Partagez | 
 

 I want the fire back [pv Ed <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 9 Avr - 19:47


I want the fire back
V

oilà, c'était fait. Il en avait été question depuis tellement longtemps que Jane avait fini par croire que ce moment n'arriverait plus. Sur la fin, elle ne savait plus si elle en avait eu envie ou non. À choisir, elle aurait aimé qu'on ne la prive pas seulement de ses pouvoirs, mais aussi de ses émotions. Elle en avait assez de souffrir, et pourtant, rien ne l'empêchait, ça avait été plus douloureux encore quand il lui avait fallu soutenir le regard de son âme sœur alors que, de son plein gré, elle renonçait à ce qui les liait de plus intense (quoique ce qui les liait n'était en rien le seul fait de leurs pouvoirs). Et voilà, il n'y avait plus rien. Elle devait s'approprier ses propres émotions, celles-ci n'étaient plus parasitées par celles d'Edward. Et ça lui manquait terriblement. Ne plus pouvoir contrôler le feu, ça lui était bien égal, mais ne plus avoir cette impression à la fois douloureuse et rassurante de le porter toujours avec elle, par contre, ça lui faisait mal. Mais c'était ainsi qu'elle allait devoir vivre, à présent. Pour toujours. Si toujours durait vraiment longtemps. Elle l'avait voulu. Puisqu'elle ne pouvait pas avoir Edward, la jeune femme voulait se séparer de tous les liens qui la rattachaient à celui qu'elle aimait toujours, même sans chaleur, même sans cette capacité à sentir ses sentiments. Mais elle se sentait si vide, à présent... Il fallait qu'elle cesse d'y penser. Qu'elle arrête de penser à lui. Qu'elle cherche à se reconstruire, peut-être, comme lui-même parviendrait sans doute à le faire en compagnie de la sorcière qui, en lui ôtant son essence, l'avait privée de ses pouvoirs. Si elle y arrivait... Pour l'instant, la suite était vraiment floue. Elle était juste soulagée d'avoir libérée Edward, de ne plus être un poids pour lui, et soulagée de pouvoir enfin s'en aller d'ici, c'était d'ailleurs à peu près les seules choses qui savaient la satisfaire dans cette situation.

Elle avait rassemblé ses maigres bagages dans un sac (en même temps, elle n'avait presque rien, c'était vite fait), elle avait profité qu'il n'y ait personne dans la maison (du moins le pensait-elle) pour s'en aller. Elle ne voulait pas croiser le regard satisfait de Perséphone, ou juste le regard d'Edward... Elle enfila son sac, et se retourna en direction de la porte. Et seulement là, elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule. Il était là, dans l'embrasure de la porte. Son cœur manqua un battement. Mais il ne le sentirait pas, cette fois.

-Je ne t'ai pas senti arriver...
dit-elle simplement d'une voix blanche. Parce que c'était le cas. Et parce que ça lui manquait... et parce que ça n'arriverait plus jamais. Le constater ne servait à rien, vraiment. Mais c'était plus fort qu'elle. Ils l'avaient cherché, en même temps. Et ils avaient tout perdu.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 9 Avr - 21:29

Jane & Edward
I want the fire back.
C’était fait… et Edward n’avait aucune idée de ce qu’il devait normalement ressentir. Il se sentait si vide. Quand l’idée avait été lancée, il n’avait pas cru que l’instant arriverait et pourtant, il était arrivé. Et maintenant, le jeune homme avait bu cette potion – sans qu’on ne le force vraiment – et il n’était plus rien. Il avait le sentiment d’être vide, que son monde était bien trop grand pour lui. Il se sentait si seul. Depuis que Jane et lui étaient « séparés », on ne pouvait pas vraiment dire qu’Edward avait la grande forme, bien au contraire. Il avait évité le plus possible de croiser le chemin de son âme sœur, sauf que moment où ils avaient dû boire cette potion. Mais même en étant séparé, le jeune homme pouvait quand même la ressentir au fond de lui. Il sentait encore ses émotions (qui n’étaient guère plus gaies que les siens, mais au moins il les ressentait), il avait encore le sentiment de l’avoir avec lui. Mais maintenant, il n’y avait plus rien. Normalement, Edward devait jouer les jeunes hommes heureux d’être enfin débarrassé de son âme sœur, mais il avait le sentiment qu’on venait de lui enlever une partie de lui-même. C’était un peu le cas en même temps, puisqu’on lui avait retiré une partie de son être en lui retirant sa nature. Mais en soit, ce n’était pas vraiment ce qui lui manquait le plus. Edward ne pouvait plus contrôler le feu, mais il s’en fichait bien. Ne plus ressentir Jane, c’était une tout autre histoire.

Le jeune homme avait profité de pouvoir ne pas passer du temps avec Perséphone – qui devait rentrer chez ses parents – pour se rendre au laboratoire. Pourquoi le faisait-il ? Il n’en savait rien, il le faisait tout simplement. Il avait l’espoir de pouvoir la voir, il avait besoin de la voir plus que tout maintenant qu’il était incapable de la ressentir. Est-ce qu’elle serait encore là-bas ? Le jeune homme n’en était pas certain. Elle n’avait plus aucune raison de se cacher, puisqu’elle était une humaine à présent au même titre que lui. Les Hellsing n’avaient plus de raison de s’en prendre à elle (à moins qu’ils ne décident de le faire quand même, par souci de vengeance). Il arriva devant la maison qui servait de laboratoire – et qui n’aurait plus vraiment cette utilité maintenant, seulement un endroit où Perséphone et Edward allaient pouvoir se retrouver – et ne sentit pas la présence de Jane comme d’habitude, ce qui ne signifiait pas qu’elle n’était pas là. Il ouvrit donc la porte, quand même et il la vit. Elle ne remarqua pas sa présence, ce qui ne manqua pas de lui serrer le cœur. Il ne ressentait pas cette chaleur agréable qui avait eu l’habitude de parcourir son corps quand elle était proche de lui, elle ne le ressentait pas non plus. Et quand elle se retourna, elle fut surprise de le voir. Ce qui n’était jamais arrivé en fait.

« Je sais… » Il le savait oui. Le jeune homme ne dit rien quelque seconde, se contentant de l’observer. Il ne parvenait pas à savoir ce qu’elle ressentait, c’était déroutant. Il n’en avait vraiment plus l’habitude et franchement, il ne supportait pas l’idée de ne plus rien ressentir. Il ne savait pas quoi dire. « Tu te sens comment ? »

Finit-il par demander. C’était bizarre, il avait besoin de savoir ce qu’elle ressentait et s’il ne pouvait pas le sentir, autant lui demander.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 9 Avr - 22:02


I want the fire back
E

lle avait décidé de ne plus le revoir une fois qu'ils auraient bu la potion, elle s'était dit que ce serait le plus simple, que pour se guérir définitivement de lui (comme si c'était réellement possible), il fallait qu'elle s'éloigne, qu'elle s'oublie pour mieux lui laisser vivre sa vie... Sauf que l'avoir en face d'elle, là, maintenant... C'était la seule chose qu'elle était encore capable de désirer. Et comme c'était étrange de l'avoir face à elle dans ces circonstances ! Elle avait le sentiment de le redécouvrir. Elle savait bien qu'ils avaient longtemps vécu tous les deux sans leur statut de myrihande, bien plus longtemps qu'ils n'avaient été des créatures élémentaires, même. Mais ces années s'étaient complètement estompées au profit de ce lien intense et incomparable. Elle se souvenait à peine de l'avant, et d'ailleurs, elle n'était pas certaine de vouloir s'en souvenir. C'était ce qu'ils avaient vécu après l'incendie, dont elle voulait se rappeler. Et elle craignait maintenant que les souvenirs s'estompent en même temps que les sensations. Le voir lui faisait vraiment mal, lui serrait le cœur, parce que cela prouvait que plus rien ne serait jamais comme avant, et en même temps, ça lui faisait du bien, parce que le voir était maintenant le seul moyen qu'elle avait de le ressentir. Comme s'était désarmant... Elle se fichait bien qu'on la prive à tout jamais du contrôle du feu, mais comme elle aimerait se sentir envahie de chaleur de nouveau, là, maintenant... Même s'il ne fallait pas, parce que s'ils avaient fait tout ça, c'était pour une chose : se séparer pour de bon. Pourquoi n'y arrivait-elle pas ? Alors même que leur tentative soldée par un échec leur avait prouvé que tout était impossible entre eux ? Ce n'était pas leurs pouvoirs qui faisaient leurs sentiments. Elle l'aimait avec, elle l'aimait sans. Sauf que sans... Elle se sentait ignoblement incomplète. Comment est-ce qu'on pouvait vivre en n'était jamais que la moitié de soi ? Il lui demanda comment elle se sentait. Elle devrait sans doute l'envoyer balader, mais elle n'en avait pas la force. Elle savait quel était le sens de sa question, il ne lui demandait pas comme elle allait comme le font certains pour engager la conversation, il lui demandait comment elle se sentait parce qu'il n'était plus capable de le savoir. Malgré cela, Jane pensait pouvoir deviner que leur sentiment de manque était identique.

-Vide.
répondit-elle, ce qui était sûrement la meilleure manière de décrire son ressenti, en effet. C'était comme si on avait creusé un trou béant dans son cœur. Elle serait incomplète toute sa vie, à présent. Inutile. Elle se rapprocha d'un pas. Qui sait si sa vie avait eu beaucoup de sens, avant, mais elle était certaine qu'elle n'en avait plus le moindre, à présent, ni n'en aurait jamais plus. Malheureuse. Elle s'était encore approché, elle tendit la main dans sa direction, attrapa son poignet, comme dans l'espoir de ressentir un millième de la chaleur qu'elle éprouvait avant au contact de sa peau contre la sienne. Rien du tout. Et toi ? demanda-t-elle alors en levant les yeux vers lui.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 9 Avr - 23:41

Jane & Edward
I want the fire back.
Edward savait parfaitement qu’il ne devrait sans doute pas se trouver là, en face de Jane. Mais il ne pouvait pas faire autrement, il n’avait pas eu d’autre choix. Il avait besoin de la voir, maintenant qu’il ne pouvait pas la ressentir. Il ne savait plus comment était ses sentiments, il ne pourrait jamais savoir s’il se passait quelque chose pour elle. Parce qu’au-delà de tout cela, du fait qu’ils n’étaient plus des myrihandes et donc qu’ils n’étaient plus liés, le jeune homme les considérait encore comme des âmes sœurs. Cela ne changerait jamais et les sentiments qu’il avait pour Jane ne changeraient pas. S’ils se séparaient, c’était dans l’espoir qu’ils puissent éventuellement avoir une vie normale l’un sans l’autre. Edward savait parfaitement que Jane se disait qu’ainsi il serait libre de vivre tranquillement avec Perséphone et c’était aussi ce que la sorcière se disait de son côté. Il n’était plus lié à Jane, donc il pouvait vivre sa relation avec la jeune sorcière pleinement. Sauf que même sans cette liaison, le cœur du jeune homme continuait de battre pour celle qu’il avait sous les yeux. Il en avait conscience et il en avait la preuve maintenant. Elle se trouvait en face de lui et il avait juste envie de la prendre dans ses bras, de s’emparer de ses lèvres. Sauf que c’était impossible, parce qu’il avait merdé et gâché leur chance. Maintenant, ils n’étaient plus rien du tout. Leur relation secrète n’avait plus lieu d’être, ce mariage qui les avait unis aussi (bon par contre, Edward n’a rien fait pour changer quoi que ce soit), et maintenant leur liaison d’âme. Il avait tout perdu.

Vide était une manière parfaite de décrire la situation, c’était exactement ce que le jeune homme ressentait à son tour. Au final, ils continuaient de ressentir la même chose, chacun de leur côté. Edward ne supportait vraiment pas cette situation et il n’avait aucune idée de comment il allait poursuivre comme ça. Mais après tout, il avait simplement ce qu’il avait mérité en ne parvenant pas à quitter Perséphone comme il aurait dû le faire. Si seulement il l’avait fait. Il regrettait tellement la tournure des évènements, mais il ne pouvait pas revenir en arrière. Edward ne quittait pas du regard Jane qui s’approchait doucement de lui, continuant d’exprimer ce qu’elle ressentait. Il regrettait tellement de devoir attendre ses propos pour le savoir. Et puis elle attrapa son poignet de sa main. Pendant une fraction de seconde, le jeune homme ferma les yeux dans le but de ressentit une pointe de chaleur, mais il n’y avait rien du tout. Quand il ouvrit de nouveau ses paupières, se fut pour poser ses yeux dans ceux de Jane.

« Exactement la même chose. » Mais ce n’était pas parce qu’ils partageaient encore leurs âmes, bien au contraire. Edward attrapa la main de Jane dans la sienne, mais il n’y avait toujours rien. C’était déroutant. Pourtant, ils avaient passé la majorité de leurs vies dans cette condition, mais Edward ne la supportait plus. « Je pensais pas que ça marcherait… »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Dim 10 Avr - 0:13


I want the fire back
J

ane n'était pas surprise d'entendre qu'Edward éprouvait la même chose qu'elle en cet instant, que pourrait-il ressentir d'autre ? Il semblait évident qu'ils ne pouvaient tout deux que passer par le même cheminement d'esprit. Mais c'était une chose que de savoir facilement deviner la pensée de l'autre et de la ressentir. Jane le savait, en cet instant, elle pourrait mentir. Elle aurait la capacité de mentir à Edward, et il n'aurait aucune manière de vérifier si elle disait vrai ou non... Elle aurait peut-être dû, pour prétendre être satisfaite de la situation et s'en aller d'ici en donnant à Edward la conviction que leur histoire faisait bien de s'arrêter pour de bon. Mais elle ne s'était pas sentie la force de mentir. Là, tout de suite, elle voulait le garder près de lui, et c'était tout, parvenir à sonder son âme malgré ce que cela semblait avoir d'impossible, elle voulait retrouver quelque chose, n'importe quoi, qui leur appartienne à tous les deux. Oh, il y avait bien certaines choses, évidemment. Ses sentiments, par exemple, qui demeuraient inchangés, et ne savait que trop bien lui prouver que, s'il leur avait fallu leurs pouvoirs pour comprendre ce qui les unissait, ils s'étaient toujours aimés. Mais ça ne suffisait pas. Comment pouvait-elle encore se convaincre qu'elle pouvait se passer de lui ? Alors qu'il était tout de même face à elle, alors qu'il serrait sa main dans la sienne, il arrivait à lui manquer quand même. C'était un sentiment ignoble, cruel, que renforçait l'absence de chaleur au creux de leurs paumes joints. Oh, bien sûr, ce contact n'avait rien de désagréable... Mais ce n'était pas eux. Ce n'était plus eux depuis longtemps.

-À force de vivre ici, j'ai bien dû me faire une raison.
répondit-elle pour sa part. Oui, au début, elle n'y avait pas cru, tout comme elle ne pouvait tout simplement pas envisager qu'une simple potion puisse annihiler ce qu'ils possédaient de plus fort. Mais elle avait perçu les mouvements et les bribes de conversation. Elle savait qu'ils progressaient bien. Qu'ils progressaient trop bien, même. Et au moment de boire la potion, même si une part d'elle avait espéré que ça ne marcherait pas, elle ne s'était pas fait d'illusions. Au moins tu es libre, maintenant... C'est ce que je voulais. ajouta-t-elle sans le lâcher des yeux.

Oui, c'était tout ce qu'elle voulait. Tout ce qu'elle pouvait se permettre de vouloir. Bien sûr, elle aurait préféré qu'ils soient heureux ensemble, bien sûr, elle donnerait tout pour retourner dans cette cabane, quand il n'y avait qu'elle et lui, et que toutes les plus folles perspectives étaient réalisables. Mais ils avaient été rappelés à la réalité, cette réalité qui leur refusait le droit d'être ensemble, alors il fallait qu'ils fassent leur chemin chacun de leur côté. Quel chemin dénué de sens ça allait être pour sa part ! Elle détacha doucement sa main, celle qui portait l'alliance, de la sienne. Même si elle n'en avait pas la moindre envie, il valait sûrement mieux qu'elle s'en aille.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 10:51

Jane & Edward
I want the fire back.
Edward n’était vraiment pas étonné qu’ils ressentent la même chose, ils n’avaient pas vraiment besoin de leurs pouvoirs et de leur âmes sœurs pour se ressembler. Au final, ils s’étaient toujours ressemblés, depuis le début, depuis toujours. Ils avaient simplement mis un peu de temps avant de s’en rendre compte, avant d’accepter les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre. Malheureusement, maintenant qu’ils en avaient pleinement conscience, cela ne changeait rien à la situation. Du moins, rien ne pouvait ramener cette sensation de chaleur qu’ils avaient définitivement perdue. Edward ne savait vraiment pas comment il allait faire pour supporter le fait qu’il ne ressentait plus rien de son âme sœur, ses sentiments, sa présence, cette chaleur caractéristique de leurs contacts. Il ne ressentait vraiment rien et il se sentait si vide. Le jeune homme savait que Jane aurait très bien pu mentir, puisqu’il ne pouvait plus sonder son âme pour savoir ce qu’elle pensait vraiment. Ils pouvaient définitivement se mentir, mais Edward avait pris l’habitude qu’ils en soient incapable. Mentir n’avait jamais été un souci pour Edward, mais c’était un exercice qu’il avait été obligé d’abandonner quand il avait compris qu’elle pouvait deviner rapidement qu’il ne disait pas la vérité. Le jeune homme espérait donc qu’ils ne se mentiraient pas pour autant maintenant, même si normalement ils n’étaient plus vraiment censés se parler. Mais comment se retenir de la voir ? Maintenant qu’il ne la sentait plus, l’ancien myrihande du feu avait plus que besoin de la voir, de la toucher. Le contact n’était pas aussi agréable qu’avant, il était froid et il manquait quelque chose, mais cela ne l’empêchait pas d’apprécier sa main dans la sienne.

Edward n’en revenait vraiment pas que la potion ait marché, même si en réalité il n’était pas complètement surpris. C’était que Perséphone s’était quand même donné à fond pour cet exercice, pour parvenir à ses fins. La jeune sorcière tenait à ce que les deux âmes sœurs soient séparées afin de pouvoir pleinement profiter de sa relation avec son petit-ami. Edward avait dû jouer la comédie, affirmer qu’il était heureux de ne plus être lié à Jane. Alors qu’en réalité, il se sentait mort à l’intérieur de lui-même. Ils devaient donc se faire une raison sans doute, mais c’était vraiment difficile. Edward ne put s’empêcher de ressentir une pointe de tristesse quand Jane affirma qu’au moins, maintenant, il était libre et elle avait ce qu’elle voulait. Effectivement, elle l’avait eu, même si c’était loin d’être ce qu’Edward désirait de son côté. Mais il ne pouvait pas vraiment la blâmer pour ça. Quand Jane retira sa main de la sienne, l’absence de chaleur se fit encore plus présente. Parce qu’il ne ressentait pas la même sensation qu’autrefois et cela ne pouvait que lui rappeler qu’ils étaient définitivement séparés, que leurs âmes n’étaient plus liés. Quoi que… Edward continuerait toujours de considérer que Jane était son âme sœur, à jamais.

« C’est vraiment ce que tu veux ? »

C’était trop tard pour revenir en arrière de toute façon, mais quand même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 11:15


I want the fire back
E

st-ce que c'était véritablement ce qu'elle désirait ? Oui. Et non, bien sûr. Si elle devait vraiment invoquer sa seule et unique volonté, qui s'exempterait des circonstances et de la situation dans laquelle ils étaient empêtrés, celui-ci se résumerait en un seul et unique mot : lui. Tout ce qu'elle pouvait désirer, au monde, au point d'accepter de renoncer à tout le reste s'il le fallait, c'était lui. Tout ce qu'elle pouvait être capable de vouloir, c'était lui. Ce n'était pas l'abandonner aux bras de son imbécile de sorcière de petite amie officielle et lui donner le loisir de l'oublier, qu'elle pouvait vraiment souhaiter. Mais puisqu'elle s'était faite une raison, puisqu'elle savait qu'elle ne pourrait plus jamais l'avoir, puisqu'il avait pris la décision, elle faisait la seule chose qu'il lui restait à faire. Non pas vraiment renoncer à lui, car elle n'avait pas la bêtise de croire qu'elle serait capable de réellement faire une croix sur elle. Pouvoirs ou pas, il faisait partie d'elle, et elle serait complètement incomplète sans lui, dorénavant. Mais elle pouvait souhaiter, faute de croire en son bonheur à elle, son bonheur à lui, et pour cela, les solutions n'étaient pas légion. Elle devait s'effacer. Et ce faisant, elle n'obéissait pas à ses propres désirs, non, elle faisait passer ceux d'Edward avant les siens (ce qui, de sa part, toute égoïste pouvait-elle être, avait de quoi surprendre). Ce qu'elle voulait, c'est qu'au moins l'un d'entre eux soit heureux. Le regard de Jane était plongé dans celui de l'homme qu'elle n'arriverait jamais à ne pas considérer comme son âme sœur. Elle aimerait, en cet instant, qu'il puisse lire en elle la confusion de ses sentiments. Il lui était autrement si difficile de les exprimer de vive voix. Elle commença par hocher doucement la tête, même si sa réponse n'était pas si affirmative que cela, en définitive.

-Tout ce que je voulais, c'est toi, Edward.
répondit-elle très honnêtement, même si c'était sûrement s'écraser terriblement que de s'exprimer ainsi. Elle n'était plus à ça près, de toute façon, et en l'occurrence, elle n'avait pas la force de passer pour plus forte qu'elle ne l'était réellement. Elle était brisée, épuisée, elle aurait voulu que tout s'arrête. Ou que tout commence. Mais je vais me contenter de ça.

On n'obtient pas toujours ce que l'on désire, dans la vie. Ils étaient tous les deux très bien placés pour le savoir. À trop jouer avec le feu, ils s'étaient consumés. Ils n'avaient trouvé d'autres moyens de réguler la flamme que d'éteindre complètement l'incendie. Et maintenant, il ne restait plus que des cendres. Tout était froid, gris, morne. Pour elle, en tous cas. Mais Edward, lui, avait encore une petite chance de s'en sortir. Jane détestait Perséphone, mais comment ne pas croire en la sincérité de ses sentiments, quand elle avait remué ciel et terre pour lui ? C'était ainsi, elle était sans doute ce qu'il pouvait espérer de mieux à ce stade. Et ce qu'elle pouvait espérer de mieux pour lui...


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 11:35

Jane & Edward
I want the fire back.
Edward était persuadé que ce n’était pas vraiment ce dont elle avait envie, parce qu’il n’en avait aucune envie de son côté. Même s’il ne ressentait pas ce qu’elle ressentait, même si leurs pouvoirs ne leur permettaient plus de savoir ce que l’autre avait comme sensation et sentiment, ils se connaissaient par cœur. Edward connaissait Jane par cœur et il était persuadé que ce n’était pas ce qu’elle avait envie au fond. Il n’en avait aucune envie de son côté, même s’il n’avait pas vraiment fait grand-chose pour contrer cette décision. Qu’aurait-il pu faire ? Il avait merdé sur toute la ligne en ne parvenant pas à quitter Perséphone, alors qu’en réalité c’était tout ce dont il avait envie. Il avait de l’affection et même des sentiments pour la jeune sorcière, il ne pouvait pas le nier, mais quand même. Ces sentiments n’avaient vraiment rien à voir avec ceux qu’il avait – et qu’il aurait toujours – pour Jane. Elle était son âme sœur, pouvoir ou non, rien ne pourrait changer quoi que ce soit à cette situation. Le fait que son cœur batte si vite en la regardant même encore maintenant était la preuve qu’ils n’avaient pas besoin de ces pouvoirs pour s’aimer. Ils en avaient eu besoin pour s’en rendre compte – ainsi qu’énormément de temps – mais ces sentiments faisaient partis d’eux. Mais Jane décidait que le mieux était qu’il tente d’être heureux avec Perséphone. Il ne pouvait pas lui reprocher de prendre cette décision, parce que lui-même avait pris celle d’être un lâche sans nom et de ne pas parvenir à quitter celle qu’il n’aimait pas assez pour vivre. Il pouvait essayer oui, sans doute, d’être heureux dans d’autre bras et de faire comme si les choses allaient bien. Mais au fond, Edward ne parviendrait jamais vraiment à être heureux.

Le regard du jeune homme ne quittait pas celui de son âme sœur – parce qu’elle resterait définitivement son âme sœur, quoi qu’il puisse arriver – quand elle affirma que ce qu’elle voulait, c’était lui. Edward s’en voulait tellement de ne pas avoir réussi à tenir sa promesse, de ne pas avoir quitté Perséphone quand il en avait eu l’occasion. Parce que maintenant, il savait que c’était trop tard. Pouvait-il affirmer être capable de quitter la jeune sorcière maintenant, surtout alors que les myrihandes étaient séparés ? Non… bien sûr que non, Ed savait qu’il était encore incapable de le faire. Il ne parviendrait pas à lui briser le cœur, alors il allait se contenter de son cœur brisé à lui.

« Alors, je suppose que je n’ai pas d’autre choix que de m’en contenter aussi… »
Jane pouvait dire ce qu’elle voulait, Edward ne se sentait pas libre du tout. Bien au contraire, il avait le sentiment que les chaines qui le tenaient s’étaient resserrées sur son cœur. Le jeune homme s’approcha de nouveau de la jeune femme, posant doucement une main sur sa joue. Ces gestes tendres qu’il avait même très longtemps à lui adresser et qui n’avaient vraiment plus la même sensation maintenant. « Mais ce dont j’avais besoin, c’était toi. » C’était facile à dire maintenant, c’est sûr, Edward avait conscience de ses erreurs, mais quand même. « Cette potion ne change rien. Je ne te ressens plus, on est plus lié l’un à l’autre, mais cela ne n’empêche pas mon cœur de battre pour toi. »

Et ça, même si c’était évidemment trop tard.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 14:16


I want the fire back
L

e choix... C'était étrange que d'utiliser encore ce mot là. La jeune femme avait le sentiment que cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas vraiment fait de choix. C'était faux, pourtant, bien sûr, on avait toujours le choix. Son dernier choix ne remontait pas à l'épisode de la cabane dans la forêt. Elle avait eu le choix, quand elle avait décidé de "rompre" complètement avec lui, elle avait eu le choix quand elle avait décidé de porter la potion à ses lèvres plutôt que de la jeter à terre. Elle avait fait le choix de s'éloigner de lui... Et pourtant, cela ne correspondait en rien à ce qu'elle voudrait. Ni à ce qu'il voudrait. Et il lui imposait, de fait, l'absence de choix à lui aussi. À se demander, décidément, ce qui clochait, chez eux. Elle l'aimait, il l'aimait. À en crever, à être capable du meilleur comme du pire l'un pour l'autre, aucun d'eux n'avait envie de s'éloigner, et Jane s'obstinait pourtant à penser que c'était ce qu'il fallait, même si Edward ne semblait pas plus convaincu qu'elle. Elle était ce dont il avait besoin, disait-il, et il en parlait au passé, prouvant bien que c'était impossible, que tout était impossible, qu'ils étaient allés trop loin pour faire marche arrière. Preuve en était de l'absence totale de chaleur pour parcourir son cœur en cet instant. Et pourtant, elle savait pour autant que rien ne lui plairait davantage que sa présence, que ses baisers ou ses caresses n'auraient pour autant pas la saveur d'aucune autre. Trop tard. Trop tard. Elle ferma les yeux quand il posa doucement une main sur sa joue. Les sensations étaient différentes, à présent, mais ce geste parvenait tout de même à la rendre bien et mal à la fois, à être presque... indispensable. Cette potion ne changeait rien pour lui. Il était évident que ça ne changeait rien pour elle non plus. Qu'ils l'admettent ou non, ils s'étaient aimés avant que de devenir des myrihandes, ce n'était pas ne plus en être qui allait changer ça. Ce qui changeait, c'est qu'ils en avaient maintenant conscience. Et devaient supporter, de fait, l'insupportable. Bien sûr, Jane adorait entendre Edward lui dire que son cœur battait pour elle, mais cela ne faisait que la ramener à la cruauté de la situation. Ils ne pouvaient pas reculer, plus maintenant.

-Ce sera toujours pareil pour moi aussi, quoi qu'il arrive.
Elle soupira. Mais je peux pas juste... me contenter d'une partie de toi. Je t'appartiens, je n'ai pas envie que tu ne m'appartiennes qu'à moitié. Elle marqua une pause, sa voix tremblotait, elle détestait ça. Alors autant que tu ne m'appartiennes pas du tout.

Et pour ça, il était plus simple de pouvoir ignorer la présence de l'autre. Jane devait reconnaître qu'elle préférait savoir qu'Edward ne serait pas complètement heureux avec Perséphone, mais s'il l'était même un peu, il y en aurait au moins un des deux pour ne pas s'en être tiré à si mauvais compte que cela. Elle ne pourrait pas en dire autant d'elle-même. Ne voulait pas en dire autant d'elle-même. Elle ne referait pas à un autre homme ce qu'elle avait fait à Léo, elle ne se complairait plus dans une relation qu'elle prétendrait rassurante quand elle ne ferait que (mal) combler un vide.

-Ça sert à rien de parler de tout ça, de toute façon, c'est trop tard.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 14:40

Jane & Edward
I want the fire back.
C’était particulièrement frustrant de constater qu’ils n’avaient aucune envie, tous les deux, que cette situation tourne dans ce sens. Ils n’en avaient pas envie et pourtant, ils se retrouvaient bien là. Comment les myrihandes pouvaient avoir perdu leurs pouvoirs et surtout leur lien, alors qu’ils y tenaient plus que tout. Edward se sentait mal depuis que Jane avait décidé de « rompre » avec lui, mais il se sentait encore plus mal depuis qu’il avait perdu une partie de lui-même. Puisque c’était cette sensation qu’il avait, comme s’il n’était plus qu’une moitié de lui-même et la moins intéressante. Ils n’en avaient pas envie et ils l’avaient fait. Edward n’avait pas rechigné quand il avait fallu porter la fiole de potion à ses lèvres et boire le breuvage afin de redevenir ce qu’il était avant l’incendie. Il avait fait le choix de le faire, en somme, mais parce qu’il avait aussi le sentiment de ne pas avoir le choix. Il ressentait encore à l’époque les sensations de Jane, il savait qu’elle n’aurait pas fait marche arrière. Elle avait raison, en soit, parce qu’il était évident qu’Edward n’avait pas fait ce qu’il fallait au bon moment. Dans la cabane, ils avaient cru pouvoir vivre une vie normale tous les deux, mais le destin semblait décider à les tromper. Edward avait décidé de ne pas prendre ses responsabilités. Il avait eu le choix à ce moment-là, il l’avait perdu ensuite. Et ils en avaient déjà longuement discuté en effet.

Ils étaient dans la même situation tous les deux donc, les choses n’allaient pas changer entre eux. Ils auraient les mêmes sentiments, mais cela ne leur permettait pas pour autant de vivre ce qu’ils avaient rêvé de vivre ensemble. Edward comprenait parfaitement ce que Jane pouvait ressentir, parce qu’il se trouverait dans la même situation si la jeune femme partageait encore son existence avec un autre. Mais en même temps, au fond de lui, l’ancien myrihande du feu échangerait sa relation contre Jane sans hésiter. Même s’il ne voulait pas faire de mal à Perséphone, même s’il l’aimait à sa façon, le jeune homme savait parfaitement qu’il ne serait jamais complètement heureux avec elle. Est-ce qu’il pouvait l’être un peu ? Sans doute, après tout elle permettait de lui faire un peu oublier sa mélancolie quand ils étaient ensemble. Mais il manquerait toujours quelque chose à sa vie.

« Les dés sont jetés… »

Ils avaient bu la potion de toute façon, ils n’étaient plus liés. C’était ce que Jane avait désiré pour parvenir à pleinement tourner la page, pour qu’ils poursuivent leurs vies chacun de leur côté. Pour qu’ils puissent envisager une existence sans l’autre. Pour qu’ils puissent oublier un temps ces sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre. Jane resterait à jamais l’âme sœur d’Edward, il le savait, mais il pouvait peut-être vivre sans elle. C’était ce qu’il se disait, même s’il ne parvenait vraiment pas à s’en convaincre. Surtout pas alors qu’elle était sous ses yeux, si proche, et qu’il ne parvenait pas à occulter les sentiments qu’il avait pour elle. Et qu’il passerait son existence à regretter de ne pas avoir avoué la vérité à Perséphone. Il était sans doute de bon ton qu’ils se séparent maintenant, qu’ils arrêtent de discuter et qu’ils tentent de tourner la page. Mais c’était bien plus facile à dire qu’à faire, Edward ne parvenait pas à s’écarter ou à envisager que cet instant serait le dernier. Il y avait comme un goût de manque. Edward posa son autre main sur la joue de Jane, attrapant sa tête donc, et s’approcha d’elle pour briser l’espace entre eux. Il avait envie de voir, juste une fois au moins, ce que ça lui ferait de l’embrasser maintenant qu’il n’existait plus ce lien entre eux.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 16:04


I want the fire back
A

u fond, Jane aurait aimé qu'Edward lui sorte l'un de ces discours dans lesquels elle n'aurait sans doute pas été capable de croire, mais qu'elle aurait fait mine d'apprécier et de comprendre, pour le simple plaisir de l'entendre lui dire qu'il était prêt à tenir ses promesses d'autrefois, maintenant, qu'il concédait à quitter Perséphone pour elle, qu'importe qu'ils ne soient plus ce qu'ils étaient auparavant, qu'importe qu'ils aient eu besoin de perdre leurs pouvoirs pour prendre conscience de leur incapacité totale à vivre l'un sans l'autre. Oui, elle l'aurait voulu, pour faire mine de le croire et se sentir ne serait-ce qu'un peu mieux. Parce que, à l'avoir ainsi sous les yeux, il était une nouvelle fois difficile de se résigner, d'admettre une fois encore que tout était bel et bien fini, même si la rupture était indispensable. Oui, elle aurait vraiment voulu que celui qu'elle considérait encore comme son âme sœur lui donne tort, totalement tort, et lui dise que tout était encore possible, qu'ils étaient encore maîtres de leurs choix et de leurs destins, elle voulait tout entendre de lui, mais pas que la situation était immuable, qu'ils ne pouvaient rien y faire, que les dés étaient jetés. Et pourtant, ce fut bel et bien ce qui se produisit. Il fermait toutes les portes encore entrouvertes, et il avait bien raison.

À quoi bon s'illusionner encore, ils savaient tous deux pertinemment ce qu'il en était. Ce n'était pas plaisant à admettre, mais c'était la vie. Et leurs vies, dorénavant, consisterait sans doute à combler le vide occasionné par l'absence de l'autre, parce qu'aucun retour en arrière n'avait su être envisagé. Cette fois, elle allait s'en aller, elle allait partir sans un mot et éviter de croiser de nouveau ce regard qui lui faisait perdre tous ses moyens, et à présent, leurs chemins n'auraient plus de prétextes pour se croiser. À force, ils feraient leur deuil... Ça devait bien être possible, non ? Non... Pas vraiment, non... Sauf qu'il ne lui laissa pas esquisser le moindre mouvement. Son autre main était venue se poser sur son visage, et ses lèvres s'étaient déposées sur les siennes. Le cœur de Jane s'emballa. Ce baiser avait une saveur différente, c'est certain, il n'avait pas l'intensité irrésistible de leurs baisers d'autrefois, pas ce caractère brûlant et immuable. Mais... Mais, quoi qu'il en soit, ce baiser avait une saveur idéale. Elle ne ressentait plus que ce que ce baiser provoquait en elle et non en lui. C'était singulier, mais pas désagréable, que de se réapproprier ses propres sensations. Elle ne put s'empêcher de lui rendre ce baiser. Mauvaise idée, très mauvaise idée.

-Me fais pas ça...
dit-elle quand elle parvint à détacher ses lèvres des siennes.

Comment parvenir à renoncer à lui, comme ça ?


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 16:44

Jane & Edward
I want the fire back.
Edward savait parfaitement qu’il ne devait pas le faire, qu’il devait simplement laisser Jane partir. Il le savait, mais il n’y arrivait pas. Il pouvait dire ce qu’il voulait, il n’arrivait pas à renoncer entièrement à son âme sœur. Parce que quoi qu’il arrive, Jane était et resterait à jamais son âme sœur. Même si ce moment devait être le dernier, cela n’allait rien changer aux sentiments que le jeune homme avait pour celle qu’il avait trop longtemps détesté, ne se rendant pas compte qu’il l’aimait comme jamais. Edward pouvait promettre plein de chose à Jane, il avait bien envie de lui assurer qu’il était capable de quitter Perséphone afin de rester avec elle-même s’ils n’avaient plus ce lien entre eux. Parce que quoi qu’il arrive, il l’aimait et le fait de l’avoir devant lui en cet instant le lui prouvait bien. Les sensations n’étaient pas les mêmes, mais les sentiments étaient toujours présent. Il aurait aimé, mais il était évident que le jeune homme ne pouvait pas faire de promesse en l’air. Il ne savait que trop bien ce que Jane avait ressenti en découvrant qu’il n’arrivait pas à quitter Perséphone, il avait été capable de le ressentir encore à ce moment-là. Il n’avait pas envie de lui briser encore le cœur. Il ne voulait donc pas lui faire des promesses en l’air, puisqu’il avait évidemment retenu la leçon.

Mais en même temps, il était bien incapable de la laisser partir pour autant. Il savait que c’était ce qu’il y avait de plus raisonnable, surtout qu’ils avaient bu cette potion dans le but de ne pas être lié. Jane ne voulait plus rien à voir avec lui. S’il ne lui avait pas demandé, elle ne porterait plus l’alliance qu’il lui avait offerte lors de leur union. Elle ne le faisait que parce que c’était la seule chose qu’il avait demandé afin de la laisser partir. Mais il avait déjà souffert en la laissant partie une fois, comment pouvait-il le faire de nouveau ? Alors qu’elle se trouvait là et qu’il mourrait d’envie de l’avoir pour lui et d’être à elle entièrement. Ce baiser qu’il lui vola n’était pas de mise normalement, mais il ne pouvait faire autrement que céder à la tentation. Et Jane y répondit, le laissant croire qu’elle se trouvait dans le même état d’esprit que lui. Les sensations étaient vraiment différentes, il y manquait quelque chose, mais la douceur des lèvres de Jane lui avait cruellement manqué. Leurs lèvres ainsi en contacte savait faire naître des sensations agréable en lui, qu’il ne partageait plus avec son âme sœur. Les flammes étaient moins chaudes, mais le plaisir était tout autant présent. Il profita pleinement de ce contact, bien plus appréciable qu’il ne l’aurait cru. Ils n’avaient pas besoin de leur lien pour s’aimer et donc aimer le contact de leurs épidermes. C’était simplement différent, mais pas désagréable.

« Je peux pas… » Dit-il dans un souffle sans s’écarter de la jeune femme, quand elle le supplia de ne pas lui faire ce qu’il lui faisait en cet instant. « Je t’aime… j’ai besoin de toi… »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 17:33


I want the fire back
I

l compliquait tout... Et elle ne parvenait même pas à lui en vouloir, pour cela, puisqu'une part d'elle voulait en effet qu'il complique tout, pour ne pas avoir à le quitter si vite, pour goûter encore à la saveur de ses lèvre contre les siennes, pour que leur histoire ne trouve pas cette fin qu'elle était pourtant si proche d'atteindre. Bien sûr, il fallait qu'elle s'en aille, qu'il ne la retienne pas, qu'ils poursuivent leur route loin l'un de l'autre, qu'il reprenne le cours de sa vie avec Perséphone. Qu'elle reprenne le cours de... de quoi ? Elle ne savait même pas quelle genre de vie elle serait capable de mener, maintenant, l'avant-Edward, elle ne s'en souvenait plus, elle n'avait plus envie de s'en souvenir, mais pas grave, elle en reprendrait le cours tout de même, quoi qu'il en soit. Sauf qu'il l'avait embrassée, et elle, pour ne pas arranger les choses, avait répondu à ce baiser, pis encore, voulait qu'à nouveau ses lèvres retrouvent les siennes, éprouver la caresse de ses doigts contre son épiderme, le sentir à nouveau en elle. Chaleur ou pas. Il y avait toujours un feu qui brûlait en elle, quoi qu'il en soit. Qu'il était le seul à pouvoir allumer... Et qu'il pourrait tout aussi bien éteindre s'il le décidait. Mais il n'y semblait pas prêt. Comme elle-même n'était pas vraiment prête à toutes les belles résolutions qu'elle faisait pourtant mine de prendre. Et comment parvenir à garder la tête froide, sur les épaules, à ne pas succomber, alors qu'il lui déclarait qu'il l'aimait et qu'il avait besoin d'elle. Ces mots faisaient du bien et faisaient mal en même temps. Cette dualité frôlait l'insupportable.

-Alors je dois être à ta disposition, c'est ça ?
répondit-elle avec moins de froideur qu'elle ne l'aurait voulu, soutenant son regard.

Il avait besoin d'elle donc elle devait rester... Elle comprenait, parce qu'elle l'aimait, elle aussi, plus que tout, et elle aussi avait besoin de lui... Sauf qu'elle ne l'aurait jamais de la manière qu'elle désirait vraiment. Alors que lui l'aurait toute entière. Pouvait-elle vraiment accepter de n'avoir qu'une part de l'affection d'Edward simplement pour ne pas le perdre ? Sa fierté lui conjurait de répondre non à cette question. Son cœur et sa fierté n'étaient malheureusement que très rarement sur la même longueur d'onde, surtout ces derniers temps.

-S'il te plaît...
La, sa fierté avait peu de chance d'être satisfaite. En l'occurrence, elle considérait ne plus être à cela près. Quitte-la...

Et en même temps, comment réussir à le croire ? Comment parviendrait-il à remplir ses engagements, et est-ce que ça rimait à quelque chose, maintenant que tout les séparait, qu'ils n'avaient plus même leurs pouvoirs pour justifier de leurs actions ? Sauf qu'elle ne pouvait faire la sourde oreille aux sentiments qu'il lui déclarait. Elle les éprouvait elle-même bien trop fort.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 17:59

Jane & Edward
I want the fire back.
Il n’y avait jamais eu situation aussi compliquée dans la vie d’Edward et pourtant, il avait cru à des moments de son existence que les choses ne pouvaient pas empirer. Mais en cet instant précis, il vivait sans doute la pire situation de sa vie. Jane devait le quitter, ce qu’elle avait déjà fait en réalité. Ils se retrouvaient tous les deux dans la maison qui avait servi si longtemps de laboratoire à Perséphone pour qu’elle parvienne à les séparer, plus par un concours de circonstance. Edward aurait très bien pu arriver en retard, après le départ de Jane. Mais il était arrivé à temps et ils se retrouvaient de nouveau l’un devant l’autre. Leurs lèvres s’étaient retrouvées encore, dans une sensation bien différente d’autrefois. La chaleur n’était plus aussi présente, mais elle était quand même là. Ils n’avaient pas besoin de ce lien pour ressentir des choses. Les sentiments du jeune homme étaient toujours aussi présents et il aimait toujours autant embrasser celle qui allait être à jamais son âme sœur. Il aimait le contact de ses lèvres, il aimait poser ses yeux sur elle, il avait besoin d’elle plus que tout. Lien ou pas, cela ne changeait rien. Il ressentait la même attraction, le même besoin. Il était évident que les deux jeunes gens pouvaient se séparer plus facilement, qu’ils ne ressentiraient pas cette vague de froid les envahir et ils ne sentaient plus ce que l’autre ressentait, mais cela ne changeait rien à la situation. Edward avait besoin de Jane, plus que tout. Mais évidemment, la situation ne pouvait pas s’arranger d’un claquement de doigts.

Edward ne put s’empêcher de grimacer quand elle lui demanda si elle devait donc être à sa disposition. Il n’avait pas besoin de sentir ses émotions pour savoir ce qu’elle ressentait, il comprenait. Il était évident qu’elle ne pouvait pas avoir envie de continuer comme ils avaient fait pendant un temps, de le partager avec Perséphone. Le jeune homme avait eu l’occasion de faire le choix lui permettant d’enfin se libérer de cette situation plus que compliquée, mais il avait merdé sur toute la ligne. Il devait faire un choix. Soit il décidait enfin de mettre un terme à sa relation avec Jane – ce qu’il ne se sentait vraiment pas capable de faire, même après que la chose soit bien engagé par la jeune femme – soit il quitté Perséphone. Et ce fut exactement ce que lui demanda Jane, elle le supplia même de la quitter. La fierté que Jane devait mettre de côté en lui demandant ça était énorme.

« Laisses moi juste le temps et je le fais. »
Affirma-t-il en toute honnêteté, le pensant vraiment. Jane ne pouvait pas en avoir la confirmation, mais il était plus que sincère. Même si ça n’arrangeait rien à la situation, puisqu’Edward avait été incapable de quitter Perséphone dans un premier temps. Et ils n’avaient plus leur lien pour justifier quoi que ce soit. Quoi que c’était justement une prise de conscience. Edward n’avait pas besoin de son lien et des sentiments de Jane pour avoir le sentiment d’être vide. « Je veux t’appartenir tout entier… » Il avait envie que tout cela s’arrête enfin. « Je suis en train de mourir sans toi… »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 19:14


I want the fire back
J

ane aurait aimé éprouver du soulagement, de la joie, n'importe lequel de ces sentiments libérateurs, en entendant Edward lui affirmait qu'il quitterait Perséphone, si elle lui laissait le temps de le faire. Parce qu'elle ne savait tout simplement pas si elle pouvait le croire. Non pas qu'elle doute de sa bonne volonté, absolument pas, mais cela ne signifiait pas qu'il y parviendrait en situation. Ça avait déjà été le cas la dernière fois. Oui, elle savait qu'elle ne pouvait pas accorder tout le crédit qu'elle voulait à ces paroles, même si elle avait follement envie d'y croire. Qu'il se sépare de Perséphone, c'était la condition. Et alors, ils seraient enfin ensemble. Privés de leurs pouvoirs, oui, mais c'était certainement ce dont ils avaient eu besoin pour prendre conscience de leur situation, pour réaliser combien elle était tout simplement immuable et indéfectible. C'était peut-être leur punition, aussi, pour tout le mal qu'ils avaient pu faire, tous les deux. Mais si ne plus être des myrihandes était l'ultime condition pour être ensemble, elle pouvait bien l'accepter. Elle ne devait pas trop espérer, mais comme souvent, elle se voyait incapable de renoncer au moment où ce serait le plus sage. Il ne lui restait qu'une étape à franchir avant de parvenir à ses fins, et elle se voyait tout à coup dans l'inaptitude totale à aller plus loin. Il la retiendrait toujours d'aller au-delà de lui, au-delà d'eux. Parce que sans lui, sans eux, rien n'avait de sens, tout simplement. Jane ne voulait pas céder complètement aux promesses d'Edward, craignant qu'elle n'aboutissent à rien, mais elle ne pouvait pas y être insensible, parce qu'il lui promettait tout ce qu'elle était encore capable d'espérer. Il voulait lui appartenir tout entier. Elle le voulait aussi. Ainsi, ce serait équitable. Parce qu'elle était déjà toute à lui. il était en train de mourir sans elle. Elle aussi. Parce qu'il était tout ce qu'elle pouvait vouloir dans sa vie, tout ce dont elle pouvait avoir besoin. Son oxygène.

-Je sais pas si je peux te croire.
admit-elle dans un léger soupir. Je voudrais tellement le pouvoir...

Elle le regarda un moment. Il y avait encore une bonne manière d'agir. Une seule bonne manière. Elle devait s'en aller, là, maintenant, et tout simplement attendre de voir s'il serait capable de tenir ses engagements... Mais alors, elle envisageait l'idée qu'il ne les tiendrait peut-être pas, et qu'alors, elle ne le reverrait jamais plus. Et c'était insupportable. Alors, comme d'habitude, elle fit n'importe quoi. Elle approcha ses lèvres des siennes et l'embrassa de nouveau.

-Donne-moi la preuve que tu ne me trahiras pas, cette fois.
dit-elle en détachant ses lèvres des siennes.

Mais existait-il vraiment une telle possibilité de preuve ? Elle n'en était pas certaine. Elle avait juste envie d'un prétexte là, maintenant, pour sentir encore ses lèvres contre les siennes, sa peau contre la sienne. Même si c'était pour la dernière fois.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 20:03

Jane & Edward
I want the fire back.
Il était normal que Jane doute, Edward le ferait sans doute aussi à sa place. Au fond, même lui doutait un peu en cet instant. Parce que lors qu’ils s’étaient retrouvés dans la cabane et qu’ils s’étaient fait énormément de promesse, que le jeune homme avait affirmé qu’il allait quitter la jeune sorcière, il ne l’avait pas fait. Il avait cru vraiment les paroles qu’il avait dit dans cette cabane, il avait vraiment eu envie de quitter Perséphone afin de pouvoir être entièrement avec Jane. Il avait eu envie, mais cela ne l’avait pas empêché de se défiler ensuite. Il avait été incapable de lui dire la vérité et de lui briser le cœur, brisant le sien et celui de Jane au passage. Alors c’était normal que la jeune femme doute et qu’elle ne puisse pas avoir confiance dans ses paroles. C’était normal qu’elle ne considère pas qu’il allait quitter Perséphone simplement parce qu’il le lui disait. Lui non plus ne se ferait pas confiance. Mais avec un peu de temps, Edward avait envie de croire qu’il pouvait le faire. Parce que depuis, certaine chose avait changé. Depuis que Jane avait décidé de « rompre » avec lui, il avait le sentiment de mourir à petit feu. C’était de pire en pire depuis qu’il avait perdu ses pouvoirs et le lien qui les unissait. Mais en même temps, Edward se rendait bien compte que même sans ce lien, il était incapable de vivre sans Jane. Même s’ils n’étaient techniquement plus des âmes sœurs, cela ne les empêchait pas d’avoir des sentiments. La chaleur de leur contact n’était plus présente, mais Edward se voyait incapable de renoncer au contact des lèvres de la jeune femme sur les siennes, au contact de sa peau sous ses mains, de son corps contre le sien. Elle était tout pour lui.

Edward crut pendant un temps qu’elle n’accepterait tout simplement pas de lui laisser une chance – même si elle ne le faisait pas encore ceci dit – qu’elle allait simplement s’en aller et passer cette porte. Pendant une seconde, le jeune homme eut une bouffé d’angoisse parce qu’il savait parfaitement que ce moment pourrait être le dernier. Et il n’avait aucune envie que ça soit le cas. Il était prêt à tout pour la retenir, même s’il risquait surtout de leur causer plus de tort encore. Parce qu’il ne pouvait pas laisser cette situation dans le doute trop longtemps. Il affirmait qu’il allait quitter Perséphone si elle lui laissait le temps, il allait donc bien devoir le faire à un moment donné. Mais Jane ne s’en alla pas, elle s’approcha même de lui pour l’embrasser de nouveau. Comme ses lèvres lui avait manqué, même sans leur lien, il sentait le besoin de les avoir contre les siennes. Et pour ce qui était de la preuve, ce n’était pas vraiment évident. Avant de répondre, Edward glissa une main dans les cheveux de la jeune femme et vint de nouveau s’emparer des lèvres de son âme sœur (qui l’était quoi qu’il puisse arriver), dans un baiser bien plus passionné. Il n’y avait pas les mêmes sensations, mais cela ne l’empêchait pas de savourer le contact.

« Je suis un profond connard. » Dit-il finalement quand leurs lèvres se séparèrent, ne se préoccupant évidemment pas de sa fierté en affirmant cela. « Un imbécile de première et un enfoiré. Mais je ne suis rien sans toi… » Il plongea son regard dans le sien. « Tu me manques et je n’ai pas envie de te perdre… »

Est-ce que c’était suffisant ? Il n’en savait rien, ce qu’il savait c’était juste qu’il était sincère et qu’il avait envie d’espérer.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 22:07


I want the fire back
D

ans le doute, sans pouvoir avoir de réelles certitudes quant à ce qu'Edward ferait ensuite, il fallait sûrement mettre le hola tout de suite et s'en aller avant que la situation ne dégénère vraiment. Oui, il le fallait, sauf que la part d'elle qui désirait voir la situation dégénérer ne savait que trop bien faire taire l'autre part, la plus raisonnable, de sa personne. Oui, il ne pouvait y avoir de preuve véritablement tangible de la sincérité d'Edward (même si ce n'était pas tant la sincérité de ses résolutions qu'elle savait devoir remettre en cause que son aptitude à les mettre en œuvre), mais pour autant, elle peinait à l'abandonner sur la seule perspective qu'il se décide, peut-être, qui sait, à abandonner sa petite amie. Le baiser qu'il lui avait adressé après qu'elle ait déposé ses lèvres sur les siennes, un baiser passionnés qui savait parfaitement lui vriller les sens, quand bien même il n'atteignait pas la même intensité qu'avant ni ne lui laissait la même impression, ne l'aidait pas davantage à se raisonner. Il fallait qu'elle s'en aille, mais là, elle était convaincue de ne plus en avoir la force. Quand ses lèvres se séparèrent des siennes, il se traita de tous ces noms dont Jane l'avait qualifié maintes et maintes fois, souvent à raison, parfois à tort. En l'occurrence, elle ne pourrait pas contester ses propos, elle considérait en effet qu'il avait agi comme un connard, un imbécile et un enfoiré... Mais le fait qu'il l'admette avait quelque chose d'encourageant. Edward ne mettait jamais sa fierté de côté pour rien. Ou presque jamais, en tous cas. Elle le fixa un moment sans rien dire, elle savait que des propos qu'elle prononçait maintenant pouvaient dépendre bien des choses.

-Alors ne me perds pas.
répondit-elle finalement. Elle se retint de répondre qu'à elle aussi, il manquait, à en crever, de toute façon, il devait bien en avoir conscience, de toute façon. Même maintenant, elle ne pensait pas pouvoir lui cacher grand chose. Mais elle gardait ce léger avantage là, c'était lui qui devait la retenir, pas l'inverse, elle lui avait suffisamment prouvé qu'elle lui appartenez. Elle récupéra ses lèvres avec la même passion qu'il lui avait adressé l'instant d'avant. Cette fois, c'était fichu. Elle lui glissa au creux de l'oreille. Ou ce sera la dernière fois.

Et cette fois-ci serait déjà de trop, mais elle était parfaitement incapable de partir maintenant, avec la crainte de ne plus jamais le retrouver. Soit elle partait maintenant et le perdait peut-être pour toujours, soit elle restait... et en cédant maintenant, elle lui laissait sûrement entendre qu'elle cèderait plus tard, et pourquoi s'embêterait-il alors à quitter sa rivale si elle lui était si accessible ? Elle était prise à son propre piège. Elle se sentait stupide et faible, parce qu'elle était incapable de se refuser à lui, et en même temps, être stupide et faible était particulièrement agréable en la circonstance.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Sam 16 Avr - 23:23

Jane & Edward
I want the fire back.
Il n’était pas rare qu’Edward mette de côté sa fierté légendaire pour Jane, il l’avait déjà fait et il le faisait en cet instant précis. Il avait bien trop d’orgueil normalement pour accepter de se s’insulter à ce point, mais il pensait chaque mot qu’il prononçait. Il considérait vraiment qu’il avait agi n’importe comment, quand il n’avait pas été capable de quitter Perséphone quand il l’avait affirmé. Est-ce qu’il l’était plus maintenant ? Peut-être pas, mais Edward ne supportait vraiment pas cette situation et il n’avait aucune envie de perdre celle qu’il considérait toujours comme son âme sœur. Même s’il n’y avait plus ce lien entre eux, la sensation de leurs lèvres l’une contre l’autre était unique. Et c’était bien la preuve qu’ils étaient uniques en leur genre. Ce n’était pas le lien qui les unissait qui faisait qu’ils étaient aussi accro l’un à l’autre, c’était ce qu’ils étaient depuis toujours. Edward n’avait jamais connu cela avec n’importe qui d’autre, parce que c’était elle qui était capable de faire battre autant son cœur. Même si pour cela, sa fierté en prenait un grand coup. Sauf que pour Jane, il abandonnait sans souci son orgueil démesuré. Il fallait, cependant, qu’il parvienne enfin à faire ce qu’on attendait de lui.

Depuis qu’elle avait décidé de « rompre », Edward n’avait aucune idée de comment il pouvait bien continuer sans elle. Elle lui manquait tellement. Il n’avait vraiment pas envie de la perdre et il savait parfaitement que si elle décidait de passer cette porte, c’était ce qui risquait d’arriver. Il avait envie de la retenir, parce qu’il savait qu’elle pouvait encore le faire. C’était sans doute le dernier instant où Jane pouvait encore décider de tout abandonner, de le laisser définitivement tomber. Au moins jusqu’à ce qu’il se libère de la jeune sorcière ? Ou peut-être pour toujours… Edward ne voulait pas prendre ce risque. Mais il n’eut pas besoin de la retenir. Elle affirma, après un long silence qui sembla durer une éternité pur Edward, qu’il ne devait simplement pas la perdre, avant de venir s’emparer à son tour de ses lèvres. Les baisers qu’ils échangeaient à présent étaient bien plus passionné, ils ressemblaient bien plus à ceux qu’ils avaient l’habitude de s’échanger. Ces baisers qui vrillaient complètement son instinct et ses sens à la différence qu’il ne ressentait plus la double sensation de l’intensité de ce moment. Ce n’était pas si désagréable que cela au fond. Edward déposa ses mains dans le dos de la jeune femme, la rapprochant de lui vivement. Il ne devait pas laisser passer sa chance en effet, s’il ne voulait pas la perdre pour de bon. Et même si la voir céder maintenant lui prouver qu’elle pouvait le faire, il n’avait pas l’intention de jouer avec le feu contrairement à ce que sa nature – avant la potion – le poussait à faire.

« Je ne te perdrais pas… »

Lui répondit-il dans un souffle. Non, il ne le ferait pas, il ferait en sorte que ça n’arrive pas. Il ne voulait pas, il avait envie d’avoir encore l’espoir de voir les choses tourner dans le sens qu’ils l’avaient voulu. Même si rien n’était gagné bien sûr.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Dim 17 Avr - 0:17


I want the fire back
L

eurs baisers contenaient la même vigueur et la même passion qu'avant, mais ils n'avaient plus la même saveur. Ce n'était pour autant pas désagréable (d'autant moins que ses lèvres lui avaient cruellement manqué et que n'importe quel baiser de sa part ne pouvait que lui paraître intense), juste différent. Elle n'éprouvait plus que ses seules sensations, mais elles ne manquaient pas de la submerger pour autant, parce qu'au-delà de ses sensations, il y avait ses sentiments, et ils étaient plus forts que tout, quoi qu'il arrive, ils faisaient barrage entre elle et sa conscience, l'empêchaient de prendre les bonnes décisions. Parce que tant qu'il n'y avait qu'elle et lui, le monde pouvait bien disparaître, elle s'en fichait. En cet instant pour un baiser de lui, elle se croyait capable de supporter de n'avoir qu'une partie de lui. C'était faux, mais la raison trouvait difficilement sa place quand l'amour menait la danse. Elle buvait les paroles de son âme sœur comme un nectar délicieux, et elle voulait en croire le moindre mot. Il ne la perdrait pas, alors il ferait ce qu'il faut pour ne pas la perdre. À ce stade, c'était presque une question de vie ou de mort, après tout. Ils avaient bien trop besoin l'un de l'autre pour tolérer s'éloigner, pour supporter le moindre obstacle, pas même les plus difficiles à évincer. Alors que leurs lèvres s'étaient séparées une fraction de seconde (pour mieux se retrouver ensuite, c'est l'évidence), elle daigna lui répondre.

-C'est ce qu'on verra.
dit-elle simplement, usant de ce qu'il lui restait encore d'amour propre.

Elle croirait ce qu'elle verrait. Et oui, elle voulait en effet croire qu'il allait tenir son engagement, cette fois, mais croire complètement, c'était s'exposer à de nouvelles souffrances, à de nouvelles désillusions. Elle avait trop souffert la première fois pour vouloir réitérer, c'était hors de question. Elle savourait ce qu'elle pouvait obtenir sur l'instant, remettait ses dilemmes, désillusions et interrogations à plus tard, et décidait de ne plus songer qu'à ses bras, qu'au goût de ses lèvres, qu'au contact de sa peau. Parce qu'elle avait cru devoir y renoncer pour de bon. Elle ne voulait plus songer qu'à cela, alors, et c'est ce qu'elle fit quand, retrouvant ses lèvres, elle glissa ses doigts sous son haut, redécouvrant les courbes de ce corps qu'elle ne voulait qu'à elle et elle seule. Il n'y avait plus la chaleur, c'est vrai, mais à chaque baiser, elle avait le sentiment de redevenir un peu plus elle-même, d'être un peu plus complète. Petit à petit, elle débarrassait le jeune homme de ses vêtements, ne se souciant plus que ce ne puisse être ni le lieu ni le moment, tentant de se convaincre que c'était sans doute la dernière fois, qu'il fallait qu'elle en profite d'autant plus. Tout en se disant qu'elle avait une capacité de résistance décidément très limitée.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Dim 17 Avr - 10:01

Jane & Edward
I want the fire back.
C’était ce qu’ils allaient voir en effet, mais Edward avait l’intention de tout faire pour ne pas la perdre. Ces quelques jours, semaines, où il s’était retrouvé loin d’elle parce qu’elle avait pris la décision de « rompre » avec lui l’avait particulièrement bouleversé. C’était mettre sa fierté de côté en affirmant cela, mais le jeune homme était tout bonnement incapable de vivre sans Jane. Et ce n’était pas juste une question de lien, de myrihande ou autre chose un peu surnaturelle, c’était tout simplement de l’amour. La preuve en était avec la sensation qu’il ressentait alors qu’il parvenait à retrouver les baiser enflammé de celle qu’il avait officiellement épousé, mais qu’il était loin de respecter en tant que telle. Non pas qu’il ne le veuille pas, bien au contraire, mais il avait été simplement un incapable sans nom. Cela semblait pourtant si facile, dis comme cela, d’arranger la situation. Et alors qu’il retrouvait le plaisir de goûter aux lèvres de son âme sœur, Edward avait plus qu’envie d’arrêter de faire n’importe quoi. Maintenant, il fallait encore qu’il y parvienne. Les propos de Jane ne faisaient que le pousser au défi. Il était évident que la jeune femme ne pouvait pas avoir entièrement confiance en ses paroles, elle l’avait déjà eu et elle avait été plus que déçue. Elle devait être sur sa réserve et à sa place, le jeune homme en ferait tout autant. Elle ne décidait pas de partir pour autant – pour le plus grand plaisir d’Edward – mais elle ne prenait pas pour contant ses paroles. Ils verraient bien donc, s’il parvenait finalement à faire ce qu’il disait, s’il ne la perdrait pas. Parce que le jeune homme avait une chance supplémentaire en cet instant, mais il n’en aurait pas d’autre. C’était la dernière et s’il ne voulait pas perdre pour de bon celle qui était capable de faire vriller ses sens – avec ou sans lien de myrihande – il allait bel et bien devoir agir.

Mais pour l’heure, Edward avait simplement envie de la retrouver. Elle lui manquait tellement, elle tout entière, ses lèvres, son corps tout lui manquait. Ce n’était pas nouveau que la relation de Jane et Edward était enflammé et visiblement, ils n’avaient pas vraiment besoin de leurs pouvoirs pour ça. Les sensations étaient vraiment différentes, mais elles étaient quand même présentes. Edward sentit un frisson parcourir son échine quand la jeune femme vint glisser ses mains sous son vêtement, pour venir caresser directement sa peau. Il n’y avait plus cette chaleur d’autrefois, mais cela ne l’empêchait pas d’apprécier ce contact et plus encore même. Il y avait forcément un moment et un lieu plus approprié pour se retrouver, mais Edward n’avait aucune envie de se préoccuper de cela. Bien au contraire, il savourait chaque seconde alors que ses mains avaient décidé de glisser également sous ses vêtements pour les lui retirer et profiter de son corps. Sa peau douce lui avait manqué, ses courbes aussi, tout son être ne faisait que réclamer encore et encore le sien. La preuve qu’ils n’avaient pas besoin de lien pour se désirer, cela faisait partie d’eux. Pas des myrihandes du feu non, puisqu’ils ne l’étaient plus, mais d’eux. Edward et Jane qui au s’aimaient sans doute depuis bien plus longtemps que toutes ces histoires surnaturelles. Avec des gestes empressés, Edward retira donc petit à petit les vêtements de son âme sœur, sans que ses lèvres ne s’éloignent de trop de celle de la jeune femme. Avant de la plaquer contre le mur, toujours dans un geste montrant tout de son impatience et de son empressement.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Dim 17 Avr - 10:20


I want the fire back
E

lle ne pouvait être sûre de rien quant à l'avenir, quant à ce qui les attendait, tous les deux, si quoi que ce soit devait véritablement les attendre. Elle avait envie d'y croire, bien sûr, comment ne pas en avoir envie ? Mais elle refusait de se bercer d'illusions. Cette fois, dans la cabane, elle y avait cru, elle avait entendu chaque mot prononcé par Edward comme une promesse sincère, qu'il ne pourrait pas rompre. Et en définitive, c'est eux qui avaient rompu (bon, ça ne se voyait pas vraiment là, maintenant, tout de suite mais... bref, chut, voilà). Alors non, cette fois, elle ne voulait pas espérer plus de ce moment que ce qu'il lui offrait de douceur, de plaisir et de soulagement. Ces longues semaines passées loin de son âme sœur avaient tenu du supplice pur et simple. Elle avait à peine vécu, loin de lui, et l'absence avait été plus douloureuse qu'elle n'aurait été capable de le concevoir. Cette fois-ci serait peut-être la dernière, devrait sans doute être la dernière, mais c'était au moins un instant d'intimité avec son âme sœur qu'elle parvenait à arracher à une vie qui, ces derniers temps, était bien loin de l'avoir ménagée (même si elle n'avait jamais que ce qu'elle méritait, ni plus ni moins, c'est sûr). Elle voulait s'oublier, oublier le monde autour d'eux, oublier leurs problèmes, oublier le fossé qui se creusait entre eux et qui allait à jamais les séparer s'ils ne se décidaient pas tous les deux à tout simplement se jeter dans le vide. Elle oubliait le passé, négligeait le futur, et s'abandonnait au présent, aux caresses d'Edward sur sa peau, qui demeurait on ne peut plus réceptive au contact de ses doigts, pouvoirs de myrihandes ou pas.

Progressivement, dans des gestes de plus en plus empressé (et pour cause, il n'y avait pas que leurs âmes et leurs esprits pour s'être manqués, de toute évidence, leurs corps ne semblait leur signifier que trop bien qu'ils s'étaient cruellement manqués aussi), ils se débarrassèrent de tous leurs vêtements, finirent en tenue d'Adam et d'Ève. Jane se laissa plaquer contre le mur sans mot dire, seulement impatiente de retrouver son âme sœur comme ils étaient certainement destinés à le faire, quand bien même ils ne cessaient de se compliquer la vie, tous les deux. Elle enroula une de ses jambes autour de la taille de son amant, laissant sa main glisser sur la zone sensible de l'anatomie du jeune homme, qui ne semblait pas mécontente de la retrouver, du moins en avait-elle le sentiment. Ce temps durant, ses lèvres avaient à peine quitté celles de son âme sœur. Elle ne voulait pas perdre de temps en préliminaires. Elle ne voulait pas perdre de temps tout court. Elle le voulait en elle, comme ils ne l'avaient pas été depuis si longtemps, elle voulait se sentir complète, elle voulait qu'ils ne fassent plus qu'un. Même si, forcément, cette fois serait différente des autres.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Dim 17 Avr - 11:00

Jane & Edward
I want the fire back.
Il avait l’art de jouer avec le feu et cela, malgré le fait qu’il n’avait plus ses pouvoirs de créature. Mais Edward n’en pouvait rien, elle lui avait bien trop manqué pour qu’il puisse un seul instant envisager de ne pas profiter de l’instant présent. Il y avait des conséquences à tout cela, bien sûr, mais il s’en foutait. Le jeune homme avait envie de croire qu’il pouvait arranger la situation, il espérait vraiment en être capable. Pour cela, il suffisait simplement qu’il prenne ses responsabilités. Et pour l’heure, il profitait simplement de cet instant, qui était malheureusement peut-être le dernier. Il était évident qu’une fois que Jane aurait passé le pas de cette porte, les choses seraient différentes. Si Edward ne faisait pas en sorte que les évènements se déroulent dans leur sens, alors ils n’auraient plus de sens tout simplement. Mais l’absence de Jane n’avait fait que lui ouvrir plus les yeux sur le fait qu’elle était sa seule raison de vivre. A quoi bon tenter d’être heureux dans les bras d’une autre ? Même s’il pouvait y arriver un peu, il ne le serait jamais complètement. Alors qu’avec Jane, il avait le sentiment qu’il pouvait l’être quoi qu’il puisse arriver. Il suffisait simplement de s’arranger pour ne pas tout gâcher encore une fois. Et pour l’heure, son corps cherchait simplement à retrouver le sien.

Il était plus qu’évident que l’instant n’avait rien à voir avec ces nombreuses fois où ils s’étaient retrouvés dans la même position, dans le même contexte. Il manquait quelque chose, mais Edward parvenait sans mal à ne pas y prêter attention. Son ressentit était différent, il n’avait que ses propres sensations qui parvenait à le submerger, mais ce n’était pas désagréable pour autant. Il se contentait simplement de sentir ce qu’il ressentait et c’était déjà bien impressionnant. Il n’y avait plus cette particularité quand il touchait le corps de Jane, quand il lui retirer ses vêtements ou encore quand leurs lèvres entraient en contact pour des baisers plus que passionnés. Mais il y avait quand même énormément de sensation, suffisamment pour que l’homme sentit son corps réagir de mille façon aux contacts de celui de son âme sœur, alors qu’il la plaquait contre le mur et avant que ses mains ne viennent en contact avec une zone bien sensible de son anatomie. Il avait envie d’elle… comme jamais.

Et parce qu’il était bien incapable de tenir bien longtemps, le jeune homme ne prit pas plus de temps pour venir s’immisce en elle, entamant un lent mouvement de va et vient, leurs corps ne faisant plus qu’un de nouveau comme leurs âmes, même s’ils n’avaient plus ce lien de leurs natures. C’était la première fois qu’il l’expérimentait sans ces sensations de leurs âmes, mais Edward avait le sentiment de retrouver un peu des sensations d’avant. C’était différent, mais c’était tout aussi intense et agréable. La chaleur était moins brûlante, mais Edward en savourait quand même toutes les saveurs. Lien ou pas, le jeune homme se sentait de nouveau entier alors qu’ils ne faisaient plus qu’un physiquement.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Dim 17 Avr - 12:23


I want the fire back
C

ette fois était différente des autres. Et Jane ne le pensait pas uniquement parce que leur absence de pouvoir et donc de connexion quasi mystique (quoique, son absence totale restait à prouver) changeait forcément la donne. Oui, elle n'éprouvait plus cette chaleur intense qui envahissait tout son être et altérait ses sens, mais était-ce si grave en soi ? Non, parce qu'à cette chaleur se substituaient d'autres formes de sensations, et elles n'en étaient pas moins fortes et puissantes. Oui, elle ne ressentait plus ce qu'Edward éprouvait et de fait, son plaisir ne se conjuguait pas au sien quitte à lui faire perdre le contrôle d'elle-même tant le plaisir qu'ils éprouvaient était insoutenable, mais il y avait quelque chose d'agréable et de fort, aussi, dans le fait d'être complètement maître de ses impressions, de savoir qu'elles n'appartenaient qu'à soi et que nul autre ne pouvait s'en attribuer le mérite. Le contact de ses mains sur son corps, elle était seule à l'éprouver, et elle le faisait avec la plus grande joie. Les vagues de plaisir qui lui parcouraient le corps alors qu'il s'était immiscé en elle, elle les éprouvait seule, mais elle ne les savourait que d'autant mieux. Et l'un dans l'autre, si les deux situations n'étaient pas comparables, elle ne se sentait pas moins à sa place au creux des reins de son âme sœur qu'auparavant.

Tout leur donnait pour preuve qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, et son plaisir, qui augmentait à chaque mouvement de va et vient, se traduisant chez Jane par des gémissements de plaisir de plus en plus accentués, n'était de loin pas terni. Il ne pouvait pas l'être puisque, en cet instant, elle embrassait les lèvres de celui qu'elle aimait, de celui à qui - sans nul doute à tort - elle croyait pouvoir renoncer. Elle le retrouvait, même si ce n'était peut-être que pour une seule fois, et à ses yeux, c'était finalement tout ce qui comptait. Leurs corps, comme toujours, s'harmonisaient à la perfection, elle se perdait complètement en lui, s'abandonnait en lui, et elle adorai ça. Ainsi, en cet instant précis, elle avait l'impression d'être à nouveau entière. Le sentiment horrible de vide qu'elle avait éprouvé lors de leur rupture, accentué par la potion, s'estompait, et finissait par disparaître pour de bon, ainsi que tout le reste, les interdits, les dilemmes, les problèmes, les préoccupations, alors que la jeune femme atteignait enfin du plaisir le plus haut seuil, une jouissance absolue comme elle pensait bien l'éprouver pour la toute première fois. Tout du moins sous cette forme précise. Une fois encore, l'intensité n'était pas la même, mais elle était entièrement sienne. Il était frustrant de ne pouvoir, en même temps, éprouver le plaisir de son amant, mais le sien à lui-seul suffisait à tourmenter la moindre de ses perceptions.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Dim 17 Avr - 14:28

Jane & Edward
I want the fire back.
S’il fallait une preuve qu’ils n’avaient pas besoin de leur lien pour s’aimer, ils l’avaient maintenant. Au-delà de l’aspect physique, le cœur d’Edward battait complètement pour Jane. Les sentiments qu’il avait pour elle était plus que fort, avec ou sans leurs pouvoirs, et rien ne pouvait changer ça. S’il avait mis du temps avant de l’accepter – parce qu’au fond, il l’avait sans doute toujours su, mais il avait été incapable de l’accepter, raison pour laquelle il avait abusé d’elle en premier lieu – il était évident qu’il ne pouvait plus le nier. Mais il n’y avait pas que ses sentiments en jeu, son corps aussi était attiré par celui de la jeune femme. Il était plus qu’évident qu’ils étaient parfaitement compatible, alors que l’union de leur corps avait encore lieu et cela sans cette chaleur caractéristique qu’ils connaissaient par cœur jusque-là. Ils auraient pu douter, du fait de ressentir autant de plaisir maintenant que leurs âmes n’étaient plus vraiment liés. Maintenant qu’ils ne contrôlaient plus le feu et surtout que leurs vies et corps n’étaient plus en contact constant. Ils ne ressentaient plus ce que l’autre ressentait, l’un pouvait mourir sans l’autre (quoi qu’Edward n’ait aucune envie de tester pour vérifier ce détail), mais cela ne les empêchait pas d’être parfaitement compatible. Leur nature qu’ils venaient de perdre n’était pas le seul moteur de leur relation, bien au contraire.

Edward s’était sentit mourir à petit feu depuis que Jane avait décidé de rompre avec lui, puis de boire cette potion. Quand il avait perdu son essence, il avait cru ne jamais pouvoir se sentir de nouveau bien. Et pourtant, maintenant, il se sentait bien. Pas seulement parce qu’il était en train de ressentir un plaisir immense dans cette danse que leurs corps connaissaient par cœur, mais parce qu’il était avec elle tout simplement. Sa présence lui faisait du bien, autant que ses lèvres sur les siennes et que les frissons qui parcourait son échine à chaque mouvement de ses reins. Des mouvements qui ne manquaient pas de s’intensifier au fur et à mesure de la monté de son plaisir. Plaisir que le jeune homme connaissait seul. Il ne ressentait pas les vagues de Jane, il se contentait simplement du sien. C’était différent, ce n’était pas aussi intense et Edward devait bien avouer qu’il préférait mille fois quand il se laissait emporter par la vague de flamme d’autrefois, mais ce n’était pas désagréable pour autant. Ce n’était en aucun cas comparable, mais ce n’était pas pour autant moins bien. Et puisqu’ils ne pouvaient pas envisager un jour de retrouver de nouveau cette chaleur qui risquait de lui manquer grandement, il n’avait pas d’autre choix que de se contenter de cela. Ce qui en soit, n’était pas dramatique. Parce que même sans ça, le jeune homme arriva au comble de l’extase. Une extase qu’il découvrait en solo, qu’il éprouvait pour la première fois de cette manière. Il ne fallait vraiment pas qu’elle soit la dernière, ce n’était pas possible. Edward n’avait aucune envie de renoncer à la sensation de bienêtre qu’il ressentait en ce moment précis et qu’il avait cru ne jamais ressentir de nouveau après sa rupture avec Jane.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   Dim 17 Avr - 15:13


I want the fire back
L

e souffle court, la respiration bruyante, le cœur battant si fort qu'elle trouvait surprenant qu'Edward ne l'entende pas (mais elle voulait croire que, même si elle n'avait plus aucun moyen d'en être certaine, à présent, son cœur battait à l'unisson du sien à cet instant précis, comme à chaque fois), elle se serra contre lui si fort qu'il était fort probable qu'elle soit en train de lui comprimer les côtes. Elle avait simplement besoin de le ressentir là, contre elle. Elle n'avait pas la moindre envie de le laisser lui échapper encore. Elle ne voulait pas passer sa vie à courir après lui, elle voulait qu'il lui revienne de droit. Ne s'était-elle pas déjà suffisamment battue pour lui, après tout ? Mais elle n'était pas décisionnaire, dans cette histoire, et c'était bien ce qui s'avérait le plus problématique dans cette histoire, elle n'avait de prise sur rien, elle dépendait entièrement de lui et de ses choix, et cela relevait du supplice. Elle ne pouvait pas se passer de lui. Ce constat évident se révélait avec d'autant plus de force en cet instant qu'elle se rendait bien compte qu'elle était complètement à sa merci. Elle deviendrait l'ombre d'elle-même pour accéder à ne serait-ce que l'ombre de lui, c'était à présent une certitude. Elle était perdue s'il le décidait. Elle était sauvée s'il le choisissait. Son sort n'était plus le fruit de ses propres décisions. Et dans un instant comme celui-là, elle avait presque envie de dire tant pis, parce que pour quelques secondes passées dans ses bras, elle voulait bien supporter tous les malheurs du monde. Mais elle ne l'exprimerait pas en tant que tel bien sûr, elle voulait croire avoir ne serait-ce encore qu'un millième de chance de le voir lui revenir une bonne fois pour toutes. Peine perdue sans doute, mais elle se raccrochait à cet espoir faute d'en avoir d'autres.

Elle ne sut combien de temps elle restait ainsi, dans ses bras. Un temps trop court, de toute façon, mais il fallait bien, à un moment ou à un autre, remettre les pieds sur terre. Elle n'éprouva pas, cette fois, ce froid singulier qui l'envahissait avant de toute part chaque fois que son corps se séparait du sien, mais c'était finalement tout comme. Elle se sentait tout aussi mal, si ce n'est plus, même. Les yeux baissés, elle récupéra ses vêtements, répandus ça et là au sol et se rhabilla rapidement. À un moment ou à un autre, il allait bien falloir qu'elle se décide à partir. Sauf que tout ce qu'elle voulait, là, maintenant, c'était rester là, avec lui. Elle ne savait même pas où elle comptait aller... À quoi tout cela pouvait-il bien rimer ? Elle se sentait perdue, désorientée. Trouvée l'instant d'avant, puis à nouveau égarée. Elle n'aurait jamais cru dépendre à ce point de lui un jour. Au point d'espérer à tout prix qu'il la retienne une fois encore.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: I want the fire back [pv Ed <333]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I want the fire back [pv Ed <333]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Recherche open : Fire & Shadow
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Ancien laboratoire de Perséphone-