Partagez | 
 

 L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 24 Avr - 1:53

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Une semaine, ça faisait une semaine qu’Edward et Jane s’étaient parlé pour la dernière fois. Ils s’étaient trouvés, dans le laboratoire de Perséphone, une dernière fois, décidant donc de sceller leurs destins pendant cette semaine. C’était assez simple, le jeune homme avait ce temps-là pour s’arranger que leur situation était possible. Et… il l’avait fait. Enfin presque, mais le résultat était le même. Le jeune homme n’avait vraiment pas cru que la situation allait se dérouler de cette manière, mais il se trouvait bel et bien une semaine après sa discussion avec Jane sur le chemin de la forêt pour rejoindre la cabane où devait se trouver Jane actuellement. Le cœur du jeune homme battait la chamade, parce qu’il avait cru que cet instant n’arriverait jamais. Pendant un temps, Edward avait vraiment cru pouvoir avoir un futur en compagnie de son âme sœur, qui était sa femme officiellement, mais il avait tout gâché parce qu’il avait été incapable d’avouer la vérité à la jeune sorcière qu’il avait pour petite-amie. Mais maintenant, elle était au courant de tout. Elle ne l’avait pas appris comme il aurait fallu que ça arrive, Edward avait complètement dérapé même, mais dans tous les cas la sorcière était au courant et maintenant… on pouvait dire qu’Edward était libre. Et cette liberté lui donnait le sentiment d’être bien plus léger, il avait un poids en moins sur les épaules et il n’avait plus qu’une seule envie, celle de retrouver son âme sœur.

Il n’était évidemment pas question qu’elle soit au courant de tout, Jane n’avait pas besoin de tout savoir. Et maintenant, il était bien plus facile à Edward de lui mentir. Ça ne lui plaisait pas outre mesure de lui mentir, mais quelque chose lui disait qu’elle n’allait pas apprécier la manière dont la révélation avait eu lieu avec Perséphone. Edward n’avait aucune envie d’envenimer encore la situation, alors qu’ils allaient pouvoir se retrouver. Oui, vraiment, ils allaient pouvoir se retrouver parce que le jeune homme était libre maintenant. Ils n’auraient plus besoin de se cacher et ils n’auraient plus qu’à profiter de l’avenir qui se profilait devant eux. Edward arriva d’un pas rapide à la cabane caché au milieu de la forêt. Le jeune homme s’approcha de la porte où il frappa rapidement et fortement, son cœur s’arrêtant de battre jusqu’à ce que Jane l’ouvre. Ce qu’elle fit, puisque comme convenu elle s’y trouvait. Un large sourire s’étira sur le visage du jeune homme quand il déposa ses yeux sur elle, il sentit au passage son cœur recommencer à battre. Il ne sentait pas sa présence comme autrefois, il n’y avait pas cette chaleur agréable comme avant, mais il n’aurait pas pu être plus heureux de l’avoir en face d’elle. Sans prononcer le moindre mot, l’ancien myrihande s’approcha vivement de son âme sœur pour venir s’emparer de ses lèvres.

S’il se trouvait là, c’était qu’il avait tenu sa parole normalement. Même si dans l’autre cas, le jeune homme serait peut-être quand même venu trouver Jane, dans l’espoir de ne pas la perdre. Mais il n’avait plus aucune raison de la perdre là, plus aucune.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 24 Avr - 2:18


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
C

ette semaine avait été, à n'en pas douter, la pire et la plus longue de son existence. Elle ne s'était résumée qu'à une seule et même chose : attendre, simplement attendre. Attendre quelques heures sans rien faire, c'est long, attendre une semaine entière, c'est une éternité, d'autant qu'on ne pouvait pas dire qu'il y ait grand chose à faire, dans cette minuscule cabane dans la forêt. Edward et elle avaient parfaitement su y occuper leur temps quand ils étaient tous les deux, mais seule, eh bien... Il ne lui restait pas grand chose à faire, si ce n'est cogiter, encore et encore. Elle était partagée entre de grands moments de doutes, de crainte, et des moments d'impatience et d'optimisme, où elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer le moment où Edward viendrait la retrouver, tenant sa promesse. Jamais elle n'aurait cru en arriver là un jour... S'arrêter presque de vivre, mettre son existence en suspens, le tout pour un homme... le tout pour Edward Baker. Et pourtant, il lui paraissait être le meilleur motif au monde. Certes, elle aurait pu occuper son temps différemment, songer, par exemple, à ce qu'elle ferait, l'emploi qu'elle occuperait, l'endroit qu'elle habiterait, à présent qu'elle ne pouvait plus (techniquement) être la cible des Hellsing, ou encore, elle aurait pu trouver sa mère, et régler pour de bon ces histoires de famille qui devenaient chaque jour plus complexes, ou rendre visite à Gwenn, mais elle n'avait pas envie de l'impliquer dans ses histoires tant qu'elle ne saurait pas elle-même où elle en était. En fait, elle ne se voyait rien faire de tout cela tant qu'il ne serait pas venu la trouver... Parce que s'il ne venait pas, elle n'était pas sûre de vouloir quoi que ce soit.

Alors elle attendit, attendit... Et après une semaine qui lui parut durer dix ans, le jour J était arrivé... Et là, c'était chaque seconde qui semblait durer dix ans... Son optimisme des débuts se dissipait à chaque minute. Et s'il ne venait pas ? Il ne viendrait pas... On frappa à la porte. Le cœur de Jane manqua un battement. Il était venu. C'était d'une main tremblante qu'elle avait ouvert la porte. Elle le savait, il pouvait être là sans pour autant avoir tenu sa promesse, mais quand elle découvrit ce sourire sur son visage, et alors que, sans un mot, il se contenta de venir s'emparer de ses lèvres, elle en fut presque certaine, il était là pour elle, et à elle, pour de bon à elle.

-Tu l'as fait ?
demanda-t-elle une fois ses lèvres détachées des siennes. Elle avait besoin de sa confirmation, mais elle était convaincue de connaître déjà la réponse à cette question, et c'était forte de cette conviction, d'ailleurs, qu'elle récupéra aussitôt ses lèvres, l'esprit léger comme elle avait cru qu'il ne le serait plus jamais.

Ils l'avaient fait. Putain. Ils l'avaient fait.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 24 Avr - 18:28

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Edward aurait très bien pu se rendre dans la cabane pour rejoindre Jane, sans avoir fait ce qu’il fallait pour qu’ils soient ensemble. En fait, c’était exactement ce qu’il aurait fait si jamais les évènements n’avaient pas tourné dans ce sens avec son ex petite-amie (c’était officielle maintenant, Edward et Perséphone n’étaient plus ensemble). Il serait quand même venu trouver sa femme – puisqu’elle était définitivement sa femme – parce qu’il aurait été incapable de ne pas tout faire pour ne pas la perdre. Mais, dans tous les cas, il était séparé de Perséphone officiellement et qu’il avait toutes les raisons du monde de se trouver là et d’embrasser les lèvres de Jane. Il avait sa place dans cette cabane, auprès de Jane, et il pouvait simplement se contenter de s’en réjouir. Parce que c’était le cas, en trouvant Jane, il avait le sentiment que tout était normal. Ce qui s’était passé avec Persy était compliqué, il s’en était vraiment voulu de lui faire autant de mal. Parce que quoi qu’il ait fait dans le passé, Edward avait quand même de l’affection pour la jeune sorcière. Le jeune homme se disait cependant qu’elle était sans doute beaucoup mieux sans lui, parce qu’il était évident qu’il ne pouvait que lui faire du mal sur le long terme. Et à côté de cela, il était vraiment heureux de pouvoir retrouver Jane comme il le faisait maintenant. Quand leurs lèvres se séparèrent pendant une seconde, Jane lui demanda s’il l’avait fait. Effectivement, il l’avait fait. Le jeune homme n’eut pas le temps de répondre que son âme sœur s’emparait de nouveau de ses lèvres, il n’avait pas vraiment de répondre puisqu’elle l’avait compris déjà. Sauf qu’il n’allait pas se retenir de le lui dire quand même, juste pour le principe.

« Je l’ai fait. » Répondit-il dans un nouveau sourire, sans éloigner de trop son visage de celui de Jane. Bon, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il l’avait fait réellement. Edward avait même été bien trop loin, mais il n’avait pas l’intention de revenir sur les détails. Le jeune homme n’avait pas entamé vraiment le moment où il avait avoué la vérité à Perséphone, c’était elle qui avait lancé les sujets fâchant, mais le résultat était le même. « Je suis entièrement à toi. »

Puisque maintenant, ils pouvaient vraiment être seulement l’un pour l’autre. Même si Edward regrettait un peu la manière dont les choses s’étaient passées et le fait d’avoir fait du mal à Perséphone, mais il se sentait quand même bien mieux de pouvoir être juste l’époux de Jane. Il était simplement désolant qu’ils ne possèdent plus leurs pouvoirs et donc leurs liens d’avant, mais tant pis. C’était mieux que rien après tout. Et même sans ces sensations, le jeune homme appréciait plus que tout de sentir les lèvres de Jane contre les siennes. Il y avait une saveur différente même, sans doute parce qu’ils n’allaient plus avoir besoin de se cacher. Ils pouvaient vivre l’avenir dont ils avaient rêvé tous les deux.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 24 Avr - 18:56


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane n'avait pas vraiment besoin de la confirmation d'Edward pour savoir qu'il avait bel et bien tenu sa promesse cette fois. Quand bien même leur lien avait à présent disparu, quand bien même elle n'était plus à même de ressentir la même chose que lui en même temps que lui, elle voulait croire qu'elle le connaissait bien assez pour savoir ce que signifiait ce sourire, ce que représentait ce baiser... Si elle voulait l'entendre le lui dire, c'était surtout pour que tout ceci puisse enfin sembler concret dans son esprit. Ils l'avaient si longtemps voulu, espéré, sans jamais l'obtenir, sabordant toute éventualité d'histoire entre eux, que l'idée qu'ils puissent enfin se trouver à l'instant T du jour J était à la fois fou et incroyablement excitant. Elle avait longtemps cru que c'était tout bonnement impossible. Elle savait, à présent, qu'il n'en était rien, et tout prenait une dimension nouvelle. Le sourire de Jane ne quittait pas ses lèvres quand le jeune homme lui confirma verbalement avoir tenu ses engagements. Il était entièrement à elle... Oh, comme elle aimait entendre ces mots ! Elle avait fini par croire qu'il ne les prononcerait jamais. Dans leur situation, la perspective de pouvoir enfin vivre ce qu'ils vivaient en cet instant, avait fini par tenir de l'utopie. Pouvoir enfin savourer cet instant comme quelque chose de réel lui procurait des sensations incroyables. Bien sûr, pour ajouter de la perfection à ce moment parfait, il aurait fallu que leurs pouvoirs leur reviennent, mais elle pouvait bien se contenter de cela, s'il leur avait fallu cet étape pour avoir la confirmation définitive de ce qu'ils étaient l'un pour l'autre, et seraient toujours, quoi que le sort puisse décider : des âmes sœurs. De vraies âmes sœurs.

-Enfin.
dit-elle, toujours le même sourire aux lèvres, son regard ne lâchant pas un instant celui de son époux (qu'elle pouvait bien plus librement qualifier comme tel, à présent), dont le visage était si proche du sien. Oui, "enfin"... Le temps lui avait semblé si long. Et elle comptait bien le rattraper comme il se doit. Elle aurait, bien sûr, pu se perdre en conversations, lui demander comment les choses s'étaient passées avec Enjolras. Elle ne pouvait nier que la curiosité la démangeait. Mais elle préférait largement, en définitive, dégager ce nom de son esprit, de leur esprit. Ne plus y penser. Jamais. Tu as tenu ta promesse... alors je vais tenir la mienne. ajouta-t-elle d'un ton plus qu'éloquent.

Sa promesse ? Que le dernier baiser qu'ils avaient échangé ne serait qu'un avant-goût de ce qui l'attendrait s'il lui revenait. Et c'était bien une parole à laquelle elle ne comptait pas faillir. Elle voulait savourer de nouveau ce corps avec la satisfaction qu'il ne soit à présent qu'à elle. Sans plus rien dire, elle l'embrassa de nouveau et, au cours de ce baiser langoureux, déboutonna sa chemise, laissant ses doigts parcourir son torse, avant de descendre plus bas, flattant un moment l'objet de son plaisir avant de déposer ses lèvres à son cou, avant de les laisser glisser le long de son torse à présent dévoilé, descendant chaque fois plus bas, à présent à genou face à son amant, portant ses lèvres où ses doigts s'étaient aventurés auparavant. Ils allaient devoir discuter de leurs projets, de leur nouvelle vie, c'est sûr, mais pour le moment, ça pouvait bien attendre un peu. Là, maintenant, elle voulait juste le retrouver, avec à l'esprit qu'ils avaient dorénavant tout le temps qu'ils voulaient devant eux.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 1 Mai - 13:21

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Enfin, c’était un bon mot pour qualifier la situation. Enfin il l’avait fait, enfin il lui appartenait entièrement, enfin ils pouvaient savourer leurs relations sans se poser la moindre question. Jane était son épouse et rien ne pourrait plus changer quoi que ce soit à cela. Ils n’avaient plus besoin de se cacher, de s’aimer sans le montrer. S’ils le voulaient, ils pouvaient très bien sortir de cette cabane pour se rendre dans le village et se promener main dans la main. Ils n’avaient vraiment plus aucune raison de se cacher et ils pouvaient assumer ce qu’ils ressentaient l’un envers l’autre. Edward avait vraiment attendu ce moment depuis longtemps, même si c’était de sa faute s’ils avaient tardé à l’obtenir. Il se sentait bien plus léger, il se sentait enfin serein. Le jeune homme appréciait plus encore le contact des lèvres de Jane contre les siennes, maintenant qu’il savait qu’ils n’avaient plus besoin de se cacher et qu’ils pouvaient assumer entièrement ce qu’ils vivaient. Cela lui faisait des sensations différentes et clairement pas désagréable. Le jeune homme aurait aimé cependant qu’ils ne perdent pas leur pouvoir pour en arriver ici, qu’ils ne perdent pas leur lien et les sensations que cela leur faisait, mais tant pis. Au moins, ils pouvaient être ensemble et c’était le plus important. Le jeune homme avait bien l’intention d’en profiter le plus possible, ils le méritaient bien après tout. Après tout ce qu’ils avaient traversé en grande partie à cause d’eux-mêmes, puisqu’ils avaient été bien longtemps incapable de se dire qu’ils pouvaient envisager quelque chose ensemble. Cela aurait été bien plus simple s’ils avaient ouvert directement les yeux sur leur situation.

Edward sourit à la remarque de Jane, quand elle affirma qu’elle allait tenir sa propre promesse. Celle qu’elle lui avait fait au moment où ils s’étaient vus la dernière fois, que ce baiser qu’elle lui avait offert n’était qu’un avant-goût de ce qu’il aurait en revenant à elle. Le jeune homme savourait d’avance ce qu’elle allait lui faire, parce qu’il savait parfaitement qu’il ne regrettait jamais rien. Bien au contraire, il ne regrettait aucun moment qu’il pouvait partager avec son âme sœur. Leur baiser en disait long, alors que Jane s’occupait d’ores et déjà d’ouvrir sa chemise avant de glisser ses doigts vers une zone bien sensible de son anatomie et qui répondait déjà fortement à ses attentions. Edward la laissa faire amplement, profitant pleinement de ce traitement alors que les lèvres de la jeune femme glissaient le long de son torse pour rejoindre cette même zone. Edward ferma les yeux, ses soupires se faisant de plus en plus fort et rapide. Il n’y avait pas à dire, Jane savait parfaitement comment lui faire plaisir.

Au bout d’un moment, avant qu’il n’explose, Edward entraîna Jane à se relever pour s’emparer de nouveau de ses lèvres. Il avait envie de tellement plus, il était tellement heureux de pouvoir la retrouver. Et ce fut donc avec une certaine impatience que les mains du jeune homme s’empressaient de découvrir le corps de son épouse. Elle était son épouse oui, il n’avait pas besoin de se cacher.

« Dis les moi. » Dit-il quand ses lèvres se séparèrent un peu de celle de Jane. « Les mots que tu ne veux pas me dire. »

Ceux qu’elle pensait être à l’origine de la poisse.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 1 Mai - 13:44


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
L

es soupirs qui s'échappaient des lèvres d'Edward étaient autant de stimulants pour Jane, qui avait bien rapidement découvert, et non sans une certaine surprise, au début, que son propre plaisir dépendait de celui de son âme sœur, le fait qu'ils ne soient plus liés par leurs pouvoirs ne changeait rien à cela. Jane en était entièrement convaincue. Le lien de leurs deux âmes était à présent moins perceptible, mais il était toujours là, et le plaisir d'Edward ferait toujours le sien, quoi qu'il puisse advenir. Ce fut avec plaisir qu'elle récupéra les lèvres de son amant, goûtant à ces baisers avec autant de bonheur qu'elle savait pertinemment qu'il y en aurait bien d'autres pour leur succéder. Ils avaient la vie devant eux, dorénavant, puisqu'ils n'étaient plus que l'un à l'autre, puisqu'il semblait que rien n'était susceptible de pouvoir encore les séparer. Comment pourraient-ils renoncer l'un à l'autre maintenant qu'ils étaient libérés des chaînes qui, jusque-là, les entravaient, tous les deux. ils étaient libres comme l'air, jamais Jane ne renoncerait à cela, et elle était convaincue que son amant pensait la même chose. Elle ne pouvait avoir aucun doute quand il l'embrassait : elle ne voulait d'aucun autre baiser, elle ne pouvait qu'en avoir la certitude, quand ses mains parcouraient sans corps, déclenchant sur son épiderme des frissons divins : elle ne voulait d'aucune autre caresse. Elle ne voulait que lui, rien que lui... Et cette fois, plus rien ne viendrait gâcher leur histoire. Alors elle pouvait bien les prononcer, ces mots maudits... Ils avaient sûrement rompu le charme, à ce stade. Jane était superstitieuse, bien, sûr, mais elle ne voulait pas pour autant se retenir d'exprimer à son âme sœur ce qu'elle ressentait quand elle en avait l'envie. Et oui, s'il y avait un moment propice à ces mots, c'était bien celui-là.

-Je ne t'autorise toujours pas à me donner des ordres, tu sais.
répondit-elle d'abord dans un léger sourire, prenant soin de le laisser mariner, tout en appréciant qu'il veuille entendre ces mots. Il ne leur accordait sans doute pas la même valeur qu'elle, mais quand bien même, ils avaient de l'importance. Ils en avaient parce que c'était eux. Tout simplement. Ça risque de tout gâcher, tu le sais, ça ? ajouta-t-elle pour le faire attendre que pour véritablement rechigner à sa demande. Elle lui adressa un long baiser auquel se mêlèrent nombre de caresses avant de daigner séparer ses lèvres des siennes pour seulement prononcer ces mots de valeur, son regard planté dans le sien, son souffle sur son visage. Je t'aime.

Comme si ce n'était pas évident. Elle l'aimait, et sans doute depuis toujours, mais elle en avait l'infinie certitude, maintenant. Oui, elle avait été certaine qu'il était l'homme capable de la détruire d'un claquement de doigt, mais ce pouvoir ne venait pas de nulle part. Elle venait de ses sentiments pour lui, des sentiments qu'ils allaient enfin pouvoir exprimer au grand jour.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 1 Mai - 14:47

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Il était évident et cela Edward s’en était rendu compte la dernière fois qu’ils s’étaient vus, qu’ils n’avaient pas besoin de ce lien qui les unissait et plus précisément qui unissait leurs âmes, pour se retrouver et être bien ensemble. C’était évident que même sans le lien physique, sans le fait qu’ils ressentent les sensations de l’autre, ils parvenaient quand même à vivre des moments incroyables. L’environnement devait jouer aussi, la situation qui faisait qu’ils n’avaient plus à se soucier d’autre chose que d’eux-mêmes. Ils n’avaient pas besoin de se presser, ils pouvaient prendre leur temps et profiter l’un de l’autre sans avoir à se préoccuper du rester. Edward ne devait pas retrouver Perséphone, il ne se trouvait pas actuellement en train de la tromper comme cela était si souvent arrivé (à moins que finalement ce soit l’inverse, qu’Edward ait trompé Jane avec Perséphone… enfin bref, ils n’avaient pas besoin de revenir là-dessus). Ils n’avaient plus besoin de se soucier des Hellsing, puisqu’ils étaient de nouveau des humains. Alors pour cette plénitude, le jeune homme devait bien avouer qu’il renonçait sans souci à certaine chose. Et cette plénitude ne manquait pas de rendre le moment bien plus magique encore. Et puis, Jane était de toute façon douée comme jamais pour lui faire plaisir. Ils étaient parfaitement compatibles de toute façon, ils ne pouvaient plus le nier maintenant.

Le sourire en coin d’Edward s’agrandit quand Jane affirma qu’il n’avait toujours pas le droit de lui donner des ordres. Oh, il le savait bien, mais en même temps il n’allait pas se retenir de le faire. Parce qu’il avait vraiment envie qu’elle prononce ces mots à son adresse, ceux qu’elle considérait comme maudit. C’était un peu le cas en fait, Edward s’était souvent moqué de la superstition de la jeune femme, mais il devait bien avouer qu’il l’avait vu à l’œuvre. Mais maintenant, il n’y avait aucune raison que les évènements tournent mal si elle lui disait ces mots maudits, qu’il avait vraiment envie d’entendre. Il les avait déjà entendu, bien sûr, mais c’était différent maintenant. Tout était différent maintenant. Mais ce qui n’avait pas changé, c’était que Jane appréciait de se jouer de lui. Elle le faisait mariner et le pire, c’était que ça marchait plus que bien.

« J’aime prendre des risques. »

Dit-il avait que la jeune femme ne vienne déposer de nouveau ses lèvres sur les siennes, dans un baiser qui en disait déjà si long sur ce qui les unissait. Edward aurait pu la repousser, dans le simple but de lui faire regretter cette manie qu’elle avait de se jouer de lui, mais en même temps il en était bien incapable. Il ne pouvait pas résister au contact de leurs lèvres, aux caresses qu’ils s’adressaient mutuellement. Ses mains redécouvraient encore le corps de Jane et il ne s’en lassait pas, il ne s’en lasserait jamais. Finalement, elle écarte un instant ses lèvres des siennes pour les lui dire. Comme c’était agréable à entendre, elle pouvait très bien décider de ne pas se retenir dans le futur.

« Je le savais. » Répondit-il dans un sourire en coin, se jouant à son tour d’elle. Mais il n’attendit pas sa réaction pour venir de nouveau s’emparer de ses lèvres, la plaquant contre le mur qui se trouvait derrière elle. Il avait envie d’elle, il avait envie de tellement plus et il savait qu’il n’avait plus aucune raison de culpabiliser de tout ça.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 1 Mai - 15:07


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
U

n fin sourire s'était esquissé au coin des lèvres de la jeune femme quand Edward avait affirmer aimer prendre des risques. Sur ce point, il lui était bien impossible de le contredire, et autant dire qu'il en était de même pour elle. Si elle aspirait à plus d'apaisement, si elle osait croire et penser qu'ils pourraient diminuer la quantité de tourments qui avaient ébranlé leurs existences jusqu'alors, elle n'ignorait pas que pour le nombre de risques qu'ils avaient encouru, il y en avait une grande quantité pour avoir été volontaire.... Et ils n'avaient pas spécialement de quoi en être fière (même si la jeune femme l'était quand même un peu). Mais ce risque-là, ils pouvaient bien le prendre, s'il était le dernier, prendre le risque de s'aimer et de l'assumer, ça avait l'air plutôt payant, après tout. Jane grimaça quand Edward, comme il en prenait l'habitude, affirma qu'il savait, qu'il savait qu'il l'aimait. Ce ne fut qu'une semi-grimace, ceci dit, car elle s'était attendue à une telle réponse, et au final, elle aurait regretté qu'il se contente d'un banal "moi aussi". Leur histoire n'avait rien de banale, c'est ce qui faisait son intensité et sa force. Ce qui le ferait toujours. Elle ne répliqua pas directement, se contentant de profiter du contact des lèvres du jeune homme sur les siennes, alors qu'il l'embrassait de nouveau tout en la plaquant contre le mur le plus proche. La jeune femme ne se faisait pas la moindre illusion quant à ce qui allait suivre, et autant dire qu'elle l'avait désiré dès la seconde où Edward avait fait un pas dans la cabane, scellant à tout jamais leur destin. Quoi qu'il advienne, elle aurait toujours envie de lui, mais la perspective de pouvoir profiter de lui à n'importe quel moment, sans que qui que ce soit ne s'en sente trahi rajoutait encore du piment à la situation.

-Je retire ce que j'ai dit, je te déteste.
plaisanta-t-elle quand leurs lèvres se détachèrent un instant l'une de l'autre avant que Jane ne l'embrasse à nouveau, mordillant légèrement sa lèvre inférieure avant de caresser la langue de son amant du bout de la sienne.

Autant dire que ses propos étaient en parfaite contradiction avec ses gestes, qui pour leur part, se faisaient de plus en plus empressé et témoignaient bien plus d'une envie des plus impérieuses que d'un quelconque mépris. L'un après l'autre, elle le débarrassait du moindre de ses vêtements, pour qu'il lui apparaisse enfin dans la tenue qui, au final, lui plaisait le plus, sa tenue d'Adam, goûtant à la moindre perfection de ce corps qui, elle voulait vraiment le croire cette fois, n'appartiendrait plus jamais qu'à elle, du bout de ses doigts fins, qui ne manquaient pas de flatter en priorité les zones les plus érogènes de son anatomie.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 1 Mai - 17:14

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Edward aurait pu simplement se contenter de répondre à Jane qu’il l’aimait aussi, puisque c’était le cas. Il l’aimait tellement qu’elle était tout simplement la femme de sa vie. Il avait mis beaucoup de temps avant de s’en rendre compte et plus encore avant de faire en sorte que la situation soit claire entre eux. Mais maintenant, ils n’avaient plus à se soucier de ce qui se passait autour, de ce que les autres pouvaient bien penser. La seule chose qui comptait, c’était eux tout simplement. Eux et leur histoire, eux et ce qu’ils vivaient tous les deux. Ils n’avaient rien d’un couple classique – puisqu’on pouvait maintenant vraiment les considérer en couple non ? – mais ils avaient quand même une forte histoire. Et même si maintenant tout était officiel, du moins ça allait l’être très prochainement, une fois qu’ils allaient sortir d’ici, Edward n’avait pas l’intention de devenir le mari plan-plan de la jeune femme. Ils allaient garder ce piment qui faisait d’eux ce qu’ils étaient, mais ils n’allaient plus faire du mal à personne. Ils en avaient fait largement, mêmes si ce n’était vraiment pas le moment pour le jeune homme d’y penser. Il préférait se concentrer sur ce qu’il ressentait présentement. Donc, non, Edward n’allait donc pas répondre à Jane qu’il l’aimait aussi, mais ça ne l’empêchait pas de le savoir. Et pour le moment, il souhaitait simplement profiter du corps de son épouse, pour une fois qu’il pouvait le faire en toute légalité. Il avait envie d’elle, comme il en avait toujours envie.

Quand leurs lèvres se détachèrent un instant, Jane ne manqua pas l’occasion pour lui lancer une réplique comme elle savait si bien le faire. Edward ne répondit pas sur le moment, se contentant simplement de profiter du corps de la jeune femme qui se découvrait au fur et à mesure de ses vêtements. Il n’y avait pas à dire, le jeune homme adorait le corps de son épouse, avec, mais surtout sans ses vêtements. Elle était si parfaite, si désirable. Comme il adorait les caresses de la jeune femme sur son corps nu à présent aussi, surtout quand elle s’attardait sur certaine zone. Edward ne détacha ses lèvres de celle de la jeune femme que quand il voulut les déposer dans son cou, goûtant à sa peau chaude et sucré. Ses mains continuaient ses caresses, s’attardant un temps entre ses jambes.

Il n’en pouvait plus, il avait envie de bien plus que cela. Il en avait toujours envie de plus de toute façon quand il se trouvait en compagnie de celle qu’il pouvait crier haut et fort être son épouse. Sans patienter plus donc – parce qu’il n’était pas patient du tout – il décida d’accélérer un peu le mouvement, en s’immisçant en elle. Cela n’avait toujours rien à voir avec ce qu’ils vivaient autrefois, mais c’était toujours aussi agréable quand même. Ca l’était même plus en un sens, parce qu’ils s’appartenaient l’un à l’autre complètement et qu’ils ne « trompaient » personne. Edward glissa ses lèvres vers l’oreilles de Jane.

« Moi je t’aime, plus que tout. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 1 Mai - 17:37


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
I

l ne fallut pas longtemps pour que tous les deux se retrouvent parfaitement nus l'un face à l'autre, répondant à l'évident attraction de leurs deux corps qui, comme aimantés l'un à l'autre, bien que la chaleur d'autrefois ne soient plus au rendez-vous, ne demandaient qu'à se rejoindre et à s'unir. Entre eux, c'était chimique et physique, leurs âmes étaient tout autant liées que leurs corps. Quoi qu'il arrive. Jane ferma doucement les yeux quand Edward déposa ses lèvres au creux de son cou, se sentant envahie d'un intense frisson de plaisir que ne vinrent qu'intensifier les caresses du jeune homme entre ses jambes, tandis qu'elle-même mettait plus de soin encore aux siennes. L'envie était presque palpable. Jane le savait pertinemment, ils avaient en commun ce même désir, celui de ne faire plus qu'un. Ce besoin était peut-être moins impérieux qu'avant, mais il était bien loin d'avoir disparu pour autant, au contraire, il avait même pris une autre forme. S'ils ne pouvaient plus espérer leurs anciennes sensations, ils éprouvaient certainement le besoin salutaire de s'en rapprocher le plus possible. Jane enroula ses jambes autour de celles de son époux tandis que ce dernier mettait fin au léger supplice qu'ils s'imposaient l'un à l'autre, et il ne lui fallut que quelques à coups pour sentir le plaisir noyer tout son être, le tout bercé par les mots que lui adressa le jeune homme. Il l'aimait plus que tout. C'était tout ce qu'elle avait besoin d'entendre. Elle ne répondit pas, elle savait que ce n'était pas nécessaire, Son sourire se contenta de se faire plus large tandis qu'elle penchait légèrement la tête en arrière se laissant envahir par le plaisir que faisait naître en elle le moindre mouvement de va-et-vient.

Ils n'avaient clairement pas besoin de preuve de leur compatibilité sur ce plan spécifique, mais elle avait tout de même le sentiment d'accueillir toutes ces sensations d'une façon différente. Bien sûr, quand ils avaient leur statut de myrihande, leurs ébats dépassaient le stade du descriptible, mais pour autant, elle trouvait ce moment unique, et les sensations qui l'envahissaient particulièrement agréables. Peut-être parce que, pour la première fois, son esprit pouvait être complètement vide de tout sentiment déplaisant : plus de culpabilité, plus de crainte de la séparation à venir. Elle appartenait à cet instant autant qu'elle appartenait à son âme sœur, et elle l'exprimait à grand renfort de ces soupirs et de ces gémissements qu'elle ne cherchait pas à retenir un seul instant. Alors que la cadence de leurs bassins augmentaient, elle sentait le plaisir atteindre des degrés d'intensité à lui faire vriller les sens. Elle allongea son amant à même le sol, l'embrassa avec langueur et intensifia encore un peu ces coups de reins qui, peu à peu, la menaient au paroxysme de l'extase. Et chaque instant de sa vie pourrait ressembler à cela, dorénavant.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 1 Mai - 19:19

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Le désir était toujours là, mais les sensations étaient vraiment différentes. Le contact de leurs corps n’avait rien à voir avec ce qu’ils vivaient autrement et dans ces moments, le jeune homme devait bien avouer que son lien avec Jane lui manquait. Mais en même temps, ça n’enlevait en rien à la magie de l’instant. Parce que dans tous les cas, Edward était heureux de pouvoir profiter du corps de son épouse et cela en parfaite légalité. Rien n’enlevait de toute façon le désir qu’il ressentait pour Jane, rien n’enlevait au fait que son corps était parfaitement compatible avec le sien. Ils étaient faits l’un pour l’autre, ils avaient mis beaucoup de temps à s’en rendre compte, mais maintenant ils pouvaient en profiter pleinement. Et c’était ce que le jeune homme avait l’intention de faire, alors que son corps et celui de la jeune femme ne faisaient qu’un, tout comme leurs âmes qui n’avaient pas besoin de ce lien pour être liées. Ils étaient faits l’un pour l’autre, tout simplement. Et Edward ne pouvait qu’avoir envie de profiter pleinement de l’instant présent, surtout qu’ils n’avaient plus de souci à se faire pour les à-côtés.

Il l’aimait plus que tout oui, Jane n’avait aucune raison de douter une seule seconde de ça. Même si Edward n’avait pas prouvé comme il le fallait qu’il l’aimait – en de parvenant pas à quitter Perséphone la prochaine fois – il l’aimait oui. Ce n’était pas que son corps qui l’aimait, son âme aussi et le jeune homme était heureux de pouvoir enfin assumer comme il le voulait sa relation avec Jane. Ils n’avaient plus besoin de se cacher, ils vivaient un instant qu’ils allaient pouvoir revivre encore et encore jusqu’à la fin des temps (du moins, c’était ce qu’il croyait). Le mouvement de leurs corps s’intensifia encore et encore, Edward ne cachait évidemment rien du plaisir qu’il ressentait et qui montait en flèche en lui. Il n’y avait avec nulle autre femme qu’il ressentait de telle sensation et malheureusement, le jeune homme avait un moyen de comparaison récent, mais il allait vite oublier ça. Mais en tout cas, c’était mille fois mieux que tout ce qu’il avait pu vivre autrement donc.

Le jeune homme se laissa allonger sur le sol par sa femme, appréciant plus encore le contact de leurs lèvres. Ses mains continuaient de caresser le corps chaud de la jeune femme, pendant que leurs langues dansaient lascivement. L’extase se rapprocha de plus en plus, au fur et à mesure que la cadence de leur rein s’accentué. A partir de maintenant, leurs vies pouvaient ressemblaient à ça jusqu’à la fin. Et Edward adorait vraiment cette perspective. Petit à petit le paroxysme de ce moment approcha de plus en plus, jusqu’au moment où l’extase arriva pleinement. Edward ne cacha en rien de ce qu’il ressentit, laissa sa voix l’exprimer. Cela faisait longtemps qu’il ne cherchait même plus à se retenir maintenant, il trouvait même idiot de le faire.

Maintenant, il tentait de reprendre un peu son souffle.

« J’ai bien fait de revenir en effet. »
Rétorqua-t-il un sourire en coin.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 1 Mai - 19:42


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
C

e fut exactement en même temps, toujours en harmonie, que les deux amants laissèrent éclater leurs voix tandis qu'ils atteignaient le seuil ultime du plaisir. Oui, ses pouvoirs lui manquait, oui, l'intensité d'avant avant tout de même bien plus de force que ce plaisir pourtant puissant, mais elle savait malgré tout sans mal s'en contenter, parce que dans tous les cas, jamais un autre homme ne saurait lui faire autant d'effet... Et puis, le plaisir restait bel et bien on ne peut plus présent, et elle en ressentait encore leurs effets alors même que leurs corps s'étaient finalement séparés, sans pour autant trop s'éloigner. Jane avait posé sa tête sur le torse du jeune homme, et ses doigts caressaient son bras avec douceur tandis qu'elle reprenait doucement son souffle et ses esprits. Dans ces moments-là, d'ordinaire, son estomac commençait à se nouer, parce qu'elle savait que ce moment n'était qu'une parenthèse dans une vie qui devait suivre son cours. Plus maintenant. Ce moment, c'était sa vie, à partir de maintenant. Ils avaient tout le temps qu'ils voulaient devant eux. Cette perspective ne manquait pas d'être particulièrement grisante. Tandis que sa respiration et son rythme cardiaque commençaient à reprendre un rythme un peu plus calme, le jeune homme brisa le silence, confirmant qu'il avait bien fait de revenir. Cette remarque fit sourire Jane. Il est certain que, s'il n'était pas revenu, elle vivrait en cet instant un véritable cauchemar, complètement aux antipodes de ce qu'elle était en train de savourer. Mais elle n'avait pas la moindre envie de s'appesantir sur des "et si". Elle préférait largement se concentrer sur les faits, sur ce qui avait lieu ici, et maintenant. Et ici et maintenant, ils étaient ensemble, sans entraves.

-Je te l'avais dit.
répliqua-t-elle sans perdre son sourire.

Bon, elle n'avait pas vraiment dit ça, mais en tous cas affirmé qu'il n'aurait clairement pas à regretter sa décision s'il décidait de lui revenir. Comme il aurait eu à regretter très amèrement de ne pas tenir ses engagements, cette fois. Elle laissa passer plusieurs secondes sans rien ajouter, se laissant le temps de récupérer complètement ses esprits, avant d'admettre qu'il serait peut-être temps de passer à la (grande) liste de sujets qu'il fallait bien qu'ils abordent, à présent qu'ils étaient ensemble.

-Du coup, tu veux qu'on procède comment, pour officialiser... tout ça ?

La question était vaste, mais en même temps, par où commencer. Ils avaient parlé de tant de choses dans cette même cabane, il y a des semaines de cela : de vivre ensemble, de se marier dans les règles de l'art... ça demandait un minimum de réflexion. Ils avaient certes le temps devant eux pour certaines choses (certes, ils avaient parlé de fonder une famille un jour, mais Jane n'était pas contre le fait de s'épargner une nouvelle grossesse pour le moment), et elle aimait l'idée qu'ils ne se pressent pas, puisqu'ils en avaient l'opportunité, mais d'autres sujets étaient un peu plus urgents. À l'heure actuelle, elle n'avait, par exemple, nulle part où vraiment vivre. Elle avait plus ou moins mis sa vie entre parenthèse en attendant la venue d'Edward. Dans l'espoir qu'il vienne bel et bien.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Sam 7 Mai - 12:35

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Edward était vraiment heureux en cet instant précis, il ne pensait pas pouvoir l’être plus. Même s’il avait fait souffrir Perséphone en lui apprenant la vérité – d’une manière horrible en plus, mais il n’allait pas revenir sur ce sujet, surtout pas avec Jane – il se sentait enfin libre. Il pouvait simplement vivre la vie dont il rêvait depuis un moment, plus encore que ce qu’il pensait. Ce qu’ils venaient de vivre tous les deux n’était pas simplement une parenthèse dans leurs vies, un moment où ils se retrouvaient pour se séparer ensuite. Pendant un temps, ça leur avait suffi, ils se retrouvaient, s’engueulaient et finissaient par coucher ensemble avant de reprendre leur vie normale. Mais maintenant, il était évident qu’ils avaient besoin de plus et cela faisait un moment que leurs séparations étaient particulièrement difficiles. Sauf que maintenant, ils n’avaient plus besoin de se séparer du tout. Ils pourraient quitter cette cabane ensemble, sans se soucier de ce que les autres pouvaient bien penser. Même si concrètement, le jeune homme préférait largement ne pas avoir à croiser son ex-petite-amie. Le sourire d’Edward se fit plus grand quand Jane lui fit remarquer qu’elle le lui avait bien dit. Oui, il avait vraiment bien fait de revenir. Outre le fait que le jeune homme n’osait pas imaginer ce que cela aurait donné si jamais il n’avait pas quitté Perséphone – même si la situation n’avait pas été trop dans ce sens au début, mais bon – il se sentait vraiment soulagé de pouvoir retrouver sa femme officielle et juste vivre ce qu’ils avaient à vivre. Même s’il était évident qu’ils allaient avoir pas mal de chose à régler. Jane commença d’ailleurs par lui demander comment il voulait qu’ils officialisent leur relation.

« Tu t’installes toujours chez moi ? » Demanda-t-il, tournant son regard vers Jane alors que ses doigts longeaient son dos nus. Jane n’avait pas vraiment d’endroit où vivre (en dehors de cette maison qu’elle avait partagé avec Leopold et franchement… Edward n’avait pas spécialement envie qu’elle y retourne). Et de son côté, le jeune homme n’avait pas l’intention encore de quitter son chez lui, même si c’était la maison de sa famille. Le fait que Jane vienne y vivre, ça ferait déjà un pas pour l’officialisation. Edward avait hâte de voir la tête d’Ambre. « Tu veux toujours qu’on se marie devant tout le monde ? »

Ils étaient mariés, officiellement, mais ils avaient fait cela en cachette. Ils n’avaient pas pris la peine de fêter ça auprès de leur famille et donc… ils pouvaient bien le faire. Du moins, ils en avaient longuement parlé quand ils s’étaient retrouvés un peu dans la même situation quelques semaines avant, même si les évènements étaient bien différents maintenant. Edward n’envisageait pas de quitter Perséphone pour venir retrouver Jane et faire tout ce qu’ils avaient planifié, non ils pouvaient faire directement ce qu’ils voulaient. Ils avaient donc abordé énormément de sujet – dont celui d’une famille, mais ça pouvait attendre – il valait mieux qu’ils revoient tout ça maintenant que les choses étaient concrètes.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Sam 7 Mai - 13:04


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
E

nfin, ils parlaient l'un et l'autre de manière très concrètes de tous ces projets dors et déjà évoqués, rêvés, espérés, mais jamais réalisés, puisque le destin avaient placé plus d'un obstacle sur leurs chemins, avait dressé une barrière entre leur souhait et la réalisation. Maintenant, quand ils en parlaient, ils pouvaient avoir l'entière certitude qu'ils arriveraient à leurs fins, que tous ces mots n'étaient pas lâchés dans le vide. Ils avaient du sens, vraiment, et elle appréciait ce sens plus que toute autre chose au monde. Sa question était très large, mais au fond, elle revenait effectivement au fait de demander au jeune homme que ce dont ils avaient parlé l'un et l'autre tenait toujours, comme leur projet de vivre ensemble. C'était un sérieux pas en avant, et non des moindres, mais après tout, quitte à changer de vie, autant le faire à fond, et Jane avait envie de savourer chaque instant qu'elle serait à présent autorisée à passer avec son âme sœur, pour compenser tous ceux dont ils s'étaient privés pour se bercer d'illusions avec d'autres personnes. C'était elle-même qui avait proposé au jeune homme de s'installer chez les Baker, et oui, elle était toujours d'accord. Certes, elle aimerait bien mieux, dans l'idéal, vivre seule avec le jeune homme, mais elle devinait qu'il n'était pas encore prêt à laisser sa famille, ou du moins surtout à laisser sa sœur. La jeune femme gardait à l'esprit qu'il serait toujours temps de le convaincre ensuite de prendre un endroit à eux, en attendant, c'était encore la manière la plus évidente d'entamer leur nouvelle existence au plus vite (car Jane n'avait aucune envie d'emmener Edward dans la maison qu'elle avait partagé avec Léo, et ils n'allaient certainement pas s'installer dans la garçonnière qu'il avait offert à Perséphone). Elle ne présumait pas spécialement de l'attitude de Preston et Ambre, mais ils parviendraient bien à faire avec.

-Rien que pour le plaisir d'entendre râler ta sœur, je ne changerai d'avis pour rien au monde.
répondit-elle sur un ton plaisantin, mais sérieuse, malgré tout.

Pour ce qui était du mariage, il était également évident qu'elle le voulait toujours. Certes, elle était déjà mariée à Edward, mais ce n'était pas pareil. Elle devait avoir un côté plus romantique qu'elle ne l'aurait cru en réalité, elle avait besoin de ces symboles "accessoires" qu'elle avait réservé à Léo et non à l'homme qui le méritait vraiment. Elle voulait reprendre tout de zéro, et faire les choses bien, elle voulait que tout le monde sache qu'Edward Baker était son époux. Quelque part, évidemment, c'était une question d'orgueil.

- Pour le mariage, ça va dépendre.
ajouta-t-elle en basculant au-dessus de lui pour le regarder droit dans les yeux. Tu pourrais me demander ma main mieux que ça, quand même. le taquina-t-elle alors.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Sam 7 Mai - 17:46

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Il était plus qu’évident qu’Ambre n’allait pas manquer de râler quand elle allait apprendre que Jane allait s’installer chez eux, puisqu’Edward n’avait pas l’intention de laisser le choix à son frère et sa sœur sur ce détail. L’idéal était bien sûr qu’ils s’installent tous les deux quelque part, sans d’autre personne sur leur dos, mais c’était un peu trop compliqué en ce moment pour que le jeune homme décide de quitter la maison des Baker. La situation avec Preston ne s’améliorait toujours pas, mais Edward n’avait aucune envie de laisser Ambre. Et puisqu’il avait autant de droit sur la maison que les deux autres, il ne voyait pas pourquoi Jane ne pourrait pas venir vivre avec eux. Puisqu’ils pouvaient enfin profiter l’un de l’autre, Edward n’avait aucune envie qu’elle aille vivre quelque part, pendant que lui rester chez ses parents, en attendant qu’ils s’installent quelque part. Et il était évident qu’ils n’allaient pas s’installer dans le laboratoire de Perséphone. Edward n’avait pas fait preuve de beaucoup de respect envers la jeune sorcière, mais il n’avait quand même pas envie de lui faire ça (quoi qu’il avait déjà partagé des moments très proches avec Jane dans cette maison). C’était une chose de régler, Jane allait venir s’installer chez lui.

Quand Jane affirma que cela dépendrait pour le mariage, Edward l’observa étonné alors qu’elle bascula au-dessus de lui. Le jeune homme l’observa avec un sourire en coin, attrapa machinalement ses mains dans les siennes. C’était quand même vraiment plaisant de pouvoir parler de ces projets sans qu’ils ne soient qu’une hypothèse, si jamais ils en avaient la possibilité. Puisque maintenant, ils l’avaient et plus rien ne pourrait changer ça. Edward ne répondit pas de suite aux propos de Jane, se contentant de la regarder avec toujours le même sourire sur les lèvres. Puis finalement, il se décida à lui rétorquer quelque chose.

« Tu es déjà ma femme, je n’ai pas besoin de demander ta main. »
Techniquement, ils n’avaient pas vraiment besoin de passer par une officialisation de leur union, mais en même temps Edward avait bien envie de le faire. C’était une manière pour lui de bien montrer que Jane était son épouse à lui. « Je ne me mettrais pas à genou pour toi chérie. »

Il aurait peut-être pu le faire, mais là non il n’avait pas envie. C’était juste une pure question d’orgueil et de taquinerie. Ce n’était pas parce que les deux jeunes gens allaient enfin pouvoir vivre leur histoire au grand jour qu’Edward avait envie de se passer de leurs petites taquineries dont ils avaient le secret. Et puisque Jane lui demandait quelque chose, il avait envie de faire tout le contraire.

« C’est toi qui devrait me supplier pour qu’on se marie en public. Tu n’imagines même pas comme je suis beau en costume. »

Et si au passage le jeune homme pouvait faire preuve d’une fierté aussi grande que Notre Terre toute entière, il n’allait pas se retenir. Même si vraiment, il était canon en costume.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Sam 7 Mai - 18:17


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane ne s'était pas attendu à ce qu'Edward se mette à genoux et lui fasse de grandes déclarations pour lui demander sa main uniquement parce qu'elle le lui demandait. Elle le lui demandait pour le taquiner, il le lui refusait pour la taquiner. Elle aimait que cette dynamique se poursuive au-delà de l'aveu et de l'acceptation de leurs sentiments respectifs. Certes, ils ne prétendaient plus se haïr, mais s'ils devaient ne plus se lancer leurs piques habituelles, quelque chose manquerait très sérieusement à la jeune femme. Elle accueillit dont sa remarque avec un sourire amusé, même si, au fond, elle aimerait bien une vraie demande en mariage digne de ce nom. Elle ne courait pas après, elle pourrait très bien s'en passer, vraiment, mais au final, pour le nombre de fois où on lui avait demandé sa main (trois, quand même), elle n'avait eu droit à chaque fois qu'à un "épouse-moi" certes suffisant en soi, mais qui n'avait rien des grandes déclarations telles que se les imaginent les grands esprits romantiques. Alors certes, Jane n'avait jamais été quelqu'un de profondément romantique (même si, au final, elle attachait bien plus d'importance à ses affaires de cœur que ce qu'elle aurait pu croire possible avant de comprendre ses sentiments à l'égard d'Edward), mais bon, quitte à faire les choses dans les règles de l'art, elle aimait l'idée d'un parcours impeccable, sans fausses notes, ne serait-ce que pour compenser toutes leurs erreurs passées, que rien ne saurait vraiment réparer. Enfin, ceci dit, quelque soit l'état de sa demande, si c'était vraiment nécessaire qu'il y en ait une, elle ne passerait pas à côté de l'occasion de célébrer leurs noces en grandes pompes. D'autant qu'elle en était parfaitement convaincue, il devait être sacrément séduisant en costume (déjà, il était séduisant tout court à ses yeux, quelle que soit la tenue qu'il portait), elle ne manquerait ça pour rien au monde. Même si elle ne lui donnerait pas la satisfaction d'exprimer les choses ainsi (et puis quoi encore ?).

-À choisir, je te préfère sans rien.
répliqua-t-elle dans un léger sourire avant de déposer un rapide baiser sur ses lèvres. Et je te rappelle que je me suis mise à genoux devant toi pas plus tard que tout à l'heure. Bon, ok, ce n'était absolument pas dans les mêmes circonstances, mais ça c'était un détail, on va dire... Tu pourrais quand même me rendre la pareille, chéri. Ce surnom, elle l'employait toujours sur le même ton de raillerie. Et pourtant, on pourrait presque dire que ces petits surnoms affectueux avaient une place logique dans leur histoire, même si elle détestait normalement les personnes qui se donnaient des petits noms en se regardant tendrement dans le blanc des yeux.

Bref, elle n'allait certainement pas lui céder le moindre pouce de terrain. Ils opposeraient sans doute leurs orgueils éternellement, et c'était tout sauf pour déplaire lui déplaire. C'était ce qui pimentait au mieux leur relation.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Sam 7 Mai - 23:58

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Edward n’avait pas l’intention de répondre aux « exigences » de Jane aussi facilement que cela. Puisqu’elle s’amusait à le taquiner, le jeune homme ne voyait pas pourquoi il ne le ferait pas non plus. En soit, faire une demande en mariage digne de ce nom à celle qui était pourtant déjà son épouse, ne le dérangeait pas plus que cela. Même, il serait vraiment capable de le faire. Il ne le montrait pas vraiment – du moins il ne prenait pas la peine de le montrer à Jane comme il le faudrait – mais il avait l’âme d’un romantique quand même. Il pouvait se montrer doux, tendre, mais il n’avait pas l’intention d’arrêter d’être taquin en compagnie de son épouse. En attendant, il s’amusait donc suffisamment de la situation dans laquelle ils se trouvaient. Appréciant d’entendre Jane lui affirmer qu’elle le préférait sans rien. Effectivement, costume ou pas, de toute façon, Edward se considérait séduisant. Concernant Jane, le jeune homme devait bien avouer qu’il avait envie de la voir en robe de mariée (une robe destinée à lui d’ailleurs, pas pour un autre…), pour apprécier d’autant plus de la lui retirer ensuite…

Edward continua de sourire quand Jane mentionna le moment où elle s’était mise à genou pour lui. Il avait apprécié ce geste – il serait bien idiot de penser le contraire – mais elle ne pouvait quand même pas comparer sa manière de se mettre à genou et celle dont il devrait faire pour la demander en mariage. Alors qu’ils étaient quand même déjà mariés, ils se contentaient simplement d’officialiser les choses. De rendre ça public, pour que tout le monde soit enfin au courant de leur histoire.

« J’aurais dû m’en douter que tu étais une de ces midinettes romantiques. »
Reprit-il dans un sourire, avant de se redresser pour s’emparer une nouvelle fois des lèvres de Jane. Il passa doucement une main sur sa joue. « Tu veux que je te sorte le grand jeu ? » Il parlait toujours sur le même ton de la taquinerie. « Un pique-nique au bord du lac… » Non pas ça… il allait éviter. « Des pétales de rose, du champagne et le discours qui va bien. » Il marqua une nouvelle pose, plantant son regard dans celui de la jeune femme. « Tu es la femme de ma vie, mon âme sœur avec ou sans nos pouvoirs. J’ai envie de vieillir à tes côtés et fonder… des choses avec toi. Et même si on est déjà marié, j’ai envie qu’on le fasse devant tout le monde pour que le village entier sache que tu es mon épouse et que je t’appartiens. »

Ça avait commencé par de la taquinerie, mais cela n’enlevait rien au sérieux de ses propos. Edward était plus que sérieux en affirmant cela à Jane, parce qu’il pensait chaque mot qu’il prononçait. Il l’aimait plus que tout et il pensait l’avoir suffisamment prouvé. Maintenant encore plus qu’avant, puisqu’il n’était plus lié à Perséphone et qu’il allait pouvoir vivre toute sa vie avec Jane.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 8 Mai - 9:57


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane ne perdit pas son sourire quand son âme sœur la qualifia de midinette romantique. C'était à peu près l'une des pires insultes qu'on pouvait lui faire et pourtant, pourtant... Peut-être qu'elle en était un peu une quand même, parce que sa relation amoureuse était devenu le cœur de son existence entière, parce que même si elle tentait de le dissimuler, elle guettait les moments où il la complimenterait, où il lui dirait qu'elle l'aimait, parce qu'elle voulait vraiment d'un grand et beau mariage pour sacraliser leur union. Oui, même si elle exécrait cette idée, elle était sans doute une midinette, dans le fond. Bon, elle ne lui demandait pas le grand grand jeu pour autant. S'il devait la couvrir de bouquets de roses à la moindre occasion, lui écrire des poèmes ultra mièvre, lui donner des petits surnoms sincères toutes les deux secondes, lui organiser des dîners aux chandelles sans arrêt, elle en aurait franchement marre, et elle trouverait ça à la fois débile et gerbant, elle n'en était pas à ce point là. Mais elle éprouvait quand même le besoin qu'il lui dise ce qu'il ressentait pour elle, comme pour se sentir rassurée de sentiments dont elle ne pouvait pourtant pas douter étant donné qu'elle avait pu le sentir en même temps que lui quand ils avaient encore leurs pouvoirs... Sauf qu'ils ne les avaient plus. Alors elle y cherchait un substitut du mieux qu'elle pouvait. Et pour un discours digne de ce nom, elle en eut bel et bien droit à un, et son sourire s'élargissait à chaque mot qu'il prononçait. Et bien sûr, elle aurait pu lui rendre la pareille à n'importe quel instant, car il était évident qu'il était l'homme de sa vie, son âme sœur quoi qu'il arrive, l'homme avec qui elle voulait passer le reste de sa vie, s'endormir tous les soirs et se lever tous les matins, peut-être même fonder une famille (elle apprécia quand même qu'il troque cela contre le mot "choses", pour le moment, elle préférait se laisser le temps).

-T'es tellement niais.
répliqua-t-elle sans pour autant vraiment le penser, juste pour briser un peu le romantisme de cet instant, avant de venir déposer ses lèvres sur les siennes. Discours validé. Elle faisait mine de rien, mais c'était quand même les plus belles choses qu'il pouvait lui dire, et son cœur s'était emballé plus que de raison. Il ne nous manque plus qu'une chose, maintenant. Leurs pouvoirs. C'était évident. Ils pouvaient s'en passer, certes, mais Jane se permettait d'être exigeante, et sans scrupules. J'y ai réfléchi... Il faut dire qu'elle avait eu le temps de cogiter durant la semaine entière qu'elle avait passé dans cette cabane. Si une potion a su nous ôter nos pouvoirs, peut-être qu'une autre potion pourrait nous les rendre ?

Ça valait le coup d'essayer, non ? En tous cas, ça leur ferait un cadeau de mariage vraiment digne de ce nom.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 8 Mai - 12:59

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Edward aurait apprécié une réaction un peu plus midinette de la part de Jane à son discours, qu’il avait quand même prononcé avec le plus grand des sérieux, mais c’était sans compter sur le fait qu’elle préférait faire mine de rien. Edward eut le droit donc d’être qualifié de niais, avant qu’elle ne vienne quand même s’emparer de ses lèvres, avant qu’elle ne valide son discours. C’était tout ? Le jeune homme n’avait pas besoin de ses pouvoirs pour savoir ce qu’elle ressentait, mais en même temps il aurait bien aimé ressentir les sensations de la jeune femme en cet instant. Est-ce que son cœur s’était emballé ? C’était possible, sauf qu’il ne pouvait pas en avoir la certitude comme avant. Même si le jeune homme n’avait pas besoin de ses pouvoirs pour aimer Jane, pour la considérer comme son âme sœur, c’était quand même bien plus agréable de les avoir. Ils lui manquaient grandement. Mais bon, il n’avait pas vraiment d’autre choix que de se faire à l’idée qu’il n’allait pas pouvoir les retrouver. Quoi qu’en fait, Jane avait lancé sa réflexion bien plus loin que lui.

Ils étaient en tout cas d’accord sur ce point, ils ne leur manquaient plus qu’une chose. Cela aurait été bien plus simple qu’ils parviennent à se retrouver comme maintenant avant qu’ils ne se retrouvent obligé – quoi que c’était Jane qui avait pris la décision – de boire la potion. Cependant, Edward n’avait pas spécialement envie de revenir sur le fait qu’ils auraient dû être vraiment ensemble depuis plusieurs semaines déjà, qu’il avait merdé sur toute la ligne avec Perséphone. Il ne voulait pas songer à ce genre de chose, ils n’avaient plus à se soucier de ça maintenant, ils pouvaient vraiment être ensemble. Alors que Jane lui expliquait qu’elle avait donc réfléchit à la question, Edward se leva pour remettre ses vêtements sur son corps. C’était qu’il commençait quand même à avoir un peu froid dans cette cabane qui n’avait quand même pas grand-chose de bien accueillant.

« Tu as un sorcier dans la poche pour nous faire ce genre de potion ? »

Edward avait vraiment envie de retrouver ses pouvoirs, il pensait pouvoir faire sans – et s’il n’avait pas le choix il le ferait – mais quand même. Sauf que la sorcière qui avait concocté une potion pour les séparer n’allait évidemment pas s’arranger pour les relier de nouveau. Et en dehors de Perséphone, Edward ne connaissait pas de sorcier. Enfin si, sauf qu’il ne savait pas qu’ils en étaient. C’était que la plupart des créatures ne criaient pas tout haut qu’ils en étaient, quand on avait connaissance des Hellsing c’était normal.

« Ça me manque de plus te ressentir. » Même s’il y avait encore quelques sensations, cela n’avait quand même rien à voir avec ce qu’ils vivaient avant. Ça manquait grandement de chaleur tout ça. Quand Edward passait ses doigts sur la peau de la jeune femme, ce qu’il fit en cet instant, il n’y avait plus cette agréable chaleur qui traversait son échine. Et ça le frustrait vraiment de ne pas sentir ses sensations à elle, ses émotions. Ils avaient pris trop l’habitude de ne pas avoir besoin de se parler pour savoir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 8 Mai - 13:21


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Q

uand Edward se releva pour enfiler de nouveau ses vêtements, Jane fit de même (allez savoir s'ils allaient les garder bien longtemps sur eux, mais ça c'était une autre affaire). Il est vrai que le froid commençait à se faire ressentir, à l'intérieur de cette cabane, et c'était d'autant plus frustrant que Jane savait pertinemment que, avant, elle n'aurait rien éprouvé du tout de cette gêne provoqué par le froid, parce que la proximité de son corps avec celui de son âme sœur engendrait une chaleur semblable à celle d'un feu ardent, dont elle n'avait plus que le souvenir, à présent. Oui, décidément, ses pouvoirs lui manquaient. Elle savait qu'elle saurait être heureuse sans, comme elle l'était à présent, tout simplement parce qu'elle était dorénavant au clair avec elle-même, ses sentiments, et même son avenir (ce qui, quelques heures plus tôt, n'était absolument pas le cas), mais elle avait l'exigence de tout vouloir. Quand on avait goûté à leurs pouvoirs, il devenait bien difficile de s'en passer, c'est certain. Alors elle voulait qu'ils trouvent une solution. Simplement, c'était simple de courir après une potion qui leur rende leurs aptitudes, mais ce n'était pas comme s'ils allaient être dans la capacité de la confectionner eux-mêmes, et en effet, Jane n'avait pas de sorcier sous la main. Il y avait bien Arseliann, qui lui avait avoué en être une, mais Jane se voyait mal la mêler à leurs histoires, d'autant que, si l'on se fiait au temps qu'il avait fallu à Perséphone et à son cousin pour les "libérer" de leurs dons, le processus inverse pourrait bien être tout aussi laborieux. Non, elle n'avait pas de sorcier à soudoyer pour la peine... à moins, qui sait, qu'elle parvienne à convaincre le cousin de Perséphone, qui serait, en termes d'aptitude, le mieux placé pour leur rendre ce service... sauf qu'il n'avait aucune raison de trahir sa cousine, il faudrait trouver un motif digne de ce nom, pour cela. Elle refusait de ne pas tenter quelque chose, quoi qu'il en soit, parce que, bordel.

-Ça me manque, à moi aussi
, affirma-t-elle dans un léger sourire un peu contraint. J'ai l'impression de ne plus ressentir les choses qu'à moitié... Et pour l'avenir, elle ne savait pas où ça les mènerait. Ils avaient tant été en osmose jusqu'alors que, avec ses pouvoirs, Jane aurait été certaine qu'Edward ne change jamais d'avis, que sa décision d'aujourd'hui serait sa décision de toujours. À présent, la suite était plus incertaine. Ça doit bien se trouver, non, un sorcier capable de ça ? ajouta-t-elle plus dans l'espoir de s'en convaincre elle-même. Elle poussa un léger soupir. Enfin. Je m'en passerai si on a pas d'autres choix. Elle n'allait pas attendre après une hypothèse pour enfin mener la vie qu'elle désirait, c'était hors de question. Elle planta son regard dans celui de son âme sœur. Du moment que je n'ai pas à me passer de toi.

code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 8 Mai - 14:07

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Ressentir les choses à moitié, c’était exactement la sensation qu’avait Edward également. Il ressentait ses sensations, il aimait le contact de la peau de Jane contre la sienne, mais ça n’avait rien à voir avec ce qu’ils vivaient autrefois. Quand on avait goûté une fois à ce qu’ils ressentaient avec leur lien de myrihande, il était évident qu’ils ne parviennent pas à s’en passer. C’était si intense et incroyable. Le jeune homme se sentait vraiment frustré de ne pas pouvoir ressentir la même chose que Jane, de ne pas tout partager avec elle. Au moins, ils étaient d’accord sur ça. Il était évident que les deux jeunes gens ressentaient toujours la même chose, parce qu’ils avaient le même caractère. Il se ressemblait bien plus que ce qu’ils avaient voulu accepté pendant un temps, ils étaient des âmes sœurs bien avant l’incendie de cette maison. Ils avaient simplement eu besoin de cet incendie, de ces quelques mois à se détester encore avant de se rendre compte qu’ils n’étaient rien l’un sans l’autre. Ils n’avaient donc pas vraiment le choix de trouver un sorcier capable de les aider. Parce qu’ils avaient eu « besoin » d’un sorcier pour la potion de départ, il était évident qu’ils n’allaient pas pouvoir s’en passer pour la suite. Mais c’était plus facile à dire qu’à trouver.

« Au pire on passera une petite annonce. »

Affirma-t-il sur le ton de la plaisanterie. Edward n’avait aucune envie de broyer du noir simplement parce qu’ils ne savaient pas s’ils pourraient récupérer leur pouvoir. Ça leur manquait grandement, ils en ressentaient le besoin, mais en même temps ils pouvaient parfaitement s’y passer. Edward savait qu’il préférait ressentir les émotions de Jane, que la chaleur de leur contact lui manquait grandement, mais il pouvait très bien se contenter de ce qu’il avait. Parce qu’il avait enfin la possibilité de vivre simplement avec Jane et sur ce point, ils étaient de nouveau d’accord. Finalement, ils avaient peu de raison d’être en conflit quand ils ne se mettaient pas eu même des bâtons dans les roues.

« Finalement… » Reprit-il, un sourire en coin sur le visage et son habituel air taquin. « Je ne sais pas vraiment si je vais être capable de me contenter de ça. »

Puisqu’elle n’avait pas manqué de brider sa réaction à son discourt qui venait du cœur quand même – même s’il ne l’avait peut-être pas dit dans les bonnes circonstances – Edward ne voyait pas pourquoi il répondrait favorablement aux propos de son âme sœur. Même si bien sûr, il pensait exactement comme elle. Le mieux serait qu’ils retrouvent leurs pouvoirs, bien sûr, mais s’ils ne pouvaient pas l’espérer, alors il ferait avec. Parce que dans tous les cas, Edward ne pensait pas être plus heureux qu’en cet instant présent alors qu’il pouvait enfin envisager un avenir normal en compagnie de celle qu’il avait épousé en cachette de tous. Ils avaient bien trop attendu, ils n’avaient pas besoin de le faire plus. Ils pouvaient simplement espérer un petit bonus.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 8 Mai - 14:28


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane esquissa un nouveau sourire amusé (elle souriait définitivement beaucoup, depuis tout à l'heure, ses zygomatiques allaient finir par la faire souffrir, à ce rythme, mais en même temps, ça faisait vraiment du bien de pouvoir savourer pleinement l'existence sans se poser mille et une question et sans avoir le sentiment qu'il n'existait pas d'issue heureuse) au propos d'Edward. Elle les visualisait en train de placarder des affiches dans le village : "Myrihandes cherche sorcier ou sorcières qui a que ça à foutre pour leur rendre leurs pouvoirs"... Ce serait bien que ce soit si simple, n'empêche, parce que concrètement, la jeune femme ne savait pas trop comment ils allaient se débrouiller. Mais ils verraient bien... même pour ça, ils avaient le temps. Oui, ce serait une bonne chose que de retrouver leurs pouvoirs, excellente, même, parce qu'ils en avaient besoin, quelque part, mais ils avaient au final moins besoin de leurs pouvoirs respectifs que l'un de l'autre, et pour l'heure, ils s'avaient l'un l'autre, c'était déjà beaucoup, même énorme, quand on y réfléchissait, parce que l'air de rien, ils partaient de loin, tous les deux.

Le sourire de Jane se dissipa légèrement quand Edward affirma que, finalement, il ne pourrait peut-être pas se contenter uniquement de ce qui les attendait. Bien sûr, elle savait pertinemment qu'il la taquinait, et c'était par ailleurs un juste retour de baton pour le peu de crédit qu'elle avait donné (verbalement, du moins) à sa grande déclaration de tout à l'heure, même si elle en avait savouré chaque mot, mais quand même, elle ne goûta qu'en partie à la plaisanterie. Peut-être parce qu'une partie d'elle craignait en effet de ne pas entièrement suffire à son âme sœur si elle n'avait pas ses pouvoirs. Quand on était habitué, comme eux, à se prendre sans cesse un nouveau truc sur la tronche quand une autre situation semblait se résoudre, ces craintes n'étaient pas complètement illégitimes.

-Petit con, va.
répliqua-t-elle sans le lâcher des yeux, d'un ton qui ne pouvait pas laisser supposer une seule minute qu'elle était sincère. L'insulter était une vieille habitude. Penser ses insultes était une habitude perdue de longue date, par contre. Franchement, qu'est-ce que tu pourrais vouloir de plus que moi ?

Mis à part ses pouvoirs, cela va sans dire. Au fond, si elle s'exprimer elle aussi sur le ton de la taquinerie, elle s'interrogeait un peu quand même. S'il y avait des tirs à corriger, il valait mieux que ce soit maintenant que lorsqu'il serait trop tard. Ceci dit, elle voulait penser que leurs réflexions, même s'ils ne pouvaient plus que les deviner, restaient communes, et Jane, pour sa part, ne pouvait que désirer Edward parce qu'il était le seul à savoir la combler sur tous les plans, parce qu'ils étaient bien plus proches de caractère qu'ils ne l'avaient jamais admis avant de se rapprocher pour de bon, et parce qu'elle avait sans doute toujours voulu ce moment depuis le tout premier instant, même si cette pensée était alors inconsciente.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 8 Mai - 15:19

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Les insultes n’étaient pas nouvelles entre Jane et Edward. Ils avaient pris la peine de s’insulter de nombreuses fois avant même d’envisager qu’ils puissent avoir des sentiments un tant soit peu positifs l’un pour l’autre. Le jeune homme n’était donc pas étonné que la jeune femme l’insulte aussi directement après sa remarque, en même temps il avait bien cherché. D’ailleurs, le fait que son sourire en coin n’avait pas quitté son visage en disait long sur la manière dont il prenait la chose. Il n’allait pas s’offusquer parce qu’elle le traitait de petit con – quoi qu’il ne se trouvait pas petit quand même – alors qu’il le méritait bien. Il l’avait cherché après tout, comme il le faisait souvent. Ses yeux ne quittaient pas ceux de son âme sœur, alors qu’il attendait qu’elle réplique encore quelque chose. Ce qu’elle fit donc, en lui demandant ce qu’il pourrait vouloir de plus qu’elle. Quelle question… rien évidemment. Le jeune homme ne pouvait pas désirer plus qu’elle, même s’il n’avait pas été bien doué pendant un long moment. Il avait vraiment mis trop de temps à prouver à son épouse qu’elle était la seule dont il avait besoin. Mais maintenant, ils avaient vraiment la possibilité de vivre ce qu’ils avaient à vivre tous les deux, sans se soucier de quoi que ce soit d’autre. Edward ne répondit pas de suite à la jeune femme, se contentant de garder ses yeux plongés dans les siens. Il réfléchissait en fait à ce qu’il pouvait bien répondre. Non pas qu’il ne puisse douter une seconde de la vraie réponse qu’il pouvait donner, du fait qu’il n’y avait personne capable de le rendre plus heureux que son épouse. Mais en même temps, il pouvait quand même la taquiner encore un petit peu.

« Je suis certain que je peux trouver un tas de truc. » Affirma-t-il donc, un grand sourire sur le visage, avant de s’approcher de son âme sœur et de venir s’emparer de ses lèvres. « Franchement, je ne veux rien de plus que toi. »

Son ton était bien plus sérieux à présent. C’était sympa les taquineries, mais bon, Edward avait besoin d’être sérieux quand même avec son épouse. Il l’aimait plus que tout et il avait juste besoin d’elle dans sa vie. Elle le comblait complètement et il espérait qu’elle n’avait pas besoin de plus que lui non plus, qu’il le comblait parfaitement aussi. Ils avaient vraiment mis beaucoup de temps avant de s’en rendre compte, avant de se l’avouer, mais maintenant qu’ils le savaient Edward n’avait aucun doute. Même s’il n’avait pas été des plus doués quand même.

« Avec un peu de chance, nos pouvoirs vont revenir tout seul. »

On ne pouvait pas vraiment dire que les myrihandes avaient vraiment eu de la chance dans leur vie, ils avaient un peu accumulé les emmerdes. Mais en même temps, la plupart de leurs ennuis venaient en grande partie du fait qu’ils étaient incapable de profiter de la vie qui s’offrait à eux.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3515

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 8 Mai - 15:51


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
M

ême si Edward ne mit que quelques secondes à lui répondre, elle trouva le temps bien plus long que cela. Elle savait qu'il n'allait sans doute pas passez à côté de l'occasion de lui adresser une nouvelle pique, et elle attendait surtout d'en connaître la nature, tandis que le jeune homme faisait mine de réfléchir, mais au final, il aurait pu faire bien pire, se contentant d'affirmer qu'il était convaincu de pouvoir trouver un tas de trucs. Elle songeait à répliquer que ça, ça voulait bien dire qu'il ne lui trouvait pas d'équivalent, mais elle n'eut pas le temps de prononcer le moindre mot - et ce n'était pas pour lui déplaire - car les lèvres du jeune homme étaient venues se déposer sur les siennes, avant qu'il n'ajoute qu'il ne voulait rien de plus qu'elle. En guise de réponse, sa manière à elle de lui retourner le compliment, elle lui rendit son baiser. Elle n'en pensait pas moins, elle aussi n'avait absolument besoin de rien d'autre. Ça avait été lui depuis le début, c'était si évidemment lui que le cacher était absurde, et ce serait lui pour toujours, lui et personne d'autre, puisque son absence faisait sa vie inutile et sa présence faisait sa vie comblée, il faudrait qu'elle soit bien idiote pour éprouver le besoin d'autre chose, elle avait, en cet instant précis, tout ce qu'elle pouvait désirer le plus. Oui, l'absence de leurs pouvoirs était l'ombre au tableau, mais tant pis. Sans elle, peut-être qu'ils n'en seraient pas là, sans elle, peut-être qu'ils n'auraient jamais sauté le pas, parce qu'ils avaient maintenant la certitude que leur ancienne condition de myrihandes ne décidait pas des sentiments qu'ils avaient l'un envers l'autre. S'il fallait vraiment en passer par là, alors tant pis. Elle préférait être une simple humaine (et libéré du collimateur des Hellsing au passage) et l'avoir lui que de garder ses pouvoirs et vivre dans le déni de ses sentiments.

-La chance ? C'est quoi, ça ?
demanda Jane en plaisantant.

Il faut dire que la chance leur avait rarement souri, à l'un comme à l'autre, si bien qu'attendre après elle n'était pas vraiment la meilleure des options, même si Jane apprécierait vraiment que les choses puissent si simplement se résoudre. Non, ils n'avaient jamais eu de chance, et même maintenant, ce n'était pas la chance qui leur permettait de vivre leur histoire au grand jour, c'était leur volonté (ou pas, le fait que Perséphone découvre l'alliance d'Edward, c'était une chance, quelque part, mais elle préférait ne pas le savoir, ça, en fait). Jane déposa un nouveau baiser sur ces lèvres qu'elle ne se lasserait jamais d'embrasser.

-Alors ! Qu'est-ce que tu dirais de faire un truc complètement dingue ? Comme m'inviter à dîner, par exemple ?
répondit-elle d'un ton amusé, mais sérieux. Faire un vrai truc de couple, en public. Ce qu'ils n'avaient jamais pu faire jusque là.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1640

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 8 Mai - 16:46

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
C’était évident qu’ils pouvaient difficilement compter sur la chance tous les deux. Les Myrihandes n’avaient pas vraiment eu de « chance » ces dernières années, ils avaient même plutôt cumulé les emmerdes. Mais en même temps, il l’avait peut-être cherché aussi. Maintenant qu’ils se contentaient de vivre pour eux, sans entraîner plus personne dans leurs histoires, ils allaient peut-être avoir un meilleur karma. Le jeune homme avait bien envie de croire que leur situation pouvait s’arranger elle-même, qu’ils pouvaient retrouver leurs pouvoirs sans n’avoir rien à faire du tout. C’était sans doute bien trop utopique, mais tant pis. Pour une fois, Edward avait vraiment envie de l’être un peu. Pour une fois, le jeune homme avait envie de croire en une potentielle bonne étoile. Ils le méritaient à force non ? Non… bon tant pis. Cela n’enlevait en rien le fait que le jeune homme avait quand même le sentiment d’être sur un petit nuage, même s’il n’avait pas ses pouvoirs. S’ils pouvaient retrouver leurs sensations d’avant, ils seraient parfaits. Mais même sans, le jeune homme considérait qu’ils étaient parfaits quand même. Parce qu’ils étaient ensemble et c’était ce qu’ils attendaient depuis vraiment longtemps. Quand le myrihande posait ses lèvres sur celles de son épouse, quand elle lui offrait des baisers, il n’y avait plus cette culpabilité qui le rongeait de l’intérieur. Il ne craignait plus de devoir se passer de ces contacts pendant un moment, parce qu’ils n’auraient pas l’occasion de se voir. Ils n’avaient aucune raison de ne pas se voir. Et maintenant, ils pouvaient même faire des trucs de dingues en effet, comme le proposait Jane. Edward ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle lui demande de l’inviter à diner. Mais c’était vrai qu’ils pouvaient vraiment tout faire comme il le voulait.

« Aller diner comme un vrai couple ? » Répondit-il sur le même ton amusé que la jeune femme, avant de venir une nouvelle fois poser ses lèvres sur les siennes (bordel, il ne s’en lasserait jamais). « On a jamais fait ça. Tu crois qu’on va en être capable. » Cela faisait techniquement un moment qu’ils étaient ensemble, un moment qu’ils portaient leurs alliances – qu’Edward portait à présent à son doigt d’ailleurs – mais ils n’avaient jamais agis comme un vrai couple. Ils n’avaient jamais pris la peine de sortir ensemble, de s’afficher en public, parce que c’était quelque chose qu’ils ne pouvaient pas faire avant. Ils se contentaient, jusqu’à présent, de se terrer où ils le pouvaient (dans cette cabane par exemple) et de se retrouver comme ils savaient si bien le faire. « C’est que… je ne sais pas vraiment si je suis capable de me tenir en public moi. »

Un sourire en coin qui en disait long sur ce qui pouvait traverser l’esprit du jeune homme s’afficha sur son sourire. En effet, ils avaient bien trop souvent l’habitude de se laisser porter par leurs bestialités. Quoi que maintenant qu’ils n’avaient plus de pouvoir, les sensations étaient différentes. L’envie toujours là bien sûr – ils venaient de le prouver après tout – mais c’était plus contrôlable.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. [PV : érèbe]
» L'avenir appartient à ceux qui s'lèvent à l'heure où j'me couche ♦
» L'avenir appartient à ceux qui rêvent trop. (Abeille)
» L'avenir n'est interdit à personne
» Cassiopée | L'avenir appartient à ceux qui se lèvent à l'heure où je me couche.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Forêt-