Partagez | 
 

 Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Sam 16 Avr - 12:16


Tout est bien qui finit bien ?
P

erséphone avait le sentiment que cela faisait une bonne éternité qu'elle n'avait pas dormi aussi bien. La plupart de ses nuits, dernièrement, elle les avait passées dans son laboratoire improvisé (qui allait enfin pouvoir retrouver son usage initial, pour son plus grand plaisir, il faut bien le dire), à travailler d'arrache-pieds sur la potion qui devait séparer les deux myrihandes du feu. Expériences qui avaient enfin porté leurs fruits. Enfin. Alors, cette nuit, elle avait pu dormir longtemps, parce qu'elle n'avait plus cet impératif à remplir, et sereinement, parce que le poids qui pesait sur son cœur et sa conscience s'était enfin évanoui, elle se sentait enfin libre d'aimer qui elle aimait, parce que celui qu'elle aimait était libre, lui aussi. Elle n'aurait plus à craindre que les inconséquences de Jane Hardwick aient des répercussions néfastes sur Edward. En ce qui la concernait, la jeune femme pouvait bien crever, elle n'en avait plus rien à faire, plus rien du tout, parce que la vie de son petit ami ne dépendait plus d'elle. D'ailleurs, si sa vie pouvait être malheureuse et courte, Perséphone serait s'en montrer ravie. Elle avait beau être de nature douce et pacifique, il ne faudrait pas abuser de sa gentillesse non plus, et s'il étai bien quelqu'un dont elle pouvait souhaiter le pire des sorts, c'était la jeune femme. Mais nul besoin d'y penser encore. Tout avait marché selon ses plans, et mieux encore qu'elle ne l'avait prémédité. Tout allait prendre un nouveau sens, à présent. Edward serait sans doute désorienté par son absence de pouvoirs, mais elle l'aiderait à dépasser ce cap difficile. Ensemble, ils étaient capables de tout, après tout.

Elle avait voulu célébrer leur liberté nouvelle en bonne et due forme, et pour ce faire, elle avait pris la décision (à ses yeux des plus logiques) de célébrer cela en bonne et due forme. À la nuit tombée, elle leur avait préparé un pique-nique au clair de lune au bord du lac (oui oui, c'était complètement niais, comme concept, mais notons que Perséphone était clairement quelqu'un de niais). Et elle avait pris une grande décision, dont elle souhaitait lui faire part dans le même temps. Elle avait tout préparer à l'avance. Installée sur le draps qu'elle avait posé au sol en même temps que tous leurs victuailles, elle attendait la venue de son petit ami, à qui elle avait donné rendez-vous pour dans quelques minutes. Elle avait, comme bien souvent, pris beaucoup trop d'avance pour ses préparatifs, si bien qu'il lui restait encore un peu à attendre. Et en attendant, elle laissait son regard se perdre sur les reflets de lune qui se déposaient à la surface du lac. La nuit était superbe, paisible, à l'image de Perséphone, qui s'était rarement sentie aussi bien au cours de sa vie. Et elle avait la certitude que, dorénavant, tous les jours et toutes les nuits de sa vie ressembleraient à cette nuit-ci.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 17 Avr - 23:16

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Maintenant qu’Edward avait bu la potion de Perséphone, il était évident que la jeune femme allait vouloir retrouver un peu son petit-ami. Ces derniers temps, Edward et Perséphone n’avaient pas eu beaucoup l’occasion de se voir. Ils avaient passé un peu de temps ensemble bien sûr, Edward cherchant surtout à donner un change, mais ce n’était vraiment pas comme avant. Parce que tout était différent depuis que le jeune homme avait passé des heures entières à parler d’avenir avec Jane dans la cabane au fond de la forêt. Il avait cru pouvoir avoir un avenir avec son âme sœur, avant de retrouver sa petite-amie officielle (même si l’officiellement normalement était celle qu’il avait épousé) dans un état lamentable à cause des traitements d’un Hellsing. Il n’avait pas eu le courage de lui avouer la vérité, de lui dire qu’il aimait Jane et que c’était elle qu’il voulait voir dans son avenir. Suite à cela, les conséquences de sa lâcheté n’avaient pas tardé à arriver. Jane avait décidé de « rompre » parce qu’elle ne supportait pas de devoir le partager. Edward avait trouvé toutes les excuses possibles dans le fait qu’il n’avait aucune envie de passer du temps avec Jane – Perséphone ne se doutant évidemment pas de la vraie raison – et du fait que la jeune sorcière devait travailler sur la potion pour passer le moins de temps possible avec elle. Mais maintenant, il n’avait plus aucune raison de le faire. Perséphone avait réussi ce qu’elle voulait, elle avait séparé Jane et Edward.

Sauf qu’en réalité, les deux myrihandes n’étaient peut-être pas aussi séparé qu’ils ne l’auraient cru avec cette potion. Et la situation était encore plus compliquée. Le jeune homme avait parfaitement conscience qu’il devait mettre un terme à tout cela une bonne fois pour toute, qu’il devait arrêter de tourner autour du pot et qu’il devait enfin éclaircir la situation. En d’autre terme, il devait choisir entre Perséphone et Jane. Son choix était entièrement fait, le jeune homme ne pouvait pas vivre son âme sœur. Et il en avait la preuve puisqu’il avait eu le sentiment de mourir à petit feu pendant les quelques semaines où il n’avait pas pu voir Jane. Son choix était fait, il devait simplement trouver le courage de l’avouer à Perséphone. Mais c’était justement ce qui péchait le plus dans sa situation.

Pour l’heure, Edward se dirigea vers le lac où Perséphone lui avait donné rendez-vous. Il n’avait aucune idée de ce qu’elle avait prévu, elle s’était contentée de lui dire de venir la rejoindre à telle heure, ce tel soir. Depuis ses « retrouvailles » avec Jane, Edward se sentait bien mieux et beaucoup moins morose, il avait moins de mal donc à afficher un visage de façade dans l’idée de retrouver celle qui était encore pour l’heure sa petite-amie. Mais il savait parfaitement qu’il devait lui parler honnêtement, il devait simplement trouver le bon moment. Et au vu de ce qu’il aperçut en arrivant, ce n’était sans doute pas le bon moment.

« Que me vaut cet honneur ? »
Demanda-t-il dans un sourire, alors que Perséphone avait le regard perdu sur le reflet de la lune sur l’eau.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 17 Avr - 23:42


Tout est bien qui finit bien ?
L

e regard perdu dans le vide, dans la contemplation relative (car elle était plus perdue dans ses pensées que véritablement absorbée par ce qu'elle avait sous les yeux) de la surface du lac, elle n'avait pas vu son petit ami arriver avant qu'il n'arrive à son niveau. En entendant le son de sa voix, un large sourire illumina son visage, elle se releva pour mieux croiser le regard d'Edward. Peut-être se fourvoyait-elle, mais elle avait le sentiment qu'il allait mieux que ces derniers temps, où elle l'avait trouvé quelque peu morose. Elle n'en déduisait qu'une seule chose, qui s'éloignait tout de même en grande partie de la vérité : cette potion, qui l'avait séparé pour de bon de son âme sœur (le croyait-elle) avait apaisé l'âme et la conscience du jeune homme, qui se sentait dorénavant mieux, malgré la perte de ses pouvoirs. Elle salua son petit ami d'un baiser sur ses lèvres avant de le serrer dans ses bras. Il semblait surpris de tous les efforts qu'elle avait fourni pour lui, mais la jeune femme, pour sa part, les considérait pour le moins comme très naturels, parce qu'elle avait le sentiment que cette soirée pouvait marquer une nouvelle étape dans leurs relations. Plus rien ne les entravait, dorénavant, après tout. Et puis, il avait fait une promesse au jeune homme, il y a de cela un moment déjà, et elle n'avait pas l'intention de revenir sur cette-dernière. Au contraire, elle éprouvait, à vrai dire, à cette perspective, autant d'appréhension que d'impatience. Elle gratifia Edward d'un nouveau sourire avant de répondre plus en détails à sa question.

-Toi, voyons.
répondit-elle, amusée. Je me suis dit qu'on devait célébrer ta liberté toute neuve comme il se doit, alors j'ai préparé deux-trois petites choses.

Sa liberté, et également la sienne propre, car la jeune sorcière se sentait libre comme jamais depuis qu'elle était parvenue à ses fins. Elle n'en pouvait plus, de ces heures passées au laboratoire, à tenter de créer cette potion qui avait enfin fini par fonctionner. Elle pouvait enfin prendre du temps pour elle, pour eux. Et elle n'avait plus le sentiment d'avoir à le partager avec cette bécasse de Jane Hardwick. Oui, tout cela méritait bel et bien une célébration en bonne et due forme, au-delà des quelques arrières-pensées que pouvait avoir la jeune femme. La jeune sorcière attrapa la main d'Edward et l'invita à s'asseoir à côté d'elle, révélant les différentes victuailles qu'elle avait préparé en leur honneur.

-Je me suis dit, aussi...
Sa voix se fit légèrement hésitante. Elle ne voyait pas vraiment comment aborder le sujet d'une manière qui semble naturelle. Pour elle, ce n'était pas naturel, pas encore. ...que ce pourrait être le moment et l'endroit idéal pour tenir la promesse que je t'ai faite. S'il s'en souvenait. Elle, en tous cas, ne risquait pas de l'avoir oubliée. Je suis prête.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Lun 18 Avr - 0:18

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Le jeune homme se doutait bien que cette surprise, ce pique-nique (il parvenait quand même à se rendre compte que ça en était un) était fait pour célébrer le fait qu’il était enfin libre. Mais Edward devait bien avouer qu’il ne s’était pas forcément attendu à ce qu’elle fasse autant d’effort simplement pour célébrer le fait que son âme n’était plus (techniquement) liée à celle de Jane. Evidemment, le jeune homme était bien loin de se douter de ce qu’elle avait surtout en tête, du moins pour le moment. Le jeune homme afficha un léger sourire quand Perséphone se leva rapidement en découvrant sa présence pour venir déposer ses lèvres sur les siennes. Elle était visiblement heureuse. Normalement, Edward devrait l’être aussi, mais il ne l’était sans doute pas autant que la jeune femme aurait voulu. Il était évident qu’il se sentait mieux que ces dernières semaines mais en même temps cela n’avait rien à voir avec la potion que la jeune femme lui avait fait boire, comme elle devait penser. Quoi qu’en quelque sorte si, Edward s’était rendu compte quand même que malgré le fait qu’il puisse être sans pouvoir et sans sa nature de myrihande, il avait autant cette force de sentiment pour son âme sœur. Que Jane et lui n’avaient pas besoin de leurs pouvoirs pour se désirer et qu’il était donc important qu’il prenne enfin ses responsabilités. S’il ne le faisait pas, il allait perdre son âme sœur de toute façon, il savait que Jane ne passerait pas sa vie à l’attendre.

Mais ce n’était peut-être pas le moment. A chaque fois qu’Edward se trouvait en compagnie de Perséphone, il se disait ça en effet. Il pouvait peut-être accorder encore un peu de bonheur à la jeune sorcière avant de lui briser le cœur, même si plus il attenait, plus c’était difficile. Parce qu’il avait été lâche, il avait travaillé des semaines pour concocter une potion afin de séparer les myrihandes, pour rien. Certes, ils étaient séparés, mais elle n’était pas plus libre que cela pour autant. Elle était en train de se réjouir de cette réussite, mais il avait l’intention de lui briser le cœur ensuite. Cela aurait été bien plus simple qu’il lui en parle bien avant, mais il se trouvait coincé dans un vilain cercle vicieux. Edward s’installa à côté de la jeune femme quand elle l’entraîna à le faire. Il n’eut le temps de rien dire avant que la jeune sorcière ne reprenne la parole, d’une voix soudainement bien plus hésitante, ce qui surprit Edward. Avant que le jeune homme comprenne où elle voulait en venir. D’accord… c’était peut-être le moment de mettre un terme à tout ça.

« Tu es sûre de toi ? »
Demanda-t-il, retenant sa voix de trembler. Edward savait parfaitement de quelle promesse la jeune sorcière parlait, du fait qu’elle ne pouvait pas se donner à lui parce qu’il était lié à Jane. En soit, cela ne lui avait jamais posé de problème, parce qu’il n’avait pas spécialement voulu qu’elle s’offre à lui. Non pas qu’il ne le désire pas, qu’il ne la désire pas. Perséphone était une jeune femme magnifique, mais il était clair qu’elle méritait bien mieux que lui. Et Edward ne pouvait pas… aller aussi loin avec l’idée de la quitter ensuite. « Je ne veux pas que tu te forces juste parce que je suis enfin libre. » Libre si on voulait, mort à l’intérieur convenait mieux. « On a tout notre temps. »
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Lun 18 Avr - 0:37


Tout est bien qui finit bien ?
D'

accord, l'entrée en matière de Perséphone avait été assez abrupte et absolument pas subtile, mais il faut dire que cela faisait un moment que Perséphone y réfléchissait. Elle considérait vraiment cette étape comme extrêmement importante. Elle devrait sans doute laisser la situation appeler d'elle-même à ce genre de proximité et ne pas la planifier, mais c'était tout bonnement plus fort qu'elle. La jeune femme aimait Edward, ils étaient ensemble depuis un bon moment, maintenant, il était normal que leur relation atteigne un autre seuil d'intimité. Elle devrait laisser les circonstances parler à sa place, mais non, elle voulait que sa première fois soit idéale, alors elle avait planté un décor qui lui semblait romantique, et elle voulait que ce soit maintenant. Elle n'avait pas spécialement voulu apprendre à Edward ses intentions dans la seconde où il était arrivé, mais cette perspective tournait en boucle dans ses pensées, elle ne pouvait tout simplement pas l'occulter, alors autant en parler tout de suite, histoire de crever l'abcès. Advienne que pourra. Il la trouverait peut-être trop entreprenante, mais ce serait la première fois, après tout, il pourrait bien lui pardonner cet écart de sa part. Il y avait bien des domaines où elle avait tout à apprendre, mais celui)ci en particulier. La réaction d'Edward fut évidemment empreinte de surprise, ce qui n'étonna pas vraiment la jeune femme. C'était parfaitement normal, même. Ils en avaient déjà parlé. Elle lui avait d'abord dit ne pas être prête (ce qui était le cas), puis affirmé ne pas se sentir capable de faire quoi que ce soit tant que Jane serait capable de ressentir ce qu'elle ressentait (ce qui était également le cas), il avait été d'une patience exemplaire avec elle (avec elle...), mais maintenant, elle se sentait bel et bien prête. Elle appréciait ses considérations, la douceur dont il faisait preuve à son adresse (du moins était-ce ainsi qu'elle interprétait son propos et son comportement), mais elle n'avait plus envie d'attendre. Ni de le faire attendre.

-Je ne me force pas du tout.
répondit-elle dans un léger sourire avant de venir déposer un baiser sur les lèvres d'Edward. Tu sais, ça fait un moment que j'en ai envie... Je sais bien que rien ne presse, mais j'ai envie... qu'on aille plus loin. Je le veux vraiment, pas juste parce que tu es enfin libre, mais parce que je t'aime, maintenant que je peux partager ça avec toi, juste avec toi, j'ai pas envie d'attendre. Elle marqua une pause, baissa les yeux. Mais c'est peut-être pas le bon moment... Désolée, je m'y prends mal.

Et pour cause, pour ce qui était d'être une situation inédite pour elle, ça l'était sacrément, mais ça ne l'empêchait pas de vouloir la vivre, bien au contraire. Elle ne mentait pas en affirmant qu'elle était prête. Elle l'était depuis un moment déjà, seulement, l'occasion, la possibilité, leur avaient manqué. Plus maintenant.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Lun 18 Avr - 15:52

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Edward ne s’était vraiment pas attendu à ce qu’elle aborde un tel sujet aussi rapidement, alors qu’il venait à peine d’arriver. Mais plus encore, il devait bien avouer qu’il angoissait quand même un peu de cette révélation. Il savait parfaitement que Perséphone n’était pas prête à passer le moindre cap tant que son âme était encore liée à celle de Jane et au fond, ça l’avait grandement arrangé. Parce qu’il n’avait pas eu besoin de mentir ou de trouver une excuse, elle le lui avait donné directement. Perséphone n’avait pas vu qu’ils aillent plus loin tant que Jane était capable de sentir ses émotions, parce qu’elle ne voulait pas partager leur intimité avec la jeune femme. Ce fut entre autre pour cette raison après tout qu’elle avait travaillé si longtemps et si sérieusement sur la potion pour les séparer tous les deux. Sauf que, même en sachant ça, Edward ne s’était pas vraiment attendu à ce qu’elle lui apprenne si brutalement qu’elle était prête.

Parce que si Edward n’avait pas eu de mal à se montrer patient avec Perséphone, c’était bien parce qu’il n’avait pas vraiment envisagé qu’elle soit prête et qu’il n’avait pas cherché à vouloir faire quoi que ce soit avec elle. Les sentiments qu’il avait pour la jeune femme étaient purs, mais ils étaient loin d’être aussi fort que ceux qu’il avait pour Jane. Il avait énormément d’affection pour la jeune sorcière et pas d’amour comme c’était le cas pour celle qui était devenu dans le plus grand des secrets son épouse. Ca l’arrangeait donc assez bien qu’elle ne souhaite pas vouloir quoi que ce soit de physique, même s’il s’était douté que ce moment arriverait une fois que son âme serait « libre ». Il ne pensait juste pas que ça allait être aussi rapide.

« Non, ne t’excuse pas, tu ne t’y prends pas mal du tout. »
Au contraire, c’était simplement qu’il ne s’y attendait pas et qu’en effet, ce n’était peut-être pas le bon moment. Par contre, celui pour Edward d’avouer toute la vérité à Perséphone venait peut-être d’arriver. Sans grande surprise, il trouvait le fait d’avouer tout à sa « petite-amie » bien plus difficile maintenant que quand il avait parlé pour la dernière fois à Jane, affirmant qu’il le ferait et que si ce n’était pas le cas ils ne pourraient jamais revenir en arrière. Ed n’avait aucune envie de perdre Jane, mais il était plus qu’évident qu’il était lâche. Mais même lâche, il savait qu’il ne pouvait pas faire ça à Perséphone. Il ne pouvait pas aller plus loin pour ensuite… la quitter pour Jane. Il ne pouvait pas non plus aller plus loin sans la quitter ensuite, parce qu’il perdrait donc Jane. Et puis, ça serait un peu comme tromper Jane non ? « Je veux juste être certain que tu es sûr de toi, parce que ce n’est pas anodin. » Et pour cause, ça l’était encore moins que ce qu’elle pouvait penser en fait. Le jeune homme attrapa la main de la jeune sorcière, plantant son regard dans le sien. « Je veux juste que tout soit parfait pour toi. »

Qu’est-ce qu’il était en train de raconter hein ? Ce n’était vraiment pas comme ça qu’il allait arrêter la roue qui était en train de dangereusement tourner dans le mauvais sens. Même s’il gardait espoir que finalement, Perséphone se dise qu’elle n’était pas si prête que ça.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Mar 19 Avr - 0:28


Tout est bien qui finit bien ?
P

erséphone en avait conscience, elle connaissait une facette de la personnalité d'Edward Baker que peu d'autres étaient capables de voir et de comprendre. Elle éveillait en lui ce qu'il pouvait receler de douceur et de tendresse, et ça, c'était bien la preuve à ses yeux qu'elle était faite pour lui, parce qu'elle pouvait le mener sur le chemin qu'il méritait véritablement d'emprunter, sans détours absurdes et dangereux pour lui. Ce n'était certainement pas cette peste doublée d'une connasse sans nom (Jane, donc) qui pouvait se targuer d'avoir une telle influence sur lui. Elle le savait dans des moments tels que celui-ci, où il témoignait avec elle d'une infinie délicatesse (oui, au cas où on ne l'aurait toujours pas compris, Perséphone était naïve, VRAIMENT trop naïve). N'importe quel autre en ce genre de circonstances aurait sauté sur l'occasion pour prendre enfin cette virginité tant de fois refusée auparavant. Mais pas lui, lui, il se souciait avant tout d'elle, et faisait passer ses envies avant ses besoins. Elle appréciait qu'il se comporte ainsi avec elle, car quand bien même elle était certaine de vouloir franchir le pas, au point d'en avoir immédiatement évoqué la possibilité (pas forcément parce qu'elle n'était plus capable d'attendre, hein, mais parce qu'elle préférait directement briser la glace, ce lui semblait encore être le plus simple), il est certain qu'elle était anxieuse. Elle était bien d'accord avec lui, ce n'était pas anodin. Ce n'était pas quelque chose qu'elle aurait fait avec n'importe qui et à n'importe quelle occasion. Elle aimait profondément Edward, elle l'avait prouvé à maintes reprises, ne serait-ce qu'en mettait à profit toute sa magie pour pouvoir ne l'avoir qu'à elle. Il n'était pas n'importe qui, il était à ses yeux l'homme de sa vie. C'était lui, et le moment lui paraissait propice. Même si préméditer les choses n'était peut-être pas la meilleure manière d'agir, il est vrai, mais en même temps, elle n'était pas certaine qu'il y ait une bonne manière de faire en de telles circonstances. C'était beau de rêver en un acte spontané, qui ne serait pas prémédité. Mais allez savoir si cela existait bel et bien, dans la vraie vie.

-Tout est déjà parfait.
affirma-t-elle avant de déposer de nouveau ses lèvres sur les siennes. Tu es là, il n'y a que toi, cet endroit est magnifique et... Je veux dire, on n'a pas besoin de... là, maintenant, tout de suite, mais si tu en as envie, eh bien, moi aussi.

Elle esquissa un léger sourire, c'était assez perturbant que de parler ainsi de ce genre de choses. Elle apprécierait sans nul doute le moment où cela deviendrait plus naturel. Sans dire un mot de plus, elle se contenta de poser de nouveau ses lèvres sur les siennes. Il n'y avait pas obligation à ce qu'il se passe quoi que ce soit, mais elle considérait que cette manière-ci pouvait être la meilleure afin de célébrer la liberté nouvelle de son petit ami. Leur liberté nouvelle.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Mar 19 Avr - 10:50

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
C’était le moment de mettre définitivement le holà, de tout arrêter, avant que les choses n’aillent trop loin. C’était le moment oui, mais c’était bien plus facile à dire qu’à faire. Parce que le jeune homme ne parvenait pas à s’empêcher d’être touché par les propos de Perséphone, par tout ce qu’elle lui offrait, sa gentillesse, sa naïveté aussi (et quelle naïveté). C’était tout cela qui l’avait attiré vers elle en premier lieu, parce qu’elle semblait tirer le meilleur côté de lui-même. Malheureusement, il était de toute évidence claire qu’il était incapable d’être entièrement bon, qu’il accumulait les erreurs. Edward savait être tendre et doux avec sa petite amie officielle, mais il était clair qu’il ne parvenait pas à l’être tout le temps, qu’il perdait rapidement la bonne influence de la jeune sorcière. Et donc, qu’elle méritait bien mieux que lui. Oh, c’était une évidence même. Perséphone méritait d’aimer quelqu’un de bon, qui sache la rende heureuse sans lui faire du mal à côté. Il avait pendant un temps espéré être celui-là, mais le jeune homme devait bien se rendre à l’évidence qu’il était pourris jusqu’à la moelle. Et si aux côtés de Jane il parvenait à faire fi de sa culpabilité et à apprécier ses actions, dès qu’il se trouvait près de Perséphone il s’en voulait. Et il ne pouvait que s’en vouloir encore plus alors qu’elle lui annonçait clairement qu’elle était prête à lui offrir sa virginité, parce qu’elle l’aimait. Elle aurait pu parvenir à tirer le meilleur de lui-même, si Edward n’avait pas été si pourri de l’intérieur. Et comment pouvait-il lui annoncer maintenant la vérité ?

Edward buvait les paroles de Perséphone, il savourait le contact de ses lèvres sur les siennes. Oh, cela n’avait rien à voir avec ce qu’il pouvait vivre avec Jane (quoi que maintenant qu’il n’y avait plus leur lien qui provoquait un tel appel de leurs corps, ça pouvait plus y ressembler quand même). Il n’avait aucune idée de ce qu’il devait/pouvait faire. C’était évidemment maintenant qu’il devait tout arrêter, mais il s’en sentait parfaitement incapable. C’était déjà difficile d’envisager de le faire après tant de temps, après que la jeune sorcière soit parvenue à séparer les myrihandes du feu avec sa magie. C’était bien avant qu’il aurait dû tout arrêter et en cet instant, Edward avait le sentiment qu’il avait laissé passer sa chance depuis bien plus longtemps qu’il le pensait. Et si finalement… il n’était pas destiné à vivre avec Jane ? Après tout, il était évident que les deux myrihandes avaient traversés bien plus d’épreuve et de souffrance que d’autre. Ce n’était peut-être pas pour rien. Evidemment, Edward aimait Jane et ça faisait un moment qu’il ne pouvait plus le cacher ou chercher à le nier. Mais, ça ne faisait peut-être pas tout… Ou pas, il n’en savait rien, il était juste complètement perdu.

Edward ne répondit rien, il ne voyait pas bien ce qu’il pouvait dire. Il se contenta simplement de récupérer les lèvres de Perséphone. Ils avaient l’habitude de s’embrasser, d’avoir des gestes tendres, mais leur relation était bien plus platonique finalement. Ça lui faisait un peu bizarre, mais il intensifia le baiser qu’il lui offrit, alors qu’il glissait sa main dans ses cheveux. Il était vraiment en train de faire n’importe quoi.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Mar 19 Avr - 14:29


Tout est bien qui finit bien ?
P

erséphone s'était attendue à ce que son petit ami l'interroge une nouvelle fois sur ses intentions, afin de s'assurer qu'elle n'aurait aucun regret quant à ce qui allait suivre. Oh, des regrets, elle allait en avoir plus que nécessaire, c'est rien de le dire, mais pour le moment, elle était bien incapable de concevoir les choses en tant que telles. Oh, elle avait ses appréhensions, c'est vrai, mais elle était sûre d'elle, et puisqu'elle se sentait prête à franchir cette étape décisive de leur relation, elle ne voyait vraiment pas ce qui pourrait mal se passer, surtout avec quelqu'un d'aussi prévenant que l'était Edward (prévenant avec elle, en tous cas, remettons les choses en contexte). Elle appréciait qu'il prenne soin de s'assurer de ses désir et ne saute pas sur l'occasion pour assouvir ses pulsions sans prendre en considération, mais il n'avait pas besoin pour autant de prendre de gants avec elle. Elle avait confiance en lui, entièrement confiance en lui (bref, beaucoup trop), il voulait qu'il ait également confiance en elle. Et pour cette raison, elle apprécia qu'il n'oppose pas davantage d'objections à la proposition qu'elle venait de lui faire, ne lui adressant plus un mot, d'ailleurs, se contentant de lui rendre son baiser. Non pas tant le lui rendre, car le sien était bien plus sensuel, bien plus passionné. Le genre de baisers qu'ils ne s'adressaient presque pas, tout simplement parce qu'ils renonçaient d'avance à la perspective d'aller plus loin, et que quand Perséphone y allait de ses réserves, Edward n'avait jamais la maladresse d'insister. Mais cette fois était différente, sur de nombreux points.

À l'écoute de la moindre de ses sensations, Perséphone se laissait porter par le contact de ses lèvres contre les siennes, par cette langueur nouvelle qui ne faisait qu'accentuer cette envie qui ne pouvait que lui signifier qu'elle n'avait pas à s'inquiéter, et lui non plus, elle était bel et bien prête. Elle mettait à son tour plus de passion à répondre à ses baisers, tandis que ses mains, aventureuses, osaient glisser sous le haut du jeune homme pour rentrer en contact direct avec sa peau, les lignes de son torse (parfaitement sculpté, mais ça ne surprendra personne que de l'apprendre, y compris Perséphone, qui quand même pouvait bien reconnaître que, pour une première fois, elle était loin d'être tombée sur le plus laid, même si elle aimait son âme avant que d'apprécier son corps - parce qu'elle était niaise). Elle n'était pas vraiment sûre de savoir comment s'y prendre exactement, mais elle pensait qu'il ne le lui reprocherait pas. Elle avait besoin d'être guidée, et elle était convaincue qu'il saurait parfaitement s'y prendre. Ses caresses étaient encore timides, mais ses baisers le devenaient de moins en moins. Elle parvenait à se laisser guider par Edward, qui savait parfaitement la transporter vers un ailleurs et une envie de plus par ses simples baisers.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Mar 19 Avr - 15:06

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Edward aurait très bien pu continuer d’insister afin de demander à Perséphone si elle était vraiment certaine d’être prête, si elle ne voulait pas attendre un peu. Tout comme il aurait très bien pu prendre ses responsabilités et lui avouer la vérité. C’était mieux pour tout le monde qu’ils n’aillent pas aussi loin, qu’il finisse par tout lui dire. A moins qu’il n’envisage finalement de ne rien dire du tout… Le jeune homme était tout simplement partagé, il ne savait plus ce qu’il devait faire, ce qu’il pouvait faire. Il n’avait pas envie de faire de peine à Perséphone, alors qu’il la voyait enfin être plus légère. Cela faisait des semaines et des semaines que la jeune sorcière travaillait d’arrache-pied sur la potion permettant de séparer les deux créatures. Elle avait peu dormi pendant tout ce temps, elle avait pris des risques en hébergeant Jane et en protégeant leur secret quand elle s’était faite agressée par le Hellsing. Elle ne méritait vraiment pas d’être détruite d’un coup par la vérité horrible qu’Edward devait lui annonce, pas alors qu’elle s’imaginait que tout était en train de s’arranger et qu’ils pouvaient entamer un nouveau tournant dans leur relation. Cela aurait été parfait qu’elle décide finalement qu’elle n’était pas prête, mais ce n’était pas le cas. Et Edward agissait comme un lâche, comme à chaque fois. Il était tout simplement irresponsable.

Et la manière dont il l’embrassa ensuite en était bien la preuve. Il leur était arrivé de s’embrasser de la sorte, parfois, mais ça tournait vite cours. Parce qu’ils ne pouvaient pas envisager d’enflammer plus encore leur situation et qu’Edward n’avait jamais cherché à insister (et pour cause, il n’avait aucun souci à s’en faire niveau satisfaction ailleurs…). Mais cette fois-ci, il n’y avait aucune réserve à avoir. Pourtant il le faudrait, sans doute, mais non, il n’y en avait aucune. Et Edward mentirait en affirmant que ces baisers, les mains de Perséphone qu’elle venait de glisser sous son haut pour caresser son torse, ne lui faisait rien. C’était étrange et un peu différent – en même temps, rien ne pouvait ressembler aux sensations qu’il avait avec Jane quand il avait ses pouvoirs, même pas avec elle maintenant qu’elle n’en avait plus – mais il ne pouvait pas dire que c’était désagréable. Bien au contraire. Les mains du jeune homme ne tardèrent pas à glisser également sous son haut, caressant la peau douce de son dos dans que leurs baisers ne s’arrêtent. Ils s’intensifièrent même, ils étaient plus sensuels et passionnés encore. Edward ne parvenait pas à se vider complètement l’esprit, mais il faisait au mieux. On ne pouvait pas dire qu’il se forçait, bien sûr, et c’était sans doute le pire. Ses gestes étaient encore un peu sur la réserve, sans qu’il ne le veuille vraiment. Le jeune homme savait que Perséphone avait plus besoin d’être guidé (il ne parvenait vraiment pas à s’empêcher de faire la comparaison, même si ça ne l’empêchait pas de continuer…), il ne voulait pas la brusquer. Et en même temps, il ne pouvait pas non plus cacher une certaine impatience. Edward retira d’ailleurs les premières couches des vêtements de Perséphone – il était définitivement perdu – et sépara ses lèvres des siennes pour mieux venir les déposer sur sa peau chaude.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Mar 19 Avr - 15:26


Tout est bien qui finit bien ?
A

lors que son petit ami, qui était en passe de devenir également son amant, avait détaché ses lèvres des siennes pour venir les déposer sur sa peau, dont elle sentait chaque fibre envahie d'une chaleur nouvelle, elle se sentit frissonner de tout son corps, et cela n'avait rien à voir avec le vent qui caressait à présent son corps quasiment nu (Edward s'appliquant à merveille à la débarrasser de ses vêtements), ce frisson était l'effet d'une excitation neuve, qu'elle découvrait et appréciait dans le même temps, qu'avaient initiés leurs baisers, qui jusqu'alors n'avaient jamais été à ce point sensuels, et qu'augmentaient dorénavant chacun de leurs gestes. Perséphone avait appréhendé d'exposer sa nudité au jeune homme, lui qui, au mieux, ne l'avait jamais vu qu'en maillot de bain, mais à l'heure actuelle, elle n'y songeait même plus. Son corps avait toujours été un problème, un problème tel qu'il avait eu des incidences directes sur sa santé, elle qui tantôt se gavaient, tantôt s'affamaient, pour satisfaire à un idéal de beauté qu'elle ne pensait pas avoir jamais atteint. Il avait été sa honte, comme elle avait longtemps honte d'elle-même. Edward avait su le guérir de certains de ses complexes, d'autres avaient néanmoins la vie dure. Pour autant, à l'heure actuelle, elle ne songeait plus au regard qu'il pourrait porter sur ce qu'elle considérait comme les éléments disgracieux de son physique. Elle était confiante, tout simplement, et elle sentait, pour la première fois si intensément, que son corps pouvait être désiré, comme elle-même découvrait avec autant de vivacité ce que cela pouvait être que de désirer le cœur de quelqu'un d'autre.

Elle ne manqua pas, d'ailleurs, d'agir de la même manière que son petit ami. Ses caresses, bien que sans doute encore timides et maladroites, ne l'avaient pas empêché de parvenir sans trop de peine (et avec un rien de précipitation, elle devait bien l'admettre), de le débarrasser à son tour de ses vêtements, afin de pouvoir apprécier le corps à présent parfaitement nu du jeune homme. À présent en tenue d'Adam et d'Ève, la gêne envisagée était en fait entièrement effacée au profit d'un pur et évident désir que le jeune homme ne saurait que trop bien satisfaire, elle en était certaine. Elle s'était allongée, dos au sol, entraînant le jeune homme au-dessus d'elle, enroulant ses bras autour de son cou, ses lèvres prenant plaisir à retrouver les siennes, dans des baisers chaque fois moins chastes, encouragés par la chaleur qu'elle sentait monter en elle, une chaleur qu'il lui fallait apprivoiser, c'est certain, mais qui lui laissait présager une bonne fois pour toutes qu'ils ne faisaient que suivre le fil logique d'une relation que les circonstances avaient malheureusement un rien compliquées. Tout allait être plus simple, à présent. Et tout allait de soi.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Mar 19 Avr - 22:59

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Le plus important était sans doute de vider entièrement son esprit, mais Edward devait bien avouer que c’était un exercice difficile. Quoi que finalement, ça l’était beaucoup moins que ce qu’il avait imaginé. C’était particulier, le jeune homme parvenait difficilement à analyser la situation en réalité. Mais il fallait bien avouer que ce n’était pas non plus le moment de le faire, c’était trop tard dirons-nous. Le jeune homme savait parfaitement qu’il était en train d’aller sur un terrain qui risquait clairement de lui causer du tort et encore, il ne savait pas encore à quel point. Si sa relation prenait une telle importance avec Perséphone – non pas qu’elle n’ait jamais été importante, mais au moins elle n’avait pas été physique – le jeune homme savait qu’il risquait de perdre bien plus que ce qu’il allait gagner. Il ne pouvait pas continuer comme ça pendant tout le temps, il ne pouvait pas poursuivre de cette manière. Il devait faire un choix et il semblait qu’il était en train de faire justement ce choix maintenant, alors que son corps et celui de sa petite-amie sorcière étaient de plus en plus dénudés. Il ne restait presque plus rien recouvrant le corps du jeune homme, en dehors de la chaine sur laquelle était attaché l’alliance de son père – accessoirement la sienne maintenant – et dont il parvenait si facilement à oublier l’existence.

C’était étrange d’arriver à un tel stade avec Perséphone, de sentir son corps collé au sien ou encore ses mains sur sa peau. Même si ce n’était sans doute pas une bonne chose, il semblait évident qu’il prenait énormément de plaisir. Son corps le montrait assez bien d’ailleurs, bien trop sans doute. Il n’avait pas cru être capable de ressentir cela avec une autre personne que Jane, même si ses sentiments pour Perséphone étaient quand même sincères. Ils étaient simplement plus purs et moins intenses. Il était évident que ces secondes ne valaient en aucun cas celles que le jeune homme pouvait passer en compagnie de son épouse (celle qui était donc en train de se faire tromper, mais si officiellement elle était sa maitresse depuis bien longtemps, quelle situation compliquée), mais ce n’était vraiment pas désagréable. Ce qui n’était autre qu’un problème en soit. Perséphone s’allongea au sol, le jeune homme la suivit retrouvant le contact de ses lèvres. Ses mains continuèrent de caresser le corps de la jeune sorcière. C’était la première fois qu’il le découvrait, qu’il la voyait nue, malgré le temps que durait leur relation. Edward savait parfaitement que sa petite-amie avait de nombreux complexe avec son corps, mais il ne voyait pas en quoi elle l’était.

Le désir d’Edward montait en flèche, mais le jeune homme tentait de se contenir encore un peu. Il avait envie d’aller plus loin, mais il n’avait pas envie de bousculer Perséphone. Ce qui était si naturel d’habitude (avec Jane donc…) l’était bien moins maintenant. Il réfléchissait plus, parce qu’il vivait une situation assez inédite au final. Ses mains vinrent s’attarder sur une zone bien spécifique de la jeune femme, entre ses jambes, caressant lentement, longuement cette partie de son anatomie. Ils pouvaient encore reculer, avant d’aller trop loin, ou pas…
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Jeu 21 Avr - 19:41


Tout est bien qui finit bien ?
P

erséphone, qui avait autant attendu qu'appréhendé ce moment (et elle y avait sérieusement cogité, ce même avant que la potion ne soit prête, consciente qu'il s'agissait là d'une étape normale de leur relation, et qui ne pourrait que d'autant plus garder Edward à ses côtés, le tout conjugué au fait que, plus le temps passait, plus elle en avait envie, elle aussi, même si elle se refusait à sauter le pas), réalisait que, finalement, il était plutôt naturel. Ils étaient entrés dans le vif du sujet sans avoir encore franchi l'étape la plus décisive, mais pour l'heure, elle se sentait sereine, bien... Évidemment, il restait un fond d'angoisse, mais Edward savait la mettre en confiance comme personne. Elle était parvenue à débrancher son cerveau, à le mettre de côté, pour ne plus se concentrer que sur ce qu'elle ressentait... Pour ce qui était de ce qu'elle faisait ressentir à Edward, elle ne savait pas trop, ses caresses étaient sans doute un peu maladroites, et elle était plutôt, pour l'heure, assez passive, à se laisser guider sans vraiment trop agir, mais il semblerait malgré tout que sa manière de procéder ne laisse pas le jeune homme totalement insensible. Il y avait tout du moins un indice physique peu dissimulable qui paraissait en attester, et pouvait rassurer Perséphone quand à son potentiel d'attractivité, en dépit d'un physique avec lequel elle n'était pas toujours très à l'aise (mais elle n'y pensait pas encore pour le moment). Oui, de manière générale, elle se sentait bien, et elle persistait. C'était le bon endroit, le bon moment, et il était d'autant plus agréable qu'ils avaient attendu comme il se devait pour enfin franchir cette étape forcément importante dans n'importe quelle relation de couple.

Si ses mains s'étaient permises de caresser le corps d'Edward quelques instants plutôt, elle dû bien reconnaître qu'elles ne se montraient plus vraiment très actives, tandis qu'elle savourait les caresses que son amant lui administrait lui-même tandis qu'il glissait une main entre ses jambes. C'étaient là des sensations qu'elle avait effleuré du bout de ses propres doigts parfois, mais ça n'avait aucun rapport avec ce moment précis. Elle éprouvait un plaisir qu'elle n'avait jamais découvert auparavant, et qui faisait échapper de ses lèvres des soupirs à peine contenus, qui progressivement se changeaient en gémissements, alors qu'elle sentait son excitation augmenter sous les doigts experts de son petit ami. Elle avait envie de plus. Elle était décidément prête. Elle enroula ses jambes autour de la taille du jeune homme en guise de signal tandis que, après un nouveau baiser comme ils avaient cessé d'en dénombrer, elle planta son regard dans le sien. Elle s'abandonnait à lui, avec la certitude de ne devoir en éprouver ni regrets, ni remords. Bien évidemment, les regrets et les remords risquaient fort de pointer le bout de leur nez bien rapidement, mais elle n'avait pas le moins du monde la possibilité de le concevoir en cet instant.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Sam 23 Avr - 21:46

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Edward ne se sentait pas vraiment aussi à l’aise en compagnie de Perséphone dans cette situation que quand il se trouvait en compagnie de Jane. L’ambiance n’était pas du tout la même, la situation était bien différente, mais en soit ce n’était pas si désagréable que cela. En même temps, le jeune homme serait bien incapable de cacher le fait qu’il ressentait du désir en cet instant précis, puisque son corps le montrait comme il savait si bien le faire. En grande partie favorisé par le fait que la jeune femme ne manquait pas d’exprimer ce qu’elle ressentait, par des soupirs de plus en plus soutenu. Il ressentait du plaisir dans cette situation, même si elle était vraiment inédite. Edward avait eu des histoires avant Jane, mais le jeune homme avait rapidement oublié ces détails quand il avait découvert quelle attraction il avait envers son âme sœur. Attraction qu’il n’avait plus vraiment maintenant, même si cela ne l’empêchait pas de l’aimer et d’avoir apprécié leurs dernières « retrouvailles ». Cependant, il ne pensait pas du tout à Jane en cette seconde précise, même s’il devrait sans doute. Il vaudrait mieux qu’il y pense et qu’il pense à tout arrêter maintenant, mais il ne le faisait pas. Il se contentait d’avancer et d’approcher de plus en plus du point de non-retour.

Les mains du jeune homme s’étaient faites bien plus baladeuse et il découvrait plus en profondeur le corps de Perséphone. C’était la première fois qu’ils allaient aussi loin. Ce n’était, en soit, pas une bonne chose, mais ils n’avaient jamais été aussi loin jusqu’à présent. Leur relation avait été parfaitement saine et platonique depuis qu’ils étaient ensemble. En dehors du contact de leurs lèvres, ils n’avaient rien fait du tout. Et maintenant, ils passaient le cap. Ils passaient ce cap qu’ils n’auraient sans doute pas dû vivre. Mais il était complètement perdu. Et plus encore au vu du fait qu’ils étaient bien loin de s’arrêter. Leurs lèvres s’étaient retrouvées au moment où Perséphone avait enroulé ses jambes autour de lui. Quand les yeux d’Edward se plongèrent dans ceux de la jeune sorcière, il savait parfaitement ce que son regard signifiait. Elle était prête, elle l’avait déjà prouvé. Elle s’abandonnait complètement à lui. Le jeune homme sentit son cœur s’accélérer, il angoissait légèrement. Mais il ne pouvait vraiment pas reculer, il ne pouvait pas et il n’en avait pas vraiment envie en même temps. Son esprit était complètement vidé, il valait mieux qu’il le fasse, qu’il ne pense à rien d’autre.

Les lèvres du jeune homme retrouvèrent donc celles de Perséphone, dans un baiser passionné et langoureux. Le regard d’Edward retrouva une seconde celui de la jeune femme, avant qu’il décide de s’immiscer en elle. Ce fut dans un mouvement lent et plein de douceur, parce qu’il n’avait aucune envie de brusquer Perséphone ou encore de lui faire mal. C’était sans doute inévitable, mais il espérait donner suffisamment de plaisir à la jeune sorcière pour qu’elle en profite autant que lui. Parce qu’il en profiter oui.
/div>
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Sam 23 Avr - 22:16


Tout est bien qui finit bien ?
L

eurs regards se croisèrent, et elle fut certaine de lire en elle une pensée jointe, une envie commune, une véritable connexion qui ne pouvait pas la faire douter un seul instant quant à la pureté de leurs sentiments, quant à l'intensité de leur envie. C'était comme cela qu'elle avait toujours espéré que les choses se passent sans avoir trop voulu y croire, anxieuse comme elle l'était, craignant trop de mal faire, de s'interroger sur tout, de ne pas s'avoir s'abandonner à l'instant. C'était exactement comme toutes les jeunes filles devaient espérer que les choses se produisent. Elle se sentait entièrement confiante, elle n'éprouvait pas le moindre soupçon de début de crainte, les choses se déroulaient de façon naturelle. Bien sûr, ses gestes n'étaient pas trop assurés, mais il savait malgré tout se montrer réceptif, autant qu'elle même, et si le doute avait dû subsister encore, ce qui n'était pas le cas depuis un bon moment, ce regard échangé aurait achevé de la convaincre que c'était le meilleur instant possible. Avec douceur, comme il savait si bien en faire preuve en sa compagnie (et elle voulait croire qu'il n'en était capable qu'avec elle, ce qu'elle trouvait d'autant plus flatteur, il faut bien le reconnaître), il franchit alors ce seuil que nul n'avait exploré avant lui, avec lenteur et précaution.

Prétendre qu'elle en éprouva immédiatement un plaisir incroyable serait mentir. Elle dû serrer les dents aux premiers accoups. Elle était convaincu qu'elle aurait pu avoir plus mal encore, mais cette sensation dans son bas-ventre restait peu agréable. Néanmoins, elle le laissa faire, et consola un mal bien minime dans les baisers qu'ils échangeaient, et qui valaient en eux-mêmes tout l'or du monde. Elle se fichait bien d'avoir mal, elle profitait seulement de ce que cet instant représentait, et il représentait tant à ses yeux ! Leurs corps étaient unis pour la première fois. Leur relation, sans cela, avait toujours été forte, aux yeux de Perséphone, en tous cas, mais cette concrétisation physique de ce qu'elle considérait être des sentiments forts et capables de transcender absolument tout ne venait que renforcer encore l'impression de sceller entre eux un lien indénouable... Et si les premiers mouvements de va-et-vient ne lui furent pas des plus agréables, à force de caresses tendres et de baisers langoureux, elle devint plus à même d'apprécier ces sensations qu'il avait commencé à faire naître plus tôt et qui se laissaient éprouver avec plus de vigueur encore. Délaissant un instant les lèvres de son petit ami, pour de bon son amant, elle pencha doucement la tête en arrière, ferma les yeux, et laissa son esprit et sa chair profiter du transport dans lequel l'emportait progressivement Edward. Leurs bassins à l'unisson brûlaient d'une chaleur qu'elle trouvait de plus en plus agréable, et ses soupirs de plaisir, tus plus tôt, surent retrouver leur juste place.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Sam 23 Avr - 23:40

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Ca y était, ils avaient franchi le point de non-retour. Edward ne pouvait plus reculer, maintenant que son corps faisait concrètement un avec sa petite-amie officielle. Leurs deux corps étaient unis, ils ne formaient plus qu’un, Perséphone venait de complètement s’offrir à lui. Le jeune homme n’avait vraiment pas cru que cet instant allait prendre une telle tournure, surtout qu’il avait eu l’intention de mettre un terme à tout cela. Mais au lieu d’avouer la vérité à la jeune femme, au lieu de lui dire franchement ce qu’il avait sur le cœur, ils se laissaient emporter de cette manière. Et le pire dans tout cela, c’était qu’il appréciait plus que tout cet instant. S’il commençait à vouloir comparer, cela n’aurait rien à voir. Mais sans ça, il appréciait de vivre ce moment avec Perséphone, il devait bien avouer qu’il appréciait que sa relation avec la jeune femme prenne un tournant de ce genre. Qu’elle s’intensifie plus encore, qu’elle devienne plus forte encore. Mais bien sûr, il savait aussi que ça allait avoir de grandes conséquences. Des conséquences qui allaient rapidement lui sauter à l’esprit quand il n’allait plus être enveloppé par ses sensations actuels, mais il avait le temps encore.

Et pendant ce temps, Edward se contentait simplement de profiter pleinement de ce qu’il vivait. Les mouvements de leurs corps furent lents dans un premier temps, Edward ne lâchant pas du regard le visage de Perséphone quand ses yeux n’étaient pas fermés au moment où ses lèvres retrouvaient les siennes. Il avait envie de lire quelque chose dans le regard de sa petite-amie lui signalant qu’elle appréciait tout autant que lui le moment. Cela n’arriva pas de suite, évidemment, mais Edward eu le sentiment à un moment donné qu’elle s’abandonnait purement et simplement au plaisir. Quand elle pencha sa tête en arrière, le jeune homme déposa ses lèvres sur la peau chaude du cou de la sorcière. Il accéléra progressivement les mouvements de ses reins, dans une parfaite harmonie avec le corps de Perséphone. Le jeune homme laissa traversa des soupirs de plus en plus rapide et de plus en plus bruyant au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient et que la chaleur du moment augmentait. De position en position, d’accélération en accélération, le plaisir monta encore plus et de plus en plus fort. Edward n’avait vraiment pas cru pouvoir ressentir autant de plaisir en compagnie d’une autre femme que Jane, mais il devait bien avouer qu’il s’était trompé. Parce qu’il prenait vraiment beaucoup de plaisir en compagnie de Perséphone, même si ça n’avait rien à voir avec l’intensité avec son âme sœur.

Et même sans l’intensité qu’il ressentait d’ordinaire avec Jane, il semblait évident que le jeune homme allait atteindre l’extase. Et alors qu’il atteignait le sommet, le jeune homme espérait vraiment au fond de lui que c’était aussi le cas de Perséphone. Il s’abandonna donc au plaisir, dans un râle de plaisir qu’il n’essaya même pas de retenir. Complètement à bout de souffle, il se laissa ensuite tomber aux côtés de la sorcière.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 24 Avr - 0:00


Tout est bien qui finit bien ?
L

a chaleur de ses lèvres au creux de son cou accompagnait à la perfection les sensations qu'elle apprenait peu à peu à apprivoiser. La douleur et la gêne avaient laissé place à un plaisir sincère et ce dernier ne se voyait qu'accentué par les soupirs de plaisirs qui se joignaient aux siens, un concert harmonieux de gémissements qui semblait aussi harmonieux que les mouvements de leurs bassins, qui décrivaient des gestes de plus en plus rapide, à mesure que Perséphone gagnait en confiance et en plaisir, guidée en ce sens par Edward, qui avait su parfaitement s'y prendre pour ne la brusquer à aucun moment, accélérant en même temps qu'elle, très naturellement, la cadence, au fil des positions, au rythme de leurs reins, de leurs baisers et de la caresse. Ce plaisir, Perséphone l'avait déjà effleuré quelque fois, en avait deviné la douceur, mais n'en avait jamais qu'entraperçu l'intensité. Le plaisir allait croissant, et, comme dépossédée d'elle-même, elle se sentait à chaque instant menée à un seuil de jouissance un peu plus élevé, qui amplifiait la cadence des battements de son cœur et le niveau sonore de ses gémissements, qui allaient de pair avec ceux de son petit ami, jusqu'à ce que, l'un comme l'autre, atteigne cet agréable plafond de jouissance, jouissance à laquelle il lui sembla qu'ils s'abandonnèrent d'un même mouvement, d'une même voix.

Quand leurs corps, allongés côté à côte, se remettaient un peu de ses efforts physiques, un sourire sincère et heureux ne put que se déposer sur les lèvres de Perséphone. Cet instant avait été parfait. Edward avait été parfait. Durant quelques secondes, elle se contenta d'observer les étoiles qui tapissaient le ciel. Elle se rappelait où ils étaient, elle qui, négligeant toute pudeur, avait su l'oublier l'instant précédent, mais elle ne s'en sentait pas moins apaisée, elle se sentait
comme bercée par le bruit de l'eau à proximité, et par celui du souffle de son petit ami, que ce dernier devait reprendre en même temps que le sien. Perséphone s'approcha alors de lui, déposa un baiser au creux de son cou, et, serrée contre lui, caressa doucement son torse parfaitement sculpté, d'un geste tendre mais un rien mécanique, si bien qu'elle se sentit un peu surprise quand ses doigts entrèrent en contact avec la surface métallique d'un anneau. Le regard de la jeune femme (qui se sentait véritablement femme depuis quelques instants) se tourna alors vers ce que ses doigts venaient tout juste de frôler. Un anneau attaché à une chaîne, une chaîne qu'Edward portait autour du cou. Dans le feu de l'action, elle n'y avait avant pas prêté attention. Elle tint l'anneau entre son pouce et son index et l'observa avec attention. Il lui était familier, cet anneau, bien trop familier...

-Je ne t'avais jamais vu porter cette chaîne.
observa-t-elle d'un ton un peu froid, alors que s'assemblaient dans son esprit les pièces d'un puzzle dont elle craignait de découvrir le dessin final. C'est une alliance, non ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 24 Avr - 0:33

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Le regard d’Edward se perdait complètement dans le ciel alors qu’il était allongé sur le sol, Perséphone contre lui. Il reprenait doucement son souffle, réalisant pleinement ce qui venait de se passer. Le jeune homme ne pouvait pas dire qu’il regrettait entièrement ce qu’il venait de faire avec Perséphone, il venait quand même de vraiment passer un bon moment en sa compagnie, mais il réalisait quand même petit-à-petit ce qu’il avait fait. Comme s’il n’avait pas pu y penser avant, bien sûr… Son souffle se calmait, mais son cœur s’emballait de son côté. Edward savait parfaitement qu’il ne pouvait rien révéler à Perséphone maintenant, parce qu’il ne ferait pas que lui briser le cœur. Elle venait de lui offrir sa virginité, il ne pouvait pas lui annoncer ici et maintenant qu’il aimait Jane. Parce que même s’il venait de coucher avec elle – merde, il était vraiment con – il aimait Jane. Il avait toujours des sentiments pour Perséphone et il en aurait à jamais sans doute, mais c’était Jane son âme sœur. Quoi qu’il puisse arriver, c’était elle. Sauf, que maintenant Edward n’avait aucune idée de comment il allait faire et il se demandait s’il n’avait pas tout simplement gâché ses chances avec Jane. Parce qu’il était évident qu’il allait avoir toutes les peines du monde à avouer la vérité à Perséphone. En temps normal ce n’était pas évident, ça l’était encore moins maintenant. Est-ce qu’il n’était pas en train de perdre donc la femme de sa vie, parce qu’il était un lâche ? Peut-être pas non…

Les doigts du jeune homme caressaient doucement le dos nus de Perséphone, pendant que son regard était complètement perdu dans le ciel. Ce ne fut que quand la jeune femme posa sa main sur son torse, entrant en contact avec l’anneau qu’il portait autour de son cou qu’Edward sortie de ses pensées. Son cœur manqua un battement soudain, avant qu’il ne reparte d’une manière rapide de nouveau. Il avait complètement oublié son existence dans le feu de l’action. D’ordinaire, le jeune homme faisait quand même attention à ne pas l’avoir sur lui quand il retrouvait Perséphone, mais ces derniers temps il ne s’était vraiment pas montré prudent. Encore moins maintenant, alors qu’il était nu et qu’elle avait tout le loisir de contempler l’alliance. Ce qu’elle fit d’ailleurs, prenant l’anneau entre ses doigts avant de reprendre la parole. Son ton était froid, bien trop froid.

« C’est une alliance oui. »
Répondit-il d’une voix qu’il tentait de ne pas laisser trembler, parce qu’il ne voulait pas se laisser emporter par ses émotions. « C’est celle de mon père. J’ai dû batailler avec Preston pour qu’il me la laisse. »

Ce qui n’était pas faux, techniquement. Mais le jeune homme n’avouait évidemment pas la vérité. Cela aurait pu être le moment pour lui de se montrer honnête, mais il ne le ferait pas. Et il espérait que Perséphone allait se montrer de nouveau – parce que cela avait été souvent le cas – naïve et qu’elle le croit. Même si ça n’allait sans doute pas le mener bien loin.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 24 Avr - 0:50


Tout est bien qui finit bien ?
L

à où les propos d'Edward auraient dû pour de bon permettre de taire les soupçons encore muets de Perséphone, ils ne faisaient que les rendre plus terribles. Elle pouvait très bien se tromper, bien sûr, et d'ailleurs, elle priait toutes les divinités inexistantes de notre terre pour qu'on lui donne la confirmation qu'elle se trompait totalement, mais en attendant, cette bague-ci, si elle la voyait pour la première fois, ressemblait un peu trop à une autre, que la sorcière avait eu l'occasion de voir plus souvent. Ce pouvait n'être qu'une coïncidence, bien sûr, ce ne devait qu'en être une, même. Comment concevoir une chose aussi horrible et absurde que celle qui lui venait à l'esprit alors qu'elle venait d'offrir à l'homme qu'elle aimait (et dont elle ne voulait pas douter) ce qu'elle lui avait refusé jusqu'alors, au nom de ce même amour. Demeurer sur ses suppositions, c'était supposer également que cette relation dans laquelle elle voulait tant croire, pour laquelle elle s'était battue bec et ongles, qu'elle chérissait au point de renier tout ce qui l'entourait, au point même de tourner le dos à des personnes qui lui étaient chères, n'était que du vent, une machination, un jeu sordide au pire, un mensonge éhonté au mieux, dans tous les cas, une humiliation dont elle serait bien incapable de se remettre. Non, il fallait qu'elle arrête de se laisser emporter par son imagination. Ce devait être le contrecoups de ce qu'ils venaient de faire, maintenant, elle éprouvait la crainte de ne pas avoir été à la hauteur, et elle la faisait rejaillir inutilement sur son petit ami. Après tout, la réponse d'Edward n'avait rien pour l'insatisfaire. Qu'il porte au cou l'alliance de son père en souvenir de lui, était-ce si étonnant ? S'il avait bataillé avec Preston, c'était sans doute que l'alliance de leur mère allait de droit à Ambre. Pourtant, elle gardait ce sal pressentiment, ce goût amer au fond de la gorge, qui l'invita à exprimer ses doutes tout en sachant qu'Edward la prendrait au mieux pour une paranoïaque, au pire pour une petite amie bien indigne.

-C'est drôle...
dit-elle d'un ton toujours aussi froid et détaché, car tant qu'elle n'aurait pas été pleinement rassurée sur ce sujet, elle ne parviendrait pas à retrouver son sentiment de bien-être ressenti pourtant il y a quelques minutes seulement. L'alliance d'Hardwick est quasiment identique... observa-t-elle. Bon, il est vrai qu'elle n'avait pas non plus mis le nez directement dessus, mais ça l'intriguait, de la voir porter encore cette bague, elle trouvait même cela indécent, comme si elle cherchait à garder ce lien avec Léo alors qu'elle avait certainement été la cause de leur rupture... À moins que cette bague ne serve pas à maintenir le liens entre Hardwick et Léo mais... J'ai toujours trouvé étrange qu'elle garde sa bague au doigt après sa séparation avec Léo, vu la manière dont ça a l'air de s'être passé... Et encore, elle ignorait tant de choses... Et d'ailleurs, cette bague ne ressemble pas vraiment à celle que portait Léo...

Si là, il ne comprenait pas où elle voulait en venir, avec ses gros sabots apeurés de fille ne sachant nier sa peur terrible d'avoir été trahie...




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 24 Avr - 1:27

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Edward avait craint que Perséphone se pose des questions, parce qu’il n’avait pas vraiment envie qu’elle le fasse. C’était un peu la douche froide qui arrivait après l’instant de chaleur. Le jeune homme n’avait vraiment pas pensé à son alliance qu’il portait autour du cou, il n’avait pas imaginé qu’elle représente un souci. Et pourtant, maintenant qu’elle était sous les yeux de Perséphone, elle ne pouvait que poser problème. Edward espérait au fond de lui que sa petite-amie, celle qui venait quand même de s’offrir à lui, allait se contenter de son explication. L’ancien myrihande du feu aurait très bien pu porter l’alliance de son père autour de son cou, sans que cela n’ait une explication autre que le fait qu’il avait envie de la porter. Ce n’était pas nouveau qu’Edward était proche de son père, il aurait pu le faire même s’il n’avait pas décidé d’épouser Jane. Après tout, quand il s’était retrouvé chez elle juste avant son union avec Leopold et qu’ils s’étaient mariés, le jeune homme avait les alliances dans sa poche. Ils avaient une valeur pour lui autre que la représentation de son union avec son âme sœur, même si c’était bien plus cette image qui lui venait à l’esprit maintenant. Et il semblait que Perséphone ait cette image aussi. Quand elle reprit la parole, Edward ne put s’empêcher de retenir son souffle. Il se demandait ce qu’elle allait lui dire et il craignait un peu que ça soit ce qu’il ne voulait pas entendre. Et c’était justement ce qu’il ne voulait pas entendre.

La voix de Perséphone était toujours aussi froide alors qu’elle remarquait que l’alliance de Jane ressemblait à celle qui se trouvait autour du cou d’Edward. Et pour cause, c’était sa jumelle et il semblait évident que Perséphone se posait la question. Edward ne dit rien du tout, la laissant continuer en parlant du fait qu’elle trouvait étrange que Jane continue de porter son alliance alors qu’elle était séparée de Leopold et que l’anneau de ce dernier ne ressemblait pas à celui de la jeune femme. Ce qu’elle sous-entendait était vraiment évident. Edward était tenté de faire comme s’il ne comprenait pas où elle voulait en venir, mais il se doutait que ce n’était pas la meilleure manière de faire. Le mieux était sans doute de tout lui dire, de lui avouer la vérité, mais il ne s’y résignait pas pour autant. Il n’avait simplement pas envie de la prendre complètement pour une idiote, même s’il le faisait quand même depuis un moment maintenant.

« Je ne sais pas à quoi l’alliance de Hardwick peut bien ressembler. » Répondit-il d’un ton un peu plus sec qu’il ne l’aurait fallu. « Tu veux en venir où ? »

Bon, ce n’était pas vraiment comme ça qu’il allait éviter la discussion difficile, parce qu’Edward voyait parfaitement où elle voulait en venir. Et surtout, il sentait l’inquiétude de la jeune femme. Quelque minute seulement avant ils étaient en pleine… euphorie et maintenant, Edward ne savait pas trop où ils allaient.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 24 Avr - 1:46


Tout est bien qui finit bien ?
L

e ton avec lequel Edward lui répondit était sec, un peu cassant... Même si Perséphone pouvait très bien comprendre le pourquoi de cette attitude, elle ne la rassurait pas pour autant. Elle avait besoin d'être rassurée, pas réprimandée, et d'un autre côté, l'attitude d'Edward était globalement logique. Après ce qu'ils venaient de vivre, la dernière chose qu'il avait sûrement envie d'entendre, c'était des soupçons qui, c'était très probable, après tout, étaient complètement non fondés. Mais elle aurait aimé qu'il se contente de démentir ses propos plutôt que d'avoir cette réaction, qui la braquait encore plus, de son côté. Oui, bon, normalement, Edward n'avait aucune raison de savoir à quoi ressemblait la bague d'Hardwick. Si Perséphone avait été attentive à ce détail, ce n'était pas pour autant que ce devait être le cas de son petit ami, même, ça devrait la rassurer, cela témoignait du peu de cas qu'il faisait de son "ex âme sœur", sauf que ça ne la rassurait pas du tout. À ce stade, avec ce soupçon vicieusement immiscé dans son esprit, qui s'était creusé là un petit nid douillet, il n'y avait plus grand chose qui savait la rassurer, au fond. La demoiselle ne dit rien tout d'abord, se contentant de rassembler ses vêtements et de s'habiller rapidement. Sa nudité, qui jusque-là était loin de l'avoir dérangée, l'incommodait tout à coup. Ce ne fut que lorsqu'elle fut entièrement rhabillé, à présent en position assise, qu'elle daigna, plantant son regard dans celui de son interlocuteur, formuler le fond de sa pensée un peu plus clairement, quand bien même elle ne pensait pas que cela soit véritablement nécessaire. Il est évident qu'il avait forcément compris où elle voulait en venir. Sans doute voulait-il la confronter à l'absurdité de son propos... Ou bien espérait-il qu'elle lâche l'affaire... bordel ! Ça allait la rendre dingue, cette histoire ! Comment les choses avaient-elles pu déraper de la sorte ? Tout allait si bien, l'instant d'avant.

-Excuse-moi, je dois te sembler complètement folle, mais je voudrais quand même que tu me répondes. Réponds seulement à cette question, et je te jure que je ne remettrai pas ta parole en doute, j'ai juste besoin d'être rassurée, même si c'est totalement idiot.
Et une part d'elle continuer de penser que ce n'était pas si idiot que cela, pourtant, le fait qu'Edward se montre sur la défensive n'y aidait pas. L'alliance de ta mère, c'est Ambre qui l'a gardée, n'est-ce pas... Sa voix s'était certes fait moins froide, mais néanmoins beaucoup plus tremblante. Tu ne l'as pas donnée à Hardwick, pas vrai ?

En même temps qu'elle émettait cette hypothèse, elle tentait de se convaincre de l'absurdité de cette dernière, quand, comment, et surtout pourquoi aurait-il fait une chose pareille ? Elle avait confiance en lui, non ? Comment pouvait-elle s'imaginer une chose pareille ? Et pourtant, cette question la taraudait. Elle avait besoin d'une réponse définitive. Quoique répondrait Edward, elle le croirait.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 24 Avr - 17:55

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Ce n’était évidemment pas la bonne manière qu’avait eu Edward d’agir. Il aurait mieux fait de se contenter de lui affirmer qu’elle se trompait, puisqu’il voyait parfaitement où elle voulait en venir et elle avait de bonne raison d’y venir, pour la rassurer, plutôt que de se braquer de cette manière. C’était idiot oui, mais ça se saurait si Edward réfléchissait un peu de temps en temps. Mais en même temps, il devait bien avouer qu’il n’appréciait pas forcement les soupçons – certes justifié – de Perséphone alors qu’ils venaient de faire ce qu’ils avaient fait. Elle ne se rendait évidemment pas compte de l’importance qu’avait ce moment, de ce que cela représentait et clairement de ce qu’Edward pouvait sacrifier pour ça. Mais il ne pouvait pas non plus lui en vouloir pour ça, le jeune homme était quand même très mal placé. Perséphone ne répondit pas de suite, se contentant de se redresser avant de remettre ses vêtements. Ce fut ce qu’il fit également, se demandant vraiment comment les choses allaient tourner ensuite. Parce qu’il était évident que Perséphone se posait des questions et c’était souvent le début de la fin. Edward ne dit rien donc, tout en recouvrant entièrement son corps, attendant le moment où la jeune sorcière reprenne la parole. Ce qu’elle fit assise sur le sol, son regard planté dans le sien. Le jeune homme ne dit rien pendant le temps où elle parla, expliquant qu’elle ne remettrait pas en doute ses paroles, mais qu’il devait quand même répondre à une question. Parce qu’elle avait besoin d’être rassurée. Perséphone ne se doutait pas encore à ce moment-là d’à quel point elle allait avoir besoin d’être rassuré.

Parce que la question était évidemment la pire que Perséphone aurait pu poser. Il était évident que la jeune femme avait remarqué la ressemblance entre les deux anneaux, elle se demandait donc si celle qui avait appartenu à la mère Baker n’était pas en possession de Jane. Ce qui était évidemment le cas, puisqu’Edward le lui avait offert au moment de leur union. Pendant quelques secondes, le jeune homme ne dit rien du tout. Il hésitait sur ce qu’il devait répondre à Perséphone, parce qu’il se rendait bien compte que sa réponse allait avoir de grande conséquence. C’était sans doute l’ouverture parfaite pour lui avouer la vérité, mais pour cela il devait avoir le courage de le faire après ce qui venait de se passer entre eux. Ou alors, il pouvait se contenter de lui mentir, de lui dire qu’Ambre avait bel et bien l’alliance de leur mère. Elle pourrait le croire s’il se montrait suffisamment convainquant, ce qu’il savait faire avec la jeune femme. Elle pouvait gober ce mensonge, comme d’autre, mais ça aller sceller son destin. Parce que s’il mentait maintenant, il pouvait oublier l’occasion de retrouver Jane. Edward baissa alors son regard avant de répondre finalement.

« Je pourrais te dire que c’est Ambre qui la oui… mais si je le fais, je te mentirais. » Ce qu’il avait déjà fait de nombreuses fois. « Hardwick a l’alliance jumelle de celle que je porte. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 24 Avr - 18:19


Tout est bien qui finit bien ?
P

erséphone attendait, à la fois sceptique et craintive, qu'Edward réponde à sa question, le souffle suspendu à la réponse qu'il pourrait bien lui formuler, consciente du fait que, de cette dernière, pourrait bien dépendre une série d'événements terribles parfaitement indépendants de sa volonté... nécessaires, s'il s'agissait de ne pas se leurrer davantage, mais une part d'elle, d'autant plus vivace qu'elle s'était à présent donnée entièrement à son petit ami,, corps et âme, voulait croire qu'elle s'imaginait des choses, qu'elle voyait dans une coïncidence un prétexte à attiser une jalousie qui n'avait pas lieu d'être. Elle n'avait besoin que de quelques mots pour être rassurée. Il suffirait qu'il lui affirme que sa petite sœur possédait bel et bien l'alliance jumelle de celle qu'il portait autour de son cou. Alors, elle daignerait le croire sur parole, elle n'insisterait plus, elle mettrait sa paranoïa de côté, et ils pourraient profiter au mieux de cette soirée, plus proches qu'ils ne l'auraient jamais été auparavant. Sauf que ce ne fut pas là la réponse que lui adressa son interlocuteur. Dès qu'il prononça les premiers mots de sa réponse, elle sut. Ce n'était pas Ambre qui possédait l'autre alliance. Et si ce n'était pas elle, alors... Il lui confirma ce qu'elle avait eu tout sauf envie d'entendre : l'autre bague était bel et bien celle que Jane Hardwick portait à son doigt. À cette révélation, elle se sentit vaciller, alors qu'elle sentait son monde progressivement s'étioler. Elle ne voulait pas y croire, elle voulait encore donner à Edward le bénéfice du doute, mais comment, même avec toute la naïveté du monde, pourrait-elle passer à côté de l'évidence ?

-Pourquoi ?


Ce fut le seul mot qu'elle se sentit capable de prononcer, d'une voix des plus tremblantes. Pourquoi, oui, pourquoi lui avoir confié cette bague, pourquoi avoir joué cette comédie, pourquoi lui avoir à ce point menti ? Ce n'était pas rien que de confier l'alliance de sa mère à cette fille qu'il était supposé détester, d'autant que celle-ci l'arborait fièrement à son doigt comme le ferait une jeune mariée. Bien sûr, elle savait, bien sûr, elle avait deviné. Pas dans les plus sinistres détails, bien sûr, mais elle avait compris. Elle voulait seulement entendre Edward le lui dire de vive voix, lui parler sans, peut-être pour la première fois depuis les débuts de leur relation, lui mentir. Elle voulait qu'il ne lui dissimule plus rien, même si cela devait lui faire odieusement mal (et ça commençait déjà à être le cas), elle en avait besoin. Pas de souffrir, mais d'être enfin libérée des secrets que, manifestement, on lui faisait depuis bien trop longtemps... Et dire qu'il avait fallu attendre qu'elle renonce à ce qu'il lui restait encore de dignité pour que la vérité éclate. En cet instant, et sans qu'il n'ait rien précisé, elle se sentait déjà malade, honteuse, souillée...




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 1 Mai - 12:41

Perséphone & Edward
Tout est bien qui finit bien ?
Edward aurait pu continuer de mentir à Perséphone. Il savait parfaitement que s’il lui avait dit qu’Ambre possédait l’alliance de leur mère, elle le croirait. Parce que c’était comme ça, elle l’avait toujours cru et c’était pour ça qu’il avait eu autant de facilité à lui mentir à ce point. Il lui disait que cela ne le dérangeait pas d’attendre, elle le croyait, ne se doutant pas que le jeune homme obtenir satisfaction de la chair ailleurs. Il lui avait dit qu’il voulait bien boire la potion, qu’il la soutenait dans son projet, elle l’avait cru. Au final, il l’avait bu, mais cela n’avait rien à voir avec la jeune sorcière. Il lui avait offert une maison pour qu’elle ait un laboratoire, sans qu’elle ne se doute qu’il cherchait surtout à taire une conscience qui le faisait bien trop travailler. Il lui avait dit qu’il voulait être avec elle, alors qu’il rêvait de pouvoir retrouver les bras de Jane. Il lui mentait depuis tellement longtemps qu’il aurait pu continuer facilement et donc éviter de faire souffrir Perséphone. Mais il n’en pouvait plus de vivre dans le mensonge et puisqu’elle avait lancé le sujet fâcheux… c’était sans doute le moment de tout balancer. Même si le cœur d’Edward se serra en entendant la jeune femme lui demander pourquoi Jane avait la jumelle de l’alliance qu’il portait autour du cou. Le jeune homme savait qu’il ne pouvait plus faire marche arrière, mais il se doutait qu’elle allait accuser grandement le coup de ces révélations. Parce que c’était le moment pour Edward d’arrêter enfin de mentir et d’être parfaitement honnête, même si ça n’allait pas être agréable. Ni pour la jeune sorcière, ni pour le jeune homme. Ça lui faisait du mal de lui faire du mal, malgré tout ce qu’il avait fait et tout ce que Perséphone allait apprendre. Il avait quand même de l’affection pour elle.

« Elle porte l’alliance de ma mère parce que nous sommes… mariés. »
La bombe était tombée. Le jeune homme n’avait aucune envie de rentrer dans les détails, il ne voulait pas faire souffrir inutilement la jeune femme. Même si Edward se doutait qu’elle allait quand même désirer en savoir plus, elle voudrait qans doute plus de détail. Mais il allait se contenter de ça pour l’instant. Du moins, presque ça. « Je suis tellement désolé, je ne voulais pas te l’apprendre comme ça. »

Après ce qu’ils venaient de faire, ce n’était évidemment pas le moment. Edward aurait dû tout avouer à Perséphone avant qu’elle ne s’offre à lui, mais comme d’habitude il avait été lâche tout simplement. Et maintenant, il lui avouait la vérité simplement parce qu’elle avait lancé le sujet. Qu’est-ce qui se serait passé si elle n’avait pas vu l’alliance autour de son cou ? S’il avait pensé à l’enlever avant de venir la voir ? Ils auraient profité du moment tous les deux plus proches que jamais, mais encore et toujours dans les mensonges.

« Je ne t’ai pas menti sur l’affection que j’ai pour toi Persy… » Il tentait comme il le pouvait de minimiser l’horreur qu’il avait fait. « Mais avec Jane… c’est plus compliqué que ce que tu pensais. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 634

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   Dim 1 Mai - 13:02


Tout est bien qui finit bien ?
L

a vérité telle que Perséphone n'aurait jamais voulu l'entendre lui éclata en pleine figure. Edward n'avait pas confié l'alliance de sa mère à Jane Hardwick pour symboliser abstraitement sa relation avec elle, ils s'étaient bel et bien mariés. Quand ça ? Avant, ou après qu'Hardwick prétende épouser Léo ? Pauvre Léo... La jeune sorcière adressait à son (ex, là il n'y avait pas photo) petit ami un regard complètement horrifié. Apprendre avoir été trompée aurait été difficile à avaler, mais on était à un degré bien au-dessus, en cet instant. Il s'était complètement foutu de sa gueule, et dans les grandes largeurs. Il s'était totalement joué de sa naïveté, et elle, évidemment, bonne poire qu'elle était, elle n'avait absolument rien vu venir, elle n'avait décelé aucun signe, et se mangeait ces révélations comme une gifle on ne peut plus brutale en plein visage. Il était désolé, disait-il, il ne voulait pas le lui apprendre comme ça. Et comment, alors ? Il n'avait manifestement pas été si pressé de lui apprendre la vérité alors qu'il s'emparait il n'y a même pas quelques minutes de cela (pourtant, cela lui avait l'air tout à coup lointain) de sa virginité. Il la prenait pour une poire, et il continuait. il avait beau affirmer ne pas avoir menti concernant ses sentiments, comment le croire encore alors qu'il lui apprenait que leur relation toute entière était fondée sur un mensonge. Elle avait tant donné pour lui. Elle s'était acharnée à la tâche, pour concocter cette satanée potion, elle avait compromis son âme dans la magie noire, elle s'était détournée de personnes qui, pourtant, elles, l'aimaient sincèrement... Elle avait le sentiment que ces dernières années de sa vie n'étaient autres qu'une farce sordide. Elle avait mal comme jamais, son cœur brisé en mille morceau.

-Trop compliqué pour que mon cerveau de pauvre fille abrutie puisse comprendre, c'est ça ?
répondit-elle, les larmes aux yeux. Je sais que tu penses que je suis une bonne poire, Ed, mais je suis pas complètement conne, tu le sais, ça ? Sa colère, sa confusion et sa douleur mêlées se chargeaient de s'exprimer à sa place. Elle ne contrôlait pas vraiment les mots qui s'échappaient de ses lèvres, mais ce n'était pas si mal, au fond. Au moins exprimait-elle absolument tout ce qu'elle avait sur le cœur. Tu t'es foutu de ma gueule, je vois pas ce que ça a de compliqué. L'humiliation atteignait un seuil tel que, si elle blâmait évidemment Edward, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'en vouloir. Elle aurait dû comprendre plus tôt, beaucoup plus tôt que ça. Comment avait-elle pu être à ce point aveugle. C'était là, sous ses yeux. L'inquiétude d'Edward à la disparition de Jane, et la dernière fugue de cette-dernière... tu parles qu'elle avait fugué. Quand elle était en train de se faire agresser pour protéger leur putain de secret, lui passait sans doute du bon temps avec cette connasse. Bordel, elle avait accepté Jane sous ce toit ! Dis-moi, ça aurait encore duré combien de temps, si j'avais rien découvert, hein ?

.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout est bien qui finit bien ? [pv Ed <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Partie 72
» Qui aime bien châtie bien... Hahaha.
» [Windows 10] Bien, ou pas bien ?
» Qui aime bien, châtie bien. C'est mon ex qui me l'a apprit ! - Thierry & Rosario
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Lac-