasseur n’était pas encore père, mais il le savait parce qu’il connaissait l’homme tout simplement. La situation de son meilleur ami était loin d’être agréable, il se trouvait être un chasseur amoureux d’une créature et ils allaient avoir un enfant. Autant dire que ce n’était pas du tout évident et qu’ils n’allaient pas avoir une vie saine et agréable tout le temps. Quand les Hellsing allaient l’apprendre – puisqu’ils allaient l’apprendre un jour ou l’autre – les choses allaient se compliquer bien plus. Mais Leopold avait envie de croire en l’avenir. Il avait envie de croire que son meilleur ami puisse avoir une vie heureuse et qu’il allait pouvoir s’en sortir. Ces derniers temps, on ne pouvait pas vraiment dire que l’humain baignait dans le bonheur, il espérait que puisse quand même être le cas pour son ami. Qu’il y ait quand même un qui s’en sorte en amour, même si ce n’était pas évident. Leopold allait tout faire pour soutenir son ami en tout cas, même si pour cela, il devait évidemment commencer à envisager de marcher seul.

Leopold continua de sourire quand Andrew mentionna le fait que s’il décidait de vivre avec Penny, ce n’était pas pour autant qu’il le chassait. En même temps, Leopold n’allait évidemment pas rester chez les Hellsing et surtout pas si la famille de son meilleur ami finissait par découvrir la vérité sur sa vie de couple. Mais il n’avait pas le sentiment de se faire chasser par son meilleur ami, c’était normal après tout qu’il cherche à vivre avec elle.

« Ne t’en fais pas, ce n’est pas ce que je pense. »

Il ne remercierait jamais assez Andrew pour tout ce qu’il avait fait pour lui depuis la « trahison » de Jane. Même avant en fait, il avait tenté de le protéger même si on ne pouvait pas dire que l’humain avait été très réceptif. Depuis, il l’avait hébergé, il l’avait soutenu autant moralement que physiquement, Léo avait énormément de chance. Il ne pouvait pas se contenter d’être le boulet de service qui a besoin de ses amis pour survivre. Il devait réussir à avancer un peu tout seul.

« Ca va aller, je te jure. » Reprit-il sans perdre son sourire. « Il est temps pour moi d’aller de l’avant de toute façon, faut que j’arrête de me reposer sur toi. » Il marqua une pause avant de reprendre. « C’est normal que tu vives avec Penny. Ne t’en fais pas pour moi. »

Il espérait vraiment convaincre Andrew que c’était le cas et qu’il ne devait vraiment pas s’en faire, parce qu’il le croyait. Leopold avait envie d’avancer et il avait envie d’aller de l’avant, pour ça, il devait prendre un peu sur lui et arrêter de se reposer sur les autres.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Dim 3 Avr - 9:08


Un heureux événement ?
A

u fond, Andrew avait su que son meilleur ami ne serait pas contrarié d'apprendre qu'il avait l'intention de vivre avec Penny, surtout à présent qu'elle était enceinte, il savait qu'il serait conciliant, ce n'était pas pour autant qu'il n'éprouvait pas une certaine gêne à l'idée de le laisser à son sort une fois qu'il aurait emménagé avec la jeune femme. Léo pouvait, quoi qu'il arrive, compter sur son soutien inconditionnel, et il voulait qu'il le sache. Quoi qu'il arrive, quelles que soient les circonstances, il voulait impérativement qu'il n'en doute pas une seule seconde. C'était en partie pour cela qu'il avait prononcé ces mots, pour le lui faire comprendre du mieux possible, pour l'en convaincre, au bout du compte. Mais peut-être aussi pour se convaincre lui-même du fait que Léo serait bel et bien capable de s'assumer seul, sans qu'il n'ait à être constamment derrière lui. Même s'il était encore fragile psychologiquement, il semblait tout de même aller mieux, après tout. Et, c'est un fait, il ne pouvait pas non plus passer sa vie non stop aux crochets de ses amis. Il était essentiel qu'il soit entouré, qu'on soit là pour lui quand le besoin s'en ressentait, mais il fallait bien qu'il partage son temps entre tous ceux qui avaient son affection et son estime, il ne voulait laisser personne de côté. Oui, c'était normal, au fond, qu'il vive avec Penny, et les mots que prononça Léo ne faisaient que conforter le jeune homme dans ce qu'il savait dors et déjà. Ça ne le dérangeait pas. Sauf que pour ce qui était de ne pas s'en faire pour lui, on repasserait. Il faudrait encore du temps avant qu'Andrew se sente totalement rassuré vis-à-vis de son meilleur ami. Et puisque ce dernier avait voulu mettre fin à ses jours, pouvait-on vraiment l'en blâmer ? Ne pas être là pour lui s'il devait réitérer et cette fois y parvenir, ce serait tout bonnement insupportable.

-Ne pense pas que tu m'auras moins sur le dos pour autant.
se permit-il de plaisanter, même si c'était bel et bien la stricte vérité. Il est pas arrivé, le jour où tu sera débarrassé de moi.

Ça, c'était certain. Même si cela n'avait pas semblé être le cas il n'y a pas si longtemps. Il ne comptait pas le lâcher, à aucun moment. Il serait là pour lui, qu'il ne soit plus hébergé par les Hellsing (car même si jamais ils ne le mettraient dehors sur le principe, la donne pouvait changer bien rapidement, et Léo pouvait ne pas vouloir supporter la présence d'Aaron, de son père, de sa tante et de ses cousines si lui-même ne se trouvait pas là, ce serait largement compréhensible), et il ne se rendrait pas moins disponible pour Léo. Au contraire, le fait de vivre avec Penny au quotidien lui permettrait plus facilement de partager son temps. D'autant que la jeune femme était d'une compréhensivité totale (mais d'un autre côté, aux yeux du chasseur, elle n'avait pas l'ombre d'un défaut), elle ne lui en voudrait en rien de lui consacrer autant de temps que possible.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Mer 11 Mai - 17:22

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
Leopold espérait vraiment faire comprendre à Andrew qu’il ne devait pas s’en vouloir de le « laisser » parce qu’il vivait avec Penny. C’était normal que le couple se retrouver et qu’ils s’installent ensemble, surtout que la jeune femme était enceinte. Leopold n’avait vraiment pas envie d’être un poids pour son meilleur ami et il espérait qu’Andrew allait parvenir à lâcher un peu du lest. Ce n’était pas pour lui-même – en réalité, le jeune homme devait bien avouer qu’il appréciait quand même d’être un peu trop surprotégé, il avait vraiment peur de faire une connerie de nouveau – mais pour son meilleur ami, qui se faisait sans doute bien trop de mouron pour lui. Andrew avait une petite-amie avec qui il devait quand même passer du temps, il allait devenir père (même s’il avait encore quelques mois avant que ça soit concret), il ne pouvait pas passer tout son temps à le surveiller lui. Même si le jeune homme se doutait bien que son ami n’allait pas lâcher l’affaire rapidement. D’ailleurs, le chasseur ne manqua pas de souligner le fait qu’il n’allait pas se débarrasser de lui si facilement. La remarque de son meilleur ami le fit sourire, même s’il savait que cette plaisanterie avait quand même sa part de vérité. Il était évident qu’Andrew n’allait pas pouvoir s’empêcher de le surveiller, encore et encore.

« Je m’en doute bien, tu es une vrai sangsue ! »

Affirma-t-il également sur le ton de la plaisanterie. Le sujet n’était pas forcément agréable, Leopold avait quand même tenté de mettre fin à ses jours et donc Andrew était sur protecteur à son encontre. Mais bon, ils ne pouvaient pas constamment rester sur du négatif. Leopold avait vraiment le sentiment de remonter la pente, de parvenir à retrouver un certain goût à la vie. Il n’avait aucune idée encore de ce qu’il allait faire une fois que son meilleur ami allait trouver un nid douillet pour lui et sa petite-amie, mais il savait qu’il allait s’en sortir. Du moins, il avait vraiment envie de s’en sortir. C’était un bon point non ?

« C’est dingue, tu vas être père. » Il ne s’était vraiment pas attendu à apprendre cette nouvelle quand ils avaient décidé de sortir faire les commissions. Il n’y a pas si longtemps encore à ses yeux, ils étaient des adolescents sans responsabilité. Et maintenant, Andrew allait fonder une famille (même si ce n’était pas vraiment prévu, mais ça c’était un détail) avec la femme qu’il aimait. Bon, ce n’était pas tout rose, mais Léo préférait largement se concentrer sur les points positifs. « C’est que tu commences à te faire vieux aussi. »

Rajouta-t-il sur le ton de la plaisanterie de nouveau. Il ne le pensait pas, bien sûr. Quoi qu’en même temps, le jeune homme avait quand même tente ans ce n’était pas rien et il allait avoir de nombreuses responsabilités en plus sur ses épaules. Surtout que la situation était loin d’être facile. Mais il allait s’en sortir, forcément.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Mer 11 Mai - 23:16


Un heureux événement ?
A

ndrew esquissa un léger sourire quand Léo le qualifia de sangsue. Le terme pourrait paraître exagéré, mais il l'était à peine, car c'était un fait exact que le jeune homme était en effet surprotecteur envers son meilleur ami. Il l'était d'autant plus qu'il s'était détourné de lui pendant un temps qui lui avait semblé être une éternité. Certes, au bout du compte, il semblait qu'il ait eu raison, puisque Jane Hardwick avait dévoilé à son "mari" son vrai visage, mais en attendant, il s'en voulait pour tout le temps qu'ils avaient perdu en vaines querelles au nom de leurs amours respectives, quand leur amitié n'aurait pourtant jamais dû faillir. Non, à aucun moment. Il avait autant à cœur de se rattraper que d'éviter à Léo de faire une bêtise irréparable, et d'aller jusqu'au bout, cette fois. Certes, le jeune homme semblait aller mieux, et Andrew voulait vraiment croire qu'il était en bonne voie pour réussir à appréhender la vie plus sereinement, après que celle-ci ait été malmenée férocement par la myrihande sans cœur qui avait osé se jouer de ses sentiments. Il préféra ne faire aucune remarque sur le sujet. Le plus simple était encore de lui prouver, sur le long-terme, qu'il se tiendrait à sa promesse, qu'il ne l'abandonnerait pas et qu'il le soutiendrait autant que possible, qu'importe si, de son côté, il devait gérer ses propres problèmes (qui ne seraient pas moindres quand sa famille saurait) puis, plus tard, gérer son rôle de père, ce qui clairement n'était pas rien. Il s'agissait même là d'un immense pas en avant, tel qu'Andrew ne s'en serait pas senti capable jusqu'à il y a peu (mais il l'était, quand bien même la grossesse de Penny était accidentelle.

-Eh oui, on peut pas lutter, qu'est-ce que tu veux ! Il va falloir qu'on se fasse une raison.
Son sourire s'élargit un peu. On est des adultes, maintenant.

En même temps, Andrew avait trente ans, évidemment qu'il était un adulte, mais c'était une chose que l'on n'avait le sentiment d'être que bien après l'être devenu, en vérité. Commencer à endosser les responsabilités d'un adulte, c'était une chose, mais ça ne faisait bien évidemment pas tout. Il y avait des moments charnières qui vous balançaient cette vérité à la figure. Devenir père en faisait partie. Comme se marier avait été un de ces moments pour Léo... même si tout cela s'était avéré n'être en réalité qu'une sinistre farce sans fondements.

-Des fois, je me dis qu'on aurait dû rester bloqués à l'adolescence, c'était beaucoup plus simple, à l'époque.

Et clairement, c'était le cas. Ils avaient bien leurs soucis, mais ils n'avaient rien de douloureux ou de dramatiques, ils se contentaient de peu, et leur amitié n'avait pas encore connu tous les bouleversements qu'ils connaissaient (ceci dit, elle y avait survécu, et c'était admirable en soi).

-Mais je n'échangerais ce que je vis pour rien au monde, en fait.


Tout simplement parce que, à ses yeux, une vie sans Penny ne valait pas la peine d'être vécue.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Mar 14 Juin - 23:35

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
Ils avaient grandi en effet, ils étaient des adultes à présent. Ce n’était pas comme si Leopold n’en avait pas conscience, c’était le cas depuis un moment maintenant. Il avait toujours été assez mûr pour son âge, il avait toujours été plus adulte dans son esprit. Il n’avait donc aucun mal à se considérer adulte, surtout que certain évènement l’avait aidé dans ce sens. Comme la mort de son père, celle de sa mère ensuite pendant son enlèvement et enfin la trahison de Jane. Leopold ne voyait pas bien comment il ne pourrait pas prendre un coup de vieux avec toutes ces histoires, ce qui était le cas. Et maintenant, il découvrait que son meilleur ami allait être père. C’était une grande étape dans la vie du jeune homme, il regrettait sérieusement de ne pas avoir pu profiter complètement de lui pendant les quelques semaines où ils ne se parlaient plus du tout. En fait, Leopold regrettait pas mal de chose ces derniers temps, mais il savait qu’ils allaient pouvoir se rattraper. Il en avait vraiment l’intention en tout cas.

« On a pas vraiment d’autre chose que de l’assumer. »

Répondit-il à son meilleur ami, tout en souriant. Ils n’avaient clairement pas le choix de toute façon, on ne pouvait jamais avoir le choix sur ce détail. Ils étaient adultes de toute façon, ils ne pouvaient pas revenir en arrière. Même si Andrew affirmait qu’ils auraient dû rester bloqués à l’adolescence. C’était évident que leurs vies étaient bien différentes, ils avaient énormément moins de problème. Leopold avait encore une vraie famille, il ne se disputait pas avec Andrew pour des affaires aussi… importante. Ils étaient plus sereins à l’époque, du moins lui. Il n’avait pas connu ce qu’il avait connu, il avait le sentiment d’être heureux sans avoir besoin de faire le moindre effort. C’était plus… facile.

« Je m’en doutes bien. » Reprit-il quand son ami affirma qu’il n’échangerait rien de sa vie actuelle contre celle qu’il avait avant. Parce qu’il avait tout pour être heureux après tout, une petite-amie formidable, un futur enfant à naître, il n’y avait aucune raison qu’il veuille changer quelque chose dans son existence. Contrairement à Leopold, qui aimerait bien changer énormément de chose. A commencer par les derniers évènements de sa vie, ceux qui avait bien faillit le conduire au fond du lac. Mais ce n’était pas le moment de penser à tout cela. « Tu as quand même beaucoup plus de classe que quand nous étions adolescents ! »

Quoi qu’à l’époque, les deux jeunes gens avaient une différence d’âge qui se voyait bien plus. Quand Leopold avait commencé son adolescence, celle d’Andrew était déjà bien avancée. Mais bon, au final, ils ne s’en sortaient pas trop mal tous les deux. Si on oubliait un peu le passage à vide que Léo venait de connaître, mais il allait parvenir à remonter la pente. Le jeune homme avait bel espoir d’y parvenir en tout cas, parce qu’il avait le soutien dont il avait besoin.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Jeu 16 Juin - 18:40


Un heureux événement ?
O

n ne peut jamais revenir en arrière, remonter le cours du temps. Bien sûr, ce serait tentant, par moments, de se dire qu'il suffirait de claquer des doigts pour obtenir tout ce que l'on désire, pour que le monde se plie à votre volonté, et pour revenir à une époque bénie où le poids des responsabilités était moindre. Mais ce n'était bien évidemment pas possible, et ce n'était pas sans raison. Au fond, Andrew avait beau avoir la nostalgie de son passé dans ce qu'il avait de plus simple et de plus évident, il aimait mieux songer à l'avenir et tout faire pour le façonner de la meilleure façon possible. Et tous les éléments semblaient réunis pour lui permettre un futur heureux. Il avait à ses côtés une compagne parfaite (qui l'aurait été bien plus si elle n'avait pas été une créature, certes, mais la vie, dans toute son ironie, en avait décidé autrement), et ils allaient avoir un enfant. S'il y avait bien une chose, mieux que n'importe laquelle, qui vous invitait à regarder vers l'avant, c'était bien la perspective de devenir parent. Certes, tout n'allait sans doute pas être si simple pour eux, en définitive puisque de sérieuses zones d'ombre planaient au-dessus de leur tête, mais rien qui ne puisse l'inviter à regretter ou à vouloir retrouver un passé plus simple et rassurant. Il comprendrait bien plus que Léo souhaite un tel retour en arrière. Entre la mort de ses parents et l'ignoble comportement d'Hardwick, il était fort à parier qu'il y avait plus d'une chose qu'il chercherait à faire différemment si l'opportunité lui en était donnée. Mais lui aussi n'avait d'autre choix que d'aller de l'avant, et Andrew était porté à croire qu'il y parvenait de mieux en mieux en dépit de la situation difficile. Pour preuve, il se montrait bien moins sombre qu'avant, souriait bien plus souvent. Andrew était rassuré de le voir ainsi. Il déculpabilisait un peu aussi, par la même de ne plus pouvoir l'héberger sous son toit... qui ne serait bientôt plus son toit, quoi qu'il en soit (et quoi que sa famille puisse en dire).

-Je te ferais remarquer que j'ai toujours eu la classe, peu importe mon âge.
répliqua-t-il d'un ton amusé quand Léo affirma qu'il l'avait plus qu'à l'époque.

Dans une époque comme dans l'autre, Andrew, tout imbu de lui-même qu'il pouvait être en certaines occasions, n'était pas sûr que ce qualificatif lui convienne, mais bien sûr, ils se contentaient de parler légèrement... et c'était vraiment plaisant de se dire qu'ils pouvaient avoir de nouveau ce genre de conversations. Ça faisait tellement longtemps qu'ils n'avaient pas pu tout simplement bavarder, se charrier, envisager sereinement les choses, tous les deux. Il aurait tant aimé qu'ils n'aient pas à en passer par tant d'épreuves pour que leur amitié retrouve tout son éclat d'autrefois.

-En tous cas, toujours plus que toi.


Mais ça, il n'en pensait rien, cela va sans dire.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Lun 18 Juil - 18:45

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
Tout n’était pas rose, mais tout n’était pas sombre non plus. Leopold ne pouvait qu’en avoir plus le cœur net maintenant qu’il découvrait que son meilleur ami allait être papa. Cela ne le concernait pas directement évidemment et ça ne faisait que lui rappeler qu’il avait une vie sentimentale plus qu’instable (que celle qu’il avait cru épouser était enceinte d’un autre, par exemple), mais il voyait cela comme un bon présage du futur. Si Andrew et Penny parvenaient à vivre ensemble tous les deux, à fonder une famille ensemble, il n’y avait aucune raison que le futur soit trop sombre. Leopold n’avait aucune idée de ce que le destin lui réservé, mais il avait envie de croire qu’il pouvait quand même y avoir une bonne étoile quelque part pour les personnes comme lui. Alors oui, le fait que son meilleur ami devienne bientôt papa, ne pouvait que le rendre heureux et lui donner même envie de l’être encore plus. Ils parvenaient bien plus maintenant à avoir des conversations légères après tout, Leopold avait retrouvé le goût de la vie, il souriait, il riait, il était forcément sur la bonne pente. Même si rien n’était facile, le jeune homme voulait vraiment croire que le futur allait être beau. Et il se sentait vraiment bien alors qu’il se mettait à taquiner son meilleur ami, lui affirmant qu’il avait bien plus de classe maintenant que quand ils étaient adolescent. Evidemment, il ne le pensait pas, quoi que la période d’adolescence n’ait pas forcément été agréable pour tout le monde. Leopold se souvenait avoir eu du mal à supporter la poussé d’acné qu’il avait subi. Léo se mit à rire aux propos d’Andrew quand il affirma qu’il avait toujours eu la classe, à tout âge, contrairement à lui.

« Permets-moi d’en douter. » Dit-il alors, toujours en souriant, s’en en penser un seul instant évidemment. Il se contentait simplement de s’amuser, de rire avec son meilleur ami et c’était vraiment agréable. Cela faisait longtemps que le jeune homme n’avait pas à ce point rit, c’était à ce point senti léger. « Mais bon, je dois bien t’accorder que la nature a été quand même été plus généreuse avec toi. »

Ca, Leopold n’avait pas vraiment de mal à l’affirmer, parce qu’il trouvait vraiment qu’Andrew avait un physique plus avantageux que le sien. Parce que même si le jeune homme ne se trouvait pas non plus laid, il n’était pas vraiment du genre à se considérer beau. Il n’était pas horrible, mais il était loin d’être un canon quand même. Bon, après, il ne se préoccupait pas vraiment de ça normalement. Ce n’était jamais un critère à ses yeux.

« Forcément, quand on n’a pas besoin de faire d’effort comme toi. »

Ajouta-t-il alors, encore une fois sans le penser du tout. Mais bon, il poursuivait un peu dans la ligne de leurs conversations et ça lui faisait vraiment un bien fou. Heureusement qu’il avait Andrew dans sa vie, Léo ne savait pas ce qu’il aurait fait sans lui.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Lun 18 Juil - 21:51


Un heureux événement ?
L

éo était en train de rire, et ce constat étira immédiatement les lèvres du jeune homme. Léo était en train de rire, et Andrew avait l'impression de ne plus avoir entendu ce rire depuis une bonne éternité. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça lui avait manqué. Finalement, les derniers vrais instants de complicité qu'ils avaient pu partager avant celui-là remontaient. Il y avait eu leurs constantes querelles, au sujet du mariage de Léo avec Jane, puis au sujet de Penny et de sa nature (ah ces femmes, je vous jure), puis la découverte de l'odieux secret de Hardwick et la dépression de Léo... Dans tout ça, non, ils n'avaient pas vraiment eu l'occasion de se parler comme ils avaient eu tant l'habitude de le faire à une époque, comme deux amis sincères qui pouvaient aussi bien avoir des conversations à cœur ouvert, profondes et honnêtes, que des instants de pure légèreté, où ils pouvaient tout simplement rire de la vie sans craindre pour l'avenir et sans s'appesantir sur le passé. Il était heureux de constater que cette conversation sache faire tant de bien à Léo... Et en même temps ça lui faisait du bien à lui aussi. Non seulement Andrew était heureux de voir que son meilleur ami était définitivement sur une bonne pente, de constater qu'il était vraiment en train de sortir la tête hors de l'eau, mais il se rendait compte qu'il se sentait mieux aussi, du coup. C'est que lui aussi avait ses problèmes à affronter, et il prenait cela vraiment très au sérieux, au point qu'il en oubliait de savourer certaines joies simples. Comme celle qu'il savourait maintenant, tandis que Léo et lui se charriaient.

-Eh oui, certains ont un don et d'autres pas,
affirma-t-il d'un ton faussement prétentieux, car il n'avait vraiment pas de raisons de l'être. Certes, il n'était pas toujours très humble, loin s'en faut, mais en l'occurrence, il était loin de se trouver supérieur à Léo, au contraire, il lui enviait souvent bien des choses, notamment son caractère. Il aimerait vraiment être capable d'autant... d'humanité que lui. Sur ce point, il lui faisait vraiment penser à Penny, en fait. Il devait être en quête de caractères susceptibles de contrebalancer son caractère bien trop direct. Je sais que tu as toujours été jaloux de moi.

Eh non, il ne voulait pas croire que c'était le cas, Léo n'avait rien à lui jalouser. Enfin, d'ordinaire, évidemment, car le fait que le jeune homme ait une partenaire, soit sur le point de devenir père quand le mariage de Léo était parti en fumée... Mais malgré tout, Andrew n'imaginait pas Léo capable de jalousie. Il était de ceux qui se réjouissent sincèrement du bonheur des autres, et il appréciait vraiment ça chez lui. Il était désintéressé, complètement. Bref, il n'avait rien à envier aux autres; les autres avaient beaucoup à lui envier.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Mar 30 Aoû - 0:36

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
Cela faisait un bien fou, vraiment, de se contenter de rire. Leopold avait le sentiment que ça faisait une éternité qu’il n’avait pas ri de cette manière et encore moins avec son meilleur ami. Au fond, c’était un peu le cas oui. Parce qu’ils avaient quand même connus des moments difficiles tous les deux. Les deux amis s’étaient beaucoup disputés ces derniers temps. Même s’ils n’avaient pas coupé les ponts pendant toute la période où ils étaient en désaccord, la situation avait été tendue quand même entre eux. Mais maintenant, ils pouvaient juste passer au-dessus de tout cela. Léo avait envie de définitivement passer au-dessus de tout ce qui avait pu les opposer autrefois. Il avait envie de remonter la pente depuis sa séparation avec Jane. Ça n’était pas évident et le jeune homme savait parfaitement qu’il n’allait pas parvenir à l’oublier rapidement. Il allait continuer à penser à celle qu’il avait cru être son épouse pendant un long moment, mais le jeune homme espérait quand même qu’il allait pouvoir tourner la page. Leopold ne savait pas vraiment comment il allait faire, mais il se rendait bien compte qu’il pouvait quand même y arriver. En cet instant précis, le jeune homme se sentait vraiment bien en compagnie de son meilleur ami. Ils discutaient tranquillement, ils se charriaient et se taquinaient en plaisantant, et ils riaient. C’était des choses simples de la vie, mais c’était justement ce qui permettait d’être heureux. En cet instant précis, Léo était vraiment heureux en compagnie d’Andrew. Il avait le sentiment d’être revenu plusieurs mois en arrière, quand il n’y avait aucun souci à se faire. Quand il n’y avait aucune ombre dans leurs vies. C’était si agréable en tout cas de pouvoir parler si légèrement avec son meilleur ami.

Le jeune homme sourit de plus bel en entendant son ami, admettre avec une fausse prétention, que certain avait un don et d’autre non. Léo savait parfaitement qu’il ne pensait pas une seule seconde ce qu’il disait, tout comme lui ne pensait pas plus ce qu’il avait dit précédemment. Pas plus que ce qu’il dit ensuite, mais c’était justement ça qui était agréable. Parce qu’ils parvenaient à plaisanter tous les deux, sans être complètement pris à la gorge par leurs problèmes mutuelles. Les deux hommes avaient quand même leur lot de problème tous les deux.

« Toujours. Ce n’est pas pour rien que je souhaite te tuer depuis toujours pour prendre ta place. »

Par moment, comme maintenant, Léo pouvait effectivement avoir envie d’avoir la place d’Andrew. Mais en aucun cas le jeune homme n’avait envie d’échanger sa vie entière avec celle de son meilleur ami. Peut-être qu’il enviait un peu le fait qu’il puisse avoir trouvé une femme aimante et qu’il allait devenir père, mais pas au point de le jalouser non plus. Il était justement vraiment heureux pour lui. Léo n’était pas encore disposé pour tout cela, mais peut-être qu’il allait un jour parvenir à tourner entièrement la page sur Jane et refaire sa vie.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 894

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Mer 31 Aoû - 18:58


Un heureux événement ?
I

l n'y avait rien de sérieux ou de solennel dans leur discussion, et bordel, ce que ça faisait du bien ! Ces derniers temps, leurs vies n'étaient vraiment pas des plus simples, des plus évidentes. Celle de Léo encore moins que celle d'Andrew, il faut bien le dire. C'était agréable de se dire que même quand leurs univers étaient disloqué, leur amitié, en dépit des épreuves, savait demeurer intacte. Cette discussion légère était comme un bol d'air frais. Plus rien ne semblait grave, ils paraissaient pouvoir rire de tout, et Andrew retrouvait Léo comme cela faisait longtemps qu'il ne l'avait plus vu. Il était souriant, prompt à la plaisanterie. C'était vraiment agréable. Et dire que des moments comme cela, il y aurait pu ne plus y en avoir. Si Léo avait réellement réussi à mettre fin à ses jours, Andrew ne s'en serait sans doute pas remis. Mais il n'était pas temps de penser à cela, seules les pensées positives étaient de mise. Il ne voulait voir aucune ombre obscurcir le tableau, il était trop heureux de retrouver cette complicité qui lui avait tant manquée. Alors la plaisanterie s'étirait sur la durée tant que tous les deux y trouvaient matière à s'amuser, et ils étaient manifestement dans le même état d'esprit. Il ne manqua pas de sourire au même titre que son meilleur ami quand ce dernier poursuivit, toujours sur la même lancée. Allez savoir jusqu'où ils iraient, à ce rythme, mais ça convenait parfaitement au jeune homme.

-C'était pour ça que tu voulais que je t'entraîne à chasser. Et dire que je t'ai laissé accès à notre salle d'armes.


Il n'en parlait pas comme quelque chose de grave et d'important, plutôt comme une chose dont on pouvait rire. En fait, il voulait partir du principe qu'ils pouvaient rire de tout, même s'il y avait quelques sujets qu'il s'abstiendrait bien évidemment d'être évoqués malgré tout. Il se voyait par exemple mal plaisanter au sujet d'Hardwick (même si elle ne mériterait que cela)... Un jour, peut-être - et ce jour-là, il s'en donnerait à cœur joie, c'est certain. Dans tous les cas, quelque chose semblait s'être débloqué ici et maintenant, et ça faisait un bien fou. Tout n'allait pas se résoudre en quelques minutes, c'est sûr, mais ce semblait en meilleure voie que jamais, et alors, même si nombreux problèmes continuaient de poindre à l'horizon, tout semblait possible. Ils avaient le sentiment que tout pouvait s'arranger, que même les pires épreuves pouvaient être franchies. Penny lui en avait donné la preuve, ainsi que l'enfant qu'elle portait, Léo en faisait de même à présent... Les deux personnes qui comptaient le plus pour lui, en somme (bon, dans l'idéal, Aaron devrait lui en donner la preuve lui aussi mais il n'avait que peu d'espoir le concernant, le craignait-il).

-J'ai créé un psychopathe.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 735

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   Mer 26 Oct - 15:43

Leopold & Andrew
Un heureux événement ?
C’était des plus agréables de pouvoir plaisanter d’un rien avec Andrew, Leopold avait le sentiment de revenir en arrière. Comme si ces derniers mois n’avaient pas eu lieux, comme quand ils s’avaient pas des soucis chacun de leurs côtés. Pas de fausse femme qui nous avait trahit, pas de famille qui risquait de tuer la mère de son enfant, rien du tout. Il n’y avait qu’eux et leur manie de plaisanter d’un rien. Quand ils étaient partis tous les deux, ils ne savaient jamais vraiment jusqu’où ils allaient aller. C’était comme ça, ils étaient tout simplement sur la même longueur d’onde. Et depuis bien longtemps, Léo avait le sentiment de revivre. Déa lui permettait de revivre, Andrew lui permettait de revivre… et tout cela lui était bénéfique. En cet instant précis, le jeune homme ne pouvait que regretter le geste qu’il avait eu, le fait d’avoir eu envie de mourir. Parce qu’en perdant la vie, il aurait perdu ces moments plus qu’agréables avec ses meilleurs amis. En cette seconde, Léo savait qu’il ne voudrait plus jamais le faire. Si pendant un temps il avait craint sa tristesse, sa dépression, maintenant il savait qu’il allait pouvoir s’en remettre. Leopold se doutait que tout n’allait pas être rose tout le temps, mais il osait croire qu’il pouvait vraiment surpasser tout ça. Encore plus quand il discutait si légèrement avec son meilleur ami.

« Tu as tout compris. » Dit-il dans un nouveau sourire, continuant sur la lancée de son ami. Evidemment que ce n’était pas pour cette raison que Léo avait demandé à Andrew de l’entraîner, de lui apprendre à se servir des armes. La raison était bien plus sombre que cela, mais ils pouvaient se permettre de plaisanter à ce sujet. Tous les sujets n’étaient pas bon pour la plaisanterie, mais certain si. Et avec les derniers évènements, il était évident que le Sorcier n’avait guère de place dans l’esprit du jeune homme pour l’heure (pour l’heure seulement). Un jour, ils arriveraient peut-être à plaisanter de Jane. Mais c’était encore bien trop tôt pour le moment. « Si tu savais, je suis bien pire que ça. »

Dit-il alors, avant de donner une tape dans le dos de son meilleur ami. Le jeune homme n’avait vraiment pas envie de changer ce moment avec un autre, il appréciait plus que tous la conversation qu’ils avaient avec son meilleur ami. Andrew et lui avaient besoin de ça ces derniers temps et avec un peu de chance, le chasseur allait comprendre que son ami s’en sortait pas trop mal. Léo avait envie de croire qu’il s’en sortait pas trop mal en tout cas.

« Aller, viens, on va nous attendre pour préparer le repas. »
Parce que mine de rien, ils étaient là à la base pour faire des achats pour le diner. Et Léo commençait déjà à avoir faim, ces derniers temps il avait même retrouvé l’appétit. C’était dire qu’il allait quand même de mieux en mieux et que ça ne pouvait qu’aller en s’arrangeant.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un heureux événement ? [pv Léo :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un heureux événement ? [pv Léo :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» Fêtons l'heureux événement de Bertrand et Luna (LIBRE)
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Entraînement d'orientation
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-