Partagez | 
 

 La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Dim 29 Mai - 10:23


La filature n'est pas à la portée de tous.
A

rthur en avait conscience, pour atteindre le sorcier, le plus simple serait encore de mettre la main sur l'un de ses sbires. S'ils s'en imaginaient sans doute une dizaine, Owen et lui n'avaient pour le moment qu'une liste incomplète de suspects (quoi que pour certains, la certitude était telle que le terme "suspect" n'était pas forcément approprié), mais commencer par eux semblait une bonne façon de procéder. Parmi ces individus dont il semblait clair qu'ils travaillaient pour le sorcier, il y avait cet homme, Julian Enjolras, qui n'était pas forcément connu pour son amabilité légendaire. Le loup-garou avait songé à diverses manières de procéder. Il avait d'abord pensé confronter l'ennemi directement, mais l'idée ne lui avait pas semblé judicieuse. Il ne pensait pas pouvoir obtenir grand chose de ce sorcier par l'intermédiaire d'une simple conversation, il était bien trop malin pour se laisser avoir, c'est une certitude. Et surtout, c'était un sorcier. Les pouvoirs d'Arthur en tant que lycan pouvaient impressionner (parce que voir un humain se transformer en loup féroce à toujours de quoi épater la galerie et effrayer le chaland, évidemment), c'est vrai, mais ils n'étaient pas grand chose en comparaison de ceux d'un sorcier, sans compter que celui-là était sans doute plus expérimenté que bien d'autres et baignait littéralement dans la magie noire. Non, définitivement, une attaque frontale lui paraissait moins que judicieuse. Alors il songea à une approche sans doute plus lâche mais surtout et avant tout beaucoup plus sûr. Il décida de suivre l'homme. Ne serait-ce que l'observer à distance pourrait d'une, le mener tout droit au repère direct de Dean Appers, de deux, lui en apprendre plus sur les méthodes de ce dangereux groupes, même si Julian Enjolras ne devait pas passer son temps à satisfaire aux exigences du sorcier.

Cela faisait donc plusieurs jours qu'il le suivait à distance, mais le résultat n'avait jusqu'alors pas très concluant, que ce soit parce qu'Enjolras se sentait observé ou simplement parce qu'il ne faisait rien de particulier, il n'y avait généralement rien à voir, et le sorcier finissait toujours par échapper à sa vigilance. Cette fois, néanmoins, il y avait du mieux. Julian s'était dirigé vers la forêt. À pas aussi discret que possible, Arthur s'était donc décidé à le suivre, à une distance de quelques mètres. Qu'allait-il faire ? Se rendait-il en direction des grottes ? C'était possible, puisque les montagnes se profilaient de plus en plus distinctement à l'horizon. Malheureusement, Arthur n'avait rien d'un expert en filature. Et il se trahit finalement de la façon la plus absurde et grotesque possible : il se prit le pied dans une racine, qui le fit tomber au sol face contre terre. Arthur se releva douloureusement. Si là, il ne s'était pas fait surprendre, c'est qu'il avait un bol monstrueux. Sauf que non, la chance et lui, ça faisait plutôt deux.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Ven 8 Juil - 21:36

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Quand on commençait à travailler pour Dean Appers, on apprenait à être d'une discrétion sans faille. Le Sorcier était discret, il était normal que ses sbires en face de même. Parce qu'il n'était pas question de trahir le secret de l'homme. Ce qu'ils faisaient dans les grottes n'avaient rien d'humain – ce qui était justement pour plaire à Julian – ils se faisaient des ennemis à force. Et ceux qui se trouvaient au village risquaient fortement de causer des ennuis aux sorciers s'ils commençaient à en savoir trop sur leurs activités. Ainsi donc, les grottes étaient nombreuses à servir de laboratoire et les sorciers s'y rendant devaient se montrer prudent. Julian devait bien avouer qu'il espérait un jour ne plus avoir besoin de se cacher. C'était d'un pénible de ne pas pouvoir dire à Notre Terre entière ce qu'on était et surtout qu'on était bien plus puissant que la moyenne (bon ça, c'était ce que pensait Julian mais rien n'était sûr, il ne manquait pas de fierté personnelle). En attendant, il devait se montrer prudent.

Sauf qu'il semblait ne pas vraiment l'être dernièrement. Peut-être parce qu'il n'avait pas fait grand-chose de bien utile ces derniers jours. Julian était un bourreau de travail, c'était bien connu, mais ces derniers jours il ne l'avait pas été. Pourquoi ? Il ne le savait même pas lui-même en réalité. Cependant, il avait du travail à rattraper et ce jour-là, il était bien résolu à se rendre aux grottes. La potion qu'il avait concocté avec Perséphone avait donné un bon résultat, il était donc important qu'il se penche un peu sur ces derniers. Cette potion n'était qu'un début, une simple avancée. Une avancée qui avait cependant été bien grande et surtout très concluante, même si Perséphone ne devait pas penser la même chose. En même temps, les évènements ne s'étaient pas du tout déroulés comme elle l'aurait espéré. Ce qui n'était pas pour déplaire complètement à son cousin en réalité, parce qu'il n'y avait sans doute que la souffrance qui pourrait la conduire sur la bonne voie (celle qu'elle avait commencé à emprunter grâce à lui d'ailleurs). Il marchait donc d'un pas décidé vers les grottes, ne se rendant pas du tout compte qu'il était suivit. Jusqu'à ce qu'il entende du bruit derrière lui, quelqu'un venant de tomber au sol à cause d'une racine. Il était loin de lui, mais Julian était méfiant de nature. Peut-être qu'il ne le suivait pas, qu'il ne l'avait même pas vu, mais peut-être que si. Dans le doute, il valait mieux croire ça. Le jeune sorcier s'approcha donc de l'inconnu, ne prenant pas plus de précaution que cela. En même temps, qu'est-ce qu'il avait à craindre hein ? Il était un sorcier, il n'avait peur de rien.

« C'est dangereux de se promener près des montagnes quand on ne sait pas lever ses pieds pour marcher. » Répliqua-t-il donc d'un ton sec, menaçant à mi mot l'homme qui se trouvait devant lui maintenant. Il n'avait aucune idée de qui il pouvait bien être, mais il avait l'intention de le découvrir. Même si pour l'heure, il ne savait pas vraiment ce qu'il allait faire de lui. Il allait voir, un peu, comment la discussion allait se passer. Mais il était certain, de toute façon, que le jeune sorcier ne mettrait jamais en danger son secret, ainsi que celui de Dean Appers. Quoi qu'il soit obligé de faire pour ça bien sûr, mais il était loin de craindre devoir se salir les mains par moment. Bien au contraire.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Sam 9 Juil - 11:59


La filature n'est pas à la portée de tous.
J

ulian, bien évidemment, avait remarqué sa présence, c'était logique. Il était tombé brusquement, sans la moindre discrétion. Rien d'étonnant, de fait à ce que le sorcier s'approche de lui et vienne lui parler. Peut-être le lycan était-il paranoïaque (il était d'avis qu'il valait mieux l'être, dans tous les cas), mais il avait le sentiment que le ton de voix qu'employait le jeune homme ainsi que les propos qu'il tenait étaient des menaces directes à son encontre. Peut-être n'entendait-il que ce qu'il avait envie d'entendre, mais il se sentait quelque peu acculé, comme pris au piège. Ce entre de redoutables griffes, cela va sans dire. Malgré tout, tout en se redressant, s'époussetant légèrement, il fit de son mieux pour garder autant de contenance que possible, affichant le léger sourire de celui qui déplore sincèrement sa maladresse. Il tourna son regard vers Julian pour le regarder dans les yeux. C'était difficile que de regarder le sorcier dans le blanc des yeux, rien d'étonnant à ce que Appers l'ait choisi parmi ses sbires, il y avait en lui quelque chose d'aussi imprécis que redoutable, comme une force invisible et angoissante qui ne pouvait forcément rien augurer de bon, difficile de garder contenance en une telle présence, mais Arthur prenait sur lui. Certes, il n'avait pas imaginé les choses ainsi, mais puisqu'il avait l'occasion d'une conversation avec Julian Enjolras, il fallait qu'il en profite. Qui sait, il parviendrait peut-être à dénicher auprès de lui un semblant de réponses aux questions qui le tourmentaient... ce même s'il se doutait d'avance que le sorcier n'allait être ni du genre conciliant, ni du genre bavard, tout dans son attitude ne le laissait déjà que trop bien présager.

- C'est vrai que je n'ai pas les yeux en face des trous, aujourd'hui,
admit-il en s'époussetant encore un peu, quelques feuilles lui restaient accrochées à la tenue. Il adoptait l'attitude la plus innocente qu'il pouvait, mais le sentiment d'hostilité qu'il voyait se dégager de Julian (ou peut-être n'était-ce que dans son esprit) ne l'aidait pas vraiment à jouer son jeu, néanmoins il savait qu'il devait faire ce qu'il pouvait pour ne pas griller sa couverture. Ce n'était pas le moment de se laisser avoir. Il risquait gros, surtout si près des grottes, c'est une certitude. Pourquoi les montagnes seraient-elles plus dangereuses qu'un autre endroit ? demanda-t-il alors du ton innocent de celui qui ne voit pas où se trouve le mal. Même si le mal, il en était certain, se tenait dors et déjà, en face de lui, en chair en os.

Il ignorait où cette conversation allait le mener, ça n'avait pas fait partie de ses plans. Mais peu importe, il devait tenter quoi qu'il arrive. Il tenait peut-être une occasion en or. Il ne tenait qu'à lui de faire d'une tare une opportunité. Il suffisait "juste" de la jouer en finesse.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Lun 8 Aoû - 21:23

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Julian était de nature prudente, il avait l’habitude d’envisager le pire. Parce qu’il fallait être prudent quand il faisait ce qu’il faisait. Cet homme, qui venait de tomber dans la forêt, n’avait peut-être rien à voir avec lui. C’était peut-être juste un hasard de le trouver là, à ce moment précis. Mais dans le doute, le jeune sorcier préférait se dire qu’il était une menace. Il y avait des rumeurs qui couraient sur le sorciers des grottes, mais Dean et ses sbires n’avaient jamais vraiment été inquiétés. Ce n’était pas maintenant que ça devait commencer, alors qu’ils mettaient les bouchés doubles. Les expériences des sorciers étaient de plus en plus nombreuses, parce qu’ils faisaient de plus en plus de recherche. Ce n’était donc pas maintenant qu’ils devaient avoir des ennemis (même si techniquement, ils en avaient déjà). Julian ne prenait donc pas la présence de l’inconnu à la légère, même si ce dernier lui sembla un peu simplet. Son regard ne quittait pas l’homme, qui lui affirmait ne pas avoir les yeux en face des trous aujourd’hui. C’était quand même dommage pour une personne qui se promenait si loin dans la forêt, si proche des montagnes. Julian n’avait aucun moyen de savoir si l’homme était sérieux ou pas, s’il mentait ou non. Malheureusement – parce que ça serait quand même super – il ne pouvait pas lire sur le visage d’une personne si elle mentait ou non. Donc, il n’avait qu’à se fier à son instinct. Et son instinct de base lui disait, de toute façon, d’être prudent. Julian ne serait pas au service de Dean s’il ne parvenait pas à être prudent, c’était quand même la base de la collaboration avec le Sorcier.

Et forcément, la question de l’homme ne manqua pas de le rendre plus suspect encore aux yeux de Julian. S’il n’avait aucun scrupule à s’en prendre aux autres, il n’avait pas forcément envie de se salir les mains aujourd’hui. Du moins, pas de cette façon. Peut-être qu’il pouvait conduire l’inconnu jusqu’aux grottes, ils n’étaient jamais en surplus de cobaye après tout. Un en plus, ça ne coûtait pas grand-chose et ça apprendrait un peu à cet homme à se montrer si imprudent. Enfin, il n’était pas encore vraiment décidé. Il allait voir, pour l’heure il devait bien avouer qu’il était quand même un peu curieux d’en savoir plus sur celui qui se trouvait sous ses yeux.

« N’avez-vous jamais entendu parler des rumeurs ? » Demanda-t-il, se montrant volontaire énigmatique. Il n’avait pas spécialement envie de rentrer complètement dans les détails, mais il devait bien avouer apprécier l’idée d’aborder ce sujet en surface. « On raconte des choses horribles concernant la forêt et les montagnes. » Ce qui était effectivement le cas et il y avait de bonne raison. Même si bien sûr, ces dangers n’avaient pas tous un rapport avec le Sorcier, la forêt était rempli de créatures plus dangereuses les unes que les autres. Même si, à choisir, Julian avait envie de considérer que le Sorcier était une plus grande menace que les autres.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Jeu 11 Aoû - 21:51


La filature n'est pas à la portée de tous.
A

rthur devait, très clairement, prendre sur lui pour jouer à la personne qui ne savait pas à qui il avait affaire, à l'homme innocent qui ne se rendait pas compte que le mal personnifié se tenait, en chair et en os, face à lui (ou le bras droit du mal personnifié, disons, personne n'égalait Dean Appers à ce niveau, à ses yeux). C'était déjà difficile du simple fait qu'ils se retrouvaient l'un en face de l'autre, mais c'était rendu plus difficile encore par les propos faussement énigmatiques (ou qui du moins ne l'étaient pas pour le lycan) qu'il prononça, et qui prenaient un sens des plus sordide quand on connaissait sa vraie nature. Parce que toutes ces rumeurs, sur ces choses horribles qui se passaient dans la forêt et dans les montagnes, il en était en partie responsable. Bon, Arthur aussi, quelque part, était aussi responsable de ces rumeurs. En tant que loup-garou, il était loin de s'être toujours montré toujours... amical avec les humains qu'il a pu rencontrer. Il avait du sang sur les mains, lui aussi alimentait, à juste titre, les pires histoires d'horreur qui régnaient sur notre terre. Mais la différence, c'était que quand lui culpabilisait de ce qu'il avait fait, vivait cela comme une épreuve, une véritable souffrance... Julian Enjolras, lui, Arthur en était convaincu, était absolument ravi de sa situation et n'avait aucun scrupule quant au mal qu'il pouvait faire. Arthur était convaincu qu'il jouissait du malheur des autres, vraiment, tout comme il devait prendre plaisir à cette situation. Le lycan n'avait pas du tout le sentiment d'avoir l'ascendant sur la conversation. À dire vrai, il se demandait si son interlocuteur ne l'observait pas en futur cobaye. D'un autre côté, c'était peut-être ses propres psychoses qu'il ne pouvait s'empêcher de transférer sur son interlocuteur. Il en doutait un peu, tout de même.

-Je ne crois pas aux rumeurs
, répondit simplement Arthur. Je ne crois que ce que je vois, et jusqu'ici, il ne m'est jamais rien arrivé, dans cette forêt ni près de ces montagnes.

C'était faux, bien évidemment, Arthur ne se souvenait que trop bien de sa course dans la forêt, alors que, encore désespéré par la mort de sa sœur et de ses parents, il n'avait su échapper au sort du loup-garou qui avait planté ses crocs dans sa chair. Depuis, cela étant, il était bien plus tranquille. Il savait qu'il ne courait plus vraiment de risques, ou presque, en ces lieux. Mais on n'est jamais sûr de rien. Quoique le danger était finalement partout. Arthur n'avait pas eu à s'aventurer près des montagnes pour avoir affaire à Dean Appers et pour que ce dernier gâche sa vie.

-Vous ne semblez pas très inquiet non plus, d'ailleurs
, constata Arthur, qui ne savait pas vraiment lui-même ce qu'il recherchait au fil de cette conversation, si ce n'est apprendre une information importante, et surtout survivre.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Lun 10 Oct - 22:36

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Il était évident que Julian était en train de perdre du temps en compagnie de cet inconnu, mais ça ne le dérangeait pas plus que cela. Parce qu’évidemment, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il était peut-être un futur cobaye. Après tout, le sorcier était toujours à l’affut de personne pour ses expériences. Quand bien même, ce n’était pas ce qu’il cherchait, il pouvait très bien profiter de cette rencontre imprévue. Parce qu’en même temps, Julian devait quand même se montrer vraiment prudent. Parce qu’il ne pouvait pas vraiment savoir les raisons de l’homme dans ces lieux, quand bien même il semblait ne pas connaître la dangerosité des montagnes. Ce qui était un peu étonnant quand même, puisqu’il y avait de nombreuses rumeurs qui couraient sur l’extérieur du village, que ça soit la forêt ou plus précisément les montagnes. Et pas seulement depuis que le Sorcier était aux commandes de grandes expériences dans les grottes, puisque les créatures étaient quand même nombreuses et cela depuis des années. Autant dire qu’il était connu que les lieux n’étaient pas forcément sûrs, même si Julian ne pouvait qu’être plus au courant encore puisqu’il avait un rapport direct avec ces dangers. Un sourire se posa sur le visage de Julian quand l’homme affirma qu’il ne croyait pas aux rumeurs et qu’il ne croyait qu’à ce qu’il voyait. Jusque-là, il ne lui était rien arrivé. Pour l’instant…

« Non, en effet. » Lança Julian, quand l’inconnu affirma qu’il ne semblait pas vraiment inquiet non plus. Le jeune homme n’allait pas faire semblant d’être inquiet, alors qu’il ne l’était pas du tout. Autant dire qu’il n’avait pas envie de jouer un jeu, sauf qu’en même temps il ne voulait pas non plus que son secret soit découvert. Il n’avait pas grand-chose d’autre à faire que de s’arranger pour que l’homme sous ses yeux ne lui pose jamais de souci. « Je connais parfaitement bien les montagnes. »

Se contenta-t-il d’ajouter, n’aillant aucune envie d’entrer dans des détails. Il n’avait pas envie de s’épancher sur sa propre situation, même s’il n’était pas utile de mentir non plus. Surtout que quelque chose lui disait quand même qu’il ne pouvait pas faire confiance aux propos de l’homme sous ses yeux. En même temps, le jeune sorcier était quand même de nature méfiant et c’était pour cette raison qu’il pouvait envisager de s’en sortir dans sa « vie ». Quand on travaillait pour le Sorcier, il était important de savoir quand même surveiller ses arrières.

« Vous avez énormément de chance de ne pas avoir eu d’ennui dans la forêt ou dans les montagnes. » Ajouta-t-il, dans un fin sourire. « Vous êtes vraiment chanceux. »

Il le pensait vraiment. Parce qu’il savait parfaitement qu’il n’y avait pas que le Sorcier qui était capable de causer du trouble dans la forêt ou dans les montagnes (sachant que par moment, ils pouvaient aussi se rendre directement dans le village pour récupérer du « bétail »). Il y avait de nombreux dangers, bien sûr, Julian ne pouvait pas deviner que l’homme sous ses yeux en faisait partie.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Mar 11 Oct - 17:33


La filature n'est pas à la portée de tous.
J

ulian ne nia pas, quand Arthur affirma que le sorcier semblait bien à l'aise en bordure des montagnes, en dépit des dangers dont il l'avertissait. En même temps, il aurait pu difficilement prétendre l'inverse, et le lycan ne l'aurait pas cru quoi qu'il en soit. Il ne l'aurait pas cru parce qu'il savait pertinemment à qui il avait affaire... Ce qu'il ne savait pas, par contre, c'était de quelle manière s'y prendre. Il voulait obtenir des informations, confondre son interlocuteur... et garder l'avantage malgré tout. Autant dire que ce n'était pas gagné du tout. En même temps, il ne pouvait pas rester en présence de cet homme et ne rien faire. Il suivait son instinct... Il n'était pas toujours de bon conseil, c'est sûr, mais pour le moment, c'était tout ce qu'il avait à sa disposition. Julian ne se contenta pas d'affirmer ne pas craindre les montagnes, il affirma les connaître parfaitement bien, ce qui venait confirmer tout ce qu'il savait déjà et pour quoi il n'avait pas forcément de preuve. C'était peut-être une bonne chose pour lui. Peut-être pas. Il avait du mal à se décider à ce sujet pour le moment. Arthur avait l'intention d'interroger Enjolras. Mais il n'en avait pas encore fini, et Arthur le laissa parler, serra les dents. Une part de lui avait envie de lui cracher au visage tout son ressentiment mais il savait qu'il devait s'en abstenir. C'était un criminel qu'il avait face à lui, mais il fallait qu'il se contienne. Il n'arriverait à rien en lui sautant à la gorge. Il le laissa poursuivre en rongeant son frein, donc, alors que son interlocuteur lui affirmait qu'il avait de la chance de n'avoir eu aucun problème en dépit des circonstances. Chanceux... Arthur ne savait pas s'il l'était ou non. Peut-être, parce que c'était la chance qui avait permis cette confrontation. Et peut-être qu'il n'était pas chanceux du tout, parce que Arthur n'aurait jamais dû croiser le regard de Julian dans ces circonstances.

-Il faut croire, oui,
répondit Arthur sur sa réserve, qui préférait ne rien dire sur les raisons de sa venue et aussi sur ce qui faisait qu'il craignait moins les bois et la montagne que la plupart. Lui aussi était un habitué des lieux. Seulement, pour la première fois, il n'était pas dissimulé dans l'ombre, à guetter les allers et venues de son pire ennemi. Il était pris au dépourvu, mais il comptait toujours en tirer le meilleur parti possible. Qu'est-ce que vous faite, près de ces montagnes, pour y passer autant de temps ?

C'était une question qu'il ne devrait peut-être pas poser, mais au point où il en était, il voulait aller jusqu'au bout. Certes, elle ne savait pas trop comment les choses allaient évoluer, et il avait par contre conscience des risques qu'il prenait à se montrer trop curieux... D'autant qu'il paraîtrait peut-être suspect au final. Qu'importe. Une fois encore, son instinct donnait les ordres. Et lui, il obéissait. Tout simplement.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Mer 7 Déc - 18:00

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Cette conversation était finalement des plus énigmatiques. Julian n’avait pas l’intention de dire quoi que ce soit pouvant le trahir, parce qu’il savait se montrer prudent. Quand on agissait comme lui, quand on travaillait pour le Sorcier comme lui, on apprenait rapidement à n’avoir confiance en personne et donc à ne pas trop parler. Julian n’avait pas envie donc de s’attarder sur les raisons de sa présence, mais bien plus sur celle de cet homme. Parce que mine de rien, cet homme lui semblait un peu curieux. Le fait de le croiser était curieux en soit et forcément, le jeune sorcier avait envie d’en savoir plus sur sa présence, sur ce qu’il faisait là. Et Julian était sincère en affirmant que son interlocuteur avait eu de la chance de ne pas faire de mauvaise rencontre – pour l’heure, parce que croiser le sorcier ce n’était pas toujours une bonne chose – parce qu’il se trouvait quand même proche des montagnes et qu’il avait donc traversé la forêt. Il fallait croire donc, oui, qu’il avait énormément de chance. Le jeune sorcier ne quitta pas le visage de l’homme du regard, il essayait de cerner un peu plus le personnage qui se trouvait devant lui. Il ne comprenait pas vraiment qui il était, il ne pouvait pas s’empêcher de se demander qui il était justement. Il se montrait peut-être trop soupçonneux, mais il ne pouvait pas faire autrement. Surtout quand l’homme reprit la parole.

Julian ne prit pas la peine de répondre tout de suite à la question de son interlocuteur, il se contenta d’abord de l’observer. L’inconnu lui posait de drôle de question, du genre qui ne pouvait pas empêcher le jeune homme de s’en poser de son côté aussi. Pourquoi est-ce que soudainement il lui demandait ce qu’il faisait près des montagnes ? Est-ce qu’il se doutait de quelque chose ? Est-ce qu’il cherchait quelque chose en rapport avec le Sorcier ?

« Je m’occupe. » Répondit-il alors, prenant la décision de ne rien dire de précis du tout. Il n’avait pas l’intention de répondre aux questions de son interlocuteur, pas tant qu’il n’en saurait pas plus sur lui. Parce qu’il n’était pas non plus idiot, il n’avait aucune envie de se faire avoir bêtement (ce qui pouvait arriver quand même, il n’était à l’abri de rien). « Pourquoi, en quoi ça vous intéresse ? »

Puisque l’homme ne se retenait pas de lui poser des questions, Julian n’avait pas l’intention de le faire de son côté. Et de toute façon, il n’allait pas répondre à ses questions, tant qu’il n’aurait pas répondu au sienne. Et si jamais ça ne lui plaisait pas, si jamais son interlocuteur lui semblait trop étrange, il pourrait surement trouver un moyen de le rendre utile sans prendre de risque. En attendant, il ne le lâchait pas du regard, un peu sur ses gardes, en attendant qu’il décide de répondre à sa question. Et il avait tout intérêt à le faire d’ailleurs, il ne fallait pas se mettre le jeune homme à dos.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Mer 7 Déc - 20:02


La filature n'est pas à la portée de tous.
A

vant que de répondre à sa question, Julian le fixa un moment, et même si cela ne dura sans doute que quelques secondes, le loup-garou eut vraiment le sentiment qu'il était en train de se passer une éternité tandis qu'il se laissait observer par son ennemi naturel, avec le sentiment que l'homme était en train de sonder son esprit. Bien sûr, il savait que ce n'était pas possible, même les sorciers, à moins d'un sortilège très puissant, sans doute, n'étaient pas capables de cela, mais il ne pouvait s'empêcher de considérer les choses de cette manière, sans doute parce qu'il était loin de se sentir complètement à son aise. Il s'était bêtement laissé découvrir, et il avait à présent le sentiment que le moindre mot, le moindre geste, pourrait le propulser sur la table d'expérience de Dean Appers. Il ne voulait pas connaître le même sort que ses parents et sa sœur, il le voulait d'autant moins qu'il avait le sentiment qu'une réelle responsabilité reposait sur ses épaules. Si Owen et lui s'étaient trouvé des alliés, ils étaient encore très peu nombreux, tous les deux, si bien que si l'un des membres disparaissait, le front commun qu'ils avaient formé pourrait ne pas suffire à détruire l'ennemi... Si cela suffisait déjà, ce qui n'avait rien de certain en soi par ailleurs. En tous les cas, ce n'était vraiment pas le moment de se laisser trahir, encore moins en présence de l'un des sbires les plus influents du Sorcier. Le lycan devait se ressaisir, il n'avait pas d'autres choix que celui-là. Mais une fois encore, force lui était de le reconnaître, c'était bien plus facile à dire qu'à faire.

Il s'occupait, lui répondit-il finalement, ce qui en soi voulait tout et rien dire. En même temps, qu'attendait-il d'autre, comme réponse ? Il était plutôt évident que son interlocuteur n'allait pas lui révéler par A plus B l'intégralité de ses projets... même si ça aurait clairement arrangé Arthur, ça ne faisait pas le moindre doute. Donc, non seulement Julian ne répondait pas à sa question, mais en plus, cerise sur le gâteau, il l'interrogeait à son tour, et tout comme le sorcier n'avait pas pu s'exprimer sincèrement l'instant d'avant, Arthur ne le pouvait pas davantage à présent, même si mettre carte sur table aurait sans doute donné lieu à une confrontation intéressante. Intéressante, oui, à coup sûr, mais suicidaire avant tout. Arthur n'avait pas la prétention de croire qu'il pouvait réellement faire le poids face à son interlocuteur, et il n'avait pas davantage l'intention de le prétendre. Il ne pouvait donc formuler qu'une excuse au hasard, et espérer qu'elle fasse l'affaire, même si rien n'était moins sûr.

-Je suis curieux, c'est tout. Je ne rencontre jamais personne, ici, et j'aime faire de nouvelles rencontres. Mais si je vous importune, bien sûr, je comprendrais...


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Sam 4 Fév - 13:53

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Il se montrait très curieux c’était tout, Julian devait bien avouer qu’il trouvait cette réponse un peu étrange. D’une manière générale, le sorcier trouvait son interlocuteur vraiment bizarre. Soit l’homme cachait quelque chose, soit il était vraiment stupide. Julian avait quand même l’habitude de se montrer prudent, surtout quand il se trouvait proche des montagnes. Au fil des années, le Sorcier s’était fait beaucoup d’ennemis alors lui et ses sbires ne pouvait pas se montrer imprudent. Même si rien ne garantissait à Julian qu’il avait de bonnes raisons de se méfier. Dans tous les cas, il n’était pas question pour Julian de se faire avoir n’importe comment. L’inconnu affirma qu’il ne rencontrait jamais personne dans la forêt et qui aimait faire de nouvelles rencontres, raison pour laquelle il se montrer à ce point curieux. Le jeune sorcier ne répondit rien sur l’instant, se contentant encore une fois d’observer son interlocuteur attentivement. Il ne savait vraiment pas ce que devait penser que cet homme. Il lui semblait vraiment naïf. A première vue, il ne donnait vraiment pas l’air d’être une personne à problème. Peut-être qu’il disait simplement la vérité, qu’il aimait se balader et qu’il avait eu énormément de chance de ne pas mourir jusqu’alors. Parce que le Sorcier et ses sbires n’étaient pas la seule menace de la forêt. Evidemment, tout cela n’était pas vrai et l’homme sous ses yeux faisait justement partie de ces menaces, puisqu’il était lui-même une créature. Mais ce détail, Julian l’ignorait pour l’instant. En tout cas, il était évident que l’homme l’importunait.

Julian devait sans doute se contenter de passer son chemin et d’ignorer cet étrange personnage, mais maintenant qu’il se trouvait devant lui, il ne pouvait pas vraiment prend de risque. Même si cet homme était sincère (et une part de lui pensait qu’il était), il n’empêchait qu’il l’avait vu traîner autour de montagne. Le sorcier se cachait afin de ne pas compromettre les expériences son mentor (même s’il mourait d’envie que tout le monde sache que les sorciers étaient les personnes les plus puissantes et de celle qui méritait d’avoir le pouvoir), ce n’était donc pas une bonne chose de laisser un témoin comme lui.

« Non, désolé si je ne me montre pas très les avenants. » évidemment, si Julian parlait de sa manière, c’était dans un but précis. Il n’avait pas l’intention de laisser repartir cet homme, mais il n’avait pas non plus envie de se montrer tout de suite agressive. Ça allait être une manière pour lui, d’observer la réaction de son interlocuteur. « Si vous voulez, nous pouvons aller discuter à l’abri dans une des grottes, on sera sans doute mieux qu’au milieu des arbres. »

Une de ces grottes qui avait été aménagé par les sorciers afin de faire leurs expériences tranquillement. Autant dire que l’homme qui parlait avec Julian n’avait aucun intérêt, s’il tenait à la vie bien sûr, de suivre le jeune homme Jusqu’aux grottes. S’il le faisait, il y avait peu de chances qu’elle retourne jusqu’au village.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Sam 4 Fév - 14:23


La filature n'est pas à la portée de tous.
A

rthur ne pensait pas que ses propos de tout à l'heure aient vraiment été convaincant. Il faut dire qu'il fallait être très naïf et faire preuve d'une confiance absurde en la nature humaine (ce qu'on finissait par perdre bien avant son âge quand on habitait en notre terre). Vouloir faire ami-ami avec la première personne venue, avec une personne peu aimable et dans un endroit des plus suspects, ce n'était pas un comportement sain, ou alors il fallait être débile. Oui, c'était ça, la parade, pour Arthur : passer pour quelqu'un de niais ou de débile, vraiment. Mais là encore, il n'était pas certain que Julian Enjolras s'y laisserait prendre. En tout cas, le lycan étaient bien incapable de décrypter le comportement de son interlocuteur. En tout cas, quand il finit par s'excuser à son adresse, Arthur ne considéra pas que c'était bon signe, loin de là. Et il eut bien du mal à esquisser son sourire, qui devait signifier "Ce n'est rien". Même si en soi, le fait qu'Enjolras ne se montre pas avenant n'était pas surprenant. Arthur ne connaissait de lui que ce qu'on avait bien pu lui en dire, mais il savait que la gentillesse et l'amabilité ne faisaient pas forcément partie de ses attributions. De fait, c'était le fait qu'il s'excuse qui paraissait vraiment étrange et particulière. Quelque chose était en train de se produire, et Arthur ne pensait vraiment pas que cela allait interférer en sa faveur. L'attitude de Julian était suspecte. Et quand il lui proposa qu'ils se rendent dans une grotte pour discuter plus posément, le cœur d'Arthur manqua un battement. Il avait compris. C'était un piège, c'était évident.

Le lycan se sentit aussitôt partagé entre sa curiosité et l'envie de sauver sa peau. Si le sorcier voulait l'entraîner dans une grotte, il était évident que c'était armé des pires intentions à son adresse, même si rien dans son comportement ne le laissait découvrir. D'un autre côté... c'était une opportunité en or. Il allait pouvoir accéder à l'une de ces grottes qui attisaient tant sa curiosité. S'il sortait indemne de cette "conversation", il en reviendrait avec des informations précieuses. Finalement, oui, il considéra que le jeu en valait la chandelle, réellement. Il saurait se défendre, il le faudrait. Il devait prendre ce risque, il en était sûr et certain.

-Avec plaisir, oui,
répondit-il alors, cherchant à se montrer le plus jovial possible, même si c'était bien loin d'être chose facile. Je ne me suis jamais rendu dans une de ces grottes. Mais il brûlait de découvrir en détails ce qu'elles dissimulaient, même s'il en avait déjà une bonne idée, et qui n'avait rien d'engageante. Ce sera l'occasion.

Une occasion qui risquerait fort de lui coûter cher, mais Arthur n'avait pas l'intention de faire marche arrière, pour lui, c'était primordial, peut-être l'occasion d'engager un réel progrès.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Ven 24 Mar - 6:50

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Évidemment, Julian avait tous les desseins du monde en invitant Arthur à se rendre dans les grottes. Il n’avait vraiment pas l’intention de taper cosette avec le jeune homme. Il n’avait aucune idée de qui il était, mais puisqu’il était là, le jeune homme avait l’intention de se servir de lui. Cela lui apprendrait à se promener dans la forêt seul, sans se rendre compte du danger, et en abordant le premier venu. Le sorcier ne portait guère un jugement très positif envers son interlocuteur, ne se rendant pas compte que l’homme jouait un jeu afin de l’amadouer. Il n’avait envie de l’entraîner dans les grottes, que parce qu’ils avaient constamment besoin de nouveaux cobayes. Certain ne survivait pas longtemps, alors il fallait constamment les remplacer. Puisque l’homme était là, autant qu’il en profiter. Enfin, Arthur avait tout à fait le droit de refuser, mais Julian osait croire qu’il n’allait pas le faire. Et s’il le faisait, il utiliserait la manière forte, même si ça ne l’arrangeait pas vraiment. Parce que l’intérêt d’emmener Arthur directement dans les grottes – en lui faisant croire qu’ils allaient simplement discuter – c’était surtout que ça lui évitait de devoir le transporter par la suite. Franchement, ça valait bien la peine. Julian attendit donc la réponse de l’homme.

Et il afficha un sourire quand ce dernier, se montrant enthousiaste, affirma qu’il voulait bien, avec plaisir même. Parfait. Julian ne répondit rien quand l’homme souleva le fait qu’il ne s’était jamais rendu dans l’une de ces grottes. Les sorciers n’avaient pas investi toutes les grottes, mais il n’était quand même pas prudent, pour quiconque, de s’approcher d’elles, même des vides. Alors, ce n’était guère étonnant, puisque l’homme était en vie, qu’il n’ait jamais eu l’occasion de visiter l’une des grottes. Ça serait l’occasion donc, Julian afficha un plus grand sourire encore. C’était tellement facile.

« Parfait alors, allons-y ! »

Trop facile sans doute, que Julian aurait sûrement dû se poser des questions, se méfier. Mais Arthur ne lui avait vraiment pas donné l’occasion de douter une seconde de lui et de sa naïveté. Il tombait clairement dans le panneau, mais en même temps le jeune sorcier pouvait se permettre de se montrer imprudent par moment. Parce qu’il se considérait bien trop puissant pour tomber dans le moindre piège.

« Suivez-moi alors. »
Dit-il avant de faire un signe de la tête vers les montagnes et de commencer à marcher, pour inviter son interlocuteur à en faire de même. Ils n’étaient pas très loin des grottes, ils étaient à la fin de la forêt. Cela n’allait donc pas être très long avant qu’ils n’arrivent à l’une d’entre elles, une utilisée évidemment pour les expériences sinon ça n’avait pas d’intérêt, et qu’Arthur devienne officiellement un cobaye des expériences des sorciers. Mais avant d’y arriver, marchant tout de même d’un bon rythme, Julian reprit la parole l’air de rien. « Et donc, vous faites quoi dans la vie ? »

Il aimait bien se renseigner un peu sur ses futurs victimes, juste comme ça.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Ven 24 Mar - 22:50


La filature n'est pas à la portée de tous.
C'

était parfaitement imprudent, voire proche d'être suicidaire, que d'accepter ainsi de suivre Julian Enjolras jusqu'aux grottes quand on savait pertinemment ce qui se tramait là-bas et quel rôle le sorcier ne manquait pas d'y jouer, par dessus le marché, mais c'était un risque qu'Arthur choisissait sciemment de prendre. Ce serait peut-être sa seule chance, sa seule occasion d'accéder aux grottes (si ce n'est la dernière), il n'avait pas la moindre envie de manquer ça, il ne tenait surtout pas à passer à côté de ce qui pouvait véritablement être une opportunité pour lui... alors peu importe. À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, dit-on. Eh bien, il allait expérimenter cette maxime en temps réelle, et advienne que pourra (autre maxime qui n'était pas inutile en la circonstance). Il ne pouvait pas passer à côté de cette occasion, et il espérait seulement que, à force de jouer les naïfs, son interlocuteur s'était pris à son jeu et n'avait pas compris ses réelles intentions. C'était sans doute la seule chose qui le sauverait potentiellement, l'effet de surprise. Car il était évident que si sa "qualité" de loup-garou pouvait le sauver en d'autres circonstances (encore qu'Arthur avait bien du mal à considérer que sa condition puisse avoir un réel avantage, quelles que soient les circonstances, bien au contraire), mais pas face à un sorcier aussi expérimenté et redoutable que Julian Enjolras. Il ne tiendrait pas trois secondes face à son interlocuteur. Il en avait conscience. Le jeu était serré, et il était loin d'être très confiant. Mais il était trop tard maintenant pour faire marche arrière, et dans tous les cas, la curiosité naturelle du lycan et son envie d'en découvre avec Dean Appers auraient forcément eu raison de sa prudence.

Il suivit donc Julian alors qu'ils s'approchaient des montagnes. Intérieurement, il mémorisait tout, la moindre information qui puisse être susceptible de lui servir. Il ne voulait pas donner l'impression de trop se concentrer sur son chemin, mais il faisait tout de même de son mieux pour imprimer dans son esprit le chemin qu'ils empruntaient. S'il s'en sortait vivant, cette information et toutes les autres qu'il pourrait recueillir seraient forcément importantes, cruciales, même. Du moins voulait-il le penser. Mais pour cela, il fallait encore qu'il s'en sorte vivant. Tendu, il était un peu absent quand Julian lui demanda ce qu'il faisait dans la vie. Il lui adressa un regard intrigué. Il ne s'était pas attendu à une question du genre, et il ne savait trop quoi répondre. Un mensonge ? C'était son premier réflexe. Pour éviter d'être retrouvé, pour éviter que Appers fasse le lien. Mais le village était petit, trop petit pour qu'il n'encoure pas le risque de voir Julian passer le seuil de sa bibliothèque. Résigné, il décida de jouer franc jeu.

-Je suis bibliothécaire,
répondit-il, sans plus de précision, ce qui lui semblait préférable. Et vous ? demanda-t-il, assez curieux de ce que son interlocuteur pourrait bien choisir de lui répondre.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Jeu 18 Mai - 16:20

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Arthur sembla perturbé quand Julian lui demanda ce qu’il faisait dans la vie. Le sorcier ne savait pas si c’était simplement l’effet de surprise ou s’il y avait autre chose. Il ne remarquait pas vraiment que l’homme était en train de mémoriser le chemin qui les conduisait à l’une des grottes que le groupe qui travaillait pour le Sorcier utilisait. L’une des grottes oui, parce qu’il y en avait plusieurs évidemment. Et il y en avait même que Julian n’avait pas l’occasion de voir lui-même. Il valait mieux mettre toutes les chances de leurs côtés pour éviter les ennuis, les sorciers ne pouvaient pas se contenter de travailler au même endroit. Enfin bref, ils se rendaient donc dans l’une des grottes, sans que Julian se rende compte que c’était justement ce que voulait Arthur. Et même s’il s’en était rendu compte, cela n’aurait pas changé grand-chose sans doute. Pour la simple et bonne raison que le sorcier savait exactement ce qu’il avait envie de faire de ce pauvre fou qui se promenait seul dans la forêt. Cela lui apprendrait à prendre de tel risques. C’était bien trop facile pour eux d’avoir des cobayes dans ces conditions, si ces pauvres se jetaient dans la gueule du loup. Quand bien même, sans qu’il ne le sache, c’était Julian qui jouait clairement un peu trop près du loup là. Donc, même s’il avait eu des soupçons, ce qui n’était pas le cas, le jeune sorcier n’aurait sans doute pas changé ses plans. Parce que dans tous les cas, là maintenant, il conduisait l’inconnu dans les grottes dans le seul but de lui faire devenir un des cobayes qui allait leur servir dans leurs expériences.

L’homme lui apprit alors qu’il était bibliothécaire. Julian n’était pas suffisamment investie dans la vie du village pour savoir exactement où se trouvait la bibliothèque de l’homme ou encore pour faire le rapprochement avec d’autre chose. En réalité, ce qu’Arthur faisait dans la vie n’importait pas vraiment le sorcier, c’était juste une manière comme une autre de faire la conversation. Et sans grande surprise, ce dernier lui retourna la question. Il n’était pas étonné non, mais il n’avait pas pour autant envie d’y répondre.

« Vous verrez. » Dit-il simplement, juste avant qu’ils n’arrivent devant une des grottes de la montagne. « On y est. » Arthur allait effectivement avoir l’occasion de voir ce que Julian faisait dans sa vie, puisqu’en dehors des expériences pour le Sorcier il ne faisait rien de concret. Il n’avait pas de métier, à quoi bon ? Il gagnait très bien sa vie avec sa magie, il n’avait rien besoin de plus. « Après vous. »

Dit-il à l’homme quand ils arrivèrent juste à l’entrée de la grotte, l’invitant donc à enter en premier. Ce n’était pas pour rien, il espérait ainsi pouvoir le bloquer ensuite. Il misait sur la naïveté de son interlocuteur pour ne même pas se poser la moindre question et s’engouffrer dans le piège. Sauf qu’il ignorait que ce dernier n’était pas aussi naïf qu’il ne le pensait.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Jeu 18 Mai - 23:20


La filature n'est pas à la portée de tous.
A

rthur sentit un large frisson lui traverser l'échine quand son interlocuteur, en lieu et place de répondre à sa question, lui assura qu'il verrait bien par lui-même de quoi il retournait et découvrirait donc bien vite quelle était sa profession. S'il avait vraiment été aussi naïf et crédule qu'il prétendait être, il n'aurait sans doute rien trouvé de suspect à cette réflexion, mais Arthur était certes fou, mais pas ignorant, il savait donc pertinemment ce qu'impliquait ce "Vous verrez" et ce ne pouvait pas être pour le rassurer, loin s'en faut. Ce que son interlocuteur était en train de lui signifier sans le dire explicitement, c'était qu'il aurait tout le loisir de connaître la nature de ses activités, puisqu'il en deviendrait l'une des parties intégrantes quand il deviendrait un cobaye du sorcier. Ou son cobaye à lui. L'étau se resserrait autour du lycan, qui savait que chacun des pas qu'il faisait le rapprochait de la gueule du loup, et il était tout sauf rassuré (il était assez fou oui, mais donc pas assez pour l'être non plus, il avait bien conscience du danger imminent qui le menaçait). Ils arrivèrent finalement devant l'une des grottes. Arthur retint son souffle. Il savait qu'il approchait d'un moment décisif. Soit il ressortait de là avec plus d'informations qu'il n'en avait au départ, soit il n'en ressortait pas du tout, et tout ce qu'il avait mis en oeuvre jusqu'alors se verrait compromis par un culot et une témérité qui n'avaient rien de nécessaire. Bien sûr, s'il lui arrivait quoi que ce soit, Owen serait là pour prendre le relai, et cette pensée était rassurante, cela va sans dire, mais quand bien même, ce n'était pas ainsi qu'il aurait voulu que les choses se passent. Quand son interlocuteur lui proposa d'entrer en premier, Arthur se figea. Il était allé loin déjà, il ne pouvait pas se permettre de s'aventurer davantage.

Il avait le choix. Soit il s'engouffrait plus profondément dans cette grotte, et ses chances de s'en sortir seraient quasi nulles (certes, il pourrait voir de près l'intérieur des lieux, mais pour une durée sans doute limité), soit il trouvait une échappatoire maintenant et tout de suite, et il s'en sortirait peut-être... même si ça n'avait rien de sûr non plus. Au fond, le choix était vite fait, il tenait encore un minimum à la vie, bien assez en tout cas pour ne pas aller plus loin dans une entreprise que l'on pouvait qualifier depuis le début de suicidaire, mais qui le deviendrait bien vite s'il ne changeait pas d'attitude.

-Je...
Son cerveau tournait à toute vitesse afin de trouver un moyen de s'en sortir. Malheureusement, les idées véritablement brillantes étaient aux abonnés absents. Alors une excuse bidon prit leur place. Je viens de me rappeler que j'ai oublié quelque chose. Je suis vraiment désolé, je vais devoir y aller.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Mar 18 Juil - 0:12

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Julian observa longuement son interlocuteur alors qu’il l’invitait à entrer dans cette grotte. Il n’avait pas l’intention de le laisser s’en aller, il voulait le voir entrer dans la grotte et devenir l’un des nombreux cobayes du Sorcier et de ses sbires. Ainsi, ils auraient un nouveau jouet pour travailler. Mais l’homme sembla hésiter. Cela surpris légèrement Julian, quand bien même ce dernier ne pouvait évidemment pas s’empêcher d’être constamment sur ses gardes, parce que c’était un peu normal au vu de la condition dans laquelle il se trouvait. Mais il avait cru qu’Arthur serait rentré, naïvement, dans la grotte sans se poser trop de question. Ce qu’il ne faisait pas cependant. Du moins, il n’en donnait vraiment pas l’air. Il semblait hésiter, ce qui ne plaisait pas spécialement à Julian. Parce qu’il avait envie que cet homme entre dans la grotte, afin que justement il ne puisse jamais en sortir. Dans tous les cas, le sorcier n’avait pas l’intention de laisser repartir son interlocuteur, mais cela allait quand même lui demander plus d’effort si jamais il devait le forcer à entrer dans la grotte. Puisqu’une fois à l’intérieur, cela ne serait pas bien compliqué pour Julian de le bloquer, de l’empêcher de repartir. Parce qu’il n’allait évidemment pas repartir.

Sauf que visiblement, l’homme n’avait vraiment pas l’intention de rentrer. Il affirma alors qu’il avait oublié quelque chose et qu’il devait donc s’en aller. On allait dire que Julian était bien trop paranoïaque, mais il y avait quand même quelque chose de vraiment étrange dans le comportement d’Arthur. Comme si, tout d’un coup, il n’avait plus aucune envie de le suivre, comme s’il se doutait de quelque chose. En un sens, c’était normal de se méfier dans la forêt, quand on n’était pas trop idiot. Mais il avait cru, justement, qu’il ne se méfiait pas vraiment. Jusqu’à maintenant en somme. Maintenant où il hésitait à entrer dans la grotte, ou plus précisément où il ne voulait plus y entrer. Sauf que Julian n’avait aucune envie de faire comme si de rien n’était et de laisser son interlocuteur s’en aller.

« Déjà ? » Demanda-t-il, en se montrant encore un peu agréable. « C’est vraiment dommage. » Sa voix avait pris soudainement un ton un peu plus sombre. « Parce que moi j’ai aucune envie de vous laisser partir. » Pour le coup, Julian montrait clairement son intention, mais en même temps il y avait un temps pour tout. En cet instant précis, le jeune homme n’avait plus aucune envie de jouer à un jeu. Il en avait assez, il était temps de régler les choses. « Vous allez entrer dans cette grotte, de force si je n’ai pas d’autre choix. »

À choisir, Julian préférait qu’il le fasse sans qu’il n’ait besoin de faire usage de la force. Ça serait un gain de temps. Alors, il attendait que son interlocuteur lui obéisse et il n’avait pas l’intention de lui laisser le choix de toute façon.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 326

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Mar 18 Juil - 18:00


La filature n'est pas à la portée de tous.
P

endant un bref, fugace et naïf instant, Arthur crut qu'il allait s'en tirer à bon compte, il pensa sincèrement que son interlocuteur n'allait pas insister. D'où lui était venu cet accès d'optimisme ? Il n'en savait rien, mais il allait très vite le regretter. Il était pourtant évident qu'Enjolras n'allait pas le laisser repartir comme une fleur après ce qu'il avait fait. C'était même l'évidence la plus sûre. Il avait découvert l'entrée d'une des grottes du Sorcier, même s'il devait être l'ingénu qu'il prétendait être, l'assistant d'Appers devrait être complètement fou et inconscient pour le laisser repartir. On le fit effectivement bien vite descendre de son nuage, son ton se fit plus cinglant, et il lui assura que lui ne voulait pas le voir partir. Bon, voilà, le scénario était malheureusement attendu, et il ne savait pas du tout comment il allait s'en sortir. Il avait joué avec le feu en son âme et conscience, et voilà qu'il s'était brûlé, et s'il n'y prêtait pas garde, il ne resterait bientôt de lui que des cendres. Son cerveau ne cessait pas de mouliner à une vitesse efreinée. Il fallait absolument qu'il trouve une solution, n'importe laquelle, quoi qu'elle puisse être. Enjolras montrait son vrai visage, ce visage que le lycan ne lui connaissait que trop bien, en réalité, il ne se cachait plus. Et s'il ne se cachait plus, c'était qu'il était prêt à frapper, très simplement. Son regard se fit fuyant, parce que lui-même cherchait à fuir, par tous les moyens possibles. Il voulait conserver son rôle d'ingénu, de grand naïf qui ne savait pas à quelle sauce il allait être mangé... Il pensait que, en l'occurrence, il pouvait choisir de prendre la poudre d'escampette sans paraître trop suspect. Il n'avait pas beaucoup d'autres options de toute façon. Il était beaucoup trop téméraire, c'est vrai, mais il tenait à la vie quoi qu'il en soit, c'était ça qui était important.

-Je... je ne comprends pas, je...,
dit-il tout de même, feignant l'incrédulité, alors qu'il avait bien conscience de la situation, et qu'il comprenait très bien ce que son interlocuteur avait l'intention de faire de lui. Et il était hors de question qu'il en fasse quoi que ce soit. Il faut vraiment que j'y aille, affirma-t-il ensuite avant de s'en aller le plus rapidement possible.

Il partit en courant, bousculant au passage Enjolras. Il monopolisa toute la force qu'il possédait dans le but de s'éloigner, le plus vite possible, de son éventuel bourreau. Ceci dit, il n'était pas sûr d'être suffisamment rapide. Il courait aussi vite que ses jambes le portaient, il avait le coeur battant et le souffle court alors qu'il s'en allait le plus loin possible.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   Ven 1 Sep - 17:47

Arthur & Julian
La filature n'est pas à la portée de tous.
Julian n’avait plus envie de jouer, le jeune homme s’était montré vraiment patient avec son interlocuteur mais maintenant c’était terminé. Il n’avait pas envie de laisser sa proie s’en aller, parce qu’Arthur était évidemment l’une de ses proies. Il n’y avait aucune raison qu’il puisse disparaître, alors qu’il le conduisait dans les grottes. Julian n’avait en soit aucune raison de le forcer à y entrer et devenir l’un des sujets d’expérience, mais en même temps le destin avait choisi pour lui. Puisque l’homme s’était retrouvé sur le chemin du sorcier, autant dire qu’il n’avait pas l’intention de le laisser partir. À quoi bon ? Les sorciers avaient toujours besoin de nouveau cobaye, le jeune homme était sûr qu’il savait qu’ils allaient pouvoir trouver quelque chose à lui faire. Ils ne manquaient jamais d’idée en tout cas. En même temps, ils ne manquaient pas de travail et d’expérience non plus. Donc, Julian avait bel et bien l’intention de conduire Arthur sur la table d’expérience et il n’était pas du genre à accepter que les choses n’aillent pas dans son sens. Il avait décidé de le conduire dans les grottes, ça allait arriver. Que l’homme le veuille ou non.

Ou qu’il ait quelque chose à faire, ou il ne savait pas quoi. Julian ne savait pas exactement comment il devait considérer la situation, comment il devait prendre les propos de son interlocuteur. Mais ce qu’il comprenait, c’était qu’il allait donc l’arrêter et le conduire de force dans les grottes. Qu’il ne le veuille pas, ce n’était en soit pas réellement un souci, parce qu’en réalité, le sorcier n’avait pas l’intention de lui laisser le choix. L’homme ne manqua pas de sembler encore ne rien comprendre à la situation, Julian ne savait pas s’il était sincère ou pas. Mais visiblement, il n’avait donc pas l’intention de rester, puisqu’il affirma qu’il devait y aller. Julian aurait répondu quelque chose, si l’homme ne s’était pas mis à courir comme il le fit, en le bousculant. Sauf que c’était justement ce qu’il fit, Julian ne s’y attendait pas, donc il ne put se retenir quand il tomba au sol après la violence du choc avec Arthur.

« Enfoiré ! » Lança-t-il sans pouvoir se retenir, alors que l’homme se mettait à courir à travers les arbres.

Il se sentait idiot parce qu’il venait clairement de le laisser partir et ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait laisser passer. Il n’était pas du genre à aimer que les choses ne se passent pas comme il le désirait, donc il prenait mal de voir sa proie s’en aller. Autant dire qu’il ne fut pas bien long avant de se relever et de courir après l’homme, dans le but de le rattraper. Mais ce dernier avait quand même pris pas mal d’avance. Et on ne pouvait pas dire que Julian adorait plus que cela de devoir courir, surtout pour récupérer une proie qui lui filait entre les doigts. Quand il le vit au loin, il s’arrêta une seconde dans le but de tenter d’utiliser la magie afin de couper sa route. Mais rien n’était évident pour le coup.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La filature n'est pas à la portée de tous. [pv Julian :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'amour est à la portée de tous, mais l'amitié est l'épreuve du cœur | liana ♥
» 700 haïtiens déporté en 5 jours
» Portée des armes
» Après la filature (Ulysse et Léa)
» Le but d'une filature c'est d'être discret en fait ▲ Anabelle ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes-