Partagez | 
 

 Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 369

Message#Sujet: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Dim 27 Déc - 23:35

Quand le chasseur devient le gibier

Elizabeth & Andrew

Cela faisait maintenant plus d'une heure qu'Elizabeth poursuivait un sanglier à travers la forêt. Bizarrement, elle se sentait faible cette nuit là et elle avait un mal de chien à attraper ce fichu vampire. Elle avait du attendre trop longtemps avant de se nourrir à nouveau mais le soucis c'est que maintenant pour avoir une proie c'était beaucoup plus compliqué. Finalement après une heure de poursuite, le sanglier poursuivit de la vampire avaient quittés la forêt et s'étaient retrouvés dans les champs funéraires. Ces fameux champs que Lizzy évitait par dessus tout dans le but de ne pas tomber sur des personnes attristées d'avoir perdus des proches tués par des vampires. Non pas qu'Elizabeth était coupable de ces crimes mais elle n'aimait pas se dire que d'autres de son espèce faisait le mal autour d'eux.

Finalement, le sanglier s'arrêta pour boire de l'eau dans une flaque crée par la pluie récente. Il ne pleuvait plus mais les champs étaient boueux. Elizabeth se cacha derrière un arbre le temps de bien observer le sanglier, qu'il ne se doute plus de sa présence et la surprendre pour enfin achevé cette traque et rentrer se coucher.

Après quelques secondes, Elizabeth se rua sur le sanglier et le blessa avec un coup de pied vif. L'animal gémit avant de tomber par terre comme une masse. Il ne pouvait plus bouger car avec son coup, Elizabeth lui avait brisé deux pattes. La vampire ne tarda pas car elle n'aimait pas que les animaux souffrent, alors elle se regarda avant de dire rapidement « Je suis désolée ». Puis elle commença à se nourrir. Plus le sang de la l'animal coulait dans ses veines, plus la vampire sentait la vie revenir en elle. La prochaine fois, il ne faudrait pas qu'elle attende si longtemps avant de se nourrir. *Note pour elle-même, tous les jours, c'est trop barbare, mais tous les 4 jours c'était trop long*

Malheureusement la vampire en plein repas, ne s'était pas rendue compte qu'elle était observée...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 873

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Mer 30 Déc - 9:45


Il faut connaître l'ordre de ses priorités
L'

on eut pu croire que les sentiments d'Andrew pour Penny auraient modifié son jugement concernant les créatures, et qu'il aurait reconsidéré ce qui était sa mission de toujours, ne serait-ce qu'en se montrant plus sélectif dans le choix de ses victimes, comprenant que certaines n'étaient tout simplement pas offensives, et surtout, n'avaient pas choisi leur situation et ne souhaitaient pas les utiliser à l'encontre des humains. Mais ce n'était pas le cas. C'était même l'inverse, à vrai dire. Il se montrait plus hargneux et plus insistant qu'auparavant, à vrai dire. Non pas parce que toutes ces considérations ne le travaillaient pas, mais parce qu'elles le travaillaient trop, justement. Et en conséquence, il avait besoin de se prouver à lui-même, et autant que sa famille que tout ce sur quoi s'étaient fondés ses convictions et son mode de vie n'était pas qu'un absurde écran de fumée à travers lequel il fallait à présent passer. C'était donc armé et fermement décidé à ne pas rentrer en la demeure des Hellsing bredouille, que le jeune homme, avait pris les armes, cette nuit-là. Il ne s'était pas rendu dans la forêt, cette fois-ci, préférant patrouiller à l'orée du village. Plus spécifiquement près du champs funéraire, qui jouxtait les bois. C'était là qu'il avait affronté un loup-garou qui lui avait échappé il y a quelques semaines de cela. Andrew n'aimait pas découvrir des créatures si proches des habitants, il avait le sentiment que la menace était de plus en plus difficile à enrayer. Il attendit donc. Une heure... Deux heures... Il songeait à changer de poste d'observation quand il entendit un bruit suspect.

Dissimulé derrière une pierre tombale, il assista à la scène. Un sanglier, manifestement blessé, subissait l'assaut d'une jeune femme dont l'apparence aurait pu sembler ce qu'il y a de plus humaine, si sa rapidité, sa force, et ce qu'elle fit ensuite ne devait pas la trahir. Nul doute là-dessus, la jeune femme (qui ne l'était peut-être pas tant) était un vampire. Étonnant, pour une buveuse de sang de s'attaquer à un animal, mais la faim peut vous presser aux plus grands extrêmes. Dans tous les cas, alors qu'elle se nourrissait à même la bête, Andrew eut une preuve flagrante de la nature de cette femme, et il était donc grand temps pour lui d'intervenir. Chargeant son revolver, il se redressa, et fit un pas de côté pour se révéler à celle qu'il considérait désormais comme sa cible.

-Tu peux l'être.
répliqua-t-il en braquant son arme sur la vampire.

Il aurait pu ne pas lui signaler sa présence, c'est vrai, mais il préférait toujours agir - un minimum - à la loyale. Quitte à perdre quelques victimes.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 369

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Dim 3 Jan - 0:49

Quand le chasseur devient le gibier

Elizabeth & Andrew

Chaque fois qu'elle mordait un animal, Elizabeth se laissait emporter par l'ivresse du vampire, oubliant tout ce qui pouvait se trouver autour d'elle. Et bien entendu, elle n'avait pas senti l'odeur de l'homme qui se trouvait à quelques pas d'elle. Ce ne fut que lorsqu'il se manifesta qu'elle réagit enfin. Il pointait un revolver sur elle. D'un coup, Elizabeth fut effrayée, il s'agissait surement d'un chasseur de vampire et peut être même un membre de la famille Hellsing. Elle laissa l'animal de côté, de toute façon, il était mort et elle avait quasiment vidé de son sang. Cela lui avait redonné un peu d'énergie mais elle n'était pas totalement repue. Elle savait qu'elle n'était pas dans les meilleures conditions qui soient pour affronter un chasseur de vampire. Alors qu'il pointait son arme sur Elizabeth, cette dernière ne pensa qu'à une seule chose : s'enfuir. Elle ne voulait pas combattre ce soir, et puis ce n'était pas dans sa nature.

Le jeune homme répondit au « désolée « qu'elle avait formulé envers l'animal. Elle chercha un moyen de s'expliquer.Levant gentiment les mains, elle essaya de formuler une phrase :

« Laissez-moi partir s'il vous plait. Je ne suis pas nocive pour les humains. Je ne leur fait aucun mal... »

En même temps, si c'était réellement un chasseur, est ce qu'il le croyait vraiment ? Les vampires avait cette fichue réputation d'être des menteurs et c'était une raison de plus qu'avait Elizabeth de les détester.

« Je vous promets que je ne suis pas comme les autres vampires. »

Malheureusement, au fond d'elle, elle savait que l'homme sui se trouvait en face d'elle et qui pointait une arme sur elle – chargée de balles en argent (Lizzy le savait parce qu'elle connaissait cette odeur) – n'hésitait pas à s'en servir.

La vampire se dit que la nuit n'avait pas forcément bien commencé mais elle allait surement se terminer plus rapidement que prévu.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 873

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Jeu 7 Jan - 19:29


Il faut connaître l'ordre de ses priorités
L

a créature semblait bien inoffensive, et il est vrai que sa réaction ne ressemblait guère à celle des buveurs de sang habituellement, qui ne demandaient pas leur reste et cherchaient à prendre le Hellsing pour victime. Il avait été plus d'une fois à deux doigts d'être mordu, mais la jeune femme (qui ne devait pas être si jeune) ne donnait pas le sentiment de vouloir se défendre. Bien au contraire, elle leva même les mains au ciel. Une attitude qui aurait peut-être pu radoucir Andrew, mais il n'en fut rien, il la trouva au contraire plus suspecte que jamais. Il ne se laissait depuis longtemps plus abuser par des belles paroles et des postulats d'innocence. Une seule créature parmi toutes avait réussi à abattre ses barrières, c'était Penny, personne d'autre n'y parviendrait aussi bien et c'était tant mieux, une seule faiblesse lui suffisait bien largement. La buveuse de sang le supplia, une attitude qu'il retrouvait bien plus souvent chez les fées ou sirènes, dont les moyens et stratégies de défense étaient souvent plus limitées, mais pas chez ceux de son espèce, une feinte, sans doute, pour essayer de l'apitoyer. Il ne s'y laisserait pas prendre. Elle affirma ne pas être nocive pour les humains, qu'elle ne leur ferait aucun mal. Comment croire en de telles balivernes ? Les vampires aspiraient à se nourrir du sang des humains, c'était dans leur nature, et aucun ne faisait exception à la règle, il en était certain. Certes, c'était un animal, qu'elle venait d'attaquer, mais qu'elle se soit rabattue sur ce festin avant de trouver une victime qui lui ressemble n'était pas à exclure. Dans tous les cas, il n'était pas question de faire d'exceptions (hum...), c'est lorsque l'on s'aventurait sur ces voies hautement dangereuses que l'on pouvait commettre les pires erreurs, l'objectif des Hellsing était simple : aucune créature ne devait survivre. Quelle que puissent être ses intentions, ou sa bonne foi. Elizabeth ne serait pas une exception. Elle pouvait lui promettre autant qu'elle le voulait qu'elle n'était pas comme les autres vampires, l'excuse était bien trop simple, ça ne prenait pas.

-Ne me fais pas croire que tu vaux mieux que le reste de tes semblables, tu es comme les autres.


Il s'approcha de quelques pas, profitant de l'immobilisme dont la buveuse de sang faisait preuve pour le moment. Ce pourrait ne pas durer, et les vampires étaient capables d'une rapidité face à laquelle il ne pouvait pas le moins du monde rivaliser. Mieux valait s'approcher au maximum de sa cible pour ne pas la manquer, raison pour laquelle, s'il gardait son arme à la main, prêt à pallier à n'importe quelle réaction brusque de la part de son interlocutrice. De toute façon, le résultat serait le même en définitive.

-Et tu connaîtras le même sort qu'eux.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 369

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Lun 11 Jan - 23:45

Quand le chasseur devient le gibier

Elizabeth & Andrew

Comme Elizabeth le craignait, l'homme ne cru pas une seule des paroles de la vampire. En même temps, si Lizzy était une chasseuse de vampires, elle ne croirait pas les première excuses qu'une menace pareil pouvait dire... Et puis elle connaissait les autres buveurs de sang et il était tout à fait qu'eux étaient des monstres qui aimaient engendrer le mal. Alors pourquoi la croirait-on lorsqu'elle se défend de tuer des humains. Et s'il y avait une autre solution pour que la belle créature nocturne ne tue pas des animaux, elle aurait choisit cette option depuis longtemps. Elle songea au fait que la sincérité pourrait éventuellement créer un déclic mais au fond d'elle même elle n'y croiyait plus et elle songeait au fait qu'elle allait surement mourir cette nuit.

« Alors lorsque tu croise un vampire, il est foncièrement mauvais. Tu ne t'ai jamais demandé s'il y avait des gentils et des méchants... Chez les sirènes, les fées ou encore les sorciers et même chez les humains... Il y a toujours les gentils et les méchants. Pourquoi cela serait différent chez les vampires. »

Elle avait parlé avec son cœur, peut être même en haussant légèrement la voix mais elle avait été sincère avec cet homme qui pointait toujours une arme sur elle. D'ailleurs il avança en quelques pas, peut être pour mieux atteindre Lizzy mais cette dernière ne bougea pas. Elle espérait que cet homme serait bon au fond de lui...  Elle connaîtrait le même sort que les autres... A ces mots, Elizabeth ne sut quoi répondre. Elle songea aux choses qu'elle n'avait pas encore faites.

Malgré une longue existence de vampire, ces dernières semaines, elle avait choisit de vivre un peu moins en recluse et au final, elle avait rencontré des gens extraordinaires comme Arthur ou encore Déa. Elle avait vécue certaines expériences qu'elle n'avait pas fait depuis longtemps comme avec Tristan. Et elle allait mourir maintenant sans même pouvoir dire ce qu'elle ressentait à Arthur ou encore faire les 400 coups avec Déa comme elles se l'étaient promis. Elle songea au fait que malgré ces 200 années de passées, elle avait encore des tonnes de choses à vivre et après qu'elle puisse prononcer un mot, une larme coula sur sa joue. Elle ne fit même pas attention et ne l'essuya pas, à quoi bon, elle allait mourir..... Sauf si elle s’enfuyait. D'instinct elle recula d'un pas doucement. Elle ne voulait pas faire de geste brusque mais elle voulait fuir cet endroit à tout prix. Elle recula d'un pas de plus. Il faudrait quelque chose pour distraire le jeune homme mais quoi... Trouver une idée et rapidement c'était une question de vie ou de mort.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 873

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Lun 18 Jan - 17:23


Il faut connaître l'ordre de ses priorités
L

a vérité, c'était qu'Elizabeth avait parfaitement raison, et le pire, c'est qu'Andrew en avait pertinemment conscient. Il avait été élevé dans une certaine vision des choses, et avait grandi avec une mentalité qu'il ne pensait pas pouvoir être altérée par quoi que ce soit tant sa foi était grande et paraissait tout simplement inébranlable. Il concevait sans mal que tous les humains n'étaient pas des anges (et d'ailleurs, il considérait ne pas en être un lui-même), mais il avait longtemps vécu avec ce point de vue manichéen voulant qu'aucune créature ne soit digne de salut. Tout simplement parce qu'elle n'était pas capable de conscience, pas dotées d'âme, contrairement aux humains. Ces enveloppes corporelles semblables aux leurs n'étaient là que pour les duper et les égarer. Sauf que depuis lors, son opinion avait changé. Depuis, il avait rencontré Penny, et tout avait changé, l'ordre des choses avait été bouleversé, son univers s'était écroulé, et il lui avait fallu prendre conscience d'une vérité qu'il avait très longtemps nier : les créatures n'étaient pas bien différentes d'eux. Cette prise de conscience aurait-elle dû l'inviter à renier sa famille toute entière ? Oui peut-être, mais elle avait été si longtemps le centre de son univers qu'il ne savait jamais l'envisager qu'à regrets. Le jeune homme savait, oui, mais il n'avait pour autant pas lâcher les armes. Car que cela soit volontaire ou non, les faits restaient les faits à ses yeux. Les créatures étaient dangereuses, un venin qui peu à peu intoxiquer tous les humains, et s'ils n'y prenaient pas garde, il n'existerait plus jamais le moindre d'entre eux. Andrew ne visait pas Elizabeth parce qu'elle était un vampire (même si ces créatures spécifiques étaient aux yeux du chasseurs parmi les plus dangereuses), il la visait parce qu'elle était une créature. Oui, il était fort probable qu'elle dise vrai. Mais cela ne pouvait se vérifier. Et dans tous les cas, pour anéantir une espèce entière, faire des exceptions n'étaient pas chose envisageable. Il en avait déjà fait une, c'est vrai (et il savait pertinemment que c'était un tort, il s'avérait seulement qu'il ne pouvait pas lutter contre ses sentiments). Mais ce n'était qu'une raison de plus pour ne pas en tolérer davantage. Elizabeth était sans doute digne de foi, mais elle se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Dommage pour elle.

-Je ne juge pas tes actes ou tes intentions. C'est ta nature, que je condamne.
répliqua-t-il simplement, d'un ton décidé et mécanique.

Il préférait ne pas réfléchir à ce que lui disait son interlocutrice, tout simplement parce qu'il savait pertinemment qu'elle méritait sans doute d'être épargnée, au fond. Mais il ne pouvait lui accorder cette grâce. Il devait en finir avec elle, un point c'est tout, et pour se faciliter la tâche, il était plus facile de se convaincre que la buveuse de sang, comme tous ceux de son espèce, n'était qu'une vile manipulatrice qui ne manquerait pas de prouver de façon plus que violente la fausseté de ses propos pour peu qu'elle trouve un cou auquel s'abreuver. Alors, fort de cette conviction, il appuya sur la gâchette. Et il tira. Dans le même temps, Elizabeth avait reculé d'un pas, faussant la trajectoire de la balle. Celle-ci allait-elle seulement la toucher ou même l'effleurer ?


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 369

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Lun 1 Fév - 1:18

Quand le chasseur devient le gibier

Elizabeth & Andrew


Ce chasseur l'avait bien dit c'était sa nature qu'il condamné et Elizabeth condamné également sa nature. Elle n'était pas plus fière que cela d'être une vampire. La seule chose qui pouvait la réjouir de sa condition était le fait qu'elle était devenue immortelle. Elle avait pu ainsi traverser les années sans jamais vieillir et surtout en pouvant connaître de nombreuses personnes qui ont enrichit sa vie au fil des années. Hormis cette immortalité, il n'y avait pas grand chose qu'elle appréciait dans sa condition.

Alors quand elle entendit le coup de revolver, son sang ne fit qu'un tour et d'instinct elle commença à se retourner pour courir dans la direction opposée au chasseur. Le fait qu'elle recule d'un pas, lui sauva surement la vie car la balle du revolver n'arriva pas dans son cœur, mais dans son épaule.

La douleur fut vive et intense. En effet la balle était faite dans un métal particulier : l'argent. Et l'argent était un poison pour les vampires. Elizabeth savait que le chasseur mettrait quelques secondes avant de recharger son revolver alors il fallait fuir au plus vite. Elle ne réfléchit pas et courut pour sauver sa peau. Mais son épaule lui faisait atrocement mal. Lizzy savait que si elle rester dans cet état, elle mourrait rapidement soit parce qu'elle aura perdu trop de sang, soit parce que le poison aura agit sur son organisme et l'aura tuée.

En courant à vive allure, elle était certaine de semer le chasseur mais ce n'était pas certain. Elizabeth se rendit soudain compte qu'elle était arrivée dans le village. Ce n'était pas du tout une bonne idée de rester là car si elle croisait un humain, le fait qu'elle manque de sang serait un véritable problème et même agonisante, il n'était pas question pour elle qu'elle touche à un humain. Elle prit alors la décision d'aller chez une personne dont le song ne l'attirerait pas : Arthur. C'était évidement que même si elle était blessée, elle ne pourrait rien lui faire car en tant que loup, son sang était également un poison pour elle. Bien heureusement, elle connaissait son adresse par cœur. Mais la douleur était de plus en plus insupportable et Elizabeth décida de s'arrêter quelques secondes. Elle ne savait pas où était le chasseur mais elle pensait qu'il n'était pas dans le coin. Il aurait peut être compris qu'il avait une erreur. Si cet homme avait rencontré un vampire assoiffé de sang, au lieu de s'enfuir, il l’aurait attaquer et probablement tuer. Mais Elizabeth s'était enfuit et normalement ce n'était pas dans les habitudes d'un vampire tueur de faire cela.

Alors qu'elle posa sa main sur une plaie qui ne s'arrêtait plus de saigne, Lizzy releva la tête et aperçu le chasseur au bout de la rue. Il l'avait suivit mais ne l'avait pas vu. Elle décida de sauter sur le toit d'une maison afin de se cacher le temps qu'il perde sa trace...


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 873

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Mar 2 Fév - 17:01


Il faut connaître l'ordre de ses priorités
L

a balle vicieuse toucha bel et bien le vampire, malheureusement (et c'était prévisible), elle n'atteignit pas le cœur de la buveuse de sang, se contentant de lui traverser l'épaule. Andrew aurait préféré qu'une seule balle suffise à arrêter net son ennemie (c'est que, si ces dernières étaient efficaces, c'était aussi parce qu'elles étaient particulièrement complexes à façonner, elles ne devaient pas être gâchées en vain). Tandis que le jeune homme rechargeait son revolver, la créature blessée, elle, prenait la fuite, et c'était tout à fait normal. Il en allait de sa survie. Toute amochée qu'elle était (Andrew pouvait presque la poursuivre à la trace grâce au sang qu'elle perdait), elle restait particulièrement rapide. Un talent naturel chez les individus de son espèce. Quand il eut rechargé son revolver, elle était trop loin pour qu'il espère la toucher, et ses balles étaient des plus précieuses. Elle l'avait distancé, mais le chasseur ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin. Elle était sa proie pour cette nuit, et il ne comptait pas rentrer bredouille (quoique sa blessure, si elle s'avérait mal soignée (ou pas suffisamment vite) pourrait avoir un début d'effet escompté). Il ne perdit pas de suite la trace de la vampire. Malheureusement, celle-ci avait fait chemin vers le village. il aurait préféré qu'elle choisisse la forêt, où il pouvait agir à découvert et en toutes libertés. Si la réputation des Hellsing était faite parmi les créatures, ce n'était pas le cas parmi les humains, et ils devaient à tout prix demeurer ignorants, sans quoi le chaos règnerait pour de bon, chacun chercherait à faire justice soi-même au lieu de s'adresser à ceux qui étaient dans ce genre d'affaires depuis très longtemps, et ce serait l'anarchie la plus totale. Aussi, il ne pourrait pas agir aussi librement une fois dans les rues du village. Certes, il était tard, très tard, et la plupart des habitants étaient couchés, mais un coup de feu, justement, aurait tôt fait de les réveiller.

Ce fut donc avec prudence, et avec plus de discrétion possible qu'il poursuivit Elizabeth. Il parvint à la filer un certain moment, mais il avait perdu le visuel. Il faut dire que ces rues étaient particulièrement sombres. Il avait perdu sa trace, il ne l'avait pas vu monter par-dessus un toit, et ne songea pas à lever les yeux en l'air. Il n'était pas pour autant résigné encore. Son arme dissimulé dans sa ceinture, prête à être dégainée s'il devait repérer le moindre mouvement suspect. Mais sans le savoir (il aurait aimé avoir un flair particulier pour cela, mais ce n'était pas le cas, cela aurait clairement arrangé ses affaires), en pensant se rapprocher de sa proie, commettant l'erreur de ne pas se concentrer plus largement sur les toits, il s'éloignait de sa cible en croyant, au contraire, se rapprocher. Cette nuit, il n'inscrirait sans doute aucune victime de plus à son tableau de chasse.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 369

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   Sam 13 Aoû - 18:23

Quand le chasseur devient le gibier

Elizabeth & Andrew

Visiblement il avait perdu sa trace mais il pouvait toujours la voir et lui tirait une seconde balle qui pourrait devenir fatale. Il fallait se débarrasser de lui sans le tuer car cela reste un humain. C'était l'esprit de cette vampire, ne pas tuer, même les personnes qui elles n'hésiteraient pas à lui tirer une balle en pleine tête. Malheureusement certaines créatures avaient une bonne conscience alors que certains humains, eux ne l’avait plus. *C’est le monde à l’envers parfois* se dit intérieurement la douce Elizabeth.

Lizzy décida alors de le suivre prudemment en essayant de ne pas se faire repérer car elle voulait juste le neutraliser pour la nuit. Elle déchira un morceau de son t-shirt et l’enroula comme elle put autour de la blessure qui continuait de saigner bien sûr mais le flux avait légèrement diminué. Elle songea tout de même que le problème du chasseur était à régler rapidement afin de courir se soigner encore plus rapidement.
Elle sautant discrètement de toit en toit, elle réussit à le suivre jusque dans une ruelle isolée. Elle savait qu’il avait rechargé son arme. Il fallait donc jour serrer pour le désarmer et ensuite le mettre à terre. Lizzy décida de la contourner afin de tomber juste derrière lui.

En avançant à pas de velours, elle remarqua qu’il était bien énervé et décidé à en finir avec sa proie. Malheureusement la proie n’était pas de cet avis.

Elle se plaça juste derrière lui et sauta sur le dos le projetant au sol. En un rien de temps, elle s’empara de l’arme mais au lieu de la braquer sur le chasseur, elle la lança par-dessus les maisons afin que l’homme ne puisse pas s’en resservir dans les minutes suivantes. Elle le frappa au visage avant qu’il ne puisse dire ‘ouf’ et cogna plusieurs fois de toutes ses forces afin de le neutraliser. Alors qu’il était ko mais encore éveillé, elle le prit par le col et dit froidement : « Je ne suis pas comme ceux de mon espèce… Merci de t’en souvenir la prochaine fois » Elle le frappa à nouveau au visage et dans le ventre et le laissa KO dans cette ruelle sombre.

Elizabeth était soulagée de ne pas avoir quitté ce monde trop vite mais en regardant sa blessure avec son t-shirt retourné de sang, elle songea au fait qu’elle n’allait pas faire long feu si elle restait dans cet état.
En se redressant pour avancer, elle reconnut une odeur particulière… Celle d’un loup garou qu’elle avait vu il y a quelques temps maintenant et qui lui avait tapé dans l’œil. Elle décida de se rendre où la mènerait cette odeur en espérant qu’il puisse l’aider
Prochaine étape pour la vampire : Se soigner

FIN

Spoiler:
 

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le chasseur devient le gibier (pv Andrew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme en mal d'amour, de chasseur devient gibier. + Lee-Lou
» Olofin [Chasseur de gros gibier]
» Quand le cauchemar devient réalité [Solo]
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» Quand le granite devient diamant... [Jennyssie & Kaelya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Champs Funéraire-