Partagez | 
 

 Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 940

Message#Sujet: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Dim 29 Mai - 10:03


Ah... Tu étais là ?
D

éa se refusait toujours des plus obstinément à définir la relation qu'elle partageait dorénavant avec Hélio, mais n'importe qui l'observant des plus objectivement déduirait de leur petit manège qu'ils étaient dorénavant en couple. Après tout, ils passaient le plus clair de leurs temps ensemble, ils sortaient, ils partageaient très régulièrement le même lit, et Déa, depuis qu'elle était - ou n'était pas - avec lui n'avait cherché à fréquenter aucun autre homme, et songeait qu'elle n'apprécierait pas forcément de savoir que le buveur de sang fréquentait d'autres femmes. Pourtant, mettre des mots sur ce qu'ils vivaient ne leur était jamais venu à l'esprit, ou bien cela leur était venu à l'esprit, et ils avaient préféré garder cela pour eux. Tant qu'ils ne collaient pas d'étiquette sur leur histoire, tout semblait plus simple, et couler de source. Ils ne s'étaient rien promis, ils passaient juste du bon temps, et la sirène se sentirait par ailleurs assez hypocrite de vraiment qualifier sa relation en tant que tel alors que son cœur continuait à battre pour Léo. Mais n'était-ce pas plus hypocrite encore d'affirmer qu'elle se contentait de flirter gentiment avec Hélio quand ils n'agissaient pas différemment de n'importe quel couple ? Oui... À un moment ou à un autre, il allait bien falloir qu'ils éclaircissent la situation, quoi qu'il en soit, mais la jeune femme n'était pas vraiment pressée d'en arriver à ce moment, en attendant, elle se contentait de savourer le bien fou que lui faisait cette relation. Elle s'était sentie très différente d'elle-même, ces derniers temps, à sans cesse se soucier des autres sans jamais prendre vraiment de temps pour elle. Sa relation avec Hélio la rendait un peu égoïste, mais c'était un égoïsme bénéfice, elle se sentait plus légère, la vie lui semblait plus simple... Et c'était aussi pour cela, bien sûr, qu'elle ne voulait pas donner de nom à ce qu'ils partageaient tous les deux. Elle aurait l'impression de compliquer tout à coup quelque chose qui ne devait pas l'être. Quoi qu'il en soit, personne n'aurait pu décréter qu'ils ne se fréquentaient pas étroitement tandis que Déa serrait la main d'Hélio contre la sienne, lui volant de temps à autres un baiser tandis qu'ils se dirigeaient chez elle. Une fois à l'intérieur, Déa, qui avait un rien voulu qu'ils se rendent chez elle pour un peu plus... d'intimité, dirons-nous, avait embrassé le jeune homme sans retenue, sans réaliser qu'ils n'étaient en définitive pas seuls.

Quand la silhouette de Léo parut dans son champ de vision, Déa eut comme un coup au corps, et cessa, sans doute un peu trop brusquement, son baiser pour tourner son attention vers le jeune homme, avec le sentiment d'être une gamine prise en faute. C'était stupide, bien sûr, elle était chez elle, et elle ne faisait rien de mal. Bien sûr, elle avait la pudeur de ne pas imposer ce genre de spectacle à son colocataire, quel qu'il soit, mais ce n'était pas un crime non plus... Et pourtant, elle eut le soudain sentiment de trahir Léo. Bien sûr, c'était idiot, ce n'était pas comme si elle lui devait de rester célibataire toute sa vie. Et lui-même serait sans doute ravi d'apprendre qu'elle avait quelqu'un, il se sentirait peut-être moins piégé en se disant que celle dont il partageait le toit dépassait ses sentiments pour lui et allait de l'avant (même si ce n'était pas exactement vrai - mais elle n'allait effectivement pas espérer après lui toute sa vie alors que rien ne se passerait jamais entre eux, non ?). N'empêche qu'elle fut un peu gênée quand elle prit la parole.

-Léo... Je pensais que tu allais chez Andrew, aujourd'hui.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Dim 12 Juin - 13:19

Hélio & Déa & Leopold
Ah... Tu étais là ?
Finalement, Leopold se faisait assez bien avec le fait de vivre chez Déa. Il avait cru pendant un temps que la situation allait vraiment être compliquée, qu’ils ne seraient pas du tout à l’aise, mais finalement ça se passait bien. Evidemment, le jeune homme faisait un peu fi des sentiments que la jeune femme avait à son égard, ce qu’il faisait déjà depuis qu’ils s’étaient vraiment retrouvés. Parce que même s’il aurait aimé que cela soit différent, il ne pouvait pas nier le fait que quelque chose avait quand même changé depuis qu’il en avait connaissance. Mais bon, il avait bien assez de souci comme cela pour se prendre la tête avec ça. Même si c’était loin d’être un détail et que ça avait quand même son importance, Leopold voulait croire que ça n’allait pas trop changer de chose entre eux. Et heureusement, parce qu’il avait vraiment besoin de Déa. La cohabitation se faisait donc bien, Leopold prenait doucement ses marques dans cette maison. Tout comme il remontait tranquillement la pente qu’il avait si rapidement descendue après ces évènements. Léo avait envie de croire qu’il allait quand même de mieux en mieux. Même s’il pensait encore bien trop souvent à Jane et qu’à chaque fois, son cœur se brisait, il considérait qu’il y avait du mieux. Parce qu’il envisageait plus facilement l’avenir sans elle, qu’il parvenait à se projeter un peu dans le futur. La présence de Déa et Andrew auprès de lui en était la cause d’ailleurs, il avait de la chance de pouvoir compter sur eux pour le soutenir. En plus dernièrement, Andrew était quand même la preuve qu’on pouvait passer les obstacles. Il venait de s’installer avec Penny, une créature, ils allaient fonder une famille. Il n’y avait pas plus belle preuve qu’il fallait se battre pour son avenir.

Leopold se trouvait présentement chez Déa (ou chez lui, mais il avait quand même un peu de mal à se dire que c’était chez lui autant que chez la jeune femme, puisque cette maison lui appartenait à la base). Il aurait dû passer la journée avec Andrew, mais c’était tombé à l’eau. Leopold avait mis un peu de temps avant de convaincre son ami que ce n’était pas un souci, qu’il allait juste rester chez lui et que ça n’avait pas d’importance. C’était que son meilleur ami se faisait vraiment énormément de soucis pour lui, constamment. Mais ça allait vraiment. Du moins, c’était ce qu’il pensait jusqu’au moment où la porte de la maison s’ouvrir et que Déa entra, en compagnie d’un homme. Un homme qu’elle ne tarda pas à embrasser d’une manière un peu… indécente sans l’avoir apparemment remarqué. Il n’y avait aucune raison que Léo soit gêné par cette scène, la sirène pouvait bien faire ce qu’elle voulait. Mais quand même, ce n’était pas des plus agréables de se retrouver là. Finalement, Déa fini par le remarquer et s’éloigner du jeune homme que son meilleur ami ne connaissait pas avant de s’adresser à lui.

« Finalement, Andrew avait des choses à régler avec Penny. »
Répondit-il à la jeune femme ne lâchant pas du regard le jeune homme, tout sourire, qui se trouvait à ses côtés. Bizarrement et sans raison, il y avait quelque chose chez lui qui ne lui plaisait pas du tout. « Tu nous présentes pas ? »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 940

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Dim 12 Juin - 13:33


Ah... Tu étais là ?
D

éa n'avait en soi pas de raisons de se sentir gênée par ce qui venait de se produire, certes, elle n'avait pas à infliger ce genre de spectacle à Léo, et même si elle n'était pas spécialement pudique de manière générale, elle ne se serait certainement pas permise d'agir ainsi si elle avait su que le jeune homme était là. Certes, elle ne faisait rien de mal en soi, et si la situation avait été différente, elle en aurait tout simplement ri avant de passer à autre chose. Mais la situation était ce qu'elle était. Ce n'était pas n'importe qui, qui venait de la surprendre, c'était Léo. Et quand il s'agissait de Léo, c'était toujours un peu différent... Même si elle n'avait normalement pas plus de comptes à lui rendre à lui qu'à n'importe qui d'autre, et peut-être même moins à se sentir gênée auprès de lui, puisque, après tout, il devait sûrement être ravi de la voir se désintéresser de lui pour les bras d'un autre... Même si elle serait à jamais incapable de se désintéresser de lui, c'était bien là le problème. Andrew avait eu des affaires à régler avec Penny et n'avait pas pu passer la journée avec lui, finalement. Pour le coup, chapeau Andrew. Outre le fait que la sirène n'aimait pas l'idée que Léo aurait pu passer la journée seul si elle n'était pas rentrée, elle devait bien admettre qu'elle aurait préféré qu'il soit absent (et elle se sentait un peu cruelle de le penser) étant donné ce qu'elle et Hélio avait été sur le point de faire avant d'être si brusquement freinés dans leurs ardeurs par le jeune homme. Ils pouvaient oublier leurs projets pour le moment, c'est certain. Bon... d'un autre côté, ce n'était pas plus mal, étant donné l'importance que prenait progressivement sa relation avec Hélio, il fallait bien, à un moment ou à un autre, que Léo la découvre. Elle aurait seulement préféré d'autres circonstances.

-Si, si, bien sûr.
répondit-elle, essayant d'oublier d'être décontenancée. Elle tourna son regard vers le jeune homme qu'elle avait si langoureusement embrassé quelques secondes auparavant. Hélio, je te présente Léo, mon coloc et meilleur ami. Et l'homme pour lequel elle ne cessait de soupirer depuis d'impitoyables années, mais elle allait quand même s'épargner d'ajouter cette précision, tant qu'à faire. Léo, je te présente Hélio, mon...

Son quoi ? Elle s'interrompit en pleine phrase, parce qu'elle ne savait pas du tout ce qu'elle était supposée y ajouter. Ils n'avaient pas voulu mettre de mots sur leur relation. Seulement, plus celle-ci progressait, plus il devenait difficile de ne pas la qualifier, ne serait-ce que pour s'éviter des déconvenues comme celle qu'ils supportaient présentement. Avant, c'était très simple, il était une personne avec laquelle elle prenait occasionnellement du bon temps. Mais maintenant ? Ils se voyaient bien trop souvent pour oublier la possibilité jamais prononcée. Est-ce qu'on pouvait dire qu'ils sortaient ensemble, finalement ? Finalement, elle se contenta d'un sourire au peu d'équivoques. Après tout, il devait deviner la teneur de leur relation au vu du spectacle auquel elle l'avait fait assister sans le vouloir.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 289

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Dim 26 Juin - 16:59

Hélio & Déa & Leopold
Ah... Tu étais là ?
Hélio ne se souvenait pas avoir un jour été aussi frustré qu’en cet instant précis. Le fait qu’ils se rendent chez Déa, c’était bien parce que les deux créatures avaient une idée bien précise en tête. Ils passaient énormément de temps ensemble ces derniers, faisant un peu tout et n’importe quoi. Ils ne passaient pas leur temps dans un lit (ou ailleurs, ils avaient déjà expérimenté d’autres lieux évidemment), à copuler joyeusement. Mais par moment, comme maintenant donc, l’envie prenait clairement le dessus et Hélio n’attendait plus que ça. Sauf qu’ils étaient coupés dans leurs élans par la présence de Leopold, le colocataire de Déa. Hélio n’était pas d’un naturel jaloux et il ne pensait pas vraiment avoir le droit de l’être avec Déa, avec qui il avait une relation quand même particulière. S’ils se voyaient très souvent, si aux yeux de beaucoup ils devaient se fréquenter comme n’importe qui, ils n’avaient encore jamais mis de mot sur leur relation. Ils ne s’étaient jamais dit qu’ils sortaient ensemble, ils se contentaient simplement de profiter l’un de l’autre sans se prendre la tête. Même si, en un sens, ils sortaient bel et bien ensemble. Hélio n’avait donc pas de raison d’être jaloux de Leopold – et pourtant… – mais il n’appréciait pas vraiment sa présence en cet instant précis, parce qu’il venait de les couper dans un élan qui le frustrait énormément. Le buveur de sang ne se faisait pas d’illusion, ils pouvaient oublier leur projet de s’amuser physiquement tous les deux. Mais bon, le jeune homme n’en montra rien, se contentant simplement de sourire au jeune homme, qui affirmait que ses projets du jour étaient tombés à l’eau et demandait des présentations en bonne et due forme.

Hélio observait donc toujours Leopold quand la jeune femme le présenta comme son colocataire et meilleur ami. Puis, elle présenta le buveur de sang, mais ne termina pas sa phrase. Son quoi ? Effectivement, la situation ne s’était encore jamais présentée, comment pouvait-ils se qualifier. Quelque chose dans le regard du colocataire de la sirène le poussa à finir la phrase de celle-ci.

« Son petit-ami. » Lança-t-il donc, avant de venir passer un bras autour du cou de la jeune femme, dans un geste de possessivité qu’il n’avait jamais fait preuve avant. C’était pas spécialement parce qu’il était jaloux, mais il trouvait que ça collait bien au moment. Au même moment, il tendit une main au fameux Leopold. « Je suis ravi de faire enfin ta connaissance, j’ai tellement entendu parler de toi. »

Bon, il en rajoutait un peu, mais le buveur de sang trouvait la situation assez amusante. Leopold lui serra la main et Hélio était persuadé que le jeune homme ne l’aimait pas du tout. Ce qui faisait que c’était encore plus amusant. Le buveur de sang ne devrait sans doute pas s’amuser de tout ça, mais bon, c’était comme ça. De toute façon, depuis qu’il était avec Déa (non parce que bon, à ce stade, il pouvait vraiment dire qu’ils étaient ensemble), c’était dans l’optique de ne pas se prendre la tête.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 940

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Dim 26 Juin - 17:25


Ah... Tu étais là ?
V

oilà, ça y est, les mots étaient prononcés, et maintenant, quelque part, leur relation devenait plus officielle qu'elle ne l'avait jamais été. Elle se sentait bizarrement gênée et en même temps soulagée quand elle l'entendit s'exprimer ainsi. Soulagée, parce que son indécision du début avait certes été agréable mais ne pouvait pas durer, et il était plaisant de sentir que quelqu'un tenait suffisamment à elle, vraiment, pour affirmer haut et fois être son petit ami. Gênée, parce que tout ça avait lieu devant Léo, et quand bien même Déa se sentait bien avec Hélio, ce serait véritablement mentir que d'affirmer que la jeune femme avait su refouler tous ses sentiments pour son pseudo-meilleur ami. Elle l'aimait toujours. Mais des deux hommes présent dans sa pièce, il n'y en avait qu'un qui la considère comme tout à fait digne d'être aimée. Ce n'était que des mots, des propos qu'elle aurait dû poser à un moment ou à un autre, mais quand même, ça lui donnait un sentiment étrange. Il n'y a pas si longtemps, elle aurait trouvé tout à fait improbable que de qualifier Hélio de petit ami pour elle. Et quand elle songeait, en plus, à la promesse qu'elle avait faite à Lerana, elle devait bien admettre qu'elle avait fait moins que la tenir. Mais elle ne le regrettait cependant pas. Même pas du tout. Elle se sentait mieux depuis qu'elle était avec lui, elle ne pouvait absolument pas le nier, ni n'en avait envie, même si, quelque part, elle culpabilisait d'être heureuse sous les yeux de Léo, alors que ce dernier avait tant de mal à retrouver le bonheur... Même si manifestement, son bonheur ne pouvait pas passer par elle. Hélio serra la main de Léo, affirma qu'il était heureux de le rencontrer enfin. Ça avait quelque chose de quasiment surréaliste, pour elle, d'autant que même si Déa avait parlé à Hélio de son colocataire, elle ne s'était pas non plus répandue en détails... Et ce non sans raisons, bien sûr.

-Bon, un verre, ça vous dit ?
demanda-t-elle dans un sourire, espérant ainsi briser la glace... une glace qui n'était pas à briser, certes, mais c'était plus fort qu'elle, elle se sentait mal à l'aise. Ce verre leur fera sans doute plus de mal qu'à eux.

Sans attendre l'opinion des deux hommes "de sa vie", elle se rendit donc dans la cuisine, entraînant Hélio par la main, et leur servit trois bières, de quoi permettre de faire connaissance en toute décontraction. Certes, ce n'était pas du tout comme ça qu'elle avait vu les choses, ce n'était absolument pas de cette manière qu'elle avait pensé passer sa soirée, mais elle comptait bien faire en sorte qu'elle reste la plus agréable possible en dépit des circonstances. Ce n'était peut-être pas un mal, qu'Hélio et Léo fassent connaissance. Il fallait bien que ça arrive un jour ou l'autre, de toute manière.





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Dim 10 Juil - 16:47

Hélio & Déa & Leopold
Ah... Tu étais là ?
Leopold ne s’était pas du tout attendu à se retrouver dans une telle situation à un moment. Même si en réalité, ce n’était pas si étonnant que cela. Déa avait le droit d’avoir une vie et ce n’était pas parce qu’elle lui avait avoué des sentiments avant, qu’elle devait juste se contenter d’être sa meilleure amie. Elle avait parfaitement raison de profiter de la vie, d’avoir des relations. Oui, c’était ce qu’il devait penser normalement, mais ce n’était pas vraiment ce qui lui traversait l’esprit. Léo n’avait aucune raison de se montrer possessif avec sa meilleure amie, bien au contraire. Il devrait être heureux pour elle… Mais quand Hélio – puisque c’était le nom de cet énergumène – passa un bras autour du cou de la sirène pour affirmer qu’il était son petit-ami, le jeune humain n’apprécia pas du tout sa façon de le faire. Et moins encore quand il tendit sa main vers lui, qu’il serra quand même par bonne manière, pour lui dire qu’il était ravi de faire sa connaissance et qu’il avait énormément entendu parler de lui. Léo aurait bien aimé pouvoir en dire la même chose, mais outre le fait qu’il n’appréciait pas vraiment sa présence, il n’avait surtout jamais entendu parler de lui. En même temps, Déa n’avait pas de raison de lui parler de lui, elle n’avait vraiment aucun compte à lui rendre.

« Tout le plaisir est pour moi. »

Se contenta-t-il donc de répondre, avant que Déa ne leur propose un verre, entraînant par la même Hélio par la main. D’accord… c’était parfaitement idiot. Leopold ne savait même pas pourquoi il réagissait comme ça et il était bien content de parvenir à se contenir quand même, de ne pas trop montrer ce qu’il pouvait ressentir. Il n’avait vraiment aucune raison de réagir de cette manière et plus encore, il n’en avait pas du tout le droit. Déa avait été vraiment présente pour lui ces derniers temps, elle avait quand même le droit de respirer un peu et de ne pas se contenter de traîner son boulet de meilleur ami. Elle avait bien le droit de vivre, elle faisait déjà bien trop pour lui. C’était comme Andrew, qui avait parfaitement le droit d’être avec Penny et d’être heureux avec elle. Oui, sauf que Déa n’était pas Andrew… Enfin bon, Léo allait bien devoir pendre sur lui de toute façon. Il attrapa la bière que la sirène lui avait servi afin d’en boire une grande gorgée. Son regard se porta de nouveau sur Hélio, il y avait vraiment quelque chose chez ce type qu’il n’aimait pas.

« Et donc, du coup, ça fait combien de temps que vous êtes ensemble ? »

Le jeune homme savait bien que ça ne servait sans doute à rien de remuer le couteau dans la plaie, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être un peu curieux. Peut-être qu’il devrait simplement aller dans sa chambre et les laisser tranquille, continuer ce qu’ils avaient commencé, ça pourrait lui éviter quelques désagrément.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 940

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Dim 10 Juil - 17:55


Ah... Tu étais là ?
D

éa avait le sentiment de ressentir une certaine froideur de la part de Léo vis-à-vis d'Hélio, chose qui lui était loin de lui ressembler. Même auprès des personnes qu'il ne connaissait pas, il était normalement très agréable, toujours ouvert à l'éventualité de nouvelles rencontres, aimable et avenant. Là, elle avait l'impression que quelque chose clochait, mais elle songeait que ce qui clochait, c'était peut-être tout simplement elle. Elle présentait celui qui était donc maintenant officiellement son petit ami (à ce stade, il ne lui était plus possible de reculer, c'est un fait), à l'homme qu'elle aimait toujours et ne savait oublier. Elle se sentait mal à l'aise par rapport à cette situation, et elle faisait certainement un transfert sur Léo de ses propres angoisses. En vérité, il devait être parfaitement à l'aise en présence du buveur de sang et c'était elle qui ne l'était pas, tout simplement parce que cette situation la confrontait à l'absurdité de sa situation sentimentale. Elle adorait Hélio, elle aimait chaque seconde qu'elle passait avec lui, mais Léo restait celui qu'elle aurait pu considérer comme son âme sœur, si lui-même avait pu l'observer comme telle. Elle devait saisir cette occasion d'assumer son couple et d'oublier Léo, d'établir définitivement le rôle de chacun sans l'ombre d'un doute, l'homme avec qui elle devait partager son cœur et l'homme qui devait seulement partager son amitié. C'était une bonne manière de rationaliser les choses et d'oublier une bonne fois pour toutes ses sentiments pour Léo... Elle trouvait la situation tendue et anormale, mais ça ne devait être qu'une impression. Elle aurait sûrement tôt fait de réaliser cela. Elle but une grande gorgée de sa bière, pour se donner courage et contenance, quand Léo demanda depuis combien de temps ils étaient ensemble. Déa jeta un œil à Hélio. Elle n'en avait pas la moindre idée. Il faut dire qu'ils ne s'étaient pas considéré comme officiellement ensemble.

-Quelques semaines, je dirais.


Et tout en prononçant ces mots, elle songeait qu'elle aurait certainement dû en parler avant à Léo, mais pour une raison ou une autre, elle ne l'avait pas fait. Peut-être parce qu'elle ne savait pas jusqu'où leur histoire allait les conduire, ou tout simplement parce qu'elle n'avait pas osé. Très probablement parce qu'il n'avait pas osé, oui.

-Un peu avant qu'on emménage ensemble en fait
, dit-elle alors, réalisant que oui, ça faisait quand même un tout petit moment et qu'il avait donc été plus que temps de décrire convenablement leur relation.

En buvant une nouvelle fois une gorgée de sa bière, elle regarda successivement l'humain et le vampire. Oui, il fallait qu'elle se dise que cette conversation était ce qu'il y a de plus normale, et que des discussions de ce genre, il y en aurait d'autre. Sa relation avec Hélio n'était pas de celles ne devait ni ne voulait cacher, alors les occasions de passer à la maison quand Léo seraient là allaient forcément être nombreuses.





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 289

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Ven 12 Aoû - 13:58

Hélio & Déa & Leopold
Ah... Tu étais là ?
Hélio parvenait sans mal à sentir la froideur que le colocataire de sa petite-amie (puisque c’était officiellement ce qu’elle était) avait envers lui. Est-ce qu’il ne l’aimait pas parce qu’il était avec Déa ? Parce qu’il voulait la protéger et qu’il ne le connaissait pas. Aucune idée, le buveur de sang était bien incapable de savoir la réaction normale que ce Leopold aurait dû avoir envers lui normalement. En tout cas, il parvenait vraiment à sentir la fraicheur dont il fit preuve, mais n’avait pas l’intention de s’en offusquer. Bien au contraire, il était dans son droit. Le vampire n’avait pas pour habitude de se prendre la tête – même si l’épisode avec Lerana prouvait le contraire – et ce n’était pas du tout le but de cette relation avec la sirène, mais il devait bien avouer qu’il ne pouvait pas s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie envers cet humain. C’était complètement idiot bien sûr, il n’y avait aucune raison qu’il le soit. Non pas que Déa ne soit pas capable de préférer un autre homme que lui, mais leur situation était telle qu’il n’y avait aucune raison qu’il soit jaloux. Cependant, il l’était, juste un peu. Et le malaise évidement de Déa n’arrangeait pas forcément la situation. Après tout, elle avait quand même changé complètement d’attitude depuis que ce Leopold était arrivé. Bon en même temps, elle ne s’était pas forcément attendue à se faire surprendre non plus, Hélio non plus. Ce qui devait justifier tout ça, le buveur de sang devait bien avouer qu’il était quand même particulièrement frustré par la situation. Parce qu’il s’apprêtait à pouvoir profiter de celle qui était officiellement sa petite-amie comme il se devait, mais qu’ils avaient été arrêtés dans leurs mouvements. Enfin bon.

Leopold demanda alors aux deux créatures (il ne se rendait pas compte du danger dans lequel il se trouvait en étant en présence d’un vampire), depuis combien de temps ils étaient ensemble. Déa et Hélio échangèrent un regard, en fait ce n’était pas vraiment une question évidente. D’ailleurs, c’était bien la première fois qu’ils mettaient un réel nom sur la relation qu’ils avaient tous les deux. Donc autant dire que ce n’était pas simple de déterminer depuis combien de temps ils étaient ensemble. Enfin, sans doute depuis ce fameux soir où le buveur de sang était venu manger chez la belle sirène, dans une soirée qui aurait dû rester parfaitement chaste et qui ne l’avait pas du tout été. Hélio ne put s’empêcher de sourire en voyant la table sur laquelle ils avaient unis leurs corps (ils l’avaient fait à de nombreux endroits, même avant d’être vraiment ensemble). Déa répondit donc à Léo qui se contenta d’un hochement de la tête. Hélio devait bien avouer qu’il aurait aimé pouvoir lire dans l’esprit du jeune homme pour savoir ce qu’il en pensait réellement.

« J’ai l’impression que ça fait une éternité moi. » Répondit-il alors, forçant sans doute un peu plus sur le « niais » que ce qu’il devrait faire. « Comme si ma vie prenait enfin un sens. »
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 940

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Lun 15 Aoû - 10:47


Ah... Tu étais là ?
L

éo ne répondit pas quand Déa lui apprit depuis combien de temps elle fréquentait Hélio, se contentant d'un hochement de tête. Est-ce que ça venait vraiment d'elle ? Elle avait vraiment le sentiment qu'il était plus... froid que d'habitude ? Est-ce qu'il lui en voulait de lui avoir caché qu'elle voyait quelqu'un ? C'est vrai qu'il était son meilleur ami, techniquement, elle aurait dû lui en parler. En vrai, elle aurait en effet dû. Elle ne l'avait pas fait pour une raison qui ne justifiait rien, et dont elle n'était pas vraiment fière. Elle ne devrait pas avoir de secrets pour Léo, elle devrait assumer son histoire. Sauf qu'elle n'était finalement ni honnête envers Léo, ni honnête envers Hélio. Elle arrivait à faire avec tant que tous les trois ne se trouvaient pas dans la même pièce, mais là, c'était bien plus compliqué. Elle fixa son colocataire quelques secondes. Elle aurait voulu qu'il dise quelque chose, n'importe quoi. Elle aurait voulu lire dans son esprit, savoir ce qui se tramait dans sa tête, comprendre ce qu'il pensait réellement de cette situation... Mais elle savait que les réponses à ces questions, s'il devait y en avoir, viendraient plus tard. Alors elle concentra son attention sur son petit ami (voilà, c'était dit, c'était son petit ami). Elle esquissa un sourire quand il affirma qu'il avait le sentiment que ça faisait une éternité. Elle, elle n'en savait trop rien. D'une certaine manière, elle avait le sentiment que ça faisait longtemps, oui, parce que leur situation avait toujours été ambiguë, et ça depuis un bon moment. Et quelque part, elle avait l'impression que ça datait d'hier, parce que c'était très neuf à ses yeux. Il y avait si longtemps qu'elle ne s'était pas essayée à une vraie relation de couple. Et jusque-là, ils ne l'avaient jamais qualifiée en tant que telle. Quand il affirma que sa vie prenait enfin un sens, elle sentit son cœur manquer un battement. Est-ce qu'il le pensait vraiment ? Ou est-ce que c'était une simple réaction liée à la présence de Léo ? Jamais il n'avait parlé d'eux en ces termes, jamais il n'avait dit de telles choses. Ils s'étaient efforcés de ne pas admettre le fait que leur relation devenait sérieuse. Mais manifestement, c'était le cas. Ils ne pouvaient plus le nier, après tout. Même elle, même si la présence de son "meilleur ami" ne pouvait pas lui faire oublier lequel de ces deux hommes avait réellement donné un sens à sa vie (même si ce sens n'était pas forcément très heureux).

-Je devrais te présenter à mes amis plus souvent
, répondit-elle d'un ton léger avant de déposer un baiser sur la joue du buveur de sang. Ça te rend romantique.

Elle devait bien le reconnaître, même si elle était un peu déstabilisée en cet instant (même beaucoup, en fait). Il y avait quand même quelque chose d'assez agréable dans le fait de se sentir ainsi unique aux yeux de quelqu'un d'autre, et sous les yeux de Léo. Pour le nombre de fois où elle avait dû supporter le voir soupirer après Hardwick. D'accord, c'était une bien basse vengeance, elle devait bien l'admettre. Mais en même temps, il s'en foutrait sans doute, au final... Il devait être agacé qu'elle lui ait caché une chose importante sur sa vie, mais jaloux, certainement pas.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Jeu 13 Oct - 15:22

Hélio & Déa & Leopold
Ah... Tu étais là ?
Quelques semaines, un peu avant qu’ils emménagent ensemble. Leopold réalisa donc en cet instant précis que ça faisait un moment que Déa fréquentait ce jeune homme et qu’il ne l’apprenait que maintenant. Il y avait plusieurs choses qui le génèrent dans cette situation. Le fait que sa meilleure amie sorte avec quelqu’un (même s’il ne s’en rendait pas forcément compte), mais surtout le fait qu’elle ne lui en ait pas parlé avant. D’accord, il y avait eu énormément de chose ces derniers temps dans sa vie et la sirène n’avait peut-être pas trouvé le temps, ni l’occasion, mais quand même. Ils étaient amis non ? Ils étaient très proches (peut-être même plus maintenant qu’ils vivaient ensemble), il était normale qu’ils se parlent non ? Du moins, c’était ce que pensait Léo. De son côté, le jeune homme s’était toujours confié à Déa, même si ça n’avait pas vraiment toujours été une très bonne idée au vu de la situation avec Jane. Et justement, tout cela ne pouvait que pousser le jeune homme à se rappeler le fait qu’il y avait quand même quelque chose de problématique entre eux. Même si depuis son… suicide (il fallait dire les choses telles qu’elles étaient n’est-ce pas), ils s’étaient retrouvés et que les choses allaient bien mieux entre eux, il y avait quand même toujours ce détail. Ce détail que Léo préférait le plus souvent occulter, simplement parce que c’était compliqué. Il y avait eu ce détail qui les avait éloignés, quelque chose s’était cassé entre eux. Léo se rendait compte que ça n’allait pas être évident pour qu’ils retrouvent leur complicité ancienne, même si visiblement Déa avait réussi à passer au-dessus de ses sentiments pour lui. Ce qui n’était pas forcément le constat que Leopold appréciait le plus. Et forcément, il ne répondit pas du tout à la réflexion de son ami, avant que son petit-ami ne le fasse en tout cas.

Leopold observa le petit manège du couple qui se trouvait devant lui, parfaitement mal à l’aise de la situation. En d’autre circonstance, le jeune homme aurait trouvé sans doute ça vraiment mignon, sauf qu’il parvenait difficilement à le faire quand il était question de la sirène. Sans parvenir, pour autant, à se rendre compte de la vraie raison de ce malaise. En attendant, l’humain se sentait particulièrement mis de côté en voyant Déa s’adresser de cette manière avec Hélio.

« Eh bien, vous êtes vraiment mignons tous les deux. » Lança Léopold, tentant de se rendre le plus crédible possible. Il était heureux pour Déa, si elle était heureuse. Evidemment, elle méritait d’avoir quelqu’un qui sache vraiment l’aimer dans sa vie et ça semblait être le cas de ce jeune homme. Même s’il était un peu amer, il savait bien qu’il n’avait aucune raison de ne pas se réjouir pour sa meilleure amie. Alors il le faisait, c’était une bonne nouvelle. Au moins, certain avaient un peu de chance en amour. « Je comptes sur toi pour prendre soin d’elle. » Reprit-il à l’adresse d’Hélio.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 940

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Jeu 13 Oct - 18:03


Ah... Tu étais là ?
D

éa sut accrocher un sourire sur ses lèvres quand Léo affirma qu'ils étaient mignons, tous les deux. C'était un compliment qu'elle aurait apprécié d'entendre des lèvres de Penny, par exemple, parce qu'elle voulait, bien évidemment, que son compagnon plaise à ses amis (parce que oui, c'était son compagnon, elle avait bien compris qu'elle devait se faire une raison à ce sujet, et ce n'était pas un mal du tout), mais avec Léo, la situation était forcément différente et particulière, parce qu'elle ne considérait pas réellement le jeune homme comme un ami, en dépit de tous ses efforts. Alors elle ne savait pas réellement comme elle voulait qu'il réagisse. Après tout, mieux valait qu'il soit heureux pour elle, non ? Oui... mais une part d'elle voudrait qu'il se mette en colère, ou qu'il bouscule tout dans l'instant pour lui faire une scène de jalousie hors-normes et lui déclarer sa flamme... Mais ce genre de pensées tenaient du fantasme stupide. Et était d'autant plus injuste qu'Hélio ne méritait vraiment pas ça, absolument pas. Léo avait la bonne réaction, Hélio était parfait, c'était dans sa tête, qu'il se passait n'importe quoi. Elle devait se raisonner, accepter qu'elle n'avait jamais été que la meilleure amie de Léo à ses yeux, rien de plus, et qu'elle-même pouvait très bien être heureuse avec Hélio, et oublier Léo auprès de lui. Oublier Léo... Si cette situation devait bien lui faire admettre quelque chose, c'est que ça n'arriverait jamais. Elle n'était pas la meilleure amie qu'elle devait envers Léo, pas la petite amie qu'il fallait avec Hélio. Elle ratait tout. Mais elle tentait de ne rien laisser paraître. Ou le moins possible en tout cas. Elle devait profiter de ce qu'elle avait dans tous les cas. Un ami soucieux de son bien-être, un petit-ami sincèrement amoureux, que demander de plus ? À trop en vouloir, elle finirait par tout perdre.

-Pour l'instant, il s'en sort très bien,
affirma-t-elle dans un sourire. En tournant son regard vers Hélio.

Et elle ne pouvait pas dire le contraire, en effet. Le buveur de sang était aux petits soins avec elle. Déa ne l'aurait pas imaginé si romantique avant de s'engager dans cette histoire avec lui sans même tout de suite se rendre compte de ce qui leur arrivait, mais il l'était, elle était convaincue qu'il ne lui ferait jamais de mal, ni encore ne lui briserait le cœur. En fait, si l'un des deux devait briser le cœur de l'autre, elle pariait plutôt sur elle, à son grand regret. Elle n'avait aucune envie de faire du mal à Hélio, mais elle ne savait faire autrement que d'imaginer une fin à leur histoire. Elle s'y engageait sans avoir la moindre idée du lendemain. Et ça allait, tant qu'ils n'avaient pas affirmé qu'ils étaient ensemble et exclusifs. Maintenant, elle ne pouvait plus se rassurer derrière quelque incertitude que ce soit.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 289

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Mer 7 Déc - 21:47

Hélio & Déa & Leopold
Ah... Tu étais là ?
Hélio devait bien avouer qu’il en rajoutait un petit peu, qu’il poussait un peu le romantisme à fond. Mais il n’avait pas non plus besoin de mentir, toutes les paroles qu’il affirmait à Déa (et Leopold donc) étaient véridiques. Mais c’était vrai qu’il en rajoutait peut-être un peu simplement parce qu’ils étaient en présence du meilleur ami de sa petite-amie (puisqu’il était officiel maintenant qu’ils étaient ensemble, qu’ils étaient un couple). Il y avait quelque chose dans le regard du jeune homme qui ne lui plaisait pas et Hélio se rendait compte qu’il était jaloux. C’était sans doute idiot, il n’avait aucune raison de l’être, encore moins d’être possessif, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Alors que sa relation avec Déa était censée être simple, sans prise de tête. Et pourtant, le buveur de sang se rendait compte qu’il était possessif, alors qu’il n’en avait pas vraiment besoin. Du moins, il ne pensait pas en avoir besoin, mais il ne savait rien de ce que la belle sirène ressentait pour le jeune homme qui se trouvait à leur côté. En tout cas, l’homme devait bien avouer qu’il apprécia quand l’ami de Déa affirma qu’ils étaient mignons tous les deux. Hélio avait envie d’entendre une sorte de reproche dedans. Mais ça, c’était vraiment le côté mâle dominant qui ne devait vraiment pas être judicieux. Ce qui était encore plus probant quand le meilleur ami de Déa le prévint qu’il comptait sur lui pour prendre bien soin de la sirène. Il en avait l’intention oui, il n’avait pas envie de lui faire du mal. S’il ne possédait pas toujours un cœur pour les autres, il en possédait apparemment un pour elle. Il se le découvrait lui-même (mais il l’avait senti batte déjà pour Lerana). Hélio afficha un sourire quand Déa affirma que pour l’heure, il s’en sortait très bien. Il devait bien avouer qu’il appréciait de l’entendre dire ce genre de chose. C’était bien la preuve qu’ils étaient bien ensemble non ?

« Je fais du mieux que je peux. »

Répondit-il alors, le pensant sincèrement. Il n’y avait pas vraiment de raison pour qu’il lui fasse du mal de toute façon. Même si on ne pouvait pas vraiment dire que le buveur de sang était doué quand il était question des histoires de couple, cela faisait… une éternité qu’il n’avait pas vraiment eu une histoire sérieuse avec une personne. Mais ils étaient sur la même longueur d’onde avec Déa de tout façon, donc ils pouvaient vraiment se retrouver.

« Bon, par contre, je vais devoir y aller. »
En réalité, il n’avait pas vraiment d’obligation, mais il se disait que c’était peut-être le meilleur moment pour lui de s’en aller. Il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir de trop quand même. Même si pour le coup, c’était Ridley qui avait été de trop, au vu de la manière dont il avait coupé court leur rendez-vous. Non parce que sérieusement, Hélio restait quand même énormément sur sa faim. Mais bon… il s’approcha de la sirène et déposa ses lèvres sur les siennes, dans un baiser qu’il se voulait intense (non, ce n’était pas parce qu’il y avait l’autre pour les voir). « On se voit demain ? »

Et il avait déjà une bonne idée de ce qu’ils pourraient faire dès qu’ils se verraient.
Code by Gwenn

_________________
Même centenaire, la vengeance garde ses dents de lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 940

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   Mer 7 Déc - 22:12


Ah... Tu étais là ?
D

éa sourit doucement quand Hélio affirma qu'il faisait du mieux qu'il pouvait pour prendre soin d'elle. Le mieux qu'il pouvait, c'était vraiment beaucoup, au final, du moins la sirène le trouvait-elle. Elle avait eu tendance à imaginer Hélio appartenir à la catégorie de ces briseurs de cœurs qui prennent et jettent les femmes sans le moindre ménagement (quand ces femmes avaient la possibilité de s'en sortir vivantes), elle le voyait sous un jour complètement différent, à présent. Hélio pouvait tout autant être rassurant, attentionné, romantique. Elle avait totalement confiance en lui. Elle était sûre et certaine qu'il ne lui ferait pas le moindre mal, qu'il ne jouerait pas avec ses sentiments. En fait, elle était bien plus susceptible de le faire que l'inverse. Elle ne le voulait pas, mais si cet épisode devait lui apprendre quelque chose, c'était bien qu'elle était parfaitement incapable d'oublier ses sentiments à l'adresse de son "meilleur ami", et qu'ils seraient toujours une ombre dans son esprit à chaque moment qu'elle passerait avec le buveur de sang, qu'elle le veuille ou non. Elle n'y pouvait rien, c'était plus fort qu'elle. Ses sentiments étaient plus forts qu'elle. La jeune femme s'apprêtait à répliquer quelque chose, mais Hélio la prit de court, affirmant qu'il devait y aller. Ah oui, vraiment ?

Déa ne savait pas si elle était vraiment contente ou non qu'il prenne cette décision (car elle savait pertinemment qu'il ne devait rien avoir de spécial à faire au vu de la tournure qu'aurait pris leur soirée, elle était bien placée pour le savoir), elle aurait bien aimé passer plus de temps avec lui, mais la présence de Léo avait tout compromis... Elle hésita à retenir le jeune homme, mais s'en abstint. Elle n'était pas sûre d'être parfaitement capable de profiter de leur soirée après ça, maintenant. La présence de Léo l'avait pour le moins coupée dans son élan. Elle acceptait donc la décision du vampire en se disant que c'était sûrement mieux ainsi, en effet. Elle répondit au baiser d'Hélio, quoi qu'un peu décontenancée par son intensité. Non pas qu'ils soient du genre... modéré quand ils s'embrassaient, de manière générale, tous les deux, mais là, juste devant Léo, elle ne parvenait pas à faire abstraction de sa présence. Une part d'elle pouvait peut-être se réjouir de le voir assister à ça, quand elle-même avait dû supporter de constater à distance la relation du jeune homme avec Hardwick... mais non, ce n'était pas complètement le cas, au final.

-À demain,
lui répondit-elle donc finalement avec un sourire, lui adressant un sourire qui en disait long sur la manière dont ils rattraperaient cette soirée avortée le lendemain, ils reprendraient où ils s'étaient arrêtés, cette fois sans être interrompus.

Elle laissa donc Hélio s'en aller, et finalement, elle demeura seule avec Léo... avec dans le cœur un sentiment de gêne qui ne parvenait pas à la lâcher.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ah... Tu étais là ? [pv Hélio et Léo <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'étais pourtant persuadée de déjà l'avoir fait...
» Ce que j'étais hier, je le serai demain. 05/10 - 9h17
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» « Il m'a dit que j'étais comme l'horizon, une chimère vers laquelle on marche sans jamais pouvoir l'atteindre » Illu.
» • Raphaël - Avant j'étais gentil, mais ça c'était avant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Déa et Léo-