Partagez | 
 

 Mais qui es-tu vraiment ? [pv Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 222

Message#Sujet: Mais qui es-tu vraiment ? [pv Edward]   Jeu 21 Avr - 1:19



Mais qui es-tu vraiment ?

Trop de choses s'étaient passées ces derniers temps et Norah ne savait plus réellement où donner de la tête. Elle qui d'ordinaire était toujours en quête de nouvelles infos croustillantes à partager autour d'elle – ou bien même parfois uniquement pour se nourrir elle-même – se retrouvait aujourd'hui à moitié enfouie sous un trop plein de nouveautés. En soit, ce n'était pas pour lui déplaire, mais elle se sentait tout de même passablement déboussolée. Une chose était sûre en revanche, elle avait de quoi s'occuper pour un bon bout de temps, car déboussolée ne voulait en rien dire découragée lorsqu'il s'agissait de Norah Goldman. Elle avait bien l'intention de clarifier toutes ces informations qui défilaient à grande vitesse dans son esprit, et ce peu importait le temps que ça pourrait prendre. En soit, de toute façon, elle comptait bien faire en sorte que ce soit le plus vite possible. Au moins, elle partait avec une avancée, puisqu'elle ne pouvait plus nier l'existence bel et bien réelle des créatures des contes et légendes de notre terre. Restait à présent à définir quelles étaient leurs natures exactes, le pourquoi du comment, et ce dont elles étaient capable. Faire de vous leur prochaine victime en un claquement de doigt, ça, elle pouvait personnellement en attester, bien qu'elle avait la chance aujourd'hui d'être encore vivante. Mais pour ce qui était de tout le reste, tout était encore à découvrir, et elle allait mettre le cœur à l'ouvrage pour cela – avec tout de même un peu plus de précautions qu'elle n'avait pu montrer par le passé, puisqu'il était assez clair que ses toutes fraîches connaissances la mettaient en danger assez direct.

Bon, il fallait tout de même bien avouer que le terme « précautions » avait un sens assez particulier dans l'esprit de la jeune humaine puisqu'elle se trouvait en ce moment même en route vers le logis de celui qui était, selon les dires de sa propre sœur tout du moins, un myriandre. Ca, c'était la plus grande nouveauté de ses découvertes récentes car, si les noms de vampire, sorcier ou autre loup-garous avaient déjç été inscrits dans son cerveau aux cours des lectures du soir afin de faire naître le sommeil, celui de myriandre ne lui disait absolument rien du tout. Elle l'avait pour ainsi dire entendu pour la première fois lorsque la jeune Ambre lui avait parlé avec agacement de la nature de son frère lors de la fête du village. Malheureusement pour elle, l'agacement de la demoiselle n'avait pas été assez fort pour qu'elle lui en dire autant qu'elle aurait voulu. S'il y avait donc bien un point que Norah devait élucider en premier lieu, c'était celui là, et, pour l'heure, elle n'avait encore rien d'autre qu'un nom étrange pour parfaire ses recherches. Elle s'était donc en effet mis en tête le fait d'aller puiser un peu plus d'informations directement à la source. Mais alors qu'elle s'apprêtait uniquement à fureter autour de la maison – à savoir celle qu'Edward partageait avec Perséphone – pour l'heure, elle se retrouva directement nez à nez avec le fruit de ses questionnements, sortant tout juste du bâtiment.

- Ah tiens Edward, je voulais justement te voir. Ah la sincérité à toute épreuve dans toute sa splendeur.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Mais qui es-tu vraiment ? [pv Edward]   Jeu 19 Mai - 21:51

Norah & Edward
Mais qui es-tu vraiment ?
Edward n’avait pas mis les pieds dans le laboratoire de Perséphone depuis qu’il avait bu la potion qu’elle avait fabriquée pour le séparer de son âme sœur. Il ne pensait pas vraiment y retourner à un moment donné et pourtant, il se trouvait là. Dans la pièce vide où Perséphone avait pendant des semaines et des semaines travaillait sur la potion. Edward n’avait pas vraiment de raison de venir, mais il était venu. L’endroit n’avait visiblement pas bougé depuis qu’il n’était plus avec Perséphone, quelque chose lui disait que la jeune femme n’était pas venue depuis. Ou alors, elle était passée, mais il n’y avait aucune trace de son passage. Dans tous les cas, il n’avait pas le sentiment que quoi que ce soit ait changé depuis la dernière fois. Edward avait quand même énormément de souvenir dans cet endroit, des bons et des moins bons. Actuellement, Edward ne pouvait pas vraiment dire qu’il était malheureux. Parce qu’il avait enfin officialisé les choses avec Jane et qu’il se sentait donc libéré d’un poids de tous les mensonges qu’il avait sur la conscience. Même si ce n’était pas forcément agréable de savoir qu’on avait brisé le cœur et sans doute l’âme d’une personne aussi douce que Perséphone, mais bon… il ne pouvait plus mentir de toute façon. Enfin, en même temps, ce n’était pas vraiment lui qui avait lancé les révélations.

Edward était simplement venu récupérer quelques affaires, voir si Perséphone était passé et… il ne savait trop quoi encore. Il n’avait pas vraiment besoin de s’attarder en ces lieux. Edward devait bien avouer qu’il n’avait pas spécialement envie de tomber sur son ex petite-amie, si cette dernière avait en tête de passer dans le coin. Cette maison lui appartenait techniquement, mais c’était à Perséphone qu’il l’avait cédé pour qu’elle en fasse son laboratoire. En soit, le jeune homme n’avait donc aucune raison d’y faire quoi que ce soit. Si la jeune sorcière décidait de s’y installer, pour faire ce qu’il ne savait, il ne lui en tiendrait pas rigueur. Elle serait parfaitement à sa place, même si Edward doutait un peu qu’elle le fasse. Parce qu’on ne pouvait vraiment pas dire que la rupture ait été douce entre eux.

Alors qu’il sortait justement du laboratoire, Edward tomba nez à nez avec Norah. Sur le moment, le jeune homme pensait se contenter de poursuivre son chemin, mais la jeune femme l’aborda. Elle voulait justement le voir ? Ah oui ?

« Qu’est-ce que tu me veux ? »

Il ne parla pas vraiment d’un ton complètement aimable. Il n’avait en soit rien contre Norah, mais il n’était pas forcément dans toute sa disposition pour se faire interpeler de cette manière. Mais en même temps, il se demandait vraiment ce que la jeune femme pouvait bien avoir à lui dire, pour qu’elle le cherche de cette manière. Elle devait vraiment avoir une chose importante à lui dire et Edward se demandait bien ce qu’ils pouvaient avoir en commun. Pas grand-chose à ses yeux.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 222

Message#Sujet: Re: Mais qui es-tu vraiment ? [pv Edward]   Jeu 17 Nov - 23:11



Mais qui es-tu vraiment ?

Qu'est-ce qu'elle lui voulait ? C'était une bien bonne question en effet. A trop vouloir découvrir de nouvelles choses à propos des créatures peuplant notre terre, Norah n'avait pas véritablement réfléchi à la façon dont elle allait bien pouvoir procéder. Dans les faits, c'était complètement idiot de se présenter ainsi face à Edward dans l'espoir d'en apprendre un peu plus sur ce qu'il était – et encore, quand bien même elle y accordait suffisamment d'importance, elle n'avait que la version des faits de la petite sœur de ce dernier quant à sa condition. Elle n'avait aucune véritable idée de ce qu'elle allait bien pouvoir lui demander, et elle ne pouvait même pas jouer la carte de l'amitié, puisqu'ils n'étaient tout simplement pas le moins du monde amis tous les deux. Non pas qu'ils étaient le contraire, ils ne se côtoyaient tout simplement d'ordinaire pas du tout, si ce n'était lors d’événements comme les diverses fêtes du village. Alors oui, forcément, Edward avait de quoi être suspicieux quand à sa venue ici aujourd'hui. Ca avait certes du bon d'être téméraire parfois, mais pas cette fois, et elle ne s'en rendait pleinement compte que maintenant. Puisqu'il était trop tard pour activer la marche arrière express, elle se contenta de répondre au ton relativement peu aimable de son interlocuteur par un léger sourire, qui se voulait à la fois désolé et amical. Elle ignorait si jouer de sa « mignonitude » face à Edward Baker allait fonctionner pour apaiser le dialogue, mais ça valait tout de même le coup d'essayer.

- Je voulais savoir... comment tu allais, finit-elle par répondre sans encore trop savoir où ses mots allaient l'emmener.

C'était sans aucun doute une réponse qui rendait toute la situation plus curieuse encore qu'elle ne l'était déjà. Savoir comment il allait ? En vérité, et Edward le savait probablement très clairement également, Norah n'en avait pas grand chose à faire. Pour autant, c'était là tout ce qu'elle avait trouvé pour justifier de sa présence en ces lieux et du fait qu'elle le cherchait spécifiquement lui. Elle allait devoir rester sur cette ligne d'action – ou plutôt de parole dans le contexte actuel – à présent, et ça n'allait très clairement pas être une mince affaire

- Tu dois te demander pourquoi, ajouta t-elle rapidement dans un léger rire qui, elle l'espérait, allait faire passer la pilule de l'étrangeté. J'ai discuté avec ta sœur il y a peu de temps et elle avait l'air inquiète lorsqu'elle parlait de toi.

Bon, ici, ce n'était pas complètement un mensonge. Peut-être Alice n'était pas particulièrement inquiète, mais concernée, elle l'était, ça s'était le moins de le dire. Quand au sujet exact de la discussion qu'elles avaient eu, mieux valait rester dans le mensonge total pour l'heure. Elle n'était déjà pas le moins du monde certaine que le poisson morde à ne serait-ce qu'un millimètre de l'hameçon.

- Suffisamment tout du moins pour que je m'inquiète à moi tour, acheva t-elle dans un léger haussement d'épaules. Si encore elle y croyait un peu elle même, la suite de cette discussion aurait un peu moins un avant goût de catastrophe.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: Mais qui es-tu vraiment ? [pv Edward]   Mer 18 Jan - 11:25

Norah & Edward
Mais qui es-tu vraiment ?
Quand Norah affirma qu’elle se demandait comment il allait, Edward ne pouvait pas vraiment se contenter de le croire. Sérieusement ? En quoi cette jeune femme voulait savoir comment il allait. S’ils se connaissaient, parce que le village était petit, ça ne voulait pas dire qu’ils avaient de l’intérêt l’un pour l’autre. En tout cas, Edward n’avait aucun intérêt envers cette fille, il s’en foutait d’elle. Alors forcément, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se demander pourquoi, il avait même envie de lui demander directement. Mais elle fut plus rapide que lui, puisqu’elle reprit rapidement en lui affirmant qu’il devait sans doute se demander pourquoi. C’était le cas oui, il se demandait. Et donc, il attendait de savoir pour quelle raison elle venait le voir et surtout, pourquoi elle voulait savoir comment il allait.

Norah lui affirma alors qu’elle avait discuté avec Ambre. Edward fronça des sourcils, se demandant ce que sa sœur avait été raconter à la jeune femme. Apparemment, Ambre s’inquiétait pour lui. En même temps, en ce moment, ils n’étaient vraiment pas sur la même longueur d’onde. Ambre avait un peu de mal à comprendre ses choix de vie, ses choix de petite amie (épouse même d’ailleurs, puisqu’elle n’approuvait pas plus que ça le fait qu’il soit marié avec Jane, mais le jeune homme se doutait que c’était surtout parce qu’elle l’avait appris après), ils ne se comprenaient pas du tout. Ce n’était pas si étonnant donc qu’elle puisse s’inquiéter un peu, mais en même temps elle n’avait pas de raison. Et surtout… Edward ne comprenait toujours pas ce que Norah foutait là. Ambre était visiblement suffisamment inquiète pour qu’elle le soit à son tour. Norah s’inquiétait pour lui donc ?

« Tu t’inquiètes pour moi ? » Demanda-t-il alors, un peu étonné par tout ça. Même si Ambre s’inquiétait – ce qu’il trouvait idiot, mais il pouvait éventuellement l’envisager – il ne voyait pas pour autant pour quelle raison la jeune femme sous ses yeux s’inquiétait à son tour. Elle n’avait aucune raison de le faire non, parce qu’ils ne se connaissaient pas assez pour qu’elle ait besoin de le faire. A moins qu’elle soit si proche d’Ambre qu’elle se retrouve là ? Edward ne se souvenait pas que sa jeune sœur lui ait parlé de Norah, mais en même temps ils ne se disaient pas tous. « Ambre n’a aucune raison de s’inquiéter pour moi. Et tu as encore moins de raison de le faire. »

C’était ce qu’il pensait oui, parce qu’il ne voyait pas en quoi Norah s’inquiétait pour lui. A moins qu’Ambre lui ai dit quelque chose de précis, de spécial ? Forcément, il ne put s’empêcher d’être curieux.

« Qu’est-ce qu’elle t’a dit au juste ? »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Mais qui es-tu vraiment ? [pv Edward]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais qui es-tu vraiment ? [pv Edward]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» weronika ღ Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
» Georges est doux, Georges est frais, mais Georges n'est vraiment pas pratique
» Mon cœur bat pour toi, mais tu ne le vois pas...
» Certains m'aiment, d'autres me détestent mais au fond, Combien me connaissent ?
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Ancien laboratoire de Perséphone-