Partagez | 
 

 Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Mer 1 Oct - 14:42


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
E

lle l'attendait, le dos collé au mur, les bras croisés, patiente. Elle attendait toujours leurs rendez-vous avec une vive impatience, puisqu'elle avait besoin de sa présence au quotidien, mais elle était forcée de constater que, à présent, à chaque fois qu'elle attendait sa venue, elle attendait autant d'enthousiasme que d'appréhension. D'appréhension, oui, parce qu'une ombre planait désormais au-dessus de leur couple. Perséphone avait pris sur elle, elle avait choisi de pardonner, et de le garder auprès de lui, convaincue qu'elle était la seule à pouvoir le ramener vers la lumière, lui qui se laissait inexorablement tirer vers l'obscurité par cette ignoble succube à laquelle il était malheureusement lié pour toujours. Ça ne rendait pas la situation plus facile pour autant, loin de là. Elle avait constamment peur qu'il lui échappe, constamment peur qu'il la trahisse et la trompe. Elle se sentait prête à se battre pour lui, pour eux, seulement, par quoi commencer. Cordelia, sur le sujet, lui avait donné cette opinion bien tranchée qu'elle avait préféré ne pas entendre. Perséphone était une sorcière, elle pouvait tout à fait utiliser une potion ou un sortilège, soit pour obliger Edward à ne plus voir et aimer qu'elle, soit pour rayer Hardwick de la carte... mais elle n'envisageait ni l'une ni l'autre option. Jamais elle n'oserait utiliser ses pouvoir sur Edward, elle avait trop d'amour et de respect pour lui, et surtout, elle voulait qu'il ne voit qu'elle non pas parce qu'elle l'y aurait forcé, mais parce qu'il ne comprendrait pas pouvoir être attiré par quelqu'un d'autre, comme elle-même ne s'envisageait avec personne sinon lui. Quant à utiliser un sortilège sur Jane... Outre le fait que ce qui toucherait sa rivale toucherait forcément son petit ami, elle était tout simplement, pauvre naïve, bien trop pacifique, bien trop douce. Ce devait être soit sa perte, soit sa salvation.

Elle l'attendait donc. Ils s'étaient donné rendez-vous à l'extérieur, comme presque à chaque fois. Il leur était difficile à tous les deux de se rendre chez l'un ou chez l'autre. Chez Perséphone, il y avait ses parents, et sa mère, surtout, qui lui ferait sûrement un nième crise de panique en la sachant avec un garçon (elle se souvenait trop de ce que cela avait donné quand elle avait présenté le jeune homme à son père et à sa mère). Et chez Edward, il y avait le frère et la soeur du jeune homme, et outre le fait que Preston et Edward était en froid, elle savait que ni l'aîné, ni la cadette, ne la portaient dans son coeur, et qu'ils auraient l'un et l'autre préféré qu'elle disparaître de l'existence et du coeur de son petit ami. Elle n'avait ni le caractère, ni la naissance. Aucun des deux. Pas grave, ils ne comptaient ni l'un ni l'autre sur l'approbation de leurs familles pour être ensemble. Un sourire s'afficha sur son visage quand elle le vit arriver. Elle se dirigea vers lui et, une fois à son niveau, se hissa sur la pointe de ses pieds pour déposer un baiser sur ses lèvres.

-Comment tu vas ?
demanda-t-elle dans cette question qui englobait bien plus qu'une simple interrogation sur l'état de santé mentale et physique d'Edward.











code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Ven 3 Oct - 21:25

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
En termes d’histoire de cœur, on ne pouvait pas dire que les choses se passaient à merveille pour Edward Baker. Le jeune homme avait la chance de pouvoir vivre une belle histoire de cœur avec Perséphone, qu’il aimait à la folie. Il l’aimait oui, plus que tout. Mais il y avait une ombre au tableau. Une ombre qui portait un nom en plus, Jane Hardwick. Le cadet des Baker ne pouvait pas nier le fait qu’il ne faisait sans doute pas grand-chose pour arranger la situation, quand il était avec Jane il perdait complètement ses esprits. Elle avait le don de le rendre dingue, de faire ressortir les pires côtés de son caractère. C’était à cause d’elle qu’Edward et Perséphone ne pouvaient pas simplement vivre le bonheur qu’ils méritaient normalement. Et pourtant, cela était bien mieux pour le jeune homme qu’il se contente de l’influence positive de sa petite amie. Parce qu’elle était l’influence complètement inverse de Jane. Et c’était bien pour cette raison qu’Edward avait envie de faire bien plus d’effort pour sa petite amie, même si ce n’était clairement pas facile. Le lien qu’il y avait entre lui et Jane n’était pas anodin. Ce n’était pas quelque chose de simple, ce n’était pas simplement une attirance. Ils étaient extrêmement liés, ils étaient des âmes sœurs. Ils n’avaient pas le choix que de vivre ensemble au final, parce quoi qu’il arrive à l’un arrivera à l’autre. Et au fond, Edward n’avait pas spécialement envie que quelque chose arrive à la jeune femme.

Mais il y avait une chose particulière qui arrivait quand Edward devait voir Perséphone, il oubliait complètement Hardwick. Ce qui était aussi le cas inversement malheureusement. Le jeune homme était en route pour rejoindre sa petite amie, à leur lieu de rendez-vous habituel. Ils ne pouvaient pas se voir chez l’un ou chez l’autre, puisque leurs familles respectives n’acceptaient pas leur relation. Edward n’avait pas étonné de savoir que Preston ne pouvait pas supporter Perséphone, cela aurait été presque illogique qu’il accepte. Edward était bien plus peiné par le fait qu’Ambre ne fasse pas d’efforts avec Perséphone. Enfin, ce n’était pas parce que le jeune homme n’avait pas l’aval de sa famille qu’il allait arrêter de voir la fille qu’il aimait. Edward afficha un sourire quand il vit Perséphone qui était déjà arrivé, s’approchant plus rapidement d’elle. Il savoura le contact délicat de ses lèvres sur les siennes, alors qu’elle lui offrait un baiser.


« Je vais bien mieux, maintenant que je suis avec toi. » Lui dit-il en lui prenant la main, lui offrant un nouveau baiser. « Et toi ? »

Edward se faisait bien plus de souci pour sa petite amie ces derniers temps. Ce qu’ils vivaient n’était pas anodin, la situation était problématique. Et le pire dans tout cela, c’était que la jeune fille était malade. Le jeune homme ne l’avait appris que dernièrement, elle avait fini par lui avouer son secret. Et forcément, il ne pouvait rapporter ce souci qu’à ce qu’ils vivaient, au fait qu’il avait tendance à la faire souffrir. Alors, il se montrait bien plus inquiet, encore plus protecteur qu'avant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Sam 4 Oct - 21:12


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
E

lle ne se sentait jamais aussi bien que lorsqu'elle pouvait être auprès de lui, que lorsqu'elle pouvait profiter de sa présence. C'est vrai, pourtant, il était en partie à l'origine de certains de ses soucis les plus graves, mais jamais elle n'aurait songé à le lui reprocher. Les vrais bonheurs ont leur contrepartie, elle en était certaine, et elle espérait, osait croire que la situation finirait par se résoudre. C'était certainement naïf, oui, d'autant que ce qui unissait désormais Edward à Hardwick n'était pas de ce genre de liens que l'on peut briser en un coup de ciseau, mais elle voulait croire être à jamais sa constante, celle qui le guiderait vers le droit chemin. Et même si la route serait certainement longue, elle voulait croire qu'elle ne ferait pas cela en vain. Il fallait beaucoup de patience, une bonne dose de courage, et autant de résignation, mais ses efforts porteraient leurs fruits. Il voulait être sauvé, elle en était convaincue, elle en avait la certitude à chacun des baisers qu'ils échangeaient, alors elle le sauverait, de tout y compris de lui-même. Elle lui adressa un sourire rassurant, alors qu'il lui demandait comment elle allait. Il savait que cette question n'était pas anodine, et elle comprenait parfaitement ce que cela impliquait, malheureusement. Edward se faisait du soucis pour elle. Et si elle n'aimait pas à le savoir inquiet, elle pourrait se sentir flattée de l'intérêt qu'il lui portait. C'est vrai, elle n'allait pas très bien. Ces histoires d'âmes soeurs et de myrihandes la travaillaient sérieusement. Et puis, il y avait eu la disparition de Léo (qui heureusement avait refait surface depuis)... Il n'en avait pas fallu davantage pour que ses crises de boulimie refassent surface, et pour cela aussi, Edward se sentait coupable, elle le savait bien, alors même que Perséphone considérait qu'il n'y était pour rien, et ne le blâmait pas un seul instant. Les choses étaient ainsi qu'elles étaient. À eux de faire avec, à présent. Se lamenter ou chercher un coupable ne ferait pas avancer les choses.

-Tout va bien.
dit-elle d'une voix tendre, caressant doucement sa main du bout de ses doigts. Elle marqua une légère pause. Tu dois savoir que Léo est rentré...

Elle avait hésité à aborder le sujet, mais cela justifiait en effet que Perséphone se sente mieux, désormais, même si ses ennuis étaient loin encore d'être tous derrière elle. Pourquoi faisait-elle donc cette remarque ? Eh bien, il fallait bien qu'elle admette qu'une part d'elle guettait la réaction de son petit ami. Non pas qu'elle y éprouve de plaisir malsain ou quoi que ce soit, mais elle savait bien ce que le retour du jeune homme pouvait signifier pour Edward. Pas seulement le fait que Perséphone retrouvait un ami pour lequel elle s'était très sérieusement inquiétée, mais le fait que celui qui avait eu la faiblesse de sortir avec Hardwick était de retour... Et non, ça ne lui plaisait pas qu'une telle association d'idée puisse être faite, mais il fallait bien qu'elle y songe, après tout. Elle n'avait d'autre choix que d'y songer, en vérité.









code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Lun 6 Oct - 21:21

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Edward se sentait mieux en effet quand il se trouvait en présence de Perséphone, elle lui permettait d’oublier un peu tous les soucis qu’il y avait autour d’eux. Comme quand il se trouvait avec Jane en réalité, les deux femmes avaient finalement le même pouvoir sur lui. Elles avaient juste simplement une influence complètement différente sur lui, l’une l’entraînait vers un chemin obscur, l’autre vers la lumière. Quand le jeune homme se retrouvait avec sa petite amie, il avait tellement envie de la suivre jusqu’au bout. Cela serait tellement plus simple pour tout le monde qu’il perde ce lien avec Jane Hardwick. En réalité, il n’avait évidemment pas envie de s’éloigner définitivement de la belle blonde, mais ce n’était pas le moment de penser à cela. Si seulement le destin avait décidé autrement de leurs sorts. Pour le moment, Edward s’inquiétait simplement pour sa petite amie. Il avait appris dernièrement ses soucis de boulimie, ce qui avait provoqué une énorme inquiétude de sa part. Il s’en voulait de ne pas avoir vu ses problèmes avant, il s’en voulait d’en être en partie responsable. Le jeune homme se rendait bien compte que la situation dans laquelle ils se trouvaient n’arrangeait pas ses soucis de santé. Autant dire que le cadet des Baker était donc directement concerné, il se sentait complètement coupable. Et quand Perséphone lui annonça qu’elle allait bien, il ne pouvait pas s’empêcher de ne pas entièrement la croire. Il pensait qu’elle lui disait cela simplement pour le rassurer, ce qui ne marchait pas donc. Mais Edward n’eut de toute manière pas le temps de réagir par rapport à cela, Perséphone mentionnait déjà Leopold.

Edward aurait préféré largement qu’elle ne mentionne pas ce jeune homme, qu’il détestait plus que tout. Il tenta de retenir une expression de colère et même de dégout quand elle lui rappela qu’il était de retour. En effet, il était au courant. Cela ne fut pas une bonne nouvelle pour lui, à cause de son lien avec Jane évidemment. Edward avait cru que l’obstacle entre lui et son âme sœur avait disparu. Ce qui était complètement contradictoire avec les sentiments qu’il pouvait avoir pour Perséphone. Au final, Edward avait bien envie de tout avoir pour lui tout seul.


« Oui je suis au courant de son retour. » Dit-il en tentant le plus possible de rester neutre. Il se demandait bien pourquoi sa petite amie mentionnait son ami, alors qu’elle connaissait parfaitement leur situation. Est-ce qu’elle le testait ? Il n’aimait pas avoir de telles pensées négatives envers la jeune femme, mais il ne pouvait pas s’empêcher. Il se demandait vraiment pourquoi elle lui parlait soudainement de Leopold, il n’avait rien à voir dans une de leur conversation. Il lui pourrissait suffisamment la vie concernant Jane, il n’avait pas envie de le voir se mettre entre lui et la fille qu’il aimait. « Tu dois être heureuse qu’il soit sain et sauf. »

Lui dit-il doucement, en déposant un baiser sur ses lèvres. Il était sincère, il pensait réellement qu’elle était heureuse. Ce qui n’était pas son cas à lui au final. S’il avait pu crever, cela l’aurait arrangé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Lun 6 Oct - 22:01


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
P

erséphone tentait de lire quelque chose dans son regard, une chose susceptible de le trahir, mais elle ne vit finalement rien, juste une impassibilité totale dans ses prunelles, et une neutralité tout aussi grande dans le ton de sa voix. Elle n'était pas complètement dupe non plus, et contrairement à ce que l'on pouvait croire, elle n'était pas née de la dernière pluie, elle savait qu'il le détestait, et elle savait pertinemment pourquoi. Mais force était de lui reconnaître qu'il le cachait bien... Mais qu'attendait-elle, au fond ? Aurait-elle voulu qu'il pète les plombs, qu'il se mette en colère ? Non, bien sûr que non. Pas un seul instant... En fait, elle regrettait déjà d'avoir laissé une pensée aussi sinistre traverser son esprit. Elle n'était pas de ces personnes qui n'ont aucun scrupule à manipuler les esprits, et des scrupules, elle commençait déjà à en éprouver, alors qu'elle n'avait finalement pas fait grand chose, mais elle était avec Edward, et elle devait profiter de sa présence, pas chercher à le piéger. Tout comme elle devait laisser Léo en dehors de tout cela. Le pauvre avait connu des épreuves terribles, son retour méritait qu'on s'en réjouisse, pas pour qu'on s'en serve de prétexte... même si, en effet, si elle se sentait bien, si elle allait mieux, c'était en partie parce que le jeune homme avait été retrouvé. En son for intérieur, elle s'était promisde ne plus parler ni de Léo, ni de Jane à Edward, tout comme elle éviterait de parler d'Edward en présence de Léo. Simple question de décence. Mais elle n'y arrivait pas.Le problème dans lequel ils étaient empêtrés était parfaitement insoluble. Il était inutile de se détruire la santé et le moral en revenant constamment à ce qui ne pouvait pas changer... Quoique souvent, de ce côté, les pensées de la demoiselle décidaient malheureusement à sa place, et Perséphone ne décidait pas de leur flot. Elle avait beau vouloir ne pas y penser, ça tournait constamment en boucle dans sa tête. Elle se contenta, à la remarque de son petit ami, de hocher la tête, et de répondre par un faible "oui", puisqu'elle était en effet heureuse et soulagée.

-Je suis désolée, j'aurais pas dû t'en parler. Je...
Elle se serra un peu plus fort contre lui. Ça tourne en boucle dans ma tête, tout ça, sans arrêt. Je veux que ça s'arrête, je te jure. Je veux ne plus y penser. J'y arrive pas... Et de nouveau, elle s'en voulait. Elle ne voulait pas gâcher les moments qu'ils pouvaient passer ensemble en ruinant tout. Elle n'avait pas envie qu'Edward se sente coupable. Ce n'était pas de sa faute. S'il te plaît Ed, vide moi l'esprit.

Au sens littéral, bien sûr, quoiqu'au sens propre, elle y avait déjà songé. Elle savait qu'il existait des potions qui pouvaient vous faire perdre une partie de votre mémoire. C'était délicat à préparer, surtout si l'on voulait s'assurer de ne se débarrasser que des souvenirs que l'on désirait. Ce n'était pas une solution que d'ignorer les problèmes pour avancer, mais à l'heure actuelle, elle aurait tellement aimé pouvoir profiter de son petit ami sans craindre que ses pensées, à lui, ne soient accaparées par une autre.









code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Sam 11 Oct - 0:38

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Edward n’aimait pas avoir le sentiment que sa petite amie le testait, qu’elle tentait de savoir ce qu’il pouvait bien penser. Il n’aimait pas douter d’elle et en même temps, il n’y pouvait rien. Le jeune homme avait l’impression qu’elle le testait quand elle lui demandait s’il était au courant pour Leopold. Elle savait parfaitement que les deux hommes ne pouvaient pas se voir (comme elle ne pouvait pas supporter Jane non plus). Le jeune homme était assez bon menteur pour réussir à garder une neutralité concernant ce Leopold et pouvoir répondre à sa petite amie, sans montrer la haine qu’elle pouvait ressentir pour lui. Ce n’était pas le moment de faire preuve de jalousie après tout. Edward ne pouvait pas nier le fait qu’il détestait Leopold parce qu’il était proche de Jane, comme il pouvait difficilement nier le fait qu’il avait des sentiments pour son âme sœur. Sauf que quand il se trouvait en compagnie de Perséphone, le jeune homme n’avait aucune envie de penser à tout cela. Il avait envie de profiter simplement de Perséphone, de la fille qu’il aimait. Sauf que forcément, le sujet de l’âme sœur, du copain de ce dernier qui n’était autre que l’ami de Persy, ne pouvait que tomber de temps à autre. Edward n’était pas vraiment heureux que Leopold soit de retour, mais en même temps si cela pouvait rendre Perséphone mieux ce n’était pas plus mal non plus. Il afficha un sourire quand elle confirma qu’elle était soulagée de le savoir de retour.

Sauf qu’il semblait clair que Perséphone supportait difficilement cette situation. Si seulement les choses pouvaient se passer différemment. S’il n’y avait eu que Jane dans l’histoire, ça aurait été mieux déjà. Enfin, Edward n’y pouvait malheureusement pas grand-chose. Il serra un peu plus fort sa petite amie contre lui, alors qu’elle lui faisait part de toute cette histoire qui tournait dans sa tête. Il s’en voulait tellement de lui faire subir tous cela. Au fond, le cadet des Baker s’était déjà dit que pour le bien de la jeune femme, il devrait sans aucun doute s’éloigner. S’il avait hésité si longuement avant de lui avouer ses sentiments, au risque de la perdre plusieurs fois, c’était parce qu’il craignait de lui faire du mal. Et c’était justement ce qui était en train d’arriver. Sauf qu’aujourd’hui, le jeune homme était tout bonnement incapable de s’éloigner, elle ne le supporterait pas de toute manière. Quand Perséphone lui demanda de vider son esprit, il se pencha pour déposer ses lèvres sur les siennes et l’embrasser tendrement.

« Je t’aime Perséphone. »
Lui dit-il après ces quelques secondes de baiser, quand leurs lèvres se séparèrent finalement. « Dis-moi comment je peux t’aider. »

Le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se sentir coupable. Bien sûr qu’il avait envie de l’aider, bien sûr qu’il désirait lui vider l’esprit comme elle le demandait. Mais en même temps, il était difficile de savoir réellement comment faire. Si seulement ils pouvaient oublier simplement tous ce qui se tramait à côté, tous ce qui les dérangeait. S’ils avaient un moyen d’être seulement tous les deux. Mais c’était clairement impossible, ce n’était pas comme si Edward pouvait se délier de Jane.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 12 Oct - 22:32


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
E

n déposant ainsi ses lèvres contre les siennes, en lui affirmant qu'il l'aimait avec une sincérité en laquelle elle ne pouvait que croire, Edward l'aidait déjà, en quelque sorte, et son esprit se faisait un peu plus léger. Il parvenait ainsi à faire disparaître certains de ses doutes, comme ces moments où elle se demandait s'il l'aimait vraiment, ou si même cela lui était possible, le fait d'être ainsi lié à une autre, le fait d'avoir une âme sœur irréfutable, qui n'était pas elle, ne réservait-il pas son cœur à elle et à elle seule. Mais il parvenait bel et bien à lui faire oublier cette phase de doute. Elle ne tardait pas cependant (et fort malheureusement) à être remplacé par mille autres questions, mille autres tourments. Un doute effacé en attirait des centaines d'autres, c'était un cercle infernal, c'était sans fin. Et elle, dans tout cela, ne parvenait pas à trouver sa place, parvenait encore moins à trouver la paix. Elle se sentait perdue, en quête d'une solution où elle commençait à croire qu'il n'en existait aucune. Elle s'en voulait, d'ailleurs, de la requête qu'elle venait tout juste de faire à son petit ami. Elle ne voulait pas qu'il se sente coupable, elle savait d'ailleurs qu'il n'avait pas besoin de réflexion pour en ressentir, de la culpabilité. Mais comment faire autrement. Elle voulait bien se retenir de lui en parler... mais en même temps, elle s'était jurée de tout lui dire. C'était compliqué, si compliqué. Et en définitive, Perséphone ne voyait plus qu'une solution. Simple quand elle l'arrêtait à son seul imaginaire. Impossible quand elle la plaçait en vis à vis de sa situation, de leur situation, et de toutes les conjectures qui devraient résulter d'une telle décision. Pourtant, elle ne voyait pas quoi faire d'autre, elle n'envisageait pas de solution plus douce. Jane Hardwick était un problème dont elle ne pourrait se débarrasser que d'une seule manière, la moins saine, mais la plus rassurante : en le fuyant.

-Partons.
Dit-elle alors, en ancrant son regard dans celui d'Edward. On prends nos affaires, et on s'en va. On quitte le village, et on s'enfuit le plus loin possible, loin de tout, loin d'elle.

Elle comprenait bien ce que son plan avait de limites... Et la limite, en premier lieu, était géographique et physique. Fuir, c'était une belle idée, mais les limites de leur monde étaient clairement établie. Ces montagnes infranchissables qui cerclaient leur terre leur refusait d'espérer une échapattoire rassurante. Mais ne disait-on pas que l'amour pouvait soulever des montagnes. Rien ne leur interdisait de partir aussi loin qu'ils le pourraient, de tenter de braver l'impossible. Avec ses pouvoirs, conjugués à ceux d'Edward, peut-être parviendraient-ils à l'impossible ? À se trouver ce havre de paix dont ils avaient tant besoin. Certes, cela signifiait également renoncer à tout : à leurs familles, à leurs amis... Mais à l'heure actuelle, Perséphone acceptait toutes les concessions. Pour pouvoir respirer enfin, pour pouvoir vivre enfin ce bonheur qu'on semblait obstinément lui refuser, à elle et à celui qui comptait plus que n'importe qui d'autre en ce monde pour elle.










code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 19 Oct - 13:05

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Perséphone était un rayon de soleil, celui qui permettait à Edward d’avoir un peu de lumière dans sa vie pleine d’obscurité. Si elle n’était pas là, le jeune homme savait parfaitement qu’il serait en plein dérive. Alors forcément, il ne pouvait pas s’empêcher de vouloir tout faire pour la rendre heureuse. Il ne supportait pas qu’elle se retrouve dans une telle situation par sa faute. Evidemment, le cadet Baker avait déjà envisagé de la quitter afin qu’elle puisse avoir une vie meilleure sans lui, il était bien conscient que ses ennuis venaient pour la plupart de sa personne. Cependant, il savait bien qu’elle aurait du mal à supporter une séparation, comme lui ne pourrait sans doute pas s’en sortir. C’était sans doute égoïste, mais il ne voyait pas sa vie sans elle et il avait besoin d’elle. Il n’avait pas spécialement envie de complètement sombre et elle était la seule capable de réellement l’empêcher de fondre dans l’obscurité. Edward voulait donc savoir ce qu’il pouvait faire pour lui venir en aide, il avait besoin qu’elle le guide de nouveau. Il avait envie de lui prouver son amour, sachant qu’il était effectivement possible qu’il y ait un doute sur la sincérité de ses sentiments. Mais ils étaient bien vraies, bien sincères et surtout très forts. Edward ne demandait donc qu’à venir en aide à sa petite amie.

Cependant, le jeune homme ne s’était pas attendu à ce qu’elle lui fasse une telle demande. Partir vraiment ? Pouvaient-ils réellement le faire ? Il n’en était pas vraiment certain. Ils ne pouvaient pas fuir bien loin de toute manière, les montagnes étaient impossibles à franchir. Toutes personnes qui avaient tenté l’expérience avaient perdu la vie. Ils ne pourraient donc que se contenter de quitter les murs du village et de vivre dans la forêt, malgré le danger. Edward aurait aimé pouvoir répondre de suite à sa petite amie qu’ils allaient partir, que son idée était merveilleuse et qu’ils allaient enfin être heureux ensemble loin de ce village, loin de Jane. Parce que c’était cela le principal intérêt de partir, elle ne serait plus entre eux. Et au fond, est-ce qu’il avait vraiment envie de s’éloigner purement et simplement d’elle ? Non évidemment.


« Perséphone… » Commença-t-il, sachant parfaitement qu’elle n’allait pas aimer ce qu’il allait dire. Edward aurait vraiment adoré pouvoir répondre favorablement à son désir de suite. « Tu crois vraiment qu’on pourrait survivre dehors ? Et… » Le jeune homme marqua une courte pause avant de reprendre. « Je peux pas abandonner Ambre, tu peux pas abandonner tes parents. »

Edward n’avait aucun mal à imaginer la réaction de la mère de Perséphone, s’ils s’en allaient ainsi sans rien dire. Elle serait capable de faire une vraie chasse à l’homme pour les retrouver. Mais au fond, le jeune homme n’avait aucune sympathie réelle pur cette femme. Il n’avait rien contre elle spécifiquement, mais il ne l’apprécia pour autant. Ce qu’elle lui rendait bien d’ailleurs, on ne pouvait pas non plus dire qu’elle l’aimait. C’était surtout Ambre qui l’inquiétait, il ne se voyait pas la laisser seule au village en compagnie de Preston simplement.

« Ambre a été attaqué… »
Il n’en avait pas encore parlé à Perséphone, de cette révélation que sa sœur lui avait faite quelques jours plus tôt. « Par un loup-garou, dans la forêt. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 19 Oct - 15:44


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
B

ien sûr, son idée était folle et, à bien y réfléchir, n'était pas forcément réalisable, mais à l'instant où elle l'avait exprimé, où elle l'avait partagé avec Edward, Perséphone y avait cru. Elle voulait s'enfuir, s'enfuir le plus loin possible, et tant pis pour ce qu'elle laissait derrière elle, ça n'avait pas d'importance à ses yeux... Non pas que ces personnes ne lui manqueraient pas, c'est seulement qu'elle ne voyait pas d'autres issues. Entre être résolument malheureuse ici ou tenter d'être heureuse là-bas, son choix était vite fait. Oui, bien sûr, elle avait pensé à ses parents, elle savait qu'elle leur briserait le coeur, que sa mère ne s'en remettrait peut-être jamais, ce serait leur faire du mal, sans doute, que de s'en aller. Mais pour une fois, Perséphone avait voulu être égoïste. Il fallait impérativement qu'elle vole de ses propres ailes, elle le savait bien, c'était en partie du conditionnement parental que venaient beaucoup de ses problèmes... Alors autant le faire très concrètement... Oui, Perséphone était bel et bien prête à laisser son père et sa mère derrière elle, quitte à leur faire du mal, si cela pouvait leur apporter un soulagement quelconque. Même s'il s'agissait de ne partir qu'un léger temps et de revenir. Oh, comme elle rêvait de dépasser cette frontière de montagnes, et de ne plus avoir que son petit ami pour univers ! Mais elle se doutait bien qu'on ne lui offrirait pas une telle opportunité. Oui, elle était prête à tout laisser...

Mais Edward, de son côté, avait sa soeur... Et Perséphone ne pouvait pas lui reprocher de ne pas vouloir l'abandonner. Perséphone pouvait se dire que son père prendrait soin de sa mère, mais Ambre était si jeune encore... Bon, soyons d'accord là dessus, la jeune femme n'éprouvait pas la moindre affection à l'égard de cette fille qui, depuis qu'elle sortait avec son frère, s'appliquait à lui pourrir l'existence dans les grandes largeurs, mais elle savait qu'Edward lui était attaché, et ça, elle le respectait. Perséphone pouvait arguer qu'Ambre avait Preston, le frère aîné des Baker, mais cet argument ne serait pas valable, elle le savait bien. Les deux frères se détestaient, et jamais ô grand jamais Edward ne laisserait Ambre seule avec Preston, il préfèrerait sans doute encore la voir livrée à elle-même. Perséphone ne savait plus quoi répondre. Pour lui, elle était prête à tout sacrifier, mais il était cruel que de lui faire ce genre de chantage affectif pour faire pencher la balance de son côté. Elle se sentit plus démunie encore quand elle apprit ce qui était arrivé à Ambre... Un loup-garou...

-Je... je suis désolée, Ed... Elle va bien ?


Même si Perséphone n'avait pas outre mesure d'affection pour cette petite peste, elle n'en était pas au point de lui vouloir du mal, d'autant qu'elle savait que lui faire du mal à elle, c'était faire du mal à sa soeur. Tout à coup, ses projets fous d'escapade à l'autre bout de leur monde, toutes ses idées d'invasion, perdaient en intérêt et en raison. C'était dit, résolu en une phrase, ils ne pouvaient pas partir. Ils avaient des responsabilités. Et Edward devait veiller sur sa soeur, qui visiblement avait largement souffert.










code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 26 Oct - 12:10

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Edward savait bien pourquoi Perséphone proposait une idée de la sorte, pourquoi elle désirait s’enfuir loin du village. Mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de trouver cette idée folle. Il ne pensait pas qu’ils puissent survivre bien longtemps dans la forêt, même s’ils avaient des capacités pour survivre. Il ne se voyait pas quitter le village, quitter sa sœur et malheureusement Jane. Quand il ne se trouvait pas en présence de son âme sœur, Edward ne ressentait pas son influence. Cependant, ça ne l’empêchait pas de sentir une bouffé d’angoisse à l’idée de ne plus jamais la voir et c’était bien ce que Perséphone suggéré. Le jeune homme savait bien qu’il devrait forcément faire un choix à un moment où à un autre, qu’il ne pouvait pas définitivement laisser cette situation continuer comme cela. Il faisait souffrir Perséphone et cela lui faisait du mal. Il n’aimait pas la voir mal, mais il ne se voyait pas capable de tout faire pour l’aider. Il ne se sentait pas capable d’accédé à sa requête et de partir du village déjà. Evidemment, il ne mentionna à aucun moment le fait qu’il n’avait pas envie de s’éloigner de son âme sœur, se contentant de parler d’Ambre. Il s’inquiétait réellement pour sa jeune sœur, qui avait été attaquée par un loup-garou. Il ne pouvait pas l’abandonner comme cela. Il n’avait aucune envie de laisser sa sœur seule avec Preston en plus et Edward se montrait sans doute très égoïste en ne considérant pas cette possibilité pour sa petite amie. Cependant, le jeune homme n’avait pas envie de faire le choix entre sa sœur et la fille qu’il aimait (on ne pense pas à l’autre fille). Il savait bien qu’en mentionnant l’agression de sa sœur, Edward arriverait à convaincre Perséphone. C’était mal, mais il pensait réellement pouvoir la toucher, même si Perséphone et Ambre ne s’aimaient pas du tout.

« Elle va bien, elle est juste choquée. »

Edward imaginait pas sa sœur l’engueuler parce qu’il parlait d’elle de cette manière à une personne qu’elle n’aimait pas, mais le jeune homme n’avait pas envie de mentir pour le coup. Sa sœur souffrait de la situation, il avait mis du temps à s’en rendre compte, mais il le voyait bien maintenant. Pour l’instant, le jeune homme n’avait pas spécialement envie de s’épancher sur le fait qu’il recherchait activement la personne qui avait agressé sa sœur. Il ne savait pas réellement comment Perséphone pourrait prendre, elle avait un cœur tendre elle comparé à lui. Edward sentait bien que Perséphone abandonné son idée. Il la trouvait folle et en même temps, le jeune homme se sentait mal d’avoir brisée l’envie de sa petite amie. Il attrapa les mains de la jeune femme, déposant un baiser sur son front avant de reprendre.

« On va s’en sortir. » Commença-t-il doucement, la voix tendre. Il savait parfaitement que la jeune femme vivait une situation plus que compliquée et qu’elle en souffrait. Il souffrait de la voir souffrir également. « J’ai confiance en nous. »

Edward ne pouvait évidemment pas promettre à la fille qu’il aimait qu’il pourrait fuir avec elle, mais il ne voulait pas qu’elle croit que cela changeait quelque chose. Il l’aimait et elle devait le savoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 26 Oct - 14:35


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Q

uand bien même Perséphone n'avait pas la moindre affection à l'égard d'Ambre, elle était plutôt soulagée de savoir que l'attaque dont elle avait été la victime ne lui avait pas laissé la moindre séquelle physique. Certes, le traumatisme dont elle avait été victime la poursuivrait sans doute longtemps, mais avec le soutien de son frère (et de toute évidence, Ambre ne pourrait pas rêver d'un meilleur frère), elle s'en sortirait, et elle n'aurait plus rien à craindre. C'était désormais clair et indéniable, ils ne pouvaient pas fuir, il ne pouvait pas séparer Edward de sa soeur, jamais elle ne tolèrerait de faire ce genre de mal à l'homme qu'elle aimait. L'amour, c'était certes une grande part de sacrifice, mais quand les sacrifices étaient importants au point que la rancoeur pouvait s'y faire un nid, ce n'était pas bon non plus. Non, ils ne partiraient pas. Dans tous les cas, son idée avait été mauvaise, stupide, absurde... Il ne fallait pas qu'elle abandonne. Ils trouveraient une solution, il le fallait, ça ne pouvait pas durer comme cela. Quand il prit ses mains dans les siennes, quand il déposa un baiser sur son front, elle se sentit un peu plus soulagée. Il avait confiance en eux, La jeune sorcière voulait qu'il en soit de même pour elle... Mais une part d'elle ne pouvait s'empêcher de douter. Elle aimait sincèrement Edward, elle ne voulait pas que s'arrête leur histoire, elle était prête à se battre pour lui, mais elle avait le sentiment d'être dans une impasse. Si sa solution était absurde, au moins c'en était une... Elle ne voulait pas attendre qu'une issue lui tombe entre les mains, il fallait qu'ils y réfléchissent, et qu'ils y réfléchissent très sérieusement.

-On va s'en sortir, il y a forcément un moyen.
dit-elle en se blottissant contre lui. Vraiment, il fallait qu'il y ait un moyen. Elle ne dormait plus, ou très mal, ses pensées étaient sans cesse envahies de doute, elle ne voulait plus vivre comme ça... Affirmer qu'ils trouveraient une solution plus tard, c'était bien beau, mais ça ne suffisait pas. D'une manière ou d'une autre, il fallait que cette situation cesse. Et s'ils pouvaient trouver une issue, là, maintenant, ce serait le mieux. Elle ne pouvait plus attendre, elle ne voulait plus attendre. Cela lui devenait tout bonnement insupportable. Je pourrais... J'arriverais peut-être à trouver le moyen de te débarrasser de tes pouvoirs ? Il doit exister un sortilège, une potion... ou s'il n'y en a pas, je trouverais un moyen, je ferai appel aux sorciers les plus puissants, je...

Elle parlait à une vitesse folle, fébrile, elle ne pouvait tout simplement pas abandonner. Et même si son idée était tout aussi absurde - si ce n'est plus encore - que son idée précédente, elle avait de nouveau envie d'y croire. Après tout, si elle doutait fort qu'il existe le moindre sortilège permettant à une créature de se soustraire à ses pouvoirs, il n'était pas impossible d'inventer un moyen, non... Elle avait souvent entendu Cordelia lui dire que la magie n'avait jamais que les limites qu'on lui imposait. Alors pourquoi ne pas imposer ces limites.










code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 2 Nov - 13:52

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Edward aurait réellement aimé pouvoir s’enfuir en compagnie de Perséphone, mais même s’il avait envie de tout faire pour la fille qu’il aimait, il ne pouvait pas faire cela. Et pas simplement pour les raisons qu’il avait donné à la jeune femme malheureusement. Le jeune homme n’aimait pas mentir, il aurait aimé pouvoir être parfaitement sincère. Les sentiments qu’il avait pour la jeune femme étaient forts bien sûr, mais ils ne l’étaient pas autant que ce qu’il pouvait ressentir pour son âme sœur. C’était tellement différent, complètement opposé. Alors que Perséphone apportait la douceur, le bienêtre et le repos à l’âme de son petit ami, Jane avait tendance à faire brûler la passion en lui. Cependant, Edward était sincère quand il affirmait qu’il croyait en eux, en leur couple. L’amour qu’il y avait entre eux était pur, même si cela ne reflétait pas d’une magie quelconque. Il était même bien plus pur au final puisque le destin n’avait pas décidé pour eux. Le jeune homme savait qu’il ne pouvait pas non plus vivre sans Perséphone de toute manière, sa vie affective était plus qu’un chantier. Il en était en grande partie responsable cependant, parce qu’il était incapable de se séparer de quelque chose qu’il désirait. Cela était simple au final, il devait juste faire un choix. Jane ou Perséphone, il n’avait qu’à choisir. Mais à quoi bon choisir si dans tous les cas, on savait qu’on ne pourrait jamais être aussi vivant ? Il était égoïste oui, parce qu’il décidait de ne pas prendre ses responsabilités en faisant souffrir les autres. Perséphone souffrait et elle méritait bien mieux que lui. Il avait tenté de lui faire comprendre cela, mais elle n’avait aucune envie d’abandonner. Alors tant qu’elle n’avait pas envie d’abandonner, lui n’avait pas envie de faire un choix. Nul doute que cette situation n’allait pas pouvoir durer bien longtemps.

« D’accord ! » Dit-il afin de calmer la vitesse folle à laquelle sa petite amie exposait sa nouvelle idée. Il ne s’était pas attendu à ce qu’elle lui propose de perdre ses pouvoirs (et donc sans aucun doute son lien avec Jane), mais c’était bien ce qu’elle venait de faire. Edward savait bien que les sorcières avaient énormément de moyens en leur possession, il était fort probable qu’elle y arrive. Le jeune homme ne savait pas réellement ce qu’il devait penser de cette idée d’un jour perdre le lien avec Jane, de perdre ses pouvoirs. Après tout ils les appréciaient, les pouvoirs et le lien. Mais en même temps, rien ne garantissait que la jeune femme parvienne à ses fins et que les sorcières trouvent une solution. « On va faire ça d’accord… On va trouver un moyen de me rendre de nouveau humain. »

Edward serra un peu plus sa petite amie contre lui, comme pour lui montrer toute la sincérité qu’il pouvait avoir. Et pourtant, il était tellement monstrueux pour le coup. L’espoir faisait vivre, le jeune homme avait vraiment envie qu’elle cherche une solution au problème. Mais il n’avait aucune idée encore de sa réelle envie de s’en sortir, de boire une potion coupant le lien avec Jane.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 2 Nov - 15:27


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
A

vant que d'entendre la réponse de son petit ami, Perséphone n'avait pu s'empêcher de douter, se demandant s'il était véritablement correct de proposer une telle chose à Edward. Il s'était fait à ses pouvoirs, après tout, et surtout, être un myrihande faisait partie de sa nature profonde, lui demander de renoncer à cela, c'était comme le déposséder d'une partie de lui-même, au sens propre comme au figuré, d'ailleurs, puisque son âme soeur était techniquement une partie de lui-même. Mais c'était ainsi, elle ne pouvait plus concevoir les choses différemment. Si Edward tenait vraiment à elle, si vraiment il voulait la garder, et pour toujours, il fallait l'amputer de Jane comme on le fait d'un membre gengrainé avant que le mal ne s'impose et, finalement, ne vous détruise complètement. Elle en était au stade de la pure théorie, elle n'avait pas la moindre idée de la manière dont il conviendrait qu'elle procède. Elle allait sans doute devoir demander l'aide de Cordelia, celle qui lui avait presque tout appris en matière de magie, mais puisqu'elle avait la détermination d'y parvenir, elle voulait croire que c'était bel et bien possible. Sur le papier, les myrihandes n'étaient déchargés de leur destin qu'après leur mort, elle ferait en sorte de changer la donne pour de bon. Rien n'était immuable, après tout. La magie changeait sans cesse. Elle pouvait évoluer... Alors pourquoi pas ? C'est vrai, c'était un peu injuste de lui demander de renoncer à sa propre nature au nom de leur couple, mais le fait est que Perséphone, s'il le fallait vraiment, renoncerait volontiers à ses dons de sorcière par amour Edward. Ne pouvait-il pas faire la même chose ?  

Oui il le pouvait. C'est toutefois ce qu'il répondit. Et Perséphone le crut sur parole. Aucun mot n'aurait su décrire le soulagement qu'elle éprouvait. Elle était d'autant plus déterminée et sûre d'elle qu'elle entrevoyait enfin une vraie solution pour mettre un terme à leur cauchemar à tous les deux. Ce n'était pas gagné, loin de là. On pouvait souvent croire que les sorciers obtenaient tout ce qu'ils voulaient en un claquement de doigt, c'était loin d'être vrai. Il est vrai que certains sorciers étaient particulièrement puissants, et que leurs pouvoirs semblaient infinis, mais ce n'était jamais le cas. Et c'était encore moins son cas à elle. Elle s'entraînait à exercer ses pouvoirs au mieux, mais elle n'était clairement pas la sorcière la plus douée de sa génération, notamment parce qu'elle manquait très sérieusement de confiance en elle, mais aussi parce qu'elle se refusait à expérimenter les branches les plus sombres et les plus noires de la magie. Elle allait certainement devoir modifier ses habitudes pour cette occasion précise, d'ailleurs, mais ce serait pour la bonne cause. Perséphone déposa un baiser sur les lèvres de son petit ami.

-Merci.


Elle supposait que ce n'était pas une décision simple pour lui, et elle était soulagée qu'il la prenne, et uniquement pour elle. Quelque part (et c'était une pensée pour le moins agréable, quoique sérieusement égoïste), Perséphone avait le sentiment d'être parvenue à une certaine victoire sur Jane Hardwick... Enfin, rien n'était fait encore, ceci dit...










code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Lun 10 Nov - 14:48

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Mentir, cela ne posait pas de problème à Edward normalement. Il le faisait souvent et sans aucune honte, parce que cela pouvait servir ses intérêt. Cependant, mentir à sa petite amie le mettait toujours dans une position délicate. S'il y avait bien une personne à qui il n'aimait pas mentir, c'était Perséphone. Sauf que bien souvent, il était obligé de lui raconter ses mensonges. Réellement, le jeune homme ne mentait pas complètement. Il tenait sincèrement à la jeune femme, il l'aimait plus que tout et n'avait aucune envie de la perdre. Mais égoïstement, il ne savait pas s'il était réellement capable de se séparer de Jane pour elle. Ce qu'il vivait avec son âme soeur était particulier, fort et intense. Ils se détestaient autant qu'ils s'aimaient, Edward était capable de lui faire le plus de mal possible rien que pour son bon plaisir. Mais il savait qu'il avait besoin d'elle. Il aimait sa nouvelle condition de Myrihande, il aimait ses pouvoirs, il aimait sa vie telle qu'elle était au fond. Dans l'idéal, Edward aimerait pouvoir vivre tranquillement avec Perséphone sans devoir retirer son âme soeur de sa vie. Sauf que rien n'était facile et le jeune homme savait à quel point sa petite amie souffrait de cette situation. Elle ne pouvait supporter de le partager avec une autre (au même titre qu'il ne supporterait pas de la partager, égoïste). Alors oui, il venait tout bonnement de lui mentir pour qu'elle ne souffre pas. Rien ne garantissait à Edward qu'elle trouverait une potion pour le séparer de Jane. Avec un peu de chance, ses recherches ne mèneraient à rien. Elle n'aurait donc plus qu'à se rendre à l'évidence et il espérait qu'elle arriverait à le faire. Et si jamais elle trouvait une potion, il aurait peut-être le temps d'aviser. En tout cas, il ne pouvait pas lui refuser une telle quête, il avait bien trop peur de la perdre pour ça.

Edward sourit quand la jeune femme le remercia et sa culpabilité prenait un coup. Au fond, peut-être que le jeune homme finirait pas faire un choix, par réellement quitter le lien qu'il avait avec Jane pour sa petite amie. Pour l'instant, il ne s'en sentait pas réellement capable, mais son opinion pouvait encore changer. Après tout, il avait tellement changé ces derniers mois. Jamais il n'aurait cru un jour se sentir si dépendant de la fille qu'il haïssait le plus au monde. Jamais il n'aurait cru pouvoir aimer à ce point quelqu'un. Il préférait éviter de nouveau ennui, de nouvelle peine, même s'il devait se sentir coupable pour cela. Au fond, il préférait se dire que c'était pour la bonne cause, afin qu'il puisse voir cette détermination dans les yeux de sa petite amie. Il lui avait déjà refusé de partir avec elle pour fuir le village, il ne pouvait pas lui enlever un nouvel espoir.

« Je ferais tout pour toi. »

Ou presque, il n'avait pas accepté de partir du village et d'abandonner sa soeur. Tout comme il n'était pas certain de pouvoir réellement renoncer à son statut de Myrihande. Menteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Lun 10 Nov - 20:06


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
C'

était le genre de mot qu'il était toujours plaisant d'attendre. Ce n'est pas forcément ce que Perséphone voulait de leur relation, elle n'attendait pas d'Edward qu'il tolère le moindre de ses caprices et se plie à toutes ses exigences, mais l'entendre dire être capable de tout pour elle savait tout de même à merveille emballer son petit coeur bien trop fragile et impressionnable... C'est que de son côté, elle était bien capable de tout, du meilleur comme du pire, pour l'homme qu'elle aimait. Elle voulait croire en une totale réciprocité de la part de son petit ami... Mais bien sûr, le doute subsistait... et subsisterait toujours tant que Jane Hardwick serait dans leur parage. Elle serait l'ombre à leur tableau, à tout jamais. Sauf si elle parvenait à y remédier. Et puisqu'il avait l'air de le lui permettre.

-Moi aussi.
affirma-t-elle de ce ton convaincu qui l'était d'autant plus qu'elle n'aurait pu être plus sincère.

Il n'y avait aucune montagne qu'elle ne se pensait pas capable de franchir, aucun obstacle qui puisse l'arrêter... Elle l'aimait à ce point. Elle l'embrassa tendrement, se blottit dans ses bras, et demeura dans cette position pendant plusieurs longues secondes qu'elle aurait pu faire durer plus longtemps encore, puisque dans un moment tel que celui-ci, plus rien ne semblait pouvoir l'atteindre. Elle se sentait parfaitement bien, elle se sentait elle-même, et c'était si agréable. Elle regrettait que ce genre de sensation ne sache jamais durer bien longtemps. La réalité ne tardait jamais à refaire surface et à les rappeler à l'ordre. Elle profita de cette instant autant qu'elle le pouvait, et elle n'avait pas quitté ses bras quand elle reprit la parole.

-Je commence à avoir froid. Tu penses qu'on pourrait aller chez toi ?


Elle avait envie de pouvoir se poser en compagnie de son petit ami, au chaud, et de savourer sa présence sans le moindre drame. Le problème, c'est que si cela pouvait sembler évident pour certains autres, combiner toutes ces variables pour leur couple était tout sauf simple. Ils ne pouvaient pas aller chez elle. Ils auraient fait un pas à l'intérieur que sa mère leur tomberait dessus, et elle préférait franchement éviter cela si elle le pouvait. Chez Edward, elle ne savait pas trop si ce serait possible, mais qui sait, peut-être qu'ils parviendraient à s'éviter les foudres d'Alice et de Preston ? Elle devait admettre que, à mesure que leur histoire devenait sérieuse, elle regrettait d plus en plus de ne pas avoir d'endroits rien qu'à eux, où ils seraient autorisés à s'aimer convenablement  sans avoir à subir le jugement de tout le monde... C'était sans doute pour cela aussi qu'elle avait eu cette idée déraisonnable de prendre la fuite. Il avait raison, c'était impossible et insensé, mais repartir de zero avec son petit ami finissait par avoir des airs d'issue unique à ses soucis. Car malheureusement, il n'y avait pas qu'Hardwick pour leur mettre des bâtons dans les roues.










code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Ven 14 Nov - 12:05

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
C'était dans ces moments qu'Edward savait qu'il avait plus que besoin de la présence de Perséphone. Il était loin d'être un type bien, avec tout le monde même sa petite amie, mais il pouvait éventuellement changer un peu. Il l'aimait même si cela pouvait sembler bizarre et il ne voyait pas un seul instant sa vie continué sans elle. Malheureusement, tous n'était pas aussi simple. Mais alors que la jeune femme se blottissait dans ses bras, qu'il la serrait contre lui, il savait qu'il ne pouvait pas vivre sans elle. Il savait qu'il avait besoin de sa chaleur, de sa lumière. C'était égoïste certainement, puisqu'il était clair qu'elle lui faisait bien plus de bien que lui à elle, mais il n'avait pas envie que ça s'arrêter. Et tant qu'elle ne le voudrait pas non plus, il ne voulait pas faire le premier pas. Tant qu'elle désirait sa présence, il serait là. Et si jamais elle ne le voulait plus, il n'aurait sans doute plus d'autre choix que d'aller se perdre dans l'obscurité de son âme. Les secondes s'écoulèrent sans qu'aucun d'eux ne parle, se contentant de rester là sans bouger. Et finalement, Perséphone reprit la parole sans bouger pour autant. Cela ne leur ferait que du bien de se retrouver quelque part, au chaud, mais c'était toujours compliqué. Si le jeune couple s'était ainsi retrouvé dans une ruelle, c'était parce qu'aucune de leur famille n'acceptait l'autre.

« On peut tenter le coup. »

Dit-il d'un ton rassurant, avant d'attraper la main de la jeune femme et de l'entraîner avec lui jusqu'à sa maison. Dans tous les cas, il était mieux pour eux qu'ils se retrouvent chez lui. La famille Baker avait plus de chance de les laisser tranquille. Il y avait forcément les parents de Perséphone chez elle et ils ne mettraient pas longtemps (surtout sa mère) pour leur sauter dessus s'il y allait. Chez les Baker, la maison était déjà bien plus grande et avec un peu de chance Preston et Alice ne verraient pas leurs présences, s'ils étaient chez eux. Il y avait de cela aussi, chacun avait sa vie finalement. Edward et Preston passaient leur temps à s'éviter de toute manière, alors une fois de plus pouvait être faisable. Quand ils entrèrent chez les Baker, il n'y avait aucun bruit dans la maison, c'était déjà un bon signe. Edward conduit sa petite amie dans le salon, où se trouvait un faible feu dans la cheminée. Sans même le regarder, le jeune homme l'intensifia pour qu'il fasse meilleur dans la pièce.

« Vas t'installer près du feu, je vais aller nous chercher du thé. »

Du thé, il arrivait effectivement à Edward d'en boire comme tout le monde. Le jeune homme déposa un baiser sur le front de Perséphone avant de se diriger vers la cuisine. Il ne mit pas longtemps avant de revenir avec deux tasses brulantes. Pour le moment, il n'y avait pas d'autres âmes vivantes à part eux. Edward se permettait donc de croire qu'ils allaient pouvoir peut-être être tranquille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Ven 14 Nov - 21:34


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
C

e n'était jamais évident pour le couple de se retrouver chez l'un ou chez l'autre, mais alors que le froid commençait à prendre le dessus sur tout le reste, elle se disait que s'ils voulaient encore profiter un peu de la présence l'un de l'autre, il fallait bien qu'ils se risquent à aller chez lui. Proposition qu'Edward accepta en effet. Perséphone se laissa donc conduire jusqu'au manoir des Baker. Ce n'était pas la première fois qu'elle y mettait les pieds, mais elle avait à chaque fois le sentiment de redécouvrir cet endroit. C'est qu'entre sa modeste demeure à elle et l'impressionnante et riche demeure des Baker, il y avait comme un fossé... C'était le genre de lieu où l'on pouvait se perdre même après y avoir passé une semaine complète... En tous cas, Perséphone était loin de connaître toutes les pièces du manoir, et n'avait jamais eu la curiosité de toutes les découvrir... des fois qu'elle croiserait Ambre ou Preston derrière une porte. À ce sujet, d'ailleurs, elle fut plus que soulagée de n'entendre la voix ni du frère, ni de la soeur de son petit ami quand ils pénétrèrent à l'intérieur. La jeune fille ne se laissa pas prier quand Edward lui proposa de s'installer auprès du feu. Elle s'assit sur un canapé confortable, et observa le feu dans l'âtre avec satisfaction, sentant le froid de tout à l'heure disparaître de ses souvenirs pour de bon. Elle sourit à son petit ami tout en le remerciant quand il lui tendit une tasse de thé chaud. La chaleur, le réconfort, la douceur d'un nid douillet. Tout à coup, elle se sentait mieux, et même prête à laisser ses soucis de côté. Elle trouverait des centaines de façons d'y repenser, c'est évident, alors autant profiter d'un instant d'accalmie. Elle invita son petit ami à s'installer tout à côté de lui, et après avoir bu une agréable gorgée de thé, elle se blottit dans les bras d'Edward.

-On devrait...

Se trouver un endroit rien qu'à eux, même une bête cabane insalubre, un quelconque hameau où ils pourraient se retrouver sans donner l'impression d'avoir à se cacher de tous quand bien même leur relation était plus qu'officielle. C'était fou, tout de même, par moments, Perséphone se disait qu'elle n'aurait pas à agir différemment si elle était la maîtresse d'Edward. Parfois, elle se demandait si tout le monde ne trouverait pas plus de légitimité à Hardwick à se promener au bras d'Edward. Non, elle avait arrêté d'y penser... Ce n'était pas pour s'y remettre.  Et puis, il fallait remettre les choses dans leur contexte. Enfin, leurs contextes familiaux ne devaient pas aider davantage... Dans tous les cas, c'était clair pour elle, leur histoire ne cessait d'être parasitée par les gens qui les entouraient... Les fuir n'était pas la solution, c'est vrai. Mais pouvoir s'isoler d'eux de temps à autres ne serait pas du luxe. Elle n'eut cependant pas le temps de finir sa phrase ou de dire ce qu'elle avait à l'esprit. Ce qu'elle avait bien évidemment redouté était visiblement en train de se produire, la porte s'ouvrit. On avait remarqué leur présence. Et la sienne, surtout.









code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 23 Nov - 2:20

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Edward appréciait réellement ces moments de sérénité en compagnie de Perséphone. Il savait qu’il ne méritait pas forcément ces moments, mais il les savourait avec plaisir. Ils se trouvaient tous les deux assis dans ce canapé, près de la chaleur du feu, paisible. On ne pouvait malheureusement pas dire que ces instants étaient réguliers pour le jeune couple. Leurs familles avaient décidé de ne pas accepter leur relation. Le jeune homme avait toujours su que Perséphone ne serait jamais accepté par son frère ou sa sœur, parce qu’elle n’était pas « digne » de son rang. Il le savait parce qu’autrefois, il n’aurait jamais imaginé pouvoir se retrouver à aimer une personne comme elle. Il avait toujours cru qu’il ferait les choses comme il le fallait, qu’il épouserait une fille de bonne famille afin de faire un tas de marmot pour poursuivre la lignée des Baker. Sauf que sa vision de la vie avait changé ces derniers mois, radicalement. Perséphone n’était pas une fille de bonne famille, mais cela ne l’empêchait pas de l’aimer. Même s’il y avait d’autres ombres au tableau (cela ne sert à rien de préciser qu’elles avaient la forme de Jane). Edward n’en avait que faire qu’elle ne soit pas digne de son rang, de son nom. Le fait que la famille de la jeune femme ne l’appréciait pas non plus l’importait peu. Cela n’allait pas les séparer pour autant, même si c’était encore et toujours des embuches sur leurs histoires.

Edward attendait que la jeune femme termine sa phrase, avant de voir la porte s’ouvrir. Malheureusement, leur temps calme n’avait pas duré bien longtemps. Sans bouger, le jeune homme observa son frère entrer dans la pièce. Rien que de le voir, le rendait bien plus tendu. Ce n’était pas nouveau que les frangins Baker avaient de grandes difficultés à s’entendre. Ils ne faisaient même pas semblant de s’aimer en réalité, même pas pour Ambre. Au début peut-être, mais ils avaient dépassé ce stade depuis bien longtemps. Toujours dans le silence, le Myrihande continua d’observer Preston qui avançait dans la pièce en les regardant. Il vint s’installer dans le canapé en face d’eux. Il semblait clair que le jeune couple allait devoir s’en aller. Par chance, le manoir était grand et il y avait quelques pièces où ils pourraient entre tranquille (comme sa chambre), ils n’avaient donc pas réellement besoin de retourner dans le froid. Edward se redressa d’ailleurs, prenant la main de sa petite amie. Il n’avait même pas envie d’adresser un seul mot à son idiot de frère. Mais ce dernier semblait avoir envie de lui parler lui.


« Edward qui ramène sa paysanne à la maison, quel honte ! »

Edward s’arrêta, serrant un peu plus fortement la main de Perséphone. Il ne fallait souvent pas grand-chose à Preston pour énerver son jeune frère, il savait parfaitement quoi faire pour le faire sortir de ses gongs. Le fait que le feu dans l’âtre de la cheminée avait augmenté de volume signifiait que la colère montait en lui d’ailleurs. Mais parce que sa petite amie se trouvait là, il n’avait pas envie de perdre le contrôle. Même s’il était à deux doigts de le faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Dim 23 Nov - 17:42


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
C'

était ainsi, presque constamment, pour ne pas dire que les choses se déroulaient toujours de cette manière. Edward et Perséphone osaient croire en un instant de tranquillité, de douceur et d'intimité, et voilà qu ce moment leur était dérobé, comme s'il était une instance, quelque part, qui n'avait pour rôle que celui de leur répéter qu'ils ne pouvaient pas être ensemble, qu'ils ne devaient pas être ensemble, et qu'il était d'une absurdité sans nom que d'espérer trouver le bonheur dans les bras l'un de l'autre. Cette instance n'avait clairement pas compté sur l'obstination dont savaient clairement faire preuve la sorcière et le myrihande. Tant qu'elle vivrait, la jeune femme était décidée à ne jamais abandonner ou délaisser celui qu'elle aimait. Elle se moquait bien du ait que le sort veuille qu'un autre soit l'âme soeur d'Edward, elle l'aimait, il l'aimait, et ils pouvaient bien faire face aux épreuves (nombreuses) qui ne cessaient jamais de joncher leur chemin. Alors ce n'était pas parce qu'on interrompait sans cesse leurs moments de tendresse que ça changerait quoi que ce soit, non... Seulement, alors qu'ils étaient interrompus une nouvelle fois, cette fois par Preston, le frère d'Edward, Perséphone était bien contrainte d'admettre qu'elle était plus qu'agacée, et que sa patience était mise à rude épreuve ? N'était-elle pas une personne douce et irréprochable ? Pourquoi le sort s'acharnait-il à ce point. D'accord, d'accord, elle abusait pour le moins. Ce n'était jamais que le frère d'Edward, qui, après tout, était chez lui autant que son cadet pouvait l'être. Il n'empêche qu'elle se sentait de plus en plus frustrée par tout cela. Et on ne pouvait pas dire qu'elle appréciait davantage d'être ainsi insultée par Preston. Edward gardait son calme, mais Perséphone sentait sa main serrer si fermement la sienne qu'il commençait à lui faire mal. Et était-ce elle où le feu dans l'âtre de la cheminée avait soudainement augmenté, le myrihande se réveillait, visiblement, alors que le jeune homme tentait de contenir sa colère. Persy le savait, si son petit ami se retenait d'être incendiaire envers son frère, au sens propre comme au figuré, c'était pour elle, et elle lui était reconnaissante pour cela, ceci dit, elle-même devait bien avouer avoir peine à se retenir d'insulter Preston à son tour. Elle détestait cette manière qu'il avait de constamment la renvoyer à son rang social. C'est sûr, son nom n'était rien, sa famille n'était pas influente, mais en possession de coeur, elle pensait être bien plus riche que ne pouvait l'être l'homme qui, à cet instant la jaugeait avec mépris, comme si elle n'était rien d'autre qu'un vulgaire insecte, tout juste bon à être écrasé du plat de sa semelle.

-Bonjour Preston. dit-elle d'un ton qu'elle voulut poli, même si elle n'avait pas le moins du monde envie de l'être. Elle n'avait pas envie d'envenimer les choses entre elle et son... beau-frère (?). Elle s'arrangeait toujours pour se montrer irréprochable en sa présence, dans l'espoir de parvenir à le faire changer d'avis. Malheureusement, jusqu'ici, ça avait donné un résultat plus que médiocre. Il suffisait de voir comme Preston la fusillait du regard. Et comme Ambre lui faisait vivre l'enfer dès qu'elle en avait l'occasion. Je ne veux pas déranger... Elle tourna son regard vers Edward. Il vaut mieux que je m'en aille.









code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1787

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Mer 3 Déc - 23:34

Perséphone & Edward
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
Edward n’avait aucune envie de quitter la maison qu’il occupait avec son frère et sa sœur. Il n’avait aucune envie de laisser la maison aux mains entières de Preston, c’était pour cette raison qu’il n’avait pas encore pris le pas de partir. Ainsi, il pouvait également rester aux côtés d’Ambre, qu’il n’avait pas non plus envie de laisser seule avec son aîné. Cependant, il devait bien avouer que plus le temps passé, plus il ressentait le désir de partir et d’avoir son propre chez lui. Ainsi, il ne serait pas dérangeait quand il se retrouverait en compagnie de Perséphone, comme maintenant. Si seulement il avait été dans un chez lui, il aurait pu profiter de ce moment en compagnie de sa petite amie. Sauf que comme d’habitude, Preston arrivait pour mettre son grain de sel. Edward tenta de se contenter de l’ignorer, mais on pouvait dire que l’homme savait parfaitement pointer où cela faisait mal. Si l’homme mentionnait le fait que Persy était une « paysanne » c’était simplement pour souligner le fait qu’elle n’avait pas le même rang que son petit ami. Autrefois, Edward aurait trouvé cela important, mais ce n’était plus le cas à présent. Le jeune homme tentait donc de garder son calme, parce qu’il n’avait pas envie d’exploser devant la jeune femme, même si ce n’était un secret pour personne qu’il n’avait aucune retenu quand cela concernait son aîné. Quand Perséphone salua Preston, Edward fut impressionné de la manière dont elle se montrait polie. C’était toujours le cas, elle se montrait irréprochable avec son idiot de frangin. Sur ce point, ils étaient bien différents. Et c’était l’une des raisons qui faisait que le Myrihande pensait qu’elle pouvait le rendre meilleur, parce qu’elle était tellement bonne et douce.

Il semblait clair que le couple n’allait pas pouvoir passer un moment tranquille. Ils pouvaient très bien aller s’isoler dans la chambre d’Edward, mais ça ne changera rien. Parce que Preston, ou Ambre, serait toujours dans les parages. Clairement, Edward regrettait réellement de ne pas avoir d’endroit où se trouver seul en compagnie de son aimée. Le jeune homme ne se préoccupa pas de la présence de son frère quand Perséphone mentionna le fait qu’elle devait partir. Il était en effet plus raisonnable qu’elle s’en aille, même si cela ne lui plaisait pas réellement. Mais il ne pouvait rien, ils n’allaient pas passer leur temps dehors alors qu’il commençait à faire bien froid. Et ils ne pouvaient pas aller chez Perséphone non plus, cela n’allait pas être mieux.

« Oui c’est sans doute mieux. » Toujours sans prêter attention à son frère qui ne les quittait pas des yeux, il vint embrasser sa petite amie tendrement. Evidemment, il ne faisait pas cela devant Preston exprès pour l’ennuyer. « On se voit demain ? »

Ils allaient devoir trouver une solution à tous leurs problèmes, parce qu’il n’y avait pas que cette histoire d’âme sœur qui se retrouvait entre leur couple. Si seulement leurs familles pouvaient accepter leur relation, ça serait déjà une révolution.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 635

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   Jeu 4 Déc - 17:56


Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.
P

our ne pas envenimer les conflits, la politesse et la déférence étaient la clé, pensait Perséphone. Pourtant, elle pouvait se montrer aussi aimable, douce et agréable qu'elle le pouvait et le voulait avec Preston (ou encore avec Ambre), rien n'y faisait jamais. Ils demeuraient insensibles à toutes ses tentatives pour s'intégrer à cette famille. Elle le voulait, pourtant, elle voulait faire pleinement partie de la vie de l'homme qu'elle aimait, mais ses plans ne savaient jamais qu'être contrariés, encore et encore, c'était frustrant. Parfois, elle se disait qu'elle obtiendrait un bien meilleur résultat en se contentant de les engueuler, d'entrer dans leur petit jeu, et de les insulter copieusement... Mais c'était le genre de choses dont elle était profondément incapable, ce n'était tout simplement pas dans son tempérament, elle était quelqu'un d'infiniment docile, c'était ainsi, et on ne se refait pas. Elle était bien incapable de tenir tête à la fratrie Baker... Enfin, si son bonheur futur avec Edward devait en dépendre, bien sûr qu'elle le ferait, elle n'hésiterait pas un seul instant, mais elle n'était pas franchement convaincue que cela résolve quoi que ce soit, ce pouvait même empirer une situation qui n'avait déjà rien de bien glorieuse. Non, vraiment, pour le moment en tous cas, mieux valait laisser couler, et espérer qu'à un moment ou à un autre, au nom d'elle ne savait quel miracle, elle finirait par être acceptée. Elle s'en doutait, ce jour plus qu'hypothétique devait, dans tous les cas être on ne peut plus lointain. En attendant, pour mieux calmer le jeu, mieux valait qu'elle s'en aille. Et c'est donc ce qu'elle proposa de faire. Edward sembla du même avis qu'elle. Les battements du coeur de la demoiselle s'accélérèrent quand le jeune homme l'embrassa avec tendresse. Dans ces moments là, elle pouvait vraiment oublier tous leurs ennuis, et tous les obstacles sur leur chemin. Y compris Preston, qui était toujours là, mais dont elle oublierait presque la présence. Elle revint à la réalité seulement quand leurs lèvres se déssoudèrent.

La jeune fille hocha doucement la tête quand il lui proposa qu'ils se voient demain. Bien sûr, qu'elle voulait le revoir le lendemain. Si ça ne tenait qu'à elle, d'ailleurs, il ne s'écoulerait pas un jour sans qu'elle le voit. Elle l'aimait tellement. Elle présageait d'avance que demain, ce serait tout aussi compliqué qu'aujourd'hui pour eux-deux d'être ensemble et de profiter de leur présences respectives, mais ils finiraient par trouver une solution. Il y aurait une solution pour tout, c'était devenu son moteur dans l'existence. Ils allaient se trouver un endroit à eux, quel qu'il soit, et ils seraient heureux.

-À demain.
fit-elle avant de déposer un nouveau baiser sur les lèvres d'Edward. Puis elle tourna son regard vers Preston. À bientôt Preston. ajouta-t-elle, toujours polie, mais une pointe de défi dans la voix, cette fois.

Et sans rien ajouter de plus, elle quitta la demeure de Baker, un peu frustrée de voir son moment d'intimité avec Edward si rapidement rompu, mais espérant qu'il y en ait bientôt un autre, un vrai, que personne ne leur ôterait cette fois.









code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera. [pv Ed <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol! [PV Saï]
» La force?! Oui! La force!
» •♬Présentation de Jude D. LawFire♬•
» Hegemonie Sud-Americaine en Haiti: Lugar et Insulza (OEA)
» [Cycle Échos de la Force] Paquet de Force 1 : Héros et Légendes - Heroes and Legends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Ruelles-