Partagez | 
 

 Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mar 31 Mai - 17:05

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Comme Gwenn vivait officiellement chez Arthur le temps qu'elle parvienne à gérer complètement sa dépendance, elle avait décidé d'aller trouver Jane pour le lui dire, qu'elle ne s'inquiète pas de ne pas la trouver chez elle. Ça n'avait pas vraiment évident, mais la jeune femme avait réussi à croiser sa meilleure amie et elle avait pu la prévenir. A ce moment-là, Jane lui avait affirmé qu'elle viendrait la voir, pour lui parler de quelque chose de très important. Ces derniers temps, la lycane se rendait bien compte qu'il y avait énormément de chamboulement dans la vie de sa meilleure amie. Il y avait eu tellement de chose qui s'était passée. Entre la séparation avec Leopold (qui n'était donc pas son mari officiel, il fallait vraiment parvenir à la suivre), la séparation avec Baker et la potion qu'elle avait bu, Gwenn ne savait pas vraiment à quoi elle devait s'attendre. Mais quelque chose l'avait frappé quand elle l'avait vu, elle semblait plus... sereine. Gwenn ne saurait vraiment pas dire pour quelle raison, mais elle espérait que cette fois ci, sa meilleure amie allait avoir une bonne nouvelle à lui annoncer.

La jeune femme avait donc attendu simplement qu'elle lui rende visite. On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle sortait beaucoup de chez Arthur depuis qu'elle s'y était installée, elle essayait le plus possible de se tenir éloigné des tentations. Hors dans la rue, la place du marché, il y en avait énormément. Il suffisait qu'elle croise la taverne pour sentit sa gorge se serrer et une soif énorme la prendre. Ce n'était vraiment pas évident, mais elle faisait du mieux qu'elle pouvait pour s'en sortir. Heureusement qu'elle pouvait compter sur Arthur. Il était vraiment au petit soin avec elle. Il faisait le marché pour eux deux, il avait retiré toutes les bouteilles d'alcool de la maison (il n'en buvait pas donc). Gwenn se rendait bien compte qu'elle avait de la chance de pouvoir compter sur lui pour s'en sortir, parce qu'elle avait vraiment besoin de beaucoup de soutien. Ce n'était pas évident pour elle, par moment, elle avait des crises et elle regrettait amèrement la décision qu'elle avait prise. Plus encore quand la pleine lune approchait, comme c'était le cas. La jeune femme craignait la prochaine lune qui aurait lieu dans quelques jours. Elle donnerait vraiment tout pour ne plus être un monstre, comme Jane en avait eu la possibilité (même si son truc à elle, c'était quand même bien différent). Et d'ailleurs, en parlant du loup, quelqu'un frappa à la porte. Arthur ne recevait jamais de visite, ça ne devait qu'être sa meilleure amie donc. Elle ouvrit la porte avec un sourire, parce qu'elle était contente à l'idée de pouvoir voir Jane un peu. Mais quand son regard se posa sur elle, il se posa aussi sur Baker qui l'accompagnait. D'accord... elle avait encore raté une information. Gwenn ne cacha rien de sa surprise en se décalant pour leur permettre d'entrer.

« Entrez. » Gwenn n'était jamais vraiment à l'aise en compagnie de Baker, parce qu'il avait quand même été clair avec elle sur le fait qu'il avait l'intention de la tuer parce qu'elle avait agressé – involontairement – sa soeur. « Je ne m'attendais pas à ce que tu viennes avec lui. »

Affirma-t-elle en tournant on regard vers Jane. Son affirmation avait plus des sous-entendu de questions, elle se demandait vraiment ce qu'il faisait là.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mar 31 Mai - 19:39


Le temps révèle toute chose.
I

nutile de le nier, Jane se sentait affreusement anxieuse. Et pour cause, si ça avait été déjà une épreuve pour elle de présenter Edward à ses parents, ce n'était rien à côté du fait de le "présenter" (bon, en fait ils se connaissaient déjà) à sa meilleure amie. C'est que, si elle pouvait se passer de la bénédiction des premiers (même si cette dernière comptait plus que ce qu'elle voulait bien admettre), elle tenait très clairement à l'assentiment de la seconde. Gwenn comptait énormément pour elle, personne ne l'avait mieux soutenue qu'elle, c'était la seule personne au monde qui ne se soit jamais détourné d'elle dans sa vie, et ce même en sachant d'elle le pire. Et elle risquait fort d'être terriblement surprise en la voyant débarquer avec son âme sœur, il faut dire que Jane ne lui avait épargné aucun détail de leur histoire (la pauvre), elle en connaissait toutes les étapes, et l'ancienne myrihande savait qu'il lui était parfois difficile de suivre et de tout comprendre. Mais là... Jane craignait fort de baisser dans l'estime de sa meilleure amie. Et pour cause, pour ce qui était d'être une girouette des plus faibles, elle battait des records. Gwenn l'avait vu pleurer toutes les larmes de son corps à cause de lu, elle avait dû la rassurer quand elle était la seule à pouvoir encore le faire, le tout pour que, semble-t-il, elle ne retienne pas la leçon et se précipite à nouveau dans les bras de l'homme qui la faisait tant souffrir. Elle n'y pouvait rien, c'était plus fort qu'elle. Et elle voulait croire que c'était aussi plus fort que lui. Bien évidemment, elle ne manqua pas d'exprimer sa surprise en les voyant débarquer à sa porte, et Jane lui adressa pour la peine un léger sourire en coin. Elle avait beau avoir tenté de réfléchir dignement à la manière de justifier la situation, elle n'avait finalement aucune idée de comment annoncer exactement ce qui se produisait, si ce n'est en exposant les faits tels qu'ils étaient, voilà tout.

-Je sais.
dit-elle tout d'abord, ce qui était complètement inutile. Edward et moi, on est ensemble, maintenant, c'est officiel.

Voilà, et Gwenn risquait fort d'avoir toutes les peines du monde à raccorder les wagons et à trouver de la logique dans tout cela. Mais en fait, il n'y en avait sans doute pas la moindre. Toutes ces histoires, toute leur histoire, c'était un constant ascenseur émotionnel. Mais Jane voulait croire qu'ils avaient atteint le sommet, à présent, et qu'il n'y avait plus la moindre raison pour qu'ils redescendent. Mais c'était sans doute oublier trop vite leur propension à toujours faire pire que ce qui avait déjà été fait. Jane guettait la réaction de sa meilleure amie, anxieuse, elle tenait vraiment à son approbation, tout comme elle espérait que Gwenn et Edward sauraient vaguement s'entendre, à la longue, mais elle en demandait sûrement trop.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1830

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Dim 26 Juin - 23:15

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Edward savait bien que c’était important pour Jane de que « présenter » officiellement à ses proches. Ils avaient été voir les parents de la jeune femme (dont le père, même si le jeune homme était au coutant qu’il n’était pas mort, il devait bien avouer qu’il avait quand même un peu de mal avec cette idée encore, mais ça viendrait), maintenant ils se rendaient à la rencontre de Gwenn. Le problème avec la lycane, c’était qu’ils avaient un passif un peu agressif. Edward avait simplement voulu tuer la créature pour venger sa sœur. Le jeune homme avait décidé de ne plus s’en prendre à elle, simplement parce que Jane le lui avait demandé et qu’elle tenait à elle.  Mais ce n’était pas pour autant qu’il avait envie de l’apprécier énormément, il faisait simplement cet effort pour la jeune femme. Cette lycane était importante pour Jane, alors il faisait cet effort. Jane avait plusieurs personnes à lui présenter, contrairement à lui. Il savait qu’il allait devoir faire cet exercice pendant un temps, le temps que tout le monde comprenne qu’ils étaient vraiment ensemble, officiellement et sérieusement. Et d’après ce qu’il avait compris, c’était Gwenn qui avait le plus suivit leurs péripéties. Autant dire qu’elle allait être surprise.

Et ça ne manqua pas. Même si Edward ne connaissait pas la meilleure amie de sa femme, il voyait bien qu’elle était surprise. En plus, elle ne manqua pas questionner, sans le faire directement, la raison de sa venue. Edward ne dit rien, se contentant de se tenir le plus correctement possible, un léger sourire sur le visage. Il avait vraiment envie de faire bonne impression, même s’il savait déjà que c’était mal partie avec la lycane. Jane annonça donc qu’ils étaient ensemble, officiellement. Gwenn ne dit rien pendant quelques secondes, se contentant de passer son regard de Jane à lui et de lui à Jane.

« D’accord. » Dit-elle dans un ton qui semblait un peu septique à Edward. « Donc je suppose que y’a plus rien avec la… sorcière ? »

Edward se contenta d’un signe de la tête pour confirmer que c’était bien le cas – s’ils pouvaient arrêter de tous parler de Perséphone, ça l’arrangerait – se demandant quel était le mot que la jeune femme avait évité de prononcer avant « sorcière ». Il valait mieux qu’il ne le sache pas. L’important, c’était que la lycane comprenne que c’était vraiment officiel, que lui et Jane étaient ensemble. Et qu’elle parvienne à l’accepter, même si Edward comprendrait que ça ne soit pas vraiment évident. Gwenn s’éloigna alors pour aller ouvrir des placards, elle en ouvrit plusieurs avant de trouver ce qu’elle chercher, et déposer des verres sur la table ainsi qu’une carafe d’eau. Edward voulait croire que c’était bon signe, puisqu’elle venait de poser trois verres.

« Et donc, c’est quoi la suite du programme ? » Demanda-t-elle en tournant expressément son regard sur Jane. Edward laissait sans souci sa femme répondre à sa meilleure amie, qu’elle gère la manière dont elle voulait lui apprendre la suite.
Code by Gwenn

_________________


Dernière édition par Edward Baker le Sam 16 Juil - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Dim 26 Juin - 23:41


Le temps révèle toute chose.
L

e temps de silence qui s'écoula avant que Gwenn ne reprenne la parole sembla être une véritable éternité à Jane. Durant ce laps de temps, qui avait sans doute été plus court qu'il n'y paraissait, elle se demandait si elle n'allait pas sauter à la gorge d'Edward ou même à la sienne, lui rappelant combien elle avait souffert pour ce type qu'elle venait à présent lui présenter comme si de rien n'était comme son petit ami. Mais il n'en fut rien, elle se contenta d'un "d'accord" trop sceptique pour qu'il témoigne d'une réelle approbation. D'ailleurs, elle ne manqua pas d'évoquer Perséphone, ce qui était largement compréhensible. S'il y avait eu quoi que ce soit encore entre la sorcière et Edward, Jane était convaincue que sa meilleure amie n'aurait pas laissé la moindre chance à ce dernier... Et franchement, elle trouvait qu'elle aurait bien fait, car si vraiment, Jane avait accepté Edward dans sa vie alors qu'il n'en avait toujours pas fini avec Perséphone (ce qui, quelque part, était le cas, mais elle ne s'en rendait fort heureusement pas compte), c'était qu'elle aurait réellement eu besoin d'un bon coup de pied au derrière pour filer bien droit comme il faut. Mais non, le jeune homme avait pris ses responsabilités, ce qu'il ne manqua pas à signifier à Gwenn d'un signe de la tête. Pas sûr que cela suffise à la convaincre, mais au moins semblait-elle prête à laisser une chance à l'homme qui, il n'y a pas si longtemps que ça il est vrai, avait juré de la tuer. Elle déposa trois verres sur la table et, contrairement à ses habitudes, elle les remplit d'eau. Il faut croire que son sevrage en compagnie d'Arthur (que Jane ne portait toujours pas dans son cœur, mais elle ne pouvait franchement rien dire étant donné la situation) portait ses fruits. Ce n'était pas forcément la boisson qu'elle aurait aimé boire, là, maintenant, mais elle arriverait à s'en contenter. Elle se saisit de son verre, d'ailleurs et en but une large gorgée tandis que la jeune femme leur demandait ce qu'allait être la suite du programme. Bon...

-Je me suis installée chez Edward
, dit-elle, consciente que tout cela aurait l'air bien précipité, étant donné qu'ils étaient supposés être "séparés", aux dernières nouvelles, mais justement, ils avaient bien trop attendu pour attendre encore. Et on va se marier. Enfin, le faire comme il faut quoi. Et... elle se racla la gorge. Si tu acceptes d'être mon témoin...

Elle savait que cette demande était bien plus équivoque quand elle parlait de son mariage avec l'homme qui l'avait tant fait souffrir et quand elle parlait du mariage avec l'homme qui n'avait jamais voulu que son bonheur... Mais tant pis, c'était là leur projet de toute manière, officialiser leur union, leur mariage, ne plus se cacher, s'assumer et, étape la plus difficile, être accepté de ses pairs.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Dim 17 Juil - 19:02

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Gwenn avait forcément besoin de s’assurer de la situation, elle ne pouvait pas s’empêcher de se demander si Baker était encore dans une histoire bizarre avec sa sorcière de gourde. Elle ne connaissait pas du tout l’autre fille là, mais elle ne l’aimait pas par principe. Baker lui affirma alors qu’il n’y avait plus rien avec celle-ci, ce qui ne manqua pas de rassurer la lycane quand même. Bon, elle ne savait toujours pas quoi penser de tout ça, mais au moins Baker n’était plus avec sa copine sorcière. Sinon, la jeune femme n’aurait pas manqué de demander à sa meilleure amie ce qui passait dans sa tête. Gwenn savait bien que la jeune femme aimait son âme sœur (elle avait malheureusement eu l’occasion de voir les ravages de ses sentiments quand elle avait découvert que son âme sœur n’avait pas tenu ses promesses), mais elle ne l’aurait pas laissé faire n’importe quoi dans l’excuse de ses sentiments. Mais Baker n’était plus avec sa copine et donc, logiquement ils pouvaient être ensemble. Mais si Gwenn comprenait quand même difficilement que Jane se relancer dans ce genre de chose, au vu de la manière dont elle avait souffert avant.

Gwenn avait sortie des verres pour les remplir d’eau, mais franchement, elle aurait bien eu besoin d’autre chose. Parce qu’au vu de la situation qu’elle découvrait, la jeune femme avait envie de boire un peu d’alcool. Mais même en le voulant, elle ne pouvait pas parce qu’il n’y avait aucune bouteille d’alcool dans cette maison. Arthur s’arrangeait pour qu’il n’y ait aucun alcool à sa disposition et elle n’avait, pour l’heure, pas encore craqué au point de cacher quelques bouteilles. Mais quand même, pour le coup, la lycane aurait bien aimé que Jane ne vienne pas les mains vides. Ça aurait pu être bien d’ailleurs pour que Gwenn se prépare à découvrir ce que Jane allait lui annoncer maintenant. Jane vivait chez Edward donc et ils allaient se marier. Gwenn ne put s’empêcher d’afficher un air surpris en apprenant cette nouvelle, avant que Jane ne précise qu’ils allaient surtout le faire comme il le fallait, puisqu’ils étaient techniquement déjà mariés.

« Si jamais tu oses demander à qui que ce soit d’autre d’être ton témoin, je te fais la gueule toute ma vie. »
Affirma-t-elle alors, quand Jane lui demanda si elle acceptait d’être son témoin. Bon, Gwenn était un peu perdue, mais il n’était pas question pour elle en tout cas de refuser d’être son témoin. La jeune femme poussa un soupir avant de reprendre la parole. « Moi, tant que tu es heureuse c’est le principale. » Elle commençait un peu à s’habituer au fait de ne pas parvenir à suivre l’histoire des deux âmes sœurs. Elle avait découvert après coup qu’ils étaient mariés, que Jane aimait Edward, qu’elle mentait à Leopold avant de finalement lui quitter. Elle n’était plus à ça prêt. « Tu l’es ? »

Demanda-t-elle alors, en plongeant son regard dans celui de Jane, pour voir si elle l’était vraiment.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Dim 17 Juil - 19:36


Le temps révèle toute chose.
G

wenn se sentait perdue, et c'était bien normal. Après que Jane ait avoué à Gwenn les véritables sentiments qu'elle éprouvait pour Edward, il y avait eu tant de hauts et de bas (bon, surtout des bas), tant de bouleversements, qu'il ne devait vraiment pas être simple de s'y retrouver. Même Jane se sentait parfois perdue avec ses propres sentiments. Alors, elle comprenait que tout ça soit assez difficile à intégrer. D'autant que, encore très récemment, elle était au trente-sixième dessous à cause de ce même homme qu'elle clamait haut et fort avoir l'intention d'épouser. Parfois, Jane songeait qu'elle devait ressembler à ces femmes maltraitées par leurs conjoints qui revenaient toujours vers eux même après avoir été batte. Elle refusait d'être assimilée à ce genre de femmes, d'autant qu'elle savait rendre coup pour coup, mais il est certain néanmoins que sa relation avec Edward n'était ni franchement saine, ni franchement équilibrée, loin s'en faut, même. Mais c'était aussi ce qu'elle aimait dans leur histoire, même si ce n'était pas forcément simple de le faire accepter aux autres. Heureusement, Gwenn, elle, essayait de comprendre quoi qu'il en soit, et même si ce n'était pas évident du tout, et surtout, elle acceptait de la soutenir quand d'autres lui auraient peut-être tourné le dos. Elle acceptait de devenir son témoin, et cette nouvelle étira les lèvres de Jane en un sourire large et des plus sincères. Comme si elle pouvait vouloir un autre témoin qu'elle de toute façon. Elle était son amie, sa confidente, la sœur qu'elle n'avait jamais eue, la seule à ne l'avoir jamais abandonnée parmi la multitude des personnes qui avaient invariablement fini par s'éloigner d'elle. Alors oui, ça ne pouvait être qu'elle, et sa remarque suivante ne fit que le lui confirmer. Elle lui demandait de lui assurer qu'elle était heureuse. Elle pouvait être tranquille. Jane était effectivement heureuse, oui. Et quand elle hocha la tête pour le lui confirmer, elle espérait qu'elle saurait lire dans ses yeux la plus totale des sincérités.

-Je n'ai jamais été plus heureuse
, affirma-t-elle, quelque part un peu heurtée dans son orgueil que d'avoir à l'affirmer en présence d'Edward, même si elle lui avait déjà fait des déclarations objectivement plus embarrassantes que celle-là. Mais il n'y avait généralement qu'eux dans ces moments là. Dans tous les cas, il fallait qu'elle le dise, parce qu'elle voulait que Gwenn la croie. Jamais elle n'avait alors été aussi bien. Pour la première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité, elle se sentait en harmonie avec elle-même, elle parvenait à croire en l'avenir... oui, elle était vraiment heureuse. C'est juré.

Elle avait fait le bon choix, elle le savait, celui qui était réellement susceptible de faire d'elle quelqu'un de bien et de comblé, après avoir trop tergiversé et fait le mal autour d'elle. Malheureusement, ce bonheur pourrait bien n'être que de courte durée.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1830

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Sam 27 Aoû - 12:35

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Edward ne put s’empêcher d’afficher un sourire plein de fierté quand Jane affirma qu’elle n’avait jamais été aussi heureuse, afin de rassurer sa meilleure amie. C’était quelque chose qu’il se permettait de croire, parce que c’était son cas aussi, mais c’était quand même bien mieux de l’entendre le dire. En plus, la connaissant, elle devait être touchée dans son orgueil de l’affirmer devant lui comme ça. Ce qui ne manquait pas de lui plaire encore plus. Il n’allait d’ailleurs pas manquer l’occasion de lui faire la remarque une fois qu’ils allaient se retrouver tous les deux seuls, quand il allait se permettre de lui lancer de nouvelles piques. Parce que pour l’heure, le jeune homme souhaitait se tenir le plus à carreau possible. Le problème de leur situation, c’était que leur relation avait été si chaotique qu’il fallait parvenir à convaincre les proches de Jane (parce que des proches à lui, il n’y en avait pas beaucoup et surtout ils étaient impossibles à vraiment convaincre – elle surtout, puisqu’Ambre était celle qui posait le plus de souci) qu’ils étaient vraiment bien ensemble et qu’ils étaient fait pour être ensemble. L’officialisation avec les parents de Jane ne s’étaient pas vraiment bien passé, Edward espérait que ça soit quand même mieux avec Gwenn. Et ça semblait l’être vraiment, puisque la jeune femme avait déjà accepté d’être le témoin de son amie. Si la jeune femme avait été complètement réfractaire à leur union, elle ne l’aurait pas accepté. Et Jane avait vraiment l’ai convainquant en affirmant qu’elle était heureuse. Outre le fait qu’il était fier d’entendre son épouse dire ce genre de chose à ses côtés, il devait bien avouer qu’il était aussi heureux de la rendre heureuse. Gwenn observa pendant un temps sa meilleure amie, avant de tourner son regard vers Edward, comme si elle tentait de sonder quelque chose chez lui. Edward ne dit rien du tout, se contentant de la regarder.

« Bon d’accord. »

Affirma-t-elle dans un sourire, qui soulagea vraiment Edward, avant d’aller serrer Jane dans ses bras. Ca semblait presque trop facile au final et tant mieux. Parce qu’au moins, ça faisait une personne de leur côté. Et ça agaçait un peu que ça soit cette dite personne Edward, mais bon. Disons que la situation était loin d’être simple avec la lycane et quand Ambre allait l’apprendre. Un peu plus, un peu moins au final…

« Concernant notre… différent. »
Reprit-il alors, se disant que c’était peut-être une bonne chose de faire table rase du passé. « Je voulais juste te dire que je… » Edward marqua une pause, ça lui arrachait vraiment la gueule de dire ce qu’il allait dire. Mais il ne le faisait vraiment que pour Jane sur ce coup. « Que je regrette. »

Sérieusement, Jane lui en devait bien une maintenant. Il ne faisait cet effort que parce que Gwenn était importante pour elle. Il avait déjà décidé de l’épargner pour elle, la jeune femme devait se rendre compte de tous les énormes efforts que son époux faisait pour elle là.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Sam 27 Aoû - 13:21


Le temps révèle toute chose.
J

ane préféra éviter de tourner les yeux vers Edward après avoir affirmé qu'elle n'avait jamais été aussi heureuse que depuis qu'ils étaient officiellement ensemble. Certes, c'était bel et bien le cas et il y avait fort peu de chances pour qu'il l'ignore, mais elle ne voulait pas accuser de plein fouet la fierté qui, elle en était certaine, se lirait forcément sur son visage. Elle se doutait bien assez qu'elle n'en entendrait que trop parler sitôt qu'ils se retrouveraient seuls tous les deux, elle n'avait pas la moindre envie d'assister à cela en temps réel. Elle préféra se concentrer sur les propos de Gwenn et afficher un sourire quand cette dernière, apparemment convaincue (même si seul le temps pourrait peut-être finir par convaincre tout le monde - et encore). Elle resserra l'étreinte que sa meilleure amie lui adressa. Ça faisait vraiment un bien fou que de se sentir soutenue. Elle savait parfaitement que ce ne serait pas aussi simple pour le reste de son entourage. Enfin, ses parents, quoi... et elle n'avait pas idée d'à quel point elle avait raison encore. Jane souffla doucement un "merci" des plus sincères à l'oreille de la jeune femme. Elle se sentait plus apte que jamais à assumer sa relation quand elle savait que Gwenn, loin de la juger, était décidée à la soutenir. Quand tous ses amis avaient fini par la rejeter (quand ils n'avaient pas disparu plus dramatiquement de son sillage), Gwenn, elle, était toujours là, et ça faisait vraiment un bien fou que de le savoir, d'en avoir pleinement et entièrement conscience. Quand elle se détacha des bras de Gwenn, Edward prit la parole.

Jane devait avouer être agréablement surprise. Certes, elle savait qu'il avait l'intention de tenir sa promesse envers elle (qui remontait à il y a longtemps à présent), mais elle ne s'attendait pas à ce qu'il aborde si frontalement le sujet. Ce n'était pas plus mal qu'il l'ait fait de son propre chef, en effet, sinon, cette menace continuerait de planer inutilement au-dessus d'eux. Edward n'avait plus l'intention de venger sa sœur, et même, il s'excusait. Jane afficha un léger sourire. Elle aussi aurait de quoi le charrier au terme de cette discussion. Lui ? Mettre son orgueil légendaire de côté pour présenter ses excuses, et à Gwenn en plus, c'était une première, mais pas désagréable. Jane ne pouvait qu'apprécier les efforts qu'il faisait pour elle.

-Il ne te fera rien, Ambre non plus, tout ça, c'est du passé
, affirma-t-elle d'un ton convaincu. Je rêve sans doute un peu trop mais... Elle les regarda successivement. J'aimerais que vous finissiez par vous entendre, tous les deux.

Eux, les deux personnes qui lui étaient le plus cher. Mais ce n'était sans doute pas gagné. Mais qui sait, avec le temps... Il se passait déjà plus d'une chose inattendue, au sens positif du terme, dans sa vie dernièrement. Pourquoi pas une de plus ?


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Ven 21 Oct - 21:06

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Gwenn voulait bien faire table rase du passé et croire aux propos de Jane. Si sa meilleure amie lui affirmait qu’elle était heureuse, elle la croyait. Bon, elle demandait à voir dans le temps quand même, parce qu’elle craignait un peu que le jeune homme ne fasse de nouveau du mal à Jane. La lycane l’attendait au tournant en tout cas, si jamais il n’osait lui faire du mal, ne serait-ce qu’un peu. Jane était la personne qui comptait le plus pour elle, il n’était pas question qu’elle laisse qui que ce soit lui arriver. Malheureusement, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle avait réussi à la protéger dernièrement. Les peines de cœur se suivaient pour sa meilleure amie, elle avait envie que ça finisse par arrêter. Et si elle était heureuse avec Baker, alors c’était le principal. Et Gwenn devait bien reconnaître que l’homme faisait quand même énormément d’effort. Après l’étreinte des deux jeunes femmes, ce dernier reprit la parole pour mentionner le différend qui les avait opposés (si on pouvait appeler cette affaire un différend, puisque la lycane avait été à deux doigts de tuer Ambre Baker et que le frère et la sœur avaient eu l’intention de se venger en faisant couler son sang). Gwenn ne put s’empêcher de se montrer surprise en l’entendant dire qu’il regrettait, avant que Jane n’ajoute que ni lui, ni sa sœur, n’allait lui faire quoi que ce soit. Gwenn devait bien avouer qu’elle se sentait quand même vraiment soulagée, ça lui faisait un poids en moins sur la conscience. Même si ça n’enlevait pas le fait qu’elle avait été à deux doigts de tuer Ambre Baker.

« Tu rêves un peu trop ouais. » Répliqua Gwenn en tournant son regard vers Jane, affichant un sourire amusé. Bon, elle exagérait un peu quand même, mais c’était histoire de dire. Elle ne s’imaginait pas vraiment devenir amie avec le futur mari de sa meilleure amie. Quoi que s’il mettait de l’eau dans son vin, ça pouvait très bien s’arranger quand même. Du vin… « Un jour, quand tout aura bien tourné pour nous, on pourrait peut-être se faire des soirée en couple, ça va être l’extase. »

Elle disait ça sur le ton de l’humour, mais en réalité la jeune femme espérait quand même que la situation allait vraiment s’arranger pour toutes les deux. C’était apparemment sur la bonne voie pour Jane – même s’il fallait toujours se méfier quand la situation s’arrangeait, elle pouvait très vite retomber – la preuve qu’elles n’étaient peut-être pas complètement désespérées. En tout cas, la jeune femme avait envie d’avoir de l’espoir. Même si elle ne pouvait pas s’empêcher de douter quand même un peu du jeune homme qui se trouvait présentement sous ses yeux. Il avait tant de fois mit sa meilleure amie dans des états pas possible. Il n’avait vraiment pas intérêt à recommencer.

« Si on m’avait dit que tu allais te marier aussi souvent, je ne l’aurais vraiment pas cru. »

Ajouta-t-elle alors, dans un nouveau sourire amusé. Jane qui se mariait deux fois, c’était du dingue. Manquerait plus qu’elle lui annonce vouloir avoir des gosses.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Ven 21 Oct - 22:15


Le temps révèle toute chose.
J

ane préféra sourire à la remarque de Gwenn quand celle-ci affirma qu'elle rêvait un peu trop quand elle espérait que sa meilleure amie et son âme sœur finissent par s'entendre. Elle avait dit cela d'un ton agréable et léger, c'est vrai, mais la jeune femme savait bien qu'il y avait un fond de vérité là derrière. Il était normal que Gwenn ait toutes les peines du monde à véritablement s'entendre avec Edward. Ce dernier avait quand même nourri l'intention de la tuer, même s'il promettait de ne plus le faire, ce n'était pas là une chose qu'elle pouvait complètement oublier, de toute évidence. Ceci dit elle préférait prendre ces propos pour une simple blague, rien de plus, rien de moins. Ils verraient bien, tous, avec le temps, comment les choses se passeraient. Ils auraient peut-être des surprises, qui sait. Jane était loin d'imaginer qu'ils puissent réellement envisager une soirée entre couples l'air de rien, il allait sans doute falloir attendre un bon moment avant que ce soit le cas si ça devait l'être. Mais la perspective n'était pas totalement déplaisante à ses yeux, en fait. Même pas du tout, en réalité. Ce serait la preuve qu'ils pouvaient bel et bien vivre des situations normales et simples. Et c'était tout ce à quoi elle aspirait pour le moment. La normalité, la simplicité. Mais aux vus de leurs histoires respectives, d'ici à ce qu'ils atteignent cet idéal, ils avaient encore une sacré marge, à n'en pas douter. Mais avec beaucoup de temps et plus de patience encore... qui sait... tout était possible, non ? Elle avait envie de le croire, en tout cas. Elle aimait le croire, tout du moins. C'était agréable de se bercer d'illusions, même si c'était entièrement à tort, sans la moindre raison. Jane ne perdit pas davantage son sourire à la remarque suivante de sa meilleure amie. Elle n'était pas la seule que perturbait ses récents choix de vie. Jane était la première surprise du tournant que prenait sa vie. Mais à l'heure actuelle, elle ne changerait rien. Puisque c'était ce qui lui permettait d'être aujourd'hui sincèrement heureuse alors que, longtemps, ça n'avait pas été le cas.

-Si on m'avait dit que j'allais me marier tout court... et avec lui en plus
, répondit-elle en tournant son regard vers son âme sœur histoire de le taquiner un peu (parce qu'on ne pouvait pas perdre ses vieilles habitudes non plus), non seulement je ne l'aurais pas cru mais j'aurais étripé la personne qui aurait avancé ça.

Et c'était vrai. Bon, elle n'aurait pas étripé qui que ce soit au sens propre du terme, mais il est certain que sa réaction aurait été des plus virulentes, à n'en pas douter. Mais maintenant, elle se fichait bien de ce que la elle d'autrefois penserait de la elle d'aujourd'hui. Elle était bien plus épanouie maintenant qu'elle ne l'avait jamais été.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1830

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mer 14 Déc - 21:27

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Edward savait bien que la meilleure amie de son âme soeur n'était pas forcément sérieuse en affirmant que Jane rêvait beaucoup trop, mais il y avait quand même un fond de vérité. Franchement, le jeune homme ne savait vraiment pas s'il allait vraiment s'entendre un jour avec la lycane. Parce que rien n'enlevait le fait que la jeune femme avait quand même faillit tuer sa soeur. Il voulait bien faire des efforts, il regrettait sincèrement ce qu'il avait eu envie de lui faire, mais ça ne changeait pas vraiment les choses au fond. Mais bon, le cadet des Baker allait sincèrement faire des efforts, donc c'était déjà bien. Et qui sait, peut-être un jour, ils allaient vraiment s'entendre. Déjà, s'ils se supportaient c'était une très bonne chose pour Jane. Après tout, la jeune femme méritait vraiment qu'ils s'entendent un minimum. Edward ne prit pas la peine de répondre quoi que ce soit à ce sujet, pas plus sur l'histoire de sortie de couple. Franchement, c'était pas du tout son truc et il avait bien envie de croire que son âme soeur n'allait pas lui imposer ça. Même s'il finissait - après tout rêver c'était possible - par s'entendre, Edward avait envie de s'épargner une sortie avec la lycane et un potentiel mec, parce qu'elles voudraient s'amuser toutes les deux en couple. Le jeune homme tolérait que son épouse ait une vie sociale, mais elle n'avait pas besoin de l'entraîner avec elle. Enfin... de toute façon, ils n'y étaient pas encore.

Par contre, le jeune homme fut incapable de ne pas réagir quand Jane reprit la parole, après que sa meilleure amie lui ait fait remarqué qu'elle n'aurait pas cru qu'elle se marie autant de fois. C'était vrai, lui non plus ne l'aurait pas cru. Mais quand même...

"Je suis là, je te signale." Lui répliqua-t-il, quand elle affirma en tournant son regard vers lui, ce qui ne l'empêchait pas de parler de lui à la troisième personne, qu'elle n'aurait pas cru se marier et encore moins avec lui. Edward ne pouvait pas lui donner complètement tort, bien sûr... mais quand même. "Si tu penses que j'aurais bien réagit de mon côté, tu te trompes."

Bon... d'accord, il était bêtement vexé, mais tant pis. Après, il n'avait pas spécialement envie de se disputer avec son âme soeur, surtout en présence de sa meilleure amie. Mais bon, il ne pouvait pas la laisser dire ce qu'elle disait sans réagir, même si elle avait vraiment raison et qu'il n'avait quand même pas assez de mauvaise foi pour dire le contraire. Quoi qu'il était quand même de très grande mauvaise fois par moment.

"Avoue que tu as de la chance quand même !"

Non ? Si quand même un peu non ? En tout cas, le jeune homme pensait qu'il avait de la chance.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mer 14 Déc - 22:08


Le temps révèle toute chose.
J

ane n'éprouva pas l'ombre d'un scrupule quand Edward lui fit (aimablement) remarquer qu'aux dernières nouvelles, il était là, et qu'il n'était donc pas nécessaire de s'exprimer à son sujet à la troisième personne du singulier. Mais c'était bien parce qu'il était là qu'elle se le permettait, parce qu'ils avaient beau être ensemble, elle ne cesserait jamais ses taquineries (gamineries) et elle était convaincue qu'il en serait de même pour Edward de son côté. Ça faisait partie d'eux, après tout. Elle se contenta d'afficher un sourire, par conséquent, qui ne disparut pas davantage quand Edward affirma que lui-même n'aurait pas mieux réagi si on lui avait appris il y a quelques années qu'il allait épouser celle qu'il considérait à cette époque-là comme sa pire ennemie. Elle ne se faisait aucune illusion là-dessus, c'était évident. Leurs sentiments, à n'importe quelle étape de leur relation, avaient toujours été parfaitement réciproques, au final : de la haine réciproque à l'amour réciproque, tout bonnement. C'était finalement aussi simple que cela, et elle n'avait aucun mal à imaginer l'Edward Baker de l'époque sortir de ses gonds et s'indigner en découvrant cette vérité improbable à l'époque et faire payer cher au "plaisantin" qui aurait osé proférer une telle connerie. Selon eux. À l'époque. Mais tant de choses avaient changé depuis. Des choses qui faisait que Jane pouvait à présent passer un bras derrière l'épaule d'Edward non pas dans l'espoir de l'étrangler mais pour se rapprocher de lui, tout simplement, avant de déposer un baiser sur sa joue (tout en luttant contre la chaleur naturelle que ces gestes entraînaient par la force des choses).

-Oh, ça va, prends pas la mouche
, répondit-elle d'un ton amusé. Il n'était quand même pas à ce point vexé, si ? Elle ressentait qu'il l'était, oui, mais elle voulait croire que ce n'était pas total non plus. Elle n'avait vraiment pas envie de se prendre la tête, et encore moins devant Gwenn, elle avait vraiment envie de leur prouver que tous les deux, malgré leur passé et tout ce qu'on pouvait en croire, ça marchait vraiment. Si je pensais ne pas avoir de chance, je ne serais pas avec toi, répliqua-t-elle ensuite d'un ton amusé. Même si, concrètement, ils faisaient partie des plus grands poissards qui puissent exister, tous les deux, alors ce n'était pas forcément une chose à dire, tout au contraire. Et toi aussi, t'es chanceux, on trouve pas des filles comme moi à chaque coin de rue, ajouta-t-elle sans franchement le penser. Hein Gwenn, dis-lui que je suis exceptionnelle, dit-elle en adressant à sa meilleure amie un sourire de connivence.

Non, elle ne l'était pas, mais les meilleurs amis, c'est là pour ça, non : exhiber les qualités et faire mine de ne pas avoir vu les défauts. Oui, c'était fait pour ça.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mar 7 Fév - 22:41

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
C’était… bizarre. C’était assez étrange de les voir comme ça, Gwenn devait bien avouer qu’elle était un peu perturbée de constater à ce point les sentiments des deux myrihandes. Bon, elle savait depuis un moment maintenant que sa meilleure amie était amoureuse de son âme sœur, mais c’était la première fois qu’elle les voyait vraiment comme ça. Qu’elle les voyait ensemble, ensemble. Ils étaient l’un à côté de l’autre et ils étaient ensemble, ils allaient se marier et ils s’aimaient. Gwenn afficha un sourire en voyant Jane déposer un baiser sur la joue de son âme sœur – qui tira un sourire à ce dernier, elle en était sûre – elle devait quand même bien avouer qu’ils étaient mignons. C’était idiot, mais la lycane était touchée par la manière dont sa meilleure amie semblait heureuse auprès de son âme sœur, c’était quelque chose qu’elle méritait vraiment. Le fait que Jane lui semble si heureuse, ça lui donnait vraiment du baume au cœur. Après ce qu’elle avait vécu à cause de Baker, Gwenn devait bien avouer qu’elle était même un peu surprise, mais ce n’était pas désagréable. La jeune femme ne savait pas si elle pouvait vraiment lui faire entièrement confiance, mais elle avait envie de donner une chance à ce couple. De toute façon, il était évident que la jeune femme serait toujours auprès de sa meilleure amie, quoi qu’elle décide. Et si elle considérait qu’elle était bien avec Baker, alors ça lui allait bien. Ils avaient eu du mal à trouver un équilibre, mais Gwenn avait le sentiment que c’était bon maintenant. Et puis, le fait que Baker se trouve devant elle maintenant en était la preuve. Jane était venue la trouver en sa compagnie, ça voulait tout dire. Elle avait de la chance donc et lui aussi. Gwenn espérait que cette chance n’allait pas tourner. Et quand Jane la mit dans la complicité de ses paroles, la lycane ne mit pas une seconde avant de répondre.

« Evidement qu’elle est exceptionnelle ! »

Dit-elle donc en tournant son regard vers Baker, dans le but de soutenir les propos de sa meilleure amie. Et elle n’avait même pas besoin de mentir en plus, elle le pensait vraiment. Jane était exceptionnelle et ils avaient énormément de chance de la connaître. En tout cas, la jeune femme ne savait pas ce qu’elle aurait fait sans elle.

« Vous savez que vous êtes mignons tous les deux ? » Demanda-t-elle alors, en tournant son regard vers Jane un sourire mutin sur le visage. Ce n’était peut-être pas quelque chose qu’elle allait adorer l’entendre dire, mais tant pis. Elle le pensait, ils étaient vraiment mignons. Même si Gwenn se doutait quand même qu’ils étaient un peu particuliers comme couple, au vu de leur parcourt actuel déjà. « Un parfait petit couple. »

Elle le pensait en plus, au final. Les voir comme ça, c’était vraiment agréable et Gwenn espérait que ça allait durer. Jane méritait vraiment que ça dure en tout cas, de connaître enfin le bonheur.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mer 8 Fév - 17:26


Le temps révèle toute chose.
J

ane se redressa, fièrement, quand sa meilleure amie confirma ses propos et assura à Edward que la femme qu'il allait épouser (enfin, techniquement, il l'avait déjà épousée, mais ne rentrons pas dans ce genre de détails compliqués) était exceptionnelle. Bien sûr, elle trichait, elle savait pertinemment que Gwenn abonderait forcément dans son sens, c'était impossible autrement, comme Jane abonderait forcément dans le sens de Gwenn si la situation était inversée. En vérité, elle était bien loin de se penser exceptionnelle, quoi qu'elle dise. Elle considérait bien au contraire qu'elle possédait un nombre de défauts plus que conséquent que n'importe qui d'autre trouverait insupportable. Edward n'était peut-être pas si chanceux en étant avec elle, mais elle pensait qu'ils se complétaient suffisamment, réellement, pour qu'ils soient heureux ensemble et pour qu'ils se complètent à la perfection, véritablement. Bref, elle laissait sans souci sa meilleure amie lui lancer des fleurs pour le moment, parce qu'après tout, c'était exactement la remarque qu'elle avait voulu entendre, mais elle serait sans aucun doute bien moins apte à accepter sans mot dire les propos que la jeune femme lui adressa ensuite. Bon, en soi, c'était gentil, et ce n'était rien d'autre qu'un compliment de plus, Gwenn se contentait de faire remarquer qu'elle et son âme sœur formaient un couple mignon. Et c'était assez étrange à entendre, pour tout dire. Elle aurait trouvé mille adjectifs pour les qualifier, de son côté (compliqué, instable, violent, passionné, enflammé), mais mignon n'en faisait pas partie. De manière générale, d'ailleurs, Jane n'aimait pas vraiment l'adjectif "mignon", elle ne savait pas pourquoi, elle était incapable de ne pas le trouver un rien péjoratif... Peut-être parce qu'elle-même ne l'utilisait jamais à bon escient mais plutôt pour se moquer. Ceci dit, elle savait que les paroles de Gwenn restait bienveillantes, et c'était encourageant, quelque part, ça signifiait qu'elle pensait réellement que leur couple avait de la valeur, qu'il méritait qu'on lui donne une chance. L'air de rien, recueillir l'approbation de sa meilleure amie, ça comptait énormément, pour Jane.

-C'est vrai qu'on est parfaits,
répliqua-t-elle en regardant Gwenn avec insistance pour bien lui faire comprendre qu'elle ne relevait intentionnellement pas le fait qu'elle ait pu employer le terme "mignon" pur parler d'elle et Edward. Ceci dit, pour le coup, c'était clairement une première. Du jamais vu. Mais par pitié, j'espère que tu ne nous trouve pas niais, quand même, ajouta-t-elle d'un ton amusé, avant tout pour plaisanter.

Même si au fond, elle espérait quand même qu'à les voir, on ne les trouvait pas aussi ignoblement mièvres que ces couples qui lui donnaient envie de vomir... Quoique c'était peut-être impossible qu'il en soit autrement, au final. Parce qu'ils étaient très amoureux et qu'ils pouvaient enfin l'exprimer après s'en être abstenus si longtemps, ils ne pouvaient sans doute pas faire autrement que de se montrer niais.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1830

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mar 28 Mar - 13:22

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Edward leva les yeux au ciel quand Gwen abonda dans le sens de Jane, comme s’il avait pu croire une seconde qu’elle ne le ferait pas. Évidemment qu’elle allait être de son côté, mais le jeune homme en aurait bien des choses à dire sur celle qu’il allait épouser (mais qu’il avait déjà épousé). Bon, en même temps, il ne pouvait pas donner tort à ces propos, Jane était exceptionnel. Il la trouvait exceptionnel en tout cas, dans ses qualités et même dans ses nombreux défauts. Parce qu’il n’était pas aveugle au point de ne pas voir ses défauts, comme Jane ne pouvait pas nier ses propres défauts (qui étaient beaucoup moins nombreux quand même… Enfin, on y croit, mais fierté oblige il n’allait quand même pas considérer avoir plus de défaut que son âme sœur). Il les voyait donc, mais il les adorait, il les aimait même sans doute plus que ses qualités. Tout ce qui faisait qu’elle était celle qu’elle était, de toute façon, c’était exceptionnel. Mais Edward n’allait pas non plus le dire à voix haute, cela donnerait bien trop de fierté à Jane de l’entendre le lui dire, même s’il le pensait mille fois. Elle était vraiment parfaite et parfois, le jeune homme se demandait comment il la méritait. Il ne la méritait pas sans doute, elle le découvrirait plus tôt qu’il ne le souhaitait d’ailleurs.

Pour l’heure, le jeune homme ne voyait pas d’intérêt à contredire les propos de la meilleure amie de sa (future) femme, alors qu’elle affirmait qu’ils étaient un couple parfait. Bon, mignon… c’était une autre paire de manche. Mais l’idée que la lycane puisse affirmer qu’ils étaient un parfait petit couple, en le pensant ou non, c’était déjà incroyable. Parce qu’ils étaient vraiment vu comme un couple et c’était une sacrée avancée dans leurs vies. Edward aimait l’idée qu’il soit reconnu comme le fiancé/mari de Jane, que tout le monde sache qu’ils étaient ensemble, qu’elle était avec lui. Et en soit, il voulait bien croire que par moment, ils étaient quand même un peu niais, même s’il n’avait aucune envie (au même titre que son âme sœur) d’entendre Gwenn le dire. Et le regard amusé qu’elle leur adressa, sans répondre à la question de son amie, en disait long sur ce qu’elle sous-entendait.

« C’est toi qu’elle trouve niaise, pas moi ! »
Lança-t-il avant de laisser le temps à la lycane de reprendre la parole, songeant que de toute façon c’était bel et bien ce qu’elle voulait dire. Qu’ils étaient niais et en soit, elle n’avait pas forcément tort. Parce que mine de rien, ils étaient amoureux et forcément, parfois ils devaient sans doute se montrer un peu niais. « Non, ça va, je ne vous trouve pas trop niais. Je vous connais assez pour savoir que ce n’est pas votre genre. »

Bon, Gwenn connaissait surtout Jane, mais Edward se doutait que les deux amies avaient dû longuement discuter de lui. Surtout dans les moments les moins agréables.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mar 28 Mar - 16:46


Le temps révèle toute chose.
J

ane leva les yeux au ciel quand Edward affirma que si Gwenn devait trouver quelqu'un niais dans leur couple, ce serait forcément elle. Elle se laissa charrier sans mot dire, mais en feignant tout de même le mécontentement, parce qu'il ne pouvait en être autrement. Quelque part, il se pouvait bien que ce soit vrai, en plus. Des deux, elle se disait parfois qu'elle était sans doute la plus sentimentale, ou en tout cas la plus à fleur de peau, mais ça n'empêchait. Ils partageaient tout, c'était leur fardeau, donc si l'un d'eux était niais, elle se consolait en se disant que l'autre l'était forcément. Bon, ils savaient se contrôler, et ils faisaient de leur mieux pour ne pas sombrer dans une mièvrerie sirupeuse. Mais quand même... si elle savait qu'elle n'était pas naturellement niaise (Connor et Léo avaient dû batailler pour obtenir ne serait-ce qu'un mot tendre de sa part, et l'on pouvait se demander si aucun d'eux avait été réellement sincère), il était très probable qu'Edward éveillait cela en elle, tout simplement parce que la jeune femme était trop amoureuse de lui, et trop heureuse qu'ils soient ensemble pour de bon. Il suffisait de considérer le nombre de fois où elle lui avait dit "Je t'aime" pour le comprendre. Des mots "maudits" à ses yeux étaient devenus presque trop habituels à entendre pour Edward. Et ça, en soi, c'était déjà niais, sans doute. Et ce n'était sûrement pas grave en soi, mais Jane pourrait difficilement accepter qu'on la chambre à ce sujet, elle en prendrait un coup dans sa fierté. Et nul doute possible, cette fierté était bien trop importante. Le propos de Gwenn la rassura quand même, et en effet, de ce qu'elle connaissait d'eux et de leur histoire ne devait pas forcément l'encourager à utiliser l'adjectif "niais" pour les qualifier. Déjà, elle admettait qu'ils étaient mignons, tous les deux. Qu'ils formaient un parfait petit couple. Déjà, c'était pas mal. Et ça suffisait. Elle voulait que Gwenn cautionne leur histoire, c'était important pour elle. Puisque ce semblait être le cas, le principal était acquis.

-Tant mieux, on va faire en sorte que ça continue comme ça.
Et pour que, de manière générale, Gwenn continue d'accepter la situation comme elle le faisait. Peut-être même que, avec le temps, Edward et elle finiraient par très sincèrement s'entendre ? OK, elle en demandait vraiment beaucoup trop. Mais qui sait ? Ils avaient encore du temps devant eux. Toute la vie devant eux. Mais les événements n'allaient pas forcément encourager Gwenn à avoir une meilleure opinion de son (future) époux malheureusement. Et toi alors, tout se passe bien pour toi ? Avec Arthur ?

Non parce que depuis tout à l'heure, ils ne parlaient que d'eux. Et c'est sûr, c'était pour ça qu'ils étaient là. Mais quand même, Jane voulait en profiter pour s'assurer que sa meilleure amie allait bien.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Dim 21 Mai - 13:56

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
CGwenn connaissait assez Jane pour savoir que sa fierté mal placée (très mal placée même) prendrait un sacré coup si jamais elle affirmait qu'ils étaient bel et bien nais. Mais ce n'était pas ce qu'elle pensait. Elle les trouvait mignons, c'était tout ce qu'elle avait dit. Ils l'étaient, parce qu'ils étaient amoureux et que ça se voyait quand ils se parlaient, quand ils se regardaient. Même quand Baker chambrait Jane en affirmant que c'était elle que la lycane trouvait niaise, l'affection qu'ils avaient l'un pour l'autre était palpable. Parce que même si sa meilleure amie leva les yeux au ciel, qu'elle se montra mécontente des propos de son petit ami (ou époux, elle ne savait plus trop à force), Gwenn arrivait parfaitement à voir qu'ils tenaient l'un à l'autre. Elle n'aurait vraiment pas cru avoir une scène de ce genre devant ses yeux un jour. Même si elle savait que sa meilleure amie était folle amoureuse de Baker, elle ne se serait pas mis dans ce genre d'état pour lui autrement. Gwenn appréciait vraiment, elle ne savait pas si elle pouvait vraiment apprécier l'âme sœur de Jane, mais elle appréciait de les voir comme ça. Parce qu'elle avait vraiment le sentiment que sa meilleure amie était heureuse et ça lui faisait un bien fou. En cet instant précis, la lycane avait envie de croire qu'elles pouvaient s'en sortir toutes les deux, qu'elles pouvaient vraiment être heureuse. Bien sûr, elle ne se doutait pas que le destin allait encore s'amuser un peu (beaucoup).

La jeune femme ne répondit rien quand Jane affirma qu'ils allaient continuer comme ça, très bien. La lycane n'avait pas spécialement envie que sa meilleure amie change de tout au tout parce qu'elle était avec son âme sœur non plus. Mais Gwenn savait qu'elle pouvait compter sur elle pour ça, Jane serait à jamais Jane et tant mieux. Elles allaient simplement avoir un peu de bonheur en plus. Plus besoin d'être des piliers de bar.

« Ça va. » Répondit Gwenn quand Jane tourna la conversation vers elle. Cela n'aurait pas dérangeait qu'ils continuent de parler de Jane et Baker, puisqu'ils étaient là pour ça. Mais en même temps, ça lui faisait du bien aussi de pouvoir qu'elle allait bien, qu'elle se sentait bien. « Ça va très bien même. » Ajouta-t-elle sans pouvoir se retenir, dans un léger sourire. Elle trouvait ça même étrange au final que ça aille bien. « C'est cool maintenant j'ai tout le temps un copain pour aller courir sur mes pattounes pendant la pleine lune. » Se permit-elle de plaisanter un peu – et en soit c'était un point non négligeable qu'elle puisse plaisanter de sa condition de loup-garou – avant de tourner son regard vers Baker et de se sentir quelque peu gênée. « Enfin, ça va quoi. »

Ce n'était peut-être pas une bonne chose de plaisanter de sa condition avec le frère de celle qu'elle avait faillit tuer (bon depuis, elle était vraiment devenue un assassin mais bon...). En tout cas, les ça va en disait long, pendant très longtemps la jeune femme avait été incapable de ne dire que ça déjà.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Dim 21 Mai - 17:11


Le temps révèle toute chose.
J

ane devait bien reconnaître apprécier de pouvoir faire dévier le sujet sur autre chose que son couple avec Edward. Certes, ils n’étaient pas venus ensemble chez sa meilleure amie pour rien, c’était bien parce que la jeune femme recherchait l’approbation de la personne qui lui était le plus cher après son âme sœur, mais ce n’était pas une raison pour épiloguer sur le fait qu’ils soient mignons, niais, ou autre. Elle appréciait seulement de constater que Gwenn encourageait véritablement leur histoire, qu’elle acceptait de fermer les yeux sur le comportement passé d’Edward et de leur accorder une chance. Jane avait besoin de l’aval de son entourage, et cela passait par sa meilleure amie comme par ses parents. Elle savait bien que dans le second cas, l’affaire serait plus délicate, mais si déjà Gwenn la soutenait et l’encourageait, elle parvenait à se sentir plus sûre et plus sereine. Alors oui, Jane préférait largement parler de Gwenn et s’assurer que tout allait bien pour cette dernière, d’autant plus qu’elle s’en souciait bel et bien. Elle s’en voudrait de nager dans le bonheur avec Edward au point de devenir aveugle aux éventuels problèmes que la jeune femme pourrait rencontrer, elle avait besoin de s’assurer que tout allait bien dans la vie de Gwenn aussi, ce n’était que si elle réalisait qu’elles avaient toutes deux trouvé leur équilibre qu’elle parviendrait à se sentir réellement sereine.

Et Gwenn trouva exactement les mots pour la rassurer à ce sujet. Elle ne se contenta pas de lui dire qu’elle allait bien, elle lui assura qu’elle allait même très bien, et Jane ne pensait pas se tromper en pensant qu’elle était totalement sincère à ce sujet. Visiblement, elle se sentait épanouie au sein de sa relation avec Arthur, et même si la jeune femme avait quelques difficultés à partager sa meilleure amie (ce qui était quelque chose de parfaitement égoïste puisque Gwenn devait bien la partager avec Edward, elle), elle était heureuse de voir que les choses se passaient aussi bien pour elle. Ce qui importait avant tout le reste pour elle, c’était quand même son bonheur, et c’était ce qu’elle ressentait, apparemment. Jane sourit quand Gwenn parla du fait qu’il était là pour l’accompagner les soirs de pleine lune. Oui, mieux valait prendre ça avec humour, même si la situation n’était en soi pas bien drôle. Elle serait même dramatique, en soi. Mais au moins, Gwenn n’était pas seule, et Arthur était là pour la soutenir dans des moments où Jane ne pouvait malheureusement rien pour elle.

-Je suis vraiment heureuse pour toi
, assura-t-elle sincèrement. Même si la jalousie était toujours un peu présente, ne nous leurrons pas. Il faudra quand même que tu me le présentes un peu plus officiellement un de ces quatre.

Car même si elle avait déjà eu l’occasion de rencontrer Arthur, et qu’elle avait d’autant plus le sentiment de le connaître que Gwenn lui avait beaucoup parlé de lui, les présentations officielles n’avaient jamais vraiment eu lieu. Puisque Jane se jetait à l’eau en venant trouver sa meilleure amie avec son âme sœur, il était normal qu’elle lui rende la pareille, non ?



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1830

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Jeu 20 Juil - 22:01

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Edward écouta sans rien dire sa petite amie – femme, âme sœur, comme vous voulez – demander à la lycane comment ça allait avec Arthur (qui devait donc être son petit ami, il ne suivait pas forcément très bien les histoire). La conversation ne le regardait pas vraiment là, mais il ne pouvait pas reprocher à Jane de prendre des nouvelles de son amie. Ce n’était pas parce qu’ils étaient venus tous les deux, dans le but d’avoir l’approbation de la jeune femme, qu’elle ne pouvait pas s’attarder un peu sur son amie. Surtout que pour le coup, ils avaient de la chance que la lycane ne décide pas de juste rejeter la situation et qu’elle accepte leur relation. Ces personnes étaient rares. Ambre était incapable de juste se réjouir pour son frère. La mère de Jane avait de bonne raison de ne pas le faire non plus. Son père cherchait seulement à renouer une relation avec sa fille. Autant dire qu’ils n’étaient pas vraiment aidés, alors Edward prenait tout ce qui était possible. Il ne dit rien donc, se contenta d’écouter Gwenn affirmer qu’elle allait très bien.

Edward n’allait pas jouer les égoïstes et les insensible – quand bien même, ça lui arrivait bien trop souvent de l’être – et donc il se disait que c’était une bonne chose qu’elle aille bien. Même si sa petite plaisanterie sur sa condition de loup-garou fut un peu plus difficile à encaisser. Le jeune homme avait décidé de ne plus rien faire à cette fille, mais ça n’empêchait qu’elle avait quand même failli tuer sa sœur. Alors, d’accord, elle n’y était pour rien, elle ne se contrôlait pas et elle n’avait pas demandé à être un loup-garou. Mais qu’elle ne s’en amuse pas trop non plus… Enfin bon, il laissa couler, se contentant simplement de se concentrer sur les sensations de Jane. C’était plus reposant. Même si, en même temps, Edward ne put s’empêcher de sentir quelque chose. Il ne pouvait pas réellement tout déterminer facilement, ou avec précision, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il y avait un fond de jalousie. Ou alors c’était la sienne ? Parce qu’il ne fallait pas se leurrer, Edward était un peu jaloux de la lycane quand même. Mais c’était normal, il l’était de toutes les personnes capables de s’approcher de son épouse.

« Bien sûr, on fera ça bien. » Affirma Gwenn pour répondre à Jane.

Tant qu’ils évitaient les sorties de couple, cela irait à Edward. Parce que ce n’était vraiment pas son truc. Même s’il serait tout bonnement incapable de refuser quelque chose à Jane, mais il osait croire qu’elle lui épargnerait ça. Ils seraient intenables de toute façon dans ce genre de sortie.

« Tu n’as qu’à l’emmener avec toi à notre mariage. »

Ça n’allait pas leur demander d’effort d’avoir une personne de plus à leur mariage et ça allait combler un peu le « vide » de leurs proches. Parce que concrètement, il n’y avait pas grand monde sur leur liste d’invité.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Jeu 20 Juil - 22:51


Le temps révèle toute chose.
J

ane afficha un sourire quand Gwenn affirma qu'ils organiseraient sa rencontre officielle avec le (trop) fameux Arthur... même si Jane avait du mal à ne pas se sentir jalouse vis-à-vis du jeune homme qui avait volé le coeur de sa meilleure amie, elle se disait que le meilleure moyen de soutenir Gwenn et aussi de se faire à cette situation serait de rencontrer le lycan et s'entendre avec lui. Et bien sûr, quand elle parlait de cela, elle ne parlait pas d'un rendez-vous à quatre. Elle appréciait déjà qu'Edward l'ait accompagnée aujourd'hui afin d'enterrer la hache de guerre avec Gwenn, elle n'allait certainement pas lui imposer ce genre de rendez-vous à quatre (tout comme elle-même, quand elle ferait la connaissance d'Electre, n'aurait pas spécialement envie de se coltiner une occasion de traîner avec elle et Enjolras, et plus quoi encore ?). En tout cas, le rendez-vous, même si sans détails, était pris, et cela donnerait une nouvelle occasion à Jane de passer du temps avec sa meilleure amie, c'était ce qui importait réellement à ses yeux. Ce fut alors qu'Edward reprit la parole et proposa qu'Arthur vienne à leur mariage. Un sourire éclaira le visage de la jeune femme à cette proposition. Pas parce qu'elle tenait absolument à avoir Arthur à ces célébrations, mais parce qu'elle se rendait parfaitement compte du pas immense que le jeune homme faisait vers Gwenn, qu'il s'était pourtant longtemps juré de tuer. Autant dire que c'était des efforts qu'il faisait pour elle, et elle était sincèrement touchée par ces derniers. Dans ces moments-là, elle était sûre et certaine des sentiments du jeune homme à son égard, et ça lui plaisait vraiment énormément.

-Bien sûr qu'il faut qu'il vienne !
assura-t-elle avec entrain. Je suis bête, j'aurais dû te le proposer tout de suite.

En fait, elle trouvait même cela parfaitement logique. Quoi qu'elle puisse penser d'Arthur (et ses pensées ne se fondaient pas sur grand-chose), il était le petit ami de Gwenn, et les compagnons des uns et des autres étaient bien sûr acceptés avec grand plaisir (ils étaient de toute façon trop peu nombreux pour que ça pose souci). Ceci dit, c'est vrai qu'elle aurait sans doute dû le dire directement. Gwenn ne se serait sans doute pas pointée avec son homme si elle ne lui en avait pas parlé préalablement. C'était peut-être un acte manqué de sa part, mais dans tous les cas, il était réparé. Grâce à Edward, même. Comme quoi, tout arrive. Elle devait bien reconnaître que la tournure que prenait la conversation lui plaisait quand même vraiment beaucoup. Dans des moment comme celui-là, comment ne pas croire que tout allait marcher comme il l'entendait ? Comment ne pas s'imaginer que les choses allaient se passer au mieux et pour tout le monde ? Mais l'optimisme n'était jamais très bien allé à Jane.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Jeu 7 Sep - 14:28

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Gwenn avait vraiment l’intention de prévoir une rencontre entre Jane et Arthur, parce qu’il était important pour elle évidemment que sa meilleure amie rencontre son petit ami. Parce qu’elle ne pouvait qu’avoir envie qu’ils s’entendent. Bon, en même temps, la jeune femme ne cherchait pas non plus à ce que Arthur et Jane deviennent très amis, mais en même temps elle espérait quand même qu’ils allaient s’entendre. C’était important pour elle. Bon, en même temps, même si Jane détestait Arthur, cela ne changerait rien à ses sentiments pour le lycan. On ne pouvait pas dire que la jeune femme portait vraiment Baker dans son cœur, mais elle acceptait la relation de la jeune femme. Leur futur mariage (et deuxième) et toutes les péripéties par lesquelles ils étaient passé. Mais même si elle ne portait pas réellement le (futur) mari de Jane dans son cœur, elle devait quand même reconnaître qu’il faisait énormément d’effort. La preuve, puisque ce fut lui qui lui demanda d’emmener Arthur à leur mariage. Franchement, Gwenn n’en revenait presque pas d’entendre tout cela de la part d’Edward Baker. Comme quoi, elle s’était peut-être trompée à son sujet (quand bien même, le mari de sa meilleure amie n’allait pas manquer de lui rappeler qu’il était loin d’être parfait…).

Gwenn afficha un sourire quand Jane confirma qu’Arthur devait venir à leur mariage. La jeune femme n’avait évidemment pas envisagé une seule seconde de venir avec son petit ami au mariage de sa meilleure amie sans son accord et elle devait bien avouer qu’elle appréciait. Non pas qu’elle ait forcément besoin qu’Arthur soit présent, mais en même temps elle appréciait quand même qu’il puisse être là. Non parce qu’elle avait l’intention de profiter de sa meilleure amie quand même, mais ça allait être son mariage, elle aurait sûrement d’autre chose à faire. Même s’il n’y avait pas beaucoup de monde.

« Super, je lui demanderais de venir alors. » Même si Gwenn ne savait pas si Arthur allait accepter, elle ne voulait quand même pas lui imposer de venir au mariage d’une personne qu’il ne connaissait pas. Mais bon, en même temps, elle apprécierait que ça soit le cas (sans se douter qu’ils allaient faire une « rencontre » particulière). Même si c’était quand même assez étrange pour elle de se dire que Jane allait encore se marier. Cette fois ci, elle espérait que ça allait être la bonne quand même. Même si, pour le coup, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle ait été vraiment mariée à Leopold à la base. « Si vous avez besoin d’un coup de main pour le mariage d’ailleurs, n’hésitez pas. »

Une manière pour elle de prouver bien à Jane qu’elle acceptait ce mariage, même si elle était quand même un peu prise de court. Et puis, cela lui semblait normal qu’elle donne un coup de main à Jane, même si elle n’avait pas forcément besoin de son aide. Mais au moins, Jane allait savoir qu’elle pouvait compter sur elle. Quand bien même, elle pouvait normalement toujours compter sur elle.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Jeu 7 Sep - 18:48


Le temps révèle toute chose.
C

e n’est pas que Jane tenait absolument à ce que Arthur soit présent à son mariage (en même temps, elle ne le connaissait pas, alors, qu’il soit présent ou non pour elle ne signifiait pas grand-chose), mais elle considérait que c’était la moindre des choses, parce que, pour sa part, si Gwenn devait se marier (mais elle pouvait bien attendre, hein), Jane le prendrait assez mal si sa meilleure amie négligeait d’inviter Edward, même si leurs relations étaient au meilleur fixe. Malgré tout, elle était contente que ce soit Edward et non elle qui ait fait cette proposition, ça signifiait bien que son époux/fiancé avait l’intention de faire des efforts, et ça la touchait vraiment beaucoup. Elle était en présence des deux personnes qui comptaient le plus pour elle, alors forcément, elle avait envie qu’ils parviennent à s’entendre, et c’était mieux parti que ce qu’elle aurait jamais pu envisager. De toute évidence, Edward gagnait des points auprès de Gwenn et elle avait le sentiment que le jeune homme ne trouvait plus sa meilleure amie si insupportable que ça. En bref, c’était parfait ainsi. Gwenn allait donc proposer à son homme de venir, à voir s’il se pointerait ou pas. Dans tous les cas, Jane se disait qu’il serait de bon ton qu’elle le rencontre avant tout ça, parce que, tout simplement, elle s’intéressait à la vie de Gwenn, et elle pouvait bien passer outre sa jalousie pour faire plus ample connaissance avec celui qui faisait battre le cœur de la lycane, c’était parfaitement normal.

-Promis, je te ferai signe,
confirma Jane quand Gwenn proposa son aide au besoin concernant le mariage.

Jane savait bien ce que cela impliquait, et ça la touchait. En acceptant de les aider, de mettre la main à la pâte, elle lui prouvait surtout qu’elle cautionnait ce mariage, et donc qu’elle cautionnait son couple. Ça lui faisait du bien. Elle pouvait passer outre l’opinion de bien des gens, ses parents en tête, mais celle de Gwenn comptait immensément pour elle. Par ailleurs, avoir un peu d’aide ne serait peut-être pas du luxe, à certains moments d’autant qu’ils avaient décidé de se marier en express, qu’ils ne voulaient pas perdre de temps. Ceci dit, elle ne voulait pas abuser non plus, Gwenn faisait un grand pas vers eux, elle voulait que le geste soit plus symbolique que pratique, en réalité, et il était au final très probable qu’elle ne fasse pas appel à elle à moins d’une urgence. Ou presque, il y avait bien une occasion où elle comptait sur elle.

-De toute façon, il faudra que tu m’accompagnes pour venir choisir ma robe.
Elle afficha un sourire. Pour le reste, on verra, on va essayer de déléguer le plus possible de toute manière, alors il restera pas grand-chose à faire.

Ce qui n’était pas faux. Tout ça, c’était déjà bien assez épuisant à organiser pour qu’ils ne s’embêtent pas en plus à tout faire par eux-mêmes. Surtout s’ils voulaient que leur mariage soit grandiose. Et c’était le cas.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1830

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Sam 21 Oct - 22:25

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
Edward n’en revenait pas lui-même de ce qu’il proposait à la meilleure amie de sa fiancée/épouse, mais il le faisait bel et bien. Il faisait tout cela pour Jane évidemment, parce qu’il tenait quand même à mettre un peu d’eau dans son vin, afin d’arranger les choses avec sa meilleure amie. Parce qu’il espérait que Gwenn accepte leur relation, sachant que de toute façon Jane avait besoin de l’avis de la jeune femme. Cela ne changerait rien à leur mariage, au fait qu’ils étaient des âmes sœurs et qu’ils avaient besoin d’être ensemble, qu’ils seraient ensemble… mais c’était quand même plus agréable si leurs proches les soutenaient. Dans l’idéal, Gwenn les soutiendrait donc, Ambre également, Preston aussi… mais tout n’était pas forcément idéal. Edward espérait donc un peu que Gwenn les soutienne, raison pour laquelle il faisait des efforts donc. Même si ça lui demandait quand même de prendre sur lui. Quand bien même, en soit, Ed ne voyait aucun souci à ce que le copain de la meilleure amie de son épouse vienne pour leur mariage. Ça fera une personne de plus, ça donnera un peu le sentiment qu’ils avaient plus de proches. L’amie de sa fiancée/épouse semblait apprécier en tout cas et le fait qu’elle affirme vouloir les aider pour préparer leur mariage, ça avait quand même le don de prouver qu’elle les soutenait au point de vouloir les aider dans cette célébration d’union.

Jane affirma alors qu’elle allait avoir besoin de sa meilleure amie pour choisir sa robe de mariée. Sur ce coup, le jeune homme devait bien avouer qu’il regrettait quand même de ne pas pouvoir y participer de son côté. Non pas qu’il ait forcément besoin de voir la robe de mariée de Jane avait la cérémonie, mais quand même.

« Quand on a les moyens, on laisse les autres personnes s’occupent de ce genre de chose. »

Rétorqua-t-il alors, ne manquant pas de fierté pour le coup, même si ce n’était pas forcément très bien venu. Mais cela n’enlevait pas le fait que les Baker avaient les moyens de faire faire ce qu’ils voulaient à d’autres personnes. Ils n’avaient pas besoin de mettre autant la main à la pâte que quand Jane avait épousé Ridley. Il n’y pouvait rien, il avait besoin de rappeler qu’il avait bien plus les moyens que l’ex « mari » de sa fiancée.

« Ça permettra de faire tout cela plus rapidement. »

Même si, en un sens, ils n’avaient pas tant que ça de chose à préparer. Ou plutôt, le mariage comportera si peu d’invité qu’il n’y avait pas mille et un mets à prévoir par exemple. Cependant, il fallait vraiment que cette célébration soit parfaite, que ce mariage soit idéal, qu’il soit à la hauteur de leur union, mais surtout qu’il surpasse celui que Jane avait déjà eu avec son ex. Afin qu’on oublie tout simplement qu’elle avait épousé quelqu’un d’autre avant, avant d’être une Baker donc. Même si ça faisait de lui quelqu’un d’orgueilleux donc, mais il n’avait jamais caché ce trait d’esprit.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3898

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Dim 22 Oct - 9:34


Le temps révèle toute chose.
Q

uand Edward fit remarquer qu'il avaient les moyens et que donc ils pouvaient se permettre de déléguer, Jane se sentit mal à l'aise. Le souci n'était pas tant le propos en lui-même, car Jane savait très bien qu'Edward était un vantard et qu'il n'était pas peu fier de sa fortune, et au fond, elle aimait sa vantardise, même si elle l'exaspérait parfois et avait été son principal reproche à son encontre, à une époque. Le souci était qu'elle voulait que Gwenn accepte Edward dans sa vie, pas seulement qu'elle approuve leur union mais qu'elle finisse, qui sait, par apprécier son âme soeur. Mais là, s'il commençait à jouer les prétentieux fier de sa fortune, ça n'allait pas forcément jouer en sa faveur. La jeune femme savait, en plus, pourquoi il adoptait un tel comportement, c'était bien parce qu'elle avait fini par si bien le connaître qu'elle savait ce que dissimulaient ses travers. En l'occurrence, si il mettait l'accent sur sa fortune, c'était certes de l'orgueil, mais il fallait surtout y voir une façon de se défendre contre un rival pourtant depuis longtemps disparu. Jane pouvait comprendre, ils essayaient de se rattraper par ce qu'ils avaient de plus que leurs anciens rivaux. Edward était plus riche que Léo, Jane pouvait faire monter Edward au septième ciel, pas Perspéphone (enfin)... Mais au final, leur relation valait bien plus que ça, et leurs rivaux étaient davantage des faire-valoir que de véritables obstacles. Bref, tout ça pour dire que même si Jane aimait autant la vantardise d'Edward que la somme entière de ses défauts, il aurait préféré qu'il se l'épargne en présence de Gwenn.

-Même si on avait pas un rond, ça ne changerait rien
, affirma Jane très sincèrement. Je ne perdrais pas la moindre seconde avant de t'épouser.

Et c'était vrai. S'ils n'avaient pas eu les moyens, elle aurait mis les bouchées double, c'est tout, leur mariage aurait peut-être eu moins de gueule, mais au fond, quelle importance, elle serait avec l'homme qu'elle aimait, et c'était ce qui importait. Bien sûr, elle ne pouvait nier le fait que pouvoir profiter de la fortune des Baker n'était pas du tout déplaisant. Seuls les hypocrites savent prétendre que la pauvreté est préférable à la richesse. Elle aimait l'idée qu'ils puissent faire les choses en grand, elle aimait l'idée de pouvoir déléguer, mais ça ne changerait rien. Ce n'était pas par sa fortune qu'il la gardait. C'est seulement qu'elle l'aimait plus que tout. C'était ça, sa richesse.

-Même si tu ne manques jamais une occasion d'être un grand crétin prétentieux,
ajouta-t-elle avec un sourire en coin.

Ce n'était même pas un reproche. En fait, c'était affectueux. Elle l'aimait même quand il affichait ses défauts si ouvertement.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   Mar 12 Déc - 19:11

Gwenn & Jane & Edward
Le temps révèle toute chose.
La famille Baker était riche, ça c’était quelque chose que peu de personne dans le village devait ignorer. Gwenn le savait, parce qu’elle avait très souvent entendu parler Jane en mal de Baker justement et que le fait qu’il soit vantard et aisé faisait partie des choses qu’elle pouvait lui reprocher. Cependant, la lycane n’avait pas spécialement besoin de voir tout cela à l’œuvre. Que Edward décide de vanter c’était une chose que Gwenn savait qu’elle ne pourrait sans doute pas y couper les fois où elle verrait le mari (futur mari, fiancé, âme sœur, tout ça) de sa meilleur ami et elle pouvait faire avec. L’entendre cependant se vanter de sa fortune, alors qu’il n’avait pas fait grand chose pour l’obtenir... soit. Gwenn n’était pas pauvre, elle s’en sortait bien avec l’argent qu’elle avait pu hériter de son grand-père (heureusement parce qu’elle n’aurait pas pu à une époque vivre comme elle le faisait, en se saoulant encore et encore sans pour autant travailler, puisqu’elle ne savait pas faire grand chose de sa vie... soit), mais ce n’était pas pour autant qu’elle le criait sur les toits. Bon, elle n’était clairement pas aussi aisé que les Baker, aussi. Mais en même temps, Edward Baker – de ce qu’elle savait et elle pensait en savoir pas mal quand même – ne bougeait pas un doigt pour la fortune familiale. Mais bon, Gwenn ne dit rien. Parce qu’en soit ce n’était rien et puis, au fond, elle ne voulait pas que ça mette Jane mal à l’aise.

Jane qui affirma que même sans le moindre rond, elle n’aurait pas attendu pour épouser Baker. Mine de rien, quand elle la voyait comme ça, Gwenn ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il n’y avait que Edward capable de lui faire autant de bien (et autant de mal, mais généralement l’un n’allait pas s’en l’autre). En un sens, Gwenn ne pouvait pas s’empêcher de se sentir un peu jalouse, mais en même temps elle savait bien qu’elle ne rivalisait pas vraiment avec Baker. Et puis, concrètement, si Gwenn se montrait parfaitement objective, elle pouvait que affirmer que Jane et Edward allait bien ensemble. D’ailleurs, le jeune homme ne manqua pas de lancer un regard noir à sa fiancée quand elle affirma qu’il était un grand crétin prétentieux. Gwenn ne pensait pas voir un couple s’envoyer des piques de ce genre un jour.

« En même temps, avoue que tu l’aimerais moins. » Rétorqua la lycane, plus pour charrier légèrement sa meilleure amie que pour défendre le mari de celle ci, même si l’un n’allait pas sans l’autre.
Code by Gwenn
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps révèle toute chose. (Jane et Ed)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parce qu'en toute chose, il y a un prix à payer (Dawan, Silarae)
» « L'excès nuit en tout. »
» En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]
» À toute chose malheur est bon [pv Harry :3]
» Salt Lake City - Le temps révèle toutes choses - Gyky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Arthur Lowell-