Partagez | 
 

 Knock, knock... [pv Elizabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Dim 14 Aoû - 21:48


Knock, knock...
A

rthur avait bien du mal, ces derniers temps, à se concentrer comme il le devrait sur son travail, il fallait bien qu'il l'admette. Pourtant, il aimait vraiment son job, il se donnait normalement à fond, et ce n'était pas forcément tâche aisée que de transmettre sa passion du livre à une clientèle qui, de manière générale, s'en moquait et n'avait pas particulièrement l'envie et le temps de s'y consacrer. Certes, il avait suffisamment de clients pour que son commerce soit viable, mais si peu, au final. D'ordinaire, l'absence d'intérêt que pouvaient porter certains villageois pour les livres en général et sa bibliothèque en particulier avait tendance à l'agacer (pour des motifs pas seulement pécuniers, mais parce qu'il avait l'impression que l'impression de toute une vie n'était pas comprise), là, il était presque ravi que les lieux soient si déserts ces temps derniers (en même temps, c'était aisément explicable - avec l'épidémie qui se répandait chez la plupart des humains, ces derniers n'avaient pas forcément intérêt à se pointer dans des lieux publics qui avaient toutes les chances du monde d'avoir été contaminées malheureusement). Il était, comme à son habitude, obnubilé par ses plans pour arrêter le Sorcier, et plus encore que d'habitude (si cela était possible) à présent, motivé part le fait d'avoir trouvé de nombreux alliés pour se plier à sa cause, à commencer par Owen, bien sûr, mais pas seulement. Plus le temps passait, plus les chances d'accomplir enfin sa vengeance augmentaient, et Arthur, enthousiasmé par cette perspective, se concentrait bien plus sur ce projet que sur toute autre chose. Il était certain que cela finirait tôt ou tard, d'une manière ou d'une autre, par lui causer du tort.

La bibliothèque avait beau avoir été ouverte toute la journée, et comme de plus en plus souvent ces temps derniers, elle était vide, et il n'y avait pas le moindre client en vue. Aussi Arthur ne se concentrait pas le moins du monde sur son travail et, bien au contraire, sur cette quête après laquelle il comptait depuis une bonne éternité sans jamais l'accomplir. Il avait donc pris le parti de la fermé plus tôt que possible pour se pencher davantage sur ses divers projets. Il était entièrement accaparé par ses réflexions, qui concernait la réunion qu'il voulait organiser avec Owen, Déa, Electre... Asckel, peut-être, quand il entendit frapper à la porte. Surpris, il alla ouvrir, loin de s'attendre à ce qu'il allait trouver de l'autre côté.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Mer 14 Déc - 20:40

Knock, knock...

Elizabeth & Arthur


Ce n'était pas sa nuit, tout simplement. Elizabeth avait commencer par une chasse qui avait durer en longueur à cause du fait qu'elle ne s'était pas nourrit depuis longtemps. Puis après avoir était le chasseur, elle était devenue le gibier et avait une balle dans l'épaule. Elle aurait eu toutes ses forces, elle l'aurait évité assez facilement mais ce n'était juste pas sa nuit. S'en était suivi une bonne course poursuite qui l'avait emmenée en ville. La seule chose positive de la nuit c'était le fait qu'elle avait réussit à affronter son chasseur et à repartir mais blessée. Elizabeth avait sentit au loin une odeur familière et qu'elle appréciait particulièrement : Celle d'Arthur, le beau loup qui faisait battre son cœur... Malgré les différences flagrantes de leurs conditions et malgré le fait qu'Arthur était obsédé par sa soif de vengeance...

Après quelques minutes de marche, ce qui lui semblait être des heures entières. Elizabeth, blessée et se vidant de son sang, arriva enfin devant une porte qui sentait à plein nez l'odeur du loup. Cependant c'était un lieu public, une bibliothèque... Normal Arthur lui avait bien dit qu'il aimait lire et qu'il était bibliothécaire. Lizzy espérait qu'il n'y ait personne, elle avait subit suffisamment de réprimandes sur sa condition de vampire pour quelques semaines. Elle regarda rapidement par les carreaux mais ne vit personne à part Arthur au loin. Elle frappa faiblement à la porte et -comme dans un soulagement d'être enfin arrivée chez quelqu'un qui pourrait l'aider- s'effondra sur le seuil.

Elle ne savait pas si Arthur pourrait faire quelque chose, Elle ne savait si elle allait passer la nuit mais une chose était sûre quoi qu'il arrive, elle savait qu'elle serait en bonne compagnie.

Soudain la porte s'ouvrit et un petit halo lumineux entoura Arthur. Elle regarda dans le vide, comme pour s'assurer que c'était bien lui et dit simplement : « Bonjour, Je crois que je vais avoir besoin d'un p'tit coup de main... » Un léger sourire apparut sur ses lèvres avant une soudaine douleur...


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Mer 14 Déc - 21:04


Knock, knock...
L

a surprise d'Arthur fut totale quand il découvrit Elizabeth de l'autre côté de la porte. Non pas qu'il fut réellement étonné qu'elle vienne le trouver en soi, même si ce n'était jamais arrivé auparavant, le bibliothécaire aimait à penser que la buveuse de sang et lui, malgré leurs différences de nature, étaient devenus amis tous les deux, mais il ne s'était certainement pas attendu à la trouver dans un tel état. Un état pour le moins alarmant. Elizabeth était blessée. Le lycan n'avait pas la moindre idée de la manière dont cela s'était produit, mais il semblait quasiment évident que ces séquelles n'avaient rien d'accidentelles. La "jeune" (tout est relatif) femme eut beau afficher un léger sourire, avant de minimiser les choses en affirmant qu'elle avait besoin d'un "petit coup de main", cela n'eut rien pour rassurer

-Elizabeth...
s'était-il contenté de dire dans un premier temps, proprement décontenancé de la voir dans un tel état. Il fallut attendre quelques secondes pour qu'il rassemble une bonne fois pour toutes ses neurones et qu'il se rapproche de la vampire afin de l'aider à marcher jusqu'à l'intérieur. Attends, je vais t'aider à rentrer.

Il ne savait pas vraiment si elle allait avoir besoin de son aide pour marcher, mais dans l'état où elle se trouvait, il ne se voyait pas faire autrement que de lui porter assistance quoi qu'il en soit. Il referma la porte derrière lui et invita précautionneusement Elizabeth à avancer jusqu'à son bureau, où il l'assit sur la chaise qui était habituellement la sienne.

-Qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'est-ce qui t'es arrivé
, demanda-t-il, soucieux, en examinant ses plaies.

L'odeur du sang aiguisait son instinct primitif de loup-garou, mais il faisait de son mieux afin de passer outre. Fort heureusement, au fil des années, c'était là un exercice qui lui était devenu on ne peut plus familier, et il se sentait de toute manière bien trop inquiet pour que ses préoccupations n'occultent pas toute autre considération. Il ne savait pas vraiment quoi faire, en réalité. Il avait bien un nécessaire de premiers soins à proximité, mais il n'était en rien convaincu du fait que cela suffise. Il n'avait pas la moindre compétence en médecine. Il pouvait apporter du soutien moral à la buveuse de sang à la rigueur, mais certainement pas un soutien médical digne de ce nom. Il ignorait pourquoi c'était à sa porte qu'elle était venu frapper en désespoir de cause, mais il doutait fort d'être l'homme de la situation.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Dim 12 Mar - 16:54

Knock, knock...

Elizabeth & Arthur


Arthur mis un certain temps à réagir mais ensuite il reprit ses esprits et aida la vampire à entrer dans la bibliothèque. Il l'aida à s’asseoir avant de lui demander ce qui lui était arrivée.

Elle grimaça sous la douleur en voulant se redresser sur son siège. Elle regarda gentiment Arthur qui semblait être vraiment inquiet pour elle.

« Je me suis fait surprendre par un chasseur, sûrement de la famille Hellsing. Il m'a tiré dessus avec une balle en argent. Le soucis c'est qu'elle est toujours là et que même si elle ne m'est pas toxique, elle me fait perdre mon sang.
J'ai réussit à le semer en ville... Et tu es la seule personne que je connais en ville et en qui j'ai confiance »


C'est surtout qu'Arthur était le plus proche, elle connaissait bien quelques autres personnes en villes mais aucune n'avait sa confiance au même stade qu'Arthur.

« Il faudrait juste retirer la balle avant que je me vide du peu de sang qu'il me reste... »

Et toute personne qui connaît l'existence des vampires savait à quel point le sang était vital pour eux. Surtout que Elizabeth n'avait pas vraiment eu le temps de se nourrir convenablement avant de se faire prendre en chasse. De ce fait, elle était déjà affaiblie à la base mais avec cette blessure qui faisait perler son sang petit à petit, cela devenait une souffrance interminable.

La douleur s'intensifia d'un seul coup, comme si la balle avait bougé ou qu'elle se liquéfiait. Elizabeth eu à peine de temps de supplié Arthur qu'elle ferma les yeux.
Se sentant partir, elle se souvint alors qu'elle ne pouvait pas mourir ainsi. Pas aussi bêtement...

*** Souvenir***
Il faisait chaud dans les champs alors qu'Elizabeth était en train de moissonné. La nuque raide, elle se releva et vit Steeve quelques rangs à ses côtés.

« Alors ma belle, on fête ton anniversaire ce soir ?
-Bien sur mon cher mais avant il va falloir que je termine mes corvées...
-T'en fais pas pour ça, on aura fini. »

Il se dirigea vers elle en riant avant de la prendre dans ses bras et de l'embrasser sur le front.
Ces deux là étaient très proche mais ils ne s'étaient jamais déclaré leur affection et au final ils furent séparer avant même d'en avoir la possibilité.

Soudain Elizabeth se retrouva dans la forêt, il faisait nuit et elle avait froid. Elle entendait au loin la voix de Steeve qui hurlait son nom mais avant qu'elle ne put répondre, une violente douleur dans le cou l'en empêcha...

A partir de cette nuit, sa vie changea à jamais...

***Fin Souvenir***

« Steeve... Steeve... Arthur? »

Petit à petit les yeux de Lizzy s'ouvrir, alors qu'elle vit Arthur endormi à son chevet...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...


Dernière édition par Elizabeth Mitchels le Dim 14 Mai - 16:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Lun 13 Mar - 23:38


Knock, knock...
S

urmontant juste assez la douleur qui la submergeait, Elizabeth lui expliqua, dans les dernières forces qui lui restaient, ce qui lui était arrivée. Elle avait été attaquée par un chasseur... Un Hellsing, ça ne faisait aucun doute, ça faisait moins de doute encore si l'on considérait que la balle qui l'avait touchée était en argent. Seule cette famille de psychopathe dégénérés était à ce point au fait des armes susceptibles de détruire telle ou telle créature, et ils n'étaient pas connus pour faire dans la dentelle. Pour autant, il semblait qu'ils aient mal calculé leur coups, cette fois, utilisant une arme destinée aux loups-garous pour s'en prendre à un vampire. Si une balle identique avait traversé la chair d'Arthur, il serait certainement mort à l'heure actuelle. Ceci dit, et même si l'argent n'avait normalement pas d'effet sur les buveurs de sang, Elizabeth semblait malgré tout passer un très mauvais moment pour sa part. En même temps, la présence de la balle en elle-même, plus que sa matière, justifiait l'état où se trouvait son amie. Elle se vidait de son sang, et outre le fait que cette odeur montait à la tête d'Arthur, c'était surtout très dangereux pour la jeune femme, qui, toute morte qu'elle était déjà, avait la nécessité de conserver son sang à l'intérieur de son corps. Arthur était flatté de toute la confiance qu'Elizabeth plaçait en lui, mais il ne savait pas s'il allait vraiment être à la hauteur. L'argent lui était toxique, et il ne savait pas de quel outil il pourrait disposer pour extraire la balle du corps de la buveuse de sang, ou même pour panser et nettoyer efficacement sa plaie. Il cherchait frénétiquement autour de lui ce qui pourrait l'aider, quand elle tourna de l'oeil.

Ne voyant pas d'autre option que celle-ci, Arthur était allé chercher un médecin de confiance, qui s'était chargé de procurer à Elizabeth les soins dont elle avait réellement besoin. Elle lui en voudrait peut-être d'avoir fait appel à une tierce personne mais peu importe, il préférait la savoir en vie et fâchée que de n'avoir rien su faire pour lui venir en aide. Elle était à présent chez lui, Arthur l'avait installé dans sa chambre d'ami et avait patienté à son chevet. Combien de temps avait-il fallu pour que la fatigue lui fasse fermer les yeux ? Il n'en savait rien, mais il fut quoi qu'il en soit réveillé brutalement par la voix d'Elizabeth qui, tout d'abord, prononça un nom inconnu.

-Elizabeth...
Maintenant, il se sentait bien plus réveillé, et soulagé, surtout, de voir que son amie était réveillée. Comment tu te sens ?




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Dim 14 Mai - 17:04

Knock, knock...

Elizabeth & Arthur

Hors RP:
 

Elizabeth regarda tendrement Arthur, elle été ravie de voir son visage qui signifiait qu'elle n'avait pas succomber à sa blessure.
"Je me sens un peu mieux. Je ne saurais comment te remercier."

Elle regarda rapidement sa blessure qui était recouverte d'un pansement. Ce fut à cet instant qu'elle réalisé que l'argent était toxique pour le loup:
"Mais j'y pense l'argent est toxique pour toi... Comment as-tu fait ?"

Elle se redressa rapidement et s'assit en attendant les explications du jeune homme. La nouvelle position sur le lit lui fit tournoyer légèrement les meubles autour d'elle. Elle n'avait pas totalement récupérer et cela prendrait du temps... Il lui faudrait faire encore une ou deux sorties nocturnes pour réussir à se remettre correctement sur pied.

Elle passa sa main dans son cou et bien que la marque de sa première morsure ne se voyait plus, Lizzy, elle savait  ce que cet endroit sur son corps signifiait. Elle eut un regard triste l'espace d'un instant et croisa le regard bienveillant et calme de son loup préféré. Elle savait au fond d'elle même qu'elle en finirait un jour avec sa vie de vampire mais jusqu'à présent, elle n'avait pas trouver le courage. Cependant en repensant amoureusement à Steeve, Elizabeth savait que le jour où sa vie d'humaine s'est arrêtée, elle avait du dire au revoir à l'amour de sa vie et depuis, ses seuls amants furent des humains sans cervelles qui étaient morts depuis longtemps ou des vampires sans cœurs qui ne cherchait qu'un contact physique bestial. Elizabeth n'était pas jamais retombée sous le charme de qui que ce soit, jusqu'à Arthur. Mais lui n'était pas de cet avis. Il voyait la vampire comme une amie et rien de plus. Du moins c'est que Lizzy pense de lui...
Remarquant qu'elle n'avait rien dit depuis plusieurs minutes, Elizabeth regarda par machinalement à autour d'elle pour voir si un objet ou une lueur de jour ou de nuit pourrait lui donner une indication sur l'heure qu'il était...

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Lun 15 Mai - 18:41


Knock, knock...
U

n peu mieux, c'était encore mieux que rien. Il allait sans doute falloir un peu plus de temps pour qu'elle soit complètement remise sur pied, mais au moins sa vie n'était plus en danger, ce qui était déjà ce qu'il y a de plus rassurant. Il se contenta d'esquisser un fin sourire quand elle lui dit qu'elle ne saurait comment le remercier, elle n'avait aucun besoin de le faire, il était surtout soulagé pour sa part d'avoir pu intervenir à temps et d'avoir réussi à aider son amie du mieux qu'il le pouvait. Il s'en serait cruellement voulu s'il n'avait pu intervenir à temps, s'il l'avait vu dépérir sans rien pouvoir faire pour lui porter secours. Elle n'avait rien à faire pour le remercier de son aide, non, le fait qu'elle soit encore en vie et puisse lui parler à présent était à ses yeux largement suffisant.

Ce fut alors qu'elle comprit qu'il n'avait pas pu lui porter secours seul, l'argent étant toxique pour lui. Arthur aurait bien aimé ne pas se focaliser sur ce genre de détails, mais en même temps, au vu de ce qui venait de lui arriver, elle était en droit d'avoir les réponses à toutes les questions qu'elle devait se poser. Arthur espérait seulement qu'elle ne lui tiendrait pas rigueur d'avoir fait appel à une tierce personne, il se disait que si elle avait frappé à sa porte, c'était sans doute qu'elle avait confiance et il y avait peut-être une raison pour qu'elle n'ait pas fait appel à un médecin. Mais en même temps, c'était ça ou la voir se vider de son sang sans rien faire. Il préférait, à choisir, qu'elle lui en veuille d'avoir averti quelqu'un plutôt qu'elle ne soit plus là pour en parler.

-Je suis allé chercher un médecin, un homme discret et de confiance, je ne crois pas que je m'en serais sorti seul.
Quand bien même l'argent n'aurait pas eu d'effet négatif sur lui, Arthur restait un simple bibliothécaire, et il était loin de penser savoir soigner des plaies trop importantes. Tu veux quelque chose ? demanda-t-il ensuite, très concerné. Un verre d'eau ? Tu veux que j'ouvre une fenêtre, peut-être ?

Le jour n'était pas levé, Elizabeth n'avait rien à craindre des rayons du soleil. Comme il la voyait regarder autour d'elle, il se disait qu'elle était peut-être en quête de quelque chose, des signes qu'il ne savait pas décrypter.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Lun 15 Mai - 21:27

Knock, knock...

Elizabeth & Arthur


En écoutant les explications d'Arthur, Elizabeth eut rapidement le regard plus dur. Le fait de prévenir une tierce personne aurait pu la mettre en danger mais elle savait au fond d'elle que le loup savait ce qu'il faisait. En même temps, il vivait parmi les humains, du coup, il devait avec des alliés. A cette pensée, son regard se radoucit.

Lorsqu'il lui proposa de boire quelque chose, l'idée d'un verre de sang animal lui traversa l'esprit mais ce n'était pas vraiment le moment de penser à se nourrir, elle songerait à une chasse la nuit prochaine. Elizabeth se contenta d'approuver d'un signe de tête, le verre d'eau proposait par son ami.
En revanche, la vampire aimerait bien prendre un peu l'air frais et profiter de la nuit non terminée. Mais Lizzy ne savait pas ou était le chasseur. et s'il était dans la rue en bas à l'attendre. elle savait qu'elle ne pourrait pas faire face à une confrontation dans la même nuit. Elizabeth regarda simplement la fenêtre en disant :

"Je ne serais pas contre prendre un peu l'air frais mais je préfère ne pas sortir... Je vais me poser auprès de la fenêtre. si cela ne t'ennuie pas."

Dans un élan de bonne volonté, elle essaya de se lever, peut-être un peu brusquement, car son corps n'était pas du même avis. Et alors qu'elle venait de se mettre sur ses pieds, la vampire sentit son corps se dérober sous elle et elle fut aussitôt obligée de se rasseoir sur le bord du lit.

"Arf... J'ai l'impression que cette balle m'a atteint plus que je ne voudrais..."

Elle regarda rapidement son pansement. Rapidement, son regard se remplit de nostalgie et un sourire en coin fit son apparition:
"Steeve disait toujours que je ne prenait pas assez soin de moi... Il me verrait maintenant, avec cette blessure, il me dirait qu'une fois de plus, il avait raison..."

© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Lun 15 Mai - 22:02


Knock, knock...
A

rthur vit bien le regard d'Elizabeth se faire plus dur quand il lui apprit qu'il avait prévenu un médecin. Il se doutait qu'elle n'apprécierait pas qu'il ait averti une tierce personne, raison pour laquelle il avait tenu à préciser qu'il s'agissait d'une personne de confiance. Elle avait le droit de lui en vouloir, mais il referait la même chose s'il le fallait. Au moins, elle allait guérir, maintenant. Et elle ne risquait plus rien. En tout cas pour le moment, il savait bien que les choses pouvaient bien vite dégénérer et qu'elle ne serait pas à l'abri si elle avait un Hellsing aux trousses, malheureusement. Mais au moins, pour le moment, elle allait mieux et elle était en sécurité, c'était tout ce qu'Arthur demandait. Le lycan apporta à la buveuse de sang un verre d'eau quand elle opina du chef en réponse à sa question. Suite à quoi Elizabeth suggéra de prendre place près de la fenêtre. Même si de l'air frais pouvait lui faire du bien, il était évident que jamais Arthur ne l'aurait laissée sortir pour le moment quoi qu'il en soit. Outre le fait qu'elle était encore très faible, allez savoir si le chasseur n'était pas encore dans les environs. Non, mieux valait attendre qu'elle aille mieux d'une part, et choisir un moment où le village serait plus fréquenté d'autre part (quand la nuit viendrait seulement de tomber, par exemple, car Elizabeth ne pouvait partir en plein jour, pour des raisons évidentes). Bref, pas tout de suite. Elle voulut se lever, mais sa santé fragile la rappela à elle et elle se rassit sur le bord du lit.

-Attends...


Tout en écoutant son amie, Arthur approcha une chaise de la fenêtre afin que la buveuse de sang puisse s'y installer. Arthur aida alors Elizabeth à se redresser en passant un bras au-dessus de son épaule et l'aida à s'installer sur la chaise, près de la fenêtre désormais ouverte, de laquelle s'échappait à présent une brise fraîche, qui ne devait pas être trop déplaisante.

-Tu ne m'as jamais parlé de ce Steeve, qui est-ce ?

Il devrait peut-être demander "qui était-ce", mais il préférait ne pas avoir l'air trop défaitiste. Il était juste curieux, et il se disait que son interlocutrice avait peut-être envie d'en parler. Elle avait déjà prononcé ce nom dans son demi-sommeil, c'est que ce devait être une personne importante pour elle.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Lun 15 Mai - 22:40

Knock, knock...

Elizabeth & Arthur


Une fois arrivée près de la fenêtre, Elizabeth ferma les yeux. Elle respira une bouffée d'air frais. La nuit était douce. Difficile de croire qu'il y a quelques heures, elle était en train d'essayer de semer un chasseur pour sauver sa peau. Lorsqu'elle rouvrit les yeux et qu'Arthur lui demanda qui était Steeve, elle le regarda profondément. Elle retrouvait un peu son amour perdu dans le côté protecteur du loup bibliothécaire.

Elle tourna son regard vers le ciel noirci, quelques étoiles brillaient encore mais bientôt elles s'éteindraient pour laisser la place au lever du jour :

« Steeve est un homme que j'ai connu quand j'étais encore humaine. Nous avons grandis ensemble car nos parents étaient voisins. C'était un amour avec moi et j'avais une profonde affection pour lui. Le soir de mes 25 ans j'avais prévu de lui déclarer enfin mes sentiments... »

Son regard se fit plus triste et la vampire froide comme la glace sentit une larme chaude qui montait petit à petit. Alors comme pour se contenir sans trop y arriver, Elizabeth ferma les yeux et dit simplement :
« Malheureusement je suis morte avant d'avoir pu lui dire... et je ne l'ai jamais revu depuis ma transformation... »

Alors qu'elle rouvrit les yeux, la vampire sentit des larmes coulaient le long de ses joues. Elle ajouta simplement :
« Après mes quelques années de sevrage pour réussir à enfin approcher un humain sans l'égorger, je n'ai jamais réussit à retrouver sa trace. Il a disparut quelques temps après moi... »


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Mar 16 Mai - 18:54


Knock, knock...
A

rthur n'était pas vraiment surpris d'entendre son interlocutrice lui apprendre que Steeve était un homme qu'elle avait aimé, visiblement assez sincèrement pour que son souvenir subsiste même après toutes les années qui s'étaient écoulées depuis qu'elle avait été mordue. Malheureusement, la vie l'avait fauchée en plein vol alors qu'elle avait l'intention de lui avouer ses sentiments. Malheureusement, c'était bien souvent comme ça, il faut bien le dire, le destin était cruel, et il se plaisait à détruire les idylles naissantes et les espoirs des uns et des autres sans la moindre considération. Il regretta, en voyant son regard s'assombrir, d'avoir évoqué ce souvenir avec elle. Il s'était dit qu'elle apprécierait peut-être d'en parler. Mais elle n'en était plus si sûr à présent. Mais bon, ce qui était fait était fait, et même si le souvenir évoqué était difficile et triste, ça ne voulait pas dire pour autant que ça ne lui ferait pas du bien d'en parler. Il y avait des blessures anciennes qu'il faisait du bien de rappeler de temps à autre. Arthur en savait quelque chose, pour sa part, les quelques fois où il avait pu parler de ses parents et de sa soeur, même s'il s'y risquait rarement, ça n'avait pas été agréable en soi, mais ça lui avait fait du bien sur le long terme. Ils s'étaient manqués, quand elle a pu le retrouver en étant sûre qu'elle ne le mettrait pas en danger, il était trop tard, Steeve avait disparu.

-Je suis désolée, répondit simplement Arthur, qui compatissait sincèrement au sort de son interlocutrice. Il compatissait, sincèrement. Certes, il ne pouvait pas savoir exactement ce qu'elle ressentait, il ne pouvait pas se mettre à sa place, mais il pouvait essayer. En tout cas, son empathie était sincère. Elizabeth n'avait pas vécu une histoire facile, c'est le moins que l'on puisse dire. Peut-être que je pourrais réussir à trouver des renseignements sur lui, savoir ce qu'il était devenu, suggéra-t-il alors. L'idée avait surgi comme une ampoule qui se serait allumée dans son cerveau. Je garde toutes les archives du village à la bibliothèque...

Et dans ces archives, il y avait les traces d'à peu près tous les habitants de notre terre. Il devait en être de même pour ce fameux Steeve, peu importe l'époque à laquelle il avait vécu.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Mar 16 Mai - 21:40

Knock, knock...

Elizabeth & Arthur


Le soutien moral d'Arthur était chaleureux pour la vampire. Après tout les loups étaient réputés pour avoir le sang chaud. Par moment, elle avait besoin de cette chaleur pour se sentir un peu mieux dans sa vie froide d'immortelle.

La vie de vampire avait en effet ses avantages - comme l'immortalité et la jeunesse éternelle – et ses inconvénients - comme la froideur ou la nécessité du sang. Malheureusement, les avantages qu'elle pourrait trouver dans cette condition n'étaient pas forcément son but dans la vie. Lizzy avait toujours rêvé de fonder une famille et de vieillir auprès de son mari mais cette vie lui était désormais interdite. Et l'obligation de tuer pour survivre n'avait jamais fait parti de ses principes. Lorsqu'elle était encore humaine, son but était de venir en aide aux autres le plus possible.

Lorsque le jeune homme lui proposa de regarder dans les archives pour avoir des informations sur Steeve, le visage d'Elizabeth s'illumina. Depuis des années, elle avait enfin une lueur d'espoir de savoir ce qui était arrivé à son ami d'enfance. Une nouvelle opportunité de savoir s'il était mort depuis longtemps ou si à force de chercher des réponses à sa disparition, il n'avait pas rejoint lui aussi le côté obscur de notre terre.

« Ohhh Arthur... Cela serait possible ? Tu pourrais faire ça ? Vraiment ? » Le visage de la vampire regarda la nuit qui se terminerais dans peu de temps. Elle se retourna sur le loup, tout enjouée et avide de réponses. « Tu penses qu'on peut aller voir ça maintenant, avant qu'il fasse jour si on as besoin de sortir. »

La vampire était pressée de sortir d'un seul coup. Elle se tenait droit comme un i sur sa chaise, prête à bondir malgré son corps encore affaibli. Ce petit espoir de le retrouver lui redonna un élan de volonté de rester en vie et trouver des réponses à des centaines de questions. A cet instant, Elizabeth n'attendait qu'une chose, une réponse positive de son ami, le bibliothécaire et maître des archives de notre terre.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Mer 17 Mai - 17:45


Knock, knock...
E

n réponse à sa proposition, le lycan vit le visage de son amie s'illuminer, et il fut ravi que sa seule suggestion ait pu allumer en elle une véritable lueur d'espoir. Elle ne semblait vraiment pas au meilleur de sa forme, et pas seulement physiquement, mentalement également, et il avait craint que l'inviter à réveiller le souvenir de son ami disparu soit une épreuve beaucoup trop difficile pour elle. Il avait finalement trouvé un moyen de rendre l'épreuve un peu moins douloureux, et il était vraiment soulagé de cela, même si au final, il se pouvait que l'enthousiasme de la buveuse de sang soit de courte durée. Arthur avait vraiment à coeur de l'aider et de la soutenir, et s'il lui suggérait de jeter un oeil aux archives, c'est qu'il pensait vraiment qu'il était possible d'y trouver quelque chose, mais il ne voulait pas non plus lui donner de faux espoirs. En soi, il n'en savait rien, il ne pouvait avoir aucune certitude, mais peut-être que découvrir ce qui était arrivé à son ami disparu aiderait Elizabeth à mieux tourner la page ? Va savoir. Ne serait-ce que trouver un avis de décès le concernant qui leur apprendrait qu'il était mort de sa belle mort serait déjà une petite victoire en soi.

-Je ne te promets rien
, tempéra-t-il tout de même. Il ne voulait pas donner le sentiment d'être trop sûr de lui de crainte de la décevoir grandement si le résultat de ses recherches ne devait pas correspondre à ce qu'elle espérait découvrir. Mais ça ne coûte rien d'essayer, ajouta-t-il dans un sourire encourageant. Je peux chercher les documents susceptibles de nous intéresser, mais je préfère que tu restes ici pour le moment, lui dit-il en l'invitant d'un geste à se rasseoir.

Elle était encore trop faible, il tenait à ce qu'elle se repose, il pouvait bien s'en charger lui-même et rechercher de son côté les documents qui lui permettraient de mettre la main sur ces indices qu'il sentait tant espérés par Elizabeth. Il espérait vraiment que ces recherches seraient fructueuses, il s'en voudrait définitivement trop si cela devait ne mener à rien.

-Ça ne devrait pas me prendre trop longtemps, j'aurais juste besoin de plus d'informations à son sujet. Quel était son nom de famille ? Est-ce que tu connaissais son adresse ? Sa date de naissance ?

Toutes ces informations combinées ferait un bon point de départ.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 338

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Mer 17 Mai - 22:24

Knock, knock...

Elizabeth & Arthur


L'annonce d’Arthur de faire des recherches avait agi comme une petite bombe de nervosité en Elizabeth mais dans le fond il avait raison. Il était possible de ne rien trouver également, il fallait se préparer à cette idée.
Puis, le loup lui demanda de rester à l'abri. Cette concession était difficile pour la vampire mais dans le fond elle comprenait. La vampire était encore très faible et elle ne serait sûrement pas utile dans des archives à fouiner partout en attendant qu'Arthur trouve une solution.

Elle se rassit gentiment et regarda Arthur en lui répondant : « Tu as raison, je ne te serais pas très utile de toute façon. Je vais me rallonger pour me reposer un peu. »

Elle était songeuse. Elle n'avait plus tant d'informations que ça. Le fait est que plus les années passent et plus les souvenirs s'accumulent. Les plus importants subsistent mais les autres s’effacent petit à petit.

« Il s'appelle … enfin s’appelait Steeve Douglas. » Elle eut un temps de réflexion... « Tu sais à force les souvenirs disparaissent. Je sais qu'il avait 1 ou 2 de plus que moi donc il est né il y a 226 ou 227 ans... Mais je ne me souviens pas de la date exact. Il n'y avait pas de photos à l'époque mais on faisaient beaucoup de dessins tous les deux et je l'ai plusieurs fois dessinés... Maman travaillait à la ferme mais aussi avec le chef du village, tu retrouveras peut-être des dessins. Il habitait près de chez moi et nous étions en lisière de la foret, il n'y avait pas d'adresses. Tu trouveras peut-être pas mal d'informations sur mon père. Il avait beaucoup de terres. Et après qu'il soit mort, mon frère et moi on avait repris la ferme. Nous sommes morts à quelques jours d'intervalles donc la ferme a été vendue peut de temps après. C'est tout ce dont je me souviens... »

Elizabeth se rendit compte qu'elle s'était un peu trop livrée sur son passé mais en même temps cela lui permettait de faire travailler sa mémoire et de ne pas penser à la douleur qu'elle avait dans l'épaule, même si celle-ci s'estompait peu à peu.

« Je suis désolée, je m'égare un peu mais comme nos deux familles étaient très proches, si tu trouves des infos sur l'une tu en trouveras sur l'autre. Enfin je l'espère. »

Puis, avec l'aide précieuse d'Arthur pour se redresser et se lever, Lizzy se dirigea vers le lit. En s'asseyant, elle reprit doucement : « Si jamais tu trouves un de mes dessins de Steeve, tu pourrais me le ramener s'il te plait ? »


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________



Eternité quand tu nous tiens...
LA SOLITUDE EST UN LOURD FARDEAU ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   Jeu 18 Mai - 21:39


Knock, knock...
A

rthur avait quelque peu craint qu'Elizabeth n'insiste pour l'accompagner, mais elle se montra au final conciliante et concéda le fait qu'il valait mieux pour elle qu'elle se repose tant qu'elle le pouvait. C'était effectivement le mieux. Elle n'était certainement pas en état de s'activer pour le moment, et qui sait ce qui pouvait potentiellement les attendre à l'extérieur. Elle serait plus en sécurité en ces circonstances, même s'il y avait toujours quelques risques, bien entendu. Arthur n'aimait pas non plus l'idée de la laisser seule, mais il ne partirait pas très longtemps, pas suffisamment longtemps pour autoriser qu'il lui arrive quoi que ce soit en tout cas. Elle en avait suffisamment enduré comme cela, il comptait bien faire tout son possible pour qu'elle puisse à présent se reposer dans le calme, même si son annonce allait peut-être empêcher son esprit d'être complètement apaisé tant qu'il ne serait pas revenu, c'était bien évidemment le risque. Il attendit donc, avant de partir, qu'elle lui communique toutes les informations qu'elle pouvait bien posséder au sujet de cet homme qu'elle avait tant aimé et au sujet duquel elle se sentait toujours aussi concernée, ce que le lycan pouvait parfaitement comprendre.

Il enregistra mentalement la moindre information qu'il lui confia. Il s'appelait donc Steeve Douglas. Un nom qui n'était pas le moins courant de notre terre en soi, mais qui allait déjà restreindre les recherches. Elle était intarissable en ce qui le concernait, et ça lui allait très bien, il serait plus simple ainsi de savoir où étendre ses recherches, mieux valait ratisser large s'ils voulaient espérer obtenir quelque chose de valable, quelque chose qui puisse calmer ne serait-ce qu'un peu l'esprit torturé de la buveuse de sang.

-Je ramènerai tout ce que je trouverai, c'est promis,
répondit-il dans un fin sourire qui se voulait aussi rassurant qu'engageant. Je ne serai pas long.

Après s'être assuré que la jeune femme (qui n'était pas si jeune en réalité) avait tout ce dont elle avait besoin à disposition, il s'en alla et, comme promis, ne s'absenta pas longtemps. Il ne fit aucun tri dans les documents qu'il emporta avec lui, tout ce qui était au nom des concernés finit dans une chemise cartonnée. Il y avait quelques dessins, mais Arthur ne savait pas si c'était ce dont parlait Elizabeth, elle ferait le tri elle-même. Il revint donc, un peu essoufflé d'avoir fait le plus vite possible et lui tendit la pochette qui contenait des documents de toutes sorte : actes de décès, de naissance, coupures de journaux... il lui laisserait le soin de décider de ce qui avait de l'importance ou non.

-Voilà, c'est tout ce que j'ai pu trouver.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Knock, knock... [pv Elizabeth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Knock, knock... [pv Elizabeth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» « Knock knock »
» knock knock -r.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-