Partagez | 
 

 La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Mar 26 Avr - 14:08

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
Julian devait bien avouer qu’il appréciait d’avoir terminé avec la potion que Perséphone tenait absolument à élaborer pour son petit-ami. C’était passionnant vraiment et le jeune homme devait bien avouer qu’il avait quand même apprécié de travailler avec sa cousine, parce qu’il avait pu assouvir un peu plus son influence sur elle, mais il était quand même satisfait d’en avoir terminé. Cela lui avait pris énormément de temps, surtout ces dernières semaines, il n’avait donc pas eu l’occasion de se pencher comme il le fallait sur ses propres expériences. Surtout qu’il y avait d’autre affaire, particulièrement, dans sa vie dernièrement aussi, qui lui prenait un peu de temps. Il allait donc pouvoir se concentrer sur ses propres expériences, maintenant qu’ils étaient enfin arrivés au but avec Perséphone. Ils l’avaient fait oui, c’était impressionnant. Julian n’avait d’ailleurs pas manqué d’informer Dean des résultats de leurs recherches, de la réussite de leur potion. Evidemment, le jeune sorcier ignorait comme tout le monde pour le moment que cette potion n’allait pas avoir la durée escompté, alors il pouvait s’en réjouir sans soucis. Il le faisait oui, parce qu’avec sa cousine ils avaient fait quelque chose d’énorme. Jamais encore un sorcier n’avait réussi à élaborer la potion pour retirer les pouvoirs d’une créature. Ce n’était pas vraiment le but que recherchait Julian, puisqu’il préférait largement la condition de créature à celle d’humain, mais c’était quand même un exploit. Et avec encore un peu de travail, il allait peut-être parvenir à canaliser les pouvoirs de toutes les créatures.

Mais pour le moment, Julian avait énormément de travail à rattraper et c’était pour cette raison qu’il venait de passer plusieurs jours entier dans les grottes sans même prendre la peine de rentrer au village. Il n’y avait pas grand-chose qui l’y attendait de toute façon. Perséphone devait être en train de roucouler avec son copain – quelle erreur – et il n’avait pas spécialement besoin de voir d’autre personne y vivant. Ceux qui pouvaient avoir un intérêt se trouvait souvent aux grottes de toute façon. Il prendrait le temps d’aller voir sa cousine bientôt sans doute, parce que ce n’était pas maintenant qu’il devait perdre l’influence qu’il avait sur elle. Bien au contraire, à présent qu’elle avait eu ce qu’elle voulait en grande partie avec son aide, il était bon ton de lui demander du retour. Sauf que les évènements ne se passaient pas du tout comme prévu. Alors qu’il était plongé dans des notes qu’il avait prises tout au long de la journée, le sorcier entendit des bruits de pas approcher. Et quel ne fut pas sa surprise en voyant Perséphone débarquer.

« C’est quoi cette tête ? » Lui demanda-t-il en se redressant, voyant rien qu’au visage de sa cousine que quelque chose n’allait pas. Il trouvait déjà étonnant qu’elle vienne ici, mais encore plus de la voir arriver dans cet état. « Qu’est-ce qui t’arrive ? »

Julian était bien loin de se douter de ce qu’il allait apprendre, même s’il considérait vraiment que sa cousine avait été idiote de s’enticher d’un myrihande.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Mar 26 Avr - 20:14



La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
P

erséphone avait toujours été une jeune fille solitaire. Pas parce qu'elle aimait particulièrement vivre en ermite ou jouer les asociales, non, c'était même tout l'inverse, elle aimait la moindre interaction sociale et cette solitude l'avait souvent pesée. Parce qu'elle ne l'avait pas choisie. On la lui avait imposée. Parce qu'elle avait toujours été la risée de ses camarades de classe, parce que sa mère l'avait volontairement isolée des autres, parce que ses soucis de santé (qui avaient repointé le bout de leur nez ces derniers jours - après ne rien avoir avalé pendant presque une semaine, voilà qu'elle s'empiffrait maintenant comme un ogre) n'y avaient pas aidé non plus... Elle avait toujours subi sa solitude, et avait été convaincue que cela durerait toujours, qu'elle ne saurait éveillé d'elle-même l'intérêt d'autrui. Parce qu'après tout, si Léo l'avait pris pour une sœur de cœur, c'était surtout que leurs parents étaient amis, ou peut-être qu'elle lui faisait un peu pitié, aussi, et si Julian lui consacrait du temps, c'était seulement qu'il faisait partie de sa famille, alors c'était normal... Qui s'intéresserait à une fille comme elle ? Pas un gars comme Edward Baker, de toute évidence. Et pourtant, elle y avait cru, désespérément cru, au point de se perdre elle-même dans une histoire qu'elle découvrait maintenant tissée de mensonge. Elle avait fini par n'avoir plus que lui, sa vie toute entière centrée autour de lui... Puis la vérité avait été éclaté, sa bêtise révélée au grand jour, et elle n'avait plus rien.

Maintenant, Perséphone réapprenait ce que c'était que d'être seule, et elle se souvenait combien sa vie avait été vide avant que le jeune homme ne fasse partie de son existence. Elle n'avait plus rien. Plus personne non plus. Et au moment où elle ressentait le besoin de se confier, d'une épaule sur laquelle se reposer, elle réalisait qu'il n'y avait personne. Ce n'était certainement pas à ses parents, non, qu'elle allait apprendre ses déboires, le tout pour que sa mère décide que cet exemple était la preuve que sa fille chérie ne devait fréquenter personne. Quant à Léo, eh bien... la situation étant ce qu'elle était, c'était forcément compliqué. Elle ne savait pas exactement ce qu'elle attendait de Julian en allant le voir. Elle avait beau tenir à lui et penser qu'il tenait à elle, il n'était pas le genre de confident vers lequel on court quand on va mal. Et elle avait peur, comme tous les autres, qu'il se moque d'elle, qu'il affirme que c'était couru d'avance, qu'elle n'avait qu'à s'en prendre à elle-même d'avoir été à ce point stupide... Mais elle avait besoin de compagnie. Et il était, au final, le seul qui l'ait soutenue, même si ça avait été pour rien. Et puis, s'oublier dans une expérience ou une autre ne lui ferait sans doute pas de mal. Une fois arrivée au grotte, elle fut heureuse de découvrir qu'il était là. Elle avait craint de tomber sur Dean ou l'un de ses sbires. Et il ne mit visiblement pas longtemps pour constater son piteux état.

-Je...
Elle prit une grande inspiration. Je suis désolée, Julian. Je t'ai fait perdre ton temps, je suis une idiote.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Mar 24 Mai - 0:00

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
Même si Julian avait l’habitude d’être égoïste, le jeune homme voyait quand même que Perséphone n’allait pas bien. Si elle se trouvait actuellement sous ses yeux, c’était sans doute pour une bonne raison. Pendant tout le temps où les sorciers avaient travaillé sur la potion pour faire séparer les myrihandes, ils l’avaient fait au village dans son laboratoire et non dans les grottes. Julian avait pris le temps de conduire sa cousine dans les grottes de temps en temps, pour qu’elle rencontre Dean par exemple ou pour récupérer quelques ingrédients, mais elle n’avait pas eu l’occasion de beaucoup l’y voir en tout cas. Et pourtant, elle se trouvait devant lui et avec une tête qui ne laissait pas de doute sur son état. Julian se demandait donc ce qui pouvait bien arriver à sa cousine, se préparant déjà à passer un temps désagréable. C’était qu’il n’était pas vraiment doué pour consoler une personne, surtout qu’il s’attendait à ce qu’elle ait des soucis un peu banals. Il ne s’attendait en tout cas pas une seconde à entendre ce qu’elle avait à lui dire. Julian s’étonna donc quand elle prit la parole pour lui affirmer qu’elle lui avait fait perdre son temps. Julian se doutait que cela avait un rapport avec la potion qu’ils avaient mis si longtemps à terminer, même s’il ne voyait vraiment pas ce qu’elle voulait dire par là. Sur l’instant, cependant, une idée traversa l’esprit du sorcier. La potion avait-elle ratée ?

« Comment ça tu m’as fait perdre mon temps ? »

Julian ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il y avait peut-être eu un souci avec la potion. Peut-être qu’elle n’avait pas fonctionné finalement, qu’elle avait eu un effet limité. Mais en même temps, le jeune homme avait le sentiment que c’était plus grave que cela. Parce que le visage de sa cousine, qui en disait long sur son état de fatigue, lui laissait croire qu’il y avait pire qu’un nouveau lien entre les myrihandes. Est-ce que la potion avait eu un effet néfaste sur eux ? Etait-il arrivé quelque chose à Baker ? Il y avait vraiment trop de question qui traversaient l’esprit du sorcier, il détestait ça. S’il y avait une chose que le jeune homme n’aimait pas, c’était d’être dans le floue et ne pas comprendre quelque chose. Il aurait aimé que Perséphone en dise bien plus directement.

« Il s’est passé quelque chose avec la potion ? »

Ce n’était pas qu’il se souciait de Baker ou de Hardwick – franchement, il n’avait rien à faire de leur sort – mais s’il y avait eu un souci avec la potion, il devait le savoir. Parce que cette expérience était quand même une grande avancée dans leurs recherches. Il était important qu’il sache si quelque chose ne s’était pas déroulé comme prévu, pour qu’il puisse éventuellement corriger le problème. Même si Julian avait été soulagé d’en terminer avec tout ça, il était prêt à se replonger dans ses recherches pour améliorer la potion, parce qu’il ne pouvait pas faire autre chose que la perfection.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Mer 25 Mai - 19:30



La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
P

erséphone savait qu'elle devait rapidement en venir aux faits et ne pas tergiverser ainsi qu'elle le faisait, laissant imaginer le pire à Julian. C'était complètement absurde et inutile. C'était ses soucis personnels, elle n'avait pas à en blâmer son cousin ou à l'en punir par un trop long suspense. Seulement, c'était douloureux pour elle que de s'exprimer sur le sujet à voix haute. Parce que, tout à coup, ça le rendait on ne peut plus réel, grand mal lui fasse, mais pas seulement à cause de ça, parce qu'elle avait le sentiment de n'être pas plus que ce que tout le monde voyait d'elle, une gamine complètement naïve et stupide, et elle craignait le jugement de son cousin, quand il se rendrait compte de sa bêtise, quand il réalisait qu'il avait consacré du temps à une pauvre imbécile qui n'avait même pas été fichue de remarquer à quel point on se foutait d'elle dans les plus grandes largeurs. Elle avait sacrifié son temps, sa patience et sa morale à une totale imposture, à des sentiments qui n'avaient jamais existé, à un amour qu'elle avait été la seule à éprouver. Elle se doutait que ses histoires de cœur lui importaient peu. La potion, au moins, fonctionnait, ce serait la punition des myrihandes du feu pour le mal qu'ils avaient si délibérément fait. Mais son cœur, à elle, ne saurait jamais être réparé. En tous cas le pensait-elle. Il était brisé en tant et tant de morceaux qu'elle ne voyait aucun moyen de le recoller. Elle avait mal, et elle n'avait plus que son cousin à qui se confier, son cousin qui lui rirait peut-être au nez, affirmant qu'elle aurait dû s'en douter, ou bien se mettrait en colère, parce qu'elle avait exigé de lui des efforts considérables pour un résultat qui ne servait à rien.

-La potion fonctionne on ne peut mieux, enfin je crois.
Elle ne pouvait pas en être sûre, elle n'était pas dans la tête des myrihandes, après tout, et si Edward lui avait tant menti depuis qu'ils étaient ensemble, peut-être avait-il aussi prétendu avoir perdu ses pouvoirs alors qu'il n'en était rien (mais elle n'y croyait pas, il aurait sans doute refusé de coucher avec elle, dans ce cas, et pas par respect pour elle, alors, non, par respect pour sa fichue âme sœur, à coup sûr). J'ai quitté Edward. affirma-t-elle alors, les poings serrés.

Le dire lui donnait le sentiment d'être encore plus bête. Elle n'aurait jamais dû tomber amoureuse de lui au départ, elle n'aurait jamais dû lui adresser une confiance aveugle, elle n'aurait jamais dû le croire, quoi qu'il puisse dire, elle aurait dû... tant de choses. Et maintenant, elle ne savait pas trop si elle était venue trouver Julian pour s'excuser ou tout simplement parce qu'elle avait besoin de se confier à quelqu'un, et qu'au final, elle n'avait personne.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Dim 3 Juil - 14:49

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
Julian se posait forcément des questions alors que Perséphone lui affirmait qu’elle lui avait fait perdre du temps. Sa cousine ne semblait pas avoir (ou pouvoir) envie d’en venir plus rapidement aux faits, puisqu’elle jouait le suspense. D’après elle, le jeune sorcier avait donc perdu du temps mais pourquoi ? S’il y avait eu un souci avec la potion, il était évident qu’il voulait le savoir. Non pas parce qu’il pourrait avoir envie de rectifier le tir, parce qu’il s’inquiétait pour les deux cobayes, mais simplement parce qu’il avait un souci de la perfection qui ne tolérait pas qu’il puisse laisser des erreurs derrière lui. Il était prêt, évidemment, à travailler encore durement sur cette potion simplement parce qu’il ne supportait pas de laisser quelque chose sans résultat. Mais forcément, le jeune homme ne pouvait pas se douter, pour le moment, que ce que Perséphone voulait lui dire n’avait rien à voir avec la potion. C’était bien plus personnel, bien plus humain en fait, ce que Julian risquait d’avoir un peu de mal à comprendre en fait.

Perséphone affirma alors que la potion marchait très bien, du moins c’était ce qu’elle croyait. Julian ne put s’empêcher de froncer des sourcils, se demandant où elle voulait en venir du coup. Parce que si la potion marchait bien (même si Julian ne pouvait pas s’empêcher de se demander pourquoi elle n’était pas plus sûre d’elle concernant son fonctionnement, mais il aurait la réponse quand elle allait reprendre la parole), il n’y avait aucune raison qu’ils aient travaillé pour rien. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Et puis sa cousine reprit la parole, affirmant qu’elle avait quitté Baker. Julian ne put s’empêcher d’être surpris – ce qui n’était pas vraiment ce qu’il aimait, mais bon – en apprenant la nouvelle, il ne s’y était vraiment pas attendu. Parce que de ce qu’il avait compris, Perséphone était vraiment éprise de son petit-ami, au point de vouloir faire une potion pour le séparer de son âme sœur.

« Comment ça tu l’as quitté ? »

Le jeune homme savait qu’il devrait sans doute se montrer plus compatissant, lui dire qu’il était désolé d’apprendre une telle nouvelle. Mais non, il ne le faisait pas, parce qu’il n’était vraiment pas désolé. En soit, le jeune sorcier n’en avait que faire. Il voyait bien que Perséphone n’allait pas bien, mais il n’avait pas envie de jouer les épaules compatissantes pour une histoire pour laquelle il n’avait jamais cru. Quand Julian avait appris que sa cousine avait une histoire avec un myrihande, il avait trouvé qu’elle était idiote puisque la nature même d’un myrihande était d’avoir une âme sœur. Alors, oui, il n’avait jamais compris comment Perséphone avait pu s’attacher à ce point à Baker et encore moins comment elle pouvait se montrer si naïve. Mais en même temps, Julian ne s’était pas vraiment penché sur leur histoire non plus. Il avait juste retenu que Perséphone l’aimait au point d’être prête à tout pour lui. Alors, il ne pouvait que se questionner maintenant.

« Qu’est-ce qu’il a fait ? »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Dim 3 Juil - 17:40



La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
P

erséphone ne doutait en rien du fait que la nouvelle devait être des plus surprenantes aux yeux de son cousin, elle-même n'aurait pas cru que cette information puisse être vraie quelques temps plus tôt si elle l'avait entendue. Non pas parce qu'elle considérait sa séparation avec Edward comme inenvisageable, non... mais si elle s'était imaginé que tout pourrait s'arrêter, c’était bien plus parce qu’elle pensait que le jeune homme se lasserait d’elle ou ne la trouverait pas assez bien pour lui. Elle s’était imaginée que ce serait lui qui finirait par la quitter et elle n’aurait jamais imaginé l’inverse. Elle l’aimait tant, il avait changé sa vie… comment pourrait-elle renoncer à un tel bonheur, quand ce dernier était tout simplement ce qu’il y a de plus fort et évident ? Et pourtant, c’était le cas, elle n’était plus avec le jeune homme, et même si elle nourrissait encore pour lui des sentiments très forts (même si elle avait à présent conscience qu’il ne les méritait pas), plus jamais elle ne reviendrait en arrière. Edward Baker appartenait au passé (du moins voulait-elle le croire), et cela ne changerait plus… Bon Dieu ce qu’elle se sentait stupide ! De manière générale, ce ne cessait d’être le cas depuis qu’elle avait découvert le pot-aux-roses, mais c’était encore pire quand elle parlait à Julian. Et pour cause, il était l’homme le plus intelligent et le plus détaché qu’elle connaissait. Elle estimait son jugement, et elle savait pertinemment que ce dernier ne saurait en rien lui être favorable. Il allait sans doute lui affirmer qu’elle n’avait qu’à s’en prendre qu’à elle-même (tomber amoureuse d’un myrihande, sincèrement…) et, effectivement, il aurait raison. Elle n’avait pas envie qu’il la ménage ou la caresse dans le sens du poil, mais il allait être bien difficile d’entendre et de supporter son opinion. C’est toujours plus difficile de recueillir l’avis de quelqu’un que l’on estime. Néanmoins, il fallait bien qu’elle lui en parle. Il était tout de même concerné par toute cette histoire, même si c’était indirectement. Il l’avait aidée à créer la potion, il y avait consacré du temps et de l’énergie, chose qu’elle n’ignorait pas… Tout ça pour ça… Quand il lui demanda ce qu’il avait fait, et même si elle avait quelque peu honte de sa propre naïveté, elle ne put que lui répondre en toute sincérité.

-J’ai appris qu’il me trompait...
dit-elle alors, les yeux baissés, honteuses, alors même qu’elle n’était pas la fautive de l’histoire. Parce qu’elle aurait tout de suite dû savoir, tout de suite dû comprendre. Edward Baker avait une âme sœur et ce n’était pas comme si elle n’en avait pas conscience. Elle n’avait aucune excuse. Alors oui, elle déplorait vraiment sa naïveté, qui avait décidément atteint des sentiments avec cette histoire. Mais on ne l’y prendrait plus. Et il est marié… avec Hardwick.

Sa voix avait tremblé en prononçant ces mots, c’était encore très dur à accepter pour elle, et elle ne pouvait s’empêcher de se sentir flancher en revenant sur ces événements. Elle avait tout perdu. Elle ne pouvait prétendre le contraire.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Dim 31 Juil - 16:21

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
Julian était surpris oui, d’apprendre que sa cousine avait décidé de quitter son petit-ami. S’il avait découvert que Baker s’était contenté de la manipuler et qu’il avait décidé de rompre avec elle une fois obtenu ce qu’il désirait (la potion donc), il aurait été moins surpris. Non pas que cela soit très agréable pour Perséphone, mais le jeune sorcier aurait trouvé ça plus logique. Peut-être parce qu’en partie, il la manipulait aussi. Certes, ce n’était pas complètement contre elle, mais il n’avait pas d’autre intérêt que de la faire devenir une sorcière digne de ce nom à l’aider de cette manière (et encore, il prenait cette peine simplement parce qu’ils partageaient un sang en commun). Il n’aurait donc pas été autant surpris que Perséphone se soit fait larguer, le contraire l’étonnait énormément cependant. Il avait cru que sa cousine était si folle amoureuse de son petit-ami, qu’elle serait bien incapable de se passer de lui. La preuve, elle avait accepté d’être avec lui alors qu’il avait une âme sœur, ce n’était pas rien. Elle avait accepté de passer énormément de temps à travailler pour concocter une potion afin de le séparer de son âme sœur, tout le monde ne l’aurait pas fait. Elle, elle l’avait fait et maintenant elle le quittait. C’était vraiment à ne plus rien comprendre. Julian ne pouvait pas s’empêcher d’être curieux donc. Il était même plus surpris et curieux que compatissant. Perséphone lui apprit donc qu’elle avait découvert que Baker l’avait trompé. Sur ces propos, Julian s’abstint à tout commentaire. Il n’était pas forcément bien placé pour soutenir sa cousine dans ce genre de situation. La tromperie, c’était un peu une seconde nature chez lui, qui jusqu’à présent n’avait jamais été capable de s’enticher entièrement d’une fille au point d’être fidèle (quoi que dernièrement, il devait bien avouer qu’il n’avait qu’une seule partenaire…). Baker avait donc trompé Perséphone, il n’était malheureusement pas si surpris que ça en plus. Même s’il allait éviter de dire ça à haute voix. Il n’avait pas envie s’amuser à soutenir sa cousine, mais il n’allait pas l’enfoncer non plus. Et l’information suivante fut bien plus surprenante d’ailleurs.

« Hardwick ? » Demanda-t-il vivement, sans cacher la surprise qu’il ressentait. Il était marié à Hardwick ? Sérieusement ? « Si ce n’était pas toi qui m’apprenait la nouvelle, je ne l’aurais pas cru. »

Parce qu’il voyait bien que Perséphone ne mentait pas, elle ne mentirait pas sur un sujet aussi « grave ». Mais donc, Baker et Hardwick étaient mariés ? Ce n’était vraiment à ne plus rien comprendre cette histoire. Julian ne comprenait pas pourquoi les deux myrihandes du feu, s’ils étaient si proches que ça (puisque c’était le cas apparemment) et mariés, avaient demandé cette potion. Pourquoi ils avaient accepté de se séparer, alors qu’ils y perdaient forcément à coup sûr. Le jeune sorcier commençait à se dire qu’il faudrait qu’il envisage d’avoir une conversation bien plus honnête et sérieuse avec ces créatures.

« Tu vas faire quoi du coup ? »

Il se montrait encore une fois curieux, parce que ça l’intéressait. Elle était mal, ça se voyait. Alors, qu’est-ce qu’elle avait envie de faire ? Se venger peut-être ? Le jeune sorcier devait bien avouer qu’il espérait une réponse de ce genre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Mer 3 Aoû - 18:45



La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
L

a surprise s'entendait très clairement dans la voix de son interlocuteur, et au fond, Perséphone se sentait rassurée de découvrir que Julian n'avait pas plus vu venir les choses qu'elle-même. C'était une chose qu'on lui avait régulièrement fait remarquer, et rarement comme un compliment : elle était candide, naïve aussi, elle faisait trop confiance aux autres au point d'avoir dans certaines situations de véritables œillères (elle les portait d'ailleurs également en présence de son cousin, dont elle refusait d'admettre la part importante d'obscurité - même si elle ne pouvait pas l'ignorer complètement - au mépris des avertissement d'autrui, ceux de Léo en tête)... Alors oui, cette liaison qui avait eu lieu sous son nez, si elle ne l'avait pas vue, avait peut-être été flagrante pour d'autres... Mais non, Julian, qui avait eu assez régulièrement le cas de voir les myrihandes ces derniers temps, n'y avait non plus vu que du feu (c'est le cas de le dire). Ça ne la consolait en rien, mais ça la rassurait un peu. Elle se sentait totalement stupide de s'être ainsi laissée berner, et voir qu'elle n'était pas la seule à ne pas avoir vu clair dans le manège des deux âmes sœurs la rassérénait un minimum... Elle n'était donc pas complètement à blâmer dans cette affaire, c'était avant tout Baker et Hardwick qui l'étaient, eux qui avaient si bien joué la comédie et avec ses sentiments. En même temps, oui, comment aurait-elle pu envisager un scénario pareil. Il avait bu la potion, il l'avait bue ! Ça n'avait aucun sens... Pourquoi avaient-ils fait une chose pareille, tous les deux ? Ce n'était peut-être pas la question qu'elle devait se poser en priorité, à vrai dire. La question qui importait davantage, et que Julian formula pour elle, était effectivement celle-ci : qu'est-ce qu'elle allait faire, maintenant ?

-J'en sais rien...
admit-elle, dépitée. Elle n'en savait rien, d'autant plus qu'elle n'avait plus goût à rien et encore moins l'ambition de quoi que ce soit. Elle avait l'impression que le sens de tout avait disparu. Tout ce à quoi elle avait consacré son temps, ses pensées, son énergie, c'était du vent, une simple et absurde illusion. Douloureux constat. Je voudrais devenir plus forte, c'est tout ce que je sais.

Plus forte de caractère, plus forte de manière générale, pour ne plus jamais se laisser avoir. La tentation de se laisser sombrer dans la pure et simple douleur était grande, c'est sûr, mais elle n'avait pas envie de donner cette satisfaction à Edward. C'était sans doute pour cela qu'elle était venue trouver Julian. Pas seulement parce qu'elle n'avait plus personne vers qui se tournait, mais parce qu'elle savait que si quelqu'un pouvait lui forger réellement le caractère, c'était Julian, même si elle était loin de ses intentions les plus sombres, et que la perspective de se venger ne l'effleurait même pas (quand bien même la vengeance, indirectement, était déjà en marche, sans qu'elle l'ait réellement voulu).


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Lun 19 Sep - 15:52

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
Qu’est-ce qu’elle comptait faire, c’était la grande question que Julian se posait. Parce qu’il était évident que Perséphone ne pouvait pas faire comme s’il ne s’était rien passé. En tout cas, le jeune sorcier serait bien incapable de le faire lui et il devait bien avouer qu’il espérait que sa cousine n’allait pas rester passive. Malheureusement, c’était quelque chose de possible avec elle, parce qu’elle était bien trop douce et gentille. Des traits de caractère que le jeune homme avait l’intention de voir changer petit à petit, afin qu’elle devienne une autre personne. Quelqu’un de bien plus fort. Et alors qu’elle disait dans un premier temps qu’elle ne savait pas vraiment ce qu’elle comptait faire, elle ajouta tout de même qu’elle avait envie de devenir plus forte. C’était tout ce qu’elle savait et c’était exactement ce que Julian espérait entendre. Bon, elle aurait pu faire mieux et affirmer directement qu’elle voulait se venger, mais c’était déjà une bonne chose. Le jeune homme n’avait aucune envie de voir sa cousine se morfondre sur son sort, alors que ce Baker méritait vraiment qu’elle s’acharne sur lui. Julian n’avait aucune sympathie pour ces myrihandes, ils n’avaient été que des sujets d’expériences. Leur sort lui importait peu, même si le jeune homme devait bien avouer qu’il était quand même un peu curieux de savoir ce qui leur était passé sur la tête. Si les deux âmes sœurs étaient mariés, qu’ils avaient une relation ensemble visiblement (puisque Baker avait trompé Perséphone avec Hardwick), le sorcier ne parvenait vraiment pas à comprendre pourquoi ils avaient bu cette potion les rendant humain. Quels intérêts avaient-ils à devenir humains ? Julian ne pouvait vraiment pas le comprendre, même s’il espérait quand même avoir un jour une réponse à son questionnement.

« D’accord. » Dit-il, dans un léger soupir. « C’est pas compliqué de devenir plus forte. » Au vu du niveau où elle partait, elle ne pouvait que devenir plus forte. « Mais ça ne suffit pas. » Non parce que le jeune homme ne pouvait quand même pas se contenter d’entendre sa cousine affirmer qu’elle voulait juste devenir plus forte. C’était le moment parfait, celui de la mener complètement sur un chemin bien plus sombre, ce qu’il souhaitait depuis un moment maintenant. Même si la faire goûter à la magie noire était quelque chose de bien déjà, même si elle ne pourrait pas devenir plus forte sans s’y enfoncer encore plus, il voulait bien plus que ça. « Baker s’est moqué de toi, il t’a trompé, il t’a manipulé. » Julian ne savait pas pourquoi, mais c’était un fait. « Tu ne peux pas laisser passer ça. Je ne peux pas laisser passer ça. » En réalité, il n’était pas directement concerné par cette histoire, mais le sorcier se disait que sa cousine serait touchée qu’il se sente à ce point concerné. Ce qui était en partie le cas, même si ce n’était pas forcément pour les bonnes intentions. Et qu’il manipulait un peu la sorcière aussi, même si c’était pour la bonne cause à ses yeux. « Je veux lui faire payer ce qu’il t’a fait. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Lun 19 Sep - 18:38



La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
J

ulian avait beau dire (et dans un soupir, qui plus est, qui rappela à la jeune femme combien elle pouvait être différente de son cousin, quand bien même elle tenait vraiment beaucoup à elle), elle ne considérait pas qu'il soit si simple de devenir plus forte (à moins qu'il considère qu'elle soit tellement faible que ce ne serait pas difficile pour elle de l'être un peu moins - ce qui n'était peut-être pas faux), elle ne savait pas vraiment, pour sa part, par quoi commencer. Elle devrait aller à l'encontre de son propre caractère, de quelque chose qui faisait infiniment partie d'elle. Ce n'était pas dans sa nature que de se rebeller ou de s'affirmer, elle allait devoir tout apprendre depuis le début. Mais il le fallait, c'était important. Elle ne pouvait plus se laisser constamment marcher sur les pieds. Être plus forte, à ses yeux, c'était déjà une étape importante, et pas des plus simple, un étape qui allait lui demander un certain temps... mais aux yeux de Julian, ce n'était apparemment pas suffisant. Il fallait qu'elle se venge, il fallait que Edward paye pour ce qu'il lui avait fait. Perséphone ne pouvait qu'apprécier de voir son cousin aussi impliqué dans sa propre histoire, quand elle pensait l'ennuyer (ne se rendant pas compte que sa réaction était parfaitement intéressée, preuve qu'elle devait cesser d'être naïve, définitivement) pourtant. Ça la touchait, de le voir ainsi vouloir défendre son honneur. Mais elle ne savait pas si elle était prête, elle, à se venger purement et simplement... D'un autre côté, il n'avait pas totalement tort. Est-ce qu'il était juste qu'Edward vive tranquillement sa petite vie tranquille avec Hardwick, insouciant et heureux, quand elle-même souffrait terriblement de leur rupture et de ses conséquences (même si elle n'en mesurait pas totalement encore toute l'ampleur) ? Non, ça ne l'était pas. Mais elle ne savait pas si elle serait capable de se montrer cruelle envers lui, de lui rendre la monnaie de sa pièce, malgré ce qu'il lui avait fait. C'est que, en dépit du couteau qu'il lui avait planté dans le dos, et même si ça devait sembler absurde, elle l'aimait toujours. Il restait le seul qu'elle ait jamais aimé, elle n'arrivait pas à faire une croix définitive sur tout ce qu'ils avaient vécu, même si ça n'avait été majoritairement qu'un tissu de mensonges.

-Lui faire payer comment ?
demanda-t-elle, sur la réserve, mais pas totalement réfractaire non plus.

Pas réfractaire, non, parce qu'au final, elle savait que Julian n'avait pas tort, Edward méritait de payer pour ce qu'il lui avait fait subir, pour tout le mal qu'il avait engendré... Toute seule, elle n'arriverait à rien... Avec l'aide de Julian, elle en aurait peut-être la force, qui sait ? Encore qu'elle ne savait vraiment pas si elle parviendrait à aller jusqu'au bout. D'autant qu'elle imaginait Julian capable d'être bien plus catégorique qu'elle... Après tout, elle n'avait pas oublié non plus les avertissements de Léo à son sujet.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Lun 14 Nov - 22:21

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
A choisir, Julian voulait évidemment que sa cousine se venge de son ex petit-ami. Pas seulement parce qu’elle souffrait de ce qu’il lui avait, mais surtout parce que le jeune homme savait qu’il pouvait se servir de ça pour la conduire encore plus profondément dans la magie noire. C’était un bon début qu’elle souhaite devenir plus forte, mais ce n’était évidemment suffisant à ses yeux. Cela ne suffisait pas non, ce n’était pas encore assez cruel. Julian n’était pas dupe non plus, il savait parfaitement que Perséphone était encore bien trop pure pour devenir complètement celle qu’il attendait qu’elle soit. Elle avait un cœur pur, même si le jeune homme ne voyait pas vraiment d’où ça pouvait lui venir. Mais il avait bien l’intention de la changer, de faire en sorte qu’elle s’endurcisse un peu. Et ce qu’Edward Baker avait fait contre elle ne pouvait que l’aider à aller dans ce sens. Pour le coup, le sorcier devait bien avouer que le myrihande arrangeait grandement ses affaires. Si pendant un temps, il avait cru que l’amour que sa cousine ressentait pour ce type allait lui donner la force de surmonter les obstacles, de braver les interdits et d’aller toujours un peu plus loin dans la magie, il pensait maintenant que c’était la haine qu’elle pouvait ressentir qui la pousserait à aller de l’avant. Même si… pour cela il fallait encore qu’elle soit vraiment en colère contre lui.

Quand Perséphone lui demanda comment il avait l’intention de lui faire payer, Julian aurait aimé l’entendre lui dire comment ils allaient le lui faire payer. Mais en même temps, même si elle lui semblait un peu sur la réserve, elle ne semblait pas avoir envie de complètement s’opposer à cette idée. Ce qui était un bon point. Elle ne sautait pas de joie à l’idée de se venger, de faire payer à son ex – puisqu’il semblait que ça soit son ex maintenant – mais elle ne le contredisait pas complètement non plus. Elle ne lui disait pas qu’elle ne voulait pas qu’il le fasse, elle se contentait de lui demander comment il voulait le faire. Pour l’heure, Julian n’avait aucune idée de comment il fallait se venger de Baker, parce qu’il voulait que ça vienne plus de Perséphone que de lui. Il n’avait pas l’intention de réparer l’honneur de sa cousine lui-même, il voulait qu’elle prenne le parti de s’occuper de cette vengeance, qu’elle s’occupe elle-même de la marche à suivre. Mais bien sûr, il allait falloir un peu de temps pour qu’elle y parvienne. Si seulement elle avait le même caractère que lui directement, ça serait quand même plus simple. Perséphone ne se rendait pas compte de la chance qu’elle avait d’être sa cousine. Il lui porterait quand même énormément d’intérêt, ce qu’il n’aurait pas fait avec d’autre.

« Je n’en sais rien encore. » Répondit-il alors, sincèrement. Il avait quelques idées, en soit, mais il n’avait pas l’intention de les exposer. Il ne savait effectivement pas encore comment les choses allaient se goupiller. « Mais dans tous les cas, ce qu’il a fait ne doit pas rester impuni. Tu mérites bien mieux que ça ! »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Mar 15 Nov - 17:27



La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
P

erséphone ne sut trop si elle devait se sentir soulagée ou déçue quand elle entendit son interlocuteur lui affirmer qu'il n'avait pas encore d'idée quand à la manière de lui rendre justice. Est-ce qu'elle voulait réellement se venger d'Edward ? Elle n'en savait rien encore. Elle devrait peut-être se sentir soulagée à l'idée que son ex échappe aux foudres de son cousin... Mais quelque part, elle était déçue, aussi, également... car elle devait bien avouer qu'une part d'elle rêvait vraiment de pouvoir se venger... pas forcément de manière trop cruelle, mais n'était-ce pas injuste qu'elle souffre à ce point quand lui-même devait seulement être heureux de s'être enfin débarrassée de ce poids qu'elle avait été pour lui, et qu'il n'avait pas eu envie de virer. Au final, ils verraient bien. D'une manière ou d'une autre, cette histoire n'était pas encore finie, loin d'être finie. La jeune femme ne pourrait pas tourner la page de sitôt, et elle ignorait à quel point cette vérité allait se confirmer par la suite. Elle n'avait pas conscience de ce qui grandissait en elle. Elle afficha un fin sourire, empreint de gratitude quand son interlocuteur lui affirma qu'il trouverait bien quelque chose, tout simplement parce qu'elle méritait mieux que ça. C'était agréable à entendre, surtout à l'heure où sa confiance se voyait ébranlée par tout ce qu'elle venait de vivre (déjà qu'elle manquait de confiance en règle générale)... mais malheureusement, ça ne suffisait pas non plus à la rassurer ou à l'encourager. Elle était encore très secouée par toute cette histoire, il faut dire.

-J'en suis pas si sûre...
répondit-elle doucement en réponse à son interlocuteur. Oui, elle n'était pas sûre de mériter mieux que tout cela. Bien souvent, elle se demandait si elle n'avait pas cherché tout ce qui lui arrivé. Comme on dit, trop bonne trop conne, elle était la personnification même de cette expression. Sa crédulité et sa naïveté proverbiales l'avaient très largement desservie. Je suis pas sûre de mériter mieux... Je suis pas comme toi, je suis bête, je suis trop naïve, je me fais sans arrêt marcher sur les pieds, faut pas que je m'étonne quand je me fais écraser, après.

Edward s'était servi d'elle, avait joué avec ses sentiments, tout simplement parce qu'il avait compris qu'elle serait trop candide, trop aveugle pour comprendre qu'on puisse chercher à lui nuire. Son absurde personnalité, sa passivité légendaire lui revenaient en pleine figure, et c'était difficile à supporter... En même temps, maintenant qu'elle avait pleinement pris la mesure de sa naïveté, elle pouvait travailler à la corriger, et pour ça, elle savait qu'elle pouvait compter sur son cousin. Il était particulièrement attentif et juste avec elle, et elle devait reconnaître que dans les prochains temps, il aurait un rôle très important pour elle, vraiment très important.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Jeu 12 Jan - 6:50

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
Julian voyait bien que ses mots ne trouvaient pas vraiment leur destinataire, que Perséphone ne pensait pas ce qu’il disait. Si le sorcier s’était retrouvé devant une toute autre personne que sa cousine, il n’aurait vraiment pas pris le temps de dire tout cela, il n’aurait pas pris la peine de la rassurer ou encore de vouloir la venger (parce que dans tous les cas, il se doutait que Baker allait payer pour ce qu’il avait fait, ça allait être bien utile de pouvoir le mener jusqu’aux grottes un jour peut-être). Quand il entendit Perséphone lui dire qu’elle n’en était pas sûre, le jeune homme avait presque l’impression de perdre son temps. Mais il savait parfaitement ce qu’il risquait en prenant sa cousine sous son aile, il savait qu’elle n’était pas comme lui. Mais que, petit à petit, elle allait devenir comme lui. C’était son but en tout cas et le jeune homme voyait en cette situation le moyen parfait pour renverser l’affaire de son côté. Perséphone devait vouloir se venger, elle devait vouloir devenir plus forte, au point de sacrifier peut-être une partie de son âme pour ça. Mais pour l’heure, elle ne semblait pas encore prête visiblement.

Perséphone reprit la parole, affirmant qu’elle n’était pas sûre de mériter mieux. Déjà, ils étaient mal partie si elle pensait de cette manière. Qu’elle n’était pas comme lui, ça c’était vrai. Qu’elle était bête… sur ce point, Julian avait quand même envie de la contredire. Si elle était une vraie Enjolras, elle était loin d’être bête. Ce qui était le cas d’ailleurs, elle ne l’était pas, elle manquait seulement de confiance en elle. Et ce n’était pas pour rien ensuite qu’elle affirmait être trop naïve, qu’on lui marchait tout le temps sur les pieds, qu’elle se faisait avoir… tout cela ne tournait au final qu’autour d’un même et unique problème… elle n’avait pas confiance en elle.

« Ecoute moi ! » Dit-il vivement, en prenant la jeune femme par les épaules, plongeant son regard dans le sien. Il n’avait pas l’intention de la laisser dire n’importe quoi, il ne voulait pas qu’elle gâche tous les efforts qu’il faisait depuis un moment maintenant. Il était hors de question que tout ce travail ne serve à rien, qu’il ait perdu à ce point du temps en créant cette potion pour les myrihandes (même si ça ne manquait pas de faire avancer la sorcellerie dans le bon sens). « Tu es naïve, ça c’est sûr. » Il n’avait pas l’intention de mâcher ses mots pour autant. « Mais tu es loin d’être bête. D’accord, on est différent, mais ça ne fait pas de toi quelqu’un de bête. Tu es très intelligente, tu peux faire de grandes choses. Tu manques simplement de confiance en toi. Et il faut que ça change. Il faut que tu arrives à plus croire en toi. Parce moi, je crois en toi. »

Il brodait un peu ses paroles, dans le but d’insuffler un peu de confiance à Perséphone, mais il n’en pensait quand même pas moins. Il croyait en elle, sinon il ne prendrait pas autant de peine pour elle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Jeu 12 Jan - 17:45



La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
P

erséphone, remuée par ses hormones (sans le savoir encore), par la déception, par la douleur et par un manque évident d'estime de soi qu'elle avait toujours possédé, prononçait forcément le discours type qui devait donner envie à son cousin de la remuer comme un pommier. Au fond, ce n'était pas plus mal, c'était ce dont elle avait besoin, et c'était peut-être pour cela qu'elle était venue retrouver Julian, parce qu'elle avait besoin qu'on la secoue, qu'on la réveille, qu'on fasse d'elle quelqu'un de plus fort qu'elle ne l'était. Ce n'était pas forcément gagné, bien sûr, mais si quelqu'un pouvait être capable de la changer, c'était bien Julian, et si pour cela, il fallait qu'on la remette à sa place plutôt que de la caresser dans le sens du poil. Elle ne dit rien quand le jeune homme lui demanda de l'écouter, elle se contenta de soutenir son regard (même si ce n'était pas bien simple, car elle se sentait si honteuse qu'elle avait plutôt envie de garder les yeux baissés et ne jamais les relever. Elle n'en attendait pas moins de lui, il ne la ménagea pas, affirmant en guise de préambule qu'elle était effectivement naïve. Elle protesterait bien si ce n'était pas un fait avéré et acquis. Il faut dire qu'il fallait être sacrément naïve pour se laisser constamment avoir comme elle le faisait. Sa confiance dans le genre humain, proche de l'aveuglement absurde, devait forcément de lui causer du tort à un moment ou à un autre. Ça n'avait pas manqué. Est-ce qu'elle en tirerait les leçons essentielles ? Ça restait avoir. Elle aimerait bien ne pas avoir à changer et voir plutôt le monde changer autour d'elle. Bref, Julian ne mâchait pas ses mots, et il avait raison. Et son interlocutrice l'écouta sans mot dire, elle savait que c'était le discours dont elle avait besoin.

Elle parvint à esquisser un léger sourire quand Julian affirma qu'elle était loin d'être bête. Elle n'était pas sûre de pouvoir le croire, mais elle était convaincue de la sincérité de son cousin, il n'était pas de nature à la complimenter juste pour lui faire plaisir. S'il s'exprimait ainsi, c'était qu'il le pensait. Elle était intelligente, elle manquait simplement de confiance en elle. C'était ce qu'elle avait besoin d'entendre, Julian avait su trouver les mots qu'il fallait. Surtout quand il lui dit qu'il croyait en elle. Ça, c'était la chose la plus importante pour elle. Savoir qu'il croyait en elle. C'était important, à ses yeux. Parce qu'elle estimait vraiment beaucoup son cousin. Elle avait envie de gagner en confiance en elle, ne serait-ce que pour que Julian place en elle des espoirs réellement fondés.

-Tu as raison, je dois avoir confiance en moi, je dois croire en moi.
Elle marqua une légère pause. Mais je vais avoir besoin de toi pour ça.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Mer 1 Mar - 23:20

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
Franchement, il n’y avait pas à grand monde que Julian adressait ce genre de propos. Le jeune homme était plutôt du genre avare en compliment, il n’aimait pas en donner aux autres, même quand ils le méritaient. Mais le jeune sorcier savait aussi que Perséphone avait besoin de ça pour avancer, parce qu’elle manquait cruellement de confiance en elle. Et Julian avait besoin qu’elle avance, qu’elle prenne confiance en elle et qu’elle avance. Ainsi, elle pourrait faire de grandes choses. Il n’était pas question pour le sorcier d’avoir perdu autant de temps avec sa cousine pour rien, il n’était pas du genre à se tromper c’était une évidence. Perséphone avait du potentiel, parce qu’elle faisait partie de sa famille et donc il avait l’intention de lui permettre d’avancer et de devenir forte. Julian savait bien qu’elle allait appréciait d’entendre qu’il croyait en elle, ce qui était le cas. S’il ne croyait pas en elle, il ne se donnerait quand même pas autant de mal avec elle. Il la prenait sous son aile, ce n’était pas rien. Il ne l’avait jamais fait avec personne d’autre avant. Bon, il avait ses propres raisons, évidemment, il ne le faisait pas seulement parce qu’il appréciait de la voir gagner en puissance. Mais ça, elle n’avait pas besoin de le savoir.

Julian eut le sentiment de faire mouche en tout cas, encore plus quand Perséphone reprit la parole pour affirmer qu’il avait raison (en même temps, il avait toujours raison, il se retint de le préciser quand même), qu’elle devait croire en elle. C’était le cas oui, parce qu’elle avait quand même des capacités. En même temps, rien que le fait d’être une sorcière la rendait plus intéressante que n’importe qui. Ça c’était le jeune sorcier qui considérait que sa nature était supérieure à toutes celles des êtres de Notre Terre qui parlait. Mais en plus d’être une sorcière, c’était sa cousine alors… franchement, Perséphone devait vraiment prendre sur elle et avoir confiance en elle, parce qu’elle pouvait accomplir de grande chose.

« Tu sais bien que tu peux toujours compter sur moi. »
Répliqua-t-il quand Perséphone affirma qu’elle allait avoir besoin de lui après une courte pause. Depuis un moment maintenant, Julian était un soutien pour elle effectivement (et il ne se doutait pas encore à quel point elle allait avoir besoin de lui prochainement, quand elle allait être honteusement jeté dehors par ses parents). « Je vais t’aider. »

Il n’avait pas l’intention de faire autrement en tout cas, parce qu’il avait déjà investi beaucoup de son temps avec elle pour s’arrêter maintenant. Ils s’étaient donnés du mal après tout pour cette potion afin de séparer les myrihandes du feu, même si elle n’avait apparemment servi à rien. Mais les deux sorciers avaient fait quelque chose d’incroyable tous les deux, ils avaient accompli quelque chose que personne n’avait fait avant.

« A nous deux, on peut faire de grande chose. »

Il le pensait, il en avait eu la preuve. Même si peut-être qu’il y serait parvenu seul tout de même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Jeu 2 Mar - 21:10



La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
P

erséphone se sentait plus sûre d'elle, plus confiante à présent que Julian lui assurait tout son soutien et lui garantissait qu'il serait toujours là pour elle. Est-ce qu'elle avait raison de le croire ? Peut-être pas. Mais ce n'était pas nouveau, il y avait longtemps que la jeune femme elle-même n'ignorait pas l'ampleur de sa crédulité, simplement, elle ne pouvait rien faire contre, elle ne pouvait pas lutter contre sa propre nature. Quoi qu'il en soit, à l'heure actuelle, elle ne pouvait qu'accepter tout le soutien qu'on lui accordait, et à dire vrai, Julian était le seul à lui en adresser. Certes, il y avait ses parents, aussi, mais ce n'était pas la même chose, ils ne la comprenaient pas, ils ne comprenaient pas ce qu'elle traversait, à force de vouloir la protéger, ils avaient fait tout l'inverse. Et ce serait pire encore bientôt, quand la jeune femme saurait quel était son état. A ce moment-là, contre toute attente, Julian resterait encore le seul pour la soutenir et demeurer à ses côtés. Elle ne regretterait pas alors son choix, pas un seul instant. Celui qu'elle faisait en cet instant, celui de se nourrir des précieux conseils de son cousin, de croire en ses recommandations, de s'améliorer, de devenir une sorcière excellente faute d'être une bonne personne, de se blinder pour pouvoir affronter la vie sans devenir complètement dingue. Seule, elle n'y serait pas arrivé. Sans Julian, c'était certain, elle se serait laissée sombrer. Mais Julian était là, bien présent, il la soutenait, ne l'abandonnait pas, tenait vraiment à faire d'elle quelqu'un de plus sûr et de plus déterminé. Peut-être ne le faisait-il pas pour les bonnes raisons, mais au final, pour une fois, ils pensaient la même chose, et c'était ce qu'ils devaient constater au-delà de tout le reste : elle devait changer. C'était essentiel, primordial, inévitable. Elle devait changer. Parce que Julian le lui affirmait, parce que la jeune sorcière ne pensait pas qu'il ait la moindre raison de lui mentir, elle le croyait sur parole, et elle y puisait autant d'assurance que possible, même si un long chemin restait encore à faire : ensemble, ils pouvaient faire de grandes choses, Perséphone devait juste se nourrir de l'expérience de son cousin, et transformer sa douleur en force, quoi qu'il lui en coûte.

-Tu as raison, approuva-t-elle dans un hochement de tête qui se voulait assuré. Cette conversation lui avait fait manifestement plus de bien qu'elle n'aurait pu l'imaginer de prime abord. Tu travailles sur quoi, en ce moment, je pourrais t'aider ? proposa-t-elle, décidée.

Et décidée, elle l'était, il fallait qu'elle se ressaisisse, et pour cela, quoi de mieux que de faire quelque chose de concret. La jeune femme réfléchirait à sa proposition de se venger d'Edward le moment venu. Il n'empêche, en attendant, elle ne voulait pas rester les bras croisés.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 507

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   Lun 24 Avr - 15:09

Perséphone & Julian
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité.
Julian savait bien que sa cousine avait besoin d’aide pour se sentir plus forte, qu’elle avait besoin de se sentir valoriser. Ce n’était pas pour rien, donc, qu’il jouait se rôle pour elle. Il avait sin intérêt bien sûr, sinon il ne prendrait pas autant de peine à valoriser quelqu’un d’autre. Mais le sorcier avait vraiment le sentiment de pouvoir tirer quelque chose de sa cousine, en dehors du fait qu’elle était sa cousine. Le jeune homme avait vu ce qu’elle valait, il l’avait vu travaillait, il savait qu’elle était quand même une bonne sorcière. Bon, elle avait encore énormément de chose à apprendre bien sûr, mais ça viendrait avec le temps. Quand elle aurait un peu confiance en elle déjà, ce qui allait demander un peu de temps aussi. Et ensuite, Julian avait bon espoir qu’elle soit une digne sorcière. Selon ses critères bien évidemment. En tout cas, parce qu’il avait des intérêts, il avait bien l’intention de rester auprès de Perséphone et de la soutenir. Ce qu’elle avait besoin maintenant et qu’elle aurait sans doute besoin encore pendant un moment. Jusqu’à ce qu’elle ait suffisamment confiance en elle, si cela arrivait un jour.

Le jeune homme se retint de dire à sa cousine qu’il avait raison, elle n’avait pas vraiment besoin d’entendre ce genre de chose. Ce n’était en même temps pas vraiment nouveau qu’il puisse faire preuve justement de beaucoup de confiance en lui, contrairement à sa cousine. Ils étaient vraiment différents tous les deux. Mais c’était justement parce que de son côté il avait parfaitement confiance en lui, qu’il allait pouvoir permettre à Perséphone d’apprendre à se faire confiance.

« Bien sûr. »

Qu’elle pouvait l’aider, il n’y avait pas vraiment de raison qu’il l’empêche de l’aider. Bon, en règle générale, Julian préférait évidemment travailler seul, mais avec Perséphone c’était différent. Il avait bien l’intention de lui apprendre beaucoup de chose. Au final, Julian faisait quand même beaucoup d’effort concernant sa cousine, mais c’était simplement parce qu’elle était sa cousine. Quel intérêt sinon de le faire ? Si la jeune femme ne partageait pas une partie de son sang, s’ils ne portaient pas le même nom (même si ce nom venait d’humain, ce qui en soit n’était pas la chose dont Julian tait le plus fier), il ne ferait vraiment pas autant d’effort pour elle. Elle était une exception pour lui, comme quoi c’était possible d’en faire. Mais c’était bien parce qu’il avait un intérêt. Qu’il pensait pouvoir en tirer quelque chose.

« Viens, je vais te montrer ce que je fais. »

Même si en soit, ce n’était pas des plus intéressant. Du moins, Julian avait eu des expériences bien plus incroyables que ce qu’il faisait en cet instant précis. Mais en même temps, depuis la potion qu’ils avaient concocté avec Perséphone, tout lui semblait un peu pâle. Parce qu’ils avaient quand même fait une potion pour séparer deux âmes sœurs, deux myrihandes, ce n’était pas rien. Ces créatures étaient redevenus humaines.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La déception c'est la différence entre tes illusions et la réalité (Persy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes :: Grottes-