Partagez | 
 

 Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 633

Message#Sujet: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Lun 1 Aoû - 18:30


Tant de choses à te raconter
E

n constatant combien Éponine avait laissé s'écouler de temps entre sa dernière conversation avec Lena et ce jour, la jeune femme ne put s'empêcher de se sentir un peu coupable. Il est certain qu'elle n'était pas une amie exemplaire, elle ne pouvait prétendre le contraire, mais Lena avait toujours su faire exception, l'humaine avait toujours su trouver du temps pour elle, et là, sentir qu'elle s'était complètement laissée déborder par les derniers événements au point de laisser son amie en plan était contraire à tous ses principes. Elle connaissait suffisamment bien Lena pour savoir qu'elle ne lui en tiendrait pas rigueur (contrairement à Norah, qui apparemment lui tenait toujours rigueur de tout - oui, Ponine n'y pouvait rien, elle continuait de penser qu'il était trop simple d'affirmer qu'elle ait été la seule en tort au cours de leur brouille), mais elle y avait tout de même mis les formes quand elle lui avait proposé de la retrouver au bord du lac afin qu'elles puissent bavarder un peu toutes les deux. Et tout ce qu'elles auraient à se dire ! Tout ce que Ponine aurait à lui dire, en tous cas ! La jeune femme n'était normalement pas bien bavarde, mais elle sentait dors et déjà que sa langue aurait grand besoin de se délier, ne serait-ce que parce que ça lui ferait du bien, tout compte fait, de se confier un peu. Oui, tout était allé tellement vite, dernièrement, c'était totalement dingue... D'abord, il y avait eu l'irruption d'Alice dans sa vie, la révélation sur ses parents biologiques, qui avait été confirmés par ses autres parents, ceux qui avaient été confirmés adoptifs. Il y avait eu Penny, la petite amie du frère d'Aaron, qui lui avait sauvé la vie et commis dans le même temps le malheur d'être une fée, et dont son petit ami avait découvert l'existence... Et puis... tout de même, ce n'était pas rien, il y avait eu sa première fois avec Aaron. Tout ça, ça faisait une sacrée dose de bouleversements (et ça n'allait pas s'arranger quand elle découvrirait que son petit ami était tombé malade) en peu de temps. De quoi justifier son silence radio, c'est sûr, mais de quoi justifier plus encore son envie soudain presque impérieuse de prendre la parole et d'en dire le plus possible à Lena. Quand elle la vit arriver au lieu et à l'heure de leur rendez-vous, la jeune femme dut se retenir, d'ailleurs, de ne pas tout simplement se précipiter vers elle et d'enclencher le moulin à parole (c'est sûr, ça changerait de ses habitudes autrement taciturnes. À la place, elle prit seulement la peine de la rejoindre, de lui sourire et de prendre la parole du ton le moins empressé possible.

-Je suis contente de te revoir. Désolée de pas t'avoir donnée de nouvelles avant. J'ai été un peu débordée.

Et bien sûr, elle ne prononçait pas ces mots sans raison. Certes, elle s'excusait bel et bien d'avoir jouée les amies fantômes ces quelques dernières semaines, mais surtout, elle espérait que ses propos inviteraient la sirène à lui poser plus de questions.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 307

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Jeu 15 Sep - 14:56

Cael & Lena
Tant de choses à te raconter.
Cela faisait très longtemps que Lena n’avait pas pu passer un peu de temps en compagnie de sa meilleure amie, alors elle était forcément heureuse en recevant son message. La jeune femme l’invitait à passer un peu de temps avec elle, au bord du lac. La sirène ne pouvait qu’approuver cette idée. Surtout que maintenant, elle n’avait plus aucun secret pour la jeune femme, puisqu’Eponine connaissait tout de sa nature. La sirène devait bien avouer qu’elle se sentait vraiment bien plus légère maintenant, elle ne pouvait qu’apprécier plus encore les instants qu’elle passait avec celle qu’elle considérait comme sa meilleure amie et qui était en fait sans doute la seule à recevoir entièrement son amitié. Quand bien même, elles n’avaient pas passé beaucoup de temps ensemble ces derniers temps. Lena avait été occupé de son côté, comme d’habitude et il semblait que Ponine aussi avait été un peu plus occupé dernièrement. Lena aurait peut-être pu en vouloir à sa meilleure amie de ne pas lui avoir accordé assez de temps ces derniers temps… mais non. A quoi bon s’embêter avec ce genre de sentiment. Les deux jeunes femmes avaient des vies chargées, elles ne pouvaient pas se voir tout le temps, il n’y avait rien de dramatique. Tant qu’elles parvenaient à se retrouver de temps en temps, pour se raconter des potins. Parce que si Eponine lui avait envoyé un message, Lena était persuadée que c’était parce qu’elle avait une foule de chose à lui raconter. La dernière fois déjà, elle lui avait avoué sortir avec un garçon (bon, un Hellsing, mais elle sortait quand même avec quelqu’un), c’était un grand changement dans son existence. La sirène devait bien avouer qu’elle s’attendait à de nouvelles histoires croustillantes. Ce fut donc avec un plaisir immense qu’elle se dirigea vers le lac, afin de retrouver sa meilleure amie. Quand elle la vit, elle se mit à sourire tout de suite, alors qu’elle s’approchait d’elle.

« Je suis contente de te revoir aussi. » Lui dit-elle avant de la prendre dans ses bras, pour qu’elle arrête de s’excuser de ne pas lui avoir donné de nouvelle avant. Ce n’était vraiment pas grave, Lena n’avait pas envie qu’elle se prenne la tête avec ce genre de chose. On ne pouvait pas dire que Lena avait vraiment pris le temps de prendre des nouvelles de sa meilleure amie non plus. Elles étaient toutes les deux responsables à ce compte. « Vas-y… raconte-moi tout ce que tu as à me raconter. Je vous tout entendre et surtout le plus intéressant. »

Parce que Lena connaissait par cœur Eponine et elle voyait bien qu’elle avait envie de lui raconter des choses. Ce qu’elle avait envie d’entendre donc. Parce que s’il y avait eu du chamboulement dans la vie de l’humaine, ça l’intéressait forcément. Elle attrapa la jeune femme par la main pour l’entraîner plus proche du lac et s’assoir au bord. Lena prit cependant garde de ne pas toucher directement l’eau, même si c’était vraiment tentant de faire une petite baignade. Il faisait si chaud encore.
Code by Gwenn


_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 633

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Jeu 15 Sep - 18:06


Tant de choses à te raconter
E

ponine apprécia l'étreinte que lui accorda sa meilleure amie. Elle s'en rendait compte chaque fois qu'elles étaient en présence l'une de l'autre, elle adorait vraiment sa compagnie. En même temps, ce n'était pas pour rien qu'elle la considérait comme son amie la plus précieuse (peut-être même la seule, en fait, car elle ne savait vraiment pas où elle en était avec Norah), elle aimait chaque seconde qu'elle passait avec elle. Et pourtant, elle ne cherchait pas forcément sa compagnie... Elle aimait sa solitude, il fallait qu'elle attende de la revoir pour comprendre combien elle lui avait manquée. En tout cas, elle était plus qu'heureuse de l'avoir auprès d'elle, d'autant plus que son esprit était empli d'un trop-plein qu'elle avait grande envie d'évacuer. Elle avait besoin de parler, tout simplement, et elle n'avait pas de meilleure confidente. À quoi pouvait elle le savoir ? Outre le fait qu'elle lui avait déjà prouvé qu'elle était parfaitement digne de confidence, et de plutôt bon conseil en dépit de leurs évidentes divergences de caractère à toutes les deux, elle lui en donnait une nouvelle preuve des plus manifestes en cet instant. Elle n'avait rien eu besoin de faire ou de dire pour qu'elle comprenne qu'elle avait bel et bien tout un tas de choses à lui dire. Et plus agréable encore, Ponine savait que Lena ne demandait pas à en savoir plus par simple politesse. Elle avait envie d'en entendre davantage parce qu'elle s'intéressait sincèrement à sa vie. Elle considérait que c'était rare, les amitiés comme celles-ci. Et c'était bien la preuve que la jeune femme était moins superficielles qu'elle ne voulait le laisser paraître par instants, ou auprès d'autres personnes, en tout cas.

-Je ne sais même pas par où commencer tant il y a de choses à dire
, admit-elle avec un sourire. Tout n'était pas si simple et heureux à avouer, d'ailleurs. Mais la jeune femme comptait bien s'épancher davantage sur ce qui lui était arrivé de mieux. D'autant que ce serait sans aucun doute ce qui intéresserait le plus Lena (elle en mettrait sa main à couper). J'ai découvert que mes parents... Elle prit une inspiration, ce n'était pas si simple que ça à dire, en vérité, même si elle commençait à se faire à cette idée. J'ai été adoptée. J'ai rencontré ma vraie sœur, c'est elle qui m'a tout dit. Son sourire s'était un peu effacé, mais elle fit de son mieux pour ne pas le perdre pour autant. Ça m'a un peu secouée, je dois t'avouer. Elle marqua une légère pause. Bon, lui donner un aperçu du plus croustillant, maintenant. J'avais pas trop envie de rester seule, alors Aaron est venu rester chez moi quelque temps.

Elle n'en dit pas plus, mais Ponine était certaine que son interlocutrice saurait d'elle-même faire les déductions et poser les questions qui s'imposaient.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 307

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Jeu 10 Nov - 13:18

Cael & Lena
Tant de choses à te raconter.
Lena avait bien compris qu’Eponine avait des choses à lui dire, le simple fait qu’elle ait été débordée c’était un indice. La sirène attendait donc que son amie se confie à elle – ne se doutant évidemment pas de tout ce qu’elle avait à lui raconter – parce qu’elle était curieuse et qu’elle avait envie de savoir. Et Lena n’avait pas envie de le savoir simplement parce qu’elle était curieuse, mais parce qu’elle s’intéressait vraiment au sort de son amie. On ne pouvait pas vraiment dire que la jeune femme était très proche de beaucoup de monde. Du moins, elle était physiquement, mais pas vraiment sentimentalement. Il n’y avait pas grand monde à qui elle s’intéressait vraiment, Eponine faisait partie de ces personnes. Elle était, en soit, même la seule qui l’intéressait vraiment. Lena avait donc hâte de savoir tout ce qui s’était passé dans la vie de son amie dernièrement, ce qui allait forcement être plus intéressant que sa propre vie. Si Lena n’avait pas souvent l’occasion de s’ennuyer, on ne pouvait quand même pas dire que sa vie était palpitante. Bien au contraire, il se passait tout le temps la même chose. Et pour le coup, la vie d’Eponine était quand même bien chamboulée dernièrement.

En tout cas, Lena ne s’était pas attendue à ce que son amie commence par lui apprendre qu’elle était adoptée. La jeune femme ne cacha pas sa surprise, bien au contraire. Elle n’en revenait pas d’apprendre que les parents de son amie n’étaient pas ses vrais parents et qu’elle était adoptée, plus encore qu’elle avait une vraie sœur quelque part dans le village et qu’elle l’avait même rencontré. Elle comprenait parfaitement que la jeune femme soit perturbée, qu’elle soit chamboulée par ces révélations. Lena ne savait pas du tout comment elle aurait réagi si jamais elle devait découvrir que ses parents n’étaient pas ses parents. Même quand on avait une relation un peu difficile avec ses parents comme Eponine, ce n’était pas du tout évident. Elle s’apprêtait à lui dire quelque chose à ce sujet, quand Eponine reprit la parole pour dire qu’au vu de cette révélation, elle n’avait pas eu envie de rester seule et qu’Aaron avait passé quelque temps chez elle. Lena se mit à sourire à cette nouvelle.

« Il est venu chez toi ? » Demanda-t-elle, sans que la jeune femme n’ait vraiment besoin de la confirmation de son amie pour le savoir. Elle comprenait bien qu’Aaron avait passé du temps avec Eponine, ce qui était quand même un progrès dans un couple. Du moins, aux yeux de Lena. « Et ? » Demanda-t-elle en plongeant son regard dans celui d’Eponine, elle ne pouvait pas s’empêcher de se poser une question bien précise. Elle savait parfaitement que son amie était moins… expansive qu’elle, qu’elle était bien plus romantique, bien plus pure. Mais, il y avait quand même un moment où dans une relation, il fallait passer quelques étapes. « Comment ça s’est passé ? »

Demanda-t-elle, prenant le partie de croire qu’il s’était bien passé quelque chose.
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 633

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Jeu 10 Nov - 18:57


Tant de choses à te raconter
E

n entendant les questions de sa meilleure amie, le sourire d'Eponine s'élargit. Elle appréciait que la sirène ait préféré qu'elle s'attarde sur la dernière information qu'elle lui avait communiquée (et qu'elle n'avait pas mentionnée en dernier pour rien, en réalité), plutôt que de s'appesantir sur la précédente. C'est sûr, il y avait des sujets plus importants et bien plus graves que sa nuit avec Aaron, c'était même certain, mais Ponine n'avait aucune envie de se tourmenter encore en parlant de toute cette histoire d'adoptions et de "beau-frère" qui avait trahi l'ensemble de sa famille en sortant avec la fée qui lui avait sauvé la vie... C'était le plus important, c'est vrai (et encore, la maladie de Aaron ne s'était pas ajoutée à tout le reste), mais ce n'était pas ce pour quoi elle avait voulu parler avec Lena. Elle savait, bien sûr, que sa meilleure amie aurait parfaitement su la conseiller et la guider, et elle ne voulait pas la maintenir à l'écart des moments les plus mouvementés de sa vie, mais en présence de son petit ami, elle passait déjà tout son temps à supporter ces problèmes qui ne pouvaient tout simplement pas occulter. Là, elle avait juste besoin d'un peu de légèreté, de passer un bon moment entre amies, d'oublier ses problèmes et de se concentrer sur les points positifs, sur les choses belles et agréables. Et avec qui d'autre, par ailleurs, pourrait-elle parler de sa première fois ? Elle n'avait que peu d'autres amies, encore moins qui soient à ce point proches qu'elle se sente capable de parler de quelque chose de certes important, mais avant tout personnel, le genre de choses dont elle ne se voyait pas parler à tout le monde.

-C'était... parfait
, affirma-t-elle sans parvenir à perdre ce sourire qu'on lui trouvait si peu la plupart du temps, pourtant.

Et c'était comme ça qu'elle considérait les choses, en effet : parfaites. Le jeune homme avait su se montrer doux et prévenant, ils avaient su attendre l'exact bon moment, ils s'étaient sentis prêts au même instant, et elle ne regrettait absolument rien, au contraire, elle était plus qe jamais convaincue que Aaron et elle étaient faits l'un pour l'autre. Même si leur situation était loin d'être ensemble, et que les problèmes n'avaient jamais de cesse de s'accumuler, sans jamais de répit.

- C'est dingue, j'aurais jamais pensé pouvoir me sentir aussi bien, aussi confiante avec quelqu'un.


Et pour atteindre un tel seuil d'intimité, il fallait être en confiance, en effet. Elle ne pensait pas qu'elle aurait pu franchir ce cap avec qui que ce soit d'autre. En fait, elle s'en serait tout simplement passée. Elle l'avait fait parce que c'était lui, parce qu'elle l'aimait, parce que l'envie qu'il lui inspirait était de celles qu'elle n'avait jamais éprouvé avant lui.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 307

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Jeu 5 Jan - 21:42

Cael & Lena
Tant de choses à te raconter.
Lena ne pouvait pas s’empêcher de se montrer curieuse, elle avait envie de savoir comment c’était passé la première fois d’Eponine. Parce que même si les mots n’avaient pas été méga clair et que la jeune femme n’avait pas dit directement qu’elle avait eu une relation intime avec son petit ami, Lena savait parfaitement que c’était arrivé. Cela se voyait sur le visage de sa meilleure amie, sur le sourire qui s’affichait sur son visage, elle avait passé un cap avec son petit ami. Et Lena ne pouvait que se montrer vraiment curieux par rapport à cela. Non pas qu’elle ait vraiment envie de connaître tous les détails de la vie sexuelle de sa meilleure amie, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de savoir comment les choses s’étaient passé. C’était important après tout, dans la vie, une étape vraiment importante. Une étape que Lena avait passé très jeune et qui forgeait un peu sa vie maintenant. Mais elle n’avait pas du tout la même façon d’appréhender la chose que sa meilleure amie. Lena savait que la situation était bien plus importante pour Eponine, qui avait donc eu un rapprochement si intense avec son petit ami. Ce qui était quand même un fait marquant dans leur vie.

La jeune femme afficha un plus grand sourire quand Eponine affirma que c’était parfait. De ce que Lena savait du Hellsing dont sa meilleure amie s’était entichée, la sirène ne pouvait pas s’empêcher d’être agréablement surprise par cette nouvelle. Non pas qu’elle avait souhaité à sa meilleure amie que sa première fois ne se passe pas très bien – même si bon, des premières fois idylliques, il n’y en avait pas énormément non plus – mais elle ne pensait pas que son petit ami avait vraiment un talent dans ce genre de rapport humain. Ça ne se voyait pas au premier abord. Mais apparemment, tout c’était plus que bien passé avec son petit ami et c’était la seule chose qu’elle ne pouvait que souhaiter pour Eponine. La jeune femme ne put s’empêcher de s’approcher de sa meilleure amie et de la prendre dans ses bras.

« Je suis contente pour toi. » Dit-elle dans un grand sourire, sincèrement. Parce que même si la jeune femme vivait des moments difficiles à cause de ce qu’elle avait découvert sur sa famille, mais au moins elle pouvait compter sur son petit ami. Du moins, c’était ce que Lena comprenait en cet instant même, puisque si la jeune femme avait couché avec lui, c’était que leur relation était importante mais surtout sereine. Elle méritait d’être heureuse, même si ça devait l’être près d’un Hellsing. « Tu es une femme maintenant ! » Dit-elle alors, en relâchant son étreinte, avant de reprendre. « Je suis fière de toi ! »

La sirène avait un peu le sentiment de devenir la « grande sœur » auprès de sa jeune sœur qui venait de connaître les fruits de l’amour physique. Bon, en même temps, Lena avait quand même beaucoup plus d’expérience dans le domaine et leur différence d’âge était évidemment la cause.
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 633

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Ven 6 Jan - 18:19


Tant de choses à te raconter
L

ena, en apprenant la nouvelle, serra sa meilleure amie dans ses bras. Eponine, qui n'était pas forcément très à l'aise avec les contacts physiques, même avec les personnes qu'elle appréciait très sincèrement, n'était pas certaine que la nouvelle méritait cette étreinte (oui, ça pouvait sembler contradictoire au vu de ce que la jeune femme avait appris à son interlocutrice, mais Ponine avait toujours été pour le moins contradictoire, c'était un peu dans sa nature). Elle se laissa faire malgré tout, parce que c'était agréable d'entendre que sa meilleure amie était heureuse pour elle, d'autant qu'elle sentait qu'elle était véritablement sincère avec elle. Elle ne faisait pas semblant, elle ne se moquait pas d'elle, elle se contentait d'être heureuse de la tournure que prenait la vie sentimentale de sa meilleure amie. Et ça, ça la touchait. Ça aurait bien pu lui être égal, elle aurait bien pu s'en moquer totalement. Ne surtout pas s'en réjouir parce que la jeune femme sortait avec un chasseur de créatures, mais elle privilégiait l'épanouissement d'Éponine à ses propres considérations, ça méritait sûrement une étreinte, en effet. Ça n'allait pas la tuer, dans tous les cas. D'ailleurs, quand ça venait d'elle, ce n'était même pas si désagréable que ça. Quand elle relâcha son étreinte, Éponine ajouta qu'elle était une femme, maintenant, et qu'elle était fière d'elle. Ça partait d'une bonne intention, bien sûr, mais Ponine avait toujours trouvé ce genre de phrase... elle ne savait pas, il y avait quelque chose qui la dérangeait. Comme s'il fallait attendre vraiment d'avoir une vie sexuelle pour devenir une femme, comme si on ne pouvait pas s'accomplir en tant qu'individu tant qu'on avait pas fait l'amour, comme si acte certes important, mais après tout naturel, méritait des félicitations et qu'on dresse le tapis rouge. Bien sûr que Lena pensait à bien, mais c'était plus fort que Ponine, elle ne pouvait pas s'empêcher de tiquer.

-Parce que je n'étais pas une femme avant ?
demanda-t-elle alors, avec un léger sourire quand même, histoire de ne pas sembler bêtement agacée. J'espère que tu n'as pas attendu ce moment pour avoir des raisons d'être fière de moi.

Parce que ce moment aurait pu ne jamais arriver, en fait. Ponine aurait pu vivre sans vie sexuelle, et ça ne l'aurait pas dérangé, ça n'aurait pas été un problème pour elle, parce que ce n'était pas forcément un besoin chez elle. Avec Aaron, elle en avait eu envie, parce qu'ils se sentaient bien ensemble, parce qu'elle l'aimait, tout simplement. Mais si du jour au lendemain, Aaron devait décider que le sexe ne l'intéressait pas, elle ne le négligerait pas pour autant ni ne lui ferait de reproches à ce sujet. C'était... comment dire... un plus à leur relation, mais elle ne pensait pas qu'il leur soit indispensable, tout comme elle ne pensait pas que ce genre de relation physique doive être indispensable à la vie de n'importe quel individu.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 307

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Mar 21 Fév - 16:48

Cael & Lena
Tant de choses à te raconter.
La remarque d’Eponine fit sourire Lena, quand elle lui demanda si avant elle n’était pas une femme, parce qu’elle n’avait pas fait l’amour. Bon soir, dit comme ça, la remarque de la sirène n’avait peut-être pas été fondée, mais la jeune femme ne retirait pas ses mots une seule seconde. Ce n’était peut-être pas quelque chose d’important aux yeux de sa meilleure amie, mais Lena trouvait quand même que ça l’était. Et ce n’était pas juste une histoire de sexe, quand bien même Lena ne pouvait pas nier que l’acte sexuel avait quand même une grande place dans sa propre vie. C’était un besoin qu’elle avait, ce qui n’était pas forcément une bonne chose en soit, c’était comme une drogue. Mais s’il y avait quelque chose d’important pour la sirène, c’était bien l’acte sexuel. Bien sûr, la jeune femme savait parfaitement que sa meilleure amie n’était pas du tout comme elle.

« Bien sûr que j’ai eu plein de raison d’être fière de toi. Sauf peut-être quand tu m’as dit que tu t’amourachais d’un chasseur, mais bon. »

La jeune femme n’avait pas spécialement envie de remuer le couteau, mais c’était vrai. En soit, Lena n’approuvait pas la relation de sa meilleure amie avec un chasseur, mais elle l’acceptait parce qu’elle voyait bien qu’elle avait l’air heureuse. Tout ne serait sans doute pas rose, parce qu’aucune histoire n’était heureuse. Ce n’était pas pour rien que Lena n’avait aucune envie d’avoir des attaches d’ailleurs, elle se contentait simplement de s’amuser avec tout le monde, sans s’attacher. Mais bon, Eponine était comme ça, elle était complètement différente de la sirène. Et là, elle était amoureuse d’un chasseur, alors la sirène l’acceptait. Mais ça ne l’empêchait pas de lui faire la remarque quand même, juste comme ça, gentiment.

« Bon, ce n’était peut-être pas le bon terme. »
Reconnu Lena, en rapport avec le fait qu’elle avait dit à Eponine qu’elle était une femme maintenant. « Mais je suis quand même fière que tu sois parvenue à t’ouvrir à ce point à quelqu’un. » Quoi que puisse penser Eponine, ça n’allait rien changer à ce que pensait Lena. « Que tu aies eu suffisamment confiance en toi-même et en quelqu’un pour t’ouvrir à ce point. » Sans mauvais jeu de mot. « Ce n’est pas rien, c’est une étape importante dans une vie et dans une relation. »

Et même si Eponine ne le pensait pas comme ça, elle le pensait ainsi. Eponine n’était pas du genre sociable et ouverte aux autres, ce qui n’était pas du tout le cas de Lena. En plus d’avoir une réelle relation avec quelqu’un, d’apprécier la présence de quelqu’un souvent (parce qu’il vivait quand même chez elle, Eponine ne supporterait pas que Lena vive chez elle, elle en était sûre), elle avait eu confiance et c’était important.

« Bon et si tu me parlais un peu de ton histoire de sœur. » Non parce que bon, elles parlaient du chasseur, mais Eponine venait quand même d’apprendre à sa meilleure amie qu’elle était adoptée, ce n’était pas rien. « C’est quoi cette histoire ? »
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 633

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Mar 21 Fév - 23:28


Tant de choses à te raconter
E

ponine sut esquisser un fin sourire quand Lena affirma qu'elle avait eu d'autres raisons, bien sûr, d'être fière d'elle, et au fond, Ponine voulait bien le croire, elle avait réagi un peu trop vivement, elle s'était sentie bêtement vexée, ça avait été plus fort qu'elle, alors qu'en vérité, sa meilleure amie se contentait seulement de se réjouir pour elle, de se réjouir pour un moment qui, quoi qu'elle en dise, avait de l'importance dans sa vie... Le sourire de la jeune femme s'effaça tout de même presque aussitôt quand Lena ajouta que le fait qu'elle fréquentait un chasseur ne l'avait pas rendue fière, par contre. Oh, elle le comprenait, parfaitement, en réalité. Elle était un créature, elle était une des cibles privilégiées de Aaron et de sa famille, et pourtant, Eponine, en toute connaissance de cause, choisissait de filer le parfait amour avec un assassin notoire. Il n'y avait effectivement pas spécialement de quoi être fier. Mais Ponine ne pouvait rien changer à ça. Elle aimait Aaron, elle était bien avec lui, elle n'avait pas envie de faire comme si de rien n'était. Lena avait beau évoquer le sujet, elle avait décidé d'accepter cette relation au point de se réjouir de ses progrès, à partir de là, Ponine n'était pas franchement en droit de lui reprocher sa remarque, qu'elle n'avait pas volé au passage. La sirène restait présente pour elle malgré tout, c'était quand même une preuve admirable de ce qu'elle concédait à faire par amitié pour elle, Ponine ne pouvait pas faire l'impasse là-dessus. Au contraire, elle savait qu'elle avait de la chance d'avoir une amie comme Lena.

Et puis, Lena avait raison. Eponine s'était emballée, mais la jeune femme soulevait effectivement des points non négligeables. L'humaine s'était fermée aux autres dans tous les aspects de sa vie, même si elle baissait sa garde auprès de certaines personnes, Lena notamment, se mettre à nu, au sens propre comme au figuré, comme elle l'avait fait avec Aaron, c'était une étape tout sauf anodine. Et c'était une véritable évolution pour Eponine. Un acte naturel pour d'autres avait été une montagne à gravir pour elle, et elle était parvenue au sommet avec succès. Au final, oui, il y avait peut-être de quoi se sentir fière. Lena ne payait pas toujours de mine, mais il était évident qu'elle était bien plus fine psychologue que sa meilleure amie.

-Bon d'accord, tu peux être fière de moi
, concéda la jeune femme avec un semblant d'humour. Puis Lena aborda le sujet de sa sœur surgie de nulle part. Et ça, c'était une affaire autrement épineuse. Et y a pas grand-chose à ajouter à ce que je t'ai dit. J'ai croisé cette fille, Alice, qui recherchait désespérément à retrouver sa sœur et... plus elle en parlait, plus j'avais le sentiment que ça pourrait être moi, et même elle... c'est bizarre, je sais, mais j'avais l'impression de la reconnaître. Mes vrais parents avaient pas les moyens de me garder à l'époque, alors ils m'ont confiée à une autre famille. Et maintenant ils ont une autre fille dont ils se sont occupé depuis sa naissance...

Et ça, ça la laissait un peu amère.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 307

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Dim 16 Avr - 21:36

Cael & Lena
Tant de choses à te raconter.
Lena afficha un grand sourire quand Eponine affirma, même si c’était avec humour, qu’elle pouvait être fière d’elle. Même si elle ne le pensait pas, de toute façon, la sirène l’aurait été pour toutes les raisons qu’elle avait évoqué précédemment. D’accord, ça semblait un peu trivial dit comme ça, d’être fier d’une personne parce qu’elle avait couché avec son petit ami. Mais bon, c’était bel et bien ce que pensait Lena, parce qu’elle savait bien que sa meilleure amie était loin d’être aussi ouverte aux personnes qu’elle (et encore heureux en fait, sinon Eponine ne serait plus Eponine). En tout cas, la jeune femme était fière de son amie, quoi qu’elle puisse penser et même si ça ne se faisait pas. Elle voyait bien qu’elle était différente depuis qu’elle était avec Aaron, même si elle ne savait pas si sa relation était une bonne chose quand même. Oh, ça l’était pour elle, Lena avait le plaisir de voir Ponine s’épanouir comme une jeune fleure. Mais à côté de cela, elle sortait quand même avec un chasseur. Bon, elle n’y pouvait rien si elle était tombée amoureuse d’un chasseur et ce n’était pas comme si elle était une créature (et encore heureux, quelle créature un minimum intelligente sortirait avec un chasseur… je vous le demande), mais Lena forcément aurait préféré qu’elle soit avec quelqu’un d’autre. Même si, dans tous les cas, la jeune femme serait toujours auprès de son amie. Elle n’avait pas l’intention que les choses soient différentes. Elle tenait bien trop à sa meilleure amie pour cela.

Lena écouta donc l’histoire de Ponine concernant sa famille… elle n’en revenait vraiment pas d’apprendre que sa meilleure amie avait été adoptée. Elle avait donc croisé cette jeune femme, qui cherchait sa sœur, et avait découvert qu’elle était cette sœur en question. Que ses parents, les vrais, n’avaient pas eu les moyens de s’occuper d’elle à l’époque, alors elle l’avait fait adopter. Lena comprenait parfaitement ce que sa meilleure amie devait ressentir, concernant cette sœur qui avait eu la chance, elle, d’être avec ses parents depuis sa naissance.

« C’est dingue… »
Lena soupira. « Tes parents… enfin, ceux qui t’ont adopté, ils auraient pu t’en parler avant. » Elle marqua une pause, croisant les bras. « Et les autres, ils auraient dû apprendre à assumer sérieusement. Quand on n’a pas les moyens, on ne fait pas d’enfant. » Nouvelle pause, la sirène afficha un léger sourire. « Même si heureusement qu’ils t’ont eu quand même. »

Non parce que sinon, Lena n’aurait pas eu sa meilleure amie. Autant dire qu’il était quand même important qu’elle soit née, mais quand même… elle trouvait ça vraiment idiot de la part de ces parents qui n’assument pas leur première fille, mais qui ensuite vive la belle vie avec la deuxième.

« Et elle est comment cette sœur ? »

Eponine lui avait dit qu’elle avait eu le sentiment qu’elle la reconnaissait, est-ce qu’elles se ressemblaient ? Physiquement ? Mentalement ? Les deux ? Lena était curieuse oui.
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 633

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Lun 17 Avr - 11:48


Tant de choses à te raconter
D

ingue, c'était en effet l'adjectif qui convenait pour parler de la situation que vivait la jeune femme, et qu'elle-même ne saurait exprimer différemment. Cette situation était bel et bien dingue, et avant d'être mise devant le fait accompli, Ponine n'avait jamais soupçonné quoi que ce soit. Certains enfants adoptés le ressentent, il paraît, et la jeune femme l'avait ressenti aussi, mais sans s'être un seul instant imaginé que cela signifiait que ses parents n'étaient pas ses parents. Entre les Hayes et elle, il y avait toujours eu de manifestes difficultés de compréhension, ils avaient du mal à communiquer et ses géniteurs étaient incapables de la comprendre elle ou ses aspirations, mais elle mettait ça sur le compte de son caractère et de rien d'autre... Ce qui n'était sans doute pas faux non plus. Elle avait rencontré ses parents génétiques, et elle n'avait pas le sentiment de leur ressembler davantage, bien au contraire, et elle n'était pas certaine qu'elle se serait sentie vraiment à l'aise ainsi. Mais bon, ce n'est pas comme si elle avait eu le choix ou la possibilité de voir ça par elle-même... Elle gardait de fait une certaine rancune qu'elle partageait entre ses parents adoptifs et ses parents de sang, les uns pour ne lui avoir jamais parlé de ses origines, les autres pour ne pas avoir assumé son existence, pour ne même pas avoir cherché à la retrouver, puisqu'il avait fallu attendre que leur autre fille, celle qu'ils avaient choisi d'aimer et d'accepter, daigne se montrer curieuse pour que la vérité se fasse jour, éclatante et inévitable.

Oui, Eponine considérait cette situation avec une certaine amertume, et au moment où Lena reprit la parole, elle considéra qu'elle n'aurait pas pu trouver meilleure personne à qui en parler. Lena (et ça avait été souvent le cas d'ailleurs) exprimait à voix haute ce que Ponine, pour sa part, se contentait de penser tout bas. Et ça lui faisait du bien d'entendre la sirène s'énerver du fait que ses parents adoptifs se soient tus tout ce temps alors que la moindre des choses aurait été de lui parler de tout ça, et s'agacer du fait que les autres n'aient pas su assumer leurs responsabilités. Bien sûr, les "accidents", ça arrive, mais quand même... Bon, ceci dit, ce qui était fait était fait, et sans cela, effectivement, elle ne serait pas là pour en parler à sa meilleure amie. Ponine esquissa d'ailleurs un fin sourire quand Lena affirma être quand même heureuse qu'elle soit là. Malgré le nombre d'années depuis lesquelles elles étaient amies, la jeune femme avait encore parfois du mal à croire qu'une fille comme elle puisse réellement avoir de l'estime pour elle, la considérer comme une de ses amies.

-Elle me ressemble un peu physiquement,
répondit-elle quand Lena demanda plus de précisions au sujet d'Alice. Assez grande, blonde, le teint aussi pâle que moi, mais plus... plus jolie. En même temps, Ponine ne s'appréciait pas physiquement, n'importe qui était plus jolie qu'elle à ses yeux. Mais on n'a pas du tout le même caractère. Elle est bavarde, très expansive, sociable. Mais visiblement, elle est aussi très curieuse.

Sans quoi elles ne se seraient jamais rencontrées. Et ça, ça leur faisait un point commun.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 307

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Ven 2 Juin - 15:32

Cael & Lena
Tant de choses à te raconter.
Lena n’y pouvait rien, elle ne comprenait pas du tout comment les parents d’Eponine – ceux qui l’avaient adopté, ainsi que ceux qui l’avaient mise au monde – avait pu jouer aux autruches de cette manière. Entre ceux qui ont caché la vérité pendant des années, la laissant croire qu’elle était bel et bien leur fille, et ceux qui n’avaient pas été capable de l’assumer à l’époque (sans pour autant s’empêcher d’aimer à la folie leur deuxième fille sans doute) et n’avaient pas cherché à la retrouver… on ne pouvait vraiment pas dire qu’Eponine soit vraiment servie. Et ça agacé Lena. C’était idiot sans doute, parce qu’au final cela ne la concernait pas directement. Mais puisque ça touchait Eponine, la sirène ne pouvait pas s’empêcher d’avoir un avis et de donner son avis. C’était comme ça, elle n’y pouvait rien. Lena tenait bien trop à sa meilleure amie pour ne pas dire le fond de sa pensée concernant ses parents. Elle osait croire que ce n’était pas quelque chose qui la dérangeait en soit. Tout comme, elle osait croire que Ponine n’allait pas lui en vouloir de se montrer curieuse concernant cette sœur qu’elle se découvrait. Parce que mine de rien, la sirène se demandait vraiment comment elle était.

Eponine lui apprit alors que sa sœur – c’était quand même un peu étrange de se dire qu’elle avait une sœur – lui ressemblait un peu physiquement. En soit, ce n’était sans doute pas des plus étonnant non plus. Après tout, si elles étaient sœur, il y avait de forte chance qu’elles se ressemblent, surtout qu’elles avaient quand même les mêmes parents. Ce n’était pas juste des demi-sœurs. Cependant, alors que Ponine faisait une description de cette sœur, elle ajouta en prime qu’elle était plus jolie qu’elle. Sur ce détail, Lena n’avait pas l’intention de croire sa meilleure amie sur parole, parce qu’elle savait que celle-ci avait grand mal à se trouver jolie. Elle ne fit pas de remarque tout de suite, laissant le soin à l’humaine de préciser que sa sœur n’avait pas du tout le même caractère qu’elle. Effectivement, si elle était très bavarde et expansive, c’était tout l’inverse de celle qu’elle avait sous les yeux. Quoi qu’Eponine savait se montrer bavarde quand elle avait envie et quelque chose à dire.

« Je n’aime pas les personnes trop expansives. »
Affirma alors la sirène en faisait, évidemment, preuve d’une grande mauvaise foi. Parce que de son côté, on ne pouvait pas dire qu’elle était en manque d’expansivité et de bavardage. D’ailleurs des deux, ça avait toujours été Lena qui parlait le plus. Mais de toute façon, par principe et même si c’était idiot, la jeune femme décidait de ne pas aimer cette soeur que sa meilleure amie venait de se découvrir. « Et je suis sûre que tu te trompes et que tu es bien plus jolie qu’elle. » Encore une fois, Lena parlait sans savoir et elle n’avait peut-être pas de bonne raison de le faire, mais c’était comme ça dans tous les cas. « Tu vas faire quoi du coup ? »
Code by Gwenn

_________________
Les belles actions sont un peu comme les sirènes: il ne faut voir ni les fins des unes ni les queues des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 633

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   Ven 2 Juin - 18:51


Tant de choses à te raconter
E

ponine afficha un sourire quand son interlocutrice affirma qu'elle n'aimait pas les filles trop expansives. La jeune femme savait bien que Lena lui disait surtout cela en guise de soutien, car la sirène elle-même était quelqu'un de très expansif en soi. Elle était bavarde, elle était sociable. Elle ne ressemblait pas complètement à sa soeur, oui, mais elle lui ressemblait déjà plus qu'Eponine. Enfin, si elle pouvait lui préférer les filles asociales, discrètes et introverties, tant mieux pour elle. Non pas qu'Alice soit quelqu'un qu'il fallait absolument détester... mais c'était agréable de se dire qu'elle comptait plus que cette fille aux yeux de certaines personnes. Pour autant, elle ne détestait pas sa soeur. Elle était jalouse d'elle, oui, parce qu'elle avait eu droit à une vie qu'on lui avait refusé, mais elle savait admettre qu'elle n'y était pour rien. C'était plutôt à ses parents qu'elle en voulait. Aux parents adoptifs et aux vrais parents. Pour avoir menti, pour s'être joué d'elle. Eponine ne fit aucun commentaire quand son interlocutrice affirma qu'elle se trompait et qu'elle était plus jolie qu'elle à coup sûr. Outre le fait que Ponine se disait que c'était totalement faux (elle en était sûre et certaine), ce n'était qu'une réflexion comme ça. Ce n'était pas grave que la jeune femme soit plus jolie qu'elle, elle ne ressentait pas le besoin de plaire, dans tous les cas. Elle plaisait déjà à la seule personne à qui elle voulait plaire, Aaron, donc, et c'était tout ce qui comptait (même si elle finirait peut-être par lui déplaire, qui sait).

-Je ne sais pas, répondit-elle sincèrement quand sa meilleure amie lui demanda ce qu'elle allait faire. C'était la pure et stricte vérité, elle ne savait effectivement pas, elle n'en avait pas la moindre idée. Peut-être qu'elle tenterait de s'intégrer à cette famille, peut-être qu'elle l'ignorerait... elle n'était pas franchement décidée. Elle préférait écouter les conseils de Aaron et se laisser le temps. Pour l'instant, elle ne ferait rien, se laisserait juste le temps de réfléchir. Sauf que les événements allaient si bien se précipiter qu'elle n'aurait pas vraiment le temps de penser à ça en fin de compte. Pour l'instant, je me laisse le temps de décanter un peu tout ça, j'ai pas envie de prendre de décision que je regretterais ensuite.

Elle ne savait pas si le temps pouvait vraiment servir à quoi que ce soit dans une histoire aussi difficile et aussi complexe. Elle verrait bien. Elle aimait avoir le contrôle sur les choses, mais elle devait bien reconnaître qu'elle ne pouvait être qu'impuissante face à une situation telle que celle-ci. Ca l'aurait peut-être rendue dingue en d'autres circonstances, mais puisqu'Eponine avait Aaron, tout était plus simple.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tant de choses à te raconter [pv Lena :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une porte peut cacher tant de choses •• Aileen
» Tu auras tant de choses à voir PvHailey
» Derrière chaque sourire se cache une personne d'exception. Ҩ Rose.
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Les realisations de Georges Bush qui m'emerveillent tant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Lac-