Partagez | 
 

 Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 393

Message#Sujet: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   Dim 31 Jan - 10:38


Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle
L

a résignation et le pessimisme avaient longtemps été le lot quotidien de Coraline. Cela ne vous rendait pas l'éternité plus belle ou moins terrible, mais au moins cela la rendait-elle un minimum supportable. C'était ainsi qu'elle avait été capable d'assumer sa condition nouvelle, ainsi qu'elle avait été capable d'y trouver un sens. Cruel et violent, certes, mais qui restait cette suggestion d'objectifs rassurants qui lui donnait le sentiment d'avoir une raison d'être, au-delà de la reconnaissance qu'elle avait eu au départ pour le sorcier, et qui s'évaporait dans l'atmosphère un peu plus chaque jour qui passait. Mais ses retrouvailles avec Scott avait changé la donne. Elle ne pouvait plus se résigner. Il avait ouvert une fenêtre au cœur d'une pièce sans issue. Il avait trouvé une lumière où tout semblait éteint, et l'optimisme avait retrouvé une place dans sa vie, par la perspective belle et dangereuse qu'était celle de pouvoir retrouver son amour d'antan, pas sous la forme d'un souvenir douloureux et inaccessible, mais sous une forme tangible et réelle. Elle devait modérer ses attentes, mais cela lui était des plus difficiles, car depuis qu'elle avait retrouvé l'humain, elle ne savait s'empêcher d'y repenser, et de rêver. Depuis combien de temps n'avait-elle pas rêvé ? Elle ne le savait même plus. Elle avait laissé son esprit s'aventurer dans un univers de possibles, attrayant, certes, mais dangereux. Elle devrait peut-être redescendre sur terre, s'éviter la déception cuisante de voir tout s'éteindre, de comprendre qu'elle avait eu tort, qu'il est des souhaits contre nature qu'il faut enterrer au plus profond de soi et ne jamais raviver. Elle en avait été incapable.

Et elle l'était d'autant moins que Julian Enjolras avait demandé à la voir. Leurs rapports n'avaient jamais été cordiaux, tout au moins professionnels, si l'on puis dire, mais c'était bel et bien à lui qu'elle avait confié son souhait de posséder l'apparence qu'elle aurait dû avoir si elle n'avait pas été mordue (par Joachin, qui plus est... elle ne savait toujours pas quoi faire de ces révélations qui lui avaient mis un nouveau coup au cœur, si elle le savait sincèrement désolé, elle ne pouvait pas ne pas lui reprocher d'avoir tout perdu par sa faute)... Peut-être s'était-il bel et bien penché sur la question ? Peut-être avait-il une solution ? Ou peut-être leur rendez-vous avait seulement à voir avec une mission confiée par Appers, rien d'autre. Elle avait en tous cas toutes les peines du monde à taire l'espoir en elle quand elle se rendit dans les grottes ce jour là, à la demande de l'assistant du Sorcier. Quand elle arriva sur place (et elle se savait en avance - pour cause, elle n'avait pas su attendre), il était déjà là. Tant mieux, elle en aurait rapidement le cœur net.

-Tu voulais me voir ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 450

Message#Sujet: Re: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   Mer 2 Mar - 19:59

Coraline & Julian
Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle.
Quand la buveuse de sang qui travaillait pour Dean (Coraline quoi) avait confié à Julian qu’elle espérait pouvoir obtenir le physique qu’elle aurait dû avoir si le sort n’avait pas décidé de la transformer en créature à l’âge de douze ans, il avait été un peu étonné. Bon, en soit, il pouvait aisément comprendre qu’elle avait envie de ressembler à une adulte. Il était évidemment plus simple d’accepter sa condition de vie éternelle quand on pouvait jouir d’une vie sans fin à l’âge adéquat pour faire tout ce dont on avait envie. Mais en même temps, le physique de la « jeune fille » était un atout également. Qui pouvait vraiment mettre en doute l’innocence d’une jeune fille de son âge, avec un visage d’ange ? Oui, même Julian pouvait affirmer qu’elle avait un visage d’ange, même si ce n’était en soit pas forcément une qualité à ses yeux. C’était un atout en tout cas, un moyen pour Coraline d’obtenir facilement ce qu’elle voulait. Mais en soit, être une jolie jeune femme était aussi un atout. Julian avait été un peu surpris donc, mais en même temps il comprenait un peu le désir de la buveuse de sang et cela, même s’il ne comprenait pas pourquoi ça lui était venu comme ça. Si le sorcier avait été au courant du fait qu’elle cherchait à avoir son apparence de jeune femme pour un jeune homme (et un humain en plus…), il n’aurait pas du tout accepté de l’aidé.

Mais il avait accepté, il avait parlé de son désir à Dean et ils avaient travaillé sur la potion en question pour lui donner son apparence. Et ils avaient réussi à la créer – en même temps, quand il s’agissait de magie, il n’y avait pas mieux que Dean Appers pour ça – ce qui allait sans doute plaire à Coraline (ou pas, mais il allait éviter de trop rentrer dans les détails). Julian avait décidé de convier la buveuse de sang donc, puisque c’était à lui qu’elle avait fait sa demande dans un premier temps. Il était déjà sur place quand elle arriva, lui demandant pour quelle raison il voulait le voir. Le jeune homme afficha un léger sourire avant de répondre, il mit quelque seconde avant de prendre la parole.

« Tu m’avais pas demandé quelque chose ? » Demanda-t-il seulement, ne répondant donc pas à la question de la jeune femme, pendant que son sourire devenait plus grand encore. Il ne dit rien de plus avant de sortir une fiole de sa besace et de la tendre à Coraline. « Voila. »

Il ne dit rien de plus non plus, se contentant de regarder la buveuse de sang et d’attendre sa réaction. Il se demandait bien comment elle allait réagir en effet, quand elle allait savoir que le Sorcier – et lui-même – avait accédé à sa requête. La preuve qu’il lui avait dit la vérité, quand ils avaient discuté la dernière fois et cela, même si leur relation n’était que professionnelle depuis qu’ils se connaissaient.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 393

Message#Sujet: Re: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   Jeu 3 Mar - 21:50


Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle
S

i son cœur en était encore capable, il battrait la chamade en cet instant, tandis que, suspendue aux paroles de Julian, elle attendait son verdict. Connaissant l'énergumène, son sourire, que l'on pourrait trouver directement encourageant s'il venait de quelqu'un d'autre, pouvait tout et rien vouloir dire. Il pouvait tout simplement la faire mariner avant de ne lui servir que du vent, ou bien un motif à cette rencontre qui n'avait aucun rapport avec ce qu'elle espérait... mais finalement, elle dû admettre que ses propos ressemblaient manifestement à ses attentes. Oui, elle lui avait demandé quelque chose. Et depuis ce moment, elle attendait, avec l'espoir fou de ne serait-ce que frôler son rêve du doigt. Pouvoir enfin passer du temps avec Scott sous l'apparence qu'elle aurait toujours pu avoir, sentir enfin le contact de ses lèvres contre les siennes, obtenir enfin de lui plus qu'une étreinte qui semblait déjà trop ambiguë, laisser éclater ses sentiments au grand jour... Et maintenant, il lui semblait que tout ce qui n'avait jusqu'alors tenu que du fantasme allait se concrétiser. Elle attrapa la fiole entre ses doigts et observa longuement le liquide qu'elle contenait comme si elle détenait le Graal entre ses doigts. Est-ce que c'était vraiment ce qu'elle espérait ? Cette potion tant désirée qui lui permettrait enfin de ressembler à qui elle était vraiment ? Tout portait à le croire, mais elle n'osait pas crier victoire trop vite. Si à ce stade, toute information contraire à ses attentes seraient difficiles à encaisser, ce serait pire encore si elle partait du principe que c'était immédiatement acquis.

-C'est bien ce que je crois ?
demanda-t-elle tout en continuant d'examiner le contenu de la fiole. Elle avait bien envie d'essayer tout de suite, juste pour savoir, juste pour avoir quelque confirmation que ce soit de ce qu'elle imaginait. Elle aimerait que cette potion puisse laisser découvrir ses effets en un regard. Sauf qu'elle n'était qu'un vampire, ne savait rien des potions sorcières... Alors il pouvait s'agir de tout et de n'importe quoi, il n'y avait qu'une manière d'en avoir le cœur net. Comment ça fonctionne ? demanda-t-elle, faisant au mieux pour conserver encore une attitude relativement neutre et ne pas complètement se laisser envahir par l'enthousiasme...

C'était peut-être déjà trop tard. Elle avait tout à coup l'impression de flotter sur un nuage duveteux, tandis que tout semblait enfin et pour de bon susceptible de s'accomplir. Au-delà de toutes les espérances qu'elle n'avait jamais osé formuler depuis le jour où elle avait été mordue. Où Joachin l'avait mordue. Elle voulait en savoir le plus possible, parce qu'elle ne comptait pas se faire avoir, et ne devait pas davantage se laisser avoir par de trop grandes et inutiles ambitions. Elle se contenterait d'un millième de ses désirs, pour un millième du bonheur qu'il pouvait procurer. Elle n'était en soi pas exigeante. Même si ses exigences semblaient contraires même à la nature.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 450

Message#Sujet: Re: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   Mar 12 Avr - 23:42

Coraline & Julian
Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle.
Julian était persuadé que Coraline retenait son enthousiasme d’exploser, parce qu’il commençait à connaitre la buveuse de sang. Sur ce point, ils étaient assez similaires. La jeune femme attrapa la fiole que Julian avait posé devant elle, pour examiner son contenue. Le sorcier n’avait pas vraiment été explicite dans ses paroles, mais il osait croire qu’elle allait deviner de quoi il était en train de parler. En cet instant, le jeune homme se dit que cela aurait été amusant de la faire mariner, de lui faire croire à son salue avec cette positon, avant de lui dire que c’était autre chose. Il pouvait encore le faire, mais il n’allait pas le faire. Non pas parce qu’il pouvait ressentir quelconque affection pour Coraline, mais parce que le jeune sorcier trouvait que l’utilisation de cette potion était un exploit en soit. Il y avait travaillé avec Dean – qui était le plus puissant des sorciers de Notre Terre – mais le jeune homme ressentait quand même une certaine fierté à son exécution. Ce n’était pas rien quand même de permettre à une buveuse de sang bloquée dans son corps de gamin de douze ans de récupérer sa forme de jeune femme, celle qu’elle aurait dû avoir si elle n’avait pas arrêté de vieillir.

Le sourire de Julian s’agrandit quand Coraline demanda si c’était bien ce qu’elle pensait, sans pour autant qu’il ne prenne le temps de répondre. Il se contenta de ce sourire pour lui faire comprendre que c’était bel et bien ce qu’elle pensait, ce qu’elle espérait et ce qu’elle attendait de la part du Sorcier. Parce qu’elle avait été un élément prometteur, elle avait le droit à cette aide. Si on pouvait vraiment appeler ça une aide en réalité, mais Coraline allait le prendre comme ça de toute façon.

« C’est simple. »
Julian marqua une petite pause stratégique. « Tu bois une gorgée de la potion et du obtient ton corps de jeune femme. » C’était aussi simple que cela en effet, bien trop simple sans doute au final. « Mais je dois te mettre en garde sur une chose. La potion a une durée limitée. Tu ne peux pas garder éternellement ta forme de jeune femme. Au bout de quelques heures, les effets s’arrêtent et il faudra que tu reprennes une autre gorgée. Et comme tu t’en doutes, la quantité de potion aussi est limitée. »

Autant dire qu’il ne fallait pas que la vampire s’amuse à boire constamment la potion, elle risquait d’avoir une vilaine surprise ensuite. Parce qu’évidemment, le jeune homme était en train de mettre en garde la buveuse de sang sur la durée de la potion, mais il omettait volontairement de parler des effets secondaires. A quoi bon de toute façon ? Il était évident que même si Coraline en avait conscience, elle prendrait quand même cette potion. Julian le lisait dans son regard, elle l’avait attendu pendant un temps et elle était vraiment heureuse de l’avoir obtenue. Et maintenant, il commençait à se demander de plus en plus pourquoi.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 393

Message#Sujet: Re: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   Sam 16 Avr - 10:59


Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle
E

lle le tenait, là, au creux de la main, son salut. Ce semblait si simple, si évident, qu'elle avait encore peine à croire que ce puisse être bel et bien vrai... Elle l'avait tant attendu... Et d'ailleurs, il se pouvait bien qu'elle se trompe. Après tout, quelle valeur pouvait-elle accorder à Julian... Ou encore au Sorcier ? Certes, ce dernier lui avait sauvé la vie, autrefois, et elle voulait considérer qu'elle était un élément utile pour lui, suffisamment utile pour qu'il ne cherche pas à se débarrasser d'elle... Mais s'il avait percé à jour en elle cette humanité qu'elle sentait renaître en son sein depuis que son chemin avait retrouvé celui de Scott ? Et si cela lui déplaisait ? Si cette potion exigée par ses soins lui avait confirmé qu'elle était dorénavant habitée de préoccupations futiles qui pourraient freiner ses aptitudes et son travail ? Si elle était devenue elle-même devenue l'objet de l'une de ces sinistres expériences auxquelles elle corroborait d'habitude, à sa propre échelle. C'était très possible, après tout. Cette perspective n'avait rien d'enviable ou d'agréable, mais elle ne pouvait pas être exclue. Peut-être que boire une seule gorgée de cette potion la détruirait de l'intérieur, ou aurait des effets épouvantables. Comment savoir ? Une seule façon de savoir, il allait falloir qu'elle essaie, voilà tout. Bien sûr, la perspective que ses rêves s'envolent et se brisent en éclats était terrible et déroutante, mais Coraline avait clairement prouvé qu'elle était prête à tout pour obtenir ce qu'elle désirait, elle en témoignait clairement en ce instant. Elle tenterait, et essaierait de faire confiance en Julian. Quels autres choix pouvait-elle bien avoir à ce stade.

En tous les cas, si elle décidait de croire dans son interlocuteur, elle avait sa potion... Mais. Il y avait plusieurs nombres de "mais", mais cela, elle s'y était attendue. À en croire Julian, elle retrouverait bel et bien le corps de jeune femme qu'elle aurait dû avoir si les événéments avaient pu se dérouler selon ses plans, mais ce ne serait que pour une durée limitée. Il eut été trop beau de concevoir les choses différemment... Et Coraline l'avait fait, bien sûr, si bien qu'elle se sentait forcément un rien déçue. Mais tout de même, ça restait mieux que rien. Bien mieux, même. Elle aurait le droit à quelques instants de liberté pour tous ceux qui lui avaient été ôtés. Elle aurait voulu offrir davantage à Scott, mais c'était déjà un bon début, après tout. Elle allait devoir user de cette potion avec parcimonie, elle l'avait bien compris. Il risquait d'être difficile pour elle de ne pas chercher à en abuser, et elle saisissait bien le message. Ce qui ne l'empêchait pas, bien sûr, de vouloir plus de précisions.

-Je n'aurai que cette fiole ?
demanda-t-elle pour commencer, calculant mentalement le nombre de gorgées que cela pouvait bien représenter. Combien de temps durent les effets de la potion, exactement ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 450

Message#Sujet: Re: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   Mar 17 Mai - 17:16

Coraline & Julian
Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle.
Julian se doutait bien que Coraline allait forcément être un peu déçue des restrictions qu’il devait lui avouer, concernant sa potion. Dans l’idéal, la jeune femme avait dû s’imaginer qu’elle allait simplement boire une potion et se contenter d’être une jeune femme pour tout le reste de sa vie. Mais c’était bien trop facile. En soit, avec un peu de temps et de recherche, peut-être que les sorciers pourraient parvenir à un résultat qui plairait à la buveuse de sang, mais elle n’était pas obligé de savoir. Pour l’instant, elle devait simplement se contenter de ce que Julian venait de lui mettre dans la main. Le sorcier ne quitta pas du regard la vampire, attendant sa réaction. Elle semblait vraiment déçu, de son côté, il ne montra rien de ce qu’il ressentait vraiment. Evidemment, Coraline avait envie de savoir plus sur les effets. Si elle cherchait encore à cacher l’intérêt qu’elle avait dans cette potion, elle serait bien incapable de le faire sans doute. Julian voyait bien qu’elle y tenait, qu’elle en avait besoin. Et c’était justement sur cela que les sorciers comptaient pour avoir encore plus d’emprise sur la créature, en plus d’un parfait sujet d’expérience.

« Tu pourras en avoir d’autre. Cependant, elle demande du temps à se fabriquer, donc utilise là avec parcimonie. »

Ou pas, si elle décidait de ne pas suivre les conseils du sorcier, cela n’allait pas le déranger outre mesure. Mais ce n’était pas aussi intéressant de voir la grande quantité de cette potion – ce poison – se répandre dans les veines de la buveuse de sang. C’était de toute façon parfaitement inutile pour Coraline, puisque ça ne changerait rien à la durée de l’effet. Autant dire qu’elle avait tout intérêt à suivre les conseils du jeune sorcier. Même si elle ne lui faisait pas confiance, ce qu’elle devrait vraiment éviter de faire.

« Les effets durent trois heures. »
Julian marqua une pause. « A quelques minutes près. Nous n’avons pas réussi à faire mieux. » Enfin, ça c’était ce qu’il disait à la buveuse de sang, libre à elle de le croire ou non. « Mais nous allons travailler encore dessus et si jamais nous avons une potion te permettant d’avoir ta forme de jeune femme plus longtemps, nous te dirons. »

Autant dire que Coraline n’avait pas intérêt à se relâcher concernant ses actions pour le Sorcier. Bien au contraire, il était important qu’elle continue de se montrer studieuse dans son travail, afin de continuer à avoir sa ration de potion qu’elle désirait temps. Et si elle était dans les petits papiers du Sorcier, c’était bien plus bénéfique pour elle. Et pour eux, qui avaient tout intérêt à continuer d’avoir un moyen de pression sur la buveuse de sang pour qu’elle continue de bien travailler. Julian n’avait jamais eu d’affection de quelque sorte pour Coraline, mais il devait bien avouer qu’elle était par moment utile. Ce qu’il n’allait évidemment pas le lui dire directement, c’était déjà beaucoup qu’il le pense.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 393

Message#Sujet: Re: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   Mer 18 Mai - 17:49


Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle
C

oraline éprouva un léger sentiment de soulagement en apprenant que cette fiole n’était pas la seule dont elle pourrait disposer afin de profiter au mieux des effets de la potion. Certes, elle savait que cette denrée était précieuse, qu’il n’était pas question d’en abuser et qu’elle allait devoir se montrer très consciencieuse dans son usage. Elle y était prête, résolue, même si elle se doutait que, une fois qu’elle aurait goûté à ses bienfaits, il lui prendrait forcément l’envie d’en user et abuser. Trois heures, c'était bien peu, elle savait qu'elle trouverait forcément cela trop court, comme elle trouvait trop court chaque instant qu'elle passait avec Scott, même si - pour son plus grand bonheur - ils faisaient en sorte de se voir le plus souvent possible tous les deux. Ils n'avaient pas réussi à faire mieux. Soit. En même temps, ce qu'ils étaient parvenu à faire relevait dors et déjà de l'exploit. En effet, la buveuse de sang avait espéré après le potentiel du Sorcier, mais elle savait pertinemment que les sorciers, même Dean Appers, étaient faillibles. Leurs connaissances n'étaient pas limitées, pas du tout, même. Mais elle aimait croire que cette potion n'était qu'un premier jet, qui pourrait peut-être mener à un résultat trop abouti. La demoiselle savait qu'elle ne devait pas trop tenir compte des promesses de son interlocuteur, mais c'était plus fort qu'elle. Quand Julian lui disait qu'ils travaillaient encore sur la potion pour en améliorer les effets, elle savait qu'elle était l'âne docile devant lequel on agitait une carotte pour le faire avancer. Mais s'il était possible, même un tout petit peu, qu'il tienne parole, alors elle devait s'y raccrocher. Oui, elle voudrait bien se contenter de ce qu'elle avait s'il le fallait, mais elle ne cesserait jamais de nourrir le rêve impossible de pouvoir être à tout jamais celle qu'elle aurait dû paraître physiquement, si on l'autorisait à vieillir, la femme que Scott serait susceptible d'aimer et de désirer, la femme qu'elle ne saurait jamais cesser se reprocher de n'être que mentalement, même si elle n'était pas responsable de ce qui lui arrivait.

-D'accord.


Juste d'accord. Elle n'avait rien d'autre à dire, effectivement, ce "d'accord" déterminé laissait comprendre qu'elle entendait sans mal ce que son interlocuteur voulait lui faire comprendre. Oui, cette potion pouvait être améliorée, mais on n'a rien sans rien, elle avait déjà redoublé d'efforts pour le Sorcier afin d'obtenir ce qu'elle voulait, mais elle devait poursuivre sur cette lancée, voir prendre de nouvelles initiatives, pour être certaine qu'Enjolras et Appers ne se désintéresseraient pas de son cas. Son d'accord, c'était un accord entièrement tacite. Elle était prête à accepter toutes les conditions possible pour frôler son plus grand rêve du bout des doigts (même s'il s'était déjà à moitié accompli). Elle espérait bien que Julian ferait remonter l'information à Appers.

-Autre chose ?
demanda-t-elle, prête à disposer s'il n'avait pas plus d'informations ou de recommandations à lui fournir concernant la potion qu'il lui offrait.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 450

Message#Sujet: Re: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   Sam 25 Juin - 17:09

Coraline & Julian
Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle.
Quand on voulait obtenir quelque chose de quelqu’un, il suffisait simplement d’avoir une carotte. Coraline avait besoin de cette potion alors forcément, elle allait faire en sorte d’avoir le droit d’y accéder et autant dire que ça ne pouvait qu’arranger les affaires de Dean Appers. Coraline n’était pas entièrement indispensable non plus, mais Julian savait parfaitement qu’elle avait son utilité. Elle pouvait être remplacée si jamais elle s’avérait devenir inutile, mais c’était quand même une perte de temps de devoir le faire. Alors, il valait mieux la garder sous le coude et pour cela, la potion allait vraiment les aider. Julian n’avait jamais eu vraiment d’affection pour la buveuse de sang, en même temps ce n’était pas dans ses habitudes d’en avoir, mais il devait bien reconnaitre qu’elle se donnait quand même du mal quand il le fallait. La preuve en était avec les efforts qu’elle avait fait dernièrement dans l’optique d’avoir cette potion et comme cette dernière n’était pas illimitée, elle allait devoir continuer dans ce sens. Et Julian avait le sentiment qu’elle acceptait de le faire, c’était comme cela qu’il interprétait le « d’accord » de la jeune femme à l’apparence de jeune fille. Elle comprenait qu’elle devait continuer dans ce sens, qu’elle devait continuer de faire des efforts pour que Julian et Dean continuent d’en faire pour elle. Parce qu’elle en aurait besoin, au vu des limites de la potion qu’elle avait actuellement dans ses mains. Cette potion qu’elle devait prendre pour son salut, mais qui n’allait pas être le cas vraiment.

« A moins que tu ais quelque chose à ajouter non. »
Julian avait dit tout ce qu’il fallait dire sur cette potion. Il avait dit tout ce que Dean avait eu besoin de dire à Coraline, maintenant il n’avait plus rien à ajouter. Donc à moins que Coraline n’ait quelque chose à ajouter de son côté, leur entrevue pouvait prendre fin dès maintenant. Mais quelque chose disait au sorcier qu’elle était prête à disposer. Peut-être qu’elle avait envie de pouvoir profiter d’ores et déjà des effets de la potion. Ça ne le regardait pas en soit, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait, tant qu’elle faisait ce qu’on lui demandait. « A une prochaine fois Coraline. »

Puisqu’il y avait quand même de forte chance qu’ils se revoient. Coraline pourrait aller voir directement Dean pour faire le plein de cette potion qui allait lui permettre d’avoir une vie plus ou moins normale. Mais peut-être qu’ils auraient l’occasion de se croiser encore une fois à ce sujet, ou à bien d’autre. Même si Julian était plutôt du genre à travailler dans son coin – quoi qu’en ce moment, ce n’était pas vraiment le cas en fait – il ne pouvait pas éviter parfois de croiser les autres sbires du Sorcier. Et puis, ce n’était pas désagréable si la buveuse de sang lui permettait d’avoir des sujets d’expériences sans qu’il n’ait besoin de se donner du mal pour en trouver. Elle était parfaite dans ce rôle, la seule chose qu’elle était vraiment capable de faire pour la « cause ».
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauve moi du fléau de la jeunesse éternelle [pv Julian :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hébé, déesse de la jeunesse éternelle... Sauf que je ne suis pas une déesse
» Circé [Anthithée]
» CHARLIE comme Indy j'ai cherché le graal, la jeunesse éternelle.
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes :: Grottes-