Partagez | 
 

 Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Dim 29 Mai - 9:13


Comment salir le linge de sa famille.
L'

été était une période de l'année que Tristan allait profondément détester, il en était convaincu. Il commençait à poindre le bout de son nez et, déjà, le vampire s'agaçait du moindre de ses aspects. Non pas que l'écoulement des saisons ait eu jusque-là quelque importance que ce soit à ses yeux, mais c'était le premier été dont il faisait l'expérience en tant que vampire, et autant dire que les beaux jours, s'ils savaient faire le bonheur de quelques-uns, sauraient presque lui faire regretter les nuages gris et épais ainsi que les averses constantes de l'automne. Il faisait grand soleil, en ce moment, en notre terre, et le jour se lever bien tôt pour daigner se rendormir excessivement tard. Pour Tristan, cela signifiait sortir le moins possible afin de protéger son épiderme qu'il avait déjà très largement malmené lors d'une de ses récentes parties de chasse. Autant dire que, à peine les premiers rayons de lune illuminaient-ils le ciel qu'il était déjà dehors, parti en chasse afin d'assouvir une gourmandise que son statut de vampire avait rendue quasiment impossible à rassasier. Il en revenait, justement, peu avant l'aube. Quand il pénétra dans la demeure des Johns, il constata rapidement que ni Hope, ni Ely n'étaient présentes, elles aussi avaient dû vouloir profiter de la nuit, consciente qu'ils seraient contraints à jouer les ermites par la suite (mais bon, ce n'était pas si mal, ils savaient parfaitement s'occuper, quand ils étaient tous les trois). Loin d'être fatigué, encore (il faut dire que Tristan avait fini par bien adopter ce rythme qui consiste à vivre la nuit et dormir une bonne partie du jour), il se dirigea vers la cuisine et se servit un verre d'alcool bien tassé, une manière comme une autre de célébrer la nuit qu'il venait de passer, et où l'hémoglobine avait coulé à profusion. Alors qu'il portait son verre à ses lèvres, il entendit la porte d'entrée s'ouvrir, pariant sur laquelle de ses deux sœurs rentrait la première, un large sourire orna ses lèvres en voyant Ely faire finalement son apparition dans l'entrée.

-Tu tombes bien, je viens d'ouvrir une bouteille. Tu sais comme je déteste commencer quelque chose sans le finir. On aura plus de chances d'en venir à bout à deux.
dit-il un fin sourire sur le visage avant de venir déposer un baiser au creux du cou de sa cadette.

Ces mots prononcés, il partit en quête d'un second verre, sans même se renseigner sur le fait que sa sœur ait quelque soif à étancher ou non (comme s'il y avait besoin de cela pour boire) et le remplit généreusement du même alcool dont lui-même s'était servi l'instant d'avant. Il déposa ensuite le verre entre ses mains.

-Alors, à quoi décide-t-on de trinquer, ce matin ?

Car oui, ils étaient techniquement le matin, pas vraiment l'heure de s'alcooliser l'esprit. Mais il n'y avait pas d'heure pour quoi que ce soit quand on était un Johns, on décidait soi-même du temps et de son organisation.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Jeu 7 Juil - 23:44

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
L’aube approchait à grands pas quand Ely passa le pas de la porte de la demeure des Johns. Ces derniers temps, avec l’été, les jours se rallongeaient énormément. Si certain appréciait l’arrivée du beau temps et le fait que le soleil soit plus souvent présent, ce n’était pas du tout le cas de la buveuse de sang. Elle aimait la nuit, parce que c’était son élément. Les vampires ne pouvaient pas prendre le risque de rester au soleil, alors ils devaient à chaque fois se cacher au moment de l’arrivée du jour. Heureusement que les frangins Johns savaient parfaitement s’occuper quand ils devaient rester confinés à l’intérieur de chez eux. Parce qu’Ely sentait que l’été allé vraiment être long. En plus, il faisait chaud. Et la jeune femme se rendait compte qu’elle supportait moins la chaleur maintenant qu’elle avait passé l’arme à gauche qu’avant. Quand elle avança dans la maison, elle fut heureuse d’entendre du bruit s’approcher, se doutant que son frère ou sa sœur était là. Et c’était Tristan, qu’elle accueillit avec un large sourire. Elle était au frais chez eux, elle était à l’abri du soleil et en plus, en charmante compagnie. Ely plongea son regard dans les yeux parfais de son frère quand il mentionna le fait qu’il venait d’ouvrir une bouteille.

« Oh, je m’en voudrais de ne pas t’aider à cette tâche. »

Dit-elle alors que son aîné venait déposer ses lèvres au creux de son cou, dans un geste qui n’était loin d’être normal entre un frère et une sœur. Mais cela faisait bien longtemps que les Johns n’avaient plus rien de normal. Même avant que leurs âmes disparaissent dans les noirceurs de la nuit et dans les bains de sang. Ce sans qu’ils ne manquaient pas de faire couler abondement chaque nuit, afin de se nourrir. Ely ne perdit pas son sourire, alors que Tristan allait lui préparer un verre. Il n’avait pas besoin de lui poser la question pour savoir qu’elle avait envie d’un verre, qu’il n’était pas question pour elle de ne pas en partager un avec lui. Ely remercia Tristan quand il déposa ce verre bien tassé dans ses mains.

« On va commencer par quelque chose. » Dit-elle tout en posant son verre sur la table avant de s’approcher de Tristan pour venir coller ses lèvres sur les siennes, glissant ses mains sur sa nuque, lui offrant un baiser qu’il était encore moins normal d’échanger entre frère et sœur. Quand leurs lèvres se séparèrent, Ely passa goulument sa langue sur ses lèvres. « Je me sens bien mieux. » Bon, elle se sentait bien de base, mais c’était toujours un grand plaisir de pouvoir profiter ainsi de Tristan. « A quoi pourrait-on trinquer ? » Demanda-t-elle en reprenant son verre et le porter à ses lèvres. « Tu as des trucs intéressants à raconter à ta petite sœur ? » Elle marqua une pause avant de reprendre. « Parce que sinon, on pourrait déjà trinquer à la famille. »
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Sam 9 Juil - 8:42


Comment salir le linge de sa famille.
U

n sourire ravi s'afficha sur les lèvres de Tristan quand Ely déposa un instant son verre pour venir rapprocher ses lèvres des siennes. Le baiser qu'ils échangèrent alors avait tout pour contrarier les bonnes mœurs et pour être qualifié de contre-nature, mais ça ne le rendait que plus savoureux encore aux yeux du buveur de sang, qui ne manqua pas de prolonger le baiser langoureux que lui adressa la jeune femme. Il devait bien reconnaître que si boire un verre en sa compagnie représentait un réel plaisir en soi, agrémenter ainsi la situation y ajoutait du piment et la rendait encore plus délicieuse. Ce baiser étaient comme les prémices de bien plus, s'ils le décidaient (et ils le décidaient la majorité du temps), mais il n'était pas nécessaire de s'abandonner directement à leurs instincts. Un rien de conversation n'était pas désagréable non plus, par moments, tout sauf désagréable, même, pour tout dire. Alors oui, ils trinqueraient et bavarderaient un peu d'abord, puis ils pourraient bien constater ce jusqu'où d'autres baisers de même nature, sensuels et langoureux, avaient envie de les mener. Tristan allait bien aussi, de base, mais il devait bien reconnaître se sentir mieux encore à présent. Il n'y avait que Ely et Hope pour lui faire à ce point de l'effet, c'est une certitude. Ely songea à ce à quoi ils pourraient bien trinquer. La famille, ce n'était pas une mauvaise idée, loin de là, d'autant que dans le cas des Johns, la famille avait un sens et des attraits bien différents que dans la plupart des autres familles disons plus... conventionnelles. Et autant dire qu'il n'était pas difficile d'être plus conventionnels qu'eux. Ils battaient tous les records quand ils s'agissait d'agir hors des conventions, et c'était ce qui faisait leur talent, selon lui.

-À la famille !
approuva Tristan à faisant tinter son verre contre celui de la jeune femme. Il but une grande gorgée d'alcool avant de reprendre la parole, songeant qu'il avait, à vrai dire, bien des informations neuves à apprendre à son interlocuteur. À ce sujet, d'ailleurs, j'ai effectivement quelques trucs croustillants à t'apprendre, petite sœur. Bien sûr, il ne manquait pas de laisser planer un double-sens dans ses propos, quand bien même il parlait plus concrètement d'une information réelle, et qui techniquement ne les concernaient que de loin, mais ça, hein... Est-ce que tu vois qui est Joachin ? Il traîne de temps à autres dans le repaire des vampires. Tristan ne savait plus s'il avait déjà parlé de lui à Ely avant, mais si tel n'était pas le cas, il était grand temps de se rattraper. C'est le mari de Natasha, ajouta-t-il dans un léger sourire après avoir laissé intentionnellement planer un léger silence, juste ce qu'il faut pour ménager un rien de suspense.

À présent, il guettait, dans un sourire, la réaction d'Ely, espérant qu'elle serait à la hauteur de ses attentes.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Lun 8 Aoû - 17:31

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Ely aimait tout ce qui touchait son frère. Leurs manières à eux de témoigner les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre, mais aussi leurs conversations. Si Ely venait d’embrasser passionnément son aîné, ce n’était pas forcément dans l’optique de laisser leurs corps se rapprocher encore. Ils auraient l’occasion de le faire après, ils ne manquaient jamais une occasion de se témoigner leurs désirs. Pour l’heure, ils avaient sans doute beaucoup de chose à se raconter et Ely n’avait pas encore conscience que c’était plus que vrai. Ils pouvaient simplement discuter pour le moment, trinquer en profitant de cette bonne bouteille. Ely but une longue gorgée de son verre d’ailleurs, après que son verre ait tinté contre celui de son aîné, trinquant à la famille. La famille, c’était ce qui les rapprochait le plus, ce qu’Ely adorait le plus. Elle ne serait rien sans sa famille, elle ne serait rien sans ses aînés. Vraiment, chaque minute, la buveuse de sang savourait le fait de pouvoir avoir son frère et sa sœur à ses côtés pour le reste de l’éternité. Elle ne pouvait vraiment pas être plus heureuse que de vivre la vie qu’elle menait. Elle profitait de chaque instant, appréciant les piments qui venaient se rajouter pour son plus grand bonheur. Comme ce que son frère s’apprêtait à lui apprendre. L’homme commença à attiser sa curiosité en affirmant qu’il avait des trucs croustillants à lui apprendre. Ely ne dit mot, mais elle regarda intensément son frère, les yeux pétillants en attendant qu’il lui parle de ces choses bien croustillantes. L’homme ne manqua pas de faire durer le suspense et Ely ne pouvait pas s’empêcher d’être de plus en plus curieuse. Elle voyait bien qui était ce Joachin, ce vampire qui venait de temps en temps au repère. Ce type que la jeune femme n’aimait pas, parce qu’il ne comprenait rien à leur nature. Sérieusement, même si la jeune femme n’avait pas désiré de prime abord à devenir un vampire, elle n’avait pas cherché à l’être, elle avait su rebondir et profiter de cette chance. Ce Joachin était incapable de profiter de ce qu’ils étaient vraiment. Elle voyait qui s’était oui, mais elle ne voyait toujours pas où son aîné voulait en venir. Mais la réponse finit par arriver.

« Non ? »
S’exclama-t-elle surprise, elle ne s’était vraiment pas attendue à ça. Les Johns étaient bien placé pour connaître de réputation le mari de leur tante, celui qui avait éloigné leur mère de sa sœur. Au vu de la manière dont cette dernière détestait le mari de sa sœur, il avait été évident qu’ils ne pouvaient pas l’apprécier (même si Jane n’était pas dans les petits papiers de la matriarche et qu’Ely et Hope appréciaient quand même leurs cousines… mais Jane n’était pas son père). « C’est le père de Jane ? » Elle n’avait pas besoin de confirmation, elle l’avait bien compris. Et son sourire en disait long sur ce qu’elle pensait. « Si je m’y attendais, il est pas mort alors. » C’était une réflexion plus pour elle. Ely se mordit les lèvres, avant de plonger plus encore son regard dans celui de son aîné. « Je vais savoir tout ce que tu sais à son sujet. Racontes moi tout. »

Parce que s’il lui disait ça, maintenant, elle se doutait qu’il y avait encore plus croustillants.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Mer 10 Aoû - 21:19


Comment salir le linge de sa famille.
L

e sourire de Tristan s'agrandit quand il vit naître dans le regard d'Ely toute la surprise qu'il avait espéré y constater. S'il avait ainsi ménagé son suspense, ce n'était pas pour rien, il avait voulu la surprendre autant que lui-même avait été étonné de découvrir le lien qui l'unissait sans qu'il le sache à Joachin. Il hocha simplement la tête, fier de son petit effet, quand elle lui demanda s'il était le père de Jane. En toute logique, oui, si il était le mari de Natasha, par voie de conséquence, il était aussi le père de cette cousine qu'il détestait d'autant plus qu'il ne comprenait pas la sympathie que ses sœurs avaient su nourrir à son égard. Il ne répondit pas plus explicitement, il savait bien que ce n'était pas nécessaire. La question de la buveuse de sang était toute rhétorique, quoi qu'il en soit, et il en avait bien conscience. Il ne répondit pas davantage quand elle constata que donc, Joachin n'était pas mort. Il savait qu'elle se contentait de formuler sa surprise à voix haute, et il savourait d'en découvrir l'importance. Bon, si, techniquement, Joachin était mort. Comme eux-même l'étaient... Mais il avait été suffisamment vivant pour revenir dans la vie de Natasha et de Jane, justement, et c'était ça qui était véritablement intéressant... Ce qu'il pourrait en faire.... Ce qu'ils pourraient en faire, parce que Tristan était convaincu que le point de vue d'Ely sur la situation pourrait lui communiquer une inspiration supplémentaire pour décider de la suite. Elle voulait savoir tout ce qu'il savait à son sujet. Et tant mieux, parce que Tristan ne demandait qu'à le partager avec elle.

-Il les a revues, Jane et Natasha, après le mariage de Jane, et il leur a parlé.
Il marqua une pause. Il est complètement paumé, c'est assez pathétique. En gros, il veut les retrouver, mais il ne veut pas leur faire du mal, tu vois le tableau, dit-il, qui pensait que Ely comprendrait sans mal où il voulait en venir. Le caractère absolument pas frondeur et réticent de Joachin avait tendance à taper sur le système de Tristan, il était parfaitement convaincu que sa sœur ne penserait pas différemment pour sa part. Il me fait confiance, je crois que je suis une sorte de... confident, pour lui. Alors j'en profite.

Bon, s'il était un peu honnête, le fait est que Tristan avait de la sympathie pour Joachin. Vraiment, il l'appréciait, et s'il n'avait pas découvert la vérité sur lui, il ne lui serait pas venu à l'esprit, vraiment pas, de le manipuler. Mais voilà, puisqu'il était un Hardwick, il allait bien falloir qu'il en assume les conséquences. Pour le plus grand plaisir des Johns. Il ne pouvait ne pas tirer pas tirer partie de la situation. Et il se doutait que sa frangine serait du même avis que lui.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Mer 5 Oct - 23:22

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Ely n’en revenait vraiment pas d’apprendre que le père de Jane, Hardwick, était encore en vie. Enfin, en vie, cela était quand même un peu relatif. Le mari de Natasha, leur oncle par alliance, était bel et bien mort lors de sa disparition. Sauf que les Johns étaient bien placé pour savoir qu’il n’était pas vraiment mort, qu’il était simplement revenu des antres du néant. Au lieu de mourir comme le commun de mortel, il était revenu. Comme tant d’autre sur Notre Terre, parce que les buveurs de sang étaient quand même un peu nombreux. Il était donc encore en vie, encore présent sur Notre Terre et apparemment, ça avait vraiment l’air amusant. En même temps, Tristan ne prendrait pas la peine de lui en parler, si ça ne lui en valait pas la peine. Ely avait donc forcément envie d’en savoir plus, de tout connaître. Il avait donc revu sa femme et sa fille (Ely aurait bien aimé que Jane lui en parle, mais il y avait peu de chance que le sujet ne vienne jamais sur le tapis dans leurs conversation, elle allait tout faire pour ça en tout cas), mais il était complètement paumé parce qu’il avait envie de les retrouver, sans leur faire du mal pour autant. Ely n’avait aucun mal à voir le tableau en effet, parce que la jeune femme connaissait un peu Joachin. Elle n’avait eu aucune idée de qui il avait été avant maintenant, mais elle avait eu l’occasion de voir quel genre de vampire il était. Joachin n’avait pas du tout la même attitude que les Johns concernant leur nature, il ne voyait pas les choses de la même manière que les frangins. Si Ely et Tristan n’avaient aucun souci à assumer leur condition, que la jeune femme avait transformé avec plaisir son frère et sa sœur, ce n’était pas du tout le cas de cet homme. Cela ne l’étonnait donc pas vraiment que Tristan l’informe qu’il se prenait la tête, qu’il était perturbé, parce qu’il ne voulait pas leur faire du mal. C’était si pathétique, Ely ne pouvait qu’être en accord avec les propos de son frère. Le sourire de la jeune femme s’agrandit encore plus quand son aîné lui affirma qu’il profitait de son influence, de sa position, parce qu’il semblait qu’il soit devenu le confident d’Hardwick.

« Quelle nouvelle ! » Commenta-t-elle, toujours dans le même sourire. Elle était vraiment ravie d’apprendre cette nouvelle, même si elle ne savait pas encore exactement ce que son aîné avait en tête. Ce qu’elle savait, juste, c’était que ça ne pouvait qu’être intéressant. « Et ton rôle de confident te pousser à faire quoi pour notre cher oncle adoré, que nous sommes forcément heureux de retrouver ? »

Il ne fallait, évidemment, pas prendre les mots de la buveuse de sang sur le pied de la lettre. Elle ne le pensait pas une seconde, évidemment, elle avait simplement envie de savoir ce que son frère avait prévu pour la suite des évènements. Il ne lui parlait pas de leur oncle par alliance que par plaisir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Mer 5 Oct - 23:47


Comment salir le linge de sa famille.
Ç

a c'est sûr, pour une nouvelle, c'était une nouvelle, si Tristan avait eu le temps d'encaisser l'information, il se doutait que la surprise devait rester grande pour sa sœur, et c'était le but, il avait bien eu l'intention que la nouvelle l'intrigue et la surprenne autant que cela avait été le cas pour lui. Ce semblait être le cas, en effet. Après, il est certain qu'il ne suffit pas de disposer d'une information croustillante pour qu'elle soit intéressante. Pour qu'elle le soit, il fallait la rendre comme telle, et c'est bien ce dont Tristan avait l'intention en endossant le rôle de confident auprès de Joachin, qui devait vraiment penser avoir trouvé en lui une oreille attentive, prête à l'écouter et à le conseiller. Qu'en était-il en réalité ? Quelles étaient ses intentions ? Quels étaient ses plans ? À la vérité, il n'avait rien de très précis, de complètement déterminé à l'esprit. Il voulait simplement s'amuser le plus possible, et faire en sorte qu'une certaine personne (qu'il appréciait bien moins que Joachin, contre lequel il n'avait pas grand-chose au final) en pâtisse également. Il sourit tout d'abord en réponse à la question de son interlocutrice, laissant planer un moment de silence, faisant mine de réfléchir. Quoique la situation nécessitait peut-être réellement réflexion.

-Eh bien... pour tout te dire, je n'ai pas encore de plan vraiment précis,
reconnut-il, ce qui était vrai. Depuis qu'il avait découvert ce qui le liait à Joachin (même si ce lien familial n'était qu'un lien par alliance), il avait agi à l'instinct, avait donné les réponses qui lui semblaient les plus amusantes, mais il ne saurait encore dire quelle partie précise il comptait jouer avec les cartes qu'il avait en main. J'espérais que je pourrais bénéficier de tes précieux conseils, ajouta-t-il, un fin sourire aux lèvres. Tant qu'à faire, il comptait bien faire profiter sa sœur de la suite des événements en temps réel, afin qu'elle puisse y mettre elle aussi son grain de sel. Si Tristan n'était pas partageur, c'était toujours différent quand il était question de ses sœurs. Tout ce que je sais, c'est que je compte faire tout mon possible pour que la situation profite à notre adorable tatie.

Et comme Ely avait parlé sans rien penser plus tôt, il en était de même pour Tristan en cet instant précis. L'ironie ne pourrait pas échapper à Ely. Et elle devrait la trouver savoureuse (il y comptait, en tout cas). Si l'avis du frère divergeait avec celui de ses sœurs concernant leur cousine, ce n'était pas le cas concernant leur tante, au sujet de laquelle la fratrie était parfaitement d'accord. Natasha Hardwick faisait honte à son propre sang. Au nom qu'elle ne portait certes plus mais qu'elle avait manqué de salir malgré tout. Elle méritait le pire, et Tristan était convaincue qu'il pourrait le lui offrir par l'intermédiaire de Joachin.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Mar 6 Déc - 11:28

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Ely ne lâchait pas son aîné de son regard, alors qu’elle attendait qu’il lui en dise plus sur ce qu’il avait en tête concernant Joachin. Maintenant qu’elle savait que ce buveur de sang n’était autre que le père de Jane, la jeune femme avait évidemment envie d’en profiter, elle avait envie de savoir ce que son frère avait en tête pour se servir de ça. Tristan était parfaitement doué pour ça – et Ely était parfaitement objective le concernant – elle savait qu’il allait pouvoir trouver de quoi se servir de cette information. Cependant, l’homme affirma qu’il n’avait pas encore de plan bien précis. La buveuse de sang se mordit la lèvre quand il ajouta qu’il espérait bénéficier de ses précieux conseils. Oh, comme Ely adorait cette idée. Parce que tant qu’à faire, si Tristan prenait le plaisir de s’amuser du sort de leur oncle par alliance, Ely avait évidemment envie d’en être aussi. La jeune femme n’avait aucune intention de laisser son aîné s’amuser tout seul, ce n’était pas drôle sinon. A moins vraiment qu’il décide de ne pas profiter de son aide, mais ce n’était pas le cas. Les Johns étaient partageurs entre eux, peu avec les autres. Ely n’aimait pas partager avec d’autre personne que son frère et sa sœur, mais quand il était question d’eux, elle leur donnait tout volontiers. Elle leur avait donné son âme, son cœur, son corps même, sans aucune retenue. Ce n’était pas pour rien après tout qu’ils se retrouvaient tous damnés, qu’ils se retrouvaient tous dans cette condition de créature. Ely n’avait pas pu imaginer avoir la vie éternelle sans ses deux âmes sœurs. Alors forcément, elle avait envie de s’amuser de son oncle et de sa tante avec son aîné.

« Natasha mérite tellement que la situation soit profitable pour elle. »
Affirma-t-elle, sur le même ton que son aîné, ne pensant évidemment pas un seul mot de ce qu’elle disait. S’ils n’étaient pas d’accord sur le sort de leur cousin, les frangins Johns l’étaient sur leur tante. Ils n’aimaient pas Natasha, c’était la base, parce qu’elle était partie avec ce type. Ce type qui n’était même pas mort au final. Du moins, pas vraiment, parce qu’il avait quand même dû mourir avant de revenir sur Notre Terre sous sa nouvelle forme, en tant que buveur de sang. « Elle mérite vraiment de retrouver l’homme qu’elle aime n’est-ce pas ? » Ely plongea son regard malicieux dans celui de son frère. « Et donc, il a peur de lui faire du mal ? »

Le regard toujours plongé dans celui de Tristan, la jeune femme afficha un sourire amusé. Elle espérait qu’il verrait où elle voulait en venir en disant cela. Ça serait vraiment dommage que Joachin fasse du mal à la femme qu’il aimait – parce qu’il devait encore l’aimer sans doute, ce qui ne manquait pas de donner à Ely envie de vomir rien que d’y penser – il passerait son temps à culpabiliser, pendant que Natasha peinerait à se faire à sa condition. Non pas qu’Ely avait spécialement envie de la voir devenir un vampire, mais elle se disait que ça pouvait être drôle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Mar 6 Déc - 19:20


Comment salir le linge de sa famille.
L'

avantage, quand Tristan s'adressait à sa sœur (mais en même temps, quand il était question d'Ely, le buveur de sang était d'avis qu'il n'y avait que des avantages, rien d'autre que des avantages), c'était qu'il savait que quoi qu'ils puissent dire ou faire, ils étaient forcément sur la même longueur d'ondes. Ils pensaient de la même manière tous les deux. Et donc, ils n'avaient pas besoin de se dire grand chose pour savoir où l'un et l'autre pouvait bien vouloir en venir. C'était pour cette raison que tous les deux, s'ils réfléchissaient ensemble à une situation dans un but précis, ne pouvaient à coup sûr que faire des étincelles. Et en effet. Quand Ely affirmait que Natasha méritait le meilleur pour elle, Tristan ne pouvait que savoir qu'elle était ironique, tout comme lui-même l'avait été plus tôt. Quoi qu'ils décident de faire concernant Joachin, ce serait forcément dans le but de faire le malheur de leur tante honnie. Ely pensait la même chose que lui. La meilleure manière de s'amuser de la situation, c'était d'inviter le vampire à retrouver cette famille qu'il avait laissé derrière lui depuis si longtemps. Ils étaient parfaitement d'accord. Ce retour en fanfare ne pourrait que semer la zizanie entre les Hardwick (et ne pas être profitable à Jane non plus, ce qui satisfaisait grandement Tristan, même s'il s'abstenait bien d'en parler directement à sa soeur, bien entendu). Cerise sur le gâteau, s'ils se débrouillaient bien, ils pourraient s'arranger pour que Natasha finisse damnée. Et contrairement à eux, qui embrassaient leur nature de vampire avec délice et le plus grand plaisir, il était convaincu que l'immortalité, l'obligation de boire du sang pour survivre, la rendrait totalement folle, et, mieux encore, malheureuse. Bref, un combo gagnant aux yeux de l'insensible vampire.

-Il est terrifié à cette idée
, répliqua Tristan dans un sourire, ce n'est pas pour rien qu'il est parti pour commencer. Son sourire s'élargit. Pourtant, je n'ai cessé de lui dire que le mieux pour lui était de revenir, de céder à son envie, à ses désirs.

Il toisa son regard, plongé dans le sien, il y avait bien sûr plus d'un sous-entendu dans son propos. Il parlait bien évidemment encore de Joachin et de Natasha, mais pas seulement, il évoquait bien évidemment tout autant le désir que ne savait que lui inspirer sa cadette, qu'il trouvait parfaite en tous points. Il la trouvait même plus séduisante encore en ce moment elle, car il devait bien reconnaître ne pas être insensible à ses charmes (comme si on pouvait en douter) surtout quand elle évoquait avec lui une manière de détruire la vie d'une personne qu'ils détestaient tous les deux. À eux deux, ils allaient être capable de faire d'un drame familial un véritable divertissement. Dont ils se délecteraient à coup sûr.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Dim 11 Déc - 20:12

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
S’il y avait une chose qui caractérisait bien les Johns, c’était qu’ils étaient constamment sur la même longueur d’onde. En même temps, ça ne pouvait qu’être le cas, puisqu’ils étaient si proches. Ils pensaient de la même manière et alors qu’ils parlaient du fait que Joachin – cet oncle qu’ils avaient cru disparu – ne voudrait pas faire de mal à la femme qu’il aimait encore, ils savaient tous les deux que c’était précisément ce qu’ils espéraient. Si leur oncle se retrouvait à mordre sa femme, au mieux il la tuait, au pire il la damnait. Autant dire que la situation ne pouvait vraiment qu’être amusante. Même si Ely aimait Jane et qu’elle n’avait pas plus que ça envi de lui faire du mal, la jeune femme n’avait aucun sentiment positif pour sa tante et elle pouvait bien mourir, ou se retrouver damnée, que cela ne lui dérangerait pas le moins du monde. Bien au contraire, elle trouverait cette situation vraiment amusante. Parce que quelque chose lui disait que la femme n’allait pas du tout apprécier de devoir se nourrir du sang d’autre humain pour le reste de l’éternité. Contrairement aux Johns, qui se faisaient parfaitement à cette condition. Honnêtement, Ely ne s’était jamais senti aussi vivante que depuis qu’elle était morte. Le sourire d’Ely se fit encore plus grand quand son frère affirma que c’était pour cette raison, parce qu’il voulait le bonheur de sa tante (ironie, ironie), qu’il avait poussé Joachin à suivre ses désirs. Ses désirs hein ? Céder à ses envies ? La jeune femme se mordit légèrement la lèvre en entendant les propos de son frère.

« Je te reconnais bien là, tu as vraiment le cœur sur la main. »
La jeune femme marqua une pause, n’arrêtant pas de se mordiller la lèvre. « Je me demande bien ce que le monde deviendrait sans ta gentillesse, sans tout ce que tu fais pour les autres. »

Pour les autres, ou pour elle en fait. La jeune femme avait évidemment comprit le sous-entendu chez son aîné, elle adorait ça. Comme elle l’adorait en fait, comme elle le rendait toute chose dans ce genre de moment. Il n’y avait rien qu’elle préférait chez son frère que les moments où il manipulait son monde pour arriver à ses fins, dans le seul but de briser des vies. Sérieusement, il était parfait. La buveuse de sang se leva pour s’approcher de son frère, venant s’installer à califourchon sur lui, tout en s’emparant de ses lèvres. Elle en avait eu envie et elle n’était pas du genre à se retenir quand elle avait envie de quelque chose. Quand les lèvres de la jeune femme quittèrent celles de son frère, elle ne s’éloigna pas pour autant.

« Donc, notre cher oncle va retrouver la femme de sa vie, ils vont de nouveau partager des moments… agréables. »
Tout en parlant, les mains d’Ely caressaient lentement le torse de son frère au travers ses vêtements. « Ils vont se laisser déborder par leurs sensations. » A ces mots, la jeune femme déposa ses lèvres dans le cou de Tristan. Elle ajouta alors dans un murmure à son oreille. « Au point de ne plus être capable de se contrôler… » Pour ponctuer, une nouvelle fois, son propos, la buveuse de sang planta ses canines dans le cou de son aîné. C’était inutile, ça ne servait en soit à rien… mais elle adorait ça.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Dim 11 Déc - 20:32


Comment salir le linge de sa famille.
T

ristan afficha un sourire amusé quand sa sœur affirma qu'il avait vraiment le cœur sur la main. Il n'y avait pas de termes qui puissent moins le qualifier, même s'il lui arrivait par moments de le laisser croire aux autres (Joachin, notamment) dans le but d'obtenir quelque chose de leur part, ou juste de s'amuser. Il appréciait clairement l'ironie de son propos. Non, la générosité n'était vraiment pas une qualité qui le caractérisait, et il ne comptait pas se montrer plus généreux un jour. Il appréciait de vivre pour lui-même, ou pour ses sœurs (mais à ses yeux, cela revenait au même au final), il appréciait de croquer la vie à pleines dents et de ne pas se soucier des conséquences. La gentillesse n'était de loin pas l'une de ses qualités principales non plus, d'ailleurs. On pourrait même se demander si le buveur de sang avait la moindre qualité. Sans doute pas. Déjà qu'il considérait ses défauts comme des qualités. En tout cas, ce que Tristan savait, c'est que les pensées que lui inspirait Ely, quand elle se mordillait la lèvre comme elle le faisait en cet instant, étaient loin d'être bien "gentilles", pour leur part, tout au contraire. Et quand elle se positionna à califourchon sur lui, ce fut plus certain encore. Le sourire de Tristan s'élargit tandis qu'il observait sa sœur avec gourmandise. Ce qu'elle était belle ! Sublime, même. Il la trouvait absolument magnifique. Elle s'empara de ses lèvres, et le vampire répondit vigoureusement à ce baiser, qui faisait naître en lui des envies plus grandes encore, des désirs plus intenses, qu'il n'avait pas l'intention de taire. D'autant moins qu'il était convaincu qu'Ely les partageait tout autant avec lui.

Quand elle parlait des moments agréables qu'allaient partager Natasha et Joachin, il devait bien avouer qu'il appréciait le propos non pas pour ce qu'il représentait concrètement (les ébats de ces deux-là n'étaient susceptibles de l'intéresser qu'en vertu de leur issue, mais c'était absolument tout), mais pour le parallèle qu'Ely faisait avec leur propre situation, car il était plus que certain que des moments agréables, c'étaient eux qui allaient en partager incessamment sous peu. Tout comme c'était eux qui, bientôt, allaient se laisser déborder par leurs sensations. Pour ce qui était de ne pas se contrôler, ce n'était pas comme s'ils en prenaient la peine, d'ordinaire. L'illustration d'Ely était très probante, un tel dérapage serait réellement amusant. Natasha devenant vampire par accident. Ce serait diablement amusant.

-Quelle tragédie ce serait,
dit-il, qui loin de détester le contact de ses canines contre son cou, trouvait cela au contraire particulièrement excitant. Mais je dois t'avouer, ajouta-t-il doucement en caressant doucement ses cuisses du bout de ses doigts fins, que pour le moment, je n'ai plus vraiment envie de penser aux ébats plan-plan de notre chère tante... j'ai d'autres choses à l'esprit.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Jeu 2 Fév - 0:08

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Ce qu’Ely adorait le plus quand elle discutait avec son frère, c’était de pouvoir jouer à ce jeu, celui qui attisait forcément le feu qu’elle ressentait en elle dès qu’elle se trouvait en présence de son frère et/ou de sa sœur. Ce feu qui naissait en elle, ce désir intense mêlait à tous les sentiments qu’elle ressentait pour l’un et pour l’autre. Parce que si l’attirance physique était là – et comment, avec un trio comme eux, l’attirance physique ne pouvait qu’être énorme – les sentiments étaient tout autant présent évidemment. C’était comme ça, Ely aimait Tristan et Hope, elle les aimait au plus profond de sa chair. C’était horrible sans doute aux yeux des autres, ce n’était pas naturel, c’était immorale, mais ça ne posait aucunement problème à la buveuse de sang. La jeune femme prenait déjà la vie de personne pour se nourrir, donc franchement… elle n’était pas à ça prêt. Et si les plaisirs de la chair lui plaisaient avec de nombreux partenaires, elle les adorait surtout avec un partenaire comme celui qui se trouvait justement dans ses « griffes ». Ils discutaient donc de Natasha, cette fameuse tante qu’ils ne portaient aucunement dans leur cœur, et de Joachin qui s’avérait être leur oncle par alliance (quelle nouvelle quand même), mais Ely se concentrait bien plus sur ce qu’ils pouvaient sous-entendre pour eux deux.

Ely lâcha le cou de son frère quand il affirma que ça serait une tragédie, que Natasha Hardwick devienne une vampire par accident. Oh oui, ça serait vraiment tragique, mais Ely espérait bien qu’un jour elle allait pouvoir le voir de ses propres yeux. Enfin, elle se passerait bien de voir le moment de la transformation bien sûr, mais l’après. Le moment où elle allait devoir accueillir dans le monde de la nuit, quand ils allaient la voir arriver dans le repère des vampires. Ely avait hâte et elle espérait que son oncle par alliance allait rapidement perdre le contrôle. Ce contrôle que les enfants Johns avaient perdu depuis bien longtemps. Le sourire de la buveuse de sang s’agrandit quand Tristan lui avoua que les ébats plan-plan de Natasha ne l’intéressaient plus, qu’il avait autre chose en tête.

« Encore heureux que tu ne veuilles pas penser à notre tante. Je sais que tu l’adores, mais quand même. » Ironie quand tu nous tiens. « Il y a tellement mieux à penser tout de suite. »

Bon, elle plaisantait, mais si sérieusement Tristan s’amusait à penser à une autre personne – en dehors d’Hope, elle acceptait Hope quand même – alors qu’elle se trouvait sur lui comme ça, qu’elle s’offrait pleinement à lui (parce que c’était bien le cas maintenant), elle le prendrait quand même très mal. Ely n’était pas jalouse en soit, elle n’avait pas de souci à partager le corps de son frère, mais elle voulait que son esprit ne soit tourné que vers elle.

La jeune femme s’empara d’ailleurs de nouveau des lèvres de son frère, intensément. Et pendant que ses lèvres étaient collées au sienne, la buveuse de sang en profitait pour déboutonner sa chemin. Elle avait faim tout de suite, mais pas faim de sang.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Jeu 2 Fév - 18:53


Comment salir le linge de sa famille.
T

ristan afficha une grimace exagérée et peu convaincue quand son interlocutrice évoqua l'affection qu'il avait pour sa tante. Bien évidemment, ni l'un ni l'autre ne pouvaient y croire. Ils avaient en commun une aversion profonde à l'égard de la sœur de leur mère, et rien ne pourrait leur empêcher de faire varier leur regard. Elle était la femme qui avait renié sa famille pour un homme et pour mettre au monde une gamine insignifiante. Hope et Ely avaient bien vite pardonné à cette gamine son existence et s'étaient même pris d'affection pour Jane Hardwick. Ce n'était pas le cas du buveur de sang. Tout ce qui portait leur nom ne méritait qu'un souverain mépris. Alors oui, Natasha Hardwick avait beau être séduisante (Tristan lui reconnaissait ce point-là), il ne pourrait certainement pas éprouver ne serait-ce qu'un début d'intérêt autre que néfaste pour son insignifiante personne. Et pour l'heure, s'il fallait vraiment qu'il concentre son attention sur une seule et même personne, il était certain que son choix était déjà tout trouvé. Il l'avait sous les yeux, et ce qu'elle était sublime. Comment pourrait-il laisser son esprit être envahi par quelque autre image que ce soit quand il pouvait savourer la compagnie d'une femme aussi forte et exceptionnelle. Elle était magnifique, et pour l'heure, elle était tout à lui. Leur tante et ses déboires sentimentaux pouvaient bien entendre. Pour le moment, il ne demandait qu'à assouvir le désir qui brûlait tout son être, comme à chaque fois qu'il posait les yeux sur cette superbe incarnation. Oui, il y avait vraiment mieux à penser pour le moment. Et quand Ely déposa ses lèvres sur celles de son frère, ce dernier oublia toute autre pensée. Il était entièrement à elle, et il n'y avait plus qu'elle qui comptait. Elle et l'union prochaine de leurs deux corps. Le reste n'avait que peu d'importance. Aucune importance, même. Il ne comptait que profiter de l'instant présent, et il s'annonçait savoureux.

Alors, l'un comme l'autre, ils s'appliquèrent à se débarrasser de leurs vêtements, bientôt, ils se retrouvèrent dans la tenue qui leur convenait le mieux, leurs tenue d'Adam et Ève. Tristan observa un instant Ely, qu'il ne trouvait jamais plus belle que lorsqu'elle était nue, comme maintenant, S'il fallait encore attiser son désir, eh bien c'était chose faite. Même si, en réalité, ce n'était pas vraiment une chose dont il avait effectivement besoin. Il avait constamment envie de sa sœur, de ses deux sœurs. Elles étaient son essence. Il ne pourrait jamais se lasser d'elle. Ses lèvres daignèrent abandonner celles de la jeune femme pour venir les déposer au creux de son cou, où elles s'attardèrent un moment, avant de s'attarder sur sa poitrine. Pendant ce temps, ses doigts glissaient entre ses jambes et la flattaient de caresses ce qu'il y a de plus expertes.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Mer 22 Mar - 18:28

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
C’était amusant de se titiller un peu, de s’amuser, de se charrier, mais Ely devait bien avouer qu’elle se lassait quand même assez rapidement parce qu’elle avait envie d’autre chose, de quelque chose de bien plus intéressant. Et en cet instant précis, la vampire ne voyait qu’une seule chose qui l’intéressait vraiment, une seule et même chose… son aîné, qu’elle désirait comme jamais. Bon, en même temps, la buveuse de sang n’avait pas besoin de grand-chose pour avoir envie de son frère ainé, elle en avait constamment envie, tout comme elle avait envie de sa sœur. Ces trois-là avaient besoin de se retrouver les uns les autres. Et quand ils jouaient comme ça, ce besoin était de plus en plus fort. Si fort qu’Ely ne pouvait évidemment pas combattre, si elle avait eu envie une seconde de le faire. Mais ce n’était pas le cas, elle adorait quand Tristan se laisser aller sous ses baisers, quand il la regardait alors que ses vêtements étaient tombés au sol. Parce que sans grande surprise, Ely s’était rapidement retrouvée nue, au même titre que son ainé. En même temps, dans ce genre de moment, ils terminaient souvent en tenue d’Adam et Ève, comme maintenant. Et à chaque fois, Ely adorait voir le regard de son ainé parcourir son corps, il aimait la voir la dévorer des yeux. Elle aimait croire que comme cela, son désir augmentait encore plus, même s’il n’en avait peut-être pas besoin. Elle aimait, même si elle était loin d’être jalouse et surtout qu’elle était parvenait à partager son frère à d’autres femmes, elle avait envie de croire qu’elle était celle qui lui faisait le plus d’effort, elle et Hope bien sûr. Que quand il la regardait, il ne la regardait pas de la même manière qu’il le faisait avec d’autres femmes. Qu’elle était unique.

En tout cas, Ely profita pleinement les lèvres de son frère sur sa peau, alors qu’il les glissait dans son cou, puis sur sa poitrine, pendant que ses doigts venaient flatter de caresses expertes son entre-jambe. Elle n’avait pas l’intention de s’en passer, bien au contraire. Elle en profitait donc pleinement, sans cacher une seule seconde à quel point son frère était douée pour lui retourner ses sens. Évidemment, la jeune femme n’était pas en reste de son côté et ses doigts flattaient également cette zone bien sensible de l’anatomie de son frère ainé. De la manière la plus experte qu’elle savait faire, parce qu’elle ne pouvait qu’utiliser toutes ses compétences quand il était question de son frère. Mais rapidement, Ely avait besoin de beaucoup plus, elle avait besoin de lui, de le sentir en elle. Cela en devenait presque vitale, c’était un besoin bestial qu’elle ressentait depuis presque toujours, et qu’elle appréciait de pouvoir assouvir même si les mœurs considéraient cela comme une hérésie. Mais en même temps, puisque c’était une hérésie, ça rendait tout cela encore plus intense et puissant. La jeune femme vint récupérer les lèvres de son frère en tout cas, dans un baiser intense, passionné et tout simplement brûlant, avant de se positionner pour que son corps ne fasse plus qu’un avec celui de son frère.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Mer 22 Mar - 23:27


Comment salir le linge de sa famille.
Q

uand il était avec sa sœur (ou avec ses sœurs, qu’importe, il les aimait toutes les deux de la même manière, avec passion, intensité, désir, autant de sentiments qui ne leur était réservés qu’à elle seule, elle seule et personne d’autre), il se sentait complet, et il avait le sentiment que toute sensation prenait une force considérable, que nul autre ne savait lui faire atteindre. Il adorait ressentir combien la jeune femme était sensible à ses talents, et il ne manquait pas de lui faire comprendre qu’il était loin d’être insensible aux siens aussi alors qu’elle flattait son entrejambe de caresses expertes qui lui vrillaient totalement les sens. Avec d’autres, il resterait sans doute plus sur la réserve, mais avec d’autres, il n’éprouverait jamais cela. C’était un tourbillon incroyable de sensation, et pourtant, ce n’était rien encore, une mise en bouche, tout au plus. Ensemble, ils étaient capables de bien plus, ils étaient généreux en diable quand il était question de se donner du plaisir, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne se décevaient jamais. Ils savaient exactement de quelle façon se plaire l’un à l’autre, de quelle manière se procurer du plaisir, et ils savaient également à quel moment il était temps de cesser de jouer et de passer aux choses plus sérieuses. En un regard seulement, Tristan savait que leur envie était la même, pressante, impérieuse. Leurs corps leur demandaient de s’unir, de ne faire qu’un. C’était donc sans plus de cérémonie qu’ils avaient obéi à ce désir qui connaissait l’issue la plus satisfaisante au monde quand il pouvait enfin pénétrer en elle, quand il pouvait alors savourer ces sensations toujours plus fortes, sans cesse renouvelées. S’il le pouvait, il passerait son éternité en elle sans jamais se lasser. Elle était si belle, si forte, si séduisante, et quand ils faisaient l’amour, il fallait trouver un nouveau sens au mot « jouissance ».

Ce fut d’abord avec des mouvements lents du bassin que Tristan se réappropria un corps qu’il savait lui appartenir (tout comme lui-même appartenait corps et âme à Ely – et à Hope, mais bon, en l’occurrence, elle manquait les festivités. Qu’importe, ils se rattraperaient plus tard. Ou pas), puis les mouvements s’accélèrent en même temps que les positions s’enchaînaient. Il y avait dans cet acte toute la passion, toute la fougue que lui inspirait Ely, et elles ne s’exprimaient pas qu’en gestes, d’ailleurs, mais également en râles, en soupirs, en autant de signes manifestes d’un plaisir qui ne pouvait se taire et qui se traduisit d’ailleurs finalement en un gémissement appuyé quand Tristan parvint aux combles de son extase, savourant une jouissance que seules deux femmes dans toute notre terre pouvaient se targuer de lui procurer, et avec force talent. Tristan se retira sans pour autant s’éloigner de sa sœur, qu’il embrassa passionnément. Il ne se lasserait jamais de ces moments passés avec elle. Il savait qu’il avait une chance inouïe de l’avoir. Et de si bien posséder ce que tant d’autres lui envieraient.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Sam 13 Mai - 17:27

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Personne n’était capable de procurer autant de sensation à Ely que Tristan, en dehors d’Hope bien sûr. Mais ils ne formaient finalement qu’un, comme si cette fratrie avait été séparé en corps, alors qu’il n’y avait aucune raison que ça soit le cas. Et leurs corps ne pouvaient donc que chercher à s’unir de nouveau, à se chercher pour se retrouver pleinement, pour ne former qu’un. Quand la jeune femme sentait son frère en elle, elle se laissait complètement envouter par les sensations que cela lui procurait. Bon nombre d’homme avaient eu le loisir de la « posséder », de profiter de son corps comme le buveur de sang était en train de faire présentement. Mais personne n’arrivait à la cheville de son frère, personne n’était capable de retourner ses sens comme il le faisait. Elle ne se forçait pas, elle ne jouait pas, elle laissait s’exprimer un désir et une passion qu’elle ressentait toute entière. Aucun jeu, pas besoin d’en rajouter, Tristan la comblait purement et simplement. Parce qu’elle lui appartenait tout entière. Son corps lui appartenait, tout autant que son cœur et son âme. Si son cœur n’était pas mort dans sa poitrine depuis qu’ils étaient devenus des créatures, il n’y aurait aucun doute sur le fait qu’il exploserait dans sa poitrine. Ely ne se contentait pas seulement de coucher avec son ainé comme elle le faisait avec tant d’homme, sans aucune retenue d’ailleurs, elle faisait l’amour avec lui et là était toute la différence. Elle l’aimait, du plus profond de son être, elle était folle amoureuse de son frère. À ses yeux, c’était un amour plus pur encore que n’importe lequel de Notre Terre, même si personne ne serait capable de le comprendre. Cet instant était presque parfait, la seule petite imperfection était l’absence d’Hope parce quand ils s’amusaient à trois c’était encore plus savoureux. Mais ils ne manqueraient pas de se rattraper et en attendant, Ely se perdait complètement avec son frère.

Leurs mouvements et leurs positions s’enchaînaient donc, parce qu’ils savaient mieux que personne comment atteindre cette jouissance qu’ils cherchaient tant à vivre ensemble. Et ce fut le cas, Ely se laissa tout simplement transporter (et sans chercher une seule seconde à se montrer discrète), quand son corps tout entier ressenti ce paroxysme de plaisir en même temps que Tristan. Il ne pouvait pas avoir de moment plus parfait que quand les deux Johns se comblaient mutuellement en même temps. Et Ely savoura encore plus le baiser que Tristan lui offrit alors qu’ils se séparaient seulement un peu.

« Si tu me fais l’amour comme ça à chaque fois que tu me parles de Joachin. »
Dit-elle quand leurs lèvres se séparèrent, à bout de souffle malgré sa condition de vampire, en plongeant son regard dans celui de son aîné. « Je t’en prie, fais-le le plus souvent possible. »

Bon, d’accord, ça n’avait rien à voir avec leur discussion précédente en réalité et à chaque fois qu’ils faisaient l’amour c’était parfait. Mais là, vraiment, Ely savourait grandement ce moment.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Dim 14 Mai - 9:27


Comment salir le linge de sa famille.
Q

u'importe le nombre de maîtresses qui avaient pu le connaître charnellement (et il y en avait un certain nombre, Tristan le reconnaissait non sans fierté), leur souvenir, même si souvent agréable, s'estompait aussitôt quand Ely ou Hope se retrouvaient dans son lit. Il n'y avait qu'en ses soeurs qu'il pouvait trouver cette fougue, cette puissance, cette passion qui faisaient si bien écho aux siennes. Et il y avait ce quelque chose en plus auquel aucune autre n'aurait bien sûr pu prétendre : les sentiments, qui quoi qu'on puisse en dire étaient un ciment fondamental d'une relation passionnel. Il aimait ses soeurs plus que sa propre vie, au-delà de celle-ci, même, et quand il leur faisait l'amour, il exprimait à qui de droit une passion aussi intense que possible. Alors comme à chaque fois, ce moment intime passé avec sa soeur avait comblé Tristan dans tous les domaines possibles. Ely était une maîtresse exceptionnelle, chacun de leurs ébats était puissant et avait le mérite d'être unique. Leurs corps étaient habitués, accoutumés l'un à l'autre, mais jamais ne se lassaient l'un de l'autre, parce qu'ils savaient toujours se plaire et se surprendre, s'apprivoiser et s'honorer, se désirer et se posséder. Autant dire que lorsque leurs corps furent séparés l'un de l'autre, Tristan éprouvait encore longtemps sur son épiderme et dans tout son être l'intensité d'un échange qu'il savait qu'il ne mettrait jamais longtemps à renouveler. Il se sentait bien comme il ne pouvait escompter l'être qu'avec sa soeur qui était aussi son âme soeur, et il appréciait également tout autant le moment qui succédait à l'acte, d'une intimité totale et d'une complicité hors pair.

Un fin sourire en coin esquissa les lèvres du jeune homme quand Ely affirma que s'il faisait l'amour ainsi chaque fois qu'il parlait de Joachin Hardwick, il ne devrait pas se priver de recommencer. Cette remarque l'amusa et lui plut, beaucoup même. Parce que c'était une manière de le complimenter pour le moment qu'ils venaient d'échanger. Quand bien même son oncle par alliance n'avait absolument rien à voir là-dedans, à dire vrai, songer à lui et à leur tante l'inviterait bien plus à calmer ses ardeurs qu'à se livrer corps et âme à quiconque. Mais Ely n'était pas quiconque, c'était penser à elle et uniquement à elle qui éveillait en lui une telle avidité, ce désir incommensurable de la garder et de la posséder, de ne faire qu'un avec elle.

-J'espère quand même que tu n'as pas attendu d'entendre parler de lui pour me trouver à la hauteur,
la taquina-t-il sans être véritablement vexé. Je risquerais d'être jaloux, sinon.

Mais la jalousie n'avait pas lieu d'être entre eux, ils savaient bien qu'ils ne partageraient jamais rien d'aussi fort que leurs sentiments mutuels, et là-dessus, ils n'avaient aucune inquiétude à se faire.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Ven 14 Juil - 14:07

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Évidemment, Ely ne pouvait pas vraiment être sérieuse quand elle affirmait que son frère devait lui parler plus souvent de leur oncle par alliance (et donc accessoirement de leur tante) avant de lui faire l’amour, pour qu’il lui fasse autant d’effet. Elle ne pouvait pas le penser réellement et elle savait que son frère ne la pensait pas sincère, parce qu’ils savaient tous les deux ce qu’il en était réellement. Leur lien était plus fort que tout, ce lien qu’ils avaient à trois avec Hope. Il n’y avait qu’eux qui existaient réellement. Ils n’avaient besoin de rien en dehors d’eux pour vivre des moments incroyables, pour la simple et bonne raison qu’ils étaient tout l’un pour l’autre, que leurs sentiments mutuels étaient plus importants que n’importe quoi d’autre. Mais ce n’était pas pour autant qu’Ely ne s’amusait pas de la situation quand même. Et la remarque de Tristan ne manqua pas de l’amuser également, alors qu’il affirmait qu’il espérait qu’elle n’avait pas attendu qu’il parle donc de leur oncle par alliance afin de le trouver à sa hauteur, sans quoi il serait jaloux. La jalousie était un défaut que les Johns n’avaient aucune raison de ressentir. Pourtant, ils n’étaient pas sans avoir de nombreux vices, mais la jalousie n’était pas réellement dans leurs intérêts. Parce qu’ils n’avaient aucune raison de m’être, parce qu’ils savaient parfaitement qu’ils s’appartenaient l’un à l’autre et seulement l’un à l’autre. Ils pouvaient avoir un nombre conséquent de conquête, ils pouvaient s’amuser avec d’autres personnes, ils savaient tous les trois qu’il n’y avait qu’eux qui comptaient vraiment. Depuis toujours et à jamais, parce qu’ils avaient la vie éternelle devant eux. Mais en même temps, cela amusant Ely d’entendre Tristan parler de jalousie.

« J’aime bien te voir jaloux. »

Dit-elle dans un souffle avant de venir déposer une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes. Elle n’était encore une fois pas réellement sincère, mais ça c’était parce qu’elle n’avait aucune raison de le voir jaloux (plus aucune, et il n’était pas question qu’elle repense à son dérapage). Mais en un sens, derrière une fausse jalousie se cachait surtout une possessivité que la jeune femme aimait bien connaître. Ce n’était pas comme tout le monde, il n’y avait aucune question de fidélité de corps ou elle ne savait quoi encore dans un « couple normal ». Mais ils savaient tous les trois qu’ils ne supporteraient pas l’éloignement de l’un d’entre eux, un réel éloignement.

« Mais il n’y a rien qui ne puisse m’empêcher de te trouver à la hauteur. » Ajouta-t-elle dans un sourire en coin quand leurs lèvres se séparèrent de nouveau. Elle n’avait peut-être pas besoin de le préciser, parce que c’était quelque chose d’évidant après tout. Mais elle le faisait quand même, ça ne pouvait pas faire de mal. « Je n’y suis pour rien si te voir si manipulateur, ça a le don de me tourner la tête. »

Bon, en réalité, il n’y avait pas besoin de ça pour qu’Ely perde la tête. Mais en un sens, c’était l’une des choses qu’elle adorait le plus chez son frère, ce don qu’il avait de manipuler son monde à la perfection.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Ven 14 Juil - 14:38


Comment salir le linge de sa famille.
T

ristan ne sut s'empêcher d'afficher un sourire en coin quand sa soeur affirma qu'elle aimait le rendre jaloux... Il le comprenait sans mal. La jalousie allait de pair avec la possessivité, alors forcément, c'était agréable de sentir que l'autre était jaloux. Même s'il ne l'était pas, en l'occurrence. Il savait bien que Joachin ne faisait absolument pas le poids face à lui... et puis, il avait confiance en Ely, même si elle avait manqué de lui échapper, à une époque qu'il considérait aujourd'hui comme complètement révolu... pour autant, il était effectivement très, très possessif quand il était question de ses deux soeurs. Elles étaient ses intouchables, elles étaient celles à qui elle pourrait tout sacrifier. Le buveur de sang ne fit aucun commentaire à ce sujet, Ely savait forcément que ce sentiment était entièrement partagé. Si ses frasques devaient également rendre sa soeur jalouse, alors ce serait on ne peut plus parfait. Son sourire s'agrandit davantage quand la jeune femme assura que dans tous les cas, rien ne pouvait l'empêcher de la croire à la hauteur. Il avait la prétention de croire qu'elle était forcément sincère, qu'il ne saurait en être autrement. A la hauteur, il l'était bel et bien, en tout cas, on ne s'était jamais plein de son efficacité et de son pot. Parce qu'il entiel, et quand il était question de Hope et d'Ely, il se surpassait plus que jamais, parce qu'elles méritaient un traitement de faveur tout particulier. Il fut plus plaisant encore d'entendre la jeune femme assurer que le voir ainsi manipuler son monde lui tournait la tête. Tant mieux, au demeurant, car il se complaisait dans ce trait de caractère, pas un seul instant il ne lui viendrait à l'envie d'en changer. Il était définitivement trop agréable de mener les hens par le bout du nez. Quoi qu'il advienne, il était proprement impossible qu'il change, encore moins si cela devait plaire sincèrement à sa soeur, comme elle lui affirmait que c'était le cas.

-C'est bon à savoir,
répondit-il dans un sourire avant de venir déposer ses lèvres sur les siennes. Et en effet, c'était bon à savoir... même si en vérité, Ely ne lui apprenait rien, ça, il le savait déjà. Même si c'est dangereux, tu sais, de se laisser séduire par un manipulateur. Il afficha un sourire éloquent. Qui sait si je ne suis pas en train d'essayer de te retourner le cerveau, là ?

Bien sûr, il n'en était rien, et Ely pouvait être sereine. Ses deux soeurs pouvaient être sûres à cent pour cent que Tristan ne s'était jamais joué d'elles, parce qu'elles étaient les seules personnes auprès de qui il se montrait complètement honnête, sans la moindre réserve, vraiment. Et ce serait toujours comme ça, quoi qu'il advienne. Parce qu'il les aimait.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Dim 27 Aoû - 14:32

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Ely afficha un sourire quand Tristan affirma que c’était bon à savoir ce qu’elle venait de dire, qu’elle adorait le voir manipuler les autres et leur retourner le cerveau. Comme si le jeune homme apprenait quelque chose. Ce n’était pas le cas non, ils n’apprenaient rien tous les deux en cet instant précis, mais c’était quand même agréable de ce dire ce genre de chose. Tristan n’avait aucune raison d’être jaloux, il ne l’était même pas réellement, mais Ely ne pouvait que savourer la possessivité dont il savait faire preuve. Comme elle de son côté. Les frangins Johns ne se prenaient pas la tête, ils vivaient leurs vies (leurs morts) comme ils l’entendaient et s’amusaient clairement avec les autres. Ils ne manquaient pas de profiter du corps de nombreuses victimes, de nombreuses proies. Mais cela ne voulait pas dire qu’ils appartenaient à d’autres personnes et ils le savaient parfaitement. Ely appartenait toute entière à Tristan et Hope, elle ne pouvait qu’avoir envie qu’ils leur appartiennent tout entier de leur côté. Ils étaient tous l’un pour l’autre et ils le savaient parfaitement. A une époque, Ely avait eu des doutes... mais ces doutes n’avaient plus aucune raison d’être. Autant dire que personne, en dehors de Hope évidemment, ne pouvait affirmer posséder Tristan comme la jeune femme le possédait. Et c’était cela qu’elle aimait le plus, leur relation était vraiment forte et intense.

Le sourire d’Ely se fit plus grand quand son frère affirma qu’il était dangereux de se laisser séduire par un manipulateur, avant de préciser qu’il était peut-être en train de lui retourner le cerveau. Évidemment, il n’était pas possible que ça soit le cas. Même si Tristan avait l’intention de le faire, il n’en serait rien. Non pas que ça soit impossible pour lui de manipuler son monde et forcément ses sœurs , mais ils étaient bien trop sur la même longueur d’onde pour ce genre de chose. Et ils étaient tous parfaitement honnête les uns avec les autres. Après tout, ils partageaient leurs plus grands secrets tous les trois.

« Peut-être. »
Dit-elle alors mutine, en plongeant son regard dans le sien. « Mais si c’est le cas... alors ne t’arrêtes surtout pas. » Évidemment, ce n’était pas le cas, mais c’était histoire de dire. Elle vint s’emparer vivement des lèvres de son frère, savourant plus que jamais le baiser qu’elle lui offrit. « Mais qui te dis que ce n’est pas moi qui suit en train de te manipuler maintenant ? »

Ce qui n’était pas le cas évidemment, mais cela n’empêchait qu’Ely avait sa manière de faire également. Elle ne se pensait pas à la hauteur de Tristan, qui avait l’art de retourner le cerveau des autres en toutes circonstances. Mais elle savait y faire quand même, se servant, il fallait bien l’avouer, principalement de son corps. Corps qu’elle savait que Tristan n’était pas insensible de son côté non plus. Tout comme Ely était bien incapable de résister au charme de son frère et ils venaient bien de se le prouver.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Lun 28 Aoû - 0:40


Comment salir le linge de sa famille.
T

ristan afficha un sourire amusé à la réflexion d'Ely quand elle admit qu'elle se laissait peut-être retourner le cerveau par son frère (comme si ça pouvait être possible... Il n'y avait évidemment rien de plus faux au monde), et surtout que ça ne la dérangeait pas et qu'il pouvait continuer autant qu'il le voulait. C'était clairement le genre de choses que le buveur de sang adorait entendre, même si, en l'occurrence, Ely n'avait vraiment pas l'ombre d'une raison de s'inquiéter. Comment se pourrait-il qu'il ait ne serait-ce que l'idée de la manipuler ? Tristan n'était pas un type bien, il avait fait des sales coups à plein de gens, et pour certains des personnes adorables, sans l'ombre d'un scrupule, parce que ça l'amusait, et les personnes qui avaient pu se sentir proches de lui, et même envers qui il avait une certaine sympathie, n'étaient pas épargnées pour autant (tenez, on pouvait aisément prendre Joachin en exemple dans cette situation. A la base, Tristan l'aimait bien, mais il s'amusait quand même comme un petit fou en le menant en bateau. Qu'y pouvait-il ? C'était vraiment trop drôle... très amusant). Ely et Hope étaient ses seules et uniques exceptions en ce bas monde... Il les adorait plus que n'importe qui d'autre, et il ne voudrait jamais que leur bien, rien d'autre. Il était fou de ces deux-là, elles étaient sa vie perdue, son oxygène, sa chair, son sang, ses âmes soeurs... Bien sûr que non, il ne les manipulerait jamais, il ne se permettrait jamais une chose pareille, aussi basse et aussi vile... parce qu'il les adorait, et parce qu'il avait pour elles un immense respect. Et quand Ely l'embrassait comme elle venait de le faire, ses potentielles envies de se jouer d'elle disparaissaient comme neige au soleil... Mais encore faudrait-il qu'elles existent bel et bien. Ce n'était pas le cas.

-Impossible,
répondit-il sans perdre son sourire, quand Ely suggéra qu'elle le manipulait peut-être, elle. Je te connais trop bien, je te connais par coeur, affirma-t-il, son regard plongé dans le sien. Et il pensait en effet que c'était vrai. D'autres pouvaient peut-être se targuer de la connaître un peu, Hope pouvait affirmer haut et fort qu'elle savait tout d'elle, mais à part cette dernière, il était la seule à la connaître parfaitement, et pour cette raison, il était convaincue qu'elle ne le tromperait jamais. Ou bien il le saurait... mais ça n'arriverait pas. Tu peux tromper le monde entier, mais pas moi.

Ca, c'était pour souligner tout de même qu'il reconnaissait sans mal à quel point sa soeur était maligne, aussi douée que lui si ce n'est plus peut-être pour la manipulation. Et à ses yeux, c'était un vrai compliment.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Jeu 12 Oct - 21:00

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Il était évident, quand on connaissait profondément les Johns, que ce trio n’avait absolument rien de sain. Et ce n’était pas seulement parce qu’ils couchaient ensemble, alors qu’ils partageaient le même sang et la même chair, alors qu’ils étaient frère et sœurs et que aucune convenance en aucun cas ne pouvait accepter ce genre de relation. C’était un tout, ils étaient manipulateurs, ils s’amusaient à se jouer des autres. Ils ne prenaient pas aussi au sérieux la vie qu’ils ne devraient sans doute. Ils n’étaient pas des saints donc, ils ne cherchaient en aucun cas à l’être d’ailleurs. À quoi bon ? Ils aimaient la vie telles qu’ils la vivaient. En tout cas, Ely n’avait pas l’intention de changer quoi que ce soit. En soit, leurs vies étaient juste parfaites telles qu’elles étaient, parce qu’ils étaient ensemble. Ely adorait sa condition de vampire, elle aimait l’avoir partagé avec son frère et sa sœur et elle aimait se jouer des autres avec eux. Sans que Tristan et Hope ne puissent se laisser berner de leur côté.

Ely afficha un sourire quand Tristan rétorqua que c’était impossible qu’elle soit en train de le manipuler en cet instant précis. Pas tant parce qu’il affirmait que c’était impossible que parce qu’il affirma ensuite qu’il la connaissait par cœur. Ely adorait ça en effet, il aimait qu’il la connaisse entièrement et que rien ne puisse lui échapper. Elle aimait être un livre ouvert pour ses deux âmes sœurs, comme c’était le cas pour eux. À une époque, ils n’étaient pas si en phase que ça, mais tout avait changé à présent.

« C’est vrai, tu es celui qui me connais le plus. » Affirma-t-elle alors, puisque c’était la vérité. Enfin, lui et Hope évidemment, mais leur sœur manquait à l’appel pour le moment – et ça allait être le cas plus encore après, pour leur pire cauchemar – donc il parlait de lui. Tristan était l’homme qui la connaissait le plus, qui connaissait ses forces, mais aussi ses faiblesses. Le seul que la jeune femme laisserait en apprendre à ce point à son sujet d’ailleurs, il était hors de question que ça arrive autrement. « Mais ne sous-estime pas pour autant mes charmes. »

Oui, bon, elle disait ça pour la forme. Même si elle osait croire tout de même que son frère ne serait pas capable de lui résister, de résister à ses charmes si elle décidait d’obtenir quelque chose de sa part. Bon, il était évident que ça dépendait de quoi aussi, sauf que Tristan ne pouvait pas douter une seule seconde que ça serait toujours pour leur bien être à tous les trois. À une époque, peut-être pas, mais Ely ne ferait plus jamais la même erreur. Ils étaient liés, plus encore maintenant depuis qu’ils étaient des buveurs de sang parce qu’ils partageaient donc une éternité ensemble. Ils allaient passer le reste du temps les uns avec les autres, alors Ely ne pouvait que agir pour le bien commun. Mais elle n’hésiterait quand même pas à user de ses charmes, par moment.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Jeu 12 Oct - 23:13


Comment salir le linge de sa famille.
T

ristan afficha un sourire quand Ely admit qu'il était celui qui la connaissait le plus (ex aeco avec Hope, bien évidemment, fallait-il seulement le préciser ? C'est bien parce que c'était évident qu'ils n'en prenaient pas la peine, mais clairement, ce qui le concernait lui concernait forcément ses deux soeurs aussi, par la force des choses). Elle avait toutes les raisons du monde de le reconnaître, et il aurait été déçu qu'elle ne le fasse pas. C'était une des choses qu'il aimait le plus dans leur relation (mais il aimait tout dans leur relation, il les trouvait ni plus ni moins que parfaits ensemble) : le fait qu'ils savaient tout les uns des autres, ils étaient libres et transparents, ils se disaient tout, ne se cachaient rien. Et c'était en partie pour cela qu'ils pouvaient discuter avec détachement de leurs conquêtes respectives sans laisser la jalousie prendre bêtement le dessus. Le mensonge, c'était bon pour les autres, et ils n'hésitaient pas à l'utiliser pour manipuler leur monde quand l'occasion se présentait, mais pour eux, entre eux, c'était un poison, et s'il avait manqué d'avoir raison d'eux, ils avaient appris à s'immuniser contre ce poison violent. Alors oui, ils savaient tout les uns des autres, et c'était ce qui les rendait forts, plus forts que n'importe qui d'autre, c'était ce qui les rendait exceptionnels.

-Mais je n'ai jamais sous-estimé tes charmes,
répondit-il, un fin sourire au coin des lèvres, j'espère que tu ne le penses pas vraiment.

Bien sûr, il se doutait qu'elle ne le pensait pas, mais il se plaisait à en rajouter une bonne fois pour toutes. Non, il n'avait jamais sous-estimé les charmes de sa soeur, au contraire, il les portait aux nues. Il la trouvait sublimes, incroyable de beauté et d'intelligence, il savait qu'elle était parfaitement capable d'avoir le monde à ses pieds, il ne sous-estimait pas ses charmes, il les savourait, il les aimait, il les appréciait à leur juste valeur. Ely, tout comme Hope, était l'image même de la perfection à ses yeux, et il ne s'en dédirait pas, pas le moins du monde. Et elle le savait forcément. C'était inévitable.

-C'est bien parce que j'estime tes charmes à leur juste valeur que je réussis à échapper à tes merveilleux talents de manipulatrice.

Il n'entendait pas par là qu'elle pouvait chercher quoi que ce soit, qu'elle pouvait tenter de le manipuler, elle savait bien qu'il n'en était rien. Il entendait seulement par là que s'il voyait clair dans son jeu, il adorait ce jeu, il était fou de ce jeu. Alors, forcément, elle ne pouvait que lui plaire d'autant plus, même si lui, pour sa part, ne serait bien évidemment jamais dupe.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 553

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Mer 6 Déc - 23:20

Tristan & Ely
Comment salir le linge de sa famille.
Ely afficha un nouveau sourire quand son frère affirma qu’il ne sous-estimait jamais ses charmes, précisant qu’il espérait qu’elle ne le pensait pas vraiment. C’était le cas, elle ne le pensait pas vraiment. Pour la simple et bonne raison qu’elle ne pouvait pas envisager une seule seconde que son ainé puisse la sous-estimer. La jeune femme n’avait pas toujours eu autant confiance en elle qu’il ne le faudrait, en grande partie parce qu’elle s’était un peu fourvoyée, mais c’était du passé maintenant. Non, elle ne doutait pas d’elle, comme elle ne doutait pas de son frère ainé. Pour la simple et bonne raison qu’ils étaient forcément sur la même longueur d’onde, qu’ils étaient au même niveau, qu’ils n’étaient qu’un, après tout. Il n’y avait personne en ce bas monde qui puisse connaître Ely plus que son frère et sa sœur. Ils se disaient tout, ils savaient tout l’un de l’autre et c’était justement ce qui faisait leur force. Ely ne pouvait que croire que tant qu’elle aurait Tristan et Hope à ses côtés, rien ne pourrait jamais les arrêter. Qu’à trois, ils étaient tout simplement les plus forts. Même s’il y avait sans doute une sacrée part d’orgueil.

Le sourire de la jeune femme s’agrandit encore un peu plus quand son frère précisa que c’était justement parce qu’il estimait ses charmes à leur juste valeur qu’il ne pourrait pas se laisser manipuler. Tant mieux, dans tous les cas, parce qu’elle ne chercherait en aucun cas à le manipuler. À quoi bon ? Ils étaient bien trop sur la même longueur d’onde pour faire quelque chose qui n’irait pas dans le sens de l’autre. À quoi bon se manipuler, ils n’avaient qu’à juste faire ce qu’ils avaient envie de faire, sachant parfaitement que ça conviendrait à tout le monde.

« Tant mieux alors. » Dit-elle alors, sans perdre son sourire, forçant un peu le soulagement. Elle ne l’était pas vraiment parce qu’elle n’avait pas cru une seconde que son frère puisse ne pas estimer ses charmes. « Ça me prouve bien que tu es digne de moi. » Ajouta-t-elle, un sourire amusé s’installant sur son visage. « Finalement. »

Encore une fois, elle ne pensait en aucun cas ce qu’elle était en train de dire, elle se contentait simplement de s’amuser de la situation. Parce qu’elle ne pouvait évidemment pas envisager une seule seconde que son aîné ne soit pas digne d’elle. À une époque, la jeune femme avait cru ne pas être à la hauteur de son frère et de sa sœur, parce qu’elle n’avait pas pris de bonnes décisions, mais elle s’était rattrapée. Maintenant, il n’y avait aucune raison de considérer que les Johns n’étaient pas à la hauteur les uns des autres, ils l’étaient forcément. Ils étaient tous à la même hauteur, parce qu’ils ne formaient qu’une seule et même entité. Ely adorait ça, elle aimait son frère et sa sœur, elle aimait la relation qu’ils avaient tous les deux. Elle ne changerait rien à leur vie, pour rien au monde.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 433

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   Jeu 7 Déc - 17:59


Comment salir le linge de sa famille.
C

ertaines personnes ne s'estimaient jamais à la hauteur des personnes u'elles aimaient, considéraient que d'autres méritaient bien plus d'attirer l'attention des personnes qu'elles avaient pourtant dans leur coeur... Mais Tristan trouvait cette attitude complètement idiot. Aimer, ce n'était pas mettre l'autre sur un piédestal, c'était être tous les deux sur ce piédestal digne de ce nom. Alors oui, Tristan n'avait pas besoin d'entendre qu'il était digne de sa soeur pour le savoir. Tout comme Ely était ce qu'il y avait de plus digne pour lui. Ely avec Hope, bien évidemment. Cela, tous les trois le savaient pertinemment, évidemment, mais c'était toujours agréable de se le dire et de se le répéter. Ce genre de conversations avaient quelque chose d'infiniment agréable, et Tristan, en tout cas, était sûr qu'il n'allait absolument pas s'en lasser. Ce moment était comme tous ceux qu'ils ne savaient que trop bien partager : agréable et inégalable. Et ils n'avaient pas besoin de grand chose pour cela, bien au contraire, même. De toute manière, il savait apprécier à leur juste valeur chaque instant qu'il consacrait à sa soeur, parce qu'avec elle, il n'avait jamais le sentiment qu'il pouvait avoir autrement, parfois, de bien trop perdre son temps. Avec elle, il profitait de chaque seconde de chaque minute, et elles pouvaient bien s'éterniser, encore et encore, sans que cela lui pose le moindre souci. Tristan ne s'offusqua pas de son petit "finalement", parce qu'il savait très bien qu'elle n'en pensait rien, alors il n'allait certainement pas se vexer pour si peu. Ou se vexer tout court, d'ailleurs, ils avaient bien mieux à faire.

-Tu n'es pas trop observatrice, si tu ne le remarques que maintenant,
la taquina-t-il dans un grand sourire, son regard pétillant d'une certaine malice. Moi, j'ai toujours sûr que tu étais digne de moi, ajouta-t-il en passant une main dans ses cheveux dans une caresse où se lisait une certaine tendresse, parce qu'il en était capable, tout simplement, quand c'était pour elle (mais rien qu'elle, évidemment).

En attendant, ses paroles étaient sincères. Il n'avait jamais cru qu'Ely puisse être autre chose que digne de lui. Quand elle-même en avait douté, lui ne s'était pas posé la question une seule seconde, et c'était pour cette raison, aussi, entre autres, qu'il avait si mal vécu le comportement de son interlocutrice quand elle avait pris la décision de partir vivre une idylle de pacotille avec un autre homme. Qui d'autre, pourtant, pouvait mieux lui convenir que son frère et sa soeur ? Ils étaient son tout, ils étaient son toit, ils devaient être ceux vers qui elle ne devait avoir de cesse que de se tourner. Heureusement, depuis, elle s'était raisonnée, et à présent, leur complicité ne saurait plus échapper à quiconque.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment salir le linge de sa famille. [pv Ely <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salir ses véhicules => conseils d'experts demandés
» Le parti Fusion lave son linge sale en famille
» Il faut laver son linge sale en famille
» Comment bien se servir d'une machine a laver ?
» Comment contrer un mumak?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Johns-