Partagez | 
 

 Notre Terre est si petite... (Eponine <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Lun 30 Mai - 15:22

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Aaron se sentait complètement perdu, après la conversation qu'il venait d'avoir avec son aîné. Le jeune homme aurait vraiment aimé s'être trompé quand il avait commencé à avoir des doutes sur la relation que son frère avait avec cette créature. Pour une fois, le chasseur aurait vraiment se tromper (non pas qu'il ne se trompe jamais, mais il n'avait pas pour habitude d'accepter d'avoir tort, alors il préférait faire preuve d'une grande mauvaise foi). Mais cette fois ci, il n'avait pas tort, il avait vu juste sur la relation de son frère avec cette créature, il avait une fée comme petite-amie et en prime, il était prêt à tout abandonner pour elle. Aaron n'en revenait pas d'avoir découvert cela, d'apprendre que son frère n'avait rien à voir avec l'image d'idéal qu'il s'était fait. Parce que même s'il ne l'avait jamais avoué, Andrew avait toujours été son model, il avait toujours voulu être aussi fort que lui depuis qu'ils étaient gosses. Maintenant, il ne le reconnaissait plus. Parce qu'il n'avait aucune envie d'abandonner son idylle idiote afin de revenir sur le droit chemin. Il aimait sa créature... comme il le disait.

Aaron avait accepté de garder pour lui cette information pour le moment, de ne pas en parler à son père, mais le jeune homme savait parfaitement que son frère - pouvait-il encore vraiment le considérer comme son frère ? Il ne savait pas vraiment - n'allait pas pouvoir vivre constamment dans le secret. S'il l'avait découvert, leur père allait le découvrir aussi de son coté, qu'il lui en parle ou non. Dans tous les cas, Aaron n'avait pas l'intention de vendre Andrew encore, même s'il était déterminé à régler le souci par lui-même. Il pouvait dire ce qu'il voulait, mais celui qui avait été un chasseur digne de ce nom ne pourrait pas constamment protéger sa gonzesse. Aaron allait s'occuper de son cas, d'une manière ou d'une autre, parce qu'il n'était pas question qu'il perde son ainé, pas alors qu'il venait à peine de nouer une relation agréable avec lui. Il n'avait pas fait tant d'effort pour rien... Alors il allait lui-même tuer la créature dont son frère était tombé amoureux et il allait garder tout ça pour lui, afin de régler le problème de son côté. Ainsi, William Hellsing n’avait pas besoin de le savoir et il ne verrait rien du tout. Andrew pourrait revenir chez eux, comme si de rien n’était.

Par chance, Aaron en ce moment vivait chez Eponine alors il n’avait pas de raison de croiser son paternel pour le moment. Ça allait lui permettre de garder le secret, le temps pour lui de régler le problème. Mais avant de rentrer chez la jeune femme, Aaron avait décidé de faire un tour dans la forêt, une manière comme une autre pour lui de passer sa frustration sur autre chose (ou quelqu’un d’autre, si on pouvait vraiment considérer les créatures qu’il chassait comme des personnes). La soirée (et même nuit) était donc déjà bien avancée quand il passa la porte de la maison d’Eponine, qu’il n’avait évidemment pas pris la peine de prévenir.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Lun 30 Mai - 19:29


Notre Terre est si petite...
F

inalement, ça avait été comme pour tout le reste. Si la tension et la gêne avaient été palpables, entre eux, dans un premier temps, quand Aaron avait déposé ses affaires chez Éponine pour y rester quelques jours, leurs naturels n'aidant pas, la situation s'était finalement détendue et la jeune femme se surprenait à vraiment apprécier le fait de ne pas habiter seule, même si c'était pour un temps restreint, et même, soyons plus précis, le fait de vivre en couple. Certes, la jeune femme était une indépendante née, qui détestait que l'on marche sur ses plates-bandes et préférait de très loin qu'on la laisse jouir de sa liberté d'agir comme bon lui semblait, mais Aaron était loin d'entraver cette liberté, il apportait seulement plus d'équilibre à ses pensées qui, dernièrement, n'avaient pas manqué d'être chamboulées (et qui ne tarderaient pas à l'être à nouveau, malheureusement), il lui permettait d'y voir plus clair quand tout semblait noir, et il y avait quelque chose d'apaisant dans le fait de savoir où il se trouvait au moindre instant, même s'ils se contentaient de passer parfois des heures à ne pas se parler, le nez plongé dans un bouquin. Cela changeait tout de même de ces fois où Eponine avait attendu longuement un signe de lui qui ne s'était pas présentée, mais Aaron avait fait des efforts de ce point de vue-là après sa presque agression. Oui, la jeune femme appréciait de savoir le jeune homme chez elle et, au fond, commençait à regretter qu'il doive bien, à un moment ou à un autre, retourner auprès du reste des Hellsing.

Ce soir-là, il n'était pas là. Eponine ignorait où il s'était rendu, mais ne l'avait pas questionné non plus à ce sujet. Après tout, il n'était pas contraint de rester constamment enfermé chez elle, et puisqu'elle devait réviser, il n'était sans doute pas passionnant pour lui de se contenter de la regarder faire. Elle ne s'en était pas inquiétée, non, mais à mesure que le temps passait et que le ciel s'obscurcissait, il est vrai qu'elle commença à éprouver un mélange d'inquiétude et d'agacement. L'ennuyait-elle tellement qu'il doive la fuir tout ce temps ? Ou est-ce qu'il lui était arrivée quelque chose. Quand bien même il était très tard, la jeune femme n'avait pas trouvé le sommeil et attendait, un peu fébrile, un livre à la main (dont elle ne parvenait pas à retenir le moindre mot au fil de sa lecture), le retour de son petit ami. Elle s'en voulait. Elle ne saurait que trop se reprocher son attitude. Elle ne voulait pas être de ces mégères qui attendent leur compagnon sur le palier tous les soirs pour s'assurer qu'il rentre bien, mais Eponine était sincèrement inquiète. Finalement, la porte s'ouvrit.

-Je t'attendais plus.
dit-elle pour l'accueillir, incapable de se retenir d'être un rien déplaisante.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Dim 5 Juin - 23:01

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Quand Aaron passa le pas de la porte et qu’il fut accueilli par Eponine, il sentit directement que la jeune femme n’était pas vraiment ravie. Il s’attendait un peu en réalité, parce qu’il n’avait pas pris la peine de prévenir la jeune femme de son absence. Elle avait donc dû l’attendre, peut-être qu’elle s’était même inquiétée. Aaron n’avait pas vraiment l’habitude de prévenir les membres de sa famille, alors il n’avait pas pensé au fait qu’il valait mieux qu’il le fasse avec Eponine. Son esprit était bien trop ailleurs de toute façon, parce qu’il était plus que chamboulé par ce qu’il venait de découvrir sur son frère. Aaron leva son regard vers Eponine du coup, un air désolé sur le visage. Il n’avait vraiment pas envie de se disputer avec elle, il n’était vraiment pas en condition pour ça de toute façon. Il avait besoin d’elle et non pas d’une tension entre eux. Même s’il comprenait parfaitement qu’elle lui en veuille, lui aussi lui en voudrait s’il était à sa place.

« Je suis désolé. » Se contenta-t-il donc de répondre, sincère en le disant. Et quand on le connaissait un peu, on savait que ce n’était pas vraiment une habitude de sa part de s’excuser. Mais il le faisait avec Eponine, parce qu’il tenait vraiment à elle. « J’avais besoin de réfléchir… »

Ou de passer ses nerfs aussi, mais il n’avait pas vraiment envie de dire les choses de cette manière. Comme il ‘avait pas l’intention de revenir sur les détails des quelques heures qu’il venait de passer, après sa discussion avec son frère. Même si Eponine était au courant pour les actions des Hellsing, ce n’était pas vraiment un sujet sur lequel le jeune homme aimait revenir. Surtout pas depuis qu’il savait que la jeune femme avait une affection plus particulière pour la condition de créature. Mais au vu de son état, il valait mieux qu’il ne pense pas à ce genre de chose. De toute façon, il était bien trop obnubilé par ce qu’il venait de découvrir sur Andrew. En y repensant, le jeune homme serra vivement son poing et sa mâchoire.

« J’ai parlé à mon frère tout à l’heure… » Aaron leva ses yeux vers Eponine, il se sentait vraiment mal. S’il ne pouvait pas en parler aux membres de sa famille – sachant que de toute façon, il n’était pas du genre ouvert avec les membres de sa famille – il pouvait se confier à sa petite-amie. « J’ai découvert qu’il… fréquente une créature. »

Et en même temps, Eponine n’était pas forcément bien placé pour entendre le fait qu’Aaron avait l’impression que son monde était en train de s’effondrer parce que son frère était tombé amoureux d’une créature. Parce que cela revenait un peu sur le fait qu’elle ne verrait aucun problème à devenir une créature de son côté. Ce que ne pouvait pas tolérer Aaron, parce qu’un Hellsing ne pouvait vraiment pas vivre ce genre de situation avec une créature. Ils devaient juste les tuer…
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Dim 5 Juin - 23:20


Notre Terre est si petite...
Q

uand Eponine croisa le regard d'Aaron, elle comprit immédiatement que quelque chose n'allait pas, et son inquiétude, tue un moment à l'idée que le jeune homme soit de retour, remonta d'un cran. Qu'est-ce qui s'était passé. Elle le voyait, le connaissait suffisamment à présent pour en être sûr, son petit ami allait mal. Il s'excusa auprès d'elle, Eponine oublia de lui en vouloir encore, elle savait que ses excuses étaient sincères et que, par ailleurs, il n'était pas simple pour lui de s'excuser auprès de qui que ce soit, elle appréciait réellement qu'il sache faire cet effort pour elle. Le fait qu'il rentre si tard n'était clairement plus le problème, c'était le motif de cette arrivée tardive qui l'inquiétait bien plus, et les raisons que lui fournit Aaron n'eurent rien pour rassurer la jeune femme. Il avait besoin de réfléchir... Réfléchir à quoi ? Qu'est-ce qui s'était passé ? Est-ce qu'elle avait fait quelque chose de mal ? Elle voyait ses poings se crisper, elle le sentait tendue, elle voyait bien qu'il se passait quelque chose de grave, de vraiment grave. Et quand ses explications vinrent enfin éclairer la situation, elle en eut effectivement confirmation et sentit son propre cœur manquait un battement. Ce qu'elle avait appréhendé et craint depuis sa rencontre avec Penny s'était bel et bien produit. Aaron avait découvert que son frère fréquentait une fée, et au vu de son attitude, il était plus que manifeste qu'il ne prenait pas très bien la situation, même pas bien du tout. Au fond, elle était soulagée qu'il soit venu la trouver elle plutôt que les membres de sa famille, même si elle allait par conséquent se voir contrainte de passer aux aveux.

-Oh, Aaron...
Éponine, suivant son instinct, même si elle n'avait jamais été la mieux placée pour rassurer ou consoler autrui, serra le jeune homme dans ses bras, aussi fort qu'elle le put, convaincu qu'il devait avoir plus besoin de ces démonstrations d'affections qu'il ne serait même capable de l'admettre. Je suis désolée... Désolée parce qu'elle se sentait impuissante face à son désarroi. Ils ne partageaient pas la même opinion sur les créatures, c'était un fait, mais quoi qu'il en soit, elle pensait savoir ce qu'il traversait. Remettre tout à coup en cause l'ordre établi, les bases familiales fondamentales sur lesquelles on pensait calquer son existence, elle avait vécu ça, elle aussi, il n'y a pas longtemps, maintenant, c'était son tour. Et elle le savait, elle en était complice. Tu vas me détester, lui souffla-t-elle à l'oreille alors d'une voix tremblante, sans relâcher son étreinte. J'étais au courant...

Voilà qui était dit. Maintenant, elle attendait que les foudres d'Aaron s'abatte sur elle. Il était venu chercher du réconfort auprès d'elle, elle ne lui apportait que des raisons supplémentaires de se sentir blessé, trahi et en colère. Mais elle ne pouvait garder cela pour elle, plus maintenant. Elle lui devait la vérité, même si elle pouvait s'avérer des plus dangereuses.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Sam 11 Juin - 23:17

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Quand Eponine s’approcha de lui pour le prendre dans ses bras, Aaron se sentit soudainement plus soulagé. Il n’était pas vraiment doué pour les marques d’affection et il n’apprenait le vrai contact humain qu’aux côtés d’Eponine. Mais il se rendait bien compte qu’en cet instant précis, alors qu’elle le serrait contre lui, que ça lui faisait du bien. Le jeune homme entoura la jeune femme de ses bras et plongea son visage dans son cou. Oui, ça lui faisait un bien fou. Ça n’allait évidemment pas arranger son problème, Andrew continuait de fréquenter une créature et il ne savait toujours pas comment digérer la situation, mais au moins il appréciait d’avoir le soutien d’Eponine. La jeune femme et lui ne partageaient pas du tout la même vision des choses, ils n’avaient pas le même avis sur les créatures, mais au moins elle lui apportait son soutien. Elle devait parfaitement comprendre ce qu’il était en train de vivre, alors qu’il se rendait compte que la personne qu’il pensait être un frère digne de ce nom n’était rien du tout finalement. Il sortait avec une créature, il avait quitté la demeure familiale pour vivre avec elle et Aaron se retrouvait donc dans une situation compliquée. Parce que quoi qu’il en soit, Aaron avait quand même de l’affection pour son frère (la preuve, il aurait pu lui tirer dessus, mais il n’en avait rien fait). Il n’avait aucune envie de le perdre, même si c’était déjà un peu le cas finalement. Il était en train de perdre Andrew…

Quand Eponine s’excusa, Aaron ne comprit évidemment pas vraiment où elle voulait en venir. Il pensait, à juste titre, qu’elle était simplement désolée d’apprendre ce qu’il traversait et de l’avoir réprimandé quand il était rentré chez elle. Il ne s’attendait évidemment pas à apprendre ce qu’elle allait le lui annoncer ensuite. Elle lui souffla quelques mots à l’oreille, affirmant qu’il allait la détester. Il ne comprenait pas pourquoi il devrait la détester, il ne pensait pas cela capable. A moins qu’elle ne lui apprenne qu’elle était devenue une créature entre temps, il n’y avait aucune raison qu’il ne lui en veuille. Et ça ne pouvait pas être ça quand même non ? Non… C’était finalement bien pire. Elle était au courant ? Elle était au courant que son frère était avec une créature ? Rapidement, Aaron s’écarta de la jeune femme, brisant complètement son contact physique avec elle.

« Tu es au courant ? » Demanda-t-il vivement, n’aillant pas vraiment besoin de la confirmation de la jeune femme pour savoir que c’était bien ce qu’elle avait dit. Elle était au courant, elle savait que son frère était avec une créature et vraiment, Aaron ne parvenait pas à comprendre comment cela pouvait être possible. Il se sentait soudainement encore plus perdu qu’avant. « Comment ça tu es au courant ? Depuis quand ? » Le jeune homme ne parvenait pas à retenir le ton de sa voix qui avait grandement augmenté. « Et tu ne m’as rien dit ? »
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Sam 11 Juin - 23:35


Notre Terre est si petite...
E

ponine savait parfaitement que ce moment devait arriver, elle l'avait su dès l'instant où Penny lui avait appris fréquenter le frère de son petit ami. Ce genre de secret ne peut le rester éternellement. Il était certain qu'à un moment ou à un autre. Elle allait devoir rendre des comptes à Aaron, elle l'avait su. Elle avait seulement espéré que cela n'arriverait pas si vite... Mais c'était une façon bien naïve d'envisager les choses. Oui, bien sûr, elle aurai certainement dû apprendre la vérité à Aaron, mais elle n'avait pu s'y résigner. Penny, après tout, lui avait sauvé la vie. Aurait-elle agi différemment si elle avait appris tout cela en d'autres circonstances. La limite de ce qu'elle était capable d'accepter par amour pour Aaron ne se serait-elle pas révélé là, aurait-elle pu condamner à la mort une âme pure et innocente par amour, pour empêcher au jeune homme de souffrir plus encore ? Elle n'en savait rien. Il brisa, évidemment, leur étreinte. Éponine le sentait, ça commençait. Il la détestait. Et il avait sans doute bien raison. Il avait voulu placer toute sa confiance en elle, et elle avait trahi cette confiance. Il avait voulu trouver du réconfort auprès d'elle, et elle rendait les choses pires encore. Oh oui, il avait toutes les raisons du monde de lui en vouloir. Et prétendre avoir voulu préserver son petit ami était une bien piètre excuse. D'autres choses avaient joué... La jeune femme se sentit trembler. Elle éprouvait une peur nouvelle, prégnante, la pire angoisse qu'elle ait jamais éprouvé. Elle avait le sentiment qu'elle allait perdre Aaron, là, maintenant, sous ses yeux. Qu'est-ce qu'elle ferait sans lui ? Elle n'avait pas envie de l'envisager, mais elle le devrait sans doute. Le volume de sa voix avait augmenté, et il y avait de quoi. Il avait eu raison, sûrement. Il était en train de la haïr, sans même encore tout comprendre.

-Penny, la fée que fréquente ton frère...
Éponine savait qu'il n'aimerait pas en entendre parler en ces termes, mais tant pis, au point où elle en était... il était de toute façon trop tard pour faire marche arrière, et s'il devait la haïr un peu plus ou un peu moins, quelle différence cela ferait ? Elle sentait déjà l'image qu'il avait d'elle se dissiper sons ses yeux. C'est elle qui m'a sauvé la vie, quand le vampire m'a attaquée. Sans elle, je serais morte. Elle baissa les yeux, incapable de regarder l'homme qu'elle aimait et qu'elle était en train de décevoir en face, sa voix tremblait terriblement. Quand elle m'a dit la vérité, j'ai... je pouvais pas te le dire, je pouvais pas la condamner à mort alors que je ne serais plus là sans elle. Elle sentait ses yeux s'embuer. Proche de craquer. Je suis tellement désolée...


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Dim 12 Juin - 0:29

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Aaron n’en revenait pas de ce qu’il apprenait. Après avoir découvert que son frère fréquentait une créature, il apprenait que sa petite amie était au courant de la situation. Elle le savait, mais elle n’avait pas pris la peine de le prévenir, de lui dire quelque chose. Elle s’était tue jusqu’à maintenant, parce qu’il était donc au courant de la situation de son aîné. Effectivement, le jeune homme ne pouvait pas vraiment dire qu’il lui donnait tort concernant le fait qu’il allait la détester. C’était des morts forts, c’était énorme, mais en cet instant, Aaron se demandait bien s’il n’était effectivement pas en train de commencer à la détester. Parce qu’elle lui avait caché des informations importantes, qu’elle avait trahi sa confiance. Aaron avait entièrement confiance en la jeune femme, quand il était arrivé chez elle présentement, c’était dans l’intention d’obtenir son soutien, son affection, de trouver une oreille attentive… la seule personne qu’il pensait pouvoir le soutenir dans ce moment difficile. Mais au lieu de cela, il découvrait qu’elle lui avait menti…

Quand Aaron entendit Eponine parler de la petite-amie de son frère en prononçant son prénom, il serra des dents. Il n’aimait pas ça du tout, bien au contraire. Elle n’était pas Penny, la fée qui fréquentait son frère, elle n’était qu’une créature qu’il devait éliminer. Il avait l’intention de le faire oui, il devait éliminer la créature qui avait volé le cœur de son aîné afin de pouvoir le sortir de cette situation. Il devait le ramener à la normal, lui faire comprendre qu’il faisait une grave erreur. Cependant, le jeune homme ne dit rien du tout, laissant Eponine continuer de lui expliquer la situation. Cette fée était donc celle qui avait sauvé la vie de sa petite-amie quand elle s’était faite agressée par un vampire. Cette histoire que le jeune homme l’avait entendu raconter, mais dont il n’avait pas compris la portée. Donc depuis tout ce temps, elle savait qu’Andrew était avec une créature ? Ce constat lui était aussi désagréable. Elle avait décidé de lui cacher la vérité parce qu’elle ne pouvait pas la condamner à cause du fait qu’elle l’avait sauvé. Aaron pouvait le comprendre oui… mais en fait il n’avait aucune envie de le comprendre. Elle était désolée, cela lui faisait une belle jambe… Aaron se sentait complètement perdu, il ne savait plus du tout quoi penser, quoi faire, quoi dire même.

« On ne peut pas faire d’exception ! »
Affirma-t-il la voix toujours aussi haute que précédemment. Ils ne pouvaient pas non, toutes les créatures devaient être une cible. Même si… sans cette créature, le jeune homme aurait perdu sa petite-amie. Cette fille avait quand même sauvé la vie d’Eponine, ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait ignorer. Mais elle était quand même une créature, l’une des cibles de la famille. Dans quelle situation il se retrouvait ? « Ça ne change rien. » Dit-il plus pour se convaincre lui-même qu’autre chose. Il passa une main dans ses cheveux, s’éloigna un peu d’Eponine encore et commença à faire les cent pas. « Ça ne doit rien changer. »
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Dim 12 Juin - 0:49


Notre Terre est si petite...
E

lle savait qu'elle plaçait le jeune homme face à un cas de conscience dont il n'avait en rien besoin, comme si les histoires de cœur de son frère devaient déjà apporter leur lot de reconsidération de ce que le jeune homme avait dû longtemps cru acquis. Oui, Penny était une fée, mais son frère en était amoureux, suffisamment amoureux pour tourner le dos à sa famille pour elle. Oui, Penny était une créature, mais il lui devait d'avoir permis à Éponine de fouler encore le sol de notre terre. Mais peut-être, en cet instant, aurait-il préféré que personne ne vienne la sauver. Pour lui épargner la douleur, les mensonges, et ces ignobles dilemmes auxquels il se voyait confronté ? Éponine essayait de lire en Aaron une émotion, n'importe laquelle, mais il était des plus que complexe pour elle d'y parvenir. Déjà, d'ordinaire, elle n'était pas très bonne juge de la nature humaine, mais là c'était pire. Est-ce qu'il la haïssait ? Est-ce qu'il était en colère contre elle ? Au fond, ces questionnements étaient sans doute bien égoïste, elle devait être le cadet de ses soucis en la circonstances. Quand la jeune femme ne pouvait s'empêcher de se préoccuper de l'avenir de leur relation, lui devait songer à l'avenir de sa famille, et à la meilleure façon de demeurer fidèle à ses convictions. Ils ne pouvaient pas faire d'exception, disait-il. Ça, elle le savait, il le lui avait fait clairement comprendre lors de la fête du printemps, affirmant qu'il la tuerait si elle devait devenir une créature. Mais alors qu'il poursuivait, faisant les cent pas, la jeune femme ne pouvait que deviner qu'il hésitait, qu'il hésitait vraiment. Ce n'était pas tant à elle qu'il parlait, pensait-elle, qu'à lui-même, pour se convaincre de ne pas dévier de voie, de poursuivre sur cette-dernière, car c'était ainsi qu'il avait été éduqué, car c'était le destin auquel on l'avait promis dès la naissance.

-Je sais...
répondit simplement Éponine, qui ne comptait pas argumenter davantage en faveur de Penny. Oui, elle ne voulait pas voir mourir de la main d'Aaron la femme qui lui avait sauvé la vie, mais le meilleur argument à opposer à la moindre mise à mort, elle l'avait dors et déjà avancé. Elle ne pourrait rien faire ou dire de plus pour le convaincre. Tout allait dépendre de lui, à présent. Son destin y compris. C'est à toi de décider, je n'ai pas à t'empêcher de faire quoi que ce soit. D'autant moins maintenant qu'il devait avoir perdu toute confiance en elle. Retenir ses larmes lui était de plus en plus difficile, mais elle n'avait pas envie de l'apitoyer, ce serait injuste, et il ne servait à rien de lui répéter encore qu'elle était désolée, même si c'était la pure et simple vérité.

Si Aaron décidait d'en finir avec Penny, Éponine ne l'arrêterait pas, non. Le sort réservé à cette fée serait alors profondément injuste, mais si sa mort était la condition pour ne pas perdre Aaron, aussi cruel cela puisse-t-il sembler, elle choisissait de garder Aaron, parce que sa vie n'aurait tout simplement pas de sens sans lui.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Lun 13 Juin - 0:30

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Aaron était tout simplement perdu. S’il avait cru que découvrir qu’Andrew s’était entiché à une créature était la pire chose qu’il pouvait découvrir, il se rendait compte maintenant que ce n’était pas le cas. Parce que cette créature, qu’il avait juré de tuer afin de ramener son frère sur le droit chemin, était celle qui avait eu l’audace de sauver Eponine. A choisir, Aaron aurait vraiment aimé que ces deux créatures ne soient pas la même personne, même si le jeune homme ne pouvait qu’apprécier le fait que la fée ait sauvé sa petite-amie. Sans elle, elle l’aurait perdu. C’était bien ça le souci, sans Penny – fichue créature – Aaron aurait perdu sa petite-amie et le jeune homme n’aurait pas pu s’en remettre. C’était une bonne chose qu’elle vive, mais en même temps, elle était une créature et elle avait osé faire perdre la tête à son frère. Pour la gloire de sa famille, il ne devait pas laisser une créature s’en sortir. Pour la gloire de son frère, il devait le reconduire sur le droit chemin en l’éloignant de cette créature, de cette fée, qui lui avait complètement retourné le cerveau. Alors normalement, il devrait la tuer, mais Aaron se retrouvait soudainement en plein cas de conscience. C’était bien la première fois que cela lui arrivait, la première fois qu’une lueur d’esprit lui disait de faire une exception. Alors qu’il ne devrait pas le faire, même pour Eponine. Ses sentiments ne devraient normalement pas entrer en ligne de compte, sa raison devrait être plus forte. Il tentait de se convaincre lui-même que rien ne devait changer, alors qu’il découvrait que la petite-amie de son frère, cette ignoble créature, était celle qui lui permettait d’avoir Eponine encore à ses côtés. Même si en soit, le jeune homme se sentait particulièrement énervé contre elle. Pas tant par les révélations qu’elle lui avait faite, mais parce qu’elle ne lui avait rien dit pendant si longtemps alors qu’elle était celle en qui il avait le plus confiance. Il lui disait tout, il lui avait toujours tout dit sur sa famille, sur ce qu’il ressentait, mais elle lui avait caché la vérité alors qu’elle savait depuis si longtemps que son frère fréquentait cette créature. Est-ce que ça aurait changé quelque chose ? Non, pas du tout, mais il aurait aimé qu’elle lui en parle.

« Tu m’as empêché de savoir la vérité ! »
Rétorqua-t-il d’un ton plus dur qu’il ne l’aurait vraiment voulu. Elle lui disait ne pas l’empêcher de faire quoi que ce soit, mais elle avait quand même gardé pour elle cette information pendant si longtemps. Elle avait décidé pour lui de le maintenir à l’écart de la vérité. Il comprenait bien pourquoi elle avait fait ça, ce n’était pas évident. Mais quand même, ce n’était pas vraiment facile pour lui d’encaisser le choc. Il n’avait pas déjà l’habitude d’être bien doué en relation humaine, mais c’était pire encore quand il se retrouvait complètement perdu comme il l’était en cet instant, où il avait le sentiment que ses repères tombaient tous les uns après les autres.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Lun 13 Juin - 16:31


Notre Terre est si petite...
I

l est vrai que le propos et l'attitude d'Eponine pouvaient sembler pour le moins contradictoires, elle en avait bien conscience, mais ça ne l'empêchait pas de craindre dans le moindre de ses propos. Oui, à présent qu'il était au courant, elle n'avait pas l'intention de le retenir, mais elle n'en avait nourri la certitude qu'à l'instant, parce qu'elle éprouvait une peur si grande, si irrationnelle, de voir l'homme qu'elle aimait lui échapper qu'elle se sentait capable de fermer les yeux sur tout, même le plus horrible, pour le garder à ses côtés. Tant qu'il n'était au courant de rien, il était simple de le maintenir à l'écart, maintenant, c'était impossible. Il savait. Et il devait se sentir doublement trahi, à la fois par son frère et par elle. Elle se sentait tellement mal. Elle comprenait bien, à entendre la sécheresse de son propos, combien il était désappointé, combien cette situation lui faisait mal et le perturbait, et elle s'en voulait terriblement d'être de ceux qui contribuaient à le faire souffrir. Elle voudrait pouvoir faire quelque chose, elle mourait d'envie de le prendre dans ses bras, de le rassurer, de lui témoigner tout son soutien dans l'épreuve. Mais elle n'osait pas. Elle savait, elle pensait du moins, qu'il la rejetterait. Elle se demandait, déjà, si ne serait-ce que supporter sa présence n'était pas déjà de trop pour lui. S'ils n'avaient pas été chez elle, elle se serait sans doute éclipsé, pas tant pour fuir le conflit que pour épargner sa présence à son petit ami (s'il devait l'être encore, il pourrait bien décider du contraire, et elle ne pourrait même pas vraiment l'en blâmer). Mais elle ne pouvait pas vraiment fuir le conflit, en l'occurrence.

-C'est vrai. Je n'aurais pas dû.
Et si c'était à refaire, le referait-elle encore ? Elle n'en était pas sûre... C'était si douloureux que de le voir dans cet état, et elle se sentait si fautive... Non, elle aurait sans doute tout avoué immédiatement à Aaron si on lui avait permis de revenir en arrière. Je m'en veux tellement... Une fois encore, c'était parfaitement sincère, même si elle se doutait que ça ne changeait vraiment rien. En tous cas pour le moment. Il accusait le coup de ce qu'il venait de découvrir, ses états d'âme devaient être le cadet de ses soucis. Tu... elle hésita. S'ils avaient déjà eu quelques "crises", tous les deux, s'ils s'étaient déjà quelques fois adressés certains reproches, ils n'avaient jamais été réellement en conflit, et elle ne savait pas vraiment comment réagir. Tu veux que je m'en aille ?

Pour le laisser seul, pensait-elle, parce qu'il n'avait peut-être plus envie de la voir pour le moment. Ou peut-être qu'il n'avait plus envie de la voir tout court, elle ne savait plus trop.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Lun 13 Juin - 23:09

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Elle n’aurait pas dû, c’était évident. Aaron pouvait difficilement lui donner tort, puisqu’il considérait qu’elle n’aurait pas dû lui cacher la vérité. Il avait eu confiance en elle, il lui avait tout confié. Même le fait que sa famille était un groupe de chasseur, il s’était ouvert à elle comme il ne l’avait jamais fait avec personne. Et pour le remercier, la jeune femme lui avait caché le fait qu’elle était au courant pour son frère et sa créature de petite-amie. Le jeune homme ne pouvait que prendre mal d’apprendre qu’elle lui avait menti de cette manière, tout comme il était difficile d’accepter les mensonges d’Andrew. Il avait le sentiment que tous ses repères étaient en train de s’effondrer, doucement, mais surement. Il ne savait vraiment plus quoi penser de ce qui l’entourait, il ne savait plus en quoi il pouvait avoir confiance. Il ne savait plu quoi penser concernant Eponine, puisqu’elle n’aurait en effet pas dû lui faire une telle cachoterie. Il était en colère contre elle et il avait bien du mal à le cacher.

Mais quand il entendit la jeune femme affirmer qu’elle s’en voulait, il ne pouvait qu’y entendre de la sincérité. Eponine n’avait aucune raison de lui mentir de toute façon, elle s’en voulait vraiment. Cela ne changeait clairement pas la situation, cela n’enlevait en rien le fait qu’elle lui avait caché la vérité et qu’elle aurait dû lui en parler. Mais en même temps, elle s’en voulait vraiment. Elle en donnait vraiment l’impression et ça n’aidait pas spécialement Aaron pour savoir ce qu’il devait faire présentement. Il découvrait que son frère fréquentait une odieuse créature, mais qu’en plus celle-ci avait sauvé sa petite-amie. Il n’avait vraiment aucune idée de ce qu’il devait faire. Mais une chose était certaine, quand il entendit Eponine lui demander s’il voulait qu’elle s’en aille, il savait qu’il n’en avait aucune envie.

« Non reste. » Répondit-il vivement, sans doute un peu trop rapidement. Il n’avait vraiment pas envie qu’elle parte. Même s’il ne pouvait pas cacher le fait qu’il n’appréciait vraiment pas qu’elle lui ait caché la vérité pendant tout ce temps, qu’elle ne lui ait pas dit ce qu’elle savait sur son frère, il savait qu’il n’avait aucune envie qu’elle s’en aille. Ça n’allait sans doute pas changer grand-chose, rien ne pouvait effacer ce qui s’était passé, mais il ne voulait pas qu’elle parte. En prime, c’était sa maison et donc s’ils devaient se séparer, c’était à lui de partir. Mais pour aller où ? Chez lui ? S’il croisait son père, les évènements allaient être bien pires. Il valait mieux, pour l’instant, qu’Aaron ne croise pas son père. Il avait promis à Andrew de ne pas en parler à leur patriarche, il n’avait pas l’intention de trahir sa promesse. Même s’il se demandait vraiment si son frère méritait qu’il tienne sa promesse. Aaron inspira longuement, avant de venir s’approcher de la jeune femme. « Je ne veux pas que tu partes. » Sa voix avait pris un ton plus normal. « Mais tu aurais dû me le dire oui… »
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Lun 13 Juin - 23:34


Notre Terre est si petite...
E

ponine ne savait que faire pour se faire pardonner son silence, elle ne s'était jamais sentie à ce point démunie avant ce jour, et elle savait pertinemment pourquoi, il n'y avait qu'Aaron pour pouvoir à ce point la déstabiliser et la bouleverser, au point qu'elle se sentait dépendre totalement de lui, comme si sa vie devait s'arrêter net, son cœur cesser d'un coup de battre, s'il devait l'inviter à s'en aller, s'il lui laissait entendre qu'il ne lui pardonnerait jamais de lui avoir caché la vérité. Elle était suspendue à son jugement comme à un fil ténu, qui pourrait céder à tout instant et la faire basculer dans le vide. Mais finalement, il lui demanda de rester. Le lui ordonna presque, même. Et quand bien même elle ne se sentait pas totalement rassurée, elle avait du moins la sensation que son cœur pouvait se remettre à battre un peu convenablement. Elle allait devoir lui prouver qu'il pouvait encore lui faire confiance, elle allait devoir lui prouver qu'elle ne lui cacherait plus jamais quoi que ce soit, et elle y était prête. En attendant, elle craignait que quelque chose se soit brisé, entre eux, une chose qu'elle ne parviendrait pas à fixer quoi qu'il advienne. Elle tenait trop à ce qu'ils vivaient, au chemin qu'ils avaient réussi à parcourir, tous les deux, à leur rythme bien à eux, elle ne cesserait jamais de se détester si elle devait découvrir avoir tout gâché. Car même s'il lui affirmait qu'il ne voulait pas qu'elle s'en aille et que ça la rassurait, il lui répétait encore qu'elle aurait dû lui apprendre la vérité, et ces propos lui nouait affreusement les entrailles. Elle savait qu'elle allait falloir faire plus d'un effort pour lui prouver qu'il pouvait lui faire malgré tout confiance.

-Je suis vraiment désolée.
répéta-t-elle, sans savoir si ces excuses étaient vraiment utiles. Elle supposait qu'elle devrait le lui prouver en actes plutôt qu'en mots. Mais pour l'heure, elle ne savait pas vraiment comment agir. Elle mourait d'envie de tout simplement serrer le jeune homme dans ses bras, de lui apporter tout le réconfort qu'elle pouvait, mais elle n'osait pas. En fait, elle n'osait plus esquisser le moindre geste. L'idée qu'il puisse potentiellement la rejeter lui faisait trop mal. Dis-moi ce que je peux faire pour toi.

Il pouvait tout lui demander, en l'occurrence, elle était prête à tout pour se rattraper, et encore plus pour qu'il se sente un peu mieux. Le voir dans un tel état la rendait positivement malade. Plus encore quand elle se sentait en grande partie responsable de ce qui lui arrivait. Elle savait bien qu'elle ne saurait pas être une petite amie digne de ce nom, handicapée sentimentale qu'elle était, mais là, elle battait des records d'inadaptation, c'était une véritable catastrophe.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Dim 10 Juil - 20:19

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Il n’avait vraiment pas envie qu’elle parte, mais en même temps il ne pouvait pas nier qu’il aurait préféré qu’elle lui dise la vérité. Elle lui avait caché l’existence de cette fée dans la vie de son frère. Bon, le jeune homme comprenait quand même que c’était compliqué pour elle, qu’elle ne pouvait pas non plus trop s’immiscer dans la vie de son frère. Mais, Aaron avait le sentiment d’avoir été trahi de tous les bords. De la part de son frère – ce qui lui faisait plus mal qu’il ne l’aurait cru – et de la part de sa petite-amie (de la femme de sa vie même) qui avait connu la vérité mais qui ne lui avait rien dit du tout. Il ne pouvait pas complètement oublier, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir le sentiment de solitude. Il ne savait même plus en qui il pouvait avoir confiance pour le coup, puisqu’il ne pouvait pas compter sur son aîné ou sur Eponine. Mais en même temps, il voyait bien qu’elle était désolée, qu’elle s’en voulait de lui avoir caché la vérité. A tête un peu plus reposée, Aaron avait bien conscience que ce n’était pas évident pour elle. Rien n’était évident de toute façon dans cette situation. Et Aaron n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire, il ne savait pas non plus ce qu’il ferait sans Eponine. Il n’avait aucune envie de la voir partir, parce qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il pourrait bien faire si elle le faisait. Puis bon, ils étaient chez elle à la base, si fallait que quelqu’un s’en aille, ce n’était pas elle.

Sans prononcer le moindre mot, Aaron s’approcha d’Eponine pour la prendre dans ses bras. Il n’était pas vraiment doué dans les relations humaines et plus précisément dans les gestes d’affections. Mais avec Eponine, il découvrait à quel point ça pouvait être agréable, comme en cet instant précis. Avec Eponine, il découvrait énormément de chose dans sa vie en fait. Que ça avait du bon d’être proche de quelqu’un. Il avait vraiment besoin d’elle, même s’il était évident que les choses n’allaient pas s’arranger tout de suite. Mais il n’avait pas envie qu’elle continue de s’en vouloir de lui avoir caché la vérité sur la petite-amie de son frère, même s’il était évident qu’il ne pouvait pas complètement oublier qu’elle lui avait caché ce détail. Ce qu’il ne pouvait pas non plus complètement lui reprocher. C’était Andrew qui était fautif dans l’histoire, sauf qu’Aaron n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire pour autant.

« Dis-moi ce que je dois faire. »

Il avait vraiment besoin qu’elle le guide. Si elle voulait faire quelque chose pour lui, ce qui était le cas donc, elle pouvait lui dire ce qu’il devait faire. Aaron ne pouvait pas s’empêcher de se sentir partager. Il n’avait pas envie de s’éloigner de son rôle, il devait normalement agir durement avec la créature de son frère, tout comme avec son frère. Mais elle avait sauvé la vie de celle qu’il aimait… sans elle, Eponine ne serait plus là. Ca y était, il était confronté à ce qu’il avait le plus redouté dernièrement.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Dim 10 Juil - 21:06


Notre Terre est si petite...
E

ponine avait été parfaitement sûre de sa décision quand elle avait promis à Penny de ne pas apprendre à Aaron sa relation avec Andrew, elle avait été certaine que c'était la chose à faire, quelles que puissent en être les conséquences. Mais elle était bien moins sûre d'elle à présent qu'elle se voyait confrontée au désarroi de son petit ami. Il n'y avait rien de pire que de voir la personne que l'on aimait plus que tout tomber au fond du gouffre, en partie par votre faute. Elle mourrait d'envie de l'aider à remonter la pente, d'être celle qui lui permettrait de demeurer à la surface, mais difficile de rester cantonnée à ses résolutions, vraiment, quand elle l'avait face à lui, difficile de savoir quoi faire et quoi penser. Elle avait le sentiment de se laisser entraîner dans le gouffre en même temps que lui, parce que ça souffrance devait forcément être aussi la sienne. Elle était le problème, elle avait envie d'être la solution. Elle n'avait jamais eu à ce point peur de la perdre. Au point que ce fut un réel soulagement pour elle quand il la serra dans ses bras. Elle savait que rien ne devait être complètement résolu ou pardonné, mais c'était au moins la preuve que ses sentiments n'étaient pas le moins du monde éteints, qu'il n'avait pas l'intention de la quitter quoi qu'il en soit. Elle n'aurait vraiment pas supporté de le perdre. Alors qu'elle se trouvait au creux de ses bras, il lui demanda ce qu'il devait faire. Si elle se sentait touchée par la confiance qu'il plaçait en elle, elle avait peur de souffler sur des braises pas entièrement éteinte en répondant sincèrement à ses conseils. Et en même temps, elle se devait d'être sincère, elle lui devait bien ça.

-Ce n'est pas à moi de prendre cette décision à ta place...
répondit-elle, qui le pensait sincèrement, même si elle savait pertinemment ce qu'elle préférait, elle ne voulait pas endosser cette responsabilité. À vrai dire, et même si c'était cruel, pour Aaron, elle serait bel et bien prête à sacrifier Penny, quand bien même elle l'avait prise en sympathie, quand bien même Penny ne mériterait vraiment pas cela. Tu condamnerais à mort quelqu'un qui t'as sauvé la vie, toi ? demanda-t-elle ensuite, lui laissant, de fait, entendre très clairement quel était son point de vue. Éponine serra fermement sa main dans celle de son interlocuteur avant de reprendre la parole, avec autant de sincérité que possible, tout simplement parce qu'elle pensait chacun des mots qu'elle prononçait, vraiment, si terrible puissent-ils être. Quel que soit ton choix, je te soutiens, je suis avec toi.

C'était sa décision, il était évident que c'était sa décision, elle était prête à beaucoup pour lui, sans doute à trop, même, une fois encore, elle se voyait prête à tout uniquement pour ne pas le perdre.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Jeu 14 Juil - 18:25

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Aaron demandait à Eponine ce qu’il devait faire, mais au fond, il connaissait déjà plus ou moins la réponse de sa petite-amie. Et il savait parfaitement ce qu’il avait envie de faire de son côté, ce qu’il devait et avait normalement envie de faire. Aaron n’était pas du genre à apprécier les conseils, encore moins les ordres, mais pour le coup, il avait vraiment envie d’entendre sa petite-amie lui répondre. Qu’est-ce qu’il devait faire ? Il savait ce que son père lui répondrait, il savait ce que son frère attendait de lui. Il se doutait de ce qu’Eponine avait envie qu’il fasse au fond d’elle, parce qu’elle était au courant de la nature de la créature de son frère avant qu’il ne passe le pas de la porte là. Parce qu’elle avait protégé le secret de cette fille, pour une bonne raison même si Aaron avait encore du mal à digérer le fait qu’elle lui avait mentit. Le jeune homme était complètement perdu, il n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire et il avait vraiment besoin de l’avis de sa petite-amie. Eponine lui affirma qu’elle n’avait pas à prendre de décision à sa place, ce qu’elle avait parfaitement raison sans doute. Mais en même temps, ça avait un côté bien plus facile de se contenter d’écouter quelqu’un, de suivre ce qu’on nous disait. Même si Aaron n’avait pas pour habitude d’aimer ça. Elle lui fit alors comprendre qu’elle ne pouvait pas condamner la créature de son frère, ce qu’il avait évidemment pensé. Parce qu’elle lui avait sauvé la vie et qu’Eponine était comme ça en réalité, elle n’avait rien contre les créatures même si elle acceptait ce qu’il était. Même si elle acceptait plus encore.

Aaron savait que sa petite-amie était prête à faire des sacrifices pour lui, ils en avaient déjà parlé, comme vivre avec lui dans la demeure des Hellsing, un jour, quand ils seraient prêts. Mais il ne s’attendait quand même pas à l’entendre lui dire, après qu’elle ait fermement attrapé sa main, qu’elle le soutiendrait quel que serait son choix. Elle était prête à le suivre, à le soutenir, même s’il prenait la décision de tuer celle que son frère aimait, celle qui lui avait sauvé la vie, juste pour lui. Il ne savait vraiment pas ce qu’il avait fait pour la mériter…

« Tu condamnerais à mort quelqu’un qui m’a sauvé la vie ? »

Dit-il plus pour lui finalement que pour Eponine, en réponse à sa propre question. Eponine ne pouvait pas désirer la mort de la copine de son frère, parce qu’elle lui avait sauvé la vie. Mais Aaron n’était pas plus en position de la condamner à mort non plus normalement, parce qu’elle avait sauvé la vie de la fille qu’il aimait. Sans elle, Aaron aurait pleuré la mort de sa petite-amie, alors qu’il était occupé à ce moment-là à pourchasser Hardwick. Même si toute cette situation, c’était bien à cause de cette fille. Sans elle, son frère ne serait pas loin de sa famille, sans elle il ne se retrouverait pas partagé entre son devoir et ses sentiments. Comment pouvait-il faire du sentiment pour une créature sérieux ? Il n’en revenait pas d’arriver à ce stade…

« Je sais pas ce que je dois choisir… Il me faut du temps. »
C’était encore le mieux sans doute, il devait prendre le temps de réfléchir vraiment à la situation. Même si le fait qu’il réfléchisse en disait long sur sa faiblesse. « Je ne dois pas croiser mon père, il ne faut pas qu’il l’apprenne… » Parce qu’il avait besoin de temps pour réfléchir. Donc, indirectement, il allait couvrir la créature de son frère…
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Jeu 14 Juil - 18:47


Notre Terre est si petite...
À

la question que son petit ami lui retourna, Eponine répondit en faisant non de la tête. Si elle devait à quelqu'un de pouvoir encore passer du temps en compagnie du jeune homme, elle serait bien incapable de le ou la supprimer. Elle l'aimait trop pour cela. Et plus sûrement encore, si le jeune homme devait lui demander de laisser la vie sauve à cette personne, elle le ferait sans hésiter. Mais est-ce que ce pouvait vraiment être comparable ? Elle ne le pensait pas, non. Eponine avait déjà haï certaines personnes, mais absolument pas au point de vouloir leur mort, loin s'en faut, elle ne pouvait donc véritablement concevoir les tourments intérieurs d'Aaron. Il avait pour habitude de tuer des gens (chose à laquelle elle faisait de son mieux pour ne pas trop penser), ce n'était pas son cas. Un jour, qui sait, elle arriverait peut-être à bel et bien mettre ses sentiments de côté pour devenir la chasseuse que les Hellsing voudraient qu'elle devienne. En attendant, elle ne serait pas capable de l'aider davantage. C'était son choix, elle le lui avait dit et elle ne reviendrait pas là-dessus. Ce ne devait pas être simple à entendre, mais c'était un fait. C'était son choix, sa responsabilité, à lui d'agir en son âme et conscience, même si ce devait être l'une des décisions les plus complexes qu'il aurait à prendre au cours de sa vie. Il finit par conclure qu'il avait besoin de temps. Eponine s'en sentit soulagée. Cela ne signifiait pas qu'il allait sauver la peau de Penny, mais ça leur laissait, à elle et à Andrew, un peu de répit, et même si la jeune femme avait promis de respecter le choix de son interlocuteur, elle ne pouvait que reconnaître que ça la rassurait. Et pendant ce temps, elle aurait aussi l'assurance que William Hellsing ne serait au courant de rien, et ça c'était une bonne chose. Parce que lui ne se poserait pas de question. Elle ne le connaissait que de réputation, mais elle était convaincue qu'il ne ferait pas dans la demi-mesure. Il pourrait même être dangereux pour Andrew.

-Tu peux rester aussi longtemps que tu veux ici, tu sais,
dit-elle en serrant les mains d'Aaron dans les siennes, li laissant ainsi l'opportunité d'y réfléchir autant qu'il le souhaiterait.

C'est vrai, il était venu pour elle, au début, pour la soutenir, mais il semblait évident que, d'eux deux, à présent, c'était lui qui avait besoin de soutien. Sa maison pouvait bien être sa maison aussi longtemps qu'il le souhaiterait, le temps de mettre ses idées au clair et de prendre les décisions qu'il voudrait. Certes, le patriarche des Hellsing risquerait fort de s'impatienter et de venir le chercher ici de lui-même, mais tant que ce n'était pas le cas, ce n'était pas une mauvaise chose qu'il reste auprès d'elle.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Mer 24 Aoû - 22:24

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Aaron avait besoin de temps, c’était plus qu’évident. Il se sentait complètement perdu en cet instant précis, il ne savait pas ce qu’il devait faire. Et c’était d’ailleurs une première pour lui de douter à ce point de ses valeurs. Le jeune homme considérait toujours que les créatures devaient mourir, qu’il devait les tuer même. Mais en même temps, cette créature précisément c’était vraiment compliqué. Cela aurait été bien plus simple si le jeune homme n’avait aucune raison de l’épargner, si elle n’avait pas pris la peine de sauver la vie d’Eponine et qu’elle n’avait pas détourné son frère du droit chemin. Aaron ne savait donc vraiment pas ce qu’il devait faire et puisqu’il considérait qu’il avait besoin de temps pour prendre une décision, c’était évident qu’il ne devait pas croiser la route de William Hellsing. Et forcément, Aaron ne put qu’apprécier d’entendre sa petite-amie lui affirmer qu’il pouvait rester autant qu’il le voulait. A la base, le jeune homme avait décidé de venir s’installer un peu chez la jeune femme, c’était pour l’aider à surmonter l’histoire de sa famille, le fait qu’elle était adoptée et qu’elle avait une autre famille sans le savoir autrefois. Mais maintenant, Aaron avait bien envie de rester rien que pour lui-même. Ça lui faisait du bien de savoir qu’il pouvait compter sur elle, qu’ils pouvaient vraiment former une bonne équipe. Le jeune homme adressa un léger sourire à sa petite-amie.

« J’ai vraiment de la chance de t’avoir. »

Lui dit-il dans un souffle, pensant évidemment ce qu’il disait. Même si, bien sûr, le jeune homme ne pouvait pas affirmer qu’il aurait préféré qu’elle lui parle directement de la petite amie de son frère, mais il avait quand même énormément de chance de l’avoir. Parce qu’il pouvait compter sur elle en toute circonstance et que par moment, il se disait qu’il ne lui rendait pas autant la pareille qu’il le faudrait. En cet instant, le jeune chasseur aimerait vraiment pouvoir revenir en arrière pour ne pas connaître tout ça, pour ne pas savoir dans quelle position son aîné s’était mis.

« Si mon père découvre que nous étions au courant… on risque de le payer cher. »

Dit-il alors, réfléchissant toujours à la situation et au cas où William Hellsing allait apprendre la vérité. Si l’homme découvrait que son cadet avait caché la vérité, qu’il avait couvert Andrew (puisque c’était ce qu’il faisait pour le moment), avec l’aide d’Eponine, il n’allait pas du tout apprécier. Le jeune homme avait l’habitude que son père n’apprécie pas quelque chose venant de lui (c’était à se demander en fait s’il appréciait quoi que ce soit), mais il ne savait pas s’il allait parvenir à assumer cette situation. Autant dire, qu’il ne fallait vraiment pas que le patriarche de la famille découvrir la vérité pour le moment. Et si Aaron décidait de s’occuper de Penny, il valait sans doute mieux qu’il le fasse lui-même aussi. Au moins, Andrew allait avoir plus de chance de s’en sortir.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Jeu 25 Aoû - 17:55


Notre Terre est si petite...
E

ponine afficha un léger sourire quand Aaron affirma qu'il avait de la chance de l'avoir. Elle n'en était vraiment pas convaincue (déjà, sans elle, il se serait sans doute évité de sacrés nœuds au cerveau concernant Penny, il l'aurait tuée un point c'est tout), mais ça faisait plaisir de l'entendre, surtout après avoir craint qu'il lui en veuille à mort pour lui avoir dissimulé la vérité au sujet de la relation de son frère. Elle avait la ferme intention de se rattraper à ce sujet, d'une manière ou d'une autre, de lui prouver qu'elle serait toujours présente pour lui et qu'elle avait à cœur avant tout de le soutenir. Ce semblait suffisamment efficace pour qu'elle prenne ses propos en considérations et lui en soit reconnaissant. Bien sûr, qu'il était était le bienvenu chez elle autant qu'il le voulait... d'ailleurs, elle n'était pas vraiment pressée de le voir partir, à vrai dire, au-delà de leurs problèmes respectifs. Elle s'était habituée à sa présence chez elle, et toute solitaire qu'elle se pensait être, sa maison lui semblerait bien vide quand il retournerait auprès des Hellsing (ce qu'il devrait faire à un moment ou à un autre). Oui, elle le soutiendrait dans toutes ses décisions, même celles qu'elle appréhendait le plus, tout simplement parce qu'elle l'aimait et avait trop peur de le faire. Oui, elle était capable (ou se sentait capable en tous cas) de sacrifier Penny au profit de sa relation. C'était totalement honteux, c'était parfaitement injuste... mais c'était comme ça. Cette histoire éprouvait les limites de leur histoire. Et Eponine ne voulait pas qu'il y ait de limites, voilà tout.

La jeune femme sentit son sourire disparaître quand son interlocuteur ajouta que si son interlocuteur devait découvrir ce qui se tramait, ils le paieraient cher. Andrew pour l'affront fait à sa famille, eux pour avoir fait de la rétention d'informations. Non, dans l'idéal, mieux valait qu'il n'en sache rien... même si ce risquait de devenir difficile à cacher, au bout d'un moment. D'autant que, si Aaron décidait d'épargner Penny (et Eponine espérait de tout cœur qu'il l'épargnerait), il ne pourrait pas fuir le patriarche des Hellsing éternellement. Lui resterait seulement alors l'option de tout nier en bloc, mais nul doute que tout ceci ne promettait pas d'être simple. Éponine voyait bien que la situation travaillait très sincèrement le jeune homme. Elle aurait voulu connaître la formule magique pour apaiser tous ses mots. Mais il fallait sûrement se rendre à l'évidence : cette formule n'existait tout simplement pas. Et cette situation n'était sans doute pas de celles dont tout les protagonistes pouvaient espérer ressortir indemnes. Avec un peu de chance...

-Il n'est pas obligé de savoir... On peut peut-être... résoudre tout ça sans qu'il découvre quoi que ce soit.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Mer 19 Oct - 23:33

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Aaron voulait bien accorder un peu de temps à son frère. Il lui avait promis qu’il ne dirait rien à leur père, avant que ce dernier ne le fasse. Il voulait bien prendre le temps de réfléchir au sort qu’il devait accorder à la créature qui sortait avec son frère. Pour la simple et bonne raison que sa petite-amie le lui demandait, parce que la fée avait sauvé la vie d’Eponine. Cependant, si jamais William Hellsing découvrait l’implication d’Aaron dans l’affaire de son frère, ils allaient vraiment payer cher. Autant l’un que l’autre d’ailleurs. Le patriarche n’allait pas apprécier que son cadet couvre les agissements de son aîné et il n’allait pas manquer de le lui faire payer. Mais Eponine avait raison, peut-être qu’ils pouvaient arriver à ne pas se faire découvrir. Peut-être que William Hellsing n’allait pas le savoir. Parce que même s’il découvrait pour la fée d’Andrew – ce qui allait forcément arriver, ils n’allaient pas pouvoir se cacher éternellement et si le jeune homme l’avait découvert, leur père allait le découvrir aussi – il n’était pas forcé de découvrir l’implication d’Aaron et Eponine dedans. Et le jeune homme espérait que son frère n’allait pas le faire tomber avec lui, puisqu’il prenait quand même la peine de le couvrir. Et peut-être de protéger sa copine en même temps, même s’il ne parvenait pas à se dire les choses comme ça pour l’heure.

« Tu as raison. » Dit-il alors, dans un léger sourire. Il avait envie de croire qu’ils pouvaient s’en sortir dans tous les cas, qu’ils pouvaient tout arranger sans que son père ne soit au courant. Il avait envie de croire aux propos d’Eponine. Il avait simplement envie de profiter de son soutien. Il était évident que le jeune Hellsing se prenait sans doute trop la tête avec cette histoire, mais tout était très compliqué avec sa famille depuis toujours. Dans l’idéal, il fallait que tout soit réglé sans que William Hellsing n’apprenne quelque chose. Malheureusement, le jeune homme avait appris à ne pas se contenter de l’idéal. « Dans tous les cas, s’il doit découvrir quelque chose, il est hors de question qu’il sache que tu es impliquée dedans. »

Elle l’était forcément, parce qu’Aaron hésitait à tuer la créature d’Andrew pour elle, puisque la fée lui avait sauvé la vie. Mais William Hellsing n’avait pas à le savoir. Si le patriarche Hellsing avait quelque chose à reprocher à son cadet, Aaron assumerait ses torts. Ce n’était pas comme si l’homme n’avait jamais rien eu à reprocher à son fils après tout. Si Andrew passait pour le fils idéal (ce qui s’avérait ne plus être le cas maintenant), Aaron était plus le vilain petit canard. Du moins, c’était une impression qu’il avait depuis toujours, même s’ils se faisaient des idées en grande partie. Mais Aaron tenait à ce que l’image que son père puisse avoir d’Eponine ne change pas, qu’ils ne commencent pas à mal la considérer avant même de l’avoir rencontré. C’était important qu’elle soit bien vue par le patriarche.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Jeu 20 Oct - 17:11


Notre Terre est si petite...
E

ponine avait craint que sa réponse qui se voulait optimiste (même si d'ordinaire, elle était bien loin de l'être, en fait, optimiste) ne soit pas du goût de Aaron, qu'il n'estime pas possible que son père ne soit pas, finalement, au courant de ce secret, et surtout du fait qu'ils l'avaient gardé. Elle voulait croire qu'ils pourraient à la fois protéger ce secret et ne pas être découverts. C'était sans doute idyllique, mais elle avait besoin de s'accrocher à cette idée, et elle aimait avoir l'aval de son petit ami à ce sujet. Dans une situation à ce point critique, ça lui faisait plaisir de savoir que son interlocuteur pensait quand même que la situation n'était pas entièrement inextricable. Même s'il fallait rester lucide quand même. Quelle que soit l'issue de cette histoire, il y en aurait forcément au moins un pour ne pas en sortir indemne. Andrew ? Penny ? Aaron ? Son père ? Elle ? Peut-être eux tous en même temps, allez savoir. Eponine n'aimait pas l'attitude de ceux qui se voilaient la face, mais elle voulait croire tout de même que le plus sûr, pour eux, était d'envisager qu'il puisse y avoir une issue heureuse, à tout ça. Sinon... Sinon, elle ne savait pas, mais elle ne voulait vraiment pas savoir, en réalité. Surtout pas. Ils y arriveraient. Elle se sentait capable de beaucoup, depuis qu'elle était avec Aaron. De beaucoup plus que ce dont elle s'était imaginée capable de prime abord. Alors cette épreuve, plus imposante que toutes les autres, elle se sentait capable de la franchir... D'aider le jeune homme à la franchir, surtout. En fait, c'était simple : il n'y avait rien qu'elle ne se sente capable de faire par amour pour lui.

-Ça ne me dérange pas, tu sais, de prendre la responsabilité de tout ça, si ton père doit découvrir la vérité.
Elle esquissa un léger sourire. J'ai envie de lui plaire, c'est sûr mais... je préfère qu'il me déteste plutôt que de te voir perdre son estime.

Elle savait bien que ce n'était pas si simple, que selon la manière dont il apprendrait la vérité, ni l'un ni l'autre ne pourraient se dissimuler derrière de fausses excuses. Mais Eponine assumait sa part de responsabilité. Elle ne voulait pas être à l'origine d'une fracture définitive entre Aaron et son père. Il pouvait bien dire ce qu'il voulait, Ponine savait pertinemment que l'opinion de William Hellsing avait une très grande importance pour lui. Elle ne voulait pas contribuer à tout gâcher par lâcheté. Enfin, pour l'heure, ils ne savaient vraiment pas du tout ce qui allait advenir. C'était ça, l'un des problèmes majeurs liés à leur situation. Ils étaient tous les deux en train de faire des suppositions, mais ils faisaient face à la plus totale des incertitudes. Ils n'avaient pas la moindre idée de ce qui les attendait réellement.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Dim 22 Jan - 12:57

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Si William Hellsing devait apprendre quelque chose – et il était d’avis à Aaron qu’il allait sans doute apprendre les évènements un jour ou l’autre, en même temps Andrew ne pouvait pas entièrement se cacher – le jeune homme préférait largement prendre toute la responsabilité sur son dos et ne pas impliquer Eponine. Parce qu’il n’avait aucune envie que son père déverse sa déception sur sa petite amie. Quand Eponine affirma que ça ne la dérangeait pas de prendre toute la responsabilité sur elle si jamais son père devait le découvrir, Aaron appréciait ce qu’elle disait, mais il ne pouvait évidemment pas l’accepter. Ce n’était pas si simple. Ce n’était pas comme si Eponine pouvait dire avoir merdé et espérer que ça allait passer. Même si cela lui permettait de ne pas perdre (le peu, parce que franchement, fallait pas se leurrer non plus… du moins Aaron pensait ne pas se leurrer en pensant que son père n’avait pas beaucoup d’estime pour lui de base) d’estime de son paternel, Aaron n’avait aucune envie qu’elle prenne ce risque.

« Ce n’est pas qu’une question de lui plaire ou non… »

Dit-il simplement, en réponse à sa petite amie. William Hellsing pouvait très bien prendre en grippe sa petite amie et le jeune homme ne voulait même pas imaginer ce qu’il le forcerait à faire. Il allait forcément lui demander de ne pas la fréquenter parce qu’elle n’était pas digne de la famille, qu’elle protégeait une créature et donc qu’elle ne pouvait pas entrer chez les chasseurs, qu’elle ne pouvait pas avoir une relation avec lui. Autant dire qu’elle se retrouverait dans la même position que la copine de son frère (franchement, il n’arrangeait vraiment rien lui). Et forcément, Aaron savait qu’il se confronterait à son père, parce qu’il n’abandonnerait jamais Eponine. Cette fille, c’était la seule personne qu’il était vraiment capable d’aimer en dehors des membres de sa famille et il ne prenait pas la peine de leur montrer. Alors il ne l’abandonnerait pas et… Aaron n’osait même pas imaginer ce qui se passerait avec son père. Perdre son estime, ce n’était rien à côté.

« De toute façon, on ne peut pas savoir pour le moment… » Tout comme le jeune homme ne savait pas ce qu’il allait faire pour Andrew. S’il acceptait de laisser un peu de temps, de ne pas réfléchir à tout cela, ça ne changeait rien au fait qu’il ne pouvait pas supporter la petite amie de son frère. Andrew faisait n’importe quoi en sortant avec une créature. « On verra comment ça se passe. »

Conclut-il finalement, dans un soupir. Il aurait vraiment aimé sur son ainé ne fasse pas cette connerie, qu’il ne le mette pas dans une telle position. Parce qu’il ne pouvait pas nier qu’il tenait énormément à son frère et qu’il aurait juste aimé que tout soit comme avant. Mais rien ne sera plus jamais comme avant, il l’avait déçu. Aaron ne savait plus du tout quoi penser de tout ça.
Code by Gwenn


Spoiler:
 

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Dim 22 Jan - 16:31


Notre Terre est si petite...
E

ponine savait, bien sûr, que l'affaire était plus complexe que ce que laissaient entendre les propos qu'elle avait tenus précédemment. Si elle prenait sur elle la responsabilité de ce qu'ils venaient de découvrir, elle serait aussi malvenue au sein de la famille Hellsing que Penny elle-même (à la différence que, toute humaine qu'elle était, on lui laisserait sans doute la vie sauve quand même). Ponine n'avait pas envie d'en arriver là. Si elle tenait à plaire à William Hellsing, ce n'était pas juste parce qu'on veut toujours faire la meilleure impression à ses beaux-parents, loin s'en faut, même s'il y avait un peu de ça, c'était surtout qu'elle savait que si elle n'était pas acceptée de la famille Hellsing, avec tout ce que cette dernière avait de singulière, cela poserait un réel problème à Aaron. Ce dernier était très attaché aux fondamentaux de sa famille, et elle ne pensait pas qu'il soit capable, à l'instar de son grand frère, de tout délaisser pour elle... et quand bien même ce serait le cas, elle ne le laisserait pas faire, elle était convaincue que ça le rendrait bien trop malheureux. La jeune femme se sentait capable de tous les efforts possibles pour faire partie de cette famille (comme renoncer à son vœu encore enfoui de devenir une créature un jour, ou accepter un fardeau qui allait à l'encontre de ses convictions), mais si elle devait être rejetée par elle... elle le ferait pour que Aaron ne le soit pas. Ce qu'elle pensait lire en filigrane dans les propos du jeune homme, néanmoins, c'était que ce dernier ne se verrait pas prêt à la sacrifier pour son honneur et sa famille. Elle surinterprétait peut-être, mais elle devait bien reconnaître que c'était tout de même très agréable à entendre.

Enfin, de toute façon, il ne servait effectivement à rien de faire des plans sur la comète. Pour le moment, ils n'y étaient pas du tout, impossible pour eux de savoir ce qu'il allait advenir dans le futur. Quand ils seraient en situation, les décisions se prendraient sans doute d'elles-mêmes, après tout, et il était peu probable, à ce moment-là, qu'ils aient réellement le choix. Ils devraient faire avec la situation. Quoi qu'il en soit, ils feraient face à la situation ensemble, Eponine ne laisserait pas Aaron endosser toute la responsabilité de ce qui arriverait. De toute évidence, elle avait son rôle à jouer dans cette histoire, et elle craignait fort que ce rôle soit au désavantage de son petit ami, malgré tout l'amour qu'elle lui portait. Quoi qu'il en soit, en effet, pour le moment, ils ne pouvaient rien faire. Ils étaient prisonniers des circonstances, tous les deux. Et ils n'avaient d'autre choix que de faire avec, à présent.

-On verra, oui,
dit-elle dans un léger soupir. Dans tous les cas, ajouta-t-elle en plantant son regard dans le sien, je veux que tu saches que tu pourras compter sur moi quoi qu'il arrive. Même si elle n'avait pas toujours été à la hauteur. Elle déposa ses lèvres sur les siennes. Je t'aime.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Mar 14 Mar - 23:02

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Cela ne servait absolument à rien qu’ils prévoient des plans sur la comète, c’était évident. Aaron avait tendance à trop réfléchir sans doute, mais en même temps ça ne servait à rien qu’il le fasse maintenant. William Hellsing n’était pas encore au courant de la situation concernant son frère, rien ne disait à Aaron qu’il allait le savoir rapidement. Peut-être qu’ils allaient avoir le temps de voir venir, en tout cas ça ne servait absolument à rien de se prendre la tête tout de suite. Ils verraient bien donc. En attendant, Aaron savait que de son côté, il n’allait pas pouvoir s’empêcher de réfléchir à tout cela, de se prendre la tête même d’ailleurs. Il se doutait que ça allait être le cas, parce qu’il se connaissait et qu’en cet instant précis, il en voulait sincèrement à Andrew de sortir avec une créature. A cause de cela, ils se trouvaient tous les deux dans une position délicate. Autant lui, qu’Eponine après tout. La jeune femme était au courant de cette histoire, elle soutenait même en quelque sorte la fée de son frère parce qu’elle lui avait sauvé (ce qui rendait Aaron encore pire s’il ne décidait pas de la soutenir de son côté…). Ils verraient bien en tout cas, pour le moment le jeune homme n’avait pas envie de trop prévoir les choses, parce qu’il n’avait aucune idée de comment les choses allaient se passer. Mais une chose était sûre pour le jeune homme, Eponine n’allait pas payer les conséquences des actes de son frère. Il était hors de question qu’Aaron laisse son père trouver une raison de ne pas apprécier sa petite amie, de ne pas la considérer digne de lui. Parce qu’il n’était pas question pour lui de ne pas être avec la jeune femme. Même s’il ne se sentait pas capable, pour autant, comme son frère de tout abandonner dans leurs valeurs non plus. Ce qu’il faisait lui, Andrew, il trahissait clairement la famille.

Aaron afficha un léger sourire quand sa petite amie lui affirma que dans tous les cas il allait pouvoir compter sur lui. Le jeune homme aurait bien aimé qu’elle lui parle de la situation de son frère avant qu’il ne le découvre lui-même, mais il ne lui en voulait plus. En même temps, il ne voyait pas comment lui en vouloir sérieusement, il comprenait que c’était compliqué. Et dans tous les cas, le jeune homme avait bien trop besoin de sa petite amie.

« Je t’aime aussi. » Dit-il dans un souffle, avant de venir serrer Eponine dans ses bras. C’était incroyable comme les contacts physiques avec sa petite amie étaient si faciles, si évident, alors que ça ne l’était pas autrement. Mais avec la jeune femme, c’était tout simplement vital. Et en cet instant précis, Aaron ne pouvait qu’appréciait que sa petite amie soit à ses côtés, il ne savait pas du tout ce qu’il ferait sans elle. En cet instant, il avait juste besoin d’elle, c’était son pilier, alors qu’il avait un peu le sentiment que tout changeait autour de lui.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 672

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Mer 15 Mar - 18:49


Notre Terre est si petite...
Ç

a lui faisait du bien, beaucoup de bien que de l'entendre lui dire qu'il l'aimait, que de le sentir tout contre elle. Elle s'en voulait de lui avoir caché la vérité (même si, au fond, elle aurait sans doute refait la même chose si c'était à refaire, tant elle se voyait incapable de condamner Penny de son plein gré après tout ce qu'elle avait fait pour elle), elle avait peur qu'il lui en veuille terriblement, et elle appréciait qu'il privilégie leurs relations à tout le reste, qu'il accepte de compter sur elle, de prendre appui sur elle. Elle ne savait pas si elle serait à la hauteur, mais elle voulait être un pilier pour lui, elle voulait l'aider à passer cette épreuve, quelles que puissent être ses décisions. La jeune femme avait besoin de lui, et elle voulait non pas qu'il ait besoin d'elle, mais qu'il sache qu'il pouvait compter sur elle quoi qu'il puisse arriver. Et elle avait le sentiment qu'il l'avait compris, ce qui ne manquait pas de la rassurer. La jeune femme resserra plus fermement leur étreinte, ferma les yeux quelques instants et profita simplement de ce contact. C'est fou, tout le réconfort qui pouvait naître d'un simple contact physique. Elle n'aurait jamais imaginé qu'une simple étreinte puisse lui faire autant de bien. Et c'était le cas, pourtant. Elle ne saurait plus jamais se passer de ces gestes d'affection qui avaient fini par leur devenir si naturels. Ils ne suffiraient clairement pas à tout résoudre. Les ennuis n'auraient pas disparu une fois dessérée leur étreinte, mais elle avait le sentiment qu'ils s'insufflaient l'un à l'autre un sincère courage, puisqu'ils étaient ensemble, puisqu'ils se soutenaient l'un l'autre, ils s'en sortiraient forcément, comment et à quel prix, va savoir. Mais au moins, leurs sentiments résistaient à tout, absolument tout.

-Qu'est-ce que tu as envie de faire ? On a bien mérité de se changer les idées, non ?
demanda-t-elle alors, se détachant légèrement de ses bras, mais pas trop tout de même, dans l'unique but de le regarder dans les yeux tandis qu'elle lui parlait.

Aaron venait de vivre un moment pour le moins éprouvant, il avait bien mérité de se vider l'esprit (si c'était vraiment possible, ce dont Eponine doutait tout de même), si elle pouvait, par n'importe quel moyen, l'aider à se sentir mieux, même si ce n'était que quelque temps, alors il ne faisait aucun doute qu'elle le ferait. La jeune femme se sentait désemparée face à la détresse de son petit ami. Elle sentait que ses attentions, sa présence, son soutien lui faisaient réellement du bien, mais elle avait le sentiment que c'était trop peu. Elle était véritablement capable de tout pour lui et elle avait envie qu'il le sache, qu'il le comprenne, qu'il n'en doute pas une seule seconde.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 683

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   Jeu 11 Mai - 13:23

Eponine & Aaron
Notre Terre est si petite...
Avant Eponine, Aaron n’aurait vraiment pas cru que la présence d’une autre personne serait capable de lui faire du bien. Il pensait au contraire qu’il n’avait besoin de personne, qu’il était bien mieux tout seul dans son coin. Et maintenant, il ne pouvait que se rendre compte que ça avait de l’importance, que la présence de sa petite amie lui faisait sérieusement du bien. La jeune femme était là pour lui (et même si elle lui avait caché la vérité sur la fée de son frère, il ne parvenait même pas à lui en vouloir) et ça lui permettait un peu de relativiser ce qui se passait avec son aîné. En d’autre circonstance, Aaron se serait contenté de s’enfermer dans sa chambre, de ruminer ce qu’il venait d’apprendre, mais maintenant il avait le sentiment de pouvoir juste penser un peu à autre chose, se soulager un peu en présence d’Eponine. La jeune femme lui faisait vraiment du bien, ce qu’il n’aurait pas cru possible avant elle. Il s’en rendait encore plus compte maintenant, il comprenait bien qu’il avait besoin d’elle, plus que besoin d’elle-même. Comme quoi, il pouvait aimer, être aimer et adorer ça aussi. Le simple fait de la prendre dans ses bras, de l’entendre lui dire qu’elle serait toujours là pour lui, qu’elle l’aimait, lui répondre qu’il l’aimait aussi, ça le soulageait énormément. Ça n’allait pas tout arranger non plus, Aaron avait bien conscience du fait que les ennuis allaient rapidement revenir à la charge, qu’il n’allait pas juste pouvoir les mettre de côté. Mais pour le moment, il n’avait aucune envie d’y penser.

« Je trouve aussi. » Dit-il dans un fin sourire quand Eponine lui demanda ce qu’il avait envie de faire, en plongeant son regard dans le sien. Aaron ne détourna pas les yeux, plongeant à son tour son regard dans le sien. « Mais là je n’ai envie de rien faire. » Pour une fois, il avait juste envie de ne rien faire du tout, du moins rien de spécial. « Juste… d’être avec toi. »

Le jeune homme déposa ses lèvres sur celles de sa petite amie. Encore une fois, il n’aurait pas cru que la jeune femme puisse avoir une telle importance dans sa vie, qu’elle puisse lui faire tant de bien. Et pourtant, en cet instant précis le chasseur avait envie de croire que la situation pouvait quand même s’arranger un peu, que ce n’était pas si grave que ça. Il ne le penserait pas pendant longtemps, il en avait bien conscience, mais au moins il le pensait maintenant. Pour le moment, il ouvrait une parenthèse et se contentait de profiter de la présence de sa petite amie. De ses étreintes, de ses baisers, de toutes ces choses dont il n’avait pas cru pouvoir apprécier autrefois. Parce qu’il pensait qu’il n’avait pas besoin des autres, qu’il n’avait pas besoin de la présence humaine. Et maintenant, il savait qu’il serait bien incapable de s’en passer, qu’il avait besoin d’Eponine plus que n’importe qui.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Notre Terre est si petite... (Eponine <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre Terre est si petite... (Eponine <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un nouvel emblème pour notre terre [PV]
» ENSEMBLE POUR NOTRE TERRE
» NOTRE TERRE EST SI BELLE........POURQUOI L'ABIMER
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» Jamais mon coeur ne cessera de t'aimer... PV Petite Patte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Eponine Hayes-