Partagez | 
 

 La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 337

Message#Sujet: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mar 1 Nov - 19:11

Coraline & Scott
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
Plus les jours passaient, plus Scott avait de plus en plus peur pour sa mère. Son état s’était grandement aggravé ces derniers jours, au point que Scott ne savait pas du tout si elle allait s’en sortir. Il avait envie qu’elle s’en sorte, mais il commençait à douter de plus en plus, parce qu’il savait parfaitement qu’aucun remède n’était encore trouvé. Le pire dans tout cela, c’était qu’il avait le sentiment d’être complètement impuissant. Il ne pouvait rien faire pour aider sa mère, en dehors d’attendre avec l’espoir qu’un remède soit trouvé. Attendre et encore attendre, sans pouvoir ne serait-ce que lui rendre visite. Le jeune homme commençait à ne plus supporter du tout cette situation, il ne parvenait vraiment pas à supporter de ne pouvoir rien faire du tout pour sa mère. Même si, par chance, il pouvait compter sur le soutien de Coraline.

Scott avait hésité un peu avant d’accepter qu’elle use de sa potion pour s’occuper de sa mère, mais il devait bien reconnaître qu’il était heureux qu’elle soit présente. Sans elle, le jeune homme savait parfaitement qu’il deviendrait complètement dingue, ce qui était un peu le cas en soit. Mais au moins, elle était là et Scott regrettait amèrement d’avoir douté. Ils avaient bien fait de procéder de la sorte. La buveuse de sang était là d’ailleurs, dans la chambre de la mère de Scott. Le jeune homme se trouvait dans le salon, son père dormait dans sa chambre. Au vu de la situation, le jeune homme avait préféré donner sa chambre à son père et dormir dans le salon – quand il dormait, ce qui n’arrivait pas bien souvent ces derniers temps – puisque son père ne pouvait pas entrer dans la sienne. Coraline venait la plupart du temps la nuit, puisqu’il faisait bien trop « beau » en ce moment pour qu’elle prenne des risques en journée. Mais quelque chose disait à Scott que la présence de la buveuse de sang lui était surtout profitable, puisqu’il n’y avait aucune amélioration pour sa mère. Aucune et il n’y en aurait pas tant qu’un remède ne serait pas trouvé… si quelqu’un en trouvait un.

Quand la porte de la chambre de sa mère s’ouvrit, Scott eut le réflexe de se lever dans la foulée. Coraline en sortie, elle avait encore son apparence de jeune femme. Le jeune homme ne put s’empêcher de plonger son regard dans celui de la jeune femme qu’il aimait, sentant toute la pression de la situation lui serrer le cœur.

« Comment va-t-elle ? »

Demanda-t-il d’une voix blanche qu’il avait un peu trop tendance à avoir dernière, à chaque fois qu’il voyait Coraline sortir de la chambre de sa mère. Il craignait à chaque fois qu’elle lui annonce que c’était encore plus grave, même si à force il se demandait vraiment si ça pouvait l’être plus grave… en tout cas il ne se berçait pas d’illusion, il était évident qu’elle n’allait pas lui annoncer que sa mère se portait comme un charme. Mais au moins que son état était stable… non ?
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mar 1 Nov - 20:38


La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
C

oraline aurait tant aimé pouvoir faire la connaissance des parents de Scott en d'autres circonstances ! Elle n'avait finalement passé que peu de temps avec eux, mais elle les adorait vraiment. Elle comprenait mieux d'où le jeune homme tenait son caractère. Elle aurait vraiment aimé pouvoir faire partie intégrante de cette famille, manger à la même table, plaisanter, partager des joies simples que l'on a trop tendance à considérer comme insignifiantes... Mais ça n'arriverait jamais. Coraline avait beau s'être considérablement rapproché de Mrs Barnes ces dernières semaines, elle n'avait rien pu faire pour soulager sa peine, elle n'avait pu que l'écouter et la rassurer comme elle le pouvait, lui apporter de quoi boire et manger, lui transmettre les messages de son mari et de son fils, rien d'autre... Ce n'était pas assez pour guérir un mal aussi insidieux et puissant... La buveuse de sang l'avait pressenti, elle voyait Mrs Barnes décliner de jour en jour (enfin, de nuit en nuit puisqu'elle n'était pas en mesure de lui rendre visite la journée), et cela s'était confirmé ce soir-là. Elle avait trouvé dans le lit au chevet duquel elle passait toutes ces soirées une femme mourante, qui avait cessé de se battre. Coraline n'avait rien pu faire. Ce soir-là, elle n'avait plus voulu lui adresser la parole, elle avait les yeux fixés au plafond, elle murmurait des prières que Coraline ne pouvait comprendre. Puis comme ça, d'un coup, elle avait cessé de respirer. Coraline était restée là, plusieurs minutes, sans bouger, à observer le corps inanimé de Mrs Barnes... Elle n'osait pas sortir de cette chambre. Elle savait ce qui l'y attendait, le regard de Scott, qui passerait de l'espoir à la détresse quand il comprendrait que tout était fini. Mais il fallait bien, il devait savoir...

Coraline prit une grande inspiration et osa passer la porte, elle tomba alors nez à nez avec Scott, qui s'était redressé à son approche. La jeune femme eut toute la difficulté du monde à soutenir le regard qu'il plongeait dans le sien. Le regarder là, maintenant, dans les yeux, lui dire que tout était fini, éteindre la flamme qui luisait encore dans ses pupilles... C'était si... injuste... Coraline serra les poings. Sans qu'elle s'en rende compte, les larmes commencèrent à lui embrumer le regard. Finalement, elle ne parvint pas à soutenir celui de Scott, c'était trop dur. C'était horrible pour elle que de devoir ainsi lui annoncer la pire chose qu'il entendrait sans doute jamais.

-Je... Je suis désolée, Scott...
dit-elle d'une voix tremblante et sanglotante.

Elle ne pensait pas avoir besoin d'en dire plus, ces simples mots suffiraient au jeune homme pour comprendre. Coraline hésita à prendre le jeune homme dans ses bras, mais elle éprouva une réserve, un réflexe, peut-être... D'un autre côté, elle préférait laisser Scott décider de lui-même de la manière dont il voulait supporter cette nouvelle.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 337

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Dim 27 Nov - 11:36

Coraline & Scott
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
Quand Scott vit le regarde de Coraline, il comprit. Il n’avait pas envie de le croire, mais il comprit que la buveuse de sang n’allait pas lui annoncer que l’état de sa mère était stable (ce qu’il ne pouvait qu’espérer au vu de la situation). Le cœur serré, le jeune homme attendait les propos de celle qu’il aimait, il attendait qu’elle lui dise ce qu’il en était. Parce qu’au fond, même s’il le comprenait, Scott n’avait aucune envie de l’accepter. Ce n’était pas possible… Le jeune homme sentit son cœur se serrer plus encore en voyant les larmes monter dans les yeux de la buveuse de sang, avant qu’elle ne détourne finalement son regard. Les quelques mots qu’elle prononça n’étaient pas vraiment explicite. Elle lui affirmait être désolée, cela ne voulait pas vraiment dire grand-chose. Mais Scott savait ce que cela signifiait. L’état de sa mère ne se contentait pas d’être grave, d’être moins bien qu’avant. Sa mère ne se contentait pas d’être plus mal encore, plus mourante encore. Elle n’était plus… tout simplement.

Scott mit plusieurs secondes avant de vraiment réaliser ce qu’il en était, ce que cela signifiait. Il resta un instant sans bouger, les yeux dans le vide. Sa mère était morte, c’était bien ça. Sa mère était morte et il n’y avait plus aucun espoir à avoir. Le jeune homme sentit à son tour les larmes embrumer ses yeux, il n’avait pas envie de craquer. C’était sans doute idiot, mais devant Coraline, il n’avait pas envie de craquer. Il hésita une seconde à entrer dans la chambre, pour aller voir sa mère. Il n’avait même pas pu lui dire au revoir… mais il se doutait que ce n’était pas vraiment raisonnable. Et il ne pensait pas pouvoir le faire encore, être prêt à la voir ainsi. Ce qui rendrait évidemment la situation encore plus concrète qu’elle ne l’était déjà. Même s’il n’y avait pas de doute à avoir, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il avait encore un peu de répit avant d’aller voir sa mère… et de devoir prévenir son père. A ces pensées, Scott fut incapable de retenir les larmes de couler sur ses joues. Il allait devoir prévenir son père que sa mère était morte et il n’avait aucune idée de comment ils allaient faire maintenant.

Sans réfléchir plus, il s’approcha de Coraline pour la prendre dans ses bras. Pour pouvoir enfouir son visage dans son cou. Il appréciait qu’elle ait sa forme de jeune femme, qu’il puisse ainsi la serrer contre lui, qu’il puisse sentir sa chaleur – quand bien même son corps était bien plus froid que le sien – qu’il puisse ressentir physiquement sa présence. Même s’il savait parfaitement qu’elle serait présente pour lui dans tous les cas, il avait besoin de ça pour le moment. Il ne prononça aucun mot, se contentant simplement de vouloir tout oublier dans les bras de celle qu’il aimait. Il n’avait aucune envie de trop craquer, mais c’était beaucoup trop dur. La maladie avait fini par avoir raison de leur équilibre…
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Dim 27 Nov - 12:03


La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
C

oraline savait, bien sûr, qu'en acceptant de rester au chevet de la mère de Scott, elle prenait le risque d'être confrontée au presque inévitable, à assister, impuissante, au déclin de cette femme pour qui elle aurait aimé avoir de l'importance, qu'elle aurait aimé entendre lui dire qu'elle était digne de l'amour de son fils, de faire, même indirectement, partie de leur famille... Mais cette famille n'était plus vraiment, à présent... Mrs Barnes était morte, et Coraline, si elle-même, à sa manière, avait su lutter contre la mort, n'avait rien pu faire pour empêcher cela. C'était horrible que de devoir délivrer de telles nouvelles à l'homme qu'elle aimait, de savoir qu'en quelques mots, elle avait l'ignoble pouvoir de le faire souffrir, de lui administrer un mal profond et violent tel qu'elle aurait aimé qu'il n'en ressente jamais. À mesure qu'elle voyait ses yeux s'embuer de larmes, elle sentait le flot des siennes s'intensifier, sans qu'elle parvienne à les contenir. Pour le bien de Scott, il aurait sûrement été préférable qu'elle se montre forte, qu'elle soit le pilier solide sur lequel Scott puisse s'appuyer pour supporter l'épreuve et ne pas sombrer... Mais elle n'y arrivait pas. Elle ne pouvait voir l'homme qu'elle aimait souffrir et y être insensible, d'autant moins qu'elle s'était réellement attachée à la mère du jeune homme. Elle ne savait pas quoi dire, elle ne savait pas quoi faire pour le rassurer et l'apaiser, et pourtant, elle ne souhaitait que cela. Elle n'avait jamais vu son petit ami aussi mal, et c'était le spectacle le plus douloureux qui lui était donné de voir. Elle se sentait si impuissante ! Elle voulait le rassurer, le soutenir, lui témoigner tout son amour... mais serait-ce assez ? Serait-ce jamais assez ?

Finalement, ce fut Scott qui prit le parti de se serrer dans ses bras, d'enfouir sa tête dans son cou. Silencieusement, elle resserra cette étreinte, caressant doucement ses cheveux dans l'espoir de l'apaiser, même si elle savait bien qu'un simple geste de tendresse n'y suffirait pas. Coraline se félicitait d'avoir l'apparence adéquate... Elle aurait haï ne pas avoir la capacité de lui apporter le réconfort physique dont il avait besoin, que le simple fait de la serrer dans ses bras soit une épreuve au moment où il en avait le plus la nécessité, alors même qu'il vivait une épreuve bien plus douloureuse encore. Elle demeura ainsi, pendant plusieurs secondes, préférant ne rien dire et laisser Scott s'abandonner à son chagrin. Ce ne fut qu'après un temps qu'elle osa reprendre doucement la parole, non sans une certaine hésitation. Elle ne savait vraiment pas ce qui devaitse dire en de telles circonstances, ce qu'il fallait faire. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle voulait soutenir le mieux possible l'homme qu'elle aimait.

-Tu... tu veux que j'aille parler à ton père ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 337

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Dim 22 Jan - 16:59

Coraline & Scott
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
Scott avait vraiment l’impression que tout était en train de s’écrouler autour de lui. Il le savait pourtant, il avait tenté de s’y préparer parce qu’il voyait bien que l’état de sa mère ne s’améliorait pas et qu’un remède n’était pas encore découvert. Il voyait bien qu’elle allait mal, il savait qu’elle pouvait mourir, il avait tenté de s’y préparer et pourtant… il avait le sentiment qu’on venait de lui arracher le cœur à vif. Sa mère était morte et le jeune homme n’avait aucune idée de comment il allait faire maintenant qu’elle n’était plus là. Oh, il se doutait qu’il allait y arriver, parce qu’il était loin d’être le seul à devoir vivre ce genre de chose, mais pour le moment il se sentait complètement perdu. Perdu et aussi soulagé que Coraline soit là. Ce n’était sans doute pas grand-chose, mais ça lui faisait un bien fou de pouvoir prendre sa petite amie dans ses bras, de pouvoir la serrer contre lui et ressentir tout son soutien. Il aimait sentir sa main caresser doucement ses cheveux, quand bien même c’était un geste un peu anodin. C’était tout simple et c’était justement ce dont il avait besoin. Parce qu’il avait juste besoin qu’elle soit là. Scott n’avait aucune idée de comment il ferait si elle n’avait pas été là, si elle n’avait pas été là ces dernières semaines. Sans elle… Même si tout était compliqué, le jeune homme ne regrettait pas une seconde le retour de la buveuse de sang dans sa vie.

Scott ne prononça aucun mot pendant un long moment, se contentant simplement de profiter de l’étreinte, parce que c’était ce dont il avait besoin. Ce fut Coraline qui reprit la parole, le ramenant un peu à la réalité. Son père… il était en train de dormir dans sa chambre, il fallait le prévenir. Scott sentit son cœur se serrer de plus belle à cette idée, il fallait lui en parler, lui annoncer que sa femme était morte. Le jeune homme n’avait aucune idée de comment il allait réagir. Au fond, le jeune homme devait bien avouer que l’idée que Coraline aille annoncer la nouvelle à son père lui plaisait, parce qu’il ne savait pas s’il allait avoir la force de le lui dire. Mais en même temps, il était sans doute préférable que ça soit lui qui lui en parle, il ne voulait pas demander une telle chose à sa petite amie. Elle en avait déjà fait beaucoup.

« Je vais aller lui parler… mais pas tout de suite. »
Sa gorge était serrée, sa voix était tremblante. Il allait parler à son père, il avait juste envie de le laisser dormir un peu, avant de lui annoncer la terrible nouvelle. Et en fait, il s’arrangeait surtout pour éloigner un peu plus encore le moment où il allait devoir le lui dire. « Je… tu… tu restes avec moi ? »

En soit, Scott n’avait aucune idée de ce qu’il devait faire, mais il avait juste envie qu’elle soit avec lui.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Dim 22 Jan - 17:19


La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
C

oraline n'avait jamais fait face à une telle situation auparavant, et elle n'était pas vraiment certaine d'apporter au jeune homme tout le réconfort dont il avait besoin, tout le réconfort qu'il méritait. Elle n'avait jamais été dans cette position, celle de la personne qui console, qui cherche à apaiser l'âme d'autrui. Elle avait déjà affronté le deuil, mais en le vivant directement, à la mort de ses parents, elle n'avait par contre jamais subi celui d'un autre, et c'était diablement douloureux. Parce qu'elle se sentait impuissante. Elle aimerait tant être capable de porter à la place de Scott toute la douleur qu'il éprouvait, elle aimerait tant pouvoir affronter ses démons à sa place pour qu'il soit en paix... mais ce n'était pas possible, alors en désespoir de cause, elle n'avait que sa présence, ses gestes, des mots peut-être un peu trop maladroit... C'était bien simple, elle ne savait pas quoi faire, elle savait seulement qu'elle voulait rendre à l'homme qu'elle aimait le sourire qui lui allait si bien, et un peu de paix, même s'il en expérimentait sans doute bien peu depuis qu'elle était revenue dans sa vie. Et elle le regrettait amèrement, d'ailleurs. Finalement, Scott lui répondit, affirmant qu'il irait lui-même parler à son père quand ce dernier serait réveillé. En effet, ce serait sans doute mieux... Ou du moins, c'était son rôle à lui, même si c'était une épreuve supplémentaire que la jeune femme aurait aimé pouvoir épargner à l'humain. C'était si difficile pour elle de savoir comment agir, de quelle manière se rendre vraiment utile. Est-ce que sa seule présence était vraiment assez ? Scott semblait lui affirmer que oui. Elle devrait peut-être le croire. Même si ça lui paraissait être si peu.

-Bien sûr,
affirma-t-elle d'un ton plus que décidé en plantant son regard dans celui du jeune homme. Je resterai autant de temps qu'il le faudra, ajouta-t-elle, toujours avec la même fermeté.

Ce n'était même pas négociable. Il était évident qu'elle ne pourrait pas l'abandonner, c'était tout bonnement hors de question, pas dans cet état. Il avait besoin de soutien, alors était là, et tant qu'il souhaiterait sa présence à ses côtés, elle n'irait nulle part. De toute manière, où d'autre pourrait-elle bien vouloir aller ? Elle ressentait au plus profond d'elle-même que sa place était ici, ici et nulle part ailleurs, vraiment. Que ferait-elle ailleurs quoi qu'il en soit ? Rester auprès de lui, c'était la seule chose qu'elle puisse faire et qui ait réellement du sens. Et elle avec elle les réserves de potion nécessaire pour garder l'apparence adéquate un petit moment, de toute façon. Coraline caressa la joue du jeune homme avec une infinie douceur, dans l'espoir de lui communiquer toute la tendresse qu'il lui inspirait.

-Dis-moi ce que je peux faire pour toi.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 337

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mar 14 Mar - 14:33

Coraline & Scott
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
Scott n’avait peut-être pas vraiment de raison de se sentir soulagé à l’idée que Coraline accepte de rester avec lui, parce qu’il n’avait aucune raison de douter du fait qu’elle allait rester. Même si bien sûr, il y avait toujours cette histoire d’apparence. Oh, le jeune homme pouvait très bien se contenter de la présence de sa petite amie sous sa forme de jeune fille, mais en cet instant précis, il avait juste besoin de sa présence physique, de ses mains, de ses étreintes, de tout en fait. Alors, oui, il valait mieux qu’elle ait son corps de jeune femme, plutôt que celui qu’elle gardait normalement parce qu’elle était morte bien trop tôt. Il ne savait donc pas combien de temps elle allait pouvoir rester à ses côtés, mais de toute façon pour l’heure il avait juste envie de penser au fait qu’elle était là. Qu’elle était là, qu’elle acceptait d’être là et qu’elle lui affirme qu’elle allait rester autant qu’il le fallait. Scott se sentait un peu soulagé vraiment, même si ça n’allait évidemment pas tout arranger non plus. Rien ne pouvait arranger ce qui venait de se passer, mais il savait que ça serait encore plus difficile si elle n’était pas là.

Le jeune homme afficha un léger sourire, triste tout de même, quand Coraline caressa doucement sa joue. Ça lui faisait du bien, ce n’était pas grand-chose mais ça lui faisait vraiment du bien. Il avait besoin d’être soutenu et le jeune homme savait que Coraline comprenait exactement ce qu’il était en train de vivre. Après tout, elle était passé par là aussi elle. Et même, sa situation avait été bien pire à l’époque. Le jeune homme poussa un soupir quand elle lui demanda ce qu’elle pouvait faire pour lui.

« Je n’en sais rien… » Il se sentait tout simplement perdu. Il n’avait aucune idée de ce qu’il voulait, de ce qu’il avait besoin. La seule chose qu’il savait, c’était qu’il aurait aimé que les choses soient différentes, mais il ne pouvait pas changer ce qui venait de passer. Et qu’il n’avait aucune envie d’aller parler à son père tout de suite, qu’il avait besoin d’un peu de temps. Scott attrapa doucement la main de Coraline, il appréciait vraiment qu’elle soit là. Il ne savait pas du tout comment il aurait fait sans elle… « Je… j’aurais aimé que les choses soient différentes. » Dit-il alors, baissant un peu son regard. « Je suis désolée de te faire vivre ça. J’aurais aimé, j’aurais vraiment aimé qu’elle te connaisse différemment. »

Qu’elle sache exactement qui elle était, que sa mère sache à quel point Coraline lui faisait du bien et le rendait heureux. Mais elle était partie maintenant, elle était partie sans rien savoir de tout cela. Elle avait rencontré la buveuse de sang, mais elle ne saurait jamais l’impact qu’elle avait sur la vie de son fils. Elle ne pourrait jamais le savoir maintenant. Et en même temps, c’était peut-être mieux comme ça, au vu de la situation.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mar 14 Mar - 22:11


La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
C

oraline aurait aimé qu'il existe un moyen simple, évident, concret d'aider Scott, qui puisse, d'une manière ou d'une autre, alléger sa peine, même si cette dernière était forcément bien trop lourde pour s'estomper en quelques mots, en quelques gestes. Elle savait ce que cela faisait que de perdre un parent, elle connaissait ce sentiment de vide, elle savait combien c'était dur... et donc elle savait qu'il n'y avait pas de solution miraculeuse. Pour se guérir d'une telle douleur, il fallait compter sur le temps, tout simplement, et le soutien de ses proches. Coraline ne pouvait que lui assurer, encore et encore, qu'elle serait toujours là pour lui (et c'était évidemment le cas), c'était de cette manière qu'elle pouvait réellement le soutenir, même si elle avait vraiment le sentiment que c'était bien trop peu. Elle se sentait impuissante... Mais il serait injuste de demander à Scott de se sentir mieux dans la seconde. Cette souffrance était au fond nécessaire, il fallait savoir en passer par là pour pouvoir faire convenablement son deuil. C'était ainsi, c'était un fait. Et en attendant, elle resterait présente, elle resterait à l'écoute, elle lui témoignerait tout l'amour qu'elle lui portait, et elle tiendrait son rôle... même si elle savait (et elle l'appréhendait sans oser en parler) que les effets de la potion allaient finir par s'estomper et qu'elle allait retrouver son apparence de gamine, à un moment ou à un autre. Elle pouvait, bien sûr, tricher un peu et reprendre un peu de potion avant de se retransformer, mais elle ne pourrait pas jouer à ce petit jeu tout le temps, et elle s'en voulait d'avance, parce qu'une fois de plus, sa satanée apparence gâcherait tout. Comme d'habitude. Mais ils verraient cela plus tard, pour le moment, elle s'imprégnait de chacun des mots qu'il lui adressait, et qui étaient malheureusement aussi beaux que tristes.

-Moi aussi,
répondit-elle en serrant plus fermement ses mains dans les siennes, plongeant son regard dans le sien. Elle n'allait pas mentir, après tout. Oui, elle aussi aurait voulu que les choses soient différentes, et à tant de points de vue ! Elle aurait voulu être la belle-fille idéale pour Mme Barnes, elle aurait aimé pouvoir sympathiser avec elle, elle aurait voulu l'entendre affirmer qu'elle était heureuse pour eux, que leur histoire avait sa bénédiction... Mais un tel scénario n'aurait sans doute pas été possible, même si elle avait vécu plus longtemps. Au moins, elles s'étaient rencontrées, et Coraline pensait lui avoir plu, c'était déjà beaucoup. Mais je suis contente d'avoir pu la connaître, affirma-t-elle doucement.

Et c'était vrai. Même si elle n'avait pas imaginé que si elle devait faire sa connaissance, ce serait en ces circonstances, même si elle avait été loin d'imaginer que de tels coups du sort bouleverseraient les choses.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 337

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mer 10 Mai - 20:11

Coraline & Scott
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
Scott aurait vraiment aimé que Coraline ait l’occasion de rencontrer sa mère (et son père, parce qu’elle l’avait rencontré aussi du coup) en d’autre circonstance. Mais en même temps, le jeune homme savait que ça n’aurait peut-être pas été possible non plus, que si sa mère n’avait pas été malade, peut-être que Coraline ne serait pas venu chez eux. Parce que la situation était compliquée, parce que Coraline était une vampire qui avait normalement un physique de gamine, même si elle pouvait de temps en temps (comme maintenant) avoir le physique qu’elle aurait dû avoir si on ne l’avait pas tué si jeune. Forcément, la situation était donc suffisamment compliquée pour que Scott n’ait pas réellement envisagé de la présenter à ses parents. Non pas qu’il n’ait pas envie de le faire, bien au contraire, mais c’était trop compliqué et si la situation n’avait pas dérapé de cette manière, Coraline n’aurait donc sans doute pas rencontré sa mère. Et à choisir, Scott aurait vraiment aimé que sa mère rencontre Coraline d’une autre manière, qu’elle la rencontre et la découvre comme une belle fille, pas seulement comme une personne venue l’aider parce qu’elle était malade. Il aurait aimé qu’elle ne soit pas la dernière personne qu’elle voit avant de partir… mais il ne pouvait rien y faire.

Scott afficha un léger sourire quand Coraline lui dit qu’elle était heureuse d’avoir fait la connaissance de sa mère. Le jeune homme appréciait les propos de sa petite amie. À choisir, il devait bien avouer qu’il aurait aimé que les choses soient différentes, mais au moins Coraline avait eu l’occasion de voir un peu sa mère.

« Je suis sûr qu’elle t’appréciait… » C’était ce qu’il pensait oui, mais c’était quand même un peu bizarre pour lui de parler de sa mère au passé. Malheureusement, il savait qu’il allait devoir s’y habituer. La nouvelle était toute récente, mais elle n’allait pas changer de toute façon. En tout cas, le jeune homme pensait sincèrement que sa mère avait dû apprécier Coraline, parce qu’il n’y avait aucune raison qu’elle ne l’apprécie pas. Coraline était parfaite, il n’y avait aucune raison de ne pas l’appréciait. « Je suis soulagé que tu sois là. » Il n’avait peut-être pas besoin de le dire, ce n’était sûrement pas indispensable. Mais en même temps, il en avait ressenti le besoin, parce qu’il appréciait vraiment que sa petite amie soit à ses côtés. « Je ne sais pas ce que je ferais sans toi… »

Tout le temps, mais là surtout particulièrement. Le jeune homme savait parfaitement que la situation serait bien différente sans elle. Et ça valait pour tout, Scott n’avait plus une seconde envie d’envisager sa vie sans elle. Alors qu’à une époque, il avait quand même décidé de fuir. Mais il n’était qu’un gamin autrefois, un gamin déjà fou amoureux, mais un gamin quand même. Si seulement il avait fait autrement. Mais le passé était le passé, ils ne pouvaient rien y faire, pas plus pour le passé lointain que le récent passé.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mer 10 Mai - 20:31


La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
C

oraline esquissa un léger sourire quand Scott affirma que sa mère avait dû l'apprécier. La jeune femme ne pouvait en être certaine mais elle aimait à penser que oui. Leur premier contact avait été particulier, parce que Coraline devait jouer le rôle de soigneuse et que Mrs Bates n'avait pas idée de ce qu'elle représentait pour son fils, mais au fil du temps et de ce qu'elles avaient pu avoir de conversation, elle avait eu le sentiment qu'elles s'étaient rapprochées. Elle espérait que ce soit vrai, elle voulait penser que le dernier regard qu'elle ait croisé ait été pour elle celui d'une personne amicale, ou tout du moins d'une personne de confiance. Elle n'aurait jamais la chance d'être aimée par elle comme une belle mère le fait avec sa belle-fille (quand les belles-mères apprécient leurs belles-filles), mais au moins, elles auraient eu un semblant de connivence, c'était mieux que rien. Coraline savait bien que, de toute manière, dans sa situation, il fallait qu'elle sache se contenter de ce qui était mieux que rien. Elle n'aurait pas davantage. Rien n'était idéal, parce que dans un monde idéal, la buveuse de sang aurait toujours cette apparence, la mère de Scott serait toujours vivante, et leur première rencontre ne serait pas déroulée de la sorte, mais la vie n'était pas ainsi faite, et il était important, maintenant, qu'ils parviennent à se satisfaire de ce qu'ils avaient contre ce qu'ils n'avaient plus ou n'auraient plus jamais. Coraline appréciait d'entendre que sa présence soulageait Scott. C'était tout ce qu'elle demandait. Ce n'était pas simple pour elle de savoir quoi faire et comment agir, mais ce qui lui importait le plus, dans tous les cas, c'était de l'aider, de le soulager, de l'encourager, de le rassurer, et si elle parvenait à cela, alors elle se sentait un peu mieux, même s'il était difficile de se sentir bien en la circonstance.

Elle fut tentée de répliquer à Scott qu'il se débrouillerait très bien sans elle, qu'il aurait même moins de problèmes et serait sans doute même à la longue plus heureux (l'inverse n'étant pas vrai), mais elle ne se voyait pas tenir un tel discours présentement, quand bien même il lui arrivait très régulièrement de le penser, parce qu'elle ne se pensait pas capable d'apporter à l'homme qu'elle aimait tout ce qu'il désirait et tout ce qu'il méritait. Mais il n'était pas temps de discuter de cela, c'était même le moment le moins approprié au monde.

-Tu n'as pas à te poser la question,
affirma Coraline en regardant le jeune homme droit dans les yeux, parce que je serai toujours là pour toi, toujours.

Et elle ne savait pas si c'était une chance pour Scott mais c'était quelque chose à quoi elle n'avait aucun mal à s'engager, bien au contraire.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 337

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Lun 3 Juil - 22:48

Coraline & Scott
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
La présence de la jeune femme lui faisait vraiment un bien fou, Scott ne pouvait pas le nier. Sans elle, il était évident qu’il serait pire que ça encore. Même si, dans tous les cas, le jeune homme ne se sentait pas bien. En même temps, comment pourrait-il se sentir bien ? Il venait de perdre sa mère. Mais au moins, il n’était pas seul, il avait du soutien. Cela n’allait pas pouvoir vraiment le soulager, mais au moins il n’était pas tout seul et c’était énorme. Ça lui faisait un bien fou. Et donc, il ne savait vraiment pas ce qu’il deviendrait si elle n’était pas là. Scott afficha un léger sourire quand Coraline lui affirma qu’il n’avait aucune raison de se poser la question, parce qu’elle serait toujours là pour lui. Le jeune homme savait que le toujours n’était pas juste un euphémisme. La jeune femme serait toujours là, en grande partie parce qu’elle n’avait aucune raison de mourir comme venait de faire sa mère après tout. Elle ne pouvait pas tomber malade – même si c’était le cas en réalité et que le jeune homme l’ignorait – comme elle n’allait pas vieillir non plus, disparaître de la surface de Notre Terre. Scott savait bien qu’on pouvait quand même prendre la vie (si on pouvait considérer qu’ils avaient une vie) des buveurs de sang, mais ce n’était pas du tout pareil qu’un humain. Ils étaient loin d’être aussi fragile qu’eux. Donc oui, Scott ne pouvait que croire Coraline sur parole quand elle lui disait qu’elle serait toujours là pour elle. Ce n’était pas juste une manière pour elle de dire qu’elle ne le quitterait jamais (même si en un sens, leur histoire ne manquait pas de difficulté), c’était la stricte vérité. Elle serait toujours là, mais lui… un jour, ne le sera plus.

« Et j’aimerais être toujours là pour toi. »
Il savait bien que ça ne servait à rien qu’il pense à cela, mais en même temps, au vu des circonstances, il ne pouvait pas s’en empêcher. Il n’avait pas pu s’occuper de sa mère sur la fin parce qu’il aurait pu tomber malade… parce qu’il n’était qu’un humain. Parce qu’il était faible. Il pouvait mourir à cause d’une maladie et à cause d’un tas d’autre chose parce que Notre Terre était vraiment un monde dangereux pour les humains. Il allait vieillir, au fil des années, au fil que son âge grandissait encore et encore. Et un jour, inexorablement, il allait mourir. Il n’aurait pas le choix, c’était comme ça. Tous les humains mourraient un jour. Et en dehors des vampires d’ailleurs, tout le monde mourrait un jour de vieillesse si ce n’était avant à cause des nombreux dangers. « Mais ce n’est pas le cas. »

Scott ne voulait vraiment pas penser à tout cela, mais puisque sa mère venait de mourir, sa propre faiblesse lui revenait à l’esprit. Un jour, il allait quitter ce monde et laisser Coraline. C’était sans doute la position la plus facile finalement entre les deux, mais quand même. Il ne voulait pas.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mar 4 Juil - 18:18


La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
C

oraline ne mentait pas, elle comptait être toujours là pour Scott. Elle l'aimait plus que tout, elle avait véritablement l'intention de rester à ses côtés jusqu'au bout, de l'accompagner à chaque instant, tant qu'il voudrait d'elle, en dépit des difficultés et de toutes les craintes qu'elle éprouvait, de l'angoisse qu'elle ressentait à l'idée de le perdre, qu'il ne veuille plus d'elle... Elle espérait que ces mots le rassurent, qu'ils s'imprimeraient en elle, que ça lui redonnerait confiance, que ces mots apaiseraient un tant soit peu sa peine... Sauf que ses propos n'avaient pas eu l'effet escompté. Au contraire, il semblait qu'elle ait fait plus de mal que nécessaire à son petit ami. Parce que lui aussi voudrait être tout le temps avec elle... Et il ne le pourrait pas. Parce qu'elle vivrait éternellement, parce qu'il ne pourrait pas l'accompagner jusqu'à ses derniers instants... C'était l'un des grands problèmes, une chose à laquelle ils pensaient souvent, tous les deux, c'est vrai, mais qu'ils évitaient d'évoquer,  parce que forcément, ça leur faisait plus de mal que de bien. Seulement voilà, le jeune homme avait ouvert la boîte de Pandore. Il venait de perdre sa mère, ça devait l'avoir confronté à sa propre finitude.

-Scott... Coraline sentait les larmes lui montait aux yeux, mais elle se retenait, elle devait se montrer forte, elle devait redonner confiance à l'homme qu'elle aimait, elle devait taire ses doutes et apaiser sa conscience, parce qu'elle se sentait terriblement mal pour lui, et elle considérait qu'en ce moment, elle ajoutait de la souffrance à la souffrance. Tu seras toujours là pour moi... On ne s'est pas vu pendant des années, et pourtant t'étais toujours là. Il ne s'est pas passé un jour sans que je pense à toi, tu le sais, ça ? Ça pouvait paraître complètement dingue, mais c'était effectivement le cas, elle n'était jamais passée outre cette amourette d'enfants qui n'était donc pas qu'une amourette. Elle avait rencontré l'homme de sa vie au plus jeune de son âge. Etait-ce de sa faute ? Non... sa vie avait été trop courte pour qu'il en soit autrement... en en même temps, elle serait si longue... Et je penserai toujours à toi, tu seras toujours là...

Dans ses pensées, dans son coeur... mais bien sûr, ce n'était pas la même chose que d'être là physiquement, d'être présent concrètement. Ils en avaient conscience l'un comme l'autre et elle savait que ses arguments seraient par conséquent faciles à démonter, mais elle voulait juste lui faire comprendre qu'elle ne l'oublierait jamais, et qu'elle l'aimerait toujours, tout simplement. De toute manière, elle n'était pas franchement sûre de vouloir lui survivre, même si c'était une chose qu'elle préférait ne pas dire.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 337

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Sam 19 Aoû - 19:56

Coraline & Scott
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
Scott savait bien qu’il ne devait sans doute pas penser à tout cela, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Là, il y avait sa mère morte dans une autre pièce de la maison. Elle était morte parce que c’était le destin de tous les humains de Notre Terre. Dramatiquement ou non, on finissait toujours par mourir. Sa mère était morte bien trop jeune, elle aurait dû vivre plus longtemps parce qu’elle avait encore de belles années devant elle. Mais le destin en avait décidé autrement. Cela n’enlevait pas le fait qu’elle serait morte un jour ou à un autre… comme Scott. Il allait mourir un jour, contrairement à Coraline. Quand il sera vieux – même si pour cela, il fallait encore qu’il devienne vieux, l’expérience actuelle prouvait bien que Notre Terre était dangereuse et qu’on pouvait succomber avant de véritablement devenir vieux – Coraline sera encore là, comme elle sera là encore pendant longtemps après sa mort. Parce qu’elle était déjà morte, mais qu’elle était revenue en Notre Terre. Scott aimerait pouvoir dire qu’il sera toujours là pour la jeune femme aussi, sauf que ce n’était pas le cas. À un moment donné, le jeune homme allait mourir… la laissant seule. Il ne pouvait rien y changer. Il ne devait évidemment pas penser à tout cela maintenant, mais le fait d’être confronté à la mort de sa mère le ramenait tout simplement à la réalité.

Coraline tenta d’argumenter en affirmant qu’il sera toujours là, que même s’ils ne s’étaient pas vus pendant des années, elle n’avait cessé de penser à lui. Comme c’était le cas pour lui aussi. Scott voyait bien où elle voulait en venir, quand il sera mort, elle continuera de penser à lui, il sera toujours là dans son cœur. En un sens, cela lui faisait vraiment plaisir, il ne pouvait pas dire le contraire. Il était touché de savoir que Coraline pensera toujours à lui, même après sa disparition. Mais ça ne changera rien.

« Mais je serais mort. »
D’accord, il ne devrait vraiment pas insister, mais il n’y pouvait rien. C’était idiot, parce que même si Coraline avait été humaine, il serait mort aussi à un moment ou à un autre. Peut-être avant elle, peut-être après. Et le jeune homme savait que les vampires pouvaient mourir aussi, pas naturellement, mais c’était possible. Sauf que le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de penser à la dureté de son espérance de vie, parce qu’il était directement confronté à la mort d’un proche. « Je n’ai pas envie d’être juste là un temps… avant que tu n’aies plus que des souvenirs de moi. » Scott marqua une pause avant de reprendre. « J’aimerais aussi pouvoir te dire que je serais toujours là pour toi, qu’on ne se quittera jamais. »

C’était idiot, il le savait bien, mais tout de suite, il ne pouvait pas s’empêcher de craindre la mort. De craindre le moment où il allait mourir, comme tous les autres. Parce que c’était forcément le but à la fin du chemin.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Sam 19 Aoû - 20:37


La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
C

e n'était vraiment pas le moment pour eux d'avoir ce genre de conversations. Ils allaient déjà suffisamment mal comme cela pour ne pas en rajouter encore une couche supplémentaire, en évoquant le moment forcément inévitable où Scott quitterait ce monde quand elle serait contrainte d'y rester. Elle appréhendait ce moment autant que lui, elle n'avait pas envie d'envisager son existence après lui, et le plus simple, c'était encore de se dire qu'ils avaient du temps, mais il est vrai qu'ils ne pouvaient pas ignorer cette inéluctabilité. Seulement, ce n'était pas le moment, c'est tout. Scott venait tout juste de perdre sa mère. Il allait déjà terriblement mal, il était hors de question d'en rajouter encore. Mais il était sans doute trop tard.. Ils ne pouvaient plus dévier de cette conversation, à présent qu'elle était amorcée une bonne fois pour toutes. Coraline voulut lui répliquer qu'elle se souviendrait toujours de lui. Et elle avait envie de s'en convaincre, oui, parce que Scott était l'amour de sa vie, alors il ne pouvait pas en être autrement... Mais en même temps, elle savait quels ravages le temps pouvait avoir sur la mémoire. Elle ne pouvait garantir qu'elle se souviendrait pour toujours de la forme de son visage, de la saveur de ses baisers, de son odeur, du son de sa voix... Tout finirait peut-être par disparaître. Cette perspective l'angoissait vraiment beaucoup. Mais elle ne voulait pas qu'il porte cette angoisse, lui aussi, surtout pas. Elle savait, au fond, qu'il y avait une "solution", elle devinait que Scott y pensait aussi. Sauf que pour Coraline, ça ne saurait être une solution, mais ni plus ni moins qu'une condamnation, et elle ne pouvait pas faire ça, encore moins maintenant qu'hier.

-C'est impossible, tu le sais bien. On le sait tous les deux, c'est comme ça...
Elle poussa un léger soupir.. Elle n'avait vraiment pas envie d'aborder ce sujet avec lui. Pas ici, pas maintenant, mais il était trop tard pour se dérober, à présent. ]Si je ne veux pas te transformer, Scott, c'est pour ton bien, affirma-t-elle alors. Certes, il n'avait pas parlé concrètement de cela, mais elle pensait tout de même qu'il était important de le préciser. Parce qu'il y pensait, elle en était sûre, il y pensait forcément, elle le connaissait, à présent. Mais il vivait déjà sa malédiction par procuration, elle ne voulait pas en rajouter encore, c'était hors de question. ]Mais... tu sais, après ta mort.... enfin... je ne pense pas que je survivrai à ta mort de toute façon.

L'idée lui trottait dans la tête depuis un moment, bien sûr, elle pouvait envisager de le pleurer des années, qui se changeraiient en décennies, puis en siècles, puis en millénaires, qui sait, mais elle ne le voulait pas.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 337

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mer 4 Oct - 9:33

Coraline & Scott
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
Scott n’y pouvait rien, il savait parfaitement que ça n’avait rien de sain d’avoir une telle conversation en cet instant précis, mais maintenant elle était amorcée. Le jeune homme avait autre chose à penser alors qu’il venait quand même de perdre sa mère, mais en même temps la mort de cette dernière ne pouvait que le ramener immuablement à sa propre mort. Celle qu’il allait vivre bientôt, ou pas, mais qu’il allait quand même vivre. Parce qu’il était humain, parce qu’il était mortel, parce qu’il n’allait pas pouvoir échapper à la mort contrairement à Coraline qui allait pouvoir vivre éternellement (ou en tout cas, qui n’allait pas voir la mort venir frapper à sa porte comme tous les humains au bout d’un moment). Ils avaient le temps, en soit, Scott avait envie de croire qu’il avait encore la vie devant lui. Mais oui et non en fait, il ne pouvait pas se dire ça, alors que sa mère venait de mourir justement… d’une maladie qui touchait seulement les humains. Si Scott avait eu besoin de la preuve que les personnes comme lui étaient fragiles, il en aurait eu une. Mais il le savait déjà. Il ne pouvait qu’avoir conscience que sa condition était bien trop fragile, qu’il allait finir par mourir. Bientôt ou non, là était seulement l’interrogation qu’il pouvait avoir. Mais un jour, Coraline n’aura pas d’autre choix que de se contenter des souvenirs qu’elle allait avoir à son sujet.

Forcément, le jeune homme ne pouvait que mentionner, sans non plus le faire directement, le fait que Coraline pouvait très bien le transformer, tout en sachant que ce n’était pas quelque chose qu’elle voulait faire. Évidemment, il savait bien, parce qu’elle voyait sa condition comme une malédiction ce qui était normale. La jeune femme était figée dans son corps d’enfant de douze ans, il y avait mieux comme vie quand même. Mais a moins, elle était vivante donc. Le jeune homme serra des dents quand Coraline affirma que si elle ne voulait pas le transformer, c’était pour son bien. C’était quand même quelque peu relatif, parce qu’on ne pouvait pas dire qu’il considérait réellement que c’était pour son bien. Mais il savait où elle voulait en venir. En d’autres circonstances, il comprenait parfaitement. Ils en avaient déjà parlé, bien sûr, Scott avait déjà mentionné le fait de ne pas être immortel, ça le travaillait. Mais il faisait quand même l’effort de comprendre la position de Coraline. C’était bien plus difficile en cet instant précis. Elle affirma alors qu’après sa mort, elle ne pensait pas y survivre de toute façon. Scott comprenait bien ce qu’elle voulait dire et en un sens, il devait bien avouer que ça le touchait quand même. Sauf que ce n’était pas ce dont il avait envie de son côté.

« Alors, on va mourir tous les deux. »

Dit-il d’une voix quelque peu brisée. Il savait bien que ce n’était pas de cette manière qu’il devrait réagir, mais il n’y pouvait rien. Tout ça, c’était beaucoup à encaisser.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 448

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   Mer 4 Oct - 19:14


La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre.
S

i ce sujet de conversation, bien qu'inévitable dans les circonstances particulières où ils se trouvaient, ne serait jamais agréable à aborder, le moment était encore moins bien choisi que d'ordinaire pour en parler à l'heure actuelle. La mère de Scott venait de mourir, ils auraient vraiment dû remettre cette conversation à plus tard. Mais il était quelque part assez normal que la situation les emmène où ils se trouvaient à présent, à discuter de la mort de Scott, à ce qui pourrait l'empêcher... et à discuter de la mort de Coraline par la même occasion... Oui, elle ne voulait pas survivre à Scott, elle ne voulait pas l'oublier, elle ne voulait pas exister sans lui, mais en voyant la réaction de son petit ami, elle se dit immédiatement qu'elle aurait mieux fait de se taire, de ne pas lui révéler le fond de sa pensée. Certes, elle n'avait pas la moindre envie d'avoir des secrets pour l'homme qu'elle aimait, mais elle acceptait encore moins de le voir souffrir. Cette idée, même, lui était proprement insupportable. Elle ne s'était pas attendue à cette remarque de sa part. Et elle ne savait pas comment y réagir. Elle ne sut, pendant un moment, pas quoi dire, elle se contenta de le regarder, caressa doucement son visage. Elle savait bien que cette journée était placée sous le signe du malheur, et que ce n'était pas aujourd'hui qu'elle parviendrait à le soulager de ce poids qui lui pesait plus encore que tout ce qu'elle s'était imaginée. C'était bien la preuve du fait que les non-dits étaient plus prégnants sur eux que tout ce qu'ils pouvaient bien s'imaginer.

-Regarde-nous, Scott,
finit-elle par dire, invitant le jeune homme à la regarder droit dans les yeux, à ne voir plus qu'elle au-delà de tout autre considération. On est là, on est vivants, et on vivra encore très longtemps, parce que je ne laisserai jamais rien t'arriver.

Ce qui était plus que vrai. Ces paroles lui venaient du fond du coeur. Elle pensait le moindre d'entre eux. Elle savait que la vie en notre terre était particulièrement dangereuse, que la mort pouvait vous prendre du jour au lendemain, mais ils ne devaient pas y penser. Ils avaient passé des années à ne regarder que vers le passé, tous les deux, mais maintenant, ils étaient ensemble, tous les deux... Ils pouvaient vivre au présent. Mais se tourner vers le futur était par contre des plus compromis, ils ne pouvaient qu'en avoir conscience. Et ils devaient faire avec. lls devaient apprécier ce qu'ils avaient. Ici et maintenant, ils étaient ensemble tous les deux, ils étaient vivants, ils s'aimaient. Peut-être que ce n'était pas suffisant, mais c'était tout ce qu'ils pouvaient avoir. Elle voulait qu'il comprenne, qu'il le sache...


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre (Coraline <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre. ⎜ Oksana
» Bats toi comme si ta vie en dépendait....Un jour, elle en dépendera. || Ft. Spring [End]
» Zeït. « Mourir c'est revivre, alors je te tuerai jusqu'à la fin, pour que tu puisse voir un autre lendemain. »
» La lumière du jour... Elle brûle.
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Barnes-