Partagez | 
 

 Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Mar 31 Mai - 17:22

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
Dean n'était pas une personne qui s'amusait à crier quand il n'était pas content, mais ce n'était pas pour autant qu'il était tout le temps content. Il ne fallait pas croire, l'homme savait se montrer exigeant et c'était ce qui plaisait le plus à Julian. Si le jeune sorcier avait autant de respect pour l'homme qui était son mentor, ce n'était pas pour rien. Ce dernier avait donc parfaitement compris que la patience de Dean commençait à être mise à l'épreuve. Non pas qu'il ait vraiment besoin d'une sorcière enceinte dans la foulée, mais quand il avait une idée derrière la tête, il n'aimait pas trop attendre pour la mettre en place. Donc, Julian avait bien compris que son mentor était en train de s'impatienter. Il était donc temps qu'il agisse en conséquence. Julian devait bien avouer qu'il avait quelque peu oublié la vraie raison qui avait poussé son rapprochement avec Electre. Il ne pouvait pas complètement l'oublier non plus, mais il prenait à l'évidence un peu trop de plaisir dans la tâche qu'il devait accomplir pour son maître. Le jeune homme avait donc apprécié que la situation n'évolue pas trop, qu'elle ne montre pas de signe de réussite. En gros, qu'ils puissent prendre encore du temps ensemble. Ce n'était évidemment pas une question d'affection, même si le jeune sorcier devait bien avouer qu'il trouvait qu'elle avait énormément de point commun avec lui. Mais il appréciait les moments qu'ils passaient ensemble, à l'horizontal (ou dans d'autre position évidemment) ou encore quand ils travaillaient sur des expériences. Il y avait peu de personne qu'il parvenait à apprécier. Cela étant, Julian devait donc accélérer un peu plus la situation afin que de ne pas perdre entièrement la confiance de son maître. S'il devait prendre une décision, il était évident qu'il favoriserait son mentor. Dean était celui qui lui avait permis d'aller aussi loin, il était plus un père pour lui que son géniteur (qu'il avait pris la décision d'éliminer, rappelons-le). Julian devait donc agir pour faire avancer la mission que son maître lui avait confiée, pour cela il avait concocté une potion de fertilité. Le jeune homme osait croire qu'il le saurait si Electre était enceinte et dans tous les cas, ça ne pourrait pas lui faire de mal. Ainsi, il allait donc pouvoir mettre à bien la mission qu'on lui avait confiée. Evidemment, Julian ne pouvait pas penser une seconde que sa potion n'aurait pas d'effet, puisqu'elle n'était tout bonnement pas dans la possibilité de porter quoi que ce soit dans son ventre. Julian avait demandé à ce qu'elle vienne chez lui ce soir-là, juste comme ça, pour qu'ils en profitent. Le jeune homme lui ouvrit la porte quand elle arriva.

« Entres je te pris. » C'était bien la première fois qu'il l'invitait chez lui. En même temps, on ne pouvait pas vraiment dire que le jeune homme avait l'habitude de recevoir des personnes dans sa maison, qui lui servait surtout de lieu pour se reposer de temps à autre, puisqu'il passait plus son temps dans les montagnes. « Tu veux boire quelque chose ? »

Evidemment, il ne lui posait pas cette question simplement pour se montrer poli (comme si ça lui ressemblait), il avait l'intention de se servir de cette excuse pour lui faire boire la potion qu'il avait préparée pour elle. Parce qu'il n'allait pas vraiment avoir le choix que d'accélérer un peu les évènements. Ou alors, il allait devoir trouver un autre moyen, ou une autre "victime".
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Mar 31 Mai - 21:14


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
F

ut un temps où, si Julian lui avait offert de le rejoindre chez lui, Electre se serait naturellement méfiée, aurait imaginé qu'il y avait anguille sous roche, et ne se serait pas si facilement laissée piéger. Mais le fait est que sa relation avec Julian avait évolué, d'une manière qu'Electre n'aurait jamais pu concevoir tant elle avait cru nourrir de mépris à l'adresse de celui sur qui elle avait fini par poser un œil entièrement nouveau. À tort, peut-être. Certes, elle avait toujours trouvé le jeune homme, en dehors de toute autre considération, très attirant, mais elle n'aurait jamais imaginé que leurs corps auraient eu de si nombreuses occasions de se plaire, de se découvrir et de se parcourir. Oh, non, Electre n'avait pas hésité un seul instant avant que d'accepter l'invitation de son interlocuteur. Car elle savait très bien comment les choses allaient se terminer, et autant dire que c'était bien loin de plaire à la jeune femme. De même que l'idée de voir le jeune homme, tout simplement. Elle n'appréciait pas forcément de lui dire, mais elle aimait passer du temps en sa compagnie, ce même quand ils restaient sages et ne succombaient pas à leurs plus bas instincts. C'était assez perturbant pour elle, qui prenait toujours grand soin de ne s'attacher à personne, mais elle n'avait pas vraiment cherché ça... et le fait qu'elle soit actuellement plus fragilisée qu'elle ne voulait l'avouait y rajoutait peut-être une couche, parce qu'elle ne pouvait s'empêcher de trouver du réconfort dans sa présence. Elle ne lui avait pas parlé de Dareios, même si elle s'était rapprochée, elle ne se voyait pas évoquer son passé ou sa vie privée avec lui. Elle craindrait trop qu'il ne la prenne pour une pauvre chose dominée par ses sentiments. D'ordinaire elle ne l'était pas, elle en avait trop peu... Sauf qu'on avait touché à la seule personne qui, pendant longtemps, avait su lui plaire et l'émouvoir. Enfin... Hors de question de penser à son frère, ce soir. Elle se rendait chez Julian, et elle comptait bien s'oublier à ses côtés, et passer avec lui l'un de ces bons moments dont il avait le secret. Il l'accueillit chez lui, la jeune femme pénétra chez Julian comme si elle était chez elle, et elle ne manqua pas de prendre rapidement ses aises.

-Avec plaisir.
répondit-elle quand il lui proposa à boire.

S'ils pouvaient arroser leur entrevue d'alcool, elle ne serait que plus ravie (car elle voulait croire que la boisson proposée était alcoolisée, évidemment) encore, elle avait bien besoin de ça, d'accumuler tous les vices possibles pour s'y abandonner au mieux. Évidemment, elle ne se doutait pas une seule seconde de ce qu'allait contenir sa boisson, et qui aurait pu décider de son destin si la vie n'en avait pas d'avance décidé autrement.

-Alors, que me vaut cette invitation ?
demanda-t-elle, un léger sourire au coin des lèvres sans pour autant avoir besoin d'une réponse, elle pensait savoir exactement pourquoi. Elle se trompait. Du moins en partie.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Mar 14 Juin - 11:39

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
Si la relation qu’il avait avec Electre n’avait pas quelque peu évolué, Julian était persuadé que la jeune femme n’aurait jamais accepté de venir chez lui après cette invitation. Parce que ce n’était pas vraiment dans ses habitudes de faire ce genre d’invitation. D’ailleurs, il ne le faisait pas sans raison, mais la jeune femme n’avait pas de raison de s’en douter après tout. Comment pouvait-elle s’en douter après tout ? Même Julian par moment oublié complètement ce qu’il devait normalement garder de professionnel dans leur relation, même si pour le coup, il ne l’oubliait pas du tout. Il était temps qu’il agisse et c’était la raison de cette invitation, qu’Electre avait accepté pour son plus grand plaisir. Pour le professionnalisme bien sûr, pas pour autre chose. Du moins, il tentait du mieux qu’il pouvait de s’en convaincre, ce qui n’était pas vraiment évident. Parce qu’en même temps, le jeune homme avait bien envie de passer un agréable moment, autant joindre l’utile à l’agréable. Quand Electre accepta de boire un verre – ce qui était une très bonne chose donc – il alla donc préparer ces verres. Le sorcier tentait d’être le plus naturel possible, même si ce n’était pas forcément évident. Heureusement qu’il avait l’habitude de garder la tête froid. Quand il tendit un verre à Electre donc, c’était celui où se trouvait évidemment la potion qu’il avait longuement préparé dans le but de rendre cette soirée aussi utile qu’agréable.

« Je m’étais dit qu’on pouvait très bien fêter tous les deux notre collaboration qui marche si bien. »

Répondit-il à sa question, alors qu’elle lui demandait la raison de cette invitation. Julian n’allait évidemment pas lui répondre franchement, il ne prenait pas vraiment la peine de se montrer bien honnête avec elle depuis le début. Il trouvait vraiment qu’elle était une sorcière plus que douée et qui avait bien des qualités, sur de nombreux points, mais ce n’était évidemment pas pour cela qu’il avait entamé cette collaboration à la base. Mais puisqu’ils s’y retrouvaient tous les deux, ce n’était pas utile de s’attarder sur certain détail insignifiant. Même si on pouvait vraiment pas affirmer qu’une grossesse à venir – ce qui devait évidemment arriver normalement, c’était le but de tout cela, même si le destin en avait décidé autrement – soit qu’un simple détail. Surtout avec les projets de Dean concernant ce « détail ».

« C’est bien de travailler, mais c’est aussi bien de se reposer. »
Ce qui n’était pas vraiment le cas, mais encore une fois il n’avait aucune intention de revenir sur ces détails. « Qu’est-ce que tu en penses ? »

Il n’y avait pas de raison qu’ils ne pensent pas de la même manière de toute façon, non ? Même s’ils ne savaient pas les mêmes choses sur la situation à venir (même si aucune situation n’allait venir). Julian lança un regard entendu à la jeune femme, avant de boire une longue gorgée de son verre, attendant qu’elle en fasse de même. Parce qu’elle devait le faire, pour que les évènements tournent à son avantage.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Mar 14 Juin - 12:08


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
F

êter une association aussi fructueuse que la leur (quoi qu'elle ne portait néanmoins pas les fruits que Julian espérait, et par la force des choses ne les porterait jamais) semblait être un bon prétexte à la jeune femme pour passer du bon temps en compagnie de son interlocuteur. Elle devait bien le reconnaître, elle appréciait d'entendre que c'était là le seul prétexte qui justifiait l'invitation du jeune homme chez elle. Si elle ne pensait pas qu'ils auraient perdu beaucoup de temps quoi qu'il arrive à agir selon leurs habitudes, elle appréciait qu'il n'y ait pas de mission précise à accomplir et qu'ils puissent tout simplement profiter de leur présence respective. Il y avait quelque chose de surprenant à ce qu'il ait tenu à la voir uniquement pour cela alors qu'ils avaient plutôt tendance à saisir sur l'instant les occasions qui leur étaient présentées de prendre du bon temps plutôt que de les provoquer, mais quelque part, ça lui plaisait, quelque part, ça la rassurait. Les moments qu'elle passait avec Julian gagnaient de plus en plus d'importance à ses yeux. Ça lui était venu insidieusement, elle n'avait rien prémédité, peut-être parce qu'elle se sentait plus seule et plus fragile qu'elle ne voulait bien l'admettre depuis la disparition de son frère. Quoi qu'il en soit, cet état de fait avait bouleversé quelque chose en elle. Et elle attendait plus après la présence de Julian qu'elle voulait bien le reconnaître de sorte qu'elle aimait à croire qu'il puisse ressentir, tout simplement, le besoin de sa présence comme elle ressentait parfois le besoin de la sienne. Même si c'était commettre là une fatale et certaine erreur de jugement.

-Je pense qu'on a bien mérité de se détendre.
répondit-elle dans un sourire en coin qui en disait long sur ce qu'elle avait à l'esprit quant aux manières dont ils pourraient bien s'y prendre. Ce n'était pas comme si elle pouvait douter du fait qu'ils étaient sur la même longueur d'ondes. Quoique si leurs intentions étaient les mêmes, le but qu'il cherchait à atteindre ne manquait pas de différer. Elle but sans se méfier (pourquoi l'aurait-elle fait) une large gorgée du verre qu'il lui avait tendue, sans réaliser que ce simple geste, d'apparence anodine, aurait pu avoir en d'autres circonstances des conséquences désastreuses... Il en aurait peut-être. Mais pour d'autres raisons. On bosse trop, tous les deux, ajouta-t-elle en laissant glisser sa main le long de sa cuisse, il faut lâcher prise de temps en temps si on ne veut pas se tuer à la tâche.

Certes, Julian et Electre ne ménageaient pas leurs efforts quand ils agissaient pour le sorcier (au point qu'Electre faisait vraiment une espionne tout ce qu'il y a de peu fiable), mais ils ne se tuaient pas à la tâche non plus. Ceci dit, elle n'avait rien contre une récompense à la hauteur de leur labeur.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Lun 11 Juil - 12:30

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
Julian devrait sans doute avoir honte de son attitude, mais ce n’était pas le cas. Du moins, pas vraiment. Parce qu’il savait parfaitement qu’il n’avait pas le choix, Dean attendait un résultat de ce qu’il lui avait demandé de faire. Alors, il n’avait pas vraiment le choix que d’agir comme il le faisait. Quoi qu’il pouvait très bien utiliser une autre personne, il pouvait bien changer ses plans et honnêtement, il y avait pensé. Si au début, Electre était une candidate parfaite à ses yeux pour la mission que le Sorcier lui avait confié (parce qu’elle était une sorcière à grand pouvoir et qu’elle ne valait cependant pas grand-chose à ses yeux), le jeune homme devait bien avouer qu’il avait complètement changé d’opinion à ses yeux. Elle avait toujours de grands pouvoirs, bien sûr, mais bien plus de valeurs aussi. Le jeune sorcier appréciait les moments qu’ils pouvaient passer ensemble, quand ils travaillaient ou non. Il ne fallait pas non plus commencer à parler d’affectif, c’était bien trop pour une personne comme Julian. Mais elle avait pris bien plus de valeur d’un coup, bien plus d’intérêt. Et donc, au fond, il trouvait dommage de la réduire au simple rôle de cobaye (puisque c’était ce qu’elle allait devenir si leur « relation » portait les fruits qu’il attendait). Mais il ne pouvait pas reculer de toute façon et il ne pouvait pas s’abaisser à faire dans l’affectif quand il était question des expériences pour Dean.

Electre tombait donc clairement dans le panneau, même si Julian ne mentait qu’à moitié bien sûr. Même s’il y avait une autre raison qui l’avait poussé à l’inviter chez lui, il trouvait quand même qu’ils avaient bien le droit de se détendre un peu. Même s’ils ne se tuaient pas non plus à la tâche, les deux sorciers étaient vraiment assidus dans les expériences pour Dean, ou encore pour leurs propres chefs. En outre, Julian avait quand même passé énormément de temps sur la potion avec Perséphone, qui avait finalement donné les fruits qu’ils espéraient (même si la situation était loin d’être idéal encore une fois pour Perséphone, mais au fond elle l’avait bien cherché quand même). Julian afficha un léger sourire – qui ne voulait sans doute rien dire de l’extérieur – quand Electre bu une gorgée du verre qu’il lui avait servi. Elle ne se rendait, évidemment, pas compte de ce qu’il était en train de faire.

« Nous sommes des sorciers vraiment assidu dans nos travaux après tout. » Et en réalité, il disait cela pour continuer dans la lancée d’Electre, mais il pensait ses mots. Ils l’étaient oui, sans doute plus qu’ils ne le devraient pas moment. « Maintenant que je suis débarrassée de l’expérience de ma cousine, je vais avoir bien plus de temps pour me consacrer à autre chose en plus. »

Et en attendant, ils pouvaient très bien profiter de cet instant pour se récompenser mutuellement, pour reposer leurs esprits. Même s’ils n’avaient pas vraiment besoin d’excuse d’habitude pour faire quelques pauses.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Lun 11 Juil - 21:44


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
L

e moindre des propos qu'ils prononçaient était teinté de sous-entendus, et c'était bien sûr ce qu'Electre aimait le plus dans leur conversation, cela va sans dire, car elle savait très bien où cette dernière allait la mener, et elle les pensait entièrement sur la même longueur d'onde. Ce qui n'était pas complètement vrai, il y avait des intentions cachées que la sorcière ne comprenait pas, et c'était tant mieux pour Julian, sans quoi la jeune femme ne laisserait certainement pas cette discussion prendre une telle tournure. Certes, ils étaient assidus à leur travail, l'un comme l'autre, même s'ils se laissaient parfois, disons, déborder... Mais ce n'était certainement pas pour parler potions et autres expériences qu'ils avaient décidé de passer du temps ensemble. Julian lui fit remarquer qu'il allait avoir plus de temps à consacrer à d'autres activités, puisqu'il était parvenu à sa petite expérience avec sa cousine. Oui, il avait réussi un tour de force, la sorcière en avait entendu parler, et elle devait bien reconnaître être un peu jalouse. Ce qu'il était parvenu à faire, Electre savait bien que, de son côté, elle n'en aurait pas été capable le moins du monde, quand bien même elle ne pensait pas être une sorcière médiocre, loin s'en faut. Ceci dit, elle comptait bien tourner les exploits de son interlocuteur à son avantage. Elle afficha d'ailleurs, en l'entendant parler, un léger sourire qui en disait déjà long sur les propos qu'elle s'apprêtait à tenir, et qu'elle ne prit pas la peine de retenir le moment venu.

-C'est vrai, tu as réussi
, remarqua-t-elle avant de se mordiller légèrement la lèvre inférieure. J'ai donc perdu mon pari. Car elle, de son côté, n'avait manifestement pas assez progressé, ou du moins pas assez rapidement. Pourtant, la potion qu'elle voulait mitonner pourrait bien lui être des plus bénéfique le moment venu, plus qu'elle ne pouvait l'imaginer, afin d'annihiler des sentiments qui deviendraient trop lourds à porter. Tu vas devoir me donner mon gage, dit-elle, de son habituel et espiègle, et je vais devoir te donner ta récompense.

Tout en prononçant ces mots, elle regardait son interlocuteur des plus intensément, avant de se rapprocher plus près de lui, déposant ses mains sur son torse avant d'embrasser ses lèvres. Inutile d'y passer par quatre chemins après tout. Ils savaient tous les deux pourquoi ils étaient là, elle était convaincue qu'il en avait envie autant qu'elle-même, aussi, elle n'avait pas la moindre intention de se retenir. D'autant que la jeune femme se rendait compte de plus en plus s'attacher à ce genre de moments, s'attacher à chaque instant qu'elle passait avec Julian. Sans doute trop. Beaucoup trop, en fait. Elle y réfléchissait le moins possible, sans quoi cela pourrait bien finir par lui faire peur. Et elle allait le regretter. Beaucoup.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Dim 21 Aoû - 0:00

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
Quand Julian vit Electre sourire comme elle le fit, il ne manqua pas d’en faire de même. Parce qu’il savait parfaitement où tout ça était en train de les mener. Le jeune homme avait réussi son pari avec la sorcière, il avait terminé son expérience avec sa cousine plus rapidement qu’Electre n’avait terminé la sienne (d’ailleurs, elle n’avait pas terminé c’était bien ça le truc). Ainsi donc, il avait gagné et normalement, il pouvait donner un gage à la sorcière. Ce qu’il avait l’intention de se faire sans se ménager et c’était bien un peu le but de ce moment. De toute façon, ils savaient tous les deux comment les choses allaient se terminer, c’était comme à chaque fois. La différence était simplement qu’ils ne prenaient pas de temps sur leur temps de travail, qu’ils ne réduisaient pas un laboratoire en désordre et qu’ils ne risquaient pas d’être dérangés. Ce moment aurait été parfaitement parfait, s’il n’y avait pas ce petit détail en plus. Julian n’avait pas le choix, il avait commencé quelque chose qu’il devait terminer, c’était important. Dean attendait des résultats, il ne pouvait pas le faire patienter encore plus. Le Sorcier s’était déjà montré d’une grande patience, alors qu’il avait quand même remonté légèrement les bretelles de son mentor. Le jeune homme n’aimait pas ça, il ne voulait pas décevoir son mentor. Raison pour laquelle, Electre avait bu une potion un peu particulière dans le but de la rendre un peu plus fertile. Evidemment, le jeune homme ne pouvait pas se douter encore que ça n’allait servir à rien, il ne se rendait pas compte qu’elle n’était pas du tout le bon candidat pour l’expérience qu’il devait faire. Il ne savait pas et c’était en soit mieux comme ça, parce que sinon il se serait retrouvé dans une potion délicate. Parce que s’il y avait tout cela derrière, s’il passait du temps avec Electre dans un mauvais but, il appréciait quand même ces moments. Preuve en était du frisson qu’il ressenti alors qu’elle venait poser ses mains sur son torse, avant de venir s’emparer de ses lèvres. Il devait bien reconnaitre qu’il aimait plus ça qu’il ne devrait, parce que c’était loin d’être professionnel. Mais il était évident qu’il pouvait difficilement résister au charme de la jeune femme quand même.

« Je ne sais pas si c’est vraiment un gage, si ça te plaît autant si ? »
Dit-il quand leurs lèvres s’éloignèrent un peu. En même temps, l’histoire du pari n’était finalement qu’une excuse de plus pour qu’ils puissent juste passer du temps ensemble, de la manière dont ils le faisaient. Le jeune homme vint d’ailleurs de nouveau plaquer ses lèvres sur celles de la sorcière. « Puisque j’ai gagné… tu devrais devenir mon assistante. »

Le sourire en coin du jeune homme en disait long sur ce qu’il avait en tête. Il n’avait pas besoin d’assistante, mais il trouvait ça amusant de pousser la jeune femme à le devenir. Alors qu’au final, elle pouvait l’égaler dans le domaine de la magie.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Dim 21 Aoû - 11:07


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
O

ui, bon, d'accord, Julian avait pertinemment raison. La jeune femme ne devrait normalement pas se réjouir à ce point de cette situation, alors qu'elle venait de découvrir avoir perdu son pari. Electre était joueuse, elle aimait gagner, elle aurait préféré gagner, mais elle était convaincue qu'elle trouverait son compte dans le gage que lui choisirait le sorcier. La jeune femme ne se départit pas de son sourire quand Julian lui affirma qu'elle ne devrait pas aimer l'idée d'un gage... Elle allait peut-être le payer cher, mais ça ne la dérangeait pas outre mesure. Elle savoura tout d'abord le goût des lèvres de son interlocuteur pressées contre les siennes... Elle en appréciait sans doute beaucoup trop la saveur, mais pour l'heure, elle ne comprenait pas encore combien cela finirait par lui porter préjudice. Julian, alors, lui apprit quels seraient les termes de son pari très exactement... Elle allait devoir devenir son assistante. Bon, la perspective était plaisante et déplaisante à la fois. Plaisante parce qu'elle leur donnait un prétexte pour passer plus de temps ensemble (et c'était vraiment loin de lui déplaire, ça), déplaisante, parce qu'Electre était quelqu'un de très indépendant (ou qui en tous cas se définissait comme tel), après avoir asservi ces connards de loups pendant une éternité, elle avait bien promis de ne plus être au service de personne. Mais bon, un pari est un pari, de toute façon, et Electre n'avait pas son mot à dire. Elle aurait voulu que Julian s'exécute si les rôles avaient été inversés, alors elle ferait de même. Ce n'était pas si grave, après tout. Ce n'était même pas grave du tout. Elle pensait que la situation pourrait être, à plus d'un titre, très amusante. Même si elle n'était pas convaincue qu'ils sauraient toujours se concentrer sur leurs expériences si elle restait dans son sillage, c'est qu'elle serait bien incapable, au passage, de garder constamment son sérieux avec Julian sans cesse dans son sillage.

-D'accord
, dit-elle sans perdre son sourire. En même temps, ce n'était pas comme si elle pouvait décliner sa décision. Enfin si, bien sûr, elle le pouvait, mais elle n'en avait pas l'intention. Electre était joueuse. Et si elle perdait à l'un de ses paris, alors... soit, elle devait bien accepter le gage en conséquence. Et je peux savoir quelles seront mes fonctions en tant qu'assistante ?

Elle osait croire qu'il ne s'agirait pas seulement de nettoyer ses chaudrons une fois utilisés, de briquer le plan de travail et d'étiqueter ses ingrédients (parce qu'elle se sentirait quand même sacrément brimée dans son potentiel - et oui, elle pensait valoir mieux que ça, tout à fait), elle voulait croire que cette fonction induisait quelques extras dont il ne lui déplairait pas d'obtenir un aperçu dans l'instant, à dire vrai. Même si, quelle qu'en soit la manière, elle savait déjà pertinemment comment leur soirée allait s'achever.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Mar 18 Oct - 0:19

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
On ne pouvait pas vraiment dire qu’Electre avait vraiment le choix, dans cette situation. Julian et elle avaient fait un pari, elle venait de perdre, donc elle devait obtenir son gage. Elle n’avait pas le choix, même si le sorcier demandait à son homologue de devenir son assistante. Connaissant la jeune femme, Julian savait parfaitement que ce n’était pas vraiment le genre de chose qu’elle appréciait, parce qu’il n’apprécierait pas non plus de son côté. Les deux sorciers avaient quand même de nombreux points communs, comme leur égo sur dimensionné. Julian n’apprécierait pas forcément de recevoir des ordres de la part d’Electre, tout comme elle n’apprécierait pas forcément. Mais elle n’avait pas le choix après tout, puisqu’elle avait perdu un pari. Un pari que le jeune homme était bien content d’avoir gagné, c’était toujours une grande fierté de gagner un pari. Electre accepta donc et Julian accueillit son « accord » par un sourire. Ça lui plaisait énormément oui, parce qu’il aimait avoir le dessus sur la situation. Même si, au final, le jeune homme s’en sortirait de toute façon assez bien. Comme Electre n’allait pas trop avoir à se plaindre non plus, il fallait bien l’avouer. La jeune femme ne tarda pas d’ailleurs à lui demander quelles seraient ses fonctions en tant qu’assistante.

« J’ai besoin que quelqu’un s’occupe de mon nettoyage. »

Répondit-il dans un sourire en coin, en pure taquinerie. C’était en quelque sorte une tâche qu’il serait capable de demander à n’importe quel assistant, mais évidemment Julian avait d’autres idées concernant Electre. Même si cela n’était pas le cas autrefois, le jeune homme devait quand même se rendre compte que la jeune femme était une sorcière digne de ce nom, qu’elle méritait vraiment ses pouvoirs. Et qui méritait donc forcément mieux que de simplement nettoyer ses chaudrons une fois qu’il avait terminé de concocter des potions. Surtout pour le moment.

« Tu es mon assistante, donc tu dois juste faire tout ce que je te demande. » Il disait assistante pour ne pas dire esclave donc. Mais il était évident que cette façon de dire les choses était quand même plus valorisante pour Electre, même si ça ne changeait rien à la situation. Et évidemment, le sorcier avait une idée bien précise de la manière dont il allait pouvoir exploiter ce détail en cet instant précis. Ils savaient parfaitement tous les deux comment la soirée allait se terminer, puisqu’elle allait juste se terminer de la même manière que d’habitude. C’était important pour Julian, qui devait utiliser cette soirée précise et le fait qu’Electre avait bu la potion de fertilité (sans qu’il ne sache que cela ne servait à rien du tout). « Donc, par exemple, si je te dis d’enlever maintenant tous tes vêtements, tu es obligés de le faire. »

Ajouta-t-il, son sourire s’agrandissant encore plus, son regard perçant se plantant dans les yeux de la sorcière sous ses yeux, attendant simplement qu’elle fasse quelque chose. Ce qu’il attendait précisément d’ailleurs et qu’il ne doutait pas d’obtenir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Mar 18 Oct - 18:48


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
C'

est sûr que, à choisir, Julian aurait préféré gagner leur petit pari. Par fierté, mais bien sûr, mais également pour pouvoir prouver à Julian sa valeur en tant que sorcière. Mais elle parvenait tout de même à très facilement se remettre de sa défaite, tout simplement parce qu'elle considérait que, au final, son interlocuteur et "adversaire" saurait faire en sorte qu'elle ne soit pas totalement lésée et ne se sente pas totalement perdante. En même temps, si les rôles avaient été inversés, elle se serait arrangé pour que Julian passe un moment plaisant, lui aussi. Elle ignora avec soin sa remarque quand il affirma que quelqu'un devait bien faire son ménage. Voilà bien un gage dont elle se passerait bien, d'autant que les deux sorciers, quand ils étaient ensemble, avaient quand même plus tendance, tous les deux, à déranger les choses qu'à les mettre en ordre (et c'était ça qui était si bon). Elle préféra bien davantage s'intéresser aux propos qu'il formula ensuite. Faire tout ce qu'il lui demandait, hein ? Tout dépendait de quoi, mais elle sentait d'avance que ça aurait de quoi lui plaire. Elle ne fut effectivement pas déçu quand le jeune homme finit par éclairer le fond de sa pensée : s'il lui donnait l'ordre d'ôter tous ses vêtements, alors il faudrait qu'elle le fasse. Oh, quel dommage... Quel supplice. Un sourire en coin décora les lèvres de la jeune femme. Elle poussa un soupir faussement exagéré en prenant la parole.

-Bon... puisque je n'ai pas le choix.


Tout en ne lâchant pas Julian des yeux, elle prit soin de déboutonner sa chemise avec le plus de lenteur et de sensualité possible, souhaitant exciter le désir en de simples gestes. Si elle parvenait à ce tour de force, elle aurait le sentiment d'avoir acquis, à sa mince échelle, sa propre victoire.

-Il va donc falloir que j'accède au moindre de tes désirs, j'en ai bien peur,
ajouta-t-elle en envoyant balader sa chemise dans un coin de la pièce.

Toujours le regard planté dans celui de Julian, elle fit doucement glisser son pantalon jusqu'à ses chevilles et l'envoya à son tour valser d'un geste du pied. Ce fut avec tout autant de lenteur, appel véritable à la luxure, qu'elle quitta ses sous-vêtements avant de détacher son épaisse chevelure brune qui tomba en cascade sur sa peau nue. Elle était à présent entièrement en tenue d'Ève, totalement offerte. Pour compléter ce tableau qu'elle voulait aussi sensuel que possible, pour exacerber au maximum le désir de l'homme pour lequel elle sentait par ailleurs grimper sa propre envie, elle se mordilla légèrement la lèvre inférieure, gourmande.

-Que puis-je faire, maintenant, pour te satisfaire ?
demanda-t-elle alors, mutine, tandis que ses doigts caressaient doucement son ventre, s'arrêtant volontairement les zones les plus érogènes de son anatomie qu'elle effleurait du bout de ses doigts sans pour autant y toucher.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Ven 9 Déc - 19:17

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
Le sourire en coin de Julian s’agrandit en entendant le faux soupir d’Electre, quand elle affirma qu’elle n’avait pas le choix. Techniquement, elle ne l’avait pas non, mais quelque chose disait au jeune homme qu’elle ne voyait pas d’inconvénient à le faire. Son regard ne la lâcha pas d’ailleurs, quand elle retira avec une grande lenteur sa chemise. Chaque fois qu’elle enlevait l’un des boutons, le sorcier ne pouvait pas s’empêcher de sentir son envie grandir. A chaque fois, elle s’ouvrait un peu plus, lui donnant le loisir de voir plus facilement le corps de rêve d’Electre. Le corps de rêve oui, parce que franchement, à ses yeux personnes ne pouvaient lui résister et lui encore moins que les autres. En tout cas, Julian profita pleinement du spectacle et au final, il avait un peu le sentiment d’être autant une victime du petit jeu qu’Electre. Est-ce qu’il avait vraiment gagné le pari ? Il commençait sérieusement à se demander. Le sorcier se mordit les lèvres, sans lâcher du regard tout ce qu’Electre était en train de faire. Il n’en perdait vraiment pas une miette, jusqu’à ce qu’elle se retrouve complètement nue. Comme il l’avait demandé, elle venait de retirer tous ses vêtements. Et en prime, elle en profitait pour jouer un peu avec lui. Parce que ses yeux ne purent que suivre les mouvements de ses doigts, alors qu’elle lui demandait ce qu’elle pouvait faire pour lui. Le sorcier fut incapable de retenir un léger râle, qui laissait exprimer ce qu’il pouvait penser en cet instant précis. Sérieusement, Electre n’avait pas besoin de le toucher pour lui retourner tous les sens. Elle était vraiment parfaite et dans ces moment-là, le jeune homme ne pouvait qu’avoir envie d’oublier ce que Dean lui avait demandé. Ce qu’il devait faire était bien loin dans son esprit à présent, quand bien même Electre avait bu la potion qu’il lui avait préparé. Cela ne l’intéressait pas du tout.

« J’avais une tonne d’idée en tête… » Dit-il dans un souffle, sans que ses yeux ne quitte le corps si désirable de la sorcière. « Mais j’ai tout oublié. »

C’était vrai, il avait pensé à un tas de chose qu’il pourrait demander à Electre. Il devait en profiter, au vu de la situation, parce qu’elle était à son service. Mais tout de suite, il ne pensait plus qu’à une seule chose et il ne parvenait vraiment pas à mettre de l’ordre dans ses idées. Quoi que… il n’y avait finalement qu’une seule pensée qui traversait son esprit, donc c’était quand même assez clair en soit. Julian continua de se mordre les lèvres, avant de finalement enlever – rapidement pour le coup – sa chemise et s’approcher d’Electre pour venir s’emparer des lèvres, laissant ses mains glisser déjà sur son corps. Il embrassa vivement les lèvres de la jeune femme, avant de glisser les siennes le long de sa joue pour venir lui murmurer avec avidité palpable à l’oreille :

« Offres toi à moi tout entière. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Sam 10 Déc - 10:13


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
U

n sourire mutin se déposa sur ses lèvres alors qu'elle ressentait bien que Julian n'était pas le moins du monde insensible à son petit strip-tease. Elle devait bien avouer que le contraire l'aurait largement déçue. C'était bel et bien le but de tout cela, après tout. Mais certains indices ne trompaient pas : la manière dont il la dévorait du regard, la façon dont ses yeux suivaient doucement la trajectoire de ses doigts qui s'appliquaient à parcourir sa peau nue en s'attardant sur des zones bien spécifiques... Le léger râle qui s'échappa de ses lèvres était un indice supplémentaire qui ne pouvait pas la tromper, et son sourire ne s'en élargit que davantage. Il avait une tonne d'idées en tête. Il avait tout oublié. Elle aimait l'idée de savoir lui faire à ce point d'effet. D'autant qu'elle ne s'inquiétait pas outre mesure : elle était sûre et certaine que Julian ne saurait que trop bien recouvrir toute l'imagination nécessaire dans le feu de l'action. Elle le connaissait suffisamment bien pour ne pouvoir avoir le moindre doute à ce sujet. Il commença à se déshabiller à son tour, ce qui n'eut absolument rien pour déplaire à Electre (qui serait bien difficile dans le cas contraire) avant de venir s'emparer de ses lèvres alors que ses doigts parcouraient son corps mis à nu. Elle avait eu des amants, beaucoup, mais il n'y avait que Dareios qui importait, qui savait lui retourner les sens. Ce n'était plus le cas, aujourd'hui. Elle devrait peut-être avoir le sentiment de le trahir, tandis qu'elle s'abandonnait avec tant d'intensité à un autre homme, mais elle ne pensait pas à lui (et ça aussi, ça faisait du bien, l'air de rien), en un baiser brûlant, en caresses expertes, il la faisait vibrer comme cela n'était jamais arrivé jusqu'alors. Elle était totalement abandonnée à lui, et cela ne datait pas de leur petit pari. Il lui faisait un effet au-delà de ce qui était acceptable, et elle se surprenait à penser, par instants, que cet effet était partagé. Elle avait envie d'y croire, en tout cas, surtout quand elle lisait tant d'avidité et d'impatience dans le ton de sa voix, alors qu'il approchait ses lèvres de ses oreilles. Qu'elle s'offre à lui tout entière, ça n'avait rien d'une épreuve, en fait. C'était déjà plus ou moins le cas.

-Je suis tout à toi
, répondit-elle doucement, dans un murmure, observant Julian avec intensité.

Et à ce moment-là, elle savait pertinemment ce qu'il en était : pari ou pas pari, ce n'était pas ce qui comptait réellement pour elle, elle lui appartenait, et ce n'était pas vraiment une décision consciente de sa part. Ça s'était fait tout seul, parce qu'il avait pris une importance exceptionnelle, improbable pour elle, et elle ne pouvait pas lutter contre ça. Les doigts d'Electre glissèrent jusqu'à l'entrejambe du jeune homme.

-Tu peux faire ce que tu veux de moi.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Lun 6 Fév - 16:28

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
Il ne fallait vraiment pas grand-chose pour que Julian perde complètement la tête en compagnie d’Electre. La jeune femme savait exactement comment lui retourner les sens. Elle n’avait en même temps, rien besoin de faire pour ça, alors qu’elle commençait à jouer avec lui, il était évident qu’il ne pouvait que perdre la tête. Comme en cet instant précis, où il était incapable de réellement se montrer raisonnable et de réfléchir la situation. Bon, en même temps, ce n’était pas comme s’il avait des raisons de ne pas céder à ses pulsions, la raison devrait même plutôt le pousser à le faire. Parce que Dean attendait quelque chose de sa part qui lui demandait donc de céder à ses pulsions. Julian cependant ne pensait évidemment pas une seule seconde à ce que son mentor lui avait demandé, il avait bien trop de chose en tête pour penser au Sorcier en cet instant précis. Ce qui n’était pas forcément une bonne chose, parce que Julian perdait complètement la tête en compagnie d’Electre, plus que n’importe quand. Ça ne lui était jamais arrivé. Le jeune homme avait toujours gardé en main sa vie, il avait toujours gardé le contrôle… jusqu’à maintenant. Et il ne se doutait pas à quel point ça allait vraiment se compliquer bientôt. Pour l’heure, le sorcier se contentait simplement de profiter de l’instant présent et plus encore de la jeune femme et de son corps de rêve. Comme il le faisait très bien, alors que ses mains continuaient de glisser le long des courbes de la jeune sorcière.

Le jeune homme afficha un sourire quand Electre affirma qu’elle était tout à toi, exactement comme il le lui demandait. Il n’aurait vraiment pas attendu une autre réponse que celle-ci, il ne l’aurait pas vraiment supporté en fait. En même temps, techniquement, la jeune femme devait faire tout ce qu’il lui demandait. Même si au final, tout cela dépassait largement le pari qu’ils s’étaient lancés. Julian s’en rendait de plus en plus compte – même si ça n’allait pas l’empêcher de se brûler les ailes – tout cela dépassait vraiment le simple jeu. Le jeune homme se mordit la lèvre alors qu’il sentait la main de la jeune femme glisser sur une zone de son anatomie qui en disait long sur ce qu’il pouvait ressentir en ce instant précis. Il adorait ça, tout comme il adorait l’entendre lui dire qu’il pouvait faire ce qu’il voulait d’elle. Son imagination n’était pas en manque d’idée, mais en même temps son corps ne désirait qu’une seule chose, elle, juste elle.

« Il n’y a qu’une seule chose que j’ai envie de te faire là. »

Dit-il dans un souffle, avant de venir de nouveau s’emparer, vivement, de ses lèvres dans un baiser plus que brûlant, ses mains continuant de parcourir son anatomie tout en l’entrainant, sans grande délicatesse évidemment, vers la table. Et pendant que ses lèvres se séparèrent des siennes, dans le seul but de se diriger vers sa poitrine qu’il adorait tant, ses mains s’attardaient sur une zone bien spécifique de son anatomie.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Lun 6 Fév - 18:46


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
E

lectre aimait voir le sourire de son interlocuteur s'agrandir à mesure qu'elle s'exprimait, car son but était bel et bien de le contenter, parce qu'il souriait peu, et il aimait qu'il lui sourie à elle, elle aimait penser que le regard qu'il lui adressait était réservé à peu d'autres. Elle aimait à se sentir exister à travers ses yeux. Elle n'avait jamais accordé tant d'importance au regard de quelqu'un. Et elle savait très bien ce que ça signifiait. Elle cherchait à le tourner en dérision, mais peut-être, déjà, devinait-elle qu'elle allait en souffrir, mais elle gardait cette pensée bien enfouie dans son inconscient. Elle préférait se concentrer sur ce que l'instant présent pouvait lui apporter de plaisir, le reste, elle considérait qu'elle ne devait pas y penser, vraiment pas. Ce fut à son tour de sourire quand son interlocuteur affirma qu'il n'y avait qu'une seule chose qu'il avait envie de lui faire. Elle acceptait avec plaisir de le découvrir dans l'instant, parce qu'elle savait qu'il ne saurait que trop bien lui communiquer le plaisir qui brûlait dans son regard. Elle le ressentait déjà d'ailleurs sans qu'il ait besoin de faire quoi que ce soit. Elle se sentait envahie d'une chaleur intense qu'elle ne voulait en rien calmer, qui lui brûlait le bas ventre et le creux des reins. Elle avait envie, besoin de lui, si bien qu'elle ne put que se laisser faire quand il s'empara à nouveau de ses lèvres, pas parce que c'était ce qu'on attendait d'elle, mais parce que c'était l'unique chose dont elle pouvait avoir envie. Elle avait le sentiment de se laisser consumer un peu plus à chacun de ses baisers. Son cœur battait à tout rompre, et son esprit se vidait de tout ce qui ne le concernait pas lui pour se focaliser sur ses sensations, sur le contact de ses lèvres, la douceur d'un parfum qu'elle apprivoisait un peu plus à chaque fois, qui l'entêtait et qui lui devenait indispensable, la chaleur de son souffle... La combinaison de tout cela la rendait dingue, et elle ne pouvait que le savourer au maximum.

Il la dirigea vers la table, avant de diriger ses lèvres vers sa poitrine, ses mains entre ses jambes. Elle ferma les yeux, pencha la tête en arrière. Les mains agrippées au rebord de la table, elle oubliait tout sens commun, elle s'abandonnait totalement au plaisir, et celui qu'il savait lui procurait était incroyablement intense. Son souffle s'accélérait, les battements de son cœur s'accentuaient encore. Elle soupirait, gémissait... elle ne contrôlait rien, elle se laissait totalement emporter, sans pudeur, sans craintes, sans discrétion, elle lui appartenait, il faisait ce qu'il voulait d'elle. Et en cet instant... il pouvait réellement disposer d'elle autant qu'il le voulait. Elle lui était entièrement dévouée.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Sam 25 Mar - 13:48

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
Julian n'était normalement pas homme à se laisser distraire, à perdre de vue un objectif surtout quand ce dernier se l'était fixé lui même (même si, le but de mettre Electre enceinte ne venait pas de lui, mais cette soirée, avec cette potion, c'était bel et bien de son ressort). Et pourtant, quand la sorcière était là, quand elle s'offrait à lui de cette manière, il en perdait tout bonnement la tête. Le jeune homme ne se reconnaissait plus du tout quand il était question de son interlocutrice, il ne pouvait pas nier le pouvoir qu'elle avait sur lui. Il en oubliait tout donc, se concentrant simplement sur ce qu'il désirait, sur ce qu'il brûlait d'envie de faire, sur ce qu'elle lui faisait ressentir. Sans plus penser donc au fait qu'il était censé la manipuler, afin d'obtenir quelque chose que le Sorcier attendait de sa part. Mais tout cela n'avait plus sa place dans son esprit, alors qu'il pouvait profiter pleinement du corps de sa partenaire, corps qu'il adorait, corps qu'il chérissait même, sans se rendre compte dans quel situation il était en train de se mettre. Parce que pour l'heure, le jeune homme ne se rendait pas encore compte qu'il était d'ores et déjà passé par le point de non retour, qu'il avait franchit la ligne et qu'il n'allait donc plus pouvoir revenir en arrière. Il ne s'en rendait pas encore compte, mais prochainement – plus vite qu'il ne l'aurait cru en fait – il allait s'en rendre compte, quand ils souffriraient tous les deux de la situation. Pour l'heure, ils ne souffraient aucunement.

Julian continua donc ses traitements sur le corps de la jeune femme, ses lèvres jouant avec cette poitrine qu'il aimait plus que de raison, léchant, titillant, mordant ses seins. Alors que ses doigts s'occupaient d'une autre partie de son corps, comme il savait si bien le faire aussi. Julian se sentit brûler de désir alors qu'il entendait les gémissements d'Electre, qu'elle ne retenait pas. Il aimait savoir qu'il lui procurait tout cela, qu'elle s'abandonnait complètement à lui. Il aimait savoir qu'il l'avait en main, qu'il pouvait tout lui faire, qu'elle appréciait ce qu'il lui faisait. Il aurait pu se montrer égoïste, mais il ne le faisait pas, nouvelle preuve qu'il y avait quelque chose de différent avec Electre. Il aimait sentit son cœur battre si vivement dans sa poitrine, au travers de sa peau qu'il embrassait de ses lèvres, cœur qui battait au même rythme que le sien. Une chose était sûre, maintenant et tout de suite, Julian n'y tenait plus. Il avait envie de la posséder toute entière, qu'elle soit à lui physiquement (sans se rendre compte qu'il avait envie qu'elle soit à lui autrement aussi, mais il ne pouvait pas encore le réaliser, tant qu'il n'avait pas craint de la perdre). Sans plus attendre donc, parce qu'il ne pouvait vraiment plus attendre, il s'empara encore une fois de ses lèvres dans un baiser brûlant, avant de s'emparer d'elle tout court, leurs corps ne formant plus qu'un.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Dim 26 Mar - 13:59


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
L

e plaisir amplissait chaque fibre de son être, et pour Electre, ça ne faisait aucun doute, aucun autre homme ne pouvait la faire vibrer comme Julian savait si bien le faire. Il suffisait que sa peau soit en contact avec la sienne pour qu'elle se sente envahie de frisson, il suffisait que ses lèvres se déposent sur son épiderme pour qu'elle sente les battements de son coeur s'emballer. Ce qui se passait avec lui n'était pas comparable avec quoi que ce soit de ce qu'elle aurait pu vivre auparavant, c'était intense, c'était unique, et encore, ce n'était rien. Quand leurs corps ne faisaient qu'un, c'était là que tout changer. Elle avait le sentiment que deux corps n'avaient jamais été à ce point fait pour s'harmoniser, quand il la sentait en elle, avait le sentiment que plus rien d'autre n'avait d'importance, comme si le temps interrompait son court, comme si l'univers se mettait en pause, pour que n'existe plus que l'instant, plus que Julian et Electre. Il n'y avait plus que le flot de sensation chaque fois plus puissantes qui l'électrisaient à chaque coup de rein, il n'y avait plus que ses gémissements, son regard qui dévorait le sien, son coeur qui rythmait leurs ébats. C'était... en fait, elle n'avait pas de mots pour le décrire, et elle ne pouvait s'empêcher de se demander si Julian le ressentait, lui aussi, ce sentiment impossible à nier et à altérer, celui d'appartenir au monde parce qu'elle le lui appartenait à lui, le sentiment que plus rien d'autre ne savait compter, que plus rien d'autre n'avait jamais compté... Elle ne le pensait pas. Elle-même se trouvait folle de s'emballer à ce point, mais elle ne pouvait pas contrôler ce qui se passait en elle quand elle et son amant ne faisaient plus qu'un. Elle ne pouvait pas lutter, et ce n'était pas si grave. Elle pouvait difficilement se plaindre, en même temps, d'une chose qu'elle trouvait à ce point agréable, de ce qui lui procurait du plaisir comme jamais rien ni quiconque n'avait su le faire jusqu'alors.

Ses lèvres se détachaient à peine des siennes alors que le mouvement de leurs bassins s'accélérait, s'intensifiait. Elle avait envie de se fondre en lui, de disparaître en lui, elle avait envie que ce moment ne s'arrête pas, et en même temps, elle avait envie d'en voir le terme, uniquement pour goûter une fois encore à ces sensations délicieuses, quand elle atteignait avec lui un sommet d'extase qu'elle n'avait jusque là jamais su franchir. Et elle l'atteignit une fois encore, et ne dissimula alors rien de l'intense plaisir que lui procurait cette apothéose. Et elle en voulait tant d'autres, elle en voudrait tout le temps, que sa vie ne soit plus faite que de ça, qu'il vive en elle, sans cesse. Mais c'était idiot.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Sam 20 Mai - 18:33

Electre & Julian
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.
Julian, quand bien même il n'était pas vraiment doué pour avoir des relations « humaines », était loin de se retenir quand il était question de plaisir de la chair. Il avait donc de nombreuses expériences, avec de nombreuses femmes, toutes différentes les unes des autres. C'était juste un besoin trivial qu'il comblait comme il le pouvait. Sauf qu'en cet instant précis, avec Electre, tout était différent. Le sorcier se rendait bien compte que ça allait au delà de se plaisir trivial. Cela allait bien au delà du simple plaisir physique, du simple besoin de rapport charnel. Julian s'en rendait compte depuis la première fois, depuis l'instant où il s'était senti se rapprocher de la sorcière, depuis le moment où il avait goûté pour la première fois à son corps. Tout était différent avec elle. Et ce n'était donc pas qu'une question de plaisir charnel, c'était un plaisir tout court. Julian se perdait entièrement quand il se trouvait en compagnie d'Electre, quand il se trouvait en elle, quand leurs corps ne formaient plus qu'un. À ce moment-là, le sorcier se rendait bien compte qu'il n'y avait plus rien qui puisse compter un instant, qu'il se contentait simplement de profiter pleinement du moment, du plaisir qu'il ressentait. Un plaisir qu'il n'avait pas l'habitude de ressentir avec autant d'intensité non plus. Julian avait l'habitude de tout expliquer, il avait la tête sur les épaules, les pieds sur terre, mais quand il s'agissait de la jeune femme, tout était différent. Il en avait conscience, plus encore maintenant, mais il savait qu'il jouait à un jeu plus que dangereux. Qu'à force de se perdre à ses côtés, de se perdre en elle, il risquait juste de se perdre tout court. Et le pire, dans tout cela, c'était qu'il adorait ça. Il franchissait un point de non retour, quelque chose qui allait sceller définitivement son avenir et sa façon de voir le monde. Sa façon de voir son monde en réalité, ce monde qu'il pensait contrôler à la perfection, mais dont il perdait vraiment le contrôle en présence de la sorcière. Sans pour autant essayer tant que cela de le retenir. Sans pour autant qu'il cherche à se concentrer sur ce qu'il y avait d'important. En cet instant précis, il n'y avait plus qu'elle et pour la première fois de sa vie, il se retrouvait à penser à une personne avant lui-même.

Leurs mouvements, parfaitement harmonieux, avaient donc continués de s'intensifier, sans que leurs lèvres ne se détachent l'une de l'autre. Julian aurait aimé voir cet instant perdurer encore et encore, que le temps s'arrête et qu'il se contente de profiter du bien être qu'il ressentait. Mais en même temps, il ne bouda pas son plaisir quand l'extase l’enveloppa entièrement, en même temps qu'Electre. Et ce fut finalement plus plaisant pour lui, chose encore étonnante de sa part, d'entendre la jeune femme atteindre ce plaisir ultime qu'il souhaitait plus que tout lui faire ressentir. Il était perdu, complètement perdu déjà. Mais quand cela se terminait, la réalité ne manquait pas de revenir en force le frapper. Il avait une mission à accomplir, il ne pouvait pas se détourner du droit chemin...
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   Dim 21 Mai - 9:16


Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile.

uand Electre, comme maintenant, alors qu'elle reprenait du mieux qu'elle le pouvait son souffle, le regard tourné vers Julian, caressant distraitement son bras, sa tête contre son épaule, considérait sa situation à tête reposée, elle devait bien faire cet indéniable constat : elle était dans la merde. Elle s'en voulait même de donner raison à ce fichu mythe qui voulait nous faire croire qu'avec l'amour physique venait forcément, à un moment ou à un autre, l'amour réel. Julian n'était pas son premier amant, loin de là, et elle ne s'était jamais attaché à aucun des autres hommes qui avaient partagé sa couche (Dareios étant une exception pour le moins particulière, précisons-le), et aucun sentiment n'avait jamais pointé à l'horizon. Ce n'était pas seulement le fait qu'il soit un amant exceptionnel, qui savait lui faire plaisir comme personne sur le plan charnel, qui avait fait pencher la balance du mauvais côté, c'était lui, tout ce qu'il était, tout ce qu'il représentait. Sa nature, son talent, ses convictions, son caractères, trop de qualités pour n'en citer qu'une, et certains défauts qui finissaient par devenir des qualités aux yeux de la jeune femme tant elle était indéniablement accro à lui, incapable de se soustraire au magnétisme qu'il y avait entre eux, à tout ce qui se passait en elle quand elle était avec lui. Son coeur battait plus fort, elle ressentait le besoin constant du contact de sa peau contre la sienne, tout son être aspirait à être à lui... Oui, Electre était dans la merde, elle était tombée amoureuse de Julian, et se sentait parfaitement idiote, présentement, pour cette raison.

Car elle n'envisageait pas que les choses aient pu changer pour lui aussi. Elle était sûre d'elle, elle croyait en son charme et en son potentiel à part, mais Julian était un cas différent, il n'était pas le genre de gars qui tombent amoureux, comme il n'était pas le genre de gars dont il faut tomber amoureuse (même si elle était convaincue que beaucoup d'autres filles s'étaient fait avoir avant elle, c'était même sûr et certain). Elle n'imaginait pas que quelque chose était en train de changer en lui aussi, et pour la peine, elle était bien décidée à réprimer ses sentiments. Elle n'avait pas la moindre envie de se rendre plus ridicule que ce qu'elle avait déjà le sentiment d'être. Ca passerait avec le temps, c'est ce qu'elle se disait, c'est ce qu'il fallait se dire. Elle ne voyait pas spécialement quoi dire d'autre. Alors elle fit mine de plaisanter et de prendre les choses à la légère, comme elle l'aurait fait avec n'importe qui d'autre, en s'adressant à lui comme n'importe qui d'autre. Même s'il n'était pas n'importe qui d'autre. Au contraire.

-Il faudra que tu m'invites chez toi plus souvent.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vilaine féconde vaux mieux que belle stérile. (Electre)
» Vaux mieux être proche de ses ennemis que de ses amis ~ Styx
» Une mauvaise chute vaut mieux qu'une fin insignifiante
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Julian Enjolras-