Partagez | 
 

 L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 12 Juin - 11:24


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
O

ui, bien sûr, Jane savait bien que si son âme sœur lui parlait de se rendre au laboratoire, ce n'était pas tant parce qu'il en nourrissait l'envie soudaine ou qu'il avait des affaires à y récupérer (pour y avoir vécu, Jane savait que les affaires qui s'y trouvaient appartenaient quasi intégralement à Perséphone et son cinglé de cousin), n'empêche que la jalousie savait affleurer à ces simples mots. Ils ne pouvaient pas se leurrer, bien sûr, à un moment ou à un autre, Jane reverrait sans doute Léo, et Edward reverrait sans doute Enjolras. Notre terre était bien trop petite pour que l'inverse puisse réellement être envisagé. Mais la jeune femme préférerait, c'est une certitude, car quand bien même elle se pensait largement supérieure à celle qui fut sa rivale et qu'elle avait finalement supplantée, mais quand même, il n'avait pas envie que la pensée même du temps qu'il avait pu passer avec son ex petite amie puisse perturber l'esprit d'Edward. Il ne lui infligerait pas ça, disait-il, elle lui en savait gré. Comme elle-même n'avait pas particulièrement envie d'infliger une telle chose à son époux. Jane préféra ne pas commenter directement quand Edward fit remarquer que, tout de même, elle ne pouvait pas douter d'elle. Sa fierté légendaire l'en empêchait forcément. Oh oui, Jane était fière comme un paon, et sûre d'elle dans une grande majorité de situations. Mais quand on en venait au domaine singulier et incontrôlable des sentiments, c'était une autre affaire. Si, elle doutait. Tout simplement parce que la crainte singulière d'être abandonnée affleurait à chaque instant, n'était jamais bien loin de son esprit. Elle n'avait peut-être pas ce supplément de fierté pour ne pas douter, en vérité, effectivement. Par contre, elle en avait suffisamment pour ne pas vouloir le reconnaître en ces termes.

- Pourquoi je douterais, hein ?
demanda-t-elle, répondant au sourire en coin de son âme sœur par un autre, appréciant la caresse tendre de sa main sur sa joue, le genre de gestes simple et affectueux qui savaient la faire frissonner toute entière. Tu ne trouveras jamais personne au monde qui te conviennes mieux que moi, je sais que j'ai pas de souci à me faire. Ou pas. De toute façon, je suis bien la seule à pouvoir supporter ton sale caractère. Ça, clairement, ce n'était pas le cas, Perséphone avait eu l'air de bien le supporter, en tous cas. D'un autre côté, il montrait de lui auprès d'elle un visage qu'elle voulait croire ne pas avoir été l'exact reflet de sa personne. Tu perdrais beaucoup trop si tu me perdais. ajouta-t-elle, mettant en l'occurrence à contribution tout ce qu'elle possédait de fierté.

Sans rien ajoute, elle approcha un peu plus son visage du sien et embrassa ses lèvres de nouveau. Un baiser comme celui-là pouvait conclure n'importe quel débat à ses yeux... parce qu'il ne pouvait pas renoncer à de telles marques d'affection, n'est-ce pas ? Elles n'auraient jamais la même saveur de la part d'une autre, pas vrai ?


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 12 Juin - 12:25

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Pourquoi devrait-elle douter en effet ? Il n’y avait aucune raison de le faire après tout. Jane et Edward étaient fait l’un pour l’autre, ils avaient mis énormément de temps avant de s’en rendre compte, de l’accepter et de parvenir à le vivre pleinement. S’ils avaient pris conscience de tout cela dès le début, les choses auraient été bien plus simples. Mais apparemment, ils n’étaient pas vraiment faits pour les choses simples, bien au contraire. Ils aimaient se compliquer la vie, mais finalement ils parvenaient quand même à trouver un certain équilibre. Edward voulait croire en tout cas qu’ils l’avaient trouvé, qu’ils étaient enfin parvenu à cette vie qu’ils ne méritaient sans doute pas après tout ce qu’ils avaient fait. Alors non, Jane n’avait pas de quoi douter. Même si le jeune homme ne pouvait pas cacher que s’il devait croiser Perséphone, cela ne serait vraiment pas évident. Parce qu’il culpabilisait quand même de tout le mal qu’il lui avait fait (plus encore juste avant de la quitter d’ailleurs, ou plutôt qu’elle le quitte dans les faits). Mais rien ne pouvait faire changer sa décision de toute façon, c’était Jane qu’il aimait. C’était elle qui lui convenait, c’était elle son âme sœur. Elle n’avait donc rien à craindre, même s’il comprenait ce qu’elle ressentait. Lui non plus n’avait aucune envie de savoir son épouse croiser son ancien amant, parce qu’il se doutait qu’elle ressentait la même chose pour lui que ce qu’il était capable de ressentir pour Perséphone. Et puis, il était jaloux tout simplement. Ce type avait cru pendant un temps posséder celle qu’il avait eu envie, au plus profond de son âme, posséder depuis toujours. Le sourire d’Edward s’agrandit quand il entendit les propos de la jeune femme, son regard plongé dans le sien. Il aimait entendre qu’elle était celle qui lui convenait parfaitement et qu’elle n’avait donc pas de soucis à se faire. Parce que c’était vrai, elle n’avait aucune raison de s’inquiéter, même si elle le faisait quand même. Mais les déclarations qu’elle lui faisait et qui le touchaient vraiment, se transformèrent en nouvelle pique bien placée.

« Parce que tu penses que quelqu’un est capable de supporter le tien de caractère à part moi ? »

Bon, Leopold sans doute. Après tout, Perséphone et Leopold n’avaient pas eu trop de mal à les supporter pendant un temps. Mais tout comme Edward n’avait pas été complètement lui-même auprès de son ancienne petite-amie, il osait croire que c’était le cas de Jane aussi. Le jeune homme prenait beaucoup sur lui à l’époque, il se sentait vraiment lui-même que quand il se trouvait auprès de Jane. Et plus encore quand elle affirmait qu’il perdrait bien trop s’il devait la perdre elle, avant de venir déposer ses lèvres sur les siennes. Ces lèvres qu’il adorait embrasser, ces lèvres qu’il ne pourrait pas renoncer un instant. Oh oui, il perdrait beaucoup trop. Edward n’avait pas vraiment besoin de rentrer dans le débat de toute façon, il était entièrement d’accord avec elle. Elle était la seule qui lui convenait vraiment, elle était la seule qu’il avait envie d’avoir toujours auprès d’elle et il souffrirait de la perdre (comme il avait cru être le cas avant).

« Tout ça parce que tu as besoin d’un homme fort pour t’aider à transporter tes affaires. »
Répliqua-t-il alors, retirant un peu du romantisme de ces propos en quelque mot.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 12 Juin - 12:45


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane ne perdit en rien son sourire quand son interlocuteur lui fit remarquer que le sien, de caractère, n'était pas franchement mieux, et qu'il n'y avait pas davantage d'individus pour pouvoir le supporter. Elle ne l'avait pas volé, c'est certain, et ce qu'on pourrait prendre pour un proche s'entendait davantage à son oreille comme un réel compliment. Certes, elle avait un caractère absolument imbuvable, mais elle aimait l'idée de n'être ainsi compatible qu'avec une seule personne au monde, c'était l'assurance que rien n'altérerait jamais ce qu'ils partageaient, qu'il n'y aurait jamais personne pour rivaliser avec leurs sentiments respectifs, qu'ils formaient vraiment un tout unique et indivisible, et que personne ne pouvait ne serait-ce que tenter de rivaliser avec cela. Oui, personne ne pouvait supporter son sale caractère fier, impulsif, incertain, égoïste, sinon lui, et ça lui allait très bien. Même Léo ou Connor avant lui ne l'auraient pas réellement supportée s'ils avaient vu d'elle son vrai visage, mais Jane s'était efforcée de le dissimuler derrière un masque différent. Elle ne s'était pas vraiment présentée sous le jour qui était pourtant sa vraie nature auprès d'eux, parce qu'elle avait su que sa vraie nature les ferait fuir, et pour cause, une telle nature ne pouvait convenir qu'à son parfait alter égo. Et leur proximité de cœur, d'âme et de corps ne faisait jamais que se confirmer quand leurs lèvres se déposaient l'une sur l'autre. Il pouvait se contenir tant d'émotion et de sensualité dans un seul baiser ! Qui d'autre pourrait être capable de la faire vibrer à ce point ? D'emballer son cœur de cette manière ? Train fou et inarrêtable. Ils n'étaient pas parfait, ni l'un ni l'autre, en tant qu'individu, mais ils savaient au moins former un tout d'harmonie et de compatibilité.

-C'est ça, oui
, répondit-elle aux propos de son âme sœur, qui avait eu la très bonne idée de balayer tout romantisme de leur conversation en une phrase seulement, et c'était loin de lui déplaire. Point trop n'en fallait, tout de même. C'est quand même malheureux d'avoir autant de muscles et de les mettre si rarement à contribution. Quoi qu'en réalité, il n'avait eu de cesse de lui prouver, depuis leur toute fraîche officialisation, qu'il savait parfaitement faire usage de cette musculature à laquelle elle ne pouvait que prétendre être insensible. Ce qui n'empêchait pas Edward d'être une feignasse dans plusieurs autres domaines. Pauvre femme fragile que je suis, tu penses bien que je n'en serais pas capable toute seule, ajouta-t-elle, qui tenait bien évidemment, avec de tels propos à en venir quelque part en particulier. Tu as les muscles, moi le cerveau, on peut pas tout avoir, que veux-tu.

Et bien sûr, c'était parfaitement faux. Jane n'était ni sportive, ni réellement très intelligente (ouais, elle avait tout pour elle).



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 12 Juin - 14:29

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Ils pouvaient parfaitement passer d’une discussion parfaitement romantique à des piques de plus en plus grosses adressées à l’un et l’autre. C’était comme cela, c’était ce qui faisait le piment de leur relation. Edward et Jane n’avaient pas besoin de prétendre être quelqu’un d’autre quand il se trouvait ensemble, ils se contentaient juste d’être eux même. Et le romantisme, c’était bien un peu, mais pas trop non plus. Ce n’était pas comme s’ils avaient besoin de se faire des tonnes de déclaration pour savoir qu’ils tenaient sincèrement à l’autre, qu’ils s’aimaient. Ils avaient prouvé un nombre incalculable de fois que c’était le cas. Alors oui, c’était particulièrement agréable d’entendre certain propos, mais ils n’avaient pas besoin de tourner constamment autour. Et puis, c’était bien trop tentant pour Edward de taquiner sa femme. Dans tous les cas, Edward avait l’intention d’aider Jane à déménager ses affaires jusqu’à la demeure de la famille Baker, mais il pouvait tourner ça à son avantage après tout. Il pouvait affirmer qu’elle avait simplement besoin de son aide et qu’il acceptait parce qu’elle serait bien incapable de s’en sortir sans lui. Alors qu’en réalité, il n’était de toute façon pas question qu’il la laisse s’en charger toute seule. Et pas seulement parce qu’elle pouvait très bien croiser son ancien amant, surtout parce que c’était juste normal. Sauf que les trucs normaux pour un couple, devenaient toujours particuliers pour eux. Edward leva les yeux au ciel quand Jane affirma que c’était un comble d’avoir une telle musculature et de ne pas l’utiliser. Comme si elle ne savait pas qu’il était capable de l’utiliser en de parfaite circonstance. Mais le jeune homme voyait bien où ce qu’elle voulait dire par là, il était un fainéant de première ordre et il ne s’en cachait pas du tout. A quoi bon passer son temps à bosser quand il pouvait profiter de la vie en toute circonstance hein ? Ce n’était pas de sa faute s’il avait été particulièrement aidé par la nature (modestie quand tu nous tiens). Le jeune homme se mit cependant à sourire quand elle reprit la parole, se qualifiant elle-même de pauvre femme fragile qui avait besoin d’aide. Il savait parfaitement qu’elle ne disait pas cela pour ça, qu’elle devait avoir une bonne raison de se rendre sur ce terrain-là. Et elle le confirma en affirmant qu’il avait les muscles et elle le cerveau.

« D’accord… un point pour toi. »
Il n’avait pas besoin de se montrer vexer par cette remarque, il savait qu’elle ne le pensait pas du tout. Mais bon quand même, sa fierté prenait quand même un sacré coup. Sauf qu’en dehors de dire qu’elle se fourvoyait, il n’avait pas vraiment grand-chose à répliquer. Alors autant jouer sur un autre terrain. Le jeune homme passa son bras autour du cou de la jeune femme, tout en continuant de marcher (comme c’était agréable de ne plus avoir besoin de se cacher). « Avoue que tu les aimes mes muscles. Ils sont carrément irrésistible. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 12 Juin - 14:46


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane afficha un sourire triomphant quand son interlocuteur lui reconnut la véracité de ses propos. Ces "points" ne valaient finalement pas grand-chose sur l'ensemble de leurs joutes verbales, mais ils étaient toujours bon à entendre, c'est certain. En même temps, sur plusieurs points , il ne pouvait effectivement pas lui donner tort, loin de là. Il est certain qu'il n'avait pas pour habitude de se donner beaucoup de mal à l'ouvrage. Ça lui arrivait dans certaines circonstances - celles dont Jane n'avait absolument pas à se plaindre, évidemment - mais ce n'était pas de celles-là, qu'elle parlait. Bon, pour ce qui était de son prétendu intellect qui transcendait la musculature de son époux, Jane n'en était pas aussi convaincue qu'elle le prétendait, ne se pensant pas hyper intelligente, même si elle voulait croire ne pas être plus débile que la moyenne (un minimum... hum... de fierté, tout de même), mais elle appréciait qu'il ne daigne pas la contredire sur ce point. Qu'il ne daigne pas la contredire du tout, même. En même temps, tout n'était pas à jeter dans son propos, puisqu'elle n'avait pas manqué de vanter la musculature du jeune homme. En même temps, on pouvait difficilement faire l'impasse là-dessus. Jane mettait au défi quiconque de déclarer que son homme n'était pas hyper bien foutu, et elle en éprouvait une satisfaction d'autant plus grande que d'être celle qui pouvait profiter pleinement de ce corps là quand les autres ne pouvaient qu'en rêver - et encore, pas trop fort, sans quoi, elle serait bien capable de montrer les crocs. En fait, elle serait incapable de ne pas le faire.

-Je les adore.
répondit-elle, ce qui n'était pas forcément une bonne chose. Quand Jane accordait à Edward d'entendre ce qu'il avait envie d'entendre, c'était bien souvent à dessein, et cela devait l'inviter à se méfier. Et en effet, elle avait bel et bien quelque chose à l'esprit. Alors qu'il avait passé un bras autour de ses épaules (geste simple mais ô combien agréable à effectuer publiquement), elle même en avait passé un derrière son dos, et sa main disponible parcourait à présent la musculature du torse du jeune homme, au-dessus de son haut. Ouais, bon, il était sacrément bien foutu. C'est ce que je préfère chez toi, tu penses bien.

Bien sûr, il n'en était rien. Si elle ne pouvait pas prétendre être indifférente à son physique, loin s'en faut, il est certain que si leur relation n'avait dû reposer que sur ce critère des plus superficiels, elle aurait mis bien moins longtemps à tomber dans ses bras et à reconnaître la valeur de leurs sentiments (qui en auraient alors bien peu). Oui, même à l'époque où elle pensait le haïr, elle avait dû lutter intérieurement pour ne jamais admettre qu'elle le trouvait diablement attirant, physiquement parlant, mais il était plus qu'évident que leur relation était bien plus profonde (et irrationnel) que ça.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 12 Juin - 22:07

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Ils se promenaient dans la rue, ils avaient des gestes d’affection l’un envers l’autre, sans avoir besoin de se cacher à un seul instant. Et c’était tout bonnement agréable comme jamais. Ils n’avaient pas besoin de se cacher et Edward savait qu’il allait vite en prendre goût. Tout comme le fait qu’ils avaient une conversation tout simplement normale au milieu de la rue. Le jeune homme afficha un large sourire quand il entendit Jane affirmait qu’elle adorait ses muscles. C’était des paroles qu’il appréciait d’entendre, évidemment, même s’il se doutait que son âme sœur devait avoir en tête quelque chose pour affirmer ce qu’il avait envie d’entendre. Par ce qu’évidemment, il aimait entendre qu’elle adorait ses muscles. Il ne pouvait qu’aimer ça après tout, ça ne pouvait que flatter sa fierté légendaire. Il n’en fallait de toute façon pas grand-chose pour la flatter, mais c’était toujours agréable. Tout comme il aimait sentit sa main se poser sur son torse et parcourir ce dernier au-dessus de son haut. C’était un geste simple, mais c’était quand même le genre de geste qu’il ne pouvait qu’appréciait. Le moindre contact qu’ils avaient, il l’appréciait. Même si elle ne manqua pas de ponctuer ce contact avec quelques paroles. Edward ne pouvait évidemment pas croire une seconde qu’elle préférait sa musculature. Parce que si leur relation se reposait entièrement sur leur physique respectif – parce que niveau physique, Edward ne pouvait pas affirmer qu’il n’était pas indifférent à celui de son épouse – elle ne serait pas aussi forte que ce qu’elle était aujourd’hui. Ils n’auraient pas non plus perdu autant de temps dans ces enfantillages qui les avaient si longtemps séparés et ils ne se seraient pas posé autant de question.

« Je le savais. »
Rétorqua-t-il, dans un sourire en coin. Evidemment, il n’en savait rien en réalité, il se contentait simplement de poursuivre la discussion dans le même sens que Jane l’avait lancé. Et c’était, forcément, parce qu’il avait une bonne raison pour ça. Une manière pour lui de flatter lui-même sa fierté légendaire. « En même temps, tu n’es pas la seule. Elle préfère toutes mon corps de rêve. »

En soit, ce n’était pas entièrement flatteur pour lui, parce que cela signifiait qu’il n’avait rien à donner en dehors d’un corps de rêve – même si c’était déjà flatteur d’en avoir un, mais ça c’était lui qui le disait – et donc qu’il n’avait pas beaucoup de personnalité. Mais Edward fisait cela en grande partie dans l’espoir de titiller, une nouvelle fois, la jalousie de son épouse. Parce qu’ils se ressemblaient quand même énormément et sur ce point aussi donc, ils étaient particulièrement jaloux. L’idée que des hommes puissent poser leurs regards sur Jane ne lui plaisait pas du tout. Cela avait été une vraie torture quand elle était avec Leopold, quand il avait l’occasion de profiter de son corps. Ce corps qui ne devait lui appartenir qu’à lui, tout comme le sien ne lui appartenait qu’à elle. Autant que leurs âmes s’appartenaient l’un à l’autre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 12 Juin - 22:26


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
C

omme Jane avait prétendu plus tôt approuver le propos de son âme sœur pour mieux le contrarier, Edward faisait de même, à présent. C'est qu'ils ne faisaient définitivement pas semblant de se ressembler, tous les deux, ils avaient les mêmes caractères, et souvent la même façon de gérer les mêmes situations. C'était ce qui rendait leurs joutes verbales si équitables à chaque fois. Bon, en même temps, le jeune homme pouvait bien décider de l'approuver ne serait-ce qu'un peu puisque, de cette manière, il lui était donné d'admettre, encore et encore, combien son corps était parfait. Bordel, oui, c'était le cas. Contrairement à Jane, Edward n'avait pas la moindre raison de se sentir complexé, au point souvent que Jane se demandait s'ils savaient former un couple harmonieux, en apparence, lui l'homme physiquement idéale, elle la jeune femme plus petite que la moyenne, qui ne prenait jamais la peine de se coiffer ou de se maquiller et qui s'habillait toujours avec les premières nippes qui lui tombaient sous le nez. Mais bon, une fois encore, et contrairement à ce que laissait entendre leur conversation, le physique n'avait qu'une bien piètre importance à leurs yeux à tous les deux, c'était un supplément non négligeable, c'est sûr, mais ce qui comptait, c'était cette compatibilité totale d'âme et d'esprit qui était de ces évidences contre lesquelles il était impossible de lutter. Pour preuve, ils avaient vraiment essayé d'ignorer cette immense évidence, et voilà où ils en étaient. Ils auraient pu emprunter un chemin bien plus court pour en venir à cette évidence, mais quoi qu'il en soit, ils n'avaient pas pu lutter, parce que ça faisait partie d'eux, tout simplement, parce que ça ferait toujours partie d'eux quoi qu'il arrive. Quand Edward évoqua les autres filles qui elle aussi étaient folles de lui pour les mêmes raisons qu'elle, Jane serra les dents et se retint de justesse de s'écarter d'Edward uniquement pour la forme. Mais ce serait lui faire trop plaisir. C'était exactement ce qu'il attendait d'elle. Puisqu'il savait combien sa jalousie n'avait besoin que d'un rien pour se manifester dans toute son ampleur.

-Alors je vais être obligé de détruire ta belle gueule jusqu'à ce qu'elle n'intéresse plus personne pour pouvoir te garder à moi, dans ce cas.
répliqua-t-elle d'un ton qui avait bien un petit quelque chose qui tenait de la menace, même s'il y avait bien longtemps qu'elle ne s'en était pas prise physiquement à lui.

Son habitude de balancer des gifles à tout bout de champ était en train de se perdre. C'était presque triste, à bien y réfléchir. Non, elle ne ferait jamais ça bien sûr, mais ceci dit, elle aurait sans mal accepté qu'Edward soit ne serait-ce qu'un peu moins beau, pour la satisfaction de ne l'avoir qu'à lui, pour n'avoir à sentir le regard d'aucune concurrente se poser sur elle. Même s'il y avait quelque chose de flatteur que de savoir s'accaparer un homme que tant d'autres étaient susceptibles de lui envier.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Lun 13 Juin - 20:49

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Edward connaissait suffisamment son âme sœur pour savoir qu’il était en train de jouer énormément avec sa jalousie. Il ne fallait pas grand-chose pour qu’elle parte au quart de tour et honnêtement, le jeune homme la trouvait même assez calme finalement. Elle aurait très bien pu s’éloigner rapidement de lui et lui faire payer sa remarque, dont il ne pensait pas un seul mot évidemment. Bon, Edward ne pouvait pas mentir sur le fait qu’il savait qu’il avait un physique avantageux. Et en même temps, s’il avait des défauts, il ne le reconnaîtrait pas. Parce qu’il avait bien trop de fierté pour ça. Alors, il préférait se concentrer sur le fait qu’il avait un physique de rêve, même si en soit ça ne changeait pas grand-chose à son existence. Parce que dans tous les cas, il n’y en avait qu’une seule qui compterait à jamais. Et il n’en avait que faire des autres, de ce qu’elles pouvaient bien penser de lui. Il ne pourrait même pas dire s’il y avait une autre personne – en dehors de Perséphone, mais ce n’était vraiment pas le moment de reparler d’elle, ça ne serait sans doute jamais le moment – qui avait fait attention à sa belle gueule. Sans doute, il avait quand même eu des histoires dans le passé. Mais dans tous les cas, cela ne l’intéressait pas du tout. Il ne faisait qu’affirmer cela dans le but d’agacer Jane et il était persuadé, même si elle n’en montrait rien de prime abord, que ça marchait parfaitement.

Il en eu la confirmation quand la jeune femme affirma alors, d’un ton menaçant, qu’elle n’avait plus qu’à détruire sa belle gueule pour que personne ne puisse s’y intéresser. Edward trouvait cela amusant, même s’il ne pouvait quand même pas nier être un peu apeuré par ce qu’elle était capable de faire afin de le garder pour elle toute seule. Elle était particulièrement possessive, tout comme lui, elle était sans doute prête à tout pour ne pas le perdre. Elle l’avait démontré d’ailleurs, comme lui. Ils avaient tendance à aller dans l’extrême, ils ne faisaient jamais les choses à moitié. Bon, il ne pensait quand même pas qu’elle soit capable de mettre ses menaces à exécution, elle n’allait quand même pas le maltraiter de la sorte. Mais bon, elle pouvait faire autre chose. Elle savait faire plein d’autre chose, rien que pour se venger de ce qu’il était capable de dire pour la taquiner.

« Ma pauvre belle gueule, elle mérite pas ça. » Rétorqua-t-il donc, n’aillant aucune envie de se laisser « démonter » par les menaces de la jeune femme. Tout comme elle n’avait aucune raison de prendre au sérieux ses précédentes paroles. Parce que même si quelqu’un avait l’audace d’avoir des pensées particulière sur lui, cela lui était bien égal. « Je t’ai déjà dit que tu étais beaucoup trop violente comme fille. »

Ce qui était bien le cas, même si en réalité, ça ne dérangeait pas du tout Edward. Il ne pouvait pas affirmer qu’il adorait se prendre des gifles de la part de sa femme, mais quand même, ça faisait partie de son caractère. Et il adorait tout en elle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Lun 13 Juin - 21:08


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
T

andis qu'un sourire en coin s'affichait sur le visage de Jane, cette dernière devait tout de même reconnaître que, contrairement aux dire d'Edward, elle songeait que sa belle gueule n'aurait peut-être que ce qu'elle méritait si elle devait finir par être défigurée, tout comme Jane n'aurait également que ce qu'elle méritait si cela devait lui arriver également. Après tout, le don de la beauté pouvait-il être accordé à quelqu'un comme lui ? Si la nature était bien faite, sans doute pas. Heureusement, elle était mal faite et avait doté le jeune homme d'une gueule d'ange irrésistible. Oui, pour tous les supplices qu'il lui avait fait subir (et avait fait subir à d'autres), sa tête de beau gosse mériterait certainement d'être réduit à un amas informe de chair et de poudre d'os. Mais elle n'y tenait pas, et ça n'arriverait pas. Si elle ne pouvait pas garantir que ses poings ne finissent pas par la démanger à un moment donné (non mais sinon elle était très pacifique, comme fille), elle n'avait pas la moindre envie d'en arriver là, et savait qu'elle n'en avait pas besoin. Peut-être son âme sœur aurait-il plus d'une opportunité de lui être infidèle, mais elle était convaincue quoi qu'il en soit qu'il ne la trahirait, ne la tromperait jamais (quoique...). Aussi étrange cela pouvait-il sembler étant donné leur passé houleux, elle avait en lui une infinie confiance que rien ne saurait altérer, absolument rien. Elle ne perdit pas son sourire quand il lui fit remarquer (et ce n'était pas la première fois) qu'elle était bien trop violente. Elle était bien contrainte d'admettre que c'était vrai. Elle avait tendance à réagir au quart de tour, vive, impétueuse, et souvent bien trop extrême dans ses attitudes, mais elle n'avait pas l'intention de faire quoi que ce soit pour pallier à ces évidents défauts. Elle était comme elle était, et par ailleurs fière de qui elle était, même si certains de ses travers l'invitaient incidemment à se remettre en question... Mais pas maintenant.

-Ouais, tu l'as déjà dit, tu te répètes, tu deviens peut-être sénile.
répondit-elle d'un ton amusé. Mais t'as encore rien vu, tu sais. Je pourrais réduire cette terre à feu et à sang pour toi s'il le fallait. Elle avait conservé le ton léger qu'elle avait employé l'instant d'avant, il n'empêche que c'était entièrement vrai. Oui, elle en serait bien capable, en effet, s'il fallait cela pour le garder, pour ne jamais le perdre. Je me trouve beaucoup trop sage, en ce moment, en fait.

Mais à vrai dire, ça pourrait rapidement changer. Il ne faudrait pas grand chose pour cela, tout du moins, il suffirait d'une seule chose, dont elle n'avait pas encore l'ombre d'une idée pour le moment (et tout irait mieux si elle pouvait ne jamais savoir, mais on obtient rarement ce qu'on veut, dans la vie).



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Lun 13 Juin - 21:33

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Il l’avait déjà dit, mais il n’était pas sénile non. Edward aurait très bien pu répliquer quelque chose, mais c’était inutile. Parce qu’il savait, de toute façon, qu’il avait raison. Elle était vraiment bien trop violente comme fille, autant dans ses gestes que dans ses propos. Mais ce n’était pas un souci pour le jeune homme, bien au contraire. Parce qu’au final, ce n’était qu’une preuve de plus de l’affection que la jeune femme avait pour lui. Ils n’étaient pas forcément doués pour se montrer, mutuellement, leurs sentiments. C’était qu’ils avaient quand même tout à apprendre pour une relation stable entre eux. Edward se contentait, sans souci, de ces preuves. Si elle était jalouse, si elle avait envie de détruire son visage pour qu’aucune autre femme ne puisse en profiter, c’était bien qu’elle tenait énormément à lui. Il n’en doutait pas une seule seconde, évidemment. Tout comme elle n’avait aucune raison de douter des sentiments qu’il avait pour elle. Cela faisait un moment maintenant que les deux anciens myrihandes avaient connaissance de leurs sentiments respectifs, même s’ils avaient mis vraiment beaucoup de temps avant de se l’avouer à eux-mêmes, puis à l’autre. Mais maintenant c’était fait et ils n’avaient aucune raison d’être pudique à ce sujet. Edward prenait donc plutôt bien le fait que Jane affirme qu’elle était prête à tout réduire à feu et à sang pour lui, parce qu’il était capable de cela aussi pour elle. S’il le devait, un jour, il le ferait. C’était sans doute un peu extrême, mais ils étaient comme cela depuis toujours. C’était bien la preuve que leurs liens étaient vraiment plus forts que tout, même s’ils n’avaient plus la possibilité de ressentir ce que l’autre ressentait. Edward continua de sourire quand Jane affirma qu’elle se trouvait beaucoup trop sage en ce moment. En même temps, la jeune femme n’avait aucune raison de se montrer peu sage le concernant. Du moins, il n’en avait aucune idée, il ne savait pas qu’il y avait de nouveau une raison pour eux de ne pas pouvoir profiter pleinement de leurs vies à deux.

« J’aime bien quand tu es sages aussi. » Répondit-il dans un sourire en coin avant de venir déposer ses lèvres sur celle de son épouse. « Quoi que, ça dépend des moments. » Il laissait au bon soin de la jeune femme d’imaginer dans quelle situation il aimait qu’elle soit beaucoup moins sage. Quelque chose lui disait qu’elle n’aurait aucun mal à le deviner, puisqu’elle avait la même façon de penser que lui. Pour la simple et bonne raison qu’ils se ressemblaient énormément. « Mais tu n’imagines même pas ce que je serais capable de faire pour toi. »

Parce que Jane pouvait affirmer cela, c’était également possible pour lui aussi. Même s’il s’amusait énormément avec la jalousie de la jeune femme, il ressentait exactement le même genre de jalousie de son côté. Encore une fois, c’était parfaitement normal, ils étaient égaux tous les deux. Ils se ressemblaient, même s’ils avaient mis énormément de temps avant de s’en rendre compte et plus encore de l’accepter.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Lun 13 Juin - 21:53


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Q

uand Jane affirmait qu'elle se trouvait trop sage, ces derniers temps, elle ne mentait pas, c'était bel et bien ce qu'elle pensait, mais elle ne s'en plaignait pas vraiment, en réalité, car finalement, la raison qui avait fait qu'elle était si peu sage tout ce temps était celle au nom de laquelle elle s'était, l'air de rien, calmée, si contradictoire cela puisse-t-il sembler. Sa passion pour Edward l'avait menée à des extrêmes de cruauté et de mensonge, parce qu'elle était secrète, parce qu'elle était honteuse. Mais à présent, elle ne s'en cachait plus, alors oui, elle n'avait plus à se manifester d'une manière aussi violente. Il se pouvait bien que cela finisse par arriver de nouveau, elle n'était pas sans le savoir, mais pour l'heure, ce n'était sans doute pas un mal qu'elle puisse être considérée comme un tant soit peu sage. Ça signifiait, tout simplement, qu'elle se sentait bien, qu'elle avait enfin trouvé sa place et son équilibre, et pour cela, il lui avait seulement suffi d'assumer une bonne fois pour toutes des sentiments qu'elle éprouvait depuis toujours. Jane comprit sans mal le sous-entendu de son interlocuteur quand il affirma qu'elle n'était pas sage à tout instant, et qu'elle pouvait continuer ainsi, elle savait pertinemment à quels instants il faisait référence, et ils en avaient encore vécu un quelques minutes plus tôt. Dans ces circonstances-là, il est certain qu'elle ne saurait jamais se montrer autrement que dévergondée. Ça avait toujours été comme ça, avec Edward, et ça continuerait de l'être, car c'était dans ce genre d'instants que sa passion pouvait se révéler dans toute sa fougue et toute son impétuosité.

-Pourtant j'ai beaucoup d'imagination, tu sais.
répondit-elle quand Edward affirma qu'elle n'imaginait pas ce qu'il était capable de faire pour elle. À vrai dire, il en avait une assez bonne idée, et une idée qui lui plaisait énormément, c'est rien de le dire. Elle n'avait qu'à songer à ce qu'elle se sentait apte à faire pour li et s'imaginer que la réciproque était tout aussi vraie. Bien sûr, elle ne pouvait pas en être certaine à cent pour cent mais elle osait le croire malgré tout, c'était aussi ça qui devait les lier, après tout, une réciproque parfaite de sentiments. Mais vas-y, je t'écoute, impressionne-moi. Qu'est-ce que tu serais capable de faire pour moi ?

Être impressionnée n'était pas forcément le but, se sentir flattée l'était davantage. Qui n'aimerait pas entendre la personne qu'il aime lui affirmer être capable de remuer ciel et terre pour soi ? Personne, ou quelqu'un d'idiot, alors. Bien sûr, s'il pouvait au passage la surprendre, ce serait du bonus. Après tout, au fil du temps, Edward avait révélé à Jane plus d'une facette de sa personne qu'elle n'aurait pas d'office soupçonnées, la preuve que sa réponse pouvait ne pas être si prévisible que cela.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Lun 13 Juin - 22:24

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Il était évident que Jane et Edward avait par moment dépassés largement les bordes et pas vraiment d’une bonne manière. Ils avaient mis si longtemps avant d’assumer les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre, ainsi qu’une relation qu’ils avaient finalement eu envie pendant très longtemps. Ils s’étaient laissé emporter par leur passion commune, par leurs possessivités et par leurs jalousies. L’un comme l’autre, ils avaient été largement trop loin. Mais ce n’était, finalement, que des preuves des sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre. Ils avaient un peu de mal à faire comme tout le monde, mais c’était aussi ce qui rendait leur relation si forte. Du moins, c’était de cette manière qu’Edward voyait les choses. Alors oui, il ne pouvait que se sentir flatter de savoir que Jane – même s’il le savait déjà – était capable du pire (et du meilleur sans doute) pour lui. Il ne lui fallait en soit pas grand-chose pour se sentir flatté, mais il prenait quand même. Sans doute qu’ils valaient mieux qu’ils parviennent à trouver un équilibre plus serein, ce qu’ils devraient réussir maintenant qu’ils avaient une stabilité dans leur histoire, mais ils ne pouvaient pas non plus changer du tout au tout. Edward aimait bien trop ce qu’ils étaient pour avoir envie de changer de toute façon, la force de leurs sentiments étaient puissante, tout simplement. Et tout comme Jane était capable de beaucoup pour lui, il en était capable d’énormément pour elle. Edward accueilli la remarque de sa femme dans un sourire, se doutant qu’elle était en réalité tout à fait capable d’imaginer ce qu’il était capable de faire pour elle. Il suffisait qu’elle pense à ce qu’elle ferait pour lui tout simplement. Ils se ressemblaient trop pour que cela diffère, ils s’aimaient trop pour ne pas faire le pire comme le meilleur pour l’autre. Ils avaient déjà eu l’occasion de le faire dans le passé. Edward n’allait pas vraiment revenir sur la première fois que leurs corps avaient eu la possibilité de se rencontrer, ce n’était pas forcément le meilleur des exemples. Mais il y en avait d’autre. Comme cette union officielle qu’ils avaient effectuée, avant qu’elle ne fasse croire à Leopold qu’elle se marierait avec lui. Mais il y en avait tant d’autre.

« Comme si tu ne devinais pas du tout. »
Ce qui était forcément le cas, mais si elle tenait à ce point à ce qu’il en parle, alors il le ferait. Même s’il se doutait qu’elle avait surtout envie d’être flattée, tout comme lui pouvait l’être quand elle lui disait certaine chose. « Tu sais bien que je suis capable de tout pour toi. » Et quand il disait tout, c’était vraiment tout. Il ne pensait pas avoir une seule limite quand cela concernait son épouse. Mais il supposait qu’elle voulait plus de détail, mais ce n’était peut-être pas de cette manière qu’elle le pensait. « Rien que le fait que j’envisage de travailler pour tes beaux yeux c’est une preuve non ? » Ce qu’il avait l’intention de faire oui, parce qu’il fallait bien subvenir à leurs besoins futurs non ?
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Lun 13 Juin - 22:50


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
O

ui, bien sûr, Jane savait très bien - ou en tous cas pensait en avoir une très bonne idée - de quoi son âme sœur pouvait être capable pour elle, tout simplement parce qu'elle pensait et considérait qu'il n'y avait tout bonnement pas de limites à ce qu'ils pouvaient être capables de faire l'un pour l'autre. Réduire notre terre à feu et à sang pouvait sembler être un exemple un peu extrême, sans doute trop imagé et n'ayant rien de réaliste, mais il n'en était rien, au final. Si pour le sauver, l'aider, ou continuer à l'aimer comme elle le faisait à présent, la situation exigeait d'elle que le monde qui l'avait vue grandir soit réduit à un tas de cendres, alors c'est ce qu'il deviendrait. Et elle se plaisait à penser que le jeune homme ferait de même dans la situation inverse. Oui, elle le savait, Edward était capable de tout pour elle. Du pire, du meilleur, du bien et du mal. C'était ce qui faisait la force de leurs sentiments, la puissance de leur relation. C'était ce qui la rendait à ce point exceptionnelle et en même temps un peu effrayante, parfois, quand on en arrivait à un tel stade d'abandon à autrui, au point de se fondre en l'autre, au sens propre comme au figuré. Oui, elle le savait, mais qu'est-ce qu'elle adorait l'entendre ! La jeune femme ne se lasserait jamais d'entendre une chose pareille, il pourrait bien le lui répéter cent fois, mille fois, elle apprécierait toujours autant de l'entendre lui dire être capable de tout pour elle... Comme elle ne se lasserait sans doute pas de lui affirmer qu'elle ressentait la même chose. Elle aimait alterner les vacheries qu'ils pouvaient se balancer à la figure avec ces intenses déclarations, ça ne donnait que plus de valeur à leur histoire. Elle attendait, néanmoins, une preuve, n'importe laquelle, qui sache la surprendre. Et Edward parvint effectivement à la surprendre en quelques mots. Pas en lui promettant de déplacer des montagnes, non... en lui affirmant quelque chose d'on ne peut plus réaliste, mais qui la touchait bien plus que des affirmations chargées d'emphase.

-C'est vrai ? Tu ferais ça ?
Son sourire s'élargit, il n'avait plus rien de malicieux, il était seulement sincère. Elle se doutait que, s'il envisageait une chose pareille, c'était pour leur garantir un équilibre et un avenir à tous les deux, parce qu'elle méritait qu'il fasse ces choix qu'elle n'avait jamais voulu faire jusqu'alors pour elle. C'est pas juste parce que t'as pas envie que je retourne bosser pour Preston, pas vrai ? Elle ne le pensait pas, après tout, lui-même allait devoir s'écraser devant son aîné pour daigner prendre en charge les affaires familiales. Quoiqu'elle avait bien compris que l'idée qu'elle reprenne son ancien emploi n'était pas pour l'enchanter. Même si la jeune femme avait aimé ce boulot, elle n'aurait vraiment rien contre le fait de le récupérer.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Lun 13 Juin - 23:42

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Jane aurait très bien pu ne pas le prendre au sérieux, parce qu’au final il ne lui promettait pas de déplacer des montagnes, mais elle le fit quand même. Elle avait raison, parce qu’il était vraiment sérieux quand il affirmait qu’il était prêt à travailler, pour leur assurer une certaine stabilité. Il n’avait jamais eu envie de faire le moindre effort pour son avenir ou encore pour la fortune familiale. Il laissait, sans souci, Preston s’occuper de tout ce qui touchait les affaires familiales. Il n’avait, jusqu’à présent, eu aucune envie de faire le moindre effort. Et pourtant, il avait l’intention de le faire oui, parce qu’il fallait bien qu’ils trouvent quand même une certaine stabilité. Ce n’était pas parce qu’avec Jane, ils avaient décidé de s’installer dans la demeure des Baker pour le moment, ils n’avaient pas l’intention d’y vivre constamment. Edward n’en avait pas l’intention en tout cas, il espérait pouvoir s’installer dans une demeure rien qu’à eux. Pour cela, il fallait qu’il mette la main à la pâte pour qu’ils puissent vivre une vie descente. Jane méritait qu’il fasse cet effort pour elle oui, ce qu’elle semblait bien prendre apparemment, ce qui ne manqua pas de faire sourire Edward. Il préférait en effet qu’elle le prenne au sérieux, qu’elle apprécie ce qu’il venait de lui dire. Il ne prit pas la peine de répondre à la question de la jeune femme, c’était vrai et il avait vraiment l’intention de le faire. Le jeune homme ne savait pas vraiment comment ça allait se passer, comment il allait parvenir à tenir en travaillant pour Preston, mais il aurait le temps de réfléchir à ces détails plus tard. Pour le moment, il n’était quand même pas trop pressé. Il verrait cela quand ils s’installeraient dans la demeure des Baker et que Preston allait sans doute attendre quelque chose en retour de sa part.

« J’ai aucune envie que tu travailles pour Preston. »
Répondit-il à sa remarque en enfournant ses mains dans ses poches. Il n’avait vraiment pas envie qu’elle bosse pour son frère, il n’avait pas aimé ça avant, il n’aimait pas plus maintenant. Et s’il avait le choix, il préfèrerait largement qu’elle s’en abstienne. Mais bon, ce n’était pas comme si le jeune homme pensait pouvoir décider de quoi que ce soit pour son âme sœur. Elle prenait elle-même ses décisions et si elle voulait à ce point travaillé pour son aîné, elle le ferait encore. Evidemment, le fait qu’Edward prenne en charge sa partie de responsabilité dans les tâches familiales pourrait permettre que Jane n’ait pas besoin d’y prendre part, mais il en doutait quand même largement. « Mais c’est pas pour ça. Fallait bien que je le fasse un jour de toute façon. » Il marqua une courte pause avant de reprendre. « Mais bon, faut pas m’en demander trop non plus ! »

Rétorqua-t-il alors, histoire de briser un peu le sérieux de cette conversation. Même s’il était sérieux à la base, ça faisait un peu trop là.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Mar 14 Juin - 11:07


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane n'avait pas besoin d'entendre Edward le lui dire pour le savoir, elle avait pertinemment conscience du fait qu'il n'aimait pas l'idée qu'elle puisse travailler pour son frère. Si obtenir un job auprès de lui avait été au départ le fruit d'un pur hasard et d'un concours de circonstances totalement aléatoire, elle y avait pris goût, et elle pouvait même affirmer que ça lui manquait, parfois, même si au départ, oui, elle avait quand même accepté cet emploi certes par nécessité mais aussi parce qu'elle avait pertinemment si que ça allait mettre Edward hors de lui. Sauf que les choses avaient changé, à présent. Elle ne s'était pas repointée à son travail depuis son enlèvement par les Hellsing, et si elle aimait toujours autant taquiner son âme sœur et mettre à l'épreuve sa jalousie, elle n'avait pour autant plus l'intention d'agir indépendamment de ses envies à lui. Elle n'avait pas l'intention de laisser qui que ce soit dicter ses agissements, pas même lui, c'est certain, mais elle n'était pas franchement certaine de s'épanouir dans son travail si elle devait ressentir à ce point d'agacement chez le jeune homme. Oui, elle avait aimé ce boulot, elle s'y était sentie utile et efficace, ce n'était pas si courant que ça pour elle, et elle y éprouvait d'autant plus d'intérêt qu'en veillant au patrimoine des Baker, c'était au sien aussi qu'elle contribuait. Mais alors qu'Edward faisait l'immense effort de mettre de son incommensurable fierté de côté pour se responsabiliser, elle pouvait bien faire des efforts de son côté aussi. Pour lui, elle serait bien capable de retravailler pour sa mère si c'était ce qu'il préférait. Mais bon, comme il affirmait qu'il ne fallait pas trop lui en demander non plus, il en était de même pour lui.

-Je sais bien. C'est pas comme si je pouvais ignorer que tu es une feignasse née.
Elle ne le pensait pas, mais elle savait ceci dit qu'il ne faisait d'efforts que quand ceux-ci étaient réellement nécessaires, comme elle, en fait, quand ça en valait la peine. Et clairement, ni l'un ni l'autre n'avaient l'intention ou l'envie de se muer en bourreaux de travaux. Si tu ne veux pas que je travaille de nouveau pour Preston, alors je ne travaillerai plus pour Preston. Peut-être passait-elle pour ces pauvres filles qui cèdent à toutes les exigences de sa moitié. Mais au pire, elle s'en fichait. Après tout, elle n'était de toute évidence pas la seule à faire des concessions pour l'autre, après tout. De toute façon, je n'aurais qu'à claquer des doigts pour trouver du boulot. ajouta-t-elle, pour à son tour prendre un ton moins sérieux. J'ai tellement de talents...

C'était sans doute faux, en fait, elle n'avait pas de don particulier, comme ce pouvait être le cas pour la plupart des gens. À part peut-être dans un certain domaine où seul Edward serait apte à découvrir ses talents.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Mar 14 Juin - 21:29

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Ce n’était pas nouveau que l’idée que Jane travaille pour Preston ne lui plaisait pas. D’ailleurs, le jeune homme était persuadé qu’au tout début, la jeune femme avait eu vraiment envie de l’agacer en acceptant ce travail, se doutant de ce qu’il ressentirait. Les relations n’étaient pas au beau fixe avec son aîné, cela faisait un moment maintenant qu’ils ne parvenaient plus du tout à s’entendre. Alors forcément, le fait que son épouse puisse passer tant de temps en compagnie de se frère, même si c’était pour travailler, ne l’enchantait pas du tout. Pendant tout le temps où elle avait travaillé pour lui, ça l’avait agacé. A choisir, Edward préfèrerait en effet qu’elle ne prenne pas la peine de retravailler pour lui, même s’il ne pouvait pas vraiment dire quoi que ce soit sur je sujet. Elle pouvait faire ce qu’elle voulait, il savait bien qu’il n’avait pas vraiment d’ordre à lui donner. Il pouvait juste se contenter de râler, mais elle avait un caractère bien trop indépendant pour qu’elle lui obéisse. Si les ordres marchaient sur elle, cela se saurait. Alors, il ne se faisait pas spécialement d’illusion donc, il se doutait qu’elle allait simplement faire comme bon lui semblait. Tout comme lui, de son côté, n’avait pas spécialement envie de faire quelque chose dont il n’avait pas envie. Et s’il affirmait qu’il allait travailler – parce qu’il fallait quand même subvenir à leurs besoin – c’était bien qu’il avait l’intention de le faire. Même s’il n’avait pas non plus envie de trop se donner du mal, il se contenterait simplement de faire le strict minimum. C’était déjà un gros effort venant de lui. Et personne n’ignorait qu’il n’avait pas pour habitude de faire plus d’effort que nécessaire, pas même Jane donc. Surtout pas elle d’ailleurs.

Mais Jane affirma alors qu’elle ne travaillerait pas avec Preston si jamais il ne voulait pas. Le jeune homme devait bien avouer qu’il fut un peu surpris de la réponse de sa femme, mais particulièrement touché. C’était que les deux jeunes gens avaient quand même bien plus l’habitude de se « combattre » d’opposer leurs avis et de ne pas être sur la même longueur d’onde. Et pourtant, la jeune femme affirmait maintenant qu’elle était prête à ne pas reprendre son travail avec Preston – dans l’optique qu’il ait envie d’elle évidemment – simplement parce qu’il ne le voudrait pas. C’était quand même très agréable qu’ils parviennent à trouver un terrain d’entente comme ça.

« Tu ferais ça ? » Il n’avait pas vraiment de raison de douter de ses propos, puisqu’elle lui semblait parfaitement sincère. « Je n’en doute pas une seule seconde. » Affirma-t-il quand elle dit qu’elle n’aurait aucun mal à trouver un autre travail de toute façon, au vu de ses nombreux talents. Le jeune homme se doutait qu’elle ne le pensait pas vraiment, mais lui le faisait pour deux de toute façon. Il avait bien assez de fierté pour le partager avec son âme sœur. « Au pire, tu n’as qu’à travailler avec moi ! »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Mar 14 Juin - 21:49


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J


Jane hocha la tête en guise de réponse à l’adresse d’Edward quand ce dernier lui demanda si elle était réellement prête à abandonner un travail éventuel parce que la nature de ce dernier lui déplaisait. Oui, elle y était prête, les mots qu’elle avait prononcés n’étaient pas des paroles en l’air, elle les pensait bel et bien, le moindre d’entre eux. Elle n’avait pas envie de laisser qui que ce soit lui dicter sa vie et ses choix quoi qu’il puisse advenir, mais elle n’avait pas le sentiment de palier à cette mentalité, de se spoiler, en cédant ainsi à l’envie d’Edward. Parce qu’après tout, pour leur équilibre à tous les deux, pour un nouveau départ digne de ce nom, il fallait bien non pas faire des concessions, mais savoir se montrer moins égoïste, tout simplement. S’il n’y avait que cela pour faire plaisir au jeune homme, alors elle n’hésiterait pas. Il faisait un pas vers elle, elle faisait un pas vers lui, parce qu’elle trouvait tout simplement cela normal et évident, voilà tout. Elle imaginait bien les efforts et la résignation que cela lui demanderait que de s’abaisser à aller trouver son frère pour lui affirmer qu’il décidait enfin de se mêler des affaires familiales, et elle savait que, s’il l’aurait sans doute fait un jour, il aurait été bien loin de l’envisager encore si sa présence et leur relation nouvelle ne pesait pas dans la balance. Alors oui, en définitive, renoncer à ce job potentiel, c’était bien peu de choses. Et d’ailleurs, qui sait seulement si elle pourrait être réembauchée s’il lui en prenait l’envie. Elle avait tout bonnement disparu de la circulation pendant des semaines, n’avait pas daigné trouver Preston à son retour, en laissant traîner sur son bureau des affaires jamais traitées (du moins par elle), des documents non classés et des dossiers incomplets. Elle n’avait pas exactement eu l’attitude de l’employée modèle, et le fait qu’il allait sous peu découvrir qu’elle allait vivre sous leur toit et se remarier avec Edward n’allait pas forcément jouer en sa faveur non plus. Elle esquissa un sourire quand il confirma ensuite qu’elle avait suffisamment d talent pour travailler où elle le désirait. C’était étrange, elle avait le sentiment qu’il était sincère, mais elle concevait si mal que ce puisse être le cas qu’elle cherchait malgré tout l’ironie qui pouvait potentiellement se dissimuler dans ses propos.

-Toi et moi ? Travailler ensemble ?
À vrai dire, la perspective lui était plutôt plaisante. Au final, ce n’était pas bien différent que de travailler pour Preston, il s’agirait encore de veiller sur la famille Baker, la différence résidait surtout dans le fait que moins elle approcherait l’aîné de la fratrie, plus le cadet s’en verrait satisfait, c’était une chose qu’elle avait très bien comprise et intégrée. Tu crois qu’on arriverait àse concentrer plus de cinq minutes sans se sauter dessus ? Je sais pas trop si on serait bien productifs.

Et d’un autre côté, cela leur permettrait de rester le moins possible éloignés l’un de l’autre. Une perspective que certains pourraient trouver étouffante… mais qui revenait à une véritable respiration pour elle, qui avait toujours le sentiment de suffoquer loin de son âme sœur.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 26 Juin - 14:17

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Travailler n’était pas vraiment un concept qu’Edward avait envisagé ou en tout cas pas aussi tôt. Le jeune homme savait parfaitement qu’à un moment donné, il faudrait bien qu’il décide de mettre la main à la pâte. Mais tant que Preston le faisait, il n’avait pas vu d’intérêt de le faire et il préférait largement se contenter d’être irresponsable. Ça lui ressemblait bien plus de ne pas être responsable, de se laisser porter par son aîné. Ce n’était pas pour rien qu’il n’avait jamais vraiment envisagé de quitter la demeure des Baker, même s’il avait affirmé que c’était simplement pour rester avec Ambre. Maintenant, tout était forcément un peu différent. Même si Jane et lui pouvaient encore s’accorder un moment d’irresponsabilité, ils allaient bien devoir s’assumer à un moment ou à un autre. Edward avait envie d’avoir une vie « normale » avec son âme sœur et malheureusement, ça passait aussi par le travail. Et puis au fond, il avait quand même envie de s’assurer que la richesse de la famille Baker soit encore d’actualité. Même si Preston était parfaitement doué pour ça, il pouvait bien y mettre un peu son nez. Même si pour cela, il allait devoir aller trouver son frère pour lui dire qu’il voulait s’intéresser aux affaires. Il n’y avait pas de doute, Preston allait sans doute jubiler. Parce qu’il n’attendait que ça depuis un moment, qu’Edward prenne enfin ses responsabilités. Il n’allait sans doute pas manquer de le mentionner un moment, de se moquer de lui. Et rien que cette perspective agaçait déjà Edward, sauf qu’il n’avait pas vraiment le choix. Et si ça pouvait éviter à Jane de passer tout son temps en compagnie de son aîné, c’était encore mieux. Non pas qu’Edward craigne une seule seconde ce qui pouvait bien arriver entre son frère et sa femme, mais bon, c’était juste une question de bête jalousie.

Le sourire s’agrandit quand Jane lui demanda confirmation sur ce qu’il venait de dire. Elle et lui, travailler ensemble oui. Pourquoi pas ? Jane faisait partie de la famille depuis un moment maintenant, elle avait donc intérêt à ce que les affaires soient bonnes. C’était normal que la jeune femme y mette son nez et qu’elle travaille pour pérenniser la fortune familiale. Et c’était mieux, aux yeux du cadet Baker, qu’elle travaille avec lui qu’avec Preston. Mais bon, ça risquait peut-être de poser quelques soucis.

« Je suis bien incapable de te résister plus de cinq minutes. » Rétorqua-t-il sans perdre son sourire. C’était vrai, ils risquaient fort de manquer de productivité, mais en même temps ça pouvait leur permettre de passer tout leur temps ensemble. S’ils avaient tendance à se sauter sauvagement dessus, c’était aussi parce qu’ils manquaient d’occasion de pouvoir vraiment être ensemble. Mais aujourd’hui, la situation était vraiment différente. Et franchement, Edward aimait bien l’idée qu’ils puissent travailler ensemble. « Je t’ai toujours trouvé craquante quand tu travaillais. » Bon, il disait ça, mais il n’avait pas vraiment eu l’occasion de beaucoup la voir travailler. « De toute façon, on sera plus productive en travaillant ensemble que chacun de son côté. Je ne vais pas pouvoir m’empêcher de venir te déranger sinon. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 26 Juin - 14:34


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane ne perdit rien de son sourire (bien au contraire, ce dernier eut plutôt tendance à s'élargir) quand elle entendit son interlocuteur affirmer qu'il ne pouvait pas lui résister plus de cinq minutes. Le pire, c'est qu'ils avaient beau en rire, c'était loin d'être faux, preuve en était de leur comportement au restaurant. Ils avaient bien du mal à résister à leur instinct, ça avait toujours été le cas et ça le serait toujours. Heureusement, d'ailleurs, car s'il devait advenir un jour que son âme sœur ne la trouve plus suffisamment attirante, elle accuserait mal le choc, il faut bien l'admettre. Mais elle doutait fortement du fait que cela puisse arriver un jour. Après, elle osait croire qu'ils parviendraient à se résister dans les moments opportuns, à force d'expérience. C'est vrai qu'ils avaient du mal à se résister, mais en même temps, ils sautaient sur toutes les occasions de s'appartenir (et se sautaient l'un sur l'autre), conscients de ne pas savoir quand aurait lieu la prochaine. Quand ils auraient pris l'habitude de leur toute nouvelle vie, cette crainte n'aurait plus le moins du monde lieu d'être. Il valait mieux, d'ailleurs, car s'ils désiraient passer autant de temps ensemble que ce qu'ils affirmaient, il était de très loin préférable qu'ils ne se sautent pas dessus toutes les cinq minutes, sans quoi ils allaient tous les deux mourir d'épuisement. Elle ne fit aucun commentaire quand il affirma qu'il la trouvait craquante quand elle travaillait. Elle voulait croire que c'était à tout moment le cas, bien sûr, et elle ne savait pas si le cadre du travail était un bon exemple. Il ne l'avait pas vu si souvent que ça à l'œuvre, au final, et le plus souvent, c'était uniquement pour témoigner son agacement à l'idée qu'elle travaille au service de Preston.

-Je pense que c'est le mieux pour tout le monde, effectivement,
reconnut-elle, éprouvant définitivement l'idée de bosser avec Edward.

En même temps, elle n'avait aucune raison de dire non. Elle avait déjà travaillé à entretenir le patrimoine des Baker, et le fait est qu'elle avait aimé ça, et passer tout son temps, au travail et en dehors, avec son âme sœur était loin d'être une perspective déplaisante à ses yeux. Jamais elle n'aurait cru que le jeune homme saurait ainsi la faire changer d'avis mais c'était le cas, si elle ne s'était avant lui jamais imaginée collée non stop à quelqu'un d'autre, c'était loin d'être pour l'ennuyer, dorénavant. Même l'idée de travailler prenait tout à coup une allure réjouissante. Comme quoi...

-Mais si tu espères me voir arborer une jolie tenue de secrétaire sexy pour jouer les patrons autoritaires avec moi, tu oublies tout de suite
, ajouta-t-elle avec malice. Si on bosse ensemble, je bosse avec toi, pas pour toi.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 26 Juin - 16:28

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Un sourire triomphant apparu sur le visage d’Edward quand Jane approuva l’idée qu’ils puissent travailler ensemble. Ça risquait d’être un peu particulier au début, mais il n’y avait aucune raison qu’ils n’y parviennent pas. Même s’il était certain que le jeune homme aurait bien du mal à se concentrer au début. Quoi qu’au fond, ça pouvait peut-être l’aider. Dans tous les cas, Edward allait avoir du mal à se mettre au travail. Ses journées allaient être bien différentes s’il devait les passer à travailler au lieu de glander chez lui (parce qu’en fait, il ne faisait jamais rien de concluant de ses journées chez lui). Il allait être tenté de se la couler douce, de ne pas se mettre vraiment au travail. Il allait donc avoir besoin d’une motivation pour vraiment devenir raisonnable et se mettre à travailler. Et ce n’était certainement pas Preston qui allait réussi à le motiver. Plus le jeune homme dirait à son frère de travailler, moins il allait avoir envie de le faire. C’était son esprit de contradiction qu’il voulait ça. Sauf que s’il prenait la peine d’aller voir Preston pour lui dire qu’il voulait (enfin) se mettre au boulot et assumer sa responsabilité de membre de la famille Baker, ce n’était pas bon pour lui de ne rien faire ensuite. Surtout qu’il y avait quand même des enjeux derrière. Alors en soit, Jane pouvait bien le motiver. Parce que s’il y avait bien une personne en ce monde capable de le pousser à faire quelque chose, c’était son âme sœur. Il allait sans doute râler si elle lui faisait des remarques, si elle le poussait à travailler, mais il finirait sans doute par le faire. Bien plus pour elle que pour Preston en fait, donc c’était sans doute mieux qu’ils décident de travailler ensemble. Et puis, si jamais Jane travaillait, il n’allait pas la laisser le faire toute seule… pas pour se retrouver seule à travailler avec Preston. Ouais, c’était définitivement une bonne idée.

« Tu brises mes rêves là chérie ! » Lança-t-il outré, posant une main sur sa poitrine, dans un mauvais jeu d’acteur, qu’il ne cherchait même pas à rendre crédible. Il n’y avait même pas pensé en plus, même si maintenant l’idée allait avoir quand même bien du mal à quitter son esprit. « Je peux savoir pourquoi tu as accepté de travailler pour Preston et pas pour moi ? »

Parce que à ce qu’il savait, elle ne travaillait pas avec Preston. Bon, la situation n’était vraiment pas la même bien sûr, mais quand même. Au fond, Edward n’avait aucun souci avec l’idée de travailler avec Jane, mais il ne pouvait pas s’empêcher de relever ce détail quand même. Juste comme ça, parce que ça ne faisait qu’augmenter plus encore cette jalousie profonde qu’il était capable de ressentir. Surtout quand ça avait un rapport avec Jane et Preston.

« Et je vois pas en quoi ça t’empêche de porter des tenues sexy si on travaille ensemble. »
Répliqua-t-il un sourire narquois sur le visage.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 26 Juin - 16:57


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane n'avait aucun scrupule à briser les rêves de son interlocuteur, d'autant qu'il avait suffisamment d'occasions de le voir dans son plus simple appareil pour ne pas avoir plus de raisons d'exciter son imagination. Dans tous les cas, il était certain que la petite tenue sexy ne serait pas au rendez-vous, non pas qu'en porter une de temps à autres pour satisfaire les fantasmes de son mari l'ennuie tant que ça, mais elle n'avait pas du tout ça en réserve, quoi qu'il en soit. Jane n'était pas du genre à prendre soin d'elle physiquement. Déjà, elle se lavait et se coiffait vaguement, c'était déjà beaucoup pour elle. Les jupes et les décolletés, ce n'était pas spécialement son truc, les talons aiguilles encore moins. Alors non, son rêve allait attendre encore un peu. Jane ne put s'empêcher de se sentir amusée en entendant Edward lui demander pourquoi elle acceptait de travailler pour Preston et refusait de le faire pour lui. Elle n'y pouvait rien, elle adorait la jalousie qu'excitait en lui sa relation avec son frère, quand bien même il ne se passait rien, ne s'était rien passé et ne se passerait jamais rien de particulier entre elle et Preston, mais elle aimait laisser planer ne serait-ce qu'un peu de mystère à ce sujet afin d'observer la réaction de son âme sœur.

-Parce que je ne refuse que tu me donnes des ordres
, répondit-elle, évasivement, semblant sous-entendre que ça ne la dérangeait pas dans le cas de Preston, même si en vérité, elle n'aimait recevoir d'ordres de personne.

En même temps, ce n'était pas le cas. Preston n'était pas vraiment directif, il la laissait bosser tranquille, et Jane avait eu besoin de bosser quoi qu'il en soit. Elle éprouvait une certaine sympathie pour Preston, mais elle n'était même pas certaine de pouvoir le considérer comme un ami. Il faisait partie des personnes qu'elle réussissait à encadrer. En soi, c'était un petit exploit. C'était tout, il n'y avait pas à chercher plus loin. Par contre, elle avait trop de fierté pour se sentir inférieure à son interlocuteur, elle voulait qu'ils procèdent sur un pied d'égalité pour la suite.

-Et si tu acceptes de bosser torse-nu, alors on pourra en débattre
, ajouta-t-elle en se mordillant légèrement la lèvre inférieure.

Ceci dit, ce n'était clairement pas ce qui leur permettrait à tous les deux de se concentrer sur leurs boulots, s'ils y allaient, tous les deux, de cette manière. Mais qu'importe, c'était bien la seule condition au nom de laquelle la jeune femme accepterait de troquer ses pantalons et t-shirts contre une tenue affriolante. Dans tous les cas, la perspective de passer plus de temps avec Edward, et avoir l'excellent prétexte du travail pour cela, était bien loin de lui déplaire. N'importe quelle perspective d'avenir lui plaisait, en l'occurrence, puisqu'à présent, Edward en faisait partie.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 26 Juin - 18:38

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
Edward savait bien qu’il n’avait aucune raison d’être jaloux de la relation entre Jane et Preston. D’ailleurs, on ne pouvait pas vraiment dire qu’ils avaient une relation non plus. Sauf que c’était plus fort que lui. Le jeune homme n’avait pas besoin de grand-chose pour être jaloux quand cela concernait Jane (en fait, il l’était tout le temps), mais quand il y avait son frère en plus dans la balance c’était pire. Mais bon, il ne ferait pas le plaisir à Jane de trop le montrer, même s’il était bien incapable de complètement le cacher. C’était certain que la relation qu’il avait avec Jane était bien différente de celle qu’avait Preston, alors leur relation dans le travail ne pouvait pas être pareille. Evidemment que Jane ne voulait pas recevoir d’ordre de sa part, c’était comme ça depuis toujours. Ils avaient une relation de force, aucun des deux ne voulaient laisser du terrain à l’autre. Pendant un très long moment, ça avait joué à leur défaveur, maintenant, ça pouvait être bien différent. Ils savaient faire certaine concession de toute façon, mais Jane ne voudrait jamais accepter le fait qu’Edward lui donne des ordres. Et juste parce qu’elle ne voulait pas, Edward s’amuserait forcément à lui en donner. Ce n’était pas parce qu’ils officialisaient vraiment leur relation et qu’ils assumaient ce qu’ils vivaient tous les deux, qu’ils devaient devenir un couple model et qu’ils devaient perdre le piment de leur relation. Et ça ne serait que vengeance après le fait que Jane sous-entende qu’elle appréciait de recevoir des ordres de Preston. Et puis quoi encore ? Heureusement qu’il connaissait suffisamment son âme sœur pour savoir qu’elle cherchait juste à le titiller, parce que de toute façon elle n’aimait recevoir d’ordre de personne. Et Edward osait croire qu’il était celui capable de lui en donner le plus. Comme le seul à la pousser à troquer ses habits habituels pour des tenues bien plus sexy (encore heureux) et si sa seule condition était qu’il travaille torse-nu, ça n’était pas vraiment cher payé. Même si ce n’était vraiment pas comme ça qu’ils allaient parvenir à quelque chose tous les deux. Ils allaient devoir apprendre à être un peu sérieux, juste un peu. Mais pas de suite.

« Ça ne devrait pas poser trop de problème. » Dit-il sur un ton amusé avant de venir s’emparer des lèvres de son âme sœur, qu’il mourrait d’envie d’embrasser depuis tout à l’heure. « Mais bon, de toute façon, je te préfère toute nue. » Même si ce n’était vraiment pas des tenues idéales pour travailler, tout comme ce n’était pas vraiment le moment pour Edward de laisser son imagination reprendre le dessus. Il devait apprendre à se contenir un minimum. « Donc, pour résumer. » Reprit-il dans le but de calmer un peu ses ardeurs. « On arrive chez moi et on annonce à Ambre et Preston que tu viens vivre avec nous, qu’on va se remarier. Et en plus, qu’on va travailler, tous les deux ensembles, dans les affaires de famille. Ils vont avoir un choc. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3673

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 26 Juin - 19:11


L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
J

ane rendit son baiser à Edward. Si leurs lèvres ne s'étaient pas séparées bien longtemps, elle était quand même heureuse de les retrouver, elles lui avaient déjà manqué. Il fallait bien qu'ils se laissent le temps de respirer et de parler, mais dans le cas inverse, elle avait l'intime conviction qu'elle aurait pu se contenter de sans cesse embrasser son âme sœur sans jamais s'en lasser, puisque le moindre contact de ses lèvres contre les siennes avait le don de la rendre complètement dingue. Puis il déposa quelques mots à son oreille, et cela fit naître un sourire sincère sur ses lèvres. Oh ça, elle n'avait aucun mal à croire qu'il la préférait en tenue dÈve, elle-même n'avait pas de mal à l'imaginer en tenue d'Adam... Encore là, maintenant, tout de suite, elle y parvenait. On pourrait croire que leurs pulsions avaient été calmées par leur petit jeu de tout à l'heure, mais il ne fallait pas longtemps pour qu'elle reviennent au grand galop. Mais il n'était pas encore temps pour cela, il était plutôt temps de concrétiser leurs projets, et pour cela, la confrontation du couple avec Ambre et Preston allait être inévitable, même si elle promettait très clairement de ne pas être une partie de plaisir, bien loin de là. Ce n'était pas plus mal qu'ils en parlent maintenant. Les ardeurs d'Edward avaient besoin d'être calmées, il en était de même pour celles de Jane. Son résumé contenaient beaucoup d'informations en une, et ça en disait très clairement long sur leur situation et tout ce qui avait évolué en bien peu de temps. Son résumé n'omettait rien de ce qu'ils avaient à dire, en effet. Ambre et Preston allaient tomber des nues, c'est certain. Heureusement, au moins, qu'ils étaient au courant de leur mariage, ça ferait un coup de massue en moins pour eux.

-Tu m'étonnes, ça fait beaucoup de choses à encaisser d'un coup
, confirma-t-elle dans un sourire.

Cette perspective devrait sans doute la rendre anxieuse, mais ce n'était pas du tout le cas, pas un seul instant. Elle se sentait prête à défendre leur cause si on leur opposait la moindre résistance, prête à prouver que toute cette situation n'était pas vouée à l'échec mais au contraire était dans la suite logique des choses. Prête à prouver qu'elle était un membre à part entière de la famille Baker.

-Il serait temps de se jeter à l'eau, d'ailleurs, non ?
demanda-t-elle ensuite, serrant sa main dans la sienne.

Elle n'en était pas particulièrement impatiente. Elle aimait bien ces instants insouciants qu'elle passait avec lui depuis qu'il était venu la trouver dans la cabane dans les bois, mais il fallait bien, à un moment ou à un autre, passer aux choses sérieuses. Et quelque part, Jane avait hâte : ça signerait le début de leur nouvelle vie.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1729

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   Dim 26 Juin - 20:47

Jane & Edward
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.
S’il pouvait, Edward passerait son temps à embrasser les lèvres de son âme sœur. Mais évidemment, ce n’était pas quelque chose de possible. Quoi qu’au moins, maintenant, ils pouvaient s’embrasser sans avoir besoin de se cacher. C’était énorme, c’était libérateur. Ils avaient dû passer par de nombreuses épreuves avant d’arriver à ce stade, mais c’était enfin le cas. Ils pouvaient marcher dans la rue main dans la main, ils pouvaient s’embrasser et ils n’avaient pas besoin de se cacher même pour se parler. Ils n’avaient plus qu’à assumer ce qu’ils étaient, tout simplement. Bon, il fallait quand même qu’ils parviennent à calmer un peu leurs ardeurs. Parce que même s’ils sortaient à peine de chez la mère de Jane, il ne fallait pas grand-chose pour que l’imagination du jeune homme se remette en marche et qu’il ait de nouveau un tas d’idée de chose à faire avec son âme sœur. Il avait constamment envie d’elle en même temps, rien que le fait de l’embrasser lui faisait une tonne de sensations agréables. Autant donc, qu’ils se concentrent un peu sur autre chose. Ils auraient le temps de profiter l’un de l’autre plus tard, ils pouvaient bien continuer de marcher dans la rue un peu avant d’avoir envie de se sauter tout bonnement dessus. Même si vraiment, Edward commençait à imaginer un tas de scène dans le bureau qu’il pourrait peut-être s’installer dans la demeure des Baker… Parler de Preston et Ambre, c’était une très bonne idée.

« Heureusement qu’ils ont déjà suivi une partie de l’histoire. »

Preston et Ambre étaient au courant qu’ils étaient mariés, c’était déjà énorme. Et par chance, ils n’avaient pas eu besoin de rentrer dans les détails ensuite. Bon, Ambre était un peu plus au courant de Preston concernant le petit passage à vide que le jeune homme avait eu au moment où il « n’était plus » avec Jane, mais il n’était pas trop rentré dans les détails. En même temps, personne ne pouvait vraiment arriver à suivre leurs histoires, pas même eux en fait. Mais ils ne tomberaient pas d’aussi haut que s’ils avaient cru qu’ils ne pouvaient toujours pas se voir, c’était mieux que rien. De toute façon, ils n’allaient pas vraiment leur laisser le choix. Evidemment, c’était mieux si l’arrivée de Jane dans la maison des Baker était acceptée directement, mais au pire ils feraient autrement. S’il le fallait, Edward était prêt à quitter sa maison pour aller vivre ailleurs avec son épouse, même s’il préférait largement éviter cette hypothèse. Ils verraient bien une fois qu’ils seraient lancés, ce qui était sans doute prêt d’arriver. Edward serra plus fermement la main de son âme sœur dans la sienne, avant de venir encore une fois déposer ses lèvres sur les siennes, dans un geste particulièrement doux. Il n’avait aucune raison d’angoisser ou quoi que ce soit, mais il avait quand même le sentiment que ça lui donnait de la force. Un baiser avant qu’ils n’entament enfin la nouvelle vie qui s’offrait à eux.

« Allons-y… »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir. (Jane <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. [PV : érèbe]
» L'avenir appartient à ceux qui s'lèvent à l'heure où j'me couche ♦
» L'avenir appartient à ceux qui rêvent trop. (Abeille)
» L'avenir n'est interdit à personne
» HAITI COMPLOT CONTRE ET POUR LA DERIVE !PATI DE PWOBLEM ET DE SOLUTIONS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Forêt-